RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-82 DU 24/05/2011 SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-82 DU 24/05/2011 SOMMAIRE"

Transcription

1 DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-82 DU 24/05/2011 SOMMAIRE PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFECTURE DE PARIS SECRETARIAT GENERAL POUR LES AFFAIRES REGIONALES PAGE 4 ARRETE n du 20 mai 2011 autorisant la chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France à arrêter un dépassement du produit du droit additionnel à la cotisation foncière des entreprises SERVICES DECONCENTRES AGENCE REGIONALE DE SANTE PAGE 4 A 34 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par une gamma caméra double tête à angulation variable couplée à un scanographe, la gamma caméra double tête Ecam 2 Siemens installée à l issue de la visite de conformité du 28/03/02 sur le site de l HOPITAL LARIBOISIERE-2 rue Ambroise Paré PARIS cedex 10 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS à remplacer, par la gamma caméra couplée à un scanner de marque Siemens de type Symbia 2 mise en service le 06/12/07 sur le site de l hôpital Louis Mourier, l équipement de marque GEMS de type SMV DST Xli installé à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 sur le site de l HOPITAL BICHAT- 46 rue Henri Huchard PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l'assistance PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire de puissance 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 27/03/00 sur le site de l HOPITAL ROBERT DEBRE-48 boulevard Serrurier PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 22/05/07 sur le site du CENTRE SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT)-108 rue du Ruisseau PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL SCANNER IRM 18 PARIS NORD (IRM CLIGNANCOURT) à remplacer, par un IRM de type 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de type 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/04 sur le site du CENTRE IRM CLIGNANCOURT-108 rue du Ruisseau PARIS 1

2 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 ou 3 teslas, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) Magnetom Sonata Siemens de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 30/01/96 sur le site de l HOPITAL TENON-4 rue de la Chine PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON à remplacer, par un scanographe de classe 3, le scanographe à utilisation médicale de classe 3 (16 coupes) installé à l issue de la visite de conformité du 01/10/03 sur le site du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON-SITE AVRON-125 rue d Avron PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe RX de classe 3 installé à l issue de la visite de conformité du 10/12/02 sur le site du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS -28 rue de Charenton PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la FONDATION HOPITAL SAINT-JOSEPH à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 15/09/06 sur le site du GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-185 rue Raymond Losserand PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la FONDATION CURIE à remplacer, par une gamma caméra double tête couplée avec un scanner, la gamma caméra double tête Axis Picker installée à l issue de la visite de conformité du 06/05/05 sur le site de l INSTITUT CURIE- Hôpital Paris-26 rue d Ulm PARIS DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE à remplacer l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN) DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 16/12/2003, par un appareil de 64 barrettes sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU - 55 boulevard du Maréchal Joffre FONTAINEBLEAU CEDEX DECISION N du 10 mai 2011 Portant modification de la décision n du 18 décembre 2009 de la commission exécutive de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER MARC JACQUET à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision le 22/12/1999, puis renouvelé tacitement à compter du 07/06/2008, sur le site du CENTRE HOSPITALIER MARC JACQUET - 2 rue Fréteau de Peny MELUN CEDEX. DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le renouvellement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), précédemment autorisé par décision ministérielle en date du 22/01/2001, sur le site de l HÔPITAL RAYMOND POINCARÉ boulevard Raymond Poincaré GARCHES au bénéfice de L ASSISTANCE PUBLIQUE HÔPITAUX DE PARIS - GROUPE HOSPITALIER A. PARÉ R. POINCARÉ BERCK SAINTE PÉRINE. DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SELARL CENTRE DE RADIOLOGIE ET DE TRAITEMENT DES TUMEURS à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 23/05/2006 puis renouvelé tacitement à compter du 06/09/2011, sur le site du CENTRE DE RADIOLOGIE ET DE TRAITEMENT DES TUMEURS - 7 avenue de Villacoublay MEUDON LA FORÊT. DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL HÔPITAL PRIVÉ D ANTONY est à remplacer le tomographe à émission de positon (TEP), précédemment autorisé par décision ministérielle en date du 17/10/2003, sur le site de l HÔPITAL PRIVÉ D ANTONY - 1 rue Velpeau ANTONY. DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL HÔPITAL PRIVÉ D ANTONY à remplacer la gamma-caméra, précédemment autorisée par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 24/05/2005, par une gamma-caméra de marque Philips, de type Brightview XCT, sur le site de l HÔPITAL PRIVÉ D ANTONY - 1 rue Velpeau ANTONY. 2

3 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL IRM ORSAY GARE à remplacer l appareil d Imagerie par Résonance Magnétique de 0,3 Teslas précédemment autorisé le 13 juillet 2004 installé à l issue de la visite de conformité du 16 février 2007 sur le site du CENTRE HOSPITALIER D ORSAY, 4 PLACE DU GENERAL LECLERC ORSAY, par un appareil d IRM de 1,5 Teslas DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER DE LONGJUMEAU à remplacer l appareil d Imagerie par Résonance Magnétique de 1,5 Teslas précédemment autorisé le 26 février 2001 installé à l issue de la visite de conformité du 22 novembre 2004 sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE LONGJUMEAU 159, RUE DU PDT MITTERRAND LONGJUMEAU CEDEX 1 ; DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SAS IRM D EVRY à remplacer l appareil d Imagerie par Résonance Magnétique de 1,5 Tesla précédemment autorisé le 20 janvier 2004 installé à l issue de la visite de conformité du 2 septembre 2005 sur le site du CENTRE MEDICO- CHIRURGICAL ET OBSTETRICAL D'EVRY, 4 AVENUE DU MOUSSEAU EVRY CEDEX par un appareil de 1,5 Tesla. DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER SUD ESSONNE DOURDAN ETAMPES à remplacer le scanographe de classe 3 16 barrettes précédemment autorisé le 16 décembre 2003 et installé à l issue de la visite de conformité du 18 octobre 2004 sur le site du CENTRE HOSPITALIER SUD ESSONNE (ETAMPES) 26, avenue Charles de Gaulle ETAMPES CEDEX 02 par un scanner de classe 3 multi coupes (32 ou 64 barrettes) ; ARRETÉ N du 18 mai 2011 Fixant le calendrier indicatif d appels à projets conjoints de l Agence régionale de santé d Ile-de-France et du Conseil général de Paris pour la création d établissements sociaux et médico-sociaux. Arrêté n du 18 mai 2011 modifiant l arrêté n fixant la liste des membres de la conférence de territoire de l Essonne DIRECTION REGIONALE ET INTERDEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'AMENAGEMENT PAGE 34 A 37 Arrêté interpréfectoral du 13 mai 2011 et du 27 avril 2011 fixant les conditions d'exploitation d'un service régulier de bateaux à passagers sur la Seine de Paris à Maisons-Alfort par la Compagnie des Batobus sous l'enseigne VOGUEO RECTORATS DES ACADEMIE DE PARIS, CRETEIL ET VERSAILLES PAGE 37 A 38 A R R Ê T É N du 20 mai 2011 Modifiant l arrêté n du 7 octobre 2010 modifié renouvelant le Conseil interacadémique de l éducation nationale d Île-de-France 3

4 PREFECTURE DE LA REGION D ILE-de-FRANCE PREFECTURE DE PARIS SECRETARIAT GENERAL POUR LES AFFAIRES REGIONALES ARRETE n du 20 mai 2011 autorisant la chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France à arrêter un dépassement du produit du droit additionnel à la cotisation foncière des entreprises LE PREFET DE LA REGION D ILE DE FRANCE PREFET DE PARIS OFFICIER DE LA LEGION D HONNEUR COMMANDEUR DE L ORDRE NATIONAL DU MERITE VU le code général des impôts, notamment son article 1601 et l article 321 bis de son annexe II, VU le code de l artisanat, notamment son article 27, VU la convention passée entre l Etat et la chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France en date du 17 mai 2011, VU la délibération de l Assemblée Générale de la chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France en date du 15 décembre 2010, SUR proposition du préfet, secrétaire général pour les affaires régionales de la préfecture de la région d Ile-de-France, préfecture de Paris, ARRETE : Article 1er : La chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France est autorisée à arrêter le produit du droit additionnel à la cotisation foncière des entreprises à 90 % de celui du droit fixe de la taxe pour frais de chambres de métiers, pour l exercice Article 2 : Le préfet, secrétaire général pour les affaires régionales de la préfecture de la région d Ile-de-France, préfecture de Paris, est chargé de l exécution du présent arrêté qui sera publié au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région d Ile-de-France, préfecture de Paris et dont copie sera adressée : à la ministre de l économie, des finances et de l industrie DGCIS ; au directeur régional des finances publiques d Ile-de-France et du département de Paris ; au directeur régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile-de-France - service tourisme, commerce, artisanat, services, économie de proximité ; au président de la chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France. Fait à Paris, le 20 mai 2011 Laurent FISCUS SERVICES DECONCENTRES AGENCE REGIONALE DE SANTE DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par une gamma caméra double tête à angulation variable couplée à un scanographe, la gamma caméra double tête Ecam 2 Siemens installée à l issue de la visite de conformité du 28/03/02 sur le site de l HOPITAL LARIBOISIERE-2 rue Ambroise Paré PARIS cedex 10. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et 4

5 VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP)-Direction de la Politique Médicale dont le siège social est situé 3 avenue Victoria PARIS CEDEX 04, en vue d obtenir pour le groupe hospitalier Saint-Louis-Lariboisière-Fernand Widal le remplacement d une gamma caméra double tête Ecam 2 Siemens installée à l issue de la visite de conformité du 28/03/02 et renouvelée tacitement avec effet du 28/03/09 sur le site de l HOPITAL LARIBOISIERE (FINESS )-2 rue Ambroise Paré PARIS cedex 10 (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le service de médecine nucléaire de l hôpital Lariboisière comprend deux gamma caméras implantées dans des salles contigües à proximité des services de radiologie ; que les examens réalisés dans le service s articulent autour de deux thématiques principales que sont les pathologies cardio vasculaires et les pathologies de l appareil locomoteur ; CONSIDERANT que l appareil est obsolète ; que l acquisition d une gamma caméra double tête à angulation variable grand champ couplée à un scanner répond à une mise aux normes techniques et permettra de développer les explorations cérébrales correspondant à l axe neuro sciences ainsi que de réaliser certains examens qui font la spécificité du service tels les scintigraphies des récepteurs de la somatostatine ; CONSIDERANT en outre, que le remplacement participe à la mise en œuvre du projet médical du groupe notamment à la complémentarité entre les sites situés sur le même territoire de santé 75-1 tel que l hôpital Saint-Louis, le service de Lariboisière prenant en charge les explorations cardiologiques, rhumatologiques et neurologiques de l hôpital Saint-Louis et ce dernier assurant les explorations à visée oncologique de Lariboisière ; CONSIDERANT que l activité réalisée justifie la demande de remplacement ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel appareil restent inchangées ; DECIDE ARTICLE 1er : L ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) est autorisée à remplacer, par une gamma caméra double tête à angulation variable couplée à un scanographe, la gamma caméra double tête Ecam 2 Siemens installée à l issue de la visite de conformité du 28/03/02 sur le site de l HOPITAL LARIBOISIERE-2 rue Ambroise Paré PARIS cedex 10. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 :L autorisation de fonctionnement de la gamma caméra double tête Ecam 2 Siemens installée à l issue de la visite de conformité du 28/03/02, est renouvelée au bénéfice de l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP- HP) sur le site de l HOPITAL LARIBOISIERE-2 rue Ambroise Paré PARIS cedex 10 à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière 5

6 ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 Le Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS à remplacer, par la gamma caméra couplée à un scanner de marque Siemens de type Symbia 2 mise en service le 06/12/07 sur le site de l hôpital Louis Mourier, l équipement de marque GEMS de type SMV DST Xli installé à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 sur le site de l HOPITAL BICHAT- 46 rue Henri Huchard PARIS VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP)-Direction de la Politique Médicale dont le siège social est situé 3 avenue Victoria PARIS cedex 04, en vue d obtenir pour le Groupe hospitalier Beaujon-Bichat-Claude Bernard-Bretonneau-Charles Richet-Louis Mourier le remplacement d une gamma caméra de marque GEMS de type SMV DST Xli précédemment autorisée le 26/06/98, installée à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 et renouvelée avec effet du 28/09/08 sur le site de l HOPITAL BICHAT (FINESS )-46 rue Henri Huchard PARIS cedex 18 (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le plateau technique d imagerie comprend le service de radiologie polyvalente diagnostique et interventionnelle, le service de médecine nucléaire doté de 3 gamma caméras et d un TEP en cours d installation, le service d explorations fonctionnelles ; CONSIDERANT que, par décision Comex n du 18/12/09, l AP-HP a été autorisée à remplacer par une gamma caméra plus performante de marque Spectrum, l équipement de type DST Xli précédemment autorisée le 26/06/98, installé à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 ; CONSIDERANT que dans le cadre de la restructuration du service de médecine nucléaire engagée pour accueillir le TEP et du déplacement temporaire de l ensemble des équipements, il a été techniquement impossible de réinstaller la gamma caméra GEMS Discovery Millenium Hawkeye (seule gamma caméra couplée à un scanner au sein de l établissement) précédemment autorisée le 19/12/06 et installée à l issue de la visite du 09/02/09 ; CONSIDERANT que la gamma caméra GEMS SM DST Xli qui a fait l objet d une autorisation de remplacement par décision Comex n du 18/12/09 a été maintenue en fonctionnement afin de garder un parc de 3 gamma caméras ; que la nouvelle gamma caméra de marque Spectrum autorisée le 18/12/09 a été mise en service et doit faire l objet d une visite de conformité ; CONSIDERANT que le type d appareil envisagé (gamma caméra couplée à un scanner) apparaît indispensable pour la réalisation de certains examens tels la scintigraphie osseuse, la scintigraphie somatostatine, la scintigraphie aux leucocytes marqués pour lesquels le repérage anatomique est très important ; 6

7 CONSIDERANT que le promoteur envisage le remplacement par le biais du transfert de la gamma caméra couplée à un scanner de marque Siemens de type Symbia 2 mise en service le 06/12/07 sur le site de l hôpital Louis Mourier dont le service de médecine nucléaire est en cours de fermeture ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement du futur appareil restent inchangées et n appellent pas d observations particulières ; CONSIDERANT que l accessibilité économique en secteur 1 est garantie ; DECIDE ARTICLE 1er : L ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS est autorisée à remplacer, par la gamma caméra couplée à un scanner de marque Siemens de type Symbia 2 mise en service le 06/12/07 sur le site de l hôpital Louis Mourier, l équipement de marque GEMS de type SMV DST Xli installé à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 sur le site de l HOPITAL BICHAT-46 rue Henri Huchard PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de la gamma caméra de marque GEMS de type SMV DST Xli précédemment délivrée le 26/06/98 et renouvelée tacitement avec effet du 28/09/08, est renouvelée au bénéfice de l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS sur le site de l HOPITAL BICHAT-46 rue Henri Huchard PARIS cedex 18 à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire de puissance 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 27/03/00 sur le site de l HOPITAL ROBERT DEBRE-48 boulevard Serrurier PARIS. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan 7

8 VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par dont l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS-Direction de la Politique Médicale dont le siège social est situé 3 avenue Victoria PARIS cedex 04, en vue d obtenir le remplacement d un appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de marque Philips Gyroscan NT de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 09/07/99 installé à l issue de la visite de conformité du 27/03/00 et renouvelé tacitement avec effet du 28/05/08 sur le site de l HOPITAL ROBERT DEBRE (FINESS )-48 boulevard Serrurier PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que l hôpital Robert Debré, hôpital spécialisé d accueil et de traitement des urgences pédiatriques du GHU Nord, 1er centre pédiatrique francilien de greffe de moelle, se caractérise par un recrutement fortement orienté vers la neurologie, l'orthopédie, l'hémato-oncologie et la périnatalogie ; CONSIDERANT que l appareil installé dans le service d imagerie pédiatrique de l hôpital Robert Debré est obsolète ; CONSIDERANT que l acquisition d un équipement plus récent permettra de répondre de façon optimale aux besoins en imagerie fœtale et périnatale de l établissement, d assurer la demande croissante en neurologie pédiatrique, en imagerie de surdité (bilan pré- implants cochléaires) et de développer l uro-néphro-irm (uropathies, greffes), l imagerie cardiovasculaire en substitution à l angiographie ainsi que l hématologie ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel appareil restent inchangées ; CONSIDERANT que la mise en œuvre de ce remplacement est prévue fin 2011 ; DECIDE ARTICLE 1er : L ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) est autorisée à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire de puissance 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 27/03/00 sur le site de l HOPITAL ROBERT DEBRE-48 boulevard Serrurier PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 09/07/99 et renouvelé tacitement avec effet du 28/05/08, est renouvelée au bénéfice de l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) sur le site de l HOPITAL ROBERT DEBRE-48 boulevard Serrurier PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai

9 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 22/05/07 sur le site du CENTRE SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT)-108 rue du Ruisseau PARIS. LE DIRECTEUR GENERAL DE L AGENCE REGIONALE DE SANTE D ILE-DE-France VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par la SARL SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) dont le siège social est situé rue du Ruisseau PARIS, en vue d obtenir le remplacement du scanographe à utilisation médicale (32 barrettes) précédemment autorisé le 19/12/06 et installé à l issue de la visite de conformité du 22/05/07 sur le site du CENTRE SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) (FINESS )-108 rue du Ruisseau PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le scanographe s intègre avec l IRM Clignancourt qui fait l objet d une demande de remplacement concomitante, dans un vaste centre d imagerie en coupes du 18ème arrondissement caractérisé par la prise en charge d une population essentiellement locale et majoritairement défavorisée ; CONSIDERANT que l acquisition d un scanographe 64 barrettes permettra d améliorer la prise en charge des patients en diminuant l exposition aux radiations ionisantes et en optimisant la qualité des images particulièrement importante dans le domaine de la cancérologie ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel équipement restent inchangées ; CONSIDERANT que l accessibilité économique en secteur 1 est garantie ; CONSIDERANT que le délai de réalisation est fixé entre 3 et 6 mois ; DECIDE ARTICLE 1er : La SARL SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) est autorisée à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 22/05/07 sur le site du CENTRE SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT)-108 rue du Ruisseau PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement du scanographe à utilisation médicale (32 barrettes) précédemment autorisé le 19/12/06, est renouvelée au bénéfice de la SARL SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT) sur le site du CENTRE SCANNER 18 PARIS NORD (SCANNER CLIGNANCOURT)-108 rue du Ruisseau PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. 9

10 ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL SCANNER IRM 18 PARIS NORD (IRM CLIGNANCOURT) à remplacer, par un IRM de type 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de type 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/04 sur le site du CENTRE IRM CLIGNANCOURT-108 rue du Ruisseau PARIS. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par la SARL SCANNER IRM 18 PARIS NORD (IRM CLIGNANCOURT) dont le siège social est situé rue du Ruisseau PARIS, en vue d obtenir le remplacement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de type 1,5 tesla initialement autorisé le 18/02/03, transféré par décision du 13/07/04, installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/04 et renouvelé tacitement avec effet du 18/12/11 sur le site du CENTRE IRM CLIGNANCOURT (FINESS )-108 rue du Ruisseau PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que l appareil d IRM s intègre avec le scanographe Clignancourt qui fait l objet d une demande de remplacement concomitante, dans un vaste centre d imagerie en coupes du 18ème arrondissement caractérisé par la prise en charge d une population essentiellement locale et majoritairement défavorisée ; CONSIDERANT que l équipement actuel est vétuste ; CONSIDERANT que l acquisition d un appareil d IRM plus performant de type 1,5 tesla permettra d améliorer la prise en charge des patients en réduisant la durée des examens et en améliorant la qualité des images ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel équipement restent inchangées et n appellent pas d observations particulières ; CONSIDERANT que l accessibilité économique en secteur 1 est garantie ; 10

11 DECIDE ARTICLE 1er : La SARL SCANNER IRM 18 PARIS NORD (IRM CLIGNANCOURT) est autorisée à remplacer, par un IRM de type 1,5 tesla, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de type 1,5 tesla installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/04 sur le site du CENTRE IRM CLIGNANCOURT-108 rue du Ruisseau PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) de type 1,5 tesla initialement autorisé le 18/02/03 et renouvelé tacitement avec effet du 18/12/11, est renouvelée au bénéfice de la SARL SCANNER IRM 18 PARIS NORD (IRM CLIGNANCOURT) sur le site du CENTRE IRM CLIGNANCOURT-108 rue du Ruisseau PARIS -108 rue du Ruisseau PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 ou 3 teslas, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) Magnetom Sonata Siemens de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 30/01/96 sur le site de l HOPITAL TENON-4 rue de la Chine PARIS. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par l ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP)-Direction de la Politique Médicale dont le siège social est situé 3 avenue Victoria PARIS cedex 04, en vue d obtenir le remplacement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) Magnetom Sonata Siemens de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 30/01/96, renouvelé par décision Comex n du 18/02/03 avec effet du 11

12 18/07/03 puis renouvelé tacitement avec effet du 19/07/10 sur le site de l HOPITAL TENON (FINESS )-4 rue de la Chine PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que l établissement dispose également d un second appareil d IRM de 1,5 teslas dédié aux urgences ; CONSIDERANT que le projet s inscrit dans le cadre du transfert du service de radiologie, particulièrement axé sur l imagerie de la femme, les pathologies thoraciques vasculaires et l oncologie, dans un nouveau bâtiment «Buca» ; CONSIDERANT que la vétusté de l appareil ne permet plus une prise en charge satisfaisante ; CONSIDERANT que l acquisition d un appareil d IRM plus performant dont l implantation est prévue dans la zone «imagerie programmée» au niveau 2 d un nouveau bâtiment, permettra d améliorer la prise en charge des patients, la qualité et la durée des examens notamment en oncologie ; CONSIDERANT que l accessibilité financière en secteur 1 est assurée ; CONSIDERANT que les conditions techniques du futur appareil n appellent pas d observations particulières ; DECIDE ARTICLE 1er : L ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) est autorisée à remplacer, par un IRM de puissance 1,5 ou 3 teslas, l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) Magnetom Sonata Siemens de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 30/01/96 sur le site de l HOPITAL TENON-4 rue de la Chine PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRM) Magnetom Sonata Siemens de puissance 1,5 tesla initialement autorisé le 30/01/96 renouvelé par décision Comex n du 18/02/03 avec effet du 18/07/03 puis renouvelé tacitement avec effet du 19/07/10, est renouvelée au bénéfice de L ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS (AP-HP) sur le site de l HOPITAL TENON-4 rue de la Chine PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON est autorisé à remplacer, par un scanographe de classe 3, le scanographe à utilisation médicale de classe 3 (16 coupes) installé à l issue de la visite de conformité du 01/10/03 sur le site du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON-SITE AVRON- 125 rue d Avron PARIS. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et 12

13 VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par le GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON dont le siège social est situé 95 rue de Reuilly PARIS, en vue d obtenir le remplacement du scanographe à utilisation médicale de classe 3 (16 coupes) précédemment autorisé le 21/01/03, installé à l issue de la visite de conformité du 01/10/03 et renouvelé tacitement avec effet du 02/10/10 sur le site du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON-SITE AVRON (FINESS )-125 rue d Avron PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le groupe hospitalier Diaconesses-Croix-Saint-Simon remplit une mission de proximité par son pôle de médecine et d urgences médicales et chirurgicales, son service de réanimation, sa maternité et qu il a développé une orientation oncologique autour de 3 axes : digestif, gynécologie, urologie ; CONSIDERANT que l appareil actuel est obsolète ; que le projet de remplacement par un scanographe 64 barrettes plus performant apparaît nécessaire pour accompagner les orientations stratégiques de l établissement ; CONSIDERANT en outre, que l acquisition d un appareil plus récent permettra d améliorer la qualité des examens, de réduire le temps d acquisition et de diminuer les doses d irradiation ; CONSIDERANT que 100% des examens sont réalisés en secteur 1 ; CONSIDERANT que la permanence des soins est assurée par le biais d un système de garde de manipulateurs et d astreintes de radiologues ; que par ailleurs, dans le cadre de l accueil de patients avec suspicion d accident vasculaire cérébral au service des urgences, des scanners cérébraux sont réalisés en garde, avant transfert dans une structure de soins spécialisée ; DECIDE ARTICLE 1er : Le GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON est autorisé à remplacer, par un scanographe de classe 3, le scanographe à utilisation médicale de classe 3 (16 coupes) installé à l issue de la visite de conformité du 01/10/03 sur le site du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON-SITE AVRON- 125 rue d Avron PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement du scanographe à utilisation médicale de classe 3 (16 coupes) précédemment délivrée le 21/01/03 et renouvelée avec effet du 02/10/10, est renouvelée au profit du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT-SIMON sur le site du GROUPE HOSPITALIER DIACONESSES-CROIX SAINT- SIMON-SITE AVRON (FINESS )-125 rue d Avron PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière 13

14 ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe RX de classe 3 installé à l issue de la visite de conformité du 10/12/02 sur le site du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS -28 rue de Charenton PARIS. VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par dont le CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE- VINGTS (CHNO) dont le siège social est situé, 28 rue de Charenton PARIS cedex 12, en vue d obtenir le remplacement du scanographe à utilisation médicale RX Lightspeed 16 de classe 3 précédemment autorisé le 19/06/01, installé à l issue de la visite de conformité du 10/12/02 et renouvelé avec effet du 11/12/09 par décision Comex n sur le site du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS (FINESS )- 28 rue de Charenton PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département de Paris par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le CHNO est un établissement de mono activité spécialisé en ophtalmologie avec un recrutement extra-territorial ; CONSIDERANT que l appareil est obsolète ; que l acquisition d un scanographe 16 barrettes plus performant permettra d améliorer la prise en charge des patients notamment dans le cadre des urgences ophtalmologiques, de réduire les doses d irradiation et d affiner la qualité des images ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement du futur appareil restent inchangées et n appellent pas d observations particulières ; CONSIDERANT que l accessibilité économique en secteur 1 est garantie ; CONSIDERANT que la permanence des soins est assurée, le scanographe fonctionnant en garde partagée avec l IRM en semaine de 18H30 à 8H et 24h/24 les samedis dimanches et jours fériés ; 14

15 DECIDE ARTICLE 1er : Le CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS est autorisé à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe RX de classe 3 installé à l issue de la visite de conformité du 10/12/02 sur le site du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE- VINGTS -28 rue de Charenton PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement du scanographe à utilisation médicale de classe 3 précédemment délivrée le 19/06/01, et renouvelée avec effet du 11/12/09 par décision Comex n du 18/12/09, est renouvelée au bénéfice du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS sur le site du CENTRE HOSPITALIER NATIONAL D OPHTALMOLOGIE DES QUINZE-VINGTS -28 rue de Charenton PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la FONDATION HOPITAL SAINT-JOSEPH à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 15/09/06 sur le site du GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-185 rue Raymond Losserand PARIS VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par la FONDATION HOPITAL SAINT-JOSEPH dont le siège social est situé 185 rue Raymond Losserand PARIS cedex 14, en vue d obtenir le remplacement d un scanographe à utilisation médicale (16 barrettes) précédemment autorisé par décision Comex n du 14/12/04, installé à l issue de la visite de conformité du 15/09/06 sur le site du GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-site Saint-Michel puis transféré par décision du 25/04/06 15

16 sur le site GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-site Saint-Joseph (FINESS )-185 rue Raymond Losserand PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département du Val d Oise par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, issu du regroupement des activités sanitaires des hôpitaux de Saint-Joseph, Saint-Michel et Notre-Dame de Bon Secours, est un établissement pluridisciplinaire à forte orientation chirurgicale et accueillant les urgences ; CONSIDERANT que le scanographe est obsolète ; que l acquisition d un appareil optima 64 plus récent et plus performant qui sera utilisé dans le cadre d une convention avec l hôpital Léopold Bellan, permettra d améliorer la prise en charge des patients, de réduire les doses d irradiation et d affiner la qualité des examens ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement du futur appareil restent inchangées et n appellent pas d observations particulières ; CONSIDERANT que l accessibilité économique en secteur 1 est garantie, l ensemble des actes étant facturé au tarif opposable ; CONSIDERANT que la permanence des soins est assurée par le biais d un système de demi-astreinte ou de demi-garde pour l ensemble du service de radiologie ; CONSIDERANT que la réduction de 10 salles de radiologie conventionnelle en 2007 à 3 salles en 2011 traduit la volonté du groupe hospitalier Paris Saint-Joseph de s engager dans une politique de substitution de la radiologie conventionnelle vers la radiologie en coupe ; CONSIDERANT que le promoteur respecte ses engagements pris dans le cadre de son contrat pluriannuel d objectifs et de moyens ; DECIDE ARTICLE 1er : La FONDATION HOPITAL SAINT-JOSEPH est autorisée à remplacer, par un scanographe à utilisation médicale de classe 3, le scanographe installé à l issue de la visite de conformité du 15/09/06 sur le site du GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-185 rue Raymond Losserand PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement du scanographe à utilisation médicale (16 barrettes) précédemment délivrée par décision Comex n du 14/12/04, est renouvelée au bénéfice de la FONDATION HOPITAL SAINT-JOSEPH sur le site du GROUPE HOSPITALIER PARIS SAINT-JOSEPH-185 rue Raymond Losserand PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la FONDATION CURIE à remplacer, par une gamma caméra double tête couplée avec un scanner, la gamma caméra double tête Axis Picker installée à l issue de la visite de conformité du 06/05/05 sur le site de l INSTITUT CURIE- Hôpital Paris-26 rue d Ulm PARIS 16

17 VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du directeur général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par la FONDATION CURIE dont le siège social est situé 26 rue d Ulm PARIS, en vue d obtenir le remplacement de la gamma caméra double tête Axis Picker précédemment autorisée le 28/12/98 installée à l issue de la visite de conformité du 06/05/05 sur le site de l INSTITUT CURIE (FINESS )-Hôpital Paris-26 rue d Ulm PARIS (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 7 avril 2011 ; CONSIDERANT la demande susvisée ; CONSIDERANT que s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés en nombre d implantations et en nombre d appareils fixé pour le département du Val d Oise par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que l appareil est obsolète ; que le remplacement par un appareil dit «hybride» combinant une gamma caméra double tête dotée d un scanner aux rayons X permettra d optimiser la qualité diagnostique des examens ; CONSIDERANT que cette opération s inscrit en cohérence avec le projet médical et le projet de l établissement pour lequel la prise en charge des patients pour cancer et un fort recrutement pédiatrique et sénologique nécessitent de disposer d un plateau technique efficace et moderne ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement du futur équipement restent inchangées et n appellent pas d observations particulières ; CONSIDERANT que l accessibilité en secteur 1 est garantie, 100% des actes étant facturés au tarif opposable ; CONSIDERANT que le promoteur respecte les engagements pris dans le cadre de son contrat d objectifs et de moyens ; DECIDE ARTICLE 1er : La FONDATION CURIE est autorisée à remplacer, par une gamma caméra double tête couplée avec un scanner, la gamma caméra double tête Axis Picker installée à l issue de la visite de conformité du 06/05/05 sur le site de l INSTITUT CURIE-Hôpital Paris-26 rue d Ulm PARIS. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au directeur général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l Agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de la gamma caméra double tête Axis Picker précédemment autorisée le 28/12/98, est renouvelée au bénéfice de la FONDATION CURIE sur le site de l INSTITUT CURIE-Hôpital Paris-26 rue d Ulm PARIS à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l Agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. 17

18 Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant la SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE à remplacer l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 18/02/2003, par un appareil de puissance 1,5 tesla sur le site la CLINIQUE DE TOURNAN - 2 rue Jules Lefevre TOURNAN EN BRIE VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du Directeur Général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du Directeur Général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par la SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE (EJ ) dont le siège social est situé 2 rue Jules Lefevre TOURNAN EN BRIE en vue d obtenir le remplacement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 18/02/2003, par un appareil de puissance 1,5 tesla (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement), sur le site la CLINIQUE DE TOURNAN - 2 rue Jules Lefevre TOURNAN EN BRIE (ET ) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 07/04/2011 ; CONSIDERANT que la demande consiste à remplacer l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 18/02/2003 et installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/2004, par un appareil de puissance 1,5 tesla ; que ce remplacement implique le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement ; CONSIDERANT que, s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés, en nombre d implantations et en nombre d appareils, fixé pour le département de la Seine et Marne par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que les radiologues de la SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE souhaitent renforcer le plateau technique de la Clinique par l acquisition d un appareil d IRMN haut de gamme afin de répondre à des activités spécifiques en cardiologie et en oncologie ; CONSIDERANT que l activité réalisée justifie la demande de remplacement ; CONSIDERANT que la permanence et la continuité des soins sont assurées ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel appareil restent inchangées ; CONSIDERANT que, conformément aux engagements prévus dans le contrat plurirannuel d objectifs et de moyens (CPOM), l accessibilité financière (secteur I) doit être garantie sur le long terme ; DECIDE ARTICLE 1er : La SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE est autorisée à remplacer l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 18/02/2003, par un appareil de puissance 1,5 tesla sur le site la CLINIQUE DE TOURNAN - 2 rue Jules Lefevre TOURNAN EN BRIE. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au Directeur Général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. 18

19 ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement de l appareil d imagerie ou de spectrométrie par résonance magnétique nucléaire (IRMN), installé à l issue de la visite de conformité du 17/12/2004, est renouvelée au bénéfice de la SARL IRM DU CENTRE SEINE ET MARNE sur le site de CLINIQUE DE TOURNAN à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 :La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 autorisant le CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 16/12/2003, par un appareil de 64 barrettes sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU - 55 boulevard du Maréchal Joffre FONTAINEBLEAU CEDEX VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU l arrêté n du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière d équipements matériels lourds ; VU l arrêté n du 15 octobre 2010 du Directeur Général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU l arrêté n du 15 mars 2011 du Directeur Général de l agence régionale de santé d Ile-de-France relatif au bilan VU la demande présentée par le CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU (EJ ) dont le siège social est situé 55 boulevard du Maréchal Joffre FONTAINEBLEAU en vue d obtenir le remplacement du scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 16/12/2003, par un appareil de 64 barrettes (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit appareil), sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU - 55 boulevard du Maréchal Joffre FONTAINEBLEAU CEDEX la CLINIQUE DE TOURNAN (ET ) ; VU l avis de la commission spécialisée de l organisation des soins réunie le 07/04/2011 ; CONSIDERANTque la demande consiste à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 16/12/2003 et installé à l issue de la visite de conformité du 17/06/2004, par un appareil de 64 barrettes ; que ce remplacement implique le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit équipement ; CONSIDERANT que, s agissant d un remplacement, la demande est sans incidence sur le bilan des objectifs quantifiés, en nombre d implantations et en nombre d appareils, fixé pour le département de la Seine et Marne par l annexe révisée du schéma régional d organisation sanitaire dans son volet «imagerie» ; CONSIDERANT que le centre hospitalier est engagé, depuis le 12 avril 2005, dans un accord cadre avec la Polyclinique la Forêt afin de regrouper sur un même site les deux établissements au sein d une plateforme hospitalière mixte privéepublique ; 19

20 CONSIDERANT que l activité réalisée justifie la demande de remplacement ; CONSIDERANT que la permanence et la continuité des soins sont assurées ; CONSIDERANT que l accessibilité financière (secteur I) est garantie ; CONSIDERANT que les conditions techniques de fonctionnement prévues pour le nouvel appareil restent inchangées ; DECIDE ARTICLE 1er : Le CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU est autorisé à remplacer le scanographe, précédemment autorisé par décision n de la COMEX de l ARHIF en date du 16/12/2003, par un appareil de 64 barrettes sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU - 55 boulevard du Maréchal Joffre FONTAINEBLEAU CEDEX. ARTICLE 2 : Cette opération devra faire l'objet d'un commencement d exécution dans un délai de 3 ans maximum à compter La mise en service de l équipement devra être déclarée sans délai au Directeur Général de l agence régionale de santé conformément aux articles R et D du code de la santé publique. ARTICLE 3 : La durée de validité de la présente autorisation est de 5 ans à compter de la date de réception de la déclaration de mise en service de l équipement matériel lourd au Directeur Général de l agence régionale de santé. ARTICLE 4 : L autorisation de fonctionnement du scanographe, installé à l issue de la visite de conformité du 17/06/2004, est renouvelée au bénéfice du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU sur le site du CENTRE HOSPITALIER DE FONTAINEBLEAU à compter de la notification de la présente décision et jusqu à la mise en œuvre de l autorisation de remplacement. ARTICLE 5 : L établissement devra produire les résultats de l'évaluation de l'activité et du fonctionnement de l appareil sont ceux définis dans le schéma régional d organisation sanitaire et par l arrêté n en date du 20 mai 2008 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France fixant les indicateurs d évaluation en matière ARTICLE 6 : Un recours hiérarchique contre cette décision peut être formé par tout intéressé dans les deux mois de sa ARTICLE 7 : La présente décision sera publiée au recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Ile-de-France. Fait à Paris, le 10 mai 2011 DECISION N du 10 mai 2011 Portant modification de la décision n du 18 décembre 2009 de la commission exécutive de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; et VU l ordonnance n dite de coordination et le décret n du 31 mars 2010 tirant les conséquences, au VU le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, R et suivants, D et D ; VU le décret n du 31 mars 2010 portant création des agences régionales de santé ; VU l arrêté n du 23 mars 2006 du directeur de l agence régionale de l hospitalisation d Ile-de-France relatif au schéma régional de l organisation sanitaire , modifié par les arrêtés n du 16 septembre 2008 et n du 24 octobre 2008 dans son volet imagerie ; VU la demande présentée par l ASSISTANCE PUBLIQUE DES HOPITAUX DE PARIS, dont le siège social est situé 3 avenue Victoria PARIS RP, en vue d obtenir le remplacement d une gamma caméra de marque GEMS de type SMV/DST Xli précédemment autorisée le 26/06/98, installée à l issue de la visite de conformité du 27/07/00 et renouvelée avec effet du 28/09/08 sur le site du GROUPE HOSPITALIER BICHAT-CLAUDE BERNARD-46 rue Henri Huchard PARIS cedex 18 (remplacement impliquant le renouvellement de l autorisation d exploiter ledit appareil) ; VU l avis du comité régional d organisation sanitaire réuni le 27 novembre 2009 ; VU la décision n du 18 décembre 2009 de la commission exécutive de l agence régionale de l hospitalisation d Ilede-France autorisant le remplacement de la gamma caméra précitée ; 20

PARIS: 21 DOSSIERS IRM : 17 dossiers

PARIS: 21 DOSSIERS IRM : 17 dossiers CRSA SÉANCE DU 04/04/2014 LIEU : ARS IDF 9H00 N TER. DEMANDEURS OBJET DE LA DEMANDE SITE D'IMPLANTATION AVIS DE LA CSOS 2013 75 115 GIE IRM PARIS EST 125 rue d Avron 75020 PARIS EXAMEN DES DOSSIERS DANS

Plus en détail

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis

Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron. à Saint-Louis Document d information dans le cadre de l installation d un cyclotron à Saint-Louis Cancers & imagerie médicale Un progrès majeur pour une meilleure prise en charge des patients. Accroitre les possibilités

Plus en détail

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION

HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION HÔPITAL PRIVÉ SÉVIGNÉ INAUGURATION DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 2 OCTOBRE 2009 SOMMAIRE L INAUGURATION DU 2 OCTOBRE 2009 p 4 La nouvelle Maison des Consultations L extension du bloc opératoire L HÔPITAL

Plus en détail

Organisation des soins

Organisation des soins p.1 Médico-Social Schéma régional Organisation des soins - hospitalier Prévention 18 juillet 2011 Offre de soins sur le territoire de santé Eléments de diagnostic régional SCANNERS TEP Densité autorisée

Plus en détail

LISTE DES RENOUVELLEMENTS TACITES DES AUTORISATIONS D'EQUIPEMENTS MATERIELS LOURDS DU 28 DECEMBRE 2013 AU 31 DECEMBRE 2014

LISTE DES RENOUVELLEMENTS TACITES DES AUTORISATIONS D'EQUIPEMENTS MATERIELS LOURDS DU 28 DECEMBRE 2013 AU 31 DECEMBRE 2014 LISTE DES RENOUVELLEMENTS TACITES DES AUTORISATIONS D'EQUIPEMENTS MATERIELS LOURDS DU 28 DECEMBRE 2013 AU 31 DECEMBRE 2014 DEPARTEMENT l' (EJ) Etb.Pub.Commun.Hosp. IRM 0803447 GPE HOSP BROUSSAIS- HEGP

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale

Centre Hospitalier de Tourcoing. Service d' Imagerie médicale Centre Hospitalier de Tourcoing Service d' Imagerie médicale SOMMAIRE CONTEXTE GEOGRAPHIQUE CONVENTIONS ET PARTENARIAT PRESENTATION DU CH de TOURCOING PRESENTATION DU SERVICE D' IMAGERIE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.

DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes. Service Communication Tel. 04 93 69 75 70 Fax 04 93 69 70 09 Email : a.helbert@ch-cannes.fr DOSSIER DE PRESSE OUVERTURE DU NOUVEL HOPITAL DE CANNES Crédit Photo : Nicolas MASSON Cannes, le 6 avril 2011

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

.JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité

.JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité .JO. Numéro 82 du 7 Avril 2002 Ministère de l'emploi et de la solidarité Décret no 2002-465 du 5 avril 2002 relatif aux établissements de santé publics et privés pratiquant la réanimation et modifiant

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-86 DU 31/05/2011 SOMMAIRE

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-86 DU 31/05/2011 SOMMAIRE DE LA PREFECTURE DE LA REGIN D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMER REG-86 DU 31/05/2011 SMMAIRE PREFECTURE DE LA REGIN D ILE-DE-FRANCE, PREFECTURE DE PARIS SECRETARIAT GENERAL PUR LES AFFAIRES REGINALES

Plus en détail

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale

Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale 1 er février 2013 Nouvelle version du Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale Limiter l exposition des patients aux rayonnements ionisants Améliorer la qualité des soins Promouvoir l interdisciplinarité

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206. Lundi 11 juillet 2011. Secrétariat Général pour les Affaires Régionales

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206. Lundi 11 juillet 2011. Secrétariat Général pour les Affaires Régionales Lundi 11 juillet 2011 Secrétariat Général pour les Affaires Régionales RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206 La version intégrale de ce document peut être consultée sur simple demande aux guichets d'accueil

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le CHU de Toulouse assure 4 missions : le Soin, la Prévention, l Enseignement, la Recherche 4 ème CHU de France!180 000 patients hospitalisés!500 000 consultants!118

Plus en détail

Hôpital d Instruction des Armées Sainte Anne

Hôpital d Instruction des Armées Sainte Anne Hôpital d Instruction des Armées Sainte Anne Les hôpitaux des armées en France Historique L ancien hôpital 1988 Projet de reconstruction 22 Février 1995 Lancement du projet 10 mai 1995 Programme d infrastructure

Plus en détail

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet

Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet Transcription textuelle de la vidéo de présentation de l hôpital Pierre-Paul Riquet L hôpital Pierre-Paul Riquet : une nouvelle ère du soin Positionné au cœur du site de Purpan, l'hôpital Pierre-Paul Riquet

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Avis relatif à la liste de praticien des hôpitaux à temps partiel (postes vacants ou susceptibles

Plus en détail

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers

Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Programme d Accueil des Etudiants Internationaux Stages Hospitaliers Fidèle à sa tradition humaniste de partage et d ouverture, la faculté de médecine Paris Diderot propose des programmes d accueil aux

Plus en détail

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information Dispositifsd'imageriemédicale Master Images, Sciences et Technologies de l'information Intervenants : A. Daurat, V. Noblet, F. Rousseau Accès depuis la page web des intervenants LSIIT, équipe MIV http://lsiit-miv.u-strasbg.fr/miv

Plus en détail

PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. Recueil régional normal :

PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. Recueil régional normal : PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil régional normal : N NV57-03 JUILLET 2015 SOMMAIRE Agence régionale de santé (ARS) 2015173-0040 - AVIS RECTIFICATIF D'APPEL À PROJETS

Plus en détail

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr

Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE. www.ch-toulon.fr Services, consultations, examens : les numéros de téléphone à portée de main! MEMO PHONE www.ch-toulon.fr Sommaire 2 Hôpital Sainte Musse L essentiel... 4 Services de soins... 5 Services médico-techniques...

Plus en détail

Le Conventionnement hospitalier Mutualiste en Ile-de-France Liste des établissements conventionnés avec la Mutualité française Ile-de-France pour la chambre particulière Au 1 er Août 2015, 86 établissements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais :

DOSSIER DE PRESSE. Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : DOSSIER DE PRESSE Création du premier Groupement de Coopération Sanitaire Etablissement de santé dans le Nord-Pas de Calais : Groupement des hôpitaux de l Institut Catholique de Lille Contact presse :

Plus en détail

1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) :

1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) : 1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) : Ces activités comprennent : 1 les actes électrophysiologiques : - de rythmologie interventionnelle

Plus en détail

ANNUAIRE TELEPHONIQUE

ANNUAIRE TELEPHONIQUE Hôpitaux Universitaires Paris Seine Saint Denis HUPSSD Unité de Coordination Onco-Gériatrique (UCOG 93) ANNUAIRE TELEPHONIQUE SOMMAIRE - Hôpital René Muret - Hôpital Avicenne - Centre Hospitalier Intercommunal

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT MAISON DE SANTÉ PROTESTANTE DE BORDEAUX-BAGATELLE 203 route de Toulouse - 33401 TALENCE Tél. : 05 57 12 34 56 - Fax : 05 56 37 20 21 bagatelle@mspb.com - www.mspb.com TALENCE TALENCE (33) (33) PLATINES

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10267 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 22 mai 2008 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité cantonale d'investissement de 3 000 000 F, pour

Plus en détail

Contrat Pluriannuel d'objectifs et de Moyens

Contrat Pluriannuel d'objectifs et de Moyens Contrat Pluriannuel d'objectifs et de Moyens à effet du : 28/12/2013 ASSISTANCE PUBLIQUE-HOPITAUX DE PARIS 75184 - PARIS CEDEX 04 Numéro Finess juridique : 750712184 N de contrat : 750712184AA Adresse

Plus en détail

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent

Accès aux soins. avec couverture maladie. ACCèS AUX SOINS AVEC COUVERTURE MALADIE. d examens de santé. (CES) pour adultes Saint-Vincent Accès aux soins avec couverture maladie Les centres d examens de santé Ce sont des structures qui proposent un «examen périodique de santé» qui représente un droit pour tout assuré social. L examen périodique

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 10507 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 26 juin 2009 Projet de loi ouvrant un crédit au titre d'indemnité d'investissement de 3 300 000 F pour financer

Plus en détail

Définition de l activité de radiothérapie

Définition de l activité de radiothérapie Equipe médicale : Dr Claudine BEAUMONT-RAYMOND : 03 25 49 48 87 (secrétariat) Dr Dominique EYCHENNE : 03 25 49 47 56 (secrétariat) Dr Ulrich NIEWOEHNER : 03 25 49 47 82 (secrétariat) Définition de l activité

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE L hôpital est administré et géré par la Fondation hôpital Saint-joseph, qui poursuit l œuvre entreprise par les fondateurs de l hôpital dans le même esprit de

Plus en détail

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard

Présentation du groupe hospitalier. Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard Présentation du groupe hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris Ouest HEGP Corentin Celton-Vaugirard 2011 1634-2000 Laënnec Boucicaut Broussais 2000 HOPITAL EUROPEEN GEORGES POMPIDOU 2011 : HEGP Corentin

Plus en détail

Monsieur le Directeur Général CHRO La Source 14, avenue de l hôpital BP 6709 45067 ORLEANS

Monsieur le Directeur Général CHRO La Source 14, avenue de l hôpital BP 6709 45067 ORLEANS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS INSNP-OLS-2011-1423 Orléans, le 12 juillet 2011 Objet : Inspection n INSNP-OLS-2011-1423 du 7 juillet 2011 Scanographie Monsieur le Directeur Général CHRO La Source

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE

DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE DOSSIER DE PRESSE 30 JANVIER 2014 ST NAZAIRE SITE DE LA CITE SANITAIRE Un service de médecine nucléaire va s installer dans les locaux de la Clinique Mutualiste de l'estuaire, pour une mise en place début

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011

ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE Année universitaire 2010-2011 ANNEXE I POSTES OFFERTS AU TITRE DES DIPLOMES DE FORMATION MEDICALE SPECIALISEE ILE DE FRANCE INTERREGION NORD EST INTERREGION NORD-OUEST Strasbourg Dijon Reims Besançon Nancy Caen Rouen Lille Amiens 1)

Plus en détail

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME

CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL. Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME CONSTRUCTION du NOUVEL HOPITAL d AMIENS ASPECT MEDICAL Jean-Pierre CANARELLI Président de la CME LES MISSIONS DES CHU FONCTIONS DE SOINS (1) Proximité,Territoire,Région Corps médical avec l ensemble des

Plus en détail

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012

CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 CONGRES HOPITECH AMIENS OCTOBRE 2012 NOUMBISSIE Emmanuel, ingénieur en organisation et méthodes à la direction générale de l hôpital marne la vallée ( Lagny) Transfert d activités sur un nouveau site :

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Décret exécutif n 07-321 du 10 Chaoual 1428 correspondant au 22 octobre 2007 portant organisation et fonctionnement des établissements hospitaliers privés.... Le Chef du Gouvernement, Sur le rapport du

Plus en détail

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES

D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - MEDECINE (2013-2014) POSTES DE F.F.I. OUVERTS AU 1er NOVEMBRE 2013 (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES ANNEXES 2D - A D.F.M.S. et D.F.M.S.A. - (2013-2014) (Arrêté du 15 novembre 2012) SPECIALITES MEDICALES 1ère partie Anatomie et cytologie pathologiques Cardiologie et maladies vasculaires Dermatologie et

Plus en détail

Dossier de presse. Septembre 2015

Dossier de presse. Septembre 2015 Septembre 2015 Contact presse Emilie BALAGUER Responsable communication Mob: 06 18 900 901 Tel: 04 13 427 018 e.balaguer@hopitaleuropeen.fr Hôpital Européen Marseille 6, rue Désirée Clary - 13331 Marseille

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Préfecture de Seine-et-Marne RAA n 2 du 7 janvier 2009. 1. Arrêtés...1

Préfecture de Seine-et-Marne RAA n 2 du 7 janvier 2009. 1. Arrêtés...1 1. Arrêtés...1 1.1. DDASS (affaires sanitaires et sociales)... 1 2008 549 - ARRETE portant fixation de la dotation au titre de laide à la Contractualisation 2008 de létablissement : HOPITAL PRIVE DE MARNE

Plus en détail

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR

HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR HOPITAL MUTUALISTE des COTES D ARMOR Présentation BINIC 2 octobre 2013 1 Le contexte briochin de l offre privée Centre hospitalier privé de Saint Brieuc 410 salariés et 105 Médecins Projet médical Polyclinique

Plus en détail

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC

ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC ETRE MEDECIN DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE PUBLIC Présentation des modes d exercice hospitalier! Organisation du concours de praticien -------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Un an de garde téléradiologique déportée :

Un an de garde téléradiologique déportée : Un an de garde téléradiologique déportée : le futur de la permanence des soins en radiologie? A. Ben Cheikh 1,2,3 V. Thomson 1,3 N. Girouin 1,3 S. Meyran 2 S. Collodet 2 A. Martinon 3 V. Mougenot 1,2 C.

Plus en détail

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2)

MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE. Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) MODULE D EXERCICE PROFESSIONNEL NOTION MÉDICO-ÉCONOMIQUE DES DE RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE Dr F Lefèvre (1-2), Pr M Claudon (2) 1 - SCP Radiolor 2 - CHU de Nancy MODE D EXERCICE DU PRATICIEN Choix

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU FINESS : 640781290 Etablissement public ACTIVITE : MCO + SSR + HAD PAU (64) Lutte contre les infections

Plus en détail

MON PARCOURS PROFESSIONNEL MES PRINCIPALES REALISATIONS

MON PARCOURS PROFESSIONNEL MES PRINCIPALES REALISATIONS Marie -Noëlle GERAIN BREUZARD Directeur d'hôpital hors classe 5 ème échelon- hors échelle B bis 3 ème chevron Agrément Classe fonctionnelle-2010 55 ans Mariée, un enfant de 20 ans Coordonnées professionnelles

Plus en détail

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE

Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Aides Soignants dans le Pôle IMAGERIE Secteurs : 5 Pôle Imagerie Imagerie CardioThoracique, Sénologie, Traitement de la douleur Imagerie Digestive et Génito Urinaire Vasculaire et Neurodiologie Ostéoarticlaire

Plus en détail

CSOS SÉANCE DU 9 AVRIL 2015. LIEU : ARS IDF - salle 5064

CSOS SÉANCE DU 9 AVRIL 2015. LIEU : ARS IDF - salle 5064 CSOS SÉANCE DU 9 AVRIL 2015 LIEU : ARS IDF - salle 5064 8h30 Approbation PV CSOS 11/12/2014-22/01/2015-12/02/2015 Présentation générale de la séance déclaration des éventuels conflits d'intérêt en lien

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements Santé Mécine, Chirurgie, Obstétrique POLYCLINIQUE SAINTE THERESE FINESS : 340780741 Etablissement soins pluridisciplinaires - Etablissement privé

Plus en détail

Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012

Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012 Opportunités d installation et d exercice en Ile-de-France S installer en Ile-de-France Soirée du 27 juin 2012 Martine HADDAD Secrétaire Générale FHP Ile-de-France SOMMAIRE -LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

Plus en détail

PRÉFECTURE RÉGION LIMOUSIN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

PRÉFECTURE RÉGION LIMOUSIN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PRÉFECTURE RÉGION LIMOUSIN RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 28 1 er septembre 2015 SOMMAIRE AGENCE REGIONALE DE SANTE Arrêté n 2015-452 du 12 août 2015 portant transfert de l'autorisation de l'établissement

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Le Centre hospitalier de Valence se classe parmi les meilleurs hôpitaux et cliniques de France selon le Palmarès 2014 du Point. Infarctus du myocarde = 20ème/635 hôpitaux AVC = 28ème/788

Plus en détail

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Dossier de presse 1 Mai 2013 Jérôme Céa Jérôme Céa Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Le Département de médecine nucléaire du Centre Léon Bérard et le service de médecine nucléaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DE LA PROTECTION SOCIALE Arrêté du 18 mai 2004 relatif aux programmes de formation portant sur la radioprotection des patients exposés

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er décembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-047719 Centre Hospitalier Sud Essonne 26 avenue Charles de Gaulle BP 107 91152 ETAMPES Objet : Inspection sur

Plus en détail

ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE

ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE ASSURANCE POUR TOUS PARTOUT DANS LE MONDE L assurance santé internationale à la carte. Tous les risques de santé. Quelque soit votre pays d origine ou de résidence. Couverture de soins partout dans le

Plus en détail

Projet Régional de Santé. Schéma Régional d Organisation des Soins [SROS-PRS] Révision du volet Équipements Matériels Lourds

Projet Régional de Santé. Schéma Régional d Organisation des Soins [SROS-PRS] Révision du volet Équipements Matériels Lourds Projet Régional de Santé Schéma Régional d Organisation des Soins [SROS-PRS] Révision du volet Équipements Matériels Lourds 07/2013 EQUIPEMENTS MATERIELS LOURDS Les équipements en Région autorisés et installés

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 197 À l intention des médecins omnipraticiens 27 novembre 2014 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 139 La Régie vous présente les

Plus en détail

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN

«Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN «Etat de la radioprotection en milieu médical : le point de vue de l ASN» Jean-Luc Godet Direction des Rayonnements Ionisants et de la Santé ASN SFRP Tours 22 juin 2011 1 Introduction Etat de la radioprotection

Plus en détail

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE

UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE UN STATUT SPÉCIFIQUE, FRUIT D UNE HISTOIRE Le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph (GHPSJ) est un hôpital privé à but non lucratif, Etablissement de Santé Privé d'intérêt Collectif (ESPIC). Il est issu

Plus en détail

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot DOSSIER DE PRESSE Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot 1. Demain, un hôpital restructuré pour mieux accueillir et mieux soigner 2. 2014 2018 : réorganiser le

Plus en détail

Chapitre XII La politique d équipement en imagerie médicale

Chapitre XII La politique d équipement en imagerie médicale 293 Chapitre XII La politique d équipement en imagerie médicale LA POLITIQUE D EQUIPEMENT EN IMAGERIE MEDICALE 295 PRESENTATION L imagerie médicale en coupe s effectue avec trois types d appareils : les

Plus en détail

LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES. Liste des activités réglementées

LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES. Liste des activités réglementées Page 3 sur 19 Liste des activités Agence de mannequins 4 Architecte 4 Assurance/ Réassurance 5 Auto-école 5 Banque 6 Bar/Brasserie/café 6 Changeur manuel 6 Commissionnaire de transport 6 Courtier de Fret

Plus en détail

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique

Hôpital Max Fourestier nouveau bloc opératoire La modernité au service de la santé publique TERRITOIRE DE SANTÉ, 92 NORD UNE POPULATION, EN FORTE CROISSANCE, EN DEMANDE DE SOINS PUBLICS Territoire 92 Nord Gennevilliers Villeneuve-la-Garenne Hôpital Max Fourestier Nanterre H Colombes Bois-Colombes

Plus en détail

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille

Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Le projet stratégique de l Assistance Publique Hôpitaux de Marseille 0 L AP-HM un CHU dans son environnement en région PACA 1 3 397 lits et places 2 2 CHU, 33 CH (+ 2 hôpitaux militaires) et 2 centres

Plus en détail

CP 12-304 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE. Article 1 :

CP 12-304 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE. Article 1 : CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 12-304 Article 1 : Décide de participer financièrement au fonctionnement des missions d animation et de développement des pôles touristiques régionaux suivants pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Prestations de service en Physique Médicale Version 3 du 20/01/2013 Centre Hospitalier de MEAUX 6-8 rue Saint Fiacre BP 218 77104 MEAUX Cedex Le document

Plus en détail

Être infirmier(e) à l AP-HP

Être infirmier(e) à l AP-HP L AP-HP déploie ses activités dans une zone urbaine où résident plus de 11,5 millions d habitants. Elle se compose de 37 hôpitaux réunis en 12 Groupes Hospitaliers et d une structure d hospitalisation

Plus en détail

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques

Centre Iéna Vision. Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Centre Iéna Vision Centre de Consultation, d Explorations et de Soins Ophtalmologiques Les technologies les plus récentes, Les spécialistes hautement qualifiés au service de vos yeux 37, rue Galilée 75116

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-018933 Hôpital Intercommunal Le Raincy-Montfermeil 10 rue du Général Leclerc BP 104 93370 MONTFERMEIL

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-018933 Hôpital Intercommunal Le Raincy-Montfermeil 10 rue du Général Leclerc BP 104 93370 MONTFERMEIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 10 juin 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-018933 Hôpital Intercommunal Le Raincy-Montfermeil 10 rue du Général Leclerc BP 104 93370 MONTFERMEIL Objet : Inspection

Plus en détail

catalogue des formations

catalogue des formations IRM radioprotection évaluation des pratiques professionnelles contrôle qualité http://manipinfo-esprimed-formation.com catalogue des formations 20161 Manip info et Esprimed lancent une nouvelle offre de

Plus en détail

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013

TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 TYPES D'UO Etat à la date du 03/01/2013 - Accueil chirurgie de la main - Accueil chirurgie de la main SOS main - agrément FESUM - Accueil grande garde neurochirurgie - Accueil neurochirurgie hors grande

Plus en détail

Liste des activités réglementées

Liste des activités réglementées Liste des activités Agence de mannequins 2 Architecte 2 Assurance/ Réassurance 3 Auto-école 3 Banque 4 Bar/Brasserie/café 4 Changeur manuel 4 Commissionnaire de transport 4 Courtier de Fret Fluvial 5 Courtier

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation

Pasteur 2. Construit pour la vie, paré pour l avenir. Guide d orientation Pasteur 2 Construit pour la vie, paré pour l avenir Guide d orientation Faciliter votre orientation dans l hôpital Pasteur 2 Bienvenue dans le nouvel hôpital Pasteur 2. Le CHU de Nice a conçu ce guide

Plus en détail

Techniques d imagerie et Recherche

Techniques d imagerie et Recherche Techniques d imagerie et Recherche Jean-Christophe Ferré, PH 1- Unité de Neuroradiologie, Département de Radiologie et Imagerie Médicale, CHU RENNES 2- Unité/ Projet Visages U746 INSERM/ INRIA, IRISA,

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle

Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle Radioprotection des personnels en radiologie interventionnelle Dr. Jean-Luc MARANDE Service de santé au travail AP-HP ANMTEPH La Baule le 9 octobre 2009 Plan Définition de la radiologie interventionnelle

Plus en détail

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE

Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012. Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE REPUBLIQUE FRANCAISE Division de Caen Hérouville-Saint-Clair, le 20 septembre 2012 N/Réf. : CODEP-CAE-2012-050709 Cabinet dentaire 153 bis, rue Maréchal Leclerc 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE Objet : Inspection

Plus en détail

BILAN REGIONAL DE L OFFRE EN SOINS DE SUITE OU DE READAPTATION EN ILE DE FRANCE (Juin 2000)

BILAN REGIONAL DE L OFFRE EN SOINS DE SUITE OU DE READAPTATION EN ILE DE FRANCE (Juin 2000) BILAN REGIONAL DE L OFFRE EN SOINS DE SUITE OU DE READAPTATION EN ILE DE FRANCE (Juin 2000) ETAT DE L OFFRE DE SOINS DESCRIPTION DE L ACTIVITE ETAT DE REALISATION DU SROS S.S.R. (Arrêté du 18 avril 1997)

Plus en détail

Sites opératoires et salles d intervention

Sites opératoires et salles d intervention Sites opératoires et salles d intervention PRINCIPES DU BORDEREAU L évolution et le développement de la technicité des soins ont fait du bloc opératoire traditionnel un centre d activités en interaction

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 088 À l intention des médecins omnipraticiens 15 juillet 2013 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle La Régie vous présente les modifications apportées

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION RHONE-ALPES RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMÉRO SPÉCIAL. 22 juillet 2015

PRÉFECTURE DE LA RÉGION RHONE-ALPES RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMÉRO SPÉCIAL. 22 juillet 2015 Recueil des actes administratifs de la préfecture de la région Rhône-Alpes 22 juillet 2015 PRÉFECTURE DE LA RÉGION RHONE-ALPES RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMÉRO SPÉCIAL DU 22 juillet 2015 Le recueil

Plus en détail

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA)

Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Conférence régionale de santé et de l autonomie (CRSA) Historique : d abord il y eut la conférence régionale de santé Conférences Régionales de Santé (CRS) installées par les ordonnances du 24 avril 1996

Plus en détail

recueil des actes administratifs

recueil des actes administratifs recueil des actes administratifs n 698 du 20 janvier 2015 département du Val-de-Marne recueil des actes administratifs n 698 du 20 janvier 2015 recueil des actes administratifs du département Responsable

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG)

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE CHIRUGIE DIGESTIVE FOUQUE (FCG) PRESENTATION HOPITAL SAINT JOSEPH Le personnel de l hôpital Saint Joseph est heureux de vous accueillir et de participer à votre formation. Établissement

Plus en détail

Modification 72 à l Accord-cadre

Modification 72 à l Accord-cadre 024 À l intention des médecins spécialistes 29 avril Modification 72 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi

Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant. La filière médicale. Pr Paul Valensi Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant La filière médicale Pr Paul Valensi Prévalence de l obésité par région et son évolution depuis 1997 ObEpi Relation

Plus en détail

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence

Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Modalités de coopérations sur le bassin de Valence Séminaire FHF-RA - 24 septembre 2015 - Jean-Pierre BERNARD, Directeur du Centre Hospitalier de Valence - Denis GOSSE, Directeur du Centre Hospitalier

Plus en détail