Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire"

Transcription

1 Version du 5 octobre 2011

2 Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire 1 Contexte et principaux enjeux identifiés 2 La volonté d une réponse globale, structurée et partenariale 3 Les actions à mettre en œuvre par axe 2

3 Le contexte de notre démarche Un contexte national, régional et local favorable à la GPEC Territoriale La territorialisation des politiques de l emploi apparaît comme un axe essentiel d optimisation de l existant face aux limites de la politique nationale de l emploi à la faible mobilité géographique des salariés aux aspirations à plus de proximité de l action publique Adhérant à ce constat, les partenaires sociaux ont décrit dans l Accord National Interprofessionnel du 14 novembre 2008 le territoire comme l échelon adapté à la définition et à la mise en cohérence des stratégies pour l emploi et les compétences Au niveau régional, les Etats Généraux de l Industrie et la convention tripartite de 2009 ont également identifié les démarches de GPEC territoriale comme un levier essentiel d optimisation des politiques de l emploi Parallèlement, le nouveau cahier des charges des Maisons de l Emploi, en date du 21 décembre 2009, réaffirme leur rôle fédérateur dans l émergence et la conduite de projets territoriaux et les consacre comme porteurs légitime des actions de gestion territorialisée de l emploi 3

4 Le contexte de notre démarche Une réponse partenariale à un appel à projet CEPT Dans ce contexte, la MDEF de Sénart a été l une des premières d Ile de France à initier une démarche globale de GPEC territoriale appuyée sur un partenariat avec la Maison de l Emploi de Melun Val de Seine afin de pouvoir travailler sur le périmètre géographique adapté Les deux MDE ont des habitudes de travail en commun sont compétentes sur des territoires soumis à des mutations économiques similaires forment un bassin de vie correspondant au périmètre du Territoire d Intérêt Régional (TIRN) qui se caractérise par un projet de développement et d aménagement commun Ce partenariat s est formalisé à la fin de l année 2010 par la réponse à un appel à projet de contrat d étude prospective territoriale (CEPT) afin de lancer la démarche et d outiller le territoire Dans le cadre de ce CEPT, plusieurs actions ont pu être réalisées au cours de l année 2010 et continuent en

5 Le déroulement du Contrat d Etude Prospective Territorial Une démarche progressive et co-construite 1- Dresser un panorama territorial complet de l emploi Enjeux de ressources humaines et impact des grandes tendances et des projets locaux sur les besoins des entreprises Adéquations entre offre et demandes de compétences sur le territoire Panorama de l offre de services emploi/formation locale Livrable : Diagnostic Territorial Emploi Compétences (DTEC) 2 - Réaliser une analyse filière des emplois et des compétences Analyse par filière des facteurs de développement ou de réduction de l emploi Identification des sources de désajustement emploi/compétences Identification des métiers porteurs / fragilisés / en tension et en transformation sur le territoire Livrable : cartographies emplois compétences 3 - Proposer un plan d'action partagé de GPEC Territoriale Après validation des quatre grands axes de travail Mise en place de groupes de travail pour donner du contenu à ces axes en termes d actions concrètes Synthèse et préconisations du cabinet Alixio pour finalisation et présentation du plan d'action GPEC Territoriale Livrable : Plan d action GPEC Territoriale 15 décembre 2010 Comité de pilotage de lancement CEPT 20 janvier 2011 Comité des financeurs (UT/Direccte/MDEFF/PE) pour restitution du DTEC 28 avril 2011 Comité de pilotage de validation Ph 1 et 2 05 octobre 2011 Comité de pilotage de restitution du plan d'action 5

6 Les principaux enjeux identifiés lors du CEPT Du point de vue du territoire, des entreprises et des actifs Territoire Un tissu économique composé à 88% d établissements de moins de 10 salariés Des secteurs en émergence (Services à la Personne, Eco-activités) pour lesquels il faut garantir la satisfaction des besoins de compétences et des secteurs clés fortement pourvoyeurs d emplois dont certains sont en tension : couvreurs (bâtiment), transporteur routier (transport /logistique) Une population jeune plus sensible à la conjoncture économique avec augmentation du nombre de demandeurs d emploi de moins de 25 ans en 1 an (déc 2009 déc 2010) de plus de 4% Entreprises Un besoin d information sur les évolutions économiques et technologiques Un besoin d accompagnement en matière de recrutement et de soutien RH Des difficultés importantes pour les TPE / PME d identification des compétences recherchées et détenues par les candidats rencontrés Une inadéquation entre l offre et la demande d emploi avec une prédominance du critère diplôme dans les recrutements, et un manque d attractivité de certains secteurs d activité Actifs Un besoin d information sur les secteurs d activité, les métiers, leur évolution et leur avenir ; information existante mais qui ne parvient pas toujours jusqu aux principaux intéressés Des salariés en situation de précarité qui représentent une entrée au chômage sur trois (CDD, intérim) et dont la part est structurellement importante sur le territoire dans certains secteurs clés (transport/logistique, bâtiment, etc) Face à ces enjeux, l objectif est de proposer une réponse territoriale globale, structurée et partenariale 6

7 Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire 1 Contexte et principaux enjeux identifiés 2 La volonté d une réponse globale, structurée et partenariale 3 Les actions à mettre en œuvre par axe 7

8 Sur la base de ces enjeux, l identification de 4 axes d action Des axes d action structurants Afin de traiter l ensemble de ces enjeux, quatre axes de travail ont été arrêtés Axe 1 : Informer et sensibiliser les entreprises et les actifs aux tendances de l emploi et des métiers Sensibiliser entreprises et actifs aux tendances de l emploi et des métiers Axe 2 : Sécuriser les mobilités professionnelles en favorisant l émergence d un dispositif interentreprises Axe 3 : Doter le territoire d une offre de services RH de haute qualité Faire émerger une GTRH pour rendre plus efficace et accessible l offre de services territoriale 4 axes d action validés Sécuriser les mobilités en favorisant l émergence d un dispositif inter entreprises Axe 4 : Faire émerger une Gouvernance Territoriale des Ressources Humaines pour rendre plus efficace et plus accessible l offre de services emploi / formation sur le territoire Doter le territoire d une offre de services RH territoriale de haute qualité 8

9 Sur la base de ces enjeux, l identification de 4 axes d action Des groupes de travail pour assurer une véritable co-construction Dès le début de la démarche de GPEC Territoriale, 4 groupes de travail ont été mis en place afin de faciliter la dynamique de coconstruction Groupe Diagnostic Groupe Formation Groupe Economie Groupe Communication Afin de maintenir cette dynamique chacun des groupes a été chargé de participer à la réflexion sur l un des axes d action Chacun de ces groupes s est réuni au moins une fois pour préparer l élaboration du plan d'action entre juin et juillet 2011 Groupe de travail communication élargi à tout le comité de pilotage GPEC T Faire émerger une GTRH pour rendre plus efficace et accessible l offre de services territoriale Groupe de travail économie piloté par DSV / ESF Sensibiliser entreprises et actifs aux tendances de l emploi et des métiers 4 axes d action validés Doter le territoire d une offre de services RH territoriale de haute qualité Groupe de travail diagnostic (intégré au comité de suivi de l Observatoire) Sécuriser les mobilités en favorisant l émergence d un dispositif inter entreprises Groupe de travail formation piloté par l UT 77 et l IUT 9

10 La volonté de proposer une réponse structurée Optimiser nos actions dans une offre globale, lisible et cohérente Afin de rendre plus lisible l offre de services territoriale et de l optimiser, le plan d'action se résume à une double ambition Faire émerger un Service de Sécurisation des Mobilités et d Accompagnement Rh Territorial (Service SMARhT) qui regroupe l ensemble des offres de services emploi/compétences et les rationalise Faire émerger une Gouvernance Territoriale des Ressources Humaines (GTRH) qui aura pour vocation de pérenniser l animation territoriale de l emploi née à l occasion de la démarche Ce double objectif regroupe l ensemble des axes de travail choisis GTRH Faire émerger une GTRH pour rendre plus efficace et accessible l offre de services territoriale Sensibiliser entreprises et actifs aux tendances de l emploi et des métiers 4 axes d action validés Doter le territoire d une offre de service RH territoriale de haute qualité SMARhT Sécuriser les mobilités en favorisant l émergence d un dispositif inter entreprises 10

11 La volonté de proposer une réponse structurée Optimiser nos actions dans une offre globale, lisible et cohérente Les trois premiers axes d action auront pour objet de donner corps au Service de Sécurisation des Mobilités et d Accompagnement Rh Territorial (SMARhT) Sur le territoire de Sénart, le guichet d accompagnement G-AccES, créé en décembre 2010 constitue la première pierre de ce service Répondant aux questions relatives à la formation et au droit du travail en direction des salariés et des entreprises Ayant vocation à devenir dans un avenir proche un levier de promotion de la mobilité professionnelle et de la sécurisation des parcours Sur le territoire de la MDE de Melun Val de Seine, certains dispositifs ont également les mêmes objectifs et ont vocation à compléter cette offre de service Les petits déjeunes organisés en partenariat avec les OPCA interprofessionnels, Pôle Emploi, la CGPME et DSVS Le Salon de la mobilité organisé pour les salariés avec tous les prestataires du territoire Les «jeudis de l emploi» : sessions thématiques par filière à l intention des intermédiaires de l emploi et des entreprises Le SMARhT s appuiera sur un large partenariat pour devenir un véritable «service territorial» Le SMARhT répondra aux besoins des différents publics cibles de la GPEC Territoriale Les entreprises, en les aidant dans l anticipation des mutations économiques et en les soutenant dans leurs fonctions RH Les particuliers, en leur rendant accessible l information sur les métiers et les opportunités de débouchés et en sécurisant leurs parcours professionnels Le territoire, en lui permettant de conserver et d attirer les compétences recherchées par les entreprises et en mettant en place une gestion territorialisée des ressources humaines 11

12 La volonté de proposer une réponse structurée Optimiser nos actions dans une offre globale, lisible et cohérente L organisation du SMARhT reprend la tripartition correspondant aux trois premiers axes d action Un Espace Métiers Compétences (E-MC) regroupant tous les services ayant pour objet d informer et de sensibiliser les entreprises et les salariés sur les tendances de l emploi et des métiers (Axe 1 du plan d'action) Un Espace Sécurisation des Mobilités (E-SM) qui sera scindé en deux pôles : un Pôle Interentreprises et un Pôle Territorial de Sécurisation des Mobilités (Axe 2 du plan d action) Un Espace Ressources Humaines (E-RH) au cœur duquel prendra place le Service RH Territorialisé fondé sur un partenariat entre la MDEF de Sénart, DSVS et l ESF (Axe 3 du plan d'action) E-MC Espace Métiers Compétences E-SM Espace Sécurisation des Mobilités Service de Sécurisation des Mobilités et d Accompagnement Rh Territorial E-RH Espace Ressources Humaines 12

13 La volonté de proposer une réponse structurée Optimiser nos actions dans une offre globale, lisible et cohérente Pour fonctionner de manière optimale, cette offre de services s appuiera sur une Gouvernance Territoriale des Ressources Humaines (GTRH) Ce quatrième axe de travail complète les trois autres et constitue une condition de leur réussite En effet, le Diagnostic Territorial Emploi Compétences a permis de mettre à jour la diversité des acteurs impliqués dans le champ de l emploi et de la formation sur le territoire et de révéler un manque de lisibilité de l action publique pour les entreprises comme pour les actifs Cette gouvernance renouvelée fera l objet d échanges réguliers en comité de pilotage mais ce plan d'action propose d ores et déjà des pistes pour Faire vivre une véritable animation territoriale de l emploi et des compétences Rendre plus lisible l offre de services emploi/formation Former les différents acteurs aux enjeux et aux méthodes de la Gestion prévisionnelles de l Emploi et des Compétences Assurer un suivi itératif des actions qu il prévoit 13

14 Plan d Action GPEC Territoriale Sommaire 1 Contexte et principaux enjeux identifiés 2 La volonté d une réponse globale, structurée et partenariale 3 Les actions à mettre en œuvre 14

15 Le Plan d Action GPEC Territoriale Guide de lecture Chacun des quatre axes d action est présenté sous la même forme Rappel des principaux constats issus du diagnostic Présentation de l enjeu et des objectifs de l axe Déclinaison par objectif des actions concrètes envisagées avec pour certaines une fiche action détaillant Le principe de l action Les objectifs de l action Ses modalités de mise en œuvre Le ou les porteurs et partenaires associés Le calendrier prévisionnel de mise en œuvre Une première évaluation du coût Des indicateurs de suivi et d évaluation Le suivi de la mise en œuvre de chacun des axes sera réalisé au sein des différents groupes de travail Le Comité de Pilotage GPEC Territoriale aura pour mission de partager et de valider tous les huit mois les bilans d étape transmis par les groupes de travail 15

16 Le Plan d Action GPEC Territoriale Guide de lecture GTRH Sensibiliser entreprises et actifs aux tendances de l emploi et des métiers SMARhT AXE 1 AXE 4 Faire émerger une GTRH pour rendre plus efficace et accessible l offre de services territoriale 4 axes d action validés Sécuriser les mobilités en favorisant l émergence d un dispositif inter entreprises AXE 2 Doter le territoire d une offre de services RH territoriale de haute qualité AXE 3 16

17 17

18 Axe 1 Rappel des principaux constats Toutes les Maisons de l Emploi ont une mission d observatoire Dans ce cadre la MDEF de Sénart confie l animation à la CCI et a monté un groupe de suivi spécifique et la MDE de Melun Val de Seine a internalisé un observatoire de l emploi Bien que l information produite soit complète et régulière, son impact reste limitée car Elle est trop souvent méconnue et difficile à utiliser par les acteurs économiques (entreprises et actifs) Elle ne met pas suffisamment en lien les dynamiques économiques, les projets de développement et les enjeux de Ressources Humaines Elle ne traite pas ou peu des tendances des métiers Les travaux d Alixio ont permis de constater que les entreprises attendaient des pouvoirs publics une information qualifiée sur les mutations économiques et technologiques (1 entreprise sur 2 interrogée juge utile ou prioritaire un tel service) Parallèlement, on constate des désajustements emploi / compétences importants sur le territoire qui démontrent que les compétences dont disposent les actifs correspondent de manière imparfaite aux besoins des entreprises Des secteurs fortement pourvoyeurs d emploi sont peu attractifs et coexistent avec des secteurs saturés Des métiers porteurs sont en tension (difficultés de recrutement pour les employeurs) De nombreuses entreprises affirment que les candidats rencontrés n ont pas les compétences recherchées Pour limiter ces désajustements, il est décisif que l information sur les secteurs et les métiers porteurs soit mieux partagée 18

19 Axe 1 Rappel des principaux constats Des secteurs saturés coexistant avec des secteurs trop peu attractifs Il existe une corrélation globale entre offre et demande d emploi Cependant, l industrie, la construction et la santé se caractérisent par un nombre élevé de demandeurs d emploi pour une offre Stock de demandes et d'offres d'emploi enregistrées par Pôle Emploi sur le territoire de compétences de la MDEF de Sénart et de la CAMVS par domaine professionnel 4000 (septembre 2010) Demandes d'emploi enregistrées (A et B) Offres d'emplois enregistrées Données PE 2010

20 Axe 1 Rappel des principaux constats Des difficultés de recrutement importantes pour les entreprises Les difficultés de recrutement sont importantes sur la bassin sud seine et marnais 42,8% de projets de recrutement sont jugés difficiles (BMO 2010) Les métiers identifiés comme faisant l objet de difficultés de recrutement Bâtiment Secteurs Transport/logistique Grande distribution Métiers cités par les entreprises interrogées Maçon, technicien métreur, couvreur, menuisier aluminium, miroitier, métallier/serrurier, conducteur de travaux Manutentionnaire, cariste, magasinier, chef de quai, gestionnaire de stocks, préparateur de commandes Boucher, poissonnier, boulanger, fleuriste, manager/chef de rayons, manager/chef de caisses, opticien Contre 40,8% en Ile de France et 40% en moyenne pour la France entière Services à la personne Hôtellerie / restauration Employé de ménage à domicile, agent de jardinage, garde d enfant / assistant maternel, aide-soignant à domicile, agent d entretien de petits travaux Réceptionniste, cuisinier, restaurateur Sources : Enquête emplois/compétences, Alixio/MDEF, 2011 et Cartographies métiers/compétences, Alixio/MDEF, 2011

21 Axe 1 Rappel des principaux constats Le sentiment que le manque de compétences est à l origine de ces difficultés 18 entreprises sur les 29 ayant répondu à l enquête entreprises réalisée par Alixio affirment avoir déjà eu des difficultés de recrutement 1 sur 2 met en cause le manque de candidats Et près de 3 sur 4 le fait que les candidats n ont pas les compétences recherchées Quelles sont les raisons les plus fréquentes qui expliquent les difficultés de recrutement que vous constatez? Source : Enquête emplois/compétences, Alixio/MDEF, Candidats n'ayant pas les compétences recherchées 9 Pas assez de candidats 6 Manque d'expérience des candidats 5 Exigences salariéales trop élevées 2 Manque de moyens humains/matériels pour organiser le recrutement 21

22 Axe 1 Rappel des principaux constats Des difficultés de recrutement qui concernent certains métiers porteurs Nombre de projets de recrutement sur le bassin sud seine et marnais (BMO 2010) Ouvriers qualif. Manutention (caristes, préparateurs de commandes, Professionnels de l animation socioculturelle Sportifs et animateurs sportifs Aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales Serveurs de cafés, de restaurants et commis Secrétaires bureautiques et assimilés Commerciaux Aides-soignants Les métiers de l hôtellerierestauration, de la logistique, des services à la personne et de la Santé sont les plus représentés dans les métiers faisant l objet du plus grand nombre de projets de recrutement Certains font l objet de difficultés de recrutement sur le territoire : les aides soignants, les aides à domicile, aides ménagères, travailleuses familiales les caristes les préparateurs de commandes Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine Agents d entretien de locaux

23 Axe 1 Rappel des principaux constats Des difficultés de recrutement qui concernent certains métiers porteurs Métiers porteurs faisant l objet de difficultés de recrutement Alors qu ils représentent un creuset d emploi important, les employeurs peinent à trouver les compétences dont ils ont besoin Métiers porteurs en transformation Alors qu ils constituent un creuset d emploi important, l évolution des compétences liées à ces métiers risque de fragiliser l emploi si elle n est pas anticipée Source : Cartographie emplois/compétences, Alixio/MDEF, 2011 Les métiers porteurs dans les filières cibles Services à la personne Employé de ménage à domicile Aide soignant à domicile Garde d enfant / Assistant maternel Auxiliaire de vie sociale Aide médicopsychologique Assistant informatique et/ou technique Accompagnateur à la mobilité Transports / logistique Bâtiment Grande distribution Cariste Maçon Étalagiste / Employé de libre service Conducteur routier de marchandises Préparateur de commandes Responsable d exploitation Agent d exploitation Agent de conditionnement Consultant logistique Couvreur Electricien Plombier Monteur en installations thermiques et climatiques Métiers de la fonction d étude et de gestion Hôte(sse) de caisse (à court/moyen terme) Télévendeur Animateur de vente 23

24 Axe 1 Rappel des principaux constats Des métiers insuffisamment attractifs dans les filières clés du territoire Métiers insuffisamment attractifs au regard du nombre d offres d emploi Magasinier Préparateur de commande Conducteur de transport de marchandises Poseur et restauration de couvertures Monteur de structures métalliques Secteur transports logistique Ratio de 2,4 demandes pour 1 offre d emploi Opportunités d emploi importantes : Métiers du magasinage et de la manutention Et métiers de la conduite de transport routier Secteur de la construction Ratio de 3,3 demandes pour 1 offre d emploi Les métiers du second œuvre semblent saturés contrairement à ceux de la conception et de l encadrement qui font l objet cependant de beaucoup moins d offres d emploi 4 sous secteurs clés Secteur du commerce Ratio de 2,1 demandes pour 1 offre d emploi Opportunités d emploi importantes : Métiers de la grande distribution et de la force de vente En revanche, les métiers du commerce non alimentaire et des prestations de confort sont saturés (vendeurs en habillement et articles de sport) Secteur des services à la personne et à la collectivité Ratio de 2,4 demandes pour 1 offre d emploi Opportunités d emploi importantes : Métiers de l action sociale, socio-éducative et socioculturelle En revanche, les métiers de l aide à la vie quotidienne semblent saturés Relation commerciale Téléconseil/télévente Animation de vente Mise en rayon libreservice Métiers de bouche (poissonnier, boulanger, etc) Educateur de jeunes enfants Intervention socioéducative

25 Axe 1 Enjeu et objectifs Face à ce constat, l enjeu est de produire une information plus adaptée aux besoins des acteurs économiques de la rendre plus accessible et d en faire un levier d orientation des jeunes en formations initiale, des salariés, des demandeurs d emploi et des entreprises afin qu ils puissent construire leur carrière ou mener leur activité en comprenant mieux le présent et en anticipant mieux l avenir Pour y parvenir, nous avons pour objectifs De donner aux Observatoire des Maisons de l Emploi une dimension métiers De décliner la cartographie métier / compétences en un outil interactif à disposition des entreprises et des actifs De développer l existant l outil G-AccES afin que l information fournie puisse porter sur des problématiques plus larges les petits déjeuners entreprises de la MDEMVS relatifs à la formation, au droit du travail, aux mesures pour l emploi ou aux politiques transversales du type plan sénior le salon de la mobilité et les «jeudis de l emploi» de la MDEMVS, sessions thématiques métiers à l intention des intermédiaires de l emploi, des entreprises et des salariés De trouver des voies nouvelles de diffusion de l information sur l emploi et les métiers D accroître l attractivité des secteurs et métiers porteurs par des actions de communication renforcées 25

26 Axe 1 Enjeu et objectifs L ensemble des actions et orientations proposées au sein de cet axe fera partie de l offre de services de l E-MC (Espace Métiers Compétences) dont la vocation est d organiser et de regrouper les actions d information et de sensibilisation des entreprises et des actifs sur les tendances territoriales de l emploi et des métiers L E-MC reste dans la lignée de l Axe 1 des MDE consistant en l observation et la connaissance du territoire L E-MC s appuiera sur trois outils existants et sur la future labellisation dans le cadre du Servie Public de l Orientation Les cartographies Métiers/Compétences Le Centre Associé Cité des Métiers La MDEF de Sénart a été labélisé Centre Associé Cité des Métiers La MDEMVS est en cours de labellisation (commission du 10 octobre 2011) Organisé en accueil permanent, il permet de délivrer des informations sur les métiers et les filières autour de 3 pôles (trouver un emploi, choisir son orientation et changer sa vie professionnelle). Il permet également de communiquer autour des métiers. Le 1 er niveau de G-AccES et l accueil des salariés de la MDEMVS 26

27 Axe 1 Objectif 1 : Donner une dimension Métier aux observatoires des MDE Les données statistiques concernant les métiers sont parcellaires et non traitées dans l observatoire L ensemble des données déjà produites devront être intégrées dans les travaux de l observatoire : enquête BMO / Travaux sectoriels réalisés (comme le rapport du cabinet Brigitte Croff sur les SAP) / Cartographies métiers/compétences produites par le cabinet Alixio / Données OREF / etc Par ailleurs, de nouvelles données devront être consolidées Sur la base des travaux de l AFPA Transition qui dans le cadre de l émergence d un observatoire des mutations économiques est chargé de produire des données sur les métiers Grâce à un partenariat que nous souhaitons établir avec l OREF qui détient des données croisées secteurs d activité / domaine professionnel (Code ROME) Par une évolution du conventionnement MDE / Pôle Emploi pour renforcer l offre de services et pouvoir disposer de données qualifiées et mises à jour régulièrement sur la rencontre offre / demande d emploi par métier (code ROME), et d autres données éventuellement pertinentes : VOIR FICHE ACTION N 1 Par le biais d un travail avec l INSEE sur l extraction de données locales, à partir de l Enquête Emploi par exemple Une autre voie est envisagée pour obtenir des données qualifiées : travailler avec un panel d entreprises locales qui constituerait un échantillon représentatif pour obtenir des données métiers quantitatives et qualitatives (sur le recrutement, la pyramide des âges, etc) Pour le moment ce serait trop prématuré car il faut que les entreprises y trouvent leur intérêt et soient fidélisées, et cela ne peut aller qu avec une offre de services en cours de construction Cette action est envisageable à moyen terme en continuité des Communautés Filières Métiers (VOIR FICHE ACTION N 10) Ces actions devront être menées en pleine cohérence avec les travaux réalisés pour l Observatoire UT 77 27

28 Axe 1 Objectif 1 : Donner une dimension Métier aux observatoire des MDE Fiche action 1 : Modifier la convention de partenariat avec Pôle Emploi Action : Modifier la convention de partenariat avec Pôle Emploi Descriptif de l action Objectifs de l action Conditions de mise en œuvre Porteurs Partenaires associés Calendrier prévisionnel Evaluation du coût / Mode de financement Indicateurs Suivi / Evaluation Amender la convention de partenariat avec Pôle Emploi afin d intégrer dans le traitement de l observatoire des données sur l offre et la demande d emploi par métier Favoriser l identification des métiers porteurs, des métiers fragilisés, ainsi que des métiers pour lesquels existent des difficultés de recrutement Etendre la convention de partenariat avec Pôle Emploi aux données métiers : stocks d offres et de demandes d emploi par code ROME notamment Réunir en comité restreint Pôle Emploi, CCI, MDE pour identifier les données utiles et transmissibles Définir un panier statistique annexé à la convention avec Pôle Emploi Rédiger un avenant à la convention Limiter ce traitement à certains secteurs. On pourrait reprendre les secteurs cibles du diagnostic territorial de l emploi et des compétences MDE / Pôle Emploi Ensemble des participants au Groupe Observatoire élargi Travaux collaboratifs avec Pôle Emploi et la CCI à la rentrée 2011 (octobre-novembre) Signature de l avenant à la convention avant la fin de l année 2011 Mise en œuvre dès le premier trimestre 2012 Prise en charge dans le cadre des travaux normaux de l observatoire Signature de l avenant Régularité de la transmission des données par Pôle Emploi 28

29 Axe 1 Objectif 2 : Décliner la cartographie Métiers/Compétences en un outil interactif Des cartographies métiers/compétences ont été réalisées dans le cadre du CEPT et sont disponibles en ligne sur le site de la MDEF de Sénart Elles permettent d identifier sur la base de données nationales, régionales et territoriales les métiers porteurs / fragilisés / en tension et en transformation dans des filières phares du territoire : Transport-Logistique / Services à la personne / Bâtiment / Grande distribution Telle qu elles existent aujourd hui ces cartographies constituent des outils de travail interne qui peuvent servir les réflexions des acteurs de l emploi et de la formation ainsi que de supports d animation pour des groupes de travail filière L objectif aujourd hui est d aller plus loin en élaborant un outil cartographique interactif à destination des entreprises et des actifs Il devra permettre aux entreprises de mieux identifier les évolutions de leurs métiers ainsi que les compétences dont elles ont ou auront besoin Il devra permettre aux actifs de mieux identifier la situation de leur métier, ainsi que leurs possibilités de mobilité au regard des compétences acquises sur le métier qu ils occupent ou ont occupé Cette ambition passe par la création d une plateforme informatique ouverte aux usagers qui mêlent information sur les tendances des métiers sur les opportunités de passerelles au regard des compétences des individus ainsi que sur les opportunités en termes d offres d emploi sur le territoire Et qui offre une triple entrée : par le territoire ; par le métier ; par les compétences 29

30 Axe 1 Objectif 2 : Décliner la cartographie Métiers/Compétences en un outil interactif Afin de commencer à formaliser l ingénierie de ce dispositif, la MDEF de Sénart a engagé avec Alixio et l AFPA Transition des réflexions sur le contenu de cette plateforme et son fonctionnement Il a été décidé qu un benchmark opérationnel serait réalisé par un prestataire externe afin de s appuyer sur les meilleures pratiques identifiées sur d autres territoires (Ex : ancien outil de cartographie territorialisée ANPE-ASSEDIC / Démarche «100 métiers en Languedoc Roussillon» / etc) Sur la base de ces travaux, un cahier des charges sera rédigé et validé par le Groupe de Travail Observatoire afin de sélectionner un prestataire informatique L ambition est de combiner Eléments qualitatifs sur les métiers : compétences liés aux différents métiers / passerelles possibles au regard des compétences acquises / formations disponibles sur le territoire pour atteindre tel métier ou pour passer de tel métier à tel autre Eléments quantitatifs : situation des métiers sur le territoire : porteur, en tension, fragilisé / nombre et localisation des offres d emploi Cette action nécessite la participation de nombreux autres acteurs : AFPA / Pôle Emploi / prestataire informatique / Place des métiers / etc Au sein du groupe de travail trois conditions de réussite majeures ont été identifiées : Réussir à faire le lien entre les aires de mobilité professionnelles et les aires de mobilité géographique Actualiser régulièrement la cartographie notamment grâce aux données de l Observatoire dans sa dimension Métier et de celles remontant des Communautés Filières Métiers (VOIR FICHE ACTION N 10) Doter la cartographie d une dimension prospective 30

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Groupe de travail Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Version du 5 décembre 2011 Présents Jérémy Houstraëte, Cabinet Alixio Didier Dugast, MDEF de Sénart Yannick

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Eurocommerce 15-09-2009 Sommaire Le contexte en France et pour le groupe Carrefour Présentation

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée

INFORM CONSEILLE, ACCOMPAGNE. Le Fongecif Franche-Comté. Un 1 er accueil de proximité. Une information générale et individualisée VOUS SOUHAITEZ ETRE ACCUEILLI, INFORM NFORME, ORIENTE, CONSEILLE, ACCOMPAGNE POUR EVOLUER PROFESSIONNELLEMENT LEMENT? Le Fongecif Franche-Comté Organisme accompagnateur de parcours professionnel Financeur

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP

CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP CATALOGUE DES PRESTATIONS HANDICAP 2014 / 2015 ACCOMPAGNEMENT DE LA GESTION DU HANDICAP EN ENTREPRISE Syn@pse Consultants 30 Avenue de la Paix 67000 STRASBOURG 03 88 35 10 14 Satisfaire l Obligation d

Plus en détail

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif?

EDEC. Méthodologie de travail. Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Mise en œuvre d une. Mardi 10 novembre 2009. Pour quel objectif? EDEC Contrat d Etude Prospectif - Comité Technique - Pour quel objectif? Avec quelle méthodologie? Démarche méthodologique globale Eléments d une méthodologie commune Mise en œuvre d une Méthodologie de

Plus en détail

Les politiques de l emploi et de la

Les politiques de l emploi et de la Les politiques de l emploi et de la formation professionnelle Qu est qu une politique de l emploi? Le chômage ayant souvent plusieurs causes, les politiques de l'emploi se sont multipliées dans de nombreuses

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle

Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle Analyse des Incidences liées à la mise en œuvre de la réforme de la formation professionnelle pour les ACI et propositions d actions Avril 2015 La loi

Plus en détail

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1

Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle. Année 2014 ANNEXE 1 Appel à propositions d'actions pour le Plan Local Pour L'Insertion et l'emploi de La Rochelle Année 2014 ANNEXE 1 THEME 1 Cahier des charges de la relation entreprise. MISSION DE PROSPECTION ET PLACEMENT

Plus en détail

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste».

Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers politique de la ville l offre de service «généraliste». CONTRIBUTION DE POLE EMPLOI Contrat de ville 2015-2020 Métropole Rouen Normandie Contribution écrite de Pôle emploi Pôle emploi met à disposition des demandeurs d emploi et des entreprises des quartiers

Plus en détail

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire?

Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Négocier la classification des emplois, pourquoi faire? Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire

Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui. Constat quantitatif. Le contenu du questionnaire Retour questionnaire État des lieux et besoins d appui ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Constat quantitatif 10 réponses sur 42

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos

GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos GPEC Territoriale Pétrochimie Pourtour Etang de Berre-Golfe de Fos Mise en œuvre du plan d action 2014-2015 1 Contexte 8 000 emplois Acteur majeur du développement et de la vie locale Culture industrielle

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets

Cahier des Charges en vue de consultation des prestataires dans le cadre d un appel à projets Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Industries de Santé Projet de renforcement des compétences dans les Industries de Santé - Action nationale Emploi / formation n 2.2 : Apport

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Avril 2014 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2014 Chiffres clés 2014 2 760 projets de recrutement sur le bassin d emploi

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif

Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Enjeux et problématiques du soutien à l emploi associatif Support de présentation - Animation n 1 Guide «Structurer une offre territoriale d accompagnement des petites et moyennes associations employeuses»

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions AGEFOS PME REUNION Appel à propositions SELECTION DE PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE Date: 07 FEVRIER 2012 Rédacteur: BRICE VIRGINIUS SOLENE BOISSEL Cet appel à propositions

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées

Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Tableau de Bord du Réseau Graine Midi Pyrénées Un outil de connaissance et de suivi du réseau EE de Midi Pyrénées Contexte / Enjeux : Le contexte actuel, dans lequel, l environnement prend une place de

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ Objectifs Doter le territoire d une offre de formation interentreprises adaptée

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 -

CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - CONVENTION CADRE D ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS PROFESSIONNELS INTER ENTREPRISES AVEC UN OBJECTIF DE SECURISATION DES PARCOURS - MODEL 69 - Proposée par : Le Pôle économique de l Ouest Lyonnais TECHLID

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises

Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Des consultants experts en ressources humaines au service des salariés et des entreprises Conseil Ingénierie Orientation Appui projet RH SOMMAIRE Présentation du CIBC 74 p. 3 Le Bilan de compétences p.

Plus en détail

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Maison de l emploi de Sénart «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Historique En octobre 2004, Création de l association Sénart Développement, «pour traiter ensemble des questions

Plus en détail