Une ville propre, c est l affaire de tous! février Ça bouge! Retrouvez votre supplément loisirs, culture, sorties, au centre de ce numéro

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une ville propre, c est l affaire de tous! février 2012. Ça bouge! Retrouvez votre supplément loisirs, culture, sorties, au centre de ce numéro"

Transcription

1 # 179 février 2012 Une ville propre, c est l affaire de tous! Ça bouge! Retrouvez votre supplément loisirs, culture, sorties, au centre de ce numéro L événement > P. 6-7 Noisy fête le Nouvel An chinois Jour après jour > P. 13 Le chantier de l hôtel de ville

2 2 c est vous qui le dites Vous êtes nombreux à écrire au député-maire et aux services municipaux. Chaque mois, Noisy Magazine sélectionne quelques courriers d intérêt général et en publie les réponses. Résidente du quartier des Yvris, j ai remarqué, depuis le début de l année, le passage régulier d un nouveau bus. Pouvez-vous m en dire plus? R. D. - Les Yvris Notre réponse En effet, le Syndicat des transports d Île-de- France (Stif) et la RATP ont procédé récemment à une modification des itinéraires de plusieurs lignes de bus du secteur, dont la ligne 312, qui reliait auparavant les gares RER de Noisy- Champs (ligne A) et de Chelles-Gournay (ligne E). Dans le cadre de cette réorganisation, la ligne 312 devient circulaire et se décale vers le sud : les stations entre Chelles-Gournay et Noisy-Champs ne sont plus desservies (la ligne 213 prend le relais sur cette portion de l ancien itinéraire), et la ligne 312 passe désormais à Noisy. Elle dessert notamment la gare des Yvris (RER E), la rue de la Chapelle, le boulevard des Astronautes et le boulevard du Champy- Richardets. Elle permet de se rendre, depuis le sud de la commune, à la Cité Descartes ou à Émerainville (quartier de la Malnoue). Sa fréquence est de 15 à 30 minutes en semaine et de 30 minutes le week-end. J ai vraiment le sentiment que le civisme se dégrade dans notre ville. Près de ma résidence, des personnes vraiment indélicates déposent des détritus au pied d un mur de l immeuble. C est vraiment inadmissible. Que peut faire la Ville pour lutter contre ces incivilités? S. P. Mont-d Est Notre réponse Les dépôts sauvages sont devenus, hélas, de plus en plus fréquents à Noisy-le-Grand. Pour le seul mois de décembre 2011, ce sont pas moins de 105 tonnes qui ont été ramassées par les services de la Ville. Ces actes d incivilité représentent une véritable source de pollution, tant environnementale que visuelle. En 2012, la Ville a, par conséquent, décidé de saisir ce problème à «bras-le-corps» en lançant une grande campagne de communication et de verbalisation, afin de sensibiliser et de responsabiliser les Noiséens à la propreté sur le domaine public. Lire également notre dossier «Une ville propre, c est l affaire de tous», page 17 à 21 NOISY MAG février 2012

3 c est vous qui le dites 3 En me promenant du côté du quartier de la Varenne, je suis passé près du terrain qui doit accueillir les futurs collège et lycée international. On nous les avait promis pour Quand verronsnous ces équipements sortir de terre? H. O. - Le Pavé-Neuf Notre réponse La construction du collège sera terminée en septembre 2014 et celle du lycée en septembre 2015 ainsi que la Région et le Département s y étaient engagés. Ce projet ambitieux, implanté sur les territoires des communes de Noisy-le- Grand et de Bry-sur-Marne, a pour vocation de renforcer l offre pédagogique en langues étrangères à l est de Paris. Le collège et le lycée accueilleront respectivement 400 et élèves. Outre la construction des deux établissements et de leur internat, le projet prévoit également la création d un centre de ressources pédagogiques, d un centre de colloques et de séminaires, d équipements sportifs ainsi que d un parc public. Les clôtures du chantier de rénovation de la mairie ainsi que plusieurs murs et palissades ont été subitement couverts d affiches électorales. Je trouve dommage que l approche des élections donne lieu à de telles pratiques. L affichage sauvage est loin d embellir la ville, c est une vraie nuisance visuelle! D autant qu il me semble que des panneaux sont spécifiquement destinés à servir de support aux affiches des différents candidats. J. K. - Centre-ville Notre réponse La Ville déplore ces affichages sauvages, qui s apparentent à une dégradation de l espace public et de l aménagement urbain, et mobilise régulièrement ses équipes pour procéder au nettoyage rapide des lieux concernés. Quelles que soient les idées exprimées et défendues, la campagne électorale doit se dérouler dans le cadre d un débat apaisé, où chacun fait entendre sa voix et sa sensibilité dans le respect de la ville. À cet effet, Michel Pajon, député-maire, s attachera à rappeler aux partis et aux candidats engagés dans la campagne les règles à respecter en matière d affichage. février 2012 NOISY MAG

4 4 sommaire L événement P. 6-7 Noisy fête le Nouvel An chinois Jour après jour P Les vœux du maire aux personnalités et aux forces vives Le nouvel hôtel de ville moins d un an avant ouverture Quartiers P. 16 Un petit train au bois des Yvris Noisy avance P Une ville propre, c est l affaire de tous En action P L Université du temps libre Pour la petite histoire P. 24 Paul Pambrun, un Noiséen de cœur Ma ville P. 25 Azzedine Bouabba, graine de star Initiatives P Les commerçants du centre-ville fêtent la Saint-Valentin Associations P L Association linguistique et culturelle chinoise En forme P Zoom sur la section «softball» des Web s Opinions P. 32 Petites annonces P NOISY MAG février 2012

5 l édito 5 Mesdames, Messieurs noiséens Chers «La commune peut et doit être un rempart contre les effets dévastateurs de la crise. Depuis 1995, notre Ville joue pleinement ce rôle» Dans quelques mois, les Françaises et les Français seront appelés à choisir leur président de la République et leurs députés. La campagne électorale a déjà démarré. Chaque candidat va avoir l occasion de présenter ses idées et ses projets, de défendre ses propositions, d argumenter et de convaincre. C est sur le terrain de la discussion, du débat citoyen, de l échange et de l écoute mutuelle et exclusivement sur ce terrain-là que je souhaite pour ma part me placer en participant aux débats qui se profilent Une campagne électorale ne justifie pas tout, et la démocratie est trop belle pour être abîmée par des manœuvres, des chausse-trappes, des coups fourrés, voire des coups tordus alimentés par une confusion inacceptable des pouvoirs Pour ma part, j aspire à des campagnes électorales «propres», dignes et respectueuses, qui permettent aux Français de choisir en conscience les élus qui auront la lourde tâche de les représenter. Tel est le vœu particulier que je souhaite mettre en exergue à l approche d échéances électorales importantes pour notre pays. En attendant ce temps fort de notre vie citoyenne, je veux revenir sur la crise qui s installe aujourd hui dans la durée et semble se durcir. Cette crise modifie les grands équilibres sur lesquels repose notre pays. Aujourd hui, la société française est littéralement coupée en deux. Une faille sépare l univers de ceux pour qui «tout va bien» de celui des plus démunis. Chaque jour, dans mes fonctions de maire, j en vois les conséquences. Au contact direct des habitants, je mesure au quotidien la dureté de la vie pour nombre de Noiséens qui, comme tous les Français, sont concernés par cette crise et redoutent la spirale de l exclusion Derrière les discours généraux sur la crise, il y a en effet une réalité quotidienne : celle des Noisénnes et des Noiséens qui vivent dans l angoisse. Derrière les conjectures des agences de notation, derrière les mécanismes complexes de la crise boursière et financière, il y a nos concitoyens qui ont perdu leur travail, connaissent des situations d emploi précaires, éprouvent les plus grandes difficultés à «boucler» leur budget et voient leurs enfants peiner à trouver un emploi Dans ce contexte, la première exigence d une Ville comme Noisy-le-Grand, c est l exigence de solidarité Je crois au rôle des pouvoirs publics et notamment à celui des communes, collectivités de proximité par essence La commune peut et doit être un rempart contre les effets dévastateurs de la crise. Depuis 1995, notre Ville joue pleinement ce rôle, pour protéger celles et ceux qui souffrent le plus et pour accompagner celles et ceux qui, sans cette action publique de proximité, seraient définitivement pris dans la spirale de l exclusion. Malgré l épreuve historique que nous traversons, je souhaite placer cette action au service des Noiséennes et des Noiséens sous le signe de l espérance, mais aussi de l optimisme Sans cet espoir et sans cet optimisme, qui sont le sel de la vie, rien de beau ne se conçoit et rien d exceptionnel ne se construit Je nous souhaite cet espoir. Je nous souhaite cet optimisme. Michel Pajon, député-maire # 179 Directeur de la publication : Michel Pajon Directrice de la communication : Laurence Perez Responsable de la rédaction : Marta Dolecki Rédaction Mael Illiaquer et Marta Dolecki, avec la participation de Flore d Arfeuille, Stéphane Laforge, Armelle Nébilon, Emmanuelle Palasset, Véronique Petit, Aurélia Sevestre Secrétariat de rédaction : Emmanuelle Palasset Photos : Michael Barriera, Sébastien Sindeu, Franck Torralba, Sébastien Brousseau, Flore d Arfeuille, Johanne Goudstikker, Aymeric Guillonneau, Jérémy Neveu, Samantha Pastoor, Henri Perrot, Hélène Peter, Véronique Petit, Thinkstock, Graphéine Maquette : Euro RSCG Réalisation : Scoop Communication - Paris Impression : Réveil de la Marne Diffusion : exemplaires Noisy Magazine paraît tous les mois sauf en août Il est diffusé dans toutes les boîtes aux lettres de la ville entre le 5 et le 10 du mois Il est imprimé avec des encres végétales, sur un papier certifié PEFC, par un site de production certifié Imprim vert. février 2012 NOISY MAG

6

7 l événement 7 / nouvel an CHInoIS / Au tour du dragon! / Le premier week-end de février, toute la ville célébrera la star du Nouvel An chinois : le dragon! Le traditionnel grand défilé aura lieu le dimanche 5 février. Retour sur une année riche de symboles dans la mythologie chinoise. / Oubliez Nostradamus, les Mayas et l apocalypse! Et regardez 2012 du côté de l Asie. Comme tous les douze ans, le dragon revient sur le devant de la scène céleste vue d Extrême-Orient. Une année qui promet de ne pas être de tout repos, tant le plus impérial des signes zodiacaux chinois est réputé impétueux mais aussi généreux et symbole de réussite. En Asie, le dragon aurait toujours un impact sur les esprits. Un enfant mis au monde une année du dragon serait né sous une bonne étoile et pourrait prétendre aux destins les plus prestigieux. La natalité augmenterait même sensiblement ces années-là. Pourtant, le caractère du dragon n est pas des plus faciles. Aussi autoritaire qu excentrique, philanthrope que mégalomaniaque, il apparaît souvent comme un animal au grand cœur mais aussi très perfectionniste. Bon courage aux parents! Le dragon n est donc pas un gros lézard à sang froid qui reste immobile sous les rayons du soleil. Tant mieux, car le week-end des 4 et 5 février, la ville de Noisy-le-Grand sera loin d être calme! n Nouvel An chinois, les 4 * et 5 février - Lire également p. 28 l interview d Agnès Tran, présidente de l Association linguistique et culturelle chinoise La très forte implication des associations noiséennes est une clé du succès du Nouvel An chinois. Depuis des semaines, des bénévoles s entraînent, répètent pour assurer des démonstrations d arts martiaux, de la danse du lion, et tout ce qui rend cet événement si particulier et si chaleureux. Nicole Palaysi, adjointe au maire, déléguée à la Vie associative et à l Animation des quartiers Jusqu au 5 février Exposition d objets artisanaux chinois, peinture sur tissu et papier, tableaux en 3D et calligraphie avec l Association linguistique et culturelle chinoise. À la Maison pour tous du Champy. Entrée libre. Exposition de peinture chinoise et calligraphie avec Jimmy Yeung et ses élèves (association Peinture et céramique). À la Maison pour tous Eugène-Pottier. Entrée libre. Samedi 4 février n De 10 h à 12 h - Initiation à la danse du lion au groupe scolaire des Yvris (locaux provisoires de la MPT des Richardets). Renseignements n À 10 h 30 et à 11 h 30 - Ateliers culinaires de confection de raviolis chinois avec une dégustation conviviale à la Maison pour tous Eugène- Pottier. Nombre de places limité. Réservation au n 15 h - Projection au Bijou de Detective Dee : Le Mystère de la flamme fantôme, un thriller de Tsui Hark. En l an 690, en Chine. Une série de morts mystérieuses menace l accession au trône de l impératrice Wu Ze Tian. Le perspicace mais rebelle juge Ti est chargé de l enquête n 18 h - Concert de musiques traditionnelles avec les élèves violonistes et altistes du conservatoire Maurice- Baquet. Musique chinoise, vietnamienne, mongole et musique occidentale des xix e et xx e siècles inspirées par les sonorités d Extrême-Orient. Salle Jean-Constantin, entrée libre. Dimanche 5 février n De 10 h à 16 h - La place de la Libération s anime, avec des ateliers de calligraphie, de création de masques de dragons, d origami et une structure gonflable. n De 10 h à 12 h - Déambulations costumées pendant le marché du centre-ville. n De 14 h à 16 h - Démonstrations d arts martiaux et de danses sur les podiums, place de la Libération. n À 16 h - Départ du grand défilé de la place de la Libération pour un parcours ponctué d animations et de spectacles. À la fin du défilé, un spectacle de magie et un pot de l amitié cloront la journée. février 2012 NOISY MAG

8 8 jour après jour Une ville en Images Ça s est passé à Noisy / ROIS ET REINES À NOISY / Les têtes couronnées étaient nombreuses lors des traditionnelles galettes qui ont eu lieu en janvier dans les cinq Maison pour tous de la Ville. Comme chaque année, les Noiséennes et Noiséens ont pris plaisir à tirer les rois. Dans chaque Maison pour tous, des animations, concerts, spectacles et danses ont ponctué les dégustations de galettes, douces et sucrées. NOISY MAG février 2012

9 jour après jour 9 / CITOYENNETÉ / La cérémonie d accueil des nouveaux citoyens français s est déroulée le 21 janvier dernier à l espace Michel-Simon, en présence de Michel Pajon, député-maire, d adjoints et de conseillers municipaux. Lors de cette matinée solennelle, Michel Pajon a tenu à féliciter personnellement les Noiséens détenteurs de la citoyenneté française qui se sont vu remettre chacun une Déclaration des droits de l homme et du citoyen. / REMERCIEMENTS / Plus de 300 convives, un buffet dansant suivi d un mini-spectacle, beaucoup d émotion et de convivialité dans la salle La fête de rentrée du club Noisy-le-Grand gymnastique au gymnase de la Butte-Verte a été l occasion pour la présidente du club, Danièle Jay, de remercier chaleureusement le député-maire, Michel Pajon, et l équipe municipale pour leur soutien durant une difficile période de transition avec, à la clef, la réouverture en octobre dernier d un gymnase flambant neuf de m 2. / VIVE LE CINÉMA! / Le tirage au sort des participants au jeu-concours du e spectateur au Bijou a eu lieu le lundi 23 janvier dernier. Les heureux gagnants remportent des abonnements, des livres et des cadeaux en lien avec le 7 e art. Les enfants peuvent venir retirer leurs lots lors de la séance Petit Bijou le 22 février à 14 h et les adultes, lors de celle du 24 février à 18 h 45. Pour découvrir la liste complète des gagnants, consultez la p.2 du supplément Le Bijou. / esprit d entreprise / Lors de sa première réunion, le jeudi 26 janvier, le club Ville & entreprises a franchi une étape importante en élisant son nouveau conseil d administration, composé de 13 membres, ainsi que deux co-présidents : Michel Pajon, député-maire de Noisy-le-Grand, et Céline Gicquel, directrice logistique de Groupama. Près de soixante chefs d entreprise et acteurs économiques de la ville ont participé à cette première rencontre fructueuse. février 2012 NOISY MAG

10 10 jour après jour / VŒUX aux personnalités et optimisme forces vives / Solidarité et pour 2012 / C est avec passion et détermination que Michel Pajon, député-maire, a présenté ses vœux aux personnalités et forces vives de Noisy-le-Grand le 17 janvier dernier. Un discours fort, empreint d espoir et d optimisme, malgré la crise qui touche de nombreux foyers. Retour sur les grandes priorités de la Ville en 2012 commentées, à chaud, par les Noiséens / La solidarité au cœur de l action municipale La solidarité et le soutien aux Noiséens qui rencontrent des difficultés sont les premiers mots-clés sous l égide desquels le maire a placé ses vœux. La Maison des solidarités-maison Coluche, le Centre communal d action sociale (CCAS), l aide aux personnes âgées sont autant de facettes d une action municipale tournée vers l autre et moteur d une ville toujours plus solidaire. «Pendant le discours, Michel Pajon a dit que son premier souhait était de placer la solidarité au cœur des préoccupations de la Ville. Cette manière de voir les choses m a beaucoup touchée. Il y a effectivement beaucoup de besoins avec la crise. Je suis bénévole aux Restos du cœur. Rien que le fait d avoir permis aux Restos du cœur de s installer dans les locaux de la Maison des solidarités nous a beaucoup aidés. Au quotidien, je vois passer beaucoup de personnes qui bénéficient des différents services proposés, de l aide juridique aux permanences sur le surendettement. L accueil à la Maison des solidarités est très chaleureux et l on s y sent bien.» Susanne Wall, présidente de l association Noisy-Liens Un ambitieux projet de rénovation urbaine Michel Pajon s est réjoui de la récente signature de la convention avec l Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) qui ramènera des quartiers en difficulté dans le tissu urbain. Une question d intérêt général et le message fort d une «ville qui n exclut ni un quartier, ni ses habitants». «C est important pour l avenir d une ville de ne pas abandonner un quartier. On ne peut pas laisser se créer un ghetto, forcément source de problèmes. Il faut que tout le monde puisse circuler sereinement, se sentir chez soi partout dans la ville, et que personne ne se sente exclu. J habite à Noisy depuis trente-sept ans et je n ose pas traverser le Pavé-Neuf, pourtant à côté de chez moi, car je n y suis pas à l aise. J aimerais vraiment que ce soit possible, ne serait-ce que pour me rendre aux Arcades! Je pense qu avec la rénovation urbaine, cela devrait changer.» Alain Tallepied, habitant de la Grenouillère NOISY MAG février 2012

11 jour après jour 11 Étshumba Mavungu (ici avec sa fille Aline), présidente de l association Soleil aux populations vulnérables Des équipements qui nous rassemblent Face à la «dislocation sociale» qui menace notre pays, Michel Pajon a souligné la «spécificité noiséenne», où l échange l emporte sur le chacun pour soi. Il a salué le rôle des instances de démocratie participative ainsi que celui des Maisons pour tous, de la Villa Cathala et du cinéma Le Bijou, ces lieux de rencontre qui donnent à Noisy son âme et son identité. «Il existe en effet une spécificité noiséenne. En tant que présidente de l association Soleil aux populations vulnérables, je vois ce qui est fait par la Ville. La rénovation des Hauts-Bâtons par exemple ou encore la Maison pour tous du Champy où nous disposons de salles pour donner des cours d alphabétisation Tout est fait pour favoriser l échange. C est un effort qu il faut poursuivre pour le bien du quartier.» Un pôle scientifique novateur Parmi les atouts de la Ville, Michel Pajon a évoqué l implantation du futur Cluster Descartes, un pôle scientifique et technique d excellence mondiale axé sur la ville durable. «À l horizon 2030, le cluster créera emplois», a précisé le député-maire de Noisy-le-Grand. «Le Cluster Descartes est un projet novateur très intéressant qui peut générer des bénéfices directs ou indirects pour les jeunes Noiséens. Les emplois envisagés sont autant d opportunités pour eux de s insérer professionnellement et, pourquoi pas, de trouver leur vocation. Surtout sur une thématique très actuelle comme le développement durable. Grâce à ce projet, dont je ne connais pas d équivalent sur un autre territoire, la Ville doit réussir à se positionner comme un acteur clé de l éco-développement.» Hannane El Yaagoubi, directrice de la Mission locale Sud 93 La réussite scolaire pour tous Michel Pajon a souhaité que l école soit plus que jamais un vecteur d égalité des chances pour tous. Au service de cette vision, la Ville a déjà mis en place l école municipale des langues afin de mieux préparer les jeunes Noiséens à intégrer le futur lycée international. Mais l égalité des chances, c est aussi l accompagnement scolaire des enfants, à travers un vaste tissu associatif qui travaille en partenariat avec la Ville. «Je vis à Noisy depuis plus de vingt-cinq ans et suis père de trois grands enfants. Ils ont tous fait leurs études à Noisy. Mon fils le plus jeune a 18 ans. C est un matheux comme papa. Il a reçu un enseignement de qualité au lycée Évariste-Galois avant d obtenir son Bac S avec mention. Ma fille cadette rencontrait davantage de difficultés avec les maths à l école. Elle a bénéficié de cours de soutien dans les Maison pour tous de la Varenne et du Champy. Les Maisons pour tous sont une extension complémentaire et bienvenue de l enseignement dispensé à l école. Elles fonctionnent comme de véritables portes ouvertes sur l éducation. Il n y a pas de professeur constamment derrière vous, c est une vision plus libre de l enseignement qui y est proposée.» Marc Cirencien, informaticien, Banque BNP Paribas Une ville où il fait bon habiter Pour faire face à la pénurie de logements, il faut construire plus et mieux en zone urbaine. Noisyle-Grand relève le défi. Michel Pajon a rappelé l ambitieuse politique de construction de logements entreprise par la Ville depuis Des quartiers harmonieux, une offre diversifiée, 30 % de logements sociaux dans les immeubles de plus de 100 logements : voici quelques exemples d une densification urbaine raisonnée qui fait recette à Noisy. «J ai vu de nouveaux logements se construire au centre-ville. Ils semblent répondre à un besoin et correspondent à l image d une ville jeune et dynamique. Quand on regarde des quartiers comme le Clos-Saint-Vincent, le cadre de vie est agréable pour des jeunes qui souhaitent s y installer. C est en tous les cas très apaisant de vivre et de se balader dans ces lieux. Je suis né et j ai grandi à Noisy. Le moins qu on puisse dire, c est que la ville a beaucoup évolué. J ai pu remarquer qu il y avait un vrai effort de planification urbaine, avec une bonne répartition des différents types de logements dans les quartiers. Le centre-ville est très agréable, avec ses restaurants, ses commerces, ses rues animées. On y retrouve une véritable vie de quartier qui me plaît beaucoup.» Mikaël Thomas, directeur et gérant de l entreprise ReF-It février 2012 NOISY MAG

12 12 jour après jour / BIODIversIté / Noisy soutient les apiculteurs / La Ville soutient la pétition lancée par l Union nationale de l apiculture française pour protéger les consommateurs face au lobby des OGM. / Même si vous ne consommez pas de miel au petit déjeuner, la pétition «Pour une protection de l apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM» vous concerne. L Union nationale de l apiculture française (Unaf), dont la Ville est partenaire, fait circuler depuis quelques semaines cette pétition pour demander au commissaire européen à la santé et à la consommation de suspendre et de ne pas renouveler l autorisation de culture en plein champ du maïs MON 810. Si cette variété était autorisée, les abeilles seraient amenées à disséminer des pollens OGM, ce que ne veulent ni les apiculteurs, ni les consommateurs. Une ville éco-responsable Engagée dans l élaboration d un Agenda 21, la Ville de Noisyle-Grand place l environnement et la protection de la biodiversité au Lancement de la commission sur l accessibilité / LUTTE CONTRE LE HANDICAP / Améliorer la vie des personnes à mobilité réduite dans une commune est un vaste chantier. Pour assurer cette mission, la Ville vient de créer une commission communale pour l accessibilité des personnes handicapées (CCAPH). Composée d élus, de membres du milieu associatif et d un représentant de la Maison départementale du handicap (MDPH), la CCAPH doit d élaborer un plan d action visant à rendre accessibles l ensemble des bâtiments municipaux d ici Un diagnostic du niveau d accessibilité des équipements municipaux vient d être réalisé par un cabinet spécialisé. Présenté à la CCAPH le 13 janvier dernier, ce diagnostic rapporte que 51 % des édifices municipaux sont déjà accessibles. L étude prend en compte soixantequinze bâtiments appartenant à la commune et accueillant du public, notamment les crèches, les écoles et les complexes sportifs. Conformément à une loi de février 2005, tous ces bâtiments doivent être accessibles aux personnes handicapées d ici à La CCAPH s appuiera sur le diagnostic réalisé pour définir comment atteindre cet objectif. n De jeunes visiteurs découvrent les abeilles de la Villa Cathala. cœur de l action municipale. En partenariat avec l Unaf, elle a installé, en mars 2011, six ruchers sur le toit de la Villa Cathala, dans le cadre du programme «L abeille, sentinelle de l environnement». La réintroduction des abeilles en milieu urbain contribue en effet à favoriser la biodiversité. Les abeilles, menacées dans les campagnes en raison de certaines pratiques agricoles, Le recensement 2012 est en cours trouvent refuge dans les villes où l absence de pesticides favorise leur développement. n / POPULATION / Depuis le 19 janvier et jusqu au 25 février, douze agents dûment accrédités procéderont au recensement. Comme chaque année, cette opération concerne 8 % des ménages de la commune. Un agent recenseur pourrait donc très prochainement sonner à votre porte afin de vous remettre des questionnaires. Si vous envisagez une longue absence pendant le mois de février, vous pouvez contacter le service Population de la Ville au ou au afin de convenir d un rendez-vous pour remplir les documents. Attention! De faux agents se présentent au domicile des particuliers et prétendent effectuer le recensement. Il est facile de distinguer les douze agents accrédités par la Ville, qui tous sont munis d une carte tricolore signée par le maire. n Pétition «Pour une protection de l apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM» sur Union nationale de l apiculture française : Douze agents accrédités recensent les foyers noiséens. Recensement de la population jusqu au 25 février - Renseignements * et informations complémentaires : ou et sur NOISY MAG février 2012

13 jour après jour 13 / HÔteL DE VILLE / Moins d un an avant la fin des travaux! / Avant la fin de l année, la mairie reprendra ses quartiers place de la Libération. Dans des locaux agrandis, rénovés et plus accessibles, les Noiséens pourront retrouver l ensemble des services municipaux regroupés sous un même toit. Les prochaines étapes du chantier / En février et en mars La mairie historique fait peau neuve Savant mélange du passé et du présent, la mairie historique a su conserver son patrimoine architectural. Au service de cette réussite, des corps de métiers spécialisés font revivre les traditions. Le couvreur s affaire sur le toit qui devrait être entièrement recouvert d ardoises à la mi-février. Une fois ce dernier terminé, l horloger viendra installer deux cadrans en émail blanc sur la partie basse du clocher. Une première horloge sera orientée vers la place de la Libération, l autre vers la Marne. La pose d une girouette en zinc au sommet du clocher viendra couronner la fin des travaux de toiture. À l extérieur du bâtiment, des tailleurs de pierre redonnent aux façades du xix e siècle leur aspect d antan. Cette étape prendra fin à la mi-février et sera suivie par l installation de fenêtres en bois bordées d authentiques garde-corps nécessitant l intervention d un ferronnier. Dans les étages du bâtiment historique, un menuisier viendra poser des parquets en chêne qui permettront d améliorer l isolation phonique. De février à mai Un toit végétalisé sur le nouveau bâtiment Sur les ailes est et ouest du nouvel édifice, on peut déjà apercevoir la terre qui servira à la confection du futur toit végétalisé, d une superficie d environ m 2. Les premiers végétaux y seront transportés progressivement, durant Préparatifs pour installer la cloche en bronze sur le toit de la mairie historique, le 9 janvier dernier. Le nouvel hôtel de ville sera prêt avant la fin de l année. le mois de mars. Le mois de mai et l arrivée des beaux jours verront éclore ce magnifique jardin. Des fleurs et des arbustes y seront plantés, formant une couronne végétale surplombant le bâtiment. Avec ce jardin sur le toit, la récupération des eaux de pluie et la régulation thermique par pare-soleil et par ventilation nocturne, le futur hôtel de ville est bien parti pour obtenir la certification HQE (haute qualité environnementale.) À partir du printemps Le rythme des travaux s accélère Du côté de l avenue Paul-Pambrun, les murs en béton qui forment l ossature du nouveau bâtiment se dressent sur le chantier. Une grande dalle recouvre désormais la salle du conseil municipal et l étanchéité du toit est assurée. Les électriciens font courir leurs câbles dans les plafonds et installent les équipements nécessaires. Prochaines étapes : l isolation thermique du bâtiment et l installation de pare-soleil, pour éviter que l édifice ne chauffe trop vite en été. Le rythme des travaux devrait s accélérer au printemps et à l été prochain, avec la pose des systèmes de tuyauterie et de ventilation, la peinture et le revêtement des sols. La réception du bâtiment est prévue le 12 novembre Et à la fin de l année, après l installation du mobilier et des systèmes informatiques, 350 agents, actuellement répartis sur 14 sites, accueilleront chaque jour entre 400 et 700 visiteurs. Une adresse unique pour un service municipal simple, moderne et accessible. n Plus d images du chantier sur * En regroupant l ensemble des services communaux en un seul endroit, la Ville va améliorer considérablement la qualité du service public communal et faire de l hôtel de ville un outil moderne au service de tous les Noiséens. Michel Pajon, député-maire février 2012 NOISY MAG

14 14 jour après jour Journée «portes ouvertes» à Évariste-Galois Visitez l Assemblée nationale / CITOYENNETÉ / Michel Pajon, députémaire, propose aux Noiséennes et aux Noiséens de visiter l Assemblée nationale les samedis 18 février à 10 h 40 et 24 mars à 10 h 30. Le nombre de places étant limité, les personnes intéressées sont invitées à s inscrire par mail à n / ORIENTATION / Le lycée Évariste-Galois organise le samedi 10 mars de 9 h à 13 h une grande journée «portes ouvertes» à destination des élèves des collèges et lycées du secteur afin de les informer sur les différentes filières proposées par l établissement. Les classes seront ouvertes au public et les professeurs exposeront des travaux d élèves, des comptes rendus de voyages ainsi qu un aperçu des actions culturelles du lycée. Une bonne façon de permettre aux jeunes Noiséens de mieux définir leur projet professionnel en choisissant la filière la mieux adaptée. n Le samedi 10 mars de 9 h à 13 h - Lycée Évariste-Galois - 32, * avenue Montaigne Un service de maternité renforcé / naissances / La mobilisation a payé. Il y a un an, Michel Pajon, député-maire, s était élevé contre le projet de transfert de la maternité de Bry-sur-Marne (hôpital privé de Marne-la-Vallée) à Brou-sur-Chantereine. Pétition, courriers à Xavier Bertrand, ministre de la Santé, et à la Générale de santé, propriétaire de l établissement Toutes ces initiatives ont manifestement porté leurs fruits. Depuis octobre dernier, l hôpital privé de Marne-la-Vallée, situé à la limite des communes de Noisy-le-Grand et Bry-sur-Marne, offre un service de maternité renforcé, avec le regroupement des maternités de Brou-sur-Chantereine et de l hôpital Pauld Égine à Champigny-sur-Marne. Soit 11 gynécologues, 7 pédiatres et 21 sages-femmes, avec la présence garantie d un anesthésiste et d un gynécologue 24 h/24. n Hôpital privé de Marne-la Vallée, * 33 rue Léon-Menu, Bry-sur-Marne - Tél : Plus de 50 ans, faites-vous dépister! / prévention / En mars, l Institut national du cancer et le Comité départemental des cancers de la Seine- Saint-Denis (CDC 93) lancent leur campagne annuelle de promotion du dépistage du cancer colorectal intitulée «Mars bleu». Objectif : encourager les personnes âgées de plus de 50 ans à parler de dépistage avec leur médecin traitant. La campagne contient également un volet informatif destiné aux populations cibles, aux professionnels de santé et aux structures en charge du dépistage dans le département. Le programme de dépistage du cancer colorectal s adresse aux hommes et aux femmes âgées de 50 à 74 ans, invités tous les deux ans à se faire dépister. Avec près de nouveaux cas estimés en 2010, le cancer colorectal est aujourd hui, en France, le 3 e cancer le plus fréquent, derrière le cancer de la prostate et le cancer du sein. Mais, dépisté à temps, il se soigne! n Plus d infos sur * l agenda de Michel Pajon Chaque mois, Noisy Magazine rend compte des principaux rendez-vous du député-maire du mois précédant la parution du journal. Chaque jeudi de 18 h à 19 h, vous pouvez joindre directement Michel Pajon en composant le (numéro vert gratuit). / 6 JANVIER / Réunion de travail sur le Carré Renaissance. / Réunion de travail relative aux conseils consultatifs de quartiers. / 9 JANVIER / Réunion de travail sur la communication relative au développement économique de la Ville de Noisy-le-Grand. / Présentation de la programmation 2012 de la Villa Cathala Maison des arts et des associations. / 12 JANVIER / Michel Pajon préside un comité de pilotage sur l aménagement des espaces publics du Pavé-Neuf. / Signature de la convention propreté entre McDonald s et la Ville de Noisy-le-Grand. / 13 JANVIER / Commission communale pour l accessibilité des personnes handicapées. / Soirée de vœux au personnel communal. / 16 JANVIER / Michel Pajon participe à une réunion de validation du programme des espaces publics sur la ZAC du Clos-d Ambert. / 17 JANVIER / Vœux aux personnalités et forces vives à l Espace Michel-Simon. / 19 JANVIER / Michel Pajon préside un comité de pilotage sur le programme local de l habitat en présence de M. Queffélec, sous-préfet du Raincy. / Réunion de travail sur les bâtiments scolaires. / Réunion sur la construction du collège international. / 21 JANVIER / Michel Pajon préside la cérémonie d accueil des nouveaux citoyens français, à l Espace Michel-Simon. / 23 JANVIER / Réunion de travail sur la stratégie de développement économique de la Ville. / 25 JANVIER / Michel Pajon préside une réunion de présentation du projet de l hôtel de ville aux employés communaux. / 26 JANVIER / Point d avancement sur le chantier de l hôtel de Ville. / Rencontre avec le club Ville & entreprises de Noisy-le-Grand. / 27 JANVIER / Lancement de l étude de requalification des espaces publics en centre-ville. / 28 JANVIER / Cérémonie de remise des médailles du travail à l Espace Michel-Simon. / 30 JANVIER / Comité de pilotage de la future gare de Noisy-Champs en présence de la Société du Grand Paris. NOISY MAG février 2012

15 jour après jour 15 La campagne s invite en ville / ANIMATIONS / Les samedi 10 et dimanche 11 mars prochains, le traditionnel marché campagnard déballe ses étals rue Pierre- Brossolette. Comme chaque année, des exposants triés sur le volet seront au rendez-vous pour vous présenter leurs plus belles créations et vous faire découvrir leurs spécialités culinaires Du fromage à la charcuterie en passant par de douces gourmandises, il y a de quoi mettre les papilles en émoi et faire le plein de produits du terroir. Les plus petits pourront également profiter d une grande ferme avec des animaux installée au cœur du marché. De belles activités en perspective, à partager en famille dans une ambiance champêtre et dépaysante garantie! n Les relations femmes-hommes passées à la loupe / CÉLÉBRATION / Elles ont lutté pour obtenir le droit de vote, mais encore aujourd hui, connaissent de nombreuses difficultés sur le front de l égalité femmes-hommes et de la condition féminine. C est pour mieux leur rendre hommage que la Ville de Noisyle-Grand organise la 6 e édition de Mars au féminin du 8 au 23 mars prochain. Expositions, concerts, débat, spectacles Les animations organisées à l occasion de cet événement abordent les relations femmeshommes le thème phare de cette année de façon créative, ludique ou encore plus sérieuse. Le samedi 10 mars à la Maison pour tous Eugène-Pottier, un panel composé d un sociologue et d associations militantes se penchera sur les relations femmes-hommes dans le travail ou encore dans les relations Marché campagnard de Noisy-le-Grand - Samedi 10 * et dimanche 11 mars rue Pierre-Brossolette. Inauguration du Marché campagnard le samedi 10 mars à 12 h Ressortez vos costumes de mariage! / SOUVENIRS / La Villa Cathala accueille en mai prochain une exposition de photographies de Robert Doisneau intitulée «Noces et banquets». Si vous êtes noiséenne ou noiséen et que vous avez envie de faire partie de ce projet, vous pouvez prêter vos costumes de marié(e) s de toutes les générations, ainsi que des photographies des cérémonies et des réceptions du plus beau jour de votre vie. Ils seront intégrés à l exposition et mis en valeur pour que vous puissiez partager avec tous les visiteurs un peu de l ambiance de ce jour si particulier. n Pour plus d informations, contactez la Villa Cathala au * ou par mail : amoureuses. L égalité des femmes est-elle assurée dans le monde du travail? Existe-t-il un déterminisme qui fait que les femmes sont plus aptes à exercer certains métiers? Et en amour, est-ce vraiment moitié-moitié? Autant de thématiques d actualité et qui n ont pas fini d interpeller le public, à l heure où le combat pour le droit des femmes reste avant tout un combat pour l égalité des droits. n Mars au féminin, du 8 au * 23 mars - Pour le détail du programme, consultez notre supplément culturel Ça bouge en p. 5 ou notre site Internet : état civil La publication, dans le magazine, d informations relatives à l état civil des personnes, n est pas automatique et ne se fait que sur demande expresse des intéressés ou des familles. Naissances Hachen Loaÿ (1 er décembre) Ildevert Maëlanne (1 er décembre) Calton Akicki Mickaël (2 décembre) Bidi Raphaël (4 décembre) Diagne Isamaïla Sydia et Maïmouna Sadya (4 décembre) Moulin Léo (6 décembre) Saïhi Amir (6 décembre) Panoma Léa (6 décembre) Legentil Rosalie (8 décembre) Marchal Ava (8 décembre) Strohl Noémie (9 décembre) Hidar Sydra (10 décembre) Gottini Mina (10 décembre) Princigalli Ollier Garance (10 décembre) Bouchehioua Rayane (10 décembre) Le Leuch Ilan (11 décembre) Aujol Lilian (12 décembre) Kutanikina Mbwebwa (13 décembre) Jacinto Lisandro (14 décembre) Ha Pham (16 décembre) Kone Moyabi (16 décembre) Hamon Chloé (17 décembre) Ramdani Souleïna (18 décembre) Fernandes De Oliveira Carolina (20 décembre) Caradec Neil (20 décembre) Lanau Michelle (20 décembre) Kandeepan Abisha (20 décembre) Figueirêdo Chloé (21 décembre) Lopez Léana (24 décembre) Gomez Clément (24 décembre) Marous Inaya (26 décembre) Abdou Chakour Mehdy (26 décembre) Diop Malick (28 décembre) Ivantoc Victoria (28 décembre) Lopes Rodrigues Kaïna (29 décembre) Mariages Ducelier Régis et Kamsu Michèle (3 décembre) Diallo Aliou et Dzangue Okemba Yvie (10 décembre) Dos Santos Matthieu et Lopes Dinis Elisa (10 décembre) Mboupda Kamgaing Basile et Kwakam Kamga Vicky (16 décembre) Melezan Olivier et Piéjos Stéphanie (16 décembre) Décès Oulmi Suzanne (2 décembre) février 2012 NOISY MAG

16 16 vu des quartiers / ADJOInts DE QuartIer / Des élus à votre service Les maires adjoints de quartier vous reçoivent sans rendez-vous les 2 e et 4 e samedis du mois, de 10 h à 12 h, soit, ce mois-ci, les samedis 11 et 25 février. n Fathya Daraoui, quartier Est (Hauts- Bâtons, Champy, Cormiers, Butte-Verte, Coteaux) : mairie annexe du Champy. Exceptionnellement, M me Daraoui ne pourra pas assurer sa permanence le 25 février. n Maïté Chambaud, quartier Nord (La Varenne, Rive- Charmante, Villeflix) : Maison pour tous de La Varenne. Exceptionnellement, M me Chambaud ne pourra assurer sa permanence le 25 février. n Jean-Louis Bruneau, quartier Ouest (Pavé- Neuf, Mont-d Est, Clos-aux-Biches) : le 2 e samedi du mois la Maison pour tous Eugène-Pottier, le 4 e samedi du mois à la Maison des services publics. n Thierry Ulrich, quartier Sud (Montfort, Richardets, Yvris) : mairie annexe des Richardets / voirie / Des rues plus belles / Suite à des concertations avec les habitants de différents quartiers, la Ville a entrepris d importants travaux de réfection des voies, de septembre à décembre derniers. / / QuartIer sud / Un petit train au bois des Yvris / L aménagement de l aire de jeux du bois des Yvris se poursuit, sous l impulsion du conseil consultatif du quartier Sud. / Petite impasse donnant sur le quai de la Rive-Charmante, la rue Yvonne a fait l objet d importants travaux 1. Trottoirs, bordures et chaussée ainsi qu une partie du réseau d eaux pluviales ont été ainsi complètement rénovés. Aux Richardets, des travaux similaires ont permis à la rue d Arras de faire peau neuve 2. La réfection de ces deux rues a été entreprise suite à des consultations avec les habitants. Dans le quartier des Hauts-Bâtons, une nouvelle portion de voie ainsi qu un stationnement ont été crées pour prolonger la rue Arthur-Rimbaud 3 et mieux la relier à la rue Jules-Ferry et à l avenue Émile-Cossoneau. Dans le même quartier, les travaux de la rue Lucien-Loyauté 4 ont permis d installer un nouvel éclairage et de refaire la voirie après consultation des habitants de la copropriété avoisinante. n n Géraldine Darot, quartier Centre (centre-ville, Marnois, Grenouillère) : Géraldine Darot, maire adjointe déléguée au quartier Centre par intérim, assure une permanence mensuelle (en février : le samedi 11) à l Espace Jean-Moulin , avenue Émile-Cossoneau, de 10 h à 12 h. Fin novembre, les membres du conseil consultatif du quartier Sud ont validé l acquisition de deux nouveaux jeux à l attention des 2-10 ans : une locomotive rouge et son wagon-tunnel jaune. Ce petit train, qui pourra accueillir dix enfants à son bord, représente un investissement de Les cheminots en herbe devraient pouvoir l essayer très prochainement. Ce choix a été fait grâce aux remarques des parents du quartier. «Des mères de famille souhaitaient davantage d aménagements pour les enfants de moins de 6 ans. Le conseil a ainsi pu cibler les attentes des habitants, en respectant le budget alloué», explique Jean Sivré, membre du conseil consultatif du quartier Sud. Après l installation d un toboggan, d un jeu sur ressorts et d une table de pique-nique, le conseil de quartier poursuit l objectif qu il s est fixé dès 2010 : compléter cette aire de jeu et, plus globalement, faire du bois des Yvris un pôle d attraction du quartier. n Un petit train viendra bientôt s ajouter au jeu sur ressorts du bois des Yvris. NOISY MAG février 2012

17 noisy avance 17 Une ville propre, c est l affaire de tous! / La qualité du cadre de vie est indissociable de sa propreté. Tous les jours, des équipes sont à l œuvre dans la ville pour assurer ce service indispensable aux Noiséens et à l image du territoire. De la même façon, la Ville propose des filières de collecte adaptées pour que les Noiséens puissent se débarrasser de tous les types de déchets. L ambition d une ville propre dépend aussi de l implication de ses habitants. Le problème des dépôts sauvages en est une cruelle illustration. L engagement des conseils consultatifs de quartier témoigne également que certains Noiséens sont de plus en plus sensibles à ces questions. / février 2012 NOISY MAG

18 18 noisy avance Les dépôts sauvages, une coûteuse incivilité / 910 tonnes de dépôts sauvages ont été ramassées dans la ville en une seule année. Le coût de ces nuisances atteint euros. La Ville est déterminée à lutter contre ces atteintes portées au cadre de vie. / Ce qu ils en pensent «Je n assimile pas vraiment les dépôts sauvages à un problème, mais je pense qu ils donnent une mauvaise image de la ville. Pour améliorer les choses, il faudrait que les habitants fassent plus attention. C est certainement une question qui coûte cher à la Ville et qui doit se répercuter dans les impôts.» Vincent, étudiant en informatique, habite le Montd Est Pavé-Neuf «J aperçois, de temps à autre, des encombrants qui traînent, mais le problème dans mon quartier concerne surtout les déchets que les gens jettent dans la rue et le manque de civisme des propriétaires de chiens. La solution, à mon avis, serait de faire payer les gens en instituant une taxe.» Claude, retraitée, habite le Mont-d Est Des ordures qui s accumulent sur le trottoir, c est sale et inacceptable! Ne pas respecter les règles, c est être passible d amende Cent cinq tonnes de dépôts sauvages C est la triste récolte réalisée par la Brigade d intervention rapide (BIR) dans les rues de la ville pour le seul mois de décembre! De la pyramide de déchets de chantier abandonnés dans une friche isolée aux sacs d ordures ménagères et aux encombrants déposés sur la voie publique, les dépôts sauvages sont un fléau que la Ville saisit à bras-le-corps chaque année. Sachant que le traitement d une tonne coûte 97 euros, ces incivilités reviennent cher à la collectivité, qui met tous les moyens en œuvre pour retrouver les auteurs de ces dépôts. Une fois retrouvé, le citoyen indélicat est convoqué au tribunal de police. L incivilité lui en coûtera de 150 euros (pour un particulier) à 750 euros (pour une entreprise), conformément aux dispositions prévues par le code pénal. Lorsque le dépôt sauvage fait l objet d un flagrant délit et qu il est réalisé avec un véhicule, son auteur est convoqué devant le tribunal de grande instance et risque une amende de euros. Pour endiguer le phénomène, la police municipale fait des rondes régulières dans les différents quartiers. Les opérateurs du système de vidéo-protection contrôlent 46 caméras réparties dans toute la ville. Ils sont partie prenante de la lutte contre les dépôts sauvages. En révélant une plaque d immatriculation, les images peuvent faciliter l identification du responsable du dépôt. n BIR, la culture de l urgence La Brigade d intervention rapide (BIR) traite, en urgence, les dégradations constatées dans l espace public. 90 % des appels reçus sur le numéro vert de la BIR concernent des graffitis et des dépôts sauvages. Ces appels mobilisent, au quotidien, deux agents municipaux. En 2010, les agents ont collecté 910 tonnes de gravats, d encombrants, et d ordures ménagères jetées n importe où. Pratique : les dégradations peuvent être signalées * auprès de la Brigade d intervention rapide : «Les dépôts sauvages relèvent vraiment de l incivilité. On a quelquefois des conteneurs de déchets vides et des sacs posés à côté. Le problème n est pas spécifique à la ville, c est un phénomène général. Je pense qu après avoir essayé la sensibilisation, il faudrait malheureusement penser à la sanction.» Dominique, agent de propreté de la Sepur, travaille depuis dix ans à Noisy «Depuis ces dernières années, j ai l impression que les gens ne font plus attention à la propreté, qu ils sont en repli et pensent moins aux autres. C est dommage parce que de très belles choses sont proposées par la Ville, mais à cause de l incivilité, la propreté, elle, se dégrade.» Nicole, retraitée, habite avenue du Général-de-Gaulle NOISY MAG février 2012

19 noisy avance 19 La propreté, enjeu essentiel du cadre de vie / Plus d une quarantaine de personnes sont sur le terrain, au quotidien, pour assurer la propreté du cadre de vie des Noiséens. Tour d horizon du dispositif. / Environ hectares, en incluant le bois Saint-Martin. C est la superficie du cadre de vie des Noiséens. Assurer la propreté d un tel territoire exige, en conséquence, un véritable plan de bataille. Le nettoyage du centre-ville est assuré par le service Propreté de la régie municipale. «Un itinéraire de 7 kilomètres est confié à chacun des cinq agents à pied, détaille Frédéric Devrièse, responsable du service Régie propreté, qui compte une vingtaine d agents. Le cœur commerçant est nettoyé tous les jours et les rues excentrées une à deux fois par semaine.» Un équipage en balayeuse complète le dispositif. L unité Propreté intervient également dans le secteur commerçant des Les déchets en chiffres n tonnes de déchets produites par les ménages noiséens en 2010 n tonnes d ordures ménagères n tonnes d encombrants n tonnes d emballages recyclables n En 2009, la production de déchets (427 kg par habitant) était inférieure de 20 kg à la moyenne départementale et de 48 kg à la moyenne régionale Richardets et résorbe les dépôts sauvages et graffitis présents sur tout le territoire (lire également page 18). Les déchets des 700 corbeilles de la ville et l entretien des cani-sites (six bacs de déjection aménagés dans le centre-ville) sont également de son ressort. L espace public des trois quartiers urbains denses du Mont-d Est, du Pavé-Neuf et du Champy est nettoyé par un prestataire, la Sepur, selon le plan d intervention établi par la Ville. Là encore, le dispositif panache machines et hommes à pieds : une balayeuse et trois agents par secteur. Au total, 25 agents de la Sepur sont à l œuvre dans la ville. Dans l ensemble des quartiers, le passage des balayeuses qui couvrent 1,5 km par heure, contre 500 m pour un homme à pied, permet d assurer un nettoyage rapide et efficace de chaque rue une à deux fois par mois. Au peigne fin Le service municipal des Espaces verts est, lui aussi, un acteur essentiel en matière de propreté. Le vendredi après-midi, en prévision du week-end des Noiséens, une soixantaine de jardiniers concentrent leurs efforts sur le nettoyage des 100 hectares de parcs, squares et terre-pleins de la ville. Le lundi, parcs et jardins sont de nouveau passés au peigne fin toute la journée, car la fréquentation du week-end ne les a mal heureusement pas laissés intacts. n Déchets et propreté s invitent dans l Agenda 21 Le diagnostic réalisé dans le cadre de l Agenda 21, qui fait le point sur les initiatives et les pratiques dans la ville en matière d environnement, confirme que la propreté urbaine et les déchets sont au cœur d un vrai travail sur le territoire. Initiatives citoyennes de sensibilisation au respect de l espace public, travail des services municipaux et de la Gestion urbaine de proximité (GUP) sur l environnement urbain, partenariats avec les bailleurs pour améliorer les locaux poubelles dans certains immeubles, l analyse du cabinet Auxilia démontre qu une volonté commune anime la Ville et ses habitants pour soigner le cadre de vie. Une ville propre, c'сt l'affaire de tous La propreté urbaine est assurée, pour moitié, par les agents de la régie municipale, une dimension à laquelle la Ville est attachée. Elle représente également un atout, en termes de réactivité. Les agents apportent un soin particulier à cette mission importante pour l image de la ville et la qualité de vie des habitants. Marc Fouchy, adjoint au maire délégué aux Espaces publics et à la Propreté février 2012 NOISY MAG

20 20 noisy avance La propreté urbaine, une ambition citoyenne / Charte du civisme, campagne de sensibilisation contre les déjections canines, activités pédagogiques : les conseils consultatifs de quartier ont fait de la propreté urbaine un axe essentiel de leur action. / Créés pour permettre aux Noiséens de participer à l action de la Ville, notamment en matière d embellissement du cadre de vie, les conseils consultatifs de quartier s emparent, en toute logique, de la question de la propreté urbaine. «Avec une philosophie commune, note Mathieu Claoué, chargé de mission Démocratie locale. Les conseils consultatifs s attachent à ne pas reporter cette responsabilité sur les services municipaux mais à se positionner en tant que co-acteur.» Le conseil consultatif du quartier Centre réfléchit ainsi à une campagne de sensibilisation sur les déjections canines. Des actions pédagogiques, avec intervention de théâtre-forum, devraient se tenir prochainement en avril. Avec sa charte du civisme, le conseil consultatif du quartier Est veut montrer l exemple aux jeunes générations. Cette charte établit les bons principes relatifs à la propreté et au respect de l espace public. Le conseil consultatif du Des activités pédagogiques à destination de toutes les générations (ici au parc de la Varenne, en octobre dernier) sont proposées régulièrement par les conseils consultatifs de quartier. quartier Est programme également une initiative civique et écologique en lien avec le parc de la Butte-Verte. Le conseil consultatif du quartier Nord s intéresse lui aussi au respect de l espace public, sous l angle du comportement et des bonnes pratiques. Lors de l inauguration du parc de La Varenne réaménagé, le 15 octobre dernier, le conseil a proposé des activités pédagogiques, comme le compost, ou encore la découverte de la nature, à destination de toutes les générations. Le conseil consultatif de quartier Ouest, pour sa part, entend s appuyer sur un parcours de découverte faune et flore au jardin des Sources pour sensibiliser les jeunes générations à l environnement. Autant d initiatives qui témoignent de l intérêt des Noiséens pour la propreté urbaine, élément essentiel de la qualité de vie. n Soukeyna Boye, créatrice de l association «Pour un Pavé beau comme neuf» «Au début de l année dernière, j ai été frappée par l ampleur des dépôts sauvages dans le quartier du Pavé-Neuf, dans lequel j ai grandi. J ai eu envie d agir et de sensibiliser les gens en créant une association, car je suis persuadée que la solution doit venir des habitants. Dans plusieurs résidences, les vide-ordures ont été fermés pour raison d hygiène et des lieux de collecte provisoires ont été proposés aux habitants dans le quartier. Je suis en train de créer un dépliant pratique, pour permettre à chacun de les identifier, en attendant la création prochaine de locaux de collecte plus adaptés dans les immeubles concernés par ce problème. J aimerais aussi mener des actions de sensibilisation dans les écoles. C est d autant plus important que le projet Anru, qui est en train de démarrer, promet une vraie renaissance au quartier.» Sylvie Huret, membre du conseil consultatif du quartier Centre «La question de la propreté n est pas un sujet facile, parce qu il n est pas évident de faire perdurer les dynamiques engagées. Beaucoup de conseils de quartier ont travaillé sur le sujet. Au conseil consultatif du quartier Centre, nous nous sommes intéressés au problème des dépôts sauvages l an passé. Cette année, nous réfléchissons à la façon dont nous pouvons sensibiliser les propriétaires de chiens au respect de l espace public. Pendant la Semaine du développement durable, nous animerons un stand proposant un quiz sur l environnement.» NOISY MAG février 2012

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015 PARTICIPANTS Elus : Mme BOGHOSSIAN, M. MARSAC, M. AUGUSTE, M. BALOSSA, M.DUFROS, M. RAJA Habitants élus : Mme VILLAIN Habitants : M. AMMAR

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

(Du 1 er juillet 2013)

(Du 1 er juillet 2013) Réponse du Conseil communal au Conseil général à l interpellation n 13-601 du groupe socialiste par M. Baptiste Hurni & consorts, intitulée «Pour un retour des poubelles publiques dans les rues de notre

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE!

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! A l initiative de l Echevinat de la Propreté. Imprimé à 3.000 exemplaires sur papier recyclé LA PROPRETE, C'EST L'AFFAIRE DE TOUS La citoyenneté, c est penser aussi

Plus en détail

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013 EN FRANÇAIS FACILE! - page 2 - fréquence ftm - page 4 - L autogestion : un horizon? - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» - PAGE 8 - wax, bazin et cours de français septembre / octobre 2013 #18 supplément

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012

GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012 GUIDE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012 Mission Démocratie participative : 04 76 28 76 37 EDITO Cette deuxième édition du guide

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE?

LA NÉCESSITÉ D UNE VILLE PLUS VERTE LA DÉMARCHE COMMENT ÇA MARCHE? GUIDE PÉDAGOGIQUE LA DÉMARCHE La Ville de Paris invite les Parisiens à recenser les lieux qui pourraient accueillir de la végétalisation au plus près de chez eux (délaissés, mobiliers urbains, murs ).

Plus en détail

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY Sommaire PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS ÉDITO DU MAIRE...PAGE 3 LE PROGRAMME DES 3 JOURS DE FÊTE...PAGES 4 & 5 TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY LE MOT DES PARTENAIRES...PAGE

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris

Développement durable et restauration collective. Opportunités et risques, Cas du restaurant universitaire de la Cité Internationale de Paris Master Economie du Développement Durable, de l Environnement et de l Energie Trophée Innovation & Développement Durable Développement durable et restauration collective Opportunités et risques, Cas du

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

L Edito du Maire d Annecy

L Edito du Maire d Annecy L Edito du Maire d Annecy 1 Cette année démarre sous de favorables auspices, après une superbe saison 2008-2009, au terme de laquelle l US Annecy a brillamment atteint l objectif qu elle s était fixé,

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM

Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Inauguration du Centre d archivage de la société ARCHIV SYSTEM Luigny, 22 Mars 2013 Inauguration du Centre d ARCHIV SYSTEM à Luigny 22 Mars 2013 Page 2 Discours d Alain TAIEB, Président du Groupe Mobilitas

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Madame Monsieur, Yves ALLIENNE

Madame Monsieur, Yves ALLIENNE Madame Monsieur, Merci à l A.P.H et à sa Présidente de m avoir permis de présenter ce qui fait le quotidien des Services Municipaux en matière de Propreté Urbaine. Le classement de notre belle station

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012

Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Sondage national auprès des primo-votants à l élection présidentielle 2012 Un sondage Anacej / Ifop L Anacej a lancé en novembre 2011 la campagne 2012, je vote pour inciter les jeunes à vérifier leur inscription

Plus en détail

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Haute-Garonne Arrondissement de MURET REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 MAI 2014 A 19 HEURES

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise

LES BONS PLANS MOBILITE. Plan de mobilite de l administration lausannoise LES BONS PLANS MOBILITE Plan de mobilite de l administration lausannoise Un plan de mobilite d entreprise pour limiter les deplacements en voiture Chères collaboratrices, Chers collaborateurs de la Ville

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières

HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières HOTEL D ENTREPRISES 14 avenue de l industrie Charleville-Mézières PRESENTATION L hôtel d entreprises est une structure d accueil temporaire destiné aux entreprises en création ou en phase de croissance,

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention :

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L année 2013, pas encore terminée, nous a déjà réservé son lot de surprises : froid, humidité constante, pluies abondantes suivies, dans le

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

ISTRES ET LE HANDICAP

ISTRES ET LE HANDICAP ISTRES ET LE HANDICAP Contexte : La situation des handicapés est à l ordre du jour. Les médias se penchent sur les problèmes généraux, mais qu en est-il de la vie au quotidien chez nous? L enquête : Elle

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

Les associations. Qui récupère quoi?

Les associations. Qui récupère quoi? Qui récupère quoi? Certains objets peuvent avoir une seconde vie. Plutôt que de les jeter en déchèteries, pensez aux associations qui se chargent de les revaloriser et les remettre dans le circuit. Emmaüs,

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail