Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire"

Transcription

1

2 Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Faits saillants Stratégie canadienne de transition et d acquisition de compétences Poursuivre le développement d une main-d œuvre hautement qualifiée Renforcer les partenariats avec les Canadiens autochtones Allégements fiscaux pour les Canadiens Un bilan équilibré de réductions d impôt Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Faits saillants Introduction Aide à l accès à la propriété et au secteur du logement Investissement dans le logement pour les Canadiens Aider les municipalités à renforcer leurs collectivités Mesures immédiates pour l infrastructure Faits saillants Introduction Investissements dans les projets d infrastructure provinciaux, territoriaux et municipaux Investissements dans les infrastructures des Premières nations Investissements dans l infrastructure du savoir Investissements dans les projets fédéraux d infrastructure

3 MESURES POUR STIMULER LA CONSTRUCTION DOMICILIAIRE

4 Chapitre 3 Faits saillants Le gouvernement propose de consacrer jusqu à 7,8 milliards de dollars en allégements fiscaux et en financement, afin de stimuler le secteur du logement et d améliorer la situation du logement partout au Canada. Aide à l accès à la propriété et au secteur du logement Le budget de 2009 : met en œuvre un crédit d impôt temporaire pour la rénovation domiciliaire, qui accordera jusqu à $ d allégement fiscal, réduira le coût des rénovations domiciliaires pour quelque 4,6 millions de ménages canadiens et stimulera l activité économique; consacre 300 millions de dollars de plus sur deux ans au programme écoénergie Rénovation afin d appuyer la rénovation de quelque maisons de plus; permet aux acheteurs d une première habitation de puiser davantage dans leurs régime enregistré d épargne-retraite aux fins de l achat ou de la construction d une habitation, en faisant passer de20000$à25000$lalimite maximale de retrait dans le cadre du Régime d accession à la propriété; vient en aide aux acheteurs d une première habitation en leur accordant jusqu à 750 $ d allégement fiscal lors de leur achat. Investissement dans le logement pour les Canadiens Le logement social procure à de nombreux Canadiens un logement de qualité à un prix abordable. Le budget de 2009 : prévoit un investissement fédéral ponctuel de 1 milliard de dollars sur deux ans afin de rénover jusqu à logements sociaux et d en accroître l efficacité énergétique, sur la base du partage égal des coûts avec les provinces; 138

5 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire consacre 400 millions de dollars sur deux ans à la construction de logements sociaux pour les aînés à faible revenu; investit 75 millions de dollars sur deux ans pour la construction de logements sociaux destinés aux personnes handicapées; accorde 400 millions de dollars sur deux ans pour de nouveaux projets de logements sociaux et la remise en état des logements sociaux existants sur les réserves des Premières nations; consacre 200 millions de dollars de plus sur deux ans au logement social dans le Nord. Aider les municipalités à renforcer leurs collectivités Afin d aider les administrations locales à combler leurs besoins, le budget de 2009 : offre aux municipalités jusqu à 2 milliards de dollars sur deux ans en prêts directs à faible coût pour financer des améliorations de l infrastructure liée au logement comme les égouts, les systèmes d aqueduc et les projets de revitalisation des quartiers. De plus, les municipalités auront accès à une quantité substantielle de nouveaux fonds dans le cadre de projets d infrastructure provinciaux territoriaux et municipaux. 139

6 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Introduction Parmi les pays industrialisés, le Canada jouit d un haut taux d accession à la propriété. Le pays affiche un marché locatif dynamique et dispose d un vaste réseau de logements sociaux destinés aux Canadiens qui ont besoin d aide. Au cours des dernières années, le secteur canadien du logement est devenu un facteur important de la croissance économique, alimentant la demande d emplois dans les métiers de la construction et d autres corps de métiers, ainsi que dans le secteur des matériaux de construction et d autres biens et services. Dans le but de relier les désirs des Canadiens de disposer d un logement de qualité, de stimuler l activité du secteur de la construction et d accroître l efficacité énergétique, le budget de 2009 prévoit un soutien financier pouvant atteindre 7,8 milliards de dollars au moyen de crédits d impôt, de subventions et de prêts, et le versement de fonds aux provinces et aux territoires afin de stimuler le secteur du logement et d améliorer la situation du logement partout au pays. Aide à l accès à la propriété et au secteur du logement L accession à la propriété est, pour un bon nombre de Canadiens, la réalisation d un important objectif personnel et le plus gros investissement qu ils feront dans leur vie. Par ailleurs, un secteur du logement dynamique contribue à l activité économique au Canada, puisqu il favorise la demande de maind œuvre, de matériaux de construction et d autres biens. Afin d apporter à l économie une stimulation nécessaire en cette période difficile, le budget de 2009 propose quatre mesures pour aider les Canadiens à acheter un logement ou à améliorer celui-ci. 141

7 Chapitre 3 Crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire La rénovation domiciliaire peut s avérer un bon investissement dans la valeur à long terme d un logement tout en favorisant l activité économique généralisée. Elle peut aussi réduire la consommation d énergie et le coût à long terme associé au fait d être propriétaire d un logement. Le budget de 2009 propose une mesure temporaire, le crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire (CIRD), dans le but de favoriser la croissance économique en cette période difficile. Le CIRD est une mesure temporaire qui incitera les Canadiens à entreprendre des projets de rénovation ou à accélérer la réalisation de projets prévus. Cette mesure aura pour effet de dynamiser rapidement l économie canadienne, tout en améliorant l efficacité énergétique et en bonifiant la valeur du stock de logements au Canada. Aperçu du CIRD En vertu du CIRD proposé, un crédit d impôt temporaire de 15 % sera accordé au titre des dépenses de rénovation domiciliaire admissibles pour des travaux effectués ou des biens achetés après le 27 janvier 2009 et avant le 1 er février 2010, conformément à des accords conclus après le 27 janvier La part des dépenses admissibles supérieure à $, mais n excédant pas $, pourra faire l objet d une réclamation pour l année d imposition L allégement fiscal maximal sera de $. Admissibilité au CIRD Le crédit proposé sera destiné aux familles. Aux fins du crédit, une famille sera généralement définie comme une personne et, s il y a lieu, son époux ou conjoint de fait. Les membres de la famille pourront partager le crédit. Le montant admissible aux fins du crédit sera établi en fonction de la valeur totale des dépenses admissibles engagées dans chaque logement admissible. En règle générale, un logement sera considéré comme admissible lorsque le propriétaire l utilise à des fins personnelles. Il pourra s agir d une maison, d un chalet ou d un condominium. On estime qu environ 4,6 millions des familles canadiennes pourront bénéficier du crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire. 142

8 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Avantages du crédit d impôt temporaire pour la rénovation domiciliaire Les exemples suivants illustrent certaines des utilisations et des avantages du CIRD. 1. Sandra et Éric forment un couple ayant récemment acheté une maison. Afin de pouvoir bénéficier du crédit d impôt temporaire, ils décident de remplacer leurs fenêtres et d améliorer l isolation de la maison dès Leurs dépenses totales s élèvent à $. En tenant compte du seuil minimum de $, un crédit de 15 % leur est accordé sur les dépenses admissibles de $, ce qui leur donne un allégement fiscal de $. 2. Robert et Marie forment un couple. Ils songent à acheter un système de chauffage plus éconergétique pour leur maison et à construire plus tard une terrasse à leur chalet. Afin de bénéficier du plein crédit d impôt, ils décident de réaliser les deux projets en Le nouveau système de chauffage coûte $ et la terrasse, $. Ils décident de plus de faire aménager le terrain autour de la terrasse, à un coût de $. Les dépenses totales s établissent à $ (5 000 $+3500$ $). Marie réclame un crédit de $ sur le montant maximum admissible de $. Ce crédit s ajoute à la subvention qu ils recevront du programme écoénergie Rénovation pour l installation du système de chauffage plus écoénergique. 3. Karine et Julie sont deux amies copropriétaires d un logement dans une copropriété de logements. Elles dépensent chacune $ pour la rénovation de la cuisine de leur logement, notamment pour l adapter au fauteuil roulant de Julie. Karine et Julie réclament toutes deux un crédit de 975 $ sur des dépenses admissibles de $ (7 500 $ 1000$).Ce crédit s ajoute au crédit d impôt pour frais médicaux que Julie peut demander à l égard de la part des dépenses qui y sont admissibles. Dépenses admissibles au crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire Le budget de 2009 propose que le crédit d impôt puisse être réclamé pour des travaux de rénovation ou de modification durables effectués dans un logement ou sur le terrain où est situé celui-ci. Les propriétaires pourront réclamer les dépenses engagées pour des travaux majeurs de rénovation, comme l aménagement du sous-sol, la rénovation de la cuisine ou l agrandissement du logement. Les coûts liés à ces travaux seront admissibles, y compris les permis de construire, les services professionnels, la location d équipement et les frais accessoires. 143

9 Chapitre 3 Ne seront admissibles ni les dépenses liées aux travaux habituels de réparation ou d entretien effectués chaque année ou plus fréquemment, comme le nettoyage, la fertilisation de la pelouse ou le déneigement, ni l achat de meubles, d électroménagers, d appareils électroniques audiovisuels ou de matériel de construction. Les particuliers devront conserver les reçus des dépenses et pourront réclamer le CIRD lorsqu ils produiront leur déclaration de revenus de Exemples de dépenses admissibles et non admissibles au CIRD Dépenses admissibles Rénovation d une cuisine, d une salle de bains ou d un sous-sol Nouvelle moquette ou nouveau plancher de bois franc Construction d un agrandissement, d une terrasse, d une clôture ou d un mur de soutènement Nouvel appareil de chauffage ou nouveau chauffe-eau Peinture de l intérieur ou de l extérieur d un logement Resurfaçage d une voie d accès pour autos Installation d une nouvelle pelouse Dépenses inadmissibles Achat de meubles et d électroménagers (p. ex., réfrigérateur, cuisinière, divan) Achat d outils Nettoyage de la moquette Contrats d entretien (p. ex., nettoyage du système de chauffage, déneigement, entretien de la pelouse, nettoyage de la piscine) Le crédit d impôt s ajoute à l aide offerte aux Canadiens par le gouvernement pour l amélioration de l efficacité énergétique résidentielle. Les subventions fédérales versées par le biais du programme écoénergie Rénovation ne réduiront pas la valeur des dépenses réclamées au titre du CIRD. De plus, les dépenses de rénovation admissibles réclamées au titre du crédit d impôt pour frais médicaux pourront également être réclamées au titre du CIRD. L efficacité du CIRD sera accrue dans la mesure où les détaillants incitent de leur côté les propriétaires à effectuer des rénovations dans leur résidence. 144

10 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Cette mesure devrait coûter 500 millions de dollars en et 2,5 milliards en Amélioration de l efficacité énergétique de nos maisons La promotion de l efficacité et de la conservation énergétiques constitue un excellent moyen de réduire la demande d énergie. Le programme écoénergie Rénovation Maisons accorde aux propriétaires de résidences et de propriétés des subventions allant jusqu à $ pour aider à couvrir le coût de mesures d amélioration de l efficacité énergétique. Les subventions du programme écoénergie Rénovation s appliquent à un éventail de mesures visant à réduire la consommation d énergie, telles que l amélioration de l isolation ou la modernisation d un appareil de chauffage. Compte tenu du succès du programme existant, le budget de 2009 prévoit un montant additionnel de 300 millions de dollars sur deux ans pour le programme écoénergie Rénovation Maisons afin de financer la rénovation de quelque maisons de plus. Hausse des limites de retrait aux termes du Régime d accession à la propriété Pour de nombreuses personnes désirant accéder à la propriété, il peut être difficile d épargner pour la mise de fonds. Le Régime d accession à la propriété (RAP) permet aux acheteurs d une première habitation de retirer jusqu à $ d un régime enregistré d épargne-retraite (REER) pour acheter ou construire ce logement. Contrairement à un retrait ordinaire du REER, celui effectué dans le cadre d un RAP est libre d impôt. Les retraits doivent être remboursés dans le REER au cours d une période de 15 ans, en commençant dès la deuxième année suivant le retrait, ou sont inclus dans le revenu du particulier s ils ne sont pas remboursés. Afin de donner aux accédants à la propriété de meilleures possibilités d acheter ou de construire un logement, le budget de 2009 prévoit faire passer de $ à $ la limite des retraits autorisés d un RAP, et ce, pour les retraits effectués après le 27 janvier Le gouvernement propose également que cette hausse s applique aux retraits d un RAP effectués pour l achat d un logement plus accessible ou fonctionnel par une personne admissible au crédit d impôt pour personnes handicapées (CIPH) ou par un parent de cette personne, au bénéfice de celle-ci. Il s agit de la première hausse de la limite de retrait du RAP depuis la création de celui-ci en

11 Chapitre 3 Grâce à la hausse de $ de la limite de retrait, deux accédants à la propriété qui forment un couple (p. ex., couple marié ou en union de fait) qui disposent de fonds suffisants dans leur REER personnel pourront retirer ensemble jusqu à $ pour l achat d une résidence au Canada. On prévoit que cette mesure entraînera des dépenses de 15 millions de dollars en ainsi qu en Crédit d impôt pour l achat d une première habitation Les frais liés à l achat d une résidence, comme les honoraires de services juridiques, les déboursements et les frais de cession immobilière, peuvent représenter un lourd fardeau pour les accédants à la propriété, qui doivent payer ces dépenses tout en épargnant pour la mise de fonds. Afin d aider les acheteurs d une première habitation à payer ces frais, le budget de 2009 propose la création d un crédit d impôt pour l achat d une première habitation. Il s agit d un crédit d impôt non remboursable de $ pour une résidence admissible achetée après le 27 janvier Un bénéficiaire admissible pourrait ainsi recevoir un allégement fiscal fédéral jusqu à concurrence de 750 $ dès Le budget propose que le crédit d impôt pour l achat d une première habitation soit également accordé à un propriétaire actuel à l égard de l achat d un logement plus accessible ou fonctionnel acheté par un particulier admissible au CIPH ou par un parent de cette personne, au bénéfice de celle-ci. Cette mesure devrait entraîner des dépenses de 30 millions de dollars en , de 175 millions en et de 180 millions in Investissement dans le logement pour les Canadiens Rénovation et amélioration des logements sociaux Le logement social permet à de nombreux Canadiens de disposer d un logement de qualité à un prix abordable. Il existe au Canada environ logements sociaux financés principalement aux moyens de subventions versées par les administrations fédérale, provinciales, territoriales et municipales. La plus grande partie du stock de logements est administrée par les provinces et les territoires avec un soutien financier du gouvernement 146

12 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire fédéral. Une forte proportion des unités existantes prennent de l âge et ont besoin de réparations et de rénovations importantes afin de satisfaire aux normes modernes d efficacité énergétique et d accessibilité. Le budget de 2009 prévoit un investissement fédéral ponctuel de 1 milliard de dollars sur les deux prochaines années afin de rattraper l arriéré des demandes au sujet de travaux de rénovation et d amélioration de l efficacité énergétique. Les activités de rénovation comprendront les améliorations générales, l amélioration de l efficacité énergétique ou les conversions énergétiques ainsi que les aménagements destinés à des personnes handicapées. Afin d accélérer la mise en œuvre du programme, les nouveaux fonds seront versés par l intermédiaire des ententes en vigueur et seront administrés par la Société canadienne d hypothèques et de logement, selon un partage des coûts à parts égales avec les provinces, lesquelles sont les principales responsables du logement social et des habitations à loyer modique. Ces investissements majeurs destinés aux Canadiens à faible revenu permettront aux gouvernements de travailler de concert afin d améliorer jusqu à logements sociaux et d en accroître l efficacité énergétique au profit des Canadiens qui en ont le plus besoin. Cette injection de 1 milliard de dollars s ajoute à l investissement de 1,9 milliard sur cinq ans que le gouvernement a annoncé en septembre 2008, destiné à élargir les programmes axés sur le logement et la lutte contre l itinérance pour les Canadiens à faible revenu. Ces programmes comprennent notamment la Stratégie des partenariats de lutte contre l itinérance, l Initiative en matière de logement abordable et l ensemble des programmes de rénovation de logements comme le Programme d aide à la remise en état des logements. Logements pour les aînés à faible revenu Au cours des dernières années, le gouvernement a investi de façon substantielle dans l amélioration de la sécurité financière et du bien-être des aînés. Le gouvernement reconnaît toutefois qu en ces temps difficiles, les aînés ayant un faible revenu peuvent éprouver des difficultés accrues à trouver un logement abordable. Le budget de 2009 prévoit un financement ciblé de 400 millions de dollars sur deux ans pour la construction de logements destinés aux aînés à faible revenu. Les fonds seront versés par l entremise de l Initiative en matière de logement abordable et les coûts seront partagés avec les provinces et les territoires. 147

13 Chapitre 3 Logements pour les personnes handicapées Les personnes handicapées ont souvent de la difficulté à trouver un logement adapté à leurs besoins particuliers. Reconnaissant ce fait, le gouvernement prévoit dans le budget de 2009 un financement de 75 millions de dollars sur deux ans pour la construction de logements. Les fonds seront remis par l intermédiaire de l Initiative en matière de logement abordable, et les coûts seront partagés avec les provinces et les territoires. Logements des Premières nations Le principal objectif stratégique du gouvernement du Canada en ce qui concerne le logement dans les réserves demeure d aider les Premières nations à progresser dans la voie de la privatisation du secteur du logement. Afin de faciliter l atteinte de cet objectif, le gouvernement a investi, dans le budget de 2007, 300 millions de dollars dans le Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières nations, un régime de bonification des crédits conçu pour encourager le logement axé sur les mécanismes du marché dans les réserves. Bien que le gouvernement soit soucieux d augmenter l accession à la propriété individuelle de logements dans les réserves, nombre de collectivités des Premières nations continuent d être aux prises avec des besoins importants de logements abordables, y compris de logements sociaux. Le budget de 2009 prévoit 400 millions de dollars sur deux ans pour le logement dans les réserves, somme consacrée à de nouveaux projets de logements sociaux, à la remise en état des logements sociaux existants et à des activités de logement complémentaires. Ces fonds seront versés par l entremise de la Société canadienne d hypothèques et de logement et d Affaires indiennes et du Nord Canada. Ces mesures faciliteront la transition vers le logement axé sur les mécanismes du marché dans les réserves et répondront aux besoins immédiats en matière de logement. Elles serviront aussi de stimulant financier dans nombre de collectivités des Premières nations et régions rurales, puisqu elles favoriseront la création d emplois, la progression des métiers spécialisés et la mise sur pied de petites entreprises. 148

14 Le Plan d action économique du Canada Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Logement dans le Nord Reconnaissant que les territoires ont des besoins particuliers, le budget de 2009 leur octroie 200 millions de dollars sur deux ans en financement ciblé à l appui de la rénovation et de la construction de logements sociaux. Le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest recevront chacun 50 millions, tandis que la part restante de 100 millions sera attribuée au Nunavut, où les besoins en nouveaux logements sociaux se font le plus sentir. Le financement décrit ci-dessus sera accordé aux territoires par l intermédiaire de la Société canadienne d hypothèques et de logement. Aider les municipalités à renforcer leurs collectivités Les foyers canadiens doivent prendre appui sur un large éventail d infrastructures pour assurer l essor, la force et la prospérité des collectivités du pays. Cependant, le gouvernement croit comprendre qu une part importante de la responsabilité de l entretien des infrastructures des collectivités canadiennes incombe aux municipalités. Compte tenu de cette importante responsabilité des administrations municipales et des difficultés qu elles éprouvent à réunir le financement nécessaire à des projets fin prêts à démarrer en période de ralentissement économique, le budget de 2009 prévoit le versement aux municipalités, par l intermédiaire de la Société canadienne d hypothèques et de logement, d un montant pouvant atteindre 2 milliards de dollars étalés sur deux ans sous forme de prêts directs à faible taux. Ces prêts permettront de réduire de façon substentielle les coûts d emprunt des municipalités. Celles-ci pourront employer les prêts au financement de leur contribution à des programmes fédéraux d infrastructure à frais partagés. Grâce à cette nouvelle source de financement, les municipalités pourront investir dans des projets d infrastructure liés à l habitation, par exemple égouts, aqueducs et projets de revitalisation de quartier. Cela favorisera des collectivités saines, sûres et modernes au profit des Canadiens et de leur famille. Outre l offre de prêts à faible taux aux municipalités, le budget de 2009 annonce de nombreuses autre mesures d envergure qui accéléreront la réalisation et augmenteront le nombre de projets d infrastructure provinciaux, territoriaux et municipaux. 149

15 Chapitre 3 Tableau 3.6 Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Total Aide à l accès à la propriété et au secteur du logement Crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire Amélioration de l efficacité énergétique de nos maisons Hausse des limites de retrait aux termes du Régime d accession à la propriété Crédit d impôt pour l achat d une première habitation Investissement dans le logement pour les Canadiens Rénovation et amélioration des logements sociaux Logements pour les aînés à faible revenu Logements pour les personnes handicapées Logement des Premières nations Logement dans le Nord Total Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Prêt aux municipalités Crédit d impôt pour la rénovation domiciliaire Comptabilité de caisse Contributions provinciales Valeur totale des mesures de stimulation Nota Les chiffres du tableau sont présentés selon la comptabilité d exercice; aussi dans certains cas, ils peuvent ne pas correspondre aux chiffres contenus dans le texte du budget lorsque ces derniers sont présentés selon la comptabilité de caisse. Les chiffres ayant été arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au total indiqué. (M$) 150

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE Vers une société plus humaine Budget 2003-2004 Pour un logement plus accessible ISBN 2-550-40544-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2003 Date de parution :

Plus en détail

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2014 Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Nicholas

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur.

LE BUDGET DE 1999. Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires février 1999 Ministère des Finances Canada Department of Finance Canada Dans la présente

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Maintien d une saine gestion financière et économique LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Maintien d une saine gestion financière et économique février 1999 «la dernière année se caractérise par un incroyable climat d incertitude économique,

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Impôts APPLICATION DE LA LOI

Impôts APPLICATION DE LA LOI BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 348-1 Frais de déménagement Publication : 28 septembre 2007 Renvoi(s) : Loi sur les impôts (L.R.Q.,

Plus en détail

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE Le présent bulletin d information expose en détail les mesures fiscales qui seront mises en place pour tenir compte des recommandations

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Résultats attendus et indicateurs

Résultats attendus et indicateurs ANNEXE I Résultats attendus et indicateurs Les indicateurs que la SCHL utilise en ce moment pour valider les résultats attendus de ses activités sont présentés ci-dessous. Ils sont en grande partie basés

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS

LES CRÉDITS D IMPÔT PROVINCIAL ET FÉDÉRAL POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS LES CRÉDITS D IMPÔT POUR LA RÉNOVATION DOMICILIAIRE OFFERTS PAR LES GOUVERNEMENTS PROVINCIAL ET FÉDÉRAL QUE SONT CES CRÉDITS D IMPÔT? Les tableaux comparatifs qui suivent ont été préparés à partir des

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC

Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC 11 décembre 2015 Bulletin de la campagne Une action de campagne qui passe par le formulaire PSOC Dans les prochaines semaines, les organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS)

Plus en détail

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK Pour publication immédiate : 6 janvier 2014 LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK L État passe

Plus en détail

Dette et portrait financier

Dette et portrait financier L ENDETTEMENT L administration municipale a principalement recours à l emprunt à long terme pour financer ses immobilisations. Pour l essentiel, le profil de l endettement est grandement influencé par

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE Cultivons l avenir 2 est un cadre stratégique quinquennal pour le secteur canadien de l agriculture et de l agroalimentaire sur lequel s appuie la prestation des programmes fédéraux-provinciauxterritoriaux.

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et

Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et de la formation Direction de la prestation des services

Plus en détail

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE

PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES POUR INVALIDITÉ GRAVE 2016 PRESTATIONS GOUVERNEMENTALES Une blessure grave et prolongée, provoquant des changements sur les plans de la santé, de la famille et des finances, entre autres, peut avoir des conséquences néfastes

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

LE NOUVEAU PLAN CHANTIERS CANADA

LE NOUVEAU PLAN CHANTIERS CANADA LE NOUVEAU PLAN CHANTIERS CANADA LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer l économie canadienne

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS

EXCELLENTS RÉSULTATS INTÉGRATION DE SUMMIT RÉUSSIE ET SYNERGIES RÉALISÉES TOUJOURS PRÊT POUR DE NOUVELLES ACQUISITIONS 27 février 2008 COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Diffusion restreinte au Canada uniquement. Ce communiqué ne doit faire l objet d aucune diffusion aux États-Unis par l entremise d agences de transmission.

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions

Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Passif au titre des sites contaminés : analyse des questions Préparée par les permanents du Conseil sur la comptabilité dans le secteur public Octobre 2009 TABLE DES MATIÈRES PARAGRAPHE Introduction....01

Plus en détail

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers Présentation pré-budgétaire À l attention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire par l Association of Equipment Manufacturers L AEM représente plus de 850 membres qui offrent

Plus en détail

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat

Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Notes d allocution au Comité permanent des banques et commerce du Sénat Étude de la capacité des particuliers à se prévaloir d'un régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) Anna Hardy Directrice régionale

Plus en détail

HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION

HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION HOME OWNERSHIP ALTERNATIVES NON-PROFIT CORPORATION 468 Queen Street East, Suite 102, P.O. Box 13, Toronto, Ontario M5A 1T7 Tel: (416) 214-1363 Fax: (416) 214-2661 www.hoacorp.ca Monsieur James Rajotte,

Plus en détail

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins sçíêé=ã~áëçå CF 65 Un pavillon-jardin est un petit bâtiment résidentiel autonome sans sous-sol. On le place à l arrière ou à côté d une maison individuelle existante installée de façon permanente. Habituellement,

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 04.01.2011 Règlement relatif à un programme de crédit de taxes à l investissement pour favoriser la croissance

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME

Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME GASPÉSIE ET CERTAINES RÉGIONS MARITIMES ANNÉES CIVILES 2010 ET SUIVANTES Crédit d impôt remboursable pour la Gaspésie et certaines régions maritimes du Québec NOUVEAU RÉGIME RÉSUMÉ Une société qui, au

Plus en détail

GESTION DU PORTEFEUILLE

GESTION DU PORTEFEUILLE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) POLITIQUE DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ET DU FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ (FLS) DE LA MRC DE COATICOOK GESTION DU PORTEFEUILLE

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Vouz pensez avoir besoin de soins de longue durée?

Vouz pensez avoir besoin de soins de longue durée? Vouz pensez avoir besoin de soins de longue durée? CASC du Nord-Ouest Vous pensez avoir besoin de soins de longue durée? Il peut arriver un moment où vous avez besoin d aide pour vos soins de santé ou

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

Programmes d épargnes canadiens et impôt

Programmes d épargnes canadiens et impôt Programmes d épargnes canadiens et impôt Préparé pour : La nouvelle génération de travailleurs ; Les nouveaux arrivants au Québec ; Toute personne qui désire en apprendre plus sur les finances personnelles

Plus en détail

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses GÉNÉRAL Q1. En quoi consiste l initiative de l augmentation

Plus en détail

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite?

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Repenser la retraite Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Numéro 4, avril 2012 Une décennie de taux d intérêt en décroissance, plusieurs marchés

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Document de travail

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective

Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective Le bien-être des familles québécoises : une responsabilité collective Mémoire présenté par les Organismes communautaires du secteur Famille : Association des haltes-garderies communautaires du Québec (AHGCQ)

Plus en détail

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM)

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Présenté au Ministre des Finances du gouvernement du Canada et au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Dans le

Plus en détail

Budget fédéral de 2015

Budget fédéral de 2015 Mémoire de l Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Budget fédéral de 2015 à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2014 1 RÉSUMÉ L Association

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire

2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire 2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire L emploi demeure la pièce maîtresse Bulletin fiscal Budget fédéral, 11 février 2014 À l aube d une année électorale, le ministre des Finances,

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1238-04 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Enjeu Le gouvernement du Canada s est engagé à établir des normes de déclaration obligatoire

Plus en détail

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale

Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre planification successorale Le nouveau régime fiscal pourrait avoir une incidence sur votre Le 3 novembre 2014 Si votre prévoit la création d une fiducie testamentaire, ou si vous êtes bénéficiaire d une fiducie ou exécuteur testamentaire,

Plus en détail

Les grandes lignes du budget

Les grandes lignes du budget SPÉCIAL: BUDGET PROVINCIAL 2000 Le 14 mars 2000 Les grandes lignes du budget Des baisses d'impôt plus importantes que prévues sont annoncées pour les particuliers Le retour à la pleine indexation à l'inflation

Plus en détail

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013

États financiers prospectifs. Exercice se terminant le 31 mars 2013 États financiers prospectifs Exercice se terminant le 31 mars 2013 DÉCLARATION DE RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION La responsabilité de la compilation, du contenu et de la présentation de l information financière

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 300. QUE SOIT ADOPTÉ le règlement portant le numéro 300 et qu il est décrété ce qui suit :

RÈGLEMENT N o 300. QUE SOIT ADOPTÉ le règlement portant le numéro 300 et qu il est décrété ce qui suit : RÈGLEMENT N o 300 RÈGLEMENT N 300 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDITS DE TAXES POUR FAVORISER LA CROISSANCE DE CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pocatière

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

ALERTE budget provincial 2011

ALERTE budget provincial 2011 Mars 2011 présence locale portée mondiale ALERTE budget provincial 2011 Contrairement à ce qui est fait habituellement, le ministre des Finances Raymond Bachand a déposé le budget 2011-2012 de son gouvernement

Plus en détail

Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir

Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir Pour publication immédiate Le mercredi 2 mars 2016 Budget de 2016 : préparer Winnipeg pour l avenir Une hausse modérée des impôts fonciers entièrement dédiée à l infrastructure Winnipeg, Manitoba Le budget

Plus en détail

l assurance vie entière

l assurance vie entière Solutions de protection Votre guide sur l assurance vie entière de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. Bonjour. La vie offre peu de garanties; comment donc

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION DE VIDÉOCLIPS ET DE VIDÉOS VIRALES Le programme est conçu pour stimuler la production de vidéoclips et de vidéos virales par l industrie

Plus en détail

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 PRB 05-40F ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 Jean Dupuis Division de l économie Le 8 juin 2005 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

Consultations prébudgétaires. Mémoire. À l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Août 2011

Consultations prébudgétaires. Mémoire. À l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes. Août 2011 Consultations prébudgétaires Mémoire À l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2011 Association des commerçants de véhicules récréatifs (ACVR) du Canada Résumé Consultations

Plus en détail

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE

ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE ÉVALUER LES RISQUES ET LES AVANTAGES DE L EMPRUNT À DES FINS DE PLACEMENT Emprunter à la banque afin d investir plus de fonds et d améliorer ses gains peut être attrayant pour plusieurs investisseurs,

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-127

BULLETIN FISCAL 2013-127 BULLETIN FISCAL 2013-127 Janvier 2013 RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES Pour 2013, les plafonds des déductions relatives aux frais d automobile et les taux servant au calcul de l avantage imposable

Plus en détail

Politique d intervention en matière de développement économique

Politique d intervention en matière de développement économique Politique d intervention en matière de développement économique Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Février 2013 1. Objectif du programme POLITIQUE D INTERVENTION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

Financement pour les entreprises d économie sociale

Financement pour les entreprises d économie sociale Financement pour les entreprises d économie sociale Nom : Pacte rural Nom du produit Nature MRC Abitibi Pour un projet local, le projet se doit d être en lien avec le plan d action de la municipalité.

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail