Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties"

Transcription

1

2

3

4

5 Nous avons choisi dans notre travail de traiter de l attitude à adopter face à une D.D.M en denture mixte. Cette thèse s articule en trois parties principales : la première consiste en des rappels sur la croissance et l évolution de la denture. Dans un deuxième temps nous avons étudié la D.D.M par défaut à travers son diagnostic, les différentes méthodes d évaluation et le diagnostic différentiel. La troisième et dernière partie est consacrée aux différentes thérapeutiques, en denture mixte. Il s agit de choisir entre un traitement avec extractions en cas de D.D.M sévère et untraitement sans extractions en cas de D.D.M modérée ou minime.

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43 1. ABOU EL HOUDA M. A. Contribution à l étude des grands axes de l orthodontie en pratique quotidienne. Thèse : Chir. Dent : Dakar, 1992, ADKINS M. D. ; NANDA R. S. ; CURRIER G.F Arch perimeter changes on rapid palatal expansion. Am. J. orthod. Dento. facial orthop. ; 118 (4), 2000, AKA A. ; AGNEROH G. ; SAMBA M. Intérêt du traitement précoce de la dysharmonie dento-maxillaire familiale. Rev. odonto-stomatol. Chir. Maxillo-fac. Afr.; 5 (3), 1998, ATTIA Y. Extractions programmées. Les Questions d Odonto-Stomatologie ; vol.46, 1987, ATTIA, Y. Traitement conservateur dans le cas de déficit modéré du périmètre d arcade mandibulaire en denture mixte. Rev. Orthop. Dento. Faciale ; 14 (2), 1980, ATTIA, P. ; MASSONI M. ; FAVOTT P.

44 Pronostic et plan de traitement en orthopédie dento-faciale en fonction des méthodes employées. Encycl. Med. Chir. (Editions Scientifiques et médicales, Elsevier SAS, Paris), Odonto / Stom, A-10, 2000, 13 p. 7. BASCOU LAGE E. Variation de la distance inter canine au cours du traitement orthodontique avec ou sans extraction. L information dentaire ; 74(38), 1992, BASSIGNY F. Manuel d orthopédie dento- faciale. Paris : Masson, 1991 ; 2 édition ; 218 p. 9. BASSIGNY F. Le Traitement précoce d une dysharmonie dento-maxillaire sévère : le guidage de l éruption des incisives et des canines. Rev. Orthop. Dento. Faciale ; 24 (2), 1990, BELL R.A. ; LE COMPTE E.J. The Effects of maxillary expansion using a quad-helix appliance during the deciduous and mixed dentitions. Am. J. Orthod. ; 79 (2), 1981, BENAUWT A. ; LORETTE A. Manuel d orthodontie pour omnipraticiens. Paris : Julien Prélat ; 1985, 2 édition ; 119 p. 12. BENCH R.W. The quad helix appliance Semin. Orthod. ; 4 (4), 1998, BERTRAND J-L. La Denture lactérale. Son importance orthodontique. Quelques moyens d interception prophylactique. Thèse : Chir. Dent. : Lyon ; 1978, BRENNAN M.M. ; GIANELLY A.A. The use of the lingual arch in the mixed dentition to resolve incisor crowding. Am. J. orthod. Dento facial orthop. ; 117 (1), 2000, CALDERON L. Early diagnostic of dentomaxillary disharmony. Mono. Orthod. ; 15 (2 ) ; 1990, CAUHEPE J. Etiologie des anomalies dento-maxillaires. Orthodontie Française ; 1959,

45 17. CERNEA P. Problèmes posés par l encombrement dentaire. Enseignement post universitaire. Orthopédie dento-faciale ; Paris, 1974, 66 p. 18. CHATEAU M. Orthopédie dento-faciale : bases fondamentales. Paris : Julien Prélat, 1975 ; Tome I ; 418 p. 19. CHATEAU M. Orthopédie dento-faciale : clinique (diagnostic et traitement). Paris : Julien Prélat, 1975 ; Tome II ; 551 p. 20. CHATEAU M. Orthopédie dento-faciale. Paris : Julien Prélat ; 1975, 641 p. 21. DAHAN J. Plaidoyer pour une méthodologie nouvelle de l extraction pilotée. Orthodontie Française ; 2, 1972, DAHLQUIST A. ; GEBAUER U. ; INGERVALL B. The Effects of a transversal arch for the correction of a first molar rotation. Eur. J. orthod. ; 18 (3), 1996, DALE J. Guidance of occlusion : serial extraction. IN GRABER T.M.; SWAIN B.F. Orthodontics current : principes and techniques. S t Louis: Mosby Compagny 1985, DAVIDOVITCH M. ; Mc Innis D. ; Lindaner S. J. The effects of lip bumper therapy in mixed dentition. Am. J. orthod. Dento facial orthop. ; 111 (1), 1997, D ARC G.P. A quel âge commencer le traitement d orthopédie dento-faciale? 9-11 ans. Rev. d odonto-stomatologie ; 11 (2 ), 1982, DEMOGE P.H. Les Etapes de la morphogenèse des arcades dentaires. Rev. Fr. Orthop.Dento fac. ; 6, 1972, DEWEL B.F Serial extraction in orthodontics: indications, objections and treatment procedures. Intern. Journal of orthodontic; 40,1954, DIOP L. Contribution aux études faites entre dysharmonie dento- maxillaire et paradonte. Thèse : chir. Dent : Dakar ; 1984, DJIAN J.L.

46 A propos du guidage en orthodontie Thèse : Chir. Dent. : Lyon, 1978, DUGONI S.A. Comprehensive mixed dentition treatment. Am. J. orthod. dentofacial orthop. ; 113(1), 1998, DUPRAT M. Apport de la chirurgie : germectomie précoce et raisonnée de la première prémolaire. Rev orthop Dento faciale ; 24(2), 1990, FOLEY T.F. ; WRIGHT G.Z. ; WEINBERGER S.J. Management of lower incisor crowding in the early mixed dentition. ASDC. J. Dent. Child ; 63 (3) ; 1996, FORAY H. ; CHOQUIN Y.F. Cycle biologique de le dentition. Encycl. Med.. Chir. (Elsevier, Paris), odontologie A , 6 p. 34. FORESTIER J. P. La réduction coronaire inter proximale pour le traitement de l encombrement dentaire. Rev. d odonto-stomatologie ; 27 (2 ), 1998, FORESTIERR J.P. ; DEMARS C. Abrégé de pédodontie. Paris : Masson, 1983, 272 p. 36. FRICKER J.P. Early intervention : the mixed dentition. Ann. R. Australas coll. Dent. Surg. ; 15, 2000, GARçON-CALVI C. Analyse des moulages en O.D.F. Les Questions d Odonto-Stomatologie ; Vol. 46, 1987, GELLE M.P. ; JACQUELIN L.F. ; BERTHET A. Morphogenèse des arcades et phénomènes de dentition. Questions d internat n 30. Tribune dentaire, vol. 5, 1997, GHAFARI J. Traitement précoce des problèmes d arcade dentaires. I. Maintien d espace, gain d espace. La Quintessence Clinique Internationale ; 7 (5), 1986, GHAFARI J. Traitement précoce des problèmes d arcade dentaires. II. Méthodologie de l alignement et de l occlusion des dents. La Quintessence Clinique Internationale ; 7 (6), 1986,

47 41. GIANNELY A.A. Lee way space and the resolution of crowding in the mixed dentition. Semin. Orthod. ; 1 (3), 1995, GUILLAIN M. ; MAUDIER C. L Interception et son diagnostic en denture mixte. Rev. ondonto-stomatol. Nord Fr. ; 32 (121), 1980, HASLER R. ; INGERVALL B. Effect of lip bumper on teeth positions. Eur. J. orthod.; 22 (1), 2000, HOTZ R. P. Le Guidage de l éruption par opposition aux extractions sériées. Rev orthop Dento-faciale, 12 (3), 1978, HÜE O. Manuel d occlusodontie. Paris : Masson, 1992,189 p. 46. IZARD G. Orthodontie. Paris : Masson, 1950, 1330 p. 47. JACQUELIN L.F. ; BERTHET A. De la denture mixte à la denture permanente : comment gérer l espace en guidant l éruption? Rev. odontostomatol. ( Paris ) ; 20 (4), 1991, LABAT C. Les Extractions pilotées : une solution de choix pour le traitement de la dysharmonie dento-maxillaire. Thèse : Chir. Dent : Toulouse, 1997, LANGLADE M. Thérapeutique orthodontique. Paris : Maloine, 1978 ; 2 édition, 551 p. 50. LANGLADE M. Optimisation transversale des occlusions croisées unilatérales postérieures. Paris : Maloine, 1996 ; 384 p. 51. LE BOULH P. Traitement de la dysharmonie dento-maxillaire en denture mixte, par la méthode des extractions progressives. Thèse : chir. Dent. : Lyon, 1980, LEGOVIC M. ; HAUTZ Z.

48 Spacing of permanent incisors and its influence on the available space for mandibular canines and premolars. Acta. Stomato.l croat. ; 23 (4 ), 1989, LEMOINE A. La Dysharmonie dento-maxillaire. Dans : PIZELHT J. Dix questions d orthopédie dento-faciale. Paris : Julien Prélat, 1971 ; 2 série ; LOREILLE J.P. Croissance cranio-faciale. Encycl. Med. Chir. (Elsevier, Paris), Stom. / odont. ; C-10 ; 1996, 10 p. 55. LUYTEN C. Eruption dentaire guidée par l extraction sériée. Rev. Belge Med. Dent. ; 50 (2 ), 1995, MAYNE W.R. Serial extraction. In : GRABER T.M..Orthodontics: principles and pratice. Philadelphie; 3 e edition; 1972, Saunders Compagny. 57. MOORREES C.F.A. Growth studies of the dentition Am. J. Orthod. ; 1969, NEGRE J-L. Intérêt des extractions pilotées dans le traitement orthodontique. Congrès GADEF ; n o 1, 20 octobre NGAN P. ; ALKIRE R.G. ; FIELS H. Management of space problems and mixed dentition. J. Am. Dent. Assoc. ; 130 (2 ), 1999, PERNIER C. Traitement de la dysharmonie dento- maxillaire. Orthod. Fr. ; 72 (1-2) 2001, PEYRAT L. Mesure du degré de dysharmonie dento-maxillaire par macrodontie relative en denture mixte. Thèse : chir. Dent. : Lyon ; 1978, PHILIPPE J. Orthodontie : des principes et une technique. Paris : Julien Prélat ; 1972, 286 p. 63. PORTEBOIS B. La Thérapeutique de Rickett s en denture mixte.

49 Rev. Orthop. Dento Fac. ; 14, 1980, PRUVOST R. Manuel d orthodontie. Paris : Maloine, 1966 ; 142 p. 65. REBELLATO J. ; LINDANER S.J. ; RUBENSTEIN L.K. Lower arch perimeter preservation using the lingual arch. Am. J. orthod. Dento facial orthop. ; 112 (4), 1997, REYCHLER A. Notions d orthopédie dento-maxillo-facaile. Dans : PIETTE / REYCHLER. Traité de pathologies buccale et maxillo-faciale. Bruxelles : De Boeck-mesmael, 1991 ; RICHARDSON A. The treatment of crowding. Interceptive orthodontics, Second Edition, London,1989, ROSA M. ; COZZANI M. ; COZZANI G. Sequential slicing of lower decidous to resolve incisor crowding. J. clin. Orthod. ; 28 (10), 1994, RUSSELL KA. Orthodontic treatment in the mixed dentition. J. Can. Dent. Assoc.; 62 (5) ; SAFOU BELLO E.M. A propos de la première molaire permanente et ses implications en orthodontie. Thèse : Chir. Dent. : Dakar ; 1993, SKINAZI G. L orthodontie. Paris : Presses universitaires de France (Que sais-je?) ; 1995 ; 127 p. 72. SPILLANE L.M. ; M c NAMARA J.A. Jr Skeletal and dental changes after maxillary expansion in the mixed dentition. Am. J. orthod. Dento facial orthop. ; 111 (3), 1997, SYLLA B. Etude de la forme et de la taille de l arcade alvéolo-dentaire du jeune adulte sénégalais. Thèse : chir. Dent : Dakar ; 1999, THIAM M.D. Contribution à l étude des extractions pilotées à propos d une pratique traditionnelle en milieu Maure «Tinsal». Thèse : Chir. Dent : Dakar ; 1982, TODOROVA I.

50 Orthopédie préventive et interceptive. Encycl. Med.. Chir. (Elsevier, Paris), odonto. / Stom., E-10, 1999, 8 p. 76. TWEED C.H. Treatment planning and therapy the mixed dentition. Am. J. of orthod.; 49 (12), 1963, VERGNE M. C. La Prévention des troubles occlusaux, de l enfance jusqu à la denture mixte stable. Thèse : Chir. Dent : Clermont I, 1984, WADE E. Evaluation de la clinique d orthopédie dento-faciale du département d odonto-stomatologie de Dakar. Etude rétrospective sur 246 dossiers. Thèse : Chir. Dent : Dakar ; 2000, YAM A.A. Etudes des phénomènes de dentition chez l enfant mélanoderme sénégalais : à propos d un échantillon de 573 sujets. Thèse 3 cycle ; Sci. Odont. Dakar : 1990, YAM A.A. ; CISSE D. ; TAMBA/BA A. Chronologie et date d éruption des dents temporaires au Sénégal. Odonto-Stomatologie Tropicale ; 13, 2001, YOSHIHARA T. ; MATSUMOTO Y. ; SUZUKI J. Effect of serial extraction on crowding : spontaneous changes in dentition after serial extraction. Am. J. orthod. Dento facial orthop. ; 118 (6), 2000,

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II Edgwise Octobre 2010 Dr André J. Horn Dr Isabelle Thiers-Jegou INTRODUCTION l Edgewise moderne est une évolution de l Edgewise de Tweed, modifié dans les années

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE

LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE LES MAINTENEURS D ESPACE D UTILISATION COURANTE EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE PREMIERE PARTIE : INTERET DU MAINTIEN DE L ESPACE (Space maintainers of current use in Paediatric Dentistry First part: Interest

Plus en détail

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES AKA A. *, N DINDIN-GUINAN B. *, DIAKITE K. *, AGNEROH-EBOI G. *, DJAHA K* RESUME La plaque palatine est constituée

Plus en détail

ABDALLAY. S Prévention et traitement des traumatismes bucco-dentaires dans les sports de contact. Thèse Doct chir Dent, Dakar 1988. AL-MAJED I., MURRAY I J., MAGUNE A. Prevalence of dental trauma in 5-6

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

PROGRAMME 2015. Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens

PROGRAMME 2015. Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens PROGRAMME 2015 P A R I S - N E W Y O R K - T U C S O N - R O M E Des praticiens enseignent à des praticiens 3 e Cycle de Niveau Avancé - 4 e Cycle d Excellence - 7 e Congrès du CETO Centre d Enseignement

Plus en détail

Plan de travail INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03

Plan de travail INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03 Plan de travail I. INTRODUCTION --------------------------------------------------------------03 II. RAPPELS ---------------------------------------------------------------------------05 - sur la croissance

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

Répercussions de l orthodontie

Répercussions de l orthodontie 1a b c Répercussions de l orthodontie sur la santé pulpaire CPEA Rubrique dirigée par Pierre Machtou et Dominique Martin Arnaud Costi Les déplacements orthodontiques sont possibles grâce à un jeu d apposition/résorption

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur

4 Le traitement chez le sportif. Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur 4 Le traitement chez le sportif Préventif Curatif : soins et équilibration de l appareil manducateur Préventif Examen annuel Support de la radio panoramique obligatoire Prévoir d agir bien avant les compétitions

Plus en détail

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire

traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire ODONTOLOGIE : PROTHÈSE 335 traitement par prothèse complète unimaxillaire d un cas d échec implantaire Rémi ESCLASSAN Maître de Conférences des Universités, Praticien Hospitalier, Ancien interne en Odontologie,

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Que faire en présence d'une première molaire très délabrée ou déjà extraite? Plaidoyer pour l'option orthodontique.

Que faire en présence d'une première molaire très délabrée ou déjà extraite? Plaidoyer pour l'option orthodontique. Que faire en présence d'une première molaire très délabrée ou déjà extraite? Plaidoyer pour l'option orthodontique. Mots clés : Extraction Première molaire Traitement pluridisciplinaire Troisième molaire

Plus en détail

DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE.

DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE. DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE. RANDRIANARIMANARIVO HM, RASOANIRINA MO, ANDRIAMBOLOLO-NIVO OR, ANDRIAMBOLOLO-NIVO RD. Institut

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Syndicat National des Internes en Odontologie

Syndicat National des Internes en Odontologie Syndicat National des Internes en Odontologie Président en charge du Présents : Compte-rendu de la réunon du 19 mars 2014 avec les coordonnateurs des DES Mr le Professeur Robert GARCIA (Président de la

Plus en détail

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique

POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique POINT DE CONTACT ET LIMITE CERVICO-PROXIMALE DES RESTAURATIONS OCCLUSO-PROXIMALES A L AMALGAME Evaluation clinique GAYE F., MBAYE M., KANE A. W., DIAGNE A., DIOP-THIAW F., SARR M. 1 - INTRODUCTION La restauration

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Pourquoi prescrire une gouttière occlusale.

Pourquoi prescrire une gouttière occlusale. Pourquoi prescrire une gouttière occlusale. Jean-François Carlier Ancien assistant Reims Jean-Philippe Ré MCU Marseille La gouttière occlusale est une option fréquente, non systématique, de la prise en

Plus en détail

Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel

Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel Alireza Seyed Movaghar Contribution de l'orthodontie au traitement de l'édentement partiel La réhabilitation occlusale découle d'une démarche diagnostique basée sur l'analyse clinique du visage, du sourire,

Plus en détail

Décrite dès les années 1970, à ce jour, Les hypominéralisations molaires-incisives. Diagnostic et prise en charge adaptée. Odontologie pédiatrique

Décrite dès les années 1970, à ce jour, Les hypominéralisations molaires-incisives. Diagnostic et prise en charge adaptée. Odontologie pédiatrique Odontologie pédiatrique hypominéralisations formation Les hypominéralisations molaires-incisives Diagnostic et prise en charge adaptée Patrick Rouas, MCU/PH en Odontologie pédiatrique, Université de Bordeaux,

Plus en détail

infos Chers Sociétaires et Amis, n 82 Lettre d information trimestrielle Édito 4 e trimestre 2013

infos Chers Sociétaires et Amis, n 82 Lettre d information trimestrielle Édito 4 e trimestre 2013 infos n 82 4 e trimestre 2013 Lettre d information trimestrielle Édito Chers Sociétaires et Amis, Les progrès actuels en orthodontie sont liés à notre ouverture sur l interdisciplinarité. En effet, la

Plus en détail

Traitements chirurgicoorthodontiques

Traitements chirurgicoorthodontiques 6 Chapitre Traitements chirurgicoorthodontiques Marie-José Boileau, Jean Casteigt, Laure Frapier, Pierre Canal PLAN DU CHAPITRE Indications des protocoles chirurgicoorthodontiques 208 Établissement de

Plus en détail

Orthèse Narval O.R.M. L orthèse innovante et confortable dans le traitement du SAOS

Orthèse Narval O.R.M. L orthèse innovante et confortable dans le traitement du SAOS rthèse Narval.R.M. L orthèse innovante et confortable dans le traitement du SAS Traitement du SAS par orthèse Narval.R.M. Entre 19 et 27% 1-2 des patients apnéiques traités par pression positive continue

Plus en détail

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Syndicat des Spécialistes Français en Orthopédie Dento Faciale COMMUNIQUE DE PRESSE Le 31 mai 2012 Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Des lèvres

Plus en détail

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques

UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques UN ATTACHEMENT de PRECISION ORIGINAL Le MK1 A propos de 2 cas cliniques Dr. W. Jarrouche 1 - Dr. E. Daou 2 INTRODUCTION Les attachements apparus dès le début de ce siècle sont des dispositifs mécaniques

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE

SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS. REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE SOCIETE ODONTOLOGIQUE DE PARIS REVUE D'ODONTOSTOMATOLOGIE n 4-1999 PEDODONTIE PROTHESE PEDIATRIQUE ANTERIEURE Auteurs : Catherine ARTAUD Maître de Conférences des Universités - Praticien Hospitalier -

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE CONTROLE MEDICAL GUIDE D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE A L USAGE DES PROFESSIONNELS 2/15 Ce guide s adresse à la profession de chirurgie dentaire

Plus en détail

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique

Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique Optimalisation des techniques prothétiques de réhabilitation orale grâce à l orthodontie : analyse d un cas clinique C. Lies (1), S. Fernandez (2), M. Limme (3), A. Vanheusden (4) RÉSUMÉ : Ce cas clinique

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016 FACULTE D ODONTOLOGIE UNIVERSITE de MONTPELLIER Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 05-06 Pour avoir le diplôme de Docteur en chirurgie dentaire, il faut suivre le cursus

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

ANATOMIE - PATHO- LOGIE - SCIENCES FONDAMENTALES. DONTIE - PéDODONTIE ENDODONTIE - PARO- Catalogue 2014. Odonto-stomatologie Orthodontie ODF

ANATOMIE - PATHO- LOGIE - SCIENCES FONDAMENTALES. DONTIE - PéDODONTIE ENDODONTIE - PARO- Catalogue 2014. Odonto-stomatologie Orthodontie ODF ANATOMIE - PATHO- LOGIE - SCIENCES FONDAMENTALES A.T.M. - Occlusion Posturologie ENDODONTIE - PARO- DONTIE - PéDODONTIE Catalogue 2014 Implantologie Chirurgie Odonto-stomatologie Orthodontie Imagerie Urgence

Plus en détail

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM.

VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. VENDREDI 12 MARS 2010 SALLE 1 Matin IMPLANTOLOGIE : Les complications en implantologie : Comment les éviter? Comment les gérer? RESPONSABLE : GM. LAMBRUSCHINI Etablir un plan de traitement et valider un

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

Marseille 21 > 23. Novembre

Marseille 21 > 23. Novembre Marseille P a R C C H A N O T 21 > 23 Novembre 2013 PROGRAMME PROVISOIRE APPEL À COMMUNICATION INSCRIPTION Conférences plénières Le sommeil des animaux I. Tobler Syndrome d apnée : potentiel des biomarqueurs

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

UN GUIDE ILLUSTRÉ POUR PRÉPARER A L EXAMEN DU BOARD EUROPEEN D ORTHODONTIE

UN GUIDE ILLUSTRÉ POUR PRÉPARER A L EXAMEN DU BOARD EUROPEEN D ORTHODONTIE 1 BOARD EUROPEEN D ORTHODONTIE UN GUIDE ILLUSTRÉ POUR PRÉPARER A L EXAMEN DU BOARD EUROPEEN D ORTHODONTIE H.S. DUTERLOO P-G. PLANCHÉ 1 2 A propos des Auteurs Herman S. Duterloo DDS, Ph.D. Specialiste en

Plus en détail

CONVENTION DE VANCOUVER:

CONVENTION DE VANCOUVER: ASSAS 2012-2013 CONVENTION DE VANCOUVER: REFERENCES FIGURES ET TABLEAUX F. CAZENAVE SOMMAIRE REFERENCES 1 1. LA CONVENTION DE VANCOUVER FIGURES ET 2. PRESENTATION DES REFERENCES 2 TABLEAUX 2.1 Règles générales

Plus en détail

COLLÈGE DES ENSEIGNANTS EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE

COLLÈGE DES ENSEIGNANTS EN ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE Assemblée Générale Faculté Odontologie Lille, 20 mai 2010 Le Président ouvre la séance à 10 heures 45. 46 membres sont présents ou représentés. Le Secrétaire Daniel Bandon, qui ne peut pas être parmi nous,

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires

Pourquoi des soins dentaires scolaires? Les objectifs des soins dentaires scolaires Pourquoi des soins dentaires scolaires? Dans tous les cantons des lois, des ordonnances et des décrets régissent l organisation et la mise en œuvre des soins dentaires scolaires; il s agit pour partie

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU.

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU. LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C 1 Dans tous les cas : Le patient doit toujours fournir un justificatif à jour (attestation papier ou Carte Vitale) Le chirurgien-dentiste

Plus en détail

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE

Un sourire éclatant. comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Un sourire éclatant comment nous allons y arriver ORTHODONTIE Votre sourire Notre priorité! Traitement orthodontique à tout âge Il n est jamais trop tard ni trop tôt pour penser à l orthodontie. Que votre

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique 1 ère Partie Aujourd hui, nos patients nous demandent de leur donner non seulement un traitement dentaire

Plus en détail

La canine. Première partie : Définition et évolution durant l Ère secondaire

La canine. Première partie : Définition et évolution durant l Ère secondaire La canine. Première partie : Définition et évolution durant l Ère secondaire RÉSUMÉ > La canine est une dent différente des autres dents depuis le début de la lignée mammalienne. Jean GRANAT Docteur en

Plus en détail

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire au cabinet OMS. Problèmes majeurs. Santé bucco-dentaire et santé générale. Santé. Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire La santé bucco-dentaire au cabinet Santé OMS Déterminants sociaux et santé bucco-dentaire Colloque MPr 14 septembre 2011 Dr J-P Carrel Division de stomatologie, chirurgie orale et radiologie dento-maxillo-faciale

Plus en détail

Espace biofonctionnel et mise en condition tissulaire : quelles perspectives en prothèse amovible complète?

Espace biofonctionnel et mise en condition tissulaire : quelles perspectives en prothèse amovible complète? Espace biofonctionnel et mise en condition tissulaire : quelles perspectives en prothèse amovible complète? RÉSUMÉ Anissa REGRAGUI Résidente en prothèse amovible, Faculté de médecine dentaire de Rabat,

Plus en détail

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie.

Un patient de 58 ans nous est. Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire. Vers un changement de paradigme? Implantologie. formation Implantologie Mise en place d un implant au travers de tissu dentaire Vers un changement de paradigme? Mithridade Davarpanah, Serge Szmukler-Moncler Keyvan Davarpanah, Philippe Rajzbaum Le but

Plus en détail

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES J. LARDINOIS (1), A. GUÉDERS (2), S. GEERTS (3) RÉSUMÉ : Le nombre limité de données épidémiologiques

Plus en détail

Diagnostic et traitement de la carie

Diagnostic et traitement de la carie CABINET Forum Med Suisse N o 8 20 février 2002 166 Diagnostic et traitement de la carie A. Lussi a, M. Schaffner b a Klinik für Zahnerhaltung, Kinderund Präventivzahnmedizin, Universität Bern b Privatpraktiker,

Plus en détail

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE

ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE MEDECINE FICHES à questions fermées TOUR DE SYNTHESE Nouvelle formule Collection dirigée par L. LE ORL STOMATOLOGIE CHIRURGIE MAXILLOFACIALE Sara TOUHAMI Editions VernazobresGrego 99 bd de l Hôpital 70

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

La denture du chien. Le jugement des dents chez le Schipperke

La denture du chien. Le jugement des dents chez le Schipperke 1 La denture du chien Le jugement des dents chez le Schipperke par Dr. R. Pollet La denture d un animal est l ensemble de ses dents. Les dents se trouvent dans la cavité buccale (la bouche ou la gueule),

Plus en détail

PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR

PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR PREVALENCE DES INCLUSIONS ET RETENTIONS DENTAIRES DANS UNE POPULATION NOIRE SENEGALAISE. THESE DE 2 EME CYCLE. PRESENTEE ET SOUTENUE PAR MARYAM SARR INTRODUCTION...3 PREMIERE PARTIE : RAPPELS SUR LES INCLUSIONS

Plus en détail

Qu avez-vous appris pendant cet exposé?

Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Qu avez-vous appris pendant cet exposé? Karl VINCENT, DC IFEC 2010 Diplôme Universitaire de Méthodes en Recherche Clinique Institut de Santé Publique d Epidémiologie et de développement ISPED Bordeaux

Plus en détail

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Traumatologie en odontostomatologie du sport

Traumatologie en odontostomatologie du sport Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2002, 45-4 95 Traumatologie en odontostomatologie du sport Alain GARUET * Au XX e siècle le sport a été àla fois un facteur de paix, de distraction et de divertissement.

Plus en détail

DESCRlPTION DU SYSTÈME

DESCRlPTION DU SYSTÈME CI 1 lign Quoi de plus pour l'orthodontiste? Patrice Bergeyron, DrCD, SaODF Bandol, France Align Technology nous propose un système de déplacement dentaire à partir de gouttières «invisalign». Si le procédé

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

La dimensionverticale d'occlusion en prothèse fixée

La dimensionverticale d'occlusion en prothèse fixée La dimensionverticale d'occlusion en prothèse fixée Les cahiers de prothèse N du 01/12/2002 Auteur(s) : Jean-Daniel Orthlieb, Docteur en chirurgie dentaire Michel Rebibo Docteur en chirurgie dentaire Bernard

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques

Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques Artéfact en queue de comète à l échographie hépatique: un signe de maladie des voies biliaires intra-hépatiques T Smayra, L Menassa-Moussa, S Slaba, M Ghossain, N Aoun Hôtel-Dieu de France, Université

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL PROTHESE DENTAIRE Session 2014 EPREUVE E2 EPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-EPREUVE E21 TECHNOLOGIE PROFESSIONNELLE ET DESSIN MORPHOLOGIQUE Durée : 5 heures Coefficient : 4 Le sujet

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale.

Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Synthes ProPlan CMF. Service de planification et produits spécifiques de patient pour la chirurgie craniomaxillo-faciale. Exécution en bloc opératoire de procédures planifiées en préopératoire Réduction

Plus en détail

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Table des matières Introduction...1 Module 1 Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Chapitre 1..Historique de la profession d hygiéniste dentaire en santé dentaire publique au Québec...7

Plus en détail

Dents et Résines. www.sid-dental.com

Dents et Résines. www.sid-dental.com www.sid-dental.com Pendant des siècles, les hommes ont tenté de substituer leurs dents manquantes par des matériaux les plus divers tels que l ivoire, l or et même le plâtre. Ce n est qu au début du 20ème

Plus en détail

EVOLUTION DES DIFFERENTES TECHNIQUES DE CORRECTION DE LA MESIOVERSION DE LA CANINE DU SHETLAND

EVOLUTION DES DIFFERENTES TECHNIQUES DE CORRECTION DE LA MESIOVERSION DE LA CANINE DU SHETLAND EVOLUTION DES DIFFERENTES TECHNIQUES DE CORRECTION DE LA MESIOVERSION DE LA CANINE DU SHETLAND 2 TABLE DES MATIERES TABLE DES ILLUSTRATIONS..p8 INTRODUCTION...p11 1 ère PARTIE : Généralités... p12 I) Présentation

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr Lecture critique de l OPT Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr 1 «Le chant des sirènes» L image ne saurait remplacer la démarche clinique, essence même

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

Prof. Univ. Dr. Vasile Astărăstoae Rector de l Université de Médicine et Pharmacie Gr.T.Popa, Iaşi. Mot du Doyen

Prof. Univ. Dr. Vasile Astărăstoae Rector de l Université de Médicine et Pharmacie Gr.T.Popa, Iaşi. Mot du Doyen Mot du Recteur Quand on parle du milieu académique de Iasi on ne peut pas oublier une des plus anciennes institutions d éducation médicale de Roumanie, l Université de Médicine et Pharmacie Gr.T.Popa Iasi.

Plus en détail

Prothèse Partielle Amovible

Prothèse Partielle Amovible Prothèse Partielle Amovible Frank Kaiser Définition Châssis métallique, support de dents artificielles, destiné à rétablir les fonctions orales suivantes : Mastication Esthétique Phonétique Prévention

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

Tableau des prestations

Tableau des prestations Tableau des prestations applicable du 1er janvier au 31 décembre 2012 ENTREP R I S E S ENTREPRISES entreprises Tableau des prestations médecins conventionnés et non conventionnés Consultation, visite généraliste,

Plus en détail

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE

Module 0. A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE A. Anatomie crânio-faciale B. Endoscopie ORL C. Exploration de l audition SOMMAIRE 15 Anatomie crânio-faciale M0-A ANATOMIE DU SQUELETTE FACIAL 1. Le 1/3 supérieur de la face L os frontal vient s articuler

Plus en détail

GARANTIE FRAIS MEDICAUX AVEC PARCOURS DE SOINS AU 1 ER JANVIER 2014

GARANTIE FRAIS MEDICAUX AVEC PARCOURS DE SOINS AU 1 ER JANVIER 2014 AVEC PARCOURS DE SOINS AU 1 ER JANVIER 2014 Le total des remboursements de la MUT2M ( nouvelle appellation de la SMM) ajoutés à ceux dont le participant a bénéficié de la part de la Sécurité ou de tout

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail