Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g"

Transcription

1 Sous estimations histologiques des macrobiopsies stéréotaxiques mammaires avec des aiguilles 11g et 8 g B. de Korvin*, C Bouriel*, P. Tas **, M. Clouet*,R. Gastinne*, C. Marchetti*,H. Mesbah***, JF Laurent*** *Radiologie **Anatomopathologie *** DIM CRUS. CRLCC Rennes INSTITUT DE CANCEROLOGIE DE RENNES

2 Abréviations CR: cicatrice radiaire Lésions frontières: res: HEA : Hyperplasie épithéliale atypique MCA : Métaplasie M cylindrique atypique (architecturale et/ou cytologique) LIN1, LIN2: Néoplasie N lobulaire in situ CIC: cancer intracanalaire CCI: cancer canalaire infiltrant 11 G: 11 gauge 8 G: 8 gauge MP : ménopause, m Rx: : radio, % : pourcentage ACR: American College of Radiology

3 I.Technique et population concernée Période d éd étude 1 an (2005) Macrobiopsies réalisées sur table dédid diée e Fischer Système de macrobiopsie par aspiration Mammotome (Breast Care) avec aiguilles de calibre 11 et 8 gauge 205 Macrobiopsies 11 gauge 150 Macrobiopsies 8 gauge N ont été retenus pour l él étude que les cas de lésions frontières, res, de cicatrice radiaire et de cancers intracanalaires détectés s lors de la macrobiopsie

4 Population analysée dans l étude Parmi les 205 biopsies 11 gauge: 27 lésions l frontières res et cicatrices radiaires : moyenne d âge: d 52,9 ans (42-63), 13 MP Taille des lésions: l 13,25 mm ( 3-60) 3 2 ACR5, 24 ACR4, 1 ACR 2 ou 3 à revoir nombre de prélèvements en moyenne : 10,66 (6-16) 42 cas de CIC: moyenne d âge: d 55,38 ans (30-75), 24 MP Taille des lésions: l 19,52 mm (2-90) (4 tailles non précis cisées) 13 ACR5, 28 ACR4, 1ACR3 nombre de prélèvements en moyenne : 12,17 (6-18)

5 Population analysée dans l étude Parmi les 150 biopsies 8 gauge: 19 lésions l frontières res et cicatrices radiaires : moyenne d âge: d 54,52 ans (44-70) Taille des lésions: l 15,93 mm (6-45) ( 4 non précis cisées) 1 ACR5, 16 ACR4, 2 ACR3 nombre de prélèvements en moyenne: 8,73 (5-18) 35 cas de CIC: moyenne d âge: d 54,45 ans (41-71) Taille des lésions: l 25,15 mm (3-100) (3 non précis cisées) 18 ACR5, 16 ACR4, 1 ACR3 nombre de prélèvements en moyenne: 6,91 (5-12)

6 II.1. Confrontation entre biopsie 11G et chirurgie dans les lésions frontières et cicatrices radiaires 27 lésions l frontières res et cicatrices radiaires /205 biopsies: 1 femme non opérée e (refus chir) ) (MCA) 2 femmes surveillées es (LIN1-2et LIN 2) 1 cicatrice radiaire confirmée e en chirurgie 23 HEA ou MCA opérées

7 Confrontation entre biopsie 11G et chirurgie dans les HEA et MCA 23 HEA ou MCA opérées: 8 atypies confirmées 9 sans lésion l résiduelle r atypique à la chirurgie 1 CCI de type tubuleux, 4mm, grade 1+composante in situ sur 4 mm correspondant à 1 amas de calcifications ACR4, 12mm, 9 prélèvements réalisr alisés,<50% s,<50% de l anomalie l enlevée 5 CIC

8 5 CIC correspondant à 5 amas de calcifications ACR4 1 amas de 50mm (12prélèvements,<50% de l anomalie l Rx prélev levée) e) MCA architecturale à la biopsie = CIC bas grade, 5mm micropapillaire et cribriforme à la chirurgie 1 amas de 20mm (12prélèvements, % non précis cisé de calcifications prélev levées) es) MCA architecturale à la biopsie = CIC 20mm, reprise chir car à < 1mm du bord: cancer infiltrant grade 2, 10mm dans un autre quadrant (ATCD personnel de cancer du sein controlatéral) ral) 1 amas de 10 mm +Rupture Architecturale (13 prélèvements, >50% de l anomalie l Rx prélev levée) e) MCA architecturale à la biopsie CIC 7mm cribriforme grade intermédiaire+cicatrice Radiaire 1 amas de 15mm (14prélèvements, >50% de l anomalie l Rx prélev levée) e) MCA architecturale à la biopsie = CIC étendu (Mammectomie) 1 amas de 10 mm (12prélèvements, 100% de l anomalie l Rx prélev levée) e) HEA à la biopsie CIC étendu (mammectomie)

9 II.2. Confrontation entre biopsie 8 G et chirurgie dans les lésions frontières et cicatrices radiaires 19 lésions l frontières res et cicatrices radiaires /150 biopsies: 1 femme perdue de vue 2 refus de chirurgie 1 surveillance proposée e (LIN 1 / 2) 5 cicatrices radiaires ACR4 toutes confirmées en chirurgie 10 HEA ou MCA opérées

10 Confrontation entre biopsie 8G et chirurgie dans les HEA et MCA Parmi les 10 HEA ou MCA opérées: 3 atypies confirmées 4 sans lésion l atypique résiduelle r (cicatrice mammotome vue) 3 CIC (MCA architecturale dans les 3 cas à la biopsie): 1 amas de 6 mm (6 prélèvements, >50% d anomalie d Rx prélev levée) e) CIC de 30 mm, tout en longueur en anatomopathologie 1 amas de 7 mm (6 prélèvements, >50 % de l anomalie l Rx prélev levée) e) CIC de 5 mm à distance de la cicatrice de macrobiopsie 1 amas de 15 mm (6 prélèvements, >50% de l anomalie l Rx prélev levée) e) CIC de 4 mm au contact de la cicatrice de macrobiopsie,

11 Sous estimations histologiques de la Macrobiopsie versus chirurgie dans les HEA et MCA mammaires Aiguille 11 gauge: 23 HEA ou MCA à la macrobiopsie : 5 CCIS et 1 CCI à la chirurgie soit 26% de sous estimation (21,7%+4,3%)( Aiguille 8 gauge: 10 HEA ou MCA à la macrobiopsie : 3 CIC à la chirurgie soit 30 % de sous estimation

12 III.1. Confrontation entre biopsie 11 G et chirurgie dans les CIC 42 cas de CIC à la macrobiopsie,, tous opérés: 2 sans lésion l résiduelle r mais avec cicatrice de macrobiopsie 34 CIC confirmés 3 CIC microinvasifs 3 CCI SOIT 14,2% de sous estimation CIC/CCI

13 III.2. Confrontation entre biopsie 8 G et chirurgie dans les CIC 35 cas de CIC à la macrobiopsie 1 perdue de vue 5 sans lésion l résiduelle r (cicatrice mammotome dans 2 cas / 5) 1 CCI 1 CIC (avec microinvasion de 1mm à la biopsie non retrouvée à la chirurgie) 27 CIC confirmés SOIT 2,9% de sous estimation CIC/CCI

14 Sous estimations histologiques de la Macrobiopsie versus chirurgie dans les CIC mammaires Aiguille 11 gauge: 42 CIC à la macrobiopsie : 3 CIC microinvasifs et 3 CCI à la chirurgie soit 14,6 % de sous estimation Aiguille 8 gauge: 35 CIC à la macrobiopsie : 1 CCI à la chirurgie soit 2,9 % de sous estimation

15 Sous estimations histologiques de la Macrobiopsie selon le calibre d aiguille Chirurgie / Biopsie Aiguille 11 G Aiguille 8 G CIC / HEA ou MCA 26 % 30 % CCI ou CIC µinvasif / CIC 14,2 % 2,9 %

16 IV.1. Analyse des sous estimations histologiques concernant les HEA et MCA Le taux de sous-estimations histologiques (calibre 11 G) varie de 13 à 35% selon les études (1) en raison souvent de différences d effectifs d parfois très faibles et de pratiques (Plantade( (2) a montré un taux de 18,8% de sous estimation si exérèse complète des calcifications et 31,3% si exérèse incomplète) L augmentation du calibre de l aiguille l (8 gauge) ) ne semble pas diminuer ce taux malgré une quantité de tissu prélev levée e deux fois plus forte (3) ce qui confirme l existence l d une d limite diagnostique d ordred anatomopathologique comme l él évoque Travade (4). Les problèmes d interprd interprétations tations histologiques conventionnelles d HEA d et MCA associés s aux limites de la macrobiopsie justifient la chirurgie devant ce type de lésions. l 1. Sie A. multicenter evaluation of the breast lesion excision system, a percutaneous,, vacuum-assisted assisted,, intact-specimen breast biopsy device.. Cancer, 2006, vol 107,N 5 2. Plantade R. Sous estimations du cancer du sein par les macrobiopsies stéréotaxiques 11 gauge assitées par le vide. J. Radiol 2004;85: de Korvin B. Analyse de la quantité de tissu prélev levée e par les aiguilles de macrobiopsies mammaires Poster JFR Travade A. Lésions L mammaires impalpables et macrobiopsies stérotaxiques avec le mammotome 11 G. Faut il opérer après s diagnostic d HEA?. J Radiol,, 2006;87:

17 IV.2. Analyse des sous estimations histologiques concernant les CIC Notre taux de sous-estimations histologiques (calibre 11 G) s inscrit s dans les taux décrits d (11,2 à 18% selon les études (1) ). Le risque de sous estimation d un d cancer infiltrant est plus important avec du 11 g que du 8 g. Notre taux de 2,6 % de sous estimation des CIC/CCI après macrobiopsie en 8G est faible. L utilisation de ce calibre est donc préférable rable pour les lésions ACR5.

18 Conclusion Augmenter le calibre de l aiguille l utilisée e (et donc la quantité de prélèvement ) ne diminue pas les sous estimations des lésions l frontières. res. Par contre pour les lésions l plus codifiées en anatomopathologie comme les cancers intracanalaires,, les prélèvements 8 g montrent une diminution des sous estimations qui rend préférable rable l utilisation l de ce calibre pour les amas de calcifications ACR5 La comparaison aux prélèvements en 10 gauge reste à faire

Traitement du carcinome intracanalaire du sein

Traitement du carcinome intracanalaire du sein Traitement du carcinome intracanalaire du sein Eric SEBBAN 241 rue du faubourg St Honoré, Paris INTRODUCTION 20% des tumeurs mammaires malignes appartiennent à la famille du carcinome intra canalaire et

Plus en détail

F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010

F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010 F JABNOUN, H BERMENT, R KHAYAT, M MOHALLEM, Y BARUKH, P CHEREL Institut Curie Hôpital René Huguenin, Saint Cloud JFR 2010 Une anomalie ACR5 n est pas synonyme de malignité (VPP>95%) Quelle CAT après un

Plus en détail

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez?

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Que fait-on en Europe? Le point de vue du Groupe européen en pathologie mammaire (EWGBP) European breast expert pathologists experience

Plus en détail

B3: Trop ou pas assez de chirurgie?

B3: Trop ou pas assez de chirurgie? B3: Trop ou pas assez de chirurgie? Monique Cohen Marseille SFSPM - 10/11/2011 Conflits d intérêt: Néant «Mais la femme, enlevant de ses mains le large couvercle de la jarre, les dispersa par le monde

Plus en détail

Introduction historique

Introduction historique MICROBIOPSIES ASSISTÉES SOUS VIDE (MAMMOTOME ) SOUS GUIDAGE STÉRÉOTAXIQUE ET ÉCHOGRAPHIQUE Drs Rachel Boutemy, Isabelle Gillard, Veronica Mendez-Mayorga Unité de sénologie imagerie médicale CHIREC Introduction

Plus en détail

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez?

Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Prise en charge des lésions frontières et in situ : trop ou pas assez? Fait-on trop de micro- ou de macrobiopsies? Too many breast biopsies? V. Juhan, P. Siles et S. Coze Mots clés : cancer du sein, surdiagnostic,

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein

I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein STRATÉGIE DIAGNOSTIQUE FACE À UNE ANOMALIE CLINIQUE OU INFRACLINIQUE DU SEIN I. Stratégie diagnostique face à une anomalie clinique du sein 1. Anomalie à la palpation (ou à l inspection : capiton, rétraction

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements et soins octobre 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome canalaire et carcinome

Plus en détail

radiologiques afin d approcher leur nature bénigne ou maligne

radiologiques afin d approcher leur nature bénigne ou maligne Microcalcifications mammaires :comment s en sortir? J El Azizi El Alaoui, R Latib, B Benayada, L Jroundi, I Chami, N Boujida Service d Imagerie Médicale Institue d Oncologie Rabat Maroc Introduction L

Plus en détail

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD

La biopsie du sein. Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD La biopsie du sein Mme Vetsmany Breast Care Mme Elguidaoui - BARD Le Sein Muscle pectoral Ganglion axillaire Mamelon Ligaments Tissue glandulaire Les indications de la biopsie Les lésions visibles sous

Plus en détail

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice*

Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* Mammographie douteuse : Macrobiopsie: un diagnostic sûr, rapide, sans cicatrice* De la mammographie de dépistage au prélèvement Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent. Une femme sur 9

Plus en détail

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012

Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 Cancer du sein 1 2 Cancer du sein : données épidémiologiques 2012 1er cancer en fréquence et en mortalité de la femme 48.763 nouveaux cas 31,5 % des nouveaux cas de cancers de la femme 50 % des cancers

Plus en détail

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE

INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE DIAGNOSTIC DES RECIDIVES LOCOREGIONALES GENERALITES VIVIANE FEILLEL INSTITUT CLAUDIUS REGAUD TOULOUSE OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE Evaluation des séquelles post-thérapeutiques Diagnostic précoce des récidives

Plus en détail

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE Dr Philippe de Vanssay de Blavous Sénologie interventionnelle Clinique des ORMEAUX AHFMC 2 avril 2015 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU SEIN 50 000 nouveaux cas/an 11 000 décès/an

Plus en détail

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes

Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes AIDE À LA PRATIQUE Cancer du sein Quelles modalités de dépistage, pour quelles femmes? Chaque année, près de 49 000 cas de cancers du sein sont détectés et 11 900 femmes décèdent des suites de cette maladie.

Plus en détail

Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 309 (ex item 159) Tumeurs du sein Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 1.1. Rappel d anatomie... 3 1.2. Rappel histologique... 3 2. Fréquence, épidémiologie...

Plus en détail

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011

Imagerie du sein. Georgios Sgourdos Chef de clinique COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE. Samedi 8 octobre 2011 COURS-BLOC POUR LES CANDIDATS AU TITRE FMH EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE Samedi 8 octobre 2011 Imagerie du sein Georgios Sgourdos Chef de clinique Service de radiodiagnostic et radiologie interventionnelle

Plus en détail

CAT DEVANT UNE BIOPSIE DU SEIN B3

CAT DEVANT UNE BIOPSIE DU SEIN B3 CAT DEVANT UNE BIOPSIE DU SEIN B3 Opinel Pierre re PA Classification des recommandations européennes des B3 (Ellis J Clin Pathol 2004) Lésion B2 B3 B4 B5 Métaplasie cylindro cubique Simple Atypique DIN1a

Plus en détail

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein

Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012. TP n 6. Pathologie mammaire. Dystrophie et Cancer du sein Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 6 Pathologie mammaire Dystrophie et Cancer du sein Lames virtuelles TP 6 Mastose Carcinome mammaire HES 1 Carcinome mammaire HES 2 Carcinome mammaire

Plus en détail

LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir. Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre

LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir. Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre LESIONS ACR3 EN MAMMOGRAPHIE ET ECHOGRAPHIE: définition, conduite àtenir Dr M GAYET, Dr M FONSECA, Dr V CALMELS CHU Bicêtre Définition ACR 3: Anomalie probablement bénigne Risque de malignité inférieur

Plus en détail

Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire»

Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire» Biopsies mammaires : Comment optimiser votre taux de réussite? Ou «Trucs et astuces en biopsie mammaire» A Jalaguier-Coudray, S Lasalle, A Tardivon, N Perrot, J Chopier, I Thomassin-Naggara Institut Curie,

Plus en détail

Cancer du sein in situ

Cancer du sein in situ traitements, soins et innovation OCTOBRE 2009 recommandations professionnelles Cancer du sein in situ COLLECTION recommandations & référentiels Recommandations de prise en charge spécialisée Carcinome

Plus en détail

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy

Atelier 1: Oncogénétique. O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy Atelier 1: Oncogénétique O. Cohen-Haguenauer, M. Albiter, N. Espié, L. Cahen-Doidy 2 Cas clinique Mme L C Historique Patiente âgée de 61 ans 1998 -Traitement conservateur d un CLI (carcinome lobulaire

Plus en détail

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier

Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Imagerie mammaire: et après le cancer? S.Dechoux, A. Morel, I.Thomassin-Naggara, J.Chopier Les problématiques rencontrées Détection de reliquat tumoral Detection récidive Patiente asymptomatique Patiente

Plus en détail

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie

+ Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Biopsie du sein guidée par IRM : Technique et place dans la chaine diagnostique en sénologie Dr Biopsie Corinne du Balleyguier sein guidée par IRM : Technique Service de Radiologie Institut Gustave Roussy,

Plus en détail

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein

Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Place de l IRM dans le diagnostic du cancer du sein Docteur Maryannick Bryselbout, Hôpital d Aix en Provence Docteur Olivier Marpeau, Clinique de l Étoile Cancer le plus fréquent de la femme En France,

Plus en détail

Incidence 75 à 90 /100 00 femmes. Après 35 ans une femme sur 6 ou 7 fera un cancer du sein En France 40 000 Nouveaux cas / an 12 000 décès / an

Incidence 75 à 90 /100 00 femmes. Après 35 ans une femme sur 6 ou 7 fera un cancer du sein En France 40 000 Nouveaux cas / an 12 000 décès / an Dépistage du cancer du sein J Lansac Département de gynécologie Obstétrique Reproduction Médecine foetale CHU de Tours Pourquoi le dépistage du cancer du sein? C est un cancer fréquent Incidence 75 à 90

Plus en détail

Les biopsies du sein Où en est-on en 2011?

Les biopsies du sein Où en est-on en 2011? 4IMAGERIE 4 Les biopsies du sein Où en est-on en 2011? DR Jean-Yves Seror, 4 Birgit Scheuer-Niro, 4 Fabienne Scetbon, 4 Carole Ghenassia-Vidal, 4 Amin Duval,4 Geraldine Elfersi-Zemmour Centre de Radiologie

Plus en détail

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN

INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN Calformed, 09/02/2007, Dr J.M Loez, Calais INDICATIONS CHIRURGICALES DANS LE CANCER DU SEIN I - RAPPEL DE LA CLASSIFICATION CLINIQUE DES CANCERS DU SEIN A - TUMEUR PRIMITIVE Tx non déterminé To pas de

Plus en détail

La découverte de lésions infracliniques du sein est l objectif essentiel du

La découverte de lésions infracliniques du sein est l objectif essentiel du D O S S I E R Le Mammotome De la microcalcification : technique et résultats au cancer 1 J.Y. SEROR Centre de Radiologie Paris Duroc, PARIS. Département de Diagnostic et Traitement des Tumeurs du Sein,

Plus en détail

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO

IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO IRM Mammaire Quelles indications en 2014? Dr Marie Hélène CARACO 1 Introduction a IRM : imagerie de l angiogénèse tumorale améliore la sensibilité de détection (> 90 %) par contre faible spécificité (70

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein

Dépistage du cancer du sein COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC Dépistage du cancer du sein Avant-propos Encore aujourd hui, le cancer du sein afflige un nombre important de Québécoises. Malgré ce constat inquiétant et bien que la mammographie

Plus en détail

Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4

Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4 UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES Année 2015 Corrélation radio-histologique des lésions mammaires ACR 4 (A propos de 180 cas) Expérience du service de Gynéco-obstétrique

Plus en détail

Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller. Mammographie-Echographie-IRM

Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller. Mammographie-Echographie-IRM Acquis et limites de la classification BI-RADS Prélever ou surveiller Mammographie-Echographie-IRM Dr Luc Ceugnart LILLE SFSPM Paris 14 novembre 2012 BI-RADS: Breast Imaging Reporting And Data System de

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010

Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU. 14 Octobre 2010 Dr David LUSSATO Dr Mathieu QUENEAU 14 Octobre 2010 Indication (B2) - Suspicion de récidive locale ou métastatique Bourguet P, Hitzel A, Houvenaeghel G, Vinatier D, Bosquet L, Bonichon F,Corone C, Giard-Lefevre

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Docteur B. Maria Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique TOME XXIV publié le 30.11.2000 VINGT-QUATRIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations.

L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations. Chapitre 1 Bilans Généralités Examen clinique L examen clinique doit permettre de recueillir un certain nombre d informations. Le compte-rendu doit comporter : - âge de la patiente, le statut ménopausique

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique

Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Guide de bonnes pratiques en chirurgie sénologique Pierre Lèguevaque CHU Rangueil Toulouse Intérêt de la démarche qualité: L amélioration de la qualité des pratiques professionnelles est devenue nécessaire

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage

NOTE DE CADRAGE. Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage NOTE DE CADRAGE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Avril 2011 sur La note de cadrage de cette évaluation en santé publique est téléchargeable

Plus en détail

Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives

Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives Optimisation des prélèvements biopsiques à l aiguille Recommandations, contrôle de qualité et perspectives Dr Daniel Faverly Anatomie Pathologique Laboratoire CMP, CCR et ECWGBSP Auditeur pour Cancer Care

Plus en détail

www.oncorif.fr Référentiel régional de prise en charge initiale des cancers du SEIN

www.oncorif.fr Référentiel régional de prise en charge initiale des cancers du SEIN www.oncorif.fr Référentiel régional de prise en charge initiale des cancers du SEIN ONCORIF - Référentiel régional de prise en charge initiale des cancers du sein - Janvier 2010 ONCORIF - Référentiel régional

Plus en détail

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN

CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN CHIRURGIE DANS LES CANCERS DU SEIN FORMATION IDE ONCOLOGIE-HÉMATOLOGIE «Connaissance de la maladie cancéreuse» T. de Lapparent, unité de pathologie mammaire, CHBM PLAN Définitions Place de la chirurgie

Plus en détail

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique

PATHOLOGIE MAMMAIRE. Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL. II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique 1 Plan de cours I RAPPEL STRUCTURAL II - MOYENS D ETUDE A - Aspiration à l aiguille fine : orientation diagnostique B - Ponction à l aiguille tournante (drill biopsie) ou tranchante (trucut) C - Tumorectomie

Plus en détail

Mme R est une patiente de 52 ans.

Mme R est une patiente de 52 ans. CAS CLINIQUE N 3 Mme R est une patiente de 52 ans. Atcd chir: Hystérectomie totale Atcd med:hta 3 enfants, ménopausée à 48 ans, sans THS Palpation par son médecin traitant d une induration QSI sein droit

Plus en détail

Docteur Brigitte Seradour

Docteur Brigitte Seradour Dépistage du cancer du sein Docteur Brigitte Seradour Pourquoi dépister le cancer du sein? (Selon 10 principes OMS) Il s agit d une maladie grave, fréquente, détectable (phase latente) L examen de dépistage

Plus en détail

A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL.

A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL. A PROPOS DU CAD EN SENOLOGIE, DE L'AGRANDISSEMENT GEOMETRIQUE ET DE L'INCIDENCE DE PROFIL. Le CAD (computer aide diagnosis) et les micro-calcifications : Les CAD sont très et les plus performants dans

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Sommaire. Pathologie mammaire bénigne. I. Introduction. II. Manifestations cliniques. Evolution des pratiques: Circonstances diagnostiques:

Sommaire. Pathologie mammaire bénigne. I. Introduction. II. Manifestations cliniques. Evolution des pratiques: Circonstances diagnostiques: Pathologie mammaire bénigne V. SAMOUELIAN [1] E. PONCELET [2] D. VINATIER [1] Cours de DES de gynécologie-obstétrique 8 juin 2007 Sommaire I. Introduction Sémiologie clinique I Bilan étiologique IV. Sémiologie

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en ANATOMOPATHOLOGIE Audelaure JUNCA (Poitiers) Actualités en ANATOMOPATHOLOGIE

Plus en détail

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY

Tumeur du sein. Présentée par Eliane EL KHOURY Tumeur du sein Présentée par Eliane EL KHOURY Histoire Femme de 59 ans. Il y a 6 ans: apparition d une masse au niveau du QIE du sein droit, de 2x2 cm. Depuis quelques mois: augmentation rapide de la taille

Plus en détail

Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour septembre 2010

Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour septembre 2010 Référentiel régional Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Version 3 Mise à jour Sommaire Contexte 5 Epidémiologie... 5 Objectifs... 5 Champ d application... 5 Utilisateurs cibles... 5

Plus en détail

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER

CHAPITRES DU COURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER CHAPITRES DU COURS GENERALITES SUR LES TUMEURS LE TISSU CANCEREUX ET CELLULES CANCEREUSES HISTOIRE NATURELLE ET BASES MOLECULAIRES DU CANCER MOYENS DE DIAGNOSTIC ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER 1 OBJECTIFS

Plus en détail

La première observation :

La première observation : 1 Dépistage organisé du cancer du sein et risque médicolégal. Faut-il améliorer la concertation entre les différents acteurs des mammographies de dépistage quant à leur interprétation? Avec notre collègue

Plus en détail

Référentiel du cancer du sein

Référentiel du cancer du sein Référentiel du cancer du sein Référentiel du cancer du sein... 1 Introduction... 3 I. BILAN... 4 A. BILAN LOCAL... 4 1. Examen clinique... 4 2. Mammographie... 5 3. Echographie... 5 4. Prélèvements percutanés...

Plus en détail

Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009

Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009 Bilan radiologique diagnostique d'une tumeur mammaire. S. Cousin Tuteur: Dr Ceugnart DES d'oncologie médicale 11 décembre 2009 Plan Généralités Le dépistage La Mammographie: place/limites/indications L'echographie:

Plus en détail

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B

CANCERS DU SEIN. Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B CANCERS DU SEIN Dr PERNAUT, Dr DUQUESNOY 21 Janvier 2015 EPU-B Dépistage 1 Patiente de 43 ans Pas d ATCD familiaux ni personnels 3 enfants, allaitement maternel Contraception par stérilet au Levonorgestrel

Plus en détail

Référentiels de prise en charge des cancers. en région Centre. Cancers du sein. Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1

Référentiels de prise en charge des cancers. en région Centre. Cancers du sein. Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1 Référentiels de prise en charge des cancers en région Centre Cancers du sein 2011 Référentiels OncoCentre : cancers du sein validation juillet 2011 1 Groupe de travail Responsables du groupe de travail

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 2

RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 2 RECOMMANDATIONS DE SANTÉ PUBLIQUE Dépistage du cancer du sein en France : identification des femmes à haut risque et modalités de dépistage Volet 2 Date de validation par le collège : Mars 2014 Cette recommandation

Plus en détail

Imagerie en Sénologie. E.P.U. ROANNE 20/09/2012 J LONVIS Radio Clinique du Renaison

Imagerie en Sénologie. E.P.U. ROANNE 20/09/2012 J LONVIS Radio Clinique du Renaison Imagerie en Sénologie E.P.U. ROANNE 20/09/2012 J LONVIS Radio Clinique du Renaison Quelle-est vraiment l utilité de l imagerie en sénologie? Quel sera le bénéfice pour la patiente d un bilan d imagerie?

Plus en détail

SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES. Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg

SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES. Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg SÉMÉIOLOGIE MAMMOGRAPHIQUE ÉLÉMENTAIRE DES LÉSIONS MAMMAIRES BÉNIGNES ET MALIGNES Dr. Laure Foessel Radiologie 1 Hautepierre CHRU Strasbourg Fibrose Tissu adipeux Le lexique Bi-Rads (Breast Imaging Reporting

Plus en détail

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis

Enseignement de la sénologie. M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Enseignement de la sénologie M. Espié Centre des maladies du sein Hôpital Saint Louis Un constat En France pendant les études médicales environ 3 heures sont consacrées au cancer du sein et quasiment aucune

Plus en détail

Surveillance des cols traités

Surveillance des cols traités Surveillance des cols traités Collège de Gynécologie de Normandie 12 mai 2007 Dr Juan BERROCAL Clinique Europe ROUEN Biologie de l HPV La connaissance de la biologie de l HPV nous a permis d énormes progrès

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010

RÉFÉRENTIELS SEIN. Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 RÉFÉRENTIELS SEIN Centre des Maladies du Sein FAMA Hôpital Saint-Louis 4/2010 1 A- Cancers infiltrants 2 Traitements loco-régionaux 3 Traitements loco-régionaux T > 4 cm non inflammatoire N0/N1 et 1 des

Plus en détail

Décembre 2013 Sein-gynécologie

Décembre 2013 Sein-gynécologie Sein-gynécologie Décembre 2013 CANCER DU SEIN Version validée : 05/12/2013 Cible(s) Anatomopathologistes, chirurgiens généralistes, chirurgiens gynécologues, généticiens, gynécologues médicaux, gynécologues

Plus en détail

MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS

MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS MASTECTOMIE PROPHYLACTIQUE: POURQUOI, POUR QUI,QUAND, COMMENT? 19 Septembre 2014 PATHOLOGIE Anne de ROQUANCOURT Hôpital St Louis PARIS LÉSIONS OBSERVÉES DANS LES PIÈCES DE MASTECTOMIES PROPHYLACTIQUES

Plus en détail

Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant

Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant Peut-on ne pas reprendre des marges «insuffisantes» en cas de Carcinome canalaire infiltrant Institut Cancérologie de l Ouest CHIRURGIE Dr. Isabelle Jaffré CAS CLINIQUE 1 36 ans 90B sans CI radiothérapie

Plus en détail

Thierry PONCHON. Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles

Thierry PONCHON. Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles Thierry PONCHON Quelles sont les indications des colorations en endoscopie? Colorations chimiques ou virtuelles Connaître les différentes colorations Connaître les indications et leur niveau de preuve

Plus en détail

Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays.

Tous droits de traduction, d'adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. LE CANCER DU SEIN Conduite à tenir diagnostique devant une image mammographique infraclinique anormale Conduite thérapeutique devant un cancer du sein infraclinique Suivi des patientes traitées pour un

Plus en détail

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES

CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES CANCER DU SEIN CHEZ LES FEMMES ÂGÉES PARTICULARITÉS ÉPIDÉMIOLOGIQUES 40 000 nouveaux cas/an en France, 11 000 décès 45% des femmes atteintes ont plus de 65 ans La fréquence s accroît avec l âge, aux USA:

Plus en détail

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE

VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE INFOS PATIENTS SEIN - PATHOLOGIE MAMMAIRE VOTRE PARCOURS DE SOINS EN PATHOLOGIE MAMMAIRE Bienvenue VOUS AVEZ RENDEZ-VOUS POUR UNE PREMIÈRE CONSULTATION EN SÉNOLOGIE. NOUS AVONS RÉALISÉ CETTE PLAQUETTE

Plus en détail

Place du pathologiste dans la prise en charge des cancers

Place du pathologiste dans la prise en charge des cancers Place du pathologiste dans la prise en charge des cancers DU oncogériatrie 1er février 2010 Dr Delphine Loussouarn, Anatomie Pathologique, CHU Nantes Le rôle du pathologiste en cancérologie est de donner

Plus en détail

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne

Traitement chirurgical des cancers du sein. Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne Traitement chirurgical des cancers du sein Jean-Christophe MACHIAVELLO Centre Antoine Lacassagne 2008 1 I- GENERALITES Fréquence : 1 femme sur 11 En France 33 000 nouveaux cas par an Le cancer le plus

Plus en détail

CAHIERS DES CHARGES DU DEPISTAGE ORGANISE DU CANCER DU SEIN

CAHIERS DES CHARGES DU DEPISTAGE ORGANISE DU CANCER DU SEIN CAHIERS DES CHARGES DU DEPISTAGE ORGANISE DU CANCER DU SEIN p.1 CAHIER DES CHARGES POUR LES RADIOLOGUES p. 2 Table des matières CAHIER DES CHARGES POUR LES RADIOLOGUES... 2 TABLE DES MATIÈRES... 3 GLOSSAIRE...

Plus en détail

Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation

Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation Imagerie du cancer du sein chez la femme de moins de 40 ans hors mutation B.Bullier (1), M. Boisserie-Lacroix (2), G. MacGrogan (2) (1) Institut Claudius Regaud, Toulouse (2) Institut Bergonié, Bordeaux

Plus en détail

Tumeurs du sein. Objectifs. Diagnostiquer une tumeur du sein. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Tumeurs du sein. Objectifs. Diagnostiquer une tumeur du sein. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. I-10-Q159 I-00-Q000 D r Charles Coutant 1, D r Nathalie Bremaud 2, P r Emmanuel Barranger 3 1. Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, hôpital Tenon, 75020 Paris, CancerEst,

Plus en détail

Opportunité de dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 49 ans

Opportunité de dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 49 ans Centre de Recherche Opérationnelle en Santé Publique Opportunité de dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 49 ans Etat des connaissances et données disponibles pour le développement d une

Plus en détail

Élaboré dans le cadre de la

Élaboré dans le cadre de la Traitements et soins Cancer du sein C O L L E C T I O N Recommandations Outil d aide à la décision Consensus d experts à partir de recommandations internationales Focus sur les indications de la radiothérapie

Plus en détail

Le cancer du sein. Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière. Judith 1, Klimt

Le cancer du sein. Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière. Judith 1, Klimt Le cancer du sein Yolande Maisonnette Jean-Loup Sautière Judith 1, Klimt Anatomie du sein Vascularisation lymphatique Rappels histologiques LES CARCINOMES IN SITU Prolifération carcinomateuse qui se développe

Plus en détail

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein

Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne de Dépistage Gratuit du Cancer Du Sein Campagne du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Dossier de presse - 10 août 2009 Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie lance à compter du 10 août 2009

Plus en détail

Protocoles dans le cancer du sein CancerEst. Joseph Gligorov Stéphane Provent

Protocoles dans le cancer du sein CancerEst. Joseph Gligorov Stéphane Provent Protocoles dans le cancer du sein CancerEst Joseph Gligorov Stéphane Provent Organisation de la recherche en oncologie mammaire à CancerEst Les acteurs Services Médicaux d Oncologie Médicale Tenon, St

Plus en détail

La récidive d un carcinome mammaire est perçue par la patiente et son équipe médicale

La récidive d un carcinome mammaire est perçue par la patiente et son équipe médicale (la surveillance après reconstruction : le sein reconstruit, le sein symétrisé) Relapses after breast reconstruction: which follow-up? Mots-clés : Sein, Cancer, Récidive, Reconstruction. Keywords: Breast,

Plus en détail

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY

Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY Peut-on reconnaître une tumeur de bas-grade en imagerie conventionnelle? S. Foscolo, L. Taillandier, E. Schmitt, A.S. Rivierre, S. Bracard, CHU NANCY A quoi sert l imagerie conventionnelle dans le diagnostic

Plus en détail

LE CANCER DU SEIN INFILTRANT LA THERAPEUTIQUE

LE CANCER DU SEIN INFILTRANT LA THERAPEUTIQUE LE CANCER DU SEIN INFILTRANT LA THERAPEUTIQUE 1. BILAN... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE... 2 2.2. ANATOMOPATHOLOGIE... 4 2.3. RADIOTHERAPIE... 7 2.4. CHIMIOTHERAPIE... 8 2.5. HORMONOTHERAPIE...

Plus en détail

Case report. Carcinome papillaire intra-kystique du sein: à propos de trois cas. Open Access

Case report. Carcinome papillaire intra-kystique du sein: à propos de trois cas. Open Access Case report Open Access Carcinome papillaire intra-kystique du sein: à propos de trois cas Abderrahman El mazghi 1,&, Touria Bouhafa 1, Kaoutar Loukili 1, Hanan El kacemi 2, Issam Lalya 3, Taieb Kebdani

Plus en détail

Radiothérapie adjuvante des CCIS

Radiothérapie adjuvante des CCIS Radiothérapie adjuvante des CCIS standard, abstention, ou surimpression? Pr David AZRIA Pôle de Radiothérapie Oncologique INSERM U896 UM1 Montpellier Retour vers le futur. CCIS peut légitimement être traité

Plus en détail

Recommandations. pour l assurance

Recommandations. pour l assurance Eesti España France Hellas Hrvatska Ireland, Island Israel Itali rszág Malta Moldova Monaco Nederland Norge Österreich Slovenija Slovensko Srbija i Crna Gora Suisse Suomi Sverig Republika Danmark Deutschland

Plus en détail

Dépistage et prévention du cancer du sein

Dépistage et prévention du cancer du sein Actualisation du référentiel de pratiques de l examen périodique de santé Dépistage et prévention du cancer du sein Février 2015 État des connaissances sur le cancer du sein Structure anatomique et aspect

Plus en détail

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2

ÉTUDE PRÉVALENCE HER HER2 PrevHER HER2 ÉTUDE PRÉVALENCE ÉVALUATION DE LA PRÉVALENCE DE HER2 DANS LE CANCER DU SEIN EN SITUATION ADJUVANTE OBJECTIF DE L ENQUÊTE Evaluer le pourcentage de patientes présentant un cancer du sein en

Plus en détail

Tomosynthèse du sein : nouvelle application de la

Tomosynthèse du sein : nouvelle application de la Tomosynthèse du sein : nouvelle application de la mammographie numérique C MALHAIRE, F THIBAULT, C DROMAIN, A TARDIVON, C BALLEYGUIER, A ATHANASIOU, L OLLIVIER, C EL KHOURY, S NEUENSCHWANDER Service de

Plus en détail

L évaluation du creux axillaire

L évaluation du creux axillaire L évaluation du creux axillaire Journées DESC-SCVO Poitiers, Juin 2007 Marc-Henri JEAN, Nantes Cancer du sein : Introduction (1) 30 000 nouveaux cas / an 11 000 décès / an Problème de santé publique Pronostic

Plus en détail

MACROBIOPSIE MAMMAIRE PAR STEREOTAXIE : RÔLE DU (DE LA) TRM DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA PATIENTE

MACROBIOPSIE MAMMAIRE PAR STEREOTAXIE : RÔLE DU (DE LA) TRM DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA PATIENTE MACROBIOPSIE MAMMAIRE PAR STEREOTAXIE : RÔLE DU (DE LA) TRM DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA PATIENTE VAN-NHUT HO Étudiant Bachelor Filière Technique en radiologie médicale PATRICK TCHAMENI Étudiant Bachelor

Plus en détail

Référentiel cancers du sein 2014

Référentiel cancers du sein 2014 Référentiels à l AP-HP Référentiel cancers du sein 2014 2 Un groupe de travail se réunira chaque année pour les mises à jour éventuelles. 3 Préambule Ce référentiel constitue le résultat de réflexions

Plus en détail

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE

- Effets secondaires des traitements - Métastases - Second cancer après cancer du sein - Qualité de vie BENEFICES ET MODALITES DE SURVEILLANCE SURVEILLANCE DU CANCER DU SEIN TRAITE ( VIVIANE FEILLEL) SURVEILLANCE LOCOREGIONALE - Séquelles post-thérapeutiques - Récidive homolatérale - Cancer du sein controlatéral SURVEILLANCE GENERALE - Effets

Plus en détail

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica Assemblée de printemps 27.05.2013 les cas Cas 3 Cher Docteur X Nous vous informons de l état de santé de la patiente susmentionnée, qui a été hospitalisée dans nos services du 07/11/2012 au 12/11/2012.

Plus en détail

Cette fiche d information a été élaborée

Cette fiche d information a été élaborée Comprendre... la biopsie échoguidée du sein Cette fiche d information a été élaborée dans le but d aider les patientes et leurs proches à mieux comprendre la biopsie échoguidée du sein. Cette fiche est

Plus en détail

Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir

Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir Mammographie et échographie : score ACR et conduite à tenir C. Balu-Maestro Le but de la classification BIRADS de l American College of Radiology est d améliorer l évaluation et la prise en charge des

Plus en détail

Cancer pancréatique familial : place du dépistage?

Cancer pancréatique familial : place du dépistage? Cancer pancréatique familial : place du dépistage? Club Francophone d Echoendoscopie 27-1-2012 Pascal Hammel Service de Gastroentérologie-Pancréatologie Hôpital Beaujon, 92110 Clichy pascal.hammel@bjn.aphp.fr

Plus en détail

Séminaire d Oncologie Gynécologique Libreville 26 octobre 2012 CANCER DU SEIN. Pr Jean LEVEQUE. Service de Gynécologie - CHU Anne de Bretagne

Séminaire d Oncologie Gynécologique Libreville 26 octobre 2012 CANCER DU SEIN. Pr Jean LEVEQUE. Service de Gynécologie - CHU Anne de Bretagne Séminaire d Oncologie Gynécologique Libreville 26 octobre 2012 CANCER DU SEIN Pr Jean LEVEQUE Service de Gynécologie - CHU Anne de Bretagne Département d Oncologie Chirurgicale - CRLCC Eugène Marquis Faculté

Plus en détail