RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

2 EAU POTABLE 2014 VOTRE COMMISSION LOCALE La Commission Locale en charge de votre système de distribution d eau établit les programmes d investissement, définit la politique tarifaire, pilote le suivi du fonctionnement des installations du périmètre et veille à l amélioration continue des résultats obtenus aux bénéfices des usagers. Les élus qui siègent à la Commission Locale, suite aux élections municipales de 2014, sont les relais des communes et usagers pour la coordination des projets locaux d urbanisme et de voirie avec ceux concernant les équipements d eau potable, mais aussi pour exprimer les attentes locales et partager l information. Le présent rapport annuel rend compte de manière synthétique des principaux résultats financiers et techniques et des performances du système pour l année Pour toute question, un espace dédié à vos questions reste disponible : #!& LES GROS CONSOMMATEURS VOS USAGERS VOS VOLUMES Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 1

3 EAU POTABLE 2014 LA QUALITÉ DE VOTRE EAU CHIFFRES CLÉS "'9:;<.07=8:;2"& 9-<.07=52"& $'()'* $+!,'- -! $.///00(10$$ CONTROLE REGLEMENTAIRE (ARS) 1( -) $, -) 56 6 % 6 7 $, -)( 1($,4) $,$,4) $,$,4)( 8 % 5 Eau de très bonne qualité microbiologique, très faiblement nitratée. L'eau des sources de la commune de Lièpvre est très douce ; contrairement à celle en provenance du périmètre Ill au Vignoble qui est plutôt dure. Aucun pesticide n'a été détecté. Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 2

4 EAU POTABLE 2014 VOS DONNÉES FINANCIÈRES PRIX DE VOTRE EAU +4($1'$.!"#!$ %&#'(#$$ )#'*+*'&, (1.-./0 '.-./$1 $.-./"#!$1 1# *-#?$.-.2"#!$1 Prix de l'eau pour 120 m 3 0,11 0,359 0,052 Redevance Eau Potable Redevance prélèvement Redevance pollution domestique 1,50 TVA 5,5% Affectation pour 100 de recettes Dépenses d'exploitation 48% Remboursement de la dette 52% Autofinancement 0% Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 3

5 EAU POTABLE 2014 '& )!(+' '&( "'1 4 4 B B B 1'$,('' $ Périmètre ayant nouvellement intégré le SDEA, présentant un tarif dans la moyenne du territoire Alsace Centrale et une absence de dette. $'(*$+'( '-'#4$.///0440( factures émises dans l'année *%6 *C56 *7D6 B %5B B 1$ * * * Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 4

6 EAU POTABLE 2014 VOTRE PATRIMOINE " 1 F,.C6?$F$.8CF 1 F$ " &)*()#&3 4?.C,.* F ''$. '& )!("+#$ '& &-$1 '$ 9E< &'$9E< VOTRE RÉSEAU D EAU POTABLE 0 $ 7 4 9$G ( 32,1 G 5 D6 La distinction entre les volumes gros consommateurs et usagers n est représentée que pour 2014 (données fusionnées en 2012 et 2013). Une partie de la baisse du volume facturé s explique par la fermeture des Boucheries du Val d Argent. Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 5

7 EAU POTABLE ''* INTERRUPTIONS DE SERVICE ET RUPTURES '& )!("+#$ '& 1$$-9E< 1$1 $ 1 '&'* *" )#'%'903$,%:, H 6 Rendement en % 5''* APPAREIL DE DEFENSE CONTRE L'INCENDIE (poteaux et hydrants) 80 appareils 0 réparations sur les poteaux d incendie 1 remplacements '&'* (;#!$('#'&#$")*( %$ 0<$0=,%:, C*CC RENDEMENT ET ILP(*) DES RESEAUX 10, , , Rendement du réseau de distribution Indice linéaire de pertes en réseau Indice linéaire de pertes en réseau en m 3 /km/j PARC DE COMPTEURS 690 nombre total de compteurs 69 compteurs remplacés, soit 10% du parc 19 % de compteurs radio-relevés Bien qu'en légère amélioration, le rendement du réseau reste peu satisfaisant (69%). Il n'est que d'un point supérieur au rendement cible (68%) défini par la réglementation dont le non-respect a imposé les années passées la mise en place d'un plan d'action. Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 6

8 EAU POTABLE 2014 LES INVESTISSEMENTS SUR VOS RÉSEAUX ET OUVRAGES INTERVENTIONS PRINCIPALES SUR RESEAUX ET OUVRAGES Remplacement de la conduite des sources entre la bâche du Frarupt et le réservoir de l'estary. Installation d'un surpresseur dans la chambre de manœuvre du réservoir de l'estary et extension du réseau d'eau potable depuis le réservoir jusqu'à la bâche du Frarupt pour pérenniser l'alimentation en eau des habitations du lieu-dit Frarupt. La campagne de remplacement des compteurs ayant été réalisée en fin d'année 2014, l'impact financier de ces travaux sera reporté sur l'année budgétaire Le SDEA a effectué l'entretien des unités de désinfection, le lavage des réservoirs et 4 interventions de dépannage. Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 7

9 EAU POTABLE 2014 VOTRE ACTUALITÉ ZOOM SUR Une étude diagnostic des installations de production et de distribution a été réalisée par le SDEA en Celleci a permis de prioriser les travaux de mise à niveau des ouvrages (captages de sources, station-relais, réservoirs) et de la qualité bactériologique de l'eau. Le rendement du réseau (69 %) est en légère progression mais reste nettement en deca de la moyenne départementale. Les indicateurs patrimoniaux sont cependant à un bon niveau (âge moyen du réseau = 29 ans) soutenus par une politique de renouvellement régulier des conduites. Un diagnostic patrimonial du réseau pourra être proposé à terme, pour compléter l'étude effectuée sur les ressources et apporter une aide à l'optimisation et la priorisation des futurs travaux. ILLUSTRATION DES INSTALLATIONS OU TRAVAUX $" & $ ') &#'! ) ( (#! & ( ') 9&? Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau ) *( ;# () A - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 8

10 EAU POTABLE 2014! " ((! '( &? $9 $ 'B!; Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable! *( ;# () A - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 9

11 EAU POTABLE 2014!! " Eau du robinet, eau minérale ou eau de source, il n y a aucune différence pour votre santé. Seul le goût peut varier et surtout le prix! L eau du robinet est aussi bonne que l eau en bouteille et nettement moins chère. Préférer l eau du robinet, c est choisir un produit sûr. Mais c est également faire un geste supplémentaire pour la planète en économisant des matières premières non renouvelables, en diminuant les impacts liés aux transports, en réduisant la production de déchets... #$% &' $ ' A la maison comme au jardin, il est facile d ajuster vos habitudes pour réaliser des économies bénéfiques pour l environnement et pour votre budget. Voici quelques astuces : ( ))( *+ Préférez les programmes courts ou économiques, c est 40 % d économie. Réalisez un lavage machine pleine plutôt que deux lavages à demi charge. N utilisez le cycle de prélavage que lorsque le contenu est très sale. ( ((, Préférez une douche à un bain (70 litres en moyenne contre 175 litres utilisés). Fermez le robinet lorsqu il n est pas utile de faire couler l eau (pendant la toilette, savonnage, rasage...). ( Fermez l évier ou utiliser une bassine pour ne pas laisser couler l eau inutilement lors du rinçage des légumes ou de la vaisselle. Utiliser l eau de lavage des légumes pour arroser les plantes d intérieur. (- Pensez à utiliser l eau de pluie collectée dans une citerne ou un bidon pour arroser vos plantes. Arrosez le matin ou le soir pour limiter l évaporation et préférez le système du goutte à goutte, au jet. N arrosez pas votre pelouse lorsqu elle devient jaune, aux premières pluies elle redeviendra verte. Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 10

12 EAU POTABLE 2014 GLOSSAIRE LISTE DES ABRÉVIATIONS ET DÉFINITIONS EP : # AERM : -'#4ARS :--! PI : &-PPI :&- UDI : 2 ILP : &$ DEFINITION DES INDICATEURS DE PERFORMANCE.$.///00(0( C2!(;&!$ "#!$ 1,$ 7 *- '#?$0 C!*)'&)#' ))#$$='$- 9$(( '1$$'1$<0 C '& &#'' (( '& ) 4()#' " )$#' ( *(!! "#) 9 & $ $)-19 $*-$I<0?($$.$.///00(0( $70 C!$#A''#!;$')(*(!,%-1 $$$=- C'&'* (;#!$('#'&#$")*(!'$9,$$<$$$ G C#!$(!)#(*('#'&#$")*(?'$$-$1$-*'$ $$*,-*8 C'& ; '&$') "#)&)#' ((#!&'!&96<'$ $ $- '0? ( $ $. $.///00(0( $D07 C!#&&!'&(')!")#'((;&'#'"#4 $$*( $'9$* I< '$$ ='*$ 0 C'&'* *" )#' $,'*$$G 0 C'&'* ")(,F$$$='1$0 Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 11

13 EAU POTABLE 2014 ANNEXE SYNTHÈSE DES ACHATS ET VENTES D EAU C!,' )$* $$$$$(0 Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité du Service Public d Eau Potable - (*) renvoi vers le glossaire sdea.fr 12

14 !"##"$ #% &'( )!"!"$ #% &'( )*')) $!" +"$ #% &'( )*')) #," -"$ #% &'(

15 ORIGINE DE L EAU QUALITE DE L EAU DU ROBINET Année 2014 LIEPVRE Secteur BOIS L ABBESSE Le secteur BOIS L ABBESSE (184 habitants) 1 de la commune de LIEPVRE est alimenté en eau par un mélange d eau en provenance du forage d Ebersheim et des ressources du secteur de Dambach la Ville. Ces ressources en eau ont été déclarées d'utilité publique respectivement le 25 août 1980 et le 23 juin 1976 et disposent de périmètres de protection. Le réseau d eau potable est exploité par le Syndicat des Eaux et de l Assainissement Alsace Moselle (SDEA). L'eau est distribuée sans traitement. Les prélèvements d'eau sont réalisés aux réservoirs et en distribution. (1) population au 01/01/2014 QUALITE DE L EAU DU ROBINET 26 prélèvements d'eau ont été réalisés au total par le laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé sur le secteur Châtenois-Scherwiller et Lièpvre Bois l Abbesse. BACTERIOLOGIE Absence exigée de bactéries indicatrices de pollution. 3 analyses bactériologiques réalisées spécifiquement sur le secteur LIEPVRE Bois l Abbesse. 0 analyse non-conforme aux limites de qualité réglementaires. Taux de conformité : 100 % Eau de très bonne qualité microbiologique. DURETE, PH Dureté : 27,4 f : (degré français) ph : 7,7 Eau dure (calcaire) et légèrement incrustante. Référence de qualité : ph 6,5 à 9 NITRATES Teneur moyenne : 8,8 mg/l Teneur maximale : 9,1 mg/l Ces valeurs témoignent d'une ressource bien protégée des apports en nitrates. Limite de qualité : 50 mg/l CHLORURES, SODIUM ET FLUOR Teneur moyenne en chlorures : 97,4 mg/l Teneur moyenne en sodium : 27,4 mg/l Teneur moyenne en fluor : 0,06 mg/l Références de qualité Chlorures : 250 mg/l Sodium : 200 mg/l Fluor : 1,5 mg/l PESTICIDES Les pesticides recherchés n'ont pas été détectés. Limite de qualité : 0,1 µg/l MICROPOLLUANTS SOLVANTS RADIOACTIVITE AUTRES PARAMETRES Limite(s) de qualité propre(s) à chaque paramètre. Les résultats pour les paramètres mesurés sont conformes aux limites de qualité en vigueur. CONCLUSION SANITAIRE En 2014, l'eau distribuée sur le secteur BOIS l ABBESSE de la commune de LIEPVRE par le SDEA est conforme aux limites de qualité bactériologique et physico-chimique en vigueur.

16 QUALITE DE L EAU DU ROBINET Année 2014 LIEPVRE Secteur CHALMONT ORIGINE DE L EAU Le secteur CHALMONT (184 habitants) 1 de la commune de LIEPVRE est alimenté en eau par 3 sources et un appoint de la commune de ROMBACH-LE-FRANC. Les ressources communales en eau ont été déclarées d'utilité publique le 04/05/1983 et disposent de périmètres de protection. Le réseau d eau potable est exploité par le Syndicat des Eaux et de l Assainissement Alsace Moselle (SDEA). L'eau est traitée par javellisation avant sa distribution. Des prélèvements d eau sont réalisés au mélange des captages, en sortie de station de traitement et sur le réseau de distribution. (1) population au 01/01/2014 QUALITE DE L EAU DU ROBINET 5 prélèvements d'eau ont été réalisés. Les prélèvements et analyses sont réalisés par le laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé. BACTERIOLOGIE 5 analyses bactériologiques réalisées sur l ensemble du réseau d eau potable. 0 analyse non-conforme aux limites de qualité réglementaires. Taux de conformité : 100 % Eau de très bonne qualité microbiologique. Absence exigée de bactéries indicatrices de pollution. DURETE, PH Dureté : 5,0 f (degré français) ph : 7,0 Référence de qualité : ph 6,5 à 9 Eau très douce (très peu calcaire). Eau peu minéralisée, agressive, susceptible de corroder et dissoudre, dans certaines conditions défavorables (température, stagnation ) les métaux des canalisations. Il est recommandé de ne pas consommer l'eau immédiatement après ouverture du robinet lorsqu'elle a stagné plusieurs heures dans les conduites, mais de procéder à un écoulement préalable. NITRATES Teneur moyenne : 2,6 mg/l Teneur maximale : 2,6 mg/l Ces valeurs témoignent d'une ressource bien protégée des apports en nitrates. Limite de qualité : 50 mg/l CHLORURES, SODIUM ET FLUOR Teneur moyenne en chlorures : 6,3 mg/l Teneur moyenne en sodium : 3,6 mg/l Teneur moyenne en fluor : <0,1 mg/l Références de qualité Chlorures : 250 mg/l Sodium : 200 mg/l Fluor : 1,5 mg/l PESTICIDES Les pesticides recherchés n'ont pas été détectés. Limite de qualité : 0,1 µg/l MICROPOLLUANTS SOLVANTS RADIOACTIVITE AUTRES PARAMETRES Limite(s) de qualité propre(s) à chaque paramètre. Les résultats pour les paramètres mesurés sont conformes aux limites de qualité en vigueur. CONCLUSION SANITAIRE En 2014, l'eau produite et distribuée sur le secteur CHALMONT de la commune de LIEPVRE par le SDEA est conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

17 QUALITE DE L EAU DU ROBINET Année 2014 LIEPVRE Secteur ESTARY ORIGINE DE L EAU Le secteur ESTARY (1191 habitants) 1 de la commune de LIEPVRE est alimenté en eau par 3 sources et par un appoint du forage d EBERSHEIM. Ce secteur a été desservi exclusivement par le forage d EBERSHEIM une partie de l année en raison de travaux. Les sources communales ont été déclarées d'utilité publique le 10/08/1976 et le forage le 25/08/1980. Toutes les ressources disposent de périmètres de protection. Le réseau d eau potable est exploité par le Syndicat des Eaux et de l Assainissement Alsace Moselle (SDEA). L'eau est traitée par javellisation avant sa distribution. Des prélèvements d eau sont réalisés au mélange des captages, en sortie de station de traitement et sur le réseau de distribution. (1) population au 01/01/2014 QUALITE DE L EAU DU ROBINET 8 prélèvements d'eau ont été réalisés. Les prélèvements et analyses sont réalisés par le laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé. BACTERIOLOGIE 8 analyses bactériologiques réalisées sur l ensemble du réseau d eau potable. 0 analyse non-conforme aux limites de qualité réglementaires. Taux de conformité : 100 % Absence exigée de bactéries indicatrices de pollution. Eau de très bonne qualité microbiologique. DURETE, PH Dureté : 13,1 f (degré français) ph : 7,3 Référence de qualité : ph 6,5 à 9 Eau douce ( peu calcaire). Eau peu minéralisée, agressive, susceptible de corroder et dissoudre, dans certaines conditions défavorables (température, stagnation ) les métaux des canalisations. Il est recommandé de ne pas consommer l'eau immédiatement après ouverture du robinet lorsqu'elle a stagné plusieurs heures dans les conduites, mais de procéder à un écoulement préalable. NITRATES Teneur moyenne : 6,0 mg/l Cette valeur témoigne d'une ressource (sources) bien protégée des apports en nitrates. Limite de qualité : 50 mg/l CHLORURES, SODIUM ET FLUOR Teneur moyenne en chlorures : 34,3 mg/l Teneur moyenne en sodium : 12,1 mg/l Teneur moyenne en fluor : <0,1 mg/l PESTICIDES Les pesticides recherchés n ont pas été détectés. Références de qualité Chlorures : 250 mg/l Sodium : 200 mg/l Fluor : 1,5 mg/l Limite de qualité : 0,1 µg/l MICROPOLLUANTS SOLVANTS RADIOACTIVITE AUTRES PARAMETRES Limite(s) de qualité propre(s) à chaque paramètre. Les résultats pour les paramètres mesurés sont conformes aux limites de qualité en vigueur. CONCLUSION SANITAIRE En 2014, l eau produite et distribuée sur le secteur ESTARY de la commune de LIEPVRE par le SDEA est conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

18 QUALITE DE L EAU DU ROBINET Année 2014 LIEPVRE Secteur FRARUPT ORIGINE DE L EAU Le secteur FRARUPT (8 habitants) 1 de la commune de LIEPVRE est alimenté en eau par 3 sources. Ces ressources en eau ont été déclarées d'utilité publique le 10/08/1976 et disposent de périmètres de protection. Le réseau d eau potable est exploité par le Syndicat des Eaux et de l Assainissement Alsace Moselle (SDEA). L'eau est traitée par javellisation avant sa distribution. Depuis fin décembre 2014, ce secteur est alimenté directement par le réservoir d Estary. Des prélèvements d eau sont réalisés au mélange de captages, en sortie de station de traitement et sur le réseau de distribution. QUALITE DE L EAU DU ROBINET (1) population au 01/01/ prélèvements d'eau ont été réalisés. Les prélèvements et analyses sont réalisés par le laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé. BACTERIOLOGIE 2 analyses bactériologiques réalisées sur l ensemble du réseau d eau potable. 0 analyse non-conforme aux limites de qualité réglementaires. Taux de conformité : 100 % Eau de très bonne qualité microbiologique. Absence exigée de bactéries indicatrices de pollution. DURETE, PH Dureté : 2,7 f (degré français) ph : 7,4 Référence de qualité : ph 6,5 à 9 Eau très douce (très peu calcaire). Eau peu minéralisée, agressive, susceptible de corroder et dissoudre, dans certaines conditions défavorables (température, stagnation ) les métaux des canalisations. Il est recommandé de ne pas consommer l'eau immédiatement après ouverture du robinet lorsqu'elle a stagné plusieurs heures dans les conduites, mais de procéder à un écoulement préalable. NITRATES Teneur moyenne : 4,0 mg/l Limite de qualité : 50 mg/l Cette valeur témoigne d'une ressource bien protégée des apports en nitrates. CHLORURES, SODIUM ET FLUOR Teneur moyenne en chlorures : 3,5 mg/l Teneur moyenne en sodium : 2,6 mg/l Teneur moyenne en fluor : <0,1 mg/l PESTICIDES Les pesticides recherchés n ont pas été détectés. Références de qualité Chlorures : 250 mg/l Sodium : 200 mg/l Fluor : 1,5 mg/l Limite de qualité : 0,1 µg/l MICROPOLLUANTS SOLVANTS RADIOACTIVITE AUTRES PARAMETRES Limite(s) de qualité propre(s) à chaque paramètre. Les résultats pour les paramètres mesurés sont conformes aux limites de qualité en vigueur. CONCLUSION SANITAIRE En 2014, l'eau produite et distribuée sur le secteur FRARUPT de la commune de LIEPVRE par le SDEA est conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

19 QUALITE DE L EAU DU ROBINET Année 2014 LIEPVRE Secteur VANCELLE ORIGINE DE L EAU Le secteur VANCELLE (184 habitants) 1 de la commune de LIEPVRE est alimenté en eau par une source. Cette ressource en eau a été déclarée d'utilité publique le 10/08/1976 et dispose de périmètres de protection. Le réseau d eau potable est exploité par le Syndicat des Eaux et de l Assainissement Alsace Moselle (SDEA). L'eau est traitée par javellisation avant sa distribution. Des prélèvements d eau sont réalisés au captage, en sortie de station de traitement et sur le réseau de distribution. (1) population au 01/01/2014 QUALITE DE L EAU DU ROBINET 5 prélèvements d'eau ont été réalisés. Les prélèvements et analyses sont réalisés par le laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé. BACTERIOLOGIE Absence exigée de bactéries indicatrices de pollution. 5 analyses bactériologiques réalisées sur l ensemble du réseau d eau potable. 0 analyse non-conforme aux limites de qualité réglementaires. Taux de conformité : 100 % Eau de très bonne qualité microbiologique. DURETE, PH Dureté : 14,0 f (degré français) ph : 7,8 Référence de qualité : ph 6,5 à 9 Eau douce (peu calcaire). Eau peu minéralisée et légèrement agressive, susceptible de corroder et dissoudre, dans certaines conditions défavorables (température, stagnation ) les métaux des canalisations. Il est recommandé de ne pas consommer l'eau immédiatement après ouverture du robinet lorsqu'elle a stagné plusieurs heures dans les conduites, mais de procéder à un écoulement préalable. NITRATES Teneur moyenne : 6,6 mg/l Teneur maximale : 7,2 mg/l Ces valeurs témoignent d'une ressource bien protégée des apports en nitrates. CHLORURES, SODIUM ET FLUOR Teneur moyenne en chlorures : 7,5 mg/l Teneur moyenne en sodium : 2,8 mg/l Teneur moyenne en fluor : <0,1 mg/l Limite de qualité : 50 mg/l Références de qualité Chlorures : 250 mg/l Sodium : 200 mg/l Fluor : 1,5 mg/l PESTICIDES Les pesticides recherchés n ont pas été détectés. Limite de qualité : 0,1 µg/l MICROPOLLUANTS SOLVANTS RADIOACTIVITE AUTRES PARAMETRES Limite(s) de qualité propre(s) à chaque paramètre. Les résultats pour les paramètres mesurés sont conformes aux limites de qualité en vigueur. CONCLUSION SANITAIRE En 2014, l'eau produite et distribuée sur le secteur VANCELLE de la commune de LIEPVRE par le SDEA est conforme aux limites de qualité bactériologiques et physico-chimiques en vigueur.

20

21

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG EAU POTABLE 2014 > CdC de la Région de MOLSHEIM MUTZIG TERRITOIRE CENTRE SUD L ALIMENTATION EN EAU

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE a chacun ses Station d eau potable de Kerriou Château d eau de Kerstéphan Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE La collectivité est responsable du service d eau et assainissement. Elle prend

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 La Commune de Paulhan exploite en régie directe le service des eaux, dont le siège social est situé dans les locaux administratifs

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable (Décret n 95-635 du 6 mai 1995) EXERCICE 2010 I - Indicateurs

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

Service Eau et Assainissement

Service Eau et Assainissement Service Eau et Assainissement Sommaire Description du service d'eau potable 3-4 Une eau d'origine variée 5 Le stockage de l'eau 6 La qualité de l'eau 7 Le réseau de distribution 8 Le profil de la consommation

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 ANNEXE du PLU Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 1. GÉNÉRALITÉS Située au nord-ouest de Paris, la commune de la Frette s étend sur le versant ouest des Buttes du Parisis et l altitude qui est

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement L eau est un bien précieux qu il faut économiser La chaleur, la pluviométrie faible, les mauvaises habitudes de consommation doivent nous

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2014 SOMMAIRE CE

Plus en détail

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2011 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE PERIMETRE DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE PERIMETRE DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE PERIMETRE DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS VOS COMMUNES!!"#!"!$$% &'( ')(*$+"$,"#--- VOTRE COMMISSION LOCALE 0.' 5 66 66 6 La Commission Locale en charge de votre

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY 1 Nancy, le 24 avril 2014 Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle Cellule contrôle sanitaire des eaux Affaire suivie par : Stéphanie MONIOT/BR Courriel : ars-lorraine-dt54-vsse@ars.sante.fr Téléphone

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

Collectivité XXX. Exercice 2012

Collectivité XXX. Exercice 2012 Collectivité XXX Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2012 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

Nouvelles structures tarifaires

Nouvelles structures tarifaires Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Préfecture de Saône-et-Loire b) Assainissement Nouvelles structures tarifaires Les modifications apportées par la Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013.

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013. (1/15) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL

iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL Bienvenue dans le monde d iléo! Votre nouveau service de distribution d eau [2] iléo est

Plus en détail

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire :

DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET. Sommaire : DOSSIER SUR LE PRIX DE L EAU POUR LES USAGERS DE VERNEUIL-SUR-SEINE ET DE VERNOUILLET Sommaire : Le coût de la production et distribution de l eau potable..p.2 Le coût de la collecte et du traitement des

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 TARIFS DES SERVICES DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Adoptés

Plus en détail

L eau du robinet. avec un grand. L eau de votre robinet devient GRAND O DE LYON. > www.grandodelyon.org

L eau du robinet. avec un grand. L eau de votre robinet devient GRAND O DE LYON. > www.grandodelyon.org L eau du robinet avec un grand L eau de votre robinet devient GRAND O DE LYON > www.grandodelyon.org Grand O de Lyon Une eau d excellente qualité mérite bien un nom! Désormais, l eau qui s écoule de votre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil REMERCIEMENT Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé aux plantations communales du 20 mai, et qui ont ainsi amélioré notre cadre de vie. PENSEZ A RESPECTER LA TRANQUILITE DE VOTRE VOISINAGE

Plus en détail

Indicateurs de performance et de conformité

Indicateurs de performance et de conformité Indicateurs de performance et de conformité 16 novembre 2004 Référentiel issu des travaux de l'igd, adopté par la FP2E (ex SPDE) pour les comptes rendus 2004 aux collectivités Service concerné Domaine

Plus en détail

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX En créant un budget unique du service de l eau et de celui de l assainissement à compter du er janvier 23, le conseil municipal a confirmé sa volonté d'assurer en régie directe

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN

COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN COMMUNAUTE DE COMMUNES ILL ET GERSBACH 28 RUE DU MARECHAL JOFFRE 68640 WALDIGHOFFEN Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d eau potable pour l exercice 2010 présenté conformément à

Plus en détail

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU INFORMATION 211 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU EAUSERVICE NOUS METTONS TOUT EN OEUVRE POUR PRÉSERVER L ENVIRONNEMENT ET PRÉVENIR TOUTE ÉVENTUELLE POLLUTION DE L EAU eauservice c est : Le distributeur

Plus en détail

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Administration, Quai Maria-Belgia 18 CH 1800 Vevey Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Ressources En 2013, la production globale du SIGE en eau de boisson s'élève à plus de 11.8 millions

Plus en détail

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO Carcassonne Agglo 1, rue Pierre Germain 11980 Carcassonne Cedex 9 LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO 1 NOTE LIMINAIRE

Plus en détail

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable

Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable 1 Rapport Prix et Qualité du Service Public de l Eau Potable Exercice 2012 Ville de Nouméa Rapport Prix et Qualité du Service

Plus en détail

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 EDITORIAL En vertu de l article L. 2224-5 du code général des collectivités territoriales et du décret n 95-635 du 6 mai

Plus en détail

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil 22 2 2012 Service de l eau potable Ville de Blanc Mesnil 2 Dans un souci constant d améliorer notre service et d apporter à nos clients une information claire et concise, nous nous sommes attachés à vous

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE

REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE 1 Commune de Villorsonnens REGLEMENT RELATIF A LA DISTRIBUTION D EAU POTABLE L Assemblée communale Vu : La loi du 30 novembre 1979 sur l eau potable ; Le règlement du 13 octobre 1981 d exécution de la

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau. Exercice 2010

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau. Exercice 2010 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable RPQS-eau Exercice 2010 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public de l'eau potable pour l'exercice présenté conformément

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif 57, Grande Rue 01 290 PONT-DE-VEYLE RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Lorette CLEMENT Mars 2014 SOMMAIRE

Plus en détail

L alimentation en eau potable

L alimentation en eau potable Aujourd hui, la qualité de l eau et les réserves potentielles, constituent, au sein de notre société, des préoccupations environnementales majeures. En 1992 et pour la première fois, le principe selon

Plus en détail

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau.

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau. L eau du logement I- Alimentation en eau. L eau est un bien rare, fragile et précieux. L eau est le patrimoine de tous et il faut la protéger. Elle est utilisée pour : - Nourriture et boissons : 7%. -

Plus en détail

VILLE DE CROLLES. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2013

VILLE DE CROLLES. Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable. Exercice 2013 VILLE DE CROLLES Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l eau potable Exercice 2013 Indicateurs pertinents pour le rapport annuel : Les informations et indicateurs définis par le

Plus en détail

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser 1 Séance 1 - Recueil des conceptions / connaissances des enfants 1ère phase: Ecoute d une histoire comme introduction

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

PROCÉDURE EAU DESTINÉE À LA CONSOMMATION HUMAINE

PROCÉDURE EAU DESTINÉE À LA CONSOMMATION HUMAINE - DEPARTEMENT DU LOT Commune de Leyme PROCÉDURE EAU DESTINÉE À LA CONSOMMATION HUMAINE Captages eau potable de la commune de Leyme. ANNEXES SOMMAIRE ANNEXE 1 : ANNEXE 2 : ANNEXE 3 : ANNEXE 4 : ANNEXE 5

Plus en détail

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L EAU ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN La protection de l environnement n est pas une mode, mais

Plus en détail

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise Institut Ming Men Quelle Eau Boire? Institut Ming Men 146 Grande Rue 54180 Heillecourt Tel : 03 83 96 26 20 06 09 88 02 18 Quelle Eau boire? Eau du robinet, eau en bouteille minérale ou de source, eau

Plus en détail

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse Buvez l eau de l Agglo Dossier de presse www.agglo-de-rouen.fr de la fantaisie sur votre table a v e c l e a u d u r o b i n e t L Agglo de Rouen propose* pour l été deux bouteilles en verre graphiques

Plus en détail

L observatoire des services publics d eau et d assainissement

L observatoire des services publics d eau et d assainissement L observatoire des services publics d eau et d assainissement Tarification et Financement des investissements Zoom sur la gestion patrimoniale Maria Salvetti Février 2013 Prix de l eau l et de l assainissement

Plus en détail

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) TERRITOIRE D ORANGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Exercice 2014 1. PRESENTATION GENERALE DU SERVICE La compétence assainissement non

Plus en détail

FICHE 1. Economisons l'eau

FICHE 1. Economisons l'eau FICHE 1 Economisons l'eau La situation de sécheresse exceptionnelle qu'a traversé notre département en 2003 et les craintes qui s'amorcent pour l été 2010 nous conduisent à envisager, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009)

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009) 1 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU --------------------- LABORATOIRE NATIONAL DES EAUX REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Une Foi SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE

Plus en détail

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Pôle Opérations et Services Techniques Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Station d épuration des Mielles, crédit photo : Eric MEGRET

Plus en détail

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales.

L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. www.amiens.fr INTRODUCTION L eau, ressource naturelle limitée et bien public, est régie par l article L. 5216-5 du Code général des Collectivités territoriales. L assainissement fait partie intégrante

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Chroniques de l eau Réunion

Chroniques de l eau Réunion Chroniques de l eau Réunion N 26 19 décembre 2013 La tarification des services publics d eau et d assainissement collectif sur le bassin Réunion Si l eau est gratuite à l état naturel, sa potabilisation,

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Comptage individuel de l'eau Guide d'information à l'usage des occupants COMPTAGE INDIVIDUEL DE L'EAU Les bons comptes font les bons voisins Compter l eau au logement est un moyen de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 1- INDICATEURS TECHNIQUES : 1.1 - POINT DE PRELEVEMENT : La station de pompage «Le Petit Bois»

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU

BUDGET PRIMITIF BUDGET ANNEXE DE L EAU DIRECTION DE LA PROPRETE ET DE L EAU DIRECTION DES FINANCES BUDGET PRIMITIF De l exercice 2011 DPE 2010-38 DF 2010-24 BUDGET ANNEXE DE L EAU PROJET DE DELIBERATION SECTIONS D EXPLOITATION ET D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Les origines du SDAEP

Les origines du SDAEP Les origines du SDAEP Syndicat créé en 1983 avec 2 vocations : Eviter la disparité des prix de l eau Un prix unique de vente d eau aux abonnés pour toutes les collectivités adhérentes (collège distribution)

Plus en détail

SIE de la Garenne - Ormes (eau)

SIE de la Garenne - Ormes (eau) SIE de la Garenne - Ormes (eau) SOMMAIRE 1. L ENGAGEMENT DE VEOLIA EAU A VOS COTES 4 2. L ESSENTIEL 7 2.1. Le contrat 8 2.2. Chiffres clés et faits marquants 9 3. LA QUALITE DU SERVICE 11 3.1. Les moyens

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PAYERNE

MUNICIPALITE DE PAYERNE MUNICIPALITE DE PAYERNE Au Conseil Communal de Payerne : Préavis n 09/2014 Objet du préavis Station de pompage de la Verna - Etude d'avant-projet de la rénovation de l'ouvrage - Assistance à la mise en

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable

REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable Commune de Châbles Adresse Tél 026/663 20 16 Fax 026/663 30 26 e-mail secretariat@chables.ch Châbles, le 1er octobre 2008 REGLEMENT COMMUNAL concernant la distribution d eau potable L'assemblée communale

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF A AVANNE-AVENEY (SPANC) 1. LE CONTEXTE : Chaque jour, on utilise de l eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les toilettes Après usage, cette eau est

Plus en détail

Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future :

Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future : Journée 11 Décembre 2015 Onéma Vincennes Des ressources potentielles pour l alimentation en eau potable future : le Crétacé captif du département de la Charente Maritime LE SYNDICAT DES EAUX (SDE) DE LA

Plus en détail

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.)

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) RAPPORT D ACTIVITES 2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes du Pays de LANDERNEAU DAOULAS 20/02/2014 Page 1 sur 14 SOMMAIRE 1 CARACTÉRISTIQUES DU SERVICE

Plus en détail

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE

CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE CONVENTION DE FOURNITURE D EAU POTABLE Entre les services publics d eau potable de la Commune de CABANAC et VILLAGRAINS et de la Communauté Urbaine de BORDEAUX Entre les soussignés La Commune de Cabanac

Plus en détail

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER

Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2. La recherche de fuites. Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Cycle de rencontres Gestion patrimoniale : Rencontre n 2 La recherche de fuites Retours d expériences VILLE DE PONTARLIER Mardi 22 mars 2011 LA GESTION DE L'EAU A PONTARLIER Service géré en régie directe

Plus en détail

Guide de préconisations Salle de sport

Guide de préconisations Salle de sport Programme économie d eau de la Ville de Rennes Guide de préconisations Salle de sport Création label ECODO : 2011 DGCom Ville de Rennes Page - 2 - Edito Ville de Rennes L'eau est une ressource vitale et

Plus en détail

Commune de CHAUX-LA-LOTIERE

Commune de CHAUX-LA-LOTIERE COMMISSION EAU, ASSAINISSEMENT et Environnement COMPTE-RENDU DE RÉUNION DU 09 OCTOBRE 2014 Membres de la commission présents : Mme DURAND Michèle, Mme FRANCHINI Annaïck, M. MENETRIER Denis, M. HUCHON Jean-Michel,

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et l'eau en region PACA Les moyens techniques d'economies d'eau Lieu Moyens techniques Coûts Economies envisagées Tous les robinets Réducteurs

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir & Comprendre N 3 L eau potable Introduction Elle fait régulièrement la une des informations, mais savons-nous réellement ce qu est l eau potable, qu elles sont

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Les usages domestiques de l eau usages alimentaires : boisson, préparation

Plus en détail

Journée «Eau et Assainissement

Journée «Eau et Assainissement Journée «Eau et Assainissement Enjeux et qualité de l eau sur le territoire du SAGE ATG Véronique GONZALEZ 23/01/2014 2 Agence Régionale de Santé Bretagne Origine des ARS : créées par l article 118 de

Plus en détail

eau eau EAU POTABLE RAPPORT D ACTIVITES 2009 La gestion de l EAU AU QUOTIDIEN pour garantir l EAU DE DEMAIN SIRA 321, rue de Londres

eau eau EAU POTABLE RAPPORT D ACTIVITES 2009 La gestion de l EAU AU QUOTIDIEN pour garantir l EAU DE DEMAIN SIRA 321, rue de Londres RAPPORT D ACTIVITES 2009 EAU POTABLE SIRA 321, rue de Londres eau eau 62 730 LES ATTAQUES : 03 21 85 53 10 La gestion de l EAU AU QUOTIDIEN pour garantir l EAU DE DEMAIN : admin@sira-eau.fr Rapport Annuel

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement collectif Exercice 2012 Conformément au décret n 2007-675 du 02 mai 2007 Le rapport est établi à partir

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE

TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE Niveaux et objectif pédagogiques : 4 ème Modalités de gestion de classe : Individuel Degré de familiarisation du professeur : Niveau 3 Situation Une cuve de récupération

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie 38970 BEAUFIN 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif

Plus en détail

3. Revisser le flexible

3. Revisser le flexible 1. Dévisser le flexible de douche 2. Visser l économiseur d eau «douche» 3. Revisser le flexible 4. La douche est prête pour les économie d eau 1. Dévisser la bague du robinet 2. Retirer le mousseur existant

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance

Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Syndicat Intercommunal de l Eau et de l Assainissement de la Moyenne Durance Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement collectif Exercice 2014 Commune de Château-Arnoux

Plus en détail

SERVICE DE L'EAU POTABLE

SERVICE DE L'EAU POTABLE SERVICE DE L'EAU POTABLE Service de distribution publique d'eau potable RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DES SERVICES EXERCICE 2011 (Application de la loi n 95-101 du 2 février 1995 et du décret

Plus en détail

Service de l assainissement collectif

Service de l assainissement collectif Préfecture du Territoire de Belfort D.D.T. 90 Observatoire de l eau et de l assainissement VADE MECUM des indicateurs de contexte et de performance Service de l assainissement collectif Les indicateurs

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION LA GESTION ET LA DÉSINFECTION D UN BASSIN INTÉRIEUR, L AFFAIRE DE TOUT LE MONDE! Par Pierre-André Côté, D. Sc., chimiste 9èmes Journées annuelles de santé publique 15 novembre 2005 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Eau PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Eau PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Eau Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque année à la commission consultative

Plus en détail

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange Eau potable Définition L'eau potable est une eau qui ne doit pas porter atteinte à la santé humaine. L'eau potable est contrôlée de façon très stricte et doit respecter des valeurs limites pour différents

Plus en détail

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail