La révision générale des politiques publiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La révision générale des politiques publiques"

Transcription

1 La révision générale des politiques publiques 1 François-Daniel MIGEON Directeur général de la modernisation de l Etat Forum des responsables de programme Jeudi 21 février 2008

2 Sommaire Point de situation sur les travaux RGPP La mise en œuvre des réformes : passer de la décision à l impact 2 Annexe: Les principaux éléments de la démarche RGPP

3 Les travaux RGPP ont démarré depuis 8 mois 12 décembre 2007 Conseil de la modernisation des politiques publiques (CMPP) Printemps 2008 Conseil de la modernisation des politiques publiques Juillet-août 2007 Septembre-décembre 2007 Janvier-mai Lancement/ cadrage Comité de Suivi 1er passage (Travaux d'analyse et scénarios intermédiaires) Comité de Suivi 2nd passage (Scénarios définitifs) Actions de transformation POINTS FORTS /ACQUIS Engagement et pilotage politique très forts Premières décisions annoncées en CMPP 1 le 12 décembre 2007 Forte dynamique et quelques idées vraiment innovantes POTENTIEL POUR RENFORCER LA DYNAMIQUE Pilotage opérationnel plus structurant (structuration, méthode, gestion de projet, chiffrage, cohérence transversale) Renforcer la coopération équipes d audit / ministères Mieux prendre en compte la qualité de service Prendre le temps de mettre en projet les réformes issues du CMPP1 3

4 Les premières décisions RGPP Quatre chantiers concrets lancés dès le 20 juin 2007, pour montrer l'ambition des réformes: la fusion DGI/DGCP la fusion des services de renseignement l adaptation de la carte judiciaire la réduction de la charge administrative sur les entreprises et les collectivités locales. Le premier Conseil de modernisation des politiques publiques (CMPP) du 12 décembre 2007a adopté 97 réformes: La modernisation des ministères et de leurs politiques publiques. Les fonctions support: GRH, paye, pensions, immobilier, achats, réduction de «l impôtpapier», amélioration de l accueil La modernisation de l'organisation territoriale de l'etat (affirmation du niveau régional) Les relations entre l État et les collectivités territoriales (clarification des compétences) La simplification des procédures internes à l État (création d un statut d agence de service public) La gouvernance des finances publiques (budget pluriannuel pour l État) 4

5 Les échéances de l année 2008 Aller au bout de la phase d audit et de décision RGPP: couvrir l ensemble des politiques publiques et atteindre le niveau d ambition visé. Préparer le premier budget pluriannuel pour la période Mettre en œuvre toutes les réformes décidées par le Conseil de la modernisation des politiques publiques, garantir leur impact. 5 Moderniser la fonction publique: boîte à outil RH pour accompagner les réformes, modernisation de la GRH. Des sujets essentiels pour les secrétaires généraux, les responsables de programme, les DAF, les DRH

6 Sommaire Point de situation sur les travaux RGPP La mise en œuvre des réformes : passer de la décision à l impact 6 Annexe: Les principaux éléments de la démarche RGPP

7 Objectifs RGPP et implications pour la mise en œuvre des réformes Garantir l impact des réformes d ici 2012 sans avoir une «approche comptable» (programme de transformation, pas de réduction de coûts) Prendre en compte systématiquement coûts et qualité de service aux citoyens 7 Assurer l appropriation par les Ministres et leur administration pour réussir la transformation Mettre en place les moyens de pilotage dans la durée jusqu à la matérialisation de l impact

8 Notre défi collectif: passer de la décision à l impact Proposition de scénarios de réformes «Leadership» des équipes d audit 1- Passer de l audit à la décision Scénarios de transformation: travaux Des «figures imposées» pour les équipes d audit 8 2- Passer de la décision à l impact Responsabilité ministérielle pour la mise en œuvre Cohérence interministérielle : dispositif de pilotage Mise en œuvre des réformes - «Leadership» des ministères

9 Le dispositif interministériel pour la mise en œuvre des réformes A Pérennisation du Conseil de la modernisation des politiques publiques et du comité de suivi Les ministres seront invités sur un rythme trimestriel. B Le ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique, rapporteur général de la RGPP, est chargé de le mettre en œuvre le dispositif interministériel Une «équipe d appui interministérielle» (DB, DGME, DGAFP) 9 C Un «tableau de bord interministériel RGPP» pour rendre compte au CMPP, à échéance régulière, de l avancement des réformes et des résultats atteints.

10 Ministère/ Chef de file: Réforme DATE Détails de la réforme Structure de l'équipe Ministère/ Chef de file: Chef de projet Conducteur d'opération Réforme DATE Equipe Détails de la réforme Avancement par rapport au calendrier s financiers Structure attendus (sur de l'équipe base RGPP) Avancement Calendrier respecté Ministère/ Chef de file: Chef de projet Retard de moins d une semaineeffectifs Conducteur d'opération Budget appareil productif Budget politique intervention Réforme Commentaires: DATE Retard de plus d une semaine En Milliers d'etp Equipe En Milliard d' En Milliard d' Détails de la réforme Avancement par rapport au calendrier s financiers Structure attendus (sur de l'équipe base RGPP) Cible de gain à terme Cible de gain à terme Cible de gain à terme Avancement Calendrier respecté Ministère/ Chef de file: Chef de projet Cible de gain à date Cible de gain à date Cible de gain à date Retard de moins d une semaineeffectifs Conducteur d'opération Budget Gain appareil réalisé à productif date Budget Gain réalisé politique à date intervention Gain réalisé à date Commentaires: Retard de plus d une semaine Réforme DATE En Milliers d'etp Equipe En Milliard Soit impact d' (en %) En Soit Milliard impact d' (en %) Soit impact (en %) Détails de la réforme Avancement par rapport au calendrier s financiers Structure attendus de (sur l'équipe base RGPP) Cible de gain à terme Cible de gain à l'extérieur à terme du périmètre (hors Cible base de RGPP) gain à terme Avancement Calendrier respecté Chef de projet Cible de gain à date Cible de gain à date Cible de gain à date cible Réel % Retard de moins d une semaineeffectifs Conducteur d'opération Budget Gain appareil réalisé à productif date Budget Gain réalisé politique à date intervention Gain réalisé à date Commentaires: Retard de plus d une semaine En Milliers d'etp Equipe En Milliard Soit impact d' (en %) En Soit Milliard impact d' (en %) Soit impact (en %) Avancement par rapport au calendrier s financiers attendus (sur base RGPP) Bénéfices qualitatifs attendus Cible de gain à terme Cible de gain à l'extérieur à terme du périmètre (hors Cible base de RGPP) gain à terme Constaté (oui/non) Avancement Calendrier respecté Cible de gain à date Cible de gain à date Cible de gain à date cible Réel % Retard de moins d une semaineeffectifs Budget Gain appareil réalisé à productif date Budget Gain réalisé politique à date intervention Gain réalisé à date Commentaires: Retard de plus d une semaine En Milliers d'etp En Milliard Soit impact d' (en %) En Soit Milliard impact d' (en %) Soit impact (en %) Indicateurs à suivre Bénéfices qualitatifs attendus Cible de gain à terme Cible de gain à l'extérieur à terme Indicateur du périmètre (hors Cible base de RGPP) gain à terme Valeur cible du KPI Valeur réelle du KPI Constaté % (oui/non) Cible de gain à date Cible de gain à date Cible de gain à date Actions lancées dans le semestre cible Réel % Gain réalisé à date Gain réalisé à date Gain réalisé à date Soit impact (en %) Indicateurs de moyen Indicateurs à suivre Soit impact (en %) Soit impact (en %) Bénéfices qualitatifs attendus Indicateurs à l'extérieur Indicateur du périmètre (hors base RGPP) Valeur cible d'avancement/ du KPI Valeur réelle du KPI Constaté % (oui/non) Actions lancées dans le semestre cible Réel % déploiement Indicateurs de moyen Indicateurs de Indicateurs à suivre Bénéfices qualitatifs attendus performance Indicateurs opérationnelle Indicateur Valeur cible d'avancement/ du KPI Valeur réelle du Indicateurs KPI Constaté de % (oui/non) Actions lancées dans le semestre déploiement résultats/ qualité de Indicateurs de moyen Indicateurs de service Indicateurs à suivre performance Indicateurs Points à discuter en réunion CA RGPP (blocage, risques) Proposition d'action de l'équipe de pilotage: opérationnelle Indicateur Valeur cible d'avancement/ du KPI Valeur réelle du Indicateurs KPI de % Actions lancées dans le semestre déploiement résultats/ qualité de Indicateurs de moyen Indicateurs de service performance Points à discuter en réunion CA RGPP (blocage, Interface risques) avec les autres chantiers (sujets transverses, sujets Proposition communs) Indicateurs d'action de l'équipe de pilotage: opérationnelle d'avancement/ Indicateurs de déploiement résultats/ qualité de Indicateurs de service performance Points à discuter en réunion CA RGPP (blocage, Interface risques) avec les autres chantiers (sujets transverses, sujets Proposition communs) d'action de l'équipe de pilotage: opérationnelle Indicateurs de résultats/ qualité de service Points à discuter en réunion CA RGPP (blocage, Interface risques) avec les autres chantiers (sujets transverses, sujets Proposition communs) d'action de l'équipe de pilotage: Interface avec les autres chantiers (sujets transverses, sujets communs) Articulation des tableaux de bord de suivi des décisions CMPP Niveau Tableaux de bord Visibilité Situation en date du 10 janvier 2008 Dépenses hors T2 En milliards d euros Gains associés aux réformes Situation en date du 10 janvier Effectifs % de la Périmètre total X % Périmètre Etat Base base/ de (HT2) En milliers d ETP, Effectifs Etat l objectif Synthèse de suivi par la DGME des décisions prises en CMPP Atteinte de l'objectif Elysée CMPP/CDS Base RGPP 336 Objectif Min 34 Max 45 Min 11 Max 22 Etat 2,217 Objectif "1 sur 2" 107 Part vue % Min 15 Max 21 en CdS 1 présentées ~50% Min 2 Max 3 ~20% en CdS Part vue 1,973 89% Min 115 Max 155 Max en CdS 1 présentées 145% en CdS Part objet d annonce 24 <0,1 <0,1 7% annoncées <0,1% <0,1% CMPP 1 en CMPP Part objet d annonce % Min 15 Max 18 Max annoncées 17% CMPP 1 en CMPP 6 Budget Budget appareil politique Ministère/ Chef Effectifs productif d'intervention de file Réforme Statut En % En % En % Points à discuter Recensement de l ensemble des obligations administratives imposées aux entreprises et identification des MRCA possibilités de rationalisation 90% Mesure des charges administratives pour les obligations jugées prioritaires par les entreprises et les services MRCA instruisant les dossiers Mesure des charges administratives pour les obligations jugées prioritaires par les entreprises et les services MRCA instruisant les dossiers Extension des garanties données au Accueil public sur la qualité de l accueil Amélioration de l accueil physique des Accueil administrations Amélioration de l efficacité de l accueil Accueil téléphonique des administrations L accueil physique et téléphonique de chacun des ministères fera l objet d une évaluation extérieure par un tiers, qui Accueil sera publiée annuellement. Renforcement de l administration Accueil électronique 0 Matignon Equipe d appui interministérielle 5 Situation en date du 10 janvier 2008 Dépenses hors T2 Ministère En milliards d euros Gains associés aux réformes Situation en date du 10 janvier EffectifsPérimètre total % Périmètre de la Etat Base X % base/ (HT2) de En milliers d ETP, Effectifs Etat l objectif Base RGPP 336 Objectif Min 34 Max 45 Min 11 Max 22 Etat 2,217 Objectif "1 sur 2" 107 Part vue % Min 15 Max 21 en CdS 1 présentées ~50% Min 2 Max 3 ~20% en CdS Part vue 1,973 89% Min 115 Max 155 Max en CdS 1 présentées 145% Part objet en CdS d annonce 24 <0,1 <0,1 7% annoncées <0,1% <0,1% CMPP 1 en CMPP Part objet d annonce % Min 15 Max 18 Max annoncées 17% CMPP 1 en CMPP 6 Synthèse de suivi par la DGME des décisions prises en CMPP Atteinte de l'objectif Budget Budget appareil politique Ministère/ Chef Effectifs productif d'intervention de file Réforme Statut En % En % En % Points à discuter Recensement de l ensemble des obligations administratives imposées aux entreprises et identification des MRCA possibilités de rationalisation 90% Mesure des charges administratives pour les obligations jugées prioritaires par les entreprises et les services MRCA instruisant les dossiers Mesure des charges administratives pour les obligations jugées prioritaires 0 par les entreprises et les services MRCA instruisant les dossiers Extension des garanties données au Accueil public sur la qualité de l accueil Amélioration de l accueil physique des Accueil administrations Amélioration de l efficacité de l accueil Accueil téléphonique des administrations L accueil physique et téléphonique de chacun des ministères fera l objet d une évaluation extérieure par un tiers, qui Accueil sera publiée annuellement. Renforcement de l administration Accueil électronique Comité de pilotage RGPP 10 Mesure 5 Suivi de l avancement des décisions prises en CMPP Suivi de l avancement des décisions prises en CMPP Suivi de l avancement des décisions prises en CMPP Suivi de l avancement des décisions prises en CMPP Avancée (pilotage) Avancée (pilotage) Avancée (pilotage) Avancée (pilotage) SG, DAF, DRH Responsables de programme Equipe projet Elysée, Matignon, Equipe d appui interministérielle, Comité de pilotage RGPP pour les prioritaires

11 Le dispositif ministériel pour la mise en œuvre des réformes A Le secrétaire général assure le pilotage d ensemble et la cohérence des différents chantiers de modernisation. B Chaque décision CMPP fait l objet d un «mandat de réforme» dans les deux mois suivant la décision, en lien avec l équipe d audit et l équipe d appui interministérielle. 11 C Un «Comité de pilotage RGPP» ministériel se réunit sur un rythme mensuel, avec les principaux acteurs des réformes D Le comité de pilotage s appuie sur des équipes capables de gérer les risques et de proposer des actions correctrices pour garantir l impact et le niveau d ambition des réformes.

12 Exemple de mandat de réforme Plans de réduction des coûts pesant sur les entreprises («l impôt papier») Réduction de l impôt papier Réforme : Elaboration de plans d actions de simplification des obligations d information (OI) Détails de la réforme (périmètre, phares) : Réaliser la réingénierie d obligations d information dont le coût mesuré est lourd pour les entreprises ou dont le processus est jugé irritant Bénéfice attendus Bénéfice en terme de qualité de service : Simplification des procédures administratives pour les entreprises (dématérialisation, mutualisation des données au sein de l administration et réduction des délais pour les entreprises Externalités : - Réduction de 25% de la charge administrative pesant sur les entreprises, soit 15 Mds d à réinjecter dans l économie française sur les collectivités locales, les opérateurs et autres établissements publics de l Etat Points spécifiques Points à discuter : - Leviers pour une meilleure identification des OI à simplifier - Mettre en place un dispositif pour décision sur les gains réels dans le cadre de la mise en œuvre des plans d actions par les ministères Proposition d action : Accélérer le nombre de plans de simplification à partir de 2009 (200 en 2008) afin d atteindre l objectif de plans sur la période Indicateurs à suivre % de gains potentiels (réduction des coûts) sur le coût mesuré (par OI, par ministère, par vague, au total) Structure de l équipe Conducteur d opération : DGME Chef de projet : CR - DGME Conditions de réussite Equipe : Mme X, M. Y / Correspondants MRCA par ministère Calendrier de mise en œuvre: Industrialisation Vagues 3, 4 et plans Expérimentation Lancement Vague 2 Vague plans plans Sept Oct Année 2008 Validation des plans et/ou des gains par les ministères Intégration Réduction des de collectivités l impôt locales et des agences dans le dispositif papier Succès liés à la volonté et au positionnement du correspondant MRCA ministère Déploiement du projet en 4 ans ILLUSTRATIF 12 Atteinte de l objectif 1000 plans Année 2011

13 La DGME se réorganise pour soutenir efficacement la RGPP Trois pôles de la DGME pour réussir la RGPP Innovation Identifier et structurer les priorités d améliorations de service à l usager Conseil Coordonner, aider et inciter la transformation de chaque administration Projets Piloter les projets transversaux / interministériels Equipe coordination Equipe leviers de transformation 13 Equipe Ministères Consolidation personnel Lean administration Gouvernance projet & SI Fonctions soutien Réorganisationc horus Restructration Accompagnement juridique Groupe de Ministères: Groupe de Ministères: Appui ad hoc ciblé Groupe de Ministères:

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES AUDITS Les audits de modernisation, désormais installés dans les pratiques quotidiennes de l administration, permettent de systématiser la recherche du meilleur service

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : DIRECTION DE L ACTION DU GOUVERNEMENT Version du 01/10/2013 à 16:02:01 PROGRAMME 401 : TRANSITION NUMÉRIQUE DE L ÉTAT ET MODERNISATION DE L ACTION

Plus en détail

DREAL Présentation de la démarche

DREAL Présentation de la démarche DREAL Présentation de la démarche La réforme des services territoriaux La réforme des services territoriaux Principes retenus lors du CMPP du 12 décembre 2008 : la circonscription régionale > niveau de

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015

Ressources humaines. Point d étape au 7 septembre 2015 Ressources humaines Point d étape au 7 septembre 2015 Feuille de route de l accompagnement RH de la réforme Dialogue social : CT et CHSCT Etude d impact et plan d accompagnement ministériel Accompagnement

Plus en détail

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Intervention de Anne HARLE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et

Plus en détail

Rapport technique n 9 :

Rapport technique n 9 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 9 : Leviers et outils pour associer les opérateurs au redressement des

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION

MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE. Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE Evolution de la communication gouvernementale PLAN D ACTION 1 Action 1 Concentrer les budgets sur des campagnes de communication prioritaires Cabinet du Premier ministre

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012

Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012 Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012 Le cadre général Une nouvelle organisation qui vise à intégrer, dans la continuité de la transformation de 2007

Plus en détail

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale

Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Le programme Chorus et l'intégration du document électronique dans la comptabilité nationale Présentation EDIFICAS Mai 2011 Nicolas Botton SOMMAIRE 1. Les gains issus de la dématérialisation dans le secteur

Plus en détail

Structuration de l audit interne au sein du ministère

Structuration de l audit interne au sein du ministère CT CGEDD 09/11/2011 Projet de dossier de passage en CT CGEDD 1 Structuration de l audit interne au sein du ministère Contexte : le Décret 2011-775 du 28 juin 2011 précisé par circulaire du Premier ministre

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

LA DGME : équipes et expertises au service de la transformation de l État

LA DGME : équipes et expertises au service de la transformation de l État RANSFORMATION ÉCOUTE IMPLIFICATION IMPACT EFFICACITÉ ERVICES LA DGME : équipes et expertises au service de la transformation de l État QUELLES SONT LES ATTENTES PRIORITAIRES DES USAGERS? PEUT-ON RÉDUIRE

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV)

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) Accompagnement à la mise en œuvre de la formation tout au long de la vie "Deux scénarios pour la mise en place du plan de formation et du DIF

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dans cet objectif, le présent rapport d activité est organisé comme suit : Programme Hôpital numérique Rapport d activité 2013

AVANT-PROPOS. Dans cet objectif, le présent rapport d activité est organisé comme suit : Programme Hôpital numérique Rapport d activité 2013 AVANT-PROPOS Lancé fin novembre 2011 avec la publication du guide des indicateurs des pré-requis et des domaines fonctionnels prioritaires, le programme Hôpital numérique, plan stratégique de développement

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics»

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Bilan de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Premier ministre SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR LA MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE La participation des agents à la modernisation de

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration

Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration Eclairages sur la politique de modernisation de la fonction paye et ses impacts sur les SIRH de l'administration Paris, le 8 avril 2008 Sophie Mahieux Un opérateur national* créé au service de la restructuration

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING

Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING Présentation de l intervention d EMC et EUROGROUP CONSULTING - EUROGROUP CONSULTING et EMC ont terminé leur travail d élaboration du plan stratégique intégré CNOPS mutuelles pour les années 2011 à 2014.

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

Optimisation du Processus de Mobilité

Optimisation du Processus de Mobilité Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines Destinataires Directions du Siège DEX DAST DTELP Contact S. BAUVOIS / S. MOREAU Tél : Fax : E-mail : Correspondant local : Date

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet

INTRODUCTION. Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Lancement projet Organisation projet INTRODUCTION Le succès de la phase d initialisation passe par la réalisation de deux étapes successives : Le lancement du projet; L organisation du projet. Dossier de fin d'étude Lancement projet Organisation

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX TITRE Requérant Contribution au projet régional de facilitation des affaires dans l espace UEMOA «eregulations UEMOA» - Phase 2 Commission UEMOA Durée du

Plus en détail

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne

Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. 1. Définition d un projet GPEC. Dans les entreprises de taille moyenne Fiche méthode n 3 Les étapes clés d une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences 1. Définition d un projet GPEC Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences est par définition,

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015

Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite. Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Création de Centres de Services Partagés au sein de la branche retraite Instance nationale de concertation du 1 er Octobre 2015 Sommaire Origine et pertinence du projet Orientations générales Modalités

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien Nouveau processus budgétaire axé sur le résultat r et la performance: Le projet tunisien Mohsen Thabet Ministère des Finances Unité GBO Atelier GBO Tunis 26-27 27 Juin Plan de l interventionl 1. Système

Plus en détail

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume

Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc. M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Quels systèmes d information pour la gestion financière du secteur public local? Cas du Maroc M. MERZOUKI Mohammed Trésorerie Générale du Royaume Abidjan, 29 Novembre 2013 MISSIONS DE LA TRESORERIE GENERALE

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système

MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION. Principes du système MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Principes du système ebudget : Sommaire ebudget Définition & objectifs clés Apports et atouts Pour un cadre amélioré de la gestion budgétaire En chiffre Technologie

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 CHAPITRE 1 UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ AU SEIN DE LA COMUE UPE UPE : DU PRES À LA COMUE 2007 : UPEC et UPEM deviennent membres fondateurs

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

- 1 - M. Bernard Angels, rapporteur spécial PRINCIPALES OBSERVATIONS DE VOTRE RAPPORTEUR SPÉCIAL... 2

- 1 - M. Bernard Angels, rapporteur spécial PRINCIPALES OBSERVATIONS DE VOTRE RAPPORTEUR SPÉCIAL... 2 - 1 - MISSION «GESTION ET CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES» ET COMPTES SPÉCIAUX «AVANCES À DIVERS SERVICES DE L ÉTAT OU ORGANISMES GÉRANT DES SERVICES PUBLICS» ET «PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014

Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs. Avril 2014 Les suites données par la Cour des comptes aux revues par les pairs Avril 2014 Lors de son installation, en mars 2010, Didier Migaud, Premier président, a souligné que la Cour devait s appliquer à elle-même

Plus en détail

PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE

PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE 88 PLF 2014 PRESENTATION DU PROGRAMME T PERIMETRE DU PROGRAMME RATEGIQUE DU PROJET ANDE PERFORMANCNTATION STRDU PROT ANNUEL DE PERFORMANCES Le programme «Fonction Publique»

Plus en détail

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle Axe 2.1. L organisation institutionnelle Action 2.1.1. Réorganisation des services du CDT et du service tourisme du CG 33 pour une meilleure coordination et une lisibilité des actions. Optimiser la coordination

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com

MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE. www.parlonsentreprise.com MESURE DE LA PERFORMANCE DE L ENTREPRISE www.parlonsentreprise.com Objectifs de l atelier Prendre conscience des besoins des clients Apporter un service supplementaire utile a nos clients Presenter une

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013

PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 PLAN INTERMINISTERIEL DE FORMATION 2013 Secrétariat Général pour les Affaires Régionales Plate-forme interministérielle d appui à la GRH Les orientations nationales de la DGAFP Une circulaire défini annuellement

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

Séminaire sur la certification des comptes

Séminaire sur la certification des comptes Séminaire sur la certification des comptes INET Pantin 27 mars 2013 Séminaire sur la certification des comptes 1 SOMMAIRE 1- Contexte 2- Enjeux et chiffres-clés 3- Autres projets connexes ayant un impact

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Les audits de modernisation : un dispositif novateur aux effets limités

Les audits de modernisation : un dispositif novateur aux effets limités Les audits de modernisation : un dispositif novateur aux effets limités PRESENTATION Lancés en 2005, les audits de modernisation ont été présentés comme un nouveau vecteur de réforme de l administration

Plus en détail

Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale

Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale Réflexions sur la contractualisation au Ministère de l Education nationale Séminaire organisé par l Académie de Rouen 28 septembre 2011 Véronique FOUQUE Chef du bureau suivi des stratégies et performances

Plus en détail

gestion et organisation administrative

gestion et organisation administrative Catherine BÉRÈS Directrice départementale du Trésor Public, chargée de la mission de modernisation de la gestion des retraites de l Etat Le service des retraites de l Etat, au cœur de la modernisation

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH

La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH La direction des ressources humaines de l université de Strasbourg : un exemple d organisation RH Marylène OBERLÉ, secrétaire générale adjointe DRH université de Strasbourg www.unistra.fr 1 I. Présentation

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017

CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017 P a g e 1 CALENDRIER DU PLAN AUTISME 2013-2017 Repérage et diagnostic 2013 1) Réseau national Elaboration du cahier charges 2) Carnet de santé : Analyse Données 3) Outils ADOS ADI : - Avis juridique -

Plus en détail

Comment la dématérialisation et l automatisation du processus Achats-Fournisseurs optimisent la performance d un CSP? Succès d implémentation au sein de COFELY SERVICES Stéphane LE BERRE, Directeur Centre

Plus en détail

- l Etat sera modernisé et allégé

- l Etat sera modernisé et allégé SYNTHESE SUR LA RGPP, LE LIVRE BLANC SUR L AVENIR DE LA FONCTION PUBLIQUE ET LE PROJET DE LOI RELATIF A LA MOBILITE ET AU PARCOURS PROFESSIONNEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE La révision générale des politiques

Plus en détail

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 1 1. Les objectifs de la démarche d analyse des impacts du changement Au cours de l Instance Nationale de

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail