Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006"

Transcription

1 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009

2 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques du territoire de Plaine de France Note méthodologique Les différents espaces géographiques Origine des données et précautions statistiques Quelques précisions sur les termes utilisés Les échanges à l intérieur de Plaine de France Une légère hausse du taux d actifs stables Peu d échanges entre les intercommunalités Les échanges avec les départements voisins L équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré L inadéquation entre l offre d emplois et les caractéristiques des résidants est renforcée Le rôle structurant de Paris Caractérisation des mobiles sortant Caractérisation des mobiles entrant Annexes Table des annexes

3 1. Introduction : les caractéristiques du territoire de Plaine de France Avec près de habitants et emplois, situé au nord de Paris et s étirant sur le Val d Oise et la Seine-Saint-Denis, le territoire de Plaine de France s affirme comme un pôle d habitat et d emploi essentiel en Ile de France. Il concentre en effet 7,4% des actifs occupés et 7,7% des emplois d Ile de France. Doté de deux aéroports et d un réseau autoroutier dense, ce territoire s organise autour de deux pôles d emploi majeurs : Saint-Denis, au Sud, qui offre 15% des emplois de Plaine de France et Roissy en France, au Nord, qui concentre 21% des emplois. Les interactions avec les départements voisins sont également un élément structurant de son économie. En effet en 2006, actifs résidant en Plaine de France vont travailler hors Plaine de France, soit 53%. A l inverse personnes viennent y travailler tous les jours. Les déplacements dans et hors Plaine de France dépendent des réseaux de transports existants mais également des caractéristiques sociodémographiques des habitants. Le rapport «Les mobilités de la population de Plaine de France : analyse des données du recensement de 1999», réalisé en 2004, a montré que ces mouvements pendulaires s expliquent en partie par une inadéquation entre l offre d emplois en Plaine de France et les caractéristiques sociodémographiques des actifs qui y résident. En 2007 le territoire de Plaine de France s est agrandi de dix communes et inclut désormais l ensemble de la communauté de communes de Roissy Porte de France. Par ailleurs, les intercommunalités ont été modifiées. Ces changements accompagnent le fort dynamisme économique du territoire. En effet, en 1999, le territoire de Plaine de France se caractérisait par un indice de concentration des emplois égal à 1.0. D après les résultats complémentaires du recensement de 2006, cet indice s élève à 1.1. Cette hausse doit être comparée à celle de la région : l indice de l Ile de France est passé de 1.04 en 1999 à 1.05 en L évolution observée en Plaine de France est bien plus forte que celle du territoire environnant. Dans ce contexte, le but cette étude est de caractériser les mobilités professionnelles des actifs résidant ou travaillant en Plaine de France, sur différentes échelles, de la commune à la région. Il s agira de caractériser les intercommunalités en tant que pôles d habitat et pôles d emploi, ainsi que d évaluer les évolutions qui ont eu lieu entre 1999 et Deux types de mobilités sont distingués : - Les mobilités internes au territoire de Plaine de France, qui sont un élément important des migrations puisque 47% des actifs résidant en Plaine de France y travaillent. - Les échanges entre Plaine de France et ses voisins, qui permettent de situer le territoire de Plaine de France dans le tissu économique régional. 3

4 2. Note méthodologique 2.1 Les différents espaces géographiques La Plaine de France comprend quarante communes réparties dans le Val d Oise et la Seine-Saint- Denis. Certaines de ces communes sont organisées en établissements de coopération intercommunale: - La communauté d'agglomération Plaine Commune regroupe les communes d Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, La Courneuve, L'Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Stains et Villetaneuse. - La communauté de communes Dugny - le Bourget - La communauté de communes Roissy Porte de France regroupe les communes de Chennevières-lès-Louvres, Epiais-lès-Louvres, Fontenay-en-Parisis, Fosses, Le Thillay, Louvres, Marly-la-ville, Puiseux-en-France, Roissy en France, Saint-Witz, Survilliers, Vaudherland, Vémars et Villeron. - La communauté d'agglomération Val de France regroupe Arnouville-lès-Gonesse, Gargeslès-Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel. - La commune de Montmagny fait partie de la communauté d'agglomération Vallée de Montmorency qui regroupe 8 communes, dont une seule en Plaine de France. Les communes n appartenant à aucune intercommunalité ont été regroupées en 2 secteurs selon leur département : - Le secteur Sud Val d Oise désigne les communes d Ecouen, Goussainville, Gonesse et Bonneuil en France. - Le secteur Nord Seine-Saint-Denis désigne les communes de Saint-Ouen, Drancy, Le Blanc- Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France. La carte page 6 représente ces différents secteurs. La population et l offre de travail sont inégalement réparties sur le territoire, comme le montrent les tableaux ci-dessous et les cartes pages 8 et 9. Les intercommunalités Plaine Commune et Nord Seine- Saint-Denis sont des zones mixtes qui concentrent près de 30% des actifs résidants comme des emplois. Roissy Porte de France est une zone très peu peuplée qui concentre 24% des emplois. Plaine Commune et Roissy Porte de France accueillent plus de travailleurs que d actifs résidants, ce qui les caractérise comme zones d emploi moteurs du territoire. Dugny le Bourget est également dans ce cas, ce qui indique le dynamisme de cette zone, mais le nombre d emplois offerts reste relativement modeste. Les seules communes de Roissy en France, Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois, Saint-Ouen, Aubervilliers et Sarcelles concentrent plus de 60% des emplois du territoire. Actifs occupés résidants Effectif Pourcentage Nord Seine- Saint-Denis Actifs occupés travaillant Effectif Pourcentage Nord Seine-Saint - Denis Plaine Commune Plaine Commune Val de France Val de France Sud Val d'oise Sud Val d'oise Roissy Porte de France Roissy Porte de France Dugny- le Bourget Dugny- le Bourget Montmagny Montmagny Plaine de France Plaine de France

5 Pour pouvoir détailler les migrations au niveau géographique plus fin des communes, certaines communes ont été regroupées pour comprendre plus de 2000 actifs occupés: - Les communes Puiseux-en-France et Fontenay-en-Parisis sont regroupées sous le nom «Ouest Porte de France» - Les communes Le Thillay, Roissy-en-France et Vaudherland sont regroupées sous le nom «Sud Porte de France» - Les communes de Survilliers, Saint-Witz, Vémars, Chennevières-lès-Louvres, Villeron et Epiais les Louvres sont regroupées sous le nom «Nord Porte de France». Ces regroupements sont illustrés par la carte page 7. A l extérieur de Plaine de France seule l échelle des départements est considérée (voir carte page 7). Les départements Yvelines et Essonne sont agrégés. 2.2 Origine des données et précautions statistiques Les données concernant 2006 sont issues de l exploitation complémentaire du recensement de la population millésimé Cette exploitation fournit, en plus des caractéristiques socio-économiques, la commune de travail des actifs ayant un emploi. Il s agit d un sondage au quart pour les communes de moins de habitants; pour les communes de habitants ou plus environ 40% des ménages sont interrogés. Il faut donc garder à l esprit que les résultats sont entachés d une erreur statistique et doivent être maniés avec précaution. D une manière générale, les effectifs de plus de 500 sont fiables - mais pas exacts, les effectifs de 200 à 500 doivent être considérés avec prudence et les effectifs de moins de 200 ne sont pas significatifs. Sont pris en compte les actifs de 15 ans et plus occupant un emploi, résidant ou travaillant en Plaine de France. La définition des actifs occupant un emploi, au sens du recensement, est différente de celle, couramment utilisée, du Bureau International du Travail (BIT). Par exemple, sont pris en compte les étudiants ou retraités exerçant par ailleurs un emploi, ainsi que les chômeurs ayant une activité réduite. Les données concernant 1999 sont issues du rapport «Les mobilités de la population de Plaine de France: analyse des données du recensement de 1999». Il est important de garder à l esprit que la méthodologie du recensement a changé entre 1999 et La collecte est désormais étalée sur 4 ans. Bien que les changements n affectent pas significativement les résultats obtenus, il faut tout de même rester prudent quand aux comparaisons effectuées. On se contentera ici de dégager des tendances. Notons que la définition de l emploi a changé entre 1999 et 2006 pour mieux prendre en compte les actifs exerçant une activité réduite, ce qui explique une partie de la hausse du nombre d emplois. La hausse observée est cependant bien réelle, puisque le taux de croissance du nombre d emplois est de 19% pour Plaine de France et de seulement 9% pour l ensemble de l Ile de France. 2.3 Quelques précisions sur les termes utilisés Les actifs ou actifs occupés désignent les actifs de 15 ans ou plus occupant un emploi au sens du recensement. Les actifs stables sont les actifs travaillant dans leur commune de résidence. Certains actifs exerçant une profession particulière telle que chauffeur routier ou taxi sont considérés comme travaillant dans leur commune de résidence. Les actifs «mobiles» désignent les actifs non stables. Les résidants de Plaine de France travaillant hors Plaine de France sont appelés «mobiles sortant» tandis que les «mobiles entrant» sont les travailleurs de Plaine de France résidant hors Plaine de France. Les «nouvelles communes» désignent les 10 communes qui ont rejoint le territoire de Plaine de France en

6 Le nombre d emplois d un territoire est compté comme le nombre d actifs qui y travaillent et ne tient pas du tout compte de la durée du travail. Le taux d emploi net ou indice de concentration des emplois est le ratio du nombre d emplois sur le nombre d actifs occupés. 6

7 7

8 La répartition des actifs ayant un emploi en Plaine de France 8

9 La répartition des emplois en Plaine de France 9

10 3. Les échanges à l intérieur de Plaine de France Parmi les actifs occupés résidant en Plaine de France, 47% y travaillent. Ce taux est seulement de 36% pour Montmagny. Il est plus élevé pour Roissy Porte de France où 59% des actifs résidants travaillent en Plaine de France. En 1999, seulement 45% des actifs résidants de Plaine de France y travaillaient. Notons que l annexion au territoire considéré, des dix nouvelles communes qui échangent des travailleurs avec les autres communes de Plaine de France, augmente mécaniquement cette proportion. En considérant uniquement les communes qui faisaient partie de Plaine de France en 1999, 46% des actifs qui résident dans cette zone y travaillent, contre 45% en Il y a donc bien une légère hausse. 3.1 Une légère hausse du taux d actifs stables Le taux d actifs stables s élève à 23% en moyenne, alors qu il était de 22% en Le taux d actifs stables de 2006, sans tenir compte des nouvelles communes, est également de 23%. Ce taux moyen cache une certaine variété. En effet, dans les communes d Aubervilliers, Aulnay-sous- Bois, Saint-Denis, Saint-Ouen, Gonesse, Bonneuil en France, le Thillay, Vaudherland et Roissy en France, plus de 27% des actifs travaillent dans leur commune de résidence. A l inverse, dans les communes d Ecouen, Marly-la-Ville, Montmagny, et les communes d Ouest et Nord Porte de France, le taux d actifs stables est inférieur à 16%. Notons que les 10 nouvelles communes se caractérisent par un faible taux d actifs stables. Les hommes sont un peu plus mobiles que les femmes et la mobilité décroit avec l âge. Les cadres sont moins stables que la moyenne et travaillent moins souvent en Plaine de France. Hommes Femmes ans ans ans 50 ans et plus Actifs stables 21% 24% 21% 22% 24% 25% Actifs travaillant en Plaine de France 46% 48% 47% 47% 47% 47% Lecture : 21% des hommes travaillent dans leur commune de résidence Artis. comm. chefs d'entr. agric. Cadres et prof. intellec. sup. Prof Intermédiai res Employés Ouvriers Actifs stables 43% 17% 19% 25% 21% Actifs travaillant en Plaine de France 58% 38% 46% 47% 48% Lecture : 17% des cadres travaillent dans leur commune de résidence Les actifs stables ont moins de trajet que la moyenne : 11% d entre eux n effectuent aucun trajet. De plus, 61% d entre eux utilisent les transports en commun ou un véhicule motorisé pour se rendre au travail. Cette proportion est plus petite que la moyenne (88%) mais reste importante. De plus elle a sensiblement augmenté depuis 1999 où elle était de 50% seulement. Cette hausse est principalement due à une utilisation accrue des transports en commun, qui sont utilisés par 25% des actifs stables en 2006 et par seulement 18% en Si pour l ensemble de Plaine de France, les transports en commun sont un peu plus utilisés que les voitures (46% et 41%), les actifs qui résident et travaillent en Plaine de France préfèrent la voiture : 50% d entre eux l utilisent. 10

11 3.2 Peu d échanges entre les intercommunalités Lieu de travail: Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise % Lieu de travail des actifs travaillant et résidant en Plaine de France (en pourcentage des actifs de l'intercommunalité de résidence travaillant en Plaine de France) Roissy Porte de France Montmagny Lieu de résidence: 20 0 Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Lecture : parmi les actifs occupés résidant en Plaine Commune et travaillant en Plaine de France, près de 80% travaillent en Plaine Commune et près de 10% travaillent en Nord Seine-Saint-Denis. Comme le montre le graphique ci-dessus, les échanges à l intérieur de Plaine de France s effectuent globalement à l intérieur des intercommunalités. Concernant les échanges entre intercommunalités, seuls Plaine Commune et Roissy Porte de France ont un solde positif ( pour Roissy et pour Plaine Commune). Les échanges entre Dugny-le Bourget et le reste de Plaine de France sont équilibrés; les autres intercommunalités sont fortement déficitaires. Ce constat ne dépend pas de la catégorie socioprofessionnelle. Le type de recrutement est néanmoins sensiblement différent entre les deux pôles d emploi : Roissy attire plutôt des employés et des ouvriers tandis que Plaine Commune attire les professions intermédiaires. De plus, 80% des emplois de Roissy occupés par des résidants de Plaine de France sont dans le secteur des services, ce qui est sensiblement plus élevé que la proportion globale de 70%. Par ailleurs, les résidants de Plaine de France travaillant en Plaine Commune vont plus souvent au travail à pied (16% d entre eux) ou en transport en commun (37%), tandis que ceux travaillant à Roissy Porte de France utilisent plus la voiture (70% d entre eux). 11

12 Taux d actifs stables 12

13 Taux de mobiles sortant 13

14 Pourcentage des emplois occupés par des résidants de Plaine de France 14

15 15

16 Soldes migratoires à l intérieur de Plaine de France par catégories socioprofessionnelles (Soldes des résidants de Plaine de France entrant dans l intercommunalité net des résidants de l intercommunalité travaillant en Plaine de France) 16

17 4. Les échanges avec les départements voisins 4.1 L équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré Mobiles sortant Mobiles entrant Solde Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Lecture : actifs résidant en Plaine Commune travaillent hors Plaine de France, tandis que actifs résidant hors Plaine de France travaillent en Plaine Commune. Comme le montre le tableau ci-dessus, l équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré actifs, soit 53% des actifs occupés de Plaine de France, travaillent hors Plaine de France. Comme en 1999, le solde reste très positif, puisque actifs résidant hors Plaine de France viennent y travailler. Les mobiles entrant occupent ainsi 57% des emplois de Plaine de France. Ce résultat dépend évidemment des intercommunalités : seuls Roissy Porte de France, Plaine Commune et Dugny-le Bourget ont un solde positif. Dans l ensemble, les mobiles sortant se dirigent majoritairement vers Paris (50% d entre eux) puis vers les Hauts-de-Seine (16% d entre eux) et la Seine-Saint-Denis hors plaine de France (13%). Par comparaison, les mobiles entrant viennent assez peu de Paris (17% d entre eux), mais plutôt des départements voisins : 16% des mobiles entrant résident dans le Val d Oise hors Plaine de France, 13% en en Seine-Saint-Denis et 13% en Seine-et-Marne. 4.2 L inadéquation entre l offre d emplois et les caractéristiques des résidants est renforcée Comme en 1999, le solde des actifs mobiles est positif pour les cadres et professions intellectuelles supérieures ainsi que pour les professions intermédiaires mais négatif pour les employés et les ouvriers. Pour l ensemble de Plaine de France en 2006 : - Le taux d emploi net des cadres est passé de 2.0 en 1999 à 2.3 en % des emplois de cadres de Plaine de France sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France, alors que cette proportion était de 81% en De plus en plus de cadres viennent travailler en Plaine de France tandis qu autant sortent de Plaine de France. - Pour les professions intermédiaires, le taux d emploi net est passé de 1.1 en 1999 à 1.3 en % des emplois de professions intermédiaires de Plaine de France sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. - Le taux d emploi net des employés est passé de 0.8 à 0.9. et 45% des emplois de la catégorie employés sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. - Le taux d emploi net des ouvriers reste égal à 0.9. et 46% des emplois ouvriers sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. 17

18 Les chiffres de 2006 sont calculés pour l ensemble de Plaine de France, ce qui peut fausser la comparaison, mais dans le sens d une sous-estimation des disparités. En effet les nouvelles communes se caractérisent par des résidants plus qualifiés que la moyenne et des emplois moins qualifiés. 4.3 Le rôle structurant de Paris L influence de Paris a légèrement diminué depuis 1999, mais reste déterminante. En effet en ne considérant que les communes qui faisaient parti de Plaine de France en 1999, 27% des actifs travaillent à Paris en 2006 alors que cette proportion était de 26% en Par contre, Paris est de plus en plus attractif pour les mobiles sortant de Plaine de France, puisque 50% des mobiles sortant y travaillent, alors que cette proportion n était que de 36% en Les transports en commun, déjà très utilisés en 1999, sont désormais la norme : - En 2006, 77% des mobiles sortant qui se dirigent vers Paris les utilisent, contre 65% en En 2006, 60% des parisiens travaillant en Plaine de France prennent les transports en commun, contre seulement 45% en Les échanges avec Paris sont fortement déficitaires pour toute les intercommunalité sauf pour Roissy Porte de France actifs vont travailler à Paris pendant que parisiens viennent travailler en Plaine de France, ce qui porte la différence à Ce solde est le même qu en 1999, bien que les flux aient augmenté. A Roissy Porte de France, un emploi sur 10 seulement est occupé par un parisien. En effet, 44% des parisiens qui viennent travailler en Plaine de France travaillent en Plaine Commune, ce qui représente plus du double de ceux qui se dirigent vers Roissy Porte de France. 23% des emplois de Plaine Commune sont occupés par des parisiens. Mais actifs se déplacent de Plaine Commune à Paris pour travailler, soit 54% des actifs résidant en Plaine Commune. Les échanges sont donc plus importants entre Plaine Commune et Paris, puis entre Nord Seine-Saint-Denis et Paris. Ils sont presque unilatéraux entre Roissy Porte de France et Paris. En termes de catégories sociales, les échanges sont fortement asymétriques. En effet 43% des actifs résidant en Plaine de France et travaillant à Paris sont des employés et 43% des parisiens travaillant en Plaine de France sont des cadres. Comme en 1999, le solde des échanges, en ne considérant que les cadres, est fortement positif et il est négatif pour toutes les autres catégories. Parmi les parisiens travaillant à Roissy Porte de France, il y a autant de cadres que d employés ; parmi ceux travaillant en Plaine Commune, 47% sont des cadres et 13% sont des employés. Il y a donc deux fois plus de Parisiens qui travaillent en Plaine Commune qu à Roissy Porte de France, mais quatre fois plus de cadres. Les caractéristiques des échanges entre Nord Seine-Saint-Denis et Paris sont similaires à celles de Plaine Commune. 4.4 Caractérisation des mobiles sortant Sur l ensemble de Plaine de France, 16% des actifs mobiles travaillent dans les Hauts-de-Seine, 13% en Seine-Saint-Denis (hors Plaine de France) et 6% dans le Val d Oise (hors Plaine de France). La proportion d actifs mobiles se dirigeant vers les Hauts-de-Seine est similaire pour toutes les intercommunalités. On peut cependant distinguer deux groupes: pour Val de France, Sud Val d Oise, Roissy Porte de France et Montmagny, toujours plus de 10% des mobiles se dirigent vers Seine-Saint- Denis, et une proportion toujours moindre travaille dans le Val d Oise. Au contraire pour Plaine Commune, Dugny le Bourget et Nord Seine-Saint-Denis, moins de 5% des mobiles travaillent en Seine-Saint-Denis. Ce clivage, qui indique des liens forts à l intérieur des départements, correspond sans doute à des transferts de proximité. En particulier, la répartition par catégorie socioprofessionnelle des mobiles travaillant dans le Val d Oise ou la Seine Saint Denis est similaire à la répartition de l ensemble des actifs occupés. 18

19 Dans l ensemble, les hommes sont un peu plus mobiles que les femmes : 45% des actifs sortant sont des femmes. Mais cette moyenne cache de grandes disparités. En effet si la répartition des actifs sortant vers Paris est presque égalitaire, au contraire parmi les mobiles travaillant dans l Oise, les Yvelines, l Essonne, le Val de Marne et en Seine-et-Marne, 61 à 74% sont des hommes. Comme le montre le tableau ci-dessous, ces départements sont également ceux qui attirent le moins d employés, ce qui peut expliquer ces inégalités. Les actifs mobiles sortant qui se dirigent vers les Hauts de Seine ou le Val de Marne prennent majoritairement les transports en commun. Pour toutes les autres destinations (hors Paris), la voiture est plus utilisée que les transports en commun, en particulier pour les actifs qui se dirigent vers l Oise, la Seine et Marne ou le Val d Oise. Catégorie socioprofessionnelle des mobiles sortant selon leur destination Cadres et prof. intellec. sup. Prof. Intermédiaires Employés Oise Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val d Oise Val de Marne Ensemble Ouvriers Champ : Actifs mobiles sortant Lecture : 19% des mobiles sortant travaillant dans l Oise sont des cadres. 4.5 Caractérisation des mobiles entrant Parmi l ensemble des mobiles entrant, 32% travaillent en Plaine Commune, 26% en Nord Seine-Saint Denis et 30% à Roissy Porte de France. Comme les parisiens entrants travaillent pour 40% d entre eux en Plaine Commune, la tendance est inversée pour les autres: 32% travaillent à Roissy Porte de France, 30% en Plaine commune et 26% en Nord Seine-Saint-Denis. L origine des recrutements est assez homogène entre les différents départements, avec une prédominance pour la Seine-Saint-Denis (16% des mobiles entrant). Sans tenir compte de Paris, le tableau ci-dessous montre que : - Plaine Commune recrute plutôt dans les Hauts de Seine, le Val d Oise et la Seine-Saint-Denis. - Nord Seine-Saint-Denis recrute plutôt en Seine-Saint-Denis et en Seine et Marne - Roissy Porte de France recrute plutôt dans l Oise et en Seine et Marne. 19

20 Seine et Marne Essonne et Yvelines Hauts de Seine Seine Saint Denis Effectif Pourcentage en ligne Oise Paris Val de marne Val d Oise Autre Plaine Commune Nord Seine -St -Denis Roissy Porte de France Plaine de France Champ : actifs mobiles entrant Lecture : 4% des actifs mobiles travaillant en Plaine Commune résident dans l Oise. Les actifs mobiles entrant sont majoritairement des hommes (60% d entre eux). La tranche d âge de 30 à 40 ans est surreprésentée (32% des mobiles entrant), et 69% travaillent dans le secteur des services. 65% des mobiles entrant utilisent la voiture. Cette proportion est particulièrement importante pour les mobiles venant de l Oise, du Val d Oise et de Seine et Marne parmi lesquels plus de 75% utilisent la voiture. Dans l ensemble, assez peu d ouvriers viennent travailler en Plaine de France (17% des mobiles entrant), qui attire majoritairement des cadres et professions intermédiaires (57% des mobiles entrant). Roissy Porte de France se distingue des autres secteurs par la forte proportion d employés parmi les mobiles entrant (32%). Catégorie socioprofessionnelle des mobiles entrant selon leur destination Cadres et prof. intellec. sup. Prof. Intermédiaires Employés Plaine Commune Nord Seine-Saint- Denis Roissy Porte de France Plaine de France Ouvriers Champ : Mobiles entrant Lecture : 33% des mobiles entrant travaillant en Plaine Commune sont des cadres 20

21 21

22 22

23 23

24 Aires de recrutement des zones d emplois de Plaine de France En pourcentage des mobiles entrant dans la zone 24

25 25

26 Solde migratoire par catégorie socioprofessionnelle pour les échanges avec l extérieur de Plaine de France 26

27 5. Annexes Table des annexes 1. Les actifs occupés résidant en Plaine de France 1.1 Taux d actifs stables et mobiles sortant...28 Par commune...28 Par intercommunalité Lieu de travail des résidants occupés de Plaine de France...31 En Plaine de France...31 Hors Plaine de France Les actifs occupés travaillant en Plaine de France 2.1 Taux de travailleurs stables et mobiles entrant...35 Par commune...35 Par intercommunalité Lieu de résidence des actifs occupés de Plaine de France...38 En Plaine de France...38 Hors Plaine de France Profils exhaustifs par lieu de résidence et lieu de travail 3.1 Profils des résidants occupés par intercommunalité de résidence Profils des actifs stables par intercommunalité de résidence Profils des résidants de Plaine de France travaillant en Plaine de France...45 Par intercommunalité de résidence...45 Par intercommunalité de travail Profils des mobiles sortant...48 Par intercommunalité de résidence...48 Par département de travail Profils des mobiles entrants...51 Par département de résidence...51 Par intercommunalité de travail

28 1. Les actifs occupés résidant en Plaine de France 1.1 Taux d actifs stables et mobiles sortant Par commune : Effectif Pourcentage des actifs de la commune Actifs stables (même commune) Actifs travaillant en Plaine de France Actifs travaillant hors Plaine de France Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte

29 Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en- France Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : 7586 personnes résident et travaillent à Aubervilliers, ce qui représente 28% des actifs occupés résidant à Aubervilliers. 40% des actifs occupés résidant à Aubervilliers exercent leur emploi en Plaine de France tandis que 60% travaillent hors Plaine de France. 29

30 Par intercommunalité : Effectif Pourcentage des actifs de l intercommunalité Actifs stables (même commune) Actifs travaillant en Plaine de France Actifs travaillant hors Plaine de France Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune travaillent dans leur commune de résidence, ce qui représente 28% des actifs occupés résidant en Plaine Commune. 40% des actifs occupés résidant en Plaine Commune exercent leur emploi en Plaine de France tandis que 60% travaillent hors Plaine de France. 30

31 1.2 Lieu de travail des résidants occupés de Plaine de France En Plaine de France Effectif Pourcentage en ligne Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Plaine Commune Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Nord Seine- Saint-Denis Intercommunalité de travail Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Champ : Actifs résidant et travaillant en Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune y travaillent, ce qui représente 79% des actifs occupés travaillant en Plaine de France et résidant en Plaine Commune. 31

32 Hors Plaine de France 75 : Paris 60 : Oise 77 : Seine-et-Marne 78 : Yvelines 91 : Essonne 92 : Hauts-de-Seine 93 : Seine-Saint-Denis hors Plaine de France 94 : Val-de-Marne 95 : Val-d Oise hors plaine de France Département de travail Effectif Pourcentage en ligne Autre Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs résidant en Plaine de France et travaillant hors Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune travaillent à Paris, ce qui représente 54% des actifs mobiles sortant résidant en Plaine Commune. 32

33 Effectif Département de travail Pourcentage en ligne Autre Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en-France

34 Effectif Département de travail Pourcentage en ligne Autre Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs résidant en Plaine de France et travaillant hors Plaine de France Lecture : personnes résidant à Aubervilliers travaillent à Paris, ce qui représente 61% des actifs mobiles sortant résidant à Aubervilliers. 34

35 2. Les actifs occupés travaillant en Plaine de France 2.1 Taux de travailleurs stables et mobiles entrant Par commune Effectif Pourcentage en ligne Résidant dans la commune de travail Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Résidant en Plaine de France Résidant hors Plaine de France

36 Villetaneuse Arnouville-lès- Gonesse Gonesse et Bonneuilen-France Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs occupés exerçant un emploi en Plaine de France Lecture : 7586 personnes travaillant à Aubervilliers y résident, ce qui représente 26% des travailleurs d Aubervilliers. 43% des travailleurs d Aubervilliers résident en Plaine de France tandis que 57% résident hors Plaine de France. 36

37 Par intercommunalité Effectif Pourcentage en ligne Résidant dans la commune de travail Résidant en Plaine de France Résidant hors Plaine de France Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs occupés exerçant un emploi en Plaine de France Lecture : personnes travaillant en Plaine Commune résident dans leur commune de travail, ce qui représente 23% des travailleurs de Plaine Commune. 42% des travailleurs de Plaine Commune résident en Plaine de France tandis que 58% résident hors Plaine de France. 37

38 2.2 Lieu de résidence des actifs occupés de Plaine de France En Plaine de France Intercommunalité de résidence Effectif Pourcentage en ligne Plaine Commune Nord Seine- Saint- Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine Commune Nord Seine-Saint- Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Champ : Actifs résidant et travaillant en Plaine de France Lecture : personnes travaillant en Plaine Commune y résident, ce qui représente 74% des actifs occupés résidant en Plaine de France et travaillant en Plaine Commune. 38

39 Hors Plaine de France 75 : Paris 60 : Oise 77 : Seine-et-Marne : Yvelines et Essonne 92 : Hauts-de-Seine 93 : Seine-Saint-Denis hors Plaine de France 94 : Val-de-Marne 95 : Val-d Oise hors plaine de France Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs travaillant en Plaine de France et résidant hors Plaine de France Lecture : 3276 personnes travaillant en Plaine Commune résident dans l Oise, ce qui représente 4% des mobiles entrant travaillant en Plaine Commune. 39

40 Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en- France

41 Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs travaillant en Plaine de France et résidant hors Plaine de France Lecture : 595 personnes travaillant à Aubervilliers résident dans l Oise, ce qui représente 4% des mobiles entrant travaillant à Aubervilliers

42 3. Profils exhaustifs par lieu de résidence et lieu de travail 3.1 Profils des résidants occupés par intercommunalité de résidence Intercommunalité de résidence Effectifs Pourcentage en colonne Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugnyle Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine de France Hommes Femmes ans ans ans ans et plus Artis. comm. chefs d'entr. agric Cadres et prof. intellec. sup Prof Intermédiaires Employés Ouvriers Pas de transport

43 Marche à pied Deux roues Voiture, camion, fourgonnette Transports en commun Autre Commerce Services Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : Parmi les actifs occupés résidant en Plaine commune, 54% sont des hommes, 25% sont âgés de 15 à 24 ans, 29% sont des ouvriers, 56% utilisent les transports en commun pour se rendre au travail et 69% exercent un emploi dans le secteur des services. 3.2 Profils des actifs stables par intercommunalité de résidence Actifs stables Intercommunalité de résidence Effectif Pourcentage en colonne Plaine Commune Nord Seine- Saint- Denis Dugnyle Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine de France Hommes Femmes ans ans

44 40-49 ans ans et plus Artis. comm. chefs d'entr. agric Cadres et prof. intellec. sup Prof Intermédiaires Employés Ouvriers Pas de transport Marche à pied Deux roues Voiture, camion, fourgonnette Transports en commun Autre Commerce Services Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France et travaillant dans leur commune de résidence. Lecture : Parmi les actifs stables résidant en Plaine commune, 52% sont des hommes, 23% sont âgés de 15 à 24 ans, 27% sont des ouvriers, 32% utilisent les transports en commun pour se rendre au travail et 70% exercent un emploi dans le secteur des services. 44

L emploi progresse fortement dans les services aux entreprises, en Seine-Saint-

L emploi progresse fortement dans les services aux entreprises, en Seine-Saint- ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 340 - Juillet 2010 Population Seine-Saint-Denis : le développement des emplois qualifiés accentue les déplacements domicile-travail En Seine-Saint-Denis, le nombre d

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

Contexte socio-démographique

Contexte socio-démographique Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population 11 1.2. Fécondité et natalité 21 1.3. Mortalité 27 1.4. Composition des ménages et des familles, modes de garde des

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013

Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013 Chiffres clés Les jeunes franciliens face à l emploi en 2013 le rôle des Missions locales d Ile-de-France 2 Edito Cette 5ème publication sur les jeunes franciliens face à l emploi est le résultat d une

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS

LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS LOGEMENT LOGEMENT : L ÉVOLUTION DU POUVOIR D ACHAT DES PRIMO-ACCÉDANTS Le «pouvoir d achat immobilier» des ménages est un concept important pour l analyse des marchés du logement. Dans cet article, Ingrid

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique

Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique N 3 - Avril 2013 Numéro 150 : Avril 2013 Zone de montagne touristique pyrénéenne : 1 emploi salarié sur 6 est touristique En 2009, dans la zone de montagne touristique pyrénéenne, les emplois salariés

Plus en détail

Déplacements et transports

Déplacements et transports B 1 La ville de Saint-Brice-sous-Forêt est bien intégrée dans le réseau de transport du nord de l agglomération parisienne, notamment au niveau routier. Dès lors, la voiture reste le mode de transport

Plus en détail

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1

Ville de Rennes. Quartier «Centre» n 1 Ville de Rennes Quartier «Centre» n 1 Le quartier 1 : Centre Colombier champs de Mars Dinan St Malo est composé de trois secteurs : le secteur Cathédrale-Hoche Parlement Parcheminerie Toussaints ; le secteur

Plus en détail

Les pratiques en amateur

Les pratiques en amateur Direction générale de la création artistique Les pratiques en amateur Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006

Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 La Note de l Observatoire de l Habitat N 11 Impact du coût du logement sur le budget des ménages selon leur niveau de vie en 1996 et en 2006 Introduction 1 Entre 1996 et 2006, le coût des logements s est

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES S U P P L E M E N T LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES S U P P L E M E N T LES PRINCIPAUX RESULTATS n 16 - Décembre 2008 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE ACTIVITE ET CHOMAGE DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES FRANCILIENNES Les zones urbaines sensibles se différencient toutes les unes des autres,

Plus en détail

Centre Essonne Seine Orge : quatre salariés résidants sur dix travaillent sur leur territoire

Centre Essonne Seine Orge : quatre salariés résidants sur dix travaillent sur leur territoire ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 290 - Décembre 2007 Territoire Centre Essonne Seine Orge : quatre salariés résidants sur dix travaillent sur leur territoire Les établissements du Centre Essonne Seine

Plus en détail

600 000 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 2030

600 000 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 2030 ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 372 - Octobre 211 Emploi 6 ménages seraient utilisateurs des services à la personne en 23 En 26, 58 ménages ont recours aux services à la personne en Ile-de-France.

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 1 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES AUSTRALES EN 212 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE Points forts De la Polynésie française Au 22 août 212,

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La demande d emploi localisée au 31 mars 2008 Zone d emploi de Saint-Nazaire agence pour le développement durable de la région nazairienne Sommaire Introduction 5 1.1 Une baisse de la demande d

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

Rapport : ville de Trois- Rivières

Rapport : ville de Trois- Rivières Assistance méthodologique pour le traitement et l analyse des données des enquêtes Origine- Destination québécoises pour dresser le portrait du vélo au Québec Projet réalisé pour le compte de Vélo Québec

Plus en détail

en région Centre région, ce qui représentait un peu géographie de l emploi essentielle à appréhender pour comprendre le fonctionnement des économies

en région Centre région, ce qui représentait un peu géographie de l emploi essentielle à appréhender pour comprendre le fonctionnement des économies n 117 février 2003 2,20 Déplacements domicile-travail et marchés du travail en région Centre Stéphane Tagnani Les déplacements domicile-travail quotidiens des actifs en emploi participent de l équilibre

Plus en détail

ATTRACTIVITÉ DES MÉTROPOLES ET EMPLOI CADRE

ATTRACTIVITÉ DES MÉTROPOLES ET EMPLOI CADRE ATTRACTIVITÉ DES MÉTROPOLES ET EMPLOI CADRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-39 MAI 2014 Métropolisation et emploi cadre. L attractivité des métropoles pour les cadres. Travailler ou non dans une métropole

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015

à Master mixte observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 observatoire régional #51 Synthèse régionale Octobre 2015 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2014 des diplômés de Master mixte promotion 2012 556 diplômés de M2 mixte en 2012 sur 673

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2014

La présence syndicale au Québec en 2014 La présence syndicale au Québec en 2014 Alexis Labrosse Secrétariat du Travail Direction de l information sur le travail Mars 2015 1 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

Chiffres clés. Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014

Chiffres clés. Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014 Chiffres clés Les jeunes franciliens face à l emploi en 2014 2 Edito Les actions en faveur de l insertion professionnelle des jeunes sont multiples et opérantes! En 2014, beaucoup a été accompli et une

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015

PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE. mars 2015 PUBLICATION D UN NOUVEAU ZONAGE AMBULATOIRE mars 2015 Mars 2015 0 Publication d un nouveau zonage ambulatoire La région Ile-de-France, forte de ses 11,8 millions d habitants, se caractérise par une évolution

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Elaboration du Programme Local de l Habitat intercommunal (P.L.H.I) Communauté de Communes Roissy-Porte de France et Goussainville.

Elaboration du Programme Local de l Habitat intercommunal (P.L.H.I) Communauté de Communes Roissy-Porte de France et Goussainville. Elaboration du Programme Local de l Habitat intercommunal (P.L.H.I) Communauté de Roissy-Porte de France et Goussainville Tome 2 Annexes Janvier 2012 Sommaire Introduction Annexe 1 : Les grandes étapes

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013

PRÉFET DE LA RÉGION. Septembre 2013 La formation aux professions sociales en Ile-de-France Exploitation statistique de l enquête 2011 Septembre 2013 PRÉFET DE LA RÉGION Sommaire Introduction 1 Présentation des résultats Ensemble des formations

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 8 P-2-01 N 44 du 2 MARS 2001 8 F.I. / 2 P INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2001 TAXE ANNUELLE SUR LES LOCAUX A USAGE DE BUREAUX, LES LOCAUX COMMERCIAUX

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants N 8 - Août 2008 Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006 L enquête 2006 auprès des établissements de formation aux professions sociales a concerné l IRTS basée à St Benoît et recensant

Plus en détail

INSEE Franche-Comté - l'essentiel Nº 78 1 nº 78 mars 2005 L intensification et l allongement des déplacements domicile-travail sont responsables pour une large part du trafic dans l agglomération bisontine.

Plus en détail

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

Un risque de perte d emploi plus élevé

Un risque de perte d emploi plus élevé N 25 Septembre 1999 Un risque de perte d emploi plus élevé en Languedoc-Roussillon En Languedoc-Roussillon, le risque de perdre son emploi dans l année est de 7 %. Il est supérieur de deux points à celui

Plus en détail

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions

enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions enquete Besoins en main d oeuvre 290 127 intentions de recrutement en 2015 BMO île-de-france 2015 pôle emploi IDF STATISTIQUES, études ET évaluation statistiques, études ET ÉVALUATION En 2015, des intentions

Plus en détail

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88

Tableau 2: Indicateurs des titulaires du bachelor (n= 661) (en %) Psychologie Total HEU Passage à la filière de master 93 88 Psychologie Un an après la fin des études, 30 % des psychologues travaillent dans le domaine de la santé, notamment dans les hôpitaux et les cliniques. Par ailleurs, ils se répartissent sur un vaste spectre

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Formation, qualification et emploi

Formation, qualification et emploi E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Juillet 2014 Rédaction Chakib Benzakour Traitement statistique Raluca Paula Filip

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

à Parcours des bacheliers professionnels

à Parcours des bacheliers professionnels #32 #21 observatoire régional Synthèse régionale février avril 2013 2012 à Parcours des bacheliers professionnels Néo-bacheliers professionnels aquitains 2006 entrés d l enseignement supérieur en 2006-2007

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express

Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express Analyse du territoire de Villepinte à l horizon 2030 et de l arrivée du Grand Paris Express Hugon Camille Younsi Fatine Cours de méthode d Analyse des systèmes territoriaux 2012-2013 Introduction Le Grand

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire

Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Etude sur l emploi touristique en région Centre Source : DADS 2009, INSEE- en partenariat avec le CRT Centre-Val de Loire Avertissement : l essentiel des données présentées ci-après sont issues de l exploitation

Plus en détail

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique Synthèse En forte baisse jusqu au milieu des années 1990, le nombre d ouvriers non qualifiés de l électricité et de l électronique s est

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011

Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil L offre en établissements d hébergement pour personnes âgées en 2011 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Sabrina VOLANT (DREES) Etudes

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Actif au RSI et retraité au - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) Au cours de leur carrière, la plupart

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal 5105, avenue de Gaspé 3 e étage Avenue Papineau Avenue du Parc Avenue De Lorimier Rue Saint-Urbain 0 1 km Boulevard

Plus en détail