Mardi 01 octobre Division de la Communica on

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mardi 01 octobre 2013. Division de la Communica on"

Transcription

1 Mardi 01 octobre 2013 Division de la Communica on

2 SOMMAIRE OCP brave la crise et poursuit ses inves ssements. Blacklistés pour l achat de phosphate marocain. Phosphates, un marché en reconfigura on. برمجة حفر 30 بئرا في السنة للتنقيب على النفط والغاز. عمال مفاحم بجرادة في وقفة احتجاجية ضد االقصاء وتحقير القوانين. المكتب الوطني للكھرباء والماء والصالح للشرب يبرر انقطاع الماء بالسمارة. بدر إيكن المدير العام لمعھد البحث في الطاقة الشمسية والطاقات المتجددة: المغرب حدد استراتيجية طاقية في مجال حماية البيئة من خالل استخدام تكنولوجيا نظيفة. Info NET Energies renouvelables : Le Maroc 1er de la classe de la région ME NA. Eau potable à Ouarzazate : Aucun problème selon l'onee. GDF Suez: 3 fois plus de clients en 5 ans. Chalmoux : Le parc solaire produira 12 GWh d'électricité par an. Eco Marché

3

4

5

6

7

8

9

10

11 Info NET Energies renouvelables : Le Maroc 1 er de la classe de la région MENA. Selon l'indice Arab Future Energy Index, le Maroc est classé 1er parmi les pays arabes en ma ère d efficacité énergé que et de progrès dans les énergies renouvelables, suivi de la Jordanie et de l Egypte. Pour rappel, cet indice classe 13 pays arabes selon plus de 20 indicateurs prenant en compte le marché de l énergie, les poli ques menées, les capacités ins tu onnelles et techniques, les cadres réglementaires et l effort en recherche scien fique. Eau potable à Ouarzazate : Aucun problème selon l'onee. Réagissant à des "rumeurs" sur le changement de la qualité et du goût de l'eau dans la ville de Ouarzazate, le chef du secteur de produc on de l'office na onale de l'électricité et de l'eau (ONEE) à Ouarzazate, Ahmed Hafid, a tenu à assurer que l'eau potable de Ouarzazate "qui est contrôlée en permanence est conforme aux normes na onales de la qualité". Par ailleurs, Hafid, qui a relevé que les besoins de la ville en eau potable a eignent 250 litres par seconde, a fait savoir qu'un projet d'un nouveau réservoir est en cours de réalisa on. Une enveloppe financière de 6 milliards de dirhams sera allouée à la réalisa on de ce nouveau réservoir d'une capacité de litres contre une capacité de litres pour le réservoir actuel. Sa mise en service est prévue durant l'été prochain. GDF Suez: 3 fois plus de clients en 5 ans. GDF Suez vise 5 millions de foyers français abonnés à ses offres d'électricité en 2018, soit un triplement en 5 ans, a t il annoncé lundi, comptant bien profiter des fortes hausses des tarifs réglementés d'edf pour lui tailler des croupières. Avec la double hausse du tarif régulé d'edf (5% en août 2013 et 5% l'été prochain), "l'ouverture effec ve du marché de l'électricité, longtemps a endue, est désormais advenue", s'est réjoui lundi Bruno Bensasson, directeur de GDF Suez Energie France, en présentant à la presse la nouvelle offensive commerciale du groupe. Chalmoux : Le parc solaire produira 12 GWh d'électricité par an. La Commune de Chalmoux (71) et la compagnie Solairedirect ont inauguré récemment leur parc solaire, lauréat de l'appel d'offre CRE 2012 d'une puissance de 10 MW. Avec ses panneaux installés, le parc solaire de Chalmoux produira 12 GWh d'électricité

12 par an soit l'équivalent de la consomma on de habitants. Il perme ra d'économiser tonnes de gaz à effet de serre par an. Ce projet, l'un des premiers parcs, lauréat de l'appel d'offres CRE 2012, a être mis en service est né de la volonté conjointe de la commune et de la SAFER Bourgogne (Société d'aménagement Foncier et de l'etablissement Rural) de favoriser sur ce territoire le main en des exploita ons agricoles tout en développant les énergies renouvelables et la produc on d'une électricité propre et d'avenir. Ce parc solaire, qui totalise un inves ssement de 16,4 millions d'euros, est construit et exploité par Solairedirect dans le cadre d'un bail d'une durée total de 40 ans.

13 Eco Marché Energie Mines PETROLE OPEC $/baril ( 0.000) Brent (IPE) $/baril (-0.24) GAZ Gaz naturel 3.56 $/MBTU (-0.81) (Sources : h p://www.oil price.net.h p://www.opec.org) Métaux Cuivre $/T (+ 0.52) Plomb $/T (-0.04) Zinc $/T (-0.19) OR $/Once (+ 1.08) Argent Cts/Once ( 0.82) Aluminium $/T (+0.75) Nickel $/T ( 0.19) Etain $/T (-0.22) (Source : h p://bourse.lesechos.fr/ma eres_premieres.phtml) Taux de Change Contre Dirham Cours achat Cours vente 1 EURO ( 0.000) (0.000) 1 DOLLAR U.S.A ( ) ( ) 1 LIVRE STERLING (+0.003) (+0.003) (Source : h p://www.bkam.ma)

Jeudi 31 octobre 2013. Division de la Communica on

Jeudi 31 octobre 2013. Division de la Communica on Jeudi 31 octobre 2013 Division de la Communica on SOMMAIRE Découverte de gaz naturel vrai ou faux? Abdelkader Amara : «Seule la réalisa on de forages et de tests pourraient révéler l existence ou non d

Plus en détail

Lundi 13 janvier 2014. Division de la Communica on

Lundi 13 janvier 2014. Division de la Communica on Lundi 13 janvier 2014 Division de la Communica on SOMMAIRE Charafat Afilal, ministre déléguée chargée de l Eau : La ges on ra onnelle des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l adhésion de l ensemble

Plus en détail

Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre

Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre Energies renouvelables : le Maroc lance de grandioses projets pour un environnement propre Rabat 19 nov. 2012 (MAP) - Un grand engouement pour les énergies renouvelables se fait sentir au Maroc, notamment

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

SOMMAIRE. Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social.

SOMMAIRE. Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Lundi 10 Mars 2014 SOMMAIRE Maroc Gabon : 2 milliards de dollars pour la produc on d engrais. Managem inves t dans le social. Environnement

Plus en détail

SOMMAIRE. Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville.

SOMMAIRE. Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Jeudi 06 Mars 2014 SOMMAIRE Visite de SM le Roi, au Gabon : Une consécra on du caractère privilégié des rela ons entre Rabat et Libreville.

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Taux de change... page 1 2- Taux d intérêt... 2 3- Crédits aux sociétés non financières... 3 4- Matières premières et pétrole... 4 5- Croissance... 5 6- Activité industrielle...

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social»

Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Conférence «Les contrats de PPP : Alliances Publics-Privés pour le développement économique et social» Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

Plus en détail

Tableau de bord mensuel du GFI

Tableau de bord mensuel du GFI Tableau de bord mensuel du GFI 1- Croissance... 1 2- Activité industrielle... 2 3- Enquêtes de conjoncture... 3 4- Echanges extérieurs... 4 5- Demande intérieure... 5 6- Investissement... 6 7- Coûts salariaux...

Plus en détail

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal

L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon. Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal L offre d énergie: une comparaison France, Allemagne et Japon Par Pierre Lasserre, Sciences économiques Université du Québec à Montréal Plan Quelques faits stylisés caractéristiques de la France, de l

Plus en détail

SOMMAIRE. Industrie pétrolière : Signature à Washington d un accord entre l ONHYM, Kosmos Energy et Chevron pour la forma on des ingénieurs marocains.

SOMMAIRE. Industrie pétrolière : Signature à Washington d un accord entre l ONHYM, Kosmos Energy et Chevron pour la forma on des ingénieurs marocains. DÉPARTEMENT DE L'ENERGIE ET DES MINES Division de la Communica on Jeudi 07 août 2014 SOMMAIRE Coopéra on maroco nippone : Abdelkader Amara s est entretenu, mardi 5 août à Rabat, avec une déléga on de parlementaires

Plus en détail

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières

La seconde moitié de 2015 devrait être plus favorable aux matières premières avril 01 La seconde moitié de 01 devrait être plus favorable aux matières premières La période de morosité se poursuit sur le marché des matières premières alors que les principaux indices de prix ont

Plus en détail

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie

Base de données PEGASE www.industrie.gouv.fr/energie Liberté Égalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L'INDUSTRIE 600 550 500 450 400 350 300 En euros constants indice base 100 en 1973 PRIX DES ÉNERGIES Prix du pétrole

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA

ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA ENTRETIEN AVEC ULRICH SCHRÖDER, PRESIDENT DE DIRECTOIRE DE LA KFW : LES PME,PMI.EN PREMIERE LIGNE PAR FARIDA MOHA Ce sont les PME, PMI, TPE qui sont le moteur du développement, de la création d emplois,..l

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Georges Thizon Consultant en sûreté privée et civile

Georges Thizon Consultant en sûreté privée et civile PRÉSENTATION: SERVICES RENDUS POUR ENTREPRISES En tant que consultant en sûreté et intervenant en préven on des risques professionnels [IPRP], il est de mon ressort de m assurer que la protec on des biens

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

La maîtrise de l énergie par les TIC

La maîtrise de l énergie par les TIC La maîtrise de l énergie par les TIC Les Technologies de l Information et de la Communication au cœur de la production électrique national et de son ajustement en temps réel. Sommaire 1. Notre offre de

Plus en détail

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau

Pourtant, les économies pourraient représenter le quart de la demande actuelle en eau Eau et énergie Énergie et CO2 PLAN Changement climatique Un scénario alternatif est possible L Union Pour la Méditerranée Le Plan Solaire pour la Méditerranée IMEDER Beyrouth, Forum de l Energie, 30 septembre-1

Plus en détail

Forum 14 mars 2015. La sécurité dans les immeubles

Forum 14 mars 2015. La sécurité dans les immeubles Forum 14 mars 2015 La sécurité dans les immeubles Forum 14 mars 2015 Ordre du jour 9h00 - Informations diverses 9h45 Sécurité Incendie Commandant MOURER 10h30 Comment se protéger des cambriolages dans

Plus en détail

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole

Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Perspectives du marché pétrolier et évolution du fonds LFP ENFA Vision Pétrole Cette Lettre Vision Pétrole aborde les perspectives du marché pétrolier et informe des modifications du fonds LFP ENFA Vision

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE

OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE OFFRE COMMERCIALE D ASSURANCE DECOUVRIR ALLIANCE Assurances : ALLIANCE Assurances est une Société par ac ons à capitaux privés na onaux. Elle a débuté ses ac vités en 2005. Le volume des primes collectées

Plus en détail

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC

L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC Energie MAROC Note sectorielle L AFD ET LE SECTEUR DE L ENERGIE AU MAROC 1/ Présentation générale du secteur Le secteur de l'électricité au Maroc est caractérisé par une très forte dépendance aux énergies

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Al Amana Microfinance

Al Amana Microfinance 1 Secteur de la Microfinance au Maroc Depuis sa création : Plus de 40 milliards de DH de micro crédits accordés 4,55 millions de bénéficiaires dont : 55,28% de femmes 36,57% dans le rural 6 000 emplois

Plus en détail

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1

Table des matières. Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2015 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques. 1 Comptes et agrégats de la nation.... 2 Valeur ajoutée réelle

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Royaume du Maroc. Direction des Etudes et des Prévisions Financières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des indicateurs macro-économiques mai 2011 Table des matières Présentation générale Principaux indicateurs macro-économiques.

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC

La gestion déléguée. l expérience de la LYDEC NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD Partenariat Public-Privé Privé pour le développement du secteur énergétique en Afrique Vendredi 30 avril 2004 - Marrakech La gestion déléguée de la distribution de l'électricité

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable Chapitre 1 : La question du développement durable (9 heures) Thème I : Les enjeux du développement durable (3 heures) 1)-Connaissances Les enjeux : économiques environnementaux sociaux du développement

Plus en détail

*1450088* TD/B/C.I./MEM.2/25. Conférence des Nations Unies sur le commerce. et le développement. Nations Unies

*1450088* TD/B/C.I./MEM.2/25. Conférence des Nations Unies sur le commerce. et le développement. Nations Unies Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 29 janvier 2014 Français Original: anglais TD/B/C.I./MEM.2/25 Conseil du commerce et du développement Commission

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Tout savoir sur le marché de l énergie

Tout savoir sur le marché de l énergie Tout savoir sur le marché de l énergie Sommaire Fiche 1 Que signifie l ouverture du marché de l énergie pour vous? Les acteurs du marché Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Le marché de l énergie, les réponses à toutes

Plus en détail

Mission prospective au Maroc

Mission prospective au Maroc 1 Mission prospective au Maroc Casablanca 19-22 Novembre 2012 2 Programme Lundi 19 novembre 2012 (Aller): 15:15 Rendez- vous à Bruxelles National 16:40 Départ de l aéroport de Bruxelles (Royal Air Maroc)

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

certificats 100% sur matières premières

certificats 100% sur matières premières certificats 100% sur matières premières investir sur les matières premières en toute simplicité PRODUITS À Capital non garanti Les matières premières un actif financier avant tout physique Issues de la

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace?

L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? L ENERGIE NUCLEAIRE A T ELLE UN AVENIR? Une réponse dans l espace? Sur la Lune, le carburant du futur 3He et la fusion nucléaire La fusion est partout dans l Univers : cent milliards d étoiles dans notre

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

GrDF. GrDF 6 rue Condorcet 75009 Paris

GrDF. GrDF 6 rue Condorcet 75009 Paris GrDF GrDF 6 rue Condorcet 75009 Paris Sommaire I. Qui est GrDF? a. Un gestionnaire de réseau acteur du secteur de l énergie b. Un gestionnaire de réseau jeune et expérimenté c. Un gestionnaire de réseau

Plus en détail

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Depuis le mois de novembre 2012, les réfugiés du camp dont le statut a été rejeté

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel Fiche pratique /Mes démarches L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel L'ouverture à la concurrence des marchés de l électricité et du gaz naturel est effective depuis le 1er juillet

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières

Direction des Etudes et des Prévisions Financières Direction des Etudes et des Prévisions Financières Tableau de bord des principaux indicateurs économiques, financiers et sociaux novembre 9 Table des matières Indicateurs macro-économiques 1 Comptes de

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy

n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy Royaume du Maroc Ministère de l'energie, des Mines, de l'eau et de l'environnement n 57-09 portant création de la Société «Moroccan Agency For Solar Energy ÉNERGIE, EAU ENVIRONNEMENT Juin 2010 n 57-09

Plus en détail

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer.

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Comme le dit fort justement la plaquette de présentation : n'est encore tranché." "...rien Introduction. Nous

Plus en détail

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium CAC 40 Françaises FR0007052782 Le FCP CAC 40 a pour objectif de reproduire l'évolution de l'indice CAC 40 GROSS TR en minimisant au maximum l'écart de suivi («tracking error») entre les performances du

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire photovoltaïque : les filières, les marchés, les perspectives 1. PRÉAMBULE SUR L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L'énergie solaire est disponible partout

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance

Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance Attijariwafa bank : un Groupe au service d une Afrique qui avance En bref : Président Directeur Général: Mohamed EL KETTANI Siège Social : 2. Bd Moulay Youssef - BP: 11141 20000 Casablanca - Maroc Capital:

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010

Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 CEA-AN/AH/FD/10/3 Nations Unies Commission économique pour l Afrique Bureau pour l Afrique du Nord Réunion d experts Financement du développement en Afrique du Nord Rabat, Maroc, 19-21 octobre 2010 LE

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham

Royaume du Maroc. Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Royaume du Maroc Calcul du taux de change effectif nominal et réel du dirham Constituant une sélection mensuelle des travaux menés par les cadres de la Direction de la Politique Economique Générale, les

Plus en détail

ASSEMBLÉE DU 2012-06-04

ASSEMBLÉE DU 2012-06-04 CANADA Province de Québec M.R.C. de la Vallée-de-la-Gatineau VILLE DE MANIWAKI Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Ville de Maniwaki, tenue le 4 juin 2012, à 20 heures, à la salle du

Plus en détail

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA

NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA SOCIETE DE GESTION ET D EXPLOITATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA NOTE CONCERNANT LA CRÉATION DU PARC INDUSTRIEL DE BOUSKOURA C est en Septembre 1996 que la C.F.C.I.M. a décidé de lancer un projet concernant

Plus en détail

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations

Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations Chapitre 1: Les métaux et leurs utilisations 1. Depuis quand utilise-t-on les métaux? 1) Le seul métal qui existe à l état natif est l or. 2) Les métaux obtenus à partir de minerais sont l argent, le cuivre,

Plus en détail

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC www.siem.ma «Compte tenu du développement considérable que ces nouveaux gisements énergétiques seront appelés à connaître, ils doivent être dès aujourd

Plus en détail

ACCES A L ENERGIE : LES ACTIONS D EDF

ACCES A L ENERGIE : LES ACTIONS D EDF ACCES A L ENERGIE : LES ACTIONS D EDF Installation de panneaux solaires chez un client en zone rurale projet d électrification à partir d énergies renouvelables dans la province de Gaborone au Botswana

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2008 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 08/91 POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 23 juillet 2008 Fonds monétaire international 700 19 e rue, NW Washington, D. C. 20431 USA Le FMI conclut les consultations de 2008

Plus en détail

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables

Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables Financement des investissements en faveur du développement des énergies renouvelables *** Appel à projets en direction des établissements bancaires : le prêt «Energies renouvelables en Poitou-Charentes»

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

BILAN CARBONE 2011. avril 13. Services Technologies Industries Pour l Environnement

BILAN CARBONE 2011. avril 13. Services Technologies Industries Pour l Environnement Services Technologies Industries Pour l Environnement BILAN CARBONE 2011 avril 13 STIPE SARL SIEGE SOCIAL : 842 RUE JEAN GIONO 83600 FREJUS TEL FAX 04 94 53 55 74 AGENCE IDF : 22 RUE SADI CARNOT 92000

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 411 Avril 13 Conjoncture énergétique Février 13 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La production d énergie primaire du mois de février recule de 3,2 %

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014

8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 8 ème Forum germano-africain de l Energie Hambourg Lundi 14 avril 2014 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Discours 8 ème Forum germano-africain

Plus en détail

Les fournisseurs d'éelectriciteéverte

Les fournisseurs d'éelectriciteéverte Electricite de Strasbourg Direct Energie Les Offres AlterElec edf Poweo Electrabel Les Fournisseurs Alterna Politique Developpement durable Enercoop Gaz et Electricite de Grenoble Planete UI Les Offres

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail