L Institut d assurance du Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Institut d assurance du Canada"

Transcription

1 L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2011/2012 Une bonne formation assure votre avenir.

2 L Institut d assurance du Canada Rapport annuel The Insurance Institute of Canada Annual Report

3

4 Organisation et buts Les instituts d assurance sont les organismes éducatifs de l industrie de l assurance de dommages. Le premier institut fut fondé à Toronto, en D autres suivirent à Montréal, Winnipeg et Vancouver. On trouve maintenant des instituts régionaux dans toutes les provinces du pays. En 1952, tous les instituts régionaux s associèrent avec l Institut d assurance du Canada, afin d établir des normes uniformes d enseignement et d examen. L Institut détermine le programme des cours, publie les manuels appropriés au Canada, dispense des cours de formation à distance, fait passer des examens au palier national et procède à l élection de diplômés. L Institut tient un concours portant sur un texte original (essai, travail de recherche, mémoire, article ou autre écrit se rapportant aux assurances I.A.R.D.). Les instituts régionaux fournissent aux étudiants les services nécessaires sur place, organisent des cours et des groupes d étude, voient à la tenue des examens, mettent des bibliothèques d assurance à la disposition des membres, encouragent des associations de diplômés et des cercles d art oratoire, contribuent à la tenue de séminaires et d ateliers ainsi qu à la poursuite de recherches visant à favoriser la compétence professionnelle et les progrès en assurances I.A.R.D. Article V Droits, obligations et responsabilités des membres Les Fellows Professionnels d assurance agréés, les Professionnels d assurance agréés, les Professionnels d assurance agréés honoraires, les Fellows et les Associés (ci-après appelés «les diplômés de l Institut») sont tenus d observer les dispositions du code de déontologie ci-dessous ainsi que des mesures disciplinaires qui s y rattachent. De plus, tout autre membre deviendra inadmissible à l élection à titre de Fellow Professionnel d assurance agréé ou de Professionnel d assurance agréé s il contrevient au Code de déontologie ci-après. Code de déontologie Dans l exercice de leur profession comme dans tout ce qui peut s y rattacher, les diplômés de l Institut doivent subordonner leur intérêt personnel à celui du public, du client ou de l employeur, ou de l Institut et de la profession, selon le cas. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de transgresser la loi ou les règlements ayant force de loi et de participer volontairement, ou même de prêter leur nom, à tout acte illégal de la part de leur employeur ou de leur client. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de se livrer volontairement, en violation de leurs obligations, à la fausse déclaration ou à la dissimulation de circonstances constitutives d un risque pouvant en affecter l assurance ou la gestion. Les diplômés de l Institut doivent s abstenir de signer ou cautionner de quelque façon que ce soit un document dont ils connaissent la fausseté ou la nature trompeuse ou dont la rédaction est susceptible d induire en erreur. Les diplômés de l Institut doivent garder le plus grand secret sur les affaires de leurs employeurs ou clients, et s abstenir d en divulguer quelque aspect que ce soit à moins que la loi ne les y oblige. Les diplômés de l Institut doivent vérifier les besoins de leurs clients ou commettants; ils doivent s abstenir d entreprendre des travaux paraissant dépasser leur compétence. Dans toutes leurs transactions, les diplômés de l Institut doivent se comporter dignement et éviter toute conduite susceptible de nuire à l industrie des assurances ou à l Institut.

5

6 Table des matières Liste des membres souscripteurs au palier national Conseil des gouverneurs Conseil des gouverneurs Photo : Conseil des gouverneurs - Présidents antérieurs du Conseil : Assemblée générale annuelle - octobre Allocution de la présidente du Conseil lors de la 59 e Assemblée générale annuelle : octobre Rapports Rapport du Conseil de l enseignement 14 Lauréats Statistiques relatives aux inscriptions (programme de PAA) 25 Rapport du Conseil des professionnels 27 Rapport du trésorier 40 Rapport des vérificateurs 41 États financiers 42 Rapports régionaux Rapport régional de l Ouest 58 Rapport régional de l Ontario 60 Rapport régional du Québec 62 Rapport régional de l Atlantique 64 Procès-verbal de la 59 e Assemblée générale annuelle de l Institut d assurance du Canada 68 Récipiendaires du Témoignage du mérite 71 Professionnels d assurance agréés honoraires 73 Présidents antérieurs du Conseil 74 Services d enseignement connexes Auteurs et conseillers Correcteurs d exercices et surveillants Animateurs des cours magistraux Diplômés du programme de Fellow 79 Récipiendaires d un Certificat d enseignement prolongé 80 Diplômés, Professionnels d assurance agréés 81 Instituts régionaux et sections À la fin Peter G. Hohman, MBA, FCIP, ICD.D Président et chef de la direction Siège administratif 18, rue King Est, 6 e étage Toronto, Ontario M5C 1C4 Rapport annuel

7 Liste des membres souscripteurs au palier national 2012 Promutuel L Abitibienne, S.M.A.G. ACE INA Insurance Alberta Motor Association Insurance Algoma Mutual Insurance Company Allstate du Canada, compagnie d assurance Antigonish Farmers Mutual Insurance Company Aon Re Canada Aon Reed Stenhouse Inc. Promutuel Appalaches - St-François Aviva Canada Inc. Ayr Farmers Mutual Insurance Company Bay of Quinte Mutual Insurance Company Promutuel Bellechasse, S.M.A.G. Bertie & Clinton Mutual Insurance Company La Compagnie d inspection et d Assurance du Canada Promutuel Bois-Francs, S.M.A.G. Brant Mutual Insurance Company CAA Insurance Company (Ontario) Canadian Direct Insurance La Capitale, Compagnie d Assurance Générale Cayuga Mutual Fire Insurance Company Chartis Insurance Company of Canada Chrysler Insurance Company Chubb du Canada Compagnie d assurance CNA Canada Coachman Insurance Company Commonwealth Insurance Company Compagnie d assurance générale/groupe Co-operators Crawford and Company (Canada) Inc. The CUMIS Group Limited Cunningham Lindsey Canada Limited C.U.R.I.E. Dale Parizeau Morris MacKenzie Desjardins Groupe d assurances générales Promutuel Deux-Montagnes Compagnie d assurance générale Dominion du Canada Dorchester, S.M.A.G. Promutuel Drummond, S.M.A.G. Dufferin Mutual Insurance Company Ecclesiastical Insurance Office plc Echelon General Insurance Company Le Groupe d assurances Economical Groupe ENCON inc. Erie Mutual Fire Insurance Company Le Groupe Estrie-Richelieu Everest Reinsurance Company Factory Mutual Insurance Company La Federated, Compagnie d Assurance du Canada Focus Group Inc. Garantie, Compagnie d Assurance de l Amérique du Nord GCAN Insurance Company General Reinsurance Corporation Germania Mutual Insurance Company Glengarry Mutual Insurance Company Gore Mutual Insurance Company Grain Insurance & Guarantee Company Hannover Reinsurance Company Hay Mutual Insurance Company Howick Mutual Insurance Company Insurance Corporation of British Columbia Intact Assurance La Compagnie d assurances Jevco Kent & Essex Mutual Insurance Company Kernaghan Adjusters Limited The Kings Mutual Insurance Company L & A Mutual Insurance Company Lanark Mutual Insurance Company Legacy General Insurance Company Promutuel du Littoral Souscripteurs du Lloyd s 6 L Institut d assurance du Canada

8 Liste des membres souscripteurs au palier national 2012 Lombard Canada/Northbridge Assurance Lotbinière, S.M.A.G. Lumbermen s Underwriting Alliance Société d assurance publique du Manitoba Markel Ins. Co. of Canada/Northbridge Assurance Marsh Canada Mennonite Mutual Fire Insurance Company Metro General Insurance Corporation Ltd. Promutuel Montmagny-L Islet Motors Insurance Corporation La Munich, Compagnie de reassurance - Opérations canadiennes The Mutual Fire Ins. Co. of British Columbia North Blenheim Mutual Insurance Company North Kent Mutual Fire Insurance Company North Waterloo Farmers Mutual Ins. Co. Old Republic Insurance Company of Canada Ontario School Boards Insurance Exchange Optimum Général inc. Oxford Mutual Insurance Company Pafco, compagnie d assurance Paris Ré Partner Reinsurance Company of the U.S. Peace Hills General Insurance Company Peel Maryborough Mutual Insurance Company Peel Mutual Insurance Company P.E.I. Mutual Insurance Company Pembridge Insurance Company The Portage La Prairie Mutual Insurance Co. Promutuel Prairie-Valmont Compagnie d assurance générale RBC Red River Mutual Promutuel des Riverains Promutuel Rivière-du-Loup Promutuel Rouyn-Noranda-Témiscamingue Groupe de la RSA du Canada Saskatchewan Government Insurance Canada Saskatchewan Mutual Insurance Company Scor Canada Reinsurance Company SGI Canada Insurance Services Ltd. Sirius America Insurance Company SSQ, Société d assurances générales South Easthope Mutual State Farm Insurance Companies Swiss Reinsurance Company Ltd. TD Assurance The Toa Reinsurance Company of America Totten Insurance Group Towers Watson Canada Inc. Transatlantic Reinsurance Company Travelers Canada Trillium Mutual Insurance Company L Unique Assurances générales Promutuel La Vallée, S.M.A.G. Promutuel Vaudreuil-Soulanges Verchères, S.M.A.G. Wabisa Mutual Insurance Company Compagnie Mutuelle d assurance Wawanesa Western Surety Company Westminster Mutual Insurance Company Yarmouth Mutual Fire Insurance Company XL Services Canada Ltd. Yarmouth Mutual Fire Insurance Company Le Groupe Zurich Canada Rapport annuel

9 Conseil des gouverneurs Présidente du Conseil Karen Barkley, MBA, CIP, CRM Specialty Risk Underwriters Inc., Ontario Président suppléant Maurice Tulloch, BA (Econ), MBA, CMA Aviva Canada Inc., Ontario Représentant l ensemble des membres Silvy Wright, BA (Hons.), CA Northbridge Financial Corporation, Ontario Président antérieur François Faucher, BAcc, CA TD Assurance, Québec Vice-présidents Provinces de l Ouest Ted Teterenko, MBA, FCIP Société d assurance publique du Manitoba, Manitoba Ontario Paul Martin, CIP KRG Insurance Group Limited, Ontario Québec Patricia St-Jean, MBA, FPAA, CRM Aviva, Compagnie d Assurance du Canada, Québec Provinces de l Atlantique Mary Lou Loder, FCIP Compagnie d assurance générale Co-operators, Terre-Neuve Présidents des divisions enseignement Lorie Guthrie Phair, BA, CIP, CAIB, CCIB LePhair Associates Ltd., Ontario professionnels J.R. (Bob) Tisdale, MBA, FCIP, CRM Pembridge Insurance Company, Ontario Gouverneurs Michele Kelly-Rankin, BA, CIP, CRM Intact Compagnie d assurance, Alberta Bill Doig, BSc, FCIP The Economical Insurance Group, Alberta Kevin Callbeck, BComm, FCIP Compagnie d assurance générale Co-operators, Alberta Mark Rouleau, FCIP, CRM Aviva Canada, Alberta Wes Chowen, BA, CIP, CRM Shaw Sabey & Associates Ltd., Colombie-Britannique Pierre Chavigny, CIP, CRM Claimspro, Colombie-Britannique Sylvia Bernat, FCIP, CRM Intact Compagnie d assurance, Colombie-Britannique Helen Hyndman, BSc, CIP, CAIB Hyndman & Company Ltd., Île-du-Prince-Édouard Wayne Budge, CIP La Fédération Compagnie d Assurances du Canada, Manitoba Barbra Kania, FCIP Aviva Canada, Manitoba Carol Goldsworthy, CIP TD Assurance, Nouveau-Brunswick Patricia Buckley, FCIP Cunningham Lindsey, Nouveau-Brunswick Karen McKay-Harding, CIP The Kings Mutual Insurance Company, Nouvelle-Écosse Susanne Paulsen, FCIP, CRM Aviva Canada, Nouvelle-Écosse Randy Bushey, AIIC Knox Insurance Brokers Ltd., Ontario Cathy Turcotte, CIP Aviva/Pilot Insurance Company, Ontario Brent Hackett, FCIP, CIOP, EGA Crawford & Company (Canada) Inc., Ontario Pino DiTullio, CIP, CRM Portage Mutual Insurance company, Ontario Jackie Murison, CIP Farmers Mutual Insurance Company (Lindsay), Ontario W. Robert (Bob )Norman, CIP Meridian Insurance Group, Ontario Tracey Zantingh, CIP ClaimsPro Inc., Ontario Johanne Turcot, CIP Zurich Canada, Québec François Côté, FPAA, CRM Groupe Ledor, division Lévisienne-Orléans, Québec Colin Warnecke, CIP SGI Canada, Saskatchewan Lisa Todd, FCIP, CRM Portage LaPrairie Mutual Insurance, Saskatchewan David Woolley, FCIP, CRM Atlantic Insurance Company Limited, Terre-Neuve Patsy Cooper, FCIP, CCIB, CRM Wedgwood Insurance Limited, Terre-Neuve Président et chef de la direction Peter Hohman, MBA, FCIP, ICD.D 8 L Institut d assurance du Canada

10 Conseil des gouverneurs Président du Conseil Maurice Tulloch, BA (Econ), MBA, CMA Aviva Canada Inc., Ontario Présidente suppléante Silvy Wright, BA (Hons.), CA Northbridge Financial Corporation, Ontario Représentant l ensemble des membres T. Neil Morrison, BA (Hons.) Hub International HKMB / Ontario Limited, Ontario Président antérieur Karen Barkley, MBA, CIP, CRM Specialty Risk Underwriters Inc., Ontario Vice-présidents Provinces de l Ouest Ted Teterenko, MBA, FCIP Société d assurance publique du Manitoba, Manitoba Ontario Randy Bushey, CIP Ontario Québec François Côté, FPAA, CRM Groupe Ledor, division Lévisienne-Orléans, Québec Provinces de l Atlantique Mary Lou Loder, FCIP Compagnie d assurance générale Co-operators, Terre-Neuve Présidents des divisions enseignement Michael Wills, FCIP Ironshore Canada Ltd., Ontario professionnels J.R. (Bob) Tisdale, MBA, FCIP, CRM Pembridge Insurance Company, Ontario Gouverneurs William Doig, BSc, FCIP The Economical Insurance Group, Alberta George Klassen, FCIP, CRM The City of St. Albert, Alberta Kevin Callbeck, BComm, FCIP Compagnie d assurance générale Co-operators, Alberta Mark Rouleau, FCIP, CRM Aviva Canada, Alberta Pierre Chavigny, CIP, CRM Claimspro, Colombie-Britannique Jan Brownridge, BA (Hons), FCIP, CRM La Munich, Compagnie de réassurance, Colombie-Britannique Sylvia Bernat, FCIP, CRM Intact Compagnie d assurance, Colombie-Britannique Mark Hickey, CIP, CAIB Hickey & Hyndman Insurance Ltd., Île-du-Prince-Édouard Wayne Budge, CIP La Fédération Compagnie d Assurances du Canada, Manitoba Barbra Kania, FCIP Aviva Canada, Manitoba Patricia Buckley, FCIP Cunningham Lindsey, Nouveau-Brunswick Everett Porter, CIP Wawanesa Insurance, Nouveau-Brunswick Susanne Paulsen, FCIP, CRM Aviva Canada, Nouvelle-Écosse Moira Murphy, CIP Intact Insurance, Nouvelle-Écosse Donna Ince, CA, CIP RSA Group, Ontario Cathy Turcotte, CIP Aviva Canada Inc., Ontario Brent Hackett, FCIP, CIOP, EGA Crawford & Company, Ontario Michelle Snowdon Intact Compagnie d assurance, Ontario Elaine Porter, CIP Bryson & Associates Insurance Brokers Ltd., Ontario Carson Cook, CIP Aviva Canada Inc., Ontario Tracey Zantingh, CIP Compagnie d assurance générale Co-operators, Ontario Johanne Turcot, CIP Québec Lisa Todd, FCIP, CRM Portage LaPrairie Mutual Insurance, Saskatchewan Mike Hordichuk, CIP Harvard Western Insurance, Saskatchewan David I. Woolley, FCIP, CRM Atlantic Insurance Company Limited, Terre-Neuve Steve McQueen, BBA, CIP Burns & Wilcox Canada, Terre-Neuve Président et chef de la direction Peter Hohman, MBA, FCIP, ICD.D Rapport annuel

11 Conseil des gouverneurs : Assemblée générale annuelle Octobre 2012 Assis : (de gauche à droite) : Silvy Wright, Maurice Tulloch, Karen Barkley, François Faucher 1 re rangée : debout : (de gauche à droite) : Peter Hohman, Mary Lou Loder, Paul Martin, Lorie Guthrie Phair, Bob Tisdale, Patricia St.-Jean, Ted Teterenko 2 e rangée : debout : (de gauche à droite) : Karen McKay-Harding, Mike Hordichuk, François Côté, Helen Smith, Elaine Porter, Tracey Zantingh, David Woolley, Sylvia Bernat, Lisa Todd, Johanne Turcot, Jan Brownridge, Donna Ince, Mark Hickey 3 e rangée : debout : (de gauche à droite) : George Klassen, Pierre Chavigny, Patricia Buckley, Susanne Paulsen, Brent Hackett, Mark Rouleau, Randy Bushey, Bill Doig, Kevin Callbeck, Wayne Budge, Michelle Snowdon, Steve McQueen, Barbra Kania, Carson Cook Présidents antérieurs du Conseil présents : Assis : (de gauche à droite) Lucien Bergeron, R.E. (Bob) Farries, Debout : (de gauche à droite) Glenn Gibson, Robert Landry 10 L Institut d assurance du Canada

12 Allocution de la présidente du Conseil lors de la 59 e assemblée générale annuelle octobre 2012 Karen Barkley, MBA, CIP, CRM Notre mandat aux instituts d assurance ne se résume pas à offrir des programmes formels de formation menant à un diplôme. Grâce à la Société des FPAA, nous rehaussons l expérience des programmes de PAA et de FPAA, en permettant aux diplômés de tisser de nouvelles relations avec les autres diplômés et de renforcer les relations qu ils ont déjà établies. Quelle année remarquable que celle que j ai passée à la présidence du Conseil de l Institut d assurance du Canada! Lorsque j ai accepté le poste l automne dernier, nous avions terminé l exercice en ayant obtenu un certain nombre de succès et établi plusieurs nouvelles marques. En , le nombre total de membres au Canada s établissait à , ce qui constituait un nouveau record. Après avoir connu deux années de croissance stable, nous nous attendions cette année à un léger recul par rapport à ce sommet. Toutefois, grâce à un nouveau programme de renouvellement dynamique qui incluait une augmentation du nombre d employeurs inscrits à la facturation par entreprise et grâce à la variété d occasions d apprentissage offertes par les instituts régionaux, le nombre d adhésions a progressé de façon remarquable. En effet, nous avons recruté 2078 nouveaux membres, soit une augmentation de 5,7 %, pour atteindre cette année membres. Félicitations aux instituts régionaux et à l institut national pour ce résultat exceptionnel, qui témoigne une fois de plus de leur capacité d aller constamment de l avant. Comme la participation des instituts au sein de l industrie est de plus en plus élevée, il deviendra de plus en plus difficile de continuer sur cette lancée, voire même de maintenir ce niveau de participation. Nous avions remanié notre programme de Fellow pour offrir à compter de septembre 2010 un tout nouveau programme conçu expressément pour l industrie de l assurance de dommages. Depuis le début, nous sommes restés en étroite communication avec les étudiants et les animateurs. Cela nous a permis de peaufiner la prestation du programme pour tenir compte de la réalité des professionnels qui poursuivent leurs études tout en jonglant avec leurs autres priorités d ordre personnel et les impératifs de leur travail. Le matériel des cours reposant sur l utilisation de textes est maintenant complet et nous sommes à régler les derniers détails du cours qui s étend sur deux trimestres et consiste en un projet en milieu de travail. Il s agit là d excellentes nouvelles, alors que nous mettons la dernière main au remaniement du programme menant à l obtention du titre de plus haut rang décerné dans notre industrie. Le rapport du Conseil de l enseignement fournit des renseignements sur le nombre d étudiants inscrits au nouveau programme et sur le fort taux de réussite. Ces indicateurs précoces laissent présager du succès à long terme du programme, malgré le niveau plus avancé et le caractère plus rigoureux du nouveau contenu. Rapport annuel

13 Allocution de la présidente du Conseil lors de la 59 e assemblée générale annuelle octobre 2012 suite Le cheminement antérieur du programme de Fellow, inauguré au milieu des années 70, a cessé d être offert et les étudiants déjà inscrits à ce cheminement doivent avoir terminé tous leurs cours au plus tard le 31 décembre Même si cette date limite est encore lointaine, les étudiants inscrits au cheminement d origine doivent garder à l esprit qu ils disposent d une période déterminée pour terminer le programme. Notre programme de PAA est le préalable du programme de Fellow. En plus de pouvoir poursuivre leurs études par le biais de la formation à distance et à l aide des nouveaux services de consultation en ligne, les étudiants du programme de PAA ont aussi accès à une grande variété de modes d enseignement offerts par les instituts régionaux. Comme le programme de FPAA, qui est essentiellement un programme de formation Web, les cours du programme de PAA sont aussi offerts en ligne. Les inscriptions à ces cours ont connu une croissance exponentielle, car ceux-ci s intègrent très bien aux horaires chargés des étudiants. Le protocole de partage des revenus entre les instituts régionaux a incité ces derniers à ouvrir leurs cours aux étudiants des autres provinces et à offrir à leur clientèle des cours qu ils ne pourraient autrement eux-mêmes donner. Le vaste éventail de modes d enseignement a contribué à l augmentation du nombre d étudiants inscrits au programme de PAA lors des derniers trimestres, de sorte que le nombre de diplômés n a jamais été aussi élevé qu il l a été au cours de l année écoulée, exception faite de la période de transition de 2005 à 2007 qui a précédé le remaniement du programme. Il ne fait aucun doute que l un des temps forts de mon mandat à titre de présidente du Conseil est la célébration de la réussite de nos nouveaux diplômés et la remise de leur diplôme. Et même si je n ai pu m entretenir personnellement avec chacun des 875 nouveaux PAA et des 185 nouveaux FPAA lors des galas des lauréats, j ai passé quelques minutes avec le plus grand nombre de diplômés possible, tel que l horaire le permettait à chacun des galas qui ont eu lieu d un bout à l autre du pays. J ai entendu des histoires étonnantes de défis que certains étudiants ont dû relever alors qu ils poursuivaient leurs études en vue de leur titre de PAA et je sais que certains étudiants ont parcouru de grandes distances pour se rendre à cette célébration toute spéciale. Une histoire particulièrement émouvante parle de la valeur que certains étudiants accordent à l obtention de leur titre de PAA. L une de nos dernières diplômées est décédée avant la période des galas des lauréats. Pleurant encore la perte récente de sa fille, la mère de la diplômée s est présentée au gala, afin d honorer la quête de sa fille. Faisant bravement face à la foule de personnes présentes, elle a traversé la scène pour accepter le diplôme de sa fille. Il s est agi là d une action très courageuse et généreuse. Tout aussi déterminés, nos diplômés et ceux qui les appuient méritent ma plus grande admiration et mon plus grand respect. Encore une fois, j aimerais présenter mes plus sincères félicitations à tous nos diplômés pour ce qu ils ont accompli. Notre mandat aux instituts d assurance ne se résume pas à offrir des programmes formels de formation menant à un diplôme. Grâce à la Société des PAA, nous rehaussons l expérience des programmes de PAA et de FPAA, en permettant aux diplômés de tisser de nouvelles relations avec les autres diplômés et de renforcer les relations qu ils ont déjà établies. La Société des PAA offre un certain nombre de programmes de perfectionnement professionnel et d activités de réseautage. Elle a également un site Web offrant une multitude de ressources, dont des rapports de recherche, des documents juridiques, le texte des manuels de l Institut et beaucoup d autres outils utiles. L adhésion à la Société des PAA comporte bien sûr de nombreux autres avantages et j encourage nos diplômés à faire comme leurs collègues et à se joindre aux membres actuels de la Société pour profiter eux aussi de ces avantages. Dans le but d aider l industrie à célébrer et à encourager la formation, nous avons tenu cette année notre troisième Semaine annuelle de la formation. Au programme de cette semaine qui s est déroulée du 27 février au 2 mars, mentionnons un certain nombre de cours intensifs offerts aux quatre coins du Canada dans le cadre du programme de PAA, des séminaires, des occasions de réseautage et des exposés de l équipe de Connexion carrières. Plusieurs employeurs ont soutenu à fond cette initiative en apposant des affiches réalisées en partenariat et en organisant un certain nombre d activités dans leurs locaux. La Semaine nationale de la formation est un moyen remarquable de favoriser le perfectionnement professionnel dans l industrie et de faire en sorte que les gens de l industrie, surtout les nouveaux venus, pensent d abord à se tourner vers les instituts pour parfaire leurs études. Nous avons commencé à tirer parti des divers outils de médias sociaux afin d établir avec les étudiants et nos futurs membres des connexions tenant compte de leurs caractéristiques sociodémographiques, et de répondre à leurs besoins de la meilleure façon possible. Ces outils nous permettront d établir des relations plus étroites avec tous nos membres et d accroître le taux de participation aux programmes et services offerts tant par les instituts régionaux que par l institut 12 L Institut d assurance du Canada

14 Allocution de la présidente du Conseil lors de la 59 e assemblée générale annuelle octobre 2012 suite national. Parmi les premières mesures importantes prises dans l univers des médias sociaux, mentionnons l établissement de politiques et de lignes directrices sur l utilisation des médias sociaux par les membres du personnel et les bénévoles. Nous avons également mis au point un plan d intervention rapide pouvant être déployé immédiatement en cas de besoin. Au cœur de notre stratégie en matière de médias sociaux, le site Web de l Institut deviendra le point central de nos activités numériques. Notre site Web actuel a été inauguré il y a quelques années déjà. Même s il était alors invitant, l univers numérique a évolué depuis. Nous voulons que notre présence sur le Web procure une expérience client novatrice et dynamique et avons amorcé à cette fin un processus de reconstruction totale de notre site, le nouveau site devant être inauguré au cours de la prochaine année. Notre présence accrue dans les médias numériques permettra également à Connexion carrières de tisser des liens plus étroits avec sa clientèle cible en pleine expansion. L équipe de Connexion carrières est davantage présente partout au pays dans les établissements d enseignement secondaire et postsecondaire. Elle participe également tout au long de l année à un plus grand nombre de salons des carrières. Le rôle important de ces réalisations a été souligné dans le rapport de la Division des professionnels, l objectif des activités de Connexion carrières étant de renseigner les jeunes adultes sur l industrie de l assurance et de les inciter à faire carrière dans notre domaine. Par l entremise de sa division Connexion carrières, l Institut avait réalisé en 2007 une étude démographique marquante, intitulée «Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada, ». Encore à l heure actuelle, le recrutement, la fidélisation et la planification de la relève demeurent au cœur des préoccupations de l industrie. Afin d aider notre industrie à mieux comprendre les progrès accomplis depuis 2007 à ce chapitre, l équipe de Connexion carrières a refait une nouvelle étude démographique et un nouveau recensement de l industrie. Nous prévoyons que les résultats de cette nouvelle étude seront disponibles d ici la fin de l année civile. Nous y identifierons les tendances de l emploi dans l industrie et les lacunes à combler en matière de ressources. Le rapport contiendra également des projections de retraite au sujet de la main-d œuvre de l industrie. La Société des PAA donnera l an prochain, comme elle l a fait il y a cinq ans, une série de séminaires d un bout à l autre du pays. Ces séminaires, qui auront lieu au cours du premier semestre, permettront de présenter les résultats de la nouvelle étude aux intervenants de l industrie. Comme les présidents antérieurs du Conseil l ont souligné, et je partage tout à fait leur opinion, une année à la présidence du Conseil de l Institut passe trop vite, si on considère que l engagement peut sembler au départ quelque peu intimidant. Cela est dû en grande partie au programme très chargé que gère l Institut et qui fait en sorte que l année est remplie d activités emballantes. Notre personnel fait un excellent travail en rationalisant le temps des présidents du Conseil en fonction des aspects importants de l Institut et en faisant beaucoup de travail sur le terrain afin que notre mandat d un an soit une expérience mémorable. Partout au Canada, notre personnel s acquitte avec brio du mandat des instituts et fait avancer les choses de manière appropriée. Je remercie tout le personnel pour son travail acharné et j adresse un merci tout spécial à Peter Hohman qui rend la fonction aussi agréable. Nous pouvons également compter sur les nombreux bénévoles, tant au palier régional qu au palier national, qui consacrent leur temps et offrent leur expertise aux activités de l organisme de formation de l industrie. Nous ne pourrions connaître autant de succès sans le dévouement et la loyauté des membres des conseils et comités, des animateurs et des correcteurs, des ambassadeurs de Connexion carrières et de bien d autres personnes. Au nom du Conseil, j offre mes sincères remerciements à ce groupe très précieux de professionnels. Les présidents du Conseil ont la chance de travailler avec un groupe de leaders enthousiastes et compétents qui siègent au comité de direction et au Conseil des gouverneurs de l Institut. Ils appliquent avec sérieux leurs connaissances lors de chaque réunion et tout au long de l année, et ils m ont fourni un soutien précieux pendant toute la durée de mon mandat. J ai apprécié énormément leurs commentaires et leurs contributions remarquables et je leur adresse mes plus sincères remerciements. En terminant, j aimerais souhaiter à mon successeur, Maurice Tulloch, président et chef de la direction d Aviva Canada, tout le succès possible lors de son mandat. Je lui souhaite une année aussi agréable que celle que j ai vécue. Karen Barkely, MBA, CIP, CRM Présidente du Conseil des gouverneurs Rapport annuel

15 Rapport du Conseil de l enseignement Lorie Guthrie Phair, BA, CIP Vice-présidente, Division de l enseignement L Institut a fait la promotion du nouveau cheminement du programme de FPAA tout au long de 2011 et de 2012 au moyen d un certain nombre d activités qui mettaient l accent sur les avantages du programme et contenaient un appel à l action, au lieu d être comme auparavant des activités de sensibilisation. Ces activités visaient à rehausser le profil du programme de FPAA. Dans l ensemble, les inscriptions au programme de PAA ont augmenté de 18,1 % en , soit 483 étudiants de plus que l année précédente. Le nombre d étudiants inscrits à des cours virtuels continue d augmenter et affiche une hausse de 64,6 %, soit 365 étudiants de plus que l année précédente. On a constaté à Toronto une hausse des inscriptions aux cours virtuels et aux cours en entreprise lors des trimestres d automne et d hiver par rapport aux cours magistraux et nous allons continuer de surveiller cette tendance. Les inscriptions préliminaires pour le semestre du printemps 2012 sont élevées, les inscriptions totales étant en hausse de 17,6 % par rapport à l exercice précédent. Le programme de Professionnel d assurance agréé Nous avons effectué une analyse afin d évaluer dans quelle mesure les étudiants reçoivent du matériel à jour. Cette analyse a révélé que 92 % des étudiants du programme de PAA avaient reçu des manuels révisés entre 2009 et 2012, alors que 77 % des étudiants du programme de PAA avaient reçu des manuels révisés en 2011 ou en Cette donnée sera utilisée pour établir l ordre de priorité des mises à jour et des révisions des manuels. Tous les cours du volet professionnel Sinistres ont été mis à jour récemment. Aucune mise à jour n est prévue pour ce volet en En ce qui concerne le volet professionnel Appréciation du risque, nous avons reçu les rapports de vérification du cours C121, L appréciation du risque : notions avancées, et nous reverrons ces rapports. Un manuel révisé est prévu pour septembre Un projet de mise à jour a été mis en œuvre pour le cours C122, Les sinistres : aspects pratiques de la gestion. Le manuel révisé et le guide révisé de référence de l étudiant devraient être prêts pour janvier Tous les cours du volet professionnel Courtier et agent ont été mis à jour récemment. Aucune mise à jour n est prévue pour ce volet en L édition courante du manuel du cours C11, Principes et pratiques de l assurance, date de janvier Aucune mise à jour n est prévue pour l année scolaire La version française devrait être prête pour janvier L édition courante du manuel du cours C12, L assurance des biens (provinces de common law) date d août Cette édition comprend un addenda indiquant les mises à jour récentes. Aucune autre mise à jour n est prévue en L édition courante du manuel C12, L assurance des biens (Québec), date de 2009 et elle comprend un addenda publié en août L Institut d assurance du Canada

16 Rapport du Conseil de l enseignement suite L édition courante du manuel du cours C13, L assurance de la responsabilité civile, 1 re partie, date de juillet Aucune autre mise à jour n est prévue en La version française devrait être prête pour janvier L édition courante du manuel du cours C14, L assurance automobile, 1 re partie (Alberta) date de Le nouveau manuel est à l étape finale de la production et sera prêt en janvier L édition courante du manuel du cours C14 (Ontario) date de 2011 et une mise à jour mineure portant sur la réglementation sera intégrée lors de la prochaine réimpression du manuel de l Ontario. La mise à jour du manuel de l Atlantique commencera en septembre 2012 et celle-ci tiendra compte des changements apportés à la réglementation. Aucune mise à jour n est prévue pour l année scolaire dans le cas des manuels du cours C14 pour la C.-B. (2010), la Saskatchewan (2012) et le Manitoba (2010). L édition courante du manuel du cours C16, L industrie des assurances, date de Aucune mise à jour n est prévue pour l année scolaire Nous nous servons des manuels de plusieurs cours du Chartered Insurance Institute (CII) pour les cours sur l assurance maritime qui font partie du programme de PAA. Le CII a regroupé tous ses différents manuels dans un seul cours. Nous cesserons d offrir la suite actuelle de trois cours en assurance maritime après l année scolaire Le nouveau cours du CII sera revu par des experts en assurance maritime qui formuleront des recommandations à l Institut à propos de la création d un nouveau cours en assurance maritime, qui reposera en partie sur le nouveau cours du CII et comportera un contenu adapté pour le Canada. Les manuels des cours portant sur la prévention des sinistres, soit le cours C36, Construction des bâtiments, protection incendie et risques courants, C37, Risques industriels et C38, Prévention des sinistres accidents et risques divers, se fondent sur du matériel de tiers. Ces manuels n ont pas été mis à jour depuis un certain nombre d années et nous avons commencé à nous pencher sur l élaboration d une stratégie relativement à ces cours. Nous considérons les options offertes à court et à long terme. Nous avons commencé à procéder à des vérifications des manuels des cours C31, Property Damage Appraisal, et C32, Les dommages corporels, afin d y inclure entre autres les changements apportés à la législation et les nouveaux traitements. Nous avons reçu les rapports de vérification du cours C35, L assurance contre les délits, et avons commencé à les analyser. Nous évaluons la structure générale et la matière du cours, en plus d examiner les tendances actuelles de l industrie en matière d assurance contre les délits. De grandes quantités de matière portant sur la prévention des sinistres pourraient être intégrées dans un nouveau programme de prévention des sinistres. Les rapports de vérification du manuel du cours C39, La fraude : sensibilisation et prévention, ont été présentés. Le nouveau manuel, qui traitera de nouveaux sujets et comportera des améliorations, devrait être prêt en septembre Le manuel révisé du cours C47, La réassurance, devrait être prêt en septembre Nous travaillons présentement à l élaboration d un programme de perfectionnement des animateurs, afin d établir une norme nationale de compétence pour les animateurs et de qualité pour les cours magistraux donnés par un animateur. Une analyse détaillée des besoins a mis en lumière l importance de faire une distinction entre les besoins des nouveaux animateurs et ceux des animateurs d expérience. Le programme à l intention des animateurs d expérience sera élaboré auprès d un groupe pilote en , avant d être inauguré en août Le programme actuel à l intention des nouveaux animateurs sera remanié après l inauguration du programme de certification des animateurs. Il mettra principalement l accent sur la gestion efficace d une salle de classe, la tenue de dossiers et les stratégies de base d enseignement. Les programmes sur le Web Les inscriptions aux cours virtuels ont connu une forte progression. En effet, 65 cours virtuels auront lieu pendant le trimestre de l automne 2012 et nous prévoyons que plus de 1000 étudiants s y inscriront. Pour les trois trimestres scolaires de , le nombre de cours virtuels a été de 47, 50 et 43 respectivement. Depuis que nous avons commencé à offrir des cours virtuels, près de 4000 étudiants ont choisi ce mode d apprentissage. Par suite de la réussite du projet pilote réalisé pendant le trimestre de l hiver 2012, des fonctions audio multidirectionnelles seront offertes à l égard des cours virtuels à compter de septembre 2012, ce qui permettra aux étudiants de discuter avec les animateurs. Les étudiants actuellement inscrits au cours C12, L assurance des biens, par le biais de la formation à distance ont été invités à participer à un projet pilote en ligne dirigé par les étudiants et adaptés au rythme de chacun. Nous évaluerons les avantages potentiels à offrir des aides à l apprentissage en ligne et à permettre une collaboration entre les étudiants inscrits à la formation à distance. Le projet pilote fait l objet d un suivi de la part des animateurs. Rapport annuel

17 Rapport du Conseil de l enseignement suite Des experts techniques participent à l évaluation des services actuels de consultation en ligne et nous aident à réviser les services de consultation des cours obligatoires et des cours professionnels appliqués. Les nouveaux services comprendront de meilleures notes de l animateur et un glossaire. La gestion des sources documentaires Le poste de directeur des sources documentaires a été créé afin de normaliser et d améliorer les capacités stratégiques de l Institut d assurance en matière de constitution, de gestion et de fidélisation d un réseau plus étendu de spécialistes participant au processus de révision des cours, et de permettre à l Institut d offrir un plus grand nombre de nouveaux programmes adaptés aux besoins de l industrie. Même si le poste de directeur des sources documentaires est relativement nouveau, il a déjà un effet positif sur la productivité et l efficacité. Nous avons en effet réussi à recruter plus de 28 spécialistes pour 14 projets depuis la création du poste au début de Le directeur des sources documentaires supervisera également la création de groupes de travail pour le programme de PAA ainsi que de groupes d étude qui participeront à l élaboration de plans tactiques pour les cours du programme de PAA et pour ce programme en général, et qui fourniront des conseils sur les tendances dans l industrie et les changements apportés à la réglementation. Les programmes pilotes se dérouleront à l automne de 2012 pour le modèle des groupes d étude et les mandats détaillés de plusieurs groupes de travail seront élaborés afin que ceux-ci puissent commencer leurs travaux vers la fin de 2012 ou en Les examens Les inscriptions aux examens du programme de PAA ont été moins nombreuses que l an dernier. Les inscriptions à la session de décembre 2011 ont connu une baisse de 3 % par rapport à la même période l an dernier, les inscriptions à la session d avril 2012 accusaient un recul de 1 % tandis que les inscriptions à la session de juillet 2012 étaient en hausse de 0,1 % par rapport à l année précédente. Dans l ensemble, la baisse des inscriptions aux trois sessions d examens s est établie à 1,5 % (292 étudiants) comparativement à l année dernière. Les instituts de partout au Canada font face régulièrement à des situations qui influent sur la tenue des examens dans leur région. Les mesures qui sont prises rapidement et qui touchent de grands nombres d étudiants pendant la semaine d examens sont donc des plus importantes. Par exemple, les instituts peuvent avoir à modifier l horaire des examens à cause d événements météorologiques soudains, ou à cause de pannes d électricité ou d alertes d incendie. L Institut a réagi rapidement lors de la session d examens d avril Les étudiants québécois protestaient alors contre les hausses des frais de scolarité et manifestaient à l extérieur d un cégep et d un bureau du gouvernement. L Institut craignait que le centre d examens à l Université de Montréal soit inaccessible. À quelques jours seulement du début de la semaine d examens, le personnel de l institut régional a déplacé le lieu du centre d examens dans un hôtel du centre-ville, a communiqué avec le personnel de l institut national pour qu il l aide à en informer les étudiants concernés et à téléphoner aux étudiants qui passaient un examen la première journée afin de s assurer qu ils avaient été informés du changement de lieu. Il s agit là d un excellent exemple qui témoigne du caractère consciencieux du personnel de l institut régional qui a su coordonner ses efforts avec ceux du personnel de l institut national, afin d offrir un excellent service à la clientèle et d éviter toute perturbation pour les étudiants. Une fonction cruciale du bureau du registraire et du service des examens est de tenir et de conserver des statistiques sur les inscriptions et les examens; de tenir les dossiers des étudiants et de consigner leurs notes et leurs résultats, de conserver les autres documents importants et de tenir les autres registres cruciaux. Cela exige l établissement d une politique claire, bien définie et officielle pour la gestion des dossiers. Nous avons analysé les politiques de gestion des dossiers d institutions et d associations semblables et à la suite de cette analyse, nous avons mis en place à l automne de 2011 des lignes directrices et des procédures appropriées pour la conservation et la destruction des dossiers, conformes aux pratiques actuelles. La politique élaborée porte sur les périodes de conservation, la préservation, la destruction et la confidentialité des dossiers, ainsi que sur le respect des lignes directrices et des lois sur la protection de la vie privée. Les étudiants qui désirent confirmer la justesse de leur note ou obtenir des commentaires sur leur résultat à l examen final ont trois possibilités. Ils peuvent demander un recomptage (seconde vérification de l addition et de la transcription des points), accessible à tous les étudiants); une révision (vérification de l addition et de la transcription des points, examen des questions pour lesquelles la note obtenue a été inférieure à 60 %), accessible à tous les étudiants; et une réévaluation (vérification de l addition et de la transcription des points, analyse des réponses, renvois au 16 L Institut d assurance du Canada

18 Rapport du Conseil de l enseignement suite manuel, indication des renseignements manquants), accessible seulement aux étudiants qui ont échoué. Les réévaluations sont la forme d appel la plus populaire et les demandes de réévaluation ont augmenté considérablement au cours des dernières années, doublant presque depuis les sessions d examens de décembre Les demandes de réévaluation se sont chiffrées à 124 pour la séance d examens de décembre 2011 et à 76 pour la séance d examens d avril Les réévaluations nécessitent un examen plus poussé et des commentaires plus étoffés que les autres formes d appel et elles prennent donc plus de temps, de trois à quatre heures en moyenne. Vu le nombre de demandes de réévaluation présentées et le temps requis pour effectuer chaque réévaluation, il est devenu difficile de les traiter toutes et d en faire parvenir les résultats aux étudiants au cours d un délai acceptable. Avant janvier 2009, les réévaluations étaient imparties, mais elles sont depuis ce temps effectuées à l interne par le personnel de l Institut. Dans le but d en permettre le traitement et d en transmettre les résultats aux étudiants dans des délais plus brefs, l Institut examine actuellement la possibilité de restructurer le processus de réévaluation et pourrait de nouveau recourir à l impartition. L Institut s est donné comme objectif de mettre en place un processus plus efficace en prévision de la session d examens de décembre L Institut publie chaque année une brochure contenant des statistiques sur le nombre d inscriptions aux examens, les notes obtenues par les étudiants et le taux de réussite des cours des programmes de PAA et d Introduction aux assurances I.A.R.D., au palier national et par institut régional. Cette brochure indique également le nombre d inscriptions aux cours du cheminement d origine du programme de FPAA, au palier national et par institut régional, ainsi que le nombre de diplômés par concentration (gestion d entreprise, règlement des sinistres, souscription, gestion des risques et courtage). La brochure contenant les statistiques de , préparée en septembre, fournira également des renseignements sur le programme actuel de Fellow. Elle comprendra des statistiques sur les inscriptions à ce programme, tant au palier national que par institut régional, et sur les taux de réussite pour chacun des cours. Aucune infraction aux règles et règlements des examens n a été signalée lors de la session d examens de décembre Il y en a toutefois eu une lors de la session d examens d avril Deux surveillants ont surpris un étudiant à regarder l examen ou le cahier de réponses d un autre étudiant de façon délibérée et répétée. L étudiant a par la suite été exclu de l examen et a été suspendu pour une période de neuf sessions d examens consécutives (trois ans). Une autre infraction aux règles et règlements a également été signalée lors de la session d examens de juillet Un surveillant a surpris un étudiant à utiliser un téléphone cellulaire à deux reprises pendant un examen et l étudiant a admis avoir envoyé des messages textes. L étudiant a par la suite été exclu de l examen et a été suspendu pour une période de neuf sessions d examens consécutives (trois ans). Un étudiant ayant déjà fait l objet d une suspension a demandé le rétablissement de ses privilèges d examen et sa demande a été acceptée. Lors de sa rencontre d avril 2010, le Conseil de l enseignement a approuvé le concept des examens en ligne et le Comité de direction a donné son aval en mai 2010 à la première phase du projet, et autorisé plusieurs éléments du plan de mise en œuvre. Des spécialistes des examens ont été engagés sur une base contractuelle et ceux-ci continuent d évaluer et de rédiger les questions d examens et d élaborer les données connexes. Yardstick Software Inc., une entreprise d Edmonton ayant beaucoup d expérience dans les examens en ligne aux paliers national et international, a reçu le mandat de mettre au point le logiciel qui servira à faire passer les examens en ligne et à les corriger. Un énoncé des travaux, énumérant les éléments du plan de projet auxquels Yardstick devait s attaquer immédiatement, a été préparé en mars Ces travaux consistent surtout en une analyse et une vérification du nombre et du type de cours, des examens, des questions et de la pondération des questions, ainsi que des modèles d examens et des statistiques sur les examens. Plusieurs de ces travaux sont terminés et plusieurs autres sont encore en cours. L examen, l analyse et la détermination des aspects clés du plan de projet, notamment le format des examens, la période d examen, le modèle de distribution et le modèle de mise en œuvre, se poursuivent. Le Conseil de l enseignement a approuvé le rapport sur les examens en ligne et appuie l élaboration de ces examens. Un rapport d étape accompagne le présent rapport. Le programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. En décembre 2011, les inscriptions étaient en baisse de 13 % par rapport à l année précédente. Elles avaient baissé de 29 % en avril 2012 et avaient augmenté de 2 % en juillet Pour l ensemble des trois sessions d examens, la baisse s est établie à 19 % comparativement à l année précédente. Vu l assez petit nombre d étudiants à chacune des sessions d examens et le nombre plutôt Rapport annuel

19 Rapport du Conseil de l enseignement suite réduit d inscriptions totales (463), il peut y avoir une fluctuation importante des inscriptions d une session à l autre et d une année à l autre, selon le nombre de cours magistraux offerts. En anglais, l édition 2006 du manuel C81 et l édition 2009 du manuel C82 ont cours. En français, l édition 2006 est utilisée tant pour le cours C81 que pour le cours C82 et un addenda a été ajouté au manuel C82 afin que celui-ci corresponde au manuel en anglais. Le service de consultation en ligne est offert avec les manuels. Une vérification du contenu des deux cours a été effectuée en mai 2012, dans le but d établir des correspondances entre le contenu du programme et celui du cours C11, Principes et pratique de l assurance, de sorte qu en cas de remaniement du cours, le programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. et celui du cours C11 soient équivalents. La vérification avait de plus comme objectif de déterminer les possibilités de restructuration des cours du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D., afin de regrouper les sujets semblables pour qu ils soient mieux intégrés. Une ébauche de la nouvelle structure du programme a été présentée à un certain nombre d animateurs du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. qui l ont approuvée unanimement et ont formulé des commentaires très positifs à son sujet. On a donc prévu dans les plans de projet de un projet de remaniement officiel et de mise à jour des cours du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. L obtention de permis Les manuels du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. et de certains cours du programme de PAA, dont les cours professionnels appliqués des spécialisations Sinistres et Courtage, sont utilisés dans la plupart des provinces et territoires en vue de l obtention du permis provincial ou territorial d agent/ de courtier d assurance ou d expert en sinistres indépendant. De plus, la réussite des cours du programme d Introduction aux assurances I.A.R.D. ou du cours C11, Principes et pratique de l assurance, permet d obtenir le permis de niveau un dans plusieurs provinces et territoires. Nous continuons de discuter avec les organismes de réglementation provinciaux afin d effectuer un suivi des exigences en matière d obtention de permis et de formation continue, et de les renseigner sur l utilisation appropriée des cours de l Institut. L Institut a été invité à élaborer un cours pour la nouvelle catégorie de permis restreint limité à l assurance automobile qui verra le jour en Saskatchewan en janvier Ce cours est en voie d élaboration. Le supplément sur le permis en assurance automobile de l Alberta a été mis à jour pour tenir compte de la nouvelle police d assurance automobile SPF 1 de l Alberta qui a pris effet en juillet Le Programme préparatoire à l obtention du permis d assurance vie (PPOPAV) Les inscriptions pour l année scolaire allant de septembre 2011 à août 2012 ont connu une diminution de 14 % par rapport à l année précédente. Il y a eu une baisse significative des inscriptions à l examen en anglais, mais on a constaté une hausse correspondante des inscriptions à l examen en français. Les manuels présentement utilisés en anglais sont ceux de 2003, avec un addenda publié en 2006 pour le Programme préparatoire à l examen du permis d assurance vie (PPOPAV), Partie A, et un addenda publié en 2005 pour le PPOPAV, Partie B. L édition 2012 du PPOPAV, Partie B sera publiée en octobre ou en novembre Les éditions en français présentement utilisées sont celles de 2006 pour le PPOPAV, Partie A et de 2009 pour le PPOPAV, Partie B. Le Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA) a convoqué le 5 juillet 2012, à Toronto, une réunion pour informer les organismes de réglementation provinciaux et les fournisseurs du cours PPOPAV de la décision d harmoniser le PPOPAV à l échelle nationale. Le projet d harmonisation comporte quatre volets clés :» Le CCRRA superviserait l élaboration de matériel uniforme d étude et de préparation à l examen, tant en français qu en anglais, qui serait utilisé partout au Canada.» Le Québec participerait au programme du PPOPAV (appelé PQPAV dans les autres provinces).» Le format et le modèle de l examen du PPOPAV seraient différents. Premièrement, l examen deviendrait un examen à livre ouvert. Deuxièmement, l examen du PPOPAV deviendrait modulaire, c est-à-dire que les étudiants pourraient satisfaire aux exigences d examen en plusieurs étapes et seraient interrogés sur la matière couverte par six ou sept modules du PPOPAV.» Les fournisseurs actuels du cours distribueraient le matériel d étude autorisé par le CCRRA et compléteraient ce matériel avec tout autre contenu qu ils jugeraient utile et pertinent pour les segments de leur clientèle et leurs groupes d utilisateurs. Le programme d harmonisation devrait être implanté en septembre L Institut évaluera les options relatives 18 L Institut d assurance du Canada

20 Rapport du Conseil de l enseignement suite à la prestation du PPOPAV lorsqu il en saura plus sur la nature du matériel d apprentissage élaboré par le CCRRA, les coûts d achat du matériel et les besoins continus des sociétés qui l appuient financièrement en matière de permis d assurance vie. Les programmes d acquisition de compétences et de connaissances Les programmes d acquisition de compétences et de connaissances se composent des produits et cours suivants. Les cours de formation à distance» La rédaction au bureau : Ce cours de rédaction commerciale met l accent sur l efficacité des communications, lors de la création de notes de service, de télécopies, de courriels, de lettres, de rapports, de propositions, d exposés et d examens, dans le cadre du travail.» Time Value of Money : Ce cours de niveau débutant fournit des notions de base, faciles à comprendre et à appliquer, sur le calcul de la valeur capitalisée et de la valeur actualisée. La formation pratique en assurance» Understanding Serious Injury (USI) : Ce cours a été conçu et mis au point par l institut d assurance de l Ontario, en remplacement des cours sur les réclamations en assurance individuelle qui étaient devenus désuets. Il a été mis à l essai, remanié et repris, et il a fait l objet d excellents commentaires de la part des sociétés clientes et des étudiants qui ont participé à son élaboration. Le cours est maintenant tout à fait au point en Ontario et il peut être adapté pour d autres instituts et sections. La boutique des connaissances en ligne» La boutique des connaissances en ligne comprend des cours de formation en ligne dans 20 chemins d apprentissage différents. La suite actuelle de cours, inaugurée en 2012, remplace un ancien programme. Les nouveaux cours s intègrent à notre propre système de gestion de l apprentissage LMS, ce qui permet aux étudiants de vivre une expérience plus uniforme. Les cours ont un contenu pédagogique plus élevé et offrent des outils technologiques plus avancés. Un monde de risques» La version actuelle de ce cours est disponible en ligne sur notre plateforme LMS ou sous la forme d un mini CD. Il s agit d un excellent cours de base sur l industrie de l assurance qui porte sur les éléments fondamentaux d une opération d assurance et qui s adresse aux nouveaux venus dans l industrie. Une révision du cours est prévue pour Celle-ci permettra de répondre aux besoins de certaines nouvelles clientèles, comme les personnes changeant de carrière et les nouveaux immigrants. Un prototype a été mis au point en juillet 2012 et celui-ci fait actuellement l objet d une évaluation. Le programme de Fellow cheminement d origine On compte 3408 étudiants inscrits au cheminement d origine du programme de Fellow. Jusqu à présent, le nombre des diplômés est de 158, une diminution de 14,5 % depuis l année dernière. Le nombre d étudiants qui se sont inscrits à au moins un cours du programme de Fellow entre la mi-octobre 2011 et la mi-octobre 2012 s élève à 623, une baisse de 27 % par rapport à l année précédente. Pour s assurer que tous les étudiants inscrits au cheminement d origine du programme de FPAA soient au courant de l approche de la date limite pour terminer tous leurs cours afin d obtenir leur diplôme, le message suivant apparaîtra dans tous les bulletins et communications pertinents, ainsi que sur le site Web : Veuillez prendre note des deux dates limites suivantes pour le cheminement d origine du programme de FPAA : 1. Les 10 cours requis dans le cadre du cheminement d origine du programme de FPAA doivent tous être terminés le 31 décembre Toutes les inscriptions et tous les résultats doivent parvenir à l Institut d assurance au plus tard le 30 avril Ces dates limites sont définitives. Il est fortement conseillé aux étudiants de répondre à toutes les exigences bien avant ces dates limites, afin de pouvoir faire face à toutes les éventualités. Le programme de Fellow nouveau cheminement L admission et l inscription Depuis l ouverture du programme le 1 er juin 2010, 239 candidats au total ont été admis au nouveau programme, bien que certains aient choisi de reporter le début de leur premier cours. À ce jour, 134 candidats ont suivi le cours F510, La stratégie dans le secteur de l assurance de dommages (sur quatre trimestres à partir de l automne de 2010), 77 ont suivi le cours F520, Le leadership dans le monde de l assurance (sur trois Rapport annuel

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

d assurance du Canada

d assurance du Canada L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2012/2013 Une bonne formation assure votre avenir. L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2012 2013 The Insurance Institute of Canada Annual Report

Plus en détail

Québec 739 957 9,60% 9,67% 674 734 8,98% 678 204 9,11% Canada 739 933 1,81% 9,65% 674 806 1,70% 681 287 1,76%

Québec 739 957 9,60% 9,67% 674 734 8,98% 678 204 9,11% Canada 739 933 1,81% 9,65% 674 806 1,70% 681 287 1,76% INTACT Québec 1 055 542 13,70% 1,72% 1 037 681 13,81% 1 040 828 13,98% Canada 4 261 539 10,44% 2,19% 4 170 363 10,51% 4 099 819 10,59% Intact Corporation financière Québec 809 943 10,51% 2,20% 792 484

Plus en détail

Rapport annuel 2009 2010 Canada

Rapport annuel 2009 2010 Canada Rapport annuel 2009 2010 Canada L Institut d assurance du Canada Rapport annuel 2009-2010 The Insurance Institute of Canada Annual Report 2009-2010 Rapport annuel 2009-2010 85 Organisation et buts Les

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada

ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada ÉTABLIR DES LIENS : comparabilité, portabilité et capacité d évaluer les diplômes d études internationaux au Canada > > ARUCC 2014 16 juin 2014, Québec (Québec) PRÉSENTATION VUE D ENSEMBLE À propos du

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est une organisation gérée par l industrie, qui a pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en promouvant les métiers spécialisés. Premier organisme

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH

RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH RÉSUMÉ DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION ÉVALUATION DES PRIX ET DES BOURSES SPÉCIALES DU CRSH Juillet 2012 Contexte Les prix et les bourses spéciales du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) forment

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

Message de la direction

Message de la direction Karen McGee Présidente nationale Jean-François Champagne Directeur général Message de la direction Au cours de l année 2010, alors que plusieurs entreprises s efforçaient de demeurer concurrentielles,

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION POLITIQUE DE DÉNONCIATION APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 11 DÉCEMBRE 2013 APPROUVÉE PAR LE COMITÉ D AUDIT LE 25 MARS 2014 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales

Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Processus officiel relatif aux Normes de pratique actuarielles internationales Introduction Une norme de pratique est une instruction sur le comportement attendu de l actuaire évoluant dans un contexte

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Stratégie de participation Jeunesse

Stratégie de participation Jeunesse Stratégie de participation Jeunesse Contexte La Stratégie de participation Jeunesse repose sur le Colloque jeunesse de la Croix-Rouge canadienne, qui a eu lieu à St. John s, à Terre-Neuve, du 14 au 17

Plus en détail

La Corporation Cadillac Fairview Limitée

La Corporation Cadillac Fairview Limitée La Corporation Cadillac Fairview Limitée Plan d accessibilité pluriannuel 2012-2016 Conformément au Règl. de l Ont. 191/11 Y compris les normes d accessibilité pour l information et les communications

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse

Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Charte du comité de direction et d évaluation des risques du conseil d administration de La Banque de Nouvelle-Écosse Attributions, obligations et responsabilités du Comité de direction et d évaluation

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE RESSOURCES HUMAINES Objet Le comité de gouvernance et de ressources humaines du conseil d administration est établi par la Société d évaluation foncière des municipalités

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3)

PROTOCOLE DE COORDINATION DES CAS URGENTS D INTIMIDATION OU DE VIOLENCE Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Selon le Code des droits et des responsabilités (BD-3) Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture. PRINCIPES FONDAMENTAUX Les incidents provoqués par des conduites intimidantes ou violentes

Plus en détail

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013 Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles CATÉGORIE : Ressources humaines SURVEILLANCE : juin 2014 Adopté : 17 avril 2007 Dernière révision : 25 janvier 2013 Révisée le : 20 septembre 2013 Le Centre de santé

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA)

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Questions et Réponses DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Admission 1. Quel est la date limite pour déposer une demande d admission pour l année 2015-2016? 2. Y aura-t-il des admissions à d

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE

ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Council of Ministers of Education, Canada ATTIRER, DÉVELOPPER ET MAINTENIR UN EFFECTIF ENSEIGNANT EFFICACE 1. L objectif global de l activité de l Organisation

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba.

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba. ALPHA EXCHANGE INC. DÉCISION N 2012-PDG-24 DANS L AFFAIRE intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE

PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE PROFIL DES COMPÉTENCES AGENT EN ASSURANCE DE DOMMAGES COURTIER EN ASSURANCE DE DOMMAGES EXPERTS EN SINISTRE GESTIONNAIRE Juillet 2010 ADMINISTRATION... 4 MANAGEMENT... 4 Initiation à l organisation...

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière.

Le champ d exercice de l infirmière. diplômée DIRECTIVE PROFESSIONNELLE. Directive professionnelle : Le champ d exercice de l infirmière. DIRECTIVE PROFESSIONNELLE Le champ d exercice de l infirmière (mai 2012) (1/11 ) Mission L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau Brunswick est un organisme de réglementation professionnel

Plus en détail

Stratégie visant des écoles saines

Stratégie visant des écoles saines Chapitre 4 Section 4.03 Ministère de l Éducation Stratégie visant des écoles saines Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.03, Rapport annuel 2013 APERÇU DE L ÉTAT DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc.

L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc. 3081_IIC_ARCanada_E.qxd 4/16/10 2:19 PM Page 1 L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (tél.) 416 362-8586 (téléc.) 416 362-1126 www.institutdassurance.ca

Plus en détail

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS COGECO est une société de portefeuille diversifiée qui exerce des activités de câblodistribution, de télécommunication et de radiodiffusion

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE

MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le 26 février 2015 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE LIMITÉE Le conseil d administration (le «conseil») est responsable de la gérance de La Société Canadian Tire Limitée (la «Société»).

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance. Plan stratégique 2005-2008

Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance. Plan stratégique 2005-2008 CCIR Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Plan stratégique 2005-2008

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

2009-2010. Programme de PAA. Institut d assurance. Institut d assurance. Une bonne formation assure votre avenir.md

2009-2010. Programme de PAA. Institut d assurance. Institut d assurance. Une bonne formation assure votre avenir.md Institut d assurance Institut d assurance L Institut d assurance du Canada 18, rue King Est, 6e étage, Toronto, Ontario M5C 1C4 1 866 362-8585 (Tél.) 416 362-8586 (Téléc.) 416 362-1126 www.institutdassurance.ca

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS

INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS INSCRIPTION AU TABLEAU ET MISE À JOUR DES RENSEIGNEMENTS 2014 2015 FOIRE AUX QUESTIONS Exercice de la profession d ergothérapeute Q. Qu est-ce que l exercice de la profession pour l Ordre? R. L Ordre définit

Plus en détail

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION

MANUEL DE GESTION GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION SCECR-DIR-07-01 MANUEL DE GESTION TITRE : GESTION DU CENTRE DE DOCUMENTATION TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE ET PROCÉDURE Expéditeur : Conseillère-cadre à l évaluation, aux communications et à la recherche

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac

Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Rapport annuel 2014-2015 de la médecin-hygiéniste en chef Loi sur la réglementation de l usage du tabac Table des matières INTRODUCTION... 2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LA LOI SUR LA RÉGLEMENTATION DE

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Version 1.00, 2015 CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 8 DÉCEMBRE 2015 Préface 1. La présente charte a été adoptée par le conseil d administration (le «Conseil

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

The SCOR Report Le rapport SCOR

The SCOR Report Le rapport SCOR The SCOR Report Le rapport SCOR 2009 ACE INA INSURANCE 2007 340,063 230,794 230,645 34.88 18.15 53.03 111,308 28,792 83,978 29.73 2008 331,904 216,451 220,740 62.61 23.40 86.01 30,894 33,303 39,513 11.96

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011

COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2011 COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2011 D APPROBATION : 24 SEPTEMBRE 2010 1. Pour faciliter l obtention de bons résultats sur les plans

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail