Dossier de. Claude Dossier de presse. 1 sur 7

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de. Claude MACENO communication@ @ac-martinique.fr. Dossier de presse. 1 sur 7"

Transcription

1 Jeudi 5 novembre 2015 Mobilisation contre le harcèlement à l école Dossier de presse Dossier de presse académique complémentaire au dossier de presse national Contacts réservés à la presse : Nathalie CHAMPLONG Claude MACENO Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 1 sur 7

2 LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT A L ÉCOLE Fait de violences répétées, verbales, physiques ou psychologiques, le harcèlement, souvent banalisé, a pourtant des conséquences graves sur les court, moyen et long termes pour les victimes et les auteurs : absentéisme, décrochage scolaire, sentiment de mal être, dépression, conduites suicidaires. Le harcèlement entre élèves était jusque récemment un sujet tabou. Le harcèlement a fait son entrée dans les programmes scolaires : il est un des thèmes pouvant être abordés dans le cadre de l enseignement moral et civique en cycles 2 et 3. C est en effet en primaire que le harcèlement débute. La prévention dès le plus jeune âge est indispensable. En parallèle, une campagne nationale pour encourager les victimes et témoins à sortir du silence est lancée. Cette campagne et les annonces s adressent prioritairement aux enfants de primaire et aux témoins car c'est dès le plus jeune âge qu apparaissent les premières situations de harcèlement. Au sein de l académie de la Martinique, les 2 référents harcèlement développent la politique ministérielle articulée autour de 4 axes : sensibiliser, prévenir, former, prendre en charge. Le numéro de téléphone national (qui fonctionne également en Martinique), le 3020, reçoit les appels évoquant toute situation de harcèlement entre élèves et permet une prise en charge individuelle rapide. Il est également possible d appeler sur le numéro mis en place dans l académie : ). En , le Plan Académique de Formation offre une formation aux personnels volontaires pour être personnes ressources dans leur bassin. Formés à la problématique du harcèlement, ils seront en capacité de proposer des plans de prévention efficaces au sein de leurs établissements. Ces plans de prévention mobiliseront les équipes, les élèves et leurs parents, les partenaires. La réflexion portera sur les sanctions/ punitions et la qualité de vie à l école. Calendrier : Le 5 novembre est décrétée journée nationale pour dire «Non au harcèlement». 1 er décembre : un séminaire académique en direction du personnel de l Education nationale Cette année, les établissements de la Martinique participeront à la troisième édition du prix «Mobilisons nous contre le harcèlement» : réalisation collective d une affiche ou d une vidéo accompagnée d un plan de prévention (participation possible jusqu au 26/01/2016). Une catégorie spéciale «harcèlement sexiste et sexuel» est proposée pour les participant.e.s de 4è 3è et lycées. Sites internet : Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 2 sur 7

3 RAPPEL DES ASPECTS JURIDIQUES DU HARCÈLEMENT Ce que dit la loi Le harcèlement moral (loi du 04 aout 2014) Article du code pénal: «Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de sess conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni d'un an d'emprisonnement et de d'amendee lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ont entraîné aucune incapacité de travail». 3 éléments sont constitutifs du harcèlement : La violence : celle ci est protéiforme. Elle peut être verbale, physique, morale et comportementale. Le jeune qui est délibérément mis à l écart dans sa classe subi une violence. Mais pour que cette violence soit considérée comme un acte de harcèlement, il faut encore d autres éléments. La répétitivité : il faut que l acte soit répété sur une longue période. L isolement : la victime subie un acte de domination, ellee est bien souvent dans l incapacité de se défendre. Et surtout, elle n ose pas parler de ses difficultés par peur qu on la brutalise plus encore. LES SITUATIONS DE HARCÈLEMENT DANS L ACADÉMIE Évolution des situations de harcèlement détectées dans l académie de la Martinique : : 58 situations connues du service social académique : 148 situations de harcèlement (dans 46 établissements du 2nd degré public). 37 situations de harcèlement repérées dans le cadre du dispositif harcèlement. Depuis la rentrée 2015 : 7 situations repérées au niveau du dispositif. Motifs du harcèlement pour 100 situations signalées : Motifs du harcèlement 5,,4 8,6 7,5 4,3 3, Apparence physique : 56% Origine ethnique : 12% Handicap : 8,6 % Sexiste : 5,4 % 12 Cyberharcèlement : 7,5 % Orientation sexuelle : 4,3 % Bon élève : 3,2% Situation familiale : 2 % Origine géographique : 1 % Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 3 sur 7

4 Caractériqtique du harcèlement : Se manifeste surtout par des insultes, des moqueries et des atteintes physiques Entraîne un phénomène de mal être chez les victimes préjudiciable au climat scolaire et à la qualité des études Un phénomène marqué par la loi du silence DES MESURES ACADÉMIQUES POUR LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT A L ÉCOLE 1 ère mesure : refondre les procédures depuis 2015 Le dispositif «stop harcèlement» #NAH Un numéro de téléphone national (3020) fonctionel en Martinique Un référent académique et un référent départemental Une nouvelle fiche de procédure Un courrier adressé aux établissements dès la première alerte Un protocole de traitement des situations modifié Un plan «prévention du harcèlement» dans chaque établissement 2 ème mesure : former les personnels Formation des référents académique et départemental Formation des équipes de bassins Séminaire académique «harcèlement» Formations en établissement 3 ème mesure : impliquer les élèves Le harcèlement : une action prioritaire du comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté CESC Projet : recrutement et formation d ambassadeurs collégiens et lycéens S appuie sur les dispositifs existants (élèves pairs, CVC, CVL) Piloté par le Délégué Académique à la Vie Lycéenne Elèves volontaires et encadrés par des adultes de l établissement Objectifs : o Former et sensibiliser les jeunes o Leur fournir des outils pour développer des projets en établissement Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 4 sur 7

5 o Les mobiliser dans la lutte contre le harcèlement 4 ème mesure : mobiliser les parents Impliquer les parents: mallette des parents, café des parents, espace parents, CESC Expérimenter le dispositif «parents vigilants» mené conjointement avec la Préfecture, les collectivités locales (Fort de France) et l académie de la Martinique: Dispositif de responsabilité collective et d implication des parents dans la prévention des incidents liés au harcèlement Repose sur une communication efficace établissements scolaires parents élèvescollectivités rectorat 12 établissements précurseurs. Cette expérimentation a vocation à être généralisée. Objectif 5: Le prix «mobilisons nous contre le harcèlement» Concours national soutenu avec la Mutuelle MAE Ouvert aux jeunes de 8 à 18 ans (écoles, collèges, lycées) Deux prix : l un pour le harcèlement ou le cyber harcèlement, un prix spécial pour le harcèlement sexiste ou sexuel Réalisation d une affiche ou d une vidéo Date limite d envoi au Rectorat : 29/01/ pour le projet académique retenu Sélection par le jury national : 01/04/ pour les projets nationaux retenus Objectif 6: Des ressources pour agir Vidéos Affiches Cahier d activités Fiches conseils (aux parents des victimes / aux parents des témoins / aux parents d'auteurs / aux victimes / aux témoins) Enseignement moral et civique LES ACTEURS OPÉRATIONNELS DE CE DISPOSITIF Cécile HUBERT, conseillère technique de service social auprès de la rectrice Franck DARTIAILH, proviseur à la vie scolaire, conseiller auprès de la rectrice Thivisiau ROHOU, délégué académique à la vie lycéenne, conseiller auprès de la rectrice LA JOURNÉE «NON AU HARCÈLEMENT» AU COLLÈGE EDMOND LUCIEN VALARD Catherine BERTHO LAVENIR se rendra au collège Edmond Lucien VALARD à l occasion de la journée nationale «Non au harcèlement» du 5 novembre Le dispositif autour des valeurs pour «bien vivre ensemble» au sein de son d établissement lui sera présenté. Tous les mois au collège Edmond Lucien VALARD une valeur républicaine est expliquée aux élèves. C est ainsi que le mois de novembre est placé sous le signe de l écoute et du respect au collège du Saint Esprit, permettant d inscrire les manifestations Journée nationale contre le harcèlement (5 novembre) et Journée internationale pour l élimination de la violence à l égard des femmes (25 novembre). Tout au long de l année des valeurs républicaines sont mises à l honneur chaque mois dans l établissement : Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 5 sur 7

6 Septembre : Engagement Octobre : Solidarité Novembre : Ecoute/ Respect Décembre : Laïcité Janvier : Travail Février : Politesse Mars : Egalité Avril : Coopération Mai : Liberté Juin : Réussite Au cours de cette matinée, la rectrice présentera les nouvelles procédures harcèlement et les ressources pédagogiques disponibles. Sera également lancé auprès de l ensemble des établissements le prix «mobilisons nous contre le harcèlement». PROCHAINS RENDEZ VOUS ACADEMIQUES DE LA LUTTE CONTRE LE HARCELEMENT A L ECOLE Formation des équipes de bassins le 17 novembre 2015 Séminaire académique «harcèlement» le 1er décembre 2015 Invitée : Johanna DAGORN, professeur des universités, Sociologue, Observatoire européen de la violence scolaire. Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 6 sur 7

7 Rectorat de la Martinique - Les Hauts de Terreville 7 sur 7

ou le 3020 (numéro national)

ou le 3020 (numéro national) Vendredi 04 novembre 2016 Dossier de presse Mobilisation contre le harcèlement à l école ou le 3020 (numéro national) Dossier de presse académique complémentaire au dossier de presse national Contacts

Plus en détail

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016

Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 Prix «Non au harcèlement» - règlement 3 ème édition 2015-2016 1 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement en milieu scolaire, le ministère de l Education nationale,

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE

DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE DIVISION DE L ORGANISATION SCOLAIRE PRIX «MOBILISONS-NOUS CONTRE LE HARCÈLEMENT» BIR n 5 du 28 septembre 2015 Réf : DOS 3 Le ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire»

APPEL À CANDIDATURES CONCOURS. PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» APPEL À CANDIDATURES CONCOURS PRIX NATIONAL «Ethique et Sport scolaire» Edito Le sport permet la diffusion de valeurs telles que le respect de l autre, la responsabilité ou encore la solidarité et contribue

Plus en détail

LE BILAN DES ACTIONS MISES EN ŒUVRE : ENQUÊTE ORCHESTRA Méthodologie Résultats : sensibiliser, prévenir, former, prendre en charge

LE BILAN DES ACTIONS MISES EN ŒUVRE : ENQUÊTE ORCHESTRA Méthodologie Résultats : sensibiliser, prévenir, former, prendre en charge Dossier du participant Vendredi 6 février 2015 SOMMAIRE ÉDITO L ACTION CONTRE LE HARCÈLEMENT À L ÉCOLE Un enjeu éducatif majeur : définition du harcèlement à l école Les chiffres du harcèlement en milieu

Plus en détail

Aide individualisée, aide personnalisée

Aide individualisée, aide personnalisée Aide individualisée, aide personnalisée Sujet d étude du stage international des inspecteurs en 2010 «Aide individualisée, aide personnalisée Comment les systèmes éducatifs des pays visités prennent- ils

Plus en détail

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT

1/ LES CARACTÉRISTIQUES DU CYBER-HARCÈLEMENT LE CYBER-HARCÈLEMENT Avec l utilisation massive des nouvelles technologies, le harcèlement entre élèves peut se poursuivre, voire débuter, en dehors de l enceinte des établissements scolaires. On parle

Plus en détail

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation

Prévention et gestion des risques psychosociaux. Ateliers de sensibilisation Ateliers de sensibilisation LE STRESS PROFESSIONNEL Le stress: définition «Le stress est la réaction d un individu face aux modifications, exigences, menaces de son environnement» Un état de stress survient

Plus en détail

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AXE 1 DÉVELOPPER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DU LYCÉE Informer sur l'offre de formation de notre établissement Favoriser les rencontres dans les collèges des chefs

Plus en détail

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire

Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Politique académique de lutte contre le décrochage scolaire Séminaire bi-bassins Antony - Vanves vendredi 28 novembre 2014 Comment s organise la lutte contre le décrochage scolaire dans l académie de Versailles?

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

- 1 - Formation ambassadeurs lycéens contre le harcèlement

- 1 - Formation ambassadeurs lycéens contre le harcèlement - 1 - Formation ambassadeurs lycéens contre le harcèlement Les équipes éducatives se forment aussi! Le 12 octobre 2015, un séminaire académique d une journée a réuni 182 participants (assistantes sociales,

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe

Table des matières. Table des sigles et des principales abréviations 9. Partie I. Les épreuves du concours externe Table des matières Remerciements 5 Préface 7 Table des sigles et des principales abréviations 9 Programme du concours externe 13 Partie I. Les épreuves du concours externe Chapitre 1 Maîtrise des savoirs

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

APPEL A PROJETS DRJSCS DES PAYS DE LA LOIRE BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME SPORT 2011

APPEL A PROJETS DRJSCS DES PAYS DE LA LOIRE BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME SPORT 2011 APPEL A PROJETS DRJSCS DES PAYS DE LA LOIRE BUDGET OPERATIONNEL DE PROGRAMME SPORT 2011 «Actions de prévention et de lutte contre les incivilités, les violences et les discriminations dans le sport» Date

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS!

SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! DOSSIER DE PRESSE SAINT DENIS, LE 13 FÉVRIER 2015 SNCF A LANCÉ LA PREMIÈRE ÉDITION DU CONCOURS «JEUNES CRÉA» : UN CONCOURS CITOYEN ET SOLIDAIRE POUR COLLÉGIENS ET LYCÉENS! L OBJECTIF : CRÉER LA POCHETTE

Plus en détail

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions!

Harcèlement : comment puis-je être aidé? Que peux-tu faire? Il faut en parler pour trouver des solutions! Conseils aux victimes : élèves de l école primaire Harcèlement : comment puis-je être aidé? Si, à l école, tes camarades se moquent de toi, te volent ou abîment tes affaires, te donnent des surnoms méchants,

Plus en détail

À L ÉCOLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

À L ÉCOLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL À PROJETS À L ÉCOLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Proposé par Société Générale, EDF en Alsace, l ADEME Alsace, la DREAL Alsace et l académie de Strasbourg. Cet appel

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

R è g l e m e n t 2 0 1 6

R è g l e m e n t 2 0 1 6 Teenagers Challenge R è g l e m e n t 2 0 1 6 Article 1 Objet TEENAGERS CHALLENGE est un tournoi de gestion organisé par l Académie de Poitiers, sous couvert du Ministère de l Éducation Nationale, en partenariat

Plus en détail

UIMM 26-07 ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT MORAL ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

UIMM 26-07 ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT MORAL ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français COMMUNIQUE DE PRESSE RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20 Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français Cette année, elle sera célébrée le vendredi 17 octobre à l Institut Français de Bobo-Dioulasso

Plus en détail

01 55 55 33 35 - sandrine.bonnamich@education.gouv.fr. Contact Sandrine Bonnamich - MENESR

01 55 55 33 35 - sandrine.bonnamich@education.gouv.fr. Contact Sandrine Bonnamich - MENESR 12 PAGES-148,5X210 MONTAGE 12/10/06 19:18 Page 1 Contact Sandrine Bonnamich - MENESR 01 55 55 33 35 - sandrine.bonnamich@education.gouv.fr Conception Delcom / Parties Prenantes / DCS Conception Delcom

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor Janvier 2013 Contexte et objectifs généraux Le Programme

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Projet de cahier des charges

Projet de cahier des charges Projet de cahier des charges Appel à candidatures d organismes de formation portant sur la mise en œuvre des formations «La prévention des risques professionnels dans l économie sociale et solidaire :

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD La Mutualité Sociale Agricole (MSA), lance un appel à projets sur les départements de l Aude et des Pyrénées Orientales dans le cadre des objectifs

Plus en détail

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015 Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles «ça veut dire non!» Dossier de presse 17 novembre 2015 Dossier et visuels à télécharger sur : www.caveutdirenon.ch 1 Contenu Communiqué de presse...

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

GESTION DES SITUATIONS DE

GESTION DES SITUATIONS DE PROTOCOLE DE GESTION DES SITUATIONS DE CRISE EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET ÉCOLES CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL DE GESTION DE CRISE 21A Bd Lamartine 22000 Saint-Brieuc - ( 02 96 62 18 65) Inspection

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves

Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Mise en place d une action de prévention Lutte contre le harcèlement entre élèves Objectif général : Dans cette séance de prévention, il s agit de sensibiliser les élèves au harcèlement afin d'éviter la

Plus en détail

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr & 17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr 1 Prévenir les risques psychosociaux : le rôle des représentants du personnel Risques psychosociaux : de

Plus en détail

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale des collectivités locales SDELFPT Bureau FP3 Paris, le NOTE D'INFORMATION relative à la mise en œuvre, dans la fonction publique

Plus en détail

Journée nationale «NON AU HARCELEMENT» - 1 -

Journée nationale «NON AU HARCELEMENT» - 1 - - 1 - SOMMAIRE Harcèlement?... 4 Quels sont les chiffres?... 4 L action du ministère de l éducation nationale... 5 Une méthode pour agir sur le harcèlement : l'amélioration du climat scolaire.. 6 Les acteurs

Plus en détail

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Dr Zoe Moody, Haute école pédagogique du Valais Prof. Philip Jaffé, Institut universitaire Kurt Bösch Objectifs de

Plus en détail

Cycle 2. Cned - Académie en ligne

Cycle 2. Cned - Académie en ligne Cycle 2 Cycle 2 Manuel Auteur Emmanuelle Rodriguez Professeure des écoles Coordonnateur de l équipe rédactionnelle Pascal Lalanne Inspecteur de l éducation nationale Expert Martine Safra Inspectrice générale

Plus en détail

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire»

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Séminaire «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Lycée du Haut Val de Sèvre Saint Maixent l École 16 avril 2014 Cette action est cofinancée par l union européenne Bilan du séminaire Contexte

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013

LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le mardi 9 avril 2013 LE PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE ORLEANS-TOURS 2013 Le programme annuel de prévention 2013 pour l académie d Orléans-Tours a été rédigé en s appuyant sur les orientations

Plus en détail

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS

VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS DOSSIER DE PRESSE 19 JANVIER 2012 VERSAILLES, ACADEMIE NUMERIQUE: EXPERIMENTATION, INNOVATIONS, PROJETS Rectorat de Versailles 3, boulevard de Lesseps 78017 Versailles cedex Première académie de France,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Une situation de crise trouve son origine dans 2 types d événements la répétition d actes, pas d une gravité exceptionnelle,

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de la population âgée et des personnes handicapées Service de la population âgée 3e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 9 juillet 2015 OBJET : PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

Intégration : la limite est dépassée Faut faire plus qu en parler!

Intégration : la limite est dépassée Faut faire plus qu en parler! Intégration : la limite est dépassée Faut faire plus qu en parler! Le chemin parcouru L intégration des élèves en difficulté en classe régulière est une priorité pour la Fédération des syndicats de l enseignement

Plus en détail

La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres

La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres SOMMAIRE Édito de la ministre La lutte contre le harcèlement à l école : un enjeu éducatif majeur Identifier le harcèlement à l école Un constat et des réponses en chiffres Les 4 axes de la lutte contre

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015

PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015 PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015 I. CONTEXTE En application de la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 et par délibération n 2005/013 du Conseil d Administration du

Plus en détail

Atelier : Cyberharcèlement, d accès et usages d Internet auprès des jeunes. Claire Piguet

Atelier : Cyberharcèlement, d accès et usages d Internet auprès des jeunes. Claire Piguet Atelier : Cyberharcèlement, moyens d accès et usages d Internet auprès des jeunes Journée cantonale de formation des médiatrices et des médiateurs scolaires du canton de Vaud Claire Piguet Plan Usage d

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROJETS D ACTIONS EDUCATIVES (PAE) (AAE)

APPEL A PROJETS PROJETS D ACTIONS EDUCATIVES (PAE) (AAE) POLE ECONOMIE FORMATION ET COHESION SOCIALE ------------------------------- DEPARTEMENT EDUCATION ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ------------------------------- SERVICE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE APPEL A PROJETS

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php Cahors, le 29/06/2015 L Inspecteur d Académie Le Directeur académique des services de l Education nationale du Lot A Mesdames et Messieurs les directeurs des écoles du Lot Mesdames et Messieurs les personnels

Plus en détail

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives

L ONISEP. Des services en appui des politiques éducatives L ONISEP Des services en appui des politiques éducatives Le Webclasseur orientation Les enjeux Outils, médiatisation et médiation http://archives.enfa.fr/autoformation/rub-comm/pdf/debon.pdf Claude Debon,

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE La Lutte contre le Décrochage Une priorité inscrite au CPRDFP 2011-2014 «3. La prévention et le traitement des sorties du système éducatif

Plus en détail

LA POLITIQUE DOCUMENTAIRE DU LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES (2015-2018)

LA POLITIQUE DOCUMENTAIRE DU LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES (2015-2018) LA POLITIQUE DOCUMENTAIRE DU LYCEE FRANÇAIS ANNA DE NOAILLES (2015-2018) Le projet d établissement poursuit quatre objectifs prioritaires : - Favoriser la réussite de chacun des élèves dans le cadre d'un

Plus en détail

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant le

Plus en détail

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE Présentation d un dispositif pour une Education au Développement Durable Pour informer Faire le point Echanger Développer des projets 1 PARCE QUE LES DOCUMENTALISTES

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce

3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce 3 ème plan autisme : Point d étape, un an après son annonce «Le 3 ème plan autisme vise à répondre à la faiblesse criante de la prise en charge de l autisme en France tout en laissant le choix aux familles

Plus en détail

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP»

Première édition du Prix Chorum «MUSIQUE ET HANDICAP» Appel à prix - Dépôt des candidatures jusqu au 25 février 2011 «Développer et favoriser des initiatives en vue de faciliter l ouverture des pratiques musicales aux personnes en situation de handicap» «Toute

Plus en détail

Cahier des charges APJ 2015 2016 15 ème édition

Cahier des charges APJ 2015 2016 15 ème édition Pour tout renseignement : MSA Loire-Atlantique Vendée Service Communication Vie Mutualiste 33 Boulevard Réaumur 85933 LA ROCHE SUR YON Cedex 9 Correspondante : Cécile Mariette Tél : 02.51.36.89.78 Mail

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr

BAAS. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.aero-baas.fr BAAS b o r d e a u x a q u i t a i n e a é r o n a u t i q u e & s p a t i a l présentation de l entreprise Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière

Plus en détail

(CHSCT)? Rôle du CHSCT

(CHSCT)? Rôle du CHSCT Le Comité d'hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT)? Des points de repères pour y voir plus clair Attention, les échéance de renouvellement des membres du CHSCT, contrairement aux autres

Plus en détail

OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015

OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015 OUVRIR LES POSSIBLES 2014-2015 Les partenaires 2012-2014 L Afev, 23 ans d actions solidaires Association loi 1901 créée en 1991 1er réseau d étudiants bénévoles de France (7500) Agréée Jeunesse et Éducation

Plus en détail

GT 14 personnels d orientation

GT 14 personnels d orientation GT 14 personnels d orientation Fiche 4 Recrutement et formation des psychologues de l éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leur

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie

Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie Plan d action des médecins et infirmier(e) de l académie 1 Le cap fixé : - le projet académique 2011-2015 - et sa lecture par et pour l action des médecins et infirmier(e)s de l E.N Deux postulats : Le

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL

BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL BAAS BORDEAUX AQUITAINE AÉRONAUTIQUE & SPATIAL PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE Association loi 1901, BAAS (BORDEAUX AQUITAINE AERONAUTIQUE ET SPATIAL) fédère toute la filière aéronautique, spatiale et défense

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015

REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015 REGLEMENT DU CONCOURS DE COURT METRAGE «LA REDUCTION DES DECHETS SE FAIT UN FILM» 2014/2015 Article 1 : OBJET DU CONCOURS Dans le cadre du Plan Départemental de Prévention des Déchets, le Conseil Général

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Contact. Evelyne SANS - Responsable du Pôle Formation - 05 62 87 43 49 contact@loisireduc.org - www.loisireduc.

FORMATION CONTINUE. Contact. Evelyne SANS - Responsable du Pôle Formation - 05 62 87 43 49 contact@loisireduc.org - www.loisireduc. FORMATION CONTINUE PROGRAMME Octobre 2010 - juin 2011 Contact Evelyne SANS - Responsable du Pôle Formation - 05 62 87 43 49 contact@loisireduc.org - www.loisireduc.org FORMATION CONTINUE Programme 2010-2011

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon

Evaluateur du projet : Observatoire régional de la santé en Languedoc-Roussillon Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 RÉDIGÉE PAR

Plus en détail