Instructions d utilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instructions d utilisation"

Transcription

1 Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques hydrophobes, destinées à une implantation dans le sac capsulaire. Ces instructions d utilisation sont également disponibles au format électronique sur notre site Internet. Veuillez consulter le site Description: Les lentilles intraoculaires (LIO) acryliques hydrophobe pliables Basis V de 1stQ sont des implants intraoculaires de chambre postérieure avec filtre UV, et sont destinées à remplacer le cristallin humain pour la correction visuelle de l aphakie chez des patients adultes après une chirurgie de la cataracte. La LIO jaune contient aussi un chromophore, protégé par le droit d'auteur, filtrant la lumière bleue d'une manière qui s'approche au cristallin humain jeune dans la zone de la longueur d'onde pour la lumière bleue de nm. Modèles LIO acryliques hydrophobes Basis V Modèle Multi Bloc Mono Bloc Sphérique Asphérique Jaune Transparent Diamètre B5AD00 X X X 13.0mm B5ADY0 X X X 13.0mm B5SD00 X X X 13.0mm B5SDY0 X X X 13.0mm B6AD00 X X X 13.0mm B6ADY0 X X X 13.0mm B6SD00 X X X 13.0mm B6SDY0 X X X 13.0mm B7ADY0 X X X 12.5mm B7SDY0 X X X 12.5mm Tous les modèles sont fabriqués dans une gamme de puissance dioptriques de 0 à +10 en incréments de 1 dioptrie, et de +10 à +30 en incréments de 0.5 dioptries. L indice de rèfraction est de 1.5. Les modèles B6AD sont des lentilles intraoculaires acryliques hydrophobes pliables, à anses rapportées, avec un bord carré, et deux haptiques de PMMA bleu en C-modifié. La valeur de l angle formé par l haptique est de 8. La lentille possède une optique biconvexe (6.0 mm) et un diamètre total de 13.0 mm. Les modèles B7AD sont des lentilles intraoculaires acryliques hydrophobe pliables, monoblocs, également avec un bord carré. La lentille a une optique biconvexe (6.0 mm) avec deux haptiques, pour un diamètre total de 12.5 mm. IFU / Instructions d utilisation 1 / 6 Rev

2 TRNASMITTANCE (%) Les modèles B5AD sont des lentilles intraoculaires acryliques hydrophobe pliables, monoblocs, à bord carré. La lentille possède une optique biconvexe (6.0mm) avec deux haptiques, et un diamètre total de 13.0 mm. Caracteristiques physiques 3 pièces Monobloc Comparaison de la transmittance Matériau Caractéristiques Longueur d onde de coupure à 10% de T Jaune Avec filtre UV + filtre de lumière bleue 392 nm Transparent Avec filtre UV 388 nm SPECTRAL TRANSMITTANCE CURVE WAVELENGTH (nm) Non Yellow 4 yr old 53 yr old Yellow IFU / Instructions d utilisation 2 / 6 Rev

3 Mode d action: Les lentilles intraoculaires acryliques pliables de 1stQ pour chambre postérieure sont destinées à être placée dans le sac capsulaire de l œil, en remplacement du cristallin naturel humain. Cette position permet à la lentille de se comporter comme un milieu réfractif pour la correction de l aphaquie. L efficacité de ces lentilles à réduire l incidence des problèmes de rétine n a pas été établie. Indications: Les lentilles intraoculaires pour chambre postèrieure de 1stQ sont destinées à la correction visuelle de l aphaquie chez les adultes dont le cristallin cataracté a été enlevé par extraction extracapsulaire ou phacoémulsification. Ces lentilles sont destinées à être positionnées dans le sac capsulaire. Precautions: Ne restériliser la lentille intraoculaire par aucune méthode. Ne pas conserver ou stocker la lentille intraoculaire à des températures de plus de 45 C. N utiliser que des solutions d irrigation intraoculaires isotoniques équilibrées en sel (comme BSS ou BSS PLUS ) et/ou des produits viscoélastiques stériles pour rincer et / ou lubrifier la lentille intraoculaire. Manipuler la lentille soigneusement pour évite d endommager la surface de la lentille ou celle des haptiques. Ne pas tenter de remodeler les haptiques de quelque manière que ce soit. Un haut niveau de dextérité chirurgicale est exigé pour l implantation de la lentille intraoculaire. Le chirurgien devrait avoir observé et / ou assisté dans de nombreuses implantations et avoir avec succès acompli un ou plusieurs cour sur l implantation de la lentille intraoculaire avant d essayer d implanter la lentille intraoculaire. Contres-indication: En presence de l une des circonstances suivantes, tout mèdicín envisageant de procéder á l implantation d une lentille intraoculaire doit évaluer le rapport benéfice / risque éventuel: Hémorragie choroidienne. Maladie oculaire sévère concomitante Perte excessive de vitré Chambre antérieure trop étroite Microphtalmie Cataracte non liée à l âge Rupture de la capsule postérieure (empêchant le positionnement de l implant) Dystrophie cornéenne sévère Atrophie optique sévère Pression positive incontrollable Désinsertion zonulaire (empêchant le positionnement de l implant) Défauts de vision des couleurs Glaucome IFU / Instructions d utilisation 3 / 6 Rev

4 Uvéite chronique Rétonophathie diabétique Evolutions cliniques significatives de la macula et / ou de l épithélium pigmenté. Mises en garde: Le lentille intraoculaire ne devrait pas être implanté en conditions suivantes: Rupture de la capsule postérieure (empêchant le positionnement de l implant) ou si une capsulotomie primaire doit être effectuée. Le sachet est trouvé endommagé ou ouvert. Infection microbienne suspectée. Inflammation grave et récurrente du segment antérieur ou postérieur ou uvéite. Patients dans lesquels l'implant intraoculaire peut affecter la capacité d'observer, diagnostiquer, ou traiter la maladie du segment postérieur. Difficultés chirurgicales au moment de l extraction de la cataracte qui pourraient accroítre le risque de complication (par ex. Hémorragie persistante, importantes lesions de l iris, pression positive non contrólée, ou important(e) prolapsus ou perte du vitré. Une déformation de l œil causée par un traumatisme antérieur ou une anomalie congénitale impliquant qu il est impossible de supporter la lentille intraoculaire de maniére appropriée. Circonstances qui endommageraient l endothélium durant l implantation. Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas des candidates acceptables pour recevoir une lentille intraoculaire. Complications / effets indesirables: Ce qui suit énumère les complications qui ont été associées à l'implantation des lentilles intraoculaires (cette liste n'est pas prévue pour être inclusive): Effets indésirables cumulatifs: Hyphèmea Hypopyon Déplacement de la lentille Œdème macuilaire Bloc pupillaire. Décollement de rétine Infection intraoculaire Réintervention chirurgicale secondaire (avec exclusion de déplacement cause par une rupture capsulaire), avec inclusion, mais non limité à ce qui suit: - Iridectomie pour bloc pupillaire. - Aspiration du vitré pour bloc pupillaire. - Repositionnement de l implant. - Explantation causée par une inflammation. - Explantation causée par une erreur de biométrie. IFU / Instructions d utilisation 4 / 6 Rev

5 Effets indésirables persistants: Œdème cornéen Œdème maculaire Iritis PIO élevée nécessitant un traitement Mode d emploi: Examiner l etiquette du conditionnement de la lentille pour verifier le modéle, la puissance et la date limite d utilisation. Ouvrir le sachet et sortir la lentille sous conditions stériles. Bien examiner la lentille pour s assurer que des particules ne sont pas collées dessus, examiner également les surfaces optiques de la lentille pour détecter tout défaut éventuel. Lors de l extraction de l implant de la boîte, NE PAS saisir l optique avec des pinces. Avant la procedure réelle de pliage, l implant ne doit être manipulé qu en saisissant l haptique. Diverses procedures chirurgicales peuvent être utilisées et le chirurgien doit choisir une procedure adaptée au patient. Pour réduire au minimum la formation de marques sur l implant du fait du pliage, tous les instruments doivent être parfaitement propres. NE PAS RESTERILISER! ATTENTION: La loi fédérale (aux Etats Unis) restreint la vente, directe ou sur leur prescription, de ce dispositif aux médecins uniquement. Presentation: Les lentilles intraoculaires acryliques pliables de 1stQ sont fournies à l etat sec, dans un emballage Tyvek peel pouch stérilisé par l oxyde d éthylène qui ne doit être ouvert que dans des conditions aseptiques (voir MODE D EMPLOI). Date d expiration: La stérilité est garantie tant que l'emballage n est ni endommagé, ni ouvert. La date d expiration est clairement indiquée sur la face extérieure de l emballage de l implant. Tout implant conservé après la date d expiration ne doit être utilisé. IFU / Instructions d utilisation 5 / 6 Rev

6 Symboles utilisés: Ne pas restériliser À usage unique Protéger des rayons du soleil Garder au sec Utiliser avant le (date) Consulter les instructions d utilisation Numéro de série Stérilisé à l oxyde d'éthylène Ne pas utiliser si endommagé Fabricant Certifié CE Gamme de température Fabricant: Distributeur: GEMMA Medical AG 1stQ GmbH Tel.: Mattenstrasse 11 Harrlachweg 1 Fax: Bruegg Mannheim Suisse Allemagne IFU / Instructions d utilisation 6 / 6 Rev

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Système d injection IOL à usage unique 1ST INJECT P2.2 destiné à l implantation de lentilles intraoculaires préchargées souples hydrophiles 1stQ. Ces instructions d utilisation

Plus en détail

Les haptiques de nombreuses lentilles PMMA disposent d orifices servant à faciliter la fixation sclérale.

Les haptiques de nombreuses lentilles PMMA disposent d orifices servant à faciliter la fixation sclérale. INSTRUCTIONS D UTILISATION LENTILLES MONOFOCALES RÉFRACTIVES EN PMMA HYDROPHILE ET HYDROPHOBE DESTINÉES À L IMPLANTATION DANS UN SAC CAPSULAIRE / LENTILLES PMMA 91A DESTINÉES À L IMPLANTATION DANS UNE

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques monofocales réfractives hydrophiles stériles préchargées destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires toriques acryliques monofocales hydrophiles stériles destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation sont également

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques multifocales diffractives hydrophiles stériles destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation sont également

Plus en détail

Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France

Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France Lentilles Intra Oculaires (LIO) Laurence Lavenent AMO France / Stéphanie Korsia Alcon France Les implants 1- Introduction Fonctions et caractéristiques communes aux LIO Design général 2- Types d implants

Plus en détail

Lentilles intraoculaires asphériques multifocales diffractives en acrylique hydrophile

Lentilles intraoculaires asphériques multifocales diffractives en acrylique hydrophile INSTRUCTIONS D UTILISATION 640MY, 677M/MY, 690M/MY Q-Flex Bi-Flex Z-Flex Lentilles intraoculaires asphériques multifocales diffractives en acrylique hydrophile Contenu : Une lentille intraoculaire diffractive

Plus en détail

Améliorez votre vision!

Améliorez votre vision! Information pour les patients Améliorez votre vision! Une orientation sur les implants de lentilles asphériques et à filtre de lumière bleue en cas de cataracte we care for you La cataracte qu est-ce que

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

RHEXIS DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE

RHEXIS DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE P H A R M A C E U T I C A L DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉRILES À USAGE UNIQUE POUR LA CHIRURGIE OCULAIRE Catalogue 9, allée Prométhée - F - 28000 Chartres - France Tél : (33) 02 37 33 39 30 - Fax : (33) 02

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet

myopie! Libérez-vous enfin de votre Votre vision et l implant AcrySof Cachet Libérez-vous enfin de votre myopie! Votre vision et l implant AcrySof Cachet Informations sur l implant AcrySof Cachet et ses effets bénéfiques sur votre vue Faites le point sur votre vue Si vous cherchez

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

Qu est ce qu un implant?

Qu est ce qu un implant? Qu est ce qu un implant? L implant fait partie à part entière de l opération de la cataracte : il est indispensable de remplacer le cristallin naturel par un implant de façon à retrouver une vision nette,

Plus en détail

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire

Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Mono Vision Correction de la Presbytie Laser Vs Implant intraoculaire Michel Podtetenev m.d. FocusVision.ca Correction de loin pour l œil dominant Correction de près pour l œil dominé Créer une myopie

Plus en détail

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes?

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes? Qu'est ce que la cataracte? La cataracte correspond à une baisse significative d acuité visuelle en rapport avec l'opacification du cristallin, lentille transparente située à l'intérieur de l'œil et permettant

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de 500 000 chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention

Plus en détail

Instructions d utilisation 1stQ AddOn IOL

Instructions d utilisation 1stQ AddOn IOL Instructions d utilisation 1stQ AddOn IOL Lentille intraoculaire destinée à être implantée dans le sulcus ciliaire Ces instructions d utilisation sont également disponibles au format électronique sur notre

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou par

La cataracte est l opacification de tout ou par cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

La puissance pour votre cabinet.

La puissance pour votre cabinet. La puissance pour votre cabinet. IOL Nouveau Nouveau Tracking Puissance Cornéenne Cornee/Segment Anterieur evaluation non-contact du Segment Anterieur Puissance Cornéenne L option Cornea Power permet d

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M

TROUBLES DE LA REFRACTION. Dr.BENLARIBI.M TROUBLES DE LA REFRACTION Dr.BENLARIBI.M Introduction - Définition La réfraction oculaire : _ l ensemble des déviations que subit un rayon lumineux lors de sa traversée du système dioptrique oculaire,

Plus en détail

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI

LASER, SOURCE DE VUE. par Jean-Claude LEPORI ALS Lumière, source de vie Séance exceptionnelle du 10 avril 2005 à l Hôtel de Ville de Nancy Laser, source de vue par Jean-Claude LEPORI LASER, SOURCE DE VUE par Jean-Claude LEPORI ALS (Nancy, 10 avril

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

Implant Injectable JointRep Instructions pour utilisation Pour utilisation sous accès spécial seulement

Implant Injectable JointRep Instructions pour utilisation Pour utilisation sous accès spécial seulement Implant Injectable JointRep Instructions pour utilisation Pour utilisation sous accès spécial seulement DESCRIPTION L implant injectable JointRep est un implant thermo-gélifiant stérile, non-pyrogénique,

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie,

LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? Alors que la chirurgie réfractive dans le but de corriger une anomalie de la réfraction (myopie, LA CHIRURGIE DE LA PRESBYTIE ; QU EN EST-IL EN 2009? F. Malecaze, Professeur des Universités en Ophtalmologie, Service d Ophtalmologie, Hôpital Purpan, Place du Dr Baylac, 31059 TOULOUSE Cedex, Tél : 05

Plus en détail

Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA

Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA Baisse de l acuité visuelle : cataracte, glaucome et DMLA UE : Défaillances organiques et processus dégénératifs 2.7.S4 Bénédicte DUPAS Service d ophtalmologie Hôpital Lariboisière Introduction Vieillissement

Plus en détail

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE LA FIN DES LUNETTES? MF.DALMAS CATARACTE =opacification progressive du cristallin Concerne 20% des patients de plus de 65 ans et 50% des plus de 75 ans 600 000 interventions

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève.

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève. Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD La Cataracte UOM octobre 2008 Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève La Cataracte - Définition & rappel anatomique - Etiologies

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain

8/10/10. Schéma de l œil humain. Fonctionnement. Fonctionnement de l œil humain: Les défauts de l œil humain L œil humain Points essentiels Fonctionnement de l œil humain: La vision éloignée La vision rapprochée Le pouvoir d'accommodation Les défauts de l œil humain L hypermétropie La myopie La presbytie Fonctionnement

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques monofocales réfractives stériles, hydrophiles ou hydrophobes, destinées à une implantation dans le sac capsulaire. Ces instructions d utilisation

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

Simple. Portable. Puissant. SD-OCT. Amenez la puissance de l OCT spectral ivue dans votre cabinet

Simple. Portable. Puissant. SD-OCT. Amenez la puissance de l OCT spectral ivue dans votre cabinet Simple. Portable. Puissant. SD-OCT Amenez la puissance de l OCT spectral ivue dans votre cabinet RETINE pour la détection précoce du glaucome La puissance du scan GCC permet d identifier la perte de cellules

Plus en détail

La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée

La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée Visya www.cliniquevision.com 171 D. PIETRINI Clinique de la Vision, Paris. docteurpietrini@gmail.com La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée manuellement dans tous ses temps. C est une

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION?

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE BOIS-CERF CLINIQUE CECIL LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN 2016: OÙ EN SOMMES-NOUS? PERMET-ELLE DE CORRIGER LES DÉFAUTS DE VISION? L ÂGE VENANT, LE CRISTALLIN DE L ŒIL S OPACIFIE

Plus en détail

La solution de. l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale. Implants expansifs

La solution de. l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale. Implants expansifs La solution de l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale Implants expansifs Les implants expansifs d osmed sont constitués à partir d un hydrogel spécialement élaboré qui utilise le principe de l osmose

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34

Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34 2, Rue du Saumon 67000 Strasbourg France Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr Dosimètre de radiation UVA UVB PCE-UV 34 Avertissement! spécial Le capteur UV du mesureur

Plus en détail

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE

MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE DESCRIPTION DE LA MAQUETTE ET MISE EN SERVICE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ : info@sordalab.com MAQUETTE DE L OEIL PETIT MODELE Ref: OEILP Cette maquette munie d un cristallin, lentille à focale variable (lentille remplie d eau), permet

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 30 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 30 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 30 novembre 2005 100 microgrammes/ml, solution injectable pour voie intraoculaire Boîte de 12 flacons de 1,5 ml (CIP: 566 8122) Laboratoires ALCON carbachol

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Chapitre II: lentilles

Chapitre II: lentilles Chapitre II: lentilles II.1) Système optique idéal II.2) Les lentilles et les miroirs II.1) Système optique idéal Surface d onde (1) Surface d onde S: Tous les points de S sont en phase Dans ce cas, S

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP. Section : mathématiques-sciences physiques CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : mathématiques-sciences physiques Leçon en sciences portant sur les programmes de lycée professionnel Ministère de l Education nationale > www.education.gouv.fr

Plus en détail

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique

Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Dégénérescence maculaire liée à l âge : prise en charge diagnostique Juin 2012 QUELS SIGNES FONCTIONNELS DOIVENT FAIRE ÉVOQUER UNE DMLA? La baisse d acuité

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard

AMETROPIES SPHERIQUES. Docteur A.M.Bernard AMETROPIES SPHERIQUES Docteur A.M.Bernard l œil emmétrope se caractérise par une puissance basale (60 D) et une longueur (24mm), des valeurs harmonieuses et telles que : le foyer image F i est situé sur

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de la cataracte

Vous allez être opéré(e) de la cataracte Information Cataracte Janv 2011 Vous allez être opéré(e) de la cataracte Vous présentez une cataracte qui est responsable de vos troubles visuels et vous avez pris la décision de vous faire opérer. La

Plus en détail

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel

La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel La lentille mensuelle sur mesure en silicone hydrogel Sphérique Torique torique Inspire your eyes Matériel Le confort sur mesure La gamme de lentilles mensuelles en silicone hydrogel Saphir RX est produite

Plus en détail

Sommaire. 1. Colorants Ala Trypan. page 7. 2. Anneaux de tension RingJect. page 9

Sommaire. 1. Colorants Ala Trypan. page 7. 2. Anneaux de tension RingJect. page 9 Gamme Cataracte Gamme Cataracte Sommaire 1. Colorants Ala Trypan page 7 2. Anneaux de tension RingJect page 9 3. Implants Implants hydrophobes Eos mp4 Staar KS-SP Staar KS-Xs Implants hydrophiles Quatuor

Plus en détail

Bibliographie. Définition : emmetropie. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8-9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies

Bibliographie. Définition : emmetropie. Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8-9 avril 2O11. DÉFINITIONS : amétropies Bibliographie PUBLICATIONS FNRO LA REFRACTION DE L OEIL OPTIQUE PHYSIOLOGIQUE - Yves LEGRAND Charles REMY LYON Réfraction Nantes 8-9 avril 2O11 OPTIQUE -André MOUSSA et Paul PONSONNET CAHIERS D OPTIQUE

Plus en détail

Guide d Utilisation. Série S-10/20. Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division.

Guide d Utilisation. Série S-10/20. Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division. Guide d Utilisation Série S-10/20 Copyright 06/03 Motic Microscopes, European Division. 1. Oculaires 2. Tubes porte-oculaires 10. Correcteur dioptrique 3.Logements des prismes 4. Tête 5. Objectifs 6. Eclairage

Plus en détail

La cataracte chez le patient âgé. Texte mis en ligne en accès libre

La cataracte chez le patient âgé. Texte mis en ligne en accès libre Collège National des Enseignants en Gériatre en Gériatre Item 58 La cataracte chez le patient âgé h l i â é Texte mis en ligne en accès libre g avec l autorisation du CNEG et de Masson Chapitre extrait

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

Implants cristalliniens. Jean Louis BOURGES Ophtalmologie, Hôtel Dieu, Paris

Implants cristalliniens. Jean Louis BOURGES Ophtalmologie, Hôtel Dieu, Paris Implants cristalliniens Jean Louis BOURGES Ophtalmologie, Hôtel Dieu, Paris Principe Matériaux Position intraoculaire ICA ICP À fixation irienne, suturable à la sclère Type Asphérique Multifocal Accommodatif

Plus en détail

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS

OEIL ET DIABÈTE. S POMMIER Sve Pr RIDINGS OEIL ET DIABÈTE S POMMIER Sve Pr RIDINGS Ref: Pr Philippe Gain, Dr Gilles Thuret RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1- Généralités dans les pays à haut niveau de vie, d une des principales causes de cécité légale

Plus en détail

Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques

Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques Mode d emploi Instruments de précision pour le positionnement des brackets orthodontiques Produit en exclusivité a l usage professionnel Rev 1.0 Tous les droits sont réservés; la réprodution de ce manuel,

Plus en détail

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision

Pas de compromis. Acri.LISA le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision Pas de compromis le seul implant multifocal de correction de la presbytie véritablement adapté à la micro-incision le seul implant multifocal véritablement MICS pour des incisions de 1,5 mm La première

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA CATARACTE

CHIRURGIE DE LA CATARACTE CHAPITRE 5 CHIRURGIE DE LA CATARACTE Une cataracte est définie comme l opacification du cristallin dans l œil (figure 5.1). Il y a environ 40 millions de personnes aveugles dans le monde et la cataracte

Plus en détail

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident

OPTIQUE. 1. Loi de la réflexion. Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident OPTIQUE Un rayon lumineux incident sur une surface transparente, se comporte comme illustré ci-dessous: rayon incident AIR rayon réfléchi EAU rayon réfracté A l'interface entre les deux milieux, une partie

Plus en détail

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements

LA VUE. Sommaire : Les voies optiques Examens pratiqués en ophtalmologie Les traitements LA VUE Sommaire : Anatomie de l œil Chemin de la lumière dans l œil Vocabulaire et définitions pour l œil Les muscles de l œil Les anomalies de l œil Les 3 amétropies ou vices de réfraction La presbytie,

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Dans son point d information du 28 septembre 2010, l Afssaps a recommandé que les femmes porteuses d implants mammaires PIP concernés par

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE CATARACTE : DEFINITION Opacifica'on totale ou par'elle du cristallin Mécanisme de vieillissement du cristallin Évolution du cristallin avec l

Plus en détail

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015

Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Les différentes options chirurgicales intra oculaires pour les patients atteints de presbytie Dr Christian Ferremi MD, PRCS(C) CPRO 2015 Implication financière Actionnaire de la Clinique d ophtalmologie

Plus en détail

OCT Spectral Domain et Glaucome. Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris

OCT Spectral Domain et Glaucome. Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris OCT Spectral Domain et Glaucome Pr. Jean-Philippe Nordmann Hôpital des Quinze-Vingts, Paris Principes de l OCT Utilise une lumière laser (840nm) Projetée sur l œil Analyse de la réflexion de cette lumière

Plus en détail

JMV. Affections cécitantes curables

JMV. Affections cécitantes curables JMV Affections cécitantes curables AMBLYOPIE L Amblyopie C est une insuffisance de la vision, parfois congénitale ou acquise dans les premiers mois de la vie. La forme la plus courante unilatérale - résulte

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 1

DEVOIR SURVEILLE N 1 Année 2011/2012 - PCSI-2 DS 01 : Optique 1 DEVOIR SURVEILLE N 1 Samedi 24 Septembre 2011 Durée 3h00 Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

Pour plus d informations, visitez www.visianinfo.eu

Pour plus d informations, visitez www.visianinfo.eu Pour plus d informations, visitez www.visianinfo.eu Siège de STAAR Surgical 1911 Walker Ave. Monrovia, CA 91016 (800) 352-7842 Bureau international STAAR Surgical Hauptstrasse 104 CH 2560 Nidau/Switzerland

Plus en détail

Description des produits : Risques pour la santé :

Description des produits : Risques pour la santé : Stryker Osteonics SA Dr. Homer Stryker Straße 1 2545 Selzach (SO) Stryker Osteonics SA Niederlassung Selzach Dr. Homer Stryker Straße 1 2545 Selzach (SO) / Schweiz t: +41 32 641 69 50 f: +41 32 641 69

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

SONDE D INTUBATION ENDOTRACHEALE TVT

SONDE D INTUBATION ENDOTRACHEALE TVT SONDE D INTUBATION ENDOTRACHEALE TVT Distribué par RONCIN MEDICAL 9 Avenue de l Abbaye 91330 YERRES Tel : 01.69.49.67.00 Fax : 01.69.49.67.04 La sonde TVT facilite les intubations difficiles grâce à sa

Plus en détail

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu

Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires. Lexique Français / Hébreu Le Vocabulaire de l'optique par Colette Allouch Auteur de Dictionnaires Lexique Français / Hébreu absorption achromatique acuité visuelle albinisme oculaire amblyopie amétropie angle de réflexion angle

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + +

Quick Up. Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses. www.dentaladvisor.com. Editors Choice + + + + + www.dentaladvisor.com Matériau de scellement autodurcissant pour attachements et parties secondaires de prothèses Editors Choice + + + + + Un seul coffret pour tous les besoins d un scellement La tenue

Plus en détail

Avis urgent de sécurité concernant un dispositif médical

Avis urgent de sécurité concernant un dispositif médical AMO Germany GmbH Telefon +49 7243 729-0 Rudolf-Plank-Straße 31 Telefax +49 7243 729-100 D-76275 Ettlingen www.abbottmedicaloptics.com Postfach 10 01 34, D-76255 Ettlingen Avis urgent de sécurité concernant

Plus en détail

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images

Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Représentation visuelle Chapitre 1 : L œil : Système optique et formation des images Ce que vous savez déjà - Dans un milieu transparent et homogène (air de la salle de classe), la lumière se propage en

Plus en détail

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed

au Dispositif Médical 10, 11 et 12 octobre 2006 Yasmine Mouton - Société Asept Inmed Analyse des risques appliquée au Dispositif Médical Application illustrée technique Définitions Dommage : Blessure physique ou atteinte à la santé des personnes ou atteinte aux biens ou à l environnement.

Plus en détail

La LIBERTE visuelle. à portée de main

La LIBERTE visuelle. à portée de main La LIBERTE visuelle à portée de main Il était une fois les lunettes (du 13 e au 20 e siècle) 2 Voir l avenir sans lunettes Saviez-vous que 80 % des informations nous parvenant passent par nos yeux? La

Plus en détail

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP

Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Guide d aide à la décision concernant les implants mammaires PIP Actualisation avril 2011 Afin d aider les femmes et leur chirurgiens dans cette discussion, l Afssaps met à disposition un guide d aide

Plus en détail

L œil ; un système optique

L œil ; un système optique Première L/ES - AP SPC 1 L œil ; un système optique 1/ Des notions à avoir bien comprises Propagation de la lumière : dans un milieu homogène (même propriété en tous points), la lumière se propage en ligne

Plus en détail

Module de Physique OPTIQUE GEOMETRIQUE OPTIQUE GEOMETRIQUE LENTILLES. Professeur M. CHEREF. Faculté de Médecine Alger I Université d Alger

Module de Physique OPTIQUE GEOMETRIQUE OPTIQUE GEOMETRIQUE LENTILLES. Professeur M. CHEREF. Faculté de Médecine Alger I Université d Alger Module de Physique OPTIQUE GEOMETRIQUE OPTIQUE GEOMETRIQUE LENTILLES Professeur M. CHEREF Faculté de Médecine Alger I Université d Alger I- Les Lentilles (1) : Généralités (1) Lentille : définition MILIEU

Plus en détail

Manuel d instruction. Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915

Manuel d instruction. Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915 7523H-French_Manuals 11/19/13 8:40 AM Page 1 Niveau laser magnétique Torpedo Modèle no 40-0915 Manuel d instruction Nous vous félicitons d avoir choisi ce niveau laser magnétique Torpedo. Nous vous suggérons

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Séminaires Pédagogiques de Biophysique Biophysique de la vision Les amétropies sphériques Dr Olivier LAIREZ Hôpitaux de Toulouse Université Paul Sabatier Lundi 27 juin 2011 0 Biophysique de la vision Les

Plus en détail

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule!

Optique géométrique. La lumière est à la fois une onde et un corpuscule! Optique géométrique UE3 Voir est un phénomène complexe qui implique une succession d événement qui permettent de détecter, localiser et identifier un objet éclairé par une source de lumière. L œil est

Plus en détail

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Dr Pierre Levy * Introduction La chirurgie de l astigmatisme est connue depuis fort longtemps, la première technique

Plus en détail

Information Urgente de de Sécurité

Information Urgente de de Sécurité Medtronic (Suisse) AG Talstrasse 9 Postfach 449 CH-3053 Münchenbuchsee / BE Tel. 031 868 01 00 Fax 031 868 01 99 swisscontact@medtronic.com www.medtronic.ch Information Urgente de de Sécurité Recommandations

Plus en détail

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE

FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE FORMATION ASSURANCE QUALITE ET CONTROLES DES MEDICAMENTS ISO/IEC 17025 Chapitre 5 : EXIGENCES TECHNIQUES QUALIFICATION DES EQUIPEMENTS EXEMPLE : SPECTROPHOTOMETRE UV/VISIBLE Nicole GRABY PA/PH/OMCL (07)

Plus en détail

La chirurgie de la cataracte

La chirurgie de la cataracte La chirurgie de la cataracte Qu'est-ce que la cataracte? Le cristallin de l'œil humain fonctionne comme la lentille d'une caméra. Il est situé derrière la pupille, et sa fonction consiste à focaliser les

Plus en détail

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique

BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique BPR: Le Conditionnement Du guide à la pratique HNey 20092007 1 Préambule Les dispositifs médicaux m nettoyés s doivent être protégés s pour éviter toute nouvelle contamination Le conditionnement des dispositifs

Plus en détail