LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS"

Transcription

1 Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol

2 Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de morts chaque année. Il est à l origine de 30 % des cancers du poumon, ce qui représentent personnes qui décèdent tous les ans d un cancer au poumon à cause du tabac. Les cancers des lèvres, de la bouche et de la gorge, le cancer du pancréas, les cancers de la vessie ainsi que celui du col de l utérus sont eux aussi liés au tabagisme. Il entraîne également des problèmes cardio-vasculaires, des angines, des bronchites, ainsi que des leucémies en particulier chez l enfant. On sait aujourd hui que chaque cigarette inhalée enlève 6 minutes à la vie d un individu et qu en France le tabac est responsable d un décès sur 10! Pourtant il y a encore énormément de fumeurs dans le monde! De plus la nicotine provoque des troubles de la vigilance qui peuvent être néfastes à la pratique de certains sports. Mais qu elles sont les conséquences du tabac sur les sportifs? Plan de l exposé : I. Dangers connus du tabac II. Responsables essentiels III. Tabac et Sport IV. Les sportifs sont moins nombreux à fumer V. Sportifs et tabac : des comportements plus complexes VI. Les sportifs : conscient des effet du tabagisme VII. Les irritants Conclusion générale Annexe (bibliographie, documents )

3 I. Dangers connus du tabac Le cancer de la bouche, des joues, des lèvres, de la langue, des gencives, de la gorge, du larynx, de la trachée, des bronches et des poumons en général ; Les maladies des artères et du cœur ; La diminution de la circulation sanguine ; La bronchite chronique. II. Responsables essentiels La nicotine: Ses effets principaux se manifestent sur le système nerveux (nausées, sueurs froides de la 1 ère cigarette), mais surtout sur l appareil circulatoire. Elle provoque une accélération du cœur de 15 à 20 pulsations par minute, une augmentation de la tension artérielle, de 1 à 2 mm de mercure. Elle est, ce qui est beaucoup plus grave, un facteur de rétrécissement des petites artères, à l origine d accidents vasculaires, cardiaques et cérébraux.. Le gaz monoxydes de carbone (CO) : Il est aussi très diffusible et passe directement dans le sang. Ses effets sont comparables à ceux d une fuite de gaz. Il se combine dans le sang à l hémoglobine, pour former la carboxyhémoglobine. Il en résulte une diminution de l apport d oxygène au sang et aux organes de notre corps, une sous oxygénation, entraînant un risque d accidents graves au cours de l effort physique. Les substances irritantes : Ils provoquent une agression de tout l arbre respiratoire : la gorge est rouge tapissée de sécrétions. Les cils vibratiles de la muqueuse respiratoire sont paralysés par une dose de fumée de tabac : une seule cigarette suffit à bloquer les cils vibratiles pendant 4 jours. Les cellules de défense de l appareil respiratoire sont bloquées ou diminuées. Il en découle un encombrement des voies respiratoires et une diminution des défenses de l appareil respiratoire contre l infection et les autres polluants de l atmosphère.

4 III. Tabac et sport Le tabac provoque une augmentation du rythme cardiaque du repos (pouls élevé) accompagnée d une augmentation de la pression artérielle maximale et minimale. Ceci provoque un gène chez le sportif dont le pouls au repos doit être le plus bas possible et la tension artérielle stable. La nicotine provoque des troubles de la vigilance qui peuvent être néfastes à la pratique de certains sports où l attention est importante (sports de combat, danse, sport mécaniques). Pendant la traversée des muscles en plein effort, le sang reçoit les déchets de l activité musculaire. La température des muscles est élevée, ils produisent du gaz carboniques et des acides. Le fumeur présente une résistance anormalement élevée de l air dans les poumons, par diminution de calibre des bronches et des bronchioles. IV. Les sportifs sont moins nombreux à fumer Selon le baromètre Santé 2000, les fumeurs réguliers (au moins 1 cigarette par jour) ne représentent que 24,3% de la population des sportifs, contre 31,2% pour les non sportifs. Les différences de comportement tabagiques liées au sport concernent également le niveau de consommation : les gros fumeurs (plus de 10 cigarettes par jour) sont moins nombreux chez les sportifs. Les différences sont encore plus flagrantes chez les plus jeunes. Une étude a montré qu entre 12 et 24 ans, les sportifs licenciés sont 3 fois moins nombreux à fumer que les non sportifs. Leur consommation de tabac est également deux fois moins importante. V. Sportifs et tabac : des comportements plus complexes De manière générale, plus le niveau de compétition est élevé, moins la prévalence de tabagisme et le niveau de consommation sont importants. Ce constat varie toutefois selon les disciplines. Les personnes pratiquant des sports individuels fument moins. Les sports qui nécessitent d importantes dépenses énergétiques (les disciplines d endurance, la course ) sont également moins soumis au problème du tabagisme. La raison ici semble simple : ces disciplines demandent un

5 niveau de performance extrêmes, totalement incompatibles avec la cigarette. Au contraire, les sports collectifs masculins comptent une part importante de fumeurs, y compris à un haut niveau : les résultats dans ces disciplines dépendent en grande partie des capacités techniques et tactiques des sportifs et peut-être moins de la performance physique individuelle. VI. Les sportifs : conscients des effets du tabagisme Néanmoins prés d un fumeur sur deux a déjà ressenti, au cours ou après un effort, des effets qu il attribue à sa consommation de tabac. Les effets les plus souvent cités par les sportifs fumeurs sont : une récupération anormale (66%), une baisse des performances (27%), des douleurs inhabituelles (9%). Plus le niveau de compétition est élevé, plus la conscience des effet négatif du tabac sur les performances sportives est forte. D ailleurs, 43% des sportifs fumeurs diminuent ou cessent leur consommation de tabac en période compétitive. Le ressenti des effets est enfin étroitement lié à l importance du tabagisme : 27% des fumeurs de moins de 5 cigarettes par jour ont déjà expérimenté les conséquences négatives du tabac sur leur condition physique, contre 51% des sportifs fumant 6 à 14 cigarettes et 72% des sportifs consommant plus de 15 cigarettes. VII. Les irritants Les irritants sont la cause de la bronchite chronique qui a des conséquences chez le sportif. En effet le fumeur présente une résistance anormalement élevée à l entrée de l air dans les poumons, par diminution de calibre des bronches et des bronchioles (petites bronches), comme dit plus tôt dans cet exposé. Ainsi pour recevoir une bonne quantité d air en un temps donnée, les muscles respiratoires de fumeur devront accomplir un travail plus important pour vaincre cette résistance. Les muscles ventilatoires du fumeur travailleront tellement plus que chez le non fumeur, qu il leur faudra (pour leur propre travail) de 2 à 4 fois plus d oxygène. Cet oxygène utilisé pour les besoins des muscles respiratoires va forcément manquer aux muscles qui sont utilisés pour le sport (membres).

6 Conclusion : D après toutes les recherches effectuées, la consommation du tabac est très nocif pour le sportifs. Elle provoque donc plusieurs défaillances du système respiratoire tel que une augmentation du rythme respiratoire etc... De plus, la consommation du tabac à longs termes peut entraîner la mort prématurée du consommateur. On constate donc que le tabagisme (chez les sportifs) diminue plus ou moins les performances des sportifs, ce qui les incite au bout d un certain temps de vouloir diminuer leur consommation de tabac ou tout simplement de vouloir arrêter de fumer. ANNEXE : Bibliographie : - Les dangers du tabac - Drogues et dépendances - Pour une prévention de l usage de substances cancérigènes - (rubriques tout savoir sur le tabac)

7 Documents : (Anonyme, Dessin ironique)

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2

Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Par Alexandre Seringes et Rémi Pelletier 5 ème 2 Mais pourquoi tous ces gens fument ils? Pourquoi n arrêtent ils pas tout simplement de fumer? Qu est il caché dans la cigarette? Mystère! La cigarette est

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment?

Arrêter de FUMER. Pourquoi et comment? Arrêter de FUMER Pourquoi et comment? Par Dr. Alex Barbey Illustrations par Helbé 2010 1 Les dangers du tabac Le tabac, utilisé en Amérique, fut introduit en Europe au cours du 16 ème siècle. Il était

Plus en détail

Tabagisme et pratique sportive

Tabagisme et pratique sportive Tabagisme et pratique sportive Colloque sport/prévention/santé 2014 20 novembre 2014 Dr Fabien PEYROU, Médecin Addictologue, Médecin du Sport Antenne Médicale de Prévention du Dopage d Aquitaine AMPD CHU

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE. L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration)

CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE. L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration) CHAPITRE 2 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL RESPIRATOIRE L ENRICHISSEMENT DU SANG EN DIOXYGENE (la respiration) Comment le sang est-il approvisionné en dioxygène? Hypothèses : ce sont les poumons qui

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique Lesevragetabagique M arrêter,j ypense,maisilmefaudradel aide! Voussongezàarrêterdefumer,etnousvousenfélicitonscarc estunepremièreétapeimportante quevousavezsûrementmisdutempsàfranchir!mais,voushésitezencore.

Plus en détail

La fumée du tabac tue Protégez-vous!

La fumée du tabac tue Protégez-vous! La fumée du tabac tue Protégez-vous! Ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie Mai 2011 Le tabac tue plus de 5 millions de personnes par an. Le tabac est la deuxième cause de décès évitable dans

Plus en détail

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème

Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène. Contrat-élève 5 ème Chapitre 2 : l approvisionnement en dioxygène Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement

Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Et si j arrêtais de fumer... Mon livret d accompagnement Madame, Monsieur, Vous avez décidé de diminuer votre consommation de tabac ou d arrêter de fumer. L équipe de l UCSA est là pour vous aider et répondre

Plus en détail

LES MEFAITS DU TABAC

LES MEFAITS DU TABAC PHARMACIE RIVE SUD Centre Commercial Rive Sud 49610 MURS ERIGNE Tél : 02 41 57 76 90 LES MEFAITS DU TABAC Le tabagisme est responsable de 66 000 morts par an en France,c'est à dire l'équivalent d'un boeing

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

ADDICTIONS : LE TABAC

ADDICTIONS : LE TABAC COLLÈGE : CINQUIÈME, SVT ET EPS Objectifs SVT et EPS Sensibiliser les élèves à la toxicité du tabac. Établir un lien entre pratique physique, gestion de sa vie physique et préservation de son capital santé.

Plus en détail

Prévention du tabagisme en milieu sportif

Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention du tabagisme en milieu sportif Prévention des dépendances en milieu sportif 30 mai 2015, Lausanne Claudia Véron Chargée de projet CIPRET-Vaud Un programme des Quelle est la consommation de tabac

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

Qu est-ce que le cancer?

Qu est-ce que le cancer? Qu est-ce que le cancer? Pierre-Hugues Fortier Oto-Rhino-Laryngologie Oncologie Cervico-Faciale 3 avril 2012 Le cancer Au Québec 100 nouveaux cas par jour 50 morts par jour A travers le monde 1 nouveau

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME. SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE TABAGISME SylvieThenard@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires. www.ffaair.org 66 Boulevard Saint-Michel - 75006 PARIS Tél. :

Plus en détail

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative

Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Fumer tout en étant enceinte, cela vous interpelle? Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Se libérer de son tabagisme? Plus de 2.400.000 personnes ont déjà réussi à arrêter... Pourquoi

Plus en détail

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP IV 1 QUELQUES DEFINITIONS IV 2 L ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE IV 2.1 STRUCTURE DE L ATP IV 2.2 ROLE DE L ATP IV 2.3 SYNTHESE DE L ATP IV 2.3.1 CATABOLISME DU

Plus en détail

Évaluer sa préparation à cesser de fumer

Évaluer sa préparation à cesser de fumer MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Évaluer sa préparation à cesser de fumer Aperçu de la trousse Vous songez à cesser de fumer? Félicitations! En tant

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Activité 3 Et demain?

Activité 3 Et demain? annexe 1 : Interprétation des résultats La concentration du gaz CO est mesurée : en ppm (parties par million) De 0 à 5 ppm De 6 à 9 ppm De 10 à 18 ppm De 19 à 34 ppm Non Fumeur Soit entrée récente dans

Plus en détail

Propriétés chimico toxicologiques de l acrylonitrile et implications médicales d une exposition

Propriétés chimico toxicologiques de l acrylonitrile et implications médicales d une exposition Propriétés chimico toxicologiques de l acrylonitrile et implications médicales d une exposition Prof. Dr Benoit Nemery KU Leuven Prof. Dr Christophe Stove UGent Acrylonitrile : propriétés chimiques Formule

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique.

Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Corps humain et santé : l exercice physique. Partie 1 : l adaptation physiologique lors d un effort physique. Au cours de l activité physique, les muscles ont des besoins accrus. La couverture de ces besoins

Plus en détail

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie

Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange. Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Résultats de l'enquête sur le tabac au Collège René Cassin de Guénange Réalisé par une infirmière préparant le DIU de Tabacologie Cette enquête a été réalisée la semaine du 08/03/2010 au 12/03/2010 auprès

Plus en détail

Le sportif face aux substances psychoactives. CMBCS 7 juin 2011. M. Walter

Le sportif face aux substances psychoactives. CMBCS 7 juin 2011. M. Walter Le sportif face aux substances psychoactives CMBCS 7 juin 2011. M. Walter Plan A. Les incontournables : tabac, cannabis, alcool B. L arrêt sportif : une période de vulnérabilité CMBCS 7 juin 2011. M. Walter

Plus en détail

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud,

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud, Les idées reçues ADIJA oct 2012 Dr C Renaud, La pollution de l air est plus mauvaise pour la santé que la fumée de tabac! VRAI - FAUX FAUX La fumée est le champion des polluants, avant les moisissures

Plus en détail

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1

EFFETSSURLASANTÉ. 1 er décembre 2015 1 EFFETSSURLASANTÉ 1 er décembre 2015 1 Risques liés aux activités de soudage Risque oculaire Rayonnement Champ électromagnétique Incendie Chaleur Explosion Projections Choc électrique Fumées T.M.S. Bruit

Plus en détail

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental PASS BIEN-ETRE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE EN CHAMPAGNE-ARDENNE Document expérimental Le PASS Bien-Etre Aidez-nous a prendre soin Tête et cou Bras gauche Bras droit Buste et dos Main Droite

Plus en détail

Le tabagisme. en Guadeloupe Données disponibles en 2016

Le tabagisme. en Guadeloupe Données disponibles en 2016 Le tabagisme en Guadeloupe Données disponibles en 2016 Contexte national Les effets néfastes du tabac ont été démontrés pour la première fois dans les années 1950 aux États-Unis d Amérique et en Grande-Bretagne.

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME

EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME PARTIE I : Respiration Chapitre 3 : Pathologies respiratoires EXERCICE : CONSÉQUENCES DU TABAGISME Objectifs : Identifier les principaux constituants de la fumée de tabac Expliquer les conséquences de

Plus en détail

le Tabagisme Passif brochure d'information

le Tabagisme Passif brochure d'information le Tabagisme Passif brochure d'information Si près des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs

Plus en détail

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE

LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE RAPPEL PHYSIOLOGIQUE LE CANCER Causes de décès - Nombre de décès - Taux comparatifs - Survie à 5 ans Nombre de décès (Sénat) La France se caractérise par une mortalité encore excessive avant 65 ans

Plus en détail

Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer?

Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer? IFSI DE SELESTAT Sélestat IFSI on s arrêtait de fumer? Le tabac et moi SOMMAIRE : Le tabac et moi - La cigarette c est: - Si j arrête qu est ce qu il se passe? La cigarette c est:: Du chlorure de méthyle,

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES?

LES CIGARETTES LÉGÈRES SONT-ELLES MOINS NOCIVES? LS IGATTS LÉGÈS SONT-LLS MOINS NOIVS? Journaliste : M. D. Duterte VM productions, 1999 Durée : 01 min 9 s Ainsi donc, les fumeurs qui se donnaient bonne conscience en fumant des cigarettes légères ont

Plus en détail

Effets des hormones sur la glycémie du rat

Effets des hormones sur la glycémie du rat UNIVERSITE MONTPELLIER II Sciences & Techniques du Languedoc Licence Biologie des Organismes Travaux Pratiques de Physiologie Animale : Effets des hormones sur la glycémie du rat . La glycémie est une

Plus en détail

Chicha, agréable à fumer

Chicha, agréable à fumer Chicha, agréable à fumer Savoir Bon à savoir L utilisation de la chicha s est considérablement développée en France ces dernières années. Les bars à chicha fleurissent dans nos villes, et de plus en plus

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1 Module 3 Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Module 1 Santé et équilibre de vie Module 2 Alimentation et santé Module 4 Sexualité et prévention Module 5 Protection du consommateur

Plus en détail

Etirement musculaire Renforcement musculaire

Etirement musculaire Renforcement musculaire Etirement musculaire Renforcement musculaire Pourquoi? Quand un muscle est fortement sollicité, il a tendance à se raccourcir et à rester dans sa position courte. Cette rétraction entraîne un déséquilibre

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Sources : Pr B. Dautzenberg

Sources : Pr B. Dautzenberg LA TABAGISME PASSIF «Second hand tobacco» Sources : Pr B. Dautzenberg Définitions «Inhalation involontaire par un sujet nonfumeur de la fumée dégagée dans son voisinage par un ou plusieurs fumeurs» (Pr

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

Respect your Future Tobacco Kills

Respect your Future Tobacco Kills www.coolandclean.ch Respect your Future Tobacco Kills Image : Keystone 1 Le tabac est toxique Vrai Le tabac contient de la nicotine, une substance que l on trouve surtout dans la plante de tabac et, en

Plus en détail

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon

Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Statistiques Canadiennes sur le Cancer, et HMR sur le poumon Bernard Fortin Mars 2014 Source: Comité consultatif de la Société canadienne du cancer : Statistiques canadiennes sur le cancer 2013. Toronto

Plus en détail

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Tabac au féminin 24.05.12 N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Consommation de tabac chez la femme Dans la population féminine française générale (15-85 ans) en 2010: - 27,9% fument - Parmi

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

LE TABAC. I/ Historique découverte par Colomb 1976 : Loi Veil 1991 : Loi Evin

LE TABAC. I/ Historique découverte par Colomb 1976 : Loi Veil 1991 : Loi Evin LE TABAC I/ Historique découverte par Colomb 1976 : Loi Veil 1991 : Loi Evin II/ Epidémiologie 60 000 décès 1 femme enceinte sur 5 fume 70% des non fumeurs se disent gênés par la fumée de cigarettes la

Plus en détail

Le risque alcool et autres addictions

Le risque alcool et autres addictions - 2 - Préambule La consommation globale d alcool en France est en baisse continue depuis 40 ans. Néanmoins l alcool est responsable de 45 000 décès par an. Les ventes de tabac ont régulièrement décliné

Plus en détail

Conseils pour une bonne pratique du badminton

Conseils pour une bonne pratique du badminton Conseils pour une bonne pratique du badminton Sommaire 1 L'échauffement... 2 1.1 Ce qu'il faut savoir sur l'échauffement... 2 1.2 Objectifs de l'échauffement... 3 1.3 Formes d'échauffement... 3 1.4 Exercices

Plus en détail

Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée?

Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée? Que savez-vous au sujet du tabac sans fumée? Encerclez une réponse 1. Le tabac sans fumée améliore la performance des athlètes. V F 2. Les compagnies de tabac disent toujours la vérité dans leurs annonces

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME

SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. Tabac-info-service.fr SITES DE LUTTE CONTRE LE TABAGISME I. TABAC-INFO-SERVICE.FR http://www.tabac-info-service.fr/ Site du Ministère de la Santé et de l Inpes (Institut national de prévention et d

Plus en détail

PROGRAMME TROISIEME ANNEE

PROGRAMME TROISIEME ANNEE PROGRAMME TROISIEME ANNEE 117 heures (minimum) Plus une pratique personnelle d au moins 140 heures est souhaitable - COURS 1-3 ème Objectifs de la troisième Rédaction d une fiche patient Réflexions à propos

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 Pour cette matinée, nous débutons avec la distribution d un document sur le système de santé français, sur les actions du Conseil Général en faveur de la santé.

Plus en détail

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004

Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 2003-2004 OBSERVATOIRE DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL BRUXELLES OBSERVATORIUM VOOR GEZONDHEID EN WELZIJN BRUSSEL Statistiques de mortalité en Région de Bruxelles-Capitale 23-24 2 8 Commission communautaire commune 2 COLOPHON

Plus en détail

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique.

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Chapitre 3 : Fonctionnement cardiaque et circulation sanguine. Nous avons vu qu au cours d un effort, on observait une augmentation du débit ventilatoire.

Plus en détail

TABAC et GROSSESSE. GEN 10 mai 2007

TABAC et GROSSESSE. GEN 10 mai 2007 TABAC et GROSSESSE GEN 10 mai 2007 17% à 25%des femmes fument pendant leur grossesse 125 000 à 200000 foetus /an exposés aux effets nocifs du tabac. Principaux constituants du tabac + 4 000 substances

Plus en détail

SEMAINE NATIONALE DU CROSS 2008 THEMATIQUE 2008 : TABAC, SPORT ET SOUFFLE

SEMAINE NATIONALE DU CROSS 2008 THEMATIQUE 2008 : TABAC, SPORT ET SOUFFLE SEMAINE NATIONALE DU CROSS 2008 THEMATIQUE 2008 : TABAC, SPORT ET SOUFFLE Vous organisez un cross lors de la Semaine Nationale du Cross 2008? Vous souhaitez participer au thème «non au tabac» associé?

Plus en détail

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3

Plus en détail

Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés

Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés Avertissement général présent sur la face la plus visible des paquets de produits du tabac destinés à être fumés (cigarettes, tabacs à rouler, cigares) Aujourd'hui dans le monde, la consommation de tabac

Plus en détail

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement

PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement PARTIE II : RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : L Homme confronté aux microbes de son environnement I- Les microbes dans notre environnement Qu est-ce qu un microbe? Où se trouvent-ils?

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale

UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC. D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale UNIVERSITE MONTPELLIER II SCIENCES & TECHNIQUES DU LANGUEDOC D.E.U.G. Sciences et Vie S.B.N. Physiologie Animale TP1 : Le système cardio-vasculaire et respiratoire FONTAINE Lionel RADONDY Yoan Groupe :

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

Arrêter de fumer Stop Smoking. Insuffisance Rénale Chronique. Chronic kidney disease chapter 7

Arrêter de fumer Stop Smoking. Insuffisance Rénale Chronique. Chronic kidney disease chapter 7 Stop Smoking Insuffisance Rénale Chronique Chronic kidney disease chapter 7 Il est démontré que fumer est une mauvaise habitude. La pratique la plus courante est l'usage de cigarettes. Les autres pratiques

Plus en détail

Le système respiratoire. Bio Prétest A Questionnaire

Le système respiratoire. Bio Prétest A Questionnaire Le système respiratoire Bio-5061-1 Prétest A Questionnaire Commission scolaire de l amiante Automne 2004 Question 1 Veuillez identifier sur le schéma les parties suivantes : poumon droit, cavité nasale,

Plus en détail

Docteur José LABARERE

Docteur José LABARERE UE7 - Santé Société Humanité Risques sanitaires Chapitre 5 : Déterminants de santé Docteur José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Les composants de la fumée de tabac

Les composants de la fumée de tabac Niveau 6 e Niveau 5 e Niveau 4 e Niveau 3 e Les composants de la fumée de tabac Intervenants établissement Professeur de SVT Socle commun PILIER 3- Culture scientifique et technologique PILIER 4 - La maîtrise

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Les conseils et connaissances physio utiles pour le step Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes

Plus en détail

Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN)

Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) Direction de santé publique Ordonnance collective pour initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) Référence à un protocole : Oui Non Date d entrée en vigueur : 18 décembre 2014 MAJ : 11 juin

Plus en détail

LA REDUCTION DES RISQUES LIES AU TABAGISME Mythe ou réalité? Diminution importante des ventes de cigarettes et de la prévalence du tabagisme Mais une diminution qui se ralentit en 2004 LA REDUCTION DES

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR?

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE CECIL SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? «FAITES DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE, C EST BON POUR VOTRE SANTÉ». C EST LE PRINCIPAL MESSAGE

Plus en détail