Jeudi 31 octobre Division de la Communica on

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeudi 31 octobre 2013. Division de la Communica on"

Transcription

1 Jeudi 31 octobre 2013 Division de la Communica on

2 SOMMAIRE Découverte de gaz naturel vrai ou faux? Abdelkader Amara : «Seule la réalisa on de forages et de tests pourraient révéler l existence ou non d hydrocarbures». Moulay Abdellah Alaoui : «On ne devrait ni donner de faux espoirs ni afficher de néga vismes». Amina Benkhadra : «2013 et 2014, des années record en programma ons de travaux et inves ssements». Pétrole : La consomma on a doublé. Abdelkader Amara : «Il faut démocra ser le photovoltaïque». L Aderee fait la promo des énergies renouvelables. Eau : An ciper pour gérer les stress hydrique. L exploita on pétrolière au Maroc n est pas aussi facile qu ailleurs. Hydrocarbures : des indices sans plus. éco Développement durable : Managem adhère à la démarche «Responsable Care». اعمارة: يصعب تقدير حجم مخزون النفط في المغرب. اعمارة: واقع استكشاف النفط بالمغرب ليس سھال. استكشاف نفطي. البيضاء تنتج مليون طن من النفايات الصلبة سنويا. واقع استكشاف النفط بالمغرب ليس بالسھولة التي توجد في مناطق أخرى. المغرب الثاني عالميا بعد أمريكا في جاذبية استثمارات الطاقات المتجددة. الرباط تحتضن المؤتمر الرابع لطاقة الصحراء. المكتب الوطني للماء يوقف خدماته بالحسيمة.

3 SOMMAIRE Info NET Hydrocarbures : Les exporta ons de la Samir explosent. Total inves t dans une mine de sables bitumineux au Canada. La France se dote d'un ou l de pointe pour le solaire. Eco Marché

4

5

6

7

8

9

10 2

11

12

13 31/10/2013 2

14

15

16 1

17 3110/2013 6

18

19 31/10/2013 1

20 31/10/2013 4

21 18

22

23

24 Info NET Hydrocarbures : Les exporta ons de la Samir explosent. Les exporta ons de la Société Anonyme Marocaine de l'industrie du Raffinage (SAMIR), cotée à la Bourse de Casablanca, sont passées de 775 kilotonnes (KT) à fin 2011 à 983 KT à fin 2012, soit une hausse de 27%, annonce la société dans son rapport annuel de A noter que l année 2012 a été caractérisée par l augmenta on des exporta ons du Jet A1 de 140%, représentant 43% du volume global, alors que le naphta, produit principal à l export, est passé de 57% en 2011 à 42% par rapport aux quan tés globales exportées, précise le rapport annuel, relevant que la société a commencé à exporter le gasoil afin de compenser l excèdent de la produc on par rapport à la demande na onale. Total inves t dans une mine de sables bitumineux au Canada. Les pétroliers français Total et canadien Suncor, associés avec le groupe minier canadien Teck vont inves r 13,5 milliards de dollars pour exploiter une mine de sables bitumineux, a annoncé mercredi Suncor. Pour cela,les trois groupes ont créé une société dédiée à ce e exploita on, Fort Hills Energy. C'est Suncor avec 40,8% des ac ons qui en sera le premier ac onnaire, le Français Total ayant 39,2% du capital et le groupe minier Teck en possédant 20%, selon le communiqué de Suncor. Ce projet minier Fort Hills est situé en Alberta, à l'ouest du Canada, dans la région de l'athabasca à 90 kilomètres au nord de Fort McMurray. "Le projet Fort Hills est l'un des meilleurs ac fs miniers non exploités des sables pétrolifères" dans ce e région, selon Steve Williams, patron de Suncor. Pour le pétrolier Total c'est une revanche sur son retrait au début du printemps du projet d'usine pétrolifère en Alberta, toujours avec Suncor, et qui s'était soldé par une perte de 1,6 milliard de dollars. Ce e usine devait perme re de réduire la viscosité des pétroles bitumineux afin de pouvoir les traiter dans les raffineries tradi onnelles. Le projet Fort Hills est prévu d'entrer en produc on fin 2017 pour a eindre en un an une capacité de produc on de 90% avec un équivalent de barils par jour. Au total, les réserves de ce gisement sont es mées à 3,3 milliards de barils de bitume.

25 La France se dote d'un ou l de pointe pour le solaire. L'Ins tut Photovoltaïque d'ile de France (IPVF) et l'agence Na onale de la Recherche (ANR) viennent de signer une conven on de financement à hauteur de 18,5 millions d'euros sur une période de 6 ans. Ce e signature permet au final le démarrage opéra onnel de l'ipvf et valide également le contenu des programmes scien fiques. L'IPVF est une ini a ve de Total, d'edf, du CNRS et de l'école polytechnique, associés à AIR Liquide, Horiba Jobin Yvon et Riber. Par ailleurs, l'anr agit en tant qu'opérateur pour le compte du Commissariat Général à l'inves ssement (CGI) au tre des Ins tuts pour la Transi on Energé que (ITE). La première présidence de l'ins tut sera assurée par Jean François Minster, Directeur Scien fique de Total. "L'ambi on de l'ins tut est de faire de la France un leader mondial de l'énergie solaire, et de dessiner le paysage photovoltaïque du futur. Il faut accompagner la transi on énergé que en accélérant le développement de solu ons économiques et efficaces" a t il déclaré. Les ac vités de recherche visent à améliorer des technologies existantes et à développer de nouveaux concepts. Elles s'ar culent autour de cinq programmes scien fiques, portant sur : Les matériaux pour les cellules silicium à haut rendement. Les cellules à base de chalcogénures en couches minces à haut rendement. Les nouveaux concepts pour un photovoltaïque compé f. Un programme transversal sur les caractérisa ons avancées, la théorie et la modélisa on. Un programme dédié à l'analyse des impacts environnementaux. Elément moteur des poli ques na onales et européennes de développement des énergies renouvelables, l'ipvf met l'accent sur l'enseignement et la forma on de spécialistes, pour devenir un véritable pôle d'excellence. Doté d'un budget global de 150 millions d'euros, sa construc on va démarrer courant 2014 sur le campus de Paris Saclay.

26 Eco Marché Energie Mines PETROLE OPEC $/baril (-0.001) Brent (IPE) $/baril (+ 0.77) GAZ Gaz naturel 3.62 $/MBTU (-0.25) (Sources : h p://www.oil price.net.h p://www.opec.org) Métaux Cuivre $/T (+ 0.83) Plomb $/T (-0.39) Zinc $/T (-0.08) OR Argent Cts/Once $/Once (+ 0.20) (+ 2.33) Aluminium $/T (-0.30) Nickel $/T (+0.24) Etain $/T (+ 0.24) (Source : h p://bourse.lesechos.fr/ma eres_premieres.phtml) Taux de Change Contre Dirham Cours achat Cours vente 1 EURO ( ) ( ) 1 DOLLAR U.S.A ( ) ( ) 1 LIVRE STERLING ( ) ( ) (Source : h p://www.bkam.ma)

Mardi 01 octobre 2013. Division de la Communica on

Mardi 01 octobre 2013. Division de la Communica on Mardi 01 octobre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE OCP brave la crise et poursuit ses inves ssements. Blacklistés pour l achat de phosphate marocain. Phosphates, un marché en reconfigura on. برمجة

Plus en détail

Vendredi 26 juillet 2013. Division de la Communica on

Vendredi 26 juillet 2013. Division de la Communica on Vendredi 26 juillet 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE Energie : Le Maroc augmente sa produc on. Carburant de contrebande : L Algerie serre la vis. Code de travail : Beaucoup reste à faire. Salon

Plus en détail

SOMMAIRE. L ONEE entame un processus de cer fica on ISO 14001 Près de 1 millions de compteurs électriques prépayés installés

SOMMAIRE. L ONEE entame un processus de cer fica on ISO 14001 Près de 1 millions de compteurs électriques prépayés installés DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Vendredi 25 avril 2014 SOMMAIRE Une énergie inépuisable qui a le vent en poupe L ONEE entame un processus de cer fica on ISO 14001 Près

Plus en détail

Mercredi 23 octobre 2013. Division de la Communica on

Mercredi 23 octobre 2013. Division de la Communica on Mercredi 23 octobre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE 5 ème édi on de Pollutec : Vers une charte gouvernementale du développement durable. Pollutec : Toute l offre environnementale sur un plateau.

Plus en détail

SOMMAIRE. Entre en maroco américain à Rabat : Promouvoir la coopéra on en ma ère d énergie

SOMMAIRE. Entre en maroco américain à Rabat : Promouvoir la coopéra on en ma ère d énergie DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Mercredi 23 avril 2014 SOMMAIRE Entre en maroco américain à Rabat : Promouvoir la coopéra on en ma ère d énergie Energie Renouvelables

Plus en détail

Jeudi 12 Septembre 2013. Division de la Communica on

Jeudi 12 Septembre 2013. Division de la Communica on Jeudi 12 Septembre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE Les députés s opposent à l indexa on. Pétrole : L indexa on, une grave décision. Bourse/Mines : CFG change ses recommanda ons. Jorf Lasfar :

Plus en détail

Vendredi 25 octobre 2013. Division de la Communica on

Vendredi 25 octobre 2013. Division de la Communica on Vendredi 25 octobre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE Rabat abritera la 1 ère conférence pour le développement durable : Les 13 et 14 novembre 2013. Barrages : Un taux de remplissage de 66.4%.

Plus en détail

Mercredi 20 novembre 2013. Division de la Communica on

Mercredi 20 novembre 2013. Division de la Communica on Mercredi 20 novembre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE A ribu ons ministérielles : Les perdants, les gagnants et la liste d a ente. Elec expo, EneR Event, Tronica : Du 20 au 23 novembre 2013 à

Plus en détail

Mercredi 28 Août 2013. Division de la Communica on

Mercredi 28 Août 2013. Division de la Communica on Mercredi 28 Août 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE Eau : La crise que le Maroc n a pas vue. Phosphates : baisse de 14.5% du chiffre d affaires semestriel à l export. خالفات بين "باعامر" و"أخنوش"

Plus en détail

Lundi 13 janvier 2014. Division de la Communica on

Lundi 13 janvier 2014. Division de la Communica on Lundi 13 janvier 2014 Division de la Communica on SOMMAIRE Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l Eau : La ges on ra onnelle des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l adhésion de l ensemble

Plus en détail

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE

ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ACCÉLÉRER LE DÉVELOPPEMENT DE L ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE PAR L INNOVATION TECHNOLOGIQUE 150 MILLIONS D EUROS DE BUDGET DE LANCEMENT L Institut Photovoltaïque d Île-de-France (IPVF) a pour ambition

Plus en détail

SOMMAIRE غشت 2014). Sita El Beida roulera en Man et Scania. Différent fiscal entre Lydec et la DGI.

SOMMAIRE غشت 2014). Sita El Beida roulera en Man et Scania. Différent fiscal entre Lydec et la DGI. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Lundi 1 er septembre 2014 SOMMAIRE Mohammadia, la pollu on de Oued N fifikh préoccupe de plus en plus. Renforcement des capacités sur l

Plus en détail

Mardi 26 novembre 2013. Division de la Communica on

Mardi 26 novembre 2013. Division de la Communica on Mardi 26 novembre 2013 Division de la Communicaon SOMMAIRE Amara va t il relancer la stratégie gazière? Efficacité énergéque : Benabdelalh entre en ligne. Caravane OCP : Coup de pouce aux fellahs de l

Plus en détail

SOMMAIRE. Abdelkader Amara à la semaine de durabilité d Abou Dhabi. Energies renouvelables : La stratégie marocaine présentée à Abou Dhabi.

SOMMAIRE. Abdelkader Amara à la semaine de durabilité d Abou Dhabi. Energies renouvelables : La stratégie marocaine présentée à Abou Dhabi. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Mardi 20 janvier 2015 SOMMAIRE Abdelkader Amara à la semaine de durabilité d Abou Dhabi. éco Energies renouvelables : La stratégie marocaine

Plus en détail

ROYAUME ROY DU MAROC

ROYAUME ROY DU MAROC ROYAUME DU MAROC Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement CARBURANTS PROPRES AU MAROC Avril, 2010 Caractéristiques du secteur énergétique marocain. Secteur Pétrolier au Maroc:

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières.

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières. Présentation Fabex Energy Sarl, ce veut être le creuset et l expression de compétences avérées au service du marché Algérien, en vue de lui offrir des solutions innovantes en matière de produits et services

Plus en détail

Occasions d'affaires au Canada

Occasions d'affaires au Canada Occasions d'affaires au Canada Richard Nesbitt Premier vice-président à la direction, Banque CIBC et chef de groupe, Services bancaires de gros, Opérations internationales et Technologie et opérations

Plus en détail

SOMMAIRE. Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville.

SOMMAIRE. Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Jeudi 06 Mars 2014 SOMMAIRE Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville.

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR. Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN

LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR. Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN PLAN DU THÈME INTRODUCTION CHAPITRE I: Présentation du secteur pétrolier

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water INGENICA dépose un brevet concernant un procédé innovant de génération de vapeur d eau pour des applications de récupération de pétrole lourd insitu par drainage gravitaire assisté par injection de vapeur

Plus en détail

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur 9 L énergie 9.1 Le commerce international et l analyse de bien-être Rappel: Surplus du consommateur et du producteur Surplus du consommateur: Différence entre - Prix que le consommateur était prêt àpayer

Plus en détail

Campagne d'évaluation 2014-2015

Campagne d'évaluation 2014-2015 Le re Hebdomadaire de l'ed - N 16 Semaine du 30 mars au 3 avril 2015 Campagne d'évaluation 2014-2015 A l'a en on des docteurs et doctorants, Le 7 avril prochain, le Haut Conseil de l Évalua on de la Recherche

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

SOMMAIRE. Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social.

SOMMAIRE. Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Lundi 10 Mars 2014 SOMMAIRE Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social. Environnement

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières avril 01 La seconde moitié de 01 devrait être plus favorable aux matières premières La période de morosité se poursuit sur le marché des matières premières alors que les principaux indices de prix ont

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

Pour ceux qui voient loin, l Algérie c est tout prés

Pour ceux qui voient loin, l Algérie c est tout prés Route Nationale n 05 Cinq Maisons, Mohammadia - ALGER Tel : 021 52.19.11/15 - Fax : 021.52.19.21 E-mail: information@andi.dz - site web : www.andi.dz AGENCE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE L INVESTISSEMENT

Plus en détail

Infos Marchés et Secteurs

Infos Marchés et Secteurs Semaine du 13/04/2015 au 17/04/2015 Synthèse du marché 2 Marchés Internationaux 2 Infos marchés et secteurs 3 Sur le plan international - Lafarge/Holcim: détail des cessions aux USA Sur le plan national

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

STRATEGIES-ICMC. Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement

STRATEGIES-ICMC. Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement STRATEGIES-ICMC Ins tut de Communica on et Méthodologie du Changement L équipe STRATEGIES-ICMC vous accueille! Notre équipe d enseignants cer fié s et membres de fédéra on française NLPNL, vous emmène

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

La dépréciation du dollar canadien : Une bouée de sauvetage pour certaines industries manufacturières

La dépréciation du dollar canadien : Une bouée de sauvetage pour certaines industries manufacturières La dépréciation du dollar canadien : Une bouée de sauvetage pour certaines industries manufacturières Sommaire Le dollar canadien se déprécie par rapport au billet vert. Pour nos fins, nous supposons une

Plus en détail

SOMMAIRE. Explora on pétrolière : Les majors se posi onnent. Explora on pétrolière : Une longueur d avance pour le gaz.

SOMMAIRE. Explora on pétrolière : Les majors se posi onnent. Explora on pétrolière : Une longueur d avance pour le gaz. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Mardi 12 août 2014 SOMMAIRE Explora on pétrolière : Les majors se posi onnent. Explora on pétrolière : Une longueur d avance pour le gaz.

Plus en détail

Le baril de pétrole est l un des produits les plus

Le baril de pétrole est l un des produits les plus Les carburants de l économie Cara Williams Le baril de pétrole est l un des produits les plus prisés de nos jours. Bien que le prix ait fluctué de façon spectaculaire ces dernières années, il est resté

Plus en détail

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est

Mai 2013. La Directive sur la Qualité des Carburants, ce qu'elle dit et où elle en est Mai 2013 Note de synthèse Bénéfices environnementaux d une mise en œuvre solide de la Directive sur la Qualité des Carburants Résumé de l étude Impacts environnementaux et économiques de la mise en œuvre

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Investissement durable

Investissement durable Investissement durable Juin 2014 Les sables bitumineux AutEUR Brian Minns spécialiste, investissement responsable et Barbara Betanski gestionnaire de portefeuille principale, actions canadiennes Au nom

Plus en détail

EAU PUBLIQUE À VENDRE : COMMENT LE CANADA VA PRIVATISER NOS SYSTÈMES PUBLICS D EAU

EAU PUBLIQUE À VENDRE : COMMENT LE CANADA VA PRIVATISER NOS SYSTÈMES PUBLICS D EAU EAU PUBLIQUE À VENDRE : COMMENT LE CANADA VA PRIVATISER NOS SYSTÈMES PUBLICS D EAU Rapport aux gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux concernant l Accord économique et commercial global

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Production et commandes industrielles 16 1 94 88 Production industrielle - (25=1 moyenne mobile sur 3 mois) Source : INSEE (y compris énergie et agroalimentaire) Tableau de bord de l industrie française

Plus en détail

CHARGE DE COMPENSATION JANVIER-SEPTEMBRE 2012-2013

CHARGE DE COMPENSATION JANVIER-SEPTEMBRE 2012-2013 RAPPORT D ACTIVITE DE LA CAISSE DE COMPENSATION DU MOIS DE NOVEMBRE I CHARGE DE COMPENSATION Depuis le début de l année 2013, le cours du brent sur les marchés internationaux a connu une accalmie avec

Plus en détail

NORANDA DÉCLARE UN BÉNÉFICE DE 1 MILLION DE DOLLARS AU PREMIER TRIMESTRE

NORANDA DÉCLARE UN BÉNÉFICE DE 1 MILLION DE DOLLARS AU PREMIER TRIMESTRE communiqué Sources : Denis Couture Vice-président, affaires publiques et communications (416) 982-7020 Aaron Regent Vice-président directeur et chef des finances (416) 982-3548 NORANDA DÉCLARE UN BÉNÉFICE

Plus en détail

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque

Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque CHAPITRE 1 Comparaison des états financiers d une entreprise et d une banque Ce e comparaison met en évidence des différences, liées aux par cularités des ac vités bancaires. 1.1 DESCRIPTION SUCCINCTE

Plus en détail

L Indice Général de la Bourse

L Indice Général de la Bourse L Indice Général de la Bourse L analyse du comportement de l indice au cours de l an 2001 fait ressortir quatre grandes phases distinctes : Evolution de l'igb depuis le debut de l'année 740 720 700 680

Plus en détail

Georges Thizon Consultant en sûreté privée et civile

Georges Thizon Consultant en sûreté privée et civile PRÉSENTATION: SERVICES RENDUS POUR ENTREPRISES En tant que consultant en sûreté et intervenant en préven on des risques professionnels [IPRP], il est de mon ressort de m assurer que la protec on des biens

Plus en détail

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014

Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Banque Centrale de Mauritanie Direction Générale des Études Direction des Études et des Recherches Économiques Note de Conjoncture Économique 1 er semestre 2014 Septembre 2014 Sommaire I. ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Madame, Monsieur, I. CONTEXTE. Près de 1 000 inves sseurs sont concernés.

Madame, Monsieur, I. CONTEXTE. Près de 1 000 inves sseurs sont concernés. 1 sur 6 14/11/2015 13:15 Sujet : INVESTISSEMENT LEGENDRE PATRIMOINE 7% - DEFENSE DES INVESTISSEURS De : Yves SEXER Date : 22/09/2015 20:34 Pour : Yves SEXER

Plus en détail

CONSELIOS N O R D I C - C O N S U L T I N G

CONSELIOS N O R D I C - C O N S U L T I N G L'ESTONIE,VOTREMEILLEURCHOIX - Un pays moderne et évolué - Un environnement sauvage préservé et une conscience de l'écologie très développée - Un taux de délinquance très faible - Une qualité de vie remarquable

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles

Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles Conférence des ministres de l Énergie et des Mines Sudbury, Ontario Août 2014 Nos ressources,

Plus en détail

Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014

Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014 Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA, Ministre de l Energie, des

Plus en détail

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : quelles relations et implications à moyen et long terme? Tancrède Voituriez tancrede.voituriez@iddri.org Cinq vérités sur la crise (2006-2008) 2008)

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30?

Quel contexte. pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 2 Quel contexte pour l électricité en 2020-30? Page précédente 15 Page précédente 16 @ 2 - Quel contexte pour l électricité en 2020-30? L Agence Internationale de l Energie prévoit une

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010 SUNCOR ÉNERGIE INC. 8MAR201020402409

RAPPORT ANNUEL 2010 SUNCOR ÉNERGIE INC. 8MAR201020402409 RAPPORT ANNUEL 2010 SUNCOR ÉNERGIE INC. 8MAR201020402409 SUNCOR ÉNERGIE Inc. (Suncor) est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 7 Volume 9 Le 2 mai 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie concernant le gaz et le pétrole (partie VI de la Loi) 1

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie concernant le gaz et le pétrole (partie VI de la Loi) 1 Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie concernant le gaz et le pétrole (partie VI de la Loi) 1 TITRE ABRÉGÉ 1. Règlement de l Office national de l énergie concernant le gaz

Plus en détail

Métaux industriels. Pétrole

Métaux industriels. Pétrole Nous sous-pondérons les matières premières les plus cycliques (métaux industriels et pétrole). Mais nous considérons toujours l or et les autres métaux précieux comme des valeurs refuge. Les matières premières

Plus en détail

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321 Aperçu national Les prix de l essence au détail au Canada ont baissé de 1, cent le litre au cours des deux dernières semaines Pour la période de deux semaines se terminant le 8 décembre, le prix moyen

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com

www.energyfundsadvisors.com - E-mail : contact@energyfundsadvisors.com La hausse du prix du pétrole au cours de la dernière décennie reflète en premier lieu la hausse des coûts de production marginaux, c est-à-dire des filières de production les plus coûteuses, sables bitumineux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ et le projet GAZ du Maroc Le groupe GDF SUEZ a suivi avec grand intérêt l annonce de la feuille de route GAZ du Maroc par Monsieur le Ministre de l Energie Abdelkader

Plus en détail

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Analyse Stratégie Ressources Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm L objectif

Plus en détail

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre

Forum d EL MOUDJAHID. Mr Ali Hached. Conseiller du Ministre Forum d EL MOUDJAHID Intervention du Ministère de l Energie et des Mines présentée par Mr Ali Hached Conseiller du Ministre 26 août 2012 Monsieur le Directeur Général, Je vous remercie pour l invitation

Plus en détail

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie

ARRETE. Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie Direction de l Observation et de la Programmation ARRETE Arrêté du 02 septembre 2011 Concernant la collecte de données relatives au secteur de l énergie La ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Description+de+l équipe+et+d ENvironnement+JEUnesse+

Description+de+l équipe+et+d ENvironnement+JEUnesse+ Mémoiredéposéàlacommissiondel environnementdelacommunautémétropolitainede Montréaldanslecadredelaconsultationpubliquesurleprojetd oléoducénergie

Plus en détail

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE DECOUVRIR ALLIANCE Assurances : ALLIANCE Assurances est une Société par ac ons à capitaux privés na onaux. Elle a débuté ses ac vités en 2005. Le volume des primes collectées

Plus en détail

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix

Info-Carburant. Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Info-Carburant Comprendre les différents aspects du marché de l essence au Canada et les facteurs économiques qui influencent les prix Bulletin 2 Volume 9 Le 21 février 14 Exemplaires disponibles gratuitement

Plus en détail

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Avril 2012 Briefing Carburants à faible intensité carbone: coûts administratifs modestes, bénéfices significatifs Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Dans le cadre de l article

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Séminaire Interdisciplinaire Doctoral. Début de la campagne des contrats doctoraux : 12 mai 2015, renseignements disponibles sur le site En savoir +

Séminaire Interdisciplinaire Doctoral. Début de la campagne des contrats doctoraux : 12 mai 2015, renseignements disponibles sur le site En savoir + Le re Hebdomadaire de l'ed - N 21 Semaine du 11 au 15 mai 2015 Formations Année universitaire 2015/2016 : La campagne "contribu on à l'offre de forma ons" de l'école doctorale Montaigne Humanités a débuté

Plus en détail

Retombées économiques de l industrie pétrolière de l Ouest canadien

Retombées économiques de l industrie pétrolière de l Ouest canadien SERVICES-CONSEILS Retombées économiques de l industrie pétrolière de l Ouest canadien VERSION FINALE kpmg.ca TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE EXÉCUTIF... 3 1. INTRODUCTION... 6 1.1. Le mandat... 6 1.2. La structure

Plus en détail

Formation complémentaire sur les. Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique. 05-08 Octobre 2015

Formation complémentaire sur les. Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique. 05-08 Octobre 2015 Formation complémentaire sur les Systèmes Photovoltaïques raccordés au réseau électrique destinée aux Doctorants Marocains des filières photovoltaïques 05-08 Octobre 2015 Ecole Supérieure de Université

Plus en détail

Résumé de l année 2009

Résumé de l année 2009 Résumé de l année 2009 Évolution cours du prix de pétrole brut en 2009 $/baril WTI Brent En 2009, la récession économique mondiale résultant de la crise financière internationale a profondément modifié

Plus en détail

COMMENTAIRE ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT. Services économiques TD

COMMENTAIRE ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 14 mars 3013 ANALYSE APPROFONDIE DES ÉCARTS DE PRIX DU PÉTROLE BRUT Faits saillants Depuis la fin de l an dernier, l écart grandissant entre le prix des bruts de référence

Plus en détail

Mise à jour des Projections économiques. et budgétaires

Mise à jour des Projections économiques. et budgétaires Mise à jour des Projections économiques et budgétaires Sa Majesté la Reine du chef du Canada () Tous droits réservés Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être adressée au ministère

Plus en détail

PROGRAMME. Lundi 08 décembre

PROGRAMME. Lundi 08 décembre Introduction Au Maroc, comme partout dans le monde, les besoins en électricité ne cessent d augmenter tous les jours au rythme de l amélioration du niveau de vie des populations. En face de cela, l enjeu

Plus en détail

SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION WASHINGTON, D.C. 20549 FORMULAIRE 10-K

SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION WASHINGTON, D.C. 20549 FORMULAIRE 10-K SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION WASHINGTON, D.C. 20549 FORMULAIRE 10-K RAPPORT ANNUEL AUX TERMES DE L'ARTICLE 13 OU 15(d) DE LA LOI INTITULÉE SECURITIES EXCHANGE ACT OF 1934 Pour l exercice terminé

Plus en détail

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2%

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2% Communiqué de presse Le 15 février 2008 Presse/Investor Relations Jacques Anckaert T +32 56 23 05 72 Rapport d activités au quatrième trimestre 2007 Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en

Plus en détail

L énergie canadienne et l importance de la diversification des marchés. Dale Eisler, sous-ministre adjoint Ressources naturelles Canada 14 mai 2013

L énergie canadienne et l importance de la diversification des marchés. Dale Eisler, sous-ministre adjoint Ressources naturelles Canada 14 mai 2013 L énergie canadienne et l importance de la diversification des marchés Dale Eisler, sous-ministre adjoint Ressources naturelles Canada 14 mai 2013 Objectif Pour démontrer l importance de la diversification

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Norme relative à la soumission des factures

Norme relative à la soumission des factures Norme relative à la soumission des factures 1 soumission des factures Le présent document s adresse à tous les fournisseurs qui fournissent du matériel ou des services à Suncor. Il leur précise ce qu ils

Plus en détail

Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia

Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia 2010 2011 Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia Sommaire 1. Présentation 2.1 Le secteur de l électricité 3. Le coût de l énergie 3.2 La subvention des produits pétroliers 4.1

Plus en détail

BENCHMARKING DU RÉSEAU EMAS 2011 P 1

BENCHMARKING DU RÉSEAU EMAS 2011 P 1 P 1 BENCHMARKING DU RÉSEAU EMAS 2011 Avancées et perspec ves Une étude du Service public fédéral de Programma on Développement Durable Mai 2012 Personne de contact : Mar ne Vandervennet Produc on & Consomma

Plus en détail