A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril A.R.P.E Midi-Pyrénées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril 2009. 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées"

Transcription

1 A.R.P.E Midi-Pyrénées lundi 27 avril A.R.P.E Midi-Pyrénées

2 Rendement de réseau - Détermination Ces 1.2 Mds m 3 perdus sont un défi pour le développement durable : V comptabilisé Le rendement + V service + Vde non-comptabilisé réseau en (Défense France incendie est + Consommations de l ordre municipales) de 78 % +/- 3% industrielle m Pertes La fiabilité Rdt = 3 du calcul! du Préservation rendement dépend quantitative des volumes de la comptabilisés ressource 1.2 La Mds fiabilité mdu 3 Ce qui correspond V distribué à une perte de 0.16 m 3 /h/km de réseau calcul du rendement dépend Consommation des volumes domestique estimés : Politique rigoureuse! Economie comptage d énergie et de réactifs «compter tout ce qui peut être compté» Ce volume représente 0,5 % des prélèvements globaux Mise en place d une démarche de qualité certifiée Politique de! gestion Diminution du parc de compteur la perte en eau dans «bien le compter réseau» Rdt = = 60% Politique de 300! 000 gestion Eau Transparence 000 des ECM service 70% vis-à-vis Consommations du public «concernant démarche de la qualité certifiée du service» municipales Implications fortes de l arrété du 6 Mars 2007 Défense relatif au contrôle des Mairie incendie compteurs d eau froide en service. V distribué Fuites : m 3 V comptabilisé Volume consommé 4.8 Mds m 3 Volume prélevé 6 Mds m A.R.P.E Midi-Pyrénées

3 Le rendement du réseau de distribution est un indicateur qui ne permet pas de comparer des réseaux de nature et de taille différente. A caractéristiques techniques équivalentes, le réseau qui aura la densité de population la plus élevée aura un meilleur rendement. Le rendement est indépendant du linéaire de réseau et de la pression de service. 690 l/h Le décret «Rapport du Quelques Maire» du ordres 2 Mai de 2007 grandeur rend obligatoire le suivi de 4 à 10 bars indicateurs complémentaires au rendement 490 de l/h réseau. Urbain Semi Urbain à 5 bars Rural 345 l/h > 80 % à 2.5 bars Entre 70% et 80% Entre 60% et 70% Influence de la pression sur une fuite (trou de 3 mm) 3 - A.R.P.E Midi-Pyrénées

4 Perte Actions commerciale technique! Fuites Système Renouvellement Sous comptage d Information optimisé des Géographique compteurs! Gaspillages Non comptage!! Sectorisation Radio-relève Défense Fraudes incendie!! Prélocalisateurs Compteurs sur BA accoustiques / BL Maintenance du réseau! Modélisation Purges automatiques hydraulique! Modulation de pression Les marges de manœuvres Il serait techniquement possible d obtenir un rendement de réseau de 90 % ce qui représente environ une économie de 0.6 Mds de m 3 par an. Perte Perte technique 8 % commerciale 2 % 4 - A.R.P.E Midi-Pyrénées

5 5 - A.R.P.E Midi-Pyrénées Les moyens d actions Les priorités d investissements afin d améliorer la performance du réseau se déclinent dans cet ordre:! Optimisation de la gestion du réseau! Planification des interventions et des opérations de maintenance! Fonctionnement des trop-pleins des réservoirs! Purges automatiques! Réactivité suite à une détection de fuite! Investissements peu consommateurs de capitaux! Système d Information géographique! Sectorisation télésurveillée! Instrumentation du réseau! Gestion du parc compteur! Radiorelevé! Investissement gros consommateur de capitaux! Renouvellement de canalisations

6 Le diagnostic de réseaux s inscrit dans une démarche de progrès! Connaissance du patrimoine Analyse des volumes!!gestion du parc compteur! Canalisations Mise en place d une sectorisation Analyse du débit de nuit!!laboratoires d expertise caractérisant Connaissance Des réseaux Branchements la vitesse Connaissance de dégradation des en réseaux! Réactivité cas d anomalies Accessoiresdes métrologique compteurs Recherche de fuites Campagne de prélocalisation! Historique de vie du réseau!! Mise en place :du radiorelevé Optim Eau Outil d aide à la détermination Disponibilité Casses réseaux! Développement d unrécupérables. diagnostic Recherche du volume de pertes et fiabilité Suivi«des grosréel consommateurs temps» des réseaux d eaudes de!fuites Collecte standardisée et informatisée des comptages! Volume de fuites à réparer données d exploitation du réseau Volume de fuites non détectées! Connaissance du fonctionnement!! Télésurveillance Réalisation d un programme de hydraulique du réseau recherche fuite Trop-pleins des de réservoirs Surveillance Calcul Données sursectorisation les volumes! Compteurs d indicateurs de performance de et analyse 6 - A.R.P.E Midi-Pyrénées Paramètres d exploitation Purges automatiques Modélisation hydraulique Disponibilité et fiabilité des comptages Surveillance et analyse

7 7 - A.R.P.E Midi-Pyrénées

Agence de l eau l Loire Bretagne

Agence de l eau l Loire Bretagne Les aides de l agencel de l eau l Loire-Bretagne 1 Les aides de l agencel Journée technique de l eau l Loire-Bretagne 1 IX è programme d intervention 2 Objectifs AEP du IX è programme 3 Aides à la lutte

Plus en détail

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Pour la gestion durable de l eau La réduction des volumes de pertes en eau sur le réseau représente, pour le sevice de l eau, un enjeu majeur qui

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

COMPTEUR-DÉBITMÈTRE OCTAVE PRÉSENTATION

COMPTEUR-DÉBITMÈTRE OCTAVE PRÉSENTATION PRÉSENTATION Le compteur-débitmètre Octave utilise la technologie à ultrason pour mesurer le volume et le débit d eau qui s écoule dans une canalisation. Son système de mesure innovant autorise une grande

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Réduction des pertes en eau Sectorisation et supervision 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Localisation du SMAEP des Eaux de Loire Région Pays de la Loire Département Maine et Loire

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Solenn BRIANT Conseil général du Morbihan solenn.briant@cg56.fr 1 Quel intérêt d une démarche dans le Morbihan? Protéger une ressource en

Plus en détail

Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable

Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable Melle Karima SEBBAGH Ingénieur Chef de Projet Direction de Distribution Amélioration de la Gestion de la Distribution d Eau Potable 1/21 Sommaire

Plus en détail

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet

Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE. 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet Atelier CCI Midi Pyrénées LA GESTION DE L ENERGIE EN ENTREPRISE 15 Janvier 2016 Guillaume CALMETTES Chef de projet 1 Ordre du jour La comptabilité énergétique en entreprise - Définition - Objectif / Enjeux

Plus en détail

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Najib Lahlou- Mimi Directeur Général NRW reduction in urban water utilities Center for Mediteranean Integration Marseille January 22-23,

Plus en détail

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques

Efficacité énergétique. Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé. Intégrateur de solutions énergétiques Efficacité énergétique Le guide des bonnes pratiques Dans le domaine de l air comprimé Intégrateur de solutions énergétiques - 01 - - 02 - Introduction Table des matières Les économies d énergie Pour une

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Département de la Savoie Commune de Saint FRANC PHASE 2 : MODELISATION Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable CY00618 Siège social : 2, rue des Glénans - ZA du Pontay 35760 ST GRÉGOIRE (RENNES)

Plus en détail

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Agence de l eau Rhin-Meuse Julie CORDIER Les fuites dans les réseaux d eau potable Quels enjeux?

Plus en détail

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015

Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Le solaire thermique en région Poitou-Charentes «Réussir vos projets en solaire thermique dans les logements collectifs» La Rochelle 27/11/2015 Retours d expériences sur des opérations exemplaires en logements

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

La programmation budgétaire du renouvellement des réseaux d eau potable

La programmation budgétaire du renouvellement des réseaux d eau potable Présentation du travail de thèse Journées de la modélisation au Cemagref Clermont-Ferrand, 03-04 Octobre 2005 La programmation budgétaire du renouvellement des réseaux d eau potable Menée par: Amir NAFI

Plus en détail

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX S.I.A.E.P.A. de Pannecière - NIEVRE Clermont Ferrand - 24 septembre 2013 1 SITUATION Département de la Nièvre Parc du Morvan 10 Communes

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser?

Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Green morning 11 septembre 2014 Energie et IAA Pourquoi et comment économiser? Panorama des gisements d'économies d'énergies possibles en IAA Olivier GUILLEMOT POLENN www.polenn.com Eléments de contexte

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN La gestion patrimoniale des réseaux d eau Magali ROYER _ Lionel BERTIN Le contexte Le RESEAU en quelques chiffres 850 000 km = réseau EAU en France >85 milliards d = patrimoine enterré X 20 Constitution

Plus en détail

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Contrat de gestion déléguée La commune d Orsay est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Rencontre technique Eau chaude solaire collective

Rencontre technique Eau chaude solaire collective PLAEFORME DE FORMAION SOLAIRE & BAIMEN Rencontre technique Eau chaude solaire collective guillaume.pradier@ines-solaire.org 17 décembre 2014 1 Programme Présentation INES Dispositif élésuiweb et prestations

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

Performance et efficacité

Performance et efficacité 01 F Performance et efficacité Système de gestion de l'air comprimé Solutions de gestion performantes SmartAir Master Efficacité. Performance. Supervision. Économies d'énergie potentielles importantes

Plus en détail

HELIAL liquéfacteurs. Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques. www.airliquideadvancedtechnologies.com

HELIAL liquéfacteurs. Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques. www.airliquideadvancedtechnologies.com HELIAL liquéfacteurs Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques www.airliquideadvancedtechnologies.com HELIAL liquéfacteurs est une gamme complète de liquéfacteurs d hélium de 15 à 300 L/h. Pour plus de

Plus en détail

pour la Détection des fuites d eau sur réseaux d eau potable Des outils simples et efficaces au service des exploitants

pour la Détection des fuites d eau sur réseaux d eau potable Des outils simples et efficaces au service des exploitants Pour la Détection des fuites d eau sur Des outils simples et efficaces au service des exploitants réseaux pour la d eau surveillance permanente des fuites sur les réseaux d eau potable potable 29/01/2009

Plus en détail

SYSTEMES DE TELERELEVE. Didier Renoird Jan 2014

SYSTEMES DE TELERELEVE. Didier Renoird Jan 2014 SYSTEMES DE TELERELEVE Didier Renoird Jan 2014 POURQUOI IMPLEMENTER LA TELERELEVE? POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX Pour une gestion efficace du réseau Pour une distribution durable de l'eau Pour un réseau d'eau

Plus en détail

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique

Les clés de la réussite d'un projet solaire thermique PAEFORME DE FORMAION SOAIRE & BAIMEN es 5 à 7 de l écoconstruction es clés de la réussite d'un projet solaire thermique guillaume.pradier@ines-solaire.org 29 janvier 2015 1 Programme Présentation INES

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI. Jean Claude SEROPIAN

MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI. Jean Claude SEROPIAN MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI Jean Claude SEROPIAN En 1993 premier audit réalisé par Lyonnaise des Eaux dans le cadre d un contrat d assistance technique

Plus en détail

La recherche de fuites... ...pour une gestion durable de l eau. Un partenariat de proximité... contact@mesures-environnement.fr

La recherche de fuites... ...pour une gestion durable de l eau. Un partenariat de proximité... contact@mesures-environnement.fr . Contact/Devis : 07 78 63 10 12 contact@mesures-environnement.fr Un partenariat de proximité... Les sociétés VONROLL Hydro et Mesures & Environnement (M&E) proposent un partenariat technique et commercial

Plus en détail

Radiorelève des compteurs d eau et d énergie thermique

Radiorelève des compteurs d eau et d énergie thermique Radiorelève des compteurs d eau et d énergie thermique Une solution complète et modulaire. < Modularité < Simplicité d installation < Adaptée aux environnements difficiles < Fonctions évoluées Afin de

Plus en détail

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres OPTIMISATION DU RESEAU D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE Ville de Thouars Deux Sèvres La Régie R de l Eaul Crée e fin 2001 ( reprise en Régie R suite à fin d un d contrat d affermage d ) Petite structure

Plus en détail

GESTION DES EQUIPEMENTS

GESTION DES EQUIPEMENTS des machines tournantes des pièces de rechange énergétique des connaissances Programme d optimisation Diagnostic machines Formation sur la Etudes et analyses Systèmes de comptage Formations Expertise mécanique

Plus en détail

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité

station d énergie La protection de climat est notre responsabilité LA CENTRALE D ENERGIE La protection de climat est notre responsabilité Pompe à chaleur, machine de froid, production eau chaude sanitaire contient un fluide frigorigène «R290» sans danger pour l environnement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 1- INDICATEURS TECHNIQUES : 1.1 - POINT DE PRELEVEMENT : La station de pompage «Le Petit Bois»

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014 GESTION EN REGIE Quel choix Principales caractéristiques des 2 modes de Régie en autonomie

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Parçay-Meslay 24/11/2015 Suivi des installations solaires thermiques collectives et bonnes pratiques Sébastien Decottegnie Responsable agence Pays de la

Plus en détail

REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ

REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ REGLEMENT SERVICE EAU POTABLE DE VILLAZ Approuvé par délibération du Conseil municipal en date du 1 er décembre 1997 Modifié par délibération en date du 06 décembre 1999 (modification portant sur l article

Plus en détail

2. Infrastructures réseaux pour les systèmes urbains

2. Infrastructures réseaux pour les systèmes urbains 2. Infrastructures réseaux pour les systèmes urbains Les réseaux dans la ville L accès au médium Le routage Les réseaux cellulaires Le déploiement des réseaux sans fil dans la ville Hervé Rivano VILLES

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS

METHODOLOGIE ET OBJECTIFS «REFERENT ENERGIE» Tour de table METHODOLOGIE ET OBJECTIFS Méthodologie OBSERVER COMPRENDRE REDUIRE Objectifs Acquérir une culture des économies d énergie et savoir la partager. Disposer de toutes les

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Comptage individuel de l'eau Guide d'information à l'usage des occupants COMPTAGE INDIVIDUEL DE L'EAU Les bons comptes font les bons voisins Compter l eau au logement est un moyen de

Plus en détail

Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie

Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie L enjeu de l accès à l énergie Électrification en ZONE RURALE & PÉRIURBAINE Électrification en ZONE

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

Conférence Départementale Gaz du Pas-de-Calais 13 décembre 2012. Description de la concession

Conférence Départementale Gaz du Pas-de-Calais 13 décembre 2012. Description de la concession Conférence Départementale Gaz du Pas-de-Calais 13 décembre 2012 Description de la concession Généralités La FDE exerce ses compétences sur le territoire de l ensemble des communes du Département du Pas

Plus en détail

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Réseaux d aqueduc et d égout Décembre 1999 Qui sommes nous? Aqua Data se spécialise dans : l inspection et l évaluation de réseaux d aqueduc

Plus en détail

Aqua Cad Suite SIG expert municipal

Aqua Cad Suite SIG expert municipal Aqua Cad Suite SIG expert municipal Présenté par : Danielle Courtemanche, ing. Stéphane Larocque 26 septembre 2012 1 Agenda Introduction Présentation générale d Aqua Cad Canalis Présentation du projet

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE

CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE 1 CPE POUR LA RENOVATION DES BATIMENTS DE L ERE SOVIETIQUE EN LETTONIE Présentation du modèle RENESCO Ltd. Jérôme Adnot, Bruno Duplessis, Olivier Greslou, Mines ParisTech avec l autorisation d Eric Berman,

Plus en détail

Détail Quantitatif Estimatif

Détail Quantitatif Estimatif MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Commune de LOUVEMONT Mairie 4 Rue du Grand Puits 52130 LOUVEMONT ETUDE DIAGNOSTIQUE DU RESEAU D EAU POTABLE N de marché Détail Quantitatif Estimatif 1/5 Détail

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Département de l Isère COMMUNE DU CHEYLAS SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE RAPPORT DE PHASE 3 PROPOSITIONS D AMENAGEMENTS Mémoire explicatif E 42-12 189, chemin du Bac à Traille 69 300 CALUIRE

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau

CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau CRITERE N : 7a INTITULE : Gestion de l eau 1 Note introductive (chapô) La mise en place d une démarche globale de gestion de la qualité de l eau consiste à assurer la maîtrise des risques sanitaires liés

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

ADEME/Energie-Cités Outils de planification énergétique territoriale janvier 2003

ADEME/Energie-Cités Outils de planification énergétique territoriale janvier 2003 Outils de planification énergétique La signature énergétique (CH) Les consommations de chauffage et d'eau chaude sanitaire d'un bâtiment sont mises en équation pour faire apparaître la "signature énergétique".

Plus en détail

Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable

Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable Journée technique organisée par la SDESR AQUA PRO BULLE Mercredi 16 janvier 2008 Le réseau d eau : objectif zéro fuite, utopie et/ou réalité? Traquer les fuites du réseau de distribution d eau potable

Plus en détail

iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL

iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL iléo, mode d emploi Votre guide pratique pour tout savoir sur le nouveau service de distribution d eau de la MEL Bienvenue dans le monde d iléo! Votre nouveau service de distribution d eau [2] iléo est

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION DES CHAUSSÉES MUNICIPALES MAMROT (FIMR 2) CERIU -VILLE DE GATINEAU 1111 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA CONSERVATION DES CHAUSSÉES MUNICIPALES PROBLÉMATIQUE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Lausanne à l écoute de son réseau

Lausanne à l écoute de son réseau Lausanne à l écoute de son réseau Introduction A l instar de la grande majorité des services des eaux urbains, celui de Lausanne a pratiqué le remplacement de conduites par opportunité. Ainsi, après quelques

Plus en détail

Département national de Planification. www.dnp.gov.co

Département national de Planification. www.dnp.gov.co Département national de Planification www.dnp.gov.co OBSERVATIONS GÉNÉRALES Les recommandations du Conseil économique et social Conpes 117 demandent au Département national de planification DNP de: Concevoir

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de AMBEL Mairie Le village 38970 AMBEL 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 1 : Diagnostic de la situation actuelle Diagnostic

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION Centre Expert Formation International / Académie Internationale des Hautes Etudes pour l Ingénierie et l Innovation C.E.F International Maroc / AIDHEII SOMMAIRE Energie.page 3 Air..page

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

T.Flow Hygro. Combiné chauffe-eau thermodynamique et ventilation hygroréglable

T.Flow Hygro. Combiné chauffe-eau thermodynamique et ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Combiné chauffe-eau thermodynamique et ventilation hygroréglable T.Flow Hygro Eau chaude 75 % gratuite et POUR MAISON INDIVIDUELLE ET HABITAT COLLECTIF Production d eau chaude en continu répondant

Plus en détail

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes

1/ Présentation de la solution WIT. 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 1/ Présentation de la solution WIT 2/ Périmètre d actions de WIT au niveau «Smart Grid» 3/ L optimisation en 4 étapes 25 ans de Solutions pour la maîtrise énergétique et le pilotage à distance d installations

Plus en détail

Courrier 6.8 La solution pour le suivi de votre Courrier

Courrier 6.8 La solution pour le suivi de votre Courrier «Courrier 6.8» La solution pour La gestion de vos courriers Courrier 6.8 La solution pour le suivi de votre Courrier Présentatiion de Saiint-Léger Software Douze années d expérience dans le domaine des

Plus en détail

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil 22 2 2012 Service de l eau potable Ville de Blanc Mesnil 2 Dans un souci constant d améliorer notre service et d apporter à nos clients une information claire et concise, nous nous sommes attachés à vous

Plus en détail

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire

Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire Méthodologie de réalisation d'un audit énergétique industriel réglementaire La présente méthodologie s'inspire des normes NF EN 16247-1 et NF EN 16247-3. Transparence et indépendance de la SARL SENS 4

Plus en détail

ETALONNAGE DE COMPTEURS VOLUMETRIQUES SUR DES RESEAUX D IRRIGATION INDIVIDUELS REALISES DE 2011 A 2014

ETALONNAGE DE COMPTEURS VOLUMETRIQUES SUR DES RESEAUX D IRRIGATION INDIVIDUELS REALISES DE 2011 A 2014 ETALONNAGE DE COMPTEURS VOLUMETRIQUES SUR DES RESEAUX D IRRIGATION INDIVIDUELS REALISES DE 2011 A 2014 Simon CORDIER Février 2015 Objectif Suite aux évolutions de la loi sur l eau de 1999, les compteurs

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC

DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHONE COMMUNE DE PORT DE BOUC PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6.2.1 ANNEXES SANITAIRES EAU POTABLE : NOTICE TECHNIQUE Le réseau d adduction d eau potable La Communauté d Agglomération

Plus en détail

Présentation des démarches d économies d énergies

Présentation des démarches d économies d énergies Présentation des démarches d économies s Behr France Intervenant : Pascal RENOTTE Responsable Services Techniques Généraux et de l entreprise BEHR France 2 LE GROUPE BEHR Groupe d origine allemande, fondé

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE FEVRIER 2009 SCHEMA DIRECTEUR D'ALIMENTATION EN EAU POTABLE SIÈGE SOCIAL PARC DE L'ILE - 15/27 RUE DU PORT 92022 NANTERRE CEDEX Agence de CHAMBERY : Savoie Technolac BP 318 73377 LE BOURGET DU LAC CEDEX

Plus en détail

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015

Rénovation en copropriété. Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Rénovation en copropriété Le contrat d exploitation 1 er décembre 2015 Conseils gratuits et indépendants Info Energie Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables ADIL 31 Juridiques

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E»

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» Synthèse et analyse sur la gestion patrimoniale des services d eau des grandes agglomérations Intervenants : Guillem Canneva (AgroParisTech), Guillaume

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

Séance publique du 11 juillet 2005. Délibération n 2005-2862

Séance publique du 11 juillet 2005. Délibération n 2005-2862 Séance publique du 11 juillet 2005 Délibération n 2005-2862 commission principale : proximité, ressources humaines et environnement objet : Modélisation du réseau d'eau potable (secteur géré par la SDEI)

Plus en détail

Rentabilisez vos actions de communication

Rentabilisez vos actions de communication Michel Hugues Rentabilisez vos actions de communication Préface de Gérard Noël Vice-président-directeur général de l UDA, 2002 ISBN : 2-7081-2797-7 Sommaire Préface... IX Introduction... 1 Chapitre I Que

Plus en détail

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS

HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS HyBo STATION INDIVIDUELLE DE CHAUFFAGE ET DE PRODUCTION ECS FICHE PRODUIT Certification ACS Application La station individuelle de chauffage et de production ECS HyBo a été développée pour être utilisée

Plus en détail

L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau. Mme Naima BOUCH, COSUMAR

L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau. Mme Naima BOUCH, COSUMAR L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau Mme Naima BOUCH, COSUMAR 05 Juin 2013 Plan 1. Problématique des ressources en eau au Maroc 2. Programme National

Plus en détail