Sens et contresens de l évaluation de la performance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sens et contresens de l évaluation de la performance"

Transcription

1 Conférence HR Fribourg Sens et contresens de l évaluation de la performance François Gonin, professeur Directeur de l Unité de conseil et de recherche «Ressources humaines & Management» - HEIG-VD (www.rh-m.ch) Fribourg, 5 février 2013 FG 1 Présentations Bachelor Économiste d entreprise, etc. Quatre missions HES : formation de base formation continue recherche appliquée et développement, prestations de service relations nationales et internationales Etc. Etc. FG 2 FG - 06/02/2013 1

2 Spécificités du MAS Human Capital Management «La formation de niveau universitaire intégrée dans la pratique pour les DRH et futurs DRH». Orientation HES (Haute École Spécialisée) : «Les hautes écoles spécialisées sont des établissements de formation de niveau universitaire ( ) qui dispensent un enseignement axé sur la pratique» (Loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées, LHES). Le MAS HCM reflète étroitement le positionnement HES, c'est-àdire une formation de haut niveau qui offre, d'une part, un cadre conceptuel et réflexif, mais aussi, une forte orientation pratique propre à répondre aux besoins évolutifs des entreprises et du marché, dans l optique d une performance durable des organisations. FG 3 Spécificités du MAS Human Capital Management (suite) Le MAS HCM a pour but prioritaire d apprendre aux participant-e-s à transposer les théories, concepts et enseignements, en tant que partenaire stratégique, pour apporter une valeur ajoutée décisive à leur environnement professionnel. Le MAS HCM est une formation intégrée qui donne les clés pour la conception et la mise en œuvre réussie de stratégies et de processus de GRH porteurs de valeur ajoutée. Le titre Master of Advanced Studies (MAS) en Human Capital Management est reconnu par la Confédération suisse. FG 4 FG - 06/02/2013 2

3 1. Etat des lieux des pratiques d évaluation de la performance Une pratique largement généralisée USA : => 1971 : 45 % des entreprises américaines utilisent des dispositifs d évaluation de la performance, => 2002 : elles sont 95 %. France : => 2010 : 73 % des personnes interrogées (échantillon représentatif des salariés d entreprises privées de plus de 50 salariés) disposent d un «retour sur leur performance individuelle», et sous une forme financière pour plus de la moitié d entre elles! FG 5 But : une appréciation «gagnant gagnant» Pour l organisation Pour le/la collaborateur/trice Pour le/la cadre FG 6 FG - 06/02/2013 3

4 Et pourtant l évaluation provoque des craintes Jugements Valeurs Reproches Faits Comportements Affinités Opinions = un mélange qui peut être explosif! FG 7 FG 8 FG - 06/02/2013 4

5 Et rencontre des difficultés Quelle cohérence? Formation continue Engagement Paie Cahier des charges Évaluation des performances Etc. Mobilité FG 9 Les échecs de l appréciation... FG 10 FG - 06/02/2013 5

6 Les échecs de l évaluation... Attentes divergentes vis-à-vis de l entretien d appréciation : Managers : enjeux de management (faire un bilan de l activité, fixer des objectifs) DRH : objectivation de l évaluation, centralisation des données Représentants du personnel : un temps d expression de la reconnaissance => Entretien symptomatique des tensions managériales : Problématiques liées à l emploi et aux compétences (gestion de carrière, rémunération, formation, etc.) Problématiques liées au travail (performance collective, organisation de l activité, suivi des objectifs, engagement, etc.) (Conjard - ANACT, 2011) FG 11 Les échecs de l évaluation... (suite) Entretiens mal conduits ou inutiles Entretiens excluant une catégorie de personnel Fréquence des entretiens Difficultés de mise en place du dispositif FG 12 FG - 06/02/2013 6

7 FG 13 Le cas problématique du travail d équipe Equipe performante = une équipe au sein de laquelle des relations de coopération véritables s établissent et où la créativité peut s exprimer et être mise à profit. Les pratiques d évaluation individualisée créent de la compétition entre les membres des équipes. Ils se sentent obligés d en faire plus et de se mettre en valeur. Dans ce contexte, des conduites déloyales apparaissent. C est la culture de la méfiance et du chacun pour soi. Il y a risque de discrimination, voire d exclusion des «moins performants». La présence de «gagnants» produit nécessairement des «perdants». Les efforts pour réaliser le travail réel ( travail prescrit) ne sont pas reconnus. La prise de risques et le droit à l erreur dans le travail sont découragés. FG (D après A. Lévesque, 2009) 14 FG - 06/02/2013 7

8 Le jeu en vaut-il toujours la chandelle? Pour une PME de 300 collaborateurs, réaliser des entretiens d appréciation représente = env. 0.5 EPT (de perte de productivité)! Sans compter la formation des évaluateurs, le temps consacré pour organiser et conduire l opération, le traitement des résultats, l examen des contestations Par ailleurs, que coûtent la démotivation, l inadaptation aux situations de travail réel, la suppression des conditions adéquates pour créer, chercher, innover, la compétition stérile et la dissolution des équipes qu elle engendre? (B. Vidaillet) Force est de constater que l évaluation ne produit pas toujours les effets qu elle promet. FG 15 Et pourtant, on en redemande! Enquête auprès d un échantillon représentatif de la population française (2011, citée par B. Vidaillet, 2013) : Près de la moitié des personnes interrogées (47%) estiment que leur performance est mal ou très mal mesurée. Mais, surtout, l impact de la mesure de la performance se révèle très largement négatif aux yeux des salariés, qui citent en premier lieu le regain de stress qui en découle (89%). Plus de la moitié des interviewés voient dans la mesure de la performance une entrave à leur travail (55%)! Et pourtant, 69% des sondés souhaitent que leur rémunération intègre une part variable liée à leur performance individuelle (alors que c est déjà le cas pour 47%), etc. Ainsi, les critiques majeures formulées à l encontre de l évaluation de la performance pourraient être résolues en évaluant encore plus individuellement!!! FG 16 FG - 06/02/2013 8

9 2. Quelques pistes de réflexion A) S assurer de la cohérence de la politique RH B) Clarifier le sens des pratiques d évaluation, et développer des pratiques qui font sens C) Porter un soin tout spécial à la mise en œuvre du processus D) Ou alors, changer de point de vue? FG 17 A) Cohérence en matière de GRH? La notion de cohérence fait directement référence à celle proche d «alignement stratégique» : en effet, les pratiques de GRH ont d autant plus de chances d être en cohérence avec les politiques et stratégies de l organisation si elles sont alignées, autrement dit, mises sur la même ligne, rendues conformes par rapport à ces politiques et stratégies. Cet alignement peut se décliner selon trois perspectives : horizontale; verticale; temporelle. FG 18 FG - 06/02/2013 9

10 A notre sens, une gestion des ressources humaines cohérente est une GRH : qui soutient et est en lien avec la politique, la stratégie et les objectifs de l organisation, qui se compose de concepts, procédures, pratiques, outils de GRH compatibles, liés et harmonisés entre eux, et, dont les décisions font l objet d une certaine permanence. Il ne devrait donc y avoir de contradictions ni entre les options stratégiques de l organisation et la GRH, ni entre les composantes de cette GRH, ni entre des décisions prises à des moments proches. FG (Gonin, 2010) 19 L entreprise L entreprise et la GRH La GRH Définition Charte d entreprise (mission, buts généraux et valeurs de l entreprise) Définition Mission Fonction RH Culture d entreprise Vision Politique d entreprise Stratégie, objectifs et indicateurs Vision RH Politique du personnel Stratégie RH, objectifs RH et indicateurs RH Mise en œuvre Mise en œuvre Analyse des indicateurs Mise en œuvre Mise en œuvre (processus RH) Analyse des indicateurs RH Climat d entreprise FG 20 FG - 06/02/

11 Modèle intégré de GRH I. Processus de pilotage : 1. Politique du personnel 2. Objectifs, indicateurs et tableaux de bord III. Processus de soutien : 1. Fonction Personnel 2. Système d'information et de gestion du personnel 3. Réglementation du personnel II. Processus centraux : 1. Gestion prévisionnelle du personnel 2. Engagement du personnel 3. Management des performances 4. Développement des compétences 5. Evolution professionnelle 6. Rémunération 7. Personnalisation des conditions de travail 8. Communication interne 9. Processus transversaux (Emery/Gonin, 2009) FG 21 Cohérence entre quelques processus RH Gestion prévisionnelle du personnel (exemple) Engagement du personnel Management des performances Développement des compétences Rémunération Evolution professionnelle Personnalisation des conditions de travail FG (Emery/Gonin, 2009) 22 FG - 06/02/

12 Politique du personnel, réglementation du personnel et processus de GRH Politique du personnel Grandes orientations de GRH Réglementation d application (du personnel) Contrat de travail, règlement du personnel, directives d application, etc. Processus de GRH etc. Management Engagement du personnel Gestion prév. pers. (GPP) Grandes orientations Extraits de la politique du personnel concernant le processus Lignes directrices Description du processus Instruments/outils proposés (Emery/Gonin, 2009) FG 23 Le management des performances 1. Finaliser le poste et fixer les objectifs 4. Reconnaître les performances et procéder aux ajustements nécessaires 2. Optimiser la motivation au travail et l encadrement 3. Evaluer les performances et fournir un feed-back approprié NB: Le terme de «performance» doit être compris dans le sens de «réalisation», «accomplissement» ( «exceptionnel»). Dans cette perspective, le management des performances peut être assimilé à la «gestion de la qualité du travail». FG (Emery/Gonin, 2009) 24 FG - 06/02/

13 B) Clarifier le sens des pratiques d évaluation, et développer des pratiques qui font sens I. Pourquoi évaluer (pour quelles finalités)? II. Quoi évaluer (quels objets)? III. Sur quelle base (quels référents)? IV. Comment évaluer (quelles démarches et quels outils)? FG 25 I. Pourquoi évaluer (pour quelles finalités)? Clarifier les finalités! L entretien d appréciation : outil de management et/ou outil RH? Travail Outil d évaluation de la performance Outil de management Fonction RH Managers Outil de gestion RH Outil de gestion des parcours Emploi / compétence FG (Conjard - ANACT, 2011) 26 FG - 06/02/

14 Evaluation formative ou sommative? EVALUATION FORMATIVE tournée vers le futur insistant sur les points forts cherchant les potentiels et la motivation importance de l appropriation (auto-évaluation?) rôle essentiel des mesures qui en découlent EVALUATION SOMMATIVE tournée vers le passé relevant les points faibles cherchant à combler les lacunes importance de l appréciation par un tiers (objectivité?) sanction (positive ou négative) des prestations fournies FG 27 II. Quoi évaluer (quels objets)? La personne : son activité? son efficacité, son efficience? sa compétence? son comportement? son potentiel d évolution? L équipe : le fonctionnement de l équipe? la performance collective? la part contributive de chacun au fonctionnement et à la performance collective? FG 28 FG - 06/02/

15 L organisation et les modes de management : le contexte, la stratégie, l organisation et le management de l entreprise? le climat social, les risques psycho-sociaux? la structure et la productivité du travail ainsi que sa rentabilité (valeur)? FG (Millet et coll, 2010) 29 III. Sur quelle base (quels référents)? Pour l évaluateur, tendre vers l objectivité suppose de s instrumenter, d évaluer avec des référents explicites (pour se référer à, renvoyer à). Pour l évalué, les référents sont les garde-fous des jugements de valeurs. NB: Référent : désigne de façon générique ce qui est visé, ce qui est attendu, ce par rapport à quoi une évaluation peut être portée. FG (Millet et coll, 2010) 30 FG - 06/02/

16 Différents types de référents a) Référentiels : - référentiel-métier - référentiel de compétences b) Organisation du travail : -métier -emploi - poste c) Objectifs d) Référents spécifiques : - éthique - déontologie - procédure - norme - critère - indicateur FG (Millet et coll, 2010) 31 Compétence Sens de la collaboration, travail en équipe et intégration dans celle-ci Exemple : Référentiel de compétences (entreprise de services avec des ateliers techniques) Niveaux Appliqué Autonome Confirmé Exemplaire - contribue au - contribue au travail de l équipe travail de sur demande l équipe - diffuse les spontanément informations - partage et nécessaires à diffuse l activité l information - s intègre de - s intègre manière adéquate parfaitement à à l équipe l équipe tout en affirmant sa personnalité - travaille seul - diffuse irrégulièrement ou partiellement l information - s intègre partiellement ou lentement à l équipe - donne la priorité aux obligations de l équipe - accepte les différences et contribue à créer une bonne ambiance - s assure de l existence et de la diffusion de l information nécessaire à l activité - est personnellement une référence pour l équipe dans le dynamisme et la bonne ambiance FG 32 créée FG - 06/02/

17 IV. Comment évaluer (quelles démarches et quels outils)? Les trois rythmes de l évaluation RYTHME BUTS POURSUIVIS OUTILS UTILISES Management de l action Efficacité au quotidien (prestations et comportement) Conduite et évaluation continue Evaluation des performances Objectifs et axes annuels de progression Entretien d évaluation, formation Développement des potentiels Evolution professionnelle, relève Bilan de «carrière», assessment FREQUENCE Journalière Annuelle Tous les 2 à 5 ans FG 33 Quelques systèmes d évaluation Evaluations classiques : Appréciation, contrat de performance ou de progrès Evaluation formative et développement des compétences Mais aussi : Le contrat d objectifs (DPO) Evaluation ascendante Evaluation 360 Evaluation d équipe Evaluation de la satisfaction / motivation FG 34 FG - 06/02/

18 Exemple : Formulaire d entretien d appréciation (poste de responsable RH dans une entreprise de services) 3.2 EVALUATION DES ACTIVITES ACTIVITES METIER Evaluation Identification des écarts et de leurs causes Assurer l élaboration de la politique RH et sa mise en œuvre Assurer le développement et la mise en œuvre des processus RH liés au cycle de vie des collaborateurs/trices Assurer la gestion des collaborateurs/trices sous sa responsabilité Veiller à l application du cadre légal des conditions de travail Ne correspond pas / Correspond partiellement aux attentes (faits significatifs) Correspond aux attentes (faits significatifs) FG 35 FG 38 FG - 06/02/

19 C) Quelques facteurs de succès pour l introduction des entretiens d appréciation Soutien actif de la direction générale, y compris en attribuant les ressources nécessaires au projet Processus de développement participatif Partenariat avec les cadres pour la mise en œuvre Implication des partenaires sociaux (représentants des associations du personnel) Intégration des entretiens d appréciation à la gestion des services, en soutien à l atteinte des objectifs FG 39 Outil simple et utile aux cadres pour leur gestion, centré sur l activité Formation systématique pour l ensemble des cadres et information pour le personnel Soutien fourni par le service RH, voire les répondant-e-s en ressources humaines (RRH) Imbrication des entretiens d appréciation dans une logique d ensemble cohérente (Politique du personnel -> Description de poste -> Entretien d appréciation) Être clair et transparent sur les conditions de réalisation et incidences des entretiens d appréciation Mettre en place d autre espaces de discussion autour du travail tout au long de l année FG 40 FG - 06/02/

20 D) Ou changer de point de vue! Il y a en chacun un désir d être évalué! Y résister, puisque la réponse donnée à travers l évaluation est illusoire! «Dans le cadre du travail : valoriser la singularité plutôt que la comparaison; construire des lieux d élaboration et d articulation - y compris par la dispute et le conflit - plutôt que des occasions de compétition et d éradication; s accommoder de la part de l autre qui échappe à notre contrôle; ne pas imaginer pouvoir avoir prise définitive sur la motivation de l autre» (Vidaillet, 2013). FG 41 En conclusion L évaluation des performances, une pierre angulaire de la gestion des ressources humaines, - qui doit être cohérente, et, - s intégrer de manière cohérente dans la politique RH de l organisation, - de manière à ce que chacun y trouve du sens à moins que l on sorte complètement du cadre! Le débat reste donc ouvert! Merci pour votre attention! FG 42 FG - 06/02/

21 Quelques références bibliographiques AUBERT N., Diriger et motiver, Paris, Les Editions d Organisation, 2 e éd., 2005 BERGERON P. G., La gestion moderne. Une vision globale et intégrée, Montréal, Gaëtan Morin Editeur, 4 e éd., 2004 BERNATCHEZ J.-C., L appréciation des performances au travail. De l individu à l équipe, Québec, Presses de l Université du Québec, 2003 BILLET C., Le guide des techniques d évaluation. Performances, compétences, connaissances, Paris, Dunod, 2005 BRUN, J.-P., DUGAS, N., La reconnaissance au travail : analyse d un concept riche de sens, Gestion, HEC Montréal 30(2): 79-88, 2005 CONJARD P., Entretien d évaluation : l Anact décrypte des pratiques de grandes entreprises, ANACT, 2011 EMERY Y., GONIN F., Gérer les ressources humaines, Lausanne, PPUR, 3 e éd., 2009 GONIN F., Le management par la cohérence, in «L implication en questions: les défis de l engagement des collaborateurs», Conférence du 24 juin 2010, HR-Vaud LANDIER H., Evaluer le climat social de votre enteprise, Paris, Groupe Eyrolles (Editions d Organisation), 2008 LEVESQUE A., L évaluation individualisée du rendement et ses effets pervers sur les relations au sein des équipes de travail : paradoxe dans les organisations, Travailde maîtrise en sciences de l orientation, Québec, Université Laval, 2009 FG 43 Quelques références bibliographiques (suite) LEVY-LEBOYER C., Le 360. Outils de développement personnel, Paris, Editions d organisation, 2000 LEVY-LEBOYER C., Evaluation du personnel. Quels objectifs? Quelles méthodes?, Paris, Editions d organisation, 7 e éd., 2011 LIVIAN Y.-F., Organisation. Théories et pratiques, Paris, Dunod, 2005 MALASSINGNE P., Conduire avec succès un entretien d évaluation, Paris, Editions d Organisation, 2004 MARTORY B., CROZET D., Gestion des ressources humaines. Pilotage social et performances, Paris, Dunod, 2008 MILLET J.-G., CASPAR P., NORMAND C., Evaluation: trappe ou tremplin?, Paris, Groupe Eyrolles (Editions d Organisation), 2010 MORIN E.M., AUBE C., Psychologie et management, Montréal, Gaëtan Morin Editeur, 2 e éd., 2007 PIVETEAU J., L entretien d appréciation du personnel, Paris, INSEP Consulting Editions, 4 e éd., 2005 ROBBINS S., DECENZO D., Management, Paris, Pearson Eucation, 4 e éd., 2004 TEBOUL J., L entretien d évaluation. Comment s y comporter, comment le mener, Paris, Dunod, 3 e éd., 2005 VIDAILLET B., Evaluez-moi! Evaluation au travail : les ressorts d une fascination, Paris, Seuil, 2013 FG 44 FG - 06/02/

22 Pour mieux nous connaître et rester en contact FG 45 FG - 06/02/

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace!

5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! 5 formations indispensables pour une relation managériale efficace! Edition 2010 Des formations -s & -s Nouveauté rentrée 2010 : Réduction de l offre : Le socle + 4 déclinaisons spécifiques www.management-progression.fr

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs

1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte de ses objectifs LA GESTION DU RENDEMENT Plan Introduction 1.1. Définition 1.2. Gestion du rendement dans une entreprise 1.2.1. Étapes d un processus de gestion du rendement 1.2.2. Accompagnement du salarié dans l atteinte

Plus en détail

Les fondamentaux des Ressources Humaines

Les fondamentaux des Ressources Humaines Les fondamentaux des Ressources Humaines Référence GRH-01 JOUR 1 Les grands principes de la fonction RH Acquérir une vision globale de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise. Maîtriser les

Plus en détail

Bâtir et améliorer son système d appréciation

Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et améliorer son système d appréciation Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation, Se doter de critères pertinents pour son entreprise, Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies

Dossier 6 : Manager la performance dans l organisation. Management des organisations et stratégies Ce dossier pourrait se situer en conclusion des différents thèmes de ce cours. En effet, on peut considérer que la performance est le résultat d une bonne pratique du management sous toutes ses déclinaisons.

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

L Accompagnement Durable

L Accompagnement Durable L Accompagnement Durable Notre objectif: contribuer à la performance de l entreprise créatrice de valeur 1 Sept 2012 L Accompagnement Durable Notre Offre Le coaching systémique global d une organisation

Plus en détail

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels

S5 - MANAGEMENT. 511 L organisation notion d organisation modèles organisationnels S5 - MANAGEMENT Le Management est un élément central de la formation. C est d ailleurs la fonction n 1 du référentiel des activités professionnelles. Il mobilise non seulement des savoirs issus de la psychologie,

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management ICF Monaco 9 av président Kennedy 98000 Monaco 00 377 97 97 95 77 www.icfmonaco.com 1 Index 1. Optimiser les Entretiens Professionnels... 3 2. Les Soft- Skills au service d un recrutement

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Sage HR Management. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Sage HR Management La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences GPEC en quelques mots! La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) : La GPEC est une obligation légale prévue

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management ICF Monaco 9 av président Kennedy 98000 Monaco 00 377 97 97 95 77 www.icfmonaco.com 1 Index 1. L entretien professionnel: transformer l obligation en opportunité... 3 2. L identification

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs.

RECRUTEMENT. Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. RECRUTEMENT Orchidée vous apporte son expérience et ses outils pour vous aider à recruter vos futurs collaborateurs. Nous sommes au service des clients et des candidats afin de mettre en adéquation les

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2015

CATALOGUE FORMATION 2015 CATALOGUE FORMATION 2015 11/02/2015 Cabinet N. M. P. CONSEILS. Fondatrice & Dirigeante : Nathalie MONCLA 10 Avenue Georges POMPIDOU SIRET : 518 654 819 00011 31500 TOULOUSE APE : 7022z Tél : 06 78 98 78

Plus en détail

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL

AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL AUDIT DE LA PAIE ET DU PERSONNEL PLAN : I. Introduction II. Définitions : 1) Fonction paie personnel 2) Audit paie personnel III. Démarche de l audit paie et personnel IV. audit cycle paie personnel 1)

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA GRH PUBLIQUE LOCALE

LES ENJEUX DE LA GRH PUBLIQUE LOCALE Convention sectorielle 2005-2006 Pacte pour une fonction publique locale et provinciale solide et solidaire Formation du personnel des pouvoirs locaux et provinciaux LES ENJEUX DE LA GRH DANS L ADMINISTRATION

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats

Contexte, objectifs, principes. Contenu et mise en œuvre. Exemples de présentation de résultats 1 Contexte, objectifs, principes Contenu et mise en œuvre Exemples de présentation de résultats 2 Création d un tableau de bord des conditions de travail pour : Evaluer l action de l ARACT Outiller les

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu

Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu Les entretiens obligatoires : comment s y retrouver? Les différents types d entretiens, Modalité et Contenu L entretien professionnel L avenant relatif à l entretien professionnel (extrait) Pour lui permettre

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

Le jeu du Tao en entreprise

Le jeu du Tao en entreprise avec nous, créez du nous Le jeu du Tao en entreprise Expérimenter des relations interpersonnelles différentes dans un processus ludique Adopter collectivement des comportements coopératifs utiles au succès

Plus en détail

Opération Management & Compétitivité

Opération Management & Compétitivité Opération Management & Présentation par AQM - BN 1 Sommaire Présentation de l AQM L action collective management et compétitivité. Processus et déroulement. Les intervenants. Les étapes de formation et

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Entretien d évaluation : l Anact décrypte des pratiques de grandes entreprises!

Entretien d évaluation : l Anact décrypte des pratiques de grandes entreprises! Patrick Conjard, chargé de mission Anact 1 - septembre 2011 Initialement déployées pour les cadres dans les grandes entreprises, les pratiques d évaluation de la performance individuelle se sont étendues

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes!

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! Luc Mélotte Administrateur Plan de la présentation Stratégie d entreprise et Performance Stratégie RH et Performance

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation?

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation? L évaluation, comme acte de management De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l un des principaux outils de management, l entretien annuel d évaluation : rappeler quels en sont les objectifs

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

PARCOURS TREMPLIN MANAGER Tout employé d un site logistique ayant dans le cadre de son activité professionnelle la responsabilité quotidienne du management d une équipe 10 jours 7,5 heures 8 à 14 Professionnaliser

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85

www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85 MASTER COACH DE LA FONCTION RH ET DE LA GESTION DES RISQUES PSYCHO SOCIAUX www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85 LA FORMATION MASTER COACH DES FONCTIONS RH 12 jours de formation présentielle

Plus en détail

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.

BILAN DE CARRIERE. La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol. - 1 - Conseil RH et Formation BILAN DE CARRIERE La convergence de 2 mondes : Les Ressources Humaines Le développement personnel & l engagement relationnel www.elansol.fr L heure est au changement et, pour

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Gouvernance et communication financière

Gouvernance et communication financière COLLECTION QUESTIONS DE GOUVERNANCE Gouvernance et communication financière Yves Brissy Didier Guigou Alain Mourot Préface Alain Viandier Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54204-2 Sommaire Les auteurs...

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache

Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache Quel climat social chez les assistantes en 2012? Carrefour des assistantes -13 septembre 2012 Elisabeth Durand-Mirtain Christine Harache Comment vous sentez-vous ce matin? En pleine forme! Pas encore réveillé(e)

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

La fonction ressources humaines et sa professionnalisation

La fonction ressources humaines et sa professionnalisation La fonction ressources humaines et sa professionnalisation Présentation d Alain Meignant 4ème Conférence Formation du Secteur de l Energie et des Mines Alger 20/11/2007 1 Conclusions d une étude auprès

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Finalités de l ouvrage

Finalités de l ouvrage Introduction Il est commun de souligner que la fonction ressources humaines a subi des évolutions rapides et profondes depuis les années qui ont suivi la seconde guerre mondiale. Le rôle du DRH n a cessé

Plus en détail

La gestion des ressources humaines (GRH)

La gestion des ressources humaines (GRH) La gestion des ressources humaines (GRH) Défis clés et préconisations Marie-Françoise Bechtel CEPA, 8ème Session, New York, le 30 mars 2009 Sommaire Définitions de la GRH Enjeu principal de la GRH Priorités

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules L école de la facilitation Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» Programme détaillé des modules La facilitation vise à : Valoriser les potentiels de chacun, développer la

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Par M. Tiss 19/06/2014 à 11h25 Après une première édition réussie et riche d enseignements en 2012, HR Access Solutions, expert international de services

Plus en détail

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources

RETAIL & SERVICES. CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com. Révélateur de ressources B R O C H U RE FORMAT I O N CONTACT Tél. 06 78 91 88 99 Fax. 04 84 50 39 89 contact@stylescence-formation.com W W W. S T Y L E S C E N C E - F O R M A T I O N. C O M - S I R E T 5 3 0 5 4 7 4 4 7 0 0 0

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Quels managers pour demain?

Quels managers pour demain? Quels managers pour demain? REFLEXIONS DE L OBSERVATOIRE SOCIAL INTERNATIONAL Trois évolutions concomitantes Transformant les missions des managers : 1. L irruption de la société civile dans l entreprise

Plus en détail

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION

Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan. Ingénieur chimiste (ESCIL) FORCE DE VENTE DIRECTION ORGANISATION GESTION Collection Manuels EO/FP dirigée par Armand Dayan Alfred ZEYL Ingénieur chimiste (ESCIL) MBA Northwestern University Docteur en Gestion Professeur Émérite à l ESC Dijon-Bourgogne Consultant. Armand DAYAN

Plus en détail