NOUVEAU MONDE DU TRAVAIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVEAU MONDE DU TRAVAIL"

Transcription

1 5CONSEILS Management Gérer une équipe virtuelle et physique CE DOSSIER EST PUBLIÉ PAR MEDIAPLANET ET N EST PAS SOUS LA RESPONSALBILITÉ DE LA RÉDACTION DE TRENDS-TENDANCES Culture d entreprise La confi ance dans les employés est essentielle Immobilier Les centres d affaires au service des entreprises NOUVEAU MONDE DU TRAVAIL POUR IMPLÉMENTER UN MONDE DU TRAVAIL «INTELLIGENT» DES ESPACES DE TRAVAIL PHOTO: YVAN GLABIE FLEXIBLES ET COLLABORATIFS Avant de procéder à un quelconque changement dans l environnement de travail d une entreprise, une bonne compréhension du fonctionnement de celle-ci est indispensable. Vous préférez avoir l addition après le dessert ou en même temps que l apéritif? Rendez-vous en page 3 L énergie comme vous l entendez.

2 2 JUIN 2012 LE DÉFI «Le nouveau monde du travail promeut une vision d entreprise qui a le potentiel de rendre l organisation du travail plus démocratique et durable, répondant ainsi aux attentes de l ensemble des stakeholders de l entreprise», explique Prof. dr. Laurent Taskin. NOUS RECOMMANDONS Hilde Helsen Expert Ressources Humaines Une nouvelle vision d entreprise pour un PAGES 6&7 «L important est désormais de trouver un bon équilibre entre travail et vie privée» nouveau style de leadership Un espace de travail ouvert, «clean», des espaces dédicacés (à des réunions, à des échanges informels), les données accessibles via le Cloud partout et tout le temps et la pratique du télétravail à domicile jusqu à deux jours par semaine sont autant d éléments souvent associés au nouveau monde du travail sans qu ils ne suffisent, pourtant, à l incarner précisément. Un mix organisationnel Mais qu est-ce donc que ce 1 nouveau monde du travail? Il s agit d un mix organisationnel de pratiques de flexibilité du temps et de l espace de travail, d organisation du travail (en équipe, semi-autonomes, virtuelles, p.ex.) et de management (par projets, par objectifs et tournées vers le partage des connaissances, essentiellement) dont la mise en œuvre est facilitée par les technologies de l information et de la communication (TIC), et qui s inscrit au cœur d une vision particulière de l entreprise. Flexibilité et TIC Disons-le d emblée : en ce qui 2 concerne la flexibilité et les TIC, le nouveau monde du travail n a rien d un nouveau monde. La plupart des enjeux qui y sont associés étant étudiés depuis plusieurs décennies (mobilité, environnement, conciliation privé-professionnel, gestion du changement, etc.). La nouveauté tient donc surtout à la vision sociétale qui est associée à cette transformation du travail : elle s inscrit dans un mouvement visant à rendre l entreprise plus transparente, démocratique et collaborative. Celle-ci valorisant une performance durable (donc aussi collective et sociale, au détriment d une mesure de la performance exclusivement individuelle et économique) et promouvant, pour ce faire, une culture de l apprentissage. + = «Il s agit d un mix organisationnel de pratiques de fl exibilité du temps et de l espace de travail, d organisation du travail et de management dont la mise en œuvre est facilitée par les technologies de l infor- mation et de la communication» Prof. dr. Laurent Taskin Louvain School of Management et Institut des Sciences du Travail, Université catholique de Louvain Vision Cette vision de l entreprise 3 constitue une réponse à l évolution des attentes des travailleurs à l égard de leur travail ainsi qu à l évolution démographique du marché du travail. Attirer les profils les plus recherchés et fidéliser les talents les plus expérimentés nécessite de valoriser chaque collaborateur. Cette valorisation a lieu au travers de pratiques d apprentissage informelles et sociales rendues possibles par une culture de la collaboration, un mode de management responsabilisant et une organisation des temps et des espaces de travail adéquate, c est-à-dire respectant les choix individuels mais promouvant le collectif. Autant de choses qui ne se décrètent pas par des outils et une planification détaillée mais qui dépendent plutôt de la capacité du management à développer une forme de leadership responsabilisant les individus et les équipes, promouvant la confiance et la justice, dans le respect des collaborateurs. Une stratégie durable Dès lors, les pratiques se revendiquant des nouvelles formes 4 d organisation du travail ne sont, le plus souvent, que des solutions ad hoc répondant aux besoins individuels des travailleurs et apportant, en échange, des rationalisations économiquement intéressantes (en termes de facility, p.ex.). Il est, en effet, possible de mettre en place un open space voire même le télétravail à domicile dans des organisations qui promeuvent une culture du contrôle et accordent une autonomie limitée à leurs travailleurs. Dans ce cas, ces pratiques ne peuvent être porteuses d innovation sociale et prétendre aux vertus de performance durable associées aux NFOT. Pire, elles peuvent générer de nouvelles tensions contreproductives en renforçant, par exemple, le contrôle et le sentiment de surveillance. Si, au final, le nouveau monde du travail est un concept séduisant pour la plupart des entreprises, il constitue aujourd hui davantage un label qu un projet d organisation. Or, désincarné de la vision d entreprise qu il promeut, le concept ne présente qu un potentiel limité de changement pour l organisation et se prive de toucher certaines organisations, métiers ou fonctions. We make our readers succeed! NOUVEAU MONDE DU TRAVAIL, 1IÈRE EDITION, JUIN 2012 Managing Director: Christophe Demir Editorial & Production Manager: Evi Vanparys Project Manager: Anouk Lescrenier Phone: Business Developer: Leoni Smedts Layout: I Graphic Sub-editor: Léonard Daniels, Anne-Sophie Laurent Redaction: Philippe Van Lil, Olivier Clinckart, Moïra Lens Distributed with: Trends-Tendances Print & distribution: Roularta Mediaplanet contact information: Phone: +32 (0) Fax: +32 (0) /MediaplanetBelgium Mediaplanet s business is to create new customers for our advertisers by providing readers with highquality editorial content that motivates them to act. L eau pure légendaire, maintenant aussi chez vous! Pour plus d informations: 0800/

3 INSPIRATION CONSEIL 1 CHOISISSEZ LES BONS PARTENAIRES JUIN CONSEILS QUI PERMETTENT DE RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Il est à noter que plusieurs de ces suggestions font aussi l objet d aides fédérales, régionales ou communales. Question : Dans un secteur devenu concurrentiel comme celui de l énergie, une nouvelle manière de travailler a-t-elle vu le jour? Réponse : Au-delà de l aspect tarifaire, la fl exibilité et l effi cacité du fournisseur sont fondamentales, comme l explique Marc Linthoudt, Account Manager pour la société Vanderperren. Quels critères avez-vous pris en compte pour choisir un fournisseur d énergie? «Lors de la libéralisation du marché, nous avons été contactés par un fournisseur qui nous a proposé un rendez-vous tout en nous expliquant les avantages éventuels que nous pourrions en retirer. Après plusieurs réunions au cours desquelles nous avons pu étudier les différents aspects importants dont nous voulions tenir compte (tarifs pratiqués, énergie verte, ) tout en comparant avec les offres d autres fournisseurs, nous avons conclu un contrat.» Les projections qui ont été effectuées à l époque présentaient-elles des différences significatives par rapport à votre ancien fournisseur? «Tout à fait. Ainsi, il était possible de réserver à une date et à une heure précise un prix d énergie et une quantité annuelle définie, selon les besoins et en fonction des évolutions possibles du prix du marché. En effet, si ces derniers ont généralement tendance à augmenter, la crise financière de a entraîné une chute importante des prix de l électricité, d où l importance de pouvoir bien anticiper. Notre fournisseur nous a d ailleurs récemment contactés de manière proactive, afin de nous informer que les prix du marché étant relativement bas, il serait opportun de penser à réserver d ores et déjà pour l année prochaine. Une démarche très appréciée chez nous.» FACTURE ÉNERGÉTIQUE Il est important d anticiper et de contrôler sa consommation d énergie réactive. PHOTO: PRIVÉ Fournisseurs d énergie : une relation optimalisée avec le client «Après avoir analysé nos factures, notre fournisseur a constaté que notre consommation réactive n était pas optimale, avec comme conséquence le risque de devoir payer une amende» Marc Linthoudt Account Manager chez Vanderperren EN QUOI CONSISTE UNE AMENDE POUR CON- SOMMATION RÉACTIVE? La présence, par exemple, de tubes fluorescents, de moteurs électriques,, entraîne une consommation d énergie réactive. Si celle-ci est trop élevée, un coût supplémentaire est facturé dans le cadre du régime de tarification haute tension. Le placement de condensateurs de compensation permet de réduire cette consommation d énergie réactive et permet une suppression de la pénalité. Pour autant, est-il facile pour votre société de déterminer vos besoins de manière assez précise? «Oui, car nous avons une cabine haute tension et nous travaillons du lundi au vendredi. Vu le nombre de machines que nous utilisons, nous pouvons calculer assez précisément nos besoins. Par ailleurs, notre fournisseur est également très attentif à ce genre de détails. Après avoir analysé nos factures, il a constaté que notre consommation réactive n était pas optimale, avec comme conséquence le risque de devoir payer une amende. Il nous a ainsi proposé de venir vérifier gratuitement si les condensateurs de notre cabine à haute tension fonctionnaient correctement. Il s est avéré qu un de ces condensateurs était défectueux. Cette analyse nous a donc permis, après réparation, de constater une influence très positive sur notre consommation. Notre fournisseur ne se contente donc pas de nous envoyer une facture mensuelle mais vérifie également si aucune anomalie ne se présente.» Cette proactivité est donc un atout majeur à vos yeux? «Incontestablement! D ailleurs, notre fournisseur vient d organiser une table ronde au cours de laquelle nous avons pu, en compagnie d autres clients, obtenir des éclaircissements sur des points parfois complexes et discuter des enjeux de demain.» Pouvez-vous chiffrer les montants économisés? «Il est difficile de citer des chiffres précis, mais sur une période de cinq ans, l économie réalisée est incontestable. Notre premier contrat s étalait sur trois ans, après quoi nous avons choisi d opter pour des contrats d un an : l évolution de l économie mondiale est telle qu il devient de plus en plus compliqué d avoir une vision précise sur du long terme. Cette flexibilité en matière de durée de contrat est donc également la bienvenue.» OLIVIER CLINCKART Réduire la puissance 1 maximum appelée : généralement les moteurs électriques appellent au démarrage trois à cinq fois leur puissance nominale. La puissance prélevée montre donc un pic pendant le quart d heure de démarrage. Elle constitue un élément important du tarif de distribution et de transport. Il vaut mieux démarrer les grosses machines dans des quarts d heures différents ou installer des convertisseurs de fréquence. Maintenir son cosinus 2 phi au-dessus de 0,95 : le cosinus phi est un des indicateurs de l importance de la consommation réactive. Choisir des équipements ayant un cosinus phi supérieur à 0,95 permet de limiter la consommation en réactif. S il est peu envisageable de remplacer vos machines, investir dans des batteries de condensateurs peut parfois être rentabilisé en quelques mois. Remplacer l éclairage 3 par des LED : l éclairage des bureaux et des ateliers pèse toujours dans la facture. Des lampes LED permettent d économiser jusqu à 80 %. Acquérir des machines 4 et équipements de qualité et les entretenir : plus de frottement sur une chaîne de montage, un chariot élévateur équipé de mauvaises batteries ou de moteurs gourmands, ont des effets négatifs sur la puissance appelée ainsi que sur la consommation. Il est toujours intéressant d évaluer le volet énergétique des gros équipements et de les entretenir régulièrement, de façon à garantir leur fonctionnement optimal et consommation réduite. Envisager d investir dans 5 une cogénération : l installation d une cogénération (production combinée d électricité et de chaleur) peut s avérer extrêmement rentable. OLIVIER CLINCKART

4 4 JUIN 2012 PANEL D EXPERTS Question 1 Quelle est votre vision du Nouveau Monde du Travail? La manière de travailler change. Une des tendances de la décennie à venir est l individualisation. De plus en plus de collaborateurs prennent leur travail en main et aspirent à plus de liberté, de confiance, de flexibilité et de responsabilités propres afin de réaliser leur travail à leur manière. Une autre tendance est la connectivité. Les travailleurs cherchent à partager leurs connaissances et expériences avec les autres et trouvent cette connectivité dans des communautés virtuelles telles que LinkedIn, Yammer, Facebook et Twitter et physiques telles que des co-working spaces qui stimulent la créativité et la collaboration. Question 2 Quels avantages peuvent retirer les entreprises de l intégration du Nouveau Monde du Travail? En introduisant ces nouvelles manières de travailler les entreprises créent une réelle culture humaine et authentique ce qui augmente la satisfaction, la productivité, la fierté et améliore la loyauté et l implication au sein de l entreprise. Les collaborateurs se sentent respectés et libres et ils se montrent plus responsables et plus solidaires. Les entreprises tirent aussi de ces services des avantages majeurs grâce à une meilleure cohésion entre les activités de bureau, l utilisation optimale de l espace de travail, les outils de soutien, les modèles de travail et les investissements. Question 3 Comment cette tendance va-t-elle évoluer dans le futur? L être humain, les collaborateurs et les clients, vont être placés de plus en plus au centre de la société. Les espaces de travail vont de plus en plus ressembler à de grands cafés avec une ambiance authentique et stimulante où les collaborateurs se retrouvent pour collaborer. Les sociétés vont de plus en plus engager les collaborateurs pour leur talent et plus seulement pour les skills. On passe d une optique Command & Control à une optique Confiance & Liberté et des espaces de travail de production aux grands cafés de collaboration. Anouk van Oordt Fondatrice de Out Of Office Le monde du travail devient de plus en plus flexible et collaboratif. Les technologies ICT sont le moteur de ce changement. En effet, tant les nouvelles générations d appareils mobiles (smartphone, tablet, laptop) que les applications de communication (chat, vidéo, partage de données) ainsi que les réseaux mobiles (Wifi, 3G, ) révolutionnent la manière de travailler dans les entreprises. Elles permettent aux collaborateurs de l entreprise de communiquer de manière extrêmement efficace indépendamment du lieu où ils se trouvent. L adoption des nouvelles technologies de l information et de communication (TIC) permettent aux entreprises, non seulement des réductions de coût et une augmentation de la productivité des collaborateurs mais surtout une plus grande capacité de réaction et même d anticipation et de créativité. En effet, les entreprises et leurs collaborateurs bénéficient ainsi de meilleurs aménagements du temps et de l espace, d une vraie flexibilité ainsi que d un meilleur échange d informations entre collègues ou partenaires externes. Les utilisateurs poussent les entreprises à utiliser les nouveaux outils de communication (communication unifiée, Twitter...). Il suffit d observer l utilisation des smartphones et réseaux sociaux pour s en rendre compte. Du point de vue technologique, nous observons la convergence de nombreux médias de communication vers des plateformes unifiées. La combinaison de celles-ci avec les services dans les nuages («cloud services») permettra d accéder aux informations avec encore plus de flexibilité par rapport au lieu où l utilisateur se trouve et au type d appareil qu il utilise. Eric Van Lint Channel & Product Marketing Manager chez NextiraOne A mes yeux, le Nouveau Monde du Travail est synonyme d innovation sociale. Aujourd hui, l innovation est la seule garantie pour le futur. Nous ne devons plus parler du changement, le changement est là et sera toujours là. Mais l innovation ne mènera pas au succès sans innovation sociale qui passe par la co-création, la rapidité d adaptation, le partage des connaissances et le management dynamique. Les employés deviendront ainsi les co-entrepreneurs de l entreprise. Un élément essentiel de l innovation sociale est de reconnaître chaque employé en tant qu individu, il faut donc travailler sur l individualisation du travail dont les avantages sont infinis. Les employés ont leurs yeux et oreilles ouverts sur le monde extérieur, ils parlent, donnent leurs idées et leur avis à l entreprise. Les idées se multiplient et les actions nécessaires sont vraiment leurs actions, le succès est presque garanti. Cette attitude aboutit à la co-création, aux réseaux ouverts et à la dynamique nécessaire pour le futur. Personnellement j espère que toutes les organisations vont réaliser que l innovation sociale est le futur. C est une garantie pour que nous survivions positivement. Les employés sont demandeurs de ce changement d approche. J espère que tout le monde réalise que ce n est pas défini par l âge des employés. L âge n est qu un chiffre. Les gens qui sont les plus demandeurs sont ceux qui ont adopté les nouvelles technologies, les réseaux sociaux et les smartphones. Cette attitude contribue au digital lifestyle qui est pour les entreprises un cadeau et la seule garantie du succès. Hilde Helsen General Manager Lee Hecht Harrison Belgium Caring for people at work. Le Bien-être au travail : une ambition saine d Adhesia. Nous vous offrons un ensemble de prestations médicales préventives, y compris les check-up médicaux. En matière de «Gestion des risques» nous proposons également une gamme complète de services. Grâce à notre programme dynamique et innovateur «Body & Soul», nous voulons donner une dimension nouvelle au concept de bien-être au travail: un esprit sain dans un corps sain. Nos nouveaux projets FitClass et Sana, informeront et accompagneront vos collaborateurs dans la conduite d une vie saine et équilibrée. Adhesia: un partenaire qui vous offre un service complet dans votre politique de Bien-être. Adhesia Service externe pour la prévention et la protection au travail asbl Rue du Vieux Marché aux Grains Bruxelles T: F: com

5 publireportage Le Nouveau Travail avec Belgacom Selon une récente étude, pas moins de 6 travailleurs belges sur 10 considèrent le concept de «Nouveau Travail», soit un espace de travail plus flexible mettant l accent sur la collaboration, comme de leur productivité et de la capacité de leur entreprise à surmonter la crise. Grâce à son offre complète d équipement et de services ICT (et autres!) adaptés, Belgacom est le partenaire capable de transformer la théorie en pratique gagnante dans votre organisation. Moins de temps passé dans les transports avec moins de frais, davantage d efficacité, attractivité envers les talents, le «Nouveau Travail» a plus d une corde à son arc. Son panel complet et éprouvé de solutions ICT de même que les bonnes pratiques glanées au fil des projets par les experts de Belgacom lui permettent de garantir de A à Z que vos collaborateurs pourront travailler et communiquer où, quand et avec qui ils le souhaitent. Ces solutions vont des solutions cloud de Belgacom (l infrastructure et les applications sont se trouvent dans le datacenter de Belgacom et mis à disposition du client contre mensualité) à la sécurité en passant par la collaboration (vidéoconférence, applications de collaboration (Office 365), communications unifiées) ou encore l accès à distance. vegarde en ligne, archivage et «shared storage»), des postes de travail (DaaS : virtualisation des desktops) et de la communication unifiée (UCaaS : téléphonie avec MS Lync etc, visioconférence). L environnement utilisé peut être un cloud public et/ou privé, chacun assurant une disponibilité totale des données pour une continuité sans faille des activités. Internet Office&Go Pour un accès permanent des professionnels aux données et outils de communication, depuis leur lieu de travail, leur domicile ou en déplacement, Belgacom a développé «Internet Office&Go», qui comprend «Internet Partout» ainsi qu une série de services «cloud» sécurisés et sur-mesure. Avec «Internet partout», un seul abonnement suffit pour accéder de manière fiable et flexible à Internet via les connexions fixes, sans fil et mobiles (3G) de Belgacom, élargies aux hotspots publics Wi-Fi Fon en Belgique (5 millions dans le monde). En plus de ne plus avoir à se préoccuper ni de la couverture, ni de la connexion, les bénéficiaires d Office&Go peuvent compter sur la disponibilité de leurs données critiques grâce à Becloud Backup, à la protection contre les virus et le spam, et combinable au nom de domaine.be de leur entreprise et à son espace web. Pour plus d information, surfez sur Connecté partout, tout le temps avec un accès à l ensemble de ses données importantes, c est, à coup sûr, un plus pour son travail au quotidien. François Dethier et Renaud Pirotte, Brasserie La Curtius, Liège Continuité des activités dans un nuage sécurisé A travers sa division «Becloud», Belgacom a construit une des offres de cloud computing les plus vastes du marché belge. Les «services» fournis en ligne («aas» : as a service) depuis son «nuage» peuvent non seulement être des logiciels (SaaS : MS Exchange, MS Office 365, MS CRM, etc) et de l infrastructure (IaaS : centre de données et d hébergement) mais encore du stockage (STaaS : capacité de stockage, sau- publirepo_belgacom_vrtrends.indd 1 15/06/12 11:53 Adieu préfinancement! Vous trouvez logique de devoir payer votre énergie avant de la consommer? Chez essent.be : pas de préfinancement. Chaque mois, vous ne payez que ce que vous avez réellement consommé. Appelez Andy, notre B2B sales manager au L énergie comme vous l entendez.

6 6 JUIN 2012 ACTUALITÉ Question : Comment intégrer harmonieusement les réalités du nouveau monde du travail? Réponse : En mettant sur pied un processus d adaptation de toutes les parties en présence. CONSEIL 2 ADAPTEZ VOTRE STYLE DE LEADERSHIP «Il faut être attentif à la personnalité du travailleur» EXPERTISE BRUXELLES Le monde du travail a profondément évolué ces dernières années, suscitant de nouvelles attentes de la part des travailleurs, comme le constate Hilde Helsen, General Manager au sein d une société active dans le domaine du développement de talents : «Les jeunes d aujourd hui s expriment beaucoup plus directement que leurs aînés le faisaient autrefois au sujet de leurs attentes quant à leurs conditions de travail. Le temps où la priorité absolue était mise sur l occupation professionnelle est révolu : l important est désormais de trouver un bon équilibre entre travail et vie privée. La réflexion est également plus poussée sur les à-côtés : on tient compte des durées de déplacements, des embouteillages éventuels sur le chemin du travail, etc. À l opposé, les jeunes d aujourd hui font preuve d une plus grande flexibilité quant aux horaires de travail, certaines activités n étant pas compatibles avec des horaires classiques et plus fixes. On constate par ailleurs que ces nouveaux comportements ont une influence positive sur les travailleurs plus âgés qui ont tendance eux aussi à suivre le mouvement de leurs collègues plus jeunes.» Comment le nouveau monde du travail peut-il répondre à ces attentes? Pour Hilde Helsen, une précision s impose d emblée : «On parle beaucoup du nouveau monde du travail, mais est-il vraiment si nouveau que ça? Ce qui, par contre, est vraiment nouveau, c est un élément essentiel qui n existait pas auparavant : celui de l énorme évolution technologique. Ainsi, un vendeur dispose aujourd hui d innombrables moyens de communication (gsm, pc portable, ipad, etc.) grâce auxquels il peut être accessible n importe où, alors qu autrefois ses outils se limitaient souvent à un fax et des bons de commande. La technologie n est plus limitée, mais il convient alors d être en mesure de gérer une équipe virtuelle qui n est pas présente tous les jours dans un bureau tout comme il faut pouvoir gérer une équipe physique.» Dans un contexte de fl exibilité, la confi ance est un élément essentiel Cet aspect constitue un fameux défi auquel les Ressources Humaines doivent faire face. Comment y parvenir efficacement? Comme l explique H. Helsen, «à partir du moment où, dans le contexte d un environnement de travail flexible, on permet aux gens de travailler où ils veulent et quand ils le veulent, un élément essentiel est celui de la confiance ; la présence physique et le nombre d heures prestées n étant plus contrôlables de la même manière que par le passé. L efficacité d une personne se mesure donc différemment. PROFIL Hilde Helsen Titulaire d un diplôme universitaire d Ingénieur Civil ainsi que d un MBA. Coach certifiée et membre de la Fédération Internationale de Coaching (ICF). Elle témoigne d une expérience de plus de vingt ans comme Manager et Executive. Dans cette optique, il est fondamental que le système d évaluation soit adapté aux nouvelles réalités du monde du travail. Or, il apparaît qu il y a encore des progrès à réaliser en la matière. On constate que régulièrement, les mesures d évaluation ne sont pas en phase avec cette réalité actuelle de flexibilité, ce qui peut faire naître l impression d un manque de confiance envers le collaborateur». Dès lors, que faut-il mettre en œuvre pour remédier à cela? «Tout simplement, conclut Mme Helsen, en étant le plus clair possible au niveau des attentes réciproques : de quoi a-t-on besoin en tant que responsable d équipe? De quoi ai-je besoin en tant que travailleur? Dans cette optique, il faut aussi être attentif à la personnalité du travailleur : selon qu il soit introverti ou extraverti, il n exprimera pas les choses de la même manière. À charge alors de cerner au mieux sa personnalité de manière à ce qu il se sente respecté et compris. On peut aussi se baser sur les témoignages des collaborateurs : ceux-ci, en faisant part de leur propre expérience, peuvent permettre d élaborer de nouvelles procédures plus en phase avec les réalités du terrain. Tout cela n est donc pas une tâche dévolue uniquement au département HR mais qui incombe à chaque membre du personnel de l entreprise.» OLIVIER CLINCKART QUESTIONS & RÉPONSES Avec le nouveau monde du travail, quel style de leadership faut-il adopter, dans ce contexte de mobilité et de flexibilité des employés? Il faut avant tout penser à soigner la communication, d autant plus dans un contexte où on ne voit plus forcément son interlocuteur face-à-face mais où on est amené à communiquer beaucoup par e- mail, par exemple. Ceci étant dit, la notion de dirigeant a énormément évolué. Ainsi, plusieurs en-

7 JUIN CONSEILS POUR MOTIVER SON PERSONNEL ET STIMULER SA PRODUCTIVITÉ Savoir donner l exemple en tant que responsable 1 Diriger une équipe dans un contexte de flexibilité tout en restant tous les jours dans un bureau de 9h à 17h n est pas un bon signal. Montrer qu on peut bouger en fonction des nécessités et adopter un agenda flexible est important ; Être ouvert aux demandes de changement 2 Un travailleur peut éprouver le besoin de changer d environnement, il convient donc de pouvoir rester à l écoute afin d éviter qu une démotivation ne s installe progressivement chez le collaborateur ; Savoir adopter une mentalité positive 3 Ce n est pas parce qu on ne voit pas physiquement son personnel tous les jours qu il ne travaille pas! La notion de confiance prend donc toute sa signification ici. Faire confiance à son équipe est la meilleure manière pour être respecté par celle-ci ; Responsabiliser son personnel 4 Si chaque travailleur a des objectifs précis à remplir, lui laisser une capacité de décision dans un champ d action bien défini lui permet aussi de se sentir valorisé et a un effet très positif sur sa motivation ; quêtes démontrent qu une proportion non négligeable de travailleurs ne ressent pas la nécessité de la présence d un dirigeant pour exercer convenablement leur fonction et que ce dernier n a pas véritablement d influence sur leur fonctionnement quotidien. L organisation interne a donc dû évoluer? Le principe d organisation hiérarchique assez rigide qui constituait la règle autrefois a tendance à devenir aujourd hui de plus en plus une exception. Les travailleurs disposent d une autonomie plus large et ils sont donc de plus en plus amenés à innover par eux-mêmes et à faire preuve d un sens de la décision qui contribue à la richesse et à la diversité de l entreprise. Dans cette optique, comment le management doit-il se repositionner pour être en phase avec cette évolution? De «contrôleur», il est devenu une sorte d «accompagnateur» en déléguant des responsabilités ainsi qu en accordant une marge de manœuvre bien plus importante à son personnel. Il doit donc encourager ce dernier à innover, le stimuler dans ses actions, plutôt que d agir en superviseur seul responsable de la résolution des problèmes éventuels. Ce principe est-il bien intégré aujourd hui? La chose n est pas simple, un bon nombre d entreprises fonctionnant RESSOURCES HUMAINES L intégration du nouveau monde du travail est une mission qui incombe à chaque membre du personnel de l entreprise. PHOTO: SHUTTERSTOCK encore selon des principes devenus obsolètes dans les faits suite aux bouleversements provoqués par l émergence et le développement du nouveau monde du travail. Le défi pour le management est donc de trouver cet équilibre subtil pour adhérer au changement de mentalités et développer harmonieusement cette nouvelle relation entre employés et employeurs. OLIVIER CLINCKART Garder le contact 5 Si la présence physique n est pas permanente, garder le contact de manière régulière est tout de même très important. Il faut conserver le lien avec son équipe et lui communiquer toutes les informations nécessaires pour l exécution correcte des tâches quotidiennes. Ce contact fréquent permet également au travailleur de se sentir encadré et pas laissé seul avec lui-même ; Se donner les moyens 6 S assurer que le personnel dispose des moyens suffisants (programmes informatiques adéquats, etc.) pour atteindre ses objectifs.

8 8 JUIN 2012 APERÇU PROFESSIONNEL Question : Peut-on envisager de nouvelles manières de travailler au bureau? Réponse : Oui, en donnant concrètement plus de liberté et de flexibilité aux collaborateurs. Vers un nouveau monde du travail DEUX NOUVELLES PHILOSOPHIES DE TRAVAIL Microsoft et Swift Microsoft et Swift constituent deux exemples d entreprises où une nouvelle philosophie de travail a pu être mise en place. Anouk van Oordt est architecte d intérieur et experte dans la réalisation des futures manières de travailler au sein des entreprises. Son crédo: le «nouveau monde du travail». Ce qu elle entend par là, c est une philosophie de travail basée sur la liberté, la confiance, l autonomie, qui se traduit notamment par des formes de télétravail : «De manière flexible, les employés ont la liberté de choisir où, quand et comment ils vont exécuter leurs missions. Cette façon de travailler est basée sur des valeurs comme la confiance, non seulement entre collègues mais aussi entre la direction et les travailleurs, et ce de manière réciproque.» Cette approche du management est donc clairement basée sur des objectifs à remplir, et ce de la manière qui convient le mieux à chaque collaborateur. Les changements Pour implémenter ces nouvelles manières de travailler, Anouk van Oordt opère une réflexion globale sur l environnement de l entreprise et aide la direction de celle-ci à effectuer les changements nécessaires : «Il faut tout d abord bien comprendre les attentes de l entreprise, ensuite faire des propositions quant à la manière de travailler et, finalement, agir sur l aménagement des bureaux.» Les propositions qu elle fait ont trait à trois aspects : la culture d entreprise, le comportement des collaborateurs, les outils et l aménagement du bureau proprement dit. Le comportement Anouk van Oordt insiste sur le fait qu «on crée des environnements de travail qui ont une influence sur le comportement des gens. Par exemple, nous créons, au sein des bureaux, des espaces silencieux réservés au travail individuel et des espaces qui stimulent la collaboration et l interaction. En outre, par lieu ou poste de travail, nous définissons une série de recommandations fonctionnelles ; ensuite, en co-création avec les architectes et les designers, nous réalisons le nouvel aménagement du bureau. Notre rôle ensemble est de conseiller le choix des meubles, des couleurs, des lampes et des types de tissus, etc. Ceux-ci ont des influences sur le mental et le bien-être du travailleur. Côté mental, on donne aussi des formations pour que les managers et les collaborateurs s habituent à leur nouvel environnement de travail.» «Le souhait de la culture d entreprise est traduit à 100 % dans le monde physique et virtuel» Le confort De son côté, l aménagement des bureaux se traduit par des changements tant sur les immeubles que sur les outils technologiques et virtuels. Au sein des bureaux, des espaces collaboratifs, de réunions, de concentration, de travail, sont créés : «Chaque collaborateur dans une société exerce différentes activités selon les moments de la journée. Les gens ont besoin d autre chose que d un bureau, d une table et d une chaise. Pour des réunions, des canapés, c est bien par exemple!» La flexibilité Ce qui est neuf dans cette approche du monde du travail, c est l adéquation donnée entre, d une part, la volonté d un département des ressources humaines qui affirme vouloir donner de la liberté et de la flexibilité à ses collaborateurs et, d autre part, la traduction de cette volonté sur le plan matériel. «Le souhait de la culture d entreprise est traduit à 100 % dans le monde physique et virtuel.» Une autre nouveauté, «c est l équilibre entre la liberté de l individu, qui peut décider ce qu il veut pour luimême et où il veut travailler, et la volonté de l individu d appartenir à un groupe, à une communauté, et d avoir ainsi une connexion avec l autre». PHILIPPE VAN LIL 1 Microsoft dispose d un bâtiment de quatre étages, dont un pour recevoir les clients et trois pour accueillir les employés. Pour rendre ces trois derniers plus interactifs, il a été construit, à chaque étage, en lieu et place des anciennes petites cuisines, de véritables cafés très spacieux et ouverts, où les employés peuvent désormais collaborer. Des tables de bistrot, des chaises et des fauteuils y ont été installés. 2 Chez Swift, tout le personnel sera bientôt regroupé dans les trois bâtiments de La Hulpe. Avec ce changement, les employés auront bientôt tous le droit de travailler soit chez eux soit au bureau. La plupart des espaces de La Hulpe seront conçus comme des espaces de collaboration et de rencontres ; il ne s y trouvera presque plus d espaces de bureau individuel proprement dit. En 2013, tous les bureaux auront été réaménagés en co-création avec les architectes d Exode.

9 INSPIRATION CONSEIL 3 CRÉEZ DES ESPACES COLLABORATIFS PRATIQUE Carte de visite JUIN Lorsqu une entreprise montre qu elle investit dans son environnement de travail, l aménagement de ses espaces et une décoration moderne, cela constitue une belle carte de visite. PHOTOS : YVAN GLAVIE Aménagement d espaces de travail : nouvelles tendances En effet, cela traduit la volonté de l entreprise d investir dans son personnel, qui constitue son premier client. Cela démontre aussi une forme de dynamisme. Les entreprises qui procèdent à de tels aménagements sont en général très fières de pouvoir les montrer et les font visiter. Question : Quelles sont les tendances en matière d aménagement d espaces de travail? Réponse : Des espaces plus aérés, plus «fun» et plus fl exibles! Depuis une quinzaine d années, l évolution la plus significative dans l aménagement des espaces de bureaux, ce sont les «open spaces». C est ce que constate Christophe Erkens, directeur d un bureau d architecture spécialisé dans l environnement de travail et la rénovation des bâtiments de bureaux : «Ces espaces ouverts permettent de gagner en surface et d avoir un environnement de travail plus aéré. Dans certaines sociétés, les collaborateurs sont moins présents au bureau. De ce fait, certains postes de travail peuvent être partagés. Le sharing est apparu d abord pour les Christophe Erkens Spécialiste en architecture et rénovation des bâtiments de bureaux profils commerciaux ou des travailleurs aux fonctions itinérantes. Il a ensuite gagné du terrain.» Les évolutions sociologiques L aménagement des espaces de travail donne aujourd hui des environnements plus proches de l Homme. Il y a une volonté de créer une atmosphère, une ambiance, un plaisir d être au travail. «Ceci trouve son origine dans les évolutions sociologiques. Les jeunes de moins de 35 ans ont d autres attentes que leurs aînés. La qualité de l environnement de travail est devenue primordiale. Cela se concrétise par des espaces plus aérés, plus fun, plus flexibles. Un beau salaire et une belle voiture ne suffisent plus pour attirer ou retenir de nouveaux talents dans les entreprises. Dans une entreprise comme Google, où le management atteint la trentaine d années, il y a des espaces de travail où l on peut se concentrer sans être dérangé, des espaces de réunions, des espaces de rencontres comme les cafétérias ou encore des espaces de jeux. Et même l espace de concentration a ici de quoi étonner : ce n est pas une pièce de deux mètres sur trois avec une table, une chaise et une cloison vitrée ; c est une pièce avec une grande lune peinte à la main au milieu d un plateau de travail, lune dans laquelle on entre». Le fonctionnement «Avant de procéder à un quelconque changement dans l environnement de travail d une entreprise, explique Christophe Erkens, il faut avoir une bonne compréhension du fonctionnement de celle-ci. Ensuite, on s intéresse aux différents profils de collaborateurs et d activités. Par exemple, les sociétés d assurances ou les bureaux d avocats ont des besoins de confidentialité importants et, dès lors, doivent disposer de bien plus de bureaux fermés que d espaces ouverts, moins appropriés en l occurrence.» L aménagement Autre élément primordial avant de procéder à des modifications : la direction de l entreprise doit être convaincue du bien-fondé de ce type d aménagement. Mieux : elle doit montrer l exemple. «British Airways a récemment procédé à un réaménagement complet de ses implantations de Londres. Question de montrer le bon exemple, plus aucun top manager n y a désormais son propre bureau et sa propre bureautique. Chacun vient avec son propre ordinateur portable. Ces managers partagent les mêmes espaces que leurs collaborateurs, dont ceux pour déjeuner. C est en soi aussi une nouvelle approche du management.» Urbanisme local Le design, la décoration, le choix de lumière, etc., sont autant d éléments qui ont un impact sur la productivité, la concentration et la créativité des travailleurs. Travailler à la fois avec des architectes et des architectes d intérieur permet de s attacher à la fois à l esthétique, à l ergonomie, à la fonctionnalité et à la technique. «Aujourd hui, on parle d urbanisme local pour désigner le fait qu un bureau est une petite ville, avec des espaces où se produisent une série d événements : des espaces de la circulation, de travail, de rencontres, de repos, de repas, etc.» PHILIPPE VAN LIL Google Une entreprise comme Google a très bien compris l importance de tout cela. Elle a poussé la chose jusqu à contacter, dans chaque pays où elle est présente, des architectes et des architectes d intérieur locaux. Ceux-ci ont reçu carte blanche pour donner une couleur locale à leurs bureaux. Ainsi, en Belgique, la personnalisation des locaux a donné lieu à une série de petits clins d œil liés à notre culture. On y retrouve de la bande dessinée, avec Tintin et les Schtroumpfs, ou encore des références à Magritte. Le même effet Les efforts apportés dans le côté créatif et dans le choix de la décoration et du mobilier provoquent généralement le même effet : les gens qui visitent cette entreprise se disent «J aimerais beaucoup venir travailler ici!». CQFD! PHILIPPE VAN LIL EXODE ARCHITECTURE Creating inspirational workplaces Chaussée de Bruxelles 22, 1310 La Hulpe - Belgium T: +32 (0)

10 10 JUIN 2012 ACTUALITÉ BUREAUX Un système de ventilation et des filtres complémentaires assurent un air ambiant plus sain. PHOTO: YVAN CLAVIE CONSEIL 4 CONSERVEZ UN LIEU DE TRAVAIL SAIN ASTUCES POUR ÉVITER LES PARTICULES FINES SUR LE LIEU DE TRAVAIL Particules fines : des risques sous-estimés sur le lieu de travail «Une bonne mesure de prévention n est pas uniquement tournée vers les risques spécifiques, mais est également basée sur une analyse coût-efficacité», estime Steven Verpaele. «Ainsi, une mesure relativement bon marché, comme des masques anti-poussières pour certains employés, peut apparaître tout aussi efficace que l installation d un système d aspiration onéreux. Par ailleurs, un certain nombre d actions basiques peut déjà faire considérablement diminuer la concentration de particules fines sur le lieu de travail.» Question : Quels sont les risques sanitaires engendrés par la présence de particules fi nes sur le lieu de travail? Réponse : Des concentrations trop élevées de celles-ci sont dangereuses pour la santé des travailleurs. La mesure précise des particules fi nes dans l air permet d évaluer ce risque avec exactitude. EXPERTISE Ces dernières années, nous recevons de plus en plus fréquemment le message que l indice de particules fines dans l air de notre pays a été dépassé. Il s agit alors de l indice relatif à la qualité de l air en général. Étant donné que ces particules constituent un risque pour notre santé, il est important de garder un œil sur leur concentration. «Cela vaut également sur le lieu de travail, où les risques engendrés par la présence de particules fines sont souvent sous-estimés», déclare Steven Verpaele, conseiller en prévention pour l hygiène au travail chez Adhesia. «Nous parlons ici précisément de particules fines impossibles à percevoir à l œil nu. Seul un appareillage de mesure précis vous permet de déterminer la fraction exacte de particules et d en estimer les risques avec exactitude.» Risques pour la santé Le fait qu une concentration trop élevée de particules fines implique des risques pour la santé ne présente aucun doute. «Les risques précis varient en fonction de la taille des particules, des propriétés de surface et de la composition élémentaire spécifique de la fraction de particules», explique Steven Verpaele. «Des effets très fréquents sont les troubles respiratoires. La MOPC maladie pulmonaire obstructive chronique et la silicose ou pneumoconiose sont souvent la conséquence d une exposition à de fortes concentrations de fines particules dans l environnement de travail. Des particules comme du quartz, du cadmium et du cobalt représentent encore des risques spécifiques. Ainsi, un lien a par exemple été démontré entre l inhalation de particules de certains composés de cadmium et le risque de développer un cancer des poumons. Pour évaluer correctement ces risques et y associer les mesures adéquates, vous devez en tant qu employeur faire exécuter une IER ( identification et évaluation des risques) détaillée par un spécialiste.» «Dans un environnement de bureaux aussi, les particules fi nes peuvent être à l origine de problèmes de santé» Steven Verpaele Conseiller en prévention pour l hygiène au travail chez Adhesia Dans les bureaux également «Les fines particules constituent surtout un risque dans l industrie», déclare Steven Verpaele, «mais nous constatons également des problèmes dans des secteurs où l on s y attend moins. Ainsi, un trouble peut par exemple surgir dans un environnement de travail où l on n entre pas au sens strict en contact avec des substances chimiques, un environnement de bureau par exemple». «Lorsqu on constate soudain des plaintes en rapport avec la respiration, on recherche donc également si la présence de particules fines peut en être la cause éventuelle», ajoute Steven Verpaele. «Cette poussière provient alors généralement d un environnement plus étendu, par exemple si l entreprise est située le long d une voie d accès fort fréquentée, ou même à proximité d un bois. Dans ce dernier cas, il peut s agir de traces microbiologiques qui engendrent des réactions allergiques chez certaines personnes.» Nouveau système de mesure Dans un environnement de travail, lorsque surviennent des problèmes éventuellement liés à des concentrations trop élevées de particules fines, la composition et la concentration des particules ne peuvent être déterminées qu à l aide d une mesure précise des particules. Un service externe de prévention dispose en ce sens du savoir-faire et d appareils de mesure précis en interne. «Sur la base de notre expérience et notre expertise, nous avons nous-mêmes développé notre propre appareil», explique Steven Verpaele. «Je proviens personnellement du monde des labos, et il m a fallu environ un an pour développer un instrument par le biais d essais et erreurs permettant de comparer entre eux différents échantillons sur un même poste de travail. L avantage ici est que vos résultats de mesures exécutées précédemment peuvent être comparés avec de nouvelles données. Si vous voulez identifier et évaluer correctement des risques pour la santé, c est absolument nécessaire, car une mesure ne constitue jamais qu un instantané. Par conséquent, si vous voulez tirer les bonnes conclusions, vous devez réaliser plusieurs mesures comparatives pour ensuite pouvoir y associer les mesures adéquates.» MOÏRA LENS Nettoyage En maintenant l environnement de travail propre et en 1 ordre, vous évitez déjà que trop de particules fines ne se retrouvent dans l air. Aspirer régulièrement et nettoyer la pièce à l eau permettent de garder la concentration de poussières sous contrôle. Système d aspiration ou d eau lors de travaux de polissage Dans le secteur de la construction ou dans un environne- 2 ment de production où des matériaux sont régulièrement polis, il est possible d éliminer rapidement et efficacement une grande partie de la poussière avec un système d aspiration ou avec de l eau. Système de ventilation équipé de bons filtres Dans des environnements de 3 bureaux où l air intérieur est régulé par un système de ventilation, des filtres complémentaires peuvent être prévus pour assurer un air ambiant plus sain. MOÏRA LENS

11 INSPIRATION Les centres d affaires : une alternative gagnante Question : Comment débuter ou développer une activité tout en bénéfi ciant de facilités administratives et logistiques? Réponse : Grâce aux centres d affaires, qui peuvent apporter de nombreuses solutions professionnelles adéquates. Créé à la fin des années 70 en Australie par A.G. Moufarrige, le concept des centres d affaires ou business centers n a cessé de prendre de l ampleur. Comme l explique Victoria Roels, Personal Assistant dans un business center de Bruxelles, «ces espaces de bureau équipés et meublés permettent à des utilisateurs de bureaux de disposer de tout l aménagement dont ils ont besoin, en général sur du court ou moyen terme». CENTRES D AFFAIRES. Les bureaux virtuels peuvent représenter une énorme plusvalue pour une start-up. PHOTO: PRIVÉ Une solution rentable Si cette solution présente de nombreux aspects pratiques pour bon nombre de PME et de start-up, voire même pour des multinationales ayant besoin temporairement d un bureau dans tel ou tel coin du monde, ne faut-il pas craindre que le contexte économique actuel ne rendent certains clients potentiels réticents à l idée de s engager financièrement dans cette alternative? «Nous rencontrons en effet cette appréhension, confirme V. Roels. Certains estiment, de prime abord, que le budget requis est trop élevé. Il convient donc de les rassurer à ce niveau-là, en leur démontrant que cette solution reste au final bien plus rentable que s ils devaient louer ou acheter un espace eux-mêmes, sans l aide externe que représente un business center.» TROUVEZ DES CENTRES D AFFAIRES EN WALLONIE ET À BRUXELLES Le site de l Union Wallonne des Entreprises offre une base de données des centres d affaires et permet aussi d ajouter un business center à ce registre : Pour Bruxelles, le site de la SDRB propose également une liste d adresses utiles : priv.asp Des bureaux virtuels D autre part, parmi les atouts qu un business center peut offrir à ses clients, le principe des bureaux virtuels représente une alternative particulièrement intéressante : «Un bureau virtuel offre exactement les mêmes avantages qu un bureau traditionnel, mais sans que votre présence ou même un espace de travail ne soient requis. En effet, ce système peut permettre d obtenir, entre autres choses, une adresse prestigieuse dans un quartier d affaires pour y recevoir du courrier, un staff de secrétaire, un système de communication permettant au client d avoir un numéro de téléphone, une réceptionniste qui répond et transmet les messages, une boîte vocale qui prend les messages après les heures de bureau, etc. Ces éléments peuvent représenter une énorme plus-value pour CONSEIL 5 RECOUREZ AUX SERVICES DES BUSINESS CENTERS une start-up, par exemple, qui peut ainsi se retrouver à moindre coût avec des moyens considérables à sa disposition.» Les centres d affaires Avec de tels atouts, peut-on dire que le domaine des centres d affaires est promis à un bel avenir? Victoria Roels le confirme, mais il convient néanmoins de tenir compte des réalités bien spécifiques du marché belge : «C est un domaine en progression un peu partout, mais ici en Belgique on constate encore une trop grande prudence en la matière face à un phénomène encore relativement récent. Parallèlement, et pour donner une idée des différences de mentalité d un pays à un autre, 30 % du marché des bureaux virtuels se trouve localisé en Angleterre. Dans le même ordre d idée, lorsque des clients américains sont à la recherche d un business center, tout se règle par internet, sans même qu ils se déplacent. La chose est bien moins évidente chez nous. Il y a dès lors un travail interne indispensable pour mettre les gens en confiance, en les invitant par exemple à venir vérifier sur place la qualité des services dont ils peuvent disposer. De cette manière, les centres d affaires pourront s intégrer de façon de plus en plus concrète dans ce nouveau monde du travail qui est le nôtre.» OLIVIER CLINCKART JUIN TROUVER LE MOBILIER IDÉAL Comment bien choisir son mobilier de bureau? Plusieurs critères peuvent être pris en compte : L ergonomie : dans l idéal, le 1 mobilier de bureau doit être adapté à la fonction et à la morphologie de l utilisateur. Les plans de travail des bureaux ne seront pas forcément de la même superficie selon le département dans lequel on travaille. De même, les chaises, fauteuils et autres sièges devront offrir un confort d utilisation primordial à ceux qui en auront l usage. Le design : travailler dans un 2 décor agréable est un atout à ne pas négliger, d autant plus que le mobilier design existe aujourd hui à des prix raisonnables qui n exigent plus d y consacrer un gros budget. Et cela peut également contribuer à donner à vos visiteurs une perception positive de votre entreprise. L évolutivité : vous serez 3 peut-être amené à modifier l emplacement de votre mobilier (déménagement, nouvelle configuration, ). Un bureau adaptable dans différentes positions est une solution pratique pour l avenir. L implantation : une fois le 4 mobilier choisi, encore faut-il penser à comment l intégrer harmonieusement dans le local de travail concerné. Etablir un plan avec les différentes possibilités permet d accroître la fonctionnalité des lieux. Concepteur et fabricant de mobilier de bureau contemporain LIÈGE-Belgium / +32 (0) / > 1170 BRUSSELS-Belgium / +32 (0) / > 2000 ANTWERPEN-Belgium / +32 (0) / > 1724 LUXEMBOURG / /

12 LEE HECHT HARRISON Career Transition Change Management Global Talent Development Solutions Leadership Development Carreer Development

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique?

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? WHITE PAPER Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? Le «cloud voice» : l avenir de la communication Introduction Il fut un temps où, par définition, les entreprises

Plus en détail

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité pays : Belgique secteur : secteur public profil L entrepreneuriat international joue un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique?

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? WHITE PAPER Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? Le «cloud voice» : l avenir de la communication Introduction Il fut un temps où, par définition, les entreprises

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us

Sommaire. A la une...2-3. Témoignage client...4. Prochain rendez-vous...6. Syselcom : l actu...7. Contact Us Sommaire A la une...2-3 ¾ L évolution du Cloud Computing et ses défis Témoignage client...4 ¾ OneSolutions SA Les événements SyselCloud...5 ¾ RoadShow SolvAxis - SyselCloud Prochain rendez-vous...6 ¾ SyselCloud

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible

Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible Enquête internationale 2013 sur le Travail Flexible En octobre 2013, BakkerElkhuizen a mené une enquête en ligne parmi les professionnels RH en Allemagne, en Angleterre, en Belgique et aux Pays-Bas portant

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

le personnel sur les avantages d un tel système était également crucial à la réussite du projet.

le personnel sur les avantages d un tel système était également crucial à la réussite du projet. Success Story Grâce à la solution OpenScape Contact Center d Unify, le CHU de Liège a réduit le temps d attente de 80% des appels de prise de rendezvous des patients à moins de 30 secondes. Le Centre Hospitalier

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE

SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE SPÉCIAL TPE ET PME SUJET #1 STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE SON STANDARD TÉLÉPHONIQUE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CHANGER OU DE METTRE EN PLACE

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse

L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme. 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse L entreprise idéale de demain Entre idéalisme et pragmatisme 23 avril 2013 Hédiard Madeleine Petit-déjeuner Presse Méthodologie Etude réalisée du 11 mars au 7 avril 2013, au travers d un sondage en ligne.

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc

Dossier de presse. La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Dossier de presse La Cantine Numérique de Saint-Brieuc Sommaire Préambule Attentes et besoins du territoire La Cantine Numérique de Saint Brieuc by Kreizenn Dafar Un espace physique 3 AXES FONDAMENTAUX

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Chaque réseau doit être géré.

Chaque réseau doit être géré. SYSTIMAX Solutions imvisiontm. Gestion d infrastructure simplifiée. Chaque réseau doit être géré. La question est de savoir COMMENT? La vision : La réussite des entreprises passe par des réseaux mieux

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

LA SOLUTION WEB POUR VOTRE COMPAGNIE

LA SOLUTION WEB POUR VOTRE COMPAGNIE LA SOLUTION WEB POUR VOTRE COMPAGNIE 2point0media ET VOUS Grandissons ensemble 2point0media est un chef de file dans le développement des entreprises sur le Web (les médias 2.0). Fort de son expertise

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE Tout savoir sur les avantages de la téléphonie du 21 e siècle et comment votre entreprise saura en profiter. I N T R O D U C T I O N MOINS CHER PLUS CONFORTABLE

Plus en détail

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain?

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? La 11ème conférence annuelle de l'aca a été un succès grâce à l'implication de tous les intervenants: merci à tous! Cette année,

Plus en détail

«ad4max FAQ» 2014 Page 1. FAQ ad4max GEO. publicitas.ch. publicitas.ch/ad4maxgeo

«ad4max FAQ» 2014 Page 1. FAQ ad4max GEO. publicitas.ch. publicitas.ch/ad4maxgeo «ad4max FAQ» 2014 Page 1 FAQ ad4max GEO publicitas.ch publicitas.ch/ad4maxgeo «ad4max FAQ» 2014 Page 2 Conditions de commande Quel est le budget judicieux pour mon entreprise? Cela dépend de plusieurs

Plus en détail

1. Notre société. Présentation de notre société. Nos activités. 1.2.1. Les solutions informatiques. - Audit et Conseil :

1. Notre société. Présentation de notre société. Nos activités. 1.2.1. Les solutions informatiques. - Audit et Conseil : 1. Notre société Présentation de notre société PEXYS, dont le siège social est basé à Thyez en Haute-Savoie, fait partie de PEXYSGROUP présent à Genève et Monaco. La société a été fondée en 2006 par Laurent

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion

Vos bureaux à Annecy. Onyx. DURET Promotion Vos bureaux à Annecy Onyx L A D I F F É R E N C E DURET Promotion Onyx Un projet différent et innovant La notion de bureau a changé, et l ONYX est le plus pur résultat de cette évolution. Le design du

Plus en détail

Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware

Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware Microsoft lance Windows 8 en Belgique et au Luxembourg - nouvel OS, nouvelles applications et un large choix d outils hardware Zaventem, le 25 octobre 2012 Aujourd hui, Microsoft a annoncé la disponibilité

Plus en détail

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés

Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés COMMUNIQUE DE PRESSE Les lieux de travail d hier, d aujourd hui et de demain, vus par les salariés Sondage Harris Interactive pour Gecina Enquête réalisée en ligne du 5 au 11 mai 2011. Echantillon représentatif

Plus en détail

GARDER LA TÊTE SUR LES ÉPAULES EN ADOPTANT LE CLOUD ET LE MOBILE

GARDER LA TÊTE SUR LES ÉPAULES EN ADOPTANT LE CLOUD ET LE MOBILE GARDER LA TÊTE SUR LES ÉPAULES EN ADOPTANT LE CLOUD ET LE MOBILE On a beaucoup parlé de révolutions technologiques qui bouleversent l informatique. La migration vers le Cloud, le développement de la force

Plus en détail

Services de Mundo-B pour les associations sans personnel permanent

Services de Mundo-B pour les associations sans personnel permanent Services de Mundo-B pour les associations sans personnel permanent Votre association a certainement, depuis le début du projet en 2006, participé ou été informée de création de la Maison du Développement

Plus en détail

L évolution vers la virtualisation

L évolution vers la virtualisation L évolution vers la virtualisation Dépassez vos attentes en matière de solutions TI. L évolution vers la virtualisation En 2009, la majorité des entreprises québécoises ne s interrogent plus sur la pertinence

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL DES MANAGERS ET DES DIRIGEANTS des démarches de croissance, d adaptation continue et de créativité dans des environnements et des marchés en mutation DIRIGEANTS ET MANAGERS EN

Plus en détail

Choisir son logiciel de caisse

Choisir son logiciel de caisse GUIDE PRATIQUE Choisir son logiciel de caisse Qu est-ce qu un logiciel de caisse? Un logiciel de caisse, aussi appelé caisse enregistreuse ou caisse tactile est un programme informatique qui vous permet

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Case story Unitt Otys À propos d OTYS Software

Case story Unitt Otys À propos d OTYS Software Case story Unitt Otys À propos d OTYS Software Le prestataire de services néerlandais OTYS propose aux employeurs une solution globale pour rechercher et attirer des candidats de manière plus efficace,

Plus en détail

New ways of working: Paradoxes et enjeux

New ways of working: Paradoxes et enjeux New ways of working: Paradoxes et enjeux PROF. DR. LAURENT TASKIN U N I V E R S I T É C AT H O L I Q U E D E L O U VA I N, L O U VA I N S C H O O L O F M A N A G E M E N T C I R T E S C E N T R E I N T

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Comprendre le coût total de possession (CTP)

Comprendre le coût total de possession (CTP) Comprendre le coût total de possession (CTP) Bien comprendre le coût total de possession (CTP) du CRM avant la prise de décision Pourquoi vérifier le CTP lors de l achat d un logiciel de CRM? Une préférence

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES

FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES FILIÈRE SCIENCES SOCIALES, COMMERCE ET ADMINISTRATION & FILIÈRE SCIENCES NATURELLES Diplômes de la filière Sciences sociales, Commerce et Administration Diplômes professionnels de base Diplôme de base

Plus en détail

Les avantages extralégaux continuent de convaincre

Les avantages extralégaux continuent de convaincre Les avantages extralégaux continuent de convaincre Outre la compensation par le biais de la rémunération, le package salarial comprend d autres indemnités sous la forme d avantages extralégaux. Ces avantages

Plus en détail

Programme de formations 2012-S1

Programme de formations 2012-S1 Programme de formations 2012-S1 WAGA4 sprl / bvba Avenue Victor Hugo 7 B-1420 Braine-l Alleud Belgium Tél. : +32 2 888 72 78 Fax : +32 2 888 72 79 contact@waga4.com - www.waga4.com BNP Paribas Fortis 001-6252703-62

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL

RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL RESULTATS DE L ENQUETE DE LA FGTB SUR LE BIEN-ETRE AU TRAVAIL La FGTB a mené une enquête auprès de 4947 personnes (réponses valides) entre le 10 mars et le 3 avril sur la base d un questionnaire établi

Plus en détail

100% Swiss Cloud Computing

100% Swiss Cloud Computing 100% Swiss Cloud Computing Simplifiez votre IT, augmentez sa puissance, sa flexibilité, sa sécurité et maîtrisez les coûts Avec le Cloud, vous disposez d un espace d hébergement dédié, dissocié de votre

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE ORMIT 412 Avenue de Tervueren 1150 Bruxelles Telefoon: 02/533 98 90 Site Web: www.ormit.be E-mail: info@ormit.be Faits et chiffres Secteur: Prestations de services Chiffre d affaires annuel (national):

Plus en détail

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr Numérique Architecte Informatique et Bureautique des Entreprises www.allinclouded.fr www.flexsi.fr NOS DOMAINES D EXPERTISE Informatique - Bureautique - Audiovisuel - Consommables et accessoires Financement

Plus en détail

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr

Architecte. Informatique. Numérique. et Bureautique des Entreprises. www.allinclouded.fr www.flexsi.fr Numérique Architecte Informatique et Bureautique des Entreprises www.allinclouded.fr www.flexsi.fr ID NOS DOMAINES D EXPERTISE Informatique - Bureautique - Audiovisuel - Consommables et accessoires Financement

Plus en détail

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache

Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades. Christine Harache Comment l'assistante peut jouer son rôle au sein d'entreprises de plus en plus nomades Christine Harache 2 Vous avez dit nomadisme? Quel rôle pour l assistante? Bien utiliser les outils de la communication

Plus en détail

White Paper Managed IT Services

White Paper Managed IT Services White Paper Managed IT Services MANAGED IT SERVICES 1. Executive Summary Dans l économie mondiale exigeante d aujourd hui, les entreprises se consacrent de plus en plus à leurs activités principales. Elles

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Win IP Voice : notre solution de téléphonie fixe innovante

Win IP Voice : notre solution de téléphonie fixe innovante Newsletter 2009/4 Editorial Cap sur 2010 L année 2009 se termine à peine que, déjà, Win et l ensemble de ses collaborateurs sont tournés vers le futur. Notre objectif pour 2010? Innover, encore et toujours,

Plus en détail

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique

Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Communiqué de presse Baromètre 2015 Havas Voyages / Intel* Travailler et voyager à l ère de la transformation numérique Havas Voyages et Intel collaborent pour comprendre et adresser les nouvelles attentes

Plus en détail

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION Fiche de lecture : MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION I. PRESENTATION GENERALE «Management situationnel Vers l autonomie et la responsabilisation» (nouvelle édition enrichie),

Plus en détail

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Aperçu : Permettre l agilité du data-center La flexibilité métier est votre objectif primordial Dans le monde d aujourd hui, les clients attendent

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE SERVICES INFORMATIQUES POUR PME TÉLÉPHONIE IP ET RÉSEAUTIQUE DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE www.connextek.ca 9060, boul. Parkway, Anjou (Québec) H1J1N5 514.907.2000 // 1.800.797.0596 Notre but

Plus en détail

de travail enrichissante

de travail enrichissante Dow Corning et Vous Belgium Une expérience de travail enrichissante Une entreprise qui vous écoute, dans laquelle votre avis compte et dans laquelle vous jouez un rôle important Une entreprise qui prend

Plus en détail

8 bonnes raisons d utiliser un CRM pour une PME

8 bonnes raisons d utiliser un CRM pour une PME 8 bonnes raisons d utiliser un CRM pour une PME Résumé Analytique : En tant que PME, l utilisation d une solution CRM présente de multiples avantages. En premier lieu, elle vous permettra d accroître votre

Plus en détail

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table cgi.com 2 Grâce à notre modèle Mondial de presentation des services, nos clients bénéficient d un accès immédiat aux ressources

Plus en détail

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014

Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance. Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 Appareils technologiques en milieu de travail : 4 e séance Réunion du Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le 16 avril 2014 1 Ordre du jour HEURE SUJETS PRÉSENTATEURS 9 h à 9 h 10 Mot

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

Les entreprises françaises et le coworking

Les entreprises françaises et le coworking Les entreprises françaises et le coworking Perceptions, pratiques et attentes Novembre 2011 A la demande de Mobilitis, l institut Opinionway a mené une étude sur la perception, les pratiques et les perspectives

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée

Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Avantage d'une migration vers une solution EDI externalisée Description Problématique Infrastructure Ressources Logiciel Maintenance Conclusion Avantages d une migration vers une solution EDI externalisée

Plus en détail

Solutions collaboratives, vidéo et développement durable Ce qu en pensent les décideurs IT. Aastra Handbooks

Solutions collaboratives, vidéo et développement durable Ce qu en pensent les décideurs IT. Aastra Handbooks Solutions collaboratives, vidéo et développement durable Ce qu en pensent les décideurs IT Aastra Handbooks Sommaire Introduction 3 Contexte 4 Méthodologie 5 Résultats de l étude 6 Conclusion 17 Glossaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

«Virtualisation, mobilité, au sein du bâtiment intelligent»

«Virtualisation, mobilité, au sein du bâtiment intelligent» «Virtualisation, mobilité, communication au sein du bâtiment intelligent» Jean-Denis Garo, Directeur Communication & Marketing Support Aastra jgaro@aastra.com - http://fr.twitter.com/jeandenisg Introduction

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Les offres exclusives Belgacom ICT Agent

Les offres exclusives Belgacom ICT Agent Les offres exclusives Belgacom ICT Agent 799 Processeur Intel Core I3-330M Windows 7 Pro 3G intégré Offre promotionnelle Mobile Internet : 1,5 GB de connexion à Mobile Internet gratuit! À l achat de ce

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

Liberez votre potentiel COURS PROGRAMME 2014

Liberez votre potentiel COURS PROGRAMME 2014 Liberez votre potentiel R COURS PROGRAMME 2014 Table des matières À propos de Evolia Training Page 1 A propos de nos services Page 2 Témoignages Page 3 Biométrie Consultance et Formation en Biométrie Page

Plus en détail

Plan de Management Direction générale Institutions et Population 2013-2019 ISABELLE MAZZARA DIRECTRICE GENERALE INSTITUTIONS ET POPULATION

Plan de Management Direction générale Institutions et Population 2013-2019 ISABELLE MAZZARA DIRECTRICE GENERALE INSTITUTIONS ET POPULATION Plan de Management Direction générale Institutions et Population 2013-2019 ISABELLE MAZZARA DIRECTRICE GENERALE INSTITUTIONS ET POPULATION TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES... 2 1. Situation de la

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail