La Maison de la musique monte en gamme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Maison de la musique monte en gamme"

Transcription

1 meylan ma ville N 96 oct/nov [Actualité] La Maison de la musique monte en gamme 11 ASSOCIATIONS L art accessible avec L Œilécoute 12 RÉUSSITE ÉDUCATIVE Des bâtiments plusfonctionnels 14 UNE VILLE POUR TOUS Rencontres-i:arts,scienceset énergie

2 2 Infos INFOS PRATIQUES L Hôtel de Ville 4, avenue du Vercors - BP Meylan Cedex. Horaires du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Fermeture le samedi matin. Accueil téléphonique assuré du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h Horaires d accueil élargis au service État civil Il accueille le public les lundis, mercredis et vendredis de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 et les mardis et jeudis de 8 h 30 à 18 h 30. Service urbanisme Il accueille le public les lundis et jeudis de 8h30 à 12 heures : sur rendez-vous pour toute demande sur la faisabilité d un projet, la consultation d un dossier ; sur simple visite pour tout renseignement d urbanisme. L Agence postale communale Elle vous accueille du lundi au samedi, de 8 h 30 à 12 h Urgence : comment joindre la mairie Hors de ses heures d ouverture : élu de permanence, Astreinte du Centre technique, Police municipale en semaine, jusqu à 22 h 30, Correspondants de quartier Plaine-Fleurie - Aiguinards - Revirée - Ile d Amour : Rachid Saïdi, Béalières : Pascal Gallego, Buclos - Grand-Pré : Éric Pinard, Charlaix - Haut-Meylan - Maupertuis : Albert Lorca, Cimetière du Gamond : une navette à la Toussaint Du 29 octobre au 3 novembre une navette organisée par la Sémitag desservira le cimetière du Gamond en correspondance avec la ligne 31 toutes les demi-heures. Contact : Médiateur de proximité Permanence téléphonique et accueil le mercredi, de 14 h à 17 h Conseil municipal Retrouvez les ordres du jour et les compterendus sur rubrique mairie, Conseil municipal. Bibliothèque anglophone de Meylan Située dans l école Ariès, 8 chemin des Clos (Inovallée), elle est ouverte : lundi, 10 h 30 à 12 h 30, mercredi, 10 h à 11 h, jeudi, 11 h 45 à 14 h. La gendarmerie recrute En 2011, la gendarmerie nationale recrute sous-officiers et gendarmes adjoints volontaires, en amorce d'une dynamique qui durera au moins trois ans. Vous souhaitez devenir gendarme? Si l'aventure vous tente, les renseignements complémentaires sont disponibles auprès de la gendarmerie de Meylan, 31 allée des Frênes. Contact : Meylan ma ville, non reçu? Vous ne l avez par reçu dans votre boîte aux lettres, vous souhaitez un exemplaire supplémentaire? Vous pouvez vous procurer votre journal municipal dans les équipements communaux et à la mairie. Vous avez aussi la possibilité de le feuilleter au format pdf et de le télécharger sur meylan.fr. Prochaine parution : 1 er décembre Don du sang Une collecte est organisée le 17 novembre, de 16 h 30 à 19 h 30, salle Décibeldonne. Bienvenue Marion Mesaric ostéopathe D.O., 10 avenue du Granier Delphine Marian, ostéopathe, 2 rue Chenevière (Les Sources) M. Alaimo, primeur, 6 rue des Aiguinards M. Noirez, boucher, Boucherie de bourg, 6 rue des Aiguinards État civil Mariages Aluisio Jérôme et Jourda Stéphanie ; Lanquetot Nicolas et Moreno Jeanne, le 11 juin Vincens Philippe et Noblecourt Élodie ; Daspres Fabrice et Bordeau Joanna, Le 18 juin Paillet Claude et Gasnier Françoise, le 24 juin Conrad Alexandre et Fontaine Sandra ; Zghighad Khaled et Kupfer Natalie ; Rousseau Daniel et Brunon Angélique, le 25 juin Fuin Matthieu et Rouviere Elsa, le 9 juillet Contreras Rémy et Berthou Julie ; Djennat Mehdi et Roch Anne-Sophie ; Nieuwjaer Philippe et Lauthelier Vanessa ; Gilly jean-michel et Oudot Marine, le 16 juillet Jacquin Pierre et Bovy Sandrine, le 23 juillet Windpassinger Yann et Bet Héloïse, le 5 août Macabeo Benjamin et Du Besset Caroline, le 6 août Brun Ghislain et Leveque Perrine, le 20 août. Erratum Le numéro de téléphone des tennis de Jaillières, indiqué dans le guide «Meylan pratique», est erroné. Pour plus d infos : Numéros utiles et d urgence Demandes médicales : Drogues info-service 24h/24 : Femmes victimes et témoins de violences conjugales : Gendarmerie : Patrouille de la police municipale : Pharmacie urgence : Pompiers : 18 Sida info-service 24h/24 : Taxis banlieue : Urgences médicales 24h/24 : 15 CITOYENNETÉ Conseil municipal Prochaine séance : lundi 14 novembre à 17 h 30. COURRIER DES LECTEURS Question Pouvez-vous m apporter des explications concernant l augmentation subite de la taxe d enlèvement des ordures ménagères décidée par la Métro? Corinne B. Réponse En 2005, lors du transfert de la collecte des ordures ménagères à la Métro, le taux de la TEOM était de 3,17 % à Meylan. La Métro s était engagée à cette date à étaler la hausse de cette taxe jusqu en 2014, pour atteindre un taux unique de 6,80 % sur l ensemble de son territoire. Elle a pris la décision d adopter ce taux unique de 6,80 % dès À Meylan, cette uniformisation anticipée se traduit par une hausse de 38,2 % de la taxe d enlèvement des ordures ménagères par rapport à Mme le maire de Meylan a exprimé son mécontentement à M. le Président de la Métro, ceci d autant plus que celui-ci a parallèlement décidé la fermeture de notre déchetterie le dimanche, ainsi qu une diminution de la qualité du service de collecte dans certains quartiers de la ville. Cette rubrique est la vôtre! Adressez vos demandes d information, vos réactions et questions, à l adresse suivante : Hôtel de ville - Service communication Courrier des lecteurs 4, avenue du Vercors - BP Meylan Cedex ou : Meylan ma ville octobre/novembre 2011

3 3 édito Vigilance Au moment où ces quelques lignes sont écrites, la Semaine de la mobilité et des déplacements s achève. Notre attention est mobilisée sur cette question devant la proposition du SMTC d un nouveau schéma de transports pour Meylan. A la suite de l abandon du Tram malgré les promesses initiales exprimées, nous voilà désormais confrontés à une modification des lignes de bus dans la commune. Depuis plusieurs mois, élus et services de la mairie de Meylan et du SMTC confrontent leur point de vue. J ai souhaité que les associations de quartiers prennent également leur place dans le débat. Les communes voisines de La Tronche et de Corenc, également concernées, sont à nos côtés. Comme dans toute négociation, Il y a des points d accord, des concessions obtenues de part et d autres, mais aussi des éléments sur lesquels nous souhaitons que le positionnement du SMTC évolue. J ai eu l occasion de le rappeler dernièrement à madame le député Geneviève Fioraso et à monsieur Jacques Chiron, en charge de ces questions au SMTC et président de la SEMITAG : en l état actuel, nous ne pouvons pas valider ce nouveau schéma. Il serait ici fastidieux de reprendre tous les éléments en débat, car il s agit par exemple d arrêts de bus ou de trajets supprimés, de cadencement de lignes insuffisant, etc. Je ne peux accepter qu une partie de l agglomération grenobloise soit privilégiée dans ce domaine comme on le voit dans la presse, au détriment du canton de Meylan. Des priorités doivent être édictées dans un contexte de limitation de la dépense publique. Mais les choix doivent se faire dans l équilibre, la clarté et sans sectarisme. Par ces quelques lignes, je souhaitais vous témoigner de ma détermination à ce que ce nouveau schéma de transports en commun réponde au mieux aux attentes des utilisateurs meylanais. Il en va d ailleurs aussi de l intérêt bien compris de toute l agglomération puisque, avec Inovallée, Meylan est un pôle d emplois majeur. Ensemble, demeurons vigilants. votre maire Marie-Christine Tardy Directeur de la publication : Michel Bernard. Directeur de l information : Olivier Ayet. Rédactrice en chef: Sandrine Delobelle. Rédaction: Marion Frison. Maquette et mise en page: Bienvenue sur mars. Ont collaboré à ce numéro: Sylvie Coursier, Yves de Langhe, Richard Gonzalez/Geaster, Agnès Graham-Bryce, Martin Léger, Pascale Mourain, Christophe Solignac. Correction : Carol Duheyon. Visuel de couverture : Dominique Urschfeld. Photos: Sylvie Coursier, Yves De Langhe, DR, Geaster, Martin Léger, Isabelle Moussu, Annabel Padilla, Marion Frison, Christophe Solignac, Dominique Urschfeld. Impression: Les Deux Ponts. Périodicité: bi-mensuelle. Dépôt légal à parution. N ISSN Hôtel de ville, BP 99, Meylan Cedex. Tél : Fax : Ce numéro a été imprimé à exemplaires, sur papier certifié FSC. sommaire n 96 Ma ville En images p. 4 & 5 Actualité Maisondelamusique :unéquipementremodelé p. 6 & 7 Ils font Meylan p. 8 à 11 Ambition Réussite éducative Travaux :desbâtimentsplusfonctionnels p. 12 & 13 Une ville pour tous Culture :arts,scienceset énergie p. 14 Qualité de vie p. 15 Service public Service public Travaillermieuxpourvivremieux p. 16 Horizon Intercommunalité Isèreamont p. 17 Expression politique Tribune libre p. 18 Concertation Meylan réinvente Meylan LePLUsuitsonchemin p. 19 Sport & culture p. 20 & 21 Détente Patrimoine meylanais p. 22 Agenda du mois Oct./nov. à Meylan p. 23 & 24 Imprimeur certifié Imprim Vert, label garantissant la gestion des déchets dans les filières agréées et ISO14001 protection de l environnement.

4 4 Ma ville en images Carton plein pour la piscine Malgré une météo estivale mitigée, la piscine des Buclos a fait le bonheur des estivants meylanais. Résultat, une fréquentation en hausse de 7,5 % par rapport à l été 2010, soit en moyenne 428 usagers par jour. Un succès qui s explique en partie par la présence d animations et de jeux extérieurs, dont la structure gonflable prise d assaut par les enfants. Rentrée des tout-petits C était aussi la rentrée pour les établissements d accueil de la petite enfance. Le maire, Marie-Christine Tardy, aux côtés de Anne-Laure Husson, conseillère municipale déléguée à la petite enfance, a fait le tour des crèches et multi-accueils les 8 et 13 septembre. Un temps d échanges et de convivialité. Lire p. 12 la rentrée scolaire. Avenue des Mûriers : un chantier rondement mené Nouvelle jeunesse pour cette avenue dont les réseaux souterrains et d eau potable ont été entièrement repris cet été. Les enrobés ont été refaits, les trottoirs mis en accessibilité. Coût de l opération : Meylan ma ville octobre/novembre 2011

5 5 L avenue de la Plaine-Fleurie change de look Les travaux de réaménagement de l avenue de la Plaine-Fleurie, engagés le 21 juin dernier, suivent leur cours. Les gros travaux de structure sont maintenant achevés. Tout comme les travaux d éclairage et les bétons. Restent à réaliser les enrobés de voirie, les plantations et à poser le mobilier urbain. Le chantier s achèvera en fin d année, conformément au calendrier prévisionnel. Saint Augustin retrouve sa splendeur Saint Augustin Gazotti, évêque de Lucéra, a retrouvé son éclat et ses couleurs d origine. Ce tableau du XVIII e siècle, attribué à l École française et classé aux Monuments historiques, a été restauré après consultation d un expert de la Conservation du patrimoine de l Isère. Coût de l opération : L œuvre a retrouvé sa place à l église Saint-Victor, le 8 septembre, au cours d une cérémonie présidée par le maire, Marie-Christine Tardy. Forum des associations : 25 e édition Démonstrations, inscriptions, échanges le public a répondu présent ce 10 septembre au traditionnel rendez-vous des associations, organisé par la Ville. Une édition un peu particulière, puisque le Forum des associations de Meylan, le premier créé dans l agglomération, se déroulait pour la 25 e année. Projet du PLU adopté Il n aura pas fallu moins de 4 h 30 de débat pour que le projet de PLU soit arrêté par le conseil municipal, le 12 septembre. Pierre Belli-Riz, architecte-urbaniste, et Maître Ségolène Cognat, avocate, qui ont assisté la Ville dans la rédaction de son PLU, ont apporté à l assemblée un éclairage juridique et technique (lire aussi p. 19).

6 6 Ma ville Actualité L'extension s'adossera au bâtiment sur sa face nord, le long de l'avenue du Taillefer. La logique de matériaux, béton, verre et acier "corten", vient rappeler la façade de l'avenue du Granier. Fou de musique Éric Sobczyk, le nouveau directeur de la Maison de la musique, aime se mettre au service de toutes les expressions musicales. Guitariste et chef d orchestre,il a dirigé l atelier lyrique de l Isère, l orchestre symphonique de Dax et les ensembles instrumentaux des Landes, de Lorraine, de la Région Corse et de la Dordogne. Après avoir réussi le concours de directeur territorial d établissement d enseignement artistique, il a dirigé plusieurs conservatoires et participe encore à la formation des étudiants en direction d ensembles instrumentaux et pédagogie du Pôle supérieur Bordeaux-Aquitaine. Il continue parallèlement sa carrière de concertiste au sein du Trio Alta de Paris notamment. Il a enregistré plusieurs disques salués par la critique internationale. [Maison de la musique] UN ÉQUIPEMENT REMODELÉ La Maison de la musique, qui a ouvert ses portes en 2001, est aujourd hui trop petite. La Ville a programmé son extension pour améliorer les conditions d accueil et d enseignement. Les travaux démarreront dès le début de l année L extension, accolée au bâtiment actuel dans la partie amont du terrain, le long de l avenue du Taillefer, sera livrée en fin d année Avec à la clé, plus de confort pour les usagers, qui sont aujourd hui à l étroit. «Aux 602 élèves du CEMVM (Centre d enseignement musical de la ville de Meylan), sont venus s ajouter, depuis la rentrée 2009, les 128 élèves de l EMGB (Espace musical Gaston Baudry)», rappelle Josiane Jankowski, adjointe déléguée aux affaires culturelles. L auditorium qui, faute de place, servait occasionnellement de salle de Un coût d exploitation maîtrisé travail, retrouvera sa vocation d origine. L opération doit également permettre de réunir sur un même site l ensemble des activités musicales. L ORD (Orchestre régional du Dauphiné) et l Harmonie de l EMGB, qui répètent actuellement dans les locaux de l ancienne école des Buclos, rejoindront le bâtiment. «Le regroupement de l enseignement musical et des pratiques collectives va donner plus de visibilité à la politique culturelle de la Ville», souligne de son côté Éric Sobczyk, qui a pris la direction du CEMVM le 23 mai dernier. Concrètement, les travaux permettront de gagner 440 m 2 Pour optimiser le coût des travaux de maintenance, les canalisations seront accessibles sur toute leur longueur et les organes nécessitant des manœuvres répétitives seront commandés à distance. Le petit matériel sera conçu dans un souci de standardisation pour être remplacé facilement. Enfin, les élus se sont fixé des objectifs de performance énergétique ambitieux, qui vont au-delà de la réglementation en vigueur. Les techniciens étudient notamment la possibilité d installer une chaudière à bois. Meylan ma ville octobre/novembre 2011

7 7 [La parole à ] supplémentaires sur deux niveaux. Soit une salle de répétition de 150 m 2 pouvant accueillir un orchestre de 80 musiciens ou une chorale de 60 à 80 chanteurs, une salle de musique d ensemble, une salle de solfège, deux salles d enseignement musical, des locaux de stockage pour les instruments et les partitions de l EMGB et de l ORD, ainsi que des locaux logistiques et administratifs. L accueil sera réaménagé et doté d une billetterie plus fonctionnelle. «La Maison de la musique est un équipement emblématique de notre Ville, son extension ne doit en aucun cas la dénaturer», souligne Josiane Jankowski. Une exigence qui transparaît dans le parti pris architectural. «Notre projet s inscrit dans la continuité de l œuvre existante, en accentuant le geste cintré d origine qui donne à la construction sa fluidité», explique l architecte Patrice Santoro. Le choix des matériaux: béton, verre et acier corten relève de la même volonté. La Maison de la musique restera ouverte durant toute la durée des travaux. Les pertubations devraient être limitées, la plupart des cours étant programmés le soir, hors des horaires de chantier. «Le problème se posera essentiellement le mercredi. Nous réfléchissons déjà aux modus operandi à mettre en place», rassure Éric Marchand, directeur des services techniques de la commune. JOSIANE JANKOWSKI adjointe déléguée aux affaires culturelles Pourquoi agrandir la Maison de la musique maintenant? JosianeJankowski : Dans le cadre de notre politique culturelle, nous proposons une large palette de services en matière d enseignement et de diffusion musicale, mais aussi un accompagnement et un soutien aux pratiques amateurs et associatives. Aujourd hui, les conditions ne sont plus réunies pour travailler dans de bonnes conditions. Pourquoi? JosianeJankowski : En dix ans, les activités musicales se sont considérablement développées. Depuis la rentrée 2009, l EMGB, qui était hébergé auparavant au Clos des Capucins, partage les locaux de la Maison de la musique avec le CEMVM. À elles deux, ces écoles totalisent 730 élèves. Nous accueillons également l ORD, le Cine-club d Acacia, la chorale du Club des 60 ans, les musiciens amateurs, ainsi que des spectacles d associations meylanaises. Depuis 2004, nous avons également mis en place une programmation «Musiques actuelles» rassemblant des artistes à découvrir et des têtes d affiche internationales qui séduisent un large public. Entre les cours, les répétitions et les concerts, l auditorium est saturé. Grâce à cette extension, nous allons avoir un équipement à la hauteur de la qualité et de la notoriété de notre Conservatoire. & ÉRIC SOBCZYK directeur de la Maison de la musique de Meylan Concrètement qu attendez-vous du projet? ÉricSobczyk : L orchestre d Harmonie et l ORD, qui travaillent actuellement dans les anciens locaux de l école des Buclos, auront un véritable lieu de répétition au sein du bâtiment. La politique culturelle de la Ville va gagner en lisibilité dès lors que l enseignement collectif et les pratiques musicales seront réunis en un même lieu fédérateur. Ce rapprochement va permettre de développer une action musicale dans sa diversité, en exploitant toutes les potentialités : nous pourrons envisager un travail commun entre l Harmonie et les classes d instruments à vent, par exemple. Il va également favoriser la rencontre entre les différents publics tous âges confondus, ce qui s inscrit dans la politique intergénérationnelle développée dans la commune. Enfin, nous allons mutualiser les moyens, ce qui va dans le sens d un dynamisme et d une saine gestion. «Nous touchons là à la pérennisation même de notre action musicale.» Un mot sur le coût de l opération? JosianeJankowski : Il est conséquent, de l ordre de 2 M sur trois ans, preuve de l importance que nous accordons aux écoles de musique. Néanmoins, nous avons veillé de près à optimiser les coûts, tant au niveau de l investissement qu au niveau de l exploitation de ce nouveau bâtiment. Marion Frison [En bref] En chiffres 602 élèves au CEMVM (507 en 2002) 23 disciplines instrumentales 390 heures de cours hebdomadaires (315 en 2002) 128 élèves à l EMGB Calendrier Démarrage des travaux : début 2012 Livraison : fin 2012 Le prix de l extension La partie travaux s élève à HT. Il convient d y ajouter les frais d étude. Soit un investissement global de l ordre de 2 M TTC, étalé sur la période2011/2013.

8 8 Ma ville Ils font Meylan [Initiative] INÉOV : BILAN D UN ÉVÉNEMENT FONDATEUR Les 6 et 7 juin derniers, Inovallée et Grilog organisaient la première édition d un symposium rassemblant les forces vives du logiciel et de l informatique de la région grenobloise, avec l objectif de favoriser les échanges entre les acteurs. l information ont aussi été mises à contribution, avec de la captation vidéo, des retransmissions streaming en temps réel, de la traduction simultanée français anglais chinois, un animateur virtuel, de la visioconférence aussi, grâce à quatre régies externalisées. observatoiredesenjeux Les chiffres parlent d eux-mêmes : 14 conférences, 2 tables rondes internationales et 17 ateliers thématiques qui ont réuni près de 60 intervenants, dont trois experts parisiens, des spécialistes américains de l informatique et même des responsables chinois du développement économique. Plus de 350 personnes ont participé à l événement et presque autant ont suivi les conférences en direct sur le Net. Au cœur des débats, les technologies de Inéov s est imposé comme un levier d émulation pour les sociétés informatiques et les éditeurs de logiciels, confrontés aux défis du développement durable. Il s agissait aussi pour eux d envisager de nouvelles passerelles collaboratives, à un moment où l innovation n est plus l affaire des seuls scientifiques, mais s inscrit aussi dans les pratiques des usagers eux-mêmes. Des enjeux très suivis, puisque les compteurs étaient partout, les messages postés sur le Web à l occasion de l événement ont capté visiteurs uniques et généré lectures. Une communauté s est d ores et déjà créée, réunissant les acteurs présents, à l assaut des médias sociaux. Vitrine de l excellence des savoir-faire du territoire, Inéov pourrait ainsi devenir un véritable label pour la technologie d Inovallée. Richard Gonzalez [Made in Meylan] GaLIMaTIaS,LeSÉdITIonSqUIRÉGaLenT Un crime mystérieux vient semer le trouble dans le quartier des Béalières. Les soupçons se portent sur Carmen Duca, auteure de cet époumonant polar qui se joue à Meylan, La Fièvre des corps célestes, déjà salué par la presse nationale. La gérante des Éditions Galimatias est également l épouse de Radu Bataturescu, qui commet en même temps Mine de petits riens sur un lit à baldaquin, un recueil iconoclaste et décalé, mêlant poésie amoureuse, journal de bord d un insomniaque et historiettes à dormir assis. Passionnés de mots et d écriture, Carmen et Radu ont trempé toute leur vie dans l encre : elle, ancienne chef de fabrication au Dauphiné Libéré, lui, professeur de français et de journalisme, créateur du magazine Géné-Rations avec les élèves du Lycée du Grésivaudan et déjà installé sur une jolie pile de bouquins pleins d astuces sémantiques. Pour eux, le projet Galimatias résonne à la fois comme un aboutissement et le début d une nouvelle carrière : «Notre objectif est de traduire et publier des auteurs de polar de Roumanie, notre pays natal. Avec l envie de faire partager notre gourmandise des mots», expliquent ces deux inépuisables vibrions de la voltige verbale. Richard Gonzalez Les deux ouvrages sont en vente sur à la Fnac et dans les bonnes librairies. Dates-clés 1990 Radu lance Géné-Rations au Lycée du Grésivaudan. Ce magazine, plusieurs fois récompensé au niveau national, créé avec et pour les élèves, sera un formidable tremplin pour des journalistes et des écrivains en herbe Carmen écrit La fièvre des corps célestes Création des éditions Galimatias à Meylan. Mine de petits riens sur un lit à baldaquin est sélectionné pour le Salon du livre de Gaillac. Lecture de morceaux choisis dans les jardins de l Abbaye Saint-Michel. Meylan ma ville octobre/novembre 2011

9 9 [En bref] Lesentreprises ouvrentleursportes A l occasion des Journées Portes ouvertes organisées du 17 au 24 octobre par la Chambre de commerce et d industrie de Grenoble, six entreprises meylanaises accueillent le grand public pour expliquer leurs métiers : l école d infographie Ariès, le spécialiste de l ingénierie électronique Cedrat, H3C-Energie, Meylan Fitness, Orange Labs et le cabinet de portage salarial RH Solutions. Inscriptions au ou Chinerdanssonfauteuil Pour tous les amoureux des puces et de la chine, Au hasard Balthazar! est un site de brocante en ligne, lancé par une Meylanaise passionnée des belles choses. Sur Sylvie Hurelle fait partager ses coups de cœurs et propose à la vente des objets qu elle a dépoussiérés et bricolés dans son atelier. LaBeautéàdomicile Coiffeuse professionnelle, Catherine Cecilio a eu l idée de partir elle-même à la rencontre de ses clients, en s adressant aux jeunes mamans, personnes âgées, à mobilité réduite ou en soins. «Ce n est pas évident d aller chez le coiffeur quand on ne peut pas se déplacer et alors qu on a envie d être belle», explique cette examinatrice du CAP Coiffure, qui fut confrontée au même problème lorsqu elle était en congé maternité. La Beauté à domicile, c est le nom de son activité, propose les mêmes soins qu un salon : Catherine Cecilio s est équipée de tous les outils et produits, y compris d un bac à shampooing portatif. Pour le client, les avantages sont nombreux : plus besoin d attendre, horaires flexibles, relations plus chaleureuses. «Je peux rajouter une petite musique ou des sons de la nature pour la détente avec les massages capillaires», dévoile-t-elle. Et les tarifs sont aussi plus doux! Pour toute info ou rendez-vous : [Job infos] Suivez le Créafil! La MIE/MIFE Est-Isère a signé la charte des structures «portes d entrée» du réseau Créafil. Ce dispositif d appui à la création et à la reprise d activités accompagne les entrepreneurs dans leurs démarches, depuis les premiers conseils à la recherche de financements ou de main-d œuvre. Porté par la région Rhône-Alpes, le réseau Créafil garantit aussi une meilleure lisibilité des systèmes d aides sur chaque bassin économique. En intégrant le réseau des «portes d entrée» Créafil de l agglomération grenobloise aux côtés de la Chambre de commerce et d industrie de Grenoble, la Chambre de métiers et l ACEISP, la MIE/MIFE Est-Isère réalise un premier diagnostic du projet de création ou de reprise et oriente vers les professionnels les mieux adaptés aux besoins. Plus d infos sur : zoom sur Inovallée Richard Gonzalez La SPLA, chargée de l aménagement de la partie meylanaise d Inovallée, a vu le jour. Nous vous avions annoncé, dans notre dernier numéro, la naissance prochaine d une SPLA (Société publique locale d aménagement) chargée de la redynamisation du site. C est chose faite depuis le 12 septembre dernier. Baptisée «Les Portes du Grésivaudan Inovaction», cette société au capital de , regroupe trois actionnaires. Outre Meylan, qui détient 99,6 % des actions, les communes de Corenc et de La Tronche, soucieuses de participer au développement économique de ce secteur dans lequel travaillent nombre de leurs résidents, ont souscrit au capital à hauteur de 0,2 % chacune. La société est gérée par un conseil d administration de neuf membres : sept représentants de la commune de Meylan, dont un nommé par la minorité, un de La Tronche et un de Corenc. La Métro et l association Inovallée seront associées à la gouvernance du projet. Meylan apportera prochainement du foncier non bâti à la SPLA, afin d impulser un dynamisme et de lancer une première opération sur la partie sud de Malacher. Un premier appel à projets est d ailleurs en cours. Les trois candidats, qui ont été retenus, travaillent actuellement sur un projet économique et urbain qu ils devront remettre à la SPLA en fin d année. Par ailleurs, la Ville mettra des locaux de l Hôtel de ville, ainsi que du personnel à la disposition de la société. Retrouvez plus d infos sur rubrique En projet, Inovallée

10 10 Ma ville Ils font Meylan [Voisin voisine] ÉRIC LE GALLO RENDRE LA VILLE ACCESSIBLE [Artisan] GRandCheLeMPoURLe4SeTS Ce Meylanais depuis 11 ans, porteur d un handicap, a activement participé à la mise en accessibilité de son quartier. Avec la sécurité, optimiser l accessibilité (trottoirs, transports en commun, commerces ) est un des objectifs de l actuel réaménagement de l avenue de la Plaine-Fleurie, réalisé par la Ville. Un dossier dans lequel Éric Le Gallo s est pleinement investi. Non-voyant depuis trois ans à la suite d un accident, ce chargé de l organisation des visites au Synchroton, est également membre de la Commission consultative départementale de sécurité et d accessibilité. C est à ce titre qu il a travaillé avec les services de la Ville, afin d échanger sur ce qui allait être réalisé pour les PMR (personnes à mobilité réduite), donner son avis et formuler des propositions. «Au regard des difficultés rencontrées en tant que déficient visuel, il était essentiel que je participe, afin de rendre fonctionnels tous les éléments de l environnement, tels que trottoirs, cheminements, transports, commerces Ainsi, avec les services techniques de la Ville, nous avons tout passé en revue : par exemple, comment matérialiser les axes traversant les résidences. À ce propos, je voudrais souligner l excellence des relations avec la société en charge des travaux à mon égard. La sensibilisation a été faite. Bravo!» précise Éric le Gallo. Et d ajouter qu au-delà de son handicap, il souhaitait également s inscrire dans une perspective citoyenne du réaménagement de la Plaine-Fleurie, car tout un chacun peut se retrouver un jour en situation de handicap temporaire ou définitive. Le 4 Sets fait de l effet dès le service: plus convivial et souriant, l établissement du boulevard des Alpes offre un break relaxant aux salariés d Inovallée, tous les midis de la semaine (le soir et le week-end sur réservation), dans un environnement sportif redynamisant. Ici, on se sent bien dans son assiette, avec un grand choix de salades, et un tartare au couteau qui remporte toujours un maximum de points. «On travaille autant que possible avec des produits frais et locaux», confie Jean-Pierre Leroul. Cet ancien des travaux publics a saisi la balle au bond il y a un an, quand le Tennis Club cherchait un nouveau gérant pour son restaurant : «J avais Sylvie Coursier Du goût, du neuf, des sourires à la volée: le restaurant-bar du Tennis Club de Meylan a changé! ce rêve depuis longtemps et je prends beaucoup de plaisir à le réaliser chaque jour», confie-t-il. Avant d ouvrir, Jean-Pierre Leroul a dû passer l été 2010 à tout refaire : la cuisine, le plafond, les sanitaires... Et les vestiaires aussi, car dans le cahier des charges, le 4 Sets est responsable de l entretien des quatre courts couverts et du squash: «On fait le maximum pour le confort des adhérents du club autant que pour les clients du restaurant.» Cet été, le 4 Sets a réussi de beaux coups, avec des paellas géantes et des barbecues, notamment pour des entreprises. La saison maussade qui pointe son nez aura beau jeu de vider la jolie terrasse ombragée, la carte d hiver, pleine de nouvelles saveurs signées du chef Christophe, va réchauffer les coeurs. À prix toujours très doux : la raquette, pas le racket. Richard Gonzalez [En bref] Je suis sourde mais ce n est pas contagieux Sophie, une jeune fille sourde, pleine de ressources et d humour, est confrontée quotidiennement à divers problèmes. Dans son ouvrage Je suis sourde mais ce n est pas contagieux (éd.du Fox), Sandrine Allier Guépin parle de la surdité avec humour et fantaisie. Née sourde, elle s est largement inspirée de son expérience personnelle. Bravo à cette jeune femme, qui a grandi à Meylan, de permettre à tous, avec talent, de mieux connaître ce handicap. atoutchœurenconcert L'ensemble vocal, dirigé par Ch. Jean-Baptiste, donnera deux concerts les 14 et 16 octobre. Au programme : le Réquiem de G. Faure (1882) et quelques pièces de ce dernier en première partie, des moments exceptionnels à vivre. le 14/10 à 20 h 30 au centre œcuménique Saint-Marc à Grenoble (20 à l'entrée, 18 à l'avance, jeunes, étudiants, chômeurs :13, gratuité aux - de 12 ans). le 16/10 à 18 h en l'église Notre-Dame-de-La-Mure (18 à l'entrée, 15 à l'avance, jeunes, étudiants, chômeurs : 10, gratuité aux - de 12 ans). Contact : L actud Écoutepetithomme L'association propose : ateliers de cuisine bio avec Laurent, cuisinier du restaurant Au clair de lune ; ateliers de botanique avec G. Corjon ; ateliers de biodanza avec V. Ricciardi ; conférence et week-end sur la sexothérapie avec M.-A. Berthelet et des groupes de psychothérapie verbale et corporelle, animés par F. Douillet Meylan ma ville octobre/novembre 2011

11 11 [Associations] ÉCOUTEZ VOIR Depuis sa création en 1982, L Œil écoute s emploie à rendre l art accessible à tous. plus grand nombre un artiste, une culture, une époque, une œuvre picturale ou architecturale au travers de conférences que nous proposons chaque année sur des sujets variés.» Pour ouvrir cette saison, des sorties à la Maison de la danse à Lyon sont organisées jusqu au mois de juin : découvrez ainsi l univers poétique et coloré de Philippe Découflé et sa Compagnie DCA, le 23 octobre, et réservez votre soirée pour assister à la comédie musicale Un violon sur le toit le 3 décembre. musée programmée en 2012, puis découvrez l aventure de Glénat et de la bande dessinée au mois de novembre. «Développer et partager la connaissance des arts, reste notre priorité, continue Jean- Claude Tibes. Je veux remercier la Ville pour le caractère exceptionnel des installations qui nous sont offertes au Clos des Capucins. C est un site remarquable, avoir cet outil à notre disposition est une grande chance. Conférenciers, intervenants, nombreux sont ceux qui restent étonnés et stupéfaits devant ce lieu.» Contact : L œil écoute En organisant des conférences, escapades et soirées au coin du feu, l association L œil écoute rassemble tous ceux qui se passionnent pour l art. «Le but de l association, explique Jean-Claude Tibes, président depuis plus de dix ans, est de faire découvrir au Nouveauté cette année, l association remplace ses conférences à l Hexagone par des «clins d œil peinture» au Clos des Capucins : lancement en décembre avec le Pop Art. Vous êtes un inconditionnel de la région? Blottissez-vous au «coin du feu» pour écouter Stendhal le 18 octobre, à l occasion de la réouverture du À peine la saison ouverte, L Œil écoute prépare les rendez-vous de 2012 et notamment la fête de son 30 e anniversaire, avec un public toujours plus averti, curieux d échanger un regard et une écoute. Sylvie Coursier [En bref] Sportetcultureavechorizons activitésannuelles: vous voulez vous initier à la danse, améliorer votre tonus musculaire, faire de nouvelles connaissances? Horizons propose des activités sportives et culturelles pour toute la famille. Nouveautés pour les ados : batucada (percussions brésiliennes) et BD manga. VacancesdelaToussaint : stages de brico-mosaïque, comédie musicale, cuisine, tournois de futsal, badminton et sortie culturelle. Le Clos des Capucins fêtera Halloween avec une «chasse à la citrouille». Sortiefamiliale: vous souhaitez découvrir la spéléologie et partager une activité avec vos enfants? Sortie familiale le 8 octobre. Départ et retour d Horizons, matériel fourni. Secrétariat, rue des Ayguinards. Semainedelasolidarité internationale C est à la suite d une rencontre avec l association Partage en vue, partie cet été au Cameroun, que le collectif, coordonnée par Coopération décentralisée et citoyenneté, a choisi la thématique de cette nouvelle Semaine de la solidarité internationale à Meylan : «Liberté, égalité, handicapé Quelle fraternité?». Après des interventions dans les écoles au long de la semaine, une soirée, le 19 novembre à l Espace Chantourne, permettra de sensibiliser le public à la question du handicap : l intégration, les droits, la vie au quotidien Films et ateliers accompagneront les échanges et réflexions. Du 12 au 19 novembre Soirée et collecte de vélos le 19/11 à l Espace Chantourne. Contact :

12 12 Ambition Réussite éducative Réhabilitation du restaurant scolaire : un investissement volontaire de la commune pour contribuer au bien-être des enfants. [Travaux] DES BÂTIMENTS PLUS FONCTIONNELS La Ville a réalisé cet été des travaux dans les bâtiments scolaires, pour améliorer la qualité de l accueil des enfants. Cet été, les écoles n étaient pas vides! Les agents du Centre technique ont profité des vacances pour entretenir les bâtiments. Comme chaque année, ils ont réalisé un état des lieux approfondi : luminaires, fermetures des portes, volets roulants, vitres, menuiseries avant de procéder aux travaux d entretien courant. De leur côté, les équipes d entretien ont nettoyé les bâtiments de fond en comble. Outre ces travaux récurrents, la Ville réalise chaque année des chantiers spécifiques. Cet été, les plus gros travaux ont concerné la réhabilitation et l extension du restaurant scolaire du Habert qui seront achevés en mars «Le réaménagement des bâtiments, et notamment la création de deux espaces pour les élèves de maternelle et de l élémentaire, ainsi que l installation de sanitaires adaptés aux plus petits, vont contribuer au confort des enfants», souligne Catherine Damond-Allemand, adjointe déléguée à l éducation, l enfance et la jeunesse. D autres opérations ont été réalisées : peinture à l école élémentaire Mi-Plaine ; réaménagement de la cour élémentaire et création d un cheminement piéton, réhabilitation d un bloc sanitaire, redistribution des classes maternelles, désormais plus fonctionnelles, et aménagement du dortoir à l école des Béalières ; extension des sanitaires à l école Maupertuis ; travaux d aménagement et de mise en sécurité piétons le long du parking de l école Grand-Pré. La commune finance également l équipement des salles de classe et gère le parc informatique des écoles primaires, soit 90 postes. Charge à elle de mettre en service les nouveaux matériels, dans le cadre d un plan annuel de renouvellement, et d assurer les dépannages à la demande des enseignants. Au-delà de ces obligations réglementaires, Meylan, qui a fait de la réussite scolaire pour tous un enjeu prioritaire, investit dans des mesures de soutien scolaire. Retrouvez plus d infos sur rubrique En travaux Marion Frison Ce que dit la loi Les communes sont propriétaires des établissements scolaires dédiés à l enseignement primaire. Elles sont responsables de la gestion quotidienne de ces établissements, ainsi que du personnel qui y travaille, excepté les professeurs des écoles qui dépendent du ministère de l Éducation nationale. Le prix du mobilier scolaire Chaque année, la Ville remplace le mobilier dans deux salles de classe (30 tables et 30 chaises environ). Coût de l investissement : entre et selon la taille du mobilier. Meylan ma ville octobre/novembre 2011

13 13 le marché de la restauration scolaire vient d être renouvelé. la continuité du partenariat avec guillaud traiteur donne des garanties en termes de qualité et de développement durable. En chiffres 5 groupes scolaires élèves inscrits, dont : 466 en maternelles 849 en élémentaires [Questions réponses] [La rentrée scolaire en images] CATHERINE DAMOND-ALLEMAND, adjointe déléguée à l éducation, l enfance et la jeunesse La Ville doit-elle faire régulièrement des investissements dans les bâtiments scolaires? Pour offrir aux écoliers meylanais des conditions d études optimales, nous réalisons chaque année des chantiers d aménagement, de sécurité et d entretien dans les écoles et les restaurants scolaires. Les travaux que nous avons engagés cet été au restaurant du Habert permettront d améliorer la qualité de l accueil de nombreux élèves. À la suite de la fusion des écoles Buclos et Grand-Pré, sa capacité d accueil était devenue insuffisante. Dans la journée d un écolier, la pause de midi doit être synonyme de détente et de plaisir, et il nous semble essentiel de garantir les bonnes conditions de la restauration collective. Mais au-delà de ces conditions purement matérielles, nous investissons dans des mesures d accompagnement scolaire. Lesquelles? Pour aider les écoliers à faire leurs devoirs le soir après la classe, nous avons mis en place des études surveillées. Nous proposons également des études dirigées. Les enfants trouvent auprès des enseignants qui les assurent une aide méthodologique et une simulation psychologique. Pour que ce dispositif soit accessible à tous, le coût de la séance est compris entre 0,19 et 1,27, en fonction du quotient familial. Vous avez également choisi de renouveler votre aide aux sorties scolaires Oui, et les enseignants apprécient d autant plus cette mesure que le Conseil général s est désengagé dans ce domaine. Nous accompagnons les enseignants dans des projets scolaires validés par l Éducation nationale. À ce titre, nous accordons une aide de 6 par enfant et par an pour assister à un spectacle, plus 9 pour la participation à une activité culturelle, scientifique ou de plein air. L année dernière, nous avons aidé une vingtaine de classes engagées dans différents projets : stage aviron au lac d Aiguebelette, visite de ferme, rencontres à l Hexagone Nous accordons aussi une subvention de 32 par jour et par enfant pour les classes découvertes. Les enseignants des écoles maternelles et élémentaires et leurs élèves ont reçu la visite du maire, Marie-Christine Tardy, accompagnée de Catherine Damond-Allemand et du service Scolaire de la Ville, à l occasion de la rentrée. Une démarche éducative partagée Les mesures de soutien scolaire engagées par la Ville s inscrivent dans le cadre plus large de son projet éducatif. «La ville s inscrit pleinement dans la réussite éducative en collaboration avec l éducation nationale, les parents et les partenaires», rappelle le maire, Marie-Christine Tardy. Pour garantir aux jeunes Meylanais une continuité éducative entre le temps scolaire et le temps périscolaire et inscrire ses actions dans la continuité, la Ville a souhaité favoriser la synergie entre les acteurs locaux au service des jeunes : familles, services scolaires, culturels, jeunesse et sports, associations en les invitant à signer une charte éducative commune.

14 14 Ambition Une ville pour tous une édition placée sous le signe de l énergie Enracinées dans leur territoire, les Rencontres-i, initiées par l Hexagone Scène nationale de Meylan, contribuent à faire reconnaître l innovation dauphinoise à l échelle nationale et internationale. En chiffres 70 partenaires de l industrie, de l université, de la culture, de l éducation, de l associatif du tourisme 10 salles de spectacle 13 spectacles 2 colloques [Culture] ARTS, SCIENCES ET ÉNERGIE La prochaine édition des Rencontres-i se déroulera du 29 septembre au 9 octobre, sur le thème de l énergie. L occasion pour le grand public de partager avec des artistes et des scientifiques leur vision du monde de demain. Bon bilan pour Tranquillité vacances Antoine Conjard En s appuyant sur des techniques de marketing urbain et la pratique de la peinture muraliste, Mémento, spectacle déambulatoire, interroge la place de l image dans la Ville. A voir vendredi 7 et samedi 8 octobre, dans le quartier des Aiguinards. Fruit d une collaboration entre la gendarmerie et la police municipale, l opération «Tranquillité vacances» a été reconduite cet été. Cent-cinquante familles ont sollicité ce service gratuit de surveillance de leur domicile. Un dispositif efficace, puisqu aucun cambriolage n a été déploré. Plus globalement, entre les mois de juillet et août, 10 cambriolages ont été commis à Meylan, soit 50 % de moins que durant l été dernier. Vendredi 30 septembre, le compositeur et multiinstrumentiste Bernard Lubat, figure majeure du jazz et de l improvisation, inaugurera la saison de l Hexagone à l Espace Paul Jargot de Crolles, dans le cadre des Rencontres-i. «C est emblématique de cette 6 e édition qui s étend, pour la première fois, à neuf autres salles de spectacle de l agglomération», confie Antoine Conjard, directeur de la Scène nationale, avant de détailler les grands axes de la manifestation : festival de spectacles vivants, salon d expérimentation de dispositifs technologiques, colloque sur le rôle de la relation entre arts et sciences lié au territoire et autres «Brainstormings»... Plus quelques surprises, comme ce parcours inédit à la rame entre Lancey, terre des premières turbines, et la presqu île scientifique. Ou encore Mémento, de la Compagnie Komplex- KapharnaüM : un spectacle déambulatoire de rue insolite, entre sons, vidéos, collages et bricolages, qui, à n en pas douter, interpellera les passants. Sept ans après leur création, les Rencontres-i constituent l identité de la Scène nationale meylanaise. Un positionnement original qu elle partage avec l IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/ musique) et qui lui vaut, dans ce domaine, une notoriété nationale et européenne. «Nous sommes heureux d apporter notre soutien à cette manifestation originale et innovante», confie Josiane Jankowski, adjointe déléguée aux affaires culturelles. De fait, la Ville consacre aux Rencontres-i une subvention exceptionnelle annuelle de De leur côté, les services de la commune se sont pris au jeu. À l image des bibliothèques, qui s associent à l Hexagone pour proposer des ateliers : exposition sonore, parcours artistique avec le poète Antoine Choplin, séances de do-in et de qi gong... ; ou encore de la Maison de la musique qui programme Bionic Orchestra, une création musicale interactive de Ezra et L.O.S mêlant beatbox et nouvelles technologies. Marion Frison Bien bouger pour bien vieillir L atelier animé par le docteur Caron a repris le 27 septembre. Au programme, des exposés sur les muscles et les articulations, des exercices musculaires, d équilibre Les séances ont lieu le mardi de 10 h à 12 h, au LCR de la Roselière. Inscriptions au Meylan ma ville octobre/novembre 2011

15 [Une ville numérique] LA VILLE DANS SON SMARTPHONE Meylan vient de sortir une application gratuite destinée aux smartphones, qui a l ambition de contribuer à la qualité de vie des Meylanais. Ambition Qualité de vie 15 Pont des cantines : début des travaux La Ville s est engagée à réaliser un écran acoustique au niveau du pont des cantines, pour protéger les riverains des nuisances sonores de l autoroute. Après attribution du marché de travaux par la commission d appel d offres, le chantier devrait débuter fin octobre. Des sacs à déjections canines La qualité du cadre de vie est une préoccupation partagée par la municipalité et les Meylanais. Ces derniers ont désormais la possibilité d y contribuer via leur smartphone, pour peu que celui-ci soit équipé du système Androïd ou I.Phone. Il suffit, pour cela, de télécharger une application gratuite sur Androïd Market ou sur Appstore. Une page d accueil au logo de la Ville apparaît alors sur l écran. Reste à cliquer sur «Je demande une intervention», puis à suivre les instructions : photographier le dysfonctionnement observé, saisir ses coordonnées, puis envoyer le message. En moins de deux minutes, le Centre technique est informé. «Grâce à un système de géolocalisation, nous situons le problème en temps réel et nous pouvons planifier notre intervention. Nous envoyons ensuite une notification sur le téléphone de notre interlocuteur pour En signalant les dysfonctionnements en temps réel, les possesseurs d un smartphone ont la possibilité de contribuer à l amélioration du cadre de vie. l informer de la suite que nous donnons à son signalement», explique Martine Béhague, responsable du Centre technique. Cette application a été développée par Milpix, une société d Inovallée, multiprimée pour ses nombreuses innovations. Cette démarche s inscrit dans le prolongement du développement numérique de la Ville. Le marché des mobiles explose. On compte aujourd hui 19 millions de smartphones en France. «À terme, toutes les communes disposeront de leur application pour smartphone, et nous avons choisi de prendre les devants en mettant cet outil au service de l'amélioration du cadre de vie. Nous avons retenu les systèmes Androïd et I.Phone, qui se taillent la part du lion, avec respectivement 28,5 % du marché pour le premier et 26,4 % pour le second», explique Michel Bernard, adjoint délégué à l administration générale et à la communication. Si l expérience s avère concluante, la Ville pourrait donner de nouvelles fonctionnalités à son application. La même logique a conduit la commune à se doter de QR codes (voir ci-dessous). Ces petits pictogrammes, qui contiennent de l information multimédia : texte, audio, vidéo, peuvent être déchiffrés instantanément et gratuitement par les smartphones, après avoir téléchargé au préalable un logiciel gratuit. Le système a été inauguré dans les parcs, à l occasion des Journées européennes du patrimoine. Marion Frison Pour en savoir plus scannez ce QR code. Dans le cadre de ses actions de propreté urbaine, la Ville met en place une zone de test de distributeurs de sacs pour le ramassage des déjections canines. Ainsi, dans les parcs des Étangs, des Aiguinards et sur le chemin piéton entre la rue des Lilas et le chemin de la Revirée, les propriétaires de chiens auront à leur disposition ces petits sacs permettant de facilement éliminer les déjections de leur animal. Un geste citoyen favorisant l intégration des chiens dans la ville et rendant le quotidien de chacun plus agréable. À l issue de cette phase de test, si elle s avère positive, les distributeurs pourraient être installés dans tous les parcs et dans les zones sensibles. Cette application sera disponible à partir du 15 octobre prochain.

16 16 Service public Actualité [Management] TRAVAILLER MIEUX POUR VIVRE MIEUX La commune s est engagée à former ses jeunes cadres au management. Une initiative récemment couronnée par une nomination aux Espoirs du management. «Nous avons vécu récemment de gros changements en termes d organisation et d organigramme, et de jeunes chefs de service, fraîchement promus, ne sont pas préparés à diriger une équipe», explique Christophe Marcoux, directeur général des services. Dans ce contexte, la Ville a adopté une méthode de formation innovante au management, GO System, habituellement réservée au privé. Les participants sont invités à s identifier au «héros» d un roman d entreprise confronté aux phases-clé du parcours d un manager, s appropriant au passage un certain nombre d outils de management. Une démarche partagée avec la Ville de Saint-Martind Hères, confrontée aux mêmes défis, qui a valu aux deux communes d être nommées conjointement aux Espoirs du management. Cette distinction, décernée depuis 2006 par CVH Conseil, une société de conseil en événementiel, valorise des initiatives originales créatrices de valeur ajoutée pour les entreprises, comme pour leur personnel. Les premiers résultats sont perceptibles : gain de temps et de performance, regain d efficacité, confort relationnel. «Avec, au final, un sens renouvelé de la mission de service public qui bénéficie aux usagers», conclut avec satisfaction le directeur général des services. [Combien ça coûte] VACANCES ÉDUC ACTIVES Ces stages de «remise en forme scolaire» d une durée de quatre jours, destinés aux collégiens résidant à Meylan qui entrent en 6 e ou en 5 e, combinent méthodologie et activités sportives. 11 élèves ont suivi une session du 29 août au 2 septembre. Coût réel de la prestation 218 par enfant 203 soit 93,12 % Meylanais QF 380 (tarif fixe minimum) 15 soit 6,88 % Meylanais QF (tarif fixe maximum) 158 soit 72,48 % 60 soit 27,52 % n Prix payé par les familles n Part prise en charge par la Ville Retrouvez les photos du stage Vacances éduc actives sur rubrique diaporama Meylan ma ville octobre/novembre 2011

17 Horizon Meylan et au-delà 17 [Sur le net] Pensez pratique, pensez «Espace famille»! encedébutd annéescolaire, lacourseauxinscriptions estouverte! À Meylan, nous essayons de vous faciliter la tâche en dématérialisant les démarches administratives, notamment grâce à l Espace famille Les démarches courantes liées au scolaire et au périscolaire peuvent se faire via ce portail, également accessible par le site meylan.fr. Un espace privé est réservé aux familles connues du service scolaire-périscolaire de la Ville (code famille et mot de passe sont sur vos factures). Avec plus de accès en moyenne par mois à cet espace en , les familles se sont bien approprié de cet outil (on comptait enfants inscrits à l école dont également en périscolaire). Alors rejoignez vite ces familles! Pour éviter l accumulation de papiers, demandez à recevoir votre facture en ligne. Payez ensuite celle-ci également en ligne, grâce à un système sécurisé. Jour après jour, en quelques clics, annulez ou réservez un repas à la restauration scolaire, une garderie du soir ou du matin, la veille avant 9 h, au plus tard (le lundi pour le mardi, le mardi pour le jeudi, le jeudi pour le vendredi, le vendredi pour le lundi). Consultez également les menus de la restauration, les informations concernant les grèves, téléchargez les documents administratifs À bientôt donc sur l Espace Famille. [Intercommunalité] ISÈRE AMONT Les travaux de prévention des crues de l Isère entre Grenoble et Pontcharra débuteront cet automne. Les résidents de la vallée du Grésivaudan ne sont pas à l abri d une inondation tragique de l Isère. Dans l hypothèse d une crue de l ampleur de celle de 1 859, 900 hectares seraient sinistrés. Inovallée serait noyée, comme l hôpital de La Tronche et le campus universitaire de Saint-Martind Hères. Au total, 29 communes sont concernées, et les dégâts matériels pourraient atteindre 500 M sur le seul territoire de la Métro. Sans parler des pertes humaines Pour écarter ce danger, un plan anti-inondations, créé en 2004 par le Conseil général de l Isère et baptisé Isère-Amont, a été élaboré par le Symbhi (Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l Isère). Il prévoit une série d aménagements sur les 50 kilomètres de l Isère qui séparent Pontcharra de Grenoble, pour un coût global estimé à 112 M HT. La première tranche des travaux, concernant le secteur situé entre Grenoble et le pont de la Bâtie, à Saint-Ismier, aurait dû commencer au printemps À l époque, le Conseil général avait suspendu le démarrage du chantier pour des raisons financières, le conditionnant à une mobilisation de crédits d État et européens. Le préfet de l Isère ayant annoncé une augmentation de la participation de l État, le Conseil général démarrera le chantier cet automne. Une décision saluée par le maire, Marie-Christine Tardy, qui s était investie personnellement dans ce dossier. «La levée de l inconstructibilité de certaines zones dans le cadre du PPRI (Plan de protection du risque inondation de l Isère) est conditionnée par ces travaux. L augmentation de la population comme son rajeunissement en dépendent. Le maintien de l attractivité économique d Inovallée aussi», avait-elle écrit au président du Conseil général en novembre. Plus de renseignements sur Marion Frison

18 18 Expression politique Tribune libre «L'expression des groupes politiques est libre, dans les limites imposées par la loi et la jurisprudence. Les textes sont donc de l'entière responsabilité de leurs auteurs.» MAJORITÉ MUNICIPALE Optimisme et action Michel Bernard 1 er adjoint au maire Dans le contexte de cette rentrée 2011, reconnaissons qu il faut une certaine dose d optimisme pour envisager les mois prochains avec sérénité. Pourtant, il faut garder confiance en l avenir. Pas une confiance attentiste ou béate, mais une confiance qui se traduit par l action. Tel est le sens des projets que nous engageons pour Meylan dans le cadre d une stratégie cohérente qui tente, au niveau communal, de répondre aux préoccupations quotidiennes de chacun. Avec le vote du Plan local d urbanisme, nous faisons le choix d une ville qui évolue, capable d accueillir de nouveaux ménages, tout en gardant la qualité de vie qui est la sienne, cet environnement exceptionnel auquel nous tenons tant. Avec l agrandissement de la Maison de la musique, nous faisons le choix de l éducation qui doit aussi s appuyer sur l art. Avec la rénovation de l avenue de la Plaine- Fleurie, nous faisons le choix d entretenir et d adapter notre patrimoine communal. Et avec le lancement de la Société Publique Locale d Aménagement, structure qui va porter la redynamisation d Inovallée et donner une nouvelle attractivité à cette zone, nous faisons le choix résolu de soutenir la création de richesses et d emplois. A ce titre, nous sommes heureux que les communes de Corenc et de la Tronche se soient associées à cette démarche. Au-delà de ces grands projets, le quotidien reste au cœur de notre engagement. La rentrée à Meylan s est d ailleurs bien déroulée pour nos enfants et nous nous en réjouissons. Les travaux entrepris dans les établissements scolaires durant la période estivale ne sont pas pour rien dans ce constat positif. A Meylan, la rentrée est également placée sous le signe de l innovation avec le développement des QR codes, lancés à l occasion des Journées européennes du patrimoine. Ces mini-codes barres, destinés aux utilisateurs de Smartphones, vous ouvriront de nouveaux horizons en vous donnant accès à des pages internet d informations. Un moyen de se rapprocher et de créer du lien grâce aux technologies. C est aussi l objet de l application Smartphone qui vous est présentée dans ce numéro et dont l objectif est de mobiliser le plus grand nombre en faveur du cadre de vie, notre préoccupation commune. Alors, résolument optimisme et action : tel est l état d esprit dans lequel nous abordons cette rentrée PARTI SOCIALISTE Tourner la page Impliqué dans la vie communale depuis 1989, élu depuis 1995, je mets fin à mon mandat à compter du 1 er octobre, fidèle à mon engagement de Seize années passionnantes, avec et au service des Meylanais. Je tiens à remercier tous ceux qui m ont apporté leurs suffrages me conduisant à la fonction de Maire en 1995 et de conseiller d opposition depuis Tout au long de ces années, mon action a toujours été en direction de tous les Meylanais. Conseiller d opposition est une charge exigeante, mais surtout très formatrice pour qui prend ce mandat à cœur. Il est bon que d autres puissent s y impliquer et préparer l avenir. Ceux qui me relaieront ont toute ma confiance et peuvent être assurés de mon soutien actif. En effet, mon engagement ne s arrête pas, mais prend maintenant d autres formes. LES ÉLUS ÉCOLOGISTES Texte non communiqué. Jean-Xavier Boucherle Marie-Odile Novelli MEYDIA Monique Fraysse Un Plan Local d Urbanisme est porteur du projet politique d une majorité municipale et ne se limite pas à une simple police des sols. A cet égard, le projet de PLU présenté au dernier conseil municipal de septembre est révélateur de la politique de droite que conduit notre majorité municipale qui a repoussé tous les amendements proposés par les élus PS, écologistes et MeyDIA. C est ainsi notamment que le Maire et son équipe ont refusé de s engager sur notre proposition d un plan de rattrapage de construction de logements sociaux pour atteindre à l échéance 2021 le quota de 20 % prévu par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) de Ont voté contre nos amendements qui reprenaient les recommandations du Programme Local de l Habitat de la METRO (que Meylan a pourtant signé ) en matière de quota de logements sociaux dans les nouvelles constructions ou d accession sociale à la propriété. Loin, très loin des principes de diversité urbaine et sociale et de non discrimination au fondement de la loi SRU Caroline Ronin LIBRES ET CITOYENS Période financière difficile, emploi inaccessible pour certains, secours social en berne, à Meylan nous avons la chance de pouvoir nous exprimer sur l extension de la Maison de la musique et de ses nouveaux besoins. Quelle chance que ce bâtiment si décriait par la majorité actuelle ait répondu aux attentes musicales des Meylanais! Quelle chance qu aujourd hui, la ville puisse y investir à nouveau! Tout est donc histoire de vouloir ou ne pas vouloir. Tout est donc histoire de com, de mise en valeur des besoins des uns et pas des autres, confère la piscine des Ayguinards! Et bien là tant mieux, car la musique, c est super! Haut les clairons! Meylan ma ville octobre/novembre 2011

19 Concertation 19 enjanvier2012, à l occasion de l enquête publique, les Meylanais pourront faire leurs observations, à titre individuel ou via leurs associations. [Point d étape] Permisdeconstruire : optimisersonprojet [Meylan réinvente Meylan] LE PLU SUIT SON CHEMIN Le projet de PLU* a été arrêté en conseil municipal le 12 septembre. Les Meylanais seront invités à émettre leurs dernières remarques lors de l enquête publique, en janvier Renouer avec l essor démographique, maintenir la vitalité économique, préserver le haut niveau d équipements publics et promouvoir les déplacements durables, sans nuire au caractère de ville nature de la commune Telles sont les ambitions du PADD (Projet d aménagement et de développement durable) présenté aux Meylanais le 12 janvier dernier, à l issue d une concertation de 18 mois. Le PLU, rédigé sur la base de ces orientations, permet la création de logements supplémentaires, dont 25 % de logements locatifs sociaux et 10 % de logements en accession sociale à la propriété. Le choix d un urbanisme respectueux de l environnement doit permettre de renforcer la qualité urbaine du territoire et de valoriser ses espaces paysagers. La redynamisation de l économie se traduira quant à elle par la rénovation d Inovallée et un soutien renforcé au commerce de proximité. «Le Code de l urbanisme nous impose de soumettre notre projet à l ensemble des personnes publiques associées», rappelle Jean- Claude Peyrin, adjoint délégué à l aménagement urbain. Outre le préfet, les présidents du conseil régional, du conseil général, de l Établissement chargé de l élaboration du SCOT (Schéma de cohérence territoriale de la région grenobloise), du SMTC (Syndicat mixte des transports en commun), de la Métro et du parc de Chartreuse, ainsi que les maires des communes voisines devront émettre un avis d ici la fin de l année. Une façon de s assurer que le projet de Meylan est compatible avec le Programme local de l habitat, le Plan de déplacements urbains, le Schéma directeur, et anticipe le futur SCOT. «Pendant deux ans, nous avons travaillé avec l ensemble de ces partenaires de façon que notre PLU soit cohérent avec leurs documents d urbanisme réglementaires», précise Jean- Claude Peyrin. En janvier 2012, le projet et les observations des personnes publiques associées seront mis à la disposition des Meylanais, à l occasion d une enquête publique. Ils auront quatre semaines pour consigner leurs observations. Le commissaire enquêteur devra rendre un rapport au maire, éventuellement assorti de recommandations ou de réserves, avant la fin février. Après les modifications qui pourraient éventuellement s imposer, le projet définitif sera présenté à l approbation du Conseil municipal, au mois de mars. Marion Frison *PLU: Projet local d urbanisme Le service urbanisme organise une permanence sur rendezvous, chaque mardi matin, de 9h30 à 12 h. Les personnes qui ont un projet de construction sont reçues par Chaza Hanna, conseillère municipale déléguée à la délivrance des autorisations des droits du sol, et les services instructeurs, auxquels se joint, une semaine sur deux, l architecte conseil de la Ville. Objectif de ces rencontres : «Nous accompagnons les Meylanais qui le souhaitent dans leur projet de construction et nous leur apportons un éclairage sur les règlements d urbanisme», explique l élue. Par ailleurs, depuis le mois de juin, pour permettre aux particuliers de faire le choix le plus approprié à leur projet, les demandes de permis de construire sont instruites selon les deux règlements du POS et du PLU. L avantage est double. Les propriétaires sont assurés de déposer leur demande au meilleur moment, au regard de leur projet. De son côté, le service Urbanisme profite de l occasion pour tester son projet de PLU. «Cela nous permet de faire un certain nombre d ajustements que nous annexerons à notre dossier au moment de l enquête publique», conclut Chaza Hanna. Contact : Retrouvez tous les détails sur dans la rubrique dédiée

20 20 Sport [Brèves] [Athlétisme] axeldeschampsàl honneur Le jeune athlète (15 ans) de l Aspa Meylan était le seul représentant isérois qualifié pour les finales nationales des Pointes d Or Colette Besson (championnats de France minimes), qui avaient lieu à Obernai (Alsace) les 2 et 3 juillet. Ces finales se disputaient sous forme de triathlon avec plusieurs concours ou courses dans trois disciplines durant le week-end (triple saut, 100 m haies et saut en longueur). Il se classe 29 e (sur 82) au classement final. [Escrime] S équiperpourpascher Le 12 octobre, Meylan Escrime organise une bourse au matériel au gymnase de la Revirée. Une bonne façon de s équiper sans se ruiner. Rappelons qu à partir de la catégorie cadet, chaque compétiteur doit disposer de son propre matériel. Si vous préférez du matériel neuf, profitez de la commande groupée du club pour Noël. [Événement] CHANGEMENT DE CAP POUR L ESMT Contrairement aux années précédentes, l équipe féminine ne sera plus la locomotive de l ESMT. Ce rôle sera dévolu à l équipe une masculine, qui évoluera cette saison en Nationale 3 (5 e division). Explications. Promues l an passé en Division Excellence Féminine (DEF, soit la 2 e division) de façon «administrative» (à la suite du désistement d un autre club), les volleyeuses de l ESMT ont logiquement été reléguées en Nationale 1 à l issue de la saison Elles évolueront pourtant cette année en Régionale 2, soit cinq divisions en-dessous de la DEF! «On ambitionnait de finir dans les quatre premiers de Nationale 1, ce qui impliquait d avoir à peu près le même collectif qu en DEF, donc avec des joueuses pros. Il faut aussi savoir que les coûts de déplacements sont pratiquement identiques en DEF ou en N1. Or notre budget de n était pas suffisant. Il nous manquait environ », explique Patrick Guillaud, président du club. Pour cette saison , le budget global a été revu à la baisse (80 000, toutes équipes confondues) et c est désormais l équipe masculine, promue de pré-nationale en Nationale 3, qui sera l équipe phare de l ESMT. «L objectif sera de se maintenir, mais je suis assez optimiste. On pourra toujours voir en cours de saison si on peut viser plus haut», annonce Patrick Guillaud. Pour cela, le nouvel entraîneur, Pierre-Loïc Le Thérizien (en provenance de Fontaine), disposera d un groupe de neuf joueurs. «Ils ont entre 20 et 30 ans, avec une moyenne d âge de 24 ans. On pourra notamment s appuyer sur deux joueurs d expérience un attaquant-réceptionneur et un central qui évoluaient en Nationale 2 et Nationale 3», détaille Patrick Guillaud. Martin Léger aprèsl eurosabreles 29 et 30 octobre et l Open handi / valide les 5 et 6 février, Meylan Escrime organisera les Championnats de France de sabre seniors les 26 et 27 mai. Une belle reconnaissance pour ce club et un beau rendez-vous pour le public, et la Ville, qui sera aux côtés de Meylan escrime pour les accueillir. [Badminton] Çadémarrefort! L équipe 1 du Badminton Club de Meylan a commencé le championnat de Nationale 3 en fanfare, en allant s imposer sept victoires à 1 à Mâcon. Tombé dans une poule un peu plus dure que l an passé (avec Clermont, Bourg-en-Bresse, Grenoble et surtout Lyon), le BCM devra terminer premier pour disputer comme l an passé les barrages d accession en Nationale 2, programmés à la mi-mai. Meylan ma ville octobre/novembre 2011

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015

CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 CALENDRIER SCOLAIRE 2014 2015 Rentrée des enseignants Lundi 1 er septembre Rentrée des élèves Mardi 2 septembre 2014 Vacances de la Toussaint du samedi 18 octobre 2014 au lundi 3 novembre 2014 Vacances

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

Contrat de performance énergétique

Contrat de performance énergétique Je m informe / je participe J éco-agis, j économise! Contrat de performance énergétique mode d emploi www.meylan.fr performance énergétique, performance économique Le 1 er février 2014, la Ville de Meylan

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER

ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER 10 e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE DOSSIER DE PRESSE MERCREDI 8 AVRIL 8H30 ASSEMBLÉE NATIONALE WWW.CENTRE-VILLE.ORG SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PAGE 1 LES 10e ASSISES NATIONALES DU CENTRE-VILLE PAGE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Plan Ecoles 2015-2021

Plan Ecoles 2015-2021 Plan Ecoles 2015-2021 Lundi 31 août 2015 Ecole Ferdinand BUISSON DOSSIER DE PRESSE Contact Presse Service presse presse@grenoble.fr Loubna Bouhrizi 04.76.76.39.24 Edito d Eric Piolle La ville tournée vers

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires Illustrations : Annelore Parot Aux Amis des Histoires L Histoire Petites histoires entre amis 3 mars 2010 Chennevières Sur Marne Situation : Val-de-Marne - 13 kilomètres au Sud-est de Paris. La Marne et

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016

DE LE GUIDE LARENTREE 2015-2016 L E GUIDE D E L A RENTREE 2015-2016 Sommaire Edito Mesdames, Messieurs, chers parents d élèves, Vous trouverez dans ce guide une présentation des services concernant l accueil de vos enfants pendant l

Plus en détail

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Conseil d école du 24 mars 2014 Présents : Les enseignantes Les représentants des parents d élèves Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Mme Merle D.D.E.N Excusés : Mme Rolland

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens,

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens, - Circulaire n 4-25 février 2014 S7-D1-2 Chers parents, chers collégiens, En ces jours de la fin février, nous sommes entrés dans le troisième trimestre de cette année scolaire. C est une année qui sera

Plus en détail

FRANCHEVILLE. Eure BULLETIN MUNICIPAL N 64 JUIN 2010

FRANCHEVILLE. Eure BULLETIN MUNICIPAL N 64 JUIN 2010 BULLETIN MUNICIPAL N 64 FRANCHEVILLE JUIN 2010 Eure SOMMAIRE P1 : Edito P2 : Les tout-petits P3 : Enfance- Jeunesse P4 : Subventions communales P5 : Le mercredi. C est permis! P6 : Chiens dangereux P7

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

Newsletter n 1 - Rentrée 2015

Newsletter n 1 - Rentrée 2015 Newsletter n 1 - Rentrée 2015 Bonjour à tous et très heureux de vous présenter la première Newsletter de l Association FAF- APADVOR. Beaucoup de changements depuis la dernière Assemblée Général du mois

Plus en détail

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Le présent règlement intérieur définit les modalités pratiques du fonctionnement des activités périscolaires

Plus en détail

Cahier des Charges Conception et réalisation des outils et des supports de communication touristique des Vals du Dauphiné Année 2012

Cahier des Charges Conception et réalisation des outils et des supports de communication touristique des Vals du Dauphiné Année 2012 Cahier des Charges Conception et réalisation des outils et des supports de communication touristique des Vals du Dauphiné Année 2012 Maîtrise d ouvrage : Syndicat Mixte Vals du Dauphiné Expansion 68, Avenue

Plus en détail

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté.

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté. BEZANNES Commune de Bezannes Règlement unique de garderie, restauration scolaire, études surveillées, activités culturelles et sportives (PEDT Projet éducatif territorial) Le présent règlement précise

Plus en détail

Guide du - 2015. partenaire 2014. Office de Tourisme Les Gets. www.lesgets.com

Guide du - 2015. partenaire 2014. Office de Tourisme Les Gets. www.lesgets.com Guide du partenaire 2014-2015 Office de Tourisme Les Gets www.lesgets.com l équipe de l'office de Tourisme Président Christophe Mutillod Bureau : 6 membres Conseil d Administration : 12 administrateurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 Orgeval 2015 : une maison de quartier et une salle municipale pour les habitants Conférence de presse vendredi 12 juillet 2013, 10 heures Groupe scolaire Gallieni Contact

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire

FONTAINEBLEAU. Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Remarques des parents d élèves suite au questionnaire Les principales difficultés de l accès aux activités : - Coût - Organisation (horaires, transport, coordination) pour les parents qui travaillent et

Plus en détail

I - Règles générales : L accès aux services des structures est réservé aux enfants fréquentant les écoles communales relevant du SIRS.

I - Règles générales : L accès aux services des structures est réservé aux enfants fréquentant les écoles communales relevant du SIRS. SIRS REGLEMENT INTERIEUR Syndicat Intercommunal de Regroupement Scolaire Siège social : Mairie de Domessargues Tel : 04.66.83.31.65 Fax : 04.66.25.49.45 Mail : mairie.domessargues@wanadoo.fr CANTINE GARDERIE

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11 1 Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4 Ecole maternelle...page 5 Définitions page 6 Emploi du temps.page 7 Ateliers projets septembre vacances..page 8 et9 Ecole élémentaire page 10

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

NOTE DE RESTITUTION FINALE

NOTE DE RESTITUTION FINALE Date de remise du rapport : 02 / 2014 «DEVELOPPER L ESPRIT D ENTREPRENDRE CHEZ LES JEUNES» LPO PABLO NERUDA NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l Education

Plus en détail

Règlement intérieur DES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES ET PÉRI-ÉDUCATIVES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES

Règlement intérieur DES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES ET PÉRI-ÉDUCATIVES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Règlement intérieur DES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES ET PÉRI-ÉDUCATIVES + Adopté par le conseil municipal du 22 mai 2014 La Ville organise des activités périscolaires et péri-éducatives pour les enfants scolarisés

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Il concerne : 1. la restauration scolaire 2. les accueils périscolaires 3. les aides aux devoirs 4. les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH)

Il concerne : 1. la restauration scolaire 2. les accueils périscolaires 3. les aides aux devoirs 4. les Accueils de Loisirs Sans Hébergement (ALSH) RÉGLEMENT MODIFIE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE, DES ACCUEILS PÉRISCOLAIRES, DES AIDES AUX DEVOIRS ET DES ACCUEILS DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT DE LA VILLE DE LA TESTE DE BUCH PRÉAMBULE Ce présent règlement

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour au lieu de 6h avec une incitation à favoriser l enseignement

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Sommaire 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1.1. Objet du règlement... 2 1.2. Application du présent règlement... 2 2. MODALITÉS D

Plus en détail

CONFÉDÉRATION MUSICALE DE FRANCE

CONFÉDÉRATION MUSICALE DE FRANCE CONFÉDÉRATION MUSICALE DE FRANCE Le Le réseau réseau national national la la musique musique et et s s arts arts vivants vivants La CMF en bref FÉDÉRATIONS 112 23 régionales 4.500 89 départementales STRUCTURES

Plus en détail

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE VILLE DE SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE ERIK SATIE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE & RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L École Municipale de Musique Erik Satie est un établissement d enseignement

Plus en détail

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Guide de la rentrée 2015 Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Horaires 2015/2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 7h30 à 8h30 8h30 à 11h30 11h30 à 13h15 13h15 à 15h30

Plus en détail

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble

Festival du numéro de clown Seconde édition Du mercredi 13 au samedi 16 avril 2016 Sous chapiteau, au Parc Paul Mistral à Grenoble Suite au succès de la première édition (38 numéros différents proposés, plus de 900 spectateurs sur 4 soirées, et un bonheur chaque fois renouvelé pour les clowns se produisant, ainsi que pour tous nos

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France

Martine Legrand 1 er Adjointe au Maire, Culture, Patrimoine historique et Vie associative Conseillère Régionale d Ile-de-France EDITO/ La rentrée s annonce, période vouée aux changements et aux résolutions en tout genre!!! Après un été on l espère ressourçant pour le plus grand nombre, et bien que l actualité internationale n ait

Plus en détail

Dossier de presse. Contrat de performance énergétique des bâtiments de la Ville d Obernai. Un programme innovant mené par Écotral

Dossier de presse. Contrat de performance énergétique des bâtiments de la Ville d Obernai. Un programme innovant mené par Écotral Dossier de presse Contrat de performance énergétique des bâtiments de la Ville d Obernai Un programme innovant mené par Écotral Sommaire Le contexte : la recherche de solutions d éco-efficacité énergétique

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

PROJET CULTUREL D AGGLOMÉRATION

PROJET CULTUREL D AGGLOMÉRATION CONSEIL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L AGGLOMÉRATION BOULONNAISE COMMISSION CULTURE PROJET CULTUREL D AGGLOMÉRATION Constats et propositions du conseil de développement PRÉSIDENT Jean-Pierre SERGENT MEMBRES

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com

LE MOT DU MAIRE. 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com 1 INFORMATIONS MUNICIPALES BUXERIENNES Octobre 2014 Site internet : http://www.boissylaillerie.com Rentrée scolaire Le 02 septembre, comme chaque année, nous avons eu une rentrée scolaire sans problème

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

La lettre d information du Sillon

La lettre d information du Sillon La lettre d information du Sillon PROJET DE RÉNOVATION URBAINE SAINT-HERBLAIN n 5 février 2010 Le 9 février 2009, la ville de Saint-Herblain signait avec l Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU),

Plus en détail

2015/07/20 Conseil Municipal n 7-2015

2015/07/20 Conseil Municipal n 7-2015 MAIRIE DE DOMARIN 2015/07/20 Conseil Municipal n 7-2015 Séance du lundi 20 juillet 2015 à 20h Présents : A. MARY, M. GIROUD, ML AGAVIOS, A. GARNIER, S. BARBERET, V. CHABERT-GRANGEON, L. MILLARDET, F. PICARD-MASI,

Plus en détail

Le jour le plus Court

Le jour le plus Court Le jour le plus Court La fête du court métrage pilotée par le Centre national du cinéma et de l image animée est parrainée par Jeanne Moreau, Jacques Perrin, Mélanie Laurent et Michel Gondry. Le 21 décembre

Plus en détail

SÉANCE DU 03 OCTOBRE 2014 19h ===========

SÉANCE DU 03 OCTOBRE 2014 19h =========== SÉANCE DU 03 OCTOBRE 2014 19h =========== L an deux mil quatorze, le trois octobre 2014, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal dûment convoqué s est réuni en session ordinaire à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

FACILITER LE QUOTIDIEN : 12 SERVICES EN UN COUP D ŒIL

FACILITER LE QUOTIDIEN : 12 SERVICES EN UN COUP D ŒIL // Service Presse Tél. 02 40 99 67 06 presse@nantesmetropole.fr CONFERENCE DE PRESSE DU MARDI 26 MAI 2015 Le numérique et l innovation au service de la ville facile Lancement d une application mobile multi-services

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Séance du lundi 3 novembre 2014

Séance du lundi 3 novembre 2014 Séance du lundi 3 novembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 23 octobre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Tranche d assainissement - Menuiseries

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN 21/05/2015 STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre Conseil Communautaire du 22 octobre 2014 Arrêté préfectoral du 21 mai 2015 Application au

Plus en détail

Conférence des Maires. Jeudi 09 juillet 2015 À Belley à 20h00

Conférence des Maires. Jeudi 09 juillet 2015 À Belley à 20h00 Conférence des Maires Jeudi 09 juillet 2015 À Belley à 20h00 1 PROGRAMME Accueil par M. René VUILLEROD, Président Point d actualité Rappel des sujets présentés et débattus 1] MUTUALISER - schéma de mutualisation

Plus en détail

CHARTE DES 3 STATIONS BILAN 2013

CHARTE DES 3 STATIONS BILAN 2013 CHARTE DES 3 STATIONS BILAN 2013 Référent Combloux : Julie Hodeau developpement@mairie-combloux.fr Référent Cordon : Christophe Dupuis christophe.dupuis@cordon.fr Référent Praz sur Arly : Pierre Bessy

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f)

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES (h/f) MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CG/SC/DEJ/N 14-01 Célia GHERSI 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE À POURVOIR : RESPONSABLE CUISINES CENTRALES DE COLLEGES

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique La Cité des arts Cours d enseignement artistique Qu est-ce que la Cité des arts? La Ville de Viry-Chatillon, dans le cadre de sa politique culturelle, inscrit au cœur de ses priorités l éducation artistique

Plus en détail

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 La réunion du 18 novembre 2013 dont l objet était de fixer les modalités de mise en œuvre de la réforme des nouveaux

Plus en détail

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur,

MAI 2011 LE MOT DU MAIRE. Madame, Monsieur, MAI 2011 LE MOT DU MAIRE Madame, Monsieur, Le budget 2011 vient d être voté, il laisse apparaître un résultat cumulé de 44.144,75, dont vous trouverez le détail à l intérieur du bulletin. Cela nous a permis

Plus en détail