Reconnaissance Livret souvenir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Reconnaissance 2013-2014. Livret souvenir"

Transcription

1 Reconnaissance Livret souvenir La Soirée Reconnaissance s est tenue le jeudi 25 septembre 2014 à l école des Timoniers 3805, rue des Marins, Sainte-Catherine

2 Table des matières Le Programme Reconnaissance en chiffres... 3 Mot de la présidente du conseil des commissaires et de la directrice générale... 4 Hommage au personnel ayant 25 années de service dans le secteur de l éducation... 5 Programme Reconnaissance Description des catégories... 8 Comité de sélection Grand Prix Reconnaissance Prix Partenariat Prix Engagement professionnel Prix Engagement communautaire Prix Innovation Prix Susan Tremblay Persévérance scolaire Prix du Plan stratégique Thématique du prix pour l année : Promotion et valorisation des saines habitudes de vie... 67

3 Le Programme Reconnaissance en chiffres 39 mises en candidature 190 candidates et candidats 6 lauréats 2 mentions spéciales provenant de 17 écoles primaires 9 écoles secondaires 3 services administratifs 11 partenaires / organismes 25 ans de service dans le secteur de l éducation 90 membres du personnel honorés Félicitations à tous! 3

4 Mot de la présidente du conseil des commissaires et de la directrice générale Mesdames, Messieurs, Au nom des membres du conseil des commissaires et de la Direction générale, nous sommes heureuses de participer à la Soirée Reconnaissance du personnel de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries! Tout d abord, c est un honneur de rendre hommage à 90 personnes qui ont atteint cette année 25 ans de service dans le secteur de l éducation. Que vous soyez membres du personnel de soutien, enseignants, professionnels ou gestionnaires, au sein d un service administratif, d une école ou d un centre de formation, votre dévouement mérite toute notre admiration. Chacun et chacune à votre façon, vous contribuez à la mission de notre commission scolaire, soit d offrir à nos élèves des services de qualité en plus de veiller à leur persévérance et à leur réussite scolaire et sociale. La Soirée Reconnaissance nous permet également de souligner l apport exceptionnel de personnes, de groupes de personnes ou de projets particuliers. En effet, par l entremise du Programme Reconnaissance, nous vous présentons les candidatures qui nous ont été soumises et qui démontrent qu il se fait des choses extraordinaires pour nos élèves, nos établissements scolaires et nos pairs. Dans le cadre du Programme Reconnaissance , nous avons reçu 39 candidatures impliquant 190 candidats provenant de 17 écoles primaires, 9 écoles secondaires, 3 services administratifs et 11 partenaires et organismes. Vous constaterez, comme nous, que nos élèves, notre personnel, nos bénévoles et toutes les personnes impliquées dans ces projets débordent d idées, d énergie et de motivation. Quelle magnifique source d inspiration pour la relève! Que vous soyez candidat ou lauréat du Programme Reconnaissance ou honoré pour vos 25 années de service dans le secteur de l éducation, votre contribution et votre engagement sont des atouts indispensables à notre milieu. Nous vous remercions sincèrement en vous exprimant toute notre gratitude et notre reconnaissance! Marie-Louise Kerneïs Présidente du conseil des commissaires Michelle Fournier Directrice générale 4

5 Hommage au personnel ayant 25 années de service dans le secteur de l éducation La commission scolaire est fière de souligner la contribution essentielle de 90 de ses membres du personnel qui célèbrent en leur 25 e année de service dans le secteur de l éducation. Considérés comme des piliers dans le milieu scolaire, ils sont également des modèles au sein des établissements et des services administratifs. Leur dévouement et leur détermination assurent sans contredit la mission de la commission scolaire et, ainsi, l évolution et la réussite des élèves. Félicitations, merci et bon 25 e! Josée Allard Hélène Audet Josée Bernaquez Nathalie Bérubé Danielle Blanchette Michel Blanchette Kathleen Boucher Gilles Boudreau Jean Bourbonnais Chantal Bourdeau Nathalie Bourdeau Josée Boyer Charles Brault Jacques Brazeau Sophie Brière Nathalie Brisebois Christine Brossard Manon Bureau École Saint-Jean-Baptiste École de la Rive École de la Magdeleine École de la Magdeleine École Plein-Soleil École Piché-Dufrost Saint-Isidore-Langevin École de la Rive École Louis-Cyr Centre de formation Compétence-de-la-Rive-Sud École alternative des Trois-Sources École de la Rive Service des technologies de l information et des communications École Gérin-Lajoie École du Tournant École Vinet-Souligny École de l Odyssée École Émilie-Gamelin 5

6 Diane Carlesso École Saint-Jude Yvon Caron École Saint-Isidore-Langevin Christiane Caron-Gruffy École Bonnier Joël Champagne École Plein-Soleil Daniel Charland Service des ressources matérielles / École Louis-Philippe-Paré Manon Chevalia École Saint-François-Xavier Jean Cicchino École Pierre-Bédard Nathalie Colpron École Émilie-Gamelin Chantal Côté École de la Magdeleine Dany Côté École de la Magdeleine Guylaine Côté École Louis-Philippe-Paré Martine Culhane Services éducatifs Stéphanie Demers École des Bons-Vents Ronald Desbiens École de la Petite-Gare Sylvie Deschamps École Laberge Manon Desrosiers École Notre-Dame-Saint-Joseph Nancy Desrosiers École de l Odyssée Céline Dion École Sainte-Clotilde Sylvie Dodier École Louis-Cyr Claude Dorant École de la Magdeleine Isabelle Dubuc École de l Aquarelle Manon Fontaine École Vinet-Souligny Mario Forgues École Louis-Cyr Christine Fortier École Émilie-Gamelin Vincent Fortier Services éducatifs Line Fournier École Saint-François-Xavier Dominique Gagné École Louis-Philippe-Paré Élaine Gagné École de la Magdeleine Annie Germain École Notre-Dame-Saint-Joseph Sylvie Gingras École Félix-Leclerc Suzanne Gonsalves École Laberge Roch Gosselin Service aux entreprises Micheline Guay École Saint-Marc Guylaine Houde École de la Magdeleine Manon Huot École des Bons-Vents Claudette Jacques Service des ressources matérielles 6

7 Christiane Lachapelle-Perron École Jean-Leman Julie Lamarre École Saint-Viateur-Clotilde-Raymond Martine Lamarre École Saint-Bernard Marielle Lambert École Saint-Bernard Francine Lavergne École de la Petite-Gare Claudine Lavoie-Dupuis École Plein-Soleil Marc Le Breton École Jacques-Leber Roger Lepage École de la Magdeleine Andrée Lessard École Plein-Soleil Anny Lessard École Saint-Jean Madeleine Lohé Centre de formation Compétence-de-la-Rive-Sud Annie Longtin École Jean-Leman Joanne Martel École Notre-Dame-Saint-Joseph Line Martineau École Daigneau Serge Martineau École Louis-Cyr Josée Mathieu École des Timoniers Carole Mc Neil École Saint-René France Méthot École Saint-François-Xavier Julie Monette École de la Petite-Gare Marie-Claude Paillé École du Tournant Sophie Paquette École Émilie-Gamelin Guylaine Pitre École de la Rive Sylvie Richard École Bonnier Hélène Roberge École de la Magdeleine Lucie Robillard École des Bons-Vents Lucie Rodrigue-Nicholson École du Tournant Danielle Rondeau École Saint-René Véronique Savoie École de la Magdeleine Louise Simard École Louis-Cyr Anouk St-Denis École de l Odyssée Sylvain St-Jacques École de la Magdeleine Denise Tremblay École de formation professionnelle de Châteauguay Patrick Tremblay École Louis-Philippe-Paré Florence Trudeau École Saint-Michel-Archange Lise Trudeau École Louis-Philippe-Paré Luc Woodbury École de la Magdeleine 7

8 Programme Reconnaissance Chaque année, la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), par l entremise de son Programme Reconnaissance, souligne la contribution remarquable de membres de son organisation, de bénévoles, de partenariats et de projets qui contribuent à sa mission : offrir à ses élèves, jeunes et adultes, l accès à des services éducatifs de qualité et favoriser leur réussite scolaire et sociale. C est ainsi que la CSDGS est heureuse de vous présenter les six catégories du Programme Reconnaissance Description des catégories Engagement professionnel Cette catégorie permet de souligner la contribution particulière d'une personne ou d'un groupe de personnes, membres du personnel de la CSDGS, dans le cadre de ses fonctions ou dans la mise en œuvre d'un projet. Engagement communautaire Cette catégorie permet de souligner la contribution bénévole particulière d'une personne ou d'un groupe de personnes, qui ne fait pas partie du personnel de la CSDGS, dans un établissement ou dans la mise en œuvre d'un projet. 8

9 Innovation Cette catégorie permet de souligner le caractère innovateur d'un projet. Elle permet de mettre en lumière les qualités et l originalité d un projet impliquant un changement ou une amélioration de la qualité de l'éducation. Partenariat Cette catégorie permet de souligner un partenariat ou une concertation indispensable à la mise en œuvre d'un projet. Le projet doit inclure des établissements, services ou membres du personnel de la CSDGS et compter sur la collaboration d un ou de plusieurs organismes externes (exemples : municipal, gouvernemental, social, culturel, entreprise privée, etc.). Prix Susan Tremblay Persévérance scolaire Cette catégorie permet de souligner la contribution exceptionnelle d'une personne, d'un groupe de personnes ou d'un projet à la persévérance scolaire d élèves de la CSDGS. Prix du Plan stratégique Thématique du prix pour l année : Promotion et valorisation des saines habitudes de vie Cette catégorie permet de souligner la contribution particulière d une personne, d un groupe de personnes ou d un projet à la promotion et à la valorisation des saines habitudes de vie. 9

10 Comité de sélection Chaque année, la CSDGS fait parvenir à toutes les directions des unités administratives un exemplaire du Programme Reconnaissance ainsi qu un formulaire pour présenter la candidature d'une personne, d un groupe de personnes ou d un projet. En juin 2014, la directrice générale et les commissaires désignés par le conseil des commissaires ont étudié toutes les candidatures soumises et ont procédé à la sélection des lauréats dans chacune des catégories. Ils ont été assistés par le Service du secrétariat général et de l'information. Pour l année , le comité de sélection était formé de : Madame Lise Beauchamp-Brisson, commissaire; Madame Claudine Caron-Lavigueur, commissaire; Madame Solange Couture Dubé, commissaire; Madame Michelle Fournier, directrice générale; Madame Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires; Madame Nathalie Marceau, directrice du Service du secrétariat général et de l information. Madame Diane Soucy, commissaire; 10

11 Grand Prix Reconnaissance

12 LAURÉATS GRAND PRIX RECONNAISSANCE ET PRIX PARTENARIAT Les couloirs de la violence amoureuse Écoles de la Magdeleine, du Tournant, Louis-Cyr, Louis-Philippe-Paré et Pierre-Bédard Chantal Côté, directrice adjointe, école de la Magdeleine Chantal Ibrahim, directrice adjointe, école Pierre-Bédard Sophie Bouchard, technicienne en éducation spécialisée, école Louis-Philippe-Paré Martin Lévesque, animateur à la vie spirituelle et à l'engagement communautaire, écoles du Tournant et Louis-Cyr Sandra Blouin, policière préventionniste à l'école de la Magdeleine, Régie intermunicipale de police Roussillon Nancy Clair, agente équipe multi, Sûreté du Québec, Napierville Nadia Grondin, agente sociocommunautaire, Service de police de Châteauguay Marie-Josée Lamarre, organisatrice communautaire, CSSS Jardins-Roussillon Sylvie Langlais, directrice, et Jessika Gatien, La Re-Source Nicole Ladouceur, intervenante, Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Sophie Gloutnay, intervenante jeunesse, L Égide Nycolas Renault, Action sur la violence et intervention familiale (AVIF) Le projet «Les Couloirs de la violence amoureuse» a accueilli, du 14 janvier au 13 février 2014, au Musée ferroviaire Exporail à Saint-Constant, tous les élèves de 4 e secondaire de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, afin de les sensibiliser à la réalité de la violence dans les relations amoureuses. 12

13 Par groupes de quatre, les jeunes ont circulé dans un univers multimédia. Ils y ont découvert les signes précurseurs de la violence amoureuse, son cycle, son évolution, les conséquences possibles de cette violence et les façons de s en sortir. L outil a amené les jeunes à se questionner sur leur propre comportement et/ou à se remettre en question, notamment s ils vivent une relation amoureuse difficile. Vidéo, effets spéciaux et reconstitution de décors ont rendu très réaliste la mise en scène et ont captivé les jeunes. Les élèves étaient accompagnés tout au long du parcours par plus de 35 intervenants formés. Ces intervenants proviennent des différents organismes partenaires du projet : AVIF, CSSS Jardins-Roussillon, Régie intermunicipale de police Roussillon, Service de police de Châteauguay, Sûreté du Québec, Maison d hébergement La Re-Source, CALACS Châteauguay, Maison d hébergement l Égide, CAVAC, Re-Nou-Vie. C est par des initiatives comme celle des «Couloirs de la violence amoureuse» que nous pouvons ensemble travailler à dénoncer les inégalités qui existent encore en 2014 dans les relations amoureuses. Mentionnons que la tenue de ce projet a été rendue possible grâce aux allocations financières de l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie visant à mettre en œuvre les mesures du plan d action gouvernemental en matière de violence conjugale. Finalement, mentionnons qu un projet d une telle envergure n aurait pas pu être réalisé sans ce travail de partenariat avec les différents organismes du milieu. Impacts positifs : Plus de 1300 élèves de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries ont été sensibilisés à la réalité de la violence amoureuse. Les élèves ont pu bénéficier d un projet d une très grande qualité à coût nul pour la commission scolaire. Plus de 35 intervenants issus des divers organismes partenaires ont animé le parcours des couloirs pendant les 21,5 jours de durée du projet. Les élèves ont découvert qu il était possible de se sortir de ce cycle de la violence amoureuse. Des élèves ont pris conscience qu eux-mêmes ou que des personnes de leur entourage vivent de la violence amoureuse. Des élèves ont consulté des intervenants du milieu scolaire et/ou des organismes 13

14 communautaires en lien avec cette problématique. L activité a permis de mieux faire connaître les différents organismes du milieu concernant la violence amoureuse. De plus, l organisation de cette activité a nécessité un réseautage exceptionnel entre les partenaires, ce qui a permis de créer des liens plus étroits entre les différentes organisations, de mettre en place une structure solide et une appropriation des outils par les partenaires. Candidature déposée par : Nathalie Bérubé, directrice, école de la Magdeleine, Dominique Lapalme, directeur, école du Tournant, Michel Robert, directeur, école Pierre-Bédard, Stéphane Brault, directeur, école Louis-Cyr, et Patrick Tremblay, directeur, école Louis-Philippe-Paré, mai

15 Autres candidatures catégorie Partenariat 15

16 CANDIDATS Solidarité avec l Accueil Bonneau Christine St-Jean, animatrice à la vie spirituelle et à l engagement communautaire, école Pierre-Bédard Sœur Nicole Carrière, Accueil Bonneau Dominique Primeau, IGA Extra Saint-Rémi Accompagnées par l'animatrice à la vie spirituelle et à l'engagement communautaire de l'école, quatre élèves de 3 e secondaire de l'école Pierre-Bédard ont pris l'initiative de réaliser une collecte de vêtements et de produits d'hygiène. Cette idée leur est venue suite à une première visite à l'accueil Bonneau au cours de laquelle elles ont servi des repas aux itinérants de Montréal. De retour dans leur milieu, elles ont effectué toutes les démarches nécessaires à la réalisation de leur projet auprès de la direction, du conseil d'établissement et des enseignants. Elles ont ensuite réalisé la campagne publicitaire et la tournée de classes afin de sensibiliser tous les élèves de l'école à l'itinérance. Elles ont également rédigé un article pour les médias locaux. Finalement, Monsieur Dominique Primeau, propriétaire du IGA Extra de Saint-Rémi a offert gratuitement le transport de tous les dons jusqu'à l'organisme de Montréal. Impacts positifs : Il est clair que l'ouverture de l'accueil Bonneau envers les jeunes a permis à Élaine Filiatrault-Liepinaitis, Sarah Guilbault, Alexandra Leclerc-Montreuil et Tiffany Laverdière de découvrir une réalité et de partager leur expérience avec l'ensemble des élèves de l'école. De plus, les organisatrices ont développé toutes les compétences nécessaires à la mise en place d'un tel projet et ont bien l'intention de transmettre leur passion à de nouveaux élèves l'an prochain afin de préparer la relève. 16

17 Finalement, le partenariat avec le IGA Extra a permis de part et d'autre d'établir une ouverture et une reconnaissance pour l'implication dans la communauté. En plus de démontrer l'engagement de l'école dans le milieu, ce projet a permis aux élèves de réaliser qu'elles peuvent compter sur des gens d'affaires du milieu pour les soutenir dans leurs projets. Candidature déposée par : Michel Robert, directeur, école Pierre-Bédard, mai

18 CANDIDATS À nos devoirs Nathalie Dubuc, Nathalie Dulude, Denise Pitre et Nathalie Rouleau, école Jacques-Barclay Hugo Bélanger, Kathy Dorais, Alec Girard et Cathy Lepage, Complexe Le Partage L'école Jacques-Barclay est située en milieu rural à Saint-Mathieu. Elle a un indice de défavorisation de 9. Nous offrons le service d'aide aux devoirs, mais nous constatons que ce service ne soutient pas les familles plus vulnérables. Nous souhaitions un service qui visait les objectifs suivants : 1. Favoriser le développement et la prise en charge des individus sur le plan personnel, social, financier, familial et scolaire en visant l autonomie optimale. 2. Permettre aux enfants de développer les compétences académiques, instrumentales et socioaffectives nécessaires à leur réussite scolaire. 3. Aider le parent à développer des attitudes et des habiletés éducatives propices à l'encadrement scolaire de son enfant, à l'harmonie familiale et à l'intégration sociale. La philosophie derrière ce programme découle de l approche globale. Cette approche tient compte de tous les aspects de la personne, tout en considérant son environnement social et sa famille. Impacts positifs : Il y a eu douze demandes d'ouverture de dossiers. Huit familles ont reçu un service à domicile. Jusqu'à présent, il y a eu plus de 80 suivis à domicile. Plus de 250 suivis électroniques concernant les élèves ont été réalisés entre l'école et l'intervenante. Deux familles ont atteint les objectifs ciblés lors du plan d intervention adapté et ainsi, nous avons pu accueillir de nouvelles familles dans le programme. Ce programme nous permet de mettre en place un facteur de protection dans nos milieux plus vulnérables. Candidature déposée par : Sylvie Beauchemin, directrice, école Jacques-Barclay, mai

19 CANDIDATS Martin Labrie et Sébastien Lafleur, policiers Service de police de Châteauguay École Louis-Philippe-Paré L école Louis-Philippe-Paré partage depuis plusieurs années une entente de partenariat avec le Service de police de Châteauguay. Depuis les deux dernières années, les policiers Martin Labrie et Sébastien Lafleur sont affectés à notre école et ils se démarquent par leur implication, leur professionnalisme, leur disponibilité et les valeurs éducatives immanentes à toutes leurs interventions. Ils sont très appréciés par l équipe-école et on peut, sans l ombre d un doute, affirmer qu ils font «partie de l équipe». Leur implication sur le plan communautaire est exceptionnelle. Leur proximité et leur facilité à entrer en communication avec les élèves engendrent nécessairement un respect ainsi qu une confiance. Nous dirions même qu ils ne sont pas simplement perçus comme ayant un rôle lié à la répression, mais bien comme des intervenants scolaires bienveillants. Ils accompagnent souvent la direction lors d interventions, et ce, tant auprès des parents que des élèves, lorsque leur expertise sur le plan du code civil ou criminel est pertinente au dossier. Il faut aussi ajouter qu ils sont des collaborateurs de tous les instants en ce qui concerne le combat perpétuel en lien avec les psychotropes. En d autres mots, ils viennent nous appuyer dans l actualisation de notre mandat éducatif et cela a un impact majeur sur la qualité de vie de notre communauté scolaire. Chaque année, ceux-ci présentent un programme de prévention concernant l alcool et les drogues au volant pour les élèves de la 5 e secondaire. Cette présentation prend tout son sens dans le cadre des préparatifs associés au bal des finissants. Sans compter qu il ne faut pas négliger le fait que les agents Labrie et Lafleur sont aussi des pédagogues dans l âme. Ils manifestent tous deux une très grande ouverture à participer à tout projet pédagogique. Tous les ans, ils participent au cours «droit civil, criminel et des affaires». Par ailleurs, cette année, ils ont collaboré au développement d une situation d apprentissage très élaborée avec les enseignants de français, d anglais et 19

20 d éthique et de culture religieuse au programme d éducation intermédiaire. Ceux-ci ont reconstitué une scène de crime où ils ont guidé les élèves dans le cadre d une enquête criminelle. Rien n a été négligé, de la prise d empreintes digitales à l élaboration d une hypothèse sur le suspect. Les élèves ont pu participer à une activité hors de l ordinaire. Ce genre de collaboration, qui va bien au-delà de leur mandat, démontre bien l importance qu ils accordent à leur rôle et à l école. L apport de ces deux policiers dans notre école est très significatif et apprécié, d où notre volonté de souligner notre reconnaissance à leur égard. Impacts positifs : Il est indubitable que la présence des agents Martin Labrie et Sébastien Lafleur à l école Louis-Philippe-Paré contribue grandement à l amélioration de la sécurité. Il en va de même en ce qui concerne le sentiment de sécurité, et ce, tant pour les membres du personnel que pour les élèves. De plus, comme mentionnée, leur implication communautaire et scolaire, que l'on ne peut que qualifier d'extraordinaire, bonifie la qualité du service à l élève. Ils méritent pleinement leur titre de policiers-éducateurs. Candidature déposée par : Joël Bouthillier, directeur adjoint, et Annie Laverdière, directrice adjointe, école Louis-Philippe-Paré, mai

21 Prix Engagement professionnel 21

22 LAURÉAT PRIX ENGAGEMENT PROFESSIONNEL Richard Matte, concierge École Saint-François-Xavier Monsieur Matte a accepté de prendre sous son aile un élève de l'école de la Magdeleine d'un groupe adapté en formation pratique. Pendant tout le stage, il a aidé cet élève à développer sa confiance en lui permettant de manipuler graduellement la machinerie et les instruments nécessaires au bon travail de concierge. Monsieur Matte est un homme doté d'une grande patience et d'une minutie remarquable dans l'exercice de ses fonctions. Il est toujours prêt à aider le personnel et les élèves en besoin. Il ne compte pas son temps, son seul désir étant d'avoir une école impeccable. Impacts positifs : Accepter de prendre un élève stagiaire est un défi. Accepter d'en accompagner un ayant une problématique spécifique l'est encore plus. Ce défi, Monsieur Matte l'a relevé. Il a permis à l'élève Daniel Lamontagne de vivre une expérience merveilleuse, de lui permettre de se sentir très utile, de lui faire comprendre qu'il peut, lui aussi, être capable de réussir dans un métier. La relation qu'il a pu développer avec Daniel fera de ce jeune un futur travailleur qui tentera de poursuivre ses études avec plus d'espoir pour demain. Merci Daniel pour ton merveilleux stage! Merci Monsieur Matte pour votre ouverture et votre dévouement! Candidature déposée par : Michel Blackburn, directeur, école Saint-François-Xavier, mai

23 CANDIDATES Marie-France Denis, Stéphanie Hanli, Annie Papazafiris et Roxanne Piché, techniciennes en éducation spécialisée École Saint-Jean Ces quatre techniciennes en éducation spécialisée (TES) travaillent en étroite collaboration et s'aident mutuellement. De plus, elles encadrent, soutiennent, valorisent et répondent au besoin d'une soixantaine de jeunes de la maternelle à la 6 e année. Elles sont le moteur de plusieurs projets-écoles (gala, ateliers Intimidation, projet cour d'école, etc.). Elles sont devenues essentielles à notre milieu par leur présence auprès des élèves, mais aussi en soutien au personnel de l'école et à leur grande contribution pour tous projets mis de l'avant à l'école. Grâce à elles, de nombreux élèves sont motivés et intégrés dans les classes malgré leur grande différence... Dévouées et très professionnelles, elles contribuent à faire de notre milieu, une école de grande qualité. Tout le personnel, les élèves et leurs parents se joignent à moi pour les remercier d'avoir fait la différence dans le cœur de plusieurs jeunes et adultes de notre école. Merci à vous quatre! Impacts positifs : Plusieurs familles sont parvenues à travailler de concert avec l'école grâce à l'arrimage enseignant et technicienne qui, conjointement, ont pu créer un climat harmonieux et sécurisant. Plusieurs jeunes ont pu changer leur vision de l'école grâce à leurs rencontres de suivi, leurs ateliers et surtout à leur grande différenciation auprès des multiples besoins des jeunes. Candidature déposée par : Louise Provencher, directrice, école Saint-Jean, mai

24 CANDIDAT Norman Leblanc, chauffeur d autobus scolaire École Saint-Isidore-Langevin Monsieur Leblanc est un employé engagé, disponible et, en plus, toujours de bonne humeur. En début de chaque année, Monsieur Leblanc prend rendez-vous avec la direction de l'école Saint-Isidore-Langevin pour s'assurer que tout est en place pour la sécurité des enfants. Il connait l'adresse de tous les enfants. Avant de laisser un enfant à la maison, Monsieur Leblanc s'assure que l'enfant est en sécurité et que quelqu'un l'attend à la maison. Si pour une raison ou une autre, quelque chose l'inquiète, Monsieur Leblanc contacte l'école. Au cours de l'année, il lui arrive souvent de rencontrer un membre de l'administration pour faire des vérifications, toujours dans le souci du bien-être de tous les élèves. Son engagement fait de lui un employé exemplaire. Merci Monsieur Leblanc pour votre dévouement. Impacts positifs : Les élèves se sentent vraiment en sécurité lors des déplacements. Monsieur Leblanc est responsable de tous les autobus et il s'assure que le fonctionnement est semblable partout. Candidature déposée par : Jacinthe Massé, ancienne directrice de l école Saint-Isidore-Langevin, mai

25 CANDIDATES Stéphanie Cournoyer, enseignante École Armand-Frappier Louise Lavoie, conseillère pédagogique Services éducatifs Nouveau point de service à la CSDGS : la francisation au secondaire Mesdames Cournoyer et Lavoie ont su ne partir de rien afin de bâtir le service et le matériel pour favoriser l'intégration des élèves immigrants en classe régulière. Le dynamisme, l'implication et le dévouement de l'enseignante ont été des déterminants à la réussite du service. La conseillère a su accompagner avec une flexibilité et avec un souci particulier selon les besoins de l'enseignante, des élèves et du milieu d'accueil. Sans ces deux personnes, la direction n'aurait pas pu faire de cette première année un succès malgré les embûches du début. Elles ont relevé un grand défi et il n'est pas terminé. Plusieurs activités ont été vécues pour les familiariser à la vie québécoise autant en francisation qu'en classe régulière. Bravo! Je suis vraiment fière de Stéphanie Cournoyer pour avoir su partager avec l'équipe-école, sa passion de travailler avec cette clientèle. Impacts positifs : Nous pouvons envoyer deux élèves en secondaire régulier en Les élèves ont évolué dans un cadre très sécuritaire et rassurant et nous avons évalué un progrès remarquable pour plusieurs élèves. Ils sont de plus en plus intégrés en classe régulière et dans la plupart des matières et ils en veulent davantage. Ils ont une soif d'apprendre. Nous avons remarqué que nos élèves réguliers et notre personnel ont une belle ouverture sur l'intégration des élèves de francisation. Candidature déposée par : Marie-Josée Bibeau, directrice, école Armand- Frappier, mai

26 CANDIDATE Nathalie Casista, enseignante École Jean-XXIII Depuis plusieurs années, Madame Casista travaille dans l'ombre sur différents projets en lien direct avec la réussite des élèves. Dans un contexte de milieu défavorisé, son apport fait toute la différence pour plusieurs de ces enfants. Elle s'assure de remplir les petits ventres vides de certains de nos élèves. Elle s'investit avec cœur pour la réussite de ses élèves et il est important de noter que ses élèves sont tous des élèves de l'école. Madame Casista est sans contredit la «maman» de l'école. Elle pense à tout, prévoit tout et dépanne tout le monde autant les élèves que les membres du personnel. D'ailleurs, c'est elle qui organise le système de petits déjeuners, en collaboration avec le Complexe Le Partage, et y implique les élèves de son groupe. Elle supervise la distribution des collations, tisse un lien avec l'organisme et s'assure que tous les élèves reçoivent leur collation. De plus, elle s'assure d'avoir toujours une réserve importante de petites collations pour les besoins de nos élèves, qu'elle va acheter elle-même dans ses temps libres. Madame Casista a même trouvé un nouveau code budgétaire pour payer différentes factures de collation : son compte personnel! En plus de tout ça, elle organise, avec le Complexe Le Partage, des ateliers de cuisine pour tous les élèves de l'école afin de les sensibiliser à une saine alimentation. Madame Casista ne compte jamais les heures et implique même des membres de sa famille dans tous ses projets. Impacts positifs : Cet investissement de temps a des impacts directs sur la réussite des élèves dans notre contexte de milieu plus défavorisé. S'assurer de permettre aux élèves de travailler le ventre plein, c'est aussi assurer leur réussite. Merci Madame Nathalie! Candidature déposée par : Annie Pontbriand, ancienne directrice de l école Jean-XXIII, mai

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16

Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16 OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

Philosophie de gestion des ressources humaines

Philosophie de gestion des ressources humaines Philosophie de gestion des ressources humaines En collaboration avec la Direction des services à la clientèle et la Direction des ressources humaines Consultation faite auprès du Comité PDRH et du Comité

Plus en détail

«Rêver et agir pour un monde meilleur»

«Rêver et agir pour un monde meilleur» LE PROJET ÉDUCATIF DE L ÉCOLE DES HAUTS-CLOCHERS 2007-2012 avec prolongation jusqu à juin 2013 «Rêver et agir pour un monde meilleur» Réalisé par : Diane Paquet, enseignante au préscolaire Sandra Tremblay,

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE. École : Jean XXIII PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE École : Jean XXIII L école et son milieu Population de 1000 habitants; clientèle en 2012 2013 de 92 élèves; un indice de défavorisation de 9; un projet école aux couleurs

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012

VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL. Septembre 2012 VOYAGES, ÉCHANGES, STAGES ORIENTATIONS ET DIRECTIVES DE L ÉCOLE POLYVALENTE JONQUIÈRE DOCUMENT OFFICIEL Septembre 2012 Basé sur le modèle de l École secondaire Kénogami et de l École Polyvalente Arvida

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

Projet éducatif L Escale (039)

Projet éducatif L Escale (039) Projet éducatif L Escale (039) L Escale (039) Introduction Pour répondre aux dispositions de la Loi de l'instruction publique, l'école l'escale révise son projet éducatif afin de mieux réaliser sa mission

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année :

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année : FONCTIONNEMENT DE L ÉCOLE Le bilan présenté ici ne peut faire état de tous les événements qui ont eu lieu pendant l année scolaire 2005-2006. Toutefois, nous pouvons affirmer que l implication et le travail

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM

FORMATION THÉORIQUE. Trait d Union TM TM FORMATION THÉORIQUE Laurier Fortin, titulaire de la chaire CSRS Marie-France Bradley, Amélie Plante et Marielle Thibaudeau, psychoéducatrices et professionnelles de recherche PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Mandat de stage. Éco-stage

Mandat de stage. Éco-stage Mandat de stage - Éco-stage Nom de l'organisme : Réseau québécois des groupes écologistes Domaine d intervention : Énergie Période de stage (printemps-été / automne): Automne 2011 (31 août au 29 novembre)

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Les centres de réadaptation

Les centres de réadaptation Les centres en déficience physique et en déficience intellectuelle ont pour mission d'offrir des services d'adaptation ou de réadaptation et d'intégration sociale à des personnes qui ont des besoins particuliers

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit

En cas de conflits, l élève utilise la démarche de la résolution de conflit TABLE DES MATIÈRES Respect de soi... 1 Respect de l autre... 1 Respect de l environnement... 1 Niveaux de responsabilités...2 Fonctionnement en salle de classe...2 Fonctionnement général de l école...2

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Les Centres d aide aux victimes d actes criminels au service des

Plus en détail

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

la qualité de vie des salariés

la qualité de vie des salariés facilit Un service innovant pour améliorer la qualité de vie des salariés VIE FAMILIALE VIE PROFESSIONNELLE SANTÉ LOGEMENT Service gratuit réservé aux adhérents en Prévoyance de la mutuelle CHORUM S engager

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS)

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) 2014-2015 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 PRÉSENTATION DE L ORGANISME...

Plus en détail

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique Une expérimentation en Techniques juridiques Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique O Origine du projet: croisement entre des O O O O O constats et

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org

Le Mûrier Inc. www.lemurier.org Le Mûrier Inc. www.lemurier.org RAPPORT D ACTIVITÉS 2009-2010 2 NOS SERVICES EN UN CLIN D OEIL Le Jalon Résidence d appartements regroupés pour 12 femmes vivant un problème de santé mentale grave et une

Plus en détail

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement!

Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés. Squatec. Saint-Michel-du- Ma famille. mon environnement! Politique familiale municipale Municipalité amie des aînés Squatec Saint-Michel-du- Ma famille mon environnement! Ce document a été produit en septembre 2013 par la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL

PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL PROGRAMME PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT ET D ÉVALUATION FORMATIVE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 1 er juillet 2013 SECTION : Programme NUMÉRO : PG301 PAGES : 6 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Document entrepreneurial

Document entrepreneurial Document entrepreneurial 1. La culture entrepreneuriale Comme mentionné, la culture entrepreneuriale est présente dans les trois visées du PFEQ. L élève entreprend et mène à terme des projets qui développent

Plus en détail

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation

L UNIVERS DES MOTS. Alphabétisation MRC de L Assomption. Présentation L UNIVERS DES MOTS Alphabétisation MRC de L Assomption Présentation COORDONNÉES L Univers des mots Carole Baril, directrice 547, rue Leclerc, bureau 200 Repentigny (Québec) J6A 8B4 Tél. : (450) 582-6561

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES

RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES RAPPORT ANNUEL DÉPOSÉ AU CONSEIL DES COMMISSAIRES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Préparé le 4 septembre 2013 Déposé le 11 septembre 2013 En vertu de l article 220.2 de la Loi sur l instruction publique

Plus en détail

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices.

RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca. Compétences. Synergie. Bénéfices. RENAUD DESAUTELS DRAPEAU FORTIN ca Compétences. Synergie. Bénéfices. GROUPE SERVICAS 2 Compétences. Le Groupe Servicas a été fondé en 1992. Depuis sa création, le Groupe a toujours revêtu une importance

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail