LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE"

Transcription

1 LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE ENDOSSEMENT

2 CAS DE LA REMISE A L ENCAISSEMENT 1 Envoi de la facture et de la lettre de change TIREUR TIRE 2 Retour de la lettre de change acceptée 3 Bordereau de remise à l encaissement 6 Avis de débit 6 Avis de crédit 5 Avis de domiciliation signé 4 Avis de domiciliation BANQUE DU TIREUR Chambre de compensation BANQUE DU TIRE MONTANT PORTE SUR LE COMPTE DU TIREUR = Nominal Commissions TTC Exemple : Le 23/05/N, l entreprise FORET NOIRE apporte la lettre de change de son client MOBIBOIS à l encaissement. Elle reçoit le 1/06/N l avis de crédit de sa banque ci-dessous : BNP-PARIBAS Etabli le 31/05/N Compte n N de remise : AVIS DE CREDIT Entreprise FORET NOIRE Libellé Nominal Date d'échéance Commissions HT TVA sur commiss. Effet MOBIBOIS 3 406,00 31/05/N 18,00 3,53 Net de la remise 3 384,47 De son côté, l entreprise MOBIBOIS reçoit le 2/06/N l avis de débit ci-dessous de sa banque : CREDIT LYONNAIS Le 31/05/N Compte n E Libellé DEBIT CREDIT Effet FORET NOIRE 3 406,00 AVIS DE DEBIT Entreprise MOBIBOIS AGIOS

3 Comptabilité du tireur (FORET NOIRE) : Le jour où l effet est apporté à la banque, le compte 413 est soldé et la somme porté dans le compte 5113, dans l attente de la réception de l avis de crédit de la banque. 23/05/N 5113 Effets à l encaissement 3 406,00 Remise à l encaissement-effet MOBIBOIS 01/06/N 512 Banques 3 384, Services bancaires 18, TVA sur ABS 3, Effets à l encaissement 3 406,00 Réception de l avis de crédit Le jour où l entreprise reçoit l avis de crédit, le compte 5113 (compte transitoire) est à son tour soldé. On constate l entrée de la somme sur le compte en banque sous déduction des commissions HT et de la TVA correspondante. Comptabilité du tiré (MOBIBOIS) : 02/06/N 403 Fournisseurs-effets à payer 3 406, Banques 3 406,00 Réception de l avis de débit A la réception de l avis de débit, l entreprise solde le compte 403 puisque la dette sur le fournisseur disparaît et constate la sortie de trésorerie pour le montant nominal de la lettre de change. Lors de la remise à l encaissement d un effet de commerce, la créance du tireur passe successivement dans les comptes 411 Clients 413 Clients-effets à recevoir 5113 Effets à l encaissement 512 Banques (sous déduction des commissions TTC) Chez le client, la dette passe successivement dans les comptes : 401 Fournisseurs 403 Fournisseurs-effets à payer 512 Banques

4 CAS DE LA REMISE A L ESCOMPTE MONTANT PORTE SUR LE COMPTE DU TIREUR = Nominal Commissions TTC - Escompte AGIOS Escompte = Valeur nominale de l effet Taux annuel d escompte ( n / 360) où n représente le nombre de jours pendant lesquels la banque a avancé l argent, c est à dire la durée séparant la date de remise à l escompte de la date d échéance. Exemple : Le 15/04/N, l entreprise FORET NOIRE apporte la lettre de change de son client MOBIBOIS à l escompte. Elle reçoit le 20/04/N l avis de crédit de sa banque ci-dessous (taux annuel d escompte 7 %) : BNP-PARIBAS Etabli le 17/04/N Compte n N de remise : AVIS DE CREDIT Entreprise FORET NOIRE Libellé Nominal Date d'échéance Commissions HT TVA sur commiss. Escompte Effet MOBIBOIS 3 406,00 31/05/N 18,00 3,53 30,46 Net de la remise 3 354,01 Escompte = % (46 / 360) = 30,46 (il y a 46 jours entre le 15/04, date de remise à l escompte et le 31/05, date d échéance) De son côté, l entreprise MOBIBOIS reçoit le 2/06/N l avis de débit ci-dessous de sa banque : CREDIT LYONNAIS Le 31/05/N Compte n E Libellé DEBIT CREDIT Effet FORET NOIRE 3 406,00 AVIS DE DEBIT Entreprise MOBIBOIS Que le tireur opte pour la remise à l encaissement ou la remise à l escompte, rien ne change pour le client!

5 Comptabilité du tireur (FORET NOIRE) : Le jour où l effet est apporté à la banque, le compte 413 est soldé et la somme portée dans le compte 5114, dans l attente de la réception de l avis de crédit de la banque. 15/04/N 5114 Effets à l escompte 3 406,00 Remise à l escompte-effet MOBIBOIS 17/04/N 512 Banques 3 384, Services bancaires 18, TVA sur ABS 3, Charges d intérêt 30, Effets à l escompte 3 354,01 Réception de l avis de crédit Le jour où l entreprise reçoit l avis de crédit, le compte 5114 (compte transitoire) est à son tour soldé. On constate l entrée de la somme sur le compte en banque sous déduction des commissions HT, de la TVA correspondante et de l escompte. Comptabilité du tiré (MOBIBOIS) : 02/06/N 403 Fournisseurs-effets à payer 3 406, Banques 3 406,00 Réception de l avis de débit Pour le tiré, l écriture est la même que dans l hypothèse d une remise à l encaissement. En effet, lui s est engagé à payer à l échéance et le choix du tireur d attendre ou non l échéance lui est indifférent. Lors de la remise à l escompte d un effet de commerce, la créance du tireur passe successivement dans les comptes 411 Clients 413 Clients-effets à recevoir 5114 Effets à l escompte 512 Banques (sous déduction des commissions TTC et des intérêts) Chez le client, la dette passe successivement dans les comptes : 401 Fournisseurs 403 Fournisseurs-effets à payer 512 Banques

6 CAS DE L ENDOSSEMENT Exemple : Le 01/04/N, l entreprise FORET NOIRE endosse la lettre de change tirée sur son client MOBIBOIS (nominal ) au profit de son propre fournisseur BOUCHERON. L opération peut se schématiser ainsi : MOBIBOIS Dette de sous la forme d une lettre de change FORET NOIRE Dette de (au minimum) BOUCHERON Effet de l endossement : la somme prélevée sur le compte en banque de MOBIBOIS servira à payer directement BOUCHERON Comptabilité du tireur (FORET NOIRE) : Conséquences de l endossement : La créance sur MOBIBOIS disparaît (celle-ci avait été enregistrée au débit du compte 413, une fois la lettre de change reçue acceptée) La dette sur le fournisseur BOUCHERON diminue du montant nominal de la lettre de change (cette dette était au crédit du compte 401) 01/04/N 401 Fournisseurs 3 406,00 Endossement au profit de BOUCHERON Comptabilité du nouveau bénéficiaire (BOUCHERON) : Conséquences de l endossement : La créance sur FORET NOIRE diminue du montant nominal de la lettre de change (cette créance était enregistrée au débit du compte 411 car c était une créance «classique») Il apparaît une créance sur MOBIBOIS. Cette créance, matérialisée par une lettre de change, doit donc s enregistrer dans le compte /04/N 411 Clients 3 406,00 Endossement à notre profit Comptabilité du tiré (MOBIBOIS) : Rien ne change!

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE

LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE LA CREATION DES EFFETS DE COMMERCE La lettre de change est un mode de paiement à crédit dans lequel une personne désignée (le. qui correspond au vendeur) donne l ordre à une autre personne désignée (le..

Plus en détail

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE Référentiel La lettre de change : les mentions obligatoires, la circulation et le paiement, l acceptation, la domiciliation, l escompte Objectifs L élève devra être capable

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE

LES EFFETS DE COMMERCE Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar LES EFFETS DE COMMERCE Les effets de commerce sont des titres négociables qui confèrent

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE "PAPIER"

LES EFFETS DE COMMERCE PAPIER LES EFFETS DE COMMERCE "PAPIER" I. LES EFFETS DE COMMERCE "PAPIER" Il existe deux effets de commerce "papier" : - la lettre de change (ou traite), - le billet à ordre Remarque : les effets "papier" sont

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE

CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE CHAPITRE 6 LA LETTRE DE CHANGE La lettre de change est un moyen de paiement à crédit, La lettre de change est rédigée par le fournisseur (tireur) et acceptée par le client (tiré), La lettre de change est

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

COURS 470 Série 15. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 15. Comptabilité Générale COURS 470 Série 15 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change LES EFFETS DE COMMERCE Définition L effet de commerce est un titre négociable qui constate l existence d une créance au profit du propriétaire (le porteur). Le chèque, le billet à ordre, le warrant et

Plus en détail

Envoi de la lettre de change. Tiers bénéficiaire

Envoi de la lettre de change. Tiers bénéficiaire Chapitre 6. Les effets de commerce Les effets de commerce sont des titres constatant une créance assortie d'un délai de règlement (échéance). Les effets de commerce constituent ainsi des moyens de crédit.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Durée 1 h 30 mn Problème n 1 L entreprise VAXERL est en relation avec deux partenaires financiers, la Société Générale de Banque (SGB) et le Crédit Marseillais (CM) Les conditions

Plus en détail

L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd. Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA

L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd. Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA : Thème L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA 1 Problématique Quels sont les modes de fonctionement de l escompte et ses

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES

CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES ISPPBTS1 CHAPITRE 8 : LES JOURNAUX AUXILIAIRES I. GENERALITES L enregistrement des opérations en articles de «journal classique» comporte plusieurs inconvénients : La succession des articles ne correspond

Plus en détail

Moyens de financements. Laurent Dorey

Moyens de financements. Laurent Dorey Moyens de financements Laurent Dorey Mardi 27 Janvier 2015 Moyens de financements Programme : Le crédit de caisse Le crédit d escompte L escompte «fournisseur» Le crédit d acceptation Le crédit documentaire

Plus en détail

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels)

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) I. Les différents modes de paiement Il existe plusieurs moyens de règlement dont le coût et le degré de sécurité diffèrent. A. Les moyens de règlement immédiat 1.

Plus en détail

Calculs Financiers. Notes personnelles. Les intérêts simples. Notions de base. Notions de base. Applications. Notions de base

Calculs Financiers. Notes personnelles. Les intérêts simples. Notions de base. Notions de base. Applications. Notions de base Les intérêts simples Principe Taux d intérêt Durée Formule de calcul Placements sur livrets Escomptes Sur factures De traites Agios Sur encaissements bancaires 1 Principe : Un capital produit des intérêts

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières L ESCOMPTE I - Les effets de commerces L escompte

Plus en détail

Opérations financières à court terme

Opérations financières à court terme Opérations financières à court terme I Les intérêts simples : 1 - Définition de l intérêt : L intérêt est le revenu d une somme d argent prêtée ( ou placée ). Le montant de l intérêt est fonction du capital,

Plus en détail

Cours Comptabilité Générale 2e année

Cours Comptabilité Générale 2e année CHAPITRE II : ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE RAPPELS a ) Le compte 521 Banque tenu par l Entreprise est débité lorsqu il augmente : - par les versements d espèces - des remises de chèques à l encaissement

Plus en détail

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux

Escompte bancaire - Équivalence de capitaux Escompte bancaire - Équivalence de capitaux VOUS ALLEZ APPRENDRE À : Calculer un escompte, un agio, un taux réel d escompte. Calculer une valeur actuelle et une valeur nette. Calculer la valeur nominale

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

NATHAN La photocopie non autorisée est un délit. 2 - EFFETS DE COMMERCE

NATHAN La photocopie non autorisée est un délit. 2 - EFFETS DE COMMERCE 2 - EFFETS DE COMMERCE 2 EFFETS DE COMMERCE Sommaire du cours 2.1 PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE I Fichiers Page n o 33 II Journaux Page n o 33 2.2 LA LETTRE DE CHANGE I Les effets à recevoir Pages n os

Plus en détail

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs

Chapitre 38. Achats Etat TVA déductible sur Autres Biens et Services Fournisseurs Chapitre 38 Opération Achats-vente : un flux réel (matières) et un flux financier (espèces ou dettes). - Chez l acheteur : débit du compte de charge 60 et crédit des réserves ou dette - Chez le vendeur

Plus en détail

Chapitre 6 : Les ventes de biens et de services

Chapitre 6 : Les ventes de biens et de services I. Le cycle de vente : 1- La commande du client: Chapitre 6 : Les ventes de biens et de services -Le bon de commande est envoyé par le client, -Sa présentation et son contenu ne comportent pas de mentions

Plus en détail

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe.

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. INRODUCION Activité (Activité de démarrage) La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. Cette entreprise artisanale est implantée depuis quelques années en

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE

CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE CONTROLE DE GESTION ET GESTION PREVISIONNELLE LE BUDGET DE TRESORERIE Objectif(s) : o Encaissements prévisionnels, o Décaissements prévisionnels, o Trésorerie prévisionnelle. Pré requis : o Connaissances

Plus en détail

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES

CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES CAS SWANN ENTRAÎNEMENT AU DS SUR LES ÉTATS DE RAPPROCHEMENT BANCAIRES Le comptable le l entreprise SWANN vous transmet en annexe l extrait du compte Crédit Agricole (tenu par l entreprise) ainsi que le

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Facture d avoir. Tifawt.com

Facture d avoir. Tifawt.com Facture d avoir La facture d avoir est adressée par le fournisseur à son client à l occasion d un retour de marchandises non conformes ou d une réduction commerciale ou financière hors facture. I- Retour

Plus en détail

Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes

Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes Thème 2 La production de l'information financière : comptabilisation T06 et contrôle des opérations courantes I] La comptabilisation des factures de doit Doc 1 Chapitre 2 : Les clients et les fournisseurs

Plus en détail

4.2. 02. 9 4.2.1. 9 4.2.2. 9 4.2.3. 10 5. EFFET REMIS A L'ESCOMPTE. 11 5.1. 11 5.1.1. 11 5.1.2. 11 5.2. 03. 12 5.2.1. 12 5.2.2. 12 5.2.3. 13 6. 13 6.

4.2. 02. 9 4.2.1. 9 4.2.2. 9 4.2.3. 10 5. EFFET REMIS A L'ESCOMPTE. 11 5.1. 11 5.1.1. 11 5.1.2. 11 5.2. 03. 12 5.2.1. 12 5.2.2. 12 5.2.3. 13 6. 13 6. TRAITEMENTS COMPTABLES DES DIFFICULTES DE RECOUVREMENT DES EFFETS DE COMMERCE Objectif(s) : o Compléments sur les règlements. Pré-requis : o Les règlements. Modalités : o o o o Principes de comptabilisation,

Plus en détail

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC

Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC I. Les éléments de la facturation Chap 3 : Les opérations de règlement de l UC A. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) La TVA est un impôt sur la consommation finale à des taux variables suivant la nature

Plus en détail

Les changes : le journal

Les changes : le journal Les changes : le journal Méthode 2 : sans utiliser le compte Différence de change Si le taux de change varie entre la mise en compte de la facture et son paiement, une écriture devra corriger le fait que

Plus en détail

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement 1. Les besoins de financement 2. Le cycle d'exploitation II Les moyens de financement A. Le financement des investissements A1. Les capitaux

Plus en détail

Introduction Les dépenses de personnel constituent, avec les achats, la charge la plus importante d une Entreprise. On peut les diviser en :

Introduction Les dépenses de personnel constituent, avec les achats, la charge la plus importante d une Entreprise. On peut les diviser en : X Les charges de personnel Introduction Les dépenses de personnel constituent, avec les achats, la charge la plus importante d une Entreprise. On peut les diviser en : a) Rémunération du personnel b) Charges

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES IMMOBILISATIONS = biens acquis par l'entreprise et qu'elle utilise de façon durable (pour une durée supérieure à un exercice comptable). EXTRAIT

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

Les opérations d achat et de vente

Les opérations d achat et de vente Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar Les opérations d achat et de vente Généralement les opérations qui interviennent

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR COMPTABILITE GENERALE ETAPE 15 : LES EFFETS DE COMMERCEFACTURES D AVOIR 1. LES EFFETS DE COMMERCE A RECEVOIR PAR LES FOURNISSEURS Règles cmptables : 1. Lrsqu un furnisseur accrde des délais de règlement

Plus en détail

LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS 3. CAS «BONNE MAMIE»

LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS 3. CAS «BONNE MAMIE» LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS 3. CAS «BONNE MAMIE» Vous évoluez dans l entreprise «bonne Mamie». C est une filiale du groupe Nestlé, elle fabrique des confitures qu elle revend à des épiceries fines

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI UNIVERSITÉ IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES - AGADIR ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI Filière Module Elément du module : : : Économie et gestion

Plus en détail

E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires

E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires Au cours du trimestre écoulé, l entreprise Nathan a eu un découvert moyen de 12 000. * Les plus forts découverts mensuels ont été les suivants

Plus en détail

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7

TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 TABLE DES MATIERES AVANT PROPOS 7 Chapitre 0 INTRODUCTION A LA COMPTABILITE GENERALE 9 0.1. Le système classique de comptabilité générale 9 0.2. Définition de la comptabilité générale 10 Aperçu sur les

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour

choix de la banque tirée choix de la date de rédaction du chèque absence de frais bancaires à ce jour III. Les conditions bancaires 1. La problématique du choix de la banque 2. Les principaux instruments de paiement domestiques 3. Les jours de valeur et les jours de banque 4. Les taux d intérêt 5. Les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO Ce document présente les principaux tarifs standards de nos produits et services. Il annule et remplace le document d Avril

Plus en détail

Mode opératoire CEGID Business Suite

Mode opératoire CEGID Business Suite Mode opératoire CEGID Business Suite L application «SUIVI DES RÈGLEMENTS» 1. COMPTABILISATION DES OPÉRATIONS RÉALISÉES AVEC LA CAISSE Selon le cas, choisissez, Module «Suivi fournisseurs» onglet «Écritures»

Plus en détail

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement

Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Fiche procédure n 6 24 juillet 2012 Enregistrer une remise de chèques adhérents via le module règlement Préambule et explications générales Pourquoi enregistrer les remises de chèques adhérents via le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS DE BGFIBank CONGO Ce document présente les principaux tarifs standards de nos produits et services applicables en l absence d un accord particulier

Plus en détail

Services relatifs aux titres d importation Frais et commissions présentation de dossiers à l Office des Changes

Services relatifs aux titres d importation Frais et commissions présentation de dossiers à l Office des Changes 24 Services relatifs aux opérations de change de devises fiduciaires 1. Achats et ventes de devises fiduciaires Différence de cours de change J+1 : Achat de devises billets de Banque par crédit du compte

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

Effectuer le règlement des fournisseurs

Effectuer le règlement des fournisseurs 4 Exercice 1 Effectuer le règlement des fournisseurs Comptabiliser des règlements comptants Vous effectuez votre période de stage dans l entreprise Aux délices du chocolat, située à Melun. Elle fabrique

Plus en détail

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension

Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Rachat d années de service Rachat par les employés de droits à pension Un employé pourrait penser à racheter des droits à pension pour augmenter la valeur de son régime de retraite, dans le but de prendre

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé

SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ. Eléments indicatifs de corrigé SESSION 2015 UE 9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Eléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : DROIT COMPTABLE 1. Rappeler les objectifs et le contenu du Plan Comptable Général. Objectifs : Définir les normes

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

Facturation GROUPON GROUPON FRANCE SAS 2014. Document à l'attention des partenaires locaux. Copyright Groupon France SAS

Facturation GROUPON GROUPON FRANCE SAS 2014. Document à l'attention des partenaires locaux. Copyright Groupon France SAS Facturation GROUPON Document à l'attention des partenaires locaux GROUPON FRANCE SAS 2014 1 SOMMAIRE Comment fonctionne la facturation chez GROUPON? I- LES ÉTAPES CLÉS DE LA FACTURATION... 3 II- VOTRE

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES. Connaissance des documents relatifs aux opérations de règlement..

LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES. Connaissance des documents relatifs aux opérations de règlement.. LES REGLEMENTS DES CREANCES ET DETTES Objectif(s) : o Traitements comptables des opérations relatives aux: paiements de dettes, encaissements de créances. Pré-requis : o Connaissance des documents relatifs

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Tarifs & Conditions de Banque Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Frais de gestion et tenue de compte Ouverture de compte chèque Délivrance de chéquier Ouverture de compte épargne

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale

Chap. 2 Le budget. BAC PRO Comptabilité - Terminale Chap. 2 Le budget BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Etablir le budget des ventes Etablir le budget de trésorerie (encaissements / décaissements) Calculer l excédent ou l insuffisance

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS PERSONNES MORALES CONDITIONS GENERALES APPLICABLES AUX PRINCIPALES OPERATIONS PERSONNES MORALES Ce document présente les principaux tarifs standards de nos produits et services applicables en l absence d un accord particulier

Plus en détail

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT

GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008. EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT GYMNASE DU BUGNON LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 2 ère ANNEE OS ECONOMIE ET DROIT Date : mai 2008 Durée : 3h Matériel autorisé apporté par les élèves : Calculatrice non programmable

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉPREUVE : ÉTUDE DE SPECIALITE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur

I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur I) Le calcul des éléments de la facture liés aux conditions de vente du fournisseur Le premier élément qui figure dans le corps de la facture est le prix de vente des marchandises tel qu il a été fixé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1 Chapitre 1 Les créances...3 Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 4 Problème 1.3 La comptabilisation

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT BILAN

COMPTE DE RESULTAT BILAN COMPTE DE RESULTAT COMPTE DE RESULTAT Par définition, il permet de déterminer le résultat financier d une date à une autre. Il résulte de la différence entre les recettes et les dépenses réalisées pendant

Plus en détail

Financer le risque client

Financer le risque client 7 Financer le risque client Exercice 1 Traiter l affacturage et la LCR magnétique Vous effectuez votre période de stage dans la société Déco Home, située au centre commercial du Val d Europe 77700 Serris.

Plus en détail

La lettre de change LES MINI-GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS

La lettre de change LES MINI-GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 LE QUOTIDIEN DE PARIS EDITIONS ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2013 1 - ACTIVITE DE LA SOCIETE La société, qui dispose du statut d'entreprise de presse, a pour activités : - l édition - d un

Plus en détail

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS

PCC - Les encaissements au comptant LES ENCAISSEMENTS LES ENCAISSEMENTS 1- Les encaissements en espèces a) Les ventes au comptant Pour les ventes de faible valeur encaissées au comptant, les entreprises sont autorisées à comptabiliser en une seule écriture

Plus en détail

Comptabilité approfondie Cas CETEAU

Comptabilité approfondie Cas CETEAU Comptabilité approfondie Cas CETEAU Cette ressource propose une situation simple destinée à la formation des étudiants préparant le Diplôme Universitaire de Technologie dans un Département «Gestion des

Plus en détail

FACULTE PLURIDISCIPLINAIRE DE BAYONNE/ANGLET/BIARRITZ

FACULTE PLURIDISCIPLINAIRE DE BAYONNE/ANGLET/BIARRITZ FACULTE PLURIDISCIPLINAIRE DE BAYONNE/ANGLET/BIARRITZ Licence Professionnelle Année universitaire 2012-2013 Adjoint de direction PME-PMI Contrôle continu Juin 2013 UE 3 EPREUVE : COMPTABILITE Mercredi

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A MODULE : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée (Formateur) Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre

Plus en détail

Sage 100 Moyens de paiement EBICS

Sage 100 Moyens de paiement EBICS Sage 100 Moyens de paiement EBICS Simple et efficace, en parfaite intégration avec les logiciels Sage 100,le logiciel Sage 100 Moyens de Paiement facilite les transactions avec les banques. Il prend en

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 2 : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre 7 : Les

Plus en détail

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA

ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA ENREGISTREMENT COMPTABLE DE LA TVA I- La comptabilisation de la tva collectée C est une facture normale. Pour indiquer la TVA collectée, le fournisseur utilise le compte 44571 TVA collectée. II- TVA déductible

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

PREPAREZ VOTRE BILAN FICHE CONSEIL. Page : 1/5

PREPAREZ VOTRE BILAN FICHE CONSEIL. Page : 1/5 FICHE CONSEIL Chemin d accès :METHODES/OUTILS/2.DEVELOPPER/FICHES CONSEIL/COMPTA FISCA Page : 1/5 Quelques semaines avant la clôture de l exercice, il convient de préparer votre bilan, afin notamment :

Plus en détail

LE CONTENU: Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES

LE CONTENU: Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES Semestre : 01 Module : Comptabilité Générale I Type : EXERCICES Auteur : Saad Bassam LE CONTENU: Plus de 72 Exercices Sur : Les flux Le fonctionnement des comptes Le journal (avec la facturation) La comptabilité

Plus en détail

"SAVOIR" : - Maîtriser les principes d imputation comptable des avoirs

SAVOIR : - Maîtriser les principes d imputation comptable des avoirs ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 1: Comptabiliser les documents commerciaux Séance 5 : Comptabiliser des documents

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011

BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011 BANQUE POPULAIRE POUR L EPARGNE ET LE CREDIT Conditions générales de banque Applicables à compter du 01 janvier 2011 Libellés BPEC I- CONDITIONS D OUVERTURE DE COMPTES Dépôt initial 1.1 Comptes chèques

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 215 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises Ce

Plus en détail