Rapport annuel Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel 2009 2010 Canada"

Transcription

1 Rapport annuel Canada

2 L Institut d assurance du Canada Rapport annuel The Insurance Institute of Canada Annual Report Rapport annuel

3 Organisation et buts Les instituts d assurance sont les organismes éducatifs de l industrie de l assurance de dommages. Le premier institut fut fondé à Toronto, en D autres suivirent à Montréal, Winnipeg et Vancouver. On trouve maintenant des instituts régionaux dans toutes les provinces du pays. En 1952, tous les instituts régionaux s associèrent avec l Institut d assurance du Canada, afin d établir des normes uniformes d enseignement et d examen. L Institut détermine le programme des cours, publie les manuels appropriés au Canada, dispense des cours de formation à distance, fait passer des examens au palier national et procède à l élection de diplômes. L Institut tient un concours portant sur un texte original (essai, travail de recherche, mémoire, article ou autre écrit se rapportant aux assurances I.A.R.D.). Les instituts régionaux fournissent aux étudiants les services nécessaires sur place, organisent des cours et des groupes d étude, voient à la tenue des examens, mettent des bibliothèques d assurance à la disposition des membres, encouragent des associations de diplômés et des cercles d art oratoire, contribuent à la tenue de séminaires et d ateliers ainsi qu à la poursuite de recherches visant à favoriser la compétence professionnelle et les progrès en assurances I.A.R.D. Rapport annuel

4 Droits, obligations et responsabilités des membres ARTICLE V Les Fellows Professionnels d assurance agréés, les Professionnels d assurance agréés, les Professionnels d assurance agréés honoraires, les Fellows et les Associés (ci-après appelés «les diplômés de l Institut») sont tenus d observer les dispositions du code de déontologie ci-dessous ainsi que des mesures disciplinaires qui s y rattachent. De plus, tout autre membre deviendra inadmissible à l élection à titre de Fellow Professionnel d assurance agréé ou de Professionnel d assurance agréé s il contrevient au Code de déontologie ci-après. Code de déontologie Dans l exercice de leur profession comme dans tout ce qui peut s y rattacher, les diplômés de l Institut doivent subordonner leur intérêt personnel à celui du public, du client ou de l employeur, ou de l Institut et de la profession, selon le cas. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de transgresser la loi ou les règlements ayant force de loi et de participer volontairement, ou même de prêter leur nom, à tout acte illégal de la part de leur employeur ou de leur client. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de se livrer volontairement, en violation de leurs obligations, à la fausse déclaration ou à la dissimulation de circonstances constitutives d un risque pouvant en affecter l assurance ou la gestion. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de signer ou cautionner de quelque façon que ce soit un document dont ils connaissent la fausseté ou la nature trompeuse ou dont la rédaction est susceptible d induire en erreur. Les diplômés de l Institut doivent garder le plus grand secret sur les affaires de leurs employeurs ou clients, et s abstenir d en divulguer quelque aspect que ce soit à moins que la loi ne les y oblige. Les diplômés de l Institut doivent vérifier les besoins de leurs clients ou commettants; ils doivent s abstenir d entreprendre des travaux paraissant dépasser leur compétence. Dans toutes leurs transactions, les diplômés de l Institut doivent se comporter dignement et éviter toute conduite susceptible de nuire à l industrie des assurances ou à l Institut. 84 L Institut d assurance du Canada

5 Table des matières Liste des membres souscripteurs au palier national Conseil des gouverneurs Conseil des gouverneurs Photo : Conseil des gouverneurs - Présidents antérieurs du Conseil : Assemblée générale annuelle - octobre Allocution du président du Conseil lors de la 57 e Assemblée générale annuelle : octobre Rapports Rapport du Conseil de l enseignement...10 Lauréats Statistiques relatives aux inscriptions (programme de PAA)...19 Rapport du Conseil des professionnels...21 Rapport du trésorier...32 Rapport des vérificateurs...32 États financiers...33 Rapports régionaux...49 Rapport régional de l Ouest...50 Rapport régional de l Ontario...54 Rapport régional du Québec...56 Rapport régional de l Atlantique...58 Procès-verbal de la 57 e Assemblée générale annuelle de l Institut d assurance du Canada...61 Récipiendaires du Témoignage du mérite...64 Professionnels d assurance agréés honoraires...65 Présidents antérieurs du Conseil...66 Services d enseignement connexes Auteurs et conseillers Correcteurs d exercices et surveillants Animateurs des cours magistraux Diplômés du programme de Fellow...70 Récipiendaires d un Certificat d enseignement prolongé...72 Diplômés, Professionnels d assurance agréés...72 Instituts régionaux et sections...à la fin Peter G. Hohman, MBA, FCIP, ICD.D Président et chef de la direction Siège administratif 18, rue King Est, 6 e étage Toronto (Ontario) M5C 1C4 Rapport annuel

6 Liste des membres souscripteurs au palier national 2010 Promutuel L Abitibienne, S.M.A.G. ACE INA Insurance Alberta Motor Association Insurance Algoma Mutual Insurance Company Allstate du Canada, Compagnie d Assurances Antigonish Farmers Mutual Insurance Company Aon Re Canada Aon Reed Stenhouse Inc. Promutuel Appalaches - St-François Aviva Canada Inc. Groupe AXA au Canada Ayr Farmers Mutual Insurance Company Bay of Quinte Mutual Insurance Company Boiler Inspection & Insurance Company of Canada Promutuel Bois-Francs, S.M.A.G. Brant Mutual Insurance Company CAA Insurance Company (Ontario) La Capitale, Compagnie d Assurance Générale Cayuga Mutual Fire Insurance Company Chartis Insurance Chubb du Canada Compagnie d Assurance CNA, division canadienne Coachman Insurance Company Commonwealth Insurance Company Compagnie d assurance générale Co-operators Crawford and Company (Canada) Inc. La Compagnie d assurance générale Cumis Cunningham Lindsey Canada Limited C.U.R.I.E. Dale Parizeau Morris MacKenzie Groupe Desjardins, Assurances générales Promutuel Deux-Montagnes La Compagnie d assurance générale Dominion du Canada Promutuel Drummond, S.M.A.G. Dufferin Mutual Insurance Company Ecclesiastical Insurance Office plc The Economical Insurance Group Groupe ENCON inc. Erie Mutual Fire Insurance Company Le Groupe Estrie-Richelieu La Fédération Compagnie d Assurances du Canada Folksamerica Reinsurance Company La Société Générale de Réassurance Germania Mutual Insurance Company Glengarry Mutual Insurance Company Gore Mutual Insurance Company La Compagnie d Assurance et de Garantie Grain Hay Mutual Insurance Company Howick Mutual Insurance Company Intact Compagnie d assurance Kent & Essex Mutual Insurance Company Kernaghan Adjusters Limited The Kings Mutual Insurance Company L & A Mutual Insurance Company Lanark Mutual Insurance Company Lloyd s Canada Compagnie canadienne d assurance générale Lombard Lotbinière, S.M.A.G. Société d assurance publique du Manitoba Mennonite Mutual Fire Insurance Company Metro General Insurance Corporation Ltd. S.M.A.G. de Montmagny-L Islet La Compagnie d Assurance Motors La Munich du Canada, Compagnie de Réassurance The Mutual Fire Ins. Co. of British Columbia North Blenheim Mutual Insurance Company 2 L Institut d assurance du Canada

7 Liste des membres souscripteurs au palier national 2010 North Kent Mutual Fire Insurance Company North Waterloo Farmers Mutual Ins. Co. Old Republic Insurance Company of Canada Ontario School Boards Insurance Exchange Oxford Mutual Insurance Company PAFCO Insurance Company PARIS RE Partner Reinsurance Europe Ltd. Peace Hills General Insurance Company Peel Maryborough Mutual Insurance Company Trillium Mutual Insurance Company L Unique, Compagnie d assurance générale Promutuel La Vallée, S.M.A.G. Promutuel Vaudreuil-Soulanges Verchères, S.M.A.G. Wawanesa Compagnie Mutuellle d Assurance Western Surety Company Westminster Mutual Insurance Company Yarmouth Mutual Fire Insurance Company Le Groupe Zurich Canada Peel Mutual Insurance Company P.E.I. Mutual Insurance Company Pembridge Insurance Company The Portage La Prairie Mutual Insurance Co. Promutuel Les Prairies, S.M.A.G. RBC Assurances Red River Valley Mutual Insurance Company Promutuel des Riverains Promutuel Rivière-du-Loup Promutuel Rouyn-Noranda-Témiscamingue RSA Canada Group Saskatchewan Government Insurance Canada Saskatchewan Mutual Insurance Company Scor Canada Reinsurance Company SGI Canada Insurance Services Ltd. South Easthope Mutual SSQ, Société d assurances générales State Farm Insurance Companies Suisse de Réassurance Canada TD Assurance The Toa Reinsurance Company of America Totten Insurance Group Towers Perrin Rapport annuel

8 Conseil des gouverneurs Président du Conseil Président suppléant Représentant l ensemble des membres Président antérieur Vice-présidents régionaux Provinces de l Ouest Ontario Québec Provinces de l Atlantique Présidents des divisions enseignement professionnels Gouverneurs Président et chef de la direction Chris Fawcus (Aon Reed Stenhouse), Ontario François Faucher, BAcc, CA (TD Assurance), Québec Karen Barkley, MBA, CRM, CIP (Specialty Risk Underwriters Inc.), Ontario Noel Walpole, FCIP, ICD.D (The Economical Insurance Group), Ontario Louise Bevan Stewart, AIM, CHRP, AAM, Sud de l Alberta André Fredette, BA, FCIP (Caisse Centrale de Reassurance (CCR)), Ontario Nathalie Lamontagne, PAA, LL.B, ACS, (Dale Parizeau Morris Mackenzie ), Québec Brian Houlihan, BComm, MEd, FCIP, CRM (Royal & SunAlliance du Canada, Société d assurances), Nouvelle-Écosse Lorie Guthrie Phair, CIP, CAIB, CCIB, (LePhair Associates Ltd.), Ontario J.R. (Bob) Tisdale, MBA, FCIP, CRM (Pembridge Insurance Company), Ontario Robert Katzell, BA, LL.B (Alberta Motor Association Insurance Co.), Nord de l Alberta Doug Laird, BSc, FCIP (MHK Insurance Inc.), Nord de l Alberta Clyde Nobbee, PEng, FCIP, CRM (AXA Pacific), Sud de l Alberta Henry Miller, BA, CIP (Economical Insurance Group), Sud de l Alberta Shaun Sinclair, MBA, FCIP, CRM, Colombie-Britannique Mike Dakin, BA, CIP (Insurance Corporation of British Columbia), Colombie-Britannique Lucie Ferguson, CIP, CRM, CAIB (Coast Capital Insurance Services Ltd.), Colombie-Britannique (Île de Vancouver) Peter Hammill, BBA, CIP (Delong & Associates Inc.), Île-du-Prince-Édouard Ted Teterenko, MBA, FCIP, (Société d assurance publique du Manitoba), Manitoba Wayne Budge, CIP (La Fédération Compagnie d Assurances du Canada), Manitoba Carol Goldsworthy, CIP (TD Assurance), Nouveau-Brunswick Steve McQueen (The Tottenham Group), Nouveau-Brunswick Sandra Reinders (Sackville Insurance), Nouvelle-Écosse Walter Tingley, CIP (Crawford & Company), Nouvelle-Écosse Carlos Rodrigues, MBA, CMA, FCIP (North Waterloo Farmers Mutual Insurance), Ontario Monica Kuzyk, FCIP (Curo Claims Services), Ontario Giuliano Manazzone, FCIP, CRM (Economical Insurance Group), Ontario Mukesh (Mike) Pahwa, CAIB, CIP (First Durham Insurance & Financial), Ontario Fred VanDine, CIP (Desjardins Groupe d assurances générales), Ontario Paul Hunter, CIP (Aon Reed Stenhouse), Ontario Nancy Lamontagne, C.d A.Ass., FPAA, Québec Jennifer Meshka, CIP (SaskPower), Saskatchewan Colin Warnecke, CIP (SGI Canada), Saskatchewan Patsy Cooper, FCIP, CCIB, CRM (Wedgwood Insurance), Terre-Neuve et Labrador Peter G. Hohman, MBA, FCIP, ICD.D 4 L Institut d assurance du Canada

9 Conseil des gouverneurs Président du Conseil Président suppléant Représentant l ensemble des membres Président antérieur Vice-présidents régionaux Provinces de l Ouest Ontario Québec Provinces de l Atlantique Présidents des divisions enseignement professionnels Gouverneurs Président et chef de la direction François Faucher, BAcc, CA (TD Assurance), Québec Karen Barkley, MBA, CRM, CIP (Specialty Risk Underwriters Inc.), Ontario Maurice Tulloch, BA(Econs.), MBA, CA, CMA (Aviva Canada Inc.), Ontario Chris Fawcus (Aon Reed Stenhouse), Ontario Louise Bevan Stewart, AIM, CHRP, AAM, Sud de l Alberta Carlos Rodrigues, MBA, CMA, FCIP (North Waterloo Farmers Mutual Insurance), Ontario Nancy LaMontagne, PAA, LL.B, ACS, (Dale Parizeau Morris Mackenzie ), Québec Brian Houlihan, BComm, MEd, FCIP, CRM (Royal & SunAlliance du Canada, Société d assurances), Nouvelle Écosse Lorie Guthrie Phair, CIP, CAIB, CCIB, (LePhair Associates Ltd.), Ontario J.R. (Bob) Tisdale, MBA, FCIP, CRM (Pembridge Insurance Company), Ontario Doug Laird, BSc, FCIP (MHK Insurance Inc.), Alberta Michele Kelly-Rankin, BA, CIP (Intact Compagnie d assurance), Alberta Clyde Nobbee, PEng, FCIP, CRM (AXA Pacific), Alberta Kevin Callbeck, BComm, FCIP (Compagnie d assurance générale Co-operators), Alberta Mike Dakin, BA, CIP (Insurance Corporation of British Columbia), Colombie-Britannique Wes Chowen, BA, CIP, CRM (Pat Anderson Insurance Group), Colombie-Britannique Lucie Ferguson, CIP, CRM, CAIB (Coast Capital Insurance Services Ltd.), Colombie-Britannique Helen Hyndman, BSc, CAIB, CIP (Hyndman & Company Ltd.), Île-du-Prince-Édouard Ted Teterenko, MBA, FCIP, (Société d assurance publique du Manitoba), Manitoba Wayne Budge, CIP (La Fédération Compagnie d Assurances du Canada), Manitoba Carol Goldsworthy, CIP (TD Assurance), Nouveau-Brunswick Steve McQueen, BBA, CIP (The Totten Group), Nouveau-Brunswick Karen McKay-Harding, CIP (The Kings Mutual Insurance Company), Nouvelle-Écosse Susanne Paulsen, FCIP, CRM (Aviva Canada), Nouvelle-Écosse Paul Martin, CIP (KRG Insurance Brokers Inc.), Ontario Cathy Turcotte, CIP (Aviva/Pilot Insurance Company), Ontario Monica Kuzyk, FCIP, CRM, ORMP (Curo Claims Services), Ontario Pino DiTullio, CIP, CRM (Portage Mutual Insurance company), Ontario Jackie Murison, CIP (Farmers Mutual Insurance Company (Lindsay)), Ontario W. Robert (Bob) Norman, CIP (Meridian Insurance Group), Ontario Paul Hunter, CIP (Aon Reed Stenhouse), Ontario Patricia St-Jean, MBA, FPAA, CRM (Aviva, Compagnie d Assurance du Canada), Québec Nathalie Lamontagne, LLB, PAA, ASC, ACS, Québec Colin Warnecke, CIP (SGI Canada), Saskatchewan Lisa Todd, FCIP, CRM (Portage LaPrairie Mutual Insurance), Saskatchewan Patsy Cooper, FCIP, CCIB, CRM (Wedgwood Insurance Limited), Terre-Neuve et Labrador David Woolley, FCIP, CRM (Atlantic Insurance Company Limited), Terre-Neuve et Labrador Peter G. Hohman, MBA, FCIP, ICD.D Rapport annuel

10 Conseil des gouverneurs : Assemblée générale annuelle octobre 2010 Assis : (de gauche à droite) François Faucher, Chris Fawcus, Noel Walpole 1 re rangée : debouts : (de gauche à droite) Sandy Reinders, Patricia St-Jean, Karen Barkley, Lorie Guthrie Phair, Louise Bevan Stewart, Brian Houlihan, Bob Tisdale, André Fredette, Maurice Tulloch, Peter Hohman 2 e rangée : debouts : (de gauche à droite) Pat Buckley, Pino DiTullio, Jackie Murison, Elizabeth Clarke, Nancy LaMontagne, Clyde Nobbee, Colin Warnecke, Carlos Rodrigues, Wes Chowen, Paul Martin, Kevin Callbeck, Doug Laird, Monica Kuzyk, Bill Doig, Ted Teterenko, Bob Norman, Lisa Todd, Mike Dakin, Patsy Cooper, Wayne Budge, Lucie Ferguson, Carol Goldsworthy, Helen Hyndman, Karen McKay-Harding. Présidents antérieurs du Conseil présents : Assis: R.E. (Bob) Farries Debouts : (de gauche à droite) H.L. (Skip) Sutherland, Robert Landry, Glenn Gibson 6 L Institut d assurance du Canada

11 Allocution du président du Conseil lors de la 57 e assemblée générale annuelle - octobre 2010 Voici comment un diplômé du nouveau programme de Fellow pourra se présenter : Je possède un diplôme universitaire J ai acquis des connaissances techniques poussées en assurance, en ayant suivi le programme de PAA Je possède des aptitudes en prise de décisions stratégiques et en leadership que j ai perfectionnées grâce à un programme d études pour cadres adapté à notre industrie Je suis en mesure d analyser d un œil critique et de synthétiser des problèmes complexes, après avoir suivi un programme de deuxième cycle et réussi 16 cours au total Je possède au moins cinq années d expérience dans l industrie de l assurance Je suis assujetti à un Code de déontologie rigoureux La marque «Synonyme de leadership» du nouveau programme de Fellow est très forte et très convaincante. Chris Fawcus Président du Conseil des gouverneurs Lorsque j ai accepté la présidence du Conseil des gouverneurs de l Institut d assurance, je l ai fait à cause de ma passion pour l éducation et le perfectionnement professionnel, et parce que je croyais que nous aurions la possibilité de participer à un certain nombre d initiatives emballantes au cours de mon mandat. De fait, l année qui vient de s écouler a été fertile en développements et en réalisations d importance. En rétrospective, notre plus grande réalisation cette année a été l inauguration du nouveau cheminement du programme de FPAA, dont le premier cours sera offert en septembre Le contenu précédent du programme, élaboré au milieu des années 70, a très bien servi nos étudiants et l industrie pendant plus de 30 ans. Notre industrie a connu de nombreux changements au cours de toutes ces années et nous avons apporté des améliorations importantes à notre programme de PAA qui a été remanié en Le moment était maintenant venu de redéfinir le titre le plus prestigieux de l industrie. Le nouveau contenu du programme de Fellow repose sur une nouvelle approche dynamique reconfirmant que le titre de FPAA est le titre professionnel le plus réputé dans l industrie. Le nouveau programme a été conçu en fonction des besoins de l industrie de l assurance de dommages; il permettra d acquérir les connaissances et les compétences que doivent posséder ceux qui aspirent à des postes de décideur et de leader de tous les niveaux et dans tous les secteurs de notre industrie. C est la prochaine étape naturelle pour tous les diplômés du programme de PAA qui désirent progresser dans leur carrière. Le nouveau programme de Fellow arrive à point nommé, compte tenu des nombreux postes de cadres que devra combler notre industrie au cours des prochaines années, comme l ont démontré clairement les études démographiques que nous avons effectuées récemment. Il aidera l industrie à faire face à ce problème en misant sur le talent et l enthousiasme de ceux qui travaillent actuellement dans notre industrie. L enthousiasme qu a suscité le nouveau programme de Fellow a presque éclipsé les autres activités remarquables de la Division de l enseignement. Le programme de PAA, par exemple, conserve sa vitalité et sa pertinence pour les gens qui œuvrent dans le domaine de l assurance de dommages; il continue de susciter une forte participation au sein de l industrie. Les cours magistraux traditionnels demeurent populaires, mais nous constatons également un intérêt croissant pour l apprentissage sur le Web comprenant exclusivement des cours en ligne, ainsi que pour la formation combinant enseignement en ligne pour certains étudiants et cours suivis en classe par d autres étudiants du même groupe. Ces nouveaux modes d enseignement nous permettront de répondre aux préférences des étudiants de demain en matière de mode d apprentissage et de communication. Notre Conseil de l enseignement fait un excellent travail et s assure que les nombreux cours du programme de PAA demeurent actuels et adaptés aux besoins des gens de l industrie. Des guides de référence de l étudiant ont également été élaborés pour accompagner les manuels des cours. Ils contiennent des études de cas supplémentaires, des modèles de questions et de réponses d examen ainsi que d autre matériel utile, qui aideront les étudiants à assimiler la matière. Le produit que nous offrons aujourd hui aux étudiants diffère considérablement de celui que nous offrions il y a seulement quelques années. Rapport annuel

12 Allocution du président du Conseil lors de la 57 e assemblée générale annuelle - octobre 2010 Nous avons également affecté des ressources afin d aider les animateurs et les instituts régionaux à offrir le meilleur environnement d apprentissage à nos étudiants. Le projet de perfectionnement des animateurs élaboré à cette fin va bon train. Son objectif est d offrir un ensemble d outils de grande qualité que les instituts régionaux et les sections pourront fournir aux animateurs des cours du programme de PAA. Faisant partie de ce projet, les outils de la série La maîtrise des compétences en enseignement permettront aux nouveaux animateurs et aux animateurs existants de développer leurs aptitudes à enseigner et constitueront la base du programme plus vaste de certification des animateurs qui est en voie d élaboration. Ces nouvelles ressources complètent le site Les échanges entre animateurs, qui comprend des modèles de tests de mi-session, des plans de leçons et des modèles de plans de cours. Cette approche à plusieurs facettes en matière de perfectionnement des animateurs nous permettra de rehausser de façon uniforme la qualité de l enseignement des cours du programme de PAA partout au Canada, et de répondre ainsi à cette préoccupation importante des étudiants et des sociétés qui nous appuient financièrement. En ce qui concerne l évaluation de notre programme de PAA, la vérification externe de nos examens et de nos procédés effectuée l an dernier garantit à nos étudiants et aux sociétés qui nous appuient financièrement que cet important aspect des titres décernés par l Institut est, bien que rigoureux, équitable, impartial et du plus haut calibre. Ce n était pas la première fois que nous soumettions nos examens à une vérification aussi minutieuse. De telles vérifications avaient eu lieu il n y a pas si longtemps en 1999 et de nouveau en 2002, et elles devraient vraisemblablement se poursuivre à l avenir. Ce genre de vérification nous fournit toujours l occasion de raffiner nos méthodes. Fait important à souligner, nous avons suivi immédiatement bon nombre des recommandations contenues dans le rapport de vérification et avons examiné par la suite la plupart des autres conclusions. Nous avons notamment suivi la recommandation d exiger la présentation d une pièce d identité avec photo des étudiants qui passent un examen de l Institut. Même s il s agit là d une nouvelle exigence de l Institut, cela n est certainement pas quelque chose de nouveau pour la plupart de nos étudiants, la majorité des universités et des collèges ainsi que les organismes chargés de l octroi des titres professionnels exigeant aussi une pièce d identité avec photo lors des examens. Cette exigence, qui entrera en vigueur en décembre, ne fera pas qu accroître la sécurité de nos examens, mais elle démontrera encore plus aux étudiants et à l industrie que nous nous soucions de l intégrité des examens et de la crédibilité du titre de PAA. Le cheminement qui mène aux titres octroyés par l Institut d assurance est difficile. Les diplômés qui obtiennent le titre de PAA et de FPAA ou qui suivent notre programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. sont en droit d être très fiers de leurs réalisations. D ailleurs, célébrer la réussite de nos nouveaux professionnels en leur compagnie est l un des aspects les plus gratifiants du mandat de président du Conseil et c est avec un immense plaisir que je me suis adressé à eux et leur ai remis leur diplôme lors des galas des lauréats tenus aux quatre coins du Canada. Je garderai toujours un souvenir impérissable du sourire qui illuminait le visage rayonnant de fierté de nos diplômés. L an dernier, les instituts d assurance avaient connu la plus forte croissance annuelle de leur histoire, avec un taux de 6,1 %, et comptaient membres au total. Nous avions prévu qu il serait difficile de maintenir ce record de tous les temps et nos prévisions se sont avérées justes. Dans l ensemble du Canada, le nombre de membres a reculé légèrement de 1,4 % pour s établir à cette année. Quoi qu il en soit, comme une personne sur trois dans l industrie est soit un étudiant soit un diplômé de l Institut, nous continuons d obtenir un soutien important et une forte participation de la part des gens et des employeurs de l industrie. Notre programme Connexion carrières a eu un rayonnement important au cours des deux dernières années. Il encourage, pour le compte de l industrie, les jeunes adultes et les personnes désireuses de changer de domaine d activité à faire carrière en assurance. Comme il est indiqué ailleurs dans le rapport, nous avons rejoint au cours de la dernière année scolaire étudiants des niveaux secondaire et postsecondaire ainsi que 3000 enseignants du niveau secondaire. Nous avons également distribué 4000 aides didactiques destinées aux professeurs du secondaire. Ceci n est qu un faible aperçu de l éventail des activités de Connexion carrières aux quatre coins du pays. Il ne fait aucun doute que ce programme est très efficace, qu il répond à un besoin important et fournit un service de grande valeur, d importance cruciale pour l avenir de notre industrie. L an dernier, la Société des PAA célébrait son 10 e anniversaire. Cette année marquante a laissé un legs durable, le programme des Prix nationaux du leadership, instauré pour célébrer les diplômés de l Institut qui sont des leaders actuels ou des leaders en devenir au sein de notre industrie. Les lauréats honorés au cours de la première année du programme étaient d un calibre exceptionnel et nous avons encore rendu hommage cette année à des diplômés qui se distinguent par leur contribution remarquable à notre profession. Il n y a pas de meilleur moyen de mettre en lumière le talent et les aptitudes des diplômés de l Institut. La Société des PAA continue de répondre aux besoins professionnels de nos diplômés de bien d autres façons, la plupart des instituts fournissant un éventail complet d occasions de 8 L Institut d assurance du Canada

13 Allocution du président du Conseil lors de la 57 e assemblée générale annuelle - octobre 2010 développement personnel et de réseautage. De plus, la Société offre une gamme élaborée de services au palier national par l entremise de son site Web et une variété de communications à l intention de ses membres, notamment des messages quotidiens, trimestriels et annuels. La Société procure quantité d autres avantages aux diplômés, comme les vastes campagnes de publicité au palier régional et national qui renforcent l intérêt pour les consommateurs de produits d assurance de faire affaire avec un diplômé de l Institut. Il est indéniable que la Société des PAA offre des avantages considérables à ses membres et à l industrie. J ai mentionné au début de mon allocution que j anticipais une année féconde à l Institut, marquée par de nombreuses initiatives emballantes. J avais tout à fait raison de le croire. De toute évidence, les instituts régionaux et l institut national ont connu de grands succès. Mon mandat à la présidence du Conseil a passé très rapidement et j ai apprécié chacune des minutes de ce grand honneur. Nous ne pourrions pas connaître de tels succès sans la contribution importante des nombreux bénévoles, partout au pays, à titre de correcteurs et surveillants des examens, d ambassadeurs de Connexion carrières, d animateurs de cours et de séminaires, de membres de conseils et de comités, etc. Je les remercie tous de leur engagement indéfectible envers la formation et les instituts. J aimerais également remercier les cadres supérieurs de l industrie qui, au cours des dernières années, ont donné généreusement de leur temps et nous ont fait profiter de leurs précieuses connaissances lors de la conception du nouveau programme remarquable de Fellow. Notre Comité de direction et notre Conseil des gouverneurs jouent un rôle essentiel dans l orientation des instituts, tant au palier régional qu au palier national. Je les remercie également de leur travail et de leur dévouement, de même que de l appui qu ils ont fourni lors de mon mandat à la présidence. Partout au Canada, nous pouvons compter sur un personnel talentueux et enthousiaste qui contribue à l excellence de l Institut. Le personnel de l Institut règle tous les problèmes qui surgissent afin de faciliter la tâche des leaders bénévoles de l Institut, ce qui nous permet de nous acquitter de nos responsabilités malgré un horaire en général très chargé. Au nom de nous tous, je les remercie mille fois de contribuer efficacement à la réalisation du mandat des instituts. Je terminerai en offrant mes meilleurs vœux à mon successeur, M. François Faucher, à qui je souhaite un mandat aussi satisfaisant et agréable que le mien. Le président du Conseil des gouverneurs, Chris Fawcus Rapport annuel

14 Rapport du Conseil de l enseignement Lorie Guthrie Phair, BA, CIP, CAIB, CCIB Vice-présidente, Division de l enseignement Le Conseil de l enseignement se penche sur des questions qui intéressent et préoccupent les étudiants. Il a examiné cette année plusieurs questions de grande envergure, tant des questions courantes que des nouvelles questions. Le programme de Professionnel d assurance agréé Le sous-comité du programme de PAA continue d étudier la recommandation formulée dans le dernier rapport d évaluation des examens au sujet des objectifs d apprentissage des manuels du programme de PAA. Il examine la possibilité de recourir à des conseillers pédagogiques externes qui nous fourniraient des commentaires importants sur l utilisation des objectifs d apprentissage afin de faciliter l étude. Le sous-comité participe au recrutement d autres spécialistes de l industrie qui nous aideront à actualiser tous les manuels du programme de PAA. Les éditions 2009 des manuels anglais de tous les cours professionnels appliqués du volet Sinistres : C110, Les rudiments de l expertise des sinistres, C111, L expertise des sinistres : notions avancées et C112, Les sinistres : aspects pratiques de la gestion, sont maintenant utilisées. En ce qui concerne les cours professionnels appliqués du volet Appréciation du risque, la révision du manuel du cours C122, L appréciation du risque : aspects pratiques de la gestion, se poursuit à la lumière des commentaires formulés lors de la vérification de ce manuel. Lorsque la révision du manuel C122 sera terminée, nous nous pencherons sur le manuel du cours C121, L appréciation du risque : notions avancées. Pour ce qui est des cours professionnels appliqués du volet Courtier et agent, l édition 2010 du manuel anglais du cours C130, Le courtier et l agent : compétences élémentaires, a maintenant cours, tout comme l édition 2009 du manuel anglais du cours C131, Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées et l édition 2008 du manuel C132, Le courtier et l agent d assurance : aspects pratiques de la gestion. Une révision du manuel C132 est prévue. La nouvelle édition 2009 du manuel C11, Principes et pratique de l assurance, est maintenant offerte tant en français qu en anglais et elle est accompagnée d un guide de référence de l étudiant. La nouvelle édition 2010 du manuel anglais du cours C12, L assurance des biens, est maintenant prête. Elle a été remaniée à la lumière des recommandations formulées par des spécialistes du domaine et elle sera utilisée à compter de la session de septembre La nouvelle édition comprend des leçons révisées sur les formulaires d assurance des entreprises, une refonte et une réorganisation des leçons portant sur l assurance habitation. La matière jugée évolutive ou trop avancée pour un cours d introduction à l assurance des biens a été supprimée. Tous ces changements visent à rendre la matière du cours plus facile à comprendre par les étudiants. Maintenant que la révision du manuel utilisé dans les provinces de common law est terminée, nous procédons à une révision du manuel anglais C12 équivalent pour le Québec, qui sera suivie d une révision du manuel français. La nouvelle édition révisée du manuel C12 pour le Québec devrait être prête au début de Nous passons en revue les commentaires formulés par des bénévoles de l industrie à l égard du contenu du manuel C13, L assurance de la responsabilité civile, 1 re partie, afin d en tenir compte dans l édition 2010 qui sera prête pour le trimestre de janvier Nous avons dû procéder à une révision en profondeur du manuel C14, L assurance automobile, 1 re partie (Ontario) afin de tenir compte des modifications que la CSFO a apportées à la loi sur l assurance automobile et qui entreront en vigueur le 1 er septembre. Nous avons donc publié une nouvelle édition 2010 du manuel C14 utilisé en Ontario et avons préparé un addenda à l édition 2009 tenant compte de ces modifications. La nouvelle édition 2010 du cours C14, L assurance automobile, 1 re partie (Manitoba) est maintenant prête et nous poursuivons la révision des autres manuels C14, L assurance automobile, 1 re partie. La nouvelle édition 2010 du cours C16, L industrie des assurances, est maintenant utilisée. La traduction du manuel révisé est en cours. Le sous-comité du programme de PAA effectue un suivi à l égard des mises à jour qui auraient dû être apportées depuis longtemps aux manuels des trois cours portant sur la prévention des sinistres : le cours C36, Construction des bâtiments, protection incendie et risques courants; le cours C37, Risques industriels; et le cours C38, Prévention des sinistres accidents et risques divers. Les manuels de ces cours sont fournis par un éditeur de l extérieur et les révisions demeurent en suspens. Le sous-comité effectue également un suivi à l égard des modifications qui pourraient être apportées au programme d assurance maritime du Chartered Insurance Institute (CII). Il se penche également sur les répercussions de ces modifications sur les manuels des cours sur l assurance maritime qui font partie du programme de PAA. Aucun changement n a été mentionné dans 10 L Institut d assurance du Canada

15 Rapport du Conseil de l enseignement la brochure décrivant le programme de PAA, quant à la disponibilité de ces cours. Nous avons encore la permission de copier le matériel du CII pour le cours C55, Marine Claims. Nous continuons d élaborer des guides de référence de l étudiant en consultant au besoin des spécialistes de la matière lors de la rédaction. Nous devions terminer les guides de référence de l étudiant pour les cours C13, L assurance de la responsabilité civile, et C14, L assurance automobile, 1 re partie (Ontario), car nous avions indiqué dans la brochure décrivant le programme de PAA que les étudiants devaient se procurer des trousses pour tous les cours professionnels appliqués, tant les cours obligatoires que les cours optionnels. Une fois ces deux guides terminés, nous entreprendrons ceux du cours C14, L assurance automobile, 1 re partie, pour la Colombie-Britannique et l Alberta. Nous prévoyons que ces guides de référence de l étudiant seront prêts au printemps Pour ce qui est du projet de perfectionnement des animateurs, les cours faisant partie de la série La maîtrise des compétences en enseignement sont maintenant terminés et nous les offrirons aux animateurs cet automne. Ces cours, offerts en anglais pour le moment, sont les suivants : 1. Les rudiments de l animation d un cours du programme de PAA 2. La conception et l élaboration de didacticiels 3. La préparation de devoirs efficaces 4. L établissement de l environnement d apprentissage Chacun de ces cours en ligne dure moins d une heure et est offert gratuitement à tous les animateurs, en mode asynchrone. Ils aideront tant les nouveaux animateurs que les animateurs actuels à développer leurs aptitudes à enseigner. Les cours de la série La maîtrise des compétences en enseignement constituent la base du programme de certification des animateurs qui est en voie d élaboration. Cette série complète le guide de l animateur et le guide d embauche qui ont déjà été distribués. Ces outils visent à accroître la qualité générale de l enseignement des cours magistraux du programme de PAA et à favoriser un échange des pratiques d excellence au sein du réseau des animateurs d expérience. D autres ressources en ligne ont été ajoutées sur le site Les échanges entre animateurs, dont des modèles de tests de mi-session, des plans de leçons et des modèles de plans de cours. Les programmes sur le Web Nous offrons maintenant en français et en anglais un service de consultation en ligne pour tous les cours professionnels appliqués, sauf le cours C132 donné en français. Le service de consultation en ligne fait partie de toutes les trousses et est offert à tous les étudiants. Nous avons entrepris de mettre à jour les renseignements et de rehausser la qualité du service de consultation en ligne offert à l égard des cours, étant donné qu une partie des composantes de ce service ne correspond pas aux dernières éditions des manuels. Nous intégrerons de nouvelles approches aux technologies d apprentissage et compléterons le matériel des divers guides de référence de l étudiant. Le service de consultation en ligne continue d être populaire auprès des étudiants, particulièrement lors de la préparation des examens. Le nombre de cours offerts par Internet dans le cadre du programme de PAA ne cesse d augmenter dans les instituts régionaux et les sections. Lors des trois trimestres de l année qui s est terminée en juillet, ces cours ont été respectivement au nombre de 16, 18 et 19. Ce mode d enseignement ne cesse de gagner en popularité, comme en témoigne le nombre de classes virtuelles qui a atteint 31 pour le trimestre de septembre Les examens de mi-session des cours par Internet se font en ligne, dans un environnement supervisé et les étudiants peuvent aussi demander à les passer sur support papier. Les examens Il y a eu davantage d inscriptions aux examens du programme de PAA au cours de la dernière année. Le nombre d inscriptions à la session d examens de décembre 2009 a augmenté de 7 % par rapport à décembre de l année précédente; à la session d avril 2010, il a diminué de 4 % et en juillet 2010, de 1 % comparativement à l année précédente. Dans l ensemble, la hausse des inscriptions aux trois sessions d examens s est établie à 1 %, comparativement à l année dernière. L Institut revoit de temps à autre ses examens pour s assurer de leur qualité et de leur validité. De telles révisions ont été effectuées en 1999 et en 2002 par un conseiller pédagogique indépendant, dont les recommandations pertinentes ont été intégrées dans les examens de l Institut. La dernière révision a été terminée en avril 2009 et elle a surtout porté sur les cinq cours obligatoires et les neuf cours professionnels appliqués. Les recommandations formulées dans le rapport de cette révision se sont traduites par des améliorations importantes. Ces recommandations ont été communiquées l an dernier lors de la réunion du Conseil des gouverneurs. Les recommandations mises en œuvre depuis, ou sur le point de l être, sont les suivantes : Recommandation : Les feuilles utilisées par les correcteurs devraient être lisibles par machine. État : Les cahiers de réponses utilisés lors de la session de décembre 2009 avaient un nouveau format et comportaient de telles feuilles ainsi que d autres améliorations rendant les nouveaux cahiers de réponses plus faciles à lire et à utiliser tant pour les étudiants que pour les correcteurs. Recommandation : Exiger la présentation d une pièce d identité avec photo aux centres d examens. État : Cette exigence entrera en vigueur lors de la session d examens de décembre Rapport annuel

16 Rapport du Conseil de l enseignement Recommandation : Créer une banque de questions d examens. État : Cette base est en cours d élaboration. Cette application sera testée en prévision de la session d examens d avril 2011 et nous procéderons ensuite au chargement des questions et des données connexes. Le Conseil examinera d autres recommandations afin d en déterminer la pertinence. Le cours C16, L industrie des assurances, couronne le programme de PAA et était depuis toujours le cours que les étudiants devaient suivre en dernier. Par souci de maintenir cet objectif, tout en considérant les exigences d inscription réalistes et notre désir de supprimer les obstacles à l obtention du diplôme et les délais inutiles, nous avons élaboré en 2010 de nouvelles lignes directrices pour l inscription au cours C16. Les étudiants sont maintenant autorisés à s inscrire au cours C16 après avoir réussi au moins cinq cours du programme de PAA et à condition que le cours C16 soit l un des trois derniers cours du programme. Grâce à ces nouvelles lignes directrices, il sera plus facile pour les étudiants de s inscrire au cours et les instituts régionaux pourront avoir des classes viables composées d un nombre suffisant d étudiants. Comme le cours C16 demeure le cours qui couronne le programme de PAA, nous recommandons encore de le suivre en dernier. Par souci de maintenir des normes scolaires et d assurer un contrôle de la qualité, nous avons actualisé les descriptions de postes des correcteurs et des personnes-ressources et avons élaboré des normes de rendement mesurables. Ces normes ont été mises en œuvre en vue de la session d examens de décembre 2009 et sont appliquées depuis. Aucun cas d infraction aux règles et règlements n a été signalé pendant les sessions d examens de décembre 2009, d avril 2010 et de juillet Deux étudiants qui avaient été auparavant suspendus pendant neuf sessions d examens consécutives ont demandé et obtenu le rétablissement de leurs privilèges d examen. Jusqu à présent, seuls les examens du programme de PAA et du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. avaient lieu dans les centres d examens. À partir de décembre 2010, les examens du nouveau cheminement du programme de FPAA y auront aussi lieu. Des directives à cet effet ont été incluses dans la Procédure à l usage des surveillants et fournies aux directeurs des instituts régionaux. Le nombre d étudiants du programme de FPAA passant un examen aux centres d examens devrait être facile à gérer et la surveillance de ces examens est semblable à celle des examens qui y ont déjà lieu. La plupart des universités et des collèges, ainsi que la plupart des organismes chargés de l octroi des permis et des titres professionnels, exigent que les étudiants présentent une pièce d identité avec photo pour passer un examen. Cette politique aide à vérifier l identité des étudiants et à s assurer que les étudiants qui passent un examen sont bien ceux qui s y sont inscrits. L adoption de cette politique pour les examens de l Institut était au nombre des recommandations formulées lors de la révision des examens effectuée en avril Les étudiants devront se conformer à cette politique à partir de la session d examens de décembre Cette exigence est maintenant précisée dans les brochures décrivant le programme de PAA, le programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. et le nouveau cheminement du programme de FPAA. Les étudiants en seront également informés au moyen de plusieurs articles dans le bulletin de l Institut national et d une note dans l horaire des examens qu ils reçoivent avant de passer un examen final. Avant le début des examens, le surveillant de chaque centre d examens lira des directives à cet effet aux étudiants. Tous les étudiants qui passent un examen de l Institut (programme d Introduction aux assurances I.A.R.D., programme de PAA et nouveau programme de FPAA) devront présenter une pièce d identité avec photo reconnue par les autorités gouvernementales, comme un permis de conduire, un passeport ou une carte d assurance-maladie. Les étudiants placeront cette pièce d identité avec photo sur leur table et le surveillant de l examen la vérifiera après le début de l examen. Le surveillant s assurera que la pièce d identité avec photo est bien celle de l étudiant inscrit sur la liste de présence. Si l étudiant n a pas de pièce d identité avec photo reconnue par les autorités gouvernementales, il pourra présenter une carte d identité avec photo émise par un collège ou une université. Les étudiants qui n auront pas de pièce d identité avec photo acceptable ou qui n auront aucune pièce d identité devront signer une formulaire de vérification de leur identité. La présentation obligatoire d une pièce d identité avec photo aux centres d examens est une mesure de sécurité supplémentaire qui contribuera à protéger l intégrité des examens et la crédibilité des titres professionnels et des programmes de l Institut. L utilisation de la technologie informatique et de l Internet continue de s accroître. Les instituts ont constaté une augmentation rapide de la demande de ressources en ligne, dont les cours sur Internet du programme de PAA, les étudiants et les employeurs étant de plus en plus nombreux à demander des horaires flexibles et un accès plus rapide et plus pratique aux cours, examens et relevés de notes. Les étudiants peuvent maintenant s inscrire aux cours et aux examens, commander des manuels, transmettre leurs exercices et consulter leurs notes par Internet. Malgré tout, l Institut continue de gérer un processus d examen sur support papier et de produire environ questionnaires d examens et cahiers de réponses chaque année. La préparation, la distribution et le traitement de ce matériel prennent du temps, coûtent cher et sont inefficaces. 12 L Institut d assurance du Canada

17 Rapport du Conseil de l enseignement Compte tenu de la demande accrue d information et de services électroniques, les membres du Conseil de l enseignement se sont penchés lors de leur réunion d avril 2010 sur la possibilité et la viabilité pour l Institut d assurance d offrir des examens en ligne. Les membres du Conseil ont convenu qu il serait plus efficace et avantageux pour les employeurs et les étudiants d améliorer la planification des examens et l établissement de l horaire de ceux-ci. Un plan de projet décrivant les exigences, les coûts et les délais d exécution de la première phase du projet d examens en ligne a ensuite été élaboré. Après avoir reçu l approbation du Conseil de l enseignement, ce plan a obtenu l assentiment du Comité de direction de l Institut en mai Deux spécialistes contractuels des examens évalueront et élaboreront les questions d examens et les données connexes, en vue de la saisie dans la base de données. La traduction des questions d examens et des données connexes se fera en parallèle avec l élaboration des questions en anglais. Le programme d introduction aux assurances I.A.R.D. Le nombre d inscriptions a connu une hausse de 39 % à la session de décembre 2009, et a diminué de 10 % à la session d avril 2010 et de 3 % à la session de juillet Par rapport à l année dernière, le nombre total d inscriptions aux trois sessions d examens a connu une hausse de 6 %. Vu le petit nombre d étudiants à chacune des sessions d examens et le nombre plutôt réduit d inscriptions totales (557), nous constatons qu il peut y avoir une fluctuation importante des inscriptions d une session à l autre et d une année à l autre, selon le nombre de cours magistraux offerts. En anglais, l édition 2006 du manuel C81 et l édition 2009 du manuel C82 ont cours. En français, l édition 2006 est utilisée tant pour le cours C81 que C82 et un addenda a été ajouté au manuel C82 afin que celui-ci corresponde au manuel anglais. Le service de consultation en ligne est offert avec les manuels. Les modifications apportées à la couverture ont été approuvées et la nouvelle couverture sera utilisée lors des prochaines réimpressions. Le programme d introduction aux assurances I.A.R.D. Les manuels de cours de l Institut (des programmes d Introduction aux assurances I.A.R.D. et de PAA) sont utilisés dans nombre de provinces et territoires en vue de l obtention du permis provincial d agent/de courtier d assurance ou d expert en sinistres indépendant. Les manuels du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. sont utilisés dans cinq provinces ou territoires pour l obtention du permis provincial d agent/de courtier d assurance. De plus, la réussite des cours du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. ou du cours C11, Principes et pratique de l assurance, permet de satisfaire aux exigences d octroi du permis de niveau un dans d autres provinces ou territoires. Les modifications apportées récemment à la loi sur l assurance automobile en Ontario ont rendu nécessaire la révision des manuels du cours ainsi que du supplément sur l assurance automobile en Ontario. Cette révision est à l étape de la production finale. Un addenda a été préparé pour les candidats à l obtention d un permis, en date du 1 er septembre (date d effet de la loi). Les cours professionnels appliqués du volet Sinistres sont reconnus dans la réglementation en vue de l obtention du permis d expert en sinistres indépendant dans toutes les provinces; en outre, les cours professionnels appliqués du volet Courtier et agent sont approuvés par certains organismes de réglementation, pour l obtention des permis d agent/de courtier des niveaux correspondants. La liste des cours accrédités par le Alberta Insurance Council (AIC) fait l objet d une mise à jour, afin que les titulaires de permis qui suivent des cours du programme de PAA puissent obtenir le même nombre de crédits de formation continue, peu importe qu ils soient inscrits aux cours magistraux offerts par l institut de leur région ou qu ils suivent ces cours à distance auprès de l institut national. De plus, nous faisons actuellement un suivi des modifications signalées récemment par l AIC à l examen en vue de l obtention du permis d agent/de courtier, afin de nous assurer de la pertinence du matériel d études de l Institut en vue de l examen. Le Programme préparatoire à l obtention du permis d assurance vie (PPOPAV) L Institut demeure un fournisseur autorisé par les organismes de réglementation à offrir le Programme préparatoire à l obtention du permis d assurance vie (PPOPAV). Il est le seul à offrir en français et en anglais le matériel d études du PPOPAV et du cours sur l assurance contre les accidents et la maladie. Le PPOPAV et le cours sur l assurance contre les accidents et la maladie sont offerts par le biais de la formation à distance avec service de consultation en ligne et lorsque la demande est assez forte, dans le cadre de cours magistraux offerts en collaboration avec les instituts régionaux et les sections. L inscription se fait sur le site Web de l IAC. On a retenu les services de spécialistes pour aider à la mise à jour tant de la partie A que de la partie B du PPOPAV. La révision des manuels français, ainsi que de l examen, demeure en suspens. Au cours de la dernière année, 52 étudiants se sont présentés à l examen du PPOPAV et le taux de réussite de celui-ci a été de 43 %. De ce nombre, neuf étudiants ont passé l examen en français et 43 en anglais. Au cours de la même période, cinq étudiants se sont présentés à l examen en anglais du cours sur l assurance contre les accidents et la maladie et le taux de réussite de celui-ci a été de 80 %. Rapport annuel

18 Rapport du Conseil de l enseignement La Boutique des connaissances Nous avons renouvelé l entente avec Skill Soft, afin de pouvoir continuer à offrir les 38 cheminements personnalisés qui comprennent plus de 200 cours. La liste des cours offerts a été mise à jour et les membres peuvent la consulter sur le site Web. De plus, la série initiale de 30 cours sur les savoirs comportementaux est encore offerte à moindre coût. Le cours Un monde de risques est offert sous la forme d un mini CD ou en ligne sur le site Web. Ce cours, d une durée d une heure, est une introduction à l industrie de l assurance de dommages. Il s adresse aux employeurs qui peuvent l utiliser pour accueillir les nouveaux employés. Une entente de vente en bloc a fait l objet de discussions avec trois employeurs importants de l industrie. Le programme de Fellow cheminement d origine On compte 3422 étudiants inscrits au cheminement d origine du programme de Fellow. Jusqu à présent, le nombre des diplômés est de 186, en hausse de 13 % depuis l année dernière. Le nombre d étudiants qui se sont inscrits à au moins un cours du programme de Fellow entre la mi-octobre 2009 et la mi-octobre 2010 s élève à 838, une hausse de 14 % par rapport à l année précédente. Le programme de Fellow nouveau cheminement L admission et l inscription La période d admission à la session d automne a débuté le 1 er juin Au total, 61 étudiants ont été admis dans le nouveau programme. La période d inscription au cours a débuté le 1 er juillet Au total, 45 étudiants sont inscrits au cours F510, La stratégie dans le secteur de l assurance de dommages, donné à l automne Deux classes en ligne ont été formées. (Certains des étudiants admis dans le programme ont choisi de reporter leur premier cours.) La période d admission au trimestre d hiver 2011 a débuté le 1 er septembre. L inauguration et les animateurs-formateurs du programme Deux animateurs-formateurs ont été engagés pour le trimestre d automne : Maureen Nummelin (PhD), professeure de gestion et de commerce international, et coordonnatrice du programme de deuxième cycle en gestion des ressources humaines au collège Conestoga; et Peter Mombourquette (DBA), professeur agrégé et directeur du département du commerce et du tourisme, à l université Mount Saint Vincent. Tous deux ont une vaste expérience dans l enseignement de stratégies commerciales au niveau universitaire ainsi que dans l enseignement en ligne. Chacun d eux a été chargé d une classe de 22 ou 23 étudiants pour le cours en ligne portant sur la stratégie. Le système de gestion de l apprentissage a été configuré et était prêt lors du début du cours. Les étudiants ont eu accès au site une semaine avant le début du cours. L élaboration du programme Les rédacteurs de l Institut continuent de travailler à l élaboration des cours, de concert avec des conseillers pédagogiques et des spécialistes du domaine, et avec la participation du comité chargé de l élaboration du contenu du programme de PAA. Maintenant que les deux premiers cours (F510, La stratégie dans le secteur de l assurance de dommages et F520, Le leadership dans le monde de l assurance) sont essentiellement terminés, les rédacteurs s attaqueront aux quatre autres cours : F530, La gestion financière pour les leaders en assurance; F540, La gestion des risques d entreprise (GRE) dans le secteur de l assurance; F550, Les répercussions des nouvelles réalités en assurance de dommages; et F560, L apprentissage intégratif et le secteur de l assurance de dommages. Le site Web et la brochure décrivant le nouveau cheminement du programme de FPAA fournissent des résumés détaillés des cours ainsi que des renseignements sur le programme. Le plan de communication Un plan de communication détaillé a été mis en œuvre à la suite de l assemblée annuelle de 2009 afin de sensibiliser les étudiants, les employeurs, ainsi que les sociétés qui nous appuient financièrement, à la valeur du nouveau programme de FPAA. Ce plan comportait plusieurs composantes : Des lettres individuelles ont été envoyées à tous les membres et partenaires de l Institut Une campagne publicitaire a eu lieu dans toutes les publications spécialisées de l industrie. En mai 2010, le message annonçant la venue du nouveau programme a été modifié afin d inciter les étudiants à passer à l action et à s inscrire. On a ajouté, dans le site Web de l Institut, des renseignements sur le nouveau programme ainsi qu une FAQ expliquant les aspects du programme. On a publié et distribué une brochure promotionnelle sur le programme de FPAA et une brochure décrivant le nouveau programme de FPAA. Des séances d information et des séances de discussion ouverte ont eu lieu dans certaines villes d un bout à l autre du Canada. La campagne de marketing par courriel s est poursuivie durant l été et l automne, afin d inciter les étudiants à s inscrire au premier et au deuxième trimestre. 14 L Institut d assurance du Canada

19 Rapport du Conseil de l enseignement La nomination des FPAA et des PAA Sur les 186 diplômés du cheminement d origine du programme de FPAA cette année, 83 ont été nommés Fellows, Professionnels d assurance agréés par le Comité de direction en mai; parmi ceux-ci, cinq ont obtenu la mention «Grande distinction». C est avec plaisir que je soumets au Conseil des gouverneurs le nom des 103 personnes qui ont réussi à se conformer aux exigences du cheminement d origine programme de Fellow, dont neuf avec la mention «Grande distinction», afin qu elles soient nommées Fellows, Professionnels d assurance agréés. De plus, trois Fellows ont obtenu le Certificat d enseignement prolongé. Sur les 822 diplômés du programme de PAA cette année, 562 ont été nommés Professionnels d assurance agréés par le Comité de direction en mai, après avoir réussi aux sessions d examens de décembre 2009 et d avril 2010; parmi ceux-ci, neuf ont obtenu la mention «Grande distinction». C est également avec plaisir que je soumets le nom des 260 personnes qui ont réussi à se conformer aux exigences du programme de PAA à la suite de la session d examens de juillet 2010, afin qu on leur attribue le titre de Professionnels d assurance agréés; parmi ces personnes, neuf ont obtenu la mention «Grande distinction». Nous félicitons tous ces diplômés pour leur remarquable réussite, et tout particulièrement ceux qui ont atteint l excellence en recevant la mention «Grande distinction». Nous félicitons de plus les gagnants de prix nationaux, dont vous trouverez les noms en annexe du présent rapport. Leur travail particulièrement assidu et leur réussite méritent un hommage tout particulier. Les membres du Conseil de l enseignement Nous sommes très reconnaissants envers les membres du Conseil de l enseignement, du sous-comité du programme de PAA et du comité chargé de l élaboration du programme de FPAA pour le dévouement et l enthousiasme dont ils ont fait preuve. Nous les remercions du temps et des efforts qu ils ont consentis. Sean Forgie, BA, CIP, CFEI Charles Taylor Adjusting Toronto, Ontario Karen Heap, BA, FCIP, CRM Toronto, Ontario Donna Ince, CA, CIP Royal & SunAlliance du Canada, Société d assurances Mississauga, Ontario Mary Kelly, Ph.D., CRM Université Wilfrid Laurier Waterloo, Ontario Doug Laurin, BBA, FCIP La Compagnie d Inspection et d Assurance Chaudière & Machinerie du Canada Toronto, Ontario Louis F. LeBel, PAA Rake assurances générales Montréal, Québec Valerie O Connell, FCIP, CRM Aon Reed Stenhouse Inc. St. John s, Terre-Neuve Karen Prychitko, MBA, FCIP SGI Canada Regina, Saskatchewan Carolyn Walsh, BA, BEd, FCIP CCV Insurance and Financial Services Inc. Brampton, Ontario Les membres du sous-comité chargé du programme de PAA sont : Sean Forgie, BA, CIP, CFEI Charles Taylor Adjusting Toronto, Ontario Président Les membres du Conseil de l enseignement sont : Lorie Guthrie Phair, BA, CIP LePhair Associates Ltd. Pickering, Ontario Présidente Isabelle Circé, BAA, FPAA La Capitale assurances générales Montréal, Québec John Dickinson, BA, FCIP Insurance Corporation of BC Vancouver Nord, Colombie-Britannique Rapport annuel Barry Sweeting, FCIP, CRM Aviva Canada Toronto, Ontario Rob West, BASc, PEng La Compagnie d Inspection et d Assurance Chaudière & Machinerie du Canada Toronto, Ontario Cindy Duncan Baird MacGregor Insurance Brokers Inc. Toronto, Ontario Jacquie McCloy-Pell, FCIP Peterborough, Ontario

20 Rapport du Conseil de l enseignement Ron Bouwmeister, FCIP, ACS Aviva Canada Toronto, Ontario Les membres du comité chargé de l élaboration du programme de FPAA sont : Gord Crutcher, BA, FCIP Toronto, Ontario Glenn Gibson, CIP, CLA, FCIAA, CFE, CFEI, CFIIc Hamilton, Ontario Gregg Hanson, B.Comm, CA, FCIP Winnipeg, Manitoba Robert Landry, FCIP, ICD.D Toronto, Ontario Charles Lawrence, FCIP Toronto, Ontario John Phelan, MBA, FCIP Toronto, Ontario Les membres du personnel de l Institut d assurance : Peter Hohman, MBA, FCIP, ICD.D Président et chef de la direction Ted Hellyer, FCIP, CRM Vice-président, programmes Dawna Matton, BA, FCIP Directrice principale de l institut d assurance de l Ontario Neil Toffick, MEd, BA, CIP Registraire et directeur principal des examens Je voudrais remercier Peter Hohman, MBA, FCIP, ICD.D, Neil Toffick, MEd, BA, CIP et Ted Hellyer, FCIP, CRM du personnel de l Institut. J ai beaucoup apprécié l aide et le soutien qu ils m ont apportés tout au long de l année. La vice-présidente, Division de l enseignement Lorie Guthrie Phair, BA, CIP, CAIB, CCIB Mike Porter, FCIP Vancouver, Colombie-Britannique Ross Totten, FCIP, CCIB London, Ontario 16 L Institut d assurance du Canada

L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc.

L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc. 3081_IIC_ARCanada_E.qxd 4/16/10 2:19 PM Page 1 L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc.) 416 362-1126 www.institutdassurance.ca

Plus en détail

Canada. Rapport annuel

Canada. Rapport annuel Canada Rapport annuel 2007 2008 L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2007-2008 The Insurance Institute of Canada Annual Report 2007-2008 80 L Institut d assurance du Canada Organisation et buts

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

L Institut d assurance du Canada

L Institut d assurance du Canada L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2011/2012 Une bonne formation assure votre avenir. L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2011 2012 The Insurance Institute of Canada Annual Report

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba.

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba. ALPHA EXCHANGE INC. DÉCISION N 2012-PDG-24 DANS L AFFAIRE intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Québec 739 957 9,60% 9,67% 674 734 8,98% 678 204 9,11% Canada 739 933 1,81% 9,65% 674 806 1,70% 681 287 1,76%

Québec 739 957 9,60% 9,67% 674 734 8,98% 678 204 9,11% Canada 739 933 1,81% 9,65% 674 806 1,70% 681 287 1,76% INTACT Québec 1 055 542 13,70% 1,72% 1 037 681 13,81% 1 040 828 13,98% Canada 4 261 539 10,44% 2,19% 4 170 363 10,51% 4 099 819 10,59% Intact Corporation financière Québec 809 943 10,51% 2,20% 792 484

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d'ainc DATE D'APPROBATION : 22/02/2011

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d'ainc DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE D'APPROBATION : 22/02/ Il est recommandé que, en collaboration avec

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

2009-2010. Programme de PAA. Institut d assurance. Institut d assurance. Une bonne formation assure votre avenir.md

2009-2010. Programme de PAA. Institut d assurance. Institut d assurance. Une bonne formation assure votre avenir.md Institut d assurance Institut d assurance L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (Tél.) 416 362-8586 (Téléc.) 416 362-1126 www.institutdassurance.ca

Plus en détail

Programme de PAA PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ

Programme de PAA PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ Programme de PAA 2012 2013 PROFESSIONNEL D ASSURANCE AGRÉÉ Introduction : le programme de PAA Professionnel d assurance agréé Une bonne formation assure votre avenir Au nom du Conseil des gouverneurs de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM)

ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) 1 ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES (OCRCVM) CHARTE DU COMITÉ DES FINANCES, DE L AUDIT COMPTABLE ET DE LA GESTION DES RISQUES Mandat Le Comité des finances, de l audit

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

d assurance du Canada

d assurance du Canada L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2012/2013 Une bonne formation assure votre avenir. L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2012 2013 The Insurance Institute of Canada Annual Report

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Quotient de l Institut

Quotient de l Institut QI ISSN 103-91 Quotient de l Institut Les étudiants devront présenter une pièce d identité avec photo nouveau programme de FPAA) devront présenter une pièce d identité officielle avec photo, comme un permis

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE En date du 30 juin 2005, les autorités canadiennes en valeurs mobilières ont adopté le Règlement 58-101 et l Instruction générale

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN

RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN RÈGLEMENT N 3 DÉTERMINANT LES CONDITIONS D ADMISSION DANS LES PROGRAMMES D ÉTUDES AU CÉGEP GÉRALD-GODIN Adopté par le Conseil d administration le 10 février 2015 (résolution n CA-015-0915) Déposé au ministère

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Administration de l établissement. (Ressources humaines)

Administration de l établissement. (Ressources humaines) Administration de l établissement (Ressources humaines) Chapitre 3 Administration de l établissement (Ressources humaines) Section Sujet traité Page 3000 Résumé... 3-2 3100 Qualité de la gestion. 3-3 3101

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

Principes Critères Protocole Compétences. aux fins de l obtention du titre de. ARBITRE AGRÉÉ/ARBITRE AGRÉÉE (Arb.A)

Principes Critères Protocole Compétences. aux fins de l obtention du titre de. ARBITRE AGRÉÉ/ARBITRE AGRÉÉE (Arb.A) Principes Critères Protocole Compétences aux fins de l obtention du titre de ARBITRE AGRÉÉ/ARBITRE AGRÉÉE (Arb.A) I INTRODUCTION L arbitrage est un processus par lequel les parties prenantes à un différend

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

Une carrière. en actuariat?

Une carrière. en actuariat? Une carrière en actuariat? Photo UNE CARRIÈRE EN ACTUARIAT? Votre choix de carrière sera probablement la décision la plus importante de votre vie. Pour faire un choix éclairé, vous devrez

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College

Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College L occasion d innover Le Durham College d Oshawa a reconnu l usage grandissant des médias

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

Le titre de Gestionnaire de placements canadien

Le titre de Gestionnaire de placements canadien Le titre de Gestionnaire de placements canadien LA SÉRIE «LEADER ATTITRÉ» La formation de choix des leaders en services financiers Le titre de gestionnaire de placements canadien un avantage considérable

Plus en détail

Message de la direction

Message de la direction Karen McGee Présidente nationale Jean-François Champagne Directeur général Message de la direction Au cours de l année 2010, alors que plusieurs entreprises s efforçaient de demeurer concurrentielles,

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

AGM 125 AGA MONTRÉAL, QUÉBEC JUNE 27-30, 2012 27-30 JUIN 2012

AGM 125 AGA MONTRÉAL, QUÉBEC JUNE 27-30, 2012 27-30 JUIN 2012 JUNE 27-30, 2012 MONTRÉAL, QUÉBEC 27-30 JUIN 2012 TABLE DES MATIÈRES Trousse d information AGA... 2 Obligations des membres... 3 Information sur la réservation d hôtel... 4 Transport... 6 Réception de

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions

Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Renseignements pour les nouveaux entraîneurs Foire aux questions Cher participant au cours de Patinage Plus, Merci de votre intérêt à devenir un entraîneur professionnel de Patinage Canada! Peu après l

Plus en détail

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle entre l Institute of Actuaries of Australia et l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 1 2. CONDITIONS CONVENUES

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

Occasionsde Commandites

Occasionsde Commandites Occasionsde Commandites Table de Matières Message du Doyen 1 Message de la Directrice du Programme MBA 2 Message des Organisateurs 3 Faîtes partie du Concours 4 Commanditaires du Concours 2013 5 Données

Plus en détail

Numéro consacré aux courtiers en hypothèques

Numéro consacré aux courtiers en hypothèques Issue Numéro 4 5 Le fait le point sur la mise en œuvre de la nouvelle Loi de 2006 sur les maisons de courtage d hypothèques, les prêteurs hypothécaires et les administrateurs d hypothèques, ses règlements

Plus en détail

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC)

Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Lignes directrices sur les activités de formation continue (FC) Afin de conserver votre certification, vous devez satisfaire aux exigences en matière de formation continue reliées à votre titre de compétence.

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

Conseil d administration MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Conseil d administration MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Conseil d administration MANDAT DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION Le Comité des ressources humaines et de la rémunération Les règlements de Suncor Énergie Inc. (Suncor) stipulent

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA)

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Questions et Réponses DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Admission 1. Quel est la date limite pour déposer une demande d admission pour l année 2015-2016? 2. Y aura-t-il des admissions à d

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

Expérience en gestion des relations avec les clients peu susceptible de satisfaire aux conditions d inscription à titre de représentant-conseil

Expérience en gestion des relations avec les clients peu susceptible de satisfaire aux conditions d inscription à titre de représentant-conseil Avis 31-332 du personnel des ACVM Expérience pertinente en gestion de placements requise des représentants-conseil et représentants-conseil adjoints des gestionnaires de portefeuille Le 17 janvier 2013

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail