DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées"

Transcription

1 DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées Université de Caen Basse-Normandie 3 novembre 2014 UCBN MathStat 3 novembre / 41

2 Première partie I Mathématiques financières puissance et logarithme Intérêts composés UCBN MathStat 3 novembre / 41

3 puissance et logarithme Chapitre UCBN MathStat 3 novembre / 41

4 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x UCBN MathStat 3 novembre / 41

5 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. UCBN MathStat 3 novembre / 41

6 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. UCBN MathStat 3 novembre / 41

7 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. α = 1 2 x 1 2 = x est la racine carrée de x UCBN MathStat 3 novembre / 41

8 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. α = 1 2 x 1 2 = x est la racine carrée de x Voici quelques règles de calcul : 1. Si x, y sont deux nombres réels strictement positifs et α 0 alors x = y α x 1 α = y UCBN MathStat 3 novembre / 41

9 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. α = 1 2 x 1 2 = x est la racine carrée de x Voici quelques règles de calcul : 1. Si x, y sont deux nombres réels strictement positifs et α 0 alors x = y α x 1 α = y 2. de même (xy) α = x α y α UCBN MathStat 3 novembre / 41

10 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. α = 1 2 x 1 2 = x est la racine carrée de x Voici quelques règles de calcul : 1. Si x, y sont deux nombres réels strictement positifs et α 0 alors x = y α x 1 α = y 2. de même (xy) α = x α y α 3. (x α ) β = x αβ UCBN MathStat 3 novembre / 41

11 Fonction puissance Soit x un nombre réel strictement positif et α un réel alors on appelle x α x puissance α. Sur les calculatrices cette fonction s obtient par la x n ou par la fonction ˆ. α = 0 x 0 = 1 α = 2 x 2 = x x est le carré de x α = 3 x 3 = x x x est le cube de x. α = 1 x 1 = 1 x est l inverse de x. α = 1 2 x 1 2 = x est la racine carrée de x Voici quelques règles de calcul : 1. Si x, y sont deux nombres réels strictement positifs et α 0 alors x = y α x 1 α = y 2. de même (xy) α = x α y α 3. (x α ) β = x αβ UCBN MathStat 3 novembre / 41

12 Fonction logarithme Soit x > 0 on note ln(x) le logarithme népérien de x Voici quelques propriétés de la fonction logarithme. Elle s obtient avec la touche ln sur une calculatrice. Voici quelques règles de calcul 1. La propriété que nous allons utiliser dans ce cours est la suivante ln(x t ) = tln(x) UCBN MathStat 3 novembre / 41

13 Fonction logarithme Soit x > 0 on note ln(x) le logarithme népérien de x Voici quelques propriétés de la fonction logarithme. Elle s obtient avec la touche ln sur une calculatrice. Voici quelques règles de calcul 1. La propriété que nous allons utiliser dans ce cours est la suivante ln(x t ) = tln(x) 2. Si x > 0 et y > 0 alors ln(x y) = ln(x) + ln(y) UCBN MathStat 3 novembre / 41

14 Fonction logarithme Soit x > 0 on note ln(x) le logarithme népérien de x Voici quelques propriétés de la fonction logarithme. Elle s obtient avec la touche ln sur une calculatrice. Voici quelques règles de calcul 1. La propriété que nous allons utiliser dans ce cours est la suivante ln(x t ) = tln(x) 2. Si x > 0 et y > 0 alors ln(x y) = ln(x) + ln(y) 3. Si x > 0 alors en posant e = y = ln(x) e y = x. UCBN MathStat 3 novembre / 41

15 Intérêts composés Changement de la période de capitalisation Chapitre UCBN MathStat 3 novembre / 41

16 Intérêts composés Changement de la période de capitalisation Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

17 Intérêt composé Un capital C est placé avec des intérêts composés au taux x% [0, 1] par période de capitalisation. La valeur acquise au bout d un temps t (exprimé en période) est A t = C + I t = C (1 + x) t Valeur acquise On place C = 3000 e à un taux annuel de x = 12%. Calculez la valeur acquise au bout de t = 7 ans C + I 7 = C(1 +.12) 7 = e UCBN MathStat 3 novembre / 41

18 Période mensuelle Période mensuelle J emprunte un capital de C = 1000e à un taux mensuel de 1% pendant 12 mois. Quel est le coût de cet emprunt à la fin de la période, quel est le taux d intérêt annuel équivalent? C + I 12 = 1000 ( )12 = e Le coût total de cet emprunt est de I t C = Le taux d intérêt annuel équivalent de ce prêt est de % 12% UCBN MathStat 3 novembre / 41

19 Exemple intérêts composés Capital C

20 Exemple intérêts composés Capital C C(1 + x)

21 Exemple intérêts composés Capital C C(1 + x) C(1 + x) 2

22 Exemple intérêts composés Capital C C(1 + x) C(1 + x) 2 C(1 + x) 3

23 Exemple intérêts composés Capital C C(1 + x) C(1 + x) 2 C(1 + x) 3 C(1 + x) 4

24 Exemple intérêts composés Capital C C(1 + x) C(1 + x) 2 C(1 + x) 3 C(1 + x) 4 Valeur acquise(t=5) UCBN MathStat 3 novembre / 41

25 Intérêts simples ou composés simple Les intérêts simples ne portent que sur le capital initial. composés Les intérêts composés portent sur la composition du capital et de ses intérêts. Soit C un capital placé à un taux annuel de x %. La somme du capital et de ses intérêts se calculent de la façon suivante. fin année simples composés 0 C C 1 C(1 + x) C(1 + x) 2 C(1 + 2x) C(1 + x) 2 3 C(1 + 3x) C(1 + x) 3 n C(1 + nx) C(1 + x) n UCBN MathStat 3 novembre / 41

26 intérêts simples intérêts composés intérêts simples intérêts composés Figure : Comparaisons intérêts simples et composés UCBN MathStat 3 novembre / 41

27 Intérêts composés Changement de la période de capitalisation Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

28 A = C(1 + x) t Les différents cas une équation une inconnue.? = C(1 + x) t Calcul de la valeur acquise en fonction du capital, du taux et de la durée. UCBN MathStat 3 novembre / 41

29 A = C(1 + x) t Les différents cas une équation une inconnue. A =? (1 + x) t Calcul de la valeur actuelle en fonction de la valeur acquise, du taux et de la durée. UCBN MathStat 3 novembre / 41

30 A = C(1 + x) t Les différents cas une équation une inconnue. A = C(1 + x)? Calcul de la durée en fonction du capital de la valeur acquise, et du taux. UCBN MathStat 3 novembre / 41

31 A = C(1 + x) t Les différents cas une équation une inconnue. A = C(1 +? ) t Calcul du taux d intérêts en fonction du capital, de la valeur acquise et de la durée. UCBN MathStat 3 novembre / 41

32 Les différents cas A = C(1 + x) t une équation une inconnue.? = C(1 + x) t Calcul de la valeur acquise en fonction du capital, du taux et de la durée. A =? (1 + x) t Calcul de la valeur actuelle en fonction de la valeur acquise, du taux et de la durée. A = C(1 + x)? Calcul de la durée en fonction du capital de la valeur acquise, et du taux. A = C(1 +? ) t Calcul du taux d intérêts en fonction du capital, de la valeur acquise et de la durée. UCBN MathStat 3 novembre / 41

33 Valeur actuelle Quelle est la valeur actuelle d un capital C à verser dans 2 ans et 3 mois d une valeur de A t = 1000 eplacé à un taux annuel x = 3% avec des intérêts composés. A t = C(1 + x) t UCBN MathStat 3 novembre / 41

34 Valeur actuelle Quelle est la valeur actuelle d un capital C à verser dans 2 ans et 3 mois d une valeur de A t = 1000 eplacé à un taux annuel x = 3% avec des intérêts composés. A t = C(1 + x) t C = A t (1 + x) t UCBN MathStat 3 novembre / 41

35 Valeur actuelle Quelle est la valeur actuelle d un capital C à verser dans 2 ans et 3 mois d une valeur de A t = 1000 eplacé à un taux annuel x = 3% avec des intérêts composés. A t = C(1 + x) t C = C = A t (1 + x) t 1000 (1 +.03) UCBN MathStat 3 novembre / 41

36 Valeur actuelle Quelle est la valeur actuelle d un capital C à verser dans 2 ans et 3 mois d une valeur de A t = 1000 eplacé à un taux annuel x = 3% avec des intérêts composés. A t = C(1 + x) t C = C = A t (1 + x) t 1000 (1 +.03) e Si je place la somme de e à 3% par an avec des intérêts composés alors dans 2 ans et 3 mois je disposerai de la somme de 1000e. UCBN MathStat 3 novembre / 41

37 Calcul du taux d intérêt Je place 1000 ependant 2 ans et 6 mois avec des intérêts composés. A la fin de ce prêt la valeur acquise est de e, quel est le taux annuel? A t = C(1 + x) t UCBN MathStat 3 novembre / 41

38 Calcul du taux d intérêt Je place 1000 ependant 2 ans et 6 mois avec des intérêts composés. A la fin de ce prêt la valeur acquise est de e, quel est le taux annuel? A t = C(1 + x) t = 1000(1 + x) 2.5 UCBN MathStat 3 novembre / 41

39 Calcul du taux d intérêt Je place 1000 ependant 2 ans et 6 mois avec des intérêts composés. A la fin de ce prêt la valeur acquise est de e, quel est le taux annuel? A t = C(1 + x) t = 1000(1 + x) 2.5 (1 + x) 2.5 = UCBN MathStat 3 novembre / 41

40 Calcul du taux d intérêt Je place 1000 ependant 2 ans et 6 mois avec des intérêts composés. A la fin de ce prêt la valeur acquise est de e, quel est le taux annuel? A t = C(1 + x) t = 1000(1 + x) 2.5 (1 + x) 2.5 = ( (1 + x) = 1000 ) UCBN MathStat 3 novembre / 41

41 Calcul du taux d intérêt Je place 1000 ependant 2 ans et 6 mois avec des intérêts composés. A la fin de ce prêt la valeur acquise est de e, quel est le taux annuel? A t = C(1 + x) t = 1000(1 + x) 2.5 (1 + x) 2.5 = ( (1 + x) = x = ) Le taux d intérêt annuel est donc x soit 3.00%. UCBN MathStat 3 novembre / 41

42 Calcul de la durée Je place 2000eavec des d intérêts composés de 2% annuel. La valeur acquise à la fin est de e, durée du prêt? C + I t = C(1 + x) t = 2000( )t ( )t = (1.02) t = tln(1.02) = ln( ) t = ln( ) ln(1.02) Le durée de ce prêt de années. UCBN MathStat 3 novembre / 41

43 Intérêts composés Changement de la période de capitalisation Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

44 Calcul des taux d intérêts Quand la périodicité de la capitalisation est modifiée, il faut calculer un taux pour cette nouvelle période. semestriel il y a n = 2 périodes par an trimestrielle il y a n = 4 périodes par an mensuel il y a n = 12 périodes par an. cas général on spécifie le nombre n de période par an. On distingue deux méthodes de calcul : Le taux proportionnel Le taux équivalent UCBN MathStat 3 novembre / 41

45 Taux proportionnel Souvent le taux proportionnel est utilisé, c est un taux proportionnel à la durée. Pour un taux de x% annuel, on désigne par n le nombre d annuités par an. nom n taux par période x semestriel 2 2 x mensuel x général n n Table : Calcul de taux proportionnel On a fait un emprunt à un taux de 5%, on désire avoir des annuités mensuelles avec un taux proportionnel, ce taux par mois sera de % UCBN MathStat 3 novembre / 41

46 Taux équivalent On considère que l on place un même capital de deux façons différentes pour une durée d une année : 1. un au taux x 1 % annuel avec une seule annuité. 2. l autre au taux x n % avec n annuités pendant l année. Les deux taux sont dits équivalents si les deux valeurs acquises sont identiques au bout d un an. C est à dire : (1 + x 1 ) = (1 + x n ) n (1 + x 1 ) 1 n = 1 + x n x n = (1 + x 1 ) 1 n 1 UCBN MathStat 3 novembre / 41

47 Proposition Le taux équivalent x n pour une périodicité de n périodes par année à un taux x 1 annuel est x n = (1 + x 1 ) 1 n 1 Exemple On place un capital avec un taux d intérêts composés de 5% par an. On veut obtenir une capitalisation mensuellle. Quel est le taux mensuel équivalent. On a n = 12 mois dans une année, le taux sur une année est de x 1 = le taux mensuel équivalent est de x n = (1 + x 1 ) 1 n 1 0.4% le taux mensuel proportionnel est de x n = % UCBN MathStat 3 novembre / 41

48 Le taux équivalent est toujours inférieur au taux proportionnel L écart s accroit avec le nombre de périodes par an. n proportionnel équivalent formule ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Table : Comparaison des taux proportionnels et équivalents Si on vous propose taux proportionnel ou équivalent pour un prêt que choisirez vous? UCBN MathStat 3 novembre / 41

49 Chapitre UCBN MathStat 3 novembre / 41

50 Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

51 On désigne par annuité une suite de règlements à intervalles de temps constants. Ces annuités peuvent servir à constituer une épargne, à rembourser un prêt. La périodicité de ces annuités est généralement mensuelle ou annuelle. UCBN MathStat 3 novembre / 41

52 Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

53 Intérêts composés Une personne verse une annuité a epar an en fin de période à un taux de x% avec des intérêts composés. Quel est le capital acquis après t versements. versement durée Annuité Valeur acquise à la fin de période 1 t 1 a a(1 + x) t 1 2 t 2 a a(1 + x) t t 0 a a(1 + x) 0 Le valeur acquise au bout de t versements (si x 0) est de A t = a+a(1+x)+a(1+x) 2 + +a(1+x) t 1 = a (1 + x)t 1 x UCBN MathStat 3 novembre / 41

54 Versement d un capital fixe chaque période en fin de période. a Annuité : capital versé chaque période t nombre d annuités ou l on a versé le capital x taux d intérêts composés par période Valeur acquise à la fin des t annuités a (1 + x)t 1 x UCBN MathStat 3 novembre / 41

55 Une personne verse une annuité de 1000 epar an en fin de période pendant 5 ans à un taux de 8% avec des intérêts composés. Quelle est la valeur acquise au bout de 5 ans. versement durée annuité V(5) a a(1 +.08) 4 2 t 2 a a(1 +.08) a a(1 +.08) 0 Le capital acquis au bout de 5 années est de A t = a ( 1 + (1 +.08) + (1 +.08) 2 + ( ) 3 + ( ) 4) = = a (1 +.08) = 1000 ( ) e 0.08 UCBN MathStat 3 novembre / 41

56 Paragraphe UCBN MathStat 3 novembre / 41

57 Une personne a emprunté un capital C de ependant 10 ans à un taux de 10% avec des intérêts composés. Elle rembourse son prêt par des annuités annuelles. Pour chaque période, ces annuités sont composées d amortissements c est à dire d une partie du remboursement du capital. d intérêts c est à dire du paiement du coût du prêt. UCBN MathStat 3 novembre / 41

58 constantes Emprunt : capital de C esur n annuités à x % par période, des intérêts composés. A chaque période, il rembourse une annuité a. On note C i le capital emprunté à la fin de la i-ème période. 1. fin de la première période, C 1 = C(1 + x) a. 2. fin de la seconde période, C 2 = C 1 (1 + x) a = C(1 + x) 2 a((1 + x) + 1). 3. fin de la n-ème période, le capital emprunté sera C n C n = C n 1 (1 + x) a = C(1 + x) n a (1 + x)n 1 x A la fin du prêt le capital emprunté doit être nul C n = 0 a = Cx 1 (1 + x) n UCBN MathStat 3 novembre / 41

59 constantes C capital emprunté a annuité constante versée en fin de période x taux d intérêts composés par période n nombre de périodes Le capital est remboursé avec des annuités constantes en choisissant comme annuité par période : a = Cx 1 (1 + x) n UCBN MathStat 3 novembre / 41

60 Annuité constante On emprunte C 0 = euros sur n = 5 ans avec des intérêts composés annuel de x = 5% a = Cx = (1 + x) n n durée annuité C C 0 = a C 1 = C 0 (1 + x) a UCBN MathStat 3 novembre / 41

61 Annuité constante On emprunte C 0 = euros sur n = 5 ans avec des intérêts composés annuel de x = 5% a = Cx = (1 + x) n n durée annuité C C 0 = a C 1 = C 0 (1 + x) a 2 3 a C 2 = C 1 (1 + x) a UCBN MathStat 3 novembre / 41

62 Annuité constante On emprunte C 0 = euros sur n = 5 ans avec des intérêts composés annuel de x = 5% a = Cx = (1 + x) n n durée annuité C C 0 = a C 1 = C 0 (1 + x) a 2 3 a C 2 = C 1 (1 + x) a 3 2 a C 3 = C 2 (1 + x) a UCBN MathStat 3 novembre / 41

63 Annuité constante On emprunte C 0 = euros sur n = 5 ans avec des intérêts composés annuel de x = 5% a = Cx = (1 + x) n n durée annuité C C 0 = a C 1 = C 0 (1 + x) a 2 3 a C 2 = C 1 (1 + x) a 3 2 a C 3 = C 2 (1 + x) a 4 1 a C 4 = C 3 (1 + x) a UCBN MathStat 3 novembre / 41

64 Annuité constante On emprunte C 0 = euros sur n = 5 ans avec des intérêts composés annuel de x = 5% a = Cx = (1 + x) n n durée annuité C C 0 = a C 1 = C 0 (1 + x) a 2 3 a C 2 = C 1 (1 + x) a 3 2 a C 3 = C 2 (1 + x) a 4 1 a C 4 = C 3 (1 + x) a 5 0 a C 5 = C 4 (1 + x) a = 0 Table : Annuité constante UCBN MathStat 3 novembre / 41

65 Amortissement constant On emprunte un capital de C e sur n périodes avec des intérêts composés de x % par période. A chaque période l emprunteur rembourse C n les intérêts de la période. période 1 A la fin de la première période l emprunteur rembourse C n du capital les intérêts de Cx de la première période L emprunteur rembourse au total A 1 = C n + Cx. A la fin de cette période l emprunteur doit C 1 = C(1 + x) A 1 = C n 1 n. UCBN MathStat 3 novembre / 41

66 période 2 A la fin de la deuxième période l emprunteur rembourse C n 1 n du capital et les intérêts C n x soit au total A 2 = C n + C n 1 n x. A la fin de la deuxième période, l emprunteur doit C 2 = C 1 A 2 = C n 2 n période n A la fin de la n-ème période. Le capital restant du est de C n 1 = C n. Il rembourse C n du capital du. Il rembourse les intérêts de la période C n x Au total il rembourse A n = C n + C 1 nx. A la fin de cette période il devra C n = C n 1 (1 + x) A n = 0 UCBN MathStat 3 novembre / 41

67 Amortissement constant n durée amorti int A i C i 0 n 0 0 A 0 = 0 C 0 = C C 1 n 1 n Cx A 1 = C 1 n + Cx C 1 = C n 1 n 2 n 2 C n C n 1 n x A 2 = C 1 n + C n 1 n x C 2 = C n 2 n Le capital restant du est une suite arithmétique de terme initial le capital emprunté C et de raison C 1 n. UCBN MathStat 3 novembre / 41

68 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C UCBN MathStat 3 novembre / 41

69 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C UCBN MathStat 3 novembre / 41

70 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = 2000 UCBN MathStat 3 novembre / 41

71 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = UCBN MathStat 3 novembre / 41

72 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C UCBN MathStat 3 novembre / 41

73 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C C 1 x = C 2 = UCBN MathStat 3 novembre / 41

74 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C C 1 x = C 2 = UCBN MathStat 3 novembre / 41

75 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C C 1 x = C 2 = C 8 x = C UCBN MathStat 3 novembre / 41

76 Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C C 1 x = C 2 = C 8 x = C C 9 x = C 10 = 0 UCBN MathStat 3 novembre / 41

77 Table : Amortissement constant UCBN MathStat 3 novembre / 41 MathStat Amortissement constant Tableau d amortissement On emprunte C 0 = euros sur 10 ans, à un taux x = 10% annuel avec des intérêts composés. Construire le tableau des annuités. L amortissement annuel est de = n durée A I annuité C C 0 = C C 0 x = C 1 = = C C 1 x = C 2 = C 8 x = C C 9 x = C 10 = 0

78 Deuxième partie II Index UCBN MathStat 3 novembre / 41

79 Intérêt composé épargne constante, 52 amortissement constant, 64 annuité constante, 57 annuités, 50 changement de période de capitalisation, 43 définition, 16 exemple, 27 intérêt simple, 24 taux équivalent, 45 taux proportionnel, 44 Index I UCBN MathStat 3 novembre / 41

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées Francois.Kauffmann@unicaen.fr Université de Caen Basse-Normandie 15 septembre 2015 Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN MathStat

Plus en détail

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées

DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées DUT Techniques de commercialisation Mathématiques et statistiques appliquées Francois.Kauffmann@unicaen.fr Université de Caen Basse-Normandie 31 août 2015 Francois.Kauffmann@unicaen.fr UCBN MathStat 31

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement.

Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement. 3. Les intérêts composés 3. Les intérêts composés 3.1. Introduction ➊ Placement à intérêts simples Le capital placé reste invariable et produit des intérêts égaux pour chaque période de placement. ➋ Placement

Plus en détail

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG

COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG COURS DE MATHEMATIQUES TERMINALE STG Chapitre 1. TAUX D EVOLUTION... 5 1. TAUX D EVOLUTION ET COEFFICIENTS MULTIPLICATEURS... 5 a. Taux d évolution... 5 b. Coefficient multiplicateur... 5 c. Calcul d une

Plus en détail

Fonctions exponentielles et logarithmes

Fonctions exponentielles et logarithmes Fonctions exponentielles et logarithmes Il s'agit de deux familles de fonctions étroitement liées, la première étendant à toutes les valeurs réelles la notion déjà connue de puissance. On en donne ici

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Table des matières 1 Intérêt simple 1 1.1 Exercices........................................ 1 2 Intérêt composé 2 2.1 Taux nominal, taux périodique, taux réel.......................

Plus en détail

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples Le taux d intérêt Comparer ce qui est comparable 2 Chapitre 1 La valeur du temps Aide-mémoire - 2009 1 Deux sommes de même montant ne sont équivalentes que si elles sont considérées à une même date. Un

Plus en détail

Correction du premier sujet

Correction du premier sujet Correction du premier sujet Problème 1 1. Soit (u n ) la suite arithmétique de premier terme u 1 = 3 et de raison. Donner la somme des 0 premiers termes de cette suite. Préciser la formule utilisée.. Soit

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE OLIVIER COLLIER Exercice 1 (2012) Une entreprise veut faire un prêt de S euros auprès d une banque au taux annuel composé r. Le remboursement sera effectué en n années par

Plus en détail

Intérêts composés - Amortissements

Intérêts composés - Amortissements Intérêts composés - Amortissements Objectif : - Etudier et calculer les éléments d un placement à intérêts composés. - Effectuer un tableau d amortissement. I - Approche : Examinons la publicité suivante

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1 L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

BAC PRO 1 MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 01

BAC PRO 1 MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 01 BAC PRO MATHEMATIQUES Approche Logarithme décimal LOGARITHMES L D 0. ECHELLE DES TEMPS. Il y a environ 5 milliards d années, le «big bang» donnait naissance à l univers. 0 milliards d années plus tard

Plus en détail

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui

Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie. A. Arfaoui Ministère de la Jeunesse et des Sports Institut Royal de Formation des Cadres Département des Sciences de la Vie A. Arfaoui PLA Définitions Paramètres marginaux Covariance Coefficient de Corrélation Coefficient

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien La fonction exponentielle est continue strictement croissante sur R à valeurs dans ]0; + [. Elle définit donc une bijection de R sur ]0; + [, c est-à-dire que quel que soit

Plus en détail

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1

Examen 2 Mathématiques L1S1 TD 1104 2015 2016 Université Paris 1 Examen Mathématiques LS TD 04 05 06 Université Paris Nom : Prénom : Durée : heure. Calculatrice interdite. Aucun document autorisé. Chaque question de la partie QCM vaut un point. Identifiez toutes les

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92)

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) 1. Suites géométriques Définition Suite Une suite,,,, est un ensemble de nombres. L indice de chaque terme de la suite indique la ou l

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2010-2011 Mathématiques Financières Intérêts composés. Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2010-2011 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités LES INTERETS COMPOSES 1) Définitions

Plus en détail

Chapitre 1 : Rappels mathématiques

Chapitre 1 : Rappels mathématiques I. Puissances Chapitre 1 : Rappels mathématiques 1) Puissances entières Soit a, un nombre réel et n un entier, on définit a n = a x a x a x a n facteurs Remarque : a 1 = a a 0 = 1 (pour n 0) On définit

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

Série d exercices 4. /s k

Série d exercices 4. /s k ACT-10412 Mathématiques financières Série d exercices 4 1. Un prêt est remboursé à l aide de n paiements annuels égaux. Après n 1 années, le montant total de capital remboursé s élève à 3 955,20. La part

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de :

Chapitre 1. L intérêt. 2. Concept d intérêt. 1. Mise en situation. Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : Chapitre 1 L intérêt Au terme de ce chapitre, vous serez en mesure de : 1. Comprendre la notion générale d intérêt. 2. Distinguer la capitalisation à intérêt simple et à intérêt composé. 3. Calculer la

Plus en détail

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows

Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Chapitre 4 - La valeur de l argent dans le temps et l'actualisation des cash-flows Plan Actualisation et capitalisation Calculs sur le taux d intérêt et la période Modalités de calcul des taux d intérêts

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16

Chapitre 1. La valeur et le temps. 1 Exercice 01-16. 2 Corrigé rigé de l exercice 01-16 Chapitre 1 La valeur et le temps 1 Exercice 01-16 16 Échéance commune de plusieurs effets Définition. L échéance commune de plusieurs effets est l échéance d un effet unique qui, le jour de l équivalence,

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Quinzième cours Détermination des valeurs actuelle et accumulée d une annuité de début de période pour laquelle la période de paiement est plus courte que la période de capitalisation

Plus en détail

Utiliser des fonctions complexes

Utiliser des fonctions complexes Chapitre 5 Utiliser des fonctions complexes Construire une formule conditionnelle avec la fonction SI Calculer un remboursement avec la fonction VPN Utiliser des fonctions mathématiques Utiliser la fonction

Plus en détail

La gestion des ventes.

La gestion des ventes. I. La prévision des ventes. A. Principe. La gestion des ventes. Elle consiste à déterminer les ventes futures à la fois en quantité et en valeur en tenant compte des tendances et contraintes imposées à

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématique financière à court terme I) Les Intérêts : Intérêts simples Mathématiques financières - Intérêts terme échu et terme à échoir - Taux terme échu i u équivalent à un taux terme à échoir i r

Plus en détail

II. Les intérêts composés

II. Les intérêts composés P6C03 Les calculs financiers Les intérêts représentent le loyer de l argent et correspondent à la rémunération du prêteur. I. Les intérêts simples Les intérêts simples sont utilisés pour des opérations

Plus en détail

Programme de la classe terminale

Programme de la classe terminale MATHÉMATIQUES Série Sciences et technologies de la gestion Programme de la classe terminale Juillet 005 Ministère de l'éducation nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Direction de l

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

CH X Intérêts composés - Amortissements

CH X Intérêts composés - Amortissements CH X Intérêts composés - Amortissements I) Les intérêts composés : 1) Situation : Un capital de 20 000,00 est placé à un taux d intérêts de 4 % l an pendant 5 ans. Chaque année les intérêts produits viennent

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

3 Fonctions logarithmiques

3 Fonctions logarithmiques Log-Cours_standard.nb 12 3 Fonctions logarithmiques Edition 2007-2008 / DELM Liens hypertextes Cours de niveau avancé (plus étoffé): http://www.deleze.name/marcel/sec2/cours/logarithmes/log-cours_avance.pdf

Plus en détail

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES

LES INFORMATIONS GÉNÉRALES GUIDE D UTILISATION Calculatrice Texas Instrument BA II Plus Avril 2007 LES INFORMATIONS GÉNÉRALES La calculatrice financière Texas Instrument BA II Plus a été conçue pour satisfaire aux diverses applications

Plus en détail

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Intérêts. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Intérêts Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M 1. LA NOTION D INTÉRÊT 1.1. Définition. Définition 1. L intérêt est la rémunération d un prêt d argent effectué par un agent économique

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Utilisation des fonctions financières d Excel

Utilisation des fonctions financières d Excel Utilisation des fonctions financières d Excel TABLE DES MATIÈRES Page 1. Calcul de la valeur acquise par la formule des intérêts simples... 4 2. Calcul de la valeur actuelle par la formule des intérêts

Plus en détail

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels.

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels. Licence de Sciences et Technologies EM21 - Analyse Fiche de cours 1 - Nombres réels. On connaît les ensembles suivants, tous munis d une addition, d une multiplication, et d une relation d ordre compatibles

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale,

Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, PROGRESSION SPIRALÉE Page 1/10 Le documentd accompagnement des programmes de Mathématiques en classe de première et de terminale, série scientifique et série économique et sociale, précise que : " Les

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

Activité 1. Activité 2. M. Wissem Fligène Activités numériques II 1 A- Cours I. Opérations de base Calculs dans R : 1- Opérations dans R.

Activité 1. Activité 2. M. Wissem Fligène Activités numériques II 1 A- Cours I. Opérations de base Calculs dans R : 1- Opérations dans R. I. Opérations de base Calculs dans R : 1- Opérations dans R Activité 1 Compléter : 3 1 1) + =... 2 4 3 On dit que est la. de 2 et 1 4 (3 2 et 1 sont les de cette ) 4 3 2 3 2) =... ; On dit que est la de

Plus en détail

Fiche mathématiques financières

Fiche mathématiques financières Fiche mathématiques financières Thème 1 : Les taux d'intérêts simples et composés Taux d'intérêts simples : Les taux d'intérêts simples sont appliqués dans le cas d'emprunts dont la durée est inférieure

Plus en détail

Taux d intérêts simples

Taux d intérêts simples Taux d intérêts simples Les caractéristiques : - < à 1 ans - Rémunération calculée uniquement sur investissement initial. Période de préférence = période sur laquelle on définit le taux de l opération

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Deuxième cours Rappel: Intérêt Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation 1 Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation Fonction d accumulation Rappel: Intérêt Fonction de capitalisation

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle Une fonction est dite exponentielle s il y a la présence d un facteur multiplicatif dans l expression. Ex.: 4x5x5x5x5x5x5x5 : le facteur multiplicatif est 5 La fonction de base d

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kénitra Mathématiques financières Enseignant: Mr. Bouasabah Mohammed ) بوعصابة محمد ( ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION -KENITRA- Année universitaire:

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Leçon 01 Exercices d'entraînement

Leçon 01 Exercices d'entraînement Leçon 01 Exercices d'entraînement Exercice 1 Etudier la convergence des suites ci-dessous définies par leur terme général: 1)u n = 2n3-5n + 1 n 2 + 3 2)u n = 2n2-7n - 5 -n 5-1 4)u n = lnn2 n+1 5)u n =

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 17 octobre 2005 1 Suites On appelle suite numérique toute application de N ou une partie de N vers R. On notera par u n le terme général d une suite.

Plus en détail

Math Financiere. 1ere Partie : Le concept de bien

Math Financiere. 1ere Partie : Le concept de bien 1. Comment distinguer deux biens? Math Financiere 1ere Partie : Le concept de bien - distinguer des biens selon les caracteristiques physiques - la localisation du bien dans l'espace - la localisation

Plus en détail

Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt)

Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt) Problème : Calcul d'échéanciers de prêt bancaire (15 pt) 1 Principe d'un prêt bancaire et dénitions Lorsque vous empruntez de l'argent dans une banque, cet argent (appelé capital) vous est loué. Chaque

Plus en détail

1.1 Assertions, prédicats, quantificateurs

1.1 Assertions, prédicats, quantificateurs Bert Wiest Université de Rennes UFR Mathématiques et IRMAR IUT GEA, re année, Cours de Mathématiques Quelques notions de logique. Assertions, prédicats, quantificateurs Définition. Une assertion (ou proposition)

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise.

EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES. Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. EMPRUNTS OBLIGATAIRES EMIS PAR LES SOCIETES Objectif(s) : o Pré-requis : Conséquences du financement par emprunt obligataire dans le tableau de financement de l'entreprise. o Outils de mathématiques financières

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière PRO 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde PRO partie première PRO partie terminale PRO Sommaire

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M.

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. Vienney 2 M. VIENNEY Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

Chapitre II : Les emprunts indivis

Chapitre II : Les emprunts indivis Chapitre II : Les emprunts indivis I. Caractéristiques générales On appelle emprunt indivis, un contrat entre un et un seul prêteur et un et un seul emprunteur. Un tel emprunt fait l objet d un remboursement

Plus en détail

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par :

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : Exercice Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : f (x)= ex e x +. On ( appelle (C ) sa courbe représentative dans le plan muni d un repère orthonormal O, ı, ) j ( unité graphique : cm).. a. Déterminer

Plus en détail

FICHE DE RÉVISION DU BAC

FICHE DE RÉVISION DU BAC Introduction Pré-requis : Etude de fonctions dérivées logarithmes et exponentielles continuité Plan du cours 1. Intégrales 2. Primitives 1. Intégrales A. Aire sous la courbe Méthode des rectangles : Pour

Plus en détail

Dimensions. et Dimensions fractales. Vincent PANTALONI 15 avril 2011

Dimensions. et Dimensions fractales. Vincent PANTALONI 15 avril 2011 Dimensions et Dimensions fractales Vincent PANTALONI 15 avril 2011 J ai écrit cet article pour répondre à un collègue professeur de philosophie sur ce qu est la dimension de Bouligand. Ce collègue Marc

Plus en détail

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48 1 CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES 9E S, L, M, GnivA NA DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE GENÈVE 1995 11.038.48 TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières 1 Les ensembles

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 203 Métropole - Réunion - Mayotte BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Suites numériques. Quelques rappels

Suites numériques. Quelques rappels Suites numériques 1 Quelques rappels Trouver pour chacune des suites suivantes les termes manquants. Lesquelles sont des suites arithmétiques? (Préciser le premier terme et la raison) Lesquelles sont des

Plus en détail

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe Université Paris VI Master 1 : Introduction au calcul stochastique pour la finance 4M065) TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe 1 Interêts simples / Intérêts composés Définition : a) L intérêt

Plus en détail

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia

MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia MATHEMATIQUES 1ère ANNEE : Cours de remise niveau de mathématiques élémentaires pour les étudiants de 1ère année de l UCTM - Sofia Philippe MORVAN Dimitar KOLEV Rennes/Sofia 2007 Table des matières 1

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences I - Définitions Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES INTERETS SIMPLES Capital ou principal

Plus en détail

Les emprunts indivis. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M

Les emprunts indivis. Administration Économique et Sociale. Mathématiques XA100M Les emprunts indivis Administration Économique et Sociale Mathématiques XA100M Les emprunts indivis sont les emprunts faits auprès d un seul prêteur. On va étudier le cas où le prêteur met à disposition

Plus en détail

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes

ANNUITES. Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. -annuités non constantes ANNUITES I Notions d annuités a.définition Les annuités définissent une suite de versements identiques ou non effectués à intervalles de temps égaux. Le processus de versements dépend du montant de l annuité,

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés.

Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. Calculs financiers (1) : intérêts simples, composés. 1. Intérêts simples Paul doit 10 000 à son fournisseur. Celui-ci lui accorde un crédit au taux annuel de 5% à intérêts simples (capitalisation annuelle).

Plus en détail

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n )

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) UPV MathsL1S1 1 Suites. Maths fi I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) I Deux résultats fondamentaux 1) 1 + 2 + + n = n (n + 1) / 2 On peut connaître ce résultat par coeur. (D ailleurs

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

Thème 3: Les mathématiques financières. D eux concepts im portants : Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A

Thème 3: Les mathématiques financières. D eux concepts im portants : Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A Thème 3: Les mathématiques financières D eux concepts im portants : Le calcul des intérêts L anuité Les tables financières et la calculatrice: Sharp EL-733A Cinq concepts importants d un emprunts Capitalisation

Plus en détail

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2

Exercice 3 (5 points) A(x) = 1-e -0039' -0 156e- 0,039x A '() -'-,..--,-,--,------:-- X = (l_e-0,039x)2 Les parties A et B sont indépendantes. Partie A Exercice 3 (5 points) Commun à tous les candidats On considère la fonction A définie sur l'intervalle [1 ; + 00 [ par A(x) = 1-e -0039' ' x 1. Calculer la

Plus en détail