Gestion de projet d une base de données cartographiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de projet d une base de données cartographiques"

Transcription

1 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Gestiondeprojetd unebasededonnées cartographiques PRESENTEETSOUTENUPAR EvelyneBALLOU AnnéeUniversitaire SOUSLADIRECTIONDE ChristopheLeBOUILLE (Maître de Stage) Page1sur32

2 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance INTRODUCTION AcxiomFranceestledistibuteurexclusifdulogicielMapInfoProfessional,quiestun desleadersmondiauxdessystèmesd informationsgéographiquessurpc. J ai eu le plaisir de réaliser mon stage au sein du Département Cartographie de AcxiomFranceettravailleràl améliorationdel undesproduitspharesdelasociété: lescartesfrancièmes. La cartographie Francièmes est la représentation graphique des contours administratifsfrançais. A mon arrivée, le produit est dans une phase de renouveau et des modifications importantesdoiventêtreréalisées. MaprésenceauseinduServiceCartographieestliéeàceschangements. J ai été chargée, par le Département Cartographie, de«reconstituer» le produit Francièmes. Dans ce rapport, je vous présente donc toute la partie méthodologique de la conceptiondesfrancièmes. AprèsunebrèveprésentationdelasociétéAcxiom,j expliquerailagénérationdela nouvelle version des Francièmes puis vous présenterai un exemple d étude géomarketingparl utilisationdesbasesdedonnéesgéographiquesfrancièmes. Page2sur32

3 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance - CLAUSEDECONFIDENTIALITE Protectionjuridiquedesbasesdedonnées LaLoin 98 Loin du1 er juillet1998transposedanslecodedelapropriété transposedanslecodedelapropriété intellectuelle la directive européenne du 11 mars 1996 relative à la protectionjuridiquedesbasesdedonnées. La base de données est à présent définie à l article L du Code ded la propriétéintellectuellecomme"un recueil d œuvres, de données ou d autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par un autre moyen".ellebénéficieàce titrededeuxprotectionsdistinctescumulables:ledroitd auteur :ledroitd auteuretledroit droitsui generis. Ledroitd auteur droitd auteur(art.112-3ducpi) Laprotectionparledroitd auteurportesurl originalitédelastructure structuredelabasede données,c est-à-direl agencementdesélémentsquilacomposent. Concernant les bases de données cartographiques constituées en partie par Acxiom(AddressMap,Francièmes )ledroitd auteurprotègetoutparticulièrement unepartiedutravaileffectuéparledépartementcartographie DépartementCartographie,quiconsistesurce point à trier, intégrer et disposer des données pour créer des cartes numériques. Ce travail de sélection et de disposition constitue ainsi une création intellectuelle donnantnaissanceàuneœuvreoriginaleprotégéeparledroitd auteur. Page3sur32

4 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance REMERCIEMENTS Jesouhaiteremerciertoutparticulièrement: M.Jean-MarcPichery,ResponsableduServiceClients,pourm avoirouvertlesportes desonservice,poursesconseilsetpourm avoirfaitconfianceenmepermettant degérerleproduitfrancièmes M. Christophe Le Bouille, Chef de projet Cartographie, pour ses nombreux conseils, sonsoutienetsaconfianceenmoitoutaulongdemonstage Messieurs Bizet, Lohier, Ruffier et Teyssendier de la Serve, de m avoir éclairer sur despointsessentielsliésàdesproblématiquesspécifiques. Messincèresremerciementsàtoutel équipeduserviceclientspoursonaccueilet sonsoutienainsiqu àtousceux,deprèsoudeloin,quiontparticipéàlaréussitede cestage. Page4sur32

5 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance SOMMAIRE RE I. PrésentationdeAcxiomFranceetdustage 1. LasociétéAxciomFrance 2. LeServiceClients 3. Lestage II. PrésentationducatalogueFrancièmes 1. Unproduitpharedel offrecartographiquedeacxiom 2. CaractéristiquesdelagammeFrancièmes III. Miseàjour,Documentationetstructurationdesdonnées tionetstructurationdesdonnées 1. Traitementdelabaseîlots a) «Nettoyage»delabasegéographiquedesîlots b) Vérificationdunombred enregistrements 2. Conceptiondesautresproduitsdelagamme a) LesFrancièmesIRIS b) LesFrancièmesCOMMUNAUX c) LesFrancièmesPOSTAUX d) LesFrancièmesPSEUDOSCANTONAUX e) Complément d informations sur la documentation et la structurationdestables IV. Exploitation de la cartographie Francièmes à travers une étude géomarketing 1. Leclientetsesdonnées 2. LesdonnéesAcxiom 3. LesdifférentesmanipulationspossiblesaveclesFrancièmes a) Ledécoupagedelabanque b) Lesétudesgéomarketing Page5sur32

6 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance I.PrésentationdeAxciomFranceetdustage PrésentationdeAxciomFranceetdustage 1. PrésentationdeAcxiomFrance LasociétéAcxiomFranceestissuedel acquisitiondessociétésclaritaseurope,fin 2003etdeCONSODATA,début2004parAxciomCorporation,sociétéfondéeen1969 auxetats-unis. AcxiomFranceréalise33millionsdechiffred affairesparan. Elle regroupe 170 collaborateurs, travaillant dans trois grandes villes: Paris, Lille et Lyon. L activitédel entrepriseestorganiséeautourde3pôles: Division Datas (conception et location d adresses, analyses comportementales,mégabasededonnéesconsommateursàdesfinsmarketing) DivisionSIGetGéomarketing(cartographieetanalysesgéomarketing) DivisionServices(locationd adresses,hébergementdebasesdedonnéeset servicesliésàcesbases) 2. LeServiceClients LeServiceClientsestcomposéde14personnessousladirectionduResponsablede Service,M.Picherysecondéeparuneassistante. LeServicecomprend5sous-services: SERVICECLIENTS AVANT- CARTOGRAPHIE FORMATION PRODUCTION SUPPORTTECHNIQUE VENTE LeService Avant-VenteSIGestcomposéde5Ingénieurs. Leurfonctionconsisteà: aiderlesingénieursd affairesàrépondreauxappelsd offre soutenir les Ingénieurs d affaires dans leurs différents rendez-vous clientèle en répondantauquestionstechniques Page6sur32

7 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance LeService Cartographiecompte3personnes(unChefdeprojet,unDéveloppeuretune Cartographe). Lepôlecartographieest: Editeurdebasesdedonnéesgéographiques(AddressMap,Francièmes) Distributeurdebasesdedonnéesgéographiques(IGN,TéléAtlas,Macon,Géosignal eteuropatechnologies) Prestatairedeservices(réalisationdecartographiesspécifiques) Développeurd outilsd automatisationcartographique Le Service Formation se compose de 3 formateurs qui réalisent l apprentissage du logicielmapinfoprofessional. Les Services Production et Support Technique SIG sont tous les deux composés d une seulepersonne. La production est chargée de l envoi de tous les produits distribués par Acxiom France. Le support Technique vient en aide aux clients rencontrant des difficultés sur les différentsoutilssigdeacxiom. 3. Lestage Ma mission au sein du Service Cartographie a été de prendre en charge l un des produitsdel offrecartographiquedeaxciom:lesfrancièmes. Etabliruneméthodologieprécise,vérifierlesinformations,fairelesmisesàjourdes données mais aussi, apporter des idées pour enrichir la gamme des produits Francièmessontquelquesexemplesdemonactivitéauseinduservice. Page7sur32

8 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance II.PrésentationducataloguedesFrancièmes 1. Unproduitpharedel offrecartographiquedeacxiom:lesfrancièmes Les Francièmes représentent la deuxième production du Département Cartographie. Il s agit d une cartographie vectorielle administrative détaillant les 5 niveaux de découpageexistantenfrance. Ces 5 découpages administratifs sont parfaitement compatibles entre eux ce qui permet d obtenir une logique dans la continuité des contours administratifs, et d offrirainsiunatoutimportantpouracxiometsesclients. De plus, les Francièmes sont également compatibles avec les cartes urbaines AddressMapquipermettentdereprésenterunpositionnementàlarue. 2. LacompositiondelagammeFrancièmes Commenousl avonsindiquéprécédemment,lesfrancièmessontreprésentéspar5 niveauxadministratifsservantchacunàdifférentesanalyses. Ces5découpagessontlessuivants: FrancièmesILOTS ILOTS FrancièmesIRIS IRIS FrancièmesCOMMUNAUX COMMUNAUX FrancièmesPOSTAUX POSTAUX FrancièmesPSEUDOSCANTONAUX PSEUDOSCANTONAUX Cesproduitssevendentsousformede3niveauxd échelle:soitàlarégionsoitau départementousoitàl échelledelafrancemétropolitaine. Page8sur32

9 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance LesdifférentesbasesgéographiquesdeFrancièmessontfourniesavec: - Descouchesadministratives(régionet/oudépartement) - des couches d habillages (hydrographie, espaces verts, bâti, routier principaletvoiesferrées) - desdonnéessocio-démographiquesissuesdel INSEE ex:typedeprésentationdesfrancièmescommunaux Page9sur32

10 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance III. Mise à jour, Documentation et Structuration de la base de données Francièmes Afin de répondre plus efficacement aux attentes de sa clientèle, le Département Cartographie a décidé d apporter des modifications aux différentes bases de donnéesgéographiquesdesfrancièmes. Iladoncfallureconstituerl ensembledescartesadministrativesduproduit. 1. Traitementdelacarteîlots Plusieursfichiersd îlotsontétéreçusparacxiomsurlesquelslesmodificationsont été apportées. Le travail que j ai effectué, consistait à vérifier qu aucune modification n ait été apportée sans l accord de Acxiom et corriger les erreurs pouvantrésulterdesévolutionsdelabaseîlot. LabasededonnéesîlotconstituelesocledesFrancièmes. Objectifdecettephase:Obtenirunecarteîlotspropreauniveaugéométrique. :Obtenirunecarteîlotspropreauniveaugéométrique. LaméthodologieétablieparleChefdeprojetsCartographiepourletraitementdes erreursestbaséesurunevérificationparrégion. Page10sur32

11 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance a) «Nettoyage»delabaseîlots Ce que nous entendons par «nettoyage» consiste en une vérification de la cartographiedesîlots.c est-à-direquenousprêtonsuneattentionparticulièreàla présenced objets«résidus»issusdestraitementsprécédents. Pour«nettoyer»ceserreurs,ilfauttoutd abordlesdétecter. Larecherchedeserreursestaxéesur2pointsmajeurs: - ladétectiondesmulti-polygones - ladétectiondesproblèmestopologiques Leserreursdemulti-polygonessonttrèsimportantesàdétecteretàtraitercarils peuvent engendrer des erreurs dans la table des îlots qui se répercuteront par la suitedanstouteslescartographiesdépendantesdecettebase. Les répercussions pour le client pouvant être, par la suite, des erreurs d analyses lorsd étudesgéomarketing. Il faut donc être vigilant et éviter les fautes pour ne pas nuire aux cartes et aux analysesquiendécouleront. Pour la correction des objets multiples, nous réalisons une requête qui permet de sélectionnertoutpolygonesupérieuràunobjet.trèspeud objetsrésultentdecette sélection. Cependant, une vérification objet par objet est nécessaire pour ne pas effectuerdesuppression«dangereuse». Les erreurs de topologie sont beaucoup plus fréquentes. Il s agit de problèmes de type recouvrement (deux polygones ont une partie en commun), de type intersection(incompatibilité de nœuds entre deux polygones jointifs) ou de type lacune acune(deuxpolygonessontséparésparun«trou»). La correction des 2 premières erreurs est effectuée par le traitement de correctionautomatiquedemapinfo. Page11sur32

12 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Ex:Illustrationdestypesd erreursàcorriger Lorsque tous les traitements de correction sont terminés, nous créons une table Franceentièredesîlotsenagrégeantlesdonnéesdesîlotsdesdifférentesrégions etnouseffectuonslasecondephasedevérification. b) Obtenirlebonnombred enregistrements Cette phase complète l étape de nettoyage. Après avoir traiter la détection des erreurs,ilfautmaintenanteffectuerunevérificationdunombred objetîlots. MapInfo permet par l ouverture des tables de données, de comparer le nombre d enregistrementsprésentsdanschaquetable. Enmebasantsurunetabled îlotscorrespondantàuneversionprécédente,j aipu connaîtrelenombred îlotssoitmanquantssoitensurplus. er cas:latableîlotscomptedesobjetsentrop 1 er Dans un 1 er temps, il faut rechercher les îlots queles 2 versions d îlots ont en communpuisinverserlasélectionpouridentifierl excédentd îlots. Cetterecherches effectuesurlecodeîlotdes2tables. Sur la table de données qui résulte de cette sélection, on calcule la superficie des objets et on trie par ordre croissant. Cela permet ainsi de connaître la superficie minimumdesobjets. Page12sur32

13 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Sachantquelasuperficieminimumd unîlotestdexm²,onsupprimetouslesobjets inférieursàcenombre. Puis on effectue un comptage du nombre d îlots en utilisant l opérateur d agrégationcount count(*)pourrechercherlesobjetsendoublon. Lerésultatdelarechercheindiquera1lorsquel objetestuniqueet2,3oupluslorsque l objetestdoublonné. Cette seconde solution de vérification du nombre d îlots est tout de même plus adaptéelorsquel onestenprésencedepeud enregistrementsdoublonnésils agit icid untraitement. ème cas:latableîlotscomptedesîlotsenmoins 2 ème La méthode appliquée est la même que celle indiquée précédemment pour la détectiondesîlotsayantlemêmecodeafind obtenirlescodesîlotsmanquants. Onrecréel îlotmanquantparuncopier-collerdel objet(delaversionprécédente)et onrecalecetîlotparrapportauxîlotsenvironnants. Une dizaine d îlots manquent sur toute la France. Le travail est donc effectué manuellement. A la fin de nos traitements de vérification, on obtiens objets graphiques îlotspourlafranceentière. Etat initial de cette phase:unetableîlotsà«nettoyer» Etat après traitement : latableîlotsest«propre»géographiquementparlantetsans doublons. Nous passons désormais à la création des autres produits de la gamme Francièmes. Page13sur32

14 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance 2. Conceptiondesautresproduitsdelagamme Objectifdecettephase:réaliserlesautresdécoupagesadministratifsvenduspar Acxiom a) LesFrancièmesIRIS Rappeldeladéfinitiond uniris,selonl INSEE: Les îlots regroupés pour l'information statistique 2000 (IRIS 2000) forment un «petitquartier»,quisedéfinitcommeunensembled îlotscontigus. LesIRIS2000sedéclinenten3typesdezones: IRISd habitat:irisdontlapopulationsesitueentre1800et5000habitants IRIS d activité: IRIS qui regroupent plus de salariés et comptent 2 fois plusd emploissalariésquedepopulationrésidente IRIS divers: IRIS de superficie importante à usage particulier (bois, parcs, zonesportuaires ). AfindecréerlacartedesIRIS,nousavonsdoncbesoind utiliserlatabledesîlotset une table d IRIS d une version précédente(que nous utiliserons comme table de référence). Ajoutd unchampcodeirisdanslatableîlot Mise à jour de ce champ par une requête géographique qui permet de «récupérer»lecodeiris Page14sur32

15 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance RechercheparrequêtepoursélectionnertouslesobjetsîlotsayantunCode Iriserroné.Encherchantlesobjetsdontles5premierschiffresduCodeIlot sontdifférentsdes5premierschiffresducodeiris,onobtientunetablede donnéesd environ200objetsàvérifiermanuellement FusiondesobjetsîlotssurleCodeIrispourcréerlatabledesIRIS Vérification des erreurs pouvant avoir résulté de l agrégation automatique surlecodeiris(polyligneset/oumulti-polygones) LatabledesIRISquivientd êtrecrééeetnettoyéenecomportequelesirisurbains issusdel agrégationdesîlots. IlfautdoncajouteràcettetableIRIS,lesIRISnontouchésparundécoupageîlotet représentantunecommune. Ces IRIS-communes sont récupérés par sélection dans une table de communes. NousajoutonsunchampCodeIrisquenousmettonsàjourenconcaténant4zéros aucode(ex:codeinsee01004apourcodeiris ). LorsquetouslesobjetsIRIS-communessontmisàjour,onlesajoutelatabledesIRIS. On vérifie ensuite le nombre d enregistrements avec une version antérieure de la tableiriset,soitonfusionne2objetsneformantqu unseuliris,soitoncréél objet IRISmanquantsenveillantàle«caler»parrapportauxIRISenvironnants. Aufinal,onobtientunetableIRISFranceentièrecomposéed environ objets. Etat initial de cette phase:unetableîlotscomportantplusde200000objets Etat après traitement : unebasededonnéesgéographiquesirispropreetenaccord aveclabaseîlots Page15sur32

16 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance b) LesFrancièmesCOMMUNAUX La création des Francièmes Communaux est générée à partir de la table IRIS. Pour reconstituerlacartedescontoursdecommunesnousavonsbesoinducodeinsee quiseretrouveaisémentparunemiseàjouràpartirducodeiris. DanslatableIRIS,nousajoutonsleschampCodeInseeetNomCommune. ParunemiseàjourdecolonneetlafonctionLeft$(),nouscréonsleCodeInseeen demandant à Mapinfo de «prendre» les 5 premiers caractères du code IRIS (Left$(CodeIris,5)). LafusionsurleCodeInseeengendrelaconstitutiondelatabledescommunes. La seconde mise à jour concerne le nom des communes. A l aide d un fichier de correspondance Excel, préalablement traité et présentant le nom exact des communes(aveclesarticles)nousmettonsàjourlechampnomcommune. Puisunecomparaisondunombredecommunesavecuneversionantérieure,nous permetdeconnaîtrel exactitudedelabasecommunale. Enfin,àpartirdelatableCommunenousréalisonslescartesdesdépartementset desrégionsparagrégationdesdonnées. Etat initial de cette phase:unetableiriscomportantplusde50000objets Etat après traitement : 3cartescréées:communes,départementsetrégions Page16sur32

17 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance c) LesFrancièmesPOSTAUX Les Codes Postaux sont un découpage de la Poste utile à l acheminement du courrier. Ledécoupagepostalfrançaisestcomposéd environ codes. UTILISATION LISATION: Pour beaucoup d'entreprises, le premier niveau d'analyse de leurs données clients est le niveau postal. En effet, elles connaissent, le plus souvent, le code postal de leurs clients à partir de leur adresse complète(cartes de fidélité) ou par saisie du codepostalaupassageencaisse. ParcontreellesnedisposentpasduCodeInseedelacommuneduclientniduCode IrisouduCodeîlotpourtravailleràdesniveauxplusfins. Pourpouvoirtravailleràunniveauplusfinquelecodepostal(commune,Iris,îlot),il estnécessairedeconnaîtrel'adressepostalecomplèteduclient(cp,ville,rue)etde disposer d'un outil comme le Géocodeur Universel pour générer le code Insee CommuneoulescodesIrisouîlots. Le produit Francièmes Postaux est donc d une grande utilité pour ce type d entreprise. La création de la carte des Codes Postaux est basée sur la base de données géographiquecommunale.pourlescommunescomportantplusieurscodespostaux (communespluri-distribuées)undécoupagedelacommuneaéténécessaire. Page17sur32

18 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance LeprincipedecréationdelacarteresteidentiqueauxFrancièmesprécédents: - unetablecommuneàlaquelleonajouteunchampcodepostal - un fichier de la Poste (Hexaposte) donnant le contour au format MapInfo(.tab)dubureaudistributeurainsiquesonlibellé Ce champ est mis à jour par requête géographique. Puis une vérification est effectuéeafindecontrôlerl affectationduboncodepostalpourchaquecommune. Puis,lafusionsurleCodePostalpermetde«re»créerlacartedesCodesPostaux auformatfrancièmes. Etat initial de cette phase:plusde36000communesàorganiserencodespostaux Etat après traitement : une base de données géographiques de Code Postal en adéquationaveclesautresproduitsdelagammefrancièmes. d) LesFrancièmesCANTONAUX Les Francièmes Cantonaux sont les pseudo-cantons de l'insee (environ pseudo-cantonsenmétropole).ils'agitd'undécoupageplusfinqueledépartement maisplusgrossierquelacommune. Rappeldeladéfinitiondupseudo-canton,selonl Insee: Aladifférenceducanton,lepseudo pseudo-canton cantonestunregroupementd'uneouplusieurs communes entières. Dans les agglomérations urbaines, chaque canton comprend engénéralunepartiedelacommuneprincipaleetéventuellementuneouplusieurs Page18sur32

19 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance communespériphériques.danscecas,l'inseeadonnéuncodepseudo-cantonfictif pour la commune principale, entière. Pour la ou les communes périphériques, le pseudo-cantonestidentiqueau vraicantonamputé delafractiondelacommune principalequ'ilcomprenait. UTILISATION: Le découpage pseudo-canton est un découpage intéressant pour de nombreuses entreprises qui peuvent se satisfaire de travailler au niveau du canton, pour analyser leurs données (clients, chiffres d'affaires...), analyser des données de l'insee (recensement) et créer leurs secteurs (secteurscommerciaux) par sectorisationetfusion(groupement)decantons. Parexemple:concessionnairesautomobiles,coopérativesagricoles... LesFrancièmesCantonaux,enplusd offrirlacartedescantons,permetauxclients debénéficierdudécoupageadministratifdesarrondissements. Rappeldeladéfinitiondel arrondissement,selonl Insee: L'arrondissement 'arrondissementestune: - circonscriptionadministrativedel'etat - unesubdivisiondudépartement - unregroupementdecantonsrespectantleslimitesdecommunes. C'est la zone géographique dont le chef-lieu est la sous-préfecture. Le libellé de l'arrondissementestleplussouventceluiduchef-lieu. La création de ces niveaux administratifs est basée sur la table communale des Francièmes. Une fois encore, la méthodologie précédemment citée est appliquée pour la réalisationdesfrancièmescantonaux: - Création d un champ Code Canton ou Code Arrondissement(selon la tablequel onestentraindecréer) - Mise à jour du Code (Canton ou Arrondissement) par requête géographiqueetvérificationdelabonneaffectationdececode - Fusion à partir du Code(Canton ou Arrondissement) pour générer la carte Page19sur32

20 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Etat initial de cette phase:plusde36000communesàorganiserenpseudocantons etenarrondissements Etat après traitement : 2 cartes réalisées: les pseudo cantons(environ 3700 objets pourlafrancemétropolitaine)etlesarrondissements( objets) e) DocumentationetStructurationdestables A chaque nouvelle version des Francièmes, nous comparons nos données avec la documentationdel Inseeàtraversl utilisationducodeofficielgéographique(cog) mis à la disposition du public sur le site de l Insee. Ce fichier dbase téléchargeable, renseigne sur les modifications de communes(fusion, dissociation de communes ouchangementdenomdecommune),decantons(changementd arrondissement). Ainsi les cartes Francièmes sont en adéquation permanente avec le découpage administratiffrançais. PourlamiseàjourdesCodesPostaux,nousrecevonschaquemois,parlaPosteles contoursadministratifsdesbureauxdistributeursetlescedex. CesfichierssontfournisauformatMapInfo(.tab)cequinouspermetdemettreà jouraisémentnotrecartographiesanspasserparunetableintermédiaire. Enfin, lorsque toutes les cartes Francièmes sont achevées, une modification de la structure des tables est réalisée par l ajout de données socio-démographiques issuesdurecensementde1999(donnéesvenduesaveclacarte): - PSDC:PopulationSansDoubleCompte - Ménages:Nombredeménages - NbLog:Nombredelogements Ex:TableaudedonnéesdelatabledesCommunes Page20sur32

21 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance IV. Exploitation des fonds de cartes Francièmes à travers une étude Géomarketing Les cartes Francièmes sont utilisées comme fonds cartographiques dans différentssecteurséconomiques(etat,assuranceetbanque,pharma ). Elless adapteparfaitementàl'emploiqueveutenfairel utilisateur,quecesoitàdes finsgéomarketingdoncliéàdesanalysesdeconquêtedeclientèle,ouquecesoità desfinsstatistiquesàléchellenationale,commeparexemple,lareprésentationdu tauxderéussiteaubaccalauréat. Jevaisillustrerl utilisationdecesbasesgéographiquesenprésentantuneanalyse simpledegéomarketing. 1. Leclientetsesdonnées Le secteur bancaire est l un des secteurs les plus actifs en matière d analyses géomarketing. Notre client, la Banque CM de Bretagne, désire exploiter sa base de données cartographique Francièmes et la mettre en relation avec des données internes à l entreprise. Pourcela,ellenousafourni3fichiersdedonnéesauformatExcel: - Caisses CCM:fichierdegéocodagedescaisses - Ccmcmb caisses par commune: fichier de sectorisation des communes avecdesdonnéessocio-démographiques - Nbcli_par_ccm:Nombredeclientsparcaissespourlesannées2003et LesdonnéesAcxiom Acxiomdisposedenombreusesdonnéescomportementales.Cependantcelles-cine serontpasutiliséesdanslecadredenotreétude. Nousnouscontentonsdefournirlesfondscartographiquesnécessairepourcecas (del îlotàlarégionsurlarégionbretagne). Page21sur32

22 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance 3. Lesdifférentstypesdemanipulations Cesdonnéesvontnouspermettrederéaliser4typesdemanipulation: untravaildefusionpourcréerlesdécoupagesduclient un travail de thématisation cartographique basée sur le calcul de la variation du nombredeclientsdelabanqueetlecalculdutauxdepénétration untravaildegéocodagepermettantdesituerlescaisses uneétudegéomarketing a) Ledécoupagedelabanque Dans un premier temps, la banque CM, souhaite visualiser le découpage de son réseaubancaire. Nous utilisons le fichier de sectorisation (Ccmcmb caisses par commune) pour reconstituer les différents niveaux de ce réseau. La banque dispose de 3 niveaux d analyses: un découpage départemental, un découpage infra départemental en groupes(groupementdecaisses)etundécoupageencaisses. Cesontces3niveauxd analysesquenousallonsconstruire. LefichierdesCaisses CCMestcomposédesvariablessuivantes: CodeInsee Codeîlot Population Ménagesen1999 Nombredelogementen1999 Identifiantdescaisses Identifiantdesgroupes Identifiantdudépartement. ère étape:constitutiond unetableuniquecomposéedesîlotsetdescommunes 1 ère Tablesnécessaires:Tablesîlots53etCommunes53 Page22sur32

23 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Recherche sur la table Communes 53 pour sélectionner et supprimer les communes îlotées. Utilisation du code Insee comme identifiant entre les 2 tables ModificationdelastructuredelatableIlots53afindedisposerdesmêmes champsquelefichiercaisses CCM Ajout des Communes 53 à la table Ilots 53(environ objets composent désormaislatableilots53) Ouverture du fichier Excel Caisses CCM dans MapInfo et mise à jour des colonnesccmt(caisse),groupeetdd(département)danslatableilots53 Créationparfusiondescartesreprésentantlescontoursdescaisses(table CCMT),desgroupes(tablegroupe)etdesdépartements(tableDep)duréseau bancairecm. Page23sur32

24 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Page24sur32

25 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Nousavonsreprésentéles3niveauxd analyses:audépartement,augroupeetàla caisse. b) Lesétudesgéomarketing ème étape:analysethématiquesurlenombredeclientsetletauxdepénétration 2 ème Fichier ou tables nécessaires: Nombre de clients en 2003 et 2004(fichier Excel), tablesccmtetgroupes OuverturedufichierExcel,Nbcli_par_ccm,dansMapInfoquinousprésentele nombredeclientsparcaissespourlesannées2003et ère carte:calculdutauxdevariationdunombredeclientsafindeconnaître l évolution des caisses, analyser leur potentiel et si besoin rechercher une nouvellesectorisation FORMULE:(NbCli2004-NbCli2003)/NbCli2003)*100 Calcul de l indice de Huntsberger(1+3.3*Log10(227)) qui nous aide à fixer le nombre de classes à ne pas dépasser puis analyse thématique par répartitionautomatiqueen6classes 2 ème carte:calculdutauxdepénétration2004pourdélimiterleszonesde chalandise AjoutdeschampsPSDC99etNbClients2004 Miseàjourdeceschampsàpartir: - du fichier Ccmcmb caisses par commune en effectuant la somme de la population - dufichiernbcli_par_ccmpourrécupérerlenombredeclients Calculdutauxdepénétration: FORMULE:(NbClients2004/PSDC99)*100 Page25sur32

26 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Page26sur32

27 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance c) Géocodagedescaisses 3 ème étape: Géocoder le fichier d adresses des caisses, à l aide d un outil de géocodage(géocodeur Universel) pour créer une carte de points représentant les caissesetvisualiserlepotentieldechaquecaisseàtraversletauxdepénétration. Page27sur32

28 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Page28sur32

29 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance d) Etudegéomarketingdeprospectionclientèle 4ème étape: La banque CM souhaite promouvoir son produit sur le crédit immobilier. Elledésireciblerenprioritélesménages. Nousluiproposonsderéaliseruneanalyseinfracommunale,àl Iris,quipermettraà labanquedefixerlesobjectifsdesescaisses. Fichieroutablesutiles:Ilots53,Iris53,RevenusIris99 LatableIris53estcomposéedeschampssuivants: CodeIris CodeInsee NomIris PSDC99 Ménages99 NbLog99(nombredelogements) CodeDep CodeReg Ajouter les champs: LogVac(Logements vacants), RevMoy(Revenus), Indice Ménage,IndiceLogementsvacants,IndiceRevenumoyenetScoring. Le calcul des indices va permettre de visualiser les IRIS en sur ou sous représentationparrapportàlamoyenne. Le scoring permet de combiner plusieurs variables et de hiérarchiser un fichier depropectionenindiquantleszonesàfortoufaiblepotentiel,cequipermettra, parlasuite,defixerlesobjectifsdescaisses. Miseàjourdeschamps: - ChampLogVac:sommedeslogementsvacantsàl îlot - ChampRevMoy:miseàjouràl aidefichierrevenusiris99 - Champs IndiceMenage, IndiceLogVac et IndiceRevMoy: calcul de l indice FORMULE : ((Menages99*100)/moyenne des ménages (cette formule est à appliquée pour le calcul des 2 autres indices par modificationdelavariable) Page29sur32

30 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance - ChampScoring: FORMULE:((IndiceMenage*2)+IndiceLogVac+IndiceRevMoy)/4 Un coefficient de 2 est appliqué sur l indice des ménages afin de bienmettreenévidencelacible. Thématisationduscore Page30sur32

31 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance Page31sur32

32 RapportdeStage ServiceClientsAcxiomFrance CONCLUSION Lestage,auseinduDépartementCartographie,m aétéentoutpointbénéfique dans le développement de mes connaissances dans le domaine des systèmes d informationsgéographiques. J aipumenédiversesactionstellesque: - la gestion de projets: définition de la méthodologie, gestion des erreurs, rédactiondeprocédures - le traitement et l administration de bases de données cartographiques (TeleAtlas,Francièmes,IGN,Geosignal ) -laremontéedeproblèmesauprèsdesdifférentsfournisseurs. La création des cartographies Francièmes m a permis de mieux percevoir le métier de Cartographe, ainsi que la forte relation qu il pouvait exister entre la cartographieetlegéomarketing. Eneffet,touteslesétudessontbaséessurl agrégationdesdonnées,actionqui estmenéeaudépartementcartographie. Cependant,l habillageprésentdanslesfrancièmesn estpasforcémentutileaux étudesgéomarketing. Per contre, il est dommage que Acxiom Francene développe pas ce produit à l échelleeuropéenne.ceseraitunatoutincontestablepourlasociété,maisilest unvraiégalementquecelareprésenteunprojeténormed unpointdevuedela gestion. MonactionauseinduServiceClientsadoncétaitpourmoitrèssatisfaisanteet enrichissante,d unpointdevuehumain,maisaussid unpointdevuedelaqualité del enseignement. Page32sur32

Objectif : optimiser des décisions et croiser des données en tenant compte de leur caractère géographique

Objectif : optimiser des décisions et croiser des données en tenant compte de leur caractère géographique S853-1 LE GEOMARKETING S85 Informatique appliquée à la gestion de l offre S853 La mise en place de l offre dans l unité commerciale 1 Qu est ce que le géomarketing? Le géomarketing est la prise en compte,

Plus en détail

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population

La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population La diffusion des résultats statistiques du recensement de la population Le cadre juridique La diffusion des résultats statistiques est encadrée par l arrêté du 19 juillet 2007 mis au point en liaison avec

Plus en détail

Esri Business Analyst

Esri Business Analyst Esri Business Analyst La solution Géomarketing Implantation actuelle Proposition n 2 Proposition n 1 Comprendre notre monde Esri Business Analyst Une solution complète pour mener vos études géomarketing

Plus en détail

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat

Organisation SIG. DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Organisation SIG DDE de l Indre et Loire Service Prospective et Habitat Cadre de l étude Objectifs Opportunité de la mise en place d un SIG à l échelle du service SPH Analyse des pratiques actuelles Plus-value

Plus en détail

Documentation. Cartographie. Présentation générale

Documentation. Cartographie. Présentation générale Documentation Cartographie Présentation générale On accède aux cartes thématiques après avoir choisi un niveau géographique (ou découpage de la carte ou maillage), par exemple la France par commune. La

Plus en détail

Location Analytics. Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER. SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique

Location Analytics. Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER. SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique SIG 2013 Conférence Francophone 2 & 3 Octobre Versailles Atelier Technique Astrid GLADYS Thierry BABELAERE Pierre TEYSSENDIER Plan de session La solution Focus Esri Maps for Cognos Focus Esri Maps for

Plus en détail

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement -

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - Observatoire des Loyers du Parc Privé des Communes de Briançon, Embrun et Gap Cette étude, à destination des professionnels de l immobilier,

Plus en détail

MODULE 3 Analyses thématiques

MODULE 3 Analyses thématiques MODULE 3 Analyses thématiques Ce module a pour objectif d approfondir les différents modes de représentation cartographique des données attributaires à l'aide de la gestion des styles. - la nouvelle symbologie

Plus en détail

ADRAL, une filiale du Groupe CARTEGIE

ADRAL, une filiale du Groupe CARTEGIE - page 2 - Emails géosociétés 6 Élus et décideurs des Institutions Françaises 7 Géobodacc - procédures collectives 8 Comités d entreprises 9 Géoprofessionnels 10 Géosociétés 11 Géosociétés créations 13

Plus en détail

HEXAPOSTE NV 2011 SERVICE NATIONAL DE L ADRESSE : 15 RUE DE LHOUSTEAUNEUF - BP 238-33506 LIBOURNE CEDEX 1

HEXAPOSTE NV 2011 SERVICE NATIONAL DE L ADRESSE : 15 RUE DE LHOUSTEAUNEUF - BP 238-33506 LIBOURNE CEDEX 1 Direction du Courrier Service National de l Adresse LE PRODUIT HEXAPOSTE NV 2011 HEXAPOSTE NV 2011 est le référentiel des codes postaux et des codes CEDEX de France extraits des données de production de

Plus en détail

I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I

I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I I Mise en place d un SIG pour la gestion des équipements sur les routes départementales de la Loire I I Déroulement de la présentation I Les missions de la cellule programmation Le patrimoine routier Le

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées

3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées MARCHE 2011 CTO 53 D - Anact programme TEMPO 3 - La Rose des Vents Réseau de partage de données statistiques publiques localisées 01/08/2011 Ce document présente la Rose des Vents, son module de recherche

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Légende Taille AN : Fichier Ancienne Norme 32 ; Taille NN : Fichier Nouvelle Norme 38 Zone avec * renseignée dans les fichiers de mises à jour

Légende Taille AN : Fichier Ancienne Norme 32 ; Taille NN : Fichier Nouvelle Norme 38 Zone avec * renseignée dans les fichiers de mises à jour FICHE PRODUIT LE PRODUIT CEDEXA est le référentiel des adresses CEDEX des entreprises ayant souscrit un contrat CEDEX à La Poste. Ce référentiel fait l'objet d'une mise à jour continue par les conseillers

Plus en détail

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP Observatoires du Bruit Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. INTÉRÊT DE L'UTILISATION DE L'OUTIL VSMAP POUR LA MISE EN FORME DES DONNÉES DE CLASSEMENT

Plus en détail

Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation

Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation Gé Aucame - Outil de suivi des projets de logement des PLH Guide d utilisation Rédacteurs V1 - Août 2014 Julien RAVENEL / Soazig VANNIER Objectifs de l application Le Programme Local de l Habitat (PLH),

Plus en détail

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain

Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Elaboration d une méthodologie définissant un indicateur représentatif du risque sanitaire induit par les nuisances sonores en milieu urbain Marine Baulac Delphine Bourgois, Solène Marry, Christophe Goeury,

Plus en détail

CELLULE ÉTUDES ET STATISTIQUES

CELLULE ÉTUDES ET STATISTIQUES CELLULE ÉTUDES ET STATISTIQUES GUIIDE D''UTIILIISATIION - SYSTEME D''INFORMATIION GEOGRAPHIIQUE 31 Mise à jour : 05/08/2015 La Caisse d'allocations Familiales de Haute-Garonne souhaite partager des informations

Plus en détail

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre

Ifs - Centre. Portraits de quartiers en veille active. de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie. IRIS* CONCERNÉ : Ifs centre Quartier situé sur la commune de IFS 2 977 habitants en 2011, soit 1,3 % de la mer solida territ rités oriales ui n 2015 J O RVATO I RE Portraits de quartiers en veille active de la mer BSE Au sortir de

Plus en détail

opentaxepub Documentation

opentaxepub Documentation opentaxepub Documentation Release rc1 openmairie November 02, 2012 CONTENTS 1 Utilisation 3 1.1 Les principes............................................... 3 1.2 Saisir une entreprise...........................................

Plus en détail

Mode d emploi de l atlas des Pyrénées

Mode d emploi de l atlas des Pyrénées Mode d emploi de l atlas des Pyrénées Pour accéder directement aux pages de présentation des cartes et des graphes, cliquer sur à droite de la page d accueil. en bas Cela permet d accéder à la page suivante

Plus en détail

VIII.1 - PREREQUIS. VIII.1.1 - Un SIG Bocage en place

VIII.1 - PREREQUIS. VIII.1.1 - Un SIG Bocage en place OBJECTIF : Le guide méthodologique et les fiches «Référentiels cartographiques», «Photo-interprétation», «Structuration des données» ont fourni des clés pour saisir et décrire les éléments bocagers d une

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON?

URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? URBAIN-RURAL : DE QUOI PARLE-T-ON? B.H. Nicot 1 Juin 2005 «Entre 1990 et 1999, le rural en France métropolitaine a connu une croissance démographique de 4,2 % sur la période, tandis que l urbain ne croissait

Plus en détail

Université Paris 8. L analyse géomarketing au sein de PGM Territoires

Université Paris 8. L analyse géomarketing au sein de PGM Territoires Université Paris 8 UFR GEOGRAPHIE CUARTERO Nicolas Master 2 de Géomatique, Géomarketing et Multimédia Année 2007-2008 Rapport de stage L analyse géomarketing au sein de PGM Territoires Etude des méthodes

Plus en détail

Mallette du Dirigeant

Mallette du Dirigeant Mallette du Dirigeant Durée : Dates : Horaires : Lieu : Public : Tarif : Effectif : 3 jours (21 heures) de formation collective et 4h d individuel soit 25h au total. Jour 1 : 22 septembre 2014 (7h) Jour

Plus en détail

Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation. Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris

Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation. Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris Rencontre avec les correspondants-formation des services communs de la documentation Jeudi 27 septembre 2012 URFIST de Paris L URFIST de Paris : le site web http://urfist.enc.sorbonne.fr/ L URFIST de Paris

Plus en détail

Esri Location Analytics pour. le Commerce. Etude de cas

Esri Location Analytics pour. le Commerce. Etude de cas Esri Location Analytics pour le Commerce Etude de cas Développez ses ventes avec Esri Location Analytics La plupart des enseignes gardent précieusement la façon dont elles développent leur stratégie de

Plus en détail

Dixit 12. Retour d expérience. La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises

Dixit 12. Retour d expérience. La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises Dixit 12 Retour d expérience La veille en temps-réel dans le secteur de l'audiovisuel et animation d'une communauté d'entreprises Présentation du Pole Media Grand Paris 90 structures: entreprises, collectivités,

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing)

Journée Santé ESRI France 28/01/2010 La valeur ajoutée des SIG Retours d expériences (PMSI et géomarketing) Jean-François Mary, Études géographiques Journée Santé - ESRI France - 28/01/10 La valeur ajoutée des SIG dans la santé : Retours d expériences de consultant et de formations (PMSI, Géomarketing) La valeur

Plus en détail

Solutions professionnelles de publipostage

Solutions professionnelles de publipostage Solutions professionnelles de publipostage Gestionnaire de bases de données - Création et d'impression - Gestion de listes Dé-doublonnage - Création d'applications - Correction d'adresses - Tri postal

Plus en détail

Les fichiers cadastraux MAJIC et leur exploitation

Les fichiers cadastraux MAJIC et leur exploitation Université Blaise Pascal UFR Sciences et Technologies Département Mathématiques Rapport de stage Les fichiers cadastraux MAJIC et leur exploitation Stage effectué du 07 mars 2011 au 5 août 2011 Maître

Plus en détail

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages

Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Intervention n 7.1 Le processus de déménagement et relocalisation des ménages Jean-Pierre Nicolas - directeur adjoint du Laboratoire d Economie des Transports La présentation que je vais faire [diapositive

Plus en détail

Méthodes d estimations de population

Méthodes d estimations de population Méthodes d estimations de population Comparaisons et seuils de validité Certu centre d Études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques 9, rue Juliette Récamier 69456

Plus en détail

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de topographie swisstopo swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Le modèle

Plus en détail

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K @ a c m s Envoyez des messages à partir de n importe quel ordinateur : Envoyez des courriers à la demande en seulement quelques clics, 24h/24 et 7j/7, mais aussi des fax, des e-mails, des SMS! De 1 à 30

Plus en détail

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 juin 2012 La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme Acteur engagé avec La Poste dans le développement des territoires,

Plus en détail

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle).

Didacticiel Études de cas. Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). 1 Objectif Description succincte de Pentaho Data Integration Community Edition (Kettle). L informatique décisionnelle («Business Intelligence BI» en anglais, ça fait tout de suite plus glamour) fait référence

Plus en détail

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver LE PETIT 2014 RELATION CLIENT Les pratiques clés en 15 fiches Nathalie Houver Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070826-0 Table des matières LA PRÉPARATION DE LA RELATION COMMERCIALE FICHE 1 Acquérir la

Plus en détail

GÉOMÈTRE EXPERT. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

GÉOMÈTRE EXPERT. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 GÉOMÈTRE EXPERT SOMMAIRE LE MARCHÉ DU GÉOMÈTRE EXPERT... 2 LA RÉGLEMENTATION DU GÉOMÈTRE EXPERT... 4 L'ACTIVITÉ DU GÉOMÈTRE EXPERT... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU GÉOMÈTRE EXPERT... 11 EN SAVOIR PLUS SUR

Plus en détail

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC

PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Juin 215 PLACEMENT EN LIGNE - NORD-DU-QUÉBEC Emploi-Québec, dans sa volonté de favoriser l équilibre entre l offre et la demande, s assure que les postes soient comblés et que la main-d œuvre disponible

Plus en détail

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT Chacune des questions de la feuille de logement fait l'objet d'une fiche recto-verso. Ces fiches ont vocation à être mises en ligne sur le site web

Plus en détail

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN

La Grâce de Dieu. Portraits de quartiers prioritaires de Caen la mer. AUCAME Caen Normandie CAEN Quartier situé sur la commune de CAEN 4 611 habitants en 2011, soit 2 % de la population de solida territ rités oriales ui n 2015 J La Grâce de Dieu O RVATO I RE Portraits de quartiers prioritaires de

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

ANNEXE 1 LA BASE DE DONNEES 1

ANNEXE 1 LA BASE DE DONNEES 1 ANNEXE 1 LA BASE DE DONNEES 1 La publication du CECEI-Banque de France 2 à partir du FIB, recense pour les deux régions 7 265 guichets permanents contre 6 657 agences pour la base du laboratoire C.R.E.T.E.I.L

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Dossier de Presse. Edition 2015

Dossier de Presse. Edition 2015 1 Dossier de Presse Edition 2015 2 Sommaire I. Présentation 3 II. L Entrepôt DaaS* du Groupe CARTEGIE 4 III. Expertises 5 IV. Recherche & Développement 6 V. Éthique & Engagements 7 VI. Références Clients

Plus en détail

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch)

Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois (www.sitg.ch) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'intérieur et de la mobilité Service de la mensuration officielle 02.2012 Intégrer et gérer la temporalité dans le système d'information du territoire genevois

Plus en détail

La formation à distance assistée

La formation à distance assistée La formation à distance assistée En formation professionnelle Secrétariat et comptabilité Page 0 Table des matie res RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 MODALITÉS D INSCRIPTION... 1 POUR NOUS JOINDRE... 1 INSCRIPTION

Plus en détail

L indice des prix des travaux d entretienamélioration. de logements à la fin du deuxième trimestre 2009

L indice des prix des travaux d entretienamélioration. de logements à la fin du deuxième trimestre 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 68 Septembre 2009 Indices des prix des travaux d entretien-amélioration de logements à la fin du deuxième trimestre 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations S.I.G Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans

Plus en détail

Cegid - Business Suite Comptabilité

Cegid - Business Suite Comptabilité cterrier.com 1 26/09/2009 Cegid - Business Suite Comptabilité Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un

Plus en détail

Evaluation des projets de logistique urbaine

Evaluation des projets de logistique urbaine Evaluation des projets de logistique urbaine FRELON, Semaine ATHENS Ecole des Mines, Paris le 15 Mars 2011 Danièle Patier, Chercheur associé au Laboratoire d Economie des Transports, Lyon Contexte Aucune

Plus en détail

Principes et outils de gestion des données

Principes et outils de gestion des données 1-B.1 ANNEXE 1-B Principes et outils de gestion des données 1. Types de données de gestion de données 5. Aspects géographiques/spatiaux 2 1. Types de données Données primaires ex. : Enquête dans le cadre

Plus en détail

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h)

Programme détaillé. LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h) Programme détaillé LES TABLEAUX DE BORD Formation en présentiel (21 h) accompagnée d un parcours e-learning Excel (5 h) Public : Toute personne assurant ou participant à la gestion d une entreprise (et

Plus en détail

Fiches d aide à MapInfo

Fiches d aide à MapInfo Fiches d aide à MapInfo Versions 6 à 8 Utilisation des fiches La protection du document en PDF a pour seul but d avoir un retour en cas d erreurs dans le document. N hésitez pas à me contacter pour toute

Plus en détail

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas

Esri Location Analytics pour. la Banque. Etude de cas Esri Location Analytics pour la Banque Etude de cas Améliorer la performance de la banque grâce à Esri Location Analytics Ce cas pratique détaille l intérêt de l usage de la location analytics (l analyse

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS en Information Géographique

CATALOGUE DES FORMATIONS en Information Géographique CATALOGUE DES FORMATIONS en Information Géographique Année 2010. GéoPrévention Solution SIG Interlocutrice GéoPrévention : Sabrina KEGELS (skegels@geoprevention.fr) Tél : 01.60.79.07.76 Note : ce catalogue

Plus en détail

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données,

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, KDP DATA Solutions de marketing direct Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, Sommaire E-marketing direct & location d adresses Campagne

Plus en détail

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire

La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Conférence SIG 2012 - ESRIFRANCE La collecte et la gestion des données dans le cadre de la prospection d énergie solaire Serge MANG-JOUBERT GAIAGO Eric VIDALENC - ADEME 1 Auteurs : Rodrigo MARIONI, Serge

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France)

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France) 210 rue St Maur - 75010 Paris Contact : 01 77 12 32 99 Responsable : Eric HAMELIN (voir aussi contacts en fin de document) Présente Un «réseau social cartographique» (Ouest France) Un outil qui permet

Plus en détail

Calculateur de primes de l'ofsp Manuel

Calculateur de primes de l'ofsp Manuel Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Assurance maladie et accidents Calculateur de primes de l'ofsp Manuel 1 Le formulaire de saisie (C) (F)

Plus en détail

Développement d outils web

Développement d outils web 3D Ouest - Lannion Développement d outils web Seconde partie BERTHEUIL FABRICE Licence 3 Informatique, parcours MIAGE Université de Rennes 1 - IFISIC 1. Introduction Durant la deuxième partie de mon stage

Plus en détail

MOI 1 VEILLE MARKETING LE GEOMARKETING

MOI 1 VEILLE MARKETING LE GEOMARKETING MOI 1 VEILLE MARKETING LE GEOMARKETING SOPHIE CALVAT JULIE FALGUIERE SONIA HADDOUCHE 16/05/2008 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1. LE CONCEPT DE GEOMARKETING... 3 1.1. DEFINITION ET ORIGINE DU GEOMARKETING...

Plus en détail

GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012

GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012 11, route du Petit Rhin 67000 STRASBOURG Tél : 03.90.41.49.92 Fax : 03.88.60.19.43 Mail : info@sylaxe.com Site Internet : www.sylaxe.com GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012 UEPAL SYLAXE - Sarl

Plus en détail

Atelier Fichier Client

Atelier Fichier Client Atelier Fichier Client Comment constituer son fichier? (sources internes) Comment récupérer les informations des clients? Proposer à vos prospects l envoi de catalogue, Newsletters, offres promotionnelles

Plus en détail

ESTIMATION DE LA POPULATION EN ZONE INONDABLE PAR LA METHODE DITE «INSEE»

ESTIMATION DE LA POPULATION EN ZONE INONDABLE PAR LA METHODE DITE «INSEE» ESTIMATION DE LA POPULATION EN ZONE INONDABLE PAR LA METHODE DITE «INSEE» GUIDE PRATIQUE -1 - Estimation de la population en zone inondable par exploitation du recensement de la population Guide pratique

Plus en détail

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES CO-351 LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES BAYERS E. IGN, BRUXELLES, BELGIUM ÉVOLUTION DES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE DONNÉES TOPOGRAPHIQUES

Plus en détail

Le Système d Information Routier

Le Système d Information Routier Le Système d Information Routier CONTEXTE DU PROJET : 2004 INSTITUTIONNEL : ACTE II DE LA DECENTRALISATION La loi du 13 août 2004 relative aux libertés et Responsabilités locales a prévu dans le domaine

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING 1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING Inédit en France, MonsieurParking.com, société spécialisée dans l achat, la vente et la location de places de parking, crée le 1 er baromètre de l immobilier

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG(

La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( La directive INSPIRE en Wallonie: le géoportail et l infrastructure de diffusion des géodonnées en Région wallonne (InfraSIG( InfraSIG) Jean-Pierre KINNAERT Directeur Département de la géomatique Service

Plus en détail

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais

Atelier 21. Christophe MILIN : Economiste, ADEME. Nathalie ROTURIER : Directrice Plan 100 000 logements, Région Nord Pas-de-Calais Atelier 21 ARTICULATION TERRITORIALE ET PARTENARIALE D UN SERVICE INTÉGRÉ DE LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DU PARC PRIVÉ: EXEMPLE EN RÉGION NORD PAS DE CALAIS Christophe MILIN : Economiste, ADEME Nathalie

Plus en détail

BASE ADRESSE NATIONALE

BASE ADRESSE NATIONALE crédit_eads_astrium_master_images_films BASE ADRESSE NATIONALE 18 décembre 2013 IGN / BAN_13_003 18/12/2013 04/02/2013 ensg.eu ign.fr PLAN DE LA PRESENTATION Contexte projet BAN Présentation technique

Plus en détail

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine

Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal. Séminaire annuel de l observation urbaine Localisation et qualification des pôles d emplois en infracommunal Séminaire annuel de l observation urbaine PLAN Introduction La méthodologie de détermination des pôles d emploi L exemple du SCOT de Valenciennes

Plus en détail

Quelle est la répartition spatiale des différents types de logements et son évolution?

Quelle est la répartition spatiale des différents types de logements et son évolution? Les dossiers techniques du programme ACTEUR Quelle est la répartition spatiale des différents types de logements et son évolution? Approche de la question et proposition d indicateurs Certu centre d Études

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Urbanisme et Standards Covadis

Urbanisme et Standards Covadis Urbanisme et Standards Covadis 12 Octobre 2012 Service Connaissance des Territoires et Prospective Unité SIG / Valorisation de données Sommaire 1/ les différents standards de la COVADIS du thème Urbanisme

Plus en détail

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation

Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Site Cartographique de la Ville de Namur Conseils d'utilisation Au travers du site cartographique de la Ville de Namur, vous pouvez consulter des renseignements relatifs : - à la Ville de Namur (habitants,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - URBANISME - FOURNITURE ET DEPLOIEMENT D UN LOGICIEL D INSTRUCTION DES DOCUMENTS D URBANISME CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012

Plus en détail

COMMENT CONSACRER PLUS DE TEMPS À SES CLIENTS?

COMMENT CONSACRER PLUS DE TEMPS À SES CLIENTS? COMMENT CONSACRER PLUS DE TEMPS À SES CLIENTS? Le temps est une ressource rare. Vous pouvez visualiser et analyser vos données sur des fonds de carte avec PTV Map&Market. Ceci permet de planifier automatiquement

Plus en détail

Présentation de l application. @ la carte

Présentation de l application. @ la carte Présentation de l application @ la carte 1 PRINCIPES DE L APPLICATION @ la carte La conception de l application @ la carte s est appuyée sur l expertise des professionnels de l assainissement non collectif.

Plus en détail

Exemple de requête : Demandes de riverains sur la période du 01/05/2007 au 29/05/2007 et la cartographie correspondante :

Exemple de requête : Demandes de riverains sur la période du 01/05/2007 au 29/05/2007 et la cartographie correspondante : SIRETI a pour principal objectif de constituer une base de données des demandes des riverains sur les toutes les affaires liées au patrimoine départemental. Toutes les demandes sont traitées, via cette

Plus en détail

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises

Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Instructions pour le relevé des coûts réels des cours interentreprises Introduction Le relevé des coûts pour les cours interentreprises (CIE) est effectué par profession et par année civile. La personne

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-32 du 22 février 2011 relative à la prise de contrôle conjoint du groupe La Poste par la Caisse des Dépôts et Consignations et l État français L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

IMMOBILIER D ENTREPRISE

IMMOBILIER D ENTREPRISE La transformation de bureaux en logements : un premier bilan PAR BRIGITTE JOUSSELLIN 1 Entre 1994 et 1998, plus de 500 000 m 2 de surfaces d activités ont été transformées en logements, permettant de résorber

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE

DESCRIPTION DE L APPLICATION GEOANALYSTE CRENAM Centre de REcherches sur l'environnement et l'aménagement CNRS UMR5600 / Université Jean Monnet Saint Etienne Renaud.Mayoud (Renaud.Mayoud@univ-st-etienne.fr) Thierry.Joliveau (Thierry.Joliveau@univ-st-etienne.fr)

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER Utilisation d images dérivées d un jeu de données LIDAR pour la détection automatisée de vestiges archéologiques (programme de recherche méthodologique LiDARCHEO) Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET,

Plus en détail

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens

Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Vers une meilleure maîtrise des engagements Dommages aux Biens Adam SENIO, Fabrice TAILLIEU Le montant des biens endommagés lors d un sinistre est généralement estimé par les experts mandatés par l assureur

Plus en détail

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire

Le coût de construction des maisons en Pays de la Loire Le coût de construction des s en Pays de la Loire pour les permis autorisés en 2006 Sommaire I Source, définitions et limites d utilisation p 2 II Les principaux enseignements p 3 III Qui sont les pétitionnaires

Plus en détail

GUIDE DU LOCATAIRE. 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10

GUIDE DU LOCATAIRE. 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10 GUIDE DU LOCATAIRE 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10 Madame, Mademoiselle, Monsieur, chers clients, Vous êtes désormais locataire d un bien immobilier

Plus en détail

Vers un outil de gestion des demandes de permis par les communes

Vers un outil de gestion des demandes de permis par les communes Vers un outil de gestion des demandes de permis par les communes Une collaboration entre le Cabinet du Ministre Jean-Claude MARCOURT, le Bureau économique de la Province de Namur et le Service de Géographie

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail