VOUS AVEZ UN PROJET DE REDUCTION DE VOS COUTS DE GESTION, DECOUVREZ L OFFRE FLUX ELECTRONIQUE FACTURATION EN DETAIL.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOUS AVEZ UN PROJET DE REDUCTION DE VOS COUTS DE GESTION, DECOUVREZ L OFFRE FLUX ELECTRONIQUE FACTURATION EN DETAIL."

Transcription

1 Flux Electronique Facturation au format XML Guide technique Traduction des factures en XML VERSIO 1.6 Juillet 2013 PAGE 1 SUR 27

2 Version Date Evolution(s) essentielle(s) /09/2009 Première diffusion du document /12/2009 Mise en conformité avec la norme Prise en compte d évolutions diverses : /03/2010 Valeurs possibles pour le champ n 76 Ajout d informations après le champ n 77 Prise en compte d évolutions diverses : /10/2011 Envoi du code EA dans le champ 50 Envoi de l identifiant du contrat de la ligne de facture dans le champ 102 Prise en compte d évolution diverses : Création des champs 125, 126, et 127 pour l envoi de messages légaux /06/2012 Ajout de nouvelles valeurs pour le mode de paiement (champ 76) Description du bloc historique de consommation (déjà présent dans le flux) et ajout de la valeur AUTO-RELEVE (champs 128 à 131) Compléments d informations. Ajout de la Table de correspondance CODES /04/2013 EA V15. Ajout des flux Anonymisés. Prise en compte d évolutions diverses (surlignage en jaune) : Modification de valeurs par défaut Modification de colonnes commentaire Ajout de champsajout de la partie Maquette /06/2013 Mise à jour du référenciel des codes EA Ajout d un glossaire Ces changements seront appliqués aux factures ebxml à partir du mois de novembre 2013 VOUS AVEZ U PROJET DE REDUCTIO DE VOS COUTS DE GESTIO, DECOUVREZ L OFFRE FLUX ELECTROIQUE FACTURATIO E DETAIL. Vous avez un projet d intégration des données des factures d dans votre système comptable afin de réduire le coût de traitement de celles-ci. Vous souhaitez recevoir vos données de factures sous forme d un flux de données structuré afin que la traduction soit pérenne et complète. Ce flux doit être probant, fiable et remplacer la facture papier pour être compatible avec vos objectifs de simplification de votre processus de gestion des factures, Vous êtes en charge de l analyse de la structure de ces fichiers de factures. Ce guide a été réalisé pour vous donner tous les détails nécessaires sur la façon dont sont traduites les factures au format XML. Ce guide s applique aux factures pouvant être traduites en XML : factures de gaz naturel, factures d électricité en offre non réglementée, factures d électricité des contrats aux tarifs réglementés suivants : Contrats en Tarif Bleu en facturation unitaire ou multisite, Contrats en Tarif Bleu, Vert ou Jaune en facturation multisite. Les documents associés sont : Le Guide pratique définit la démarche complète associée à l offre Flux Electronique Facturation, La Table de correspondance CODES EA V2.2 des codes articles au format EA. Le Modèle de facture papier avec correspondance des champs Les Flux anonymisés au Tarif Bleu, Jaune et Vert. Retrouvez la dernière version à jour de ces documents sur ou Utiliser le module de recherche et le mot-clé XML. PAGE 2 SUR 27

3 SOMMAIRE 1. PRESETATIO 4 1. PRESETATIO DU SERVICE PROPOSE PAR 4 2. ORME UTILISEE 4 3. DEMATERIALISATIO SIMPLE ET FISCALE 4 4. MISE A DISPOSITIO DES FICHIERS XML 4 5. LA FORME TECHIQUE DU XML 5 6. PRESETATIO DE LA FACTURE D EERGIE 6 2. PRESETATIO DE LA FACTURE TRADUITE E XML 7 1. STRUCTURE GEERALE 7 2. IFORMATIOS TECHIQUES, FORMATS 7 3. DETAIL DE CHAQUE BLOC 8 a. En-tête 8 b. En-tête générale 8 c. En-tête contractuelle 10 d. Informations sur l émetteur 11 e. Informations sur le destinataire 13 f. Sites facturés 13 g. Informations de paiement 16 h. Montants récapitulatifs facture 17 i. Lignes de factures IDETIFICATIO SUR MAQUETTE Page Recto Page Verso : Récapitulatif Page Annexe : Annexe site ouvelle Offre Page Annexe : Annexe site Offre Historique AEXES XSD UTILISEE POUR LA FACTURE E XML TABLE DE CODIFICATIO EA DES LIGES DE FACTURE TABLE DE DESCRIPTIO DES VALEURS GEERIQUES GLOSSAIRE ASSISTACE TECHIQUE 27 PAGE 3 SUR 27

4 1. PRESETATIO 1. PRESETATIO DU SERVICE PROPOSE PAR L offre Flux Electronique Facturation a pour objectif de mettre à disposition de nos clients un service fiable lui permettant de traiter automatiquement les factures en utilisant ses propres identifiants de gestion. Les composantes de l offre sont : un flux de données structuré et documenté au format XML, des données mises à disposition sur un réseau à valeur ajouté, des fichiers signés électroniquement pour une dématérialisation complète (en projet jusqu à juin 2014), des informations propres aux clients ajoutées dans les factures et dans les flux de données. Ce document définit comment la facture est traduite dans le format XML. Important : Pour l heure, cette offre est réservée à des clients en nombre limité. se réserve la possibilité de ne pas la mettre à disposition de tous les clients qui le souhaiteraient. 2. ORME UTILISEE a fait le choix d utiliser un format XML normé par des instances internationales. Parmi ceux ci, nous avons retenu le plus complet, permettant une description des multiples informations techniques figurant sur les factures d énergie tels les index de consommation. La norme retenue par pour la dématérialisation de ses factures en XML est l UBL Invoice 2.0, d Oasis. La description technique du flux (XSD) est disponible en annexe. Vous pourrez retrouver toutes les informations détaillées sur la norme UBL Invoice 2.0 et les XSD correspondantes sur le site officiel : Le présent guide technique décrit l utilisation qui est faite de cette norme pour la facture et ses spécificités. 3. DEMATERIALISATIO SIMPLE ET FISCALE La mise en place du service Flux Electronique Facturation en XML et le passage en dématérialisation fiscale se décline en deux phases : Une première phase de dématérialisation simple : chaque facture papier est traduite en XML, les flux sont envoyés aux clients sur un réseau à valeur ajoutée, en parallèle de la facture papier. Cette phase permet de fiabiliser le processus d intégration automatique et de comparer les données intégrées à celles disponibles sur la facture papier correspondante ; Une deuxième phase de dématérialisation fiscale (en projet jusqu à juin 2014) : après signature d un contrat d interéchange actant du passage en dématérialisation fiscale, la facture papier n est plus envoyée. C est le fichier XML qui a valeur de preuve fiscale. Celui-ci est signé électroniquement et transmis au client par le réseau à valeur ajoutée. Lors de cette deuxième phase, la signature se retrouve dans la facture elle-même et sert à garantir l origine et l'intégrité de la facture. 4. MISE A DISPOSITIO DES FICHIERS XML Dans le cadre du Service Flux Electronique Facturation, les fichiers XML et les signatures électroniques associées peuvent être envoyées par différents canaux à valeur ajoutée : CFT, AS2 PAGE 4 SUR 27

5 Une ré-émission des factures peut être faite en cas d incident technique, et uniquement sur demande du destinataire de la facture. En complément du canal à valeur ajoutée, les données suivantes sont disponibles dans votre espace membre sur nos sites Internet : ou : Un outil de visualisation des données de facturations présentes dans les flux ebxml sera mis à disposition à partir de fin En cas de dématérialisation fiscale (fichier XML signé), ce même fichier XML est disponible dans votre espace membre. A son ouverture une mise en page du fichier est automatiquement associée. Cette mise en page présente des différences avec celle de la facture papier. 5. LA FORME TECHIQUE DU XML Le XML est un langage structuré utilisant des balises. Sa structure est définie dans un schéma : le schéma décrivant la facture en XML est présent en annexe, sous forme de fichier XSD (cf XSD utilisée pour la facture en XML). La structure du fichier est visualisable de manière graphique, grâce à des outils spécialisés. Vous trouverez dans chaque paragraphe décrivant un bloc XML sa représentation graphique. Celle-ci répond à une norme générique : élément encadré par des tirets : ceci signifie que l élément est facultatif, élément encadré par un trait plein : ceci signifie que l élément est obligatoire, signe «+» suivant un élément : ceci signifie que l élément est un bloc pouvant être décomposé. PAGE 5 SUR 27

6 6. PRESETATIO DE LA FACTURE D EERGIE propose une facturation monosite (un site facturé = un compte commercial) ou une facturation multisite (un compte commercial permet de facturer plusieurs contrats d énergie ou un contrat d énergie portant sur l alimentation en énergie de plusieurs sites). La facture d énergie papier est constituée des éléments suivants : Page 1 - recto : Informations légales : émetteur, service clientèle Destinataire Identification du compte commercial Montant TTC, montant à payer Date limite de paiement, informations bancaires... Page 1 verso : récapitulatif (pour les factures multisites) Récapitulatif des montants HT par poste de consommations Récapitulatif des contributions et taxes locales Montant total HTVA Montants de TVA par taux de TVA Total TVA Montants HT, TTC et TVA déjà payés Total TTC à payer Annexe complément (pour les factures multisites) Lignes de facturation qui ne sont pas réparties par site Exemple : dépôt au titre du contrat, pénalités de retard de paiement, services Cette annexe n est générée qu en cas de besoin. Annexe : détail par site / point de livraison de l énergie Identification du site du client : nom et adresse Identifiant du site propre au client Type, caractéristiques et n de contrat souscrit Référence Acheminement Electricité ou Gaz Données techniques Lignes de détail de facturation, taxes et contributions Total HT La TVA est calculée à titre d information. C est la TVA calculée au niveau du récapitulatif qui fait foi PAGE 6 SUR 27

7 2. PRESETATIO DE LA FACTURE TRADUITE E XML 1. STRUCTURE GEERALE La facture traduite en XML se découpe en blocs distincts, se rapprochant des différentes parties de la facture papier : Les données d en-tête, décrivant les informations générales de la facture et les données techniques nécessaires à la transmission et l intégration : cf 3.b Les informations sur le compte payeur de la facture, présentant les identifiants du compte commercial client : cf 0 Les informations contractuelles : cf 3.c Les modalités et le type de paiement : cf 3.g Les informations client, décrivant l identification et le contact client : cf 0 Les informations de contact : cf 0 Les montants de la facture, comprenant les montants TTC, HTVA et TVA globaux de la facture : cf 3.h Les informations de site, dupliquées autant de fois qu il y a de sites concernés par la facture : cf 3.f Les lignes de facture, donnant la description complète de toutes les lignes qui composent la facture, qu elles soient informatives, de regroupement, ou constitutives du montant TTC de la facture : cf 3.i L historique de consommation, s il est disponible, est rattaché à la ligne de facture «Dont consommation facturée» Les informations techniques du point de livraison (numéro de compteur, coefficient de lecture ) sont également rattachées à la ligne de facture «Dont consommation facturée» Les éléments présents sur l annexe complément (facture papier) sont dispersés à différents niveaux du fichier 2. IFORMATIOS TECHIQUES, FORMATS Les dates utilisent le format «AAAA-MM-JJ» à l execption des dates présentes dans les valeurs génériques (Invoice/cac:InvoiceLine/cac:Item/cac:AdditionalItemProperty) Les montants numériques ont pour séparateur le point «.» et comportent deux chiffres après ce séparateur. Tous les textes respectent la norme ISO et le standard HTML (les caractères accentués sont remplacés par une combinaison précédée du caractère «&» et terminée par le caractère «;»). PAGE 7 SUR 27

8 3. DETAIL DE CHAQUE BLOC Les tableaux présentés ci-après décrivent techniquement et fonctionnellement le contenu du flux XML. Les colonnes ont la signification suivante : indique le numéro de l élément, il est notam ment utilisé dans le guide pour faire référence aux schémas ou extraits de factures indiqués en exemple. «Elément» indique le nom de la balise XML décrite. Son chemin absolu est obtenu par concaténation entre la première ligne du tableau et ce nom de balise. «Obl» indique si la balise est obligatoire techniquement ou non. «Type» indique si la valeur est numérique ou alphanumérique «A» «Valeur par défaut» indique la valeur fixe contenue par la balise, si elle en contient une. Si ce n est pas le cas (valeur variable), cette colonne n est pas renseignée. «Commentaire» correspond à la légende fonctionnelle de la balise XML. a. En-tête Les informations d en-tête n apparaissent qu une fois par facture et correspondent aux données présentes sur la page récapitulative d une facture papier. b. En-tête générale Toutes ces données sont présentes sous la balise Invoice/: PAGE 8 SUR 27

9 En-tête générale : Invoice/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 1 xmlns A 2 xmlns:cac A 3 xmlns:cbc A 4 xmlns:ext A 5 xmlns:xsi A 6 xsi:schemalocation A urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:invoice-2 urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:commonaggregatecomponents-2 urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:commonbasiccomponents-2 urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:commonextensioncomponents-2 urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:commonaggregatecomponents-2 urn:oasis:names:specification:ubl:schema :xsd:invoice-2 UBL-Invoice-2.0.xsd Information technique Information technique Information technique Information technique Information technique Schéma technique de référence 7 cbc:ublversionid A 2.0 Information technique 8 cbc:customizationid A 9 cbc:profileid A urn:oasis:names:specification:ubl:xpath:in voice-2.0:sbs-1.0-draft bpid:urn:oasis:names:draft:bpss:ubl-2- sbs-invoice-notification-draft Information technique Information technique 10 cbc:id O uméro légal de la facture 11 cbc:copyindicator A false => facture originale true => duplicata 12 cbc:uuid Identifiant technique de la facture 13 cbc:issuedate O A Date de la facture 14 cbc:invoicetypecode 15 A Avoir Facture 381 => Avoir 380 => Facture 16 cbc:taxpointdate A Date d'application de la TVA 17 cbc:documentcurrencycode A EUR Monnaie du document 18 cbc:taxcurrencycode A EUR Monnaie du document 19 cbc:paymentcurrencycode A EUR Monnaie du document 20 cbc:linecountumeric ombre de lignes de facture 21 cac:invoiceperiod/cbc:startdate A Date la prochaine facture 22 cac:invoiceperiod/cbc:descriptio n A Date prochaine facture Libellé fixe 23 cac:originatordocumentreferen Date de la facture d origine en cas ce/cbc:id d avoir La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Messages légaux : Invoice/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 123 cbc:ote A En cas de litige lié à l exécution de notre contrat, si votre réclamation écrite auprès de n a pas permis de régler le différend dans un délai de deux mois, Information légale vous pouvez saisir le médiateur national de l énergie. Toutes les informations sur Adresse postale : Médiateur national de l énergie PAGE 9 SUR 27

10 124 cbc:ote A 125 cbc:ote A 126 cbc:ote A Libre réponse n Paris Cedex 09 Tout sur vos démarches, vos droits et les économies d'énergie sur le site d'information des pouvoirs Information légale publics, ou par téléphone au (Coût d un appel local) Avoir émis en annulation de la facture [ facture] du [Date de facture] Présent que pour les avoirs. [Motif de l avoir] ombre de Points de Livraison de ce compte commercial [bsitessouscrits] Information 127 cbc:ote A Document à conserver 10 ans Information légale 128 cbc:ote A Plusieurs messages d informations peuvent apparaitre dans le flux electronique c. En-tête contractuelle Compte payeur : ContractDocumentReference/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 24 cbc:id O A 25 cbc:documenttypecode A 26 A S.A. La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Identifiant du compte commercial client «Bon de commande» ou «Compte commercial» PAGE 10 SUR 27

11 Informations contractuelles : AdditionalDocumentReference/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 27 cbc:id O Reference de votre contrat 28 cbc:issuedate A Date initiale du contrat 29 cbc:documenttypecode A Code technique de l'offre contractuelle 129 cbc:documenttype A Libellé de l'offre contractuelle 130 cbc:uuid Ancienne référence 30 cac:attachment/cac:externalref Date d'échéance du contrat ou date A erence/cbc:expirydate de résiliation La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). d. Informations sur l émetteur Informations contact : AccountingSupplierParty/ PAGE 11 SUR 27

12 Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 31 cbc:customerassignedaccounti D Identifiant contact 32 cbc:additionalaccountid uméro TVA 33 cac:party/cac:partyidentification/ cbc:id SIRET 34 cac:party/cac:partyidentification/ SIRET 131 cac:party/cac:partyame/cbc:a me A om de l émetteur 35 cac:party/cac:postaladdress/cbc :PostalZone Code postal contact 36 cac:party/cac:postaladdress/cac :AddressLine/cbc:Line A Lignes d'adresse contact 37 cac:party/cac:postaladdress/cac :Country/cbc:IdentificationCode A Code pays contact (ex:fr) 132 cac:party/cac:partytaxscheme/c bc:companyid A uméro TVA 133 cac:party/cac:partytaxscheme/c A UM TVA ITRA-COMMUAUTAIRE cac:party/cac:partytaxscheme/c 38 ac:taxscheme/cbc:taxtypecod A TVA DEBIT e 39 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cbc:regi A S.A. strationame 40 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cbc:com A PARIS panyid 41 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cbc:post alzone 42 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cac:addr A avenue de Wagram essline/cbc:line 43 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cac:addr A essline/cbc:line 44 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cac:addr A Paris essline/cbc:line 45 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:registrationaddress/cac:cou A FR ntry/cbc:identificationcode 46 cac:party/cac:partylegalentity/c ac:corporateregistrationscheme A Capital /cbc:id 47 cac:accountingcontact/cbc:telep hone A Téléphone contact 48 cac:accountingcontact/cbc:telef ax A Fax contact 49 cac:accountingcontact/cbc:electr onicmail A contact 134 cac:party/cbc:websiteuri A Site Internet 135 cac:accountingcontact/cbc:ote A Coût de l appel téléphonique La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). PAGE 12 SUR 27

13 e. Informations sur le destinataire Informations contact client : AccountingCustomerParty/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 50 cbc:customerassignedaccounti D Code EA du destinataire 51 cbc:additionalaccountid uméro TVA 52 cac:party/cac:partyame/cbc:a me 53 cac:party/cac:postaladdress/cbc :PostalZone 54 cac:party/cac:postaladdress/cac :AddressLine/cbc:Line 55 cac:party/cac:postaladdress/cac :Country/cbc:IdentificationCode A om Code postal A Lignes d'adresse, répété autant de fois que de lignes d'adresses A Code pays (ex: FR) 56 cac:accountingcontact/cbc:id Identifiant compte de facturation 57 cac:accountingcontact/cbc:tele phone A Téléphone 58 cac:accountingcontact/cbc:telef ax A Fax 59 cac:accountingcontact/cbc:elect ronicmail A La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Les sous balises sont décrites dans le chapitre Informations sur l émetteur f. Sites facturés Un site facturé correspond à un point de livraison de l énergie, associé généralement à un compteur d énergie électrique ou de gaz naturel (sauf pour certains tarif d électricité sans comptage). Les lignes de détail de facturation sont fournies pour chaque point de livraison. Le régime de collecte de taxes locales étant défini par chaque collectivité en fonction de la puissance souscrite, le détail de facturation par point de livraison est obligatoire. B : Certaines lignes de facturation ne sont pas attachées aux points de livraison. Dans ce cas, elles figurent dans l annexe «Complément». Elles peuvent néanmoins être liées à un contrat ou à un sous-périmètre d un contrat. Les variables citées dans le tableau suivant sont des caractéristiques des points de niveau «Site» (ou point de livraison). PAGE 13 SUR 27

14 Informations de site : Delivery/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 60 cbc:id 136 cbc:quantity 137 A KWH Identifiant technique unique du site dans le système de relation client edf Consommation annuelle de référence 138 cac:estimateddeliveryperiod/cbc :StartDate A Date théorique de prochaine relève 139 cac:requesteddeliveryperiod/cb c:startdate A Date de début de l auto-relève 140 cac:requesteddeliveryperiod/cb c:enddate A Date de fin de l auto relève 141 cbc:actualdeliverydate A Date d entrée du site 142 cbc:latestdeliverydate A Date de sortie du site PAGE 14 SUR 27

15 61 cac:deliverylocation/cbc:descrip tion A om du site du client. 62 cac:deliverylocation/cac:addres s/cbc:postalzone 63 cac:deliverylocation/cac:addres s/cac:addressline/cbc:line cac:deliverylocation/cac:addres 64 s/cac:country/cbc:identificationc ode 65 cac:deliveryparty/cbc:endpointi D Code postal du site A Adresse du site A Code pays du site Référence Acheminement Electricité ou Gaz Référence Acheminement Electricité ou Gaz : En cas de facturation d électricité ou de gaz, cet identifiant est fourni. Il est défini par le gestionnaire de réseau de distribution. 66 cac:deliveryparty/cac:partyidenti fication/cbc:id A Puissance Souscrite 67 cac:deliveryparty/cac:partyidenti Puissance Souscrite du site cac:deliveryparty/cac:partyidenti 68 fication/cbc:id A Paquet Dialege 69 cac:deliveryparty/cac:partyidenti 70 cac:deliveryparty/cac:partyidenti fication/cbc:id 71 cac:deliveryparty/cac:partyidenti 72 cac:deliveryparty/cac:partyidenti fication/cbc:id 73 cac:deliveryparty/cac:partyidenti cac:deliveryparty/cac:partyidenti fication/cbc:id cac:deliveryparty/cac:partyidenti 74 cac:deliveryparty/cac:contact/cb c:ame 75 cac:deliveryparty/cac:contact/cb A A A A A A A Code Imputation Site Code Invariant A Depannage A c:telephone La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Groupe : identifiant propre au client qui permet de faire des groupes de points de service sur la facture papier uniquement. Code imputation : identifiant propre au client qui permet d'identifier l'imputation comptable associée à un point de livraison. est utilisé que pour les clients en comptabilité publique Code Site : identifiant propre au client qui permet d affecter automatiquement la facture, ou des éléments de la facture à une ligne budgétaire dans les applications comptables du client Les valeurs mises à dispositions sont : Coefficient de lecture Heures creuses Heures Pleines uméro du compteur Pertes Fer (W) Pertes Joule (%) Profil de consummation Type de Compteur uméro de téléphone du dépannage pour ce point de service PAGE 15 SUR 27

16 g. Informations de paiement Modalités de paiement : PaymentMeans/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 76 cbc:paymentmeanscode O A 77 A U/ECE 4461 Subset 145 encyid 146 encyame A ES A orthern European Subset Valeurs possibles : 1 : on défini 10 : Espèces 20 : Chèque / TIP 31 : Virement avec mandatement 45 : Paiement par compte courant 49 : Prélèvement automatique 78 cbc:paymentduedate A Date d échéance du paiement 79 cbc:paymentchannelcode A IBA 80 cbc:instructionote A Message d'intérêt moratoire 81 A fr_fr 82 cac:payerfinancialaccount/cbc:i D La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Types de paiement : PaymentTerms/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire Coordonnées IBA du payeur si prélèvement ou du compte dédié si virement. 83 cbc:ote A Valeurs possibles : Direct debit Check Debit transfer Instrument not defined Cash 84 cbc:amount Montant à payer (TTC) 85 A EUR 147 cbc:ote A TVA payée sur débits Aucun escompte n'est accordé pour 148 cbc:ote A paiement anticipé La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). PAGE 16 SUR 27

17 h. Montants récapitulatifs facture Montants récapitulatifs facture : Invoice/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 86 cac:taxtotal/cbc:taxamount O Total TVA de la facture 87 O A EUR urrencyid 88 cac:legalmonetarytotal/cbc:tax ExclusiveAmount O Montant HTVA de la facture 89 cac:legalmonetarytotal/cbc:tax O A EUR 90 cac:legalmonetarytotal/cbc:taxi O Montant total TTC facture nclusiveamount 91 cac:legalmonetarytotal/cbc:taxi O A EUR 92 cac:legalmonetarytotal/cbc:pre Solde (TTC) paidamount 93 cac:legalmonetarytotal/cbc:pre A EUR 94 cac:legalmonetarytotal/cbc:pay Total à payer (TTC) ableamount 95 cac:legalmonetarytotal/cbc:pay A EUR La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). i. Lignes de factures Une ligne de facture comporte un code EA permettant d identifier le produit facturé. Chaque ligne comporte un libellé, prix unitaire, quantité et montant. PAGE 17 SUR 27

18 PAGE 18 SUR 27

19 Ligne de facture (répété autant de fois qu'il y a de lignes dans la facture) : InvoiceLine/ Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 96 cbc:id O de l'occurrence de InvoiceLine 97 cbc:invoicedquantity Quantité 149 Unité de la quantité 98 cbc:lineextensionamount O Montant (HT) 99 encyid cbc:freeofchargeindicator cac:documentreference/cbc:id A EUR 102 cac:delivery/cbc:id A A A Valeurs possibles : true => lignes ne participant pas au calcul du montant total TTC de la facture false => lignes participant au calcul du montant total TTC de la facture Identifiant du contrat/offre concerne par la ligne (voir AdditionalDocumentReference champ 27) Identifiant du site facture (Voir Delivery champ 60) 103 cac:item/cbc:description A Libellé du poste tarifaire 104 ageid A fr-fr 105 cac:item/cbc:ame A Libellé de la ligne 106 cac:item/cac:classifiedtaxcateg ory/cbc:id Code EA de la ligne 107 cac:item/cac:classifiedtaxcateg A E 108 cac:item/cac:classifiedtaxcateg A EA 109 cac:item/cac:classifiedtaxcateg A Valeurs possibles : PAGE 19 SUR 27

20 ory/cbc:ame 110 cac:item/cac:classifiedtaxcateg ory/cbc:percent 150 cac:item/cac:classifiedtaxcateg ory/cbc:taxscheme/cbc:id 151 cac:item/cac:additionalitemprop erty/cbc:ame 152 cac:item/cac:additionalitemprop erty/cbc:value TVA ormale TVA Réduite on Soumis Pourcentage de TVA appliquée A VAT TYPE_LIGE A 0 => DETAIL 1 => REGROUPEMET 2=> IFORMATIO 111 cac:item/cac:additionalitemprop erty/cbc:ame A ValeurGenerique 112 cac:item/cac:additionalitemprop erty/cbc:value A Valeur de la valeur générique 113 cac:price/cac:itempropertygroup /cbc:id A Libellé de la valeur générique 114 cac:price/cbc:priceamount Prix unitaire 153 cac:price/cbc:orderableunitfact orrate A Coefficient multiplicateur de l unité 116 cac:price/cbc:basequantity Quantité cac:deliveryterms/cac:deliveryl 117 ocation/cac:validityperiod/cbc:st A Date de début de la ligne de facture artdate cac:deliveryterms/cac:deliveryl 118 ocation/cac:validityperiod/cbc:e A Date de fin de la ligne de facture nddate La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). Informations techniques sur le point de livraison, elle sont rattachées à la ligne de facture dont le code EA est : Invoice/cac:InvoiceLine/cac:Item/cac:AdditionalItemProperty Elément Obl Type Valeur par défaut Commentaire 119 cbc:ame A Mois année 120 cbc:value Quantité consommée 121 cac:itempropertygroup/cbc:id Type de la consommation 122 cac:itempropertygroup/cbc:am e A Libellé type de la relève : 0 ou 1 : ESTIME 2 : RELEVE 3 : AUTO-RELEVE La colonne «Obl» indique si la donnée est obligatoire («O») ou non (). La colonne «Type» indique si le format de donnée est numérique () ou alphanumérique («A»). PAGE 20 SUR 27

21 3. IDETIFICATIO SUR MAQUETTE 1. Page Recto 131, 35, , , 52, / , Règlement par prélevement Règlement par TIP 39 à 46 PAGE 21 SUR 27

22 2. Page Verso : Récapitulatif , 128 PAGE 22 SUR 27

23 3. Page Annexe : Annexe site ouvelle Offre , 75 62, 63, , 120, 121, 122 PAGE 23 SUR 27

24 4. Page Annexe : Annexe site Offre Historique , , 63, 64 70, , , 120, 121, , 112, 151, , , PAGE 24 SUR 27

25 4. AEXES 1. XSD UTILISEE POUR LA FACTURE E XML UBL-Invoice-2.0.xsd xsd.zip Cette XSD s applique à nos factures émises après le 01/01/ TABLE DE CODIFICATIO EA DES LIGES DE FACTURE Pour interpréter et requêter les lignes de facture qui vous intéressent, utilise une liste de codes articles EA associés à leur libellé. Liaisons et Correspondances CODES EA.xlsx Liaisons et Correspondances CODES EA V2.2.xlsx Cette liste de code est susceptible d'évoluer suite à des changement liés : à la création de nouveaux produits, aux évolutions réglementaires, aux évolutions des normes EA PAGE 25 SUR 27

Flux Electronique Facturation

Flux Electronique Facturation Flux Electronique Facturation format XML Guide technique Traduction des factures EDF en XML Version 1.2 Page 1 sur 25 Version Date Evolution(s) essentielle(s) 1.0 28/09/2009 Première diffusion du document

Plus en détail

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532

zone 1 zone 2 zone 3 zoe 4 zone 5 zon 6 Abo mensuel 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 15,40 0,0498 0,0504 0,0511 0,0518 0,0524 0,0532 DIRECT ENERGIE Direct Energie SA Capital : 9 786 660 - - immatriculée au RCS de Paris sous le n 448 570 057 - SIRET : 448 572 057 00058- Siège : 2 bis rue Louis Armand 75015 Paris Fiche Descriptive de

Plus en détail

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS

DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS DE NOUVEAUX SERVICES POUR LES ENTREPRENEURS SOMMAIRE EDF ENTREPRISES, AU SERVICE DE LA PERFORMANCE DES ENTREPRENEURS Deux énergies, un interlocuteur unique Pages - Simplifier votre gestion Pages -7 Votre

Plus en détail

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit.

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit. ENTRE LES SOUSSIGNES Raison sociale.. Dont le siège social est.... N SIRET : Représentée par... Agissant en qualité de... Tél :.Fax :... E-mail :.. Ci-après désignée «Le mandant» D UNE PART ET MÉDÈS INTERMÉDIAIRE

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Rencontre Editeurs de solutions informatiques à destination du secteur public local 16 mars 2015 Ordre du jour 1. Présentation d ensemble du projet CPP

Plus en détail

TARIF A5 OPTION BASE RECTO

TARIF A5 OPTION BASE RECTO TARIF A5 OPTION BASE RECTO 1- Numéro de facture : Mention du numéro de la présente facture (nécessaire pour toute demande d'explication) et de sa date d'édition. 2- Pour tout renseignement contacter :

Plus en détail

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès

Notice Générale - MODULE CLIENTS. I. Description générale du module. II. La liste des clients a. Accès - MODULE CLIENTS L affichage peut être différent suivant votre paramétrage mais le principe reste le même. I. Description générale du module Le module clients permet: de constituer un annuaire des clients

Plus en détail

Version : V.2.0 Nombre de pages : 9. Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 03/04/2009 Version initiale V.1.

Version : V.2.0 Nombre de pages : 9. Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 03/04/2009 Version initiale V.1. Direction Technique Proposition de raccordement d'un consommateur individuel au réseau public de distribution géré par ERDF, pour une puissance inférieure ou égale à 36 kva avec extension de réseau Identification

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504

Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 N de saisine : 480718-170856752 / YM Date de la saisine : 11 juin 2008 Recommandation n 2010-300/PG en application de l article 43-1 de la loi n 2000-108 et du décret n 2007-1504 Consommateur: Mme H. Fournisseur(s)

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR MESSAGE FACTURE

GUIDE UTILISATEUR MESSAGE FACTURE db Procurement ECHAGE EDI PLATE-FRE ADRIA / FURISSEUR GUIDE UTILISATEUR ESSAGE FACTURE essage : IVIC D.96A PRFIL EDIRESTAURATI Version : 1.0 Date de création : 23/06/2010 Rédacteur : Julien Saint Ramon

Plus en détail

EDESS. 1 Démarche générale principes 2

EDESS. 1 Démarche générale principes 2 EDESS ESPPADOM Echanges financeurs prestataires pour les services à domicile auprès des personnes en perte d'autonomie Programme soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie Guide d'implémentation

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez l ensemble de nos tarifs sur www.bforbank.com SOMMAIRE 1 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 5 OFFRES GRPÉES DE SERVICES 2 VERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Réglementés d électricité

Réglementés d électricité Fin des Tarifs Réglementés d électricité Bienvenue dans un monde nouveau 7 RepÈres pour vous y retrouver sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Quels sont les sites concernés par la fin des tarifs? 1 Q uels sont les sites

Plus en détail

MARCHE PUBLIC INFORMATIQUE. Installation, mise en œuvre, maintenance et support téléphonique du logiciel i-parapheur

MARCHE PUBLIC INFORMATIQUE. Installation, mise en œuvre, maintenance et support téléphonique du logiciel i-parapheur MARCHE PUBLIC INFORMATIQUE Installation, mise en œuvre, maintenance et support téléphonique du logiciel i-parapheur Procédure de consultation : procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des marchés

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. L ouverture du marché de l énergie OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Contexte L ouverture du marché de l énergie 14 Depuis le 1er juillet 2007, les marchés de l électricité et du gaz naturel se sont ouverts à la concurrence. Il est désormais

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser

Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 2 2014 Disparition des tarifs réglementés de gaz et d électricité : qui sont les professionnels concernés et quelles sont les démarches à réaliser

Plus en détail

Lettre d information. Octobre 2014

Lettre d information. Octobre 2014 Octobre 2014 Lettre d information Edito Nouveautés : Sage Génération i7 7.70 A la Une : Dématérialisation de la TVA A la Une : Déclaration Sociale Nominative Focus : Sage CRM Online Fiche pratique : Les

Plus en détail

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8

ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 ACCUEIL - P. 5 DEMANDES DE PAIEMENT - P. 8 DEMANDES DE VIREMENT - P. 16 MON COMMERCE - P. 21 UTILISATEURS - P. 27 COMPTABILITÉ - P. 30 PRÉSENTATION www.factobox.com A SAVOIR Depuis 2009, plus de 200 clients

Plus en détail

Directive sur les services de paiement

Directive sur les services de paiement Directive sur les services de paiement Les principales dispositions - Novembre 2009 La Directive sur les Services de Paiement (DSP) est entrée en vigueur le 1er novembre dernier conformément à l Ordonnance

Plus en détail

ERDF-FOR-RAC_24E Version : V.2.0 Nombre de pages : 7

ERDF-FOR-RAC_24E Version : V.2.0 Nombre de pages : 7 Direction Technique Proposition de raccordement d'un producteur individuel au réseau public de distribution géré par ERDF, pour une puissance inférieure Identification : ERDF-FOR-RAC_24E Version : V.2.0

Plus en détail

Les clauses en bleu concernent spécifiquement l électricité, en vert le gaz naturel et en noir les deux énergies.

Les clauses en bleu concernent spécifiquement l électricité, en vert le gaz naturel et en noir les deux énergies. Analyse des CGV électricité et gaz du fournisseur DIRECT ENERGIE en vigueur au 1/01/2012 disponibles sur son site internet (périmètre des clients particuliers uniquement) Les thèmes qui pourraient être

Plus en détail

Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle

Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle S P E C I F I C A T I O N S D E S FLUX D E R A C H A T S P O R T A G E E N V O Y E S P A R LES D O M I C I L I A T A I R E S VERSION

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR Le 12 Mars 2014 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE V i7.70 COMMUNIQUE DE MISE A JOUR SOMMAIRE Page (s) 1. Le Pôle Financier 2 La Comptabilité Les Moyens de Paiement La Trésorerie LA COMPTABILITÉ

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Gérer les congés Calcul et traitement comptable de la provision congés payés et RTT Référence Internet Disponible sur Internet + dans

Plus en détail

avec Europ Act 2007 / 2013

avec Europ Act 2007 / 2013 avec Europ Act Programme européen d appui et de coordination technique GUIDE DU BENEFICIAIRE 2007 / 2013 Programme opérationnel 2007-2013 Adopté par la Décision n C (2007) 6691 du 17 décembre 2007 de la

Plus en détail

Cahier des charges. Technique pour la mise en œuvre. de la procédure Portail Achat - EDI

Cahier des charges. Technique pour la mise en œuvre. de la procédure Portail Achat - EDI Direction des Achats de la SNCF Département SI Achat (DSIT-A) 120 Boulevard Vivier Merle 69502 Lyon Cedex 03 Tél. : (33) 04 82 31 32 15 - SNCF 503 215 Cahier des charges Technique pour la mise en œuvre

Plus en détail

Comment réussir sa facture photovoltaïque?

Comment réussir sa facture photovoltaïque? Comment réussir sa facture photovoltaïque? GUIDE AUX PARTICULIERS Ce guide est destiné aux particuliers exploitant une installation d une puissance inférieure ou égale à 36 kwc sous contrat S10 (PHOTO2010V1),

Plus en détail

Nouveautés I7.10. Chers clients,

Nouveautés I7.10. Chers clients, Nouveautés I7.10 Chers clients, La sortie officielle de la version I7.10 est une nouvelle occasion de vous présenter les bénéfices de la nouvelle génération des logiciels Sage 100 Génération I7. Outre

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente d électricité aux tarifs réglementés pour les clients résidentiels en France métropolitaine continentale 15 juillet 2015 Le service public de l électricité est organisé par

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Nous avons le plaisir de vous adresser ci-après une liste des principales modifications, améliorations et ajouts que nous avons jugé utiles à vous précisez. Comme vous

Plus en détail

MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6

MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6 MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6 1 Fonctionnement général Un certain nombre d opérations bancaires peuvent être automatisées de façon aisée. L introduction

Plus en détail

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.

Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Marchés publics de fournitures et services EMISSION DE CARTES D ACHATS ET PRESTATIONS ANNEXES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur : Ecole supérieure d art des Pyrénées

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES JEFYCO MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES 2 1 GENERER UNE FACTURE HORS CATALOGUE 2 1.1 SAISIE DU CLIENT 3 1.2 SAISIE DU FOURNISSEUR 4 1.3 PREPARATION

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives et Techniques Particulières (C.C.A.T.P.)

Cahier des Clauses Administratives et Techniques Particulières (C.C.A.T.P.) SYNDICAT DEPARTEMENTAL D ENERGIE DE LA SEINE-MARITIME ACCORD-CADRE AVEC MARCHES SUBSEQUENTS Pouvoir adjudicateur coordonnateur du groupement Syndicat Départemental d Energie de la Seine-Maritime () 5 boulevard

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers

Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers Réf. Médiathèque PART721-2011 - Le Groupe EDF est certifié ISO 14 001 Septembre 2011 Conditions Générales de Vente Au 15 octobre 2011 Offre Clients Particuliers «Mon Contrat Électricité» Article 1 : Définitions

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Les cartes de paiement

Les cartes de paiement [ Les cartes de paiement EXERCICE Différencier les tickets Les tickets se ressemblent, certains remplacent la facture, d autres sont la preuve d un paiement ou d un encaissement par CB (carte bancaire).

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 )

Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Conditions Générales d Utilisation des cartes cadeaux CA DO CARTE au 12/09/2013 (Applicables aux Cartes d un montant inférieur ou égal à 150 ) Les présentes conditions générales régissent l utilisation

Plus en détail

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques

TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques PAGE 1 TARIF BLEU - OPTION BASE ET OPTION HEURES CREUSES pour clients domestiques Option Base Code tarif. variante Réglage Abonnement Prix de l'énergie Puissance Souscrite disjoncteur annuel ( ch ) PS

Plus en détail

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS

CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS 1/6 CONDITIONS SPECIFIQUES DE VENTE POUR LES PROFESSIONNELS Les présentes conditions spécifiques dérogent aux conditions générales de vente des prestations Courrier-Colis de La Poste 1, lesquelles restent

Plus en détail

CEGID - Business Suite Gestion commerciale

CEGID - Business Suite Gestion commerciale cterrier.com 1/14 07/10/2009 CEGID - Business Suite Gestion commerciale Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005

HORS SÉRIE. GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES. décembre 2005 FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE HORS SÉRIE GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes décembre 2005 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Comme elles s y étaient engagées devant le Comité Consultatif du Secteur Financier,

Plus en détail

TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015

TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015 TARIFS CLIENTS PARTICULIERS Au 15 avril 2015 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée de services (package) et hors promotion ou tarif spécifique à une partie de la clientèle.

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES

SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES SYNDICAT NATIONAL DES PATINOIRES Le mardi 12 mai 2015 Toutes les clés pour bien acheter son électricité L EMPLOI 7éme employeur d Auvergne : 1700 salariés Un maillage du territoire : présence dans 34 communes

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P.

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P. FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE Marché à bons de commande C.C.A.P. MAITRISE D OUVRAGE et MAITRISE D ŒUVRE HABITAT 70 (OPH) 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex 03.84.96.13.50-03.84.96.13.74

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00

OBJECTIFS : SAVOIR. - Appréhender les principes de base concernant les autres moyens de paiement. TEMPS PREVU : 2 h 00 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

Support application ProgrÉ. Académie de Paris

Support application ProgrÉ. Académie de Paris Support application ProgrÉ Académie de Paris 1 Dans ProgrÉ, la facturation est directement liée au conventionnement. En effet, les factures reprennent tels quels les éléments qui composent la (ou les)

Plus en détail

Une implantation nationale Grâce à un réseau de 3 agences (Caen, Tours, Lyon), vous bénéficiez ou conservez un interlocuteur de proximité.

Une implantation nationale Grâce à un réseau de 3 agences (Caen, Tours, Lyon), vous bénéficiez ou conservez un interlocuteur de proximité. Logiciel de Gestion DL NÉGOCE Le spécialiste du Négoce Une expérience de plus 20 ans DL NÉGOCE, forte d une expérience de plus de 20 ans (issue des sociétés historiques du groupe), a conçu et développé

Plus en détail

Votre guide énergie. Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels. Être utile aux Hommes. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Votre guide énergie. Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels. Être utile aux Hommes. L énergie est notre avenir, économisons-la! Votre guide énergie Le gaz naturel et l électricité au service des professionnels Être utile aux Hommes L énergie est notre avenir, économisons-la! 04 VOS OFFRES ÉNERGIES Bienvenue! Avec ce guide de bienvenue,

Plus en détail

Les fonctionnalités détaillées

Les fonctionnalités détaillées Les fonctionnalités détaillées Les éléments de base La T.V.A. On peut définir un nombre illimité de TVA. Une TVA est définie par un code et un taux. On peut donc facilement changer le taux de TVA des éléments

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER

MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs. Travaux professionnels à réaliser. Gérant Gérard MEYER. Responsable de la production Marie MEYER 19 MISSION Comptabiliser des règlements fournisseurs Travaux professionnels à réaliser Préparer et contrôler les enregistrements comptables des règlements : Enregistrer les règlements Compétences 1 2 3

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Notion

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Particuliers Applicables à la clientèle Mai 2014 Bank Audi France sa 2 1 - EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Commission de tenue de compte Abonnement permettant de gérer ses comptes sur

Plus en détail

CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS

CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS CHARTE BNP Paribas Personal Finance DU TRAITEMENT AMIABLE DES RECLAMATIONS RECLAMATION & MEDIATION «BNP Paribas Personal Finance» veille à apporter à ses clients la meilleure qualité de service. Toutefois,

Plus en détail

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant :

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant : ACTE D'ENGAGEMENT Article 1 - OBJET du MARCHE Le présent marché prend la forme d un contrat d assurance Responsabilité Civile Générale dont les conditions sont la reprise du cahier des charges avec ou

Plus en détail

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements

Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Annexe technique SEPA Alimenter la base Mandats Créancier et enrichir ses fichiers de prélèvements Présentation technique et informatique de nos services et descriptif des formats de fichiers Prérequis

Plus en détail

BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS

BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS Carte Tarifaire Valable pour les contrats conclus en MAI 2015 à BRUXELLES-CAPITALE CLIENTS PROFESSIONNELS Page 1 : Offre Poweo Fix Electricité Page 5 : Offre Poweo Fix Gaz Page 8 : Promotions et Réductions

Plus en détail

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc

BMCE Direct. Guide d utilisateur Entreprise SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE. www.bmcebank.ma. 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc BMCE Direct SOLUTION DE BANQUE A DISTANCE Guide d utilisateur Entreprise 080 100 8100 www.bmcebank.ma 140 Avenue Hassan II - Casablanca, Maroc Bienvenue dans BMCE Direct, L e nouveau service Banque à distance

Plus en détail

E. Avantages alloués par le comité d entreprise

E. Avantages alloués par le comité d entreprise E. Avantages alloués par le comité d entreprise 1) Bons d achat et cadeaux Les bons d achat et cadeaux alloués par le comité d entreprise doivent en principe être assujettis aux cotisations de Sécurité

Plus en détail

DataCar CRM V2.4 Release Notes. DataCar CRM v2.4. Release Notes

DataCar CRM V2.4 Release Notes. DataCar CRM v2.4. Release Notes DataCar CRM v2.4 Page 1 de 33 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 2. LES ÉVOLUTIONS PAR MODULE... 3 2.1. Aide... 3 2.2. Module Administration... 4 2.2.1. Collaborateurs - Gestion des licences Spot

Plus en détail

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PROFESSIONNELS

Guide. tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 PROFESSIONNELS Guide PROFESSIONNELS tarifaire EN VIGUEUR AU 01/08/2015 1 La Société financière de la Nef est une société anonyme coopérative à capital variable, à directoire et à conseil de surveillance - Agréée par

Plus en détail

Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier?

Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier? Extrait n 1 du Guide Pratique du Trésorier CE Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier? Voir la réponse La miseenplaced unecomptabilité 3.1 À notre avis : cccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA

DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA DELIBERATION N 2015-53 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES

Plus en détail

CSP Comptabilité Fournisseurs. Cahier des charges Fournisseurs

CSP Comptabilité Fournisseurs. Cahier des charges Fournisseurs CSP Comptabilité Fournisseurs Cahier des charges Fournisseurs Formalisme des factures adressées à la SNCF Suivi des modifications Date de la modification Version Commentaires 10/09/2009 1 Rédaction du

Plus en détail

Moyens de paiement V i7.00

Moyens de paiement V i7.00 Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7. Moyens de paiement V i7.00 Découpage fonctionnel Compta 30 Poste Banque - Sage 3 MDP Poste Banque - Sage MDP Offre bancaire Ligne 100 Fonctions gamme Personnalisation

Plus en détail

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium.

2.1 Les présentes conditions générales régissent les conditions de vente et d utilisation de Ticket Premium. Conditions générales d utilisation de Ticket Premium Octobre 2012 1. Définitions Les mots et expressions utilisés dans les présentes conditions générales avec des majuscules ont le sens qui leur est donné

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale Entre la société PRESTAFORMA 98 bis Boulevard de LA TOUR-MAUBOURG 75007 PARIS SAS AU CAPITAL DE 40 000,00 immatriculé au Greffe du Tribunal de Commerce

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P)

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) Mairie de COUPVRAY PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) DU MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES n 04/MG/2015

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public

Dématérialisation des factures du Secteur Public Dématérialisation des factures du Secteur Public Groupe de travail AIFE/SNP # 1 Thème : «Les principales fonctionnalités de la solution Etat et les contrôles de données associés» rdre du jour 2 1. Contexte

Plus en détail

Notice d utilisation du modèle de facture

Notice d utilisation du modèle de facture Notice d utilisation du modèle de facture Cette notice concerne les particuliers exploitant une installation d une puissance 36 kwc sous contrat S06 (PHOTO2006V2) Avril 2012 Sommaire Généralités Quand

Plus en détail

Le Rapprochement Bancaire. Mode d'emploi

Le Rapprochement Bancaire. Mode d'emploi Le Rapprochement Bancaire Mode d'emploi Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 GÉNÉRALITÉ... 3 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE... 3 ACCÈS AU MODULE DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE... 4 DESCRIPTION

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 Date : 20/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE...1 1. MENU FICHIER...3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES...3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE...4 1.2.1 1.2.2

Plus en détail

CONTRAT DE PRISE D ORDRES

CONTRAT DE PRISE D ORDRES CPO_20110615_FR PREAMBULE - DEFINITIONS La SOCIETE GENERALE est mandatée par la société émettrice pour tenir le service de ses titres nominatifs et/ou assurer la gestion des options de souscription ou

Plus en détail

Agence Centrale. Foire aux questions. Version du 12/12/14

Agence Centrale. Foire aux questions. Version du 12/12/14 Agence Centrale Foire aux questions Version du 12/12/14 1 Table des matières 1. Modalités pratiques de mobilité bancaire... 4 1.1. Quelles démarches dois-je entreprendre pour fermer mon compte?... 4 1.2.

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Centre Hospitalier du Bois Petit Direction des services économiques, logistique, technique et informatique Services économiques 8 avenue de la Libération

Plus en détail

MON COMPTE AU QUOTIDIEN

MON COMPTE AU QUOTIDIEN MON COMPTE AU QUOTIDIEN EXTRAIT DES CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AUX PARTICULIERS CONVENTION JANVIER 2011 UNE RELATION FONDÉE SUR LA CLARTÉ EST LE GAGE DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE FIDÉLITÉ. Pour

Plus en détail

Chambre de Commerce et d Industrie du Jura

Chambre de Commerce et d Industrie du Jura Réunion d information du jeudi 12 Mars 2015 «Fin des tarifs réglementés de vente du gaz naturel et de l électricité : agir aujourd hui pour réduire les factures» Chambre de Commerce et d Industrie du Jura

Plus en détail

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique

Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Travaux pratiques : Les dépenses de Véronique Patrice MARIE À travers l histoire de Véronique, nous allons voir comment il convient de gérer un cabinet médical : Le livre-journal Les rapprochements bancaires

Plus en détail

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE)

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Dans le but de vous faciliter la lecture de ses barèmes tarifaires, la

Plus en détail

Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT. DISTRIBUTEUR : Commune :.. (dpt)

Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT. DISTRIBUTEUR : Commune :.. (dpt) Projet de raccordement au réseau de transport de gaz naturel CONVENTION D ETUDES DE RACCORDEMENT Référence : REG.DIS.SITE.CER.XX DISTRIBUTEUR : Document type : Convention d études de raccordement DISTRIBUTEUR

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE CONDITIONS GENERALES DE VENTE : BOUTIQUE EN LIGNE Dernière mise à jour : 24.07.2015 Article 1 : Préambule Les présentes conditions générales de vente sont régies par les articles 1369-1 et suivants du

Plus en détail

TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015

TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015 TARIFS CLIENTS PROFESSIONNELS Au 15 avril 2015 OPÉRATIONS DANS LE CADRE DE L ESPACE «SEPA» Le SEPA est un espace unique de paiement en euros entre pays membres (Etats membres de l union Européenne ainsi

Plus en détail

Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0

Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0 Pour les professionnels de l habitat social Comment télédéclarer votre liasse fiscale? Salvia États Réglementaires v14.0 Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 35 rue de la Gare 75019 Paris www.salviadeveloppement.fr

Plus en détail