Banque Nationale de Données. Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Banque Nationale de Données. Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS)"

Transcription

1 Banque Nationale de Données Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS) 2012

2 PRESENTATION DES DONNEES SDIS

3 PRESENTATION DES DONNEES SDIS SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ACCIDENTALITE DES SDIS PAYSAGE REGIONAL DU TAUX DE SINISTRALITE DES SDIS REPARTITION DES EVENEMENTS SELON LE TYPE DE PERSONNEL, LA CATEGORIE DES SDIS ET LE TYPE D EVENEMENT REPARTITION DES EVENEMENTS SELON LE TYPE DE PERSONNEL ET LA NATURE DE L EVENEMENT EVOLUTION DES INDICATEURS SELON LE TYPE DE PERSONNEL ET LA NATURE DES EVENEMENTS REPARTITION DU NOMBRE D EVENEMENTS SELON L APPARTENANCE A UN SERVICE DE SANTE ET DE SECOURS MEDICAL (SSSM) REPARTITION DU NOMBRE D EVENEMENTS SELON L INFORMATION ENQUETE HYGIENE ET SECURITE (HS) 14 2 L ACCIDENTALITE DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS (SPP) SYNTHESE DES ACCIDENTS DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS ACCIDENT DE SERVICE SUR SITE D INTERVENTION ACCIDENT ROUTIER DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS 26 3 L ACCIDENTALITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES (SPV) SYNTHESE DES ACCIDENTS DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES ACCIDENT DE SERVICE SUR SITE D INTERVENTION ACCIDENT ROUTIER DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES 43 4 ZOOM : ACTIVITE NON OPERATIONNELLE DES SPP ET DES SPV 49 5 L ACCIDENTALITE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS TECHNIQUES ET SPECIALISES (PATS) SYNTHESE DES ACCIDENTS DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS TECHNIQUES ET SPECIALISES (PATS) CARACTERISTIQUES DETAILLEES DES EVENEMENTS DES PATS 52

4 PRESENTATION DES DONNEES SDIS INTRODUCTION La collecte de données statistiques concernant les risques professionnels dans les fonctions publiques territoriale et hospitalière apparaît aujourd hui comme une nécessité, tant sur le plan national qu au niveau européen. La commission des communautés européennes et son organisme statistique Eurostat souhaitent parvenir à une harmonisation du recueil statistique des maladies professionnelles et des accidents du travail pour mesurer l impact des directives qui ont été adoptées en matière d hygiène et de sécurité. Le ministère des affaires sociales a demandé au Fonds National de Prévention (FNP) de prêter son concours à l opération de recueil de données dont la Caisse nationale d assurance maladie des travailleurs salariés est l organisme coordonnateur pour la France. La loi du 17 juillet 2001 a par ailleurs créé un Fonds national de prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles et en confie la gestion à la Direction des Retraites de la Caisse des Dépôts. Le décret d application en date du 24 septembre 2003 en consacre la création officielle. Ce fonds est investi de trois missions essentielles : - participer au financement d action de prévention, sous forme d avances ou de subventions - élaborer des recommandations d action en matière de prévention ; - établir, au plan national, des statistiques dans le domaine des accidents de travail et des maladies professionnelles. C est pour répondre à cette dernière que la Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) s attache à recueillir les informations nécessaires sur les accidents de service et les maladies professionnelles. Ce rapport comporte les données recueillies auprès d un échantillon représentatif de SDIS. Contacts

5 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Types d'établissements et codification utilisée dans le rapport annuel de la BND SDIS : Service départemental d incendie et de secours CNRACL : Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales ATIACL : Allocation temporaire d invalidité des agents des collectivités locales RISP : Régime d indemnisation des sapeurs-pompiers volontaires BND : Banque Nationale de Données PRORISQ : Logiciel de gestion du risque professionnel SPP : Sapeur-pompier professionnel (Fonction publique) SPV : Sapeur-pompier volontaire La législation impose le terme accident de service pour la catégorie de personnel sapeur-pompier volontaire. Le terme accident de travail correspond à la catégorie des autres salariés affiliés au régime général. PATS : Personnel administratif technique et spécialisé. SSSM : Service de santé et de secours médical Enquête HS : Enquête Hygiène et sécurité Les règles de classement des SDIS En application de l article R du CGCT, les services départementaux d incendie et de secours sont classés en cinq catégories. L é du 2 août 2001 précise trois critères de classement des SDIS : La population du département établie par l institut national de la statistique et des études économiques (recensement général 1999) ; Les contributions, participations et subventions ordinaires au vu du dernier compte administratif connu ; L effectif de sapeurs-pompiers du corps départemental au 1 er janvier de l année considérée. Points Population en milliers d'habitants Les critères de classement Contributions, participations et subventions en M Sapeurs-pompiers professionnels Sapeurs-pompiers volontaires 1 moins de 100 moins de 4,5 moins de 100 moins de de 100 à moins de 150 de 4,5 à moins de 6 de 100 à moins de 200 de 200 à moins de de 150 à moins de 200 de 6 à moins de 7,5 de 200 à moins de 350 de 400 à moins de de 200 à moins de 250 de 7,5 à moins de 10,5 de 350 à moins de 500 de 700 à moins de de 250 à moins de 300 de 10,5 à moins de 13,5 de 500 à moins de 750 de à moins de de 300 à moins de 400 de 13,5 à moins de 17 de 750 à moins de 950 de à moins de de 400 à moins de 500 de 17 à moins de 21,5 de 950 à moins de de à moins de de 500 à moins de 600 de 21,5 à moins de et plus et plus 9 de 600 à moins de 750 de 26 à moins de 30,5-1 re catégorie : total d'au moins 36 points 10 de 750 à moins de 900 de 30,5 à moins de 36,5-2 e catégorie : total d'au moins 28 points 11 de 900 à moins de de 36,5 à moins de 42,5-3 e catégorie : total d'au moins 22 points 12 de à moins de de 42,5 à moins de de à moins de de 49 à moins de 56-4 e catégorie : total d'au moins 15 points 14 de à moins de de 56 à moins de 66-5 e catégorie : total de moins de 15 points 15 de à moins de de 66 à moins de et plus 76 et plus

6 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Définitions et méthodes de calcul des indicateurs statistiques utilisés Tous les indicateurs n ont pas été calculés, faute de données suffisantes. Indice de fréquence (IF) L indice de fréquence des accidents avec représente le nombre d accidents avec rapporté à salariés. Nombre d'événements avec x Effectif Temps Plein Taux de fréquence (TF) Le taux de fréquence des accidents avec représente le nombre d accidents avec rapporté à heures travaillées. Nombre d'événements avec x Nombre d'heures travaillées Taux de gravité (TG) Il permet de suivre la gravité des accidents au travers de la durée moyenne des s de travail consécutifs. C est le rapport entre le nombre total de journées calendrier réellement perdues pour incapacité temporaire consécutive à un accident de travail et le nombre d'heures travaillées par mille heures d'exposition. Nombre de jours x Heures travaillées Taux de sinistralité Le taux de sinistralité est calculé en rapportant le nombre d événements d une année au nombre des effectifs couverts par la BND (Banque Nationale de Données). Jours d La durée de congé associée ée au 1/07/2013 correspond au nombre de jours d des événements de l année 2012 uniquement.

7 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Contenu de la BND Les résultats présentés ci-après sont des données brutes. La mise en œuvre du Fonds de Prévention permettra d une part, d élargir la base du recueil de données, d autre part, d établir un référentiel caractérisant les effectifs totaux concernés (pyramide des âges, type d activité, type de situation de travail, etc.). La montée en puissance de la BND vise ainsi par le nombre, la richesse des données et par leur exploitation à créer de la connaissance non seulement sur la nature des accidents ou des maladies professionnelles mais aussi sur leurs circonstances et leur poids relatif sur le type d effectifs impactés. Cette connaissance plus approfondie et précise constituera un des principaux points d appui pour cibler et évaluer les démarches de prévention. Le rapport 2012 a été découpé en quatre parties pour une meilleure lisibilité : - une partie synthétique comportant les données générales - une partie concernant la population hospitalière - une partie concernant la population territoriale - une partie concernant la population des Services Départementaux d incendie et de secours (SDIS)

8 PRESENTATION DES DONNEES SDIS La ventilation de ces données se fait selon les critères de choix suivants : Type d événement : - Accident de service pour les agents SPP, SPV et PATS de la fonction publique - Accident de travail pour les salariés du Régime général et PATS - Accident de trajet - Maladie professionnelle Sexe Métiers, branches administratives (filières) Elément matériel Siège et nature de la lésion Tâche exercée PRESENTATION DE LA POPULATION SDIS Effectifs Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5 TOTAL Effectifs SDIS SPP Echantillon BND SPP Part en % 87,9% 92,0% 87,1% 78,7% 87,5% 88,2% Effectifs SDIS SPV Echantillon BND SPV Part en % 84,7% 98,2% 83,8% 82,1% 72,4% 87,9% Effectifs SDIS PATS Echantillon BND PATS Part en % 89,6% 89,2% 86,0% 74,4% 81,0% 87,4% Règles de classement des SDIS: cf page 5 L échantillon BND, réparti dans 83 SDIS, représente 88 % des effectifs de l ensemble des SDIS. Les effectifs ont été fournis par la DGSCGS sur la base des déclarations SDIS.

9 PRESENTATION DES DONNEES SDIS PRESENTATION DE L ACCIDENTALITE DES SDIS L échantillon BND représente 88 % des effectifs des SDIS. Pour 2012, événements se sont produits dont 57 % ont donné lieu à un. 1.1 Paysage régional du taux de sinistralité des SDIS DOM : 3,7 % L échantillon BND regroupe la totalité du personnel des SDIS dans 11 régions. C est dans les départements d outre-mer, en Corse et le Limousin que la représentativité des SDIS est la plus faible. La sinistralité de l Ile de France est la plus élevée, avec une représentativité de 40 % (Absence des données de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) et le département de la Seine et Marne). Le taux de sinistralité de l Alsace est la plus faible avec 3,4 % et une représentativité de 100%.

10 SPV SPP PRESENTATION DES DONNEES SDIS Répartition des événements selon le type de personnel, la catégorie des SDIS et le type d événement Type d'évenement Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Total SPP Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Total SPV Catég. EVENEMENTS Total part avec Jours d' jours Moy. Taux de sinistralité ,8% ,80 6,4% ,5% ,33 9,3% ,8% ,64 8,3% ,2% ,52 9,0% ,5% ,24 6,3% Total ,6% ,12 7,6% ,8% ,78 12,7% ,7% ,73 13,4% ,6% ,25 9,1% ,4% ,90 9,4% ,9% ,92 8,1% Total ,4% ,68 12,2% ,0% ,82 0,2% ,5% ,54 0,2% ,0% ,57 0,3% ,6% 25 12,50 0,3% 5 1 0,0% 0 0,2% Total 89 49,4% ,48 0,2% ,2% ,08 0,6% ,3% ,38 0,4% ,5% 63 10,50 0,3% ,4% ,60 0,3% ,0% ,33 0,6% Total ,4% ,07 0,5% ,1% ,49 20,4% ,7% ,06 1,3% ,4% ,60 1,4% ,6% ,96 1,6% ,4% ,65 1,6% ,0% ,74 1,5% Total ,5% ,70 1,4% ,4% ,45 1,6% ,6% ,90 1,0% ,1% ,76 0,9% ,4% ,09 0,6% ,9% ,37 0,7% Total ,6% ,90 1,1% ,0% ,31 0,1% ,4% ,05 0,1% ,2% ,96 0,1% ,9% ,86 0,1% ,0% 22 11,00 0,1% Total ,8% ,97 0,1% ,3% ,69 0,1% ,8% ,73 0,1% ,2% ,85 0,1% ,7% ,82 0,1% ,2% 14 7,00 0,2% Total ,0% ,90 0,1% ,3% ,29 2,8%

11 PATS PRESENTATION DES DONNEES SDIS Type d'évenement Accident de service/travail Accident de trajet Total PATS Total général Catég. EVENEMENTS Total part avec Jours d' jours Moy. Taux de sinistralité ,0% ,15 4,5% ,8% ,91 3,6% ,0% ,56 2,8% ,9% ,36 3,8% ,7% 41 20,50 1,1% Total ,4% ,46 3,9% ,7% ,83 1,2% ,3% ,67 0,7% ,0% 79 15,80 0,8% ,0% ,00 0,8% ,0% 1 1,00 0,7% Total 96 57,3% ,16 1,0% ,6% ,64 4,8% ,6% ,39 5,8%

12 Effectifs BND : PATS Effectifs BND : SPV Effectifs BND : SPP PRESENTATION DES DONNEES SDIS Répartition des événements selon le type de personnel et la nature de l événement Nature de l'événement EVENEMENTS TOTAL part avec Jours d' Accident de service Mission ,6% ,1 7,6% jours Moy. Taux de sinistralité Accident de service Casernement ,4% ,7 12,2% Accident de service Circulation 89 49,4% ,5 0,2% Accident de trajet ,4% ,1 0,5% Total SPP ,1% ,5 20,4% Accident de service Mission ,5% ,7 1,4% Accident de service Casernement ,6% ,9 1,1% Accident de service Circulation ,8% ,0 0,1% Accident de trajet ,0% ,9 0,1% Total SPV ,3% ,3 2,8% Accident de service/travail ,4% ,5 3,9% Accident de trajet 96 57,3% ,2 1,0% Total PATS ,6% ,6 4,8% TOTAL (Effectifs ) ,6% ,4 5,8% L activité en caserne des sapeurs-pompiers professionnels reste la plus accidentogène. Plus de 6 accidents sur 10 ont lieu en caserne, et sur 100 jours d, 62 sont dus à un accident en caserne. Chez les sapeurs-pompiers volontaires, les accidents en mission représentent 52 % des événements contre 41 % pour ceux en caserne. Sur 100 jours d, 39 sont liés à des accidents en mission et 52 jours à des accidents en caserne. Le taux de sinistralité est plus élevé chez les sapeurs-pompiers professionnels que chez les volontaires sur l ensemble des accidents.

13 PATS SPV SPP PRESENTATION DES DONNEES SDIS Evolution des indicateurs selon le type de personnel et la nature des événements Taux de sinistralité Indice de fréquence Taux de gravité Nature de l'événement Accident de service Mission 7,4% 6,8% 7,1% 7,6% 35,9 34,2 35,6 37,6 0,6 0,5 0,6 0,7 Accident de service Casernement 11,2% 12,0% 11,9% 12,2% 71,7 79,8 78,7 80,8 1,2 1,3 1,3 1,5 Accident de service Circulation 0,3% 0,4% 0,3% 0,2% 1,7 2,5 1,7 1,2 0,0 0,0 0,0 0,0 Accident de trajet 0,5% 0,6% 0,4% 0,5% 3,3 4,0 3,2 3,2 0,1 0,1 0,1 0,1 Total SPP 19,4% 19,7% 19,7% 20,4% 112,6 120,5 119,2 122,8 1,9 1,9 2,0 2,3 Accident de service Mission 1,6% 1,3% 1,4% 1,4% 6,2 5,7 6,0 6,1 0,1 0,1 0,1 0,1 Accident de service Casernement 1,2% 1,3% 1,2% 1,1% 7,2 8,1 7,6 7,1 0,1 0,1 0,1 0,1 Accident de service Circulation 0,1% 0,1% 0,1% 0,1% 0,6 0,6 0,6 0,5 0,0 0,0 0,0 0,0 Accident de trajet 0,1% 0,1% 0,1% 0,1% 0,6 0,8 0,6 0,6 0,0 0,0 0,0 0,0 Total SPV 3,0% 2,9% 2,8% 2,8% 14,6 15,2 14,8 14,3 0,3 0,2 0,3 0,3 Accident de service/travail 4,3% 5,1% 4,5% 3,9% 23,9 30,2 24,5 21,8 0,4 0,4 0,6 0,5 Accident de service/travail Circulation 0,1% 0,2% 0,1% 0,0% 0,5 1,2 0,7 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 Accident de trajet 0,7% 0,9% 0,9% 1,0% 4,6 5,2 4,9 5,6 0,1 0,1 0,1 0,2 Total PATS 5,1% 6,2% 5,5% 4,8% 29,0 36,6 30,1 27,4 0,5 0,5 0,7 0,6 INDICATEURS GLOBAUX 5,7% 6,0% 5,7% 5,8% 31,0 34,9 32,4 32,9 0,5 0,6 0,6 0,6 Le niveau de l ensemble des indicateurs est plus élevé pour la population des sapeurspompiers professionnels. Le taux de sinistralité 2012 s établit à 5,8 % pour l ensemble de la population des SDIS. Le plus élevé est celui lié aux accidents de service casernement chez les SPP avec 12,2 %. L indice de fréquence global 2012 s élève à 32,9 accidents avec pour mille agents, avec des écarts importants entre les populations. En effet, il s élève à 80,8 pour les accidents de service casernement chez les SPP, et 6,1 pour les accidents de service en mission chez les SPV. Quant au taux de gravité 2012, il est stable, par rapport à 2011, à 0,6 pour l ensemble des SDIS. Cependant il a subi une légère augmentation (0,55 en 2010 et 0,56 en 2011) pour tous les types de personnel. Les indicateurs pour 2012 sont stables par rapport à 2011, excepté pour la population des SPP. 1.5 Répartition du nombre d événements selon l appartenance à un Service de santé et de secours médical (SSSM) Type d'événement NON OUI Non Total renseigné général Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Total SPP Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Total SPV Accident de service/travail Accident de trajet Total PATS Total général

14 PATS SPV SPP PRESENTATION DES DONNEES SDIS Répartition du nombre d événements selon l information Enquête Hygiène et sécurité (HS) Type d'événement NON OUI Non Total renseigné général Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Accident de service Mission Accident de service Casernement Accident de service Circulation Accident de trajet Accident de service/travail Accident de trajet Total général

15 Effectifs BND : SPP PRESENTATION DES DONNEES SDIS L ACCIDENTALITE DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS (SPP) 2.1 SYNTHESE DES ACCIDENTS DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS Synthèse et répartition des événements 2012 Répartition des événements selon la nature de l événement Nature de l'événement EVENEMENTS TOTAL part avec Jours d' Accident de service Mission ,6% ,1 7,6% jours Moy. Taux de sinistralité Accident de service Casernement ,4% ,7 12,2% Accident de service Circulation 89 49,4% ,5 0,2% Accident de trajet ,4% ,1 0,5% Total SPP ,1% ,5 20,4% Représentation graphique des événements chez les SPP L activité hors intervention des SPP reste la plus accidentogène. Plus de 6 accidents sur 10 ont lieu en caserne. Sur 100 jours d, 66 sont liés à un accident en caserne (67 en 2011). Le taux de sinistralité est plus élevé pour les accidents de service en caserne (12,2 %) que pour ceux en mission (7,6 %). L activité en caserne présente à priori moins de risques, et pourtant son accidentologie est dominante chez les SPP. Les accidents sont, dans la majorité des cas, liés à la pratique d une activité physique et sportive. Celle-ci demeure, au même titre que le risque routier, une préoccupation majeure des Services Départementaux d Incendie et de Secours en termes de prévention. Les accidents routiers représentent 3,4 % de l ensemble des événements des SPP. La prévention des risques routiers constitue toujours un enjeu primordial pour les sapeurspompiers.

16 Catég. 5 Catég. 4 Catég. 3 Catég. 2 Catég. 1 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Indicateurs par catégorie de SDIS et nature de l événement Catégorie SDIS et type d'événement EVENEMENTS part avec TOTAL Moy. Jours d' Taux de sinistralité Indice de fréquence Taux de gravité Accident de service Mission ,8% 28,8 6,4% 33,2 0,6 Accident de service Casernement ,8% 31,8 12,7% 87,3 1,7 Accident de service Circulation 44 50,0% 33,8 0,2% 1,2 0,0 Accident de trajet ,2% 33,1 0,6% 3,9 0,1 Total ,2% 31,1 19,9% 125,6 2,4 Accident de service Mission ,5% 27,3 9,3% 44,8 0,8 Accident de service Casernement ,7% 26,7 13,4% 87,9 1,5 Accident de service Circulation 23 56,5% 50,5 0,2% 1,3 0,0 Accident de trajet 37 70,3% 57,4 0,4% 2,7 0,1 Total ,8% 27,8 23,2% 136,7 2,4 Accident de service Mission ,8% 27,6 8,3% 44,9 0,8 Accident de service Casernement ,6% 24,2 9,1% 55,0 0,8 Accident de service Circulation 14 50,0% 25,6 0,3% 1,6 0,0 Accident de trajet 11 54,5% 10,5 0,3% 1,4 0,0 Total ,2% 25,6 18,0% 102,9 1,6 Accident de service Mission ,2% 31,5 1,4% 29,7 0,6 Accident de service Casernement ,4% 32,9 1,5% 52,8 1,1 Accident de service Circulation 7 28,6% 12,5 0,6% 0,9 0,0 Accident de trajet 7 71,4% 27,6 1,2% 2,2 0,0 Total ,2% 32,1 1,4% 85,6 1,7 Accident de service Mission 33 51,5% 15,2 6,3% 32,7 0,3 Accident de service Casernement 42 61,9% 29,9 8,1% 50,0 0,9 Accident de service Circulation 1 0,0% 0,2% 0,0 0,0 Accident de trajet 3 100,0% 66,3 0,6% 5,8 0,2 Total ,2% 26,9 15,2% 88,5 1,5 Total général ,1% 29,5 20,4% 122,8 2,3 Quelle que soit la catégorie, le taux de sinistralité est le plus élevé pour les accidents de service en caserne. Le taux de gravité est le plus élevé dans les SDIS de catégorie 1 et 2. L indice de fréquence est plus élevé pour la catégorie 2.

17 PRESENTATION DES DONNEES SDIS La saisonnalité des événements Représentation graphique des événements chez les SPP selon le mois La saisonnalité des événements n est pas marquée. Le mois le plus accidentogène est le mois de juin suivi du mois de mars. Représentation graphique des événements chez les SPP selon le jour Le samedi et mercredi sont les jours au cours desquels on recense le plus d événements.

18 PRESENTATION DES DONNEES SDIS ACCIDENT DE SERVICE SUR SITE D INTERVENTION Accident de service des SPP : répartition des événements selon l ancienneté Ancienneté Accident de service Mission Accident de service Casernement EVENEMENTS Jours d' Total part avec Jours Moy. moins de 5 ans ,9% ,7 5 à 10 ans ,5% ,4 10 à 15 ans ,9% ,6 15 ans et plus ,2% ,4 Total ,6% ,1 moins de 5 ans ,4% ,7 5 à 10 ans ,8% ,2 10 à 15 ans ,8% ,7 15 ans et plus ,7% ,2 Total ,4% ,7 TOTAL ,0% ,2 La présentation des événements selon l ancienneté des agents ne prend pas en considération la taille des strates de la population active, il est donc difficile de faire des comparaisons et une analyse. Quel que soit le type d accident de service la distribution se concentre sur la tranche 5 à 10 ans. En revanche la tranche 15 ans et plus recense la plus forte moyenne de jours d.

19 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPP : répartition des événements selon la tranche horaire Accident de service Mission Ancienneté Accident de service Casernement EVENEMENTS part avec Total Jours Jours d' Moy. 0h à 2h ,4% ,9 02h à 4h 66 42,4% ,2 04h à 6h 74 43,2% ,9 06h à 8h ,6% ,3 08h à 10h ,4% ,7 10h à 12h ,6% ,1 12h à 14h ,3% ,3 14h à 16h ,5% ,3 16h à 18h ,9% ,0 18h à 20h ,2% ,7 20h à 22h ,5% ,8 22h à 24h 90 32,2% ,9 Total ,6% ,1 0h à 2h 73 71,2% ,4 02h à 4h 14 50,0% ,9 04h à 6h 9 66,7% ,0 06h à 8h ,1% ,6 08h à 10h ,3% ,1 10h à 12h ,0% ,6 12h à 14h ,9% ,8 14h à 16h ,6% ,6 16h à 18h ,5% ,7 18h à 20h ,4% ,2 20h à 22h 57 43,9% ,8 22h à 24h 29 58,6% ,6 Total ,4% ,7 TOTAL ,0% ,2 La tranche horaire 8h à 10h, des accidents de service en mission recensés pour les SPP, correspond à la tranche modale. Elle est suivie de près par la tranche 10h à 12h. 35 % des accidents de service en mission ont lieu en matinée de 8h à 12h. A l identique, la tranche horaire 8h à 10h des accidents de service en caserne recensés pour les SPP correspond à la tranche modale. Elle est suivie par la tranche 16h à 18h. 56 % des accidents de service en caserne ont lieu en matinée de 8h à 12h dont 35 % de 8h à 10h.

20 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPP : répartition des événements selon la tâche exercée S I T E M I S S I O N SPP Accident de service en misssion et tâche exercée OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES TOTAL part avec jours Moy. Incendie ,0% ,3 Secours à victimes ,3% ,6 Opérations diverses ,6% ,1 Interventions spécialisées ,9% ,9 Total ,0% ,4 Formation 82 40,2% ,8 Manœuvre/exercice ,0% ,8 Activité physique et sportive ,0% ,5 Total ,4% ,4 Maintenance en caserne 33 42,4% ,1 Travail administratif 25 28,0% 72 Vie courante au CS 84 54,8% ,4 Autres tâches ,5% ,8 Total ,3% ,9 TOTAL EVENEMENTS Durée congés associée ,6% ,1 S I T E SPP Accident de service en casernement et tâche exercée C A S E R N E M E N T OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES TOTAL part avec Durée congés associée jours Moy. Incendie 10 20,0% 13 6,5 Secours à victimes 40 52,5% ,0 Opérations diverses 17 58,8% ,1 Interventions spécialisées ,5% ,9 Total ,8% ,7 Formation 67 46,3% ,5 Manœuvre/exercice ,6% ,2 Activité physique et sportive ,1% ,4 Total ,1% ,1 Maintenance en caserne ,1% ,1 Travail administratif 36 58,3% ,2 Vie courante au CS ,2% ,9 Autres tâches ,0% ,6 Total ,5% ,4 TOTAL EVENEMENTS ,4% ,7 Les activités opérations représentent 61 % des accidents de service en mission. Lors des interventions pour secours à victimes, les atteintes ostéo-articulaires et/ou musculaires représentent 20 % des cas et une moyenne de jours d de 33 jours. L activité sportive représente 63,7 % des accidents de service en caserne et occasionne une moyenne de durée congés associés de 29,4 jours. On observe que sur ces cas, 56,3 % touchent les membres inférieurs et tout particulièrement la cheville, cou de pied, et 53 % des lésions sont des atteintes ostéo articulaires (entorse, douleurs, efforts). L importance de l accidentologie lors d activités sportives est connue pour la population des SPP. L enquête épidémiologique conduite en 2004 au sein d un échantillon de 9 SDIS représentatifs, en partenariat avec le Fonds National de Prévention, permet de mieux en identifier les raisons et de définir des actions de prévention adaptées.

21 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Représentation graphique des événements chez les SPP selon la tâche exercée La représentation graphique des événements selon la tâche exercée met clairement en évidence les deux zones impactées : l activité physique et sportive en caserne et secours à victime en mission. Même si le risque est connu, l activité physique et sportive est dominante en terme d accidents avec et par conséquent en jours d. Alors que le risque opérationnel en mission des SPP peut sembler plus accidentogène, il reste cependant plus maîtrisé par un niveau de compétence professionnelle que le risque préparation opérationnelle en caserne. La réalisation de cette étude a mis en évidence l intérêt et la valeur ajoutée d un travail collectif permettant une meilleure connaissance de la problématique des accidents de service liés aux activités physiques et sportives.

22 Accident de service Casernement Accident de service Mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPP : répartition des événements selon l élément matériel 1 Elément matériel Les chutes et glissades de plain-pied et le sport sont prédominants pour les accidents de service en mission. Parmi les chutes et glissades de plain-pied, 23 % sont liées à la tâche activité physique et sportive. Pour les accidents de service en caserne, le sport représente 36 % suivi des chutes et glissades de plain-pied. Parmi les chutes et glissades de plain-pied, 62 % sont liées à la tâche activité physique et sportive. Ce qui accentue l importance de l accidentologie liée à l activité physique et sportive. Les activités physiques et sportives pratiquées au quotidien par les SPP génèrent une sinistralité importante. Total Part avec chutes ou glissades de plain-pied ,3% ,5 sport ,5% ,4 objets, masses, particules en mouvement accidentel ,7% ,9 élément matériel non précisé ,1% ,2 effort intense ,9% ,6 effort lie au transport/manutention de personnes ,0% ,5 choc ,3% ,8 chutes ou glissades de hauteur ,1% ,1 objets en cours de manipulation ou de transport manuel ,3% ,1 manipulation d'outils ou instruments coupants, piquants ou tranchants souilles(sang, urine, produit biologique, etc) ,8% ,6 agression, violence ,4% ,5 divers /morsures /piqures 93 20,4% 175 9,2 divers 78 48,7% ,2 véhicules (a l'exclusion des chariots de manutention et des engins de terrassement ) 68 47,1% ,7 vapeurs, gaz et poussières délétères 63 20,6% ,2 électricité 51 37,3% ,7 matières combustibles en flamme 42 16,7% ,1 outils a main 36 41,7% ,8 appareils a pression 33 42,4% ,4 Contact / projection avec sang, urine, produit biologique etc 27 7,4% 25 12,5 machines / appareils 19 47,4% ,7 appareils ou ustensiles mettant en œuvre des produits chauds, fours, étuves, appareils de cuisson 13 38,5% ,6 Manipulation d'objets 11 36,4% ,3 matières explosives 7 42,9% 42 14,0 appareils mettant en œuvre des produits dangereux ou projections liquides 4 25,0% 1 1,0 appareils de manutention et engins de levage 3 33,3% 4 4,0 Total Accident de service Mission ,6% ,1 sport ,9% ,4 chutes ou glissades de plain-pied ,5% ,7 objets, masses, particules en mouvement accidentel ,8% ,7 effort intense ,2% ,1 chutes ou glissades de hauteur ,1% ,9 objets en cours de manipulation ou de transport manuel ,9% ,6 divers ,9% ,8 élément matériel non précisé ,8% ,7 choc ,7% ,3 véhicules (a l'exclusion des chariots de manutention et des engins de terrassement ) 53 50,9% ,0 outils a main 48 56,3% ,7 effort lie au transport/manutention de personnes 40 60,0% ,3 appareils a pression 33 36,4% ,3 manipulation d'outils ou instruments coupants, piquants ou tranchants souilles(sang, urine, produit biologique, etc) 32 37,5% ,7 machines / appareils 31 67,7% ,7 appareils ou ustensiles mettant en œuvre des produits chauds, fours, étuves, appareils de cuisson 13 61,5% 86 10,8 appareils de manutention et engins de levage 11 36,4% 67 16,8 vapeurs, gaz et poussières délétères 11 36,4% 41 10,3 divers /morsures /piqures 11 9,1% 1 1,0 Manipulation d'objets 9 44,4% 47 11,8 matières combustibles en flamme 7 42,9% 22 7,3 agression, violence 5 40,0% ,0 appareils mettant en œuvre des produits dangereux ou projections liquides 1 0,0% 0 matières explosives 1 0,0% 0 électricité 1 0,0% 0 Total Accident de service Casernement ,4% ,7 Total général EVENEMENTS Jours d' Jours Moy ,0% ,2 1 Les accidents sur site mission ou casernement sont définis en fonction du lieu où se déroule l événement.

23 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Représentation graphique des événements 2012 chez les SPP selon les principaux éléments matériels (hors non précisé)

24 Accident de service Casernement Accident de service Mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPP : répartition des événements 2012 selon la nature de lésion EVENEMENTS Jours d' Nature Part avec Total Jours Moy. atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) ,3% ,6 contusion, hématome ,1% ,4 autre nature de lésion ,6% ,5 plaie ,9% ,9 déchirure musculaire ,2% ,1 douleurs, lumbago ,1% ,4 piqure 127 9,4% 57 4,8 fracture 92 71,7% ,6 intoxication par ingestion, par inhalation, par voie percutanée 69 13,0% 64 7,1 brulure physique, chimique 56 41,1% ,3 lésions internes 52 44,2% ,7 présence de corps étrangers 51 15,7% 62 7,8 morsure 35 22,9% 86 10,8 réaction allergique ou inflammatoire cutanée ou muqueuse 29 10,3% 6 2,0 lésion potentiellement infectieuse due au produit biologique 28 7,1% 28 14,0 hernie 26 73,1% ,9 luxation 18 66,7% ,7 troubles visuels 17 41,2% 66 9,4 commotion, perte de connaissance 15 73,3% 103 9,4 lésions de nature multiple 10 50,0% ,2 troubles auditifs 8 12,5% 11 11,0 amputation 8 62,5% ,0 asphyxie 6 16,7% 4 4,0 électrisation, électrocution 6 0,0% 0 lésions nerveuses 4 50,0% ,5 gelure 2 50,0% 6 6,0 Total Accident de service Mission ,6% ,1 atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) ,9% ,6 contusion, hématome ,6% ,5 déchirure musculaire ,1% ,2 fracture ,0% ,5 plaie ,3% ,3 douleurs, lumbago ,6% ,4 autre nature de lésion ,9% ,4 lésions internes 52 50,0% ,8 luxation 33 75,8% ,5 hernie 23 87,0% ,1 présence de corps étrangers 20 15,0% 23 7,7 réaction allergique ou inflammatoire cutanée ou muqueuse 17 23,5% 50 12,5 commotion, perte de connaissance 17 58,8% ,6 brulure physique, chimique 17 29,4% 53 10,6 piqure 15 20,0% 3 1,0 lésions de nature multiple 10 70,0% ,1 troubles visuels 10 20,0% 19 9,5 amputation 6 66,7% ,0 troubles auditifs 5 0,0% 0 lésions nerveuses 5 60,0% ,0 morsure 3 0,0% 0 intoxication par ingestion, par inhalation, par voie percutanée 3 66,7% 4 2,0 lésion potentiellement infectieuse due au produit biologique 1 0,0% 0 Total Accident de service Casernement ,4% ,7 Total général ,0% ,2 Quel que soit le site d intervention, la nature de lésion la plus fréquente est l atteinte ostéo articulaire et/ou musculaire, suivie des contusions et hématomes.

25 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Pour les accidents en mission, 37 % des atteintes ostéo articulaires et ou musculaires sont liées à la tâche activités physiques et sportives et 24 % à des secours à victimes. A noter également que 27 % des contusions et hématomes sont liées à des secours à victimes. Sur les 706 événements ayant pour lésion atteintes ostéo articulaires et ou musculaires, 60 % touchent les membres inférieurs et tout particulièrement la cheville cou de pied. Pour les accidents en caserne, 73 % des atteintes ostéo articulaires et/ou musculaires sont liées à la tâche activités physiques et sportives et 61 % aux contusions et hématomes. Malgré les initiatives engagées localement, les accidents causés par la pratique d une activité physique et sportive représentent un risque encore important Accident de service des SPP : répartition des événements selon le siège de lésion Répartition graphique des accidents de service chez les SPP selon le siège de lésion EN MISSION EN CASERNE Sur les accidents en caserne touchant les membres inférieurs, 78 % sont liés à l activité physique et sportive et tout particulièrement la cheville cou de pied. Les accidents de service en mission touchent plus majoritairement les membres inférieurs suivis des mains. Les lésions aux mains sont liées principalement à la tâche secours à personnes, à victimes.

26 PRESENTATION DES DONNEES SDIS ACCIDENT ROUTIER DES SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS Accident routier des SPP : répartition des événements 2012 selon l ancienneté Accident de service Circulation Accident de trajet EVENEMENTS Jours d' Total Part avec Jours Moy. moins de 5 ans 18 50,0% ,6 5 à 10 ans 21 52,4% ,0 10 à 15 ans 22 36,4% ,4 15 ans et plus 28 57,1% ,1 Total 89 49,4% ,5 moins de 5 ans 20 80,0% ,9 5 à 10 ans 33 57,6% ,9 10 à 15 ans 47 74,5% ,4 15 ans et plus 62 71,0% ,0 Total ,4% ,1 ancienneté Total général ,9% ,6 La présentation des événements selon l ancienneté des agents ne prend pas en considération la taille des strates de la population active, il est donc difficile de faire des comparaisons et une analyse. Pour les accidents de service circulation, c est la tranche 15 ans et plus qui recense le plus d événements (31 %) et 51 % des jours d. Pour les accidents de trajet, la tranche 5 à 10 ans se distingue par une moyenne du jours d supérieure de 10,8 points à la moyenne de jours d de l ensemble des accidents de trajet.

27 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPP : répartition des événements selon la tranche horaire EVENEMENTS Jours d' Total Part avec Jours Moy. 0h à 2h 4 50,0% 36 18,0 02h à 4h 2 50,0% 3 3,0 04h à 6h 3 66,7% ,0 06h à 8h 11 63,6% ,0 08h à 10h 17 35,3% 86 14,3 10h à 12h 16 56,3% ,8 12h à 14h 13 30,8% ,3 14h à 16h 3 33,3% 17 17,0 16h à 18h 7 57,1% ,0 18h à 20h 5 100,0% 99 19,8 20h à 22h 5 20,0% 4 4,0 22h à 24h 3 66,7% ,5 Total 89 49,4% ,5 0h à 2h 2 50,0% 46 46,0 02h à 4h 1 100,0% 17 17,0 04h à 6h 7 71,4% 82 16,4 06h à 8h 76 71,1% ,0 08h à 10h 19 84,2% ,8 10h à 12h 6 83,3% ,2 12h à 14h 9 55,6% 47 9,4 14h à 16h 1 100,0% ,0 16h à 18h 16 56,3% ,6 18h à 20h 24 70,8% ,1 22h à 24h 1 0,0% 0 Total ,4% ,1 Tranche horaire Accident de service Circulation Accident de trajet Total général ,9% ,6 La tranche horaire 8h à 10h avec 19 % des accidents de service circulation recensés, correspond à la tranche modale. Elle est suivie de près de la tranche 10h à 12h (18 %) La tranche horaire 6 h à 8 h, avec 47 % des accidents de trajet recensés, correspond à la tranche modale. Elle correspond, dans 69 % des cas, au parcours aller.

28 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPP : répartition des accidents de service circulation et accidents de trajet Accident de service circulation EVENEMENTS Total part avec Jours d' Jours Moy. Allant en mission 74 45,9% ,2 Revenant de mission 15 66,7% ,1 TOTAL 89 49,4% ,5 83 % des accidents de circulation ont lieu en allant en mission et occasionnent 73 % des s. Accident de trajet EVENEMENTS Total part avec Jours Moy. Aller ,8% ,4 Retour 49 75,5% ,9 Interrompu 1 0,0% Jours d' TOTAL ,4% ,1 Les accidents de trajet sont également concentrés sur le parcours aller dans 69 % des cas et occasionnent 57 % des jours d. En revanche la moyenne de jours d est nettement plus élevée lors du retour (17,5 jours de plus que aller ). Evolution 2009 à 2012 de la part des accidents routiers des SPP par rapport à l ensemble des événements Les accidents de service circulation affichent la part la plus faible depuis 2009.

29 Revenant de mission Allant en mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPP 2012 : répartition des accidents de service circulation selon la tâche exercée Accident de circulation des SPP tâche exercée mission allant ou revenant EVENEMENTS Total Part avec Jours d' Jours Incendie 2 50,0% 45 45,0 Secours à peronnes, à victimes 28 35,7% ,1 OPERATIONS Opérations diverses 5 40,0% 91 45,5 Interventions spécialisées 4 75,0% 35 11,7 Total 39 41,0% ,3 Formation 1 100,0% 34 34,0 PREPARATION Manœuvre /exercice 1 100,0% 6 6,0 OPERATIONNELLE Activité physique et sportive 2 50,0% ,0 Total 4 75,0% ,0 Maintenance en caserne 5 80,0% ,0 Vie courante au CS 8 12,5% 4 4,0 AUTRES Autres tâches 17 58,8% ,2 travail administratif 1 0,0% 0 Total 31 48,4% ,9 Total Allant en mission 74 45,9% ,2 OPERATIONS Opérations diverses 4 50,0% 25 12,5 Total 4 50,0% 25 12,5 Formation 1 100,0% 17 17,0 PREPARATION Manœuvre /exercice 1 100,0% 5 5,0 OPERATIONNELLE Total 2 100,0% 22 11,0 Maintenance en caserne 1 100,0% 4 4,0 AUTRES Vie courante au CS 2 50,0% 3 3,0 Autres tâches 6 66,7% ,8 Total 9 66,7% ,7 Total Revenant de mission 15 66,7% ,1 Total Accident de service Circulation 89 49,4% ,5 Moy. Lorsque la tâche exercée est précisée, l opération secours à victime en allant en mission occasionne le plus grand nombre d événements. Concernant le retour de mission, le faible nombre d événements ne permet pas de déterminer une analyse pertinente. 83 % des accidents ont lieu en allant en mission.

30 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPP 2012 : répartition selon la nature de lésion Accident de service Circulation Accident de trajet atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) 27 74,1% ,9 contusion, hématome 27 29,6% 63 7,9 autre nature de lésion 10 20,0% 16 8,0 déchirure musculaire 5 60,0% 21 7,0 fracture 5 100,0% ,2 douleurs, lumbago 4 25,0% 3 3,0 plaie 2 0,0% 0 brulure physique, chimique 2 50,0% 19 19,0 luxation 1 100,0% ,0 lésions internes 1 100,0% 81 81,0 réaction allergique ou inflammatoire cutanée ou muqueuse 1 0,0% 0 présence de corps étrangers 1 0,0% 0 hernie 1 100,0% 4 4,0 commotion, perte de connaissance 1 100,0% 7 7,0 lésions de nature multiple 1 0,0% 0 Total 89 49,4% ,5 contusion, hématome 50 64,0% ,2 atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) 47 76,6% ,2 fracture 21 85,7% ,1 déchirure musculaire 13 69,2% 99 11,0 lésions de nature multiple 8 75,0% ,8 plaie 8 62,5% 75 15,0 autre nature de lésion 6 50,0% 84 28,0 douleurs, lumbago 5 60,0% 9 3,0 commotion, perte de connaissance 2 100,0% 32 16,0 troubles auditifs 1 0,0% 0 présence de corps étrangers 1 0,0% 0 Total ,4% ,1 Total général ,9% ,6 Pour les accidents de circulation comme pour les accidents de trajet les atteintes ostéo articulaires et les contusions, hématomes sont les natures de lésion les plus fréquentes.

31 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPP : répartition selon le siège de lésion Répartition graphique des accidents routiers chez les SPP ACCIDENT DE SERVICE Circulation ACCIDENT DE TRAJET Quel que soit le type d accident routier, les membres inférieurs restent le siège le plus impacté.

32 Effectifs BND : SPV PRESENTATION DES DONNEES SDIS L ACCIDENTALITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES (SPV) 3.1 SYNTHESE DES ACCIDENTS DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES Synthèse et répartition des événements 2012 Nature de l'événement EVENEMENTS TOTAL part avec Jours d' Accident de service Mission ,5% ,7 1,4% jours Moy. Taux de sinistralité Accident de service Casernement ,6% ,9 1,1% Accident de service Circulation ,8% ,0 0,1% Accident de trajet ,0% ,9 0,1% Total SPV ,3% ,3 2,8% Présentation graphique de la répartition des événements chez les SPV L intervention est l activité la plus accidentogène chez les SPV à la différence des SPP. 5 accidents sur 10 ont lieu en mission. En revanche, la moyenne des jours d est plus importante en caserne qu en mission. Sur 100 jours d, 52 jours sont liés à des accidents en caserne contre 39 jours en mission. Le taux de sinistralité 2012 est légèrement supérieur pour les accidents en intervention que hors intervention. Les accidents routiers représentent 7,8 % de l ensemble des événements des SPV. Ils apparaissent plus exposés à ce risque que les SPP (3,2 %). 1 L effectif global est communiqué par la DSC

33 Catég. 5 Catég. 4 Catég. 3 Catég. 2 Catég. 1 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Indicateurs 2012 par catégorie de SDIS et nature de l événement Catégorie SDIS et type d'événement EVENEMENTS TOTAL part avec Jours d' Taux de sinistralité Indice de fréquence Taux de gravité Accident de service Mission ,7% 28,1 1,3% 6,3 0,1 Accident de service Casernement ,4% 32,5 1,6% 10,6 0,2 Accident de service Circulation 41 39,0% 32,3 0,1% 0,3 0,0 Accident de trajet 80 61,3% 29,7 0,1% 0,9 0,0 Total ,7% 30,8 3,2% 18,0 0,3 Accident de service Mission ,4% 23,6 1,4% 6,0 0,1 Accident de service Casernement ,6% 26,9 1,0% 5,9 0,1 Accident de service Circulation 81 49,4% 25,1 0,1% 0,7 0,0 Accident de trajet 45 57,8% 37,7 0,1% 0,4 0,0 Total ,0% 25,6 2,6% 13,0 0,2 Accident de service Mission ,6% 28,0 1,6% 6,7 0,1 Accident de service Casernement ,1% 25,8 0,9% 5,7 0,1 Accident de service Circulation 31 74,2% 23,0 0,1% 0,8 0,0 Accident de trajet 34 38,2% 30,8 0,1% 0,4 0,0 Total ,0% 26,8 2,8% 13,6 0,2 Accident de service Mission ,4% 23,7 1,6% 5,5 0,1 Accident de service Casernement ,4% 32,1 0,6% 4,0 0,1 Accident de service Circulation 26 26,9% 30,9 0,1% 0,3 0,0 Accident de trajet 17 64,7% 88,8 0,1% 0,5 0,0 Total ,7% 30,5 2,4% 10,4 0,2 Accident de service Mission 86 36,0% 16,7 1,5% 5,4 0,1 Accident de service Casernement 41 65,9% 31,4 0,7% 4,7 0,1 Accident de service Circulation 5 40,0% 11,0 0,1% 0,3 0,0 Accident de trajet 11 18,2% 7,0 0,2% 0,3 0,0 Total ,4% 22,6 2,5% 10,8 0,2 Total général ,3% 28,3 2,8% 14,3 0,3 Pour les accidents de service en mission, le taux de sinistralité oscille entre 1,3 % à 1,6 %. Concernant les accidents de service en caserne, les SDIS de catégorie 1 présentent les indicateurs les plus élevés. Quelles que soient la catégorie et la nature de l événement, les SDIS de catégorie 1 ont un taux de sinistralité, un indice de fréquence et un taux de gravité le plus élevé.

34 PRESENTATION DES DONNEES SDIS La saisonnalité des événements 2011 des SPV Présentation graphique de la répartition des événements chez les SPV selon le mois Les mois d été (juillet-août) se caractérisent par une recrudescence des accidents. Cette période de l année concentre 21 % de l ensemble des événements des SPV. L activité physique et sportive et les secours à victime sont les plus accidentogènes sur cette période estivale. Présentation graphique de la répartition des événements chez les SPV selon le jour Le dimanche et le lundi sont les jours où le nombre d événements est le plus élevé (38 %). Cette période recense également le plus grand nombre d événements avec soit 38%. Concilier les impératifs de la vie professionnelle avec les missions de sapeur-pompier n'est pas toujours aisé. Cependant, diverses mesures permettent d'organiser, planifier et même de programmer la disponibilité du volontaire, en concertation avec son employeur et son Sdis.

35 PRESENTATION DES DONNEES SDIS ACCIDENT DE SERVICE SUR SITE D INTERVENTION Accident de service des SPV : répartition des événements selon l ancienneté Accident de service Mission Accident de service Casernement Ancienneté EVENEMENTS Part avec Total Jours d' Jours Moy. moins de 5 ans ,3% ,8 5 à 10 ans ,6% ,3 10 à 15 ans ,7% ,3 15 ans et plus ,8% ,2 Total ,5% ,7 moins de 5 ans ,6% ,6 5 à 10 ans ,6% ,4 10 à 15 ans ,8% ,4 15 ans et plus ,8% ,1 Total ,6% ,9 TOTAL ,4% ,0 La présentation des événements selon l ancienneté des SPV ne prend pas en considération la taille des strates de la population active, il est donc difficile de faire des comparaisons et une analyse complète. Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. La première année constitue une année probatoire. Le renouvellement de l'engagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d'aptitude physique et médicale. Tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d'une formation initiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées dans son centre de secours, puis d'une formation continue et de perfectionnement tout au long de sa carrière. Quel que soit le lieu d intervention, la tranche moins de 5 ans est la plus accidentogène suivie de près par la tranche 15 ans et plus(identique aux années précédentes).

36 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPV : répartition des événements selon la tranche horaire EVENEMENTS Jours d' Tranche horaire part avec Total Jours Moy. Accident de 0h à 2h ,2% ,1 02h à 4h ,7% ,6 04h à 6h ,9% ,3 06h à 8h 94 53,2% ,3 08h à 10h ,7% ,0 10h à 12h ,3% ,4 12h à 14h ,5% ,8 14h à 16h ,0% ,4 16h à 18h ,7% ,4 18h à 20h ,5% ,8 20h à 22h ,6% ,6 22h à 24h ,2% ,9 Total Accident Total ,5% ,7 Accident de 0h à 2h 60 46,7% ,0 02h à 4h 10 50,0% 85 17,0 04h à 6h 6 83,3% ,4 06h à 8h 47 61,7% ,6 08h à 10h ,6% ,8 10h à 12h ,5% ,6 12h à 14h 63 58,7% ,3 14h à 16h ,7% ,1 16h à 18h ,3% ,1 18h à 20h ,7% ,7 20h à 22h 76 69,7% ,4 22h à 24h 31 58,1% ,9 Total Accident Total ,6% ,9 TOTAL ,4% ,0 La tranche horaire 10h à 12h correspond à la tranche modale des accidents de service en mission et en caserne des SPV. La tranche horaire 8h à 10h correspond à la tranche modale des accidents de service en caserne.(27%)

37 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPV : répartition des événements selon la tâche exercée S I T E M I S S I O N SPV Accident de service en misssion et tâche exercée OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES TOTAL part avec jours Incendie ,5% ,7 Secours à victimes ,6% ,4 Opérations diverses ,9% ,9 Interventions spécialisées 94 51,1% ,3 Total OPERATIONS ,6% ,3 Formation 63 31,7% ,5 Manœuvre/exercice ,0% ,7 Activité physique et sportive ,9% ,0 Total PREPARATION OPERATIONNELLE ,8% ,0 Maintenance en caserne 18 50,0% ,7 Travail administratif 5 Vie courante au CS 71 54,9% ,6 Autres tâches ,7% ,5 Total AUTRES ,0% ,5 TOTAL EVENEMENTS Durée congés associée Moy ,5% ,7 S I T E C A S E R N E M E N T SPV Accident de service en casernement et tâche exercée OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES TOTAL part avec jours Incendie 19 47,4% ,9 Secours à victimes 23 52,2% ,5 Opérations diverses 19 36,8% 45 6,4 Interventions spécialisées ,8% ,7 Total OPERATIONS ,2% ,2 Formation 93 52,7% ,3 Manœuvre/exercice ,1% ,7 Activité physique et sportive ,4% ,9 Total PREPARATION OPERATIONNELLE ,6% ,2 Maintenance en caserne 69 44,9% ,0 Travail administratif 4 75,0% 82 27,3 Vie courante au CS ,5% ,4 Autres tâches ,8% ,7 Total AUTRES ,0% ,1 TOTAL EVENEMENTS Durée congés associée Moy ,6% ,9 Les accidents sur site d intervention se déroulent principalement lors des opérations et tout particulièrement à l occasion des secours à victimes (55,7 % des cas). Cependant la moyenne des jours d est plus élevée lors des incendies (31,7 jours) que lors de secours à victime (22,4 jours). Pour l accident en casernement, l activité physique et sportive représente 53,4 % des événements.

38 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Représentation graphique des événements chez les SPV selon les tâches exercées La représentation graphique des événements selon la tâche exercée met clairement en évidence les zones les plus impactées : l activité physique et sportive en caserne et secours à victimes et incendie en mission. Même si le risque est connu, l activité physique et sportive est dominante en terme d accidents avec et par conséquence en jours d tant pour les SPP que pour les SPV. Alors que le risque opérationnel en mission des SPV peut sembler plus accidentogène, il reste cependant plus maîtrisé par un niveau de compétence professionnelle que le risque préparation opérationnelle en caserne. La réalisation de cette étude a mis en évidence l intérêt et la valeur ajoutée d un travail collectif permettant une meilleure connaissance de la problématique des accidents de service liés aux activités physiques et sportives.

39 Accident de service Casernement Accident de service Mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPV : répartition des événements selon l élément matériel EVENEMENTS Jours d' Elément matériel Part avec Total Jours Moy. chutes ou glissades de plain-pied ,5% ,6 objets, masses, particules en mouvement accidentel ,2% ,3 choc ,1% ,9 chutes ou glissades de hauteur ,4% ,6 élément matériel non précisé ,6% ,4 effort intense ,9% ,5 sport ,0% ,6 agression, violence ,2% ,8 objets en cours de manipulation ou de transport manuel ,1% ,9 effort lie au transport/manutention de personnes ,1% ,3 divers /morsures /piqures ,5% 80 5,7 manipulation d'outils ou instruments coupants, piquants ou tranchants souilles (sang, urine,etc) 83 7,2% 80 13,3 véhicules (a l'exclusion des chariots de manutention et des engins de terrassement ) 78 41,0% ,8 vapeurs, gaz et poussières délétères 77 18,2% 58 4,1 Contact / projection avec sang, urine, produit biologique etc 72 2,8% 4 2,0 matières combustibles en flamme 70 30,0% 182 8,7 divers 67 32,8% ,9 électricité 35 40,0% ,1 appareils a pression 29 27,6% ,6 outils a main 24 45,8% ,8 Manipulation d'objets 23 21,7% 86 17,2 appareils ou ustensiles mettant en œuvre des produits chauds, fours, étuves, appareils de cuisson 14 35,7% 76 15,2 appareils de manutention et engins de levage 8 50,0% 45 11,3 appareils mettant en œuvre des produits dangereux ou projections liquides 5 20,0% 6 6,0 matières explosives 5 0,0% 0 machines / appareils 5 60,0% 35 11,7 rayonnements ionisants et substances radioactives (irradiations brutales seulement) 3 33,3% 3 3,0 Total Accident de service Mission ,5% ,7 chutes ou glissades de plain-pied ,5% ,2 sport ,5% ,3 objets, masses, particules en mouvement accidentel ,8% ,0 effort intense ,0% ,2 chutes ou glissades de hauteur 81 66,7% ,2 divers 76 56,6% ,9 objets en cours de manipulation ou de transport manuel 67 43,3% ,0 élément matériel non précisé 66 54,5% ,6 choc 55 54,5% ,2 véhicules (a l'exclusion des chariots de manutention et des engins de terrassement ) 40 55,0% ,4 effort lie au transport/manutention de personnes 30 63,3% ,7 machines / appareils 24 41,7% ,6 vapeurs, gaz et poussières délétères 14 28,6% 28 7,0 manipulation d'outils ou instruments coupants, piquants ou tranchants souilles (sang, urine,etc) 14 42,9% 56 9,3 appareils ou ustensiles mettant en œuvre des produits chauds, fours, étuves, appareils de cuisson 13 30,8% 44 11,0 outils a main 12 50,0% ,0 appareils a pression 11 36,4% 58 14,5 divers /morsures /piqures 10 30,0% 84 28,0 Manipulation d'objets 10 60,0% ,7 matières combustibles en flamme 6 16,7% 2 2,0 agression, violence 5 40,0% 12 6,0 appareils de manutention et engins de levage 3 66,7% 48 24,0 électricité 2 0,0% 0 Contact / projection avec sang, urine, produit biologique etc 2 0,0% 0 appareils mettant en œuvre des produits dangereux ou projections liquides 2 0,0% 0 Total Accident de service Casernement ,6% ,9 Total général ,4% ,0 Sur les 357 accidents de service en intervention ayant l élément matériel chutes ou glissades de plain-pied, 61 % sont intervenus lors d opérations et tout particulièrement lors d incendie et secours à victimes. Sur les 520 accidents de service en casernement ayant l élément matériel chutes ou glissades de plain-pied, 70 % sont intervenus lors des préparations opérationnelles et en particulier activité physique et sportive (60 %). Comme pour 2009 et 2010, les accidents de service ont engendré un grand nombre de jours d pour l élément chutes ou glissades de plain-pied, soit 28 % lors des interventions et 32 % hors intervention.

40 PRESENTATION DES DONNEES SDIS La perte d équilibre, le faux-pas, le trébuchement : ce type d événement souvent commun est parfois considéré comme bénin. Pourtant, les conséquences peuvent être graves. Pour les accidents de service en mission, les chutes ou glissades de plain-pied entrainent une moyenne de jours d de 29,6 jours (soit 3,9 points de plus que l ensemble des accidents de mission) et 31,2 jours pour les accidents en caserne (soit 1,3 jours de plus que l ensemble des accidents de casernement). Plusieurs facteurs peuvent être à l origine de ces chutes : matériels, organisationnels et individuels. Représentation graphique des événements chez les SPV selon les principaux éléments matériels (hors non précisé) Le socle commun des éléments matériels des accidents de service chez les SPV sont les chutes et glissades de plain-pied.

41 Accident de service Casernement Accident de service Mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident de service des SPV : répartition des événements selon la nature de lésion EVENEMENTS Jours d' Nature Part avec Total Jours Moy. atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) ,8% ,7 contusion, hématome ,8% ,9 autre nature de lésion ,8% ,4 plaie ,6% ,5 piqure 168 8,9% 46 3,1 intoxication par ingestion, par inhalation, par voie percutanée ,3% 96 4,4 fracture ,3% ,3 douleurs, lumbago ,7% ,7 déchirure musculaire 61 73,8% ,9 brulure physique, chimique 60 43,3% ,3 lésion potentiellement infectieuse due au produit biologique 43 0,0% 0 présence de corps étrangers 38 15,8% 15 2,5 morsure 37 5,4% 4 2,0 commotion, perte de connaissance 31 25,8% 90 11,3 lésions internes 27 51,9% ,0 réaction allergique ou inflammatoire cutanée ou muqueuse 21 23,8% 27 5,4 lésions de nature multiple 11 72,7% ,5 troubles visuels 10 40,0% 13 3,3 luxation 9 77,8% ,3 hernie 7 57,1% 64 16,0 amputation 7 57,1% 87 21,8 troubles auditifs 6 16,7% 9 9,0 asphyxie 3 33,3% 3 3,0 électrisation, électrocution 1 100,0% 5 5,0 lésions nerveuses 1 0,0% 0 Total Accident de mission ,5% ,7 atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) ,1% ,6 contusion, hématome ,1% ,9 fracture ,9% ,1 plaie ,1% ,5 déchirure musculaire 97 76,3% ,4 autre nature de lésion 78 46,2% ,6 douleurs, lumbago 55 65,5% ,1 commotion, perte de connaissance 31 38,7% ,2 lésions internes 30 70,0% ,6 brulure physique, chimique 21 42,9% 81 9,0 luxation 18 83,3% ,7 réaction allergique ou inflammatoire cutanée ou muqueuse 12 25,0% 28 9,3 présence de corps étrangers 11 18,2% 20 10,0 piqure 10 10,0% 11 11,0 intoxication par ingestion, par inhalation, par voie percutanée 9 44,4% 15 3,8 amputation 8 37,5% 71 23,7 lésions de nature multiple 7 85,7% ,3 hernie 6 83,3% ,2 troubles auditifs 4 50,0% 13 6,5 troubles visuels 3 33,3% 10 10,0 lésions nerveuses 3 100,0% 60 20,0 morsure 2 50,0% 1 1,0 électrisation, électrocution 1 0,0% 0 lésion potentiellement infectieuse due au produit biologique 1 0,0% 0 Total Accident de service Casernement ,6% ,9 Total général ,4% ,0 Quel que soit le site d intervention, la nature de lésion la plus fréquente est l atteinte ostéo articulaire et/ou musculaire suivie par les contusions, hématomes.

42 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Sur les 606 cas d atteintes ostéo-articulaires des accidents de service en mission, 66 % touchent les membres inférieurs et 53 % sont liés à des opérations, tout particulièrement la tâche secours à victimes. Sur les 855 cas d atteintes ostéo-articulaires des accidents de service en caserne, 68 % sont liés à la tâche activité physique et sportive. Malgré les initiatives engagées localement, les accidents causés par la pratique d une activité physique et sportive représentent un risque important, comme pour les SPP Accident de service des SPV : répartition des événements selon le siège de lésion Présentation graphique des accidents de service ACCIDENT DE SERVICE Mission ACCIDENT DE SERVICE Casernement Les parties du corps les plus exposées aux blessures pour les accidents de service en caserne sont les membres inférieurs avec 46 % dont 32 % sont liés à la tâche activité physique et sportive.

43 PRESENTATION DES DONNEES SDIS ACCIDENT ROUTIER DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES Accident routier des SPV : répartition des accidents routiers selon l ancienneté Accident de service Circulation Accident de trajet EVENEMENTS Jours d' Total Part avec Jours Moy. moins de 5 ans 66 40,9% ,1 5 à 10 ans 22 40,9% ,9 10 à 15 ans 21 61,9% ,5 15 ans et plus 75 52,0% , ,8% ,0 moins de 5 ans 86 46,5% ,3 5 à 10 ans 35 65,7% ,4 10 à 15 ans 23 65,2% ,2 15 ans et plus 43 53,5% ,0 Total ,0% ,9 ancienneté Total général ,9% ,3 La présentation des événements selon l ancienneté des SPV ne prend pas en considération la taille des strates de la population active, il est donc difficile de faire des comparaisons et une analyse complète. Les accidents de service sur site circulation et les accidents de trajet touchent principalement la tranche moins de 5 ans. Un point à relever est la gravité des accidents de trajet qui occasionnent une moyenne de jours d de 37,9 jours (5,6 points au-dessus de la moyenne globale des accidents routiers).

44 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPV : répartition des accidents routiers selon la tranche horaire EVENEMENTS Jours d' Total Part avec Jours Moy. 0h à 2h 10 70,0% ,6 02h à 4h 6 50,0% 97 32,3 04h à 6h 4 50,0% 18 9,0 06h à 8h 7 71,4% ,0 08h à 10h 15 33,3% 56 11,2 10h à 12h 25 56,0% ,4 12h à 14h 31 38,7% ,9 14h à 16h 11 36,4% ,0 16h à 18h 35 42,9% ,1 18h à 20h 25 52,0% ,2 20h à 22h 10 50,0% ,6 22h à 24h 5 60,0% 29 9,7 Total ,8% ,0 0h à 2h 15 40,0% ,7 02h à 4h 4 75,0% ,0 04h à 6h 2 0,0% 0 06h à 8h 34 61,8% ,1 08h à 10h 21 61,9% ,1 10h à 12h 15 46,7% ,9 12h à 14h 11 54,5% ,2 14h à 16h 14 50,0% ,0 16h à 18h 20 55,0% ,0 18h à 20h 31 67,7% ,4 20h à 22h 11 45,5% ,2 22h à 24h 9 11,1% 55 55,0 Total ,0% ,9 Tranche horaire Accident de service Circulation Accident de trajet Total général ,9% ,3 La tranche horaire 16h à 18h, avec 19 % des accidents de service circulation recensés, correspond à la tranche modale. Elle est suivie par la tranche 12h à 14h (17 %). La tranche horaire 6h à 8h, avec 18 % des accidents de trajet recensés, correspond à la tranche modale.

45 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPV : répartition des accidents de service circulation et accident de trajet Accident de service circulation EVENEMENTS Total part avec Jours d' Jours Moy. Allant en mission ,1% ,2 Revenant de mission 45 37,8% ,0 TOTAL ,8% ,0 75,5 % des accidents de service circulation surviennent en allant en mission et occasionnent une moyenne de jours d de 25,2 jours. La gravité de ces accidents est plus élevée en allant sur le lieu de la mission. Accident de trajet EVENEMENTS Total part avec Jours d' Jours Moy. Aller ,9% ,9 Retour 42 50,0% ,5 Interrompu 2 0,0% TOTAL ,0% ,9 Les accidents de trajet sont également plus nombreux sur le parcours aller avec 76,5 % des cas. La gravité des accidents de trajet lors du retour est fortement élevée avec 38,6 jours de plus. Evolution de la part des accidents routiers des SPV par rapport à l ensemble des évènements

46 Revenant de mission Allant en mission PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPV : répartition des accidents de service circulation et accident de trajet selon la tâche Accident de circulation des SPV tâche exercée mission allant ou revenant OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES OPERATIONS PREPARATION OPERATIONNELLE AUTRES Total Accident de service Circulation Total Part avec Jours d' Jours Moy. Incendie 11 18,2% 12 6,0 Secours à peronnes, à victimes 40 62,5% ,3 Opérations diverses 16 50,0% ,8 Interventions spécialisées 11 45,5% 38 7,6 Total 78 51,3% ,0 Formation 2 50,0% 9 9,0 Manœuvre /exercice 9 44,4% 50 12,5 Activité physique et sportive 1 100,0% 16 16,0 Total 12 50,0% 75 12,5 Maintenance en caserne 9 33,3% ,0 Vie courante au CS 13 38,5% 97 19,4 Autres tâches 27 63,0% ,3 Total 49 51,0% , ,1% ,2 Incendie 5 60,0% 28 9,3 Secours à peronnes, à victimes 12 16,7% 29 14,5 Opérations diverses 3 0,0% 0 Interventions spécialisées 2 0,0% 0 Total 22 22,7% 57 11,4 Formation 2 50,0% 3 3,0 Manœuvre /exercice 2 50,0% 14 14,0 Total 4 50,0% 17 8,5 Maintenance en caserne 3 100,0% ,7 Vie courante au CS 4 50,0% 27 13,5 Autres tâches 12 41,7% ,0 Total 19 52,6% , ,8% , ,8% ,0 Total Allant en mission Total Revenant de mission EVENEMENTS Quel que soit le parcours, les accidents de service de circulation surviennent principalement lors des opérations de secours à victimes. Ce constat est identique depuis 2010.

47 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPV : répartition des accidents routiers selon la nature de lésion Accident de service Circulation Accident de trajet Nature EVENEMENTS Part avec Total contusion, hématome 67 35,8% 233 9,7 atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) 32 75,0% ,8 autre nature de lésion 26 15,4% 45 11,3 plaie 19 47,4% 90 10,0 fracture 14 78,6% ,6 douleurs, lumbago 8 62,5% ,8 lésions de nature multiple 7 71,4% ,0 déchirure musculaire 3 66,7% 16 8,0 piqure 2 50,0% 6 6,0 lésions internes 2 50,0% 3 3,0 troubles visuels 1 0,0% 0 présence de corps étrangers 1 100,0% 16 16,0 commotion, perte de connaissance 1 0,0% 0 amputation 1 100,0% 54 54,0 Total ,8% ,0 contusion, hématome 58 41,4% ,5 atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire (entorse, douleurs d'effort, etc.) 44 68,2% ,8 autre nature de lésion 19 10,5% 14 7,0 plaie 18 50,0% ,9 fracture 17 94,1% ,9 déchirure musculaire 8 75,0% 80 13,3 douleurs, lumbago 7 57,1% 46 11,5 lésions de nature multiple 4 50,0% ,0 lésions internes 3 66,7% ,0 intoxication par ingestion, par inhalation, par voie percutanée 2 0,0% 0 commotion, perte de connaissance 2 100,0% 15 7,5 luxation 2 100,0% 50 25,0 piqure 1 0,0% 0 présence de corps étrangers 1 100,0% 2 2,0 brulure physique, chimique 1 100,0% 11 11,0 Total ,0% ,9 Total général Jours d' Jours Moy ,9% ,3 Pour les accidents de service circulation, comme pour les accidents de trajet la nature de lésion la plus fréquente est contusion, hématome suivie de l atteinte ostéo-articulaire et/ou musculaire.

48 PRESENTATION DES DONNEES SDIS Accident routier des SPV : répartition des accidents routiers selon le siège de lésion Présentation graphique de la répartition du siège de lésion des accidents ACCIDENT DE SERVICE Circulation ACCIDENT DE TRAJET Les parties du corps les plus exposées aux blessures pour les accidents routiers sont les membres inférieurs.

49 PRESENTATION DES DONNEES SDIS ZOOM : ACTIVITE NON OPERATIONNELLE DES SPP ET DES SPV Présentation graphique de l évolution des accidents de service en caserne chez les SPP et SPV selon la tâche exercée hors OPERATIONS Par devoir et par nécessité, le sport occupe une place prépondérante chez les sapeurs-pompiers car il conditionne dans une large mesure l efficacité opérationnelle. Pour les sapeurs-pompiers professionnels comme pour les volontaires les 3/5 des accidents de service en caserne sont dus aux activités physiques et sportives. Présentation graphique de l évolution des accidents de service en mission chez les SPP et SPV selon la tâche exercée hors OPERATIONS Hors opération, c est les activités physiques et sportives également qui sont prédominantes. En effet, certaines activités sont faites en dehors de la caserne 1. 1 Les accidents sur site mission ou casernement sont définis en fonction du lieu où se déroule l événement.

50 Effectifs BND : PATS PRESENTATION DES DONNEES SDIS L ACCIDENTALITE DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS TECHNIQUES ET SPECIALISES (PATS) 5.1 SYNTHESE DES ACCIDENTS DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS TECHNIQUES ET SPECIALISES (PATS) Synthèse et répartition des événements 2012 EVENEMENTS Jours d' Taux de Nature de l'événement part avec TOTAL jours Moy. sinistralité Accident de service/travail ,4% ,5 3,9% Accident de trajet 96 57,3% ,2 1,0% Total PATS ,6% ,6 4,8% Présentation graphique de la répartition des événements chez les PATS Les accidents de service/travail représentent 80 % des cas. La gravité des accidents de trajet est plus élevée que celles des accidents de service/travail avec 10,7 jours de plus que ces derniers. Le Service Départemental d Incendie et de Secours est une collectivité au sein de laquelle le Personnel Administratif, Technique ou Spécialisé collabore quotidiennement avec les Sapeurs- Pompiers afin de les mettre dans les meilleures conditions pour assurer leurs interventions.

51 PRESENTATION DES DONNEES SDIS La saisonnalité des événements Présentation graphique de la répartition des événements chez les PATS selon le mois La saisonnalité des événements est peu marquée. Le mois de février est le plus accidentogène. Présentation graphique de la répartition des événements chez les PATS selon le jour Le lundi est le jour de la semaine qui concentre le plus d événements suivi du jeudi.

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO POINTS CLÉS SOMMAIRE. Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 ANALYSE Les accidents du travail dans les Services Départementaux d Incendie et de Secours en 2011 Juillet 2012 ÉDITO Chez les sapeurs-pompiers, l accidentologie est très marquée par les évènements survenus

Plus en détail

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Fonction publique territoriale Banque Nationale de Données Rapport statistique Fonction publique territoriale 2013 Les Chiffres clés 2013 Flux BND Fonction publique territorial Caisse des dépôts Etablissement de Bordeaux PPGS 2 LES

Plus en détail

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS)

Banque Nationale de Données. Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS) Banque Nationale de Données Rapport statistique Services départementaux d incendie et de secours (SDIS) 2015 PRESENTATION DES DONNEES SDIS 2015 2 SOMMAIRE PRESENTATION 5 CONTENU DE LA BND 5 PERIMETRE DE

Plus en détail

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CHAPITRE 21 LES STATISTIQUES RELATIVES AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS L économie de la branche 433 Poursuite de la croissance 433 Les risques professionnels 435 Les accidents du travail

Plus en détail

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 10/2015 Cl.

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA HAUTE-GARONNE CONTRAT GROUPE COLLECTIVITES ADHERENTES D'UN EFFECTIF INFERIEUR OU EGAL A 30 AGENTS CNRACL

CENTRE DE GESTION DE LA HAUTE-GARONNE CONTRAT GROUPE COLLECTIVITES ADHERENTES D'UN EFFECTIF INFERIEUR OU EGAL A 30 AGENTS CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA HAUTE-GARONNE CONTRAT GROUPE COLLECTIVITES ADHERENTES D'UN EFFECTIF INFERIEUR OU EGAL A 3 AGENTS CNRACL BILAN 212 (selon les éléments transmis par les collectivités) BILAN D'ABSENTEISME

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé

DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé DÉCLARATION DE LA COLLECTIVITÉ des absences pour raison de santé COLLECTIVITÉ Raison sociale :... Ville :... Code postal :... Numéro de SIRET : Budget de gestion : Classification client : Contact dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels

DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels DOSSIER DE PRESSE Prévention des risques professionnels Les statistiques de la CAFAT pour l année 27 portant sur l évolution des accidents du travail (AT) permettent de dégager les constats suivants :

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

Dossier n 18. Banque nationale de données. Bulletin juillet 2015

Dossier n 18. Banque nationale de données. Bulletin juillet 2015 Dossier n 18 Banque nationale de données Bulletin juillet 2015 Préambule p.3 Renforcer la représentativité de la BND p.4 Données générales L intérêt de l outil Prorisq Les communes p.8 Fiche BND sur les

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES

BND rapport annuel 2000 BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES BND BANQUE NATIONALE DE DONNEES RAPPORT ANNUEL 2000 1 TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 4 2 CONTENU DE LA BND... 4 2.1.1 DONNEES GENERALES CONNUES DE LA CDC... 4 2.1.2 DONNEES ISSUES DE LA BND... 5

Plus en détail

SDIS de la Meuse 9 rue hinot 55000 BAR EL DUC Tél : 03.29.77.57.55

SDIS de la Meuse 9 rue hinot 55000 BAR EL DUC Tél : 03.29.77.57.55 Présentation du Services d incendie et de secours Le SDIS est administré par un Conseil d Administration composé d élus locaux. Il est présidé par le président du Conseil Général ou son représentant. Le

Plus en détail

Q U A T R E C O N D I T I O N S D É T E R M I N E N T U N E C O N V E N T I O N D E D I S P O N I B I L I T É...

Q U A T R E C O N D I T I O N S D É T E R M I N E N T U N E C O N V E N T I O N D E D I S P O N I B I L I T É... LES CONVENTIONS ENTREPRISES - SDIS B U T Rendre compatibles la disponibilité du sapeur-pompier volontaire et les nécessités du fonctionnement de l entreprise ou du service public. Limiter au maximum les

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

Prorisq V7 Manuel utilisateur SDIS

Prorisq V7 Manuel utilisateur SDIS Prorisq V7 Manuel utilisateur SDIS SOMMAIRE 1. GENERALITES 3 1.1. Terminologie 3 1.2. Jours d'arrêt de travail 3 2. MISE EN OEUVRE 4 3. SAISIE DES DONNEES 5 3.1. Identification de la structure 5 3.2. Le

Plus en détail

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44

Date de la dernière année disponible au moment du traitement des données 44 ORST Charentes - Baromètre régional Santé au travail 14. Synthèse Cette analyse, à visée descriptive, met en évidence la diversité dans le recueil comme dans l exploitation des données des accidents du

Plus en détail

Bulletin de prévention n 6 Dossier BND / Entrepôt national. Juillet 2011. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Bulletin de prévention n 6 Dossier BND / Entrepôt national. Juillet 2011. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Bulletin de prévention n 6 Dossier BND / Entrepôt national Juillet 2011 Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Sommaire Introduction page 03 Vers la création d un entrepôt national

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

Regard sur... L accident du travail dans les collectivités territoriales Tendances 2013. La gravité des accidents continue sa progression en 2013

Regard sur... L accident du travail dans les collectivités territoriales Tendances 2013. La gravité des accidents continue sa progression en 2013 Avril 2014 Regard sur... L accident du travail dans les collectivités territoriales Tendances 2013 Entre 2012 et 2013, les tendances observées les années précédentes en matière d accident du travail se

Plus en détail

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles

Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques ETUDE Avril 2014 Statistiques des risques professionnels des salariés agricoles Données nationales 2012 www.msa.fr Avril 2014 Statistiques des risques

Plus en détail

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse

«Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse «Avec la prévention, pas de bricolage!» Dossier de presse Matinée de la prévention organisée par la CGSS et ses partenaires 1 er septembre 2011 Présentation de l action En France, la loi impose aux employeurs

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Dossier n 12. BND / Entrepôt national. Bulletin juillet 2013

Dossier n 12. BND / Entrepôt national. Bulletin juillet 2013 Dossier n 12 BND / Entrepôt national Bulletin juillet 2013 Sommaire Introduction page 03 I La Banque nationale de données (BND) page 04 1. Présentation page 04 2. Données chiffrées 2011 page 05 1 Les données

Plus en détail

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Entre le Service Départemental d Incendie et de Secours du Jura, ci-après dénommé le SDIS, représenté par Monsieur Christophe PERNY,

Plus en détail

LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE

LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE DE LA PETITE COURONNE D ILE DE FRANCE I PRESENTATION ET ATTRIBUTIONS DE LA COMMISSION DE REFORME INTERDEPARTEMENTALE A - DEFINITION ET CONSTITUTION DE LA COMMISSION

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D Services, commerces et industries de l alimentation [En cours de rédaction]

Plus en détail

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007

EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP. Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP DEUXIEME PARTIE Dr. Aziz TIBERGUENT Décembre 2007 EVALUATION des RISQUES PROFESSIONNELS EvRP METHODES ET PRATIQUES Comment évaluer les risques professionnels?

Plus en détail

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels

Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Les risques au travail et le Document unique d évaluation des risques professionnels Dr Hervé LECLET Publié dans : Labelix, lettre d information trimestrielle n 8 juillet 2009 Le critère 2.2.10 de la référence

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL S DES SALARIÉS AGRICOLES DÉCLARATION D DU TRAVAIL DE TRAJET 50388#04 Notice d utilisation à détacher adame, onsieur, Un salarié de votre exploitation entreprise agricole vient d être victime d un accident

Plus en détail

OBJECTIFS & PÉRIMÈTRE DU PANORAMA

OBJECTIFS & PÉRIMÈTRE DU PANORAMA SOMMAIRE 01. Objectifs et périmètre du Panorama 2015.. 02. Évolution et gestion des réclamations RC en établissements de santé 03. La sinistralité des professionnels de santé 04. Évolution et gestion des

Plus en détail

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL Notice d utilisation à détacher

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL Notice d utilisation à détacher S DU TRAVAIL ET MALADIES PROFESSIONNELLES N 51084*04 DÉCLARATION D DU TRAVAIL Notice d utilisation à détacher Madame, Monsieur, - Vous êtes chef d exploitation ou d entreprise agricole, vous ou votre collaborateur

Plus en détail

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MESURES DE PREVENTION ANNEE 2006

ACCIDENTS DU TRAVAIL ET MESURES DE PREVENTION ANNEE 2006 O R G A N I S A T I O N E U R O P E E N N E P O U R L A R E C H E R C H E N U C L E A I R E E U R O P E A N O R G A N I Z A T I O N F O R N U C L E A R R E S E A R C H L a b o r a t o i r e E u r o p é

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION

OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT RISQUES PROFESSIONNELS RISQUES PSYCHOSOCIAUX ASSISTANCE IPRP FORMATION OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT PSYCHOSOCIAUX PROFESSIONNELS ASSISTANCE IPRP FORMATION Contact : (33) 6.18.70.97.50 iprp@praxidos.com www.praxidos.com OBLIGATION DE SECURITE DE RESULTAT DE L EMPLOYEUR

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Le CTN B «Bâtiment et Travaux Publics» en chiffres

Le CTN B «Bâtiment et Travaux Publics» en chiffres CARSAT NORD-EST Le CTN B «Bâtiment et Travaux Publics» Source : Statistiques financières et technologiques 2013 issues de SGE TAPR Créé par SISORP le 15 décembre 2014 Sommaiire 1. Caractéristiques générales...

Plus en détail

Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Livre, Communication» en chiffres

Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Livre, Communication» en chiffres CARSAT NORD-EST Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Source : Statistiques financières et technologiques 2013 issues de SGE TAPR Créé par SISORP le 15 décembre 2014 Sommaiire 1. Caractéristiques

Plus en détail

Regard sur... L accident du travail dans les établissements hospitaliers. Tendances 2013. La gravité des accidents continue sa progression en 2013

Regard sur... L accident du travail dans les établissements hospitaliers. Tendances 2013. La gravité des accidents continue sa progression en 2013 Mai 214 Regard sur... L accident du travail dans les établissements hospitaliers Tendances Entre et, les tendances observées les années précédentes en matière d accident du travail se confirment En conséquence,

Plus en détail

Le CTN F «Bois, Ameublement, Papier- Carton, Textiles, Vêtement, Cuirs et Peaux» en chiffres

Le CTN F «Bois, Ameublement, Papier- Carton, Textiles, Vêtement, Cuirs et Peaux» en chiffres CARSAT NORD-EST Le CTN F «Bois, Ameublement, Papier- Carton, Textiles, Vêtement, Cuirs et Peaux» en chiffres Source : Statistiques financières et technologiques 2014 issues de SGE TAPR Créé par SISORP

Plus en détail

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DES NON-SALARIÉS AGRICOLES

DÉCLARATION D ACCIDENT DU TRAVAIL DES NON-SALARIÉS AGRICOLES DÉCLARATION D DU TRAVAIL (1) (1) de (exploitant, conjoint, aide familial, enfant, cotisant solidaire...) Un rapport de police ou de gendarmerie a-t-il été établi? (2) SI OUI, par quelle brigade ou quel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010

DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 DOSSIER DE PRESSE Décembre 2011 Accidents du travail et maladies professionnelles : chiffres de la sinistralité 2010 Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Planchard Marie-Eva marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

pde Plan de déplacements entreprise

pde Plan de déplacements entreprise pde pde Plan de déplacements entreprise Observatoire Principaux résultats des enquêtes Territoire d appartenance Diversité des entreprises enquêtées Parmi les 138 employeurs enquêtés, 82 % sont situés

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2013 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

Le CTN G «Commerce non alimentaire» en chiffres

Le CTN G «Commerce non alimentaire» en chiffres CARSAT NORD-EST Le CTN G «Commerce non alimentaire» Source : Statistiques financières et technologiques 2013 issues de SGE TAPR Créé par SISORP le 15 décembre 2014 Sommaiire 1. Caractéristiques générales...

Plus en détail

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE»

DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» DIRECTION DES RELATIONS DE TRAVAIL SEMINAIRE D INFORMATION SUR LE THEME «LA SECURITE DES SALARIES : UNE VALEUR AJOUTEE POUR L ENTREPRISE» COMMUNICATION RELATIVE AU CADRE REGLEMENTAIRE CONCERNANT LA PREVENTION

Plus en détail

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS

-INSPECTEUR HSE 1- OBJECTIFS 2- PERSONNES CONCERNEES-NIVEAUX REQUIS FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 2 1- OBJECTIFS -INSPECTEUR HSE L inspecteur HSE est avant tout un technicien HSE mais il est formé aux multiples tâches d inspections : Vérifier la conformité dans l exécution

Plus en détail

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f).

Appel aux candidats. 65 sapeurs-pompiers volontaires (h/f). ANNEXE 1 : Appel à candidats Extrait des délibérations des Conseils de zone des 26 octobre et 14 décembre 2015 ayant pour objet : PROCEDURE DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL DU CADRE DE BASE. ZONE DE SECOURS

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

Université des maires Charente-Maritime Le Maire Employeur

Université des maires Charente-Maritime Le Maire Employeur Université des maires Charente-Maritime Le Maire Employeur titre CNP Assurances Cliquez pour modifier les styles du texte du Premier assureur en prévoyance, CNP Assurances conçoit et gère des contrats

Plus en détail

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014

BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 BILAN DE L HYGIENE, DE LA SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL 2014 I PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1.1 - IDENTIFICATION Raison Sociale : Immobilière Podeliha Adresse : 13 rue Bouché Thomas CS 10906 49009

Plus en détail

Les indicateurs RH et d'activité

Les indicateurs RH et d'activité Les indicateurs RH et d'activité Boîte à outils Les indicateurs RH et tableaux de bord d'activité Pourquoi travailler sur les indicateurs? Mieux suivre et anticiper la situation sociale de votre structure

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010

BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 BILAN REGIONAL DE LA CAMPAGNE NATIONALE DE CONTROLE 2010 RELATIVE A LA RADIOPROTECTION 1. Renseignements d ordre général La campagne de contrôle, organisée du 3 mai au 15 septembre 2010 par le ministère

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2014 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise)

Fiche des risques professionnels (fiche d entreprise) (fiche d entreprise) Tampon Médical Tampon de la collectivité Signature Signature Art. 14-1 du Décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié Dans chaque service d une collectivité territoriale et dans chaque

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Banque nationale de données

Banque nationale de données Dossier N 21 Banque nationale de données Bulletin septembre 2016 La retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers Sommaire Préambule page 03 Prorisq, un repère pour chaque collectivité et établissement

Plus en détail

par Bernard Estivals

par Bernard Estivals Fiches de médecine nucléaire n 9-1- Médecine nucléaire par Bernard Estivals Fiche n 9 : L évaluation des risques professionnels en médecine nucléaire Le document unique. L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Livre, Communication» en chiffres

Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Livre, Communication» en chiffres CARSAT NORD-EST Le CTN C «Transports, Eau-Gaz-Electricité, Source : Statistiques financières et technologiques 2014 issues de SGE TAPR Créé par SISORP Juin 2015 Sommaire 1. Caractéristiques générales...

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Assurances des collectivités territoriales

Assurances des collectivités territoriales INTRODUCTION À LA PRÉVENTION DU RISQUE ROUTIER Centre de Gestion de l Aude Assurances des collectivités territoriales Sommaire Définitions Enjeux de la Prévention du risque routier Enjeu humain Enjeu économique

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CADRE LÉGISLATIF DOCUMENT N 1 DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N1.indd 1 21/11/2014 10:49 OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR Article L4121-1du code du travail

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 31 juillet 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif

Plus en détail

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne

La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne Prévention des risques professionnels secteur de l aide à domicile La prévention des risques professionnels dans le secteur de l aide et du soin à la personne CARSAT Nord-Picardie Emmanuel DELECOURT Ingénieur

Plus en détail

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels ACCIDENTS DU TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES A vos côtés pour gérer vos risques professionnels est le partenaire de votre entreprise en cas d accidents du travail et de maladies professionnelles Un

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs

Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs 24 Partie I Données de cadrage Indicateur n 3 : Répartition des AT-MP par secteur d activité au regard des effectifs de salariés affiliés au régime général dans ces secteurs La répartition des sinistres

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.)

Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) ANNEE 20.../20... Le document unique d évaluation des risques dans le premier degré (D.U.E.R.) Nom de l école :... Circonscription :... N RNE :... Tél :...Mail :... D.U.E.R. à envoyer à : - l'ien - M.

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique en français et en langue étrangère : 7 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Les risques et moyens de prévention/protection 4. Organisation

Plus en détail

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE

DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. EHPAD La BASTIDE GR-RP-PR-01 DOCUMENT D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EHPAD La BASTIDE OBJET Ce document a pour objet de définir l'évaluation des risques pour la sécurité et la santé des travailleurs au sein de

Plus en détail

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir

Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir Les métiers du gaz et de l électricité, des métiers d avenir thermique à flamme hydraulique nucléaire gaz : réseaux de transport, stockages et terminaux méthaniers réseaux de transport électriques distribution

Plus en détail

Sommaire. Les partis pris AFTRAL pour une FIMO et FCO à valeur ajoutée

Sommaire. Les partis pris AFTRAL pour une FIMO et FCO à valeur ajoutée Colloque «Le transport interurbain et la sécurité routière» 22/06/2015 1 Sommaire Fiche d identité AFTRAL Les facteurs clés de l origine de la FIMO et de la FCO Historique de leur mise en œuvre Fiche d

Plus en détail

Détermination du Taux d'accident du Travail

Détermination du Taux d'accident du Travail Détermination du Taux d'accident du Travail Détermination taux AT 2 S O M M A I R E PAGES Principes généraux de détermination du taux 3 3 systèmes de tarification 4 Détermination de l effectif global 5

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES. 1. Introduction

PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES. 1. Introduction PLAN D ACTIONS RELATIF A LA DISPONIBILITE DES SAPEURS-POMPIERS VOLONTAIRES 1. Introduction Plusieurs dispositions ont été adoptées pour conforter l'engagement des 200 000 sapeurs - pompiers volontaires.

Plus en détail

APPROCHE de l ENSEIGNEMENT de la S&ST (branche AT/MP)

APPROCHE de l ENSEIGNEMENT de la S&ST (branche AT/MP) APPROCHE de l ENSEIGNEMENT de la S&ST (branche AT/MP) - Développer culture de prévention partagée (équipes pédagogiques jeunes) - La prévention des risques doit être enseignée en même temps que les gestes

Plus en détail

Tableau récapitulatif 2009

Tableau récapitulatif 2009 Tableau récapitulatif 2009 Thème Durée Date Lieu ACMO Module 1 : Formation avant prise de fonction. 3 jours 20,21,22 Avril ou 27, 28, 29 Avril page 2 Module 2 : Formation continue après prise de fonction,

Plus en détail

Le coût du crédit aux entreprises

Le coût du crédit aux entreprises Frédérique EDMOND Direction des Études et Statistiques monétaires Service des Analyses et Statistiques monétaires L enquête trimestrielle sur le coût du crédit aux entreprises est réalisée auprès d un

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Bilan social 2011. " Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité"

Bilan social 2011.  Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité Bilan social 2011 " Assurer sur tout le territoire essonnien des secours équitables et de qualité" Effectifs arrétés au 31/12/2011 Éditorial L humain au centre Pour les agents du Sdis, retrouvez l'exhaustivité

Plus en détail

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015.

Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Synthèse du dispositif pénibilité applicable à compter du 1er janvier 2015. Les décrets sur la pénibilité, ont été publiés au Journal officiel vendredi 10 octobre 2014. Ils y a 10 facteurs de pénibilité,

Plus en détail

Bilan des statistiques - Année 2012 Accidents du Travail - Maladies Professionnelles

Bilan des statistiques - Année 2012 Accidents du Travail - Maladies Professionnelles Bilan des statistiques - Année 2012 Accidents du Travail - Maladies Professionnelles C.P.S. - avenue du Commandant Chéssée Papeete - Tahiti BP 1-98 713 Papeete - Polynésie française- Tel : (689) 41 68

Plus en détail

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?»

«La prévention de la pénibilité : un enjeu pour la santé au travail?» BANDEAU DE SVB A l occasion de la parution au Journal Officiel le 10 octobre 2014 de six décrets d application de la loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif

Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif. Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif LES TEMPS DE DÉPLACEMENT Trajet domicile lieu de travail Pas du temps de travail effectif Trajet lieu de travail lieu de travail Temps de travail effectif Trajet dans le cadre d une mission en dehors des

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

Assurances et services des collectivités locales

Assurances et services des collectivités locales LES PROGRAMMES DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE ET DE RETOUR À L EMPLOI Centre de gestion du Jura 25 septembre 2014 Assurances et services des collectivités locales Outils de réinsertion professionnelle Souffrance

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION (POLITIQUE) Titre : Responsable de l'application : Santé et sécurité du travail Direction des services des ressources humaines Adoption : 23 mars 1998 (98-03-23-05) Entrée

Plus en détail

guide d auto-évaluation

guide d auto-évaluation guide d auto-évaluation PROMOUVOIR LE RÔLE DES CHSCT dans les établissements est une priorité du plan régional santé au travail (PRST) de Midi- Pyrénées. Dans ce cadre, un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014

Comprendre. votre tarification. et bien naviguer sur votre compte! année 2014 année 2014 Comprendre votre tarification AT/MP et bien naviguer sur votre compte! >> 1 comment est calculé votre taux de cotisation? Votre taux de cotisation AT/MP «Accidents du Travail et Maladies Professionnelles»

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique

Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Évaluation des Risques et Élaboration du Document Unique Septembre 2010 Sommaire Réalisé par : Les Médecins du Travail Et Les IPRP du SMTI Comprendre ce qu est la démarche de prévention ainsi que l évaluation

Plus en détail