«Quels enjeux pour l Agglomération, demain?»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Quels enjeux pour l Agglomération, demain?»"

Transcription

1 «Quels enjeux pour l Agglomération, demain?»

2 Le programme : 1 - «Les Agglomérations à l épreuve de l acte III de la décentralisation» Damien DENIZOT, Responsable du Club des agglos, politiques urbaines - Assemblée des Communautés de France Daniel BEHAR, Géographe, Professeur à l Institut d Urbanisme de Paris, maitre de conférence à l Ecole des Ponts Paris tech et Directeur de la coopérative ACADIE 2 - «Modèle économique et redistribution publique : quel avenir?» Laurent DAVEZIES, Professeur au CNAM 3 - «Le pari d un modèle de développement métropolitain : à quelles conditions?» Daniel KAPLAN, Délégué général de la FING Pierre VELTZ, Président Paris Saclay

3 1 Conférence «Les Agglomérations à l épreuve de l acte III de la décentralisation» Intervenants Damien DENIZOT, Responsable du Club des agglos, politiques urbaines,- Assemblée des Communautés de France Daniel BEHAR, Géographe, Professeur à l Institut d Urbanisme de Paris, maitre de conférence à l Ecole des Ponts Paris tech et Directeur de la coopérative ACADIE

4 «Les Agglomérations à l épreuve de l acte III de la décentralisation» L Acte III de la décentralisation devrait nécessairement conduire à une transformation du paysage institutionnel. Au travers l affirmation du principe «du renforcement des intercommunalités» et la création du» coefficient d intégration fonctionnel», ces bouleversements devraient nécessairement affectés les Agglomérations. Sans présager des réponses qui seront à apporter, la question des compétences et de la mutualisation des moyens se posera d elle-même dans ce nouveau contexte. De quelle façon les changements législatifs en perspective vont-ils changer la donne? Va-t-on vers une clarification des compétences par blocs (cf l exemple du PLUI)? Mais au-delà la perspective n est-elle pas celle d une formalisation de la gouvernance multiniveaux autour d accords négociés en situation (cf le projet de «conférences territoriales de l action publique»)?

5 Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation Agglomération Côte Basque-Adour 6 septembre 2013

6 L intercommunalité en mutation Loi de réforme des collectivités territoriales du 16 déc Loi relative à l élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires du 17 mai Projet de loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové. Projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine. Triptyque des projets de lois décentralisation : Projet de loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles. Projet de loi de mobilisation des régions pour la croissance et l emploi et de promotion de l égalité des territoires. Projet de loi de développement des solidarités territoriales et de la démocratie locale.

7 Objectifs principaux de ces textes Clarifier la répartition des compétences (textes n 1 et n 2) Reconnaître le «fait urbain» et affirmer les métropoles (texte n 1) Renforcer les intercommunalités (texte n 3) Calendrier Texte n 1 : Première lecture Sénat et AN faite, deuxième lecture à l automne Texte n 2 : Démarrage parcours parlementaire à l automne Texte n 3 : Programmation lecture parlementaire post élections municipales

8 Clarification des compétences Loi de modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles «Texte n 1»

9 1. Répartition des compétences entre collectivités Rétablissement de la clause générale de compétence pour les départements et régions La désignation par la loi de «chefs de file» La région - aménagement du territoire, développement économique, numérique - organisation des transports, protection de la biodiversité, climat et énergie, soutien à l enseignement supérieur Le département - action sociale et développement social - autonomie des personnes - solidarité des territoires Les communes et communautés - mobilité durable Hors chef de filât : le tourisme

10 1. Répartition des compétences entre collectivités De nouvelles instances de dialogue La conférence territoriale de l action publique (CTAP) - lieu de dialogue entre collectivités et entre l Etat et les collectivités - élaboration de «conventions territoriales d exercice concerté d une compétence» par chefs de file CR ou CG (délégation de compétences, services communs, etc.) - les schémas départementaux et régionaux L impact des travaux de la CTAP - détermine les possibilités de co-financements - si la convention n est pas signée par une coll. : pas de cofinancement possible par CR et CG, - participation renforcée du maître d ouvrage (de 20% à 30%) - organise les compétences partagées entre plusieurs échelons - si la convention n est pas signée : pas de délégation de compétences

11 1. Répartition des compétences entre collectivités De nouvelles instances de dialogue La conférence territoriale de l action publique Ensemble des régions Président de la région préside la CTAP 1 1 Aquitain e Présidents des départements 1 à 8 5 Présidents des communautés > hab De 1 à représentant / département des CC < hab 1 à représentant / département des communes > hab. 1 représentant / département des communes entre et hab. 1 représentant / département des communes de moins de hab. 1 représentant des collectivités des territoires de montagne 1 à à à à 1 1 Préfet (lors d évocation compétences Etat) (1) (1) Total De 14 à

12 1. Répartition des compétences entre collectivités De nouvelles instances de dialogue Le haut conseil des territoires (texte n 3 puis repris en n 1) - un lieu de concertation entre l Etat et les collectivités locales - présidé par le Premier ministre - formation plénière : 6 députés, 6 sénateurs, 9 présidents de CR, 18 présidents de CG, 9 représentants de communautés, 18 maires, 1 conseil national montagne, présidents du CFL, du CNEN, de la CCEC et du CSFPT - avis : textes UE ou projets de loi sur les collectivités, programmation pluriannuelle des finances publiques, évaluation des politiques publiques, etc.

13 L intercommunalité «urbaine» Loi de modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles «Texte n 1»

14 2. L organisation des métropoles La création des métropoles «spécifiques» (texte n 1) - La métropole de Lyon - La métropole du Grand Paris - La métropole Aix-Marseille-Provence La création des métropoles en région (texte n 1) Evolution du statut des communautés urbaines (texte n 1) Evolution des compétences des communautés d agglomération et des communautés de communes (texte n 3)

15 2. L organisation des métropoles La création des métropoles en région Le statut de métropole de droit commun revisité - Conditions de création : - transformation automatique au 1 er janvier 2015 des EPCI à fiscalité propre de plus de habitants dans une aire urbaine de habitants (Toulouse, Lille, Nantes, Rennes, Bordeaux, Montpellier, Nice, Grenoble, Strasbourg, Rouen ) dérogation /aire urbaine pour capitales régionales (= Montpellier) - création par accord des communes à majorité qualifiée si compétences métropolitaines acquises et si au centre zone d emploi de + de habitants. Un décret prononce la transformation.

16 Autres évolutions communes/communautés

17 4. Le renforcement de l intercommunalité Nouvelles compétences pour les communautés d agglomération - Texte n 3 - Les compétences obligatoires des communautés - 2 nouvelles compétences : aires d accueil des gens du voyage et assainissement (collectif et non collectif) - modification de la compétence économique : création d offices de tourisme - suppression de l intérêt communautaire pour les zones d activités économiques et la politique de la ville Les compétences optionnelles des CA - 3 compétences sur 6 au lieu de 3 sur 5 (acquis pour CC dans 1 er texte) - création d une nouvelle compétence : espaces mutualisés de services au public - suppression de l intérêt communautaire pour la voirie et les parcs de stationnement (pouvoir de police automatiquement transféré procédure 2011) Le transfert des plans locaux d urbanisme (loi «Duflot»)

18 4. Le renforcement de l intercommunalité Un encouragement fort à la mutualisation des services Une révision du cadre juridique - possibilités de mutualisation «ascendante» (communes vers communauté) en dehors des compétences transférées / services fonctionnels - possibilité de mutualisation entre une communauté et un établissement public dont elle est membre ou le CIAS pour des missions fonctionnelles - exclusion de mutualisation au niveau d une commune membre sauf pour CU et métropoles Création de coefficient de mutualisation des services : Rémunération de l ensemble des personnels affectés aux services fonctionnels employés par la communauté (inclus les agents transférés ou mis à dispos) Rémunération de l ensemble des personnels affectés au sein de services fonctionnels employés par les communes membres et la communauté Application de ce coefficient à DGF communale et des communautés

19 4. Le renforcement de l intercommunalité Un encouragement fort à la mutualisation des services Relance l intérêt des schémas de mutualisation - rappel loi RCT de 2010 : schéma de mutualisation obligatoire à compter de en cours de préparation dans un nombre croissant d agglomérations et communautés de communes - enjeux généraux : - mutualisation des moyens matériels - redéfinition des compétences - pactes financiers et fiscaux

20 4. Le renforcement de l intercommunalité Les coopérations entre communautés Les pôles d équilibre et de coordination territoriaux - «Lieu de synthèse» entre espaces urbains et ruraux - Syndicat mixte fermé constitué par des communautés - Transformation automatique des structures porteuses d un projet de pays Les pôles métropolitains - Issues de la loi RCT de 2010, la loi de décentralisation modifie leur définition - Initialement syndicat mixte fermé, le projet de loi prévoit qu une région ou un département peut devenir membre à la demande du conseil syndical - Le critère démographique (initialement un ensemble de plus de hab. avec un EPCI de plus de ) est abaissé à la présence d un EPCI de plus de habitants.

21 Elections locales de 2014 et loi «Valls»

22 Elections «municipalo-communautaires» Communes de moins de habitants : non soumises au scrutin de liste Déclaration de candidature obligatoire Désignation dans l ordre du tableau établi à la date de la première élection des adjoints : - le maire ; - les adjoints : selon l ordre de leur élection ; - les conseillers municipaux : en fonction du plus grand nombre de suffrages obtenus. Communes de plus de habitants : scrutin de liste Diminution du seuil de à hab. Désignation des conseillers communautaires via un scrutin de liste fléché (inspiration du modèle PLM)

23 Elections «municipalo-communautaires» Règles générales pour les listes des communes de plus de habitants : Sur le bulletin figure la liste des candidats au conseil municipal et la liste des candidats au conseil communautaire Les deux listes sont paritaires (un homme/une femme ou une femme/un homme) Les candidats au conseil communautaire choisis parmi les 3 premiers cinquièmes de la liste municipale Le 1 er quart des candidats au conseil communautaire = tête(s) de liste des candidats au conseil municipal 2 objectifs complexifient le dispositif - garantir qu un élu communautaire soit un élu municipal - permettre un peu de souplesse pour établir la liste communautaire

24 Election au suffrage universel direct Communes de plus de habitants (scrutin de liste) Répartition des sièges au conseil communautaire entre les listes : mêmes règles que pour le conseil municipal Une répartition des sièges entre les listes, avec une prime majoritaire puis à la proportionnelle selon la règle de la plus forte moyenne Les candidats se situant en haut de liste sont automatiquement désignés

25 Quels effets sur les communautés? Un débat électoral sur le(s) projet(s) communautaire(s)? - Des candidatures portant l intercommunalité? - Evolutions par rapport à la faible intercommunalisation du débat des municipales de 2008? Quelle recomposition des conseils communautaires? - En matière de féminisation - Concernant la présence des oppositions - Une concentration des exécutifs

26 Retrouvez en ligne les ressources de l AdCF Agglomération Côte Basque-Adour 6 septembre 2013

27 Questions & Echanges

28

Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation. Saint-Denis, 14 mai

Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation. Saint-Denis, 14 mai Les principales dispositions des projets de loi de décentralisation Saint-Denis, 14 mai Objectifs principaux de ces textes Clarifier la répartition des compétences (textes n 1 et n 2) Reconnaître le «fait

Plus en détail

Elections locales de 2014. 15 octobre 2013

Elections locales de 2014. 15 octobre 2013 Elections locales de 2014 15 octobre 2013 Elections 2014 Renouvellement de la gouvernance des communautés - posé par la loi de réforme des collectivités territoriales décembre 2010 - délimité par les lois

Plus en détail

1. Loi relative à la modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles (dite «loi MAPTAM» ou «MAPAM» ou «MAP»)

1. Loi relative à la modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles (dite «loi MAPTAM» ou «MAPAM» ou «MAP») Décentralisation Acte III : synthèse des textes et projets de lois 20/07/2015 Mise à jour du 20 juillet 2015 suite à l adoption de la loi NOTRe par l Assemblée nationale et le Sénat le 16 juillet 2015*

Plus en détail

Projet de loi de décentralisation et de réforme de l action publique

Projet de loi de décentralisation et de réforme de l action publique KPMG Secteur public Projet de loi de décentralisation et de réforme de l action publique Note de synthèse N 1 22 mars 2013 KPMG SECTEUR PUBLIC Sommaire Avant-propos 1 1. Mobiliser les territoires au service

Plus en détail

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015

La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe. 2 Octobre 2015 La loi «nouvelle organisation territoriale de la République» Loi NOTRe 2 Octobre 2015 8 place Charles de Gaulle 05130 TALLARD Tél : 04.92.43.50.81 / Fax : 04.92.43.51.07 Email : contact@maires05.com /

Plus en détail

Structures d organisation du territoire en France

Structures d organisation du territoire en France Structures d organisation du territoire en France Statistiques, statuts juridiques, compétences, missions, avenir Fabrice THURIOT, CRDT (GIS GRALE CNRS), Faculté de Droit et de Science Politique de l Université

Plus en détail

Principaux apports du projet de loi portant «Nouvelle organisation territoriale de la République» Projet de loi NOTRe

Principaux apports du projet de loi portant «Nouvelle organisation territoriale de la République» Projet de loi NOTRe Principaux apports du projet de loi portant «Nouvelle organisation territoriale de la République» Projet de loi NOTRe Mission «Conseils et Organisation RH» Référent Intercommunalité Johanne ATTINGER Contexte

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe)

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Renforcement des responsabilités des régions Suppression de la clause générale de compétence

Plus en détail

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan

Contrats de ville de nouvelle génération. Premier bilan Contrats de ville de nouvelle génération Premier bilan Atelier club des agglomérations et métropoles de l AdCF 24 juin 2015 Les grands principes des contrats de ville (décision 22 du CIV) Des contrats

Plus en détail

La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires?

La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Jeudi 8 Janvier 2015 de 9h00 à 18h00 Centre culturel et de la vie associative de Villeurbanne (CCVA) Publics

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION REUNION PUBLIQUE D INFORMATION CALENDRIER DE LA CONCERTATION Janvier juin : Avril juin : mai/octobre : Eté : Automne : réunions publiques d information parisiennes réunions de concertation organisées par

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés.

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Rhône-Alpes 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Loi n 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République

Loi n 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République Loi n 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République Synthèse des dispositions relatives à l intercommunalité La loi «nouvelle organisation territoriale de la République»

Plus en détail

THEME II. LA FRANCE CONTEMPORAINE G2 COMPRENDRE LES TERRITOIRE DE PROXIMITE

THEME II. LA FRANCE CONTEMPORAINE G2 COMPRENDRE LES TERRITOIRE DE PROXIMITE THEME II. LA FRANCE CONTEMPORAINE G2 COMPRENDRE LES TERRITOIRE DE PROXIMITE Introduction : un territoire. C est une portion d espace terrestre que s est appropriée une collectivité d hommes qui l aménage

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION

REUNION PUBLIQUE D INFORMATION REUNION PUBLIQUE D INFORMATION la concertation le calendrier 11 au 30 juin 2015 : consultation sur www.idee.paris 5 thèmes : - logement et aménagement - rayonnement - lutte contre les inégalités - transition

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

10 questions-réponses sur les conséquences du recensement pour les territoires intercommunaux

10 questions-réponses sur les conséquences du recensement pour les territoires intercommunaux Supplément juridique 10 questions-réponses sur les conséquences du recensement pour les territoires intercommunaux édito Afin d accompagner les territoires intercommunaux Mairie-conseils et l Assemblée

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Etablissement Public Industriel et Commercial, dont le siège est situé au 69bis, rue de Vaugirard, 75006, Paris, Représentée

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT: Du Puy de Dôme SYNTHÈSE DES DÉBATS Rencontre départementale du 13 septembre 2012, organisée par : Les Sénateurs du Puy de Dôme : Michèle André Jacques Bernard Magner

Plus en détail

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. Septembre 2010

L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale. Septembre 2010 L intercommunalité au cœur de la réforme territoriale Septembre 2010 Les origines de la réforme Les motivations pour réformer : Période critique pour l intercommunalité 2005-2007, Contexte de crise économique,

Plus en détail

PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION

PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION PÔLE METROPOLITAIN G 10 CREATION NOTE DE PRESENTATION - LA DEMARCHE : Les Maires et Président(e)s de Communautés d Agglomération ou de Communes de Châlons-en- Champagne, Charleville-Mézières, Château-Thierry,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Picardie Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Picardie 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Universités des maires et des présidents de communautés de France. Intercommunalité

Universités des maires et des présidents de communautés de France. Intercommunalité Universités des maires et des présidents de communautés de France Intercommunalité Gard - 24 avril 2014 Marie-Cécile GEORGES, responsable du département «Intercommunalité» - AMF Alexandre HUOT, conseiller

Plus en détail

ETUDE. Les compétences déchets des collectivités et leurs groupements (EPCI et syndicats) Série Juridique DJ 17. Juillet 2014

ETUDE. Les compétences déchets des collectivités et leurs groupements (EPCI et syndicats) Série Juridique DJ 17. Juillet 2014 ETUDE Série Juridique DJ 17 Juillet 2014 Les compétences déchets des collectivités et leurs groupements (EPCI et syndicats) Sommaire Préambule...3 I. Les différents groupements de collectivités...5 II.

Plus en détail

L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES CHAPITRE 4 L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES LES COMPÉTENCES Qu est-ce que la clause générale de compétence? La collectivité territoriale qui bénéficie de la clause générale de compétence dispose

Plus en détail

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale

La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale La communication institutionnelle des communaut!s en p!riode!lectorale! Rappels juridiques! Octobre "##$ N ombre de communautés ont mis en place des politiques de communication chargées d assurer la légitimité

Plus en détail

Renforcement des délégations de compétence et rôle des EPCI en matière d habitat et d hébergement. Application des lois MAPTAM et ALUR

Renforcement des délégations de compétence et rôle des EPCI en matière d habitat et d hébergement. Application des lois MAPTAM et ALUR Renforcement des délégations de compétence et rôle des EPCI en matière d habitat et d hébergement Application des lois MAPTAM et ALUR LES LOIS CONCERNEES Loi de modernisation de l action publique territoriale

Plus en détail

Conséquences des lois de réforme territoriale sur l organisation de la compétence eau

Conséquences des lois de réforme territoriale sur l organisation de la compétence eau Commission extra municipale de l eau Conséquences des lois de réforme territoriale sur l organisation de la compétence eau Régis TAISNE Adjoint au Chef du département cycle de l eau FNCCR Plan Contexte

Plus en détail

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles»

La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» La loi de «modernisation de l action publique territoriale et d'affirmation des métropoles» Volet mobilité-déplacements Après-midi-Débats Grand-Quevilly - 3 novembre 2014 Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans

Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans Assemblée e généraleg Mardi 14 janvier 2014 Auditorium du Carré Plantagenêt Le Mans 1 Accueil et vœux 2014 M. Gérald TOURRETTE Président du Conseil de développement M. Jean-Claude BOULARD Président du

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES

RENCONTRES DÉPARTEMENTALES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DÉPARTEMENT : Alpes de Haute Provence SYNTHÈSE DES DÉBATS Rencontre départementale du 14 septembre 2012, organisée par : Le Sénateur des Alpes de Haute Provence Claude Domeizel

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne

Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne Principaux colloques, conférences et manifestations organisés dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l Union européenne Événement Date Lieu «Conférence européenne sur les services sociaux»

Plus en détail

Temps d échanges entre SAINT-ÉTIENNE MÉTROPOLE et la Communauté de Communes des Monts du Pilat

Temps d échanges entre SAINT-ÉTIENNE MÉTROPOLE et la Communauté de Communes des Monts du Pilat Temps d échanges entre SAINT-ÉTIENNE MÉTROPOLE et la Communauté de Communes des Monts du Pilat Repères chronologiques 2013 2011 2003 2001 45 communes (intégration d Andrézieux-Bouthéon et La Fouillouse)

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9).

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9). Projet de loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Les propositions de l Union sociale pour l habitat Ce premier projet de loi concentre de nombreux éléments

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

RÉFORMES DE LA DÉCENTRALISATION QUELS IMPACTS SUR LES POLITIQUES CULTURELLES? Philippe Teillet Maître de conférences en science politique Sciences Po

RÉFORMES DE LA DÉCENTRALISATION QUELS IMPACTS SUR LES POLITIQUES CULTURELLES? Philippe Teillet Maître de conférences en science politique Sciences Po RÉFORMES DE LA DÉCENTRALISATION QUELS IMPACTS SUR LES POLITIQUES CULTURELLES? Philippe Teillet Maître de conférences en science politique Sciences Po Grenoble Samedi 14 mars 201516h-18h Synavi Lyon Plan

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

1. Quelles différences entre les pouvoirs de police administrative générale et spéciale?

1. Quelles différences entre les pouvoirs de police administrative générale et spéciale? NOTE JURIDIQUE JUIN 2014 Les modalités de transfert des pouvoirs de police administrative spéciale aux présidents de communautés Note actualisée à la suite des lois n 2014-58 du 27 janvier 2014, dite «MAPTAM»,

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

021 Région Ile-de-France - Paris (France)

021 Région Ile-de-France - Paris (France) 021 Région Ile-de- - Paris () 9,8 millions d habitants selon Urban Agglomerations 2003 (ONU). 1. Echelons territoriaux, population et superficie Nom Population % pop. total Superficie Densité Paris (Ville

Plus en détail

Première partie. Les élections municipales

Première partie. Les élections municipales TABLE DES MATIERES Première partie. Les élections municipales Chapitre 1. Les électeurs I. Conditions pour être électeur II. L'inscription sur les listes électorales A. Sur quelle liste électorale? B.

Plus en détail

Etats généraux du jeu vidéo Compte rendu de la réunion du 27 janvier 2010

Etats généraux du jeu vidéo Compte rendu de la réunion du 27 janvier 2010 Etats généraux du jeu vidéo Compte rendu de la réunion du 27 janvier 2010 Présents : Laurent Bénadiba Imaginove Stéphane Singier Cap Digital Lisa Hesse Capital Games Ludovic Noel - Imaginove Benoit Clerc

Plus en détail

!;$<=!;>$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH !"#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2"%-.+#3*4#"+$%-$56*74#"+$8&95#:&-$

!;$<=!;>$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH !#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2%-.+#3*4#+$%-$56*74#+$8&95#:&-$ !"#$%&$'($)*+,#-.$'/01$%-$2"%-.+#3*4#"+$%-$56*74#"+$8&95#:&-$!;$$?;@ABC 7=HI@JK#;=H#L@!@=MN#5OM5I@OM=H# =I#PQRS=KI@JK#;=H#@KJK;5I@JKH!"#$%&#'()(#*"+#"),-#"(#.)#/0'1"&(2%&#*"+#2&%&*)(2%&+# +%&(#*"+#"&3",-#4)3",0+#+,0#."#$)++2&#5*%,067)0%&&"8#

Plus en détail

3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin

3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin 3èmes RENCONTRES TERRITORIALES DE LA COHESION URBAINE 10-11 septembre 2015 à Pantin Problématique générale de l évènement Les contrats de ville constituent le nouveau cadre de mise en œuvre de la politique

Plus en détail

ORDRE DU JOUR du COMITE TECHNIQUE PARITAIRE MINISTERIEL du 05 JUILLET 2006

ORDRE DU JOUR du COMITE TECHNIQUE PARITAIRE MINISTERIEL du 05 JUILLET 2006 ORDRE DU JOUR du COMITE TECHNIQUE PARITAIRE MINISTERIEL du 05 JUILLET 2006 I.- Désignation du secrétaire de séance et du secrétaire adjoint. II.- Adoption de l'ordre du jour. III.- Approbation des procès-verbaux

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015. Classé C2 C2-Restreint

CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015. Classé C2 C2-Restreint CDSP EQUIPES INTERDÉPARTEMENTALES DE STATISTIQUES (EIS) Branche Services - Courrier - Colis Pôle Performance 10 /09/2015 Classé C2 C2-Restreint CONTEXTE ET ENJEUX Une organisation mise en place en 2006

Plus en détail

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher

CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher CHARTE de la Commune Nouvelle de Semblançay - Saint Antoine du Rocher La présente charte a pour but d indiquer les principes fondateurs qui président à la création de la commune nouvelle. Les Communes

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

INTERCOMMUNALITÉ Mode d emploi

INTERCOMMUNALITÉ Mode d emploi INTERCOMMUNALITÉ Mode d emploi 2014 23 & 3O MARS 2O14 1 er RENDEZ-VOUS avec le suffrage universel direct L intercommunalité s est généralisée et rationalisée suite à la loi de réforme des collectivités

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable le 27 novembre 09 > Programme U n g r a n d d é b a t L i l l e M é t r o p o l e C o m m u n a u t é u r b a i n e Développement durable le 27 novembre 2009 En mobilisant élus, experts,

Plus en détail

Les intercommunalités en phase de réflexion

Les intercommunalités en phase de réflexion Les intercommunalités en phase de réflexion Communauté d agglomération Seine Défense La fiche d analyse de cette communauté est structurée, comme celle des autres intercommunalités de l étude, autour de

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

INTERVENTION DE MARC ANTOINE VINCENT DU CABINET CONSEIL SEMAPHORES ACTE 3 DE LA DECENTRALISATION

INTERVENTION DE MARC ANTOINE VINCENT DU CABINET CONSEIL SEMAPHORES ACTE 3 DE LA DECENTRALISATION ASSEMBLEE GENERALE DU 5 AVRIL 2013 BAYONNE INTERVENTION DE MARC ANTOINE VINCENT DU CABINET CONSEIL SEMAPHORES ACTE 3 DE LA DECENTRALISATION Bonjour, j ai été invité à venir vous présenter l avant projet

Plus en détail

Le Bâtiment et les Travaux Publics dans la réforme territoriale : quel avenir pour nos deux secteurs?

Le Bâtiment et les Travaux Publics dans la réforme territoriale : quel avenir pour nos deux secteurs? En partenariat avec Le Bâtiment et les Travaux Publics dans la réforme territoriale : quel avenir pour nos deux secteurs? PROGRAMME 14h30 - Accueil à la Chapelle des Cordeliers 14h45 - Présentation de

Plus en détail

L ELABORATION DU BUDGET

L ELABORATION DU BUDGET L ELABORATION DU BUDGET L élaboration du budget constitue une phase importante du processus budgétaire. Elle est organisée selon des modalités différentes au niveau national et au niveau local. I - L élaboration

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2011-2013

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2011-2013 Département Administration Paris, le 29 février 2011 et Gestion Communales GeC/VP/AH/Note 26 Affaire suivie par Véronique PICARD et Geneviève CERF CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2011-2013 La

Plus en détail

I TRANSFERT PETITE - ENFANCE

I TRANSFERT PETITE - ENFANCE COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 11 DECEMBRE 2009 I TRANSFERT PETITE - ENFANCE 1 Règlement de fonctionnement de l établissement Le Conseil de Communauté a approuvé Le règlement de fonctionnement

Plus en détail

LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX

LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE LES RÉDACTEURS TERRITORIAUX EN BRETAGNE COLLECTION & Etat des lieux Prospective BRETAGNE Octobre 2002 Gestion Prévisionnelle des Effectifs, des Emplois et des Compétences

Plus en détail

La première partie de l étude analyse la loi RCT et met en évidence tant les silences de la loi que les garanties qu elle apporte.

La première partie de l étude analyse la loi RCT et met en évidence tant les silences de la loi que les garanties qu elle apporte. SYNTHESE Dans le contexte actuel de recherche d une administration territoriale toujours plus efficiente, la loi de réforme des collectivités territoriales (loi RCT) a pour objectif principal de faire

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

des concours financiers aux communes et groupements de communes

des concours financiers aux communes et groupements de communes Guide pratique des concours financiers aux communes et groupements de communes D.E.T.R. (Dotation d Equipement des Territoires Ruraux) Produit Amendes de Police 2 0 1 6 S O M M A I R E Page DETR. 3 Objectifs

Plus en détail

Programme de formations (2016-2017)

Programme de formations (2016-2017) Programme de formations (2016-2017) LBBa, prestataire de formation professionnelle Prestataire de formation professionnelle, enregistré comme tel auprès de l administration, le cabinet LBBa, composé d

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél.

REPUBLIQUE FRANCAISE. INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél. REPUBLIQUE FRANCAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE 147, rue de l'université - 75338 PARIS Cedex 07 Tél. : 01 42 75 90 00 Note de service n 2004-29 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES OBJET

Plus en détail

LA REFORME DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE

LA REFORME DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE TJ/19-06-2014 LA REFORME DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE A retenir L article 65 de la loi MAPTAM organise la réforme du stationnement payant sur voirie, au travers la dépénalisation des amendes de police.

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2016/56

ARRETE PREFECTORAL N 2016/56 Secrétariat général pour les affaires régionales et européennes ARRETE PREFECTORAL N 2016/56 portant organisation de la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion

Plus en détail

Tourisme et intercommunalité

Tourisme et intercommunalité Uii Tourisme et intercommunalité Association La taxe de séjour Service public Convention d objectifs Statut OT intercommunal CGCT Compétence tourisme Office de tourisme 1 EPIC Boîte à outils et métho Sommaire

Plus en détail

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique

1(1) Les logiques de regroupements universitaires : problématique La loi ESR du 22 juillet 2013 et la COMUE «Université Bretagne Loire (UBL)» Formation Personnels UBS Vannes, 10 mars 2015 Emmanuel GUISELIN, Chargé de mission aux affaires juridiques de l UBS 1(1) Les

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27

DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27 DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE MESURES DE RENTREE 2013 DGESCO 1/27 PROGRAMME 140 «ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PUBLIC DU PREMIER DEGRE» DGESCO 2/27 Programme «enseignement scolaire public du premier

Plus en détail

TITRE Ier : DE LA DÉMOCRATIE DE PROXIMITE

TITRE Ier : DE LA DÉMOCRATIE DE PROXIMITE Loi Démocratie de proximité. La loi Démocratie de proximité a été adoptée définitivement le 13 février 2002. En compagnie du rapporteur du projet de loi, Daniel Hoeffel, Pierre Jarlier a entendu défendre

Plus en détail

Loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Présentation générale

Loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Présentation générale Loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Présentation générale Avertissement La loi adoptée le 19 décembre 2013 après un long parcours législatif (deux lectures

Plus en détail

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement I- OBJET DE L APPEL A PROJETS Dans le cadre de son partenariat avec les communes, le Département a décidé de lancer un appel à projets

Plus en détail

Charte de la Commune Nouvelle AUDIERNE-ESQUIBIEN

Charte de la Commune Nouvelle AUDIERNE-ESQUIBIEN Charte de la Commune Nouvelle AUDIERNE-ESQUIBIEN Modifiée suite aux remarques des Conseils Municipaux du 8 Juillet 2015 Projet de charte élaboré par le groupe de travail composé de : Joseph Evenat, Didier

Plus en détail

Formation : Chef de projet occasionnel

Formation : Chef de projet occasionnel Formation : Chef de projet occasionnel Réf. CG5719 Durée Infos 2 jours (14 heures) Forfait repas Paris : 38 HT Forfait repas autres villes : 34 HT Sessions Paris du 13/03/2014 au 14/02/2014 Genève du 20/03/2014

Plus en détail

PREAMBULE. Elle s exprime au travers de ses trois composantes historiques que sont les coopératives, les mutuelles et les associations.

PREAMBULE. Elle s exprime au travers de ses trois composantes historiques que sont les coopératives, les mutuelles et les associations. C H A M B R E R E G I O N A L E D E L E C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR S T A T U T S Modifiés le 7 décembre 2011 PREAMBULE Située à coté du secteur privé et

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

TRANSFERT DES POUVOIRS DE POLICE SPECIALE DES MAIRES

TRANSFERT DES POUVOIRS DE POLICE SPECIALE DES MAIRES TRANSFERT DES POUVOIRS DE POLICE SPECIALE DES MAIRES L article L5211-9-2 du code général des collectivités territoriales (CGCT), successivement modifié par l article 63 de la loi du 16 décembre 2010 de

Plus en détail

Réforme territoriale: quelles conséquences pour les agents? Adeline COUETOUX du TERTRE Avocat acouetouxdutertre@cvs-avocats.com

Réforme territoriale: quelles conséquences pour les agents? Adeline COUETOUX du TERTRE Avocat acouetouxdutertre@cvs-avocats.com Réforme territoriale: quelles conséquences pour les agents? La Gazette des communes 3 février 2015 Adeline COUETOUX du TERTRE Avocat acouetouxdutertre@cvs-avocats.com Cornet Vincent Ségurel 1 0 / 1 2 1

Plus en détail

La mutualisation à Reims

La mutualisation à Reims La mutualisation à Reims Des caractéristiques territoriales très marquées : Population en baisse: 45% de logement social Classes moyennes à Chalons. PIB local atone Charges de centralité et de solidarité

Plus en détail

Modernisation de la fonction publique territoriale

Modernisation de la fonction publique territoriale www.jeanclaudegaudin.net janvier 2007 Modernisation de la fonction publique territoriale Le 20 décembre 2006, le sénat a adopté en deuxième lecture le projet de loi sur la fonction publique territoriale.

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS

CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS CONSEIL MUNICIPAL 20 JANVIER 2015 RELEVÉ DE DÉCISIONS 1 CAP Atlantique Rapport annuel 2013 sur le prix et la qualité du service public des équipements aquatiques Vu le Code général des Collectivités Territoriales,

Plus en détail

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux

Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Projet de relevé de conclusions relatif à la modernisation des droits et moyens syndicaux Les Accords de Bercy sur la rénovation du dialogue social, signés le 2 juin 2008 par les ministres en charge de

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Projet de loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRE) Note d explication 15/07/2015

Projet de loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRE) Note d explication 15/07/2015 Plan Projet de loi portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRE) Note d explication 15/07/2015 Introduction générale I. La région II. Le département III. Le bloc local Introduction

Plus en détail