DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE"

Transcription

1 DÉFINIR DES INDICATEURS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDUSTRIELLE Pour l amélioration de la performance énergétique dans le cadre de la norme ISO des systèmes de management de l énergie Pascal Dumoulin, AC Energie Paris le 13 novembre 2014 Congrès Usine +

2 Que demande la norme ISO : 2011? L organisme définit une politique énergétique adaptée à ses usages et à sa consommation La direction doit démontrer son engagement à soutenir la démarche Elle désigne un représentant doté des compétences nécessaires pour assurer le bon fonctionnement du système de management de l énergie Les secteurs à forte consommation et les opportunités d amélioration de la performance énergétique seront identifiés au cours de la revue énergétique qui s apparente à un audit énergétique au sens du référentiel BPX La norme exige la définition d indicateurs de performance énergétique

3 Que demande la norme ISO : 2011? L organisme définit et met en œuvre un plan de mesure adapté au bon suivi des caractéristiques de son activité déterminant la performance énergétique L organisme établit des cibles et des objectifs cohérents avec sa politique énergétique et les plans d actions correspondants L organisme doit évaluer et réviser son système de management de l énergie, existant ou non, pour l adapter à sa politique énergétique et la mettre en œuvre en accord avec les exigences de la norme Les organismes doivent être à même de démonter leur conformité à la norme internationale ISO par une auto-évaluation ou par une certification tierce partie La surveillance des indicateurs et le mesurage sont au cœur de la démarche

4 Que demande la norme ISO : 2011? Elle n établit pas d exigences absolues en matière de performance énergétique au-delà des engagements de la politique énergétique de l organisme et des autres obligations légales Ce sont des exigences relatives : deux organismes ayant des activités similaires mais avec une performance énergétique différente peuvent tous deux être conformes aux exigences de la norme C est bien le respect des engagements, contenus dans la politique énergétique, d amélioration relative de la performance énergétique qui vont faire le succès de la démarche et de la certification Les indicateurs d efficacité de performances énergétiques vont être les clefs de la réussite du système de management de l énergie

5 Que définit la norme ISO : 2011? La consommation de référence sert de base quantifiée pour la comparaison des performances énergétiques Elle reflète une période donnée Elle peut être normalisée à l aide de facteurs affectant l usage et/ou la consommation énergétique (niveau de production, DJU, etc.) Elle est utilisée à titre de référence pour calculer les économies d énergie par des relevés d indicateurs et des mesures avant et après la mise en œuvre d actions visant à améliorer la performance énergétique

6 Que définit la norme ISO : 2011? L efficacité énergétique est un ratio ou une autre relation quantitative entre une performance, un service, un bien ou une énergie, produits et une apport en énergie Par exemple l efficacité de conversion, le rapport entre énergie nécessaire et énergie utilisée, le rapport entrée/sortie, le rapport entre une niveau théorique d énergie utilisée pour fonctionner et l énergie effectivement utilisée pour fonctionner sont des indicateurs d efficacité énergétiques Les entrées et sorties censées être mesurable devront être clairement précisées en terme quantitatifs et qualitatifs

7 Que définit la norme ISO : 2011? Les indicateurs de performance énergétique (IPÉ ) sont des valeurs quantitatives ou des mesures de la performance énergétique, définies par l organisme Les (IPÉ ) peuvent être exprimées sous la forme d une mesure simple, d un ratio ou d un modèle plus complexe Les usages énergétiques significatifs sont ceux qui représentent une part importante de la consommation d énergie et/ou offrent un potentiel considérable d amélioration de la performance énergétique

8 Qu exige la norme ISO : 2011? La direction doit faire preuve de son engagement à soutenir le SMÉ et à en améliorer l efficacité en permanence notamment par : L assurance que les indicateurs de performance énergétique (IPÉ ) sont adaptés à l organisme L assurance que les résultats sont mesurés et communiqués à intervalles définis La désignation d un représentant qui possède les aptitudes et compétences adéquates et ayant la responsabilité et l autorité pour rendre de compte de la performance énergétique Il déterminera les critères et méthodes nécessaires pour assurer le fonctionnement et la maîtrise effective du SMÉ

9 Qu exige la norme ISO : 2011? A propos des indicateurs de performance énergétiques et des plans d action L organisme doit identifier les IPÉ adaptés à la surveillance et à la mesure de sa performance énergétique La méthodologie de détermination et d actualisation des IPÉ doit être enregistrée et revue régulièrement Selon les besoins, Les IPÉ doivent être revus et comparés à la consommation énergétique de références Les plans d actions documentés et mis à jour à intervalles définis doivent comporter la description de la méthode de vérification des résultats

10 Qu exige la norme ISO : 2011? A propos des compétences, des formations et des sensibilisations L organisme doit s assurer que toute personne travaillant pour ou en son nom, en rapport avec les usages énergétiques significatifs, est compétente à savoir qu elle dispose de la qualification, de la formation, des aptitudes ou de l expérience adéquates L organisme doit identifier les besoins en formation concernant la maîtrise de ses usages énergétiques significatifs et le fonctionnement de son SMÉ L organisme doit pourvoir à la formation ou entreprendre tout autre action nécessaire pour satisfaire ces besoins

11 Qu exige la norme ISO : 2011? A propos de la surveillance, des mesures et des analyses L organisme doit s assurer que les caractéristiques essentielles de son fonctionnement qui déterminent la performance énergétique sont surveillées, mesurés et analysées à intervalles planifiés. Elles doivent inclure au moins : Les usages énergétiques significatifs et autres données de sortie de la revue énergétique ainsi que les facteurs pertinents qui y sont associés Les indicateurs de performances énergétiques (IPÉ) La mesure de l efficacité des plans d actions dans l atteinte des objectifs et cible L évaluation de la consommation énergétique réelle par rapport à celle attendue

12 Qu exige la norme ISO : 2011? Toujours à propos de la surveillance, de la mesure et des analyses Les résultats de la surveillance et de la mesure doivent être enregistrés Un plan de mesure de l énergie doit être mis en œuvre, il sera adapté à la taille et à la complexité de l organisme ainsi qu à ses équipements de surveillance et de mesure Les moyens de mesures peuvent varier de simples compteurs pour les petits organismes jusqu à des systèmes complets de surveillance et de mesure raccordés à une application logicielle capable de consolider les données et procéder à des analyses informatiques Il incombe à l organisme de déterminer les appareils et les méthodes de mesures qui lui sont adaptés

13 Qu exige la norme ISO : 2011? Encore à propos de la surveillance, des mesures et de l analyse L organisme doit définir et revoir périodiquement ses besoins de mesure L organisme doit s assurer que les équipements de surveillance et de mesure des caractéristiques essentielles fournit des données exactes et répétables Les enregistrements de l étalonnage et les autres moyens permettant de déterminer l exactitude et la répétabilité doivent être conservés les dérives importantes de la performance énergétique doivent faire l objet d enquêtes et de réactions de l organisme Les résultats de toutes ces activités doivent être conservées

14 Qu exige la norme ISO : 2011? Dans la revue de management La direction doit passer en revue le SMÉ de l organisme à intervalles planifiés afin de s assurer qu il est toujours pertinent, adéquat et efficace Les éléments d entrée de la revue de management doivent comporter notamment la revue de la performance énergétique et les IPÉ correspondants Les éléments de sortie de la revue de management doivent comprendre notamment toute décision ou action relative aux modifications de la performance énergétiques de l organisme et aux modifications des IPÉ

15 Que recommande la norme ISO : 2011? A propos de la responsabilité de la direction La direction ou son représentant peuvent insister sur l'importance du management de l'énergie à travers l implication des employés, telles que la responsabilisation, la motivation, la reconnaissance, la formation, les récompenses et la participation Les organismes établissant des plans d'actions, autrement qu'à court terme, peuvent y inclure des considérations relatives au management de l'énergie, telles que les sources d'énergie, la performance énergétique et son amélioration Le représentant de la direction peut être un salarié interne à l'organisme, nouveau ou déjà en poste, ou bien encore sous contrat externe. Les aptitudes et compétences de ce représentant et de son équipe, le cas échéant, responsable du management de l'énergie, peuvent être déterminées en fonction de la taille, de la culture et de la complexité de l organisme

16 Que recommande la norme ISO : 2011? A propos de la politique énergétique La politique énergétique est le moteur de la mise en œuvre et de l'amélioration du SMÉ ainsi que de la performance énergétique Cette politique peut se présenter sous la forme d'une brève déclaration facilement compréhensible et applicable par tous La diffusion de la politique énergétique peut servir de moteur pour le management comportemental au travail Par exemple si un service de transport est fourni ou utilisé par l'organisme, l'usage et la consommation énergétique associés aux transports peuvent être inclus dans le domaine d'application et le périmètre du SMÉ

17 Que recommande la norme ISO : 2011? A propos de la planification énergétique Diagramme conceptuel du processus de planification énergétique Entrées planifiées > Revue énergétique > Sorties planifiées Usages énergétiques actuels et passés Facteurs pertinents ayant un impact significatif sur l'usage énergétique Performances 1. Analyser les usages et les consommations énergétiques 2. Identifier les domaines d'usages et de consommations énergétiques significatifs 3. Identifier les opportunités d'améliorations de la performance énergétique Conso. de référence IPÉ (s) Objectifs Cibles Plans d actions

18 Que recommande la norme ISO : 2011? Toujours à propos de la planification énergétique L'évaluation de la performance consiste à collecter et analyser les données relatives à la performance énergétique et à établir un rapport entre ces dernières pour des activités comparables le but en est d'évaluer et de comparer la performance entre les entités ou au sein des entités de l'organisme Différents types d'évaluation de la performance peuvent exister Ils vont de l'évaluation interne à l'organisme de la performance visant à mettre en avant les bonnes pratiques Jusqu'au «benchmarking», l'évaluation externe de la performance permettant d'établir les meilleures performances d'un secteur industriel, d installations ou de produits et/ou services du même domaine ou secteur

19 Que recommande la norme ISO : 2011? Encore à propos de la planification énergétique Le processus d'évaluation de la performance peut être appliqué à n'importe lequel des éléments précédents ou à tous L'évaluation de la performance est un élément d'entrée essentiel pour la réalisation d une revue énergétique objective et la définition ensuite des objectifs et des cibles énergétiques

20 Que recommande la norme ISO : 2011? Dans la revue énergétique Un audit ou une évaluation énergétique se compose d'une revue détaillée de la performance énergétique d'un processus, d'un organisme ou des deux L'audit ou l'évaluation se fonde en général sur la mesure et l'observation appropriées de la performance énergétique réelle Les éléments de sortie de l'audit comprennent en général des informations sur les consommations et les performances actuelles Ils peuvent être accompagnés d'une série de recommandations classées visant une amélioration des performantes énergétiques Les audits énergétiques sont planifiés et conduits comme un des moyens pour identifier et hiérarchiser les opportunités d'amélioration de la performance énergétique

21 Que recommande la norme ISO : 2011? Pour la consommation de référence Le choix d une période pertinente de la consommation de référence implique que l'organisme tienne compte des exigence réglementaires ou des variables qui affectent son usage et ses consommations énergétiques. Ces variables peuvent inclure les conditions météorologiques, les saisons, les cycles d'activité économique et d autres conditions La consommation énergétique de référence est suivie et enregistrée pour permettre à l'organisme de déterminer la fréquence de mise à jour des enregistrements Les ajustements de la consommation de référence sont aussi considérées comme une mise à jour et les exigences sont définies dans la norme ISO 50001

22 Que recommande la norme ISO : 2011? Pour les indicateurs de performance énergétique Les IPÉ peuvent revêtir les formes d'un paramètre simple, d'un ratio simple ou d'un modèle plus complexe Les IPÉ peuvent inclure la consommation énergétique par période, par unité de production, ou des modèles à plusieurs variables L'organisme peut choisir des IPÉ qui informent sur la performance énergétique associée à son fonctionnement Il peut mettre à jour les IPÉ lorsque ses activités commerciales ou ses informations de référence évoluent, ce qui affecte la pertinence des IPÉ le cas échéant.

23 Challenges et motivations Un système de management de l énergie a pour objectif d aider les organisations à développer une gestion méthodique de l énergie La performance énergétique en renforçant la compétitivité constitue un enjeu stratégique pour la vie des entreprises et de leurs employés En affichant et en utilisant les indicateurs de cette performance, il crée ou renouvelle une dynamique d entreprise complémentaire aux autres systèmes de management souvent déjà en mis œuvre. Il renforce aussi une démarche de développement durable qui aurait été mis en œuvre et qui aurait fédéré des membres de l organisation autour de sa responsabilité sociétale Les indicateurs de performance énergétique Un levier incontournable pour créer une dynamique managériale autour de l énergie

24 Challenges et motivations Les indicateurs peuvent initier des challenges comparatifs au sein des équipes et organisations propices à la motivation pour l amélioration des performances Le système doit permettre de privilégier les actions préventives par une intégration systématique de l énergie et de ses indicateurs dans les différents services et projets de l entreprise Il peut ainsi permettre de maximiser les économies par l'anticipation des dérives de consommations énergétiques et par l identification rapide grâce aux indicateurs des gains potentiels et atteignables Les indicateurs de performance énergétique Un levier incontournable pour créer une dynamique managériale autour de l énergie

25 Deux facteurs essentiels pour atteindre ces objectifs La possibilité de maitrise par chacun des acteurs de l organisme des informations et des moyens d action sur lesquels il aura prise et pouvant permettre l amélioration des performances énergétiques Un engagement fort de la direction qui inscrira dans la stratégie de l'entreprise la performance énergétique comme un élément à part entière de sa performance globale et économique Les indicateurs de la performance énergétique seront alors de nouveaux éléments de langage et de communication qui serviront de référentiels aux échanges managériaux entre les acteurs de l organisme et la direction Les indicateurs de performance énergétique Un levier incontournable pour créer une dynamique managériale autour de l énergie

26 Mettre en place des indicateurs simples et directs sur lequel les acteurs de l entreprise peuvent influer, éviter les indicateurs trop généraux ou trop abstraits Ces indicateurs doivent être exprimés dans le langage et avec les éléments techniques de tous les jours des acteurs concernés de l organisme Lorsque cela est possible relier l indicateur ou le référentiel à des choses communes de leurs vies en dehors de l entreprise Assurer la cohérence entre les impératifs habituels de qualité et de productivité qui leur sont demandés et les objectifs de performances énergétiques envisagés. Des différentes typologies d indicateurs d efficacité énergétique : Comment sélectionner les bons indicateurs pour les bonnes personnes? Sur quels critères faire ses choix?

27 Ces indicateurs, issus de la revue énergétique et fixés par l organisme, sont des valeurs chiffrées traduisant la performance énergétique Ils peuvent être définis pour répondre à l évaluation et au suivi de la performance énergétique demandés par différentes parties et responsabilités de l organisme adhérentes aux système de management de l énergie On retrouvera donc principalement les indicateurs liés à des équipements, à des usages et à des utilités ou encore bien sûr à la production Des différentes typologies d indicateur d efficacité énergétique : Comment sélectionner les bons indicateurs pour les bonnes personnes? Sur quels critères faire ses choix?

28 Par exemple le COP d équipements frigorifiques, les Wh/Nm3 de l air comprimé, les lumen/watt de l éclairage, les kwh/m² du chauffage, etc. Ils seront utiles aux responsables opérationnels et aux exploitants Mais on trouvera aussi des indicateurs plus globaux utiles aux tableaux de bord des décideurs : kwh/m², kwh/pers,, % par source d énergie, ratio et couts énergétique en H.T./ C,A, ou bien encore consommation spécifique par tonnes produites, etc. Des différentes typologies d indicateur d efficacité énergétique : Comment sélectionner les bons indicateurs pour les bonnes personnes? Sur quels critères faire ses choix?

29 Ces indicateurs sont définis dans la phase de planification de l ISO pour bien marquer l objectif d une meilleure performance énergétique à atteindre L esprit en est l engagement dans un processus et une dynamique d amélioration continue de la performance affichant des indicateurs clairs et adaptés à sa surveillance et à sa mesure. Ce système de management de l énergie recommande aussi une anticipation des futurs usages et consommations en se projetant ainsi vers de futures performances, Des différentes typologies d indicateur d efficacité énergétique : Comment sélectionner les bons indicateurs pour les bonnes personnes? Sur quels critères faire ses choix?

30 Il est important de concentrer et de construire votre système de management de l énergie autour des UES ( usages énergétiques significatifs) l articulation entre les consommations de référence, les UES et les IPE doit être clair et traduire la cohérence et l efficacité du système de management de l énergie L utilisation de trop d indicateurs et de consommations de références s avérerait inefficace vis-à-vis des cibles et objectifs fixés périodiquement à l issue de chaque revue énergétique Des différentes typologies d indicateur d efficacité énergétique : Comment sélectionner les bons indicateurs pour les bonnes personnes? Sur quels critères faire ses choix?

31 Rien ne se fera, ou si peu, sans l implication de la grande majorité des acteurs de l organisme, l effet d entrainement fera le reste. La seule mise en place de la politique énergétique imposée par la direction, et vécue comme telle, sera une nouvelle contrainte qui trouvera sa juste place relative dans la hiérarchie des tâches autrement prioritaires à leurs yeux, Le mouvement d adhésion souhaité demande à ce qu ils en retirent un bénéfice, qu il soit matériel et/ou psychologique, il est par conséquent impératif que les services des ressources humaines soit dès le départ associés à la démarche. Le «volet humain», un facteur essentiel de réussite dans le temps : comment convaincre et fédérer les équipes autour de ces indicateurs?

32 Plus qu une démarche technico-économique celle-ci doit être l occasion d un management de nature participative et pourquoi pas sérieusement ludique, (concours, journées thématiques, etc.) propice à la fédération des équipes L appropriation collectives des mérites de l amélioration de la performance énergétique au travers de ses indicateurs ne peut être qu un des éléments de la garantie de son succès Des services achats des ressources matérielles, jusqu aux ressources humaines que sont les operateurs de production, en passant par la direction et les services administratifs, l implication de tous est demandée par le système de management de l énergie Le «volet humain», un facteur essentiel de réussite dans le temps : comment convaincre et fédérer les équipes autour de ces indicateurs?

33 Sensibiliser l ensemble du personnel à l efficacité énergétique Identifier les postes de l organisme pouvant impacter les UES (usages énergétiques significatifs ) Introduire la thématique des performances énergétiques dans les fonctions et les fiches de poste intégrant notamment les items de l ISO à couvrir Comment intégrer les paramètres de performance énergétique dans la fonction même des postes?

34 Intégrer des critères de performance énergétique dans les éventuelles primes de performance à l instar de ce qui peut exister pour les critères de QSE (qualité, sécurité et environnement) Mettre en place des supports de communication pour des messages d information et de sensibilisation (étiquetages énergétiques, brochures, panneaux explicatifs Principales sources : Norme internationale ISO première édition Fiches méthodologues «mise en œuvre d'un système de management de l'énergie selon l ISO retour d'expérience de l'opération collective en Normandie (ADEME direction régionale Haute Normandie, avril 2014) Comment intégrer les paramètres de performance énergétique dans la fonction même des postes?

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001

Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Développer et valoriser sa politique interne d efficacité énergétique : la certification ISO 50 001 Web Conférence organisée par AGRION le 23 mars 2013 Nathalie LAPLAUD SGS ICS Responsable d audit Q S

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE

L EFFICACITÉ à cœur. Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes 3 mars 2015 AUDIT ENERGETIQUE REGLEMENTAIRE L EFFICACITÉ à cœur WWW.UTILITIES-PERFORMANCE.COM -Propriété exclusive de UTILITIES PERFORMANCE. Reproduction interdite sans autorisation. Mars 2015 CCI Rennes 1 Réunion «Transition énergétique» CCI Rennes

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time

Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise. Résultats enquête Energy Time Résultats de la grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Résultats enquête Energy Time 1 Grande enquête Management de l Energie dans l entreprise Le 4 juin prochain, dans le cadre du forum

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

Introduction à ISO 22301

Introduction à ISO 22301 Introduction à ISO 22301 Présenté par : Denis Goulet Le 3 octobre 2013 1 Introduction à ISO 22301 ORDRE DU JOUR Section 1 Cadre normatif et réglementaire Section 2 Système de Management de la Continuité

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Rapport audit interne SOFIBUS

Rapport audit interne SOFIBUS Rapport audit interne SOFIBUS Date d audit : 13 mars 14 Auditeur : Jean- François Vallès, Synopter Personnes présentes : Jean- Marc Costes Didier Charvoz Benjamin Cebreiro Cadre de l audit interne L année

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse.

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse Par nature, Nous vous rendons Plus performant. 11 décembre 2007 Group Présentation et comparaison de la norme ISO 14001

Plus en détail

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI!

Forum Développement Durable 2015. Ayez le réflexe CCI! Forum Développement Durable 2015 Ayez le réflexe CCI! Nouvelles normes Comment se préparer à la mise en oeuvre des nouvelles normes ISO 9001 et 14001? Nouvelles normes Des évolutions majeures, sans pour

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

Outils pour mettre en place et suivre une stratégie énergie au sein de son entreprise Outil: ISO 50001

Outils pour mettre en place et suivre une stratégie énergie au sein de son entreprise Outil: ISO 50001 Outils pour mettre en place et suivre une stratégie énergie au sein de son entreprise Outil: ISO 50001 Module CE-08 Conseiller en énergie Plan de l exposé Introduction Structure ISO 50001, définitions

Plus en détail

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane

Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001. SARRAMAGNAN Viviane Mise en place d un Système de Management Environnemental sur la base de la Norme ISO 14001 SARRAMAGNAN Viviane Master II Économie et Gestion de l Environnement Année universitaire 2008/2009 Sommaire Présentation

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Actuate Customer Day

Actuate Customer Day Le conseil opérationnel par les processus Observatoire 2007/2008 Actuate Customer Day Romain Louzier Associé & Philippe Crabos Senior Manager louzier@audisoft-consultants.com 06 86 68 84 57 www.audisoft-consultants.com

Plus en détail

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001.

VOTRE LOGO. Sommaire. En bref : gérer l énergie pour l avenir. EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001. Sommaire En bref : gérer l énergie pour l avenir EN 16001 : parlons énergie! La certification EN 16001 Etudes de cas En bref : gérer l énergie pour l avenir VOTRE LOGO Gérer l énergie pour l avenir Des

Plus en détail

Rév : K. Programme de Janvier 2014

Rév : K. Programme de Janvier 2014 CATALOGUE des FORMATIONS Programme de Janvier 2014 Rév : K Siret : 448 016 543 SARL au capital de 7500 APE : 741G 1/13 Ce catalogue de formations Intra entreprise est adaptable à vos besoins. Il est issu

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique

Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relative à l efficacité énergétique RENCONTRE SOLUTIONS ENERGIE ENTREPRISE CCI Grand Lille, 20 mai 2014 Atelier «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Transposition de l article 8 de la directive européenne

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques

Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Présentation du cadre réglementaire des audits énergétiques Jean-Pierre ROPTIN DREAL Basse-Normandie Division Energie-Air-Climat du 8 septembre 2009 Séminaire Document de stratégie régional du MEEDDM 1

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001. By BVM. Juillet 2015

CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001. By BVM. Juillet 2015 CAP 2015 : Les Revision 2015 des normes QSE ISO 9001, ISO14001 & ISO 45001 By BVM Juillet 2015 La version 2015 de l ISO 9001 : de nouvelles exigences reliant qualité et stratégie La refonte de la structure

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ Objectif général : A l issue de la formation, le participant sera capable de : Comprendre le rôle et les missions de l animateur qualité Acquérir les méthodes nécessaires pour mener les missions de l animateur

Plus en détail

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification

Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Guide pratique de mise en œuvre de l ISO 50001 Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Issue de sources les plus diverses (électricité, gaz, pétrole, vapeur,

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT

INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSTITUT INTERNATIONAL DE MANAGEMENT INSIM BEJAIA MANAGEMENT INSIM BEJAIA, tour géni sider 3eme étage, rue de la liberté 06000 BEJAIA ALGÉRIE Tel/Fax: +213 (0) 34 220 200/ +213 (0) 34 229 506 E-mail: commercial@insimbejaia-dz.org

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME INTÉGRÉ POUR LA GESTION DE LA SÉCURITÉ : CAS DE L ASECNA Organisation de l aviation civile internationale NOTE D INFORMATION HLSC/15-IP/27 26/1/15 Anglais et français seulement 1 DEUXIÈME CONFÉRENCE DE HAUT NIVEAU SUR LA SÉCURITÉ (HLSC 2015) PLANIFIER L AMÉLIORATION

Plus en détail

Document d introduction Certification Norme ISO 50001

Document d introduction Certification Norme ISO 50001 Document d introduction Certification Norme ISO 50001 28 septembre 2012 Alix JOUENNE CEC - Courtois Energies Conseil 255 Avenue Galilée Parc de la Duranne 13857 Aix-en-Provence Cedex 3 Tel : 04.42.16.60.15

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

ISO 9001 - MANUEL QUALITE

ISO 9001 - MANUEL QUALITE Ecole Certifiée ISO 9001 version 2000 par BVQI L IPAC est composé de 3 instituts IPAC Commerce, Tourisme, Gestion, Management IMSA Santé & Accompagnement IMNE Nature & Environnement ISO 9001 - MANUEL QUALITE

Plus en détail

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover

Pôle Performance Industrielle Durable. Page 1 Rencontre SEE Le 20/05/2014 Lille. Innover Page 1 Innover en mécanique Page 2 Rencontre Solutions Energie Entreprises Lille le 20 mai 2014 Atelier : «Audit énergétique obligatoire : quelles sont les entreprises concernées?» Eric SENECHAL-CETIM

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA

L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION. Dr. H. AHMIA L ACCOMPAGNEMENT ET LA CERTIFICATION Dr. H. AHMIA LES 8 PRINCIPES DE MANAGEMENT Implication du personnel Amélioration continue Approche Processus Approche factuelle Relation Mutuellement Bénéfique Fournisseurs

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

L évolution des systèmes de management

L évolution des systèmes de management 1 L évolution des systèmes de management 1.1 L évolution du marché De nouvelles donnes du marché sont apparues depuis la publication de la version 1994 des normes de la série ISO 9000. Les versions 2008

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1

La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule. Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 La démarche ISO 14001 au CEA-Marcoule Journée fournisseurs du 30 mars 2006 DEN/VALRHO/CSNSQ- 1 1 La norme ISO 14001 Norme internationale publiée en 1996, révisée en 2004, prescrivant les exigences relatives

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application»

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE. «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITE «Votre satisfaction est notre objectif, chacun de son poste est le garant de son application» SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 4 1.1. Généralités... 4 1.2. Domaine d application...

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001

LES REFÉRENTIELS ILO OSH 2001 LES REFÉRENTIELS Une trentaine de référentiels Hygiène Santé Sécurité au Travail ont été répertoriés à travers le monde. Deux grandes familles se distinguent : Les référentiels assimilés tels que l OHSAS

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Le Système de Management Environnemental

Le Système de Management Environnemental 14001 Conseil Le Système de Management Environnemental ISO 14001 Pourquoi? Quoi? Comment? Intervenant : M.F. Lafon 14001 Conseil Conseil, Formation, Audit, Veille en Management Environnemental 36, rue

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Notre offre de formation second semestre 2012

Notre offre de formation second semestre 2012 Des conseils qualité et un partage d expérience au service de tous! Notre offre de formation second semestre 2012 Voici quelques années, le CQLL a ajouté un axe de déploiement de sa mission en organisant

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

Parmi elles, deux ont accédé à un statut véritablement mondial et sont aujourd hui entièrement intégrées à l économie mondiale :

Parmi elles, deux ont accédé à un statut véritablement mondial et sont aujourd hui entièrement intégrées à l économie mondiale : Norme ISO ISO signifie International Standards Organization. Il s agit de l organisation internationale de normalisation, qui chapeaute tous les organismes de normalisation nationaux et internationaux.

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2

CHECK-LIST. du label Valais excellence PHASE 2 CHECK-LIST du label Valais excellence PHASE 2 La check-list Valais excellence a pour objectif de compléter les exigences ISO 9001 et ISO 14001 par celles 1) de la création de richesse en Valais 2) correspondantes

Plus en détail

Rapport d'audit étape 2

Rapport d'audit étape 2 Rapport d'audit étape 2 Numéro d'affaire: Nom de l'organisme : CMA 76 Type d'audit : audit de renouvellement Remarques sur l'audit Normes de référence : Autres documents ISO 9001 : 2008 Documents du système

Plus en détail

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001

Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 SMSI Oui! Certification? Peut être Gérer concrètement ses risques avec l'iso 27001 «L homme honorable commence par appliquer ce qu il veut enseigner» Confucius 23 octobre 2008 Agenda 1. L'ISO 27001 : pour

Plus en détail

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien.

Certification Environnementale «ISO 14001» Retour d expérience sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Certification Environnementale «ISO 14001» sur l activité de maintenance et d exploitation de parc éolien. Sommaire I - La Norme ISO 14001 : grands principes II - Présentation de la société III - Les résultats

Plus en détail

Management environnemental : ISO 14001

Management environnemental : ISO 14001 GEME Management environnemental : ISO 14001 Arnaud Hélias arnaud.helias@supagro.inra.fr PUB... Plan Introduction Généralités & grandes lignes de la normes Démarche Quelques chiffres les coûts, les entreprises

Plus en détail

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique

Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Partageons le succès de nos expériences Comment financer sa stratégie d efficacité énergétique Pascal Lesage Directeur Commercial 06 86 68 85 92 01 41 42 33 95 14 Novembre 2014 5 domaines d intervention

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques

Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Journée nationale de sensibilisation à la prévention des risques Présentation: Expérience de la CJO en matière de gestion des risques 17 mars 2015 Présentée par Autor : Noureddine / Author Data / Date

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

La Gestion globale et intégrée des risques

La Gestion globale et intégrée des risques La Gestion globale et intégrée des risques (Entreprise-wide Risk Management ERM) Une nouvelle perspective pour les établissements de santé Jean-Pierre MARBAIX Directeur Technique Ingénierie Gestion des

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie

Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie date Améliorer du jour votre Libellé performance énergétique : les dispositifs d accompagnement 4 novembre 2014 Accompagnements pour les entreprises en matière d environnement et d énergie Aline PIERRE

Plus en détail

LA NORME ISO 9001:2008

LA NORME ISO 9001:2008 LA NORME ISO 9001:2008 Culture d entreprise (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg LA NORME ISO 9001:2008 Page 1 sur 11 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire

Plus en détail

Guide pratique de mise en œuvre de l ISO 50001 Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification

Guide pratique de mise en œuvre de l ISO 50001 Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Guide pratique de mise en œuvre de l ISO 50001 Des informations utiles, pour une préparation optimale en vue de votre certification Par Carolyn Campbell, Responsable d audit et Spécialiste ISO 50001 chez

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

Certification et Norme ISO 9001 : 2000

Certification et Norme ISO 9001 : 2000 Certification et Norme ISO 9001 : 2000 La certification concrètement Gestion documentaire Maîtrise des non-conformités Actions correctives et actions préventives Responsabilité de la direction Revue de

Plus en détail

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003)

INTRODUCTION. Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) INTRODUCTION Cadre d évaluation de la qualité des données (CEQD) (juillet 2003) Le cadre d évaluation des données (CEQD) propose une structure qui permet d évaluer la qualité des données en comparant les

Plus en détail

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010

Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 Techniques d évaluation des risques norme ISO 31010 www.pr4gm4.com Gestion des risques Présentation Mars 2010 Copyright 2010 - PR4GM4 Actualité du 27 janvier 2010 2 Actualité du 11 février 2010 3 Domaine

Plus en détail

Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001

Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001 Système de management de l énergie selon la norme ISO 50001 «Efficience Energétique et Management de l Energie» 18 Octobre 2012 CCI de l Aveyron -RODEZ Denis DAVID Complémentarité dans les métiers du marketing

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001»

Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Le MFQ et la plateforme AFNOR d échanges régionale présente : Le 5 à 7 : «EVOLUTION DE L ISO 9001» Intervenants : Jean marc VIGNOLLE Consultant Qualité et Eliane POURTAU Chargée de mission Qualité à la

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU TITRE D EXPERT EN PROTECTION DES ENTREPRISES ET EN INTELLIGENCE ECONOMIQUE NIVEAU I I - Métiers, fonctions et activités visés A. Désignation du métier et des fonctions Expert

Plus en détail

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie

Adoptez les bons réflexes énergétiques. avec une vraie stratégie de management de l énergie Adoptez les bons réflexes énergétiques avec une vraie stratégie de management de l énergie La gestion de l énergie : un vrai levier de compétitivité Le contexte énergétique et environnemental actuel exerce

Plus en détail

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie

Notre engagement qualité. ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère. développer la qualité de vie Notre engagement qualité ISO 9001 - ISO 14001 Qualité architecturale et paysagère développer la qualité de vie Notre engagement qualité... p. 2 Notre politique qualité globale... p. 4 Notre système de

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE

1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE 1 La méthodologie 7 S pour conduire un projet QSE Cette méthode, fruit de retours d expériences, permet de maîtriser un projet QSE et d atteindre l objectif de certification. C est une véritable «feuille

Plus en détail