La protection du conjoint

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La protection du conjoint"

Transcription

1 La protection du conjoint = Françoise Lamotte-Robin 3A PATRIMOINE 1, Avenue de Colmar LA ROCHELLE Tél : Séminaire APL 29 Octobre 2012

2 Optimiser n est pas «tout laisser» au conjoint survivant. Aussi, le conjoint doit savoir : ANTICIPER : choisir un régime matrimonial adapté GERER : prendre les bonnes dispositions HERITER : faire le bon choix au décès Une transmission optimisée du patrimoine au conjoint survivant suppose l utilisation combinée : De la voie matrimoniale De la voie successorale De la voie bénéficiaire 2

3 I La voie matrimoniale Sommaire I.1 Le choix du régime matrimonial I.2 Les régimes matrimoniaux du Code civil I.3 Le régime matrimonial sur mesure I.4 La clause d insaisissabilité II La voie successorale II.1 II.2 II.3 La donation entre époux Le testament La faculté de cantonnement III La voie bénéficiaire III.1 Les généralités sur le contrat d assurance vie III.2 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en pleine propriété III.3 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en usufruit 3

4 1 LA VOIE MATRIMONIALE 4

5 Faut-il signer un contrat préalable chez le notaire? C'est la question que se posent tous les couples qui s'apprêtent à passer devant le maire. Les époux peuvent établir librement un contrat de mariage ou ne pas en établir A défaut, ils sont soumis de facto au régime légal «de la communauté réduite aux acquêts» 5

6 Les époux pourront : Choisir un des 4 régimes-type, que la loi offre en modèles : Communauté réduite aux acquêts Séparation de biens Participation aux acquêts Communauté universelle Ajouter certaines clauses particulières aux régimes-types : ex : société d acquêts dans un régime de séparation de bien Inventer de toutes pièces leur régime matrimonial 6

7 Le régime primaire Cependant quelque soit le régime matrimonial choisi il faudra toujours respecter l Ordre Public; C est le «REGIME PRIMAIRE IMPERATIF» recouvrant l ensemble des dispositions applicables à tous les époux. = règles impératives auxquelles les époux ne peuvent se soustraire, régissant les droits et obligations de chacun d eux dans un esprit de solidarité conjugale. Exemples de règles contenues dans ce régime : Solidarité pour les dettes ménagères La protection du logement de la famille 7

8 Le choix du régime matrimonial CONTRAINTES Avez-vous été marié et êtes-vous redevable d'une pension ou prestation? Familiales Avez-vous des enfants d'un premier lit? Avez-vous un patrimoine familial? Existe-t-il une disparité dans vos revenus respectifs? Professionnelles Souhaitez-vous séparez votre patrimoine (personnel et professionnel)? Des évolutions notables dans votre statut sont-elles envisageables? OBJECTIFS Souhaitez-vous que le CS conserve son niveau de vie? 8 Protection de la famille Répartition des richesses (flux et stocks) Souhaitez-vous que le CS dispose d un bien particulier? Quels seront les besoins du CS au décès? Les enfants ont-ils bénéficié de donations avec ou sans réversion d usufruit? Souhaitez vous mettre en commun ou séparer vos patrimoine? Souhaitez-vous la même répartition pour vos revenus? Souhaitez vous gérer en totale indépendance vos biens?

9 Les régimes matrimoniaux du code civil La communauté réduite aux acquêts Ce régime s applique donc aux époux qui se sont mariés sans contrat à compter du 1er février C est le régime légal français 9

10 Les régimes matrimoniaux du code civil La communauté réduite aux acquêts A l actif : Biens Propres Monsieur Biens Communs Biens Propres Madame Reçu par donation Acquis pendant le mariage Reçu par donation Reçu par succession Epargne sur salaire Reçu par succession BP par nature Revenu de bien propre BP par nature Chaque époux peut administrer ou disposer seul de ses biens à l exception du logement familial si ce dernier est un bien propre (régime primaire) 10

11 Les régimes matrimoniaux du code civil La communauté réduite aux acquêts Au passif : Passif propre Monsieur Passif Commun Passif Propre Madame Dettes avant mariage Dettes ménagères Dettes avant mariage Dettes nées après le mariage 11

12 Les régimes matrimoniaux du code civil La communauté réduite aux acquêts Gestion conjointe : Accord des 2 époux Faire une donation de biens communs Céder à titre onéreux des immeubles communs, fonds de commerce, droits sociaux Donner à bail un immeuble à usage commercial, industriel ou artisanal Réaliser certaines opérations lorsque l époux participe à l activité commerciale de son conjoint Gestion concurrente : Par un seul des époux Réaliser un achat et emprunter Vendre des biens meubles Conclure un bail non rural, non commercial Gestion exclusive : L époux qui exerce une profession séparée a seul le pouvoir d administration et de disposition sur cette activité

13 Les régimes matrimoniaux du code civil La communauté réduite aux acquêts Dissolution de la communauté Décès Divorce Séparation de biens judiciaire Changement de régime matrimonial Séparation de corps Chaque époux reprend ses biens propres. 13.

14 Les régimes du Code Civil Dissolution de la communauté Il est procédé à la liquidation de la masse commune en tenant compte de l'actif et du passif (article 1467 alinéa 2 du Code Civil). Lors de la liquidation du régime, des récompenses sont éventuellement prises en compte. La communauté doit récompense à l'époux chaque fois qu'elle a tiré profit de biens propres (par exemple des deniers encaissés provenant de la vente d'un propre...). Chacun des époux doit récompense à la communauté chaque fois qu'il a tiré un profit personnel de biens communs (par exemple des dettes personnelles payées avec une somme prise sur la communauté...). 14

15 Les régimes du Code Civil La communauté réduite aux acquêts AVANTAGES Les revenus et salaires d un époux profitent à l autre car ce dernier profite de la moitié de l enrichissement de son conjoint (la communauté se partage par parts égales lors de sa dissolution) Chaque époux gère ses biens propres INCONVENIENTS Régime peu adapté pour les entrepreneurs individuels et les professions libérales car des dettes afférentes à leur profession peuvent naitre au cours du mariage et engager l ensemble des biens communs du couple Liquidation des récompenses parfois difficile Chaque époux est relativement autonome dans l exercice de sa profession Partage de communauté compliqué lorsque mésentente 15 Ce régime est très simple à adapter et compléter pendant le mariage en fonction des besoins du couple

16 La communauté réduite aux acquêts Particularité de l assurance vie Les régimes du Code Civil Un contrat d assurance-vie souscrit avant le mariage est-il propre ou commun? Les cotisations sont payées avant mariage: bien propre Les cotisations sont payées après mariage: 2 cas: si elles sont payées avec des fonds propres (clause de remploi) le contrat d'assurance-vie est un bien propre si elle sont payées avec fonds communs le contrat reste un bien propre car acquis avant le mariage. Cependant l'époux devra une récompense à la communauté conformément à l'article 1437 du Code civil (en pratique pas bcp respecté). 16

17 Séparation de biens Les régimes du Code Civil Les époux peuvent choisir dans leur contrat de mariage, un régime séparatiste (article 1536 et suivants du Code Civil). Le régime séparatiste est caractérisé par la séparation des patrimoines des deux époux. Chacun des époux conserve l'administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens personnels 17

18 Séparation de biens Les régimes du Code Civil Sur le plan patrimonial, il convient de distinguer : Les biens personnels de chaque époux (chaque époux est propriétaire de ce qu'il possédait avant de se marier et des biens qu'il a acquis pendant le mariage) Les biens indivis sur lesquels aucun des époux ne peut justifier d'une propriété exclusive... (biens acquis ensemble : 50% / 50%, 30% / 70%,...). A défaut de quote part précisée dans l acte d acquisition, chacun est présumé propriétaire pour moitié. De même, les dettes de chaque époux sont personnelles, sauf si elles sont contractées solidairement. Une exception est à relever cependant avec le principe de solidarité des époux pour les dettes ménagères (Régime primaire impératif). 18

19 La séparation de biens Les régimes du Code Civil AVANTAGES Ce régime est à conseiller aux entrepreneurs individuels, commerçants et professions libérales ou aux couples ayant chacun une activité professionnelle bien rémunérée et des biens propres. Chaque époux est autonome La «faillite» d un des époux n impacte pas l autre et protège de facto la famille INCONVENIENTS Régime à déconseiller au conjoint sans fortune personnelle ou sans activité professionnelle Les biens achetés conjointement sont néanmoins sous le régime de l indivision Attention aux biens personnels mis au nom de l époux «non-commerçant» pour éviter la poursuite des créanciers (risque contestation par les créanciers et le fisc : donation déguisée). De plus, si les époux divorcent le bien reviendra au conjoint «gratifié» : tel est pris qui croyait prendre! 19 Ce régime est très simple à liquider car pas de masse commune

20 La participation aux acquêts Sur le plan patrimonial Les régimes du Code Civil Pendant la vie du régime, son fonctionnement est assimilable à celui du régime de la séparation des biens (biens personnels de chaque époux sans communauté). A la dissolution du régime, son mécanisme est proche de celui d'un régime communautaire (mesure de l'enrichissement des époux et partage). Sur les pouvoirs des époux dans la gestion Chacun des époux conserve l'administration, la jouissance et la libre disposition de ses biens (article 1569 et suivants du Code Civil). 20

21 Les régimes du Code Civil La participation aux acquêts Lors de la dissolution du régime, chaque époux à le droit de profiter de l'enrichissement de l'autre durant le mariage... L'enrichissement se mesure en faisant la différence entre l'évaluation du patrimoine final et celle du patrimoine d'origine c est-à-dire à la date du mariage 21

22 Les régimes du Code Civil La participation aux acquêts AVANTAGES Ce régime est un bon compromis entre le désir d indépendance de chaque époux et celui de participer aux bénéfices puisqu il cumule les avantages de la séparation de bien et ceux de la communauté Chaque époux bénéficie de l augmentation du patrimoine de l autre INCONVENIENTS Il faut conserver la preuve des flux et c est là que le bât blesse : la liquidation s avère souvent un véritable casse-tête Mal maitrisé par les professionnels et les époux, il est peu utilisé Il est à noter qu il s agit du régime légal allemand! C est sans doute un régime «intellectuellement idéal» 22

23 Régimes du Code Civil La communauté universelle (art 1526 du Code Civil) Assorti d une clause d attribution intégrale de la communauté Tous les biens acquis avant ou pendant le mariage sont communs A la dissolution du régime : chaque époux reçoit la moitié de la masse commune 23

24 La communauté universelle Les régimes du Code Civil AVANTAGES INCONVENIENTS Ce régime procure tous les droits au conjoint survivant grâce à l attribution intégrale Les enfants sont lésés au décès du 1 er parent. Ils ne reçoivent Pas d ouverture de succession au 1 er décès En cas de mésentente familiale, le patrimoine peut échapper à la branche familiale d origine. C est un régime particulièrement adapté aux couples sans enfant. 24

25 La voie matrimoniale / Le régime matrimonial sur mesure Il est possible de faire un contrat de mariage sur mesure : Lors du contrat initial (ex: ajouter une clause de préciput sur un bien déterminé) Au cours du mariage Depuis la loi du 23 juin 2006 il n y a plus d obligation de faire homologuer le changement de régime matrimonial par le tribunal de Grande Instance sauf si les enfants sont mineurs ou si des tiers (enfants majeurs, créanciers) s opposent au changement. 25

26 Le régime matrimonial sur mesure Conditions à remplir : - Etre soumis au précédent régime depuis au moins 2 ans - Agir dans l intérêt de la famille (dont la protection du conjoint) - Ne pas chercher à frauder les créanciers Procédure : Le notaire informe les enfants majeurs par LRAR et les créanciers par une publication dans un journal d annonces légales (3 mois pour réagir) et si opposition requête obligatoire par un avocat auprès du TGI qui homologuera ou non la convention (possibilité d interjeter appel) 26

27 le régime matrimonial sur mesure L aménagement du régime séparatiste : adjonction d une société d acquêts Ce régime permet à des époux de rester en régime de séparation de biens tout en convenant d une «poche communautaire». Il y a 3 masses : - Biens personnels de Madame - Biens personnels de Monsieur - Biens composant la société d acquêts (les biens apportés à la société d acquêts sont régis par les mêmes règles que celles du régime matrimonial légal) 27

28 Le régime matrimonial sur mesure L aménagement du régime de communauté Clauses portant sur la liquidation et le partage de la communauté A - Clause de préciput Cette clause permet de prélever sur la communauté un ou plusieurs biens avant tout partage et sans contrepartie. L époux bénéficiaire ne doit rien à la communauté ni aux héritiers. L attribution peut être prévue en pleine propriété ou en usufruit 28

29 Le régime matrimonial sur mesure B - La stipulation de parts inégales Le partage de la communauté par moitié n est pas d ordre public et les époux peuvent y déroger : Il est possible de décider que dans l hypothèse d une dissolution de la communauté par décès, il y aura un partage inégal de la communauté, à savoir : - 2/3 ou 3/4 de la communauté au profit de l un des époux par exemple attribution de l intégralité de la communauté au survivant des époux (en pleine propriété ou en usufruit seulement, voire partie en pleine propriété et partie en usufruit) 29

30 Le régime matrimonial sur mesure C Clause de prélèvement moyennant indemnité Droit pour un conjoint, lors de la dissolution, de se faire attribuer ou de prélever certains biens communs contre le versement d'une indemnité aux héritiers. Cette clause garantit au conjoint d avoir la pleine propriété d un bien déterminé. 30

31 La clause d insaisissabilité La déclaration d'insaisissabilité permet à l'entrepreneur individuel (commerçant, artisan, agriculteur, agent commercial, professionnel libéral) de déclarer sa résidence principale insaisissable, à l'égard de ses créanciers professionnels, de façon à protéger son patrimoine privé, qui n'est pas distinct de son patrimoine professionnel, et contre lesquels l'ensemble de ses créanciers, y compris professionnels peuvent agir. En conséquence, les sociétés, quelles qu'elles soient, sont exclues du bénéfice de ce dispositif. 31

32 2 La voie successorale 32

33 La voie successorale Faut-il faire une donation entre époux ou un testament au profit de son conjoint? La donation entre époux constitue un outil simple et efficace pour améliorer les droits du conjoint survivant En fonction du contexte familial, la DEE permettra d accroître les droits du conjoint survivant par rapport aux droits légaux. La donation entre époux est une donation de biens à venir et par conséquent le donateur conservera la pleine disposition de son patrimoine sa vie durant. Cette donation prendra effet au jour du décès du prémourant et portera sur l ensemble des biens que celui-ci possédait au jour de son décès. 33

34 La voie successorale Les droits légaux du conjoint survivant : En l absence de DEE: Enfants communs ¼ PP OU 100 % US Enfants issus d 1 1 er lit ¼ PP En présence d une DEE Le défunt laisse Options de la DEE 34 1 enfant ½ PP ¼ PP et ¾ US 100 % US 2 enfants 1/3 PP ¼ PP et ¾ US 100 % US 3 enfants ou + ¼ PP ¼ PP et ¾ US 100 % US

35 La donation au dernier vivant (DEE) La donation entre époux est obligatoirement reçue par un notaire. La donation entre époux est librement révocable à tout moment par acte unilatéral du donateur et sans motif légitime. L irrévocabilité de la donation entre époux n existera que dans l hypothèse où la libéralité a été établie dans le contrat de mariage. 35

36 La donation au Dernier Vivant En présence d ascendants, une donation entre époux permet de déshériter ces derniers pour laisser l intégralité du patrimoine au conjoint survivant Dans la plupart des situations, le donateur laissera à son conjoint survivant, le choix d opter à son décès pour la quote part qui lui apparaîtra la plus avantageuse. Le choix du conjoint survivant sera matérialisé dans un acte notarié appelé «déclaration d option du conjoint survivant». Toutefois, le donateur peut, s il le souhaite, prévoir dans l acte de donation entre époux, de limiter la quote part du conjoint survivant à une quotité définie 36

37 Généralités La voie successorale / Le testament Par testament, il est possible d instituer son conjoint légataire universel de sa succession, légataire d une quotité définie ou d un bien particulier. En présence d héritiers réservataires, le testament ne pourra porter que sur la quotité disponible permise entre époux. Si au décès, la valeur transmise est supérieure elle pourra être réduite. Forme : - Authentique (reçu par 2 notaires ou 1 notaire et 1 témoin) - Olographe (de la main de l auteur) 37

38 La voie successorale / La faculté de cantonnement Créée par la loi du 23 juin 2006 portant réforme des successions, la faculté de cantonnement est une véritable révolution dans la protection du conjoint. Ainsi, le conjoint survivant peut cantonner son émolument sur tout ou partie des biens dont il a été disposé en sa faveur par testament (article du code civil) ou donation entre époux (article du code civil). En d autres termes, le conjoint survivant pourra choisir de limiter son acceptation à une partie des biens et renoncer pour le solde. Le conjoint fait ainsi son marché dans le patrimoine du défunt et ne prend que ce qui lui est réellement nécessaire. Méconnue du grand public et trop peu utilisée par les notaires, elle contribuerait pourtant à une bonne entente familiale. 38

39 La faculté de cantonnement A Exercice de la faculté de cantonnement Le conjoint n a pas forcément besoin en effet de tous les biens qui lui ont été transmis, et la gestion de certains biens peut même parfois l effrayer un peu Le conjoint peut vouloir limiter son ISF Le conjoint peut vouloir favoriser les enfants dès le 1 er décès Exemple Un conjoint âgé peut décider de limiter son usufruit aux biens générant loyers, dividendes coupon (utilité étant seulement de percevoir des fruits) et renoncer par exemple à l usufruit de la résidence secondaire à la montagne où il n ira plus Les enfants communs ou non se retrouvent dès le 1er décès pleins propriétaires de la résidence secondaire 39 Les biens exclus par le conjoint gratifié font de nouveau partie de la succession de l époux disposant, et seront partagés entre les héritiers selon leurs droits respectifs dans la succession.

40 La faculté de cantonnement B délai pour exercer la faculté de cantonnement Le conjoint doit se prononcer soit dans les 4 mois de la demande faite par les héritiers soit dans les 6 mois de l ouverture de la succession : date du dépôt de la déclaration de succession C la faculté de cantonnement ne constitue pas une libéralité Le conjoint qui cantonne son émolument ne fait pas de donation au profit des enfants Les enfants tiennent leurs parts directement du défunt Le conjoint n est pas taxé sur la part qu il reçoit effectivement (loi TEPA) 40 Les enfants qui bénéficient indirectement du cantonnement sont taxés sur ce qu ils reçoivent et au tarif applicable en fonction du lien de parenté avec le défunt

41 3 La voie bénéficiaire 41

42 La voie bénéficiaire L assurance vie combine à merveille une opération d épargne du vivant du souscripteur assuré à une stipulation pour autrui lors de son décès. Mais attention aux clauses type non personnalisées! 42

43 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en pleine propriété Souvent le capital est versé exclusivement au conjoint : le souscripteur se contente de cocher la clause type des contrats d assurance vie. «bénéficiaire : mon conjoint, mes enfants vivants ou représentés par parts égales, à défaut les héritiers» Au décès du souscripteur assuré le conjoint a pour seul choix une acceptation ou une renonciation du capital et ne peut pas en accepter qu une partie. De facto, si tel est le souhait du souscripteur assuré, il faut permettre au conjoint survivant de ne prendre que ce qu il souhaite. 43

44 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en pleine propriété Donner une option au conjoint survivant Pour que le conjoint survivant puisse choisir la quote part du capital qu il veut se voir attribuer, il convient que le choix lui soit ouvert : la rédaction de la clause bénéficiaire doit alors aller dans ce sens. A titre d exemple la clause bénéficiaire pourrait être la suivante : Bénéficiaire : Mon conjoint qui pourra à son choix, accepter soit la totalité, soit les trois quarts, soit la moitié du capital dû par la compagnie d assurance au jour de mon décès. Il disposera d un délai de 3 mois pour faire connaitre la fraction choisie à la compagnie d assurance Bénéficiaires de la fraction non acceptée par mon conjoint : mes enfants, nés ou à naitre, vivants ou représentés par parts égales, à défaut mes héritiers» 44

45 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en usufruit Il est également possible de prévoir une option en usufruit. A titre d exemple la clause bénéficiaire pourrait être la suivante: «Bénéficiaire : Mon conjoint qui pourra à son choix, accepter en pleine propriété ou en usufruit soit la totalité, soit les trois quarts, soit la moitié du capital dû par la compagnie d assurance au jour de mon décès. Il disposera d un délai de 3 mois pour faire connaitre la fraction choisie à la compagnie d assurance Bénéficiaires de la fraction du capital en pleine propriété ou en nue-propriété non acceptée par mon conjoint : mes enfants, nés ou à naitre, vivants ou représentés par parts égales, à défaut mes héritiers» 45

46 Le conjoint survivant bénéficiaire du capital en usufruit Précautions à prendre L usufruit du conjoint est contraignant puisqu il est encadré par les articles 600 (obligation de dresser un inventaire) et 601 du code civil (obligation de fournir caution). Il conviendra donc d insérer dans le contrat une clause dispensant de fournir caution et de dresser un inventaire. Le conjoint bénéficie alors d un quasi usufruit et disposera donc des sommes comme il le souhaite. Les nus-propriétaires disposeront d une créance de restitution sur la succession de l usufruitier d un montant égal au capital versé à ce dernier au titre du quasi usufruit. Lors du décès de l usufruitier, les nus-propriétaires prélèveront sur la succession de ce dernier, la valeur des capitaux versés par la compagnie d assurances. 46

47 Conclusion Il apparait que les voies matrimoniale, successorale ou bénéficiaire permettent de protéger le conjoint. Les développements qui ont précédé auront permis de mettre en avant la possibilité et l intérêt pour un conjoint de pouvoir choisir ce qui lui est réellement utile. Associer les enfants aux discussions lorsque l ambiance familiale s y prête ne sera que plus bénéfique. La place du notaire et des conseillers en gestion de patrimoine est fondamentale pour expliquer à tous les différentes stratégies possibles, les conséquences ainsi que les avantages et inconvénients. 47

48 La protection du conjoint = Françoise Lamotte-Robin 3A PATRIMOINE 1, Avenue de Colmar LA ROCHELLE Tél : Séminaire APL 29 Octobre 2012

Les Arènes du Patrimoine. Conférence

Les Arènes du Patrimoine. Conférence Les Arènes du Patrimoine Conférence «Mariage, Pacs, Union libre, Famille recomposée: Ecueils et solutions» Le Régime matrimonial Intérêts familiaux et patrimoniaux Me Valéria DIONISIO, Notaire Le Régime

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

succession Préparer sa

succession Préparer sa u Nous sommes tous concernés par les sucessions : lorsque nous héritons, lorsque nous léguons. Pour éviter d éventuels conflits, mieux vaut s y préparer! Préparer sa succession SOMMAIRE PAGES Préparer

Plus en détail

Acceptation (d une libéralité) Acceptation à concurrence de l actif net Acceptation pure et simple Accession Accessoire Accroissement Acquêt Acte conservatoire Acte d administration Acte de disposition

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la

Jusqu au 1 er janvier 2007, le Pacte civil de solidarité (PACS) est demeuré soumis aux inconvénients de la Promotion Réal du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, décembre 2011 LE STATUT DES BIENS DANS LES COUPLES

Plus en détail

Sort des contrats d assurance vie non dénoués et liquidation du régime matrimonial. Réponse Bacquet ou la fin des débats?

Sort des contrats d assurance vie non dénoués et liquidation du régime matrimonial. Réponse Bacquet ou la fin des débats? Sort des contrats d assurance vie non dénoués et liquidation du régime matrimonial Réponse Bacquet ou la fin des débats? 1 Pôle Expertise Epargne Banque Expertise Conseil et Patrimoine 2 Le contexte légal

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION

LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION MAJ 23/04/12 Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LES CLAUSES PARTICULIERES DE DONATION Une donation peut imposer au donataire une ou plusieurs obligations (charge), ou prévoir une résolution de l

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr PROTEGER LE CONJOINT SURVIVANT Testament complétant la donation entre époux 1 La donation entre époux, associée à un testament, permettra de léguer à titre particulier, et de fait de définir, du vivant,

Plus en détail

LA PROTECTION DU CONJOINT

LA PROTECTION DU CONJOINT LA PROTECTION DU CONJOINT TROIS AXES DE PROTECTION La prévoyance Pension(s) de réversion des différents régimes Assurance décès Les droits successoraux ou matrimoniaux La place du conjoint dans la succession

Plus en détail

Nouvelle clause type : «mon conjoint, à défaut mes héritiers». Contourner les réticences des assureurs aux clauses à option

Nouvelle clause type : «mon conjoint, à défaut mes héritiers». Contourner les réticences des assureurs aux clauses à option Nouvelle clause type : «mon conjoint, à défaut mes héritiers». Contourner les réticences des assureurs aux clauses à option par Jean AULAGNIER 9 juillet 2014 Nous nous efforçons depuis quelques années

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

Personnes et familles. Transmettre. La succession. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Transmettre. La succession. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre Dès le décès, le patrimoine d une personne est transmis à ses héritiers. La loi détermine qui sont les héritiers du défunt. Toutefois,

Plus en détail

Assurance-vie et donation intergénérationnelle

Assurance-vie et donation intergénérationnelle ATELIER n 1 Assurance-vie et donation intergénérationnelle Maître Alexandre THUREL, Notaire CONTRAT D'ASSURANCE-VIE, LIBERALITES GRADUELLES ET RESIDUELLES, DROITS PARTAGES SUR LE CAPITAL, DEMEMBREMENT

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

9 ème Université Interprofessionnelle de la transmission d entreprises. Lundi 26 septembre 2011 Région Rhône-Alpes

9 ème Université Interprofessionnelle de la transmission d entreprises. Lundi 26 septembre 2011 Région Rhône-Alpes 9 ème Université Interprofessionnelle de la transmission d entreprises Lundi 26 septembre 2011 Région Rhône-Alpes Le nouvel environnement fiscal de l assurance-vie Animé par : Jean-Pierre Quatrhomme Damien

Plus en détail

NÉCESSAIREMENT RECEVOIR UNE PART MINIMALE DE EST AINSI DES DESCENDANTS ET PARFOIS DU CONJOINT DÉCÉDÉE EST TRANSMIS À SES HÉRITIERS SELON UN ORDRE

NÉCESSAIREMENT RECEVOIR UNE PART MINIMALE DE EST AINSI DES DESCENDANTS ET PARFOIS DU CONJOINT DÉCÉDÉE EST TRANSMIS À SES HÉRITIERS SELON UN ORDRE Le testament FAIRE UN TESTAMENT LA RÉDACTION D UN TESTAMENT PERMET D ORGANISER SA SUCCESSION EN DÉCIDANT SOI-MÊME QUI VA HÉRITER ET DE QUOI. IL EST AINSI POSSIBLE D ATTRIBUER UN BIEN PARTICULIER À UNE

Plus en détail

Le droit patrimonial des couples

Le droit patrimonial des couples Chroniques notariales vol. 54 Table des matières Le droit patrimonial des couples Chapitre I. Le régime matrimonial primaire.................... 206 Section 1. Devoir de secours entre époux (art. 213)...............

Plus en détail

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE Charles SANSON Conseiller en gestion de patrimoine 17 MAI 2014 SOMMAIRE La transmission du patrimoine L assurance-vie Questions / Réponses 2014 P.2 LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Le testament. du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire.

Le testament. du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations, consultez votre notaire. Les renseignements contenus dans la présente notice ont pour but d attirer votre attention sur les points les plus importants Le testament du sujet qui vous intéresse. Pour de plus amples informations,

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

«Ab intestat» : Sans disposition testamentaire, la succession est dite «ab intestat» et les héritiers sont désignés par la loi.

«Ab intestat» : Sans disposition testamentaire, la succession est dite «ab intestat» et les héritiers sont désignés par la loi. GLOSSAIRE Actualisée le : 17 mai 2011 A «Ab intestat» : Sans disposition testamentaire, la succession est dite «ab intestat» et les héritiers sont désignés par la loi. Abusus : Actif net successoral :

Plus en détail

Actualités Patrimoniales

Actualités Patrimoniales SGA FINANCES Actualités Patrimoniales Gestion Privée 21/02/2008 Les avantages du contrat d assurance-vie au regard des nouvelles dispositions résultant de la loi Tepa 1 SOMMAIRE Chap.1- Rappel des principales

Plus en détail

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Informations générales Actif net successoral Réserve - quotité disponible Répartition de la succession Droits de succession de Quentin COMTE Droits de succession de Elodie

Plus en détail

La Succession et la donation

La Succession et la donation La Succession et la donation Le droit des successions Lors d un décès dans une famille, la question de la succession semble tout d abord secondaire mais peut être la source de problèmes administratifs,

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 19 décembre 2012 N de pourvoi: 11-21703 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Le Griel, SCP Nicolaý, de

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

Contrat de mariage. Mots clés : Sommaire : Contrat de mariage - 1 - 1. Bien choisir son contrat de mariage

Contrat de mariage. Mots clés : Sommaire : Contrat de mariage - 1 - 1. Bien choisir son contrat de mariage - 1 - Contrat de mariage Mots clés :! Choix! Communautés! Contrats! Créanciers! Dissolution! Donations! Enfants! Epoux! Mariage! Modifications! Séparation! Succession! Survivant Sommaire : 1. Bien choisir

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions

L assurance-vie. Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques Ι Atouts Ι Solutions L assurance-vie Caractéristiques 3 Atouts 7 Solutions 8 2 Caractéristique du contrat d assurance-vie Un contrat d assurance- vie est un contrat en

Plus en détail

Le rôle de votre banque

Le rôle de votre banque Bien transmettre son patrimoine SERVICES ENTRÉE EN RELATION ÉPARGNE MONÉTAIRE ÉPARGNE FINANCIÈRE ASSURANCE VIE CRÉDITS SERVICES MÉTIERS Le rôle de votre banque Vous accompagner tout au long de votre vie

Plus en détail

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE 2 Sommaire Comprendre et anticiper sa succession Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle est anticipée,

Plus en détail

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Transmettre. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles Transmettre La rédaction d un testament permet d organiser sa succession en décidant soi-même qui va hériter et de quoi. Il est ainsi possible d attribuer un bien particulier à une

Plus en détail

SCP Laugier et Caston, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Laugier et Caston, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 18 janvier 2012 N de pourvoi: 10-27325 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Laugier et Caston, SCP Potier

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL DOSSIER SUCCESSORAL Informations générales Actif net successoral Réserve - quotité disponible Répartition de la succession Droits de succession de Quentin COMTE Droits de succession de Elodie COMTE Droits

Plus en détail

Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation

Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation Les stratégies de démembrement restent-elles pertinentes? Les clés d optimisation Animé par : Benoît Baron, Rédacteur en chef - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Grégoire SALIGNON Directeur de l ingénierie

Plus en détail

MARIAGE, PACS & CIE. Choisissez le bon statut. ENTREPRENEUR Protégez votre famille DOSSIER EUROPE SOLIDARITÉ IMMOBILIER.

MARIAGE, PACS & CIE. Choisissez le bon statut. ENTREPRENEUR Protégez votre famille DOSSIER EUROPE SOLIDARITÉ IMMOBILIER. ENTREPRENEUR Protégez votre famille Mensuel - 4,30 N 446 - Avril 2015 DOSSIER MARIAGE, PACS & CIE Choisissez le bon statut IMMOBILIER EUROPE SOLIDARITÉ Donner un terrain à bâtir Les jugements circulent

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES DE LA STRATÉGIE AUX ACTES N 3.0 La lettre du Groupe ALTHÉMIS, réseau notarial // N 3.0 // avril 2010 LES GRANDES ÉTAPES DU RÈGLEMENT D UNE SUCCESSION Sommaire ETAPE N 1 : OUVERTURE DU DOSSIER ETAPE N 2

Plus en détail

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial -

Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON. - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

Monsieur et Madame ARNAUD

Monsieur et Madame ARNAUD DOSSIER PATRIMONIAL Monsieur et Madame ARNAUD Etude réalisée le 02/01/2015 Situation arrêté au 02/01/2015 Par votre Consultant Patrimonial : Marc DURAND DOSSIER PATRIMONIAL INFORMATIONS GÉNÉRALES La famille

Plus en détail

2 ans : c est la durée de mariage à partir de laquelle vous pouvez modifier ou changer votre régime matrimonial

2 ans : c est la durée de mariage à partir de laquelle vous pouvez modifier ou changer votre régime matrimonial de Jean-Paul BARBET, Directeur du Marché des Entreprises Bien préparer son projet de cession-transmission Quel régime matrimonial choisir? 2 ans : c est la durée de mariage à partir de laquelle vous pouvez

Plus en détail

Planification successorale Comment la préparer dès aujourd hui? Vous avant tout

Planification successorale Comment la préparer dès aujourd hui? Vous avant tout Planification successorale Comment la préparer dès aujourd hui? Vous avant tout Un décès peut survenir à tout moment et placer ses proches dans une situation délicate. Afin de faciliter leurs démarches

Plus en détail

FIDROIT. Fidroit pour Le Cercle Invesco 2008

FIDROIT. Fidroit pour Le Cercle Invesco 2008 1 Fidroit pour Le Cercle Invesco 2008 2 Le nouvel environnement fiscal des stratégies d anticipation successorale Olivier ROZENFELD Richard CHALIER 3 Les fondamentaux REGIME MATRIMONIAL ACTIF SUCCESSORAL

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation

Vademecum du. patrimoine 2013. Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation Vademecum du patrimoine 2013 1 8 e é d i t i o n / E x t r a i t Version de démonstration : consultation du chapitre Transmission-Donation S o u s l a d i r e c t i o n d e V é r o n i q u e C o u t u

Plus en détail

Marseille 12 13 Octobre 2006. Table ronde n 6 : La famille

Marseille 12 13 Octobre 2006. Table ronde n 6 : La famille 1 er COLLOQUE DES NOTARIATS EUROMEDITERRANEENS Marseille 12 13 Octobre 2006 Table ronde n 6 : La famille Rapporteur Général : Monsieur Umberto Morello, Professeur de droit à l Université de Gênes (Italie).

Plus en détail

Préparer sa. succession ALAIN S O P HI E ALEX PI ER R E DOMINIQUE

Préparer sa. succession ALAIN S O P HI E ALEX PI ER R E DOMINIQUE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa Partage des biens, protection des personnes vulnérables, donation, succession... il ne faut pas hésiter à consulter un notaire, même lorsque son

Plus en détail

Protéger mon proche handicapé. Comment assurer l avenir financier d une personne handicapée?

Protéger mon proche handicapé. Comment assurer l avenir financier d une personne handicapée? Protéger mon proche handicapé Comment assurer l avenir financier d une personne handicapée? Les questions que vous vous posez et auxquelles nous pouvons répondre Qui va hériter de mon patrimoine? Quelles

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Assurance vie. Outil de planification patrimoniale. Par Benoît Philippart de Foy Avocat au barreau de Bruxelles. IFE 25 novembre 2014

Assurance vie. Outil de planification patrimoniale. Par Benoît Philippart de Foy Avocat au barreau de Bruxelles. IFE 25 novembre 2014 Assurance vie Outil de planification patrimoniale Par Benoît Philippart de Foy Avocat au barreau de Bruxelles IFE 25 novembre 2014 Sommaire Introduction La planification successorale en Belgique La planification

Plus en détail

ATELIER n 3. Conséquences civiles et fiscales de l arrêt Bacquet et pistes de solutions. Patrice SIVIGNON, Sales Academy Allianz France

ATELIER n 3. Conséquences civiles et fiscales de l arrêt Bacquet et pistes de solutions. Patrice SIVIGNON, Sales Academy Allianz France ATELIER n 3 Conséquences civiles et fiscales de l arrêt Bacquet et pistes de solutions Patrice SIVIGNON, Sales Academy Allianz France Comment en est-on arrivé là? Rappel des textes de références Article

Plus en détail

Statuts et forme juridique de l entreprise

Statuts et forme juridique de l entreprise Statuts et forme juridique de l entreprise Le statut professionnel vous concerne vous en tant qu entrepreneur (personne physique), alors que la forme juridique concerne votre entreprise (personne morale).

Plus en détail

LE COUPLE ET L ACCESSION

LE COUPLE ET L ACCESSION LE COUPLE ET L ACCESSION ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 S O M M A I R E PARTIE 1 : Les concubins et l accession I. Les différents régimes juridiques A.

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE BILAN DE TRANSMISSION à l attention de M. et Mme XXXXXXXXXXX réalisé le XXXX par XXXXXXXXXX Préambule Ermont, le XXXXXXXXXXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité

Plus en détail

Donner à ses enfants :

Donner à ses enfants : Page 1 sur 9 Donner à ses enfants : cas pratique de transmission anticipée LES HYPOTHESES Jacques et Estelle Durand sont mariés sous le régime de la communauté légale, sans contrat. Jacques est âgé de

Plus en détail

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession

Édition 2014. mes. démarches. pour. préparer. etorganiser. ma succession Édition 2014 mes démarches pour préparer etorganiser ma succession ÉDITO Vous guider dans vos démarches Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL

QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL QUESTIONNAIRE IMPRIMABLE DIVORCE PAR CONSENTEMENT MUTUEL (Cabinet de Me Nicolas Blanchy) À RENSEIGNER ET ADRESSER AU CABINET : Maître Nicolas BLANCHY, Avocat, 2 Grande rue Jean Jaurès BP 57 26301 BOURG-DE-PEAGE

Plus en détail

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4 Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Le régime matrimonial 1. Pourquoi, dans le cadre d une succession (et d une planification successorale), l analyse du régime matrimonial a-t-elle une importance

Plus en détail

Thèmes de Formation. Les fondamentaux techniques et commerciaux. Technique et commercial : les indissociables

Thèmes de Formation. Les fondamentaux techniques et commerciaux. Technique et commercial : les indissociables Thèmes de Formation Thématiques de formation délivrées par Michel Brillat, Directeur de la Formation et de l Ingénierie Patrimoniale, CGP Entrepreneurs Pour ce faire, le minimum «syndical» à savoir PEL,

Plus en détail

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession?

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? page 2 : Succession, comment faire? pages 2 et 3 : Qui hérite et comment? page 4 : Comment rédiger une déclaration

Plus en détail

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS.

LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. LES STATUTS DES CONJOINTS DE COMMERCANTS ET D ARTISANS. Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute Corse

Plus en détail

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable

E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir. Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable E.I.R.L. Un nouveau statut à découvrir Animé par : M. Yann AUBIN, expert-comptable Préambule 1. Présentation du dispositif EIRL Caractéristiques juridiques, fiscales et sociales Modalités de constitution,

Plus en détail

1 La transmission de l entreprise en cas de décès de l entrepreneur individuel

1 La transmission de l entreprise en cas de décès de l entrepreneur individuel 1 La transmission de l entreprise en cas de décès de l entrepreneur individuel À défaut de préparation, le plus souvent, l entreprise, faute de personnalité juridique, va disparaître. Elle va se trouver

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale

Plus en détail

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012

Carnet. L assurance vie et le démembrement. Juin 2012 Carnet à Thème thème L assurance vie et le démembrement Juin 2012 L ASSURANCE VIE ET LE DÉMEMBREMENT 3 Introduction L assurance vie et le démembrement : une solution pour la transmission du patrimoine

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N MEMENTO PACS. Textes

Avec la collaboration des Instituts du C.S.N MEMENTO PACS. Textes MAJ 30/09/11 Avec la collaboration des Instituts du C.S.N MEMENTO PACS Textes Loi du 28 mars 2011 de modernisation des professions judiciaires ou juridiques et certaines professions réglementées Loi du

Plus en détail

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr

Les modalités de la vente. La société civile immobilière SCI. www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI www.notaires.paris-idf.fr Les modalités de la vente La société civile immobilière SCI Une Société Civile Immobilière (SCI) est une

Plus en détail

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Qui? Quoi? Quand? Comment? Où? Pourquoi? Page 2 1 Quoi : Les

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie Incidences de la réforme de la fiscalité successorale Sommaire Grandes lignes de la réforme : - Exonération des successions entre époux ou

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

Assurance vie et succession 23/05/2011

Assurance vie et succession 23/05/2011 Assurance vie et succession 23/05/2011 Les enjeux SOMMAIRE Le contrat d assurance vie Contrat d assurance vie dénoué et succession Contrat d assurance vie non dénoué et succession Conclusion Les enjeux

Plus en détail

Décès et succession LE DECES

Décès et succession LE DECES Décès et succession Des Services ou organismes accompagnent les personnes et familles à vivre leur deuil. Ci-dessous, nous nous limiterons à présenter quelques conseils et informations pratiques concernant

Plus en détail

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France

Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France sur les régimes matrimoniaux 05/2013 1. Régime matrimonial légal Le régime matrimonial légal s applique d office lorsque

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

SCI Société Civile Immobilière

SCI Société Civile Immobilière SCI Société Civile Immobilière Pascal Dénos, 2011 ISBN : 978-2-212-54881-5 une entreprise L associé est Les parts sociales de la SCI sont inscrites à l actif d une entreprise individuelle ou d une société.

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

Fisher Litwin / Jupiterimages

Fisher Litwin / Jupiterimages Fisher Litwin / Jupiterimages 6 Après deux ans de vie commune, Marine et Guillaume ont décidé de se pacser en 2010, comme 185 000 autres couples, quand 249 000 mariages étaient célébrés la même année née

Plus en détail

Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé»

Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé» Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé» REFERENCE : 1101 1. Objectif général Maitriser l organisation familiale et patrimoniale du couple

Plus en détail

Qu est-ce qu une SCI?

Qu est-ce qu une SCI? CHAPITRE 1 Qu est-ce qu une SCI? Aussi surprenant que cela soit, il n existe pas de définition légale de la SCI. Le terme de SCI est né de la pratique, la loi ne connaissant que les sociétés civiles en

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX

EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX Edition 2014 EFFETS DU MARIAGE ET RÉGIMES MATRIMONIAUX Auteur : Michel BEAUCHAMP, Notaire, chargé de cours à la Faculté de droit de l Université de Montréal Union civile 1. DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUT

Plus en détail

1 er Sujet : Rédaction d acte : Convention de divorce

1 er Sujet : Rédaction d acte : Convention de divorce 1 er Sujet : Rédaction d acte : Convention de divorce Les époux BATAILLE-NAVALE se sont mariés à la mairie de MACON (71), le 6 juillet 1989, sans faire précéder leur union d un contrat de mariage. Du mariage,

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

Partie 1 - Ce que vous devez préalablement savoir

Partie 1 - Ce que vous devez préalablement savoir Table des matières Table des matières Avant-propos.... 1 Partie 1 - Ce que vous devez préalablement savoir 1. Qu est-ce qui appartient à qui?... 5 1.1. Vous êtes marié...5 1.1.1. Sans contrat de mariage........................

Plus en détail

Chapitre VII : La déclaration de Succession

Chapitre VII : La déclaration de Succession Chapitre VII : La déclaration de Succession 1ère partie : la déclaration de succession principale Pour traiter une déclaration de succession, saisir impérativement la date du décès dans la fiche client.

Plus en détail

Droit et Fiscalité de la transmission 2014

Droit et Fiscalité de la transmission 2014 Droit et Fiscalité de la transmission 2014 Dossier de référence Jean DEREIX Stéphane KISLIG Formation Banque & Assurance et Entreprise www.dkfc.fr 1 SOMMAIRE Communauté de meubles et acquêts... 4 Communauté

Plus en détail