10 La communication de crise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "10 La communication de crise"

Transcription

1 10 La communication de crise Se poser les bonnes questions En janvier 2004, la grippe aviaire H5N1 fait à nouveau surface au Viêtnam et en Thaïlande, avant de se propager en quelques semaines vers dix régions ou pays d Asie comprenant l Indonésie, la Corée du Sud, le Japon, et la Chine continentale des dizaines de millions de poulets sont abattus et on recense 20 morts. Près de deux ans plus tard, les premiers cas de grippe aviaire sont constatés sur des oiseaux migrateurs en Turquie. Dès novembre 2005, alors que le 1 er cas de virus H5N1 n apparaît en France que trois mois plus tard, la médiatisation d un risque de pandémie humaine liée à la grippe aviaire engendre des inquiétudes. Les consommateurs prennent peur et la rumeur de «transmission» à l homme se propage alors qu aucun cas humain n est avéré en Europe et que la consommation de volaille ne rend pas malade. Une confusion entre un risque épidémique (concernant les hommes) et un risque épizootique (concernant les animaux et ne franchissant pas la barrière des espèces) se mêlent à la surenchère médiatique. La crise de la grippe aviaire est déclenchée : le marché français de la volaille s écroule de 20 % à 30 %. Le premier producteur français de volailles labellisées, le groupe LDC, avec sa marque «Les Poulets de Loué», comme l ensemble des acteurs du marché, voit ses ventes baisser.

2 Alors, du virus H5N1 au crash du vol 447 Rio de Janeiro-Paris en passant par la quasi-totalité des crises techniques, commerciales et environnementales, plusieurs questions majeures se posent : Qu est-ce qu une crise? Peut-on prévoir une crise? Peut-on s y préparer? Comment faut-il réagir? Quelles sont les différentes phases d une crise? Comment élaborer une communication de crise? Les RP peuvent-elles m aider dans la gestion d une crise? Qu est-ce qu une crise? «Une crise est un évènement, souvent inattendu, mettant en péril la réputation et le fonctionnement d une organisation» 1. Une crise n a ni limite géographique ou temporelle, ni déroulement logique prévisible. L ensemble des phénomènes liés à une crise peuvent se succéder voire s enchaîner sur une période plus ou moins courte mais son ampleur est, quant à elle, imprévisible, par exemple, un changement de direction, une OPA, une disparition de la marque (Crédit Lyonnais/LCL Elf/Total). Une crise peut être : Imprévisible quand elle surprend et qu aucun signe avant coureur n ait pu être détecté ; Prédictible lorsqu elle naît d un accident sur l une des vulnérabilités identifiées de l entreprise : conflit social, accident produit ou process, pollution, etc. ; quasi prévisible lorsqu elle est liée à une décision de la direction : restructuration, délocalisation, fusion 1. Otto Lerbinger, Professeur de RP honoraire à l université de Boston. 2 Réussir ses relations presse

3 En pratique Toutes les sociétés peuvent connaître une crise Dans tous les cas, aucune société, quelle que soit sa taille, n est à l abri d un phénomène de crise : accidents, défaillance d un produit, problème dans la gestion des ressources humaines Une crise est inhérente à toute forme d organisation. Certaines entreprises peuvent même être plus exposées que d autres pour des raisons intrinsèques liées à : La nature de leur activité : BTB ou BTC ; Leur structure du marché (monopole?) ; Leur métier, secteur d activité : sensibilité de l opinion publique (santé) ; Leur pays d origine. Peut-on prévoir une crise? Avec l explosion du Web 2.0 et l émergence de nouvelles préoccupations, sociétales : l écologie, l environnement, la parité, la discrimination les entreprises ont vu surgir de nouveaux acteurs, des ONG, Think Tank, consommateurs, blogueurs, les associations de consommateurs qui désormais font partie intégrante de leur écosystème. La notion de crise est donc omniprésente et toute organisation, quellle que soit sa forme, doit prévenir tout incident afin qu il ne dégénère pas en crise. Avant la crise : prévoir, surveiller, comprendre et anticiper L une des clefs dans la gestion d une crise est l anticipation. L approche doit être globale et dépasse les seuls stades de gestion et de com- 10 La communication de crise 3

4 munication de crise sur l instant T en impliquant l ensemble des collaborateurs. L objectif est avant tout de prévenir et d anticiper une éventuelle situation de crise. exemple Interview de Denis Lambert 1, P-DG du groupe LDC (marques Loué, Maître Coq, Marie, Le Gaulois ), premier producteur français de volailles labellisées : Avez-vous pu anticiper la crise? «Nous avons développé, depuis des années, une politique sanitaire et environnementale exigeante. En nous engageant sur des critères de qualité et de transparence, nous garantissons à nos consommateurs une parfaite traçabilité de nos produits grâce à une bague métallique présente sur chaque poulet indiquant le patronyme de l éleveur. Cette prévention du risque alimentaire qui existait bien avant la crise de 2005, nous a permis d anticiper d autres crises, passées plus inaperçues, mais que l on connaît bien dans notre filière. On peut citer l influenza aviaire, une maladie connue par les éleveurs de volaille depuis le début du xxe siècle. En 2003, les Pays-Bas ont été touchés par ce virus, souche H5N7, ce qui a occasionné l abattage de trente millions de poulets. Dans notre domaine d activité, nous savons qu une crise peut survenir à tout moment, mais nous sommes préparés» Quelle est a été le rôle de la cellule de veille? «Le groupe LDC a mis en place en 2001 un «comité interne de prévention des crises» pouvant être activé en cas de crise. Sa mission s articule autour de trois grands axes : Réaliser un reporting régulier sur la veille sanitaire sur le plan européen. 1. Interview réalisée le 19 novembre Réussir ses relations presse

5 Analyser l ensemble des situations possibles pour les retranscrire dans des scénarios permettant la mise en place rapide de dispositifs chargés de gérer la crise auprès de l ensemble des parties prenantes : du producteur aux consommateurs, en passant par les vétérinaires et l État. Préconiser des mesures et préparer l entreprise à la production rapide d informations nécessaires pour démontrer l absence de risque auprès des pouvoirs publics et de l opinion, qu il s agisse d informations sur la qualité des matières premières (alimentation des poulets), sur la maîtrise du processus de production (contrôle sanitaire, qualité des élevages) et sur la chaîne logistique (traçabilité concernant les transporteurs et les distributeurs). Grâce à ce dispositif, le groupe a pu communiquer auprès des éleveurs du groupe (via un CD-ROM) et les consommateurs (via des animations en magasin en présence de l éleveur) afin d éviter toute confusion entre «manger de la volaille» et «attraper une maladie» dès les prémices de la crise mi-octobre Installer une cellule d anticipation En pratique Une structure de gestion de crise doit se mettre en place dès les prémisses de la crise et utiliser des procédures soigneusement validées pour donner des informations précises et complètes et assurer l unité des messages : Réaliser une veille : être capable d identifier les signaux faibles, être au fait des crises plus ou moins récurrentes dans votre secteur d activité et avoir la capacité à analyser la gestion d une crise de votre marché y compris vos concurrents. Identifier tous les scénarios à risques : oser se confronter à l inimaginable, prévoir les moyens techniques et logistiques (par exemple pour le rappel de produits). 10 La communication de crise 5

6 En pratique Créer une cellule de crise : réfléchir et mettre en place des procédures afin de ne pas être pris au dépourvu si la crise se déclenche, Formaliser : les hommes, les moyens, et la stratégie de communication à chaque étape de décision. Soyez prêt à réagir en cas de crise et relayer l information au niveau de la presse avant qu il ne soit trop tard. En cas de situation de crise, il est donc important d avoir anticipé la création d une cellule de crise. Son objectif est de définir la stratégie de communication. Elle formalise les messages, définit les outils nécessaires et assure la liaison avec la direction stratégique et l interne sans oublier les médias. Savoir composer une cellule de crise Constituée de 15 personnes maximum, une cellule de crise doit avoir un chef légitime qui va piloter la gestion de la crise comme un expert en organisation. C est lui qui prend les décisions. Ce chef d orchestre peut être un membre de la direction générale. Pour organiser une cellule de crise, vous devez également : A Définir un porte-parole Il est l interlocuteur de la presse pendant toute la durée de la crise. Il est préparé à répondre à toutes les questions, même les plus difficiles. À noter que le porte-parole ne doit jamais être le (ou la) responsable de la communication car ses missions, souvent assimilées à du marketing, ne sont pas jugées crédibles. Cette mission n est pas non plus systématiquement confiée au P-DG, même s il doit être impliqué. Tout dépend de la nature de la crise et de son ampleur. 6 Réussir ses relations presse

7 B Avoir une cellule «Communication» Elle donne son avis et conseille sur la stratégie à adopter. Elle définit les messages qui doivent être élaborés avant la crise. Opérationnellement, elle est en charge de faire l interface avec les journalistes, les collaborateurs, les victimes, les associations Il est également de son ressort de faire connaître à la direction générale les demandes en matière d information comme les éléments clés de ce qui se dit tant en interne qu à l extérieur. C Mobiliser des experts Il s agit d experts métier dans les domaines de la sécurité, de la santé, du juridique qui en fonction de la situation, peuvent valider certaines informations dans les communiqués de presse, voire prendre la parole. (Exemple d expert : le Prof. Pellerin dans le nuage de Tchernobyl.) Peuvent également être présents sous forme de sous-cellule : un appui à la logistique (avec des spécialistes techniques) et à la gestion (avec un Directeur de salle de crise). Les exercices de crise L efficacité d une cellule de crise repose en partie sur l organisation périodique d exercices de crise. Pour que ces exercices se déroulent dans de bonnes conditions, leur préparation nécessite une méthodologie rigoureuse et doit être réalisée dans des conditions «réelles»: évacuation d un site, dégagement de produits toxiques dans une usine, admission des blessés graves impliquant plusieurs voitures dans un hôpital La pratique régulière d exercices de crise permet d améliorer les bons réflexes et de réduire les tensions lorsque la crise arrive réellement. 10 La communication de crise 7

8 Réussir des exercices de crise Préparer un scénario de crise ; En pratique Identifier les objectifs spécifiques de l exercice et les outils d évaluation appropriés ; Évaluer les points de faiblesses : la méthodologie utilisée doit démontrer sa pertinence quant à la capacité de conduire l exercice et évaluer la fonctionnalité de la gestion de la crise. Sur la base de vos analyses (à chaud et à froid), évaluez le niveau de préparation et les points de dysfonctionnement. Le risque : une notion omniprésente Avec Internet, un espace public où potentiellement tout un chacun peut devenir journaliste ou nourrir une rumeur, la notion de risque est toujours présente. Il est vrai que même si vous réalisez une surveillance accrue sur ce qui se dit de vous ou de vos marques sur le Web 2.0, il n en demeure pas moins que vous pouvez être confronté à une crise. En effet, vous n êtes pas à l abri, d une vidéo négative postée sur youtube par un internaute ou une ONG, d un mouvement de grève relayé par les syndicats. Cela étant dit, les outils de veille activés, ils vous permettront de réagir beaucoup plus rapidement en cas de début de crise. Mais il ne s agit pas de faire la politique de l autruche ou de réagir par la répression ou la justice. Prenons l exemple de Nestlé qui s est fait épinglé par Greenpeace pour l utilisation d huile de palme dans les barres Kit-Kat, et qui par extension, participe à la déforestation des forêts tropicales et à l extinction des orangsexemple 8 Réussir ses relations presse

9 outans. Nestlé choisit alors de répondre par une procédure juridique auprès de YouTube pour exiger le retrait immédiat de la vidéo incriminant la marque. Cette mauvaise réaction déclenche alors une déferlante de vidéos et de réactions sur le Web va même jusqu à stimuler la créativité de contestataires. Nestlé persiste et continue ses erreurs en menaçant de supprimer tous les messages contestataires sur sa page Facebook. Savoir réagir face à un bad buzz La porosité des frontières entre les différentes parties prenantes conjuguée à l émergence du Web 2.0 a donné naissance à un nouvel écosystème dans lequel l entreprise doit s adapter et se réorganiser. La marque n appartient plus à l annonceur. En cas de détournement de votre marque ou d une polémique dû à un bad buzz, comment faut-il réagir? A Gérer un bad buzz L entreprise doit gérer cette communication sensible comme n importe quelle crise. Elle doit adopter une stratégie de communication (voir dans ce même chapitre : Élaborer une communication de crise) et réagir rapidement. B Évaluer la portée du bad buzz Est-ce une grave crise réputationnelle ou une simple polémique? Toute la difficulté repose sur cette analyse qui doit passer par la mise en place d indicateurs : assurer sa présence sur les médias sociaux pour pouvoir répondre légitimement, prendre en compte le facteur risque, emprunter les canaux appropriés C Répondre à un bad buzz L immédiateté et le caractère viral du média Internet doivent conduire les entreprises à positionner Internet à niveau stratégique. La communication digitale et la culture Web doivent désormais être déve La communication de crise 9

10 Les Relations Presse loppées au sein des organisations pour pouvoir être prêt à réagir rapidement. Répondre à un bad buzz impose de nouveaux modes d interactions basées sur le dialogue et la conversation. En cas de situation de crise, il s agit donc de réagir de manière juste et transparente, en montrant son empathie, son implication dans la gestion de la crise tout en empruntant les bons canaux de diffusion à l image de E. Leclerc. exemple En 2005, des dizaines de personnes souffrent d une intoxication alimentaire suite à la consommation de steaks hachés surgelés de la marque Chantegril portant également le logo Marque Repère, la marque distributeur du supermarché E. Leclerc. Le supermarché prend alors immédiatement ses responsabilités et : constitue une cellule de crise ; retire immédiatement les produits incriminés et rappelle les lots de steaks hachés ; envoie un communiqué aux médias. Et va jusqu à chercher les dernières personnes potentiellement intoxiqués, en utilisant les tickets de caisse pour les retrouver. Michel-Edouard Leclerc relate sur son blog avec transparence les moindres actes de bienveillance du groupe et va meme écrire : «L état du petit garçon très atteint ne semble pas s améliorer». Le blog est d ailleurs toujours actif : http ://www.michel-edouard-leclerc. com/wordpress/archives/2005/10/intoxication-alimentaire-au-steakhachemobilisation-generale.php. 10 Réussir ses relations presse

11 Les différentes phases d une crise Malgré tout les principes de précautions, vous êtes entré dans la phase dite «préliminaire» de la crise. La crise démarre. Il s agit de la toute première phase, qui sera suivie, par trois autres : La phase préliminaire : un événement se produit, les médias se concentrent sur la présentation des faits. La cellule de crise, constituée au préalable, est déclenchée. On assiste alors, dans une deuxième phase dite «aiguë», à une course à l information. Les premières hypothèses sont parfois même évoquées. Les événements se structurent autour de problématiques qui suscitent les débats avec pour principal leitmotiv la recherche des responsabilités. La troisième phase, dite chronique est le ralentissement de la crise médiatique. Pour autant, on ne peut pas parler de sortie de crise. Cette dernière, n arrive qu en phase de cicatrisation. Pendant la crise : élaborer une communication de crise Synonyme de rupture brutale, tout s accélère en situation de crise. Communiquer devient nécessaire, mais que faire En pratique? L élaboration d une communication de crise passe, dans un premier temps, par un travail d analyse qui s articule autour de 4 points : Les différentes natures d une crise Est-ce une crise économique, sectorielle, sociétale (Nestlé et la déforestation massive en Indonésie), informationnelle (Nike en Asie), 10 La communication de crise 11

12 technique (Vol Air France Paris-Rio), produit (Mercedes class A), sociale (grèves très poussées, appel au boycott) et quelle est son étendue? (nationale, régionale, internationale). Les acteurs concernés (les parties prenantes) Les salariés, les syndicats, l opinion publique, politique, les associations, ONG, les médias, les actionnaires, les partenaires (fournisseurs ), les concurrents vont-ils exploiter la crise? La situation de l entreprise Comment se porte l entreprise : CA, exécutif, notoriété et les contextes qui potentiellement augmentent les crises comme le secteur (pétrolier, santé publique ) La stratégie à mettre en oeuvre Ce travail d analyse effectuer, il vous incombe désormais de définir la stratégie à mettre en oeuvre : se taire ou parler? Reconnaître ou éviter? Assumer ou se dédouaner? Quelques principes dans la gestion de la communication de crise En pratique Réagir vite et parler le premier est essentiel. Idéalement, il est préférable d intervenir avant même que la phase préliminaire ne soit déclenchée. Si vous êtes face à un incident en phase 12 Réussir ses relations presse

13 En pratique préliminaire, il s agit de réagir rapidement et en temps réel et faire face aux problèmes générés tout en anticipant les différents scénarios futurs possibles. Répartir les rôles et les responsabilités de chacun. Prenez vos responsabilités : il s agit de prendre acte et de reconnaître l événement. Toutefois, répondre de ses actes ne signifie pas pour autant endosser la responsabilité. Si un incident a eu lieu, déplacez-vous sur les lieux de l accident (forte symbolique). Soyez présent et occuper le terrain. Soyez transparent et à l écoute : créez du lien avec vos clients (numéro vert, chat, blog ). Méfiez-vous des effets d annonces : privilégiez des données tangibles et concrètes. Informez l interne le plus tôt possible : les collaborateurs sont les premiers porte-parole de l entreprise. Activez un site Web «noir» : il s agit de canaliser les demandes et de présenter les messages que l on désire émettre de façon synthétique. Il permet également d occuper l espace sur Internet. La stratégie de reconnaissance L entreprise décide de prendre ses responsabilités car il y a déjà des preuves tangibles ou des pressions qui s exercent. Toutefois, même si la démarche est de reconnaître sa responsabilité, il n en demeure pas moins qu une recherche de circonstances atténuantes doit être faite. Une bonne stratégie de reconnaissance peut aboutir à une opportunité de communication. L entreprise peut en sortir «grandie». exemple Dans les années 1990, Nike, leader mondial de l industrie du sport, subit les foudres d ONG et d associations qui dénoncent les conditions de travail déplorables des ouvriers dans les usines. Nike reconnaît la véracité des faits 10 La communication de crise 13

14 et décide de publier la liste de ses sous-traitants. Elle met alors en perspective sa bonne foi en jouant la transparence et son courage à être la première à le faire tout en généralisant le problème aux autres sociétés issues du textile (principalement ses principaux concurrents, Adidas et Reebok). La stratégie du projet latéral : accuser une tierce personne Cette stratégie consiste à aborder le problème sous un nouvel angle en détournant l attention sur une tierce partie : les pouvoirs publics, la hiérarchie Très fréquente, elle personnifie la crise pour en faire une affaire générale. exemple Dans l affaire qui oppose la société générale à Jérome Kerviel, ex-trader accusé de lui avoir fait perdre 4,9 milliards d euros, est un bon exemple. Kiervel accuse sa hiérarchie. Quant à la banque, elle détourne, très vite, l attention des médias sur ce trader pour faire de cette affaire «l affaire Kerviel» et non «l affaire de la société générale». La stratégie du silence ou du refus : la négation L entreprise peut tout nier, seulement s il n existe aucune preuve formelle. D autres stratégies alternatives existent. Du silence L entreprise parie sur un dégonflement rapide de la crise ou sur sa non-divulgation dans les médias. Du changement L entreprise nie sa responsabilité car elle est antérieure au nouvel exécutif de l entreprise. Cette stratégie peut aller jusqu au changement de nom (Crédit lyonnais devient LCL). 14 Réussir ses relations presse

15 Du chaînon manquant L entreprise affirme qu elle n avait pas tous les éléments car sinon elle aurait agi autrement. Les relations presse dans la gestion d une crise Prendre en compte la logique des médias même en temps de crise Pour comprendre comment les relations entre la presse et l entreprise peuvent parfois dériver en conflit dans une situation de crise, il est indispensable de revenir sur les besoins des médias : que cherche le journaliste? Informer. Lorsque le journaliste contacte l entreprise, il cherche avant tout à obtenir des informations, à faire un travail de vérification, à attester de la sincérité des faits et des chiffres. C est la clef de voute de son métier. Mais le plus souvent, les premiers échanges sont infructueux voire sur la défensive, l entreprise n étant pas préparée. L attitude de l entreprise est interprétée comme de la défiance voire du mépris par le journaliste. Ce dernier, qui entend réaliser son travail, informera au plus tôt ses lecteurs de la crise sans attendre les réponses de l entreprise. À la fois émetteur et amplificateur médiatique de la crise, le journaliste endosse aux yeux de l entreprise, le rôle du perturbateur, celui par qui la crise s embrase. Afin de rester maître de sa communication, il est donc indispensable d anticiper et le cas échéant d agir pour présenter son point de vue. Si vous avez construit une relation avec un journaliste qui vous fait confiance, il ne pourra qu être que votre allié. 10 La communication de crise 15

16 Adapter son discours, s appuyer sur des experts et marteler son message Comment les médias réagissent en temps de crise? Très souvent à la recherche de recherche de scoops ou de polémiques, les médias «aiment» la crise. Il donc est important de maîtriser quelques règles : Adaptez votre discours au contexte en privilégiant la transparence. Par exemple, précisez les actions mises en oeuvre, photos à l appui : secours, nettoyage, création d une fondation, mise en place d une charte, participation à l enquête Appuyez vous sur des experts pour relayer les messages de l entreprise (scientifiques, experts, organisations de protection de l environnement ). Simplifiez et répétez un seul et même discours (affirmation du message). exemple Entretien avec Denis Lambert, P-DG du groupe LDC.. Comment avez-vous géré les relations avec les journalistes pendant la période de crise? «Tout d abord, nous avons nommé un porte-parole, la responsable de la cellule de prévention, qui de par son expertise technique sur la biosécurité 1, était à même de pouvoir répondre à l ensemble des questions. En complément, nous avons donné la parole à des experts, des vétérinaires ou des représentants de l État (les interprofessions). Nous n avons pas organisé de conférence de presse ou de point presse, mais nous avons répondu à l ensemble des sollications des journalistes et ouvert nos portes pour montrer des élevages. En période de crise, il est très important de répondre à toutes les interrogations des médias. Pour gérer les relations avec les journalistes, 1. La biosécurité désigne les mesures de sécurité visant à protéger la santé humaine et l environnement lors de l utilisation d organismes pathogènes (OP, par exemple : virus, bactéries et parasites). 16 Réussir ses relations presse

17 une personne était en charge de centraliser les demandes, auxquelles nous avons toutes répondu, sans exception. Un message clair et transparent avait été défini pour unifier le discours : qualité, traçabilité, cahier des charges drastique. Et au-delà des mots, l effet de preuve, grâce à la mise en place systématique d un sticker sur chaque produit prouvant qu il provenait d un élevage controlé par un vétérinaire indépendant, a permis de rassurer le consommateur». Ne pas être en décalage avec l événement : le choix du lieu et des mots En pratique Ne pas montrer son affolement, ses émotions et rassurer. Faire attention aux choix des mots, ils peuvent être désastreux et engendrer de lourdes conséquences : Exemple 1 : C est l ultime bourde de Tony Hayward, alors encore P-DG de BP. Le week-end du 20 juin 2010, seulement quelques semaines après l explosion de la plate-forme qui a causé la vie à 11 personnes, il déclare a bord de son voilier Bob : «I want my life back» (je veux retrouver ma vie d avant). Exemple 2 : «J ai même entendu dire que c est la Rolls Royce des plans sociaux», Frank Riboud sur RTL (L Expansion.com, 11/04/2001.) Trouver un lieu adéquat Dans le cadre d une crise grave, comme un accident, il est important de se rendre sur les lieux. Un centre de presse pour réunir les journalistes devra également être prêt pour qu ils puissent être suffisamment à l aise et vous poser toutes leurs questions. Pour vous armer contre toutes questions difficiles, il est donc nécessaire d avoir réalisé, au préalable, un Q/A (cf. chapitre 8 du livre). 10 La communication de crise 17

18 Pensez à communiquer à toute la presse Dans le cadre d une crise, tout s accélère. Dans la précipitation, n oubliez pas de répondre aux sollicitations des journalistes mais aussi de communiquer auprès de l ensemble des journalistes qui vous suivent. Il s agit de donner la même information à une cible la plus large possible, sans pour autant oublier la PQR et la presse numérique qui sont des relais d information de poids. Une crise ne présente pas forcément que des aspects négatifs À l heure où on revient sur l épreuve des faits, la capacité d une entreprise ou d une organisation à remettre du récit et du dialogue et susciter la rencontre, est au coeur de la gestion d une crise. Bien gérée, une crise peut donc devenir une opportunité. Encore faut-il connaître les méthodes et acquérir les bons réflexes pour réagir rapidement face aux différentes parties prenantes, dont les médias. exemple En 2006, la SNCF découvrait un blog d usagers qui faisait l écho du mécontentement des usagers de la ligne Rouen-Paris. La SNCF, qui dans un premier temps, a préféré attaquer les contestataires sur le plan juridique pour détournement de logo, a finalement opté pour une solution plus adéquate : mettre l usager au coeur de sa stratégie. L entreprise a notamment créé le site «opinons et débats», qui canalise, et permet ainsi de mieux gérer les commentaires et les discussions. Aujourd hui, sa communication digitale est saluée par la presse. Suite à la crise de la grippe aviaire, les ventes du groupe LDC ont seulement baissé de 1,9 % en 2006 comparé à une baisse de 3,9 % pour l ensemble 18 Réussir ses relations presse

19 du marché. En anticipant les effets économiques de la grippe aviaire, LDC a transformé une crise en opportunité de développement et de compétitivité en restructurant leur outil de production pour faire face à la diminution des volumes de production en France. Faites le point Une crise est un évènement, souvent inattendu, mettant en péril la réputation et le fonctionnement d une organisation. Une crise peut être imprévisible, prédictible ou quasi-prévisible. Prévoir, surveiller comprendre et anticiper un maximum, via la mise en place d une cellule d anticipation ainsi que la constitution d une cellule de crise, est essentiel. La notion de risque, est toutefois omniprésente, et malgré tout les principes de précautions, aucune entreprise n est à l abri d une crise. L élaboration d une communication de crise passe, dans un premier temps, par un travail d analyse qui s articule autour de 3 points : identifier la nature de la crise, les acteurs concernés, et la situation de l entreprise. Élaborer une communication de crise va ensuite permettre de choisir la stratégie adoptée et son déroulé. Il faut parler le premier, prendre ses responsabilités, être transparent et à l écoute. En temps de crise, il est important de prendre en compte la logique des médias et de penser à communiquer à toute la presse, et s appuyant sur des experts et en adaptant votre discours, dans un lieu adéquat. Une crise ne présente pas forcément que des aspects négatifs et bien gérée, une crise peut même devenir une opportunité. 10 La communication de crise 19

20 Se tester vrai faux 1 Les crises sont-elles toujours de même nature? 2 La réactivité est-elle un paramètre de succès important dans la communication de crise? 3 Composer une cellule de crise est-il fortement conseillé? 4 Une crise présente-t-elle forcément que des aspects négatifs? 5 En situation de crise, est-il préférable de communiquer auprès de toute la presse dans un premier temps? (Réponses page 23) 20 Réussir ses relations presse

21 À VOUS DE JOUER Réaliser une communication de crise Très attendu, un nouveau supermarché va ouvrir ses portes dans quelques jours. La vieille de l ouverture, plusieurs salariés créent un blog pour dénoncer des pratiques douteuses concernant la conservation des aliments congelés. Selon eux, plusieurs centaines de produits congelés sont mis en vente, alors que la chaîne du froid, à cause des pannes mécaniques des nouveaux congélateurs, n aurait pas été respectée. La presse s empare des informations. Les éditions locales télévisées ouvrent leurs JT avec cette information et la PQR en fait sa Une. Que ferait le responsable communication de ce nouveau supermarché en phase de crise aiguë? Nos conseils : Il est important de réagir rapidement. La crise est locale mais pourrait être rapidement reprise par les médias nationaux. Il doit donc : activer une cellule de crise, dans laquelle seront présents la DRH, les différents chefs de rayons ainsi qu un membre de la direction générale ; demander au dirigeant du magasin (et non le P-DG du groupe) de prendre publiquement acte de cet événement. Il doit appuyer ses messages par des arguments et des preuves de faits : «les produits incriminés seront tous entièrement retirés de la vente» nous allons procéder à une enquête interne pour déterminer si il y a eu à ce stade des défaillances techniques et humaines ; procéder à des tests par des laboratoires externes indépendants pour mesurer si les produits ont subi une faille dans le respect de la chaîne du froid ; 10 La communication de crise 21

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ Et les steaks fous SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ II. CONTEXTE À L ÉPOQUE DE LA CRISE III. LA CRISE DES STEAKS FOUS BUFFALO GRILL IV. RÉACTIONS DE L ENTREPRISE ET COMMUNICATION DE CRISE V.

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement Fiche 1F0 Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola Service d information du Gouvernement Le dispositif interministériel de communication coordonné doit permettre de répondre aux objectifs

Plus en détail

Corruption et Réputation

Corruption et Réputation Bienvenue, notre Web Conférence va commencer dans quelques instants, merci! Découvrez le groupe LinkedIn qui vous est entièrement dédié : «Conformité et Lutte contre la Corruption pour les professionnels

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX ET COMMUNICATION DE CRISE. Gilles Bazelaire - Dogstudio.be

RÉSEAUX SOCIAUX ET COMMUNICATION DE CRISE. Gilles Bazelaire - Dogstudio.be RÉSEAUX SOCIAUX ET COMMUNICATION DE CRISE Gilles Bazelaire - Dogstudio.be LE WEB 2.0? DE NOUVEAUX POUVOIRS Un ensemble de tendances qu on observe sur le Net depuis 2004 Montée en puissance du contenu produit

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

Question Louis Duc N 877.05 Epidémie de grippe aviaire

Question Louis Duc N 877.05 Epidémie de grippe aviaire Question Louis Duc N 877.05 Epidémie de grippe aviaire Question L épidémie de grippe aviaire qui, semaine après semaine, grignote les frontières et cause de nouvelles victimes, cette menace omniprésente

Plus en détail

Conférence e-business jeudi 22 mars 2012. Edouard Pihet - Associé. Francis Lelong - Associé

Conférence e-business jeudi 22 mars 2012. Edouard Pihet - Associé. Francis Lelong - Associé Conférence e-business jeudi 22 mars 2012 Edouard Pihet - Associé Francis Lelong - Associé Francis Lelong Entrepreneur dans l âme, Francis est le fondateur de plusieurs sociétés dans le web, dont Sarenza,

Plus en détail

Méthodologie de retour d expérience

Méthodologie de retour d expérience N 1 RETOUR D EXPERIENCE Méthodologie de retour d expérience pour les événements sanitaires ou à impact sanitaire mars 2007-1 - Direction générale de la Santé Département des situations d urgence sanitaire

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité?

Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? Comment utiliser les médias sociaux pour développer mon activité? CCI Rennes Bretagne Eco-Entreprises - L association Bretagne Eco-Entreprises met en synergie les compétences de ses 65 entreprises membres

Plus en détail

1. Objectifs. 2. Autres fiches en lien FICHE-MESURE

1. Objectifs. 2. Autres fiches en lien FICHE-MESURE FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 2C10 Restriction d activités collectives : spectacles, rencontres sportives, foires et salons, grands rassemblements, limitation des activités cultuelles, limitations

Plus en détail

Démarche Compétences - JY LE ROUX

Démarche Compétences - JY LE ROUX 1 Pratiques RH Pratiques de Présélection Résultat chez les employés Résultat dans l entreprise Avantage compétitif Planification Analyse de poste Pratiques de Sélection Recrutement Sélection Pratiques

Plus en détail

Community Management : Comment développer et animer une audience engagée?

Community Management : Comment développer et animer une audience engagée? Community Management : Comment développer et animer une audience engagée? De quoi va-t-on parler? Définissons la Communauté. Ce que veulent les fans... Les enjeux pour l entreprise. Succès mitigé pour

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

05 AMIANTE : SCÉNARIO DE CRISE

05 AMIANTE : SCÉNARIO DE CRISE Un incendie se déclare dans une résidence Hlm amiantée Un incendie se déclare dans une résidence Hlm construite avant 1997. Le bailleur doit alors anticiper les risques liés à l amiante vis-à-vis des différents

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? 1 Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement collectif

Plus en détail

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English.

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English. Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2 This document is also available in English. La présente Note d orientation s adresse à toutes les caisses populaires de catégorie

Plus en détail

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901

INFLUENZA. informations AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE. Consommation : en savoir plus. Association loi 1901 informations INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Association loi 1901 INFLUENZA AVIAIRE OU GRIPPE AVIAIRE Consommation : en savoir plus Le Centre d Information des Viandes

Plus en détail

Chaire RSE. Crises de marques et traitement médiatique : Quelle perception des consommateurs? [OCTOBRE 2014]

Chaire RSE. Crises de marques et traitement médiatique : Quelle perception des consommateurs? [OCTOBRE 2014] Chaire RSE Crises de marques et traitement médiatique : Quelle perception des consommateurs? [OCTOBRE 2014] 1 Table des matières Contexte et objectifs de l étude 3 Des marques sur la sellette... 3 Médias

Plus en détail

COMMENT GERER LES AVIS DES VOYAGEURS?

COMMENT GERER LES AVIS DES VOYAGEURS? LAD C. MENES / Shutterstock COMMENT GERER LES AVIS DES VOYAGEURS? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 INFLUENCE DES AVIS SUR LES INTERNAUTES LES CHIFFRES

Plus en détail

Principes de Base du Marketing. Robert TEP

Principes de Base du Marketing. Robert TEP Principes de Base du Marketing Robert TEP Plan I. Définition II. Principe III. Démarche IV. Les objectifs: 1. Clarifier la notion de Marketing 2. Distinguer les extensions de fonctions du Marketing 3.

Plus en détail

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014 1/ Communication et organisations 2/ Les théories de la communication et la 3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de 3/ Caractéristiques et leçons essentiellesde la 4/ Communication,

Plus en détail

Rapport annuel 2014 du comité de déontologie et d éthique

Rapport annuel 2014 du comité de déontologie et d éthique Rapport annuel 2014 du comité de déontologie et d éthique Document présenté au conseil d administration du 27 mars 2015 Au cours de l année 2014, le comité de déontologie et d éthique (CDE), a vu évoluer

Plus en détail

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y.

UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 VEILLE MARKETING. Exposé. Tarmoul Lyes T. Said Y. UMMTO Département sciences commerciales 3 ème année Marketing LMD 2012/2013 Exposé VEILLE MARKETING Tarmoul Lyes T. Said Y. Lynda SOMMAIRE Introduction Chapitre I : Généralité, objet et les types de veille

Plus en détail

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation»

«Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Nicolas Marguerite INITIAL ISEFAC Année scolaire 2009-2010 Bachelor de communication «Les relations presse face au web 2.0, les nouveaux enjeux d un métier en pleine mutation» Référent du mémoire : Caroline

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire?

1 / Qu est ce que l Influenza Aviaire? Information 1/8 Le 24 octobre 2005 GRIPPE AVIAIRE (ou INFLUENZA AVIAIRE) à H5N1 Questions Réponses Ce document «Questions/Réponses» sur la grippe aviaire a été élaboré dans un but d information et pour

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES?

C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES? C o n f é r e n c e 7 LA PARTICIPATION, PIEGE OU SIMULATION CREATIVE POUR LES MARQUES? Animateur Isabelle MUSNIK INFLUENCIA Intervenants Maryelle ALLEMAND CARLIN INTERNATIONAL Sauveur FERNANDEZ SAUVEUR

Plus en détail

Vous êtes forcément concerné!

Vous êtes forcément concerné! Maintenance de vos installations électriques Vous êtes forcément concerné! En partenariat avec Le poste de livraison : un équipement stratégique Vous dirigez une PMI ou une PME. Quel que soit votre domaine

Plus en détail

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement

Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement 5 Créer un blog d entreprise Quels usages possibles pour un blog en entreprise et comment l intégrer dans un site internet? Principes et fonctionnement Les usages du blog en entreprise Démarrer un blog

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE

LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE réseau PLURIDIS LA CONTRACTUALISATION DANS LA RELATION DE COACHING 1. ANALYSER LA DEMANDE, UNE ACTION DE COACHING A PART ENTIERE Dans la relation de coaching, l étape de l analyse de la demande représente

Plus en détail

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique»

Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Réalisation d un «Schéma Directeur Informatique» Qu est ce qu un Schéma Directeur Informatique (SDI)? Un Schéma Directeur Informatique est un document conçu pour préparer l évolution et l adaptation de

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF

LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF LA SÉCURITÉ, LA PRIORITE DE SNCF RESULTATS DE L ENQUETE INTERNE «VOIE LIBRE, MODERNISONS NOTRE SECURITE» 9 DECEMBRE 2014 1 POURQUOI UNE ENQUÊTE INTERNE SUR LA SÉCURITÉ? PARCE QUE LA SÉCURITÉ EST NOTRE

Plus en détail

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise?

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? 78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance 80 % des internautes préfèrent se connecter avec

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Catalogue Formations. Sûreté Protection des Personnes Protection des Biens Risques Plans de Continuité d Activité PPMS, PPE, POI...

Catalogue Formations. Sûreté Protection des Personnes Protection des Biens Risques Plans de Continuité d Activité PPMS, PPE, POI... Crédits photos Fotolia Catalogue Formations L-EBORE SAS 25 rue du Val 78126 AULNAY SUR MAULDRE Téléphone : +33 (0)9 81 23 74 02 Messagerie : contact@l-ebore.fr www.l-ebore.fr Sûreté Protection des Personnes

Plus en détail

(Démarche et méthode)

(Démarche et méthode) Altaïr Conseil Transformation Gouvernance - Risques Elaborer la cartographie des risques (Démarche et méthode) 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr contact@altairconseil.fr

Plus en détail

2008/2009 CATALOGUE FORMATION MANAGEMENT

2008/2009 CATALOGUE FORMATION MANAGEMENT 2008/2009 CATALOGUE DE FORMATION MANAGEMENT 1 MANAGEMENT Les formations : Initiation au management...3 Le management commercial...4 Devenir un bon chef de projet, outils et méthodes...5 Animation et cohésion

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux

Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Communication, relations publiques et relations médias à l heure des réseaux sociaux Dans un univers médiatique en profonde et constante mutation, la communication, les relations publiques et les relations

Plus en détail

Prévenir le harcèlement : une responsabilité accrue pour l employeur. Consultante en entreprise, Gérante de la société Sémiode

Prévenir le harcèlement : une responsabilité accrue pour l employeur. Consultante en entreprise, Gérante de la société Sémiode Prévenir le harcèlement : une responsabilité accrue pour l employeur Ariane Bilheran Consultante en entreprise, Gérante de la société Sémiode Le développement (prétendu ou avéré) des situations de harcèlement

Plus en détail

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE

Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE I. La démarche mercatique globale A. Définition Chap 1 : LA DEMARCHE MERCATIQUE La mercatique est l ensemble des techniques et actions ayant pour objet de prévoir, constater, stimuler, susciter ou renouveler

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

Identification, évaluation et gestion des incidents

Identification, évaluation et gestion des incidents Identification, évaluation et gestion des incidents De la cartographie des risques à la mise en place de la base incidents Xavier DIVAY Responsable de la conformité et du contrôle permanent QUILVEST BANQUE

Plus en détail

Observatoire de la communication responsable

Observatoire de la communication responsable Observatoire de la communication responsable En partenariat avec : Avec le soutien de 8 septembre 2010 Méthodologie Etude online du 23 août au 3 septembre sur la base de fichiers fournis par les partenaires

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Votre entreprise possède un "esprit" qui lui est propre. Le journal interne est l'outil parfait

Votre entreprise possède un esprit qui lui est propre. Le journal interne est l'outil parfait N 1 L art d être vu et entendu les guides Artatem à destination des responsables de communication Le journal interne Votre entreprise possède un "esprit" qui lui est propre. Le journal interne est l'outil

Plus en détail

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne.

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Préambule : L accompagnement des mutations économiques est

Plus en détail

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise Qualité Sécurité Catalogue 2013 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences, plateau d activité, personnalisation» www.cebios.fr

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP)

Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP) Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP) Comment le mettre en œuvre et vérifier qu il restera opérationnel? Bruno KEROUANTON RSSI Clear Channel France - CISSP 16 juin 2004 - Paris Introduction, définitions

Plus en détail

Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco

Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco Gestion de crise: quand les réseaux sociaux sortent les entreprises de leur tour d ivoire... Présenté par Nadia Seraiocco Nadia Seraiocco Spécialiste relations publiques et médias sociaux Blogueuse : Triplex,

Plus en détail

Rencontres des métiers de la santé

Rencontres des métiers de la santé Rencontres des métiers de la santé Strasbourg le 25 mai décembre 2010 La gestion des risques sanitaires d origine infectieuse Exemple pandémie grippale AH1N1 R.Noto Société francaise de médecine de catastrophe

Plus en détail

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Qualité Sécurité Catalogue 2012 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Sommaire Formation : Intra/Inter/E-Learning/Visio Qualité Sécurité

Plus en détail

Bulletin Hebdomadaire International N 328 28 décembre 2011 au 3 janvier 2012

Bulletin Hebdomadaire International N 328 28 décembre 2011 au 3 janvier 2012 Bulletin Hebdomadaire International N décembre 0 au janvier 0 Département International Ce bulletin a pour objectif de signaler les nouveaux évènements sanitaires survenant à l étranger et susceptibles

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie

Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie Dossier Mise à jour : 01/08/2005 Grippe aviaire : risques en milieu professionnel et perspectives en cas de pandémie Depuis la fin de l'année 2003, une épidémie de grippe aviaire sévit dans les pays du

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE

ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE ANIMER, CONDUIRE ET ACCOMPAGNER SON EQUIPE MANAGEMENT INTERMEDIAIRE Intégrer concrètement une équipe en tant que responsable Se positionner par rapport à l équipe et à la hiérarchie Prendre conscience

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

Communiquer en période de crise

Communiquer en période de crise Communiquer en période de crise Vous aimez l inattendu? Vous allez être servis! par Tony Murdoch & Eric Benjamin conseillers en communication 1. Unecrise c est quoi? Tout d abord un sacré défi pour la

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise Une copie

Plus en détail

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée En optant pour le progiciel Déclic de Prios Groupe, Huttepain Aliments s est doté d une solution métier taillée sur-mesure,

Plus en détail

fiche pratique Prendre en compte les signes indicateurs de stress au travail pour se préparer à agir Octobre 2010 #12 des repères pour agir

fiche pratique Prendre en compte les signes indicateurs de stress au travail pour se préparer à agir Octobre 2010 #12 des repères pour agir h fiche pratique des repères pour agir #12 Prendre en compte les signes indicateurs de stress au travail pour se préparer à agir Octobre 2010 Le travail évolue, les risques professionnels aussi. Depuis

Plus en détail

Peut-on parler de ses profs dans un journal lycéen?

Peut-on parler de ses profs dans un journal lycéen? Peut-on parler de ses profs dans un journal lycéen? Peut-on parler de ses profs dans un journal lycéen? L Observatoire des pratiques de presse lycéenne s est fixé pour mission, entre autres, d organiser

Plus en détail

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client

Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Processus «Gérer les réclamations clients» De la réclamation au suivi de la satisfaction client Historique Version Date Nature des modifications Auteur 1.0 12/10/2011 www.allaboutbpm.com / Bonitasoft Crédit

Plus en détail

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 1. Communiquer le plan stratégique : utopie ou défi? par J. MOISSE, Inspecteur général au Service public de Wallonie Cf. présentation.ppt en annexe

Plus en détail

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

6 RÉUSSIR SA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE 6 MODULES DE FORMATION MARKETING COMMUNICATION EXPERTS COMPTABLES 1 DÉFINISSEZ L IDENTITÉ & LE POSITIONNEMENT DE VOTRE CABINET 4 INITIEZ UNE COMMUNICATION ON-LINE PERFORMANTE (SITE WEB, E- NEWSLETTER )

Plus en détail

QUE TROUVE-T-ON SUR LE SITE INTERMINISTERIEL WWW.GRIPPEAVIAIRE.GOUV.FR

QUE TROUVE-T-ON SUR LE SITE INTERMINISTERIEL WWW.GRIPPEAVIAIRE.GOUV.FR QUE TROUVE-T-ON SUR LE SITE INTERMINISTERIEL WWW.GRIPPEAVIAIRE.GOUV.FR (le contenu de ce site change assez régulièrement en fonction de l'évolution du dossier) 1. SAVOIR / S'INFORMER Définition des grippes

Plus en détail

FICHE DE PROPOSITION

FICHE DE PROPOSITION GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Groupe de travail n 5 : Construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance. Pour l Atelier 5 FICHE DE PROPOSITION I. Intitulé de la mesure Méthode de mise en

Plus en détail

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants et QUANTITATIVE auprès des salariés La crise? Une opportunité et un rendez vous manqué! «AVANT»: DES ENTREPRISES DÉJÀ EN MOUVEMENT PERMANENT Mondialisation Financiarisation

Plus en détail

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL

PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Développer, Optimiser, Maintenir la Performance de lhomme et de lentreprise PREVENTION EVALUATION ET MANAGEMENT DU RISQUE SOCIAL Le «Risque Social» doit être pris en charge comme nimporte quel autre type

Plus en détail

COMMENT GERER SA E-REPUTATION?

COMMENT GERER SA E-REPUTATION? Il y a encore quelques années, l image d une entreprise s appuyait principalement voire essentiellement - sur une communication institutionnelle, construite par le biais de médias traditionnels. Internet

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation!

Observatoire des partenariats Associations / Entreprises. Synthèse ARPEA Entreprises. Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Observatoire des partenariats Associations / Entreprises Associations / entreprises : l amorce d une profonde mutation! Mai 2009 2 Le monde change, les postures aussi! Les relations entre les associations

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

Thèmes de formation en Droit du travail

Thèmes de formation en Droit du travail Thèmes de formation en Droit du travail Actualisation des connaissances en droit social (Formation organisée tous les ans) 2 Réagir face à un accident du travail ou une maladie professionnelle 2 Faut-il

Plus en détail

L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION

L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION L ARCHITECTE-RÉFÉRENT EN SÉCURITE DES SYSTÈMES D INFORMATION L objectif de ce document est de définir les compétences de l architecte référent en sécurité des systèmes d information, ou «ARSSI», par le

Plus en détail

Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers

Commentaires présentés à. L Autorité des marchés financiers Consultation sur les projets de «Ligne directrice sur la conformité» «Ligne directrice sur les risques liés à l impartition» «Ligne directrice sur la gouvernance» «Ligne directrice sur la gestion intégrée

Plus en détail

Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza

Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza Le Programme québécois de formation sur la pandémie d influenza Le programme de formation est constitué de plusieurs modules dont les contenus couvrent les cinq volets du Plan québécois de lutte à une

Plus en détail

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines

Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines Indications pour traiter les cas de gestion des ressources humaines 1 DEFINITION Un cas est une histoire racontée à propos d un ou plusieurs problèmes de gestion qui appelle une réflexion à propos des

Plus en détail

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale

Conférence-Débat. Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE. des sciences. Discussion générale Conférence-Débat Mardi 28 mars 2006 de 15h15 à 17h30 LA GRIPPE AVIAIRE Académie des sciences 15h15 Introduction Jean-François Bach, Secrétaire perpétuel de l Académie des sciences 15h30 Actualités sur

Plus en détail

Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises

Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises PROTOCOLE D ÉVALUATION DE L INITIATIVE VDMD Un outil pour l évaluation du rendement de la planification de la gestion de crises Introduction L Association minière du Canada a lancé l initiative Vers le

Plus en détail

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc.

Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. Réseaux sociaux Petit guide de survie Tactika inc. clement.gagnon@tactika.com www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika Points discutés Définition Classification Le marché Vie privée Quelques

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail