Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le gain de Force. Les Types de Contraction. Rappels : Le MUSCLE. Les FIBRES"

Transcription

1 Le gain de Force La coordination intra et inter-musculaire L'hypertrophie L'hyperplasie (??) Les Types de Contraction Rappels : Le MUSCLE Contraction Concentrique Contraction Isométrique Contraction Excentrique Contraction Pliométrique Contraction Isocinétique Les FIBRES Les méthodes modernes de musculation et de renforcement musculaire dans les activités explosives Fibre type I Fibre IIa Fibre IIb

2 1. Préparer le terrain Examens morphostatiques Rééducation, Correction, Kinésithérapie, Assouplissements Equilibre corporel Proprioception, équilibre Routines «hygiéniques» 4. Les étages Développements ciblés en fonction de la discipline, du poste occupé (force max, puissance ) Ajustements techniques permanents Séries plus courtes, plus lourdes, plus localisées Enchainement musculation et séquence technique Groupes musculaires (et muscles isolés?) Forme de travail concentrique et pliométrique (sans puis avec déplacements = bondissements), statodynamique Séances spécifiques, ateliers A. Bâtir la force dans la carrière 1. Préparer le terrain 2. Les fondations 3. Les murs 4. Les étages 5. Le toit 3.Monter les murs de la force Développement général Recherche d harmonie Apprentissage des gestes justes de musculation à charges légères et en répétitions longues (placement, respiration, rythme) Geste complet / Chaines musculaires Mode de contraction concentrique presque exclusivement Introduction de la pliométrie sans déplacement Répartition sur des parties de séances La planification de la force A. Dans le carrière B. Dans la saison 2. Les fondations Utilisation du poids du corps Renforcement des zones a risque Circuits généraux de renforcement sans charge Gainage actif et passif Agonistes et antagonistes Mouvements amples, globaux, dans les «timings»

3 La musculation spécifique Analyse de la discipline et des séquences gestuelles Analyse gestuelle et Exigences fonctionnelles de la discipline " Utilisation d exercices adaptés et/ou Construction d exercices spécifiques Amélioration de la puissance Soit par la Force Soit par la Vitesse Soit par compromis Force-Vitesse B. Bâtir la force (explosive) dans la saison Le développement de la puissance musculaire Reprise: circuits dissociation, équilibre, gainage (Pas que de la course en endurance) P =V x F PPG1: Séries longues (endurance de force"20 reps au moins) PPG2: de l hypertrophie (10x10 6x6) à la force max (charges max et charges légères à intensité max) PPA: Force max et puissance (force et vitesse) " Contraste (bulgare ou bulgare spécifique) PPS: Explosivité (Bondissements, pliométrie, statodyn"optimisation (et maintien) de l acquis en force La courbe peut être différente selon les profils de sportifs et les disciplines Pmax +/- = 50% F et 50% V (sédentaire) 5. La toiture Surprendre le muscle et sa commande Mélange dans les modes de contraction Pliométrie (haute, chargée,en contre bas??) Excentrique réel Rentabiliser la force, la spécifier Critères d un exercice spécifique La résistance Le degré de liberté de la charge La localisation de l appui L amplitude du mouvement La coordination inter-segmentaire Le renforcement spécifique

4 Circuit Training Alterné De 5 à 15 ateliers, 15 à 20 reps (30 de travail, 30 de repos ou 1-1 ) 3 à 5 tours De 1 à 3 séries avec 3 à 5 de récupération Mouvement globaux Charges permettant l aisance musculaire Privilégier les exercices de musculation équilibre Le travail en pré et/ou post fatigue Enchainement d un exercice analytique, monoarticulaire et d un exercice polyarticulaire (ou l inverse) Exercice mono articulaire : 6-8 répétitions à 60% de 1RM Exercice polyarticulaire : 6-10 répétitions à 70% de 1RM 6 à 10 séries avec 1 30 et 2 de récupération Exemple L Endurance de Force Le Circuit Training Alterné (CTA) : - Demande un organisation en amont et la disponibilité de beaucoup d ateliers - Permet le travail en effectif important - Avec ou sans charges - Répétitions supérieures à 20 si on veut être réellement dans l endurance de force - Peu de développement de la Force Max Les efforts répétés Principe : Mobiliser une charge le plus grand nombre de fois jusqu à épuisement musculaire Mon 10x10 (différence avec le vrai ) 2 mouvements par séance, 2 séances par semaine 6 à 10 répétitions, 6 à 10 séries 60 à 80% de la 1RM Récup entre 1 et 3 Effets immédiats : 3jours Effets retardés : 3 semaines Exemple Construire la force : Hypertrophie et Endurance de Force Préparation de l organisme aux cycles suivants et/ou spécificité de la discipline par : - Augmentation des capacités énergétiques des cellules musculaires (Endurance de force) - Augmentation du nombre de myofibrilles intramusculaires (hypertrophie/hyperplasie) L Hypertrophie musculaire : méthodes utilisées Grand nombre de méthodes existantes utilisées beaucoup par les culturistes"en musculation sportive varier les méthodes pour éviter la monotonie (pas que du 10x10) Nécessité pour sportifs " préparer l organisme aux charges lourdes et pour «construire du muscle» (préparation des débutants à la gestuelle) Méthodes des efforts répétés (du 10x10 au 6x6) Le travail en pré et post fatigue Le push pull (ou super séries) L iso totale

5 Ce qui existe mais peu courant dans le milieu sportif... Heavy Duty Rest Pause 21 reps Mobilisation de charges maximales Nécessité d être préparé (pour et dans la séance) et d avoir un partenaire 2 mouvements de base par séance, 2séances par semaine 5 à 6 séries avec 3 à 4minutes de récupération. Effets immédiats : 6-7jours Effets retardés : 6 semaines Exemples Le Push-Pull Travail Agoniste puis Antagoniste dans la série (poussé-tiré) De 6 à 10 répétitions sur chaque phase 6 à 10 séries Difficulté à maintenir les répétitions sur les mouvements «poussés» (surtout sur le haut) Exemple Mobilisation de charges maximales Impact sur les facteurs nerveux Pas de prise de volume Recrutement optimal des Unités Motrices Passage obligé par les efforts répétés avant les efforts max (Blessures ) Si exclusivité de cette méthode, habituation de l organisme aux efforts à vitesse modeste (couplage avec autres méthodes ) L Isométrie Totale Surtout utilisée en pré fatigue Permet La force Endurance (différent endurance de force) mais à l angle travaillé (ou proche) Toujours coupler à un exercice anisométrique (détérioration de la coordination) A 80% de 1RM = tenir 15 à 30s, à 60% tenir plus de 30s Exemple Le développement de la Force Maximale " Efforts maximaux ou supra maximaux : 1. mobilisation de charges maximales en concentrique 1. Excentrique supra maximal 1. Iso-Max

6 Isométrie Maximale Méthode idéale pour améliorer la force maximale mais: 1. Gain sur l angle travaillé ("varier) 2. Effet négatif sur la coordination 3. Diminution de la vitesse de contraction Donc coupler avec des efforts dynamiques et ne pas utiliser sur de longues périodes Existe aussi Iso Totale (pré fatigue++) La Puissance Force/Vitesse Spécification de la force acquise en terme de vitesse d expression"amélioration de la force explosive Sollicitation importante des fibres IIb (Force) Sollicitation plus neuromusculaire que structures internes. Puissance vitesse = spécification de la puissance force ++ par rapport a l activité Différence puissance vitesse et explosivité? Excentrique supra Max 1séance par semaine avec 2mouvements de base (4 à 5 séries avec 4 à 5 minutes de recupération) Effets immédiats 8-10jours (1séance) Effets retardés 10 à 12 semaines (1cycle) Exemples J ai fait mais je ne fais plus en squat ou juste excentrique 1jambe à la presse ou pseudo excentrique Le développement de la puissance musculaire : Compromis force/vitesse Utilisé majoritairement en PPA et PPS (phase d affutage) Différentes méthodes que j utilise: - Puissance force ou vitesse - Stato-dynamique - Bulgare (contraste de charges) Excentrique supra maximal Force excentrique > force concentrique Désynchronisation musculaire Très traumatisant (pas plus de 110%) Méthode réservée aux experts (maitrise technique et parade++) Toujours couplée à du travail en auxotonie dans la musculation sportive (Prep. Phys.) Iso Max Nécessite aussi des pareurs confirmés 1 séance par semaine sur des 2 mouvements de base polyarticulaires. Récupération 3à4 minutes semi active (exercices neuromusculaires) Effets immédiats : 6-7jours Effets retardés : 4 à 6 semaines Exemples

7 Statodynamique Phase de développement concentrique après une phase isométrique (2à3s) Phase isométrique à placer soit dans la phase de descente, soit dans la phase de montée Choix de l angulation de la phase statique en fonction de l activité et des objectifs de gain. Un peu moins utilisé... Concentrique pur (vitesse ou force) - Vitesse max concentrique sans phase excentrique - Amélioration force de départ Statodynamique 2 temps (2x3 ) - 1 temps dans la phase excentrique et 1 temps dans la phase concentrique - Ou 2 temps lors de la phase concentrique Puissance force/vitesse 2/3 mouvements par séance 4à6 séries de 6 répétitions (7s max) entre 55% et 70% pour la puissance force 4à6 séries de 8-10 répétitions (7s max) entre 35% et 45% pour la puissance vitesse 2 séances/semaine Récup : 3 semi active (vigilance ) Effet immédiat : 1j Effet Retardé : Peu ou pas d effet Bulgare Méthode basée sur le contraste de charges (plutôt beaucoup de contraste) - Association des structures internes du muscle et des facteurs nerveux - Coordination inter et intra musculaire Bulgare dans la série ou dans la séance Bulgare orienté/spécifique = 2 modes de contraction (pliométrie) Exemples Puissance force/vitesse Echauffement progressif et jusque des charges supérieures à celles à mobiliser dans la séance (surtout puissance vitesse) Vitesse maximale recherchée dans le mouvement (montée et descente) Statodynamique 2séances par semaine 3 mouvements de base par séance Charges entre 55% et 65% de 1RM Récup : 3 semi active Effets immédiats : 24 à 48h Effets retardés : peu ou pas d effets

8 La pliométrie Puissance Force max Explo 1 Explosivit Rappel Etape 2: Etape 3: Etape 4: é 2 Introduction surcharge Passage sol rebondissants Drop Jump Entretien Situations facilitantes Utilisation du contrebas Utilisation des sols souples Allègement Le gainage La force d une chaîne est égale a la force de son maillon le plus faible Alignement, solidité dans la poussée = Transmission optimale de la force créée Gainage = rigidité Nombreuses petites séances que 1 grosse séance (hygiénique quotidien) Gainage passif ne suffit pas Gainage actif ++ -->lequel? Spécificité de la discipline Exemple La pliométrie Effort pliométrique = phase excentrique immédiatement suivi phase concentrique effet sur les facteurs nerveux Sollicite l élasticité musculaire Différence puissance vitesse " arrêt aux premiers signes de dégradation de réaction Puissance développée supérieure à concentrique pur (CMJ>SqJump) Mais ATTENTION : - Extrêmement traumatisant donc demande une préparation spécifique pour supporter les impacts (Medvedev)/ prudence avec les jeunes. - Au dessus de 1m ce n est plus vraiment de la plio pour la plupart des athlètes (trop de temps de latence) " exemple soviétique Gradation exos + Exemples L haltérophilie Essentiel (1chose a conserver = haltéro) Travail complet Timing du geste athlétique/sportif (lent"vite) Aménagement des gestes (sortir des gestes globaux ou trop «techniques») aménagement du geste --> épaulés haltères, épaulés poids ET complexe d'haltéro Demande un apprentissage poussé des placements La pliométrie Amélioration des structures passives (raideur musculaire) Une des méthodes les plus traumatisantes (PdCorps x Hchute) Très efficace pour un gain en force explosive De nombreuses déclinaisons : - plio haute, moyenne, basse - Haut du corps ou bas du corps - En mollet ou en cuisse Et une infinité de situations variées, évolutives et spécifiques Treeping 2 x P.d.C. _ Squat Jump 2,5 x P.d.C. CM jump 2,7 x P.d.C. Pic de force inversion Pliométrie «verticale» Rebond long H:23cm 3 x P.d.C. Squat poids de corps 3,3 x P.d.C. + Rebond court H:23cm Rebonds assistés 7,2 x P.d.C. Rebonds haies 7,6 x P.d.C.

9 Des évidences?? Les réactions individuelles des athlètes face aux séances Varier les mouvements, les formes d exercices, les méthodes pour «surprendre le muscle». Dans la majorité des sports " Rien ne sert d être fort si on est pas rapide Jeunes : Musculation plutôt que bondissements mal faits Persuader les filles Ca ne fait pas (forcement) grossir Contre les charges trop lourdes sur les épaules donc les records en squat (squat devant ) Pourcentage de 1RM trop «rigide» (état de forme ) Contre l électro stimulation en gain de force (réeduc, récup?) Les antagonistes Freinateur du mouvement ou aide au mouvement Prévention des blessures (haut et bas) Harmonisation corporelle Travail en isométrie, en séries longues, en excentrique mais force max??? Exemple Ischios Exemple dorsaux, fixateurs, abaisseurs La musculation équilibre Travail sur l équilibre général du corps, la proprioception Spécificité du sport (1pied, 2 pieds ) Dissociation des ceintures Travail en circuit training Exemple QUESTIONS

LES MECANISMES DE LA FORCE

LES MECANISMES DE LA FORCE LES MECANISMES DE LA FORCE Les mécanismes qui sont décrits ci dessous vont vous permettre d'argumenter et de justifier l'ensemble des méthodes d'entraînement qui ont souvent été mises en oeuvre de façon

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE

COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE COMMENT TRAVAILLER POUR AUGMENTER SON EXPLOSIVITE 1/ DEFINITION Capacité à produire la plus grande accélération pour se mouvoir, ou pour déplacer une charge. 2/ CALCUL DE LA PUISSANCE Tout d abord, la

Plus en détail

La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti

La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti La PPG en cyclisme : quel(s) renforcement(s) musculaire? Séminaire des éducateurs Lorrains Samedi 1 décembre 2012 Ugo Zannetti Quel intérêt pour le cycliste? Renforcer les muscles posturaux Renforcer les

Plus en détail

MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE. Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1

MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE. Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1 MUSCULATION ET TRIATHLON APPROCHE SYSTEMIQUE Laurent MASSIAS - Entraîneur national 1 INTERET DE LA MUSCULATION POUR LE TRIATHLETE Développer les maillons faibles des chaînes musculaires spécifiques à la

Plus en détail

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique.

L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin. Relations avec la technique et la préparation physique. L entraînement de la force chez L ENFANT : Application au ski alpin Nicolas Coulmy Département Sportif et Scientifique Relations avec la technique et la préparation physique Préparation technique Préparation

Plus en détail

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010 Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Définition de la Préparation Physique «la PP est l ensemble organiséet hiérarchisédes

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

DEFINITION. 3.3 La Force. 3.3 La Force

DEFINITION. 3.3 La Force. 3.3 La Force DEFINITION Pour Fox et Mathews (1981): «la force est la capacité qu a un groupe de muscles de forcer au maximum contre une résistance.» Ces deux auteurs préciseront plus tard : «la force musculaire se

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau TERMINALE

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau TERMINALE LA MUSCULATION AU LYCEE Niveau TERMINALE COMPETENCES ATTENDUES EN FIN DE TERMINALE LES DIFFERENTS OBJECTIFS DE LA MUSCULATION Les 3 objectifs principaux de la MUSCULATION REMISE EN FORME ESTHETIQUE PERFORMANCE

Plus en détail

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012. Le jeune Aurélien

LE JEUNE AURELIEN CESA 2012. Le jeune Aurélien LE JEUNE AURELIEN CESA 2012 Le jeune Aurélien 1 Vladimir M. Zatsiorsky (1966) Le jeune Aurélien 2 Selon Zatsiorsky, il existe 3 solutions pour améliorer la force : Travailler avec une charge maximale.

Plus en détail

LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL

LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL LA FORCE ET LE VOLLEY-BALL Un entraînement en volley-ball complet et bien planifié, prend en compte le développement de la force maximale et la force spécifique soit d'un travail séparé (musculation en

Plus en détail

LES METHODES EN MUSCULATION.

LES METHODES EN MUSCULATION. LES METHODES EN MUSCULATION. la méthodes concentriques la méthodes isométriques Les méthodes combinées Pour une musculation complète et performante : * Alterner les régimes de contractions musculaires.

Plus en détail

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009

L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL. Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 L IMPORTANCE DE L ENTRAINEMENT DE LA FORCE EN FOOTBALL Guy NAMUROIS Préparateur physique du Standard de Liège Avril 2009 LES QUALITES PHYSIQUES SOLLICITEES EN FOOTBALL (R.VERHEIJEN) ENDURANCE ENDURANCE-FORCE

Plus en détail

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008)

LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) LES DIFFERENTS PROGRAMMES DE MUSCULATION («Des muscles pour tout le monde», Sport et Vie n 108, Mai-Juin 2008) 1 / Quelques données théoriques : * La répétition maximale (RM) : C est le poids le plus lourd

Plus en détail

La musculation. Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement?

La musculation. Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement? Colloque de l entraînement Samedi 18 décembre 2010 La musculation Pourquoi? Quel objectif? A quelle période? Pour quel public? Quelles méthodes de développement? Renforcer groupes musculaires actifs dans

Plus en détail

Natation et musculation

Natation et musculation Natation et musculation Pour aborder le thème de la musculation du nageur il est nécessaire d avoir une idée fondée de la locomotion du nageur Le «modèle théorique» du nageur nous renseigne : Pour limiter

Plus en détail

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES.

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES. PROTOCOLE D ÉVALUATION Produire une séquence Concevoir un entraînement Analyser sa prestation 10 points 7points 3 points POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE Sommaire I. Spécificité 1. En fonction du mouvement 2. En fonction de la charge 3. En fonction de la vitesse 4. En fonction des types de contraction II. Séance de 45mn à 1h 1.

Plus en détail

Stage de Préparation Physique Juillet 2012

Stage de Préparation Physique Juillet 2012 Stage de Préparation Physique Juillet 2012 1 Contenu La V.M.A.... 3 Sa définition... 3 Son calcul... 3 Son exploitation en intervalles... 3 Volume/intensité... 4 Que faire et à quel moment de la saison?...

Plus en détail

Mise en cohérence de la préparation physique et de la musculation en nage avec palmes

Mise en cohérence de la préparation physique et de la musculation en nage avec palmes Mise en cohérence de la préparation physique et de la musculation en nage avec palmes par Benoît CASTERA Rappels : Principe de base de la musculation: AMELIORATION DU RENDEMENT MUSCULAIRE 1- Amélioration

Plus en détail

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN

Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK. Intervenant : Yann GUDEFIN Formation des entraîneurs, bénévoles, dirigeants des clubs du CRCCK Intervenant : Yann GUDEFIN Programme de la formation Un peu de théorie Nous aborderons les thèmes généraux sans rentrer volontairement

Plus en détail

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION

CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION CARNET D ENTRAÎNEMENT EN MUSCULATION NOM PRÉNOM CLASSE Projet Choisi LES DIFFERENTS TYPES DE FORCES QUE NOUS UTILISERONS TYPES DE FORCE VITESSE ou EXPLOSIVE % de la charge maximale en 10 répétitions 70%

Plus en détail

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE L E N T R A Î N E M E N T P H Y S I Q U E D U J O U E U R D E T E N N I S LES INCONTOURNABLES DU HAUT NIVEAU CHAPITRE II DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE INTRODUCTION Lorsqu un entraîneur analyse les performances

Plus en détail

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure.

Etirements des chaînes musculaires postérieure et antérieure. Interprétation des tests sécuritaires Document réalisé par Jean Marc Blanc responsable de la préparation physique sur le pôle France d Antibes Mars 2002 Ratio abdominaux / psoas : Trois cas se présentent

Plus en détail

LES DONNEES GENERALES

LES DONNEES GENERALES MUSCULATION EN BASKET LES DONNEES GENERALES LA COURBE DE PRODUCTION DE FORCE (courbe force/temps) Dans le cas d une contraction maximale isométrique que l on peut enregistrer sur un ergomètre qui mesure

Plus en détail

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes

pour la ligue d athlétisme de Poitou-Charentes Approche de la musculation «sans matériel lourd» du jeune et du collégien par le renforcement musculaire Nicolas DOMBROWSKI, professeur agrégé eps, académie de la Martinique, 2008 Document réalisé en 2008,

Plus en détail

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE

COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE. GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech LE GOLF EST-IL UN SPORT???? Geste du golf en chiffre SOMMAIRE COLLOQUE PREPARATION PHYSIQUE LE GOLF EST-IL UN SPORT???? GOLF Ligue alsace de golf Nicolas Delpech www.preparationphysique.net SOMMAIRE Geste du golf en chiffre La préparation physique, à quoi ça sert?

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT

CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT Myotest présente: CONCEPT DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DE L ENTRAÎNEMENT Le est un concept d entraînement révolutionnaire qui augmente l efficacité des séances de musculation grâce au monitoring de la

Plus en détail

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG

ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE. Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG ENTRETIEN PHYSIQUE ET RETOUR SUR LE TERRAIN DU FOOTBALLEUR BLESSE Docteur Stéphane CASCUA Centre de formation du PSG Un footballeur et son entraîneur passent une petite annonce : «Articulation retrouvée

Plus en détail

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr

Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Philippe Burtin Kinésithérapeute Chargé d enseignement Master 2 STAPS Département STAPS Tarbes philippe.burtin@univ-pau.fr Filières et activité sportive KNUTTGEN Journal of Strength and Conditioning Research,

Plus en détail

= quels exercices j utilise (avec ou sans appareil)?

= quels exercices j utilise (avec ou sans appareil)? Cycle MUSCULATION 5 questions pour construire une séance en musculation : OBJECTIF ou GROUPES MOBILE MUSCULAIRES = quel est mon objectif? = quels muscles je souhaite solliciter? Sportif (puissance/ explosivité

Plus en détail

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique PREPARATION PHYSIQUE AVANT REPRISE DES COURS 01/09 OBJECTIF: RETROUVER LES QUALITÉS PHYSIQUES ET ÉNERGÉTIQUEs PLANIFICATION 4 SEMAINES : PPG JUDO CONTENUS MINIMUM POUR LES AMBITIEUX 1 ère semaine du 03/08

Plus en détail

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE 1 LES MECANISMES ACTIFS DE PROTECTION ARTICULAIRE Phénomène d anticipation.prog neuromoteur postural, gestuel acquis, augmente la raideur active des M resp de protection

Plus en détail

Fit pour les interclubs

Fit pour les interclubs L endurance est l une des quatre composantes de l entraînement foncier de préparation aux interclubs. Fit pour les interclubs 6 semaines d entraînement foncier pour joueurs ambitieux Beni Linder, entraîneur

Plus en détail

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket :

L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : L'amélioration de la vitesse et de l'explosivité : illustration en basket : Gilles Cometti maître de conférences UFR STAPS Dijon BP 27877, 21078 Dijon Cedex, France. Cet article est un passage de l ouvrage

Plus en détail

S entraîner efficacement. Fred Grappe

S entraîner efficacement. Fred Grappe S entraîner efficacement Fred Grappe Programme d entraînement Gestion optimale des charges d entraînement Entraînement Compétitions Performance Caractéristiques de la charge d entraînement Elle est constituée

Plus en détail

Le travail isocinétique

Le travail isocinétique Le travail isocinétique Les principes L évaluation Le renforcement La rééducation GN PICHARD IFMK REIMS 2009 1 GN PICHARD IFMK REIMS 2009 2 généralités Définition: travail basé sur la résistance maximale

Plus en détail

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances.

La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. La musculation du nageur : Evaluation de la puissance et construction des séances. GILLES COMETTI, ARNAUD LALY. Centre d expertise de la performance Faculté des sciences du sport-ufr STAPS Dijon Université

Plus en détail

Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse,

Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse, Vous voulez des muscles et des abdos dessinés? Vous souhaitez développer un physique super athlétique? Pour vous aider à optimiser la fonte adipeuse, tout en contribuant à la préservation et au renforcement

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE I. Le muscle a) A quoi cela sert? Les muscles s insèrent sur les os et permettent par leurs contractions le mouvement. Plus que cela, ils permettent une motricité très précise

Plus en détail

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2 2 séances de physique par semaine (excepté septembre et octobre) - lundi : travail d endurance - jeudi : travail de coordination, travail du pied, explosivité, gainage, Jeudi 08 octobre : Travail d appui

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

- ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE -

- ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE - - ATELIERS DE PREPARATION PHYSIQUE - DEFINITIONS : La préparation physique, c est l ensemble organisé et hiérarchisé des procédures d entraînement qui visent au développement et à l utilisation des qualités

Plus en détail

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2

Les Exercices Types. L Amélioration de la Coordination / Souplesse : HT1 : Home Traîner 1 HT2 : Home Traîner 2 Les Exercices Types Je vous propose de trouver ci-dessous, des informations concrêtes pour exécuter des Exercices Types correspondant à des Zones d entraînement spécifiques. La Préparation Energétique

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES CYCLE MUSCULATION N4 Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) 3 PROJETS Objectif 1 : sportif recherche de puissance «Je veux devenir plus fort et plus dynamique» 80-90% de la Fmax Nombre

Plus en détail

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri

GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri VOTRE SEANCE Athlète : Titre : Suivi par : GUEST Vcl - intersaisons 2015 (muscu) adri Objectif : entretien Durée : 2 mois Le 17/05/2015 Observations : EXPLICATIONS Voici votre programme! Ce travail influencera

Plus en détail

EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE.

EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE. DEPARTEMENT DES SCIENCES DU SPORT Laboratoire de Biomécanique et de Physiologie EFFET D UN PROGRAMME ANNUEL DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE SUR LE DEVELOPPEMENT DES QUALITES MUSCULAIRES DES ESCRIMEURS D ELITE.

Plus en détail

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack.

10km de plus soit 100 km et 4800m de D-/+ à parcourir sur les terres du Haut Languedoc, une nouvelle édition préparée au top par l équipe Wildtrack. Une grosse base foncière agrémentée de travail explosif et technique, une bonne préparation physique à base de gainage et de proprioception, voici l objectif de ce premier cycle de préparation au SHIMANO

Plus en détail

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique)

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) 1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) Dans le cadre de la planification de l entraînement, la résistance entre en jeu après un développement minimal de l endurance.

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT de la FORCE

LE DEVELOPPEMENT de la FORCE LE DEVELOPPEMENT de la FORCE INTRODUCTION : La force et ses différentes formes de manifestations, peuvent être considérées sous l aspect GENERAL et SPECIFIQUE. -La force GENERALE : C est la manifestation

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

COURS GENERAUX «Moniteur Sportif Entraîneur»

COURS GENERAUX «Moniteur Sportif Entraîneur» COURS GENERAUX «Moniteur Sportif Entraîneur» THEMATIQUE 3 Facteurs déterminants de l'activité et de la performance MODULE 3 Optimisation des facteurs neuromusculaires de l'activité et de la performance

Plus en détail

Dans ce chapitre : Sommaire 93

Dans ce chapitre : Sommaire 93 Dans ce chapitre : Les différents types de contractions musculaires 78 Contraction statique 78 Contraction dynamique 80 Contraction isométrique 80 Contraction auxotonique 80 Contraction isotonique 82 Contraction

Plus en détail

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D)

Programmation des séances (Trêve de Noël 2013) Détail des séances. * gainage abdo-lombaire (voir planches D) * gainage abdo-lombaire (voir planches D) Détail des séances Séance numéro 1: 1- Course PMA 1 : I- 10 minutes de jogging facile + stretching des jambes II- 3 blocs de 6 minutes en 30 course/30 repos sur 154m Prendre 1 30 de récupération entre

Plus en détail

Développement de la force:

Développement de la force: Développement de la force: méthodes concentrique et. Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Ans Le concentrique Définition La contraction

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

MUSCULATION SANS APPAREILLAGE SPECIFIQUE EN MILIEU SCOLAIRE

MUSCULATION SANS APPAREILLAGE SPECIFIQUE EN MILIEU SCOLAIRE MUSCULATION SANS APPAREILLAGE SPECIFIQUE EN MILIEU SCOLAIRE Les Enjeux : - Nécessité de PROMOUVOIR une A.P. REGULIERE et AUTONOME chez les Adolescents ; - INITIER à la C.P. 5 par une forme de pratique

Plus en détail

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr

Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr Nicolas GILLES CTS/R HMFAC MPY nicolas.gilles@drjscs.gouv.fr DIAGNOSTIC Discipline Olympique consistant à soulever une charge la plus lourde possible au dessus de soi par rapport à unadversairedanssacatégoriedepoids

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique

Les trois mouvements. 3 Le développé couché. 3.1 Description. 3.2 Découpage technique Les trois mouvements 3 Le développé couché Cet exercice est sûrement l un des plus pratiqué au monde. En effet, nombre de sportifs, quelle que soit leur discipline, se jaugent sur cet exercice fondamental,

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale

Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC. Direction Technique Nationale Rassemblement National des Enseignants Samedi 26 novembre à l OCC Direction Technique Nationale Présentation de l intervention Présenter nos priorités de travail pour la formation des 11-14 ans. Echanger

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

Entraînement de la force musculaire

Entraînement de la force musculaire Module S.PH.370.0301.F.08 Evaluation et traitement des fonctions musculo-squelettiques Membre inférieur Entraînement de la force musculaire Les modes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique

Plus en détail

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 Merci à C. ANTOINE, J.L. ABAD et B. MEARD P. GADUEL Evaluation Les textes de référence Avec des objectifs multiples Enseigner c est gérer des variables Des données

Plus en détail

PLANNING MUSCULATION. Période Macrocycle Mésocycle Durée

PLANNING MUSCULATION. Période Macrocycle Mésocycle Durée PLANNING MUSCULATION Macrocycle Mésocycle Durée Nb de séances par semaine 0 Transition REPOS 1 ENDURANCE MUSCULAIRE GENERALISEE 2 sem 0 2 sem 3 2 FORCE 2 sem 4 PPG 3 REPOS RELATIF 4 HYPERTROPHIE 4 sem

Plus en détail

LE TRIPLE-SAUT. Affaire de CONSTANTES. de VARIABLES

LE TRIPLE-SAUT. Affaire de CONSTANTES. de VARIABLES LE TRIPLE-SAUT Affaire de CONSTANTES et de VARIABLES Bilan du stage ETR triple-saut à Saint Malo (4 au 6 avril 2015) Intervenant responsable ETR : Hugo MAMBA-SCHLICK Intervenants ETR : Bruno MONNERAIS

Plus en détail

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec

LA PREFORMATION. Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs. Fédération de Soccer du Québec LA PREFORMATION Pourquoi? Comment? Carrefour des entraîneurs Fédération de Soccer du Québec Denis SCHAEFFER Janvier 2010 1995 : ouverture du nouveau centre de formation du FC Metz une volonté: augmenter

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme 1 fiche diagnostic DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Condition physiue générale Coordination, adresse Course et déplacements Force / Puissance Relâchement LA JOUEUSE Ce ue la joueuse

Plus en détail

Coaching pour la prise de masse

Coaching pour la prise de masse Coaching pour la prise de masse Se lancer dans un programme de prise de masse musculaire sous-entend d'avoir acquis un bon niveau de forme physique ainsi qu'une technique correcte des exercices de base,

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction.

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction. Méthodes concentrique et isométrique. Les régimes r de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Le concentrique Définition - EMSP 1 L

Plus en détail

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX

BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX BILANS ANALYTIQUES MUSCULO-TENDINEUX I) INTRODUCTION 1. Le muscle Le muscle est un organe excitable-contractile, extensible visco-élastique, Motricité : - Automatique (marche) - Réflexe (activité stéréotypée,

Plus en détail

L entraînement du haut niveau, entre les connaissances scientifiques et l expérience du terrain

L entraînement du haut niveau, entre les connaissances scientifiques et l expérience du terrain UER EPS Journées cantonales de formation en éducation physique et sportive 1 er et 2 septembre 2015 Conférence 1 L entraînement du haut niveau, entre les connaissances scientifiques et l expérience du

Plus en détail

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique

Sommaire. Introduction. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. 3. Démarche pédagogique Sommaire Introduction. Définition 2. Répertoire gestuel 3. Démarche pédagogique La musculation est plus qu un phénomène de mode, c est un besoin et une prise de conscience. Un besoin de pratiquer une activité

Plus en détail

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN

Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN Le jeune Aurélien CESA 2012 LE JEUNE AURELIEN 1 LE JEUNE AURELIEN 2 EPIMYSIUM MUSCLE PERIMYSIUM FAISCEAU MUSCULAIRE ENDOMYSIUM FIBRE MUSCULAIRE LE JEUNE AURELIEN 3 SARCOLEMME : Membrane qui entoure la

Plus en détail

Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes

Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes Principe de la préparation physique en jeune dans le Rhône Alpes Au travers de ce document, nous essayerons de présenter la méthode de travail en CRE et en pôle Espoirs masculin, pour les catégories minime,

Plus en détail

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12

Garçons. Filles. Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. 18-25 Post-pubertaire 17-25 13-17 13-16 10-12 Evolution de la préparation physique chez les jeunes sportifs Fabien Bertrand Evolution Développement des qualités psychologiques et physiologiques en fonction de l âge. Garçons 18-25 Post-pubertaire Filles

Plus en détail

ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

ETABLISSEMENTS SCOLAIRES CAHIER DES CHARGES EQUIPEMENTS DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES EN SALLES DE MUSCULATION 1 LES PROGRAMMES ET EPREUVES D EXAMENS Compétences attendues en musculation : connaissances, capacités et attitudes

Plus en détail

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force Gymnase du Bugnon OC sport Le développement de la force Les trois principales formes de la force Force-endurance Force-maximale Force-explosive Force-vitesse Force de démarrage Relation Force Vitesse -

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT. Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 3 LGT Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières Elément fondamental de la fiche ressource L1 Principes de sécurité échauffement /étirements Repères

Plus en détail

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE

LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE LA FORCE, LA PUISSANCE, LA DETENTE S. Vaucelle LA FORCE, LA PUISSANCE 1 La Force Maximale La notion de «Force Maximale» d un sportif demande à être précisée. La Force varie en fonction du type de contraction

Plus en détail

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires de l enseignement primaire LE PROJET ÉDUCATIF «SOULÈVE

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée

ENDURANCE. 7-8 ans : Découverte de la course de durée 7-12 ans ENDURANCE 7-8 ans : Découverte de la course de durée Courir quelques minutes sans s arrêter Savoir enchaîner des situations Endurance 7-8 ans Courir sur des circuits Enchaîner des jeux de course

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

Mais l excès nuit en tout

Mais l excès nuit en tout Chers joueurs, Voilà la saison 2013-2014 vient de s achever, il en va de même pour la période des examens, alors félicitations à tous. L objectif de cette période «Intersaison» est bien sûr de permettre

Plus en détail