Hépatite alcoolique aiguë

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hépatite alcoolique aiguë"

Transcription

1 FMC des hépato-gastroentérologues d Aquitaine Aquitaine Gastro Samedi 26 septembre Bayonne Hépatite alcoolique aiguë Qui biopsier, qui traiter, qui greffer? JB Hiriart Hôpital du Haut-Lévêque CHU de Bordeaux

2 Buveurs excessifs Naveau et al, Hepatology 1997

3 Lésions histologiques d hépatite alcoolique Naveau et al, Hepatology 1997

4 Hépatite alcoolique aiguë sévère

5 Hépatite alcoolique aiguë sévère Problématique 1. Eliminer les diagnostics différentiels 2. Définir l hépatite alcoolique aiguë sévère

6 Hépatite alcoolique aiguë sévère Problématique 1. Eliminer les diagnostics différentiels 2. Définir l hépatite alcoolique aiguë sévère

7 Diagnostic de l HAA Clinique - Consommation OH excessive - Cirrhose fréquente - Signes de décompensation - Ictère récent (< 3 mois) Biologie - Cytolyse < 6N (< 300 UI/L) - Ratio ASAT/ALAT > 2 - Bilirubine > 80 μmol/l - Hyperleucocytose à PNN Lucey et al, NEJM 2009

8 Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Décompensation hépatique Hépatite alcoolique aiguë - Autres causes de décompensation de cirrhose (infection, virus, médic) - Hépatite aiguë virale, médic. - CHC infiltrant - Angiocholite

9 Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Décompensation hépatique - Echographie hépatique - Bilan d hépatopathie (virus, AI, AFP ) - Bilan infectieux: ECBU, hémocs, ascite, Rx Thx Hépatite alcoolique aiguë - Autres causes de décompensation de cirrhose (infection, virus, médic) - Hépatite aiguë virale, médic. - CHC infiltrant - Angiocholite

10 Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Décompensation hépatique Biopsie hépatique? Hépatite alcoolique aiguë - Autres causes de décompensation de cirrhose (infection, virus, médic) - Hépatite aiguë virale, médic. - CHC infiltrant - Angiocholite

11 Histologie EASL 2012 : Voie transjugulaire (ascite > 70% des cas, troubles de l hémostase) Pb d accessibilité - Ballonisation des hépatocytes - Infiltrat à PNN - Corps de Mallory - Fibrose/stéatose Recommandations EASL, J Hepatol 2012

12 Une biopsie est-elle nécessaire? Critères cliniques : 20 à 30% d erreur diagnostique Elément discriminant : bilirubine > 80 μmol/l Etude STOPAH : AASLD Practice guidelines, Hepatology 2010 ; Thursz et al, EASL 2015

13 Une biopsie est-elle nécessaire? Critères cliniques : 20 à 30% d erreur diagnostique Elément discriminant : bilirubine > 80 μmol/l Etude STOPAH : - Ictère récent (< 3 mois) - bilirubine > 80 μmol/l - Consommation OH excessive - Pas d autre cause d hépatopathie AASLD Practice guidelines, Hepatology 2010 ; Thursz et al, EASL 2015

14 Une biopsie est-elle nécessaire? Critères cliniques : 20 à 30% d erreur diagnostique Elément discriminant : bilirubine > 80 μmol/l Etude STOPAH : - Ictère récent (< 3 mois) - bilirubine > 80 μmol/l - Consommation OH excessive - Pas d autre cause d hépatopathie 93 biopsies interprétables Indication de la PBH HAA confirmée Total (n = 93) 88% Tableau typique (35) 91% Doute diagnostique (24) 83% AASLD Practice guidelines, Hepatology 2010 ; Thursz et al, EASL 2015

15 Qui biopsier? Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Signes de décompensation

16 Qui biopsier? Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Signes de décompensation Dans l idéal : tout les patients

17 Qui biopsier? Intoxication OH chronique Ictère d apparition récente Signes de décompensation Tableau d HAA typique (clinique et biologique) Doute diagnostique (hépatopathie mixte, médicament, infection) On peut raisonnablement se passer de la PBH (< 10% d erreur diag) PBH transjugulaire

18 Hépatite alcoolique aiguë sévère 2 problématiques 1. Eliminer les diagnostics différentiels 2. Définir l hépatite alcoolique aiguë sévère

19 Score de Maddrey (DF) Mathurin et al, J Hepatol 2002

20 Glasgow alcoholic hepatitis score (GAHS) ABIC (Age, Bili, INR et Créatinine) Forrest et al, Gut 2005 Dominguez et al, Am J Gastroenterol 2008

21 Scores pronostiques Bilirubine TP/INR Créat/ur ée GB Age Albumine Maddrey MELD GAHS ABIC Lille Mathurin, J Hepatol 2012

22 Scores pronostiques Objectif double : 1. Prédire la survie à court terme 2. Sélectionner les patients nécessitant une corticothérapie Aucun score n a clairement démontré sa supériorité par rapport aux autres Mathurin, J Hepatol 2012

23 Degré de fibrose Score AHHS Type de bilirubinostase 97% 81% Degré d infiltration neutrophilique 49% Présence de mégamitochondries 217 patients

24 Qui traiter? Hépatite alcoolique aiguë Scores pronostiques : - Maddrey 32 - GAHS 9 - ABIC 9 - MELD 20 OUI NON Risque de décès à 28j 35% Traitement Risque de décès à 28j < 10% Pas de traitement

25 Quel traitement? Corticoïdes Pentoxifylline N-acetylcystéine Nutrition entérale Anti-TNF

26 Quel traitement? Corticoïdes Pentoxifylline N-acetylcystéine Nutrition entérale Anti-TNF

27 La corticothérapie améliore la survie à court terme HAA sévère : Maddrey 32 ou encéphalopathie hépatique Mathurin, Gut 2011

28 Quel traitement? Corticoïdes Pentoxifylline N-acetylcystéine Nutrition entérale Anti-TNF

29 Pentoxifylline PTX Placebo 76% 64% Akriviadis et al, Gastroenterology 2000

30 Pentoxifylline PTX Placebo 76% 64% Bénéfice en survie lié à une réduction de l incidence du Sd hépato-rénal Akriviadis et al, Gastroenterology 2000

31 Pentoxifylline 1103 patients avec une HAA sévère randomisés en 4 groupes Mortalité à J28 PTX Oui Non Total CTCD Oui 16,7% 19,4% 18% Non 14,3% 13,5% 13,9% Total 15,5% 16,4% 16% Thursz et al, NEJM 2015

32 Pentoxifylline 1103 patients avec une HAA sévère randomisés en 4 groupes Mortalité à J28 PTX Oui Non Total CTCD Oui 16,7% 19,4% 18% Non 14,3% 13,5% 13,9% Total 15,5% 16,4% 16% p = 0,69 Thursz et al, NEJM 2015

33 Pentoxifylline + CTCD 68,5% 67,8% 270 patients Mathurin et al, JAMA 2013

34 Quel traitement? Corticoïdes Pentoxifylline N-acetylcystéine Nutrition entérale Anti-TNF

35 Autres traitements N-acetylcysteine : Nguyen-Khac et al, NEJM 2011 CTCD + NAC : survie à 1 mois, infection et SHR Pas d amélioration de la survie à 6 mois

36 Autres traitements N-acetylcysteine : Nguyen-Khac et al, NEJM 2011 CTCD + NAC : survie à 1 mois, infection et SHR Pas d amélioration de la survie à 6 mois Nutrition entérale : Pas de bénéfice chez les patients ayant une HAA sévère traitée par CTCD Moreno et al, AASLD 2014

37 Autres traitements N-acetylcysteine : Nguyen-Khac et al, NEJM 2011 CTCD + NAC : survie à 1 mois, infection et SHR Pas d amélioration de la survie à 6 mois Nutrition entérale : Pas de bénéfice chez les patients ayant une HAA sévère traitée par CTCD Moreno et al, AASLD 2014 Anti-TNF (IFX, Etanercept) : Effet délétère sur la survie Complications infectieuses +++ Naveau et al, Hepatology 2004

38 Traitement de l hépatite alcoolique aiguë Corticoïdes Pentoxifylline N-acetylcystéine Nutrition entérale Anti-TNF

39 Définition de la réponse au traitement Modèle de Lille R = 3,19 (0,101 x Age) + (0,0165 x Différence de bilirubine J1-J7 en μmol/l) + (0,147 x Albumine J1) (0,206 x Insuffisance rénale) (0,0065 x Bilirubine en μmol/l) (0,0096 x TQ en sec.) Louvet et al, Hepatology 2007

40 Définition de la réponse au traitement Louvet et al, Hepatology 2007

41 Optimisation du modèle de Lille Risque continu de mortalité à 6 mois Louvet et al, Gastroenterology 2015

42 Prise en charge des non-répondeurs Louvet et al, Hepatology 2007

43 Prise en charge des non-répondeurs Pentoxifylline MARS Transplantation hépatique Louvet et al, Hepatology 2007

44 Prise en charge des non-répondeurs Pentoxifylline MARS Transplantation hépatique Louvet et al, J Hepatol 2008 ; Boitard et al, AASLD 2007

45 1 er épisode de décompensation hépatique Non répondeurs à la corticothérapie (score de Lille 0,45) Pas de contre-indication à la greffe

46 Processus de sélection Entourage Patient IDE, interne, CCA Addictologue Hépatologue sénior Chirurgien, anesthésiste

47 Processus de sélection Entourage Patient Consensus IDE, interne, CCA Addictologue Hépatologue sénior Chirurgien, anesthésiste

48 TH en procédure accélérée pour HAA Mathurin et al, NEJM 2011

49 TH en procédure accélérée pour HAA Pas de rechute d alcoolisation dans les 6 mois suivant la greffe 3 rechutes tardives : - 2 consommateurs quotidiens (30g/j et > 50g/j) - 1 consommateur occasionnel (10g/sem) Pourcentage de greffons utilisés : - Pool total : 2,92% (26/891) - Pool dédié aux candidats ayant une cirrhose : 8,25% (26/315) Mathurin et al, NEJM 2011

50 Qui adresser à un centre de greffe? Candidats à la greffe en procédure accélérée 1. 1 er épisode de décompensation hépatique 2. Score de Lille à J7 0,45 3. Absence de contre-indication (psy, cardio-respi ) 4. Bon support socio-familial

51 PHRC QuickTrans-HAA Validation de la procédure accélérée Patients avec Cirrhose Alcoolique Candidats à la transplantation = Groupe contrôle B Patients avec HAA NON Répondeurs au traitement médical Procédure de décision par l algorithme, score entre 0 et 250 Sélection 6 mois d abstinence Score algorithme 220 Score algorithme < 220 Transplantation classique Groupe A transplanté «procédure accélérée» Patients non sélectionnés non transplantés

52 Conclusion

53 Take home messages Devant une suspicion clinique d HAA sévère, l obtention d une confirmation histologique est fortement recommandée Evaluation pronostique initiale : Maddrey, GAHS, ABIC, MELD (AHHS) La corticothérapie améliore la survie à court terme

54 Take home messages La recherche d une infection doit être systématique avant l initiation du traitement et répétée en cas de suspicion clinique ou biologique La réponse à la corticothérapie doit être évaluée au 7 ème jour à l aide du score de Lille La TH en procédure accélérée peut être discutée chez les non répondeurs hautement sélec onnés

55 Suspicion d HAA Intoxication OH chronique, ictère < 3mois, signes de décompensation Pronostic Maddrey, GAHS, ABIC, MELD défavorable favorable Solupred 40mg/j Bilan pré-thérapeutique : écho, VIH/VHB/VHC, bilan infectieux +/- PBH (présentation atypique++) PEC nutritionnelle, ttt des complications Lille < 0,45 Lille 0,45 Poursuivre les CTCD pendant 28j au total Arrêt des CTCD* Discuter une TH *à discuter si score de Lille 0,45 Recommandé si 0,56

56 Merci de votre attention!

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Cas clinique Mr L. Baptiste 14 07 1982 Patient chômeur sans antécédents Divorce récent IMC: 34,2 Médicaments: Valium Equanil

Plus en détail

Traitement de l hépa0te alcoolique aigue. Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014

Traitement de l hépa0te alcoolique aigue. Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014 Traitement de l hépa0te alcoolique aigue Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014 HAA : défini@on histologique Une ballonisa@on et une nécrose des hépatocytes Une infiltra@on hépa@que à polynucléaires

Plus en détail

place de la transplantation hépatiqueh

place de la transplantation hépatiqueh Hépatite alcoolique aiguë sévère: place de la transplantation hépatiqueh Christine Silvain avril 2012 Introduction En France: 2 M personnes alcoolo-dépendantes et 6 M consommation à risque En 2007: cirrhose

Plus en détail

Transplantation hépatique pour hépatite alcoolique aiguë : Arguments POUR. Dr P. Deltenre Hôpital de Jolimont CHU Lille

Transplantation hépatique pour hépatite alcoolique aiguë : Arguments POUR. Dr P. Deltenre Hôpital de Jolimont CHU Lille Transplantation hépatique pour hépatite alcoolique aiguë : Arguments POUR Dr P. Deltenre Hôpital de Jolimont CHU Lille HAA - Pronostic 4.6 (TP (sec) - TP témoin) + bilirubine (mg/dl) 17.1 Maddrey, et al.

Plus en détail

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SYNDROME HEPATORENAL Etat des lieux et perspectives P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Insuffisance Rénale Complication redoutée Insuffisance rénale chez le cirrhotique avec ascite Gines et al. Gastroenterology

Plus en détail

L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose

L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose Résultats d une étude prospective monocentrique française 4 Octobre 2013 H Blasco-Perrin (1) ; F Abravanel (2) ; C Bureau (1) ; JP Vinel

Plus en détail

Que reste il des indications de la PBH?

Que reste il des indications de la PBH? Que reste il des indications de la PBH? JF Cadranel (Creil) FMC JFHOD Dimanche 27 mars 2011 PARIS Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Conflits d intérêts Le Docteur

Plus en détail

Le systeme MARS (Molecular

Le systeme MARS (Molecular Le systeme MARS (Molecular Adsorbents Recirculating System) Principes et place dans la prise en charge de l'insuffisance hépatique E.Chabrun,, interne Bordeaux Tursac,, avril 2006 Introduction Dialyse

Plus en détail

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie?

Quand, pour qui et pourquoi. réaliser une biopsie hépatique. au cours de la maladie alcoolique du foie? Quand, pour qui et pourquoi réaliser une biopsie hépatique au cours de la maladie alcoolique du foie? Sophie Buyse Séminaire du D.E.S en Hépato-Gastro-Entérologie «Hépatopathies Nutritionnelles» Samedi

Plus en détail

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère 1,2 Eric Nguyen-Khac, 2 Hakim Houchi, 1 Marie Laure Dreher, 4 Yves Edouard Harpe, 2 Mickael Naassila 1 INSERM ERI 24 (Groupe

Plus en détail

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques 20 ème Journée d hépatologie et de transplantation hépatique 9 Juin 2014 F. Lebossé, Z. Schmitt Services d hépatologie et

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE ALCOOLIQUE SEVERE. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lille

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE ALCOOLIQUE SEVERE. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lille PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE ALCOOLIQUE SEVERE P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lille Diagnostic de l hépatite alcoolique sévère Incidence mal connue: - 20% des buveurs excessifs qui ont une biopsie hépatique

Plus en détail

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Nutrition chez le cirrhotique Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Benoit DUPONT Nutrition chez le cirrhotique

Plus en détail

Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH)

Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH) Cholangite Sclérosante : Survie (sans TH) (Ponsioen et al, Gut 2002) n = 174 TH : 8% CSP et Cholangiocarcinome Risque cumulé (%) 15 10 5 0 Kornfeld et al, Scand J Gastroenterol 1997 Diagnostic très difficile:

Plus en détail

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011?

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? Professeur Didier SAMUEL Docteur Audrey COILLY CENTRE HEPATOBILIAIRE Unité Inserm 785 Université Paris XI HOPITAL PAUL BROUSSE VILLEJUIF, FRANCE

Plus en détail

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy

La Transplantation Hépatique. Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy La Transplantation Hépatique Claire Francoz Réanimation Hépatique et Transplantation, Hépatologie, Hôpital Beaujon, Clichy TRANSPLANTATION HÉPATIQUE Les indications de Transplantation Hépatique Indications

Plus en détail

Transplantation hépatique (TH) précoce pour. (HAA) grave ne répondant pas à la corticothérapie

Transplantation hépatique (TH) précoce pour. (HAA) grave ne répondant pas à la corticothérapie C oncepts et ratique Hépatite alcoolique aigu e grave : de bonnes nouvelles tricolores! Acute severe alcoholic hepatitis: good news from France! Alexandre Pariente Centre hospitalier de Pau, Unite d hepatogastroenterologie,

Plus en détail

Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie. Sébastien DHARANCY CHRU Lille

Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie. Sébastien DHARANCY CHRU Lille Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie Sébastien DHARANCY CHRU Lille Consommation en alcool Consommation en litres d alcool pur par habitant de plus de 15 ans Consommation en alcool Consommation

Plus en détail

Hépato-Gastroentérologie. Pr Eric NGUYEN-KHAC. Hépato-Gastroentérologie - CHU Amiens

Hépato-Gastroentérologie. Pr Eric NGUYEN-KHAC. Hépato-Gastroentérologie - CHU Amiens Hépato-Gastroentérologie UPJV Pr Eric NGUYEN-KHAC Hépato-Gastroentérologie - CHU Amiens Hépatite Alcoolique (Histologie) Foyer d hépatite alcoolique Hépatite Alcoolique (Histologie) Foyer d hépatite alcoolique

Plus en détail

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Dénutrition et cirrhose Prévalence Aspects physiopathologiques Particularités

Plus en détail

Hépatite alcoolique sévère *

Hépatite alcoolique sévère * mt 2012 ; 18 (2) : 136-42 Hépatite alcoolique sévère * Alexandre Louvet, Florent Artru, Valérie Canva-Delcambre, Sébastien Dharancy, Philippe Mathurin CHRU de Lille, Hôpital Huriez et Unité Inserm 995,

Plus en détail

Le syndome hépatorénal

Le syndome hépatorénal Le syndome hépatorénal Richard Moreau 1,2,3,4 1 Inserm U1149, Centre de Recherche sur l Inflammation (CRI), Paris ; 2 UMR S 1149, Université Paris Diderot, Paris 7 ; 3 DHU UNITY, Service d hépatologie,

Plus en détail

Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable

Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable G.Mogavero, TM Antonini, A.Angoulvant,V.Delvart, A.Coilly, F.Antoun,

Plus en détail

Hepatite alcoolique severe

Hepatite alcoolique severe Severe alcoholic hepatitis Alexandre Louvet, Florent Artru, Valerie Canva-Delcambre, Sebastien Dharancy, Philippe Mathurin CHRU de Lille, H^opital Huriez et Unite Inserm 995, service des maladies de l

Plus en détail

Journée SMHP 2010 Dr Jean-Baptiste TRABUT. Hôpital Cochin

Journée SMHP 2010 Dr Jean-Baptiste TRABUT. Hôpital Cochin L hépatite alcoolique aiguë Journée SMHP 2010 Dr Jean-Baptiste TRABUT Unités d Hépatologie et d Addictologie i Hôpital Cochin Histoire naturelle Maladie symptomatique Foie normal Maladie alcoolique du

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot

La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot La Cirrhose Biliaire Primitive: Actualités C. Corpechot Centre de Référence des Maladies Inflammatoires des Voies Biliaires Hôpital Saint-Antoine Paris Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt à déclarer

Plus en détail

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB

19 septembre Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB 19 septembre 2015 Dr Valérie DURAND-ROUMY SFAUMB !!Connaître la place de l échographie abdominale dans le diagnostic étiologique d une hépatopathie chronique!!savoir suivre une hépatopathie chronique

Plus en détail

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa 1 Mr H, 60 ans Pas d antécédents particuliers Ancien commercial, marié DNID traité par metformine HTA traitée par inhibiteurs

Plus en détail

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Maladie alcoolique du foie: Prise en charge 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Prise en charge de la MAF Prise en charge de la MAF Prise en charge des comorbidités Prendre en charge les facteurs aggravants

Plus en détail

Maladie Alcoolique du Foie

Maladie Alcoolique du Foie Albatros, 1 juin 2016 Maladie Alcoolique du Foie Georges-Philippe Pageaux CHU Saint Eloi, Pôle digestif gp-pageaux@chu-montpellier.fr Hépatologue / Addictologue / Psychiatre Le modèle bio-psycho-social

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE

DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE DES 17 décembre 2011 Pierre NAHON Anne VAUTHIER Plan Orientation Généralités Examen clinique Imagerie Biologie Diagnostic PBH Diagnostic non invasif Marqueurs

Plus en détail

Nouveaux traitements de l hepatite alcoolique

Nouveaux traitements de l hepatite alcoolique New treatments for severe acute alcoholic hepatitis Nouveaux traitements de l hepatite Sylvie Naveau H^opitaux universitaires Paris Sud, h^opital Antoine-Beclere, service d hepato-gastro-enterologie, 157,

Plus en détail

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine

DIAGNOSTIC D UNE D. A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine DIAGNOSTIC D UNE D NASH A.Baron interne DES Hépato gastro entérologie Service hépatologie Hôpital Saint Antoine Plan Définition Diagnostic clinico biologique Diagnostic morphologique Diagnostic histologique

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SD âgée de 45 ans consultant pour avis sur prise en charge thérapeutique d une ascite abondante

Plus en détail

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège L insuffisance hépa/que Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège Le foie Le foie Insuffisance hépa/que Hépa/te aigue et hépa/te fulminante Hépa/te alcoolique aigue Insuffisance hépa/que chronique

Plus en détail

HEPATITE AUTOIMMUNE :

HEPATITE AUTOIMMUNE : Séminaire Atelier National de formation en Hépato-gastroentérologie Alger le 12-13 Janvier 2011 HEPATITE AUTOIMMUNE : TRAITEMENT Dr M.BELKAHLA / Pr C.MANOUNI Service d Hépato-gastro-entérologie Pr BOUASRIA

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Transplanta)on hépa)que : Qui? Dans quel délai? Sébas&en DHARANCY CHRU Lille

Transplanta)on hépa)que : Qui? Dans quel délai? Sébas&en DHARANCY CHRU Lille Transplanta)on hépa)que : Qui? Dans quel délai? Sébas&en DHARANCY CHRU Lille Syllabus 1. Pe)t état des lieux de la TH en France 2. Indica)ons en progression 3. Indica)ons stables 4. Indica)ons en dégression

Plus en détail

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui?

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? FMC.JFHOD 2010 Fédération Digestive CHU Purpan Toulouse I2MR Rangueil U858 Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Pourquoi évaluer la

Plus en détail

Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015

Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015 Autoimmune Hepatitis EASL Guidelines 2015 Eléments du Diagnostic d'hai Gammaglobulines ou IgG élevées (> 1,5 N) Hépatite d'interface (d'activité moyenne ou sévère) Autoanticorps à un taux significatif

Plus en détail

Transplantation hépatique et maladie alcoolique du foie. S Dharancy, V Canva, E Boleslawski N Declerck, P Mathurin, FR Pruvot CHRU Lille

Transplantation hépatique et maladie alcoolique du foie. S Dharancy, V Canva, E Boleslawski N Declerck, P Mathurin, FR Pruvot CHRU Lille Transplantation hépatique et maladie alcoolique du foie S Dharancy, V Canva, E Boleslawski N Declerck, P Mathurin, FR Pruvot CHRU Lille Plan Quelle est la place de la MAF dans l activité de TH en France

Plus en détail

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E

D. U. d e R E ANI M A TIO N H E PA T IQ U E PROGRAMME 1ère session : 7-8 - 9 Décembre 2016 Mercredi 7 Décembre 2016 10h00-10h30 Accueil - Présentation des objectifs de la formation D. Samuel / P. Ichai RAPPELS ANATOMIQUES 10h30-11h30 Anatomie du

Plus en détail

Stéatohépatite alcoolique :

Stéatohépatite alcoolique : mise au point Stéatohépatite alcoolique : nouveautés 2012 Rev Med Suisse 2012 ; 8 : 1646-51 N. Goossens S. Ditisheim N. Lanthier L. Spahr A. Hadengue Alcoholic steatohepatitis : what s new in 2012? Alcoholic

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG. Survie à long terme dans l hépatite alcoolique sévère : impact de la rechute d alcoolisation

FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG. Survie à long terme dans l hépatite alcoolique sévère : impact de la rechute d alcoolisation UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE FACULTE DE MEDECINE HENRI WAREMBOURG Année : 2014 THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Survie à long terme dans l hépatite alcoolique sévère : impact de

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique R. Gérolami Généralités Epidémiologie Evaluation du foie non tumoral Diagnostic du CHC Bilan d extension Classifications CHC : Epidémiologie 620

Plus en détail

N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1

N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1 N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1 1. Hepatologie. CHU Mustapha 2. épidémiologie. CHU Mustapha 3. Pathologie. CHU

Plus en détail

Le Carcinome Hépatocellulaire : Aspects diagnostiques

Le Carcinome Hépatocellulaire : Aspects diagnostiques Le Carcinome Hépatocellulaire : Aspects diagnostiques 8/12/2016 Pr RAJAÂ AFIFI Service d Hépatogastroentérologie Médecine C, CHU Ibn Sina Rabat 2 Particularités du Carcinome Hépatocellulaire Facteurs de

Plus en détail

Fontan Point de vue de l hépatologue

Fontan Point de vue de l hépatologue SIXIEME JOURNEE DE CONCERTATION DES CENTRES DE COMPETENCE DES MALADIES VASCULAIRES DU FOIE Fontan Point de vue de l hépatologue Dr Audrey Payancé (PHC) Centre de Référence des Maladies Vasculaires du Foie

Plus en détail

Dr Camille Flamme 1ère Journée Médico-Chirurgicale d Hépato-Gastro-Entérologie 12 Avril 2012

Dr Camille Flamme 1ère Journée Médico-Chirurgicale d Hépato-Gastro-Entérologie 12 Avril 2012 Dr Camille Flamme 1ère Journée Médico-Chirurgicale d Hépato-Gastro-Entérologie 12 Avril 2012 Cas clinique (1) : Mr G., 45 ans, marié, père de 2 enfants, commercial, ATCD: diabète de type II, HTA, rupture

Plus en détail

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes,

Plus en détail

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M

et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Surveillance, dépistage d et prise en charge des complications de la cirrhose Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin Faculté de Médecine M Paris V INSERM U-567U JNI Bordeaux 2006 Sogni 1 Surveillance,

Plus en détail

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique paul.cales@univ-angers.fr Alger, 14/12/11 Plan Introduction Diagnostic Fibrose Cirrhose HTP Pronostic Dépistage Introduction Sujet limité

Plus en détail

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à :

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à : Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILDBENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

Histoire naturelle de la maladie alcoolique du foie. DES 08/02/2014 Morgane Flahault

Histoire naturelle de la maladie alcoolique du foie. DES 08/02/2014 Morgane Flahault Histoire naturelle de la maladie alcoolique du foie DES 08/02/2014 Morgane Flahault Absorption de l éthanol Diffusion lente au niveau gastrique Majeure partie absorbée par le duodénum et jéjunum (70-80%)

Plus en détail

L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B.

L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B. 71 èmes journées scientifiques de l AFEF Montpellier, Octobre 2012 L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B. Charline

Plus en détail

Carcinome hépatocellulaire.

Carcinome hépatocellulaire. Carcinome hépatocellulaire. Epidémiologie, pronostic, dépistage et diagnostic Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP - Université Paris 13 Epidémiologie du CHC Forte association

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Nutrition au cours de la cirrhose

Nutrition au cours de la cirrhose Nutrition au cours de la cirrhose Marie-Astrid PIQUET Département de Gastroentérologie et Nutrition Centre Hospitalier Universitaire de CAEN Statut Clinique Patient de 55 ans métallurgiste au chômage antécédent

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER Dr BELARBI Dr GUESSAB

SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER Dr BELARBI Dr GUESSAB SEMINAIRES ATELIERS FEVRIER 2009 Dr BELARBI Dr GUESSAB Introduction Maladie sévère du foie de mauvais pronostic en l absence de traitement ; le taux de mortalité passe de 80 % a 10% a 10 ans; sous traitement,

Plus en détail

Foie cirrhotique > 90%

Foie cirrhotique > 90% Cirrhose et carcinome hépatocellulaire Jean-Claude TRINCHET Hôpital Jean Verdier - 93140 Bondy AP-HP - Université Paris 13 Epidémiologie (1) 1- Forte association avec les maladies chroniques du foie Foie

Plus en détail

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement

Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Régression de la cirrhose et bénéfices du traitement Jean-Charles Nault Cours DES 13/02/2009 Hépatite C aiguë Années 0 Age à l infection 75-80 % Guérison 15-20 % Homme OH / insulinorésistance Co-infection

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE

DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE DIAGNOSTIC DE LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE ATOHOUN Nadine Hepatologie Jean verdier Cours D.E.S HGE 5-02-2016 PLAN I. CLINIQUE II. BIOLOGIE III. TESTS NON INVASIFS IV. IMAGERIE V. HISTOLOGIE INTRODUCTION

Plus en détail

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Plan Causes de diabète chez les malades atteints de cirrhose Diabète au cours

Plus en détail

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14-

Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur. Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni. Rencontres en infectiologie 14- Réactivation de l hépatite B sous traitement immunosuppresseur Emna Elleuch, Saba Gargouri, Asma Tlijeni Rencontres en infectiologie 14- Cas clinique Mr M.L, âgé de 41 ans Suivi en hématologie depuis octobre

Plus en détail

Maladie alcoolique du foie. A. Louvet*, F. Artru*, V. Canva-Delcambre*, S. Dharancy*, P. Mathurin*

Maladie alcoolique du foie. A. Louvet*, F. Artru*, V. Canva-Delcambre*, S. Dharancy*, P. Mathurin* Maladie alcoolique du foie Alcoholic liver disease A. Louvet*, F. Artru*, V. Canva-Delcambre*, S. Dharancy*, P. Mathurin* Résumé»» La prise en charge de la maladie alcoolique du foie a été nettement améliorée

Plus en détail

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP.

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP. Hôpital Purpan CHU Toulouse Le TIPS réalisé avec des prothèses couvertes améliore la survie sans transplantation des patients atteints d une cirrhose compliquée d une ascite récidivante : résultats d une

Plus en détail

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7

Foie et psoriasis. Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis Pr Matthieu Allez Service de Gastroentérologie et équipe Avenir INSERM U.662 Hôpital Saint-Louis et Université Diderot - Paris 7 Foie et psoriasis 1. Manifestations hépatobiliaires associées

Plus en détail

Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol

Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol 5 e journée régionale de pharmacovigilance 8 octobre 2015 Alexandre Louvet Service des maladies de l appareil digestif CHRU de Lille Hépatites

Plus en détail

Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique?

Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique? Hépatites Auto-Immunes: Quelles Nouveautés pour la Pratique? Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires et hépatites auto-immunes Paris

Plus en détail

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique

Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Prévention et traitement de l infection post-opératoire chez le patient cirrhotique Christine Silvain mai 2014 Pas de conflit d intérêt en lien avec cette présentation Introduction (1) La mortalité post-opératoire

Plus en détail

Hépatite sévère au paracétamol et greffe de foie: quand, comment et avec quels résultats?

Hépatite sévère au paracétamol et greffe de foie: quand, comment et avec quels résultats? Hépatite sévère au paracétamol et greffe de foie: quand, comment et avec quels résultats? DESC de Réanimation Inter-région Nord-Ouest 27 Mars 2014 Alexandre Louvet Service des maladies de l appareil digestif

Plus en détail

Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot

Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot Traitement de l hépatite auto-immune (HAI) C. Corpechot Centre de Référence des Maladies Inflammatoires des Voies Biliaires Hôpital Saint-Antoine Paris Conflits d intérêt Aucun Sont exclus de cet exposé:

Plus en détail

Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES

Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES Que Faire quand l AUDC ne Suffit Pas? Aujourd hui Olivier CHAZOUILLERES Service d Hépatologie Centre de référence des maladies inflammatoires des voies biliaires Paris Saint Antoine Filière des maladies

Plus en détail

Hépatite grave: Quand adresser les patients pour une transplantation?

Hépatite grave: Quand adresser les patients pour une transplantation? Hépatite grave: Quand adresser les patients pour une transplantation? François Durand Hépatologie et Réanimation HépatoDigestive Hôpital Beaujon, Clichy, France De l hépatite aiguë à l insuffisance hépatique

Plus en détail

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES

Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Professeur V. de LEDINGHEN Docteur JP. JACQUES Le fibroscan Connaître la place du fibroscan dans l évaluation de la fibrose Savoir interpréter les résultats Conflits d intérêts Professeur V. de LEDINGHEN

Plus en détail

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine Objectif CI ANRS 12331 MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

Hépatites Autoimmunes (HAI)

Hépatites Autoimmunes (HAI) Hépatites Autoimmunes (HAI) Groupe (sans doute hétérogène) de maladies de cause(s) inconnue(s), caractérisées par des lésions hépatocytaires nécrotico-inflammatoires, la présence d'autoanticorps particuliers

Plus en détail

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Cervoni JP (1), Amoros Navarro A (2), Moreau R (3), Arroyo

Plus en détail

La transplantation hépatique

La transplantation hépatique La transplantation hépatique Homme, 36 ans, cirrhose VHB, Child C 12/15 thrombose de la veine porte, durée : 16 heures, sang : 30 + 40 US, 2 réinterventions : hémorragie puis péritonite biliaire, décès

Plus en détail

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble

Evaluation non invasive de la fibrose. dans les hépatites virales. Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Evaluation non invasive de la fibrose dans les hépatites virales Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Hépatite C : la fibrose a une valeur pronostique

Plus en détail

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique Xavier Causse CHR Orléans La Source Mme JJ née le 29/03/1943 Transfusée en 1952 après un accès palustre grave (Algérie) Anticorps anti-vhc + en mai 1995

Plus en détail

Construire un parcours de soins

Construire un parcours de soins Rapport Hépatites 2014 Construire un parcours de soins Georges-Philippe Pageaux CHU Saint Eloi, Montpellier M. Bonjour, M. Bourlière, N. Boyer, S. Chevaliez, D. Larrey, V. de Lédinghen, P. Marcellin, D.

Plus en détail

Séminaire DES Hépato-Gastroentérologie

Séminaire DES Hépato-Gastroentérologie Séminaire DES Hépato-Gastroentérologie Cas Clinique Laetitia Fartoux Service d Hépatologie, Hôpital Saint-Antoine 68 ans HTA traitée par amlor Diabète non insulino-dépendant (régime seul) Intoxication

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite alcoolique en 2016 : pourquoi ne peut- on pas faire mieux?

Prise en charge de l hépatite alcoolique en 2016 : pourquoi ne peut- on pas faire mieux? Prise en charge de l hépatite alcoolique en 2016 : pourquoi ne peut- on pas faire mieux? Drs JUSTINE SCHWING a, CAROLINE BASTID b et Pr LAURENT SPAHR b Rev Med Suisse 2016 ; 12 : 1405-9 La stéatohépatite

Plus en détail

Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose

Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose EPU PARIS-DIDEROT, PARIS 7 JOURNÉE D HÉPATOLOGIE 11 JANVIER 2014 Prévention des Infections chez les Malades Atteints de Cirrhose Richard Moreau, 1,2 1 UMR S_1149, Centre de Recherche sur l Inflammation

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE Valérie Canva, CHRU Lille XXIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 13/1/215 Liens d intérêts Orateur, participation boards & symposiums, invitations congrès

Plus en détail

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011

Ascite : le point de vue de l hépatologue. Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Ascite : le point de vue de l hépatologue Alex Pariente CHBT Paris 7 Mai 2011 Physiopathologie schématique Les 3 principaux facteurs Hypertension portale et sinusoïdale Vasodilatation artérielle Activation

Plus en détail

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007

Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation. Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Reconnaître et traiter à temps les maladies liées à la transplantation Dr JP Venetz Centre de Transplantation CHUV Lausanne Berne, le 24 mars 2007 Buts de la prise en charge après transplantation Prévention

Plus en détail

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon

Thrombose porte et cirrhose. François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Thrombose porte et cirrhose François Durand Hépatologie Hôpital Beaujon Cirrhose: source d hémorragie pas de thrombose Hémorragie facteurs de coagulation o Facteur II o Facteur VII o Facteur IX o Facteur

Plus en détail

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation

Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Journée d Hépatologie de l Hôpital Beaujon Université Paris-Diderot 11 janvier 2014 Cirrhose, Thrombose et Anticoagulation Dominique-Charles Valla Cirrhose et Thrombose Lorsque les plaquettes sont > 50

Plus en détail