L Economie Sociale et Solidaire. en Côte-d Or. Juillet Communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Economie Sociale et Solidaire. en Côte-d Or. Juillet 2012. Communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône"

Transcription

1 L Economie Sociale et Solidaire en Côte-d Or Juillet 2012 Communauté de communes de la Plaine Dijonnaise Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne Communauté de communes du Mirebellois Communauté de communes du Val de Vingeanne Communauté de communes de Gevrey- Chambertin Communauté de communes du canton de Pontailler-sur-Saône Communauté de communes d Auxonne -Val de Saône

2

3 INTRODUCTION L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) rassemble des structures qui se définissent, par leur statut, comme des groupements de personnes et non de capitaux. Ce sont : les coopératives, les mutuelles, les associations, les fondations. Ces entreprises privées, dont la finalité première n'est pas la rémunération du capital mais la réponse à des attentes non ou mal satisfaites sur un territoire, partagent un ensemble de valeurs : la liberté d adhésion, la non redistribution individuelle des profits, la gestion démocratique, et la primauté du service rendu sur le capital. L ESS est une manière d'entreprendre autrement, qui remet l'économie au service de la personne. Bien implantée en Côte d Or, elle joue un rôle primordial dans l économie locale par les missions d intérêt général qu elle rend et les emplois qu elle crée. Des services à la personne au secteur industriel, les entreprises et organisations de l ESS exercent dans tous les secteurs d activité. Résumé de l étude L objectif de cette étude est de faire connaître l Economie Sociale et Solidaire. Elle doit permettre d évaluer l impact de l ESS sur le territoire et d en mesurer la plus-value en matière de dynamique territoriale. Avec salariés à la fin 2011, l ESS représente 13,3% de l emploi salarié en Côte-d Or. Elle occupe une place importante dans l économie côte-d'orienne d autant que le volume d emplois ne traduit qu une partie du rôle socio -économique de l ESS. Les organisations de l ESS sont des acteurs sociaux et des agents de lien social, de par leur mode d intervention et la participation des membres et des habitants. Elles sont des acteurs du développement local en répondant souvent à des logiques et des besoins locaux non couverts. L activité des entreprises de l ESS progresse. Le nombre d emplois créés sur le département représente une masse salariale de 400 millions d euros (+37% ). Les associations sont les principaux employeurs. L ESS relève surtout des activités liées à l économie dite «résidentielle» où les biens et services produits visent à la satisfaction des besoins de la population. Elle est surtout présente dans les domaines de la santé, du social mais aussi dans l éducation et les sports et les loisirs. Comparativement aux autres territoires, l ESS en Côte-d Or se distingue par un poids particulièrement élevé des mutuelles, exerçant souvent dans le domaine social. Son importance sur le département est très variable selon les territoires. L étude des facteurs de différenciation socio-économiques des territoires nous permettra de l expliquer. Cette étude s articule en deux parties : une présentation de l ESS en Côte d Or, une présentation de l ESS au niveau des territoires infra départementaux.

4

5 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN CÔTE - D OR salariés (13,3%) travaillent dans une organisation de l ESS en Côte d Or Fin 2011, l Economie Sociale et Solidaire en Bourgogne regroupe établissements, soit 11%. Elle distribue 738 millions d euros soit 10,1% de la masse salariale totale du secteur privé. Répartition de l ESS par département La répartition de l ESS en Bourgogne fait ressortir des disparités entre les départements. Le département de Côte d Or concentre 40% de l activité de l ESS bourguignonne. L ESS compte établissements employant salariés et distribuant 400 millions d euros de rémunérations. Ils représentent 11% de l ensemble des établissements et 10,7% de la masse salariale totale du secteur privé du département. En termes de poids, l ESS est plus fortement implantée dans le département de la Nièvre (avec 13% de la masse salariale privée). Les dynamiques locales montrent une grande diversité d activités de l ESS relevant de l économie résidentielle ou productive qui répondent aux besoins des territoires. Source : Urssaf Côte-d Or / Acoss 4 ième trimestre 2011 Evolution de la masse salariale de l ESS : une croissance régulière mais moins forte qu en Bourgogne Evolution* de la masse salariale entre 2002 et % 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% ESS Bourgogne ESS Côte d'or Privé Côte d'or 5% 8% 12% 18% 24% 26% 31% 34% 37% 0% Depuis 2002, l activité des établissements de l ESS n a cessé de progresser : la masse salariale s est accrue de 37% entre 2002 et 2011 tandis que celle du secteur privé a augmenté de 25%. L évolution observée en Bourgogne est supérieure : la masse salariale de l ESS distribuée en région a cru de 41%. Source : Urssaf Côte-d Or / Acoss 4 ième trimestre 2011, Indice de base 100 en 2002 L évolution est calculée chaque année par rapport à l année de référence 2002.

6 Une meilleure résistance au choc conjoncturel Alors que l économie côte d orienne est fortement touchée par la crise, l Economie Sociale et Solidaire a connu une croissance régulière de son activité entre 2007 et Le positionnement de nombreux établissements de l ESS dans des activités indépendantes des cycles économiques a limité l impact du retournement de la conjoncture. Cela s en tient aussi aux principes même de fonctionnement des structures de l ESS : constitution de réserves importantes, non redistribution individuelle de profit, etc. Sur le département, la masse salariale de l ESS a cru de 5,8% contre 1,7% pour celle versée aux salariés de l ensemble du secteur privé. A la fin de la phase aigüe de la crise ( ), le contexte fut moins favorable pour l ESS : le taux de croissance de sa masse salariale est similaire à celui de l ensemble du secteur privé tandis qu il était nettement supérieur les années précédentes. Evolution de la masse salariale de l ESS et de l ensemble de l économie privée entre 2005 et 2011 ESS Bourgogne ESS Côte d'or Privé Côte d'or 11,1% 10,7% 8,6% 6,3% 5,8% 1,7% 4,4% 3,9% 4,1% 2005/ / /2011 Source : URSSAF Côte d Or/Accoss 4ème trimestre 2002 à 2011 Si l on observe uniquement l année 2011, l évolution de la masse salariale de l ESS est plus faible que celle du secteur privé dans son ensemble : c est la première fois. Les associations, support dominant de l ESS Des quatre grandes familles de l ESS, les associations concentrent 67% de la masse salariale de l ESS de Côte-d Or et contribuent à 7% de la masse salariale totale du secteur privé du département. Elles couvrent principalement les domaines de l action sociale, de l éducation et des services aux particuliers. Répartition des établissements et de la masse salariale selon le statut juridique 100% 84,1% 80% 66,9% Etablissements Masse salariale Les coopératives recouvrent 16% de la masse salariale de l ESS de Côte-d Or. Elles sont principalement représentées par les organismes de crédit et de commerce. Elles contribuent à 1,7% de la masse salariale départementale, légèrement audessus de la moyenne nationale. 60% 40% 20% 0% 16% 16,3% 8,7% 0,4% 0,8% 6,7% Associations Cooperatives Fondations Mutuelles Les mutuelles rassemblent 16% de l ESS départementale. Elles sont plutôt bien représentées en Côte-d Or comparé à la moyenne régionale et nationale. Avec un taux de 2% de la masse salariale départementale, elles placent le département de Côte-d Or au deuxième rang français pour le poids de l emploi et des é Source : URSSAF Côte d Or/Accoss 4ème trimestre 2011 établissements mutualistes dans l ESS. Les fondations sont peu nombreuses : 6 établissements implantés pour 1% de masse salariale de l ESS en Côted Or. Leur poids dans l ESS est le plus faible des quatre composantes.

7 Une économie de services L ESS est très présente dans les services, en particulier les services non marchands tels que la santé, le social et l éducation. Ces trois secteurs regroupent 30% des établissements et 63% de la masse salariale de l ESS en Côte-d Or. De plus, 88% des rémunérations du secteur de l action sociale est versée par les structures de l ESS. L ESS reste peu développée dans l industrie, la construction et le commerce. Ce sont principalement les coopératives qui exercent dans ces secteurs, notamment les coopératives agricoles ou les sociétés coopératives et participatives (SCOP). Lecture du graphique : dans l action sociale, 88% des rémunérations sont versées par les structures de l ESS et 12% par les autres entreprises du secteur privé. Poids de l ESS selon les secteurs d activités Action sociale 88% Enseignement 71% Arts et spectacles 42% Finance et assurance 39% Santé 35% Sports et Loisirs 34% Hébergement Restauration 4% Services aux entreprises 3% Information Communication 1% Commerce 1% Industrie et construction 0,5% Immobilier 0,1% Transport 0,1% 0% 20% 40% 60% 80% 100% ESS Privé hors ESS Source : URSSAF Côte d Or/Accoss 4ème trimestre 2011 Des caractéristiques de l emploi dans l ESS influencées par sa répartition sectorielle* Les ouvriers sont faiblement représentés dans l ESS : 14,1% contre 37,4% dans le secteur privé en Côted Or. Par contre, les professions intermédiaires (30,9% contre 19,1% pour l ensemble de l économie) et les employés (39,8% contre 31,8% dans l économie côte-d orienne) sont fortement concentrés dans ce secteur. On y retrouve très souvent les personnes occupant une position intermédiaire entre l ouvrier et le cadre. Elles travaillent pour la plupart dans l'enseignement, la santé et le social et exercent des métiers tels que instituteur, infirmière, assistante sociale, aide-soignant, éducateur spécialisé, animateur socioculturel ou aide médico-psychologue. La part des cadres est quant à elle relativement proche de celle de l économie privée (15,2% contre 11,7%). Les contrats à temps complet sont majoritaires dans l ESS mais leur part est moindre comparée à l ensemble du secteur privé (61% contre 79%). Cette proportion varie selon les secteurs d'activité : la part des temps complets est faible dans les structures exerçant dans l'enseignement (52,7%), l'action sociale (en particulier l'aide à domicile), les sports et loisirs (48%), les arts et spectacles (43,4%). Elle est à l inverse élevée dans les secteurs des activités financières (88,1%), de l industrie et de la construction (90,5%) et du commerce (89,6%). Enfin, le contrat à durée indéterminée (CDI) est la forme de l emploi salarié la plus répandue dans l ensemble de l économie et dans l ESS. Sa part est par contre plus faible dans cette dernière (77% contre 84%). Dans l ESS, la part des CDI est très variable selon les secteurs d activité : elle est de 83% dans l action sociale, 86% dans la santé et atteint 94% dans les activités financières et d assurances. Les salariés qui ne sont pas en CDI sont en contrat à durée déterminée (CDD) ou bénéficient d un autre contrat. Le recours au CDD est fréquent dans la culture (25%). Les entreprises de l industrie, la construction et du commerce comptent une part importante de leurs salariés qui bénéficient d un «autre» contrat. Ensuite, l emploi de l ESS se caractérise par un taux de féminisation de l emploi particulièrement élevé : 67% contre 49% dans l ensemble de l économie privée. *Source : INSEE CLAP 2009 Le terme «cadres» regroupent les cadres, les professions intellectuelles et les chefs d entreprises.

8 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES TERRITOIRES Evolution de la masse salariale dans les territoires Territoires où la masse salariale versée par les entreprises de l ESS a cru plus rapidement qu en Côte-d'Or Territoires la masse salariale versée par les entreprises de l ESS a cru moins rapidement qu en Côte-d'Or En % Evolution de la masse salariale de l ESS entre 2002 et 2011 dans les territoires En % 45 Côte-d'Or CA Dijon CA Beaune Plaine de Saône Vingeanne 35 Auxois-Morvan Beaunois - Hors com agglo Dijonnais - Hors com agglo Côte-d'Or 25 Châtillonnais Seine et Tilles en Bourgogne Source : Urssaf Côte-d Or / Acoss 4 ième trimestre 2011, Indice de base 100 en 2002 L évolution est calculée chaque année par rapport à l année de référence Un poids de l ESS qui varie selon les territoires La masse salariale de l ESS est davantage concentrée que celle du reste de l économie. En effet, la communauté d agglomération, concentrant 47% de la population côte-d'orienne, polarise 67% de la masse salariale du secteur privé contre 75% de la masse salariale de l ESS. Par contre, le dijonnais hors communauté d agglomération, qui concentre 12% de la population et 6% de la masse salariale des entreprises du privé, regroupe seulement 4% de la masse salariale de l ESS. Nombre d établissements et poids de la masse salariale de l ESS dans les territoires Le poids de l ESS varie fortement entre les territoires : l ESS distribue seulement 5% des rémunérations du secteur privé dans le Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne et 14,5% dans celui du Châtillonnais. Même si la masse salariale de l ESS est numériquement plus forte en milieu urbain, son poids reste très significatif dans les zones les plus rurales comme le Châtillonnais (14,5%) et le Pays Plaine de Saône Vingeanne (12,5%) ce qui renforce la cohésion territoriale de l ESS. Poids de l'ess (en %) 5% 6.3% - 7.3% 8.8% % (Moyenne départementale) 12% % Nombre d'établissements

9 Caractéristiques de l ESS selon les territoires L objectif de l étude est d essayer d expliquer les disparités d implantation de l ESS entre les territoires. Différents indicateurs relatifs à la démographie et à l emploi ont été utilisés afin d étudier les facteurs de différenciation socio-économiques des territoires côte-d oriens. L implantation de l ESS dépendrait en premier lieu des caractéristiques intrinsèques des territoires même si d autres facteurs peuvent être pris en compte. En Côte d Or, le poids de l ESS est corrélé positivement avec : le poids de l économie dite «résidentielle», l indicateur de chômage et la part de demandeurs d emploi de longue durée, la part des employés dans la population active résidente. Le poids de l ESS est important dans les territoires dont l activité est principalement tournée vers l économie résidentielle c est-à-dire vers la satisfaction directe des besoins de la population : c est le cas de l agglomération dijonnaise où 75% des emplois relèvent de cette économie et le poids de l ESS est de 12%. Un indicateur de chômage élevé, une part importante de demandeurs d emploi sont des indicateurs pour les territoires connaissant des difficultés économiques ou exerçant une attraction pour les actifs supérieure à son potentiel d emploi. Ils vont de pair avec un poids important de l ESS : c est le cas du Châtillonnais, de l agglomération dijonnaise et du pays de l Auxois- Morvan. Le caractère rural des territoires peut renforcer l isolement de certaines catégories de personnes et nécessite le développement de services appropriés que l ESS peut fournir (association d aide à domicile, etc.) : c est le cas pour le Châtillonnais ou la partie nord du pays de l Auxois-Morvan. Les territoires en pleine expansion démographique, causée par le mouvement de périurbanisation, voient le poids de l ESS dans leur économie augmenter de plus en plus. L installation de nouveaux habitants (bien plus souvent des couples avec enfants) entraîne le développement de service à la population et plus généralement de l économie résidentielle : c est le cas du Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne, où l activité de l ESS a augmenté de 111% entre 2002 et 2011, et du dijonnais hors agglomération. L ESS est alors composée de nombreuses associations du secteur sports, loisirs et culture. Aussi, le développement de l économie productive peut être un facteur expliquant une faible présence de l ESS. C est le cas du Pays Seine-et-Tilles en Bourgogne où le poids de l ESS est seulement de 5%. Les territoires où la part des agriculteurs et des artisans parmi les actifs est la plus importante connaissent un poids plus faible de l ESS. L ESS est alors composée de coopératives agricoles spécialisées dans la transformation ou la commercialisation de produits, d établissements de services aux entreprises (notamment les groupements d employeurs) qui accompagnent les entreprises agricoles et industrielles. C est le cas dans le Châtillonnais et le pays Auxois-Morvan. Dans tous les territoires hormis l agglomération dijonnaise, l ESS est très présente dans le secteur de l action sociale. On y retrouve des établissements de l aide à domicile, d hébergement social pour personnes handicapées ou âgées ou d aide par le travail. Ce sont souvent des institutions de grande taille implantées depuis de nombreuses années.

10 Territoires Chiffres clés de l ESS Caractéristiques du territoire Caractéristiques de l ESS Châtillonnais 57 établissements de l ESS soit 11% de l ensemble 14,5% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 10,6 millions d euros, + 62,4% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire où le poids de l ESS est le plus élevé Territoire à caractère rural Emploi agricole et industriel plus fortement représenté (15,4% et 18,2%) Décroissance de la population (-6,7%) Part des personnes âgées la plus élevée (31%) Indicateur de chômage élevé (15%) Part des demandeurs d emploi de longue durée la plus importante du département (46,3%) 62,4% de la masse salariale distribuée dans l action sociale Implantation d établissements exerçant dans l agriculture, l industrie agro-alimentaire, le commerce (notamment des coopératives de transformation ou de commercialisation), ainsi que de nombreux groupements d employeurs : en lien avec le caractère agricole et industriel du territoire Poids des activités financières et d assurances faible (7,1% contre 17,9% au niveau départemental) Plaine de Saône Vingeanne 56 établissements de l ESS soit 10% de l ensemble 12,5% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 10,5 millions d euros + 34,6% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère rural Emploi industriel et agricole très présent (7,9% et 16,8%) Territoire en expansion démographique (+12,9%) Indicateur de chômage élevé (12%) Variation de l emploi défavorable (-8,2%) Concentration de l ESS dans 2 secteurs : 85% de la masse salariale de l ESS distribuée dans l action sociale 11% dans le secteur des activités financières et d assurances Auxois-Morvan 142 établissements de l ESS soit 10% de l ensemble 9,1% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 23 millions d euros + 51,6% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère rural Emploi industriel plus fortement représenté - plus forte spécificité (21%) Croissance démographique modérée (+1,3%) Part des personnes âgées plus élevée (29%) Variation de l emploi défavorable sur la partie sud ( -2,3%) Proportion plus élevée de la masse salariale distribuée dans les secteurs industriels, de la construction, des services aux entreprises (coopératives, groupements d employeurs) : en lien avec le caractère agricole et industriel du territoire Seine et Tilles 49 établissements de l ESS soit 13% de l ensemble 5% de la masse salariale privée versée par l ESS, soit 6,6 millions d euros + 110,5 % de masse salariale distribuée par l ESS Territoire où le poids de l ESS est le plus faible mais où la masse salariale distribuée a eu la croissance la plus forte Territoire à caractère rural Part d emplois industriels la plus forte (26%) Développement de l économie résidentielle Territoire en expansion démographique (+8,7%) Variation de l emploi favorable (+4,4%) 75% de la masse salariale distribuée dans l action sociale 10,6% de la masse salariale distribuée par les établissements bancaires et d assurances De nombreux établissements dans les sports et loisirs qui peut s expliquer par l expansion démographique du territoire

11 Territoires Chiffres clés de l ESS Caractéristiques du territoire Caractéristiques de l ESS Dijonnais Agglomération établissements de l ESS soit 12% de l ensemble 12% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 301 millions d euros, + 32,6% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère urbain Stagnation de la population (+0,1%) Part des jeunes plus élevée ainsi que des cadres et des professions intermédiaires (41%, 10% et 16%) Indicateur de chômage élevé (14,6%) Variation de l emploi défavorable (-2,5%) Poids faible du secteur de l action sociale dans l ESS : 35,8% de la masse salariale distribuée contre 43,5% au niveau départemental Poids des activités bancaires et d assurances, d enseignement et de santé Dijonnais hors agglomération 107 établissements de l ESS soit 10% de l ensemble 7,3% de masse salariale privée, soit 17 millions d euros, est versée par l ESS + 54,1% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère urbain Développement de l économie résidentielle Part élevée de l économie productive Territoire en pleine expansion démographique (+12%) Variation de l emploi favorable (+4,6%) 67% de la masse salariale distribuée dans l action sociale Poids important de l industrie et la construction (14.8%) : implantation de coopératives de production et d associations dans la récupération Poids faible des activités bancaires et d assurances qui peut s expliquer par la proximité de Dijon De nombreux établissements dans les sports et loisirs en lien avec l expansion démographique du territoire Beaune Agglomération 117 établissements de l ESS soit 8% de l ensemble 6.3% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 22 millions d euros + 49,4% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère urbain Population qui stagne Emploi agricole plus fortement représenté (11%) 61% de la masse salariale distribuée dans l action sociale 5,6% dans le commerce lié à l implantation de coopératives, notamment dans le commerce de produit agricole Beaune hors agglomération 70 établissements de l ESS soit 8% de l ensemble 8,9% de masse salariale privée versée par l ESS, soit 12 millions d euros + 36,6% de masse salariale distribuée par l ESS Territoire à caractère urbain Territoire en pleine expansion démographique (+9%) Emploi agricole plus fortement représenté (11,3%) 70,6% de la masse salariale distribuée dans l action sociale Forte implantation des banques et des assurances

12 NOTE METHODOLOGIQUE Le champ de l étude porte sur l ensemble des établissements du secteur privé (y compris l éducation et la santé relevant du secteur concurrentiel, hors salariés de particuliers employeurs et agriculture). Le périmètre de l'économie sociale et solidaire (ESS) étudié comprend les associations, les coopératives, les mutuelles et les fondations. Le champ d étude se rapporte au périmètre entériné nationalement et régionalement qui s appuie sur la définition statutaire de l ESS. Le périmètre de l'ess est consultable sur le site de la CRESS ( ou de l'insee ( Les organisations de l ESS appartiennent au secteur privé. Dans ce document, le secteur privé regroupe donc les structures de l ESS et les autres entreprises du secteur privé (sauf s il est précisé «privé hors ESS»). Le terme «Associations» regroupe dans ce document les formes juridiques suivantes : associations déclarées, associations intermédiaires, associations d insertion par l économique, associations reconnues d utilité publique, associations de droit local (Alsace-Moselle), groupements d employeurs. Le terme «Coopératives» regroupe les formes SARL (Sociétés anonymes à responsabilité limité), SA (Sociétés anonymes) et sociétés civiles coopératives de construction, de consommation, de commerçants, entre médecins, artisanales, agricoles, bancaires, de transport, de production (SCOP), d intérêt collectif (SCIC), d intérêt maritime, de HLM, d intérêt collectif agricole (SICA), d utilisation de matériel agricole en commun (CUMA) et sociétés de caution mutuelle. Le terme «Fondations» correspond à tout type de fondation qui n est pas sous égide d une autre fondation (par exemple de la fondation de France), et en particulier les fondations d entreprises. Le terme «Mutuelles» regroupe les mutuelles régies par le code des assurances (ou mutuelles d assurance) et les mutuelles régies par le code de la mutualité (mutuelles santé et prévoyance). La source URSSAF : Les employeurs du Régime général de Sécurité Sociale déclarent leurs cotisations sociales aux URSSAF à l aide du Bordereau Récapitulatif des Cotisations (BRC). Définitions et indicateurs La masse salariale est l ensemble des rémunérations sur lesquelles repose le calcul des cotisations d'assurance sociale. Il comprend le salaire de base auquel s'ajoutent des compléments légaux sous formes de primes, de rémunérations d'heures supplémentaires, de gratifications et d'avantages en nature. Les établissements employeurs sont les établissements possédant une masse salariale non nulle au 4e trimestre de l'année considérée. L effectif salarié déclaré par l entreprise sur son BRC correspond à son effectif en fin de trimestre. Chaque salarié faisant partie de l établissement au dernier jour du trimestre compte pour un, quelle que soit sa durée d emploi durant le trimestre. Cet effectif fait l objet de contrôles de qualité (courrier de relance lorsque l effectif est omis, contact Afin d étudier les facteurs de différentiation socio-économiques, les données recensées pour chaque territoire sont les suivantes : Données démographiques (source : Insee-Recensement de la Population 2009) Part du rural (part des communes de moins de habitants (cf définition des unités urbaines 2010)) Part des moins de 30 ans Part des plus de 60 ans Variation de la population entre Part de chaque Profession et Catégorie Socioprofessionnelle (agriculteurs, artisans, cadres supérieurs, employés, ouvriers et professions intermédiaires) Données de l emploi (sources : URSSAF de Côte-d Or, Pôle Emploi, Insee ) Part de l emploi dans l agriculture ( emploi au lieu de travail, RP 2009) Part de l emploi dans l industrie (emploi au lieu de travail, RP 2009) Variation de l emploi salarié (secteur marchand) entre 2007 et 2011 ( URSSAF de Côte-d Or - Acoss) Indicateur de chômage (nombre de demandeurs d emploi de catégorie ABC au 31/12/2011 / nombre d actifs résidents RP 2009) Part des demandeurs d emploi de longue durée (inscrits à Pôle Emploi au 31/12/2011) Poids de l économie résidentielle (% salariés travaillant dans des activités relevant du domaine privé ou public mises en œuvre localement pour la production de biens et de services visant la satisfaction de la population, Insee Clap 2009).

13 Part de l'ess Ruralité Moins de 30 ans Plus de 60 ans Evol. population entre Evol. emploi salarié Indicateur de chômage estimé au 31/12/2011 Demandeurs d'emploi de longue durée Emploi dans l'industrie Emploi dans l'agriculture CA Beaune 6.3% 48,5% 34,3% 24,1% +3,7% -2,2% 11,9% 37,2% Beaunois 8,9% 66,5% 34,8% 23,5% +9,1% -5,2% 12,5% 42,3% Châtillonnais 14,5% 73,6% 29,8% 31,0% -6,7% -6,1% 15,0% 46,3% CA Dijon 12,0% 2,7% 40,8% 21,5% +0,7% -2,5% 14,5% 37,9% Dijonnais hors Agglo 7,3% 70,4% 36,1% 19,0% +12% 4,6% 9,1% 39,8% Auxois- Morvan Nord 8,8% 62,6% 31,1% 28,6% -1,8% 0,7% 12,5% 42,7% Auxois- Morvan Sud 9,7% 86,8% 31,1% 29,2% +4,5% -2,3% 11,4% 39,1% Plaine Saône Vingeanne 12,5% 76,8% 36,0% 22,1% +12,9% -8,2% 11,5% 40,4% Seine-et-Tilles 5,0% 62,1% 35,7% 21,5% +8,8% 4,4% 10,9% 39,3% 14,8% 11,0% 18,7% 11,3% 18,2% 15,4% 11,3% 0,4% 20,2% 7,3% 22,3% 8,3% 17,1% 8,9% 16,8% 7,9% 25,5% 6,9% Côte-d'Or 10,7% 36,8% 37,2% 22,8% +3,4% -2,1% 11,5% 39,2% 14,9% 4,1% Cadres, Artisans, professions Professions Economie Agriculteurs commerçants et intellectuelles intermédiaires Employés* Ouvriers* Retraités* résidentielle * chefs d'entreprise supérieures * * * CA Beaune 56% 3% 5% 6% 13% 17% 16% 28% Beaunois 54% 2% 3% 6% 11% 16% 20% 29% Châtillonnais 64% 4% 4% 3% 9% 14% 17% 36% CA Dijon 75% 0% 2% 10% 16% 17% 12% 24% Dijonnais hors Agglo 55% 1% 4% 9% 18% 17% 15% 24% Auxois-Morvan Nord 67% 3% 4% 4% 11% 16% 16% 33% Auxois-Morvan Sud 69% 3% 5% 4% 10% 15% 16% 35% Plaine Saône Vingeanne 65% 2% 4% 5% 13% 19% 17% 28% Seine-et-Tilles 44% 2% 4% 6% 14% 17% 17% 27% Côte-d'Or 70% 1% 3% 8% 15% 16% 14% 26% * personnes de plus de 15 ans Pour en savoir plus : Nelly Fichet (CRESS de Bourgogne - Carole GIRARDOT (URSSAF de la Côte d Or - Céline ROUOT (MDEF du bassin Dijonnais - Retrouver les publications de la MDEF sur de la CRESS sur et celles de l Urssaf sur (rubrique Stats économiques).

14

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés

L Economie Sociale et Solidaire en Pays Sud Bourgogne. Chiffres-clés L Economie Sociale et Solidaire Chiffres-clés Préambule : l'economie Sociale et Solidaire et la Chambre Régionale de l'economie Sociale et Solidaire L'Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et

Plus en détail

Chiffres-clés de l ESS

Chiffres-clés de l ESS N 2 - Mai 2011 Des services à la personne au secteur industriel, les structures de l'economie Sociale et Solidaire sont présentes dans tous les secteurs d'activité et jouent un rôle primordial dans l'économie

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR

INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR INTRODUCTION... 1 1. ENTREPRENDRE AUTREMENT... 2 1.1. REPERES HISTORIQUES : UN MOUVEMENT DEJA ANCIEN... 2 1.2. VALEURS FONDATRICES : L HUMAIN AU CŒUR DE L ECONOMIE... 8 1.3. QUATRE CATEGORIES JURIDIQUES

Plus en détail

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale

4.1. Sources. Champs. et méthodes. de l ESS. Liste des catégories juridiques incluses dans le champ de l économie sociale 4.0 Sources et méthodes Le périmètre a été établi en collaboration avec l INSEE et les méthodologies de traitement sont harmonisées au sein du réseau national des observatoires des Chambres Régionales

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON EN 2010 Septembre 2011 Cécile BAZIN Marie DUROS Henitsoa RAHARIMANANA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CORSE EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région

De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région. Poids des emplois de l ESS / Emplois de la région N 4 - Année 2015 De l Économie Sociale et Solidaire en Bourgogne Les emplois de l en France 4 000 22 500 12 100 11 200 145 260 59 700 159 900 71 800 116 100 55 500 146 500 57300 388 100 82 700 27 900 112

Plus en détail

de l économie sociale et solidaire en lorraine

de l économie sociale et solidaire en lorraine Juin 2012 >>>>> de l économie sociale et solidaire en lorraine lorraine L économie sociale est un groupement de personnes et non de capitaux, adhérant à des valeurs communes : la liberté d adhésion, la

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total

N 14 - février 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique. Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 14 - février 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Martinique Un secteur féminisé et 9 % de l emploi salarié total En 2009, en Martinique,

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN FRANCHE-COMTÉ EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier

Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Les salariés de l économie sociale : un profil particulier Avec près de 220 000 contrats en 2006, l économie sociale régionale rassemble plus de 11% des contrats de l ensemble du secteur privé et semi-public.

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE ARDENNE EN 2012 Juin 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi

Plus en détail

Décembre 2012 Avec le concours financier de:

Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire dans le département du Pas-de-Calais Décembre 2012 Avec le concours financier de: L Economie Sociale et Solidaire Département du Pas-de-Calais Sommaire : La structure des

Plus en détail

L'économie sociale et solidaire. Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais. Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015

L'économie sociale et solidaire. Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais. Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015 L'économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l'economie Sociale et Solidaire_Décembre2015 Chiffres Clés : Département du Pas-de-Calais Le Département du Pas-de-Calais regroupe : 45 intercommunalités

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN BOURGOGNE EN 2011 Septembre 2012 Cécile BAZIN Marie DUROS Noël TADJINE Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie sociale en

Plus en détail

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN RHONE ALPES Emploi en 2008 et conjoncture Cécile BAZIN Alexis GUYONVARCH Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2008 : Plus de 23 400 établissements employeurs. Près

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées

L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées L Economie Sociale et Solidaire dans le Pays des sept vallées Feuillet Décembre2012 Avec le concours financier de: La structure des établissements et des emplois de l économie sociale et solidaire Cartographie

Plus en détail

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007

PANORAMA. de l Economie Sociale en Haute-Normandie J U I N 2 0 1 0. 2 emplois nets sur 10 créés par l Economie Sociale entre 2005 et 2007 PANORAMA de l Economie en Haute-Normandie J U I N 2 1 EDITO La Chambre Régionale de l Economie (CRES) de Haute- Normandie est heureuse de vous présenter ce premier Panorama de l Economie dans notre Région.

Plus en détail

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre

Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Décembre 2011 N 4 Les départs à la retraite des effectifs salariés de l ESS en région Centre Un vieillissement important des actifs de l ESS Objectif de ce panorama A travers la présentation des chiffres

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS)

NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) NOMENCLATURE ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE (ESS) Nomenclature ESS Nomenclature d'activité Nomenclature Catégorie Juridique 100 Coopérative 110 Coopérative secteur agricole 111 Sociétés de coop. agricole 112

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud

L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Hors-Série n 1 Juin 2012 L ESS sur le Pays Sologne Val Sud Editorial Le Pays Sologne Val Sud jouit d une attractivité résidentielle qui se reflète dans le dynamisme démographique de nos communes, la vitalité

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur. et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Les jeunes en Provence-Alpes-Côte d Azur et leur implication dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE

PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE LES DE PUbLICAtIONS L ObSErVAtOIrE N 26 OCtObrE 2014 D E L É CO N O M I E S O C I A L E E t S O L I DA I r E Du fait de son ancrage territorial historique, l Économie Sociale et Solidaire est partie intégrante

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN GUYANE EN 2013 Juin 2014 Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Amadou BA Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS Economie sociale et solidaire dans l'entente PANORAMA Décembre 2013 Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Numéro 107 : février 2008

Numéro 107 : février 2008 Numéro 107 : février 2008 L économie sociale et solidaire fortement ancrée dans les territoires de Midi-Pyrénées En Midi-Pyrénées, l économie sociale et solidaire compte près de 11 000 établissements employeurs

Plus en détail

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion.

L ESS A LA REUNION MDEN 2014. Jean Max BOYER. Maison de l Emploi du Nord de La Réunion 12, rue Champ Fleuri 97 940 Sainte-Clotilde www.mden-reunion. L ESS A LA REUNION MDEN 2014 Jean Max BOYER En 2011, l ESS regroupe, à La Réunion, plus de 1 900 établissements employeurs et 23 343 salariés, soit 11 % de l emploi salarié de la région. Entre 2010 et

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE. Document intermédiaire. Version Avril 2015 Document intermédiaire Sciences Po Grenoble L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LE TERRITOIRE ARDECHE CENTRE Document intermédiaire Version Avril 2015 Rédigé par Amélie Artis et Elise Chagot, Sciences

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre

Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre Octobre 2013 N 7 Évolution de l emploi dans l Économie Sociale et Solidaire en région Centre L ESS, un gain d emploi pour la région Centre Les effectifs salariés de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)*

Plus en détail

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014

L Économie Sociale et Solidaire. en Moselle - 2014 L Économie Sociale et Solidaire en Moselle - 2014 L économie SOCIALE ET SOLIDAIRE (ESS) Jusqu à la loi du 31 juillet 2014, l économie Sociale et Solidaire se fondait sur les principes fondateurs, édictés

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Tableau de bord statistique

Tableau de bord statistique Note d information : La méthodologie précisant le périmètre statistique du champ Jeunesse et Sports dans le cadre de ce projet, est présentée dans Amélioration la fiche «Guide méthodologique de». la connaissance

Plus en détail

Les données par familles

Les données par familles 28 Les données par familles 3. Une diversité de situations Taille des établissements par familles 1% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% Coopératives Mutuelles Associations Foations Ensemble ESS Hors ESS 1% % 25 salariés

Plus en détail

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne

La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne La place de l économie sociale et solidaire en Bretagne En Bretagne, l économie sociale et solidaire pèse un peu plus qu en moyenne en province. La région se singularise par la forte présence des coopératives

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET

ECONOMIE SOCIALE. Emploi en 2009 EN REGION CENTRE. Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN REGION CENTRE Emploi en 2009 Cécile BAZIN Iwanig LE VAILLANT Jacques MALET LES CHIFFRES CLEFS EN 2009 : Plus de 8 000 établissements employeurs Près de 87 000 salariés, soit 12,6% du

Plus en détail

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais

Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais Etude sur la parité et l égalité entre femmes et hommes au sein de l Economie Sociale et Solidaire du Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire (ESS) attire de nombreuses femmes qui désirent s

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011

Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011 Panorama de l Economie Sociale et Solidaire sur le territoire Me tropole Savoie en 2011 Source : données Insee CLAP 2011 Observatoire National de l ESS CN CRESS Contenu I. Introduction... 4 II. Présentation

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Objectifs. Pour agir, il faut connaître : quels sont les contours de l Économie Sociale et Solidaire dans la région des Pays de la Loire?

Objectifs. Pour agir, il faut connaître : quels sont les contours de l Économie Sociale et Solidaire dans la région des Pays de la Loire? 30 mars 2009 Objectifs Pour agir, il faut connaître : quels sont les contours de l Économie Sociale et Solidaire dans la région des Pays de la Loire? Les établissements de la région : leur nombre, le nombre

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Octobre 2015 SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL ETAT DU TISSU ASSOCIATIF ET BILAN DE L EMPLOI DES STRUCTURES PRIVEES NON LUCRATIVES EN 2014 En bref Le Centre de ressources DLA du champ social, médico-social et

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014

L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014 L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE À LA RÉUNION EN 2014 Juin 2015 Mélanie BAZOGE Cécile BAZIN Marie DUROS Guillaume PREVOSTAT Jacques MALET Une observation continue Ce bilan régional de l emploi dans l économie

Plus en détail

Une typologie des paysages socio-sanitaires en France

Une typologie des paysages socio-sanitaires en France notes et documents n 1 - avril 1998 Une typologie des paysages socio-sanitaires en France Présentation synthétique des résultats concernant la Bourgogne Source : Étude CREDES n 1220 avril 1998 U notes

Plus en détail

L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants

L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants L'ESS au sein du territoire de la Métropole Européenne de Lille : Une économie au service des habitants Conférence de presse du 18 février 2015 Benoît Werquin (Insee) Une économie au service des habitants

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Les non-salariés pluri-actifs permanents

Les non-salariés pluri-actifs permanents Les non-salariés pluri-actifs Franck Evain* Les pluri-actifs, c est-à-dire les personnes qui cumulent de manière permanente activité salariée (hors fonction publique d État) et activité non salariée, sont

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Zones Franches Urbaines

Zones Franches Urbaines Zones Franches Urbaines mode d emploi Les éditions de la DIV Exonérations en zones franches urbaines (ZFU) Synthèse Exonération de taxe professionnelle (TP) Entreprises employant au plus 50 salariés à

Plus en détail

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations

BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations BRC Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations Les statistiques trimestrielles ou annuelles sont basées sur les Bordereaux Récapitulatifs de Cotisations (BRC) remplis par les établissements employeurs du

Plus en détail

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE. Juin 2010 version 2

LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE. Juin 2010 version 2 LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN CORSE Juin 2010 version 2 Avant-propos Les associations de solidarité rendent des services essentiels aux populations les plus fragiles. C est leur vocation.

Plus en détail

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003

Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 Caractérisation du travail saisonnier lié à la fréquentation touristique en Provence-Alpes-Côte d Azur en 2003 PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR RAPPORT D'ÉTUDE Septembre 2006 N 8 Cette étude a été réalisée dans

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

EN R H ÔNE-ALPES. L emploi en 2007. Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET

EN R H ÔNE-ALPES. L emploi en 2007. Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET ECONOMIE SOCIALE EN R H ÔNE-ALPES L emploi en 2007 Cécile BAZIN Jean-Baptiste PIOCH AUD Jacques MALET CHH IFFRES CLEFS : Plus de 22.300 établissements employeurs en 2007 Plus de 226.000 salariés, dont

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS

6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS 6.1. PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX, COÛT DU TRAVAIL ET COMPÉTITIVITÉ : UNE ANALYSE COMPARÉE DE LA FRANCE ET DES PRINCIPAUX PAYS EUROPÉENS Le coût du travail est un élément décisif de la compétitivité. Mais il n

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail