ÉDITO. Bonne lecture. Édito 1. philippe laurent. maire de sceaux Secrétaire général de l Association des maires de France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITO. Bonne lecture. Édito 1. philippe laurent. maire de sceaux Secrétaire général de l Association des maires de France"

Transcription

1 Guide de Sceaux

2

3 ÉDITO La ville de Sceaux, située à quelques kilomètres de Paris, constitue pour ses habitants et ses visiteurs un territoire privilégié. À la fois ville d histoire au patrimoine riche et varié, ville universitaire accueillant près de étudiants, mais aussi lieu de résidence agréable pour ses habitants, Sceaux offre un cadre de vie particulièrement qualitatif pour tous les âges. Les agents des services municipaux, mon équipe et moi-même veillons, depuis près de 15 ans, à que cette exceptionnelle qualité de vie perdure et que le «vivre ensemble» reste la valeur dominante de Sceaux. Comme toutes les communes de France, Sceaux est fortement impactée par la baisse des moyens décidée unilatéralement par l État. Malgré cela, nous veillons à maintenir des services publics réputés et reconnus - notamment par le label Qualiville - pour toute la population : accueillir le plus grand nombre d enfants en crèche (un des taux les plus élevés de France), offrir des activités variées et diversifiées aux enfants lors des temps périscolaires et extra-scolaires, assurer aux personnes âgées notamment isolées un accompagnement de qualité, proposer une offre culturelle attractive et diversifiée, mettre à disposition des équipements de qualité (bibliothèque, théâtre, cinéma, espaces pour les jeunes, salles pour les associations, équipements sportifs, etc.), développer le commerce de proximité, accueillir près de étudiants sur notre territoire, soutenir la création et l innovation sous toutes leurs formes, ou encore aménager et entretenir un espace public exemplaire... Cette liste n est pas exhaustive mais témoigne de notre volonté de faire de notre ville, un espace où il fait bon vivre, échanger et apprendre pour chacun de ses habitants. Ce guide recense de nombreuses informations. Si une question n était pas traitée, je vous invite à la transmettre à Les services de la ville et moi-même y répondrons. Bonne lecture. philippe laurent maire de sceaux Secrétaire général de l Association des maires de France Édito 1

4 SOMMAIRE Découvrir 5 Fiche d identité Une exceptionnelle qualité de vie Sceaux, ville durable et solidaire Sceaux à la croisée des talents Sceaux dans l histoire Sceaux en images Démocratie locale 43 Vos élus Les conseils participatifs locaux Vos services municipaux 53 Les services de la Ville Mieux vous informer Enfance, famille et seniors 67 La petite enfance : les structures d accueil Les aînés Enseignement 73 Les inscriptions Les écoles maternelles et élémentaires L enseignement technique, secondaire et supérieur L orientation scolaire et professionnelle Vie quotidienne 81 Les collectes sélectives en pratique Les transports locaux Le logement social 2 Sommaire

5 Culture, sports et vie associative 91 Culture, loisirs Les équipements publics Les associations Sports Les équipements publics Les associations Social-santé Humanitaire et coopération Commerce Transport Mémoire et citoyenneté Vie étudiante Associations confessionnelles Les adresses et numéros utiles 105 Les services publics et administratifs Les hôpitaux et les cliniques Les cultes En cas d urgence Vie économique 113 Une forte attractivité Les marchés de Sceaux Associations des commerçants et artisans de Sceaux L économie sociale et solidaire Sommaire 3

6

7 Découvrir Située à 5 km de la limite sud de Paris, dans le département des Hauts-de-Seine, la ville de Sceaux constitue pour sa population et ses visiteurs un territoire privilégié. Lieu de résidence apprécié par ses habitants, centre touristique et de loisirs fréquenté, ville commerçante, pôle scolaire et universitaire très important, Sceaux offre à sa population une incomparable qualité de vie.

8 Sceaux vue du ciel

9 Fiche d identité Situation administrative Sceaux fait partie : du département des Hauts-de-Seine, préfecture à Nanterre ; de l arrondissement d Antony, sous-préfecture à Antony ; du canton de Châtenay-Malabry qui réunit trois villes : Châtenay-Malabry, Le Plessis-Robinson et Sceaux (soit habitants). Depuis le 1 er janvier 2003, Sceaux fait partie de la communauté d agglomération des Hauts-de-Bièvre avec les communes d Antony, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Le Plessis-Robinson, Verrières-le-Buisson et Wissous. Elle est également membre fondateur du syndicat mixte d études Paris Métropole et de la conférence territoriale de la Vallée scientifique de la Bièvre ( voir page 12). À partir du 1 er janvier 2016, Sceaux sera intégrée au sein de la Métropole du Grand Paris et d un territoire dont les limites ne sont pas fixées à la date de bouclage de cette édition (juin 2015). Code postal : Population Les habitants s appellent les Scéens. La ville compte habitants (au 1 er janvier 2015). Situation géographique Située à 10 km de Paris (Notre-Dame), la ville de Sceaux est limitée au nord par Fontenayaux-Roses et Bagneux, à l est par Bourg-la-Reine, au sud par Antony et Châtenay- Malabry, à l ouest par Châtenay-Malabry et Le Plessis-Robinson. Superficie : 360 hectares (dont 108 de parc) Voies Longueur totale : 35 km avec - routes départementales : 11,370 km - voies communales : 23,630 km Longitude : 2,17 est, latitude : 48,47 nord. Altitude : 100 m environ Découvrir 7

10 La Coulée verte

11 Relief Sceaux est située sur le sommet et les deux versants d une colline de 102 m d altitude, dominant au nord la vallée de Fontenay-aux-Roses, à l est celle de la Bièvre, affluent de la Seine, et au sud celle du rû d Aulnay, affluent de la Bièvre. Villes jumelles Brühl (Allemagne) : jumelage signé en Royal Leamington Spa (Grande-Bretagne) : jumelage signé en Sceaux, une ville engagée parmi et pour les villes de France La ville de Sceaux participe pleinement aux activités des associations départementales, régionales et nationales rassemblant les communes et collectivités locales. Les élus municipaux sont actifs au sein de commissions et de groupes de travail, et en président un certain nombre. Le maire est lui-même secrétaire général de l Association des maires de France (AMF) et président délégué de l Association française du Conseil des communes et régions d Europe (AFCCRE), marquant ainsi la longue vocation européenne de Sceaux. Depuis 2011, le maire de Sceaux préside également le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), organe suprême paritaire chargé d examiner et de donner un avis sur tous les textes législatifs et règlementaires concernant la fonction publique territoriale. Découvrir 9

12 La rue Houdan

13 Une exceptionnelle qualité de vie De nombreux espaces verts Avec 202 hectares d espaces verts, constitués par les jardins privés et les parcs publics, 56 % des 360 hectares du territoire de la ville sont couverts de végétation. 120 ha d espaces verts sont accessibles au public : - le parc du domaine départemental de Sceaux, - le jardin de la Ménagerie, en cœur de ville, - le jardin des Félibres, à proximité de l église Saint-Jean-Baptiste et du parc départemental, - le jardin de l hôtel de ville, - la Coulée verte et sa piste cyclable qui permet de traverser la ville du nord au sud. Un patrimoine historique et contemporain La ville abrite un précieux patrimoine historique et contemporain. Le centre villageois, animé et attractif, constitue le noyau historique de la ville, qui se prolonge par le domaine départemental de Sceaux. Composé par le parc de Sceaux dessiné par Le Nôtre au 17 e siècle, le domaine comprend de nombreux monuments : le château de Sceaux qui abrite le musée départemental, les écuries du domaine, l Orangerie, le pavillon de l Aurore, le Petit château ( voir page 31). Ville d histoire, Sceaux est également une ville d architecture. Elle accueille de nombreuses créations d architectes renommés du 20 e siècle ainsi que des constructions sociales innovantes. Digne héritière de ce passé prestigieux, Sceaux souhaite rester une ville où l innovation architecturale garde toute sa place. Un appareil commercial dynamique Les principales zones commerçantes se situent en centre-ville, dans le quartier de Robinson et dans le quartier des Blagis. Le centre-ville ancien, très fréquenté, bénéficie en particulier de commerces de bouche très réputés. Le maintien et le développement du commerce de proximité représentent un axe majeur de la politique municipale. Un travail de fond mené en concertation avec les acteurs économiques locaux est conduit depuis de nombreuses années par la Ville pour accentuer la diversité de l offre commerçante et de services, pour que Sceaux demeure une ville attractive. Des événements et des animations commerciales sont organisés tout au long de l année par l Union des commerçants et artisans de Sceaux. Découvrir 11

14 Résidence étudiante Édouard-Depreux

15 Sceaux, ville durable et solidaire Une démarche affirmée de développement durable partenarial Actrice de son territoire et engagée de longue date dans une démarche de développement durable, Sceaux est membre de la communauté d agglomération des Hauts-de- Bièvre, du syndicat mixte d études Paris Métropole (et se situe dans le périmètre de la Métropole du Grand Paris), et de la conférence territoriale de la Vallée scientifique de la Bièvre - espace de projets où communes, agglomérations, départements conjuguent avec des entreprises et des universités, leurs énergies pour construire un vrai projet partagé de développement sur un territoire cohérent. La Ville fait ainsi entendre à ses partenaires sa volonté d exemplarité dans une démarche durable de solidarité, de diversité, de tolérance et de développement maîtrisé. La haute qualité environnementale Sceaux agit au quotidien en faveur de la planète. Les opérations d aménagements réalisées par la Ville sont conçues pour réduire le plus possible l empreinte écologique des bâtiments en privilégiant les énergies renouvelables. L hôtel de ville a notamment été rénové et étendu selon les critères de «haute qualité environnementale», tout comme le dojo des Clos-Saint-Marcel, la résidence étudiante Édouard-Depreux et les dernières réalisations de logement social de l office public Sceaux Habitat. Un PLU durable Confortée dans son projet de faire de Sceaux une ville durable, l équipe municipale a inscrit le plan local d urbanisme (PLU) dans les orientations issues du Grenelle de l environnement, pour permettre notamment l aménagement de quartiers durables, encourager la construction et la rénovation de bâtiments de très haute performance énergétique (THPE), préserver les cœurs d îlots pour le maintien de la biodiversité, renforcer la vocation universitaire de la commune en favorisant la construction de logements pour étudiants et la modernisation des équipements scolaires et universitaires. Elle répond ainsi aux problématiques mises en évidence à l échelle du territoire de la Vallée scientifique de la Bièvre, plus particulièrement marquées à Sceaux, qui accueille sur son territoire près de étudiants. Une ville «douce» En 1975, Sceaux crée la première rue piétonne d Île-de-France. Depuis, la Ville continue d innover et d agir en faveur des circulations douces pour rendre l espace public plus convivial et sécurisé à tous les habitants quelles que soient leurs conditions de mobilité. Découvrir 13

16 Zone de rencontre

17 Aujourd hui, toutes les rues communales sont classées en zones 30 et une trame piétonne dense est entretenue. Plusieurs zones de rencontre ont été également aménagées dans lesquelles tous les usagers peuvent circuler en tout endroit, y compris les piétons qui y sont prioritaires. Enfin, depuis 2009, le double-sens cyclable est généralisé dans la quasi-totalité des voies à sens unique dans le cadre plus général d un «Plan vélo» ambitieux. Sceaux, ville cyclable, devient ainsi ville cycliste. Depuis janvier 2012, la Ville signe son engagement en faveur du développement des modes de déplacement écologiques en accueillant le service Autolib avec cinq stations implantées sur la commune. Les objectifs visés par cette politique sont multiples : économie d énergie, préservation de l environnement, réduction des nuisances sonores et de la pollution, renforcement de la sécurité routière, convivialité de l espace public, participation à une politique de santé publique, etc. Un cadre de vie de qualité Soucieuse de conserver et d enrichir un cadre de vie de qualité, Sceaux s attache à mettre en valeur son territoire en multipliant les initiatives dans plusieurs domaines tels que l enfouissement des réseaux, l implantation d un mobilier urbain de qualité, l entretien des nombreux espaces verts et les fleurissements. Cette politique a pour objectif que Sceaux demeure une ville harmonieuse. La nature tient une place importante dans cette harmonie, aussi bien d un point de vue esthétique qu environnemental. Une gestion raisonnée des espaces verts La ville de Sceaux a élaboré une Charte des espaces verts communaux, résultat d une réflexion sur la façon de contribuer à favoriser la biodiversité et préserver les milieux naturels sur le territoire communal, en pratiquant gestion différenciée et gestion raisonnée des espaces verts. La démarche consiste à réduire l impact de l entretien des espaces verts en termes de nuisances sur la faune et la flore, d utilisation d eau et de produits phytosanitaires et engrais, en adaptant au mieux le niveau d intervention en fonction de chaque site. Cette gestion raisonnée est mise en pratique depuis plusieurs années. Sept axes ont été retenus : la réduction de la consommation d eau, la protection des ressources en eau, la réduction des ressources en énergie, la réduction de l impact des déchets des espaces verts, favoriser la biodiversité, les conditions de développement de la faune et de la flore sans nuisances, et favoriser les conditions du maintien de corridors écologiques. Découvrir 15

18 Faculté Jean-Monnet

19 Sceaux à la croisée des talents Sceaux campus La faculté Jean-Monnet, l institut universitaire de technologie (IUT) de Sceaux, les classes préparatoires des cités scolaires Lakanal et Marie-Curie, ainsi que l école d ingénieurs EPF représentent près de étudiants. Sceaux, qui compte habitants, voit ainsi sa «population» enrichie de milliers d apprenants et professionnels de l éducation, ce qui en constitue une caractéristique marquante. Les Scéens sont de plus en plus nombreux à suggérer que cette richesse du territoire soit davantage connue et contribue à l identité de Sceaux par des échanges et des liens plus étroits avec les habitants. Les étudiants marquent un attachement fort à leur école et souhaitent mieux connaître la ville dans laquelle celle-ci s insère. Ce constat a abouti à la démarche «Sceaux campus» par laquelle la Ville cherche à favoriser des relations plus intégrées entre les établissements d enseignement supérieur, les habitants et les étudiants ( voir notre chapitre Enseignement page 73). Culture, sport et loisirs : une programmation riche et éclectique! «À la croisée des talents», Sceaux cultive sur son territoire la présence de lieux de culture et de loisirs prestigieux et concentre une importante offre culturelle et de loisirs. Situés en cœur de ville, de nombreux équipements font du centre de Sceaux un véritable lieu de vie. La bibliothèque municipale programme de nombreuses animations culturelles. Le cinéma municipal Le Trianon, classé Art et essai, accueille près de spectateurs par an. Les ateliers de l Animathèque MJC offrent une grande palette d activités pour jeunes ou moins jeunes. Les studios de répétition et d enregistrement La Caisse claire proposent, quant à eux, aux musiciens amateurs et professionnels la possibilité de s adonner à leur passion. Le conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de musique, danse et art dramatique de Bourg-la-Reine /Sceaux accueille également de nombreux enfants scéens. «Les Garages», situés 20 rue des Imbergères, ont été aménagés par la Ville en locaux d activités pour favoriser le déroulement d activités associatives et municipales. Ces salles sont prolongées par «Les Ateliers», lieu dédié aux adolescents de la 5 e à la terminale, domiciliés ou scolarisés sur la commune, pour qu ils partagent des moments conviviaux en dehors des établissements scolaires ou du domicile familial. Découvrir 17

20 Cross de Sceaux

21 Cette vie culturelle trouve également sa source dans d autres lieux comme le très actif centre social et culturel des Blagis (CSCB) dont la dynamique s étend au-delà des limites de son quartier, et l incontournable théâtre Les Gémeaux/scène nationale qui dédie sa programmation à la création contemporaine et dont le rayonnement s étend sur toute l agglomération parisienne. «La Rotonde», espace pour les jeunes ouvert en 2015, est également un des points phares du quartier des Blagis. La Ville travaille également en concertation avec les clubs sportifs pour animer la vie sportive de Sceaux. Les sportifs s entraînent au sein d équipements entretenus et de qualité, dont trois gymnases municipaux et 12 courts de tennis. La piscine des Blagis, gérée par la communauté d agglomération des Hauts-de-Bièvre, a été agrandie et entièrement rénovée. Des événements pour tous! Sceaux vit au rythme de grandes manifestations annuelles : le Cross de Sceaux en février le Festival Ciné-Droit en mars la journée Vélo en ville et le Défi de Sceaux en mai les Fêtes de Sceaux en juin : Sceaux à l heure du midi (marché de Provence et fêtes méridionales et félibréennes), Fête de la musique, Feux de la Saint-Jean le Festival de l Orangerie en août /septembre la Fête du sport et les Journées du patrimoine en septembre les Portes ouvertes des ateliers d artistes et le Vide-greniers des jeunes en octobre Musiques en courts et la Semaine de la solidarité internationale en novembre la Foire aux Santons et crèches de Provence et le Noël des enfants en décembre la programmation annuelle de la bibliothèque municipale (concerts, expositions, projections de films, etc.). Également, tout au long de l année, de nombreuses expositions et conférences montrent la capacité créatrice et les talents nombreux des Scéens, dans de multiples domaines. Ces événements sont autant d occasions pour les Scéens d accéder à la culture, de participer à l animation de la cité et de se rencontrer. Découvrir 19

22 L église Saint-Jean-Baptiste est l objet d importants travaux de rénovation engagés en 2015 et qui se poursuivront jusqu en 2020.

23 Sceaux dans l histoire Les origines du village et du domaine (12 e - 17 e siècle) La première mention de Sceaux (du latin cellae, petites maisons) remonte à À partir de 1203, la paroisse de Sceaux se sépare de celle de Châtenay et devient une paroisse indépendante. Le village se constitue en deux parties : à l ouest : «Sceaux le grand», noyau historique de la ville ; à l est : «Sceaux le petit», qui disparaît au 17 e siècle. À côté de l église, se constitua au 15 e siècle un domaine seigneurial. À partir de 1670 et pendant un siècle environ, ce domaine prend une place prépondérante dans l histoire de Sceaux : - En 1670, Jean-Baptiste Colbert devient propriétaire du premier château construit en Colbert achète de nombreux terrains et constitue un grand domaine dans lequel il fait venir Le Nôtre qui crée l Octogone et les cascades, alimentées par les eaux du rû d Aulnay et du Plessis-Piquet (Plessis-Robinson). Colbert fait transformer l ancien château qui devient une grande demeure à cinq corps de bâtiments, avec deux ailes en retour. Il fait également construire les pavillons d entrée et le pavillon de l Aurore, qui subsistent aujourd hui, et réunit au domaine le Petit château. - Entre temps, le village, grâce aux libéralités de Colbert, se développe, profitant de la présence de l important marché aux bestiaux de Sceaux inauguré en Les deux bâtiments entourant l entrée subsistent encore et sont inscrits à l inventaire supplémentaire des monuments historiques. Le village compte 500 habitants environ en 1680, 630 en À Colbert succède son fils le marquis de Seignelay, en 1683, qui embellit considérablement le domaine. Agrandissant le parc, il y fait creuser le grand canal et construire l Orangerie. - Après son décès en 1690, le domaine de Sceaux est vendu au duc du Maine, fils de Louis XIV et de Madame de Montespan, et à son épouse, née Condé. La duchesse installe alors une cour littéraire, dont fait partie Voltaire. C est l époque des fameuses Nuits de Sceaux. La duchesse fait construire, en annexe du domaine, le pavillon de la Ménagerie, entouré de son jardin appelé Petit parc, connu aujourd hui sous le nom de jardin de la Ménagerie. - Dans le village est créée, vers 1740, une manufacture de faïences, vite célèbre, dont il reste encore de nos jours l aile nord rue des Imbergères. Découvrir 21

24 Parc et château du domaine de Sceaux

25 Pendant la Révolution française - Passé aux mains du duc de Penthièvre en 1775, puis à sa fille la duchesse d Orléans, le domaine est confisqué à la Révolution. Converti en école d agriculture, le domaine est nationalisé pour peu de temps. - La ville de Sceaux est rebaptisée Sceaux l unité par décret de la Convention. Son premier maire est élu en Le domaine, remis en vente en 1793, est acquis par Lecomte, riche négociant, qui fait raser le château et le pavillon de la Ménagerie. - En 1798, c est à Sceaux que Jean-Baptiste Bernadotte, qui devient roi de Suède en 1818, épouse Désirée Clary. Au 19 e siècle - La ville devient sous-préfecture du département de la Seine en Elle compte habitants en Entre temps, la fille de Lecomte, propriétaire du domaine, a épousé le duc de Trévise, fils d un maréchal d Empire. Ce dernier fait redessiner le parc sur le plan ancien et construire, en 1856, le château actuel. - La première ligne de chemin de fer reliant Denfert à Sceaux est construite en Elle favorise l essor de la ville et marque les premières transformations urbanistiques de Sceaux. - La ligne de Sceaux apporte son flot de Parisiens venant profiter du Bal de Sceaux au jardin de la Ménagerie. Nombreux sont ceux qui font construire leurs maisons secondaires à Sceaux aux côtés des résidences principales de ceux, qui travaillant à Paris, empruntent quotidiennement la ligne de Sceaux. D ailleurs, c est en descendant de ce train qu en 1878, Paul Arène et Valéry Vernier, disciples de Mistral, découvrent le monument funéraire de Florian, fabuliste et auteur du roman pastoral Estelle dont une des chansons est en langue d Oc. Dès lors, Sceaux devient lieu de pèlerinage méridional et cité félibréenne. - La première mairie est construite en 1843 et la sous-préfecture 20 ans plus tard par le même architecte, Claude Naissant. La municipalité, en manque d espace, s installe en 1887 dans le bâtiment de la sous-préfecture (fermée en 1880) qui jouxte la gendarmerie édifiée en Le lycée Lakanal, premier lycée à la campagne, est ouvert en En 1895, le premier tracé de la ligne de Sceaux disparaît et le marché de Sceaux voit le jour non loin de l ancien débarcadère. - Cette même année, Pierre Curie épouse Marie Sklodowska. Les deux savants habitent à Sceaux plusieurs années et y sont enterrés avant d être inhumés au Panthéon en Leurs enfants, Irène et son mari Frédéric Joliot-Curie, reposent au cimetière communal. Découvrir 23

26 Ilôt Charaire

27 Dans la première moitié du 20 e siècle - En 1923, le domaine est mis en vente et sauvé du démembrement par le maire d alors, Jean-Baptiste Bergeret de Frouville, qui fait en sorte qu il soit racheté par le conseil général de la Seine. Une partie du domaine est loti et donne naissance au quartier du parc caractérisé par ses nombreuses maisons d architectes reconnus. - Un autre grand lycée, pour filles à l origine, voit le jour en C est à Émile Brunet que l on doit la construction du lycée Marie-Curie aux formes nouvelles pour l époque, baigné de lumière, à la fois fonctionnel et propice à la gaieté. L architecte concevra un établissement pour élèves selon les principes éducatifs du ministre Jean Zay. - La même année, le musée de l Île-de-France, renommé depuis musée départemental du domaine de Sceaux, installé dans le château de Sceaux, est ouvert au public. - La ville se modernise : création ou achèvement de lotissements (quartier du parc, avenue de la République, Château de l Amiral, quartier des Musiciens) ; ouverture de voies nouvelles ; construction de l église Saint-Stanislas des Blagis (située sur Fontenay-aux-Roses). - À la veille de la Seconde Guerre mondiale, Sceaux atteint près de habitants. Au cours de la deuxième moitié du 20 e siècle et du début du 21 e - La ville se développe. Des ensembles de logements collectifs se construisent notamment la résidence des Bas-Coudrais qui compte plus de 700 logements sociaux organisés autour de vastes espaces verts, ou encore des résidences privées comme la résidence Penthièvre. - La ville se dote d équipements scolaires, sportifs, et culturels en adéquation avec l augmentation rapide de sa population. Trois écoles primaires sont construites entre 1956 et La piscine des Blagis et le théâtre des Gémeaux, d abord centre d action culturelle puis véritable scène nationale, suivront. La ville accueille également à cette période l École polytechnique féminine (EPF), la faculté de droit Jean-Monnet et l IUT. - En 1962, Sceaux compte habitants, et en 1968, En 1971, le département des Hauts-de-Seine devient propriétaire du domaine de Sceaux. - En 1975, la rue Houdan devient la première rue piétonne d Île-de-France. - À partir des années 1980, la ville voit se développer la construction de logements, dont plus de la moitié sociaux, qui contribuent à la mixité sociale. Des travaux d aménagement du centre-ville sont notamment conduits avec la reconstruction de plusieurs îlots dont l îlot Charaire, ensemble de logements et de commerces, au cœur duquel la nouvelle bibliothèque municipale ouvre ses portes en Découvrir 25

28 Le cinéma Trianon

29 - Les années suivantes vont être l occasion de créer, rénover, étendre ou reconstruire entièrement de nombreux équipements municipaux : la Maison des jeunes et de la culture (Animathèque MJC) en 1989, le théâtre des Gémeaux en 1994, le cinéma Trianon en 2003, la halle du marché en 2004, l hôtel de ville en 2006, le dojo des Clos-Saint-Marcel en 2009, la piscine des Blagis (devenue intercommunale) en Dans la logique de conserver en centre-ville une activité culturelle et associative, deux anciens espaces techniques municipaux situés rue des Imbergères ont été entièrement transformés pour donner naissance aux «Garages» et aux «Ateliers», respectivement, ensemble de salles d activités dédiées aux associations scéennes en 2007, et espace de rencontre, de jeux, et d étude destiné aux adolescents en En 2015, «la Rotonde», un espace dédié aux jeunes, voit également le jour dans le quartier des Blagis. - La ville de Sceaux crée en 2003, avec cinq communes voisines, la communauté d agglomération des Hauts-de-Bièvre. Depuis, la Communauté d agglomération est composée de sept communes réparties sur deux départements. La Communauté d agglomération a en charge les compétences que lui ont confiées les communes membres, dont le développement économique, l emploi, le transport, la collecte sélective et le traitement des déchets ménagers, la gestion d équipements culturels et sportifs comme la piscine des Blagis, le conservatoire à rayonnement départe - mental de Bourg-la-Reine /Sceaux ou encore le théâtre des Gémeaux. À compter du 1 er janvier 2016, Sceaux sera intégrée au sein de la Métropole du Grand Paris et d un territoire dont les limites ne sont pas fixées à la date de bouclage de cette édition (juin 2015). La répartition des compétences sera alors considérablement modifiée. - Depuis 2010, le nouveau plan local d urbanisme poursuit un double objectif : préserver le paysage urbain de Sceaux dont les quartiers pavillonnaires (grâce notamment à la mise en place d une ZPPAUP qui a vocation à se transformer en AVAP), et permettre également aux familles, étudiants et jeunes de se loger à Sceaux. Cette proximité avec la capitale permet de bénéficier d un cadre de vie exceptionnel et d une haute qualité de services publics, tout spécialement en matière de petite enfance, d éducation, de culture et de sports. Par ailleurs, la réalisation de l écoquartier des Quatre-Chemins est entrée en phase opérationnelle. Découvrir 27

30 L Ancienne gendarmerie

31 Sceaux en images L hôtel de ville Implanté au cœur de la ville, ce bâtiment a été construit entre 1863 et 1865 afin d accueillir la sous-préfecture alors installée à Sceaux. Acquis en 1886 par la commune pour y installer les services municipaux, il a été entièrement rénové et agrandi en dans une démarche de haute qualité environnementale, suivant un objectif d économies de gestion et d entretien. L opération architecturale a englobé la réhabilitation de l ancienne caserne de gendarmerie et s est organisée autour de l aménagement d un jardin public contemporain conçu en cœur d îlot. L Ancienne gendarmerie Construite en 1869, l ancienne caserne de gendarmerie est contemporaine de l hôtel de ville. Après la dissolution de la brigade de gendarmerie en 2004, la ville de Sceaux décide d acheter la propriété et de la rénover entièrement dans le cadre de l opération de réhabilitation et d extension de l hôtel de ville. Soucieuse de pérenniser sa vocation initiale de bâtiment public, la Ville y a installé en 2006 une partie des services municipaux. L Ancienne gendarmerie demeure ainsi, avec l hôtel de ville, un témoin majeur des bâtiments construits sous le second Empire pour accueillir les corps de l administration publique. «Les Garages» Ces anciens garages municipaux situés 20 rue des Imbergères ont été entièrement réhabilités et aménagés en 2007 par la Ville en locaux d activités pour favoriser le déroulement d activités associatives et municipales en cœur de ville. Ils abritent les bureaux d une dizaine d associations scéennes et des salles d activités polyvalentes. Cette reconversion dépasse largement la restructuration d équipement puisqu elle s est inscrite dans une démarche globale, architecturale et urbanistique de recomposition d un quartier et de la rue des Imbergères. Elle constitue, avec le jardin des Imbergères aménagé en square public à l ouest du bâtiment, le premier pas du traitement des immeubles communaux de la rue des Imbergères vers la rue Marguerite-Renaudin. «Les Ateliers» Situés dans la continuité des «Garages», «Les Ateliers» ont été conçus dans le même esprit architectural. Ces anciens ateliers municipaux ont trouvé leur reconversion dans un lieu sécurisé de loisirs et d étude entièrement dédié aux adolescents. Depuis leur ouverture en 2008, ils accueillent quotidiennement de nombreux jeunes. Découvrir 29

32 Domaine de Sceaux

33 «La Rotonde» Aménagée par la Ville et située à proximité de la place des Ailantes, «La Rotonde» est destinée aux Scéens âgés de 16 à 25 ans. C est à la fois un espace de loisirs et d infor mation. Ouverte en juillet 2015, «La Rotonde» se compose d un espace collectif polyvalent équipé de postes informatiques, d un baby-foot, mais aussi d un espace réservé aux échanges plus confidentiels avec l équipe encadrante. Les écuries du domaine Restaurées par le conseil départemental des Hauts-de-Seine en 2006, les écuries du domaine constituent un espace d exposition destiné à présenter l intégralité des collections du musée du domaine départemental de Sceaux. Dotées d un équipement multimédia complet, les écuries du domaine ouvrent la possibilité de livrer une synthèse des connaissances sur l histoire du domaine et sur l architecture des principaux édifices qui le composent depuis 1670 : le château ancien et le château actuel, le pavillon de l Aurore, l Orangerie et les écuries. Le Petit château Construit en 1661 pour servir de résidence de campagne à un bourgeois parisien, le Petit château est acheté par Colbert en Après avoir été acquis par la commune de Sceaux, il devient par la suite propriété du département des Hauts-de-Seine. S y déroulent aujourd hui des expositions présentées par le domaine de Sceaux. Le château de Sceaux (musée du domaine départemental de Sceaux) En 1670, Colbert achète l ancien château de Sceaux et le fait transformer. L édifice actuel est construit à partir de Il abrite depuis 1937 le musée du domaine départemental de Sceaux. Il est aujourd hui propriété du département des Hauts-de-Seine. Le parc, dessiné à l origine par Le Nôtre, le château, l Orangerie, les écuries et le pavillon de l Aurore constituent le domaine départemental de Sceaux. Le pavillon de l Aurore Construit à l initiative de Colbert entre 1670 et 1677 pour être un belvédère élevé en bordure du parc, sa coupole a été décorée par le grand peintre français Charles Le Brun sur le thème de l apparition du soleil, d où le nom de pavillon de l Aurore donné à ce bâtiment. Découvrir 31

34 Halle du marché de Sceaux

35 L Orangerie du domaine Au cœur du parc de Sceaux, elle a été construite en 1686 par Jules Hardouin Mansart. Restauré à l initiative du conseil départemental des Hauts-de-Seine, ce bâtiment sert aujourd hui de cadre à des manifestations culturelles de grande qualité : expositions du musée du domaine départemental de Sceaux, concerts de musique de chambre d août à septembre lors du Festival de l Orangerie, etc. L église Saint-Jean-Baptiste La première église est construite et inaugurée en Gravement endommagée par un incendie, elle est reconstruite au 16 e siècle. La façade actuelle date du 18 e siècle et le clocher du 19 e siècle. Aujourd hui, l église Saint-Jean-Baptiste conserve son caractère villageois, tout comme les locaux du presbytère. De nouvelles salles paroissiales ont été ouvertes fin Depuis janvier 2015, la Ville a engagé un vaste chantier de restauration pour assurer la conservation de ce patrimoine partiellement classé au titre des monuments historiques. Durant la durée des travaux, l église devrait rester ouverte en configuration restreinte. La halle du marché Entièrement réhabilitée en 2003 par la Ville, la halle, qui abrite le marché de Sceaux, a retrouvé le caractère qu elle avait au début du siècle tout en améliorant sa fonctionnalité. Les façades ont été restaurées afin de leur redonner leur aspect originel : verrières, structure métallique élancée, pilastres à mascarons de terre cuite, et le fronton restitué. Parallèlement, la mise aux nouvelles normes de sécurité et d hygiène du marché couvert permet un confort d utilisation optimal par les commerçants et les usagers. L Ancienne mairie En 1840, la construction d un hôtel de ville est confiée à l architecte Claude Naissant. La municipalité s y installe jusqu en 1887, puis occupe les locaux de l ancienne souspréfecture au 122 rue Houdan restés depuis ceux de l hôtel de ville de Sceaux. L édifice, situé à proximité du jardin de la Ménagerie, est donc aujourd hui connu sous le nom d Ancienne mairie et accueille de très nombreuses manifestations et réunions. La maison Palloy N o 37 de la rue des Imbergères. Cette maison a la particularité d avoir été construite avec des pierres de la Bastille (ainsi que les maisons situées aux numéros 35 et 39) par son propriétaire d origine, Pierre-François Palloy. Celui-ci fut célèbre pour avoir lancé la démolition de la Bastille (1789) et organisé de grandes fêtes patriotiques. Découvrir 33

36 Théâtre Les Gémeaux

37 La Faïencerie Située au 1 rue des Imbergères et 14 rue du Docteur-Berger. Le terrain très argileux favorisa la construction d une poterie en Sous la houlette de Jacques Chapelle, directeur vers 1750, celle-ci prit son essor en développant la production de faïence fine dite japonnée, à défaut de pouvoir produire de la porcelaine, privilège réservé à Sèvres par Madame de Pompadour. L aile nord est la dernière partie qui subsiste de cette importante manufacture. Le théâtre Les Gémeaux Ensemble de salles de spectacle ouvert à la fin des années 60 et reconstruit en 1994 pour permettre le développement d une action de diffusion culturelle menée depuis les années 60 à cet emplacement. Le théâtre Les Gémeaux fait partie du réseau des Scènes nationales labellisé par le ministère de la Culture et présente chaque année un programme consacré à la création contemporaine : jazz, danse, théâtre, art lyrique... La communauté d agglo mération des Hauts-de-Bièvre et le département des Hautsde-Seine sont associés au ministère de la Culture pour financer Les Gémeaux dont le rayonnement s étend sur toute l agglomération parisienne. Le cinéma Trianon Rue Marguerite-Renaudin, niché en plein cœur de ville, le cinéma municipal Le Trianon, salle classée Art et essai, a été acquis et reconstruit par la Ville en à l endroit même où il est né en Il dispose d une salle unique, moderne et confortable, équipée aux normes techniques actuelles de qualité de son et de vision, qui accueille près de spectateurs par an (l un des premiers taux de fréquentation en France). La bibliothèque municipale La bibliothèque s installe en 1949 dans le Petit château pour le quitter en mai 1985 et s installer dans les locaux de l îlot Charaire, 7 rue Honoré-de-Balzac. Bruno de Pirey, lauréat de la Fondation de France, a réalisé le vitrail situé à l entrée. Outre un espace de connaissance, la bibliothèque municipale est également un lieu d animations accessibles à tous en centre-ville : expositions et conférences y sont programmées tout au long de l année. Avec l Institut Florian, elle possède en outre la particularité d offrir à la consultation imprimés en langue d Oc et sur la culture occitane. Découvrir 35

38 Cité scolaire Marie-Curie

39 L Animathèque MJC Construite parmi les premières Maisons des jeunes et de la culture ( MJC ) de France en 1960, la MJC de Sceaux s installe dans l ancienne maison Degas, une belle demeure du 18 e siècle ayant appartenu à Georges Degas, auteur dramatique et Scéen de naissance. Elle connait, à partir de 1968, un grand succès. Devenue une des plus fréquentées de France, l Animathèque MJC propose de nombreuses activités pour toutes les générations. Elle connait d importants travaux de rénovation et d extension en qui permettent de regrouper la totalité des activités proposées par l équipement. Les studios d enregistrement et de répétition La Caisse claire y sont hébergés depuis 1999, date à laquelle ils sont créés à l initiative de la Ville pour y accueillir musiciens professionnels et amateurs. La cité scolaire Lakanal Construit entre 1882 et 1885 sur une décision de Jules Ferry, ministre de l Instruction publique, le «premier lycée à la campagne» de Sceaux va rapidement acquérir une grande renommée, digne de sa vocation de lycée modèle pour sa province. S y sont succédés Charles Péguy, Jean Giraudoux, et aussi Alain Fournier qui imagina dans ces lieux le domaine perdu du Grand Meaulnes. La cité scolaire Lakanal, inscrite à l inventaire supplémentaire des monuments historiques, accueille aujourd hui chaque jour élèves (en collège, lycée et classes préparatoires). Renseignements page 78. La cité scolaire Marie-Curie En raison de l absence d un enseignement supérieur pour les jeunes filles, la construction d un nouveau lycée est envisagée dans les années 30 par le ministère de l Éducation nationale. En 1932, l État confie la construction de l établissement à l architecte Émile Brunet formé à l école de Viollet-le-Duc et architecte en chef du service des monuments historiques. Le lycée ouvre ses portes en octobre Il est inauguré en juin 1937 par Jean Zay, ministre de l Éducation nationale, et reçoit le nom de Marie-Curie. À son ouverture, après la Seconde Guerre mondiale, le lycée accueille environ 500 élèves. Aujourd hui, la cité scolaire regroupe le collège, le lycée et des classes préparatoires avec élèves. Elle est inscrite à l inventaire supplémentaire des monuments historiques. Renseignements page 78. Découvrir 37

40 Lycée des métiers Florian

41 Le lycée des métiers Florian Construit en 1962 entre la rue de la Marne et l avenue Georges-Clemenceau, le lycée des métiers Florian accueille aujourd hui près de 500 élèves souhaitant se former profession nellement aux activités tertiaires (vente, comptabilité, secrétariat) et aux métiers de la coiffure et de la cosmétique. Des travaux de restructuration et d extension ont été conduits par la région Île-de-France entre 2010 et Renseignements page 78. La faculté Jean-Monnet Depuis plus de 35 ans, la faculté Jean-Monnet cultive sa spécificité. Le site de la faculté - et son architecture moderne signée Pascale Guédot et Olivier Chaslin - lui confère une dimension unique. La réhabilitation des bâtiments d origine est achevée en Adossé à la Coulée verte, le campus de petite taille constitue un cadre privilégié pour les étudiants, répartis sur trois sites, qui l ont choisi pour étudier le droit, la gestion, l économie. Rattachée à l université Paris-Sud, cette faculté a su acquérir définitivement ses lettres de noblesse grâce à la renommée de ses enseignants, à la qualité de ses enseignements et à certaines de ses spécialisations très pointues dont ses formations linguistiques. Depuis 2014, la faculté est membre d une communauté d établissement prestigieux regroupée sous la bannière de l université Paris-Saclay. Renseignements page 78. L IUT de Sceaux Bâti en 1970, l institut universitaire de technologie de Sceaux est une des neuf composantes de l université Paris-Sud. Aujourd hui, cet IUT uniquement tertiaire comprend, entre autres, quatre départements de formation initiale, deux départements «Gestion des entreprises et des administrations» (GEA) et deux départements «Techniques de commercialisation» (TC) ainsi qu un centre de formation continue et d apprentissage. Il accueille en moyenne étudiants par an, encadrés par de nombreux enseignants du supérieur et du secondaire, et plus de 250 professionnels du secteur privé. L IUT de Sceaux ne cesse d élargir la palette de ses formations pour répondre au plus près aux besoins du monde de l entreprise. Renseignements page 78. Découvrir 39

42 L EPF, école d ingénieurs L École polytechnique féminine est créée par Marie-Louise Paris en Cette école d ingénieurs, d abord réservée aux jeunes filles, a obtenu son habilitation propre à décerner des diplômes d ingénieurs en Mais elle ne disposait pas de locaux spécifiques avant de s installer au 3 bis rue Lakanal en En 1943, l établissement est reconnu par l État et obtient la tutelle du ministère de l Éducation nationale avant de devenir, en 1991, une fondation reconnue d utilité publique. L EPF est mixte depuis 1994 et ne décline plus son sigle. Elle s étend géographiquement sur le site Poincaré, bâtiment situé à l angle de l avenue Raymond-Poincaré et de la rue du Lycée. L EPF voit chaque année le nombre de ses candidatures augmenter, avec deux autres campus à Troyes et Montpellier. Accueillant étudiants, elle se situe aujourd hui parmi les écoles d ingénieurs post-bac dont le diplôme est parmi les plus appréciés. Renseignements page 78. Les maisons d architectes À l aube du 20 e siècle, des liens privilégiés se tissent entre des commanditaires éclairés et des architectes d avant-garde. De cette complicité naissent à Sceaux des villas qui témoignent des innovations formelles et techniques de l époque comme par exemple les maisons d André Lurçat ( 1947) situées aux 21, 23/25 et 35 rue Paul-Couderc ; la villa Trapenard de Mallet Stevens ( 1931 ) au 5 avenue Le Nôtre ; les villas Colboc ( 1950 ) et Arretche ( 1955 ) aux 40 et 40 bis avenue Le Nôtre ; la villa Granet de Pol Abraham ( 1935 ) au 35 avenue Le Nôtre, etc. La résidence des Bas-Coudrais Conçue d après les plans des architectes Chaillier, Fournier, l Hernaut et Andrault, conduits par Eugène Beaudoin, Grand prix de Rome, la résidence des Bas-Coudrais a été construite entre 1954 et 1957 par la société civile immobilière de construction (SCIC), filiale de la Caisse des dépôts. D une superficie de 8 hectares, elle compte 704 logements. L ensemble est reconnu pour ses qualités plastiques, l harmonie des volumes simples, la recherche de la qualité dans les détails de l architecture et l importance des espaces verts. La population du quartier des Blagis passe de à habitants suite à la construction de la résidence qui intègre par ailleurs de nombreux services à la population : un centre commercial, un centre social et culturel, une aire de jeux pour enfants et, désormais l espace pour jeunes «La Rotonde». Considérée comme un ensemble architectural de grande qualité, qu elle a su garder depuis sa création jusqu à nos jours, la résidence des Bas-Coudrais a été intégrée par la ville de Sceaux à sa zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysage (ZPPAUP - qui a vocation à se transformer en AVAP, aire de mise en valeur de l architecture et du patrimoine). Résidence des Bas-Coudrais 40 Découvrir

43 Le centre social et culturel des Blagis (CSCB) Le centre social est apparu en 1956, en même temps que la résidence des Bas-Coudrais. En effet, la société civile immobilière de construction a eu l idée, nouvelle à l époque, qu il fallait prévoir, en même temps que des logements, un lieu de rencontre pour les nouveaux habitants. Depuis lors, le centre social et culturel des Blagis contribue à la construction et à la consolidation du tissu social du quartier. Véritable maison de quartier, le CSCB, appelé comme tel depuis 1979, assuré du soutien régulier et important de la ville de Sceaux, est un équipement dynamique qui poursuit sa route, étend ses activités et sait s adapter et évoluer en fonction des nouveaux besoins émergents. Retrouvez toutes les informations sur la ville à la Maison du tourisme de Sceaux : Maison du tourisme, Jardin de la Ménagerie, 70 rue Houdan, Sceaux Découvrir 41

44

45 D é m o c r a t i e locale Pour mener des politiques au plus près des besoins des Scéens, la ville de Sceaux s appuie sur ses élus et ses services, mais aussi sur ses habitants. La Ville a mis en place des conseils participatifs permanents et de nombreuses instances consultatives avec lesquels elle se réunit régulièrement.

46 VOS ÉLUS Majorité municipale Philippe Laurent Maire Le maire reçoit sur rendez-vous à l hôtel de ville. Secrétariat : Chantal Brault 1 ère adjointe au maire déléguée à la Politique familiale et la petite enfance, à la vie scolaire et péri-scolaire, à la jeunesse, à l engagement citoyen et aux relations internationales Florence Presson 5 e adjointe au maire déléguée à la Ville numérique, au développement durable et à la transition énergétique Patrice Pattée 6 e adjoint au maire délégué à l Urbanisme, à l espace public et à la mobilité 44 Démocratie locale

47 Vous pouvez rencontrer vos élus sur rendez-vous en téléphonant au Courriel : Jean-Philippe Allardi 2 e adjoint au maire délégué à la Culture, au patrimoine, à l esthétique urbaine et au campus urbain Sylvie Bléry-Touchet 3 e adjointe au maire déléguée à la Vie économique, au commerce, à l artisanat et au tourisme Francis Brunelle 4 e adjoint au maire délégué à l Action sociale, à la prévention et à la santé Isabelle Drancy 7 e adjointe au maire déléguée aux Finances et à la commande publique Philippe Tastes 8 e adjoint au maire délégué aux Sports Monique Pourcelot 9 e adjointe au maire déléguée aux Seniors et à la vie locale Démocratie locale 45

48 Séance du conseil municipal

49 Conseillers municipaux délégués du maire Jean-Louis Oheix Conseiller municipal délégué à la Tradition félibréenne et méridionale, aux questions linguistiques et à la francophonie Roselyne Holuigue-Lerouge Conseillère municipale déléguée au Logement, à l habitat et à la population Jean-Pierre Riotton Conseiller municipal délégué à la Sécurité Othmane Khaoua Conseiller municipal délégué à l Économie sociale et solidaire Conseillers municipaux Bruno Philippe Claire Vigneron Liza Magri Thierry Legros Pauline Schmidt Xavier Tamby Sakina Bohu Catherine Lequeux Thibault Hennion Claire Beillard-Boudada Timothé Lefebvre Catherine Arnould Conseillers municipaux n appartenant pas à la majorité municipale Liste Sceaux pour tous Benjamin Lanier Sophie Ganne-Moison Hachem Alaoui Benhachem Liste Sceaux 2020 Christian Lancrenon Liste La voix des Scéens Jean-Jacques Campan Claude Debon Dominique Daugeras Démocratie locale 47

50 Les conseils participatifs locaux Le conseil d Enfants Il réunit une quarantaine d enfants des classes de CM1 et CM2 (9 ans et 10 ans) des écoles élémentaires de la Ville. Au cours d un mandat, les jeunes élus découvrent le fonctionnement des institutions locales, nationales et européennes, et sont étroitement associés aux cérémonies commémoratives. Le conseil de Jeunes Cette instance collégiale réunit des jeunes scolarisés dès la 3 e et ayant moins de 18 ans. C est un espace d échanges qui aboutit à la mise en place de projets en lien avec le sport, la solidarité ou encore les échanges européens et la citoyenneté. Défi de Sceaux, Projeunes, Nuit du cinéma, Vide-greniers des jeunes... Autant d événements, issus des délibérations du conseil de Jeunes, qui connaissent un grand succès chaque année. Sans oublier les «Ateliers», espace réservé aux jeunes dont l origine du projet est issue de ce même conseil participatif. Retrouvez toute l actualité du conseil de Jeunes sur sa page Facebook : Le conseil local du Développement durable (CL3d) Il a pour vocation de participer à l application de la démarche de développement durable à toutes les actions de la Ville. C est une instance participative de sensibilisation, de consultation et de proposition, dont la moitié sont des citoyens scéens volontaires, et l autre moitié des membres du conseil municipal, d associations locales ou des personnalités qualifiées. Le conseil des Familles Il rassemble des parents, des représentants de structures associatives scéennes et des partenaires institutionnels. Associé aux réflexions menées par la Ville, il participe à la définition de sa politique familiale. Le conseil des Aînés Composé de membres volontaires et représentatifs des habitants de Sceaux âgés de plus de 65 ans, il participe à la définition des politiques seniors mises en place par la Ville. 48 Démocratie locale

Édito. philippe laurent. maire de sceaux vice-président de la communauté d agglomération des hauts-de-bièvre

Édito. philippe laurent. maire de sceaux vice-président de la communauté d agglomération des hauts-de-bièvre Guide de Sceaux ÉDITO Depuis plus de 10 ans, mon équipe et moi-même travaillons, dans la continuité des municipalités précédentes, à faire de Sceaux une ville exemplaire pour la qualité de vie, l éducation

Plus en détail

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014. Programme détaillé par jour VENDREDI 19 SEPTEMBRE

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014. Programme détaillé par jour VENDREDI 19 SEPTEMBRE JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014 Programme détaillé par jour À l occasion de l édition de 2014 des Journées européennes du patrimoine, la ville de propose une découverte

Plus en détail

Extrait du registre des délibérations du conseil municipal : Objet : Adoption du budget primitif 2014 :

Extrait du registre des délibérations du conseil municipal : Objet : Adoption du budget primitif 2014 : Extrait du registre des délibérations du conseil municipal : Objet : Adoption du budget primitif 2014 : confirmation des modalités de vote au niveau du chapitre par nature, attribution des subventions

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Atelier de concertation - Equipements

Atelier de concertation - Equipements Atelier de concertation - Equipements 1 juillet 2013 Le groupe scolaire Henri Wallon Au sein d une vaste emprise, incluant l école maternelle Châteaubriant. 9 classes maternelles / 21 classes élémentaires

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

RENNES SAINTE-THÉRÈSE. Image non contractuelle

RENNES SAINTE-THÉRÈSE. Image non contractuelle RENNES SAINTE-THÉRÈSE Image non contractuelle Avec sa ligne élancée et ses matériaux harmonieux, Le Grand Angle montre la direction du nouveau centre-ville! Image non contractuelle Une résidence au cœur

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Fonctions institutionnelle et communautaire La famille a une valeur importante au sein de la municipalité. La Ville de Boucherville s assure d offrir les équipements

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange

Dossier de presse. Création d une École internationale à Differdange Dossier de presse Création d une École internationale à Differdange 7 avril 2015 CRÉATION D UNE ÉCOLE INTERNATIONALE À DIFFERDANGE Dans le but de diversifier l offre scolaire, une école internationale

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable

la maison de l environnement, des sciences et du développement durable la maison de l environnement, des sciences et du développement durable www.agglo-sqy.fr/maison-environnement PAPIER RECYCLÉ Maison de l environnement, des sciences et du développement durable 6 rue Haroun

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Démocratie Participative

Démocratie Participative Conférences à destination des Conseils de Quartier Ville de Lyon Présentation de l organisation institutionnelle de la Ville et du Grand Lyon 26 Juin 2010 / 9h-12h0 Présentation de la Ville de Lyon Budget

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

1-1 Saint-Étienne-du-Bois - 2 465 habitants Créer un espace public fédérateur Création d une médiathèque, de 18 logements locatifs, 4 logements en accession et 4 commerces. Donner une «place» au centre-bourg.

Plus en détail

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES LES LOTERIES LES DEBITS DE BOISSONS LES AGENTS IMMOBILIERS LES OPERATIONS FUNERAIRES AUTORISATION DE LA LOTERIE DEPUIS LE 22 MARS 2015 Ce n est plus le préfet mais

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Appel de propositions 2014 2015

Appel de propositions 2014 2015 Appel de propositions 2014 2015 Sensibiliser les citoyens montréalais de tous âges à l architecture et au design au sein du réseau des bibliothèques de Montréal Date limite : 16 mai 2014 1 Contexte et

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

Agora 2012. Prix d architecture

Agora 2012. Prix d architecture Agora 2012 Prix d architecture Règlement du concours Présentation...3 Objet du concours...3 Cahier des Charges...3 Conditions de participation...3 Candidature...3 Modalités d inscription et de participation...4

Plus en détail

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité

Atelier Lion associés. Quartier de Maison Blanche : un parc habité Atelier Lion associés Quartier de Maison Blanche : un parc habité Novembre 2014 2 Signé le 4 novembre 2014 entre la ville de Neuilly-sur-Marne et l AFTRP, le traité de concession DE la ZAC de Maison Blanche

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Institut national de l audiovisuel (INA) lance l opération Ina Mémoires partagées Automobile. Cet appel à contribution

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 20 février 2014 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados Sommaire 1. Performance énergétique et permis de construire : extension de l

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

Hôtel Le Belin DIJON. Secteur sauvegardé. Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale

Hôtel Le Belin DIJON. Secteur sauvegardé. Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale Hôtel Le Belin DIJON Secteur sauvegardé Canopée Immobilier Valorisation foncière et patrimoniale Dijon sera véritablement édifiée au XII e siècle, sur les ruines des bourgs la constituant jusqu alors.

Plus en détail

L Avant-Scène à Lingolsheim

L Avant-Scène à Lingolsheim Confort de vie, confort de ville : l Avant-Scène vous met au centre de tout. Architecte : Urbane Kultur Du 2 au 5 pièces Des intérieurs spacieux au cœur d un quartier vivant entouré d espaces verts GARANTIES

Plus en détail

Qu est-ce qu une concertation?

Qu est-ce qu une concertation? c o n c e r t a t i o n p u b l i q u e Qu est-ce qu une concertation? La concertation publique a pour objectif de présenter le projet de transfert de l École Centrale Paris à au stade actuel des réflexions,

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Un Grand Paris ambitieux et partagé

Un Grand Paris ambitieux et partagé Un Grand Paris ambitieux et partagé Le lien fort entre les composantes d une métropole et ses habitants est la clef de son existence durable. Elle suppose une grande ambition: le partage d une identité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème

ZAC Paris Rive Gauche 13 ème ZAC Paris Rive Gauche 13 ème Aménageur : SEMAPA Superficie : 136 ha Le site et son contexte Au milieu du XIXe siècle, des infrastructures vouées à l approvisionnement de la ville de Paris vont s établir

Plus en détail

L Alhambra Marseille (13)

L Alhambra Marseille (13) Résidence Etudiante Résidence Etudiante L Alhambra Marseille (13) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Collines, soleil, mer et calanques bienvenue à Marseille, 2 ème ville de France avec

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

Programmation des Equipements socio-culturels. [ références ]

Programmation des Equipements socio-culturels. [ références ] Equipements socio-culturels [ références ] en démarche Haute Qualité Environnementale 2008-2009 Construction d un équipement culturel Brignais (69) en équipe avec Dicobat (Economiste de la construction)

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS I Historique du projet La ZAC (Zone d Aménagement Concerté) du Plateau des Capucins à Brest est une opération d aménagement à vocation mixte, habitat,

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre une ville aux portes de l allemagne «AU NORD-EST DE L HEXAGONE, L ALSACE ILLUSTRE LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DU PATRIMOINE FRANCO-ALLEMAND. À LA FOIS SINGULIÈRE ET PRÉSERVÉE, ELLE COMPTE PARMI LES RÉGIONS

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

AGIR Programme d Éducation au Développement Durable

AGIR Programme d Éducation au Développement Durable Apprendre pour AGIR Programme d Éducation au Développement Durable NOUVEAUTÉ RENTRÉE 2015-2016 randit La famille déchets s ag atique : avec une nouvelle thém s la prévention des déchet ir page 7 > vo Intégrez

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE)

EXTERIMMO. Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) EXTERIMMO Une offre du Groupe Caisse des dépôts au service de la transition énergétique et écologique (TEE) Une offre née dans un contexte d urgence Des exigences réglementaires nombreuses et ambitieuses,

Plus en détail