Comment approcher et fidéliser les entreprises et répondre à leurs attentes, les fondamentaux. 18 mars 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment approcher et fidéliser les entreprises et répondre à leurs attentes, les fondamentaux. 18 mars 2015"

Transcription

1 Comment approcher et fidéliser les entreprises et répondre à leurs attentes, les fondamentaux 18 mars 2015

2 Les intervenants Christel BERIOT : - directrice générale, Fondation université de Cergy-Pontoise Rodolphe GOUIN : - directeur général, Fondation Bordeaux Université - directeur Partenariats & Innovation, Université de Bordeaux 2

3 Les organisations des établissements d enseignement supérieur et la relation entreprises Au départ un nombre d interlocuteurs multiples Taxe d apprentissage Formation continue Mécénat Partenariats pédagogiques : stages, apprentissage, recrutements Partenariats recherche 3

4 Les organisations se structurent pour mieux répondre aux attentes des entreprises Simplifier l interface de la relation en diminuant le nombre d interlocuteurs. Répondre à la mise en place des campus managers ou délégués/directeurs régionaux dans les entreprises Création d une direction du développement à Centrale Paris Création d une direction Partenariats & Innovation à l université de Bordeaux Pôle développement en cours de création à l université de Cergy- Pontoise 4

5 Les organisations se structurent pour mieux répondre aux attentes des entreprises LA DYNAMIQUE DEVELOPPEMENT Partenariats pédagogiques et TA Recherche partenariale et chaires Formation continue 5

6 Les étapes de l approche partenariale 7. Fidélisation - remerciement - maintien/dvt du contact - reconnaissance, engagement 1- Conception - projet à financer - proposition ouverte de partenariat 2. Recherche - identification - capacité - centres d intérêt - propension à être partenaire ESR 6. Clôture - échanges de documents - signature 3. Cultivation - phase la plus longue du cycle - prévoir un certain nombre d actions avant la sollicitation 5. Sollicitation - the Ask - silence et questionnement - Confirmation des circuits 4. Tactique - contact direct - via d autres partenaires/donateurs 6

7 Les étapes de l approche partenariale Conception 1- quel projet a besoin de financement? le projet prioritaire + des propositions alternatives avec des montants de don, des durées d engagement, des intérêts différents 2- combien? quel montant + combien de partenaires + sur quelle durée? 3- mécénat ou contrat (rech.) / sponsoring (image) / formation continue? 4- en quoi le projet est-il partenarial? quels intérêts sont envisageables? quel retour sur investissement? quelles «contreparties» sont acceptables? quelle implication du partenaire dans le projet et à quel niveau (copil, conseil sciq )? 5- quel sera l impact du don sur le projet? 6- quel mode d organisation avec les fundraisers (circuits de décision, de financement ) 7

8 Les étapes de l approche partenariale Recherche 1- identification des prospects selon intérêt partagé sur le thème/l enjeu/la discipline les participants au projet la visibilité globale à partir des listes : contrats de recherche, fournisseurs, TA, stages, recrutements, formateurs, participants à conférences, donateurs connus et tous les concurrents, sous-traitants et filiales de ces prospects! 2- capacité à donner montant CA et bénéfices 3- centres d intérêt le partenariat/le projet doit avoir du sens pour le partenaire (histoire, culture, image, stratégie de développement/d investissement) voies d innovation concurrence 4- propension à être partenaire ESR déjà lié à ESR : avec qui, depuis quand, pour faire quoi, pour combien? 8

9 Les étapes de l approche partenariale Cultivation 1- Invitation aux évènements colloques, séminaires, écoles d été, remise de diplôme 2- invitation spécifique pour des visites de labos, de l Université, de l école 3- envoi de newsletter, revue 4- proposition de partenariat sans financement visite de l entreprise témoignage dans les formations, mentorat, participation à un jury 9

10 Les étapes de l approche partenariale Tactique 1- qui approche le prospect et à quel stade? qui a un bon contact? qui a la légitimité par rapport au projet et au partenariat? qui a la capacité de convaincre? L Ambassadeur Le Dir/Président Le Fundraiser - pair social - engagé à un niveau de don approprié - témoigne de son exemple - croit au projet - partage d expertise, de compétences, de réseaux, moyens logistiques - communique la vision - peut engager l organisation dans le projet avec flexibilité - apporte une expertise - coordonne l approche et l implication des acteurs - fait le suivi 2- qui approcher? qui peut être un lobbyiste efficace en interne (un dir, un membre du CA?)? qui décide? 10

11 Les étapes de l approche partenariale Sollicitation (1) 1- Préparer un briefing sur le profil du prospect historique de dons/contrats/stages liens avec votre institution autres priorités de mécénat informations personnelles sur la personne rencontrée (si prospect = entreprise, position de la personne dans l entreprise : niveau de décision, filiale, service ) 2- Préparer la dynamique de la discussion : qui sera présent au RV? le Président, le fundraiser, un ambassadeur? suggestions de scripts pour le RV : indispensable!!!! attention! Solliciter pour un don, ce n est pas du commerce! Le donateur n a pas de besoin à satisfaire avec votre proposition, c est l inverse! 3- Préparer la sollicitation et les documents nécessaires : descriptif du projet, brochure de campagne, éléments fiscaux, programme de reconnaissance, etc. Toujours prévoir un projet B 11

12 Les étapes de l approche partenariale Sollicitation (2) 4- Formuler la demande Claire, simple, concise : projet, montant, durée, impact Ne pas hésiter à laisser du silence Ne pas rebrousser chemin Soyez convaincu, vous serez plus convaincant! Soyez passionné et montrez-le! N'ayez pas peur de demander! 5- Si refus, questionner pour comprendre mauvais projet, mauvais montant, mauvais interlocuteur, mauvais moment? préparer un projet B (alternative) en cas de crispation 6- Confirmer le processus de validation interne aux deux parties qui décide quoi, quel calendrier, quels documents à trouver/fournir auprès de qui (Université et partenaire)? 12

13 Les étapes de l approche partenariale Clôture 1- Le suivi après la sollicitation envoi des documents rapidement! suivi du circuit de validation en interne ne pas laisser traîner 2- La signature Evènementiels de signature/lancement? Rarement nécessaire 13

14 Les étapes de l approche partenariale Fidélisation Le reporting au sein du copil, sinon invitations, réunions, visites reporting financier impact bilan de l activité menée revue de presse ESSENTIEL!!!! 14

15 Les alumni au service de la relation entreprises Les anciens ont, au départ, été principalement approchés pour de l argent : fundraising Prise de conscience que les anciens peuvent apporter beaucoup plus: politique de friendrising 15

16 Les alumni au service de la dynamique développement Dons Taxe d apprentissage Accès aux entreprises Contacts internationaux Témoignages Aide à l orientation Interventions dans les cours 16

17 Les CRM : outil de la relation entreprises L expérience de l université de Cergy-Pontoise en trois étapes : Utilisation d Eudonet pour la relation entreprises mise en place par la Fondation en 2010 Elargissement de son utilisation à l université pour la relation entreprise : Utilisation d Eudonet pour la relation anciens : démarrage du projet en

18 Etude des Cas : Principes 4 équipes de 6 à 7 personnes en fonction du nombre d inscrits Un sujet de départ Chaque équipe répartit les rôles parmi ceux proposés En 30 elle prépare un argumentaire Elle décide des interlocuteurs à envoyer Elle présente son argumentaire en 15 18

19 Etude des Cas : Liste des rôles Responsable Fundraising Entreprise Responsable Fundraising Alumni Doyen des professeurs Membre du Conseil Scientifique de l Université ou du CHU Professeurs (1 ou plusieurs) ou praticiens Directeur général de l Ecole, du CHU ou du Président d Université Responsable Formation Continue Responsable Insertion Professionnelle Responsable Taxe d apprentissage Responsable Communication/Marketing Responsable du service recherche (contrats de recherche) 19

20 Etude des Cas : Cas N 1 Projet de Recherche Vous êtes un CHU Le directeur régional d un laboratoire pharmaceutique vient vous voir car il souhaite monter un partenariat de recherche avec votre nouvelle fondation. Il peut solliciter le directeur médical du domaine thérapeutique que vous choisirez. Il n a pas plus d idées. A vous de monter une proposition (expliquer les raisons du choix) Lors du rdv CHU/entreprise seront présents côté entreprise : Le/la directeur régional Le/la directeur médical Le/la directeur juridique 20

21 Etude des Cas : Cas N 2 Projet de Recherche Vous êtes une école d ingénieur de niveau A Le directeur de la R&D de TOTAL vous contacte pour créer avec votre école un programme de recherche sur l extraction du gaz de schiste Lors du rendez-vous seront présents côté TOTAL : Le/la Directeur de la R&D Le/la Responsable des relations Ecoles Le/la Directeur technique du pôle Energie Nouvelles Le/la Directeur de la communication 21

22 Etude des Cas : Cas N 3 Partenariat global Vous êtes une université Le cabinet du PDG d Adeo (Leroy Merlin), Alumni de votre université, contacte le service entreprises pour savoir comment monter un programme global de partenariat entre Adeo et l université Vous préparez une proposition globale à Adeo Lors du rdv seront présents côté d Adeo : Le directeur de cabinet du PDG Le directeur de la communication Le responsable du recrutement Le responsable des relations écoles 22

23 Etude des Cas : Cas N 4 Construction d un nouveau Campus Vous êtes une institution de renommée internationale et vous avez décidé de construire un nouveau campus à l étranger (à vous de décider de son emplacement) Vous mettez en place une campagne de collecte pour financer une partie de ce campus et vous décidez de contacter une grande entreprise (hors CAC 40) dont le Directeur Général est un diplomé Pour le rendez-vous il a réussi à convaincre de participer avec lui : Le/la Directeur des Ressources Humaines Le/la Directeur de la Filiale du pays dans lequel vous souhaitez vous implanter Le/la Directeur de la Stratégie et du Développement International 23

24 Etude des Cas : Debrief Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées? Dans la constitution de l équipe Dans la construction de l offre Lors de la présentation Quelle(s) méthodologie(s) avez vous utilisée(s)? Quels sont les outils que vous avez utilisés ou dont vous auriez eu besoin? 24

25 Etude des Cas : Méthodologie et Outils Attention à! Composer son équipe pour sa: Capacité de décision Capacité d entrainement en interne Capacité à vendre le projet en externe Analyser en amont les besoins lorsqu ils sont exprimés (cas 2 et 3). Identifier des besoins en phase de prospection (cas 1 et 4) 25

26 Etude des Cas : Méthodologie et Outils Attention à : Utiliser les techniques de vente : Préparation Ecoute Formalisation de la proposition Traitement des objections Conclusion Ne pas survendre! Assurer un suivi (compte rendu /plan d action) Et avant tout : S ASSURER QUE L INSTITUTION EST DERRIERE VOUS A 100 % 26

27 MERCI POUR VOTRE PARTICIPATION! 27

Comment optimiser vos relations entreprises Et votre stratégie mécénat?

Comment optimiser vos relations entreprises Et votre stratégie mécénat? Comment optimiser vos relations entreprises Et votre stratégie mécénat? Bérangère Pagès ; HEC Gilles Gleyze ; École Centrale Paris Association Française des Fundraisers, 11 février 2010 Le partenariat

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum)

Demi-journée : 9h/12h30 ou 14h/17h30 150 HT par personne (groupe de 10 personnes minimum) 1) Les différentes sources de financement du projet associatif Revue de tous les modes de financement et de leurs spécificités : o Les ressources propres non commerciales o Les ressources propres commerciales

Plus en détail

Cultiver vos relations avec les entreprises pour aller vers des partenariats riches et durables

Cultiver vos relations avec les entreprises pour aller vers des partenariats riches et durables «Pour un fundraising toujours plus professionnel» Cultiver vos relations avec les entreprises pour aller vers des partenariats riches et durables 21 mars 2013 Olivier Albessard olivier.albessard@gmail.com

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Responsable grands donateurs

Responsable grands donateurs N 2 - RESPONSABLE GRANDS DONATEURS MAJOR DONORS, RESPONSABLE DÉVELOPPEMENT GRANDS DONATEURS, RESPONSABLE PROSPECTION GRANDS DONATEURS, DÉLÉGUÉ GRANDS DONATEURS Le responsable Grands Donateurs a pour mission

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION

QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION QUESTIONNAIRE FUNDRAISING ET COMMUNICATION 12 février 2014 OBJECTIF ET MÉTHODOLOGIE OBJECTIF Ce questionnaire avait pour objectif d établir un premier état des lieux de l organisation et des relations

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Les équipes et compétences à réunir. Yaële Aferiat, directrice de l Association Française des Fundraisers

Les équipes et compétences à réunir. Yaële Aferiat, directrice de l Association Française des Fundraisers Les équipes et compétences à réunir Yaële Aferiat, directrice de l Association Française des Fundraisers Professionnalisation : incontournable Les donateurs (individus et entreprises) sont sollicités par

Plus en détail

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS

FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS FORUM ÉTUDIANTS DES MÉTIERS & CARRIÈRES 16 OCTOBRE 2013 CAMPUS DE TROUBIRAN JE PRÉPARE MA RENCONTRE AVEC LES PROFESSIONNELS SOMMAIRE PROGRAMME GUIDE DE PRÉPARATION AUX RENCONTRES AVEC LES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Conseillers en produits et services RH

Conseillers en produits et services RH Conseillers en produits et services RH démarrage mardi 7 avril 2015 Présentation SKEMA BUSINESS SCHOOL SKEMA est une école de management née en 2009 de la fusion du CERAM et du groupe ESC Lille. Une école

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. En cours d élaboration. Au 14/12/2015. (sous réserve de modifications)

PROGRAMME DE FORMATION. En cours d élaboration. Au 14/12/2015. (sous réserve de modifications) PROGRAMME DE FORMATION En cours d élaboration (sous réserve de modifications) Au 14/12/2015 #FundESR2016 11 ème conférence de fundraising pour l enseignement supérieur et la recherche 9 et 10 mars 2016

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES

MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES MASTER MARKETING VENTE, SPÉCIALITÉ MARKETING STRATÉGIQUE DES PRODUITS ET DES MARQUES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Les

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet 1 Notre histoire 2 amis s orientent vers la formation prennent du temps pour comprendre le marché et ses besoins. cette réflexion aboutit au lancement de. 2013-2014 2015 2012 2

Plus en détail

Site Web : www.adiaconseil.fr

Site Web : www.adiaconseil.fr NOS PRESTATIONS ECOLES FACILITER LE MOUVEMENT DES COMPETENCES 11 rue de la République 69001 LYON Tél : 04.72.98.04.20 Site Web : www.adiaconseil.fr DE L EXPERIENCE A L EXPERTISE Plus de 50 Grandes Ecoles,

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Le partenariat technologique

Le partenariat technologique Fiche conseil Le partenariat technologique Préambule A l heure ou l innovation fait partie ou doit faire partie intégrante de la stratégie de développement de nos entreprises, toute entreprise grande ou

Plus en détail

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions Facilitateur du changement une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions 1 CHANGER La créativité n emprunte jamais des chemins connus, préparons-nous au changement

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Améliorez vos résultats clients

Améliorez vos résultats clients Améliorez vos résultats clients Améliorez la fidélisation de vos clients Les conditions actuelles de notre marché rendent plus facile l infidélité de nos clients. Pourtant, l enjeu est d importance. Il

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Chargé de recherche donateurs

Chargé de recherche donateurs N 6 - CHARGÉ DE RECHERCHE DONATEURS CHARGÉ DE RECHERCHE, PROSPECT RESEARCHER, DOCUMENTALISTE, CHARGÉ DE VEILLE Le chargé de recherche identifie des cibles de donateurs potentiels et les qualifie en s appuyant

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE

COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE Direction des Ressources humaines COORDONNATEUR TECHNIQUE H COORDONNATEUR RESTAURATION COLLECTIVE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : DGA Développement - Direction de l Enseignement Poste

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Plan d action commercial

Plan d action commercial 3 Plan d action commercial Le plan d action commercial regroupe l ensemble des actions commerciales et marketing à entreprendre sur une période donnée pour atteindre les objectifs commerciaux de l entreprise.

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Dossier Partenaire i-perform EURL 801 764 192 RCS Bordeaux 1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Pourquoi exposer au SAPS Exposez pour révéler votre expertise et co-workez! Qualifiez

Plus en détail

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE

Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE Département Enseignement TAXE D APPRENTISSAGE CAMPAGNE COURTE QUI SOMMES-NOUS? MEJT, dont le siège est basé à Champagne au Mont d Or (69) a été créée en 1994 par Gilles GUILLERME. A sa création, MEJT avait

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement

Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement Forum international Gestion publique Recrutement et compétence / Comment moderniser les modes et outils de recrutement INTRODUCTION : Le constat Le principe d une école destinée à former tous les magistrats

Plus en détail

DIRECTION REGIONALE NORD PICARDIE Professionnalisation de nos actions d extériorisations

DIRECTION REGIONALE NORD PICARDIE Professionnalisation de nos actions d extériorisations DIRECTION REGIONALE NORD PICARDIE Professionnalisation de nos actions d extériorisations Sommaire Les actions d extériorisation possibles Le rétroplanning Les bonnes pratiques Le suivi des actions d extériorisation

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13

La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale. Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM, outil indispensable de votre performance commerciale Conférence CCI de Saint Etienne 04/06/13 La CRM Gestion de la Relation Client, outil indispensable de votre performance commerciale Points clés

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage Cursus d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage une autre approche de l enseignement en école d ingénieur L'Institut polytechnique est par vocation lié au monde de l'entreprise. Depuis 1999,

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

PENSEZ DIFFERAMENT. soyez créatifs. Programme. «techniques & réflexions de vente» Module Vente séminaire swissfundraising

PENSEZ DIFFERAMENT. soyez créatifs. Programme. «techniques & réflexions de vente» Module Vente séminaire swissfundraising «techniques & réflexions de vente» Module Vente séminaire swissfundraising C-Communication Charly Calfelis Lausanne Septembre 2015 Programme Processus de vente/négociation réflexions générales techniques

Plus en détail

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL!

#donnezdusensàvotre. taxed apprentissage2015 ALL DIGITAL! #donnezdusensàvotre taxed apprentissage2015 ALL IS DIGITAL! Marc Faudeil, Directeur ISEN Brest Ingénierie des affaires dans le monde numérique Réseaux, communications mobiles et objets connectés Robotique

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet

Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie. Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Le bon outil CRM? Celui qui reflète votre stratégie Elisabetta Scanferla-Schmitt, Universcience Aldo Ip Piang Siong, Eudonet Universcience, deux lieux unis pour le rayonnement de la culture scientifique

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE Entre : CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE UNIVERSITÉ Lille 1, Etablissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique 59655 Villeneuve

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes»

Compétences ventes. Séminaire «La gestion des grands comptes» Compétences ventes Séminaire «La gestion des grands comptes» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Vous réussissez avec des clients de taille courante, mais éprouvez plus de difficulté à vous imposer face à des

Plus en détail

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur :

METHODES, MOYENS PEDAGOGIQUES ET D ENCADREMENT MIS EN ŒUVRE Avec l'accompagnement du consultant formateur : Formacode 413 - V101014 insmkgcial Dépôt Fidéalis FR605951 INTEGRER LA DIMENSION «INSERTION» DANS SA DEMARCHE MARKETING ET COMMERCIALE AUPRES DES ENTREPRISES UTILISATRICES OBJECTIF FINAL Que les permanents

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant!

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Vous rêvez de vous lancer

Plus en détail

Bulletin d inscription

Bulletin d inscription Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Organisation de manifestations s Démarche de partenariat et recherche de financements Marketing des associations s Communication de l association Communiquer par l informatique

Plus en détail

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions...

RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Transformer nos convictions en actions... Transformer nos convictions en actions... Notre mbition Nouvelles technologies vertes, rationalisation des data centers Le métier de Capgemini est aujourd hui de plus en plus orienté vers l optimisation

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

Le marche franc ais est-il capable d'absorber une 2e me se rie de campagnes majeures

Le marche franc ais est-il capable d'absorber une 2e me se rie de campagnes majeures Le marche franc ais est-il capable d'absorber une 2e me se rie de campagnes majeures Barbara de Colombe, Déléguée Générale Fondation HEC Nathalie Levallois Directrice Adjointe de la Stratégie & Développement

Plus en détail

Réussir l externalisation de sa consolidation

Réussir l externalisation de sa consolidation Réussir l externalisation de sa consolidation PAR ERWAN LIRIN Associé Bellot Mullenbach et Associés (BMA), activité Consolidation et Reporting ET ALAIN NAULEAU Directeur associé Bellot Mullenbach et Associés

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

Chef de projet Nouvelles Offres de Formation. Au sein de la Direction du Marketing Stratégique et de l appui à la transformation

Chef de projet Nouvelles Offres de Formation. Au sein de la Direction du Marketing Stratégique et de l appui à la transformation ANNONCE EXTERNE Chef de projet Nouvelles Offres de Formation Au sein de la Direction du Marketing Stratégique et de l appui à la transformation Présentation de CentraleSupélec : Crée le 1 er janvier 2015,

Plus en détail

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel

La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel La chaine de financement de l entreprise et les Business Angels Maher Kallel Différences principales Business Angel Spécialistes du capital-risques Personnel Entrepreneurs Gestionnaires financiers Argent

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

MASTER 2, MANAGEMENT PUBLIC TERRITORIAL

MASTER 2, MANAGEMENT PUBLIC TERRITORIAL MASTER 2, MANAGEMENT PUBLIC TERRITORIAL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Description de la 1ère année du Master Mention

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Gestion du cycle de vie du projet

Gestion du cycle de vie du projet Gestion du cycle de vie du projet Prospection, services et suivi Laurent Sansoucy Formation ANIMA Rabat, 7-8-9 mai 2003 Cycle de vie du projet d investissement P.Henry, ANIMA, 2011 inmed-anima 2011 2 Plan

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Accenture / GRET Mécénat de compétences

Accenture / GRET Mécénat de compétences Accenture / GRET Mécénat de compétences Micro-Assurance santé au Cambodge Frédérique Hagège-Ubaldi Fondation Accenture Aurore Duffau GRET Xavier de Corson Accenture 6 septembre 2008 Un contexte favorable

Plus en détail

BRICOMAN : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES 5. Page 1/ 6. - Responsable de rayon

BRICOMAN : Consultez le détail des offres ci-après. Typologie Nombre d offres Poste / Domaine STAGES 5. Page 1/ 6. - Responsable de rayon BRICOMAN : Consultez le détail des offres ci-après Typologie Nombre d offres Poste / Domaine - Responsable de rayon - Manager d univers STAGES 5 - Recrutement - Chef de projet web junior - Manager d univers

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble

Contexte et enjeux du dispositif de valorisation du savoir, dans son ensemble Formation permanente nationale CAHIER DES CHARGES DE LA PRESTATION «Captation audio/vidéo et enrichissement d un support de diffusion multimédia des conférences d un séminaire de formation, à des fins

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC)

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Questions abordées 1) Définition du Class Gift 2) Quelles conditions réunir pour lancer et structurer un Class

Plus en détail

Vos ambitions sont les nôtres

Vos ambitions sont les nôtres 1 Vos ambitions sont les nôtres «Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir mais de le rendre possible» Antoine de Saint-Exupéry 2 dynamiser vos ventes et votre image grâce à des actions

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE Le Groupe Adecco recherche un(e) stagiaire à partir de juillet-aout 2014 pour rejoindre la Direction Générale des Opérations des activités du Pôle

Plus en détail

La satisfaction client

La satisfaction client Evénement Business La satisfaction client Exploiter à 100 % son capital client Doper ses ventes 12 Juin 2012 La satisfaction client Comment exploiter à 100 % son capital client? Comment doper ses ventes?

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS

GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS GUIDE PRATIQUE DE COMMUNICATION A DESTINATION DES EXPOSANTS Ce guide est à votre disposition pour planifier vos actions de communication en tant qu exposant, avant, pendant et après Transports Publics

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France

Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France DEFINITION DE POSTE : Directeur/Directrice Partenariats et Evénementiel Ile-de-France SDLV 1 POSTE : Directeur/Directrice Partenariats et événementiel STRUCTURE : Sport dans la Ville MANAGER : Philippe

Plus en détail

IAE d ORLEANS. Le développement d un outil de pilotage à partir d une démarche qualité. Institut d Administration des Entreprises

IAE d ORLEANS. Le développement d un outil de pilotage à partir d une démarche qualité. Institut d Administration des Entreprises IAE d ORLEANS Le développement d un outil de pilotage à partir d une démarche qualité Présentation Contexte : une organisation fondée sur une logique partenariale complexe Démarche et objectifs Valeur

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste

PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PROFIL DE POSTE COORDONNATEUR DE FORMATION (PARIS) Formation continue Profil généraliste PRESENTATION DE L ENM : L École nationale de la magistrature, établissement public administratif, se répartit sur

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

MASTERE SPECIALISE. «Manager de grands projets industriels internationaux»

MASTERE SPECIALISE. «Manager de grands projets industriels internationaux» MASTERE SPECIALISE «Manager de grands projets industriels internationaux» MASTERE SPECIALISE EN «Manager de grands projets industriels internationaux» Objectifs professionnels Le gestionnaire de projet

Plus en détail