1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA"

Transcription

1

2 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions sur le marché du travail. Gains de pouvoir d'achat limités 4 Des politiques monétaires qui resteront accommodantes. 3

3

4 Taux de refinancement BCE et Euribor 3 mois % 1,6 Euribor 3 mois Principal taux de refi. BCE 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 0 J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F M A M J J A S O N D J F

5 France 10 ans, inflation et swap 10 ans 4 France 10 ans Swap Euro 10 ans Inflation France 3 % Janv Fév Avril Mai Juil Sept Oct Dec Fév Mars Mai Juil Août Oct Dec Jan

6 % 2,6 Secondaires CFF 10 ans et Swap 10 ans Swap 10 ans CieFF novembre ,4 2,2 2 1,8 1,6 1,4 Janv Fév Mars Avril Mai Juin Juill Août Sept Oct Nov Déc Jan Fév

7 Un environnement de taux favorable aux projets immobiliers % CFF novembre 2022 OAT 10 ans Taux moyen crédit 20 ans 3,5 3 2,5 2 1,5 Janvier Février Avril Mai Juillet Septembre Octobre Décembre Février

8

9 2013 Année mitigée

10 2013 : L'IMPACT DU CRÉDIT SUR LES MARCHÉS IMMOBILIERS RÉSIDENTIELS

11 Une hausse en trompe l œil des volumes de crédit à l habitat Prêts immobiliers (y.c. travaux) Crédits engagés* = +11,1% en 2013 Crédits versés = -10,2% en , ,3 117, , Montants engagés (Md ) Montants versés (Md ) * Crédits ayant fait l objet d une offre acceptée par le client 12

12 Un niveau historiquement bas des taux de crédit Taux d'intérêt moyen en % Niveau de taux autour de 3% tout au long de 2013 Record historique de novembre 2010 battu (seuls prêts du secteur bancaire) Ensemble du marché 5,5 5,0 5,07 4,5 4,0 4,08 3,92 3,9 3,5 3,36 3,27 3,08 3,0 2,94 2,5 T1-04 T4-04 T3-05 T2-06 T1-07 T4-07 T3-08 T2-09 T1-10 T4-10 T3-11 T2-12 T1-13 T4-13 Source Crédit Logement / CSA 13

13 Une réduction de 20 mois (près de 10%) de la durée des crédits depuis six ans Durée moyenne des prêts en mois 225 mois (18ans 9mois) Prêts d une durée > 20 ans : 63 % (2007) 46 % (2013) (seuls prêts du secteur bancaire) Ensemble du marché 206 mois (17ans 2mois) Source : Crédit Logement CSA 14

14 MARCHÉS RÉSIDENTIELS 2013 : LE DÉBUT D'UNE MUTATION

15 MARCHÉ DU NEUF RÉSIDENTIEL 2013

16 Activité de promotion : la baisse des permis de construire s accélère (en milliers d'unités) Évolution sur un an : Logements commencés -4,2 % Permis de construire -12,6 % Permis de construire Logements commencés Évolution du nombre de logements Moyenne mobile sur 12 mois Sources : SOeS, Crédit Foncier Immobilier 17

17 Construction de logements : un niveau historiquement faible (en milliers d'unités) Recul en un an (2012/2013) de 4 % Recul en six ans (2007/2013) de près de 30 % Total logements ,5 195,5 181,5 178, ,4 44,3 50, Accession Locatif social Locatif privé Sources : Panorama du financement/ Crédit Foncier Immobilier Etudes, Sitadel II, DAEI/SES/AEREL, modèle FANIE * Y compris résidences secondaires 18

18 Activité de promotion : un atterrissage forcé Évolution ventes 2013 / 2012 Appartements : -1,7% Maisons de promoteurs : +1,8% Évolution mises en vente 2013 / 2012 Appartements : -17,4% Maisons de promoteurs : -11,1% Encours logements neufs (ensemble) 2013 / ,9% Mises en vente Ventes Ventes Mises en vente Encours Encours Source: ECLN, Crédit Foncier Immobilier 19

19 Accélération de la chute des ventes des maisons individuelles Total ventes un an glissant (diffus) Evolution sur 12 mois Source Etudes Crédit Foncier Immobilier / U.M.F. : Markémétron, données estimées -19 % La contraction du marché de la maison individuelle démarrée en 2011, s est accentuée en 2013 La structure de la clientèle évolue aux dépens des ménages modestes Le repli est relativement homogène sur l ensemble du territoire 20

20 Paradoxalement, les prix du neuf résistent T Prix Moyen T Variation sur 12 mois Appartements / m² ,9 % Maisons individuelles ,7 % Sources : CGEDD/ MEDE/ SOeS, ECLN, Crédit Foncier Immobilier Les prix du foncier n ont pas baissé Les coûts de construction ont subi des tensions avec l intégration des normes de la RT2012 L accumulation des normes (accessibilité Handicapés, sismicité, ) depuis cinq ans a fait dériver les coûts techniques La réduction de la surface moyenne des logements depuis dix ans accroît mécaniquement le coût du bâti au m² 21

21 MARCHÉ DE L ANCIEN 2013

22 Transactions dans l ancien : une hausse des volumes inattendue transactions estimées en 2013 Soit une hausse légère de 2,7% du volume d activité Mais une baisse de plus de 10 % depuis la crise (2007) -12,1% +2,7% Milliers Estimation source Notaires INSEE 23

23 Une baisse timide des prix moyens dans l immobilier ancien Immobilier ancien : variation des prix au 4 ème trimestre 2013 Prix Moyen T Variation sur 12 mois PARIS appartements ,5% PTE COURONNE appartements ,9% PTE COURONNE maisons ,5% GDE COURONNE appartements ,6% GDE COURONNE maisons ,1% PROVINCE maisons + appartements -1,3% Source Etudes CFI /Notaires IDF / Notaires de France 24

24 Prix* d'un appartement T4 ancien ou récent Évolution 2013 de 0% à +2% de 0% à -2% de -2% à -5% Nantes Le Havre Bordeaux Le Mans Angers Toulouse Lille PARIS Clermont-Ferrand Montpellier Dijon St-Etienne Reims Lyon Grenoble Nîmes Marseille Strasbourg Toulon Nice *prix dominant relevé sur les mutations d un appartement de 75 m² à 85 m², situé dans un quartier résidentiel de la proche périphérie. Il ne s agit donc pas d une moyenne statistique du logement sur la ville concernée. 25

25 MARCHÉ LOCATIF TERTIAIRE 2013

26 Forte correction sur les marchés locatifs bureaux en Île-de-France Demande placée annuelle en Île-de-France (en m²) Coup d'arrêt sur les grandes transactions Repli de la demande placée de 21% sur un an : hors transaction «Pentagone» à Balard ( m²) Source Crédit Foncier Immobilier /IPD-Immostat 27

27 Une demande placée inégalement répartie Paris tient son rang à 37 % talonné par le Croissant Ouest à 32%, secteur phare de 2013 Décrochage en Première Couronne Deuxième Couronne 2013 Paris Comparaison 2012 Première Couronne 10% 15% 37% 18% 31% Croissant Ouest 32% 6% 22% 22% 7% La Défense Source Crédit Foncier Immobilier 28

28 Conséquence : une offre en Ile-de-France en nette hausse 4 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0,5 Offre immédiate en Ile-de-France (en millions de m² - valeurs au 4 ème trimestre) L'offre immédiate bondit de 10% en un an Elle atteint un point haut historique sur la décennie 3, Source Crédit Foncier Immobilier 29

29 Des loyers faciaux : début de la baisse Loyer moyen facial 285 0% 387-6,07% 392 La Défense -0,76% 514-2,47% 223-2,62% ,34% 404-0,49% Loyer T Variation loyer T4 2013/T ,16% Sources : Etudes Crédit Foncier Immobilier/ IPD-Immostat 30

30 Des remises plus significatives sur les loyers faciaux Décotes calculées entre loyers faciaux et loyers réels en 2013 CROISSANT OUEST -7% à -25% LA DÉFENSE -12% à -18% PREMIERE COURONNE -9% à -25% PARIS -8% à -24% DEUXIEME COURONNE -8% à -15% Source : Crédit Foncier Immobilier /base Crédit Foncier Expertise 31

31 MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT 2013

32 Liquidités : les vases communicants de l'économie Excédents budgétaires d exportation (ÉTATS) Vieillissement de la population (pays développés) ÉPARGNE des PARTICULIERS (économies, retraite) FONDS SOUVERAINS + FONDS DE PENSION + ASSUREURS SCPI - OPCI = Abondance de liquidités à placer Diversification allocation d actifs 33

33 Un marché de l investissement actif 30 Investissement immobilier d'entreprise banalisé * en France (en milliards d'euros) Des liquidités abondantes à placer, supérieures à l offre, toujours sélective Moyenne décennale Source Crédit Foncier Immobilier * Immobilier d entreprise banalisé : bureaux, commerces, entrepôts, locaux d activités 34

34 Investissement immobilier d entreprise : prédominance de l Île-de-France Répartition géographique des investissements en immobilier d entreprise 74% Part d allocation des engagements par type d usage 66% 26% 24% 10% Île de France Régions Bureaux Commerces Entrepôts Source Crédit Foncier Immobilier 35

35 Investissement en Île-de-France : la part de Paris en décroissance PARIS capte 43 % des engagements contre 59 % en 2012 La proche périphérie totalise 48% en 2013, le Croissant Ouest en tête Deuxième Couronne 2013 Paris Comparaison 2012 Première Couronne 18% 8% 43% 14% 9% 14% 11% 50% Croissant Ouest 22% 9% 17% 28% 4% 3% 59% La Défense Source Crédit Foncier Immobilier IPD Immostat Pourcentages exprimés hors portefeuilles vendus sur la période 36

36 Rentabilité attractive de l investissement L évolution de spread toujours favorable à l immobilier (en %) 6,00 5,50 5,00 4,50 4,00 3,50 3,00 2,50 2,00 1,50 Evolution de spread (taux en %) OAT à 10 ans et taux de rendement immobilier Paris Q.C.A. 1,47 1,65 0,76 1,85 4,25 1,09 0,51 1,63 1,39-0,51 1,71 2, Ecart en PB Taux OAT TEC à 10 ans, moyenne calculée à partir des taux mensuels (données : sources AFT, BDF) Taux de rendement Paris Q.C.A. (Source : Crédit Foncier Immobilier) 2,05 37

37 Taux de rendement moyens sur l immobilier prime BUREAUX Paris QCA 5,50% 4,75% 4,70% Régions 7,25% 6,50% 6% 4,25% 6% 4,25% 5,75% COMMERCES Centre ville 5,25% 4,85% 4,50% Centres commerciaux 5,50% 4,75% 4,75% Retail Parks 7% 6,50% 6,25% 6,25% 4% 5% 4% 5% 5,50% Source : / Crédit Foncier Immobilier Etudes 38

38

39 Le marché résidentiel Chiffres 2012 Prévisions 2013 Résultats 2013* ANCIEN ventes Réduction à ventes transactions Paris et zones tendues PRIX : 0% à +2% 0% à -5% sur Paris et les zones tendues - 5% reste Île-de-France Marchés tendus : -2% à -5% Île-de-France : -2% à -7% Autres marchés NEUF PRIX : +3% à -10% Baisses de 7% à 10% Évolutions de 0% à -12% Mises en chantier logements unités logements Ventes promotion logements unités ventes réalisées Maisons en diffus maisons maisons maisons en diffus 41

40 Le marché tertiaire Chiffres 2012 Prévisions 2013 Résultats 2013* Demande placée bureaux Île-de-France 2,24 millions m² 2,1 millions m² 1,85 million m² Volume bureaux vacants Île-de-France 3,6 millions m² 3,7 millions de m² 3,9 millions de m² Volume Investissement 14,5 Md 14 Md 15 Md Evolution loyers de bureaux Stabilité des loyers faciaux, baisse des réels Baisse loyers faciaux et réels Baisse des loyers faciaux et des loyers réels Evolution taux de rendement Baisse des loyers prime, hausse des taux sur le secondaire Stabilité des taux prime Hausse des taux sur les actifs secondaires Quasi stabilité des taux prime Hausse nette sur les actifs secondaires * Hors immobilier de services 42

41 PERSPECTIVES MARCHÉ

42 2014 : LES MARCHÉS IMMOBILIERS RÉSIDENTIELS 44

43 Les volumes de crédits à l immobilier résidentiel devraient rester limités Prêts immobiliers (y.c. travaux) Montants engagés (Md ) Montants versés (Md ) Source : Direction des Etudes Crédit Foncier Immobilier 45

44 Une remontée progressive et limitée des taux d intérêt de crédit immobilier Taux d intérêt moyen en % (prêts bancaires seuls hors assurance) Ensemble du marché 5,50 5,25 5,00 4,75 4,50 4,25 4,00 3,75 3,50 3,25 3,00 2,75 2,50 2,25 2,00 Remontée progressive et limitée des taux, probablement au second semestre de Source : Crédit Logement / CSA prévision Etudes Crédit Foncier Immobilier 46

45 Des durées moyennes de crédit désormais stables Durée moyenne des prêts en mois (seuls prêts du secteur bancaire) Ensemble du marché * Source : Crédit Logement / CSA prévision Etudes Crédit Foncier Immobilier 2014 * Janvier

46 MARCHÉ DU NEUF 48

47 Maintien en 2014 à des niveaux bas de la construction de logements (en milliers d'unités) Total logements ,5 195,5 178, , ,4 44,3 50, Accession Locatif social Locatif privé Sources : Panorama du financement/ Crédit Foncier Immobilier Etudes, Sitadel II, DAEI/SES/AEREL, modèle FANIE * Y compris résidences secondaires 49

48 MARCHÉ DE L ANCIEN 50

49 Stabilité en 2014 du marché de l ancien Milliers (estim) Source Estimation notaires INSEE Prévision études Crédit Foncier Immobilier 51

50 La correction des prix des logements anciens se confirme France métropolitaine Île-de-France Indice des prix (base er trimestre 2011) 108,0 106,0 104,0 102,0 100,0 98,0 96,0 94, Province 102,9-1,8% 99, ,7% 98 98,2-2,2% Sources : séries brutes INSEE - Notaires / Etudes Crédit Foncier Immobilier 52

51 MARCHÉ LOCATIF TERTIAIRE

52 Une demande locative de bureaux en Ile-de-France qui restera faible 2,3 1,8 1, En millions de m² placés par an - prévision Crédit Foncier Immobilier Etudes 54

53 MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT

54 Un marché de l investissement dynamique 24,4 28, ,5 13 8,5 11, , Source Crédit Foncier Immobilier * bureaux, commerces, entrepôts, locaux d activités 56

55 Taux de rendement : des écarts qui s accroissent BUREAUX Paris Q.C.A. Régions prime 4,25% non prime 6,50% prime 5,75% non prime 8,50% Source Crédit Foncier Immobilier COMMERCES Paris boutiques prime 4,00% non prime 7,00% Régions boutiques prime 5,50% non prime 8,50% Centres commerciaux* prime 5,00% non prime 8,00% Retail parks prime 5,50% non prime 8,50% *Hors centres régionaux 57

56

57 Évolution 2013 du prix des logements Caen Variation : -2,09% Saint-Quentin Variation : -3,09% Nancy Strasbourg Variation : -2,67% Variation : -0,44% Nantes Variation : -0,69% Dijon Variation : -0,79% Angoulême Variation : -2,39% Limoges Variation : -4,6% Annecy Variation : +1,58% Bordeaux Variation : -0,88% Toulouse Variation : -0,53% Marseille-Aix Variation : +0,76% Périmètre : Unité Urbaine Source : Direction des Etudes Crédit Foncier Immobilier 60

58 Évolution du prix des maisons anciennes hors agglomération Basse-Normandie Variation : -1,78% Picardie Variation : -3,57% Lorraine Variation : -4,54% Alsace Variation : -4,96% Pays de la Loire Variation : -1,73% Bourgogne Variation : -3,44% Poitou-Charentes Variation : -3,84% Limousin Variation : -0,90% Rhône-Alpes Variation : -6,06% Auvergne Variation : -7,54% Midi-Pyrénées Variation : -2,08% PACA Variation : -1,33% Source : Direction des Etudes Crédit Foncier Immobilier 61

59 Capacim au 3 ème trimestre % 51% 54% 58% 58% 60% 62% 62% 63% 64% 64% 67% 69% 73% 34% Le baromètre CAPACIM (CAPacité d AChat Immobilier) mesure chaque trimestre le pourcentage de ménages en capacité d acheter un bien immobilier (en vue de se loger) adapté à leurs besoins, à un endroit et à un moment donnés. 62

60 Évolution du prix des maisons anciennes hors agglomération Basse-Normandie Variation : -1,78% Picardie Variation : -3,57% Lorraine Variation : -4,54% Alsace Variation : -4,96% Pays de la Loire Variation : -1,73% Bourgogne Variation : -3,44% Poitou-Charentes Variation : -3,84% Limousin Variation : -0,90% Rhône-Alpes Variation : -6,06% Auvergne Variation : -7,54% Midi-Pyrénées Variation : -2,08% PACA Variation : -1,33% Source : Direction des Etudes Crédit Foncier Immobilier 63

61

62 Seniors & immobilier Proportion des 0-19 ans et des 60 ans et + dans la population française 35% 33% 31% 29% 27% 25% 23% 21% 19% 17% 15% 31% 31% 29% 28% 26% 21% 26% 24% 24% 24% 24% 23% 23% 22% ans et ans 66

63 Seniors & immobilier Les besoins des seniors : dépenses liées à la dépendance ; entretien de l habitat & maintien à domicile ; dépenses dites de «bien vieillir» ; aide intergénérationnelle. 67

64 Seniors & immobilier Taux de détention d un patrimoine immobilier (Unité : part en %) Age Résidence principale Autres logements Moins de 30 ans 13 % 6 % De 30 à 49 ans 53 % 14 % De 50 à 69 ans 70 % 27 % 70 ans et plus 73 % 19 % Source : INSEE - Enquête Patrimoine 2010, publiée en avril

65 Seniors & immobilier Des pistes pour couvrir les besoins des seniors : le déménagement vers un logement plus petit et mieux adapté, ou vers une résidence spécifique ; le viager ; le Prêt Viager hypothécaire ; la location d une partie de la résidence principale ; le démembrement de propriété ; l encouragement de l investissement locatif (en amont) pour compléter la retraite. 69

66

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 27 février 2014 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 1 1 Période d observation : année 2013 Ouverture des travaux Christian Bénasse Président de la Chambre

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

L année immobilière 2014

L année immobilière 2014 www. creditfoncier. com L année immobilière 2014 vue par le Crédit Foncier MARS 2015 synthèse Lors de sa traditionnelle conférence annuelle Les Marchés Immobiliers le 5 février 2015, le Crédit Foncier

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Rennes - 4 mars 2015

Marchés immobiliers en régions. Rennes - 4 mars 2015 Marchés immobiliers en régions Rennes - 4 mars 2015 Plan de la présentation Présentation du tour de France de l immobilier Marché du crédit Marchés résidentiels en 2014 et 2015 Marchés de l immobilier

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par :

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : ÉTUDE CONSTRUCTION EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Septembre 2011 Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : Reports sarl 231 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon France Tel : +33 (0)4

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015

Marchés immobiliers en régions. Marseille 9 avril 2015 Marchés immobiliers en régions Marseille 9 avril 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014

ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 ETUDE DE MARCHÉ T3 2014 LES TENDANCES DU MARCHÉ DONNÉES DE MARCHÉ Evolution du PIB depuis 2007 6 Transaction annuelles en Ile de France Global 7 Transactions en Ile-de-France T3 8 Offre disponible à un

Plus en détail

Marchés immobiliers en régions. Lille - 31 mars 2015

Marchés immobiliers en régions. Lille - 31 mars 2015 Marchés immobiliers en régions Lille - 31 mars 2015 Le tour de France de l immobilier par le Crédit Foncier Plan de la présentation Le baromètre Crédit Foncier/CSA sur le moral des professionnels de l

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes

Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le 2 ème trimestre 2013 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 2 ème trimestre 2013 Les données caractéristiques du marché selon le type de marché

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 juillet 2015 LE MARCHÉ IMMOBILIER AU 1 er SEMESTRE 2015 @JFBuet @FNAIM fnaim.fr VOLUME DES VENTES DANS L EXISTANT 2 LÉGÈRE REPRISE DES VENTES DANS L EXISTANT Sources : CGEDD

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

Ventes en progression et prix en voie de stabilisation : du redressement à la reprise?

Ventes en progression et prix en voie de stabilisation : du redressement à la reprise? MARKETVIEW France Résidentiel, Janvier 216 Ventes en progression et prix en voie de stabilisation : du redressement à la reprise? Ventes dans l ancien + 7 % Prix dans l ancien - 1,5 % Mises en chantier

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017

Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017 Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017 BILAN 2016 MARCHÉ DU CRÉDIT 2016 1,32% : TAUX D INTÉRÊT AU T4 2016 2016 : DES TAUX HISTORIQUEMENT BAS Niveau

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Avril 2015 Point de conjoncture logement LE LOGEMENT ÉCHAPPE DE PEU À L ASPHYXIE C est sans regret, que l on a quitté l année immobilière

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

esynthèse Études & Recherche Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique

esynthèse Études & Recherche Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique esynthèse Le marché de l Investissement en France Juillet 2007 Un premier semestre toujours très dynamique Le marché de l investissement en immobilier d entreprise en France a enregistré un volume semestriel

Plus en détail

Région Pays de Loire. Fonte Arial corps 24 G AT VERO EOS ET ACCUSAM. Réunion le 25 mars 2014

Région Pays de Loire. Fonte Arial corps 24 G AT VERO EOS ET ACCUSAM. Réunion le 25 mars 2014 Réunion le 25 mars 2014 Fonte Arial corps 24 G AT VERO EOS ET ACCUSAM Fonte Arial corps 18 maigre Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr. Région Pays de Loire 1 1 INTRODUCTION Philippe

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

Réunion Analystes 17 avril 2008. Résultat Annuel 2007

Réunion Analystes 17 avril 2008. Résultat Annuel 2007 Réunion Analystes 17 avril 2008 Résultat Annuel 2007 1 Sommaire Faits marquants Activité commerciale Résultat annuel 2007 Evolution du cours de bourse Perspectives 2008 Annexes 2 Faits Marquants Résultat

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier

Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année. Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier 8 juillet 2015 Un environnement immobilier plus favorable qu en 2014 2 59 % des professionnels

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Marché résistant en 2011 et en repli en 2012

Marché résistant en 2011 et en repli en 2012 Trimestriel n 31 janvier 212 Marché résistant en 211 et en repli en 212 L année 211 aura encore été un bon cru pour l immobilier résidentiel, mais avec un contraste entre neuf et ancien. Dans le logement

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Le marché immobilier en France

Le marché immobilier en France Le marché immobilier en France Immobilier d entreprise, logement, immobilier de loisirs Jean-Claude GINISTY Notaire à Paris Juin 2013 1 L immobilier d entreprise dans le GRAND PARIS 2 L immobilier d entreprise

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Les prix a. Nos prévisions

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER EN 2015 : UNE NETTE REPRISE DU NOMBRE DE TRANSACTIONS MAIS DES INQUIÉTUDES SUR LE MARCHÉ LOCATIF 28 janvier 2016 1 A VOLUME DE VENTES DANS L EXISTANT Jean-François

Plus en détail

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3

n 291 Août 2014 Données générales sur la de e page 3 Bulle nmensuel n 91 Août 1 Directeur de publica on : Ambroise Fayolle Rédac on : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais http://www.aft.gouv.fr Bloomberg TREX Reuters Actualité

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

éd é d études d économiques 23 & 24 janvier 2014 Observatoire de la FPI

éd é d études d économiques 23 & 24 janvier 2014 Observatoire de la FPI 24èmes JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES 23 & 24 janvier 2014 23 & 24 janvier 2014 1 Observatoire FPI : Logements neufs et immobilier d entreprise Alexandra FRANCOIS-CUXAC FPI, Vice Présidente et Présidente

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015

Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes. Vendredi 13 février 2015 Les tendances de l hôtellerie Progresser dans des environnements complexes Vendredi 13 février 2015 Bilan et perspectives de l hôtellerie en France Progresser dans des environnements complexes 1. Bilan

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Janvier 2015 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an Logements

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2009. Présentation du 29 Juillet 2009

Résultats du 1 er semestre 2009. Présentation du 29 Juillet 2009 Résultats du 1 er semestre 2009 Présentation du 29 Juillet 2009 1 1 er semestre 2009 : La poursuite d une stratégie gagnante De bons résultats opérationnels et financiers Des conditions d exploitation

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014

CONTEXTE ECONOMIQUE L économie française en 2014 Synthèses des marchés Immobilier d entreprise 2014 Bureaux REGION Sommaire Contexte économique 1 Données générales le parc construit Présentation des territoires de marché L offre disponible 4 2 3 CONTEXTE

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2016 Le 1 trimestre 2016 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

Vers un nouvel atterrissage en douceur

Vers un nouvel atterrissage en douceur Trimestriel n 29 juillet 211 Vers un nouvel atterrissage en douceur Depuis le début de l année apparaissent des signes de tassement du marché résidentiel : recul des ventes, amorce de freinage des prix

Plus en détail

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS

UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE UNE EXPERTISE AU SERVICE DES INVESTISSEURS NAMI-AEW EUROPE Un partenaire solide En choisissant Fructipierre, vous bénéficiez d une véritable expertise. UNE SOCIÉTÉ DÉDIÉE À LA GESTION IMMOBILIÈRE POUR COMPTE DE TIERS NAMI-AEW Europe figure parmi

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016

Panorama des financements. On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Panorama des financements On Point Bilan 2015 et Perspectives 2016 Les prêteurs reprennent goût au risque pour redresser les marges. En 2015, l afflux de liquidités et la relative pénurie de produits «Core»

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005

Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005 Présentation des résultats semestriels 2005 20 septembre 2005 Points clés premier semestre 2005 Mars 2005 : Reclassement de la participation de Soros Real Estate Investment Mars 2005 : Robert Waterland

Plus en détail

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration

Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration 14/12/2006 Kaufman & Broad : Résultats annuels 2006 Résultats non audités et non arrêtés par le Conseil d'administration Résultats 2006 supérieurs aux prévisions o Chiffre d affaires : +22% o Marge brute

Plus en détail

Coup de frein sur l immobilier?

Coup de frein sur l immobilier? Conférence de presse Coup de frein sur l immobilier? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.resch@empruntis.com Sommaire Taux : évolution et perspectives

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 CHIFFRES CLÉS DU RÉSEAU ORPI 1 er réseau immobilier en France 1 250 points de vente 6 000 collaborateurs 2 315 jours de formation & audit dispensés auprès de 11 250 stagiaires

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 213 Ain Perspectives à court et moyen termes Avril 213 Sommaire SOMMAIRE dans l Ain... 2 La construction neuve de logements... 3 La qualité

Plus en détail

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 SOMMAIRE Faits marquants de l année 2010 Le marché Activité commerciale 2010 Résultat annuel 2010 Evolution du cours de bourse

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER

LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER LE CADRE DE RÉFÉRENCE PHILIPPE WAECHTER La croissance mondiale restera faible et peu susceptible de caler l'économie mondiale sur une trajectoire élevée La croissance américaine faiblira; le point haut

Plus en détail

et les tendances récentes

et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 215 Le 4 trimestre 215 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble Lensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES

Plus en détail

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04

1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 7 janvier 2013 Sommaire Que s est-il passé au 1 er semestre 2013? 1. Apocalypse : No! Baisse modérée des prix de l immobilier et nombre de ventes en hausse 04 2. Tableaux synthétiques 08 3. France 14

Plus en détail