Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006"

Transcription

1 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009

2 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques du territoire de Plaine de France Note méthodologique Les différents espaces géographiques Origine des données et précautions statistiques Quelques précisions sur les termes utilisés Les échanges à l intérieur de Plaine de France Une légère hausse du taux d actifs stables Peu d échanges entre les intercommunalités Les échanges avec les départements voisins L équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré L inadéquation entre l offre d emplois et les caractéristiques des résidants est renforcée Le rôle structurant de Paris Caractérisation des mobiles sortant Caractérisation des mobiles entrant Annexes Table des annexes

3 1. Introduction : les caractéristiques du territoire de Plaine de France Avec près de habitants et emplois, situé au nord de Paris et s étirant sur le Val d Oise et la Seine-Saint-Denis, le territoire de Plaine de France s affirme comme un pôle d habitat et d emploi essentiel en Ile de France. Il concentre en effet 7,4% des actifs occupés et 7,7% des emplois d Ile de France. Doté de deux aéroports et d un réseau autoroutier dense, ce territoire s organise autour de deux pôles d emploi majeurs : Saint-Denis, au Sud, qui offre 15% des emplois de Plaine de France et Roissy en France, au Nord, qui concentre 21% des emplois. Les interactions avec les départements voisins sont également un élément structurant de son économie. En effet en 2006, actifs résidant en Plaine de France vont travailler hors Plaine de France, soit 53%. A l inverse personnes viennent y travailler tous les jours. Les déplacements dans et hors Plaine de France dépendent des réseaux de transports existants mais également des caractéristiques sociodémographiques des habitants. Le rapport «Les mobilités de la population de Plaine de France : analyse des données du recensement de 1999», réalisé en 2004, a montré que ces mouvements pendulaires s expliquent en partie par une inadéquation entre l offre d emplois en Plaine de France et les caractéristiques sociodémographiques des actifs qui y résident. En 2007 le territoire de Plaine de France s est agrandi de dix communes et inclut désormais l ensemble de la communauté de communes de Roissy Porte de France. Par ailleurs, les intercommunalités ont été modifiées. Ces changements accompagnent le fort dynamisme économique du territoire. En effet, en 1999, le territoire de Plaine de France se caractérisait par un indice de concentration des emplois égal à 1.0. D après les résultats complémentaires du recensement de 2006, cet indice s élève à 1.1. Cette hausse doit être comparée à celle de la région : l indice de l Ile de France est passé de 1.04 en 1999 à 1.05 en L évolution observée en Plaine de France est bien plus forte que celle du territoire environnant. Dans ce contexte, le but cette étude est de caractériser les mobilités professionnelles des actifs résidant ou travaillant en Plaine de France, sur différentes échelles, de la commune à la région. Il s agira de caractériser les intercommunalités en tant que pôles d habitat et pôles d emploi, ainsi que d évaluer les évolutions qui ont eu lieu entre 1999 et Deux types de mobilités sont distingués : - Les mobilités internes au territoire de Plaine de France, qui sont un élément important des migrations puisque 47% des actifs résidant en Plaine de France y travaillent. - Les échanges entre Plaine de France et ses voisins, qui permettent de situer le territoire de Plaine de France dans le tissu économique régional. 3

4 2. Note méthodologique 2.1 Les différents espaces géographiques La Plaine de France comprend quarante communes réparties dans le Val d Oise et la Seine-Saint- Denis. Certaines de ces communes sont organisées en établissements de coopération intercommunale: - La communauté d'agglomération Plaine Commune regroupe les communes d Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, La Courneuve, L'Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Stains et Villetaneuse. - La communauté de communes Dugny - le Bourget - La communauté de communes Roissy Porte de France regroupe les communes de Chennevières-lès-Louvres, Epiais-lès-Louvres, Fontenay-en-Parisis, Fosses, Le Thillay, Louvres, Marly-la-ville, Puiseux-en-France, Roissy en France, Saint-Witz, Survilliers, Vaudherland, Vémars et Villeron. - La communauté d'agglomération Val de France regroupe Arnouville-lès-Gonesse, Gargeslès-Gonesse, Sarcelles et Villiers-le-Bel. - La commune de Montmagny fait partie de la communauté d'agglomération Vallée de Montmorency qui regroupe 8 communes, dont une seule en Plaine de France. Les communes n appartenant à aucune intercommunalité ont été regroupées en 2 secteurs selon leur département : - Le secteur Sud Val d Oise désigne les communes d Ecouen, Goussainville, Gonesse et Bonneuil en France. - Le secteur Nord Seine-Saint-Denis désigne les communes de Saint-Ouen, Drancy, Le Blanc- Mesnil, Aulnay-sous-Bois, Sevran, Villepinte et Tremblay-en-France. La carte page 6 représente ces différents secteurs. La population et l offre de travail sont inégalement réparties sur le territoire, comme le montrent les tableaux ci-dessous et les cartes pages 8 et 9. Les intercommunalités Plaine Commune et Nord Seine- Saint-Denis sont des zones mixtes qui concentrent près de 30% des actifs résidants comme des emplois. Roissy Porte de France est une zone très peu peuplée qui concentre 24% des emplois. Plaine Commune et Roissy Porte de France accueillent plus de travailleurs que d actifs résidants, ce qui les caractérise comme zones d emploi moteurs du territoire. Dugny le Bourget est également dans ce cas, ce qui indique le dynamisme de cette zone, mais le nombre d emplois offerts reste relativement modeste. Les seules communes de Roissy en France, Saint-Denis, Aulnay-sous-Bois, Saint-Ouen, Aubervilliers et Sarcelles concentrent plus de 60% des emplois du territoire. Actifs occupés résidants Effectif Pourcentage Nord Seine- Saint-Denis Actifs occupés travaillant Effectif Pourcentage Nord Seine-Saint - Denis Plaine Commune Plaine Commune Val de France Val de France Sud Val d'oise Sud Val d'oise Roissy Porte de France Roissy Porte de France Dugny- le Bourget Dugny- le Bourget Montmagny Montmagny Plaine de France Plaine de France

5 Pour pouvoir détailler les migrations au niveau géographique plus fin des communes, certaines communes ont été regroupées pour comprendre plus de 2000 actifs occupés: - Les communes Puiseux-en-France et Fontenay-en-Parisis sont regroupées sous le nom «Ouest Porte de France» - Les communes Le Thillay, Roissy-en-France et Vaudherland sont regroupées sous le nom «Sud Porte de France» - Les communes de Survilliers, Saint-Witz, Vémars, Chennevières-lès-Louvres, Villeron et Epiais les Louvres sont regroupées sous le nom «Nord Porte de France». Ces regroupements sont illustrés par la carte page 7. A l extérieur de Plaine de France seule l échelle des départements est considérée (voir carte page 7). Les départements Yvelines et Essonne sont agrégés. 2.2 Origine des données et précautions statistiques Les données concernant 2006 sont issues de l exploitation complémentaire du recensement de la population millésimé Cette exploitation fournit, en plus des caractéristiques socio-économiques, la commune de travail des actifs ayant un emploi. Il s agit d un sondage au quart pour les communes de moins de habitants; pour les communes de habitants ou plus environ 40% des ménages sont interrogés. Il faut donc garder à l esprit que les résultats sont entachés d une erreur statistique et doivent être maniés avec précaution. D une manière générale, les effectifs de plus de 500 sont fiables - mais pas exacts, les effectifs de 200 à 500 doivent être considérés avec prudence et les effectifs de moins de 200 ne sont pas significatifs. Sont pris en compte les actifs de 15 ans et plus occupant un emploi, résidant ou travaillant en Plaine de France. La définition des actifs occupant un emploi, au sens du recensement, est différente de celle, couramment utilisée, du Bureau International du Travail (BIT). Par exemple, sont pris en compte les étudiants ou retraités exerçant par ailleurs un emploi, ainsi que les chômeurs ayant une activité réduite. Les données concernant 1999 sont issues du rapport «Les mobilités de la population de Plaine de France: analyse des données du recensement de 1999». Il est important de garder à l esprit que la méthodologie du recensement a changé entre 1999 et La collecte est désormais étalée sur 4 ans. Bien que les changements n affectent pas significativement les résultats obtenus, il faut tout de même rester prudent quand aux comparaisons effectuées. On se contentera ici de dégager des tendances. Notons que la définition de l emploi a changé entre 1999 et 2006 pour mieux prendre en compte les actifs exerçant une activité réduite, ce qui explique une partie de la hausse du nombre d emplois. La hausse observée est cependant bien réelle, puisque le taux de croissance du nombre d emplois est de 19% pour Plaine de France et de seulement 9% pour l ensemble de l Ile de France. 2.3 Quelques précisions sur les termes utilisés Les actifs ou actifs occupés désignent les actifs de 15 ans ou plus occupant un emploi au sens du recensement. Les actifs stables sont les actifs travaillant dans leur commune de résidence. Certains actifs exerçant une profession particulière telle que chauffeur routier ou taxi sont considérés comme travaillant dans leur commune de résidence. Les actifs «mobiles» désignent les actifs non stables. Les résidants de Plaine de France travaillant hors Plaine de France sont appelés «mobiles sortant» tandis que les «mobiles entrant» sont les travailleurs de Plaine de France résidant hors Plaine de France. Les «nouvelles communes» désignent les 10 communes qui ont rejoint le territoire de Plaine de France en

6 Le nombre d emplois d un territoire est compté comme le nombre d actifs qui y travaillent et ne tient pas du tout compte de la durée du travail. Le taux d emploi net ou indice de concentration des emplois est le ratio du nombre d emplois sur le nombre d actifs occupés. 6

7 7

8 La répartition des actifs ayant un emploi en Plaine de France 8

9 La répartition des emplois en Plaine de France 9

10 3. Les échanges à l intérieur de Plaine de France Parmi les actifs occupés résidant en Plaine de France, 47% y travaillent. Ce taux est seulement de 36% pour Montmagny. Il est plus élevé pour Roissy Porte de France où 59% des actifs résidants travaillent en Plaine de France. En 1999, seulement 45% des actifs résidants de Plaine de France y travaillaient. Notons que l annexion au territoire considéré, des dix nouvelles communes qui échangent des travailleurs avec les autres communes de Plaine de France, augmente mécaniquement cette proportion. En considérant uniquement les communes qui faisaient partie de Plaine de France en 1999, 46% des actifs qui résident dans cette zone y travaillent, contre 45% en Il y a donc bien une légère hausse. 3.1 Une légère hausse du taux d actifs stables Le taux d actifs stables s élève à 23% en moyenne, alors qu il était de 22% en Le taux d actifs stables de 2006, sans tenir compte des nouvelles communes, est également de 23%. Ce taux moyen cache une certaine variété. En effet, dans les communes d Aubervilliers, Aulnay-sous- Bois, Saint-Denis, Saint-Ouen, Gonesse, Bonneuil en France, le Thillay, Vaudherland et Roissy en France, plus de 27% des actifs travaillent dans leur commune de résidence. A l inverse, dans les communes d Ecouen, Marly-la-Ville, Montmagny, et les communes d Ouest et Nord Porte de France, le taux d actifs stables est inférieur à 16%. Notons que les 10 nouvelles communes se caractérisent par un faible taux d actifs stables. Les hommes sont un peu plus mobiles que les femmes et la mobilité décroit avec l âge. Les cadres sont moins stables que la moyenne et travaillent moins souvent en Plaine de France. Hommes Femmes ans ans ans 50 ans et plus Actifs stables 21% 24% 21% 22% 24% 25% Actifs travaillant en Plaine de France 46% 48% 47% 47% 47% 47% Lecture : 21% des hommes travaillent dans leur commune de résidence Artis. comm. chefs d'entr. agric. Cadres et prof. intellec. sup. Prof Intermédiai res Employés Ouvriers Actifs stables 43% 17% 19% 25% 21% Actifs travaillant en Plaine de France 58% 38% 46% 47% 48% Lecture : 17% des cadres travaillent dans leur commune de résidence Les actifs stables ont moins de trajet que la moyenne : 11% d entre eux n effectuent aucun trajet. De plus, 61% d entre eux utilisent les transports en commun ou un véhicule motorisé pour se rendre au travail. Cette proportion est plus petite que la moyenne (88%) mais reste importante. De plus elle a sensiblement augmenté depuis 1999 où elle était de 50% seulement. Cette hausse est principalement due à une utilisation accrue des transports en commun, qui sont utilisés par 25% des actifs stables en 2006 et par seulement 18% en Si pour l ensemble de Plaine de France, les transports en commun sont un peu plus utilisés que les voitures (46% et 41%), les actifs qui résident et travaillent en Plaine de France préfèrent la voiture : 50% d entre eux l utilisent. 10

11 3.2 Peu d échanges entre les intercommunalités Lieu de travail: Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise % Lieu de travail des actifs travaillant et résidant en Plaine de France (en pourcentage des actifs de l'intercommunalité de résidence travaillant en Plaine de France) Roissy Porte de France Montmagny Lieu de résidence: 20 0 Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Lecture : parmi les actifs occupés résidant en Plaine Commune et travaillant en Plaine de France, près de 80% travaillent en Plaine Commune et près de 10% travaillent en Nord Seine-Saint-Denis. Comme le montre le graphique ci-dessus, les échanges à l intérieur de Plaine de France s effectuent globalement à l intérieur des intercommunalités. Concernant les échanges entre intercommunalités, seuls Plaine Commune et Roissy Porte de France ont un solde positif ( pour Roissy et pour Plaine Commune). Les échanges entre Dugny-le Bourget et le reste de Plaine de France sont équilibrés; les autres intercommunalités sont fortement déficitaires. Ce constat ne dépend pas de la catégorie socioprofessionnelle. Le type de recrutement est néanmoins sensiblement différent entre les deux pôles d emploi : Roissy attire plutôt des employés et des ouvriers tandis que Plaine Commune attire les professions intermédiaires. De plus, 80% des emplois de Roissy occupés par des résidants de Plaine de France sont dans le secteur des services, ce qui est sensiblement plus élevé que la proportion globale de 70%. Par ailleurs, les résidants de Plaine de France travaillant en Plaine Commune vont plus souvent au travail à pied (16% d entre eux) ou en transport en commun (37%), tandis que ceux travaillant à Roissy Porte de France utilisent plus la voiture (70% d entre eux). 11

12 Taux d actifs stables 12

13 Taux de mobiles sortant 13

14 Pourcentage des emplois occupés par des résidants de Plaine de France 14

15 15

16 Soldes migratoires à l intérieur de Plaine de France par catégories socioprofessionnelles (Soldes des résidants de Plaine de France entrant dans l intercommunalité net des résidants de l intercommunalité travaillant en Plaine de France) 16

17 4. Les échanges avec les départements voisins 4.1 L équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré Mobiles sortant Mobiles entrant Solde Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Lecture : actifs résidant en Plaine Commune travaillent hors Plaine de France, tandis que actifs résidant hors Plaine de France travaillent en Plaine Commune. Comme le montre le tableau ci-dessus, l équilibre des mouvements pendulaires est globalement assuré actifs, soit 53% des actifs occupés de Plaine de France, travaillent hors Plaine de France. Comme en 1999, le solde reste très positif, puisque actifs résidant hors Plaine de France viennent y travailler. Les mobiles entrant occupent ainsi 57% des emplois de Plaine de France. Ce résultat dépend évidemment des intercommunalités : seuls Roissy Porte de France, Plaine Commune et Dugny-le Bourget ont un solde positif. Dans l ensemble, les mobiles sortant se dirigent majoritairement vers Paris (50% d entre eux) puis vers les Hauts-de-Seine (16% d entre eux) et la Seine-Saint-Denis hors plaine de France (13%). Par comparaison, les mobiles entrant viennent assez peu de Paris (17% d entre eux), mais plutôt des départements voisins : 16% des mobiles entrant résident dans le Val d Oise hors Plaine de France, 13% en en Seine-Saint-Denis et 13% en Seine-et-Marne. 4.2 L inadéquation entre l offre d emplois et les caractéristiques des résidants est renforcée Comme en 1999, le solde des actifs mobiles est positif pour les cadres et professions intellectuelles supérieures ainsi que pour les professions intermédiaires mais négatif pour les employés et les ouvriers. Pour l ensemble de Plaine de France en 2006 : - Le taux d emploi net des cadres est passé de 2.0 en 1999 à 2.3 en % des emplois de cadres de Plaine de France sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France, alors que cette proportion était de 81% en De plus en plus de cadres viennent travailler en Plaine de France tandis qu autant sortent de Plaine de France. - Pour les professions intermédiaires, le taux d emploi net est passé de 1.1 en 1999 à 1.3 en % des emplois de professions intermédiaires de Plaine de France sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. - Le taux d emploi net des employés est passé de 0.8 à 0.9. et 45% des emplois de la catégorie employés sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. - Le taux d emploi net des ouvriers reste égal à 0.9. et 46% des emplois ouvriers sont occupés par des actifs résidant hors Plaine de France. 17

18 Les chiffres de 2006 sont calculés pour l ensemble de Plaine de France, ce qui peut fausser la comparaison, mais dans le sens d une sous-estimation des disparités. En effet les nouvelles communes se caractérisent par des résidants plus qualifiés que la moyenne et des emplois moins qualifiés. 4.3 Le rôle structurant de Paris L influence de Paris a légèrement diminué depuis 1999, mais reste déterminante. En effet en ne considérant que les communes qui faisaient parti de Plaine de France en 1999, 27% des actifs travaillent à Paris en 2006 alors que cette proportion était de 26% en Par contre, Paris est de plus en plus attractif pour les mobiles sortant de Plaine de France, puisque 50% des mobiles sortant y travaillent, alors que cette proportion n était que de 36% en Les transports en commun, déjà très utilisés en 1999, sont désormais la norme : - En 2006, 77% des mobiles sortant qui se dirigent vers Paris les utilisent, contre 65% en En 2006, 60% des parisiens travaillant en Plaine de France prennent les transports en commun, contre seulement 45% en Les échanges avec Paris sont fortement déficitaires pour toute les intercommunalité sauf pour Roissy Porte de France actifs vont travailler à Paris pendant que parisiens viennent travailler en Plaine de France, ce qui porte la différence à Ce solde est le même qu en 1999, bien que les flux aient augmenté. A Roissy Porte de France, un emploi sur 10 seulement est occupé par un parisien. En effet, 44% des parisiens qui viennent travailler en Plaine de France travaillent en Plaine Commune, ce qui représente plus du double de ceux qui se dirigent vers Roissy Porte de France. 23% des emplois de Plaine Commune sont occupés par des parisiens. Mais actifs se déplacent de Plaine Commune à Paris pour travailler, soit 54% des actifs résidant en Plaine Commune. Les échanges sont donc plus importants entre Plaine Commune et Paris, puis entre Nord Seine-Saint-Denis et Paris. Ils sont presque unilatéraux entre Roissy Porte de France et Paris. En termes de catégories sociales, les échanges sont fortement asymétriques. En effet 43% des actifs résidant en Plaine de France et travaillant à Paris sont des employés et 43% des parisiens travaillant en Plaine de France sont des cadres. Comme en 1999, le solde des échanges, en ne considérant que les cadres, est fortement positif et il est négatif pour toutes les autres catégories. Parmi les parisiens travaillant à Roissy Porte de France, il y a autant de cadres que d employés ; parmi ceux travaillant en Plaine Commune, 47% sont des cadres et 13% sont des employés. Il y a donc deux fois plus de Parisiens qui travaillent en Plaine Commune qu à Roissy Porte de France, mais quatre fois plus de cadres. Les caractéristiques des échanges entre Nord Seine-Saint-Denis et Paris sont similaires à celles de Plaine Commune. 4.4 Caractérisation des mobiles sortant Sur l ensemble de Plaine de France, 16% des actifs mobiles travaillent dans les Hauts-de-Seine, 13% en Seine-Saint-Denis (hors Plaine de France) et 6% dans le Val d Oise (hors Plaine de France). La proportion d actifs mobiles se dirigeant vers les Hauts-de-Seine est similaire pour toutes les intercommunalités. On peut cependant distinguer deux groupes: pour Val de France, Sud Val d Oise, Roissy Porte de France et Montmagny, toujours plus de 10% des mobiles se dirigent vers Seine-Saint- Denis, et une proportion toujours moindre travaille dans le Val d Oise. Au contraire pour Plaine Commune, Dugny le Bourget et Nord Seine-Saint-Denis, moins de 5% des mobiles travaillent en Seine-Saint-Denis. Ce clivage, qui indique des liens forts à l intérieur des départements, correspond sans doute à des transferts de proximité. En particulier, la répartition par catégorie socioprofessionnelle des mobiles travaillant dans le Val d Oise ou la Seine Saint Denis est similaire à la répartition de l ensemble des actifs occupés. 18

19 Dans l ensemble, les hommes sont un peu plus mobiles que les femmes : 45% des actifs sortant sont des femmes. Mais cette moyenne cache de grandes disparités. En effet si la répartition des actifs sortant vers Paris est presque égalitaire, au contraire parmi les mobiles travaillant dans l Oise, les Yvelines, l Essonne, le Val de Marne et en Seine-et-Marne, 61 à 74% sont des hommes. Comme le montre le tableau ci-dessous, ces départements sont également ceux qui attirent le moins d employés, ce qui peut expliquer ces inégalités. Les actifs mobiles sortant qui se dirigent vers les Hauts de Seine ou le Val de Marne prennent majoritairement les transports en commun. Pour toutes les autres destinations (hors Paris), la voiture est plus utilisée que les transports en commun, en particulier pour les actifs qui se dirigent vers l Oise, la Seine et Marne ou le Val d Oise. Catégorie socioprofessionnelle des mobiles sortant selon leur destination Cadres et prof. intellec. sup. Prof. Intermédiaires Employés Oise Seine et Marne Yvelines Essonne Hauts de Seine Seine Saint Denis Val d Oise Val de Marne Ensemble Ouvriers Champ : Actifs mobiles sortant Lecture : 19% des mobiles sortant travaillant dans l Oise sont des cadres. 4.5 Caractérisation des mobiles entrant Parmi l ensemble des mobiles entrant, 32% travaillent en Plaine Commune, 26% en Nord Seine-Saint Denis et 30% à Roissy Porte de France. Comme les parisiens entrants travaillent pour 40% d entre eux en Plaine Commune, la tendance est inversée pour les autres: 32% travaillent à Roissy Porte de France, 30% en Plaine commune et 26% en Nord Seine-Saint-Denis. L origine des recrutements est assez homogène entre les différents départements, avec une prédominance pour la Seine-Saint-Denis (16% des mobiles entrant). Sans tenir compte de Paris, le tableau ci-dessous montre que : - Plaine Commune recrute plutôt dans les Hauts de Seine, le Val d Oise et la Seine-Saint-Denis. - Nord Seine-Saint-Denis recrute plutôt en Seine-Saint-Denis et en Seine et Marne - Roissy Porte de France recrute plutôt dans l Oise et en Seine et Marne. 19

20 Seine et Marne Essonne et Yvelines Hauts de Seine Seine Saint Denis Effectif Pourcentage en ligne Oise Paris Val de marne Val d Oise Autre Plaine Commune Nord Seine -St -Denis Roissy Porte de France Plaine de France Champ : actifs mobiles entrant Lecture : 4% des actifs mobiles travaillant en Plaine Commune résident dans l Oise. Les actifs mobiles entrant sont majoritairement des hommes (60% d entre eux). La tranche d âge de 30 à 40 ans est surreprésentée (32% des mobiles entrant), et 69% travaillent dans le secteur des services. 65% des mobiles entrant utilisent la voiture. Cette proportion est particulièrement importante pour les mobiles venant de l Oise, du Val d Oise et de Seine et Marne parmi lesquels plus de 75% utilisent la voiture. Dans l ensemble, assez peu d ouvriers viennent travailler en Plaine de France (17% des mobiles entrant), qui attire majoritairement des cadres et professions intermédiaires (57% des mobiles entrant). Roissy Porte de France se distingue des autres secteurs par la forte proportion d employés parmi les mobiles entrant (32%). Catégorie socioprofessionnelle des mobiles entrant selon leur destination Cadres et prof. intellec. sup. Prof. Intermédiaires Employés Plaine Commune Nord Seine-Saint- Denis Roissy Porte de France Plaine de France Ouvriers Champ : Mobiles entrant Lecture : 33% des mobiles entrant travaillant en Plaine Commune sont des cadres 20

21 21

22 22

23 23

24 Aires de recrutement des zones d emplois de Plaine de France En pourcentage des mobiles entrant dans la zone 24

25 25

26 Solde migratoire par catégorie socioprofessionnelle pour les échanges avec l extérieur de Plaine de France 26

27 5. Annexes Table des annexes 1. Les actifs occupés résidant en Plaine de France 1.1 Taux d actifs stables et mobiles sortant...28 Par commune...28 Par intercommunalité Lieu de travail des résidants occupés de Plaine de France...31 En Plaine de France...31 Hors Plaine de France Les actifs occupés travaillant en Plaine de France 2.1 Taux de travailleurs stables et mobiles entrant...35 Par commune...35 Par intercommunalité Lieu de résidence des actifs occupés de Plaine de France...38 En Plaine de France...38 Hors Plaine de France Profils exhaustifs par lieu de résidence et lieu de travail 3.1 Profils des résidants occupés par intercommunalité de résidence Profils des actifs stables par intercommunalité de résidence Profils des résidants de Plaine de France travaillant en Plaine de France...45 Par intercommunalité de résidence...45 Par intercommunalité de travail Profils des mobiles sortant...48 Par intercommunalité de résidence...48 Par département de travail Profils des mobiles entrants...51 Par département de résidence...51 Par intercommunalité de travail

28 1. Les actifs occupés résidant en Plaine de France 1.1 Taux d actifs stables et mobiles sortant Par commune : Effectif Pourcentage des actifs de la commune Actifs stables (même commune) Actifs travaillant en Plaine de France Actifs travaillant hors Plaine de France Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte

29 Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en- France Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : 7586 personnes résident et travaillent à Aubervilliers, ce qui représente 28% des actifs occupés résidant à Aubervilliers. 40% des actifs occupés résidant à Aubervilliers exercent leur emploi en Plaine de France tandis que 60% travaillent hors Plaine de France. 29

30 Par intercommunalité : Effectif Pourcentage des actifs de l intercommunalité Actifs stables (même commune) Actifs travaillant en Plaine de France Actifs travaillant hors Plaine de France Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune travaillent dans leur commune de résidence, ce qui représente 28% des actifs occupés résidant en Plaine Commune. 40% des actifs occupés résidant en Plaine Commune exercent leur emploi en Plaine de France tandis que 60% travaillent hors Plaine de France. 30

31 1.2 Lieu de travail des résidants occupés de Plaine de France En Plaine de France Effectif Pourcentage en ligne Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Plaine Commune Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Nord Seine- Saint-Denis Intercommunalité de travail Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Champ : Actifs résidant et travaillant en Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune y travaillent, ce qui représente 79% des actifs occupés travaillant en Plaine de France et résidant en Plaine Commune. 31

32 Hors Plaine de France 75 : Paris 60 : Oise 77 : Seine-et-Marne 78 : Yvelines 91 : Essonne 92 : Hauts-de-Seine 93 : Seine-Saint-Denis hors Plaine de France 94 : Val-de-Marne 95 : Val-d Oise hors plaine de France Département de travail Effectif Pourcentage en ligne Autre Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs résidant en Plaine de France et travaillant hors Plaine de France Lecture : personnes résidant en Plaine Commune travaillent à Paris, ce qui représente 54% des actifs mobiles sortant résidant en Plaine Commune. 32

33 Effectif Département de travail Pourcentage en ligne Autre Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en-France

34 Effectif Département de travail Pourcentage en ligne Autre Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs résidant en Plaine de France et travaillant hors Plaine de France Lecture : personnes résidant à Aubervilliers travaillent à Paris, ce qui représente 61% des actifs mobiles sortant résidant à Aubervilliers. 34

35 2. Les actifs occupés travaillant en Plaine de France 2.1 Taux de travailleurs stables et mobiles entrant Par commune Effectif Pourcentage en ligne Résidant dans la commune de travail Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Résidant en Plaine de France Résidant hors Plaine de France

36 Villetaneuse Arnouville-lès- Gonesse Gonesse et Bonneuilen-France Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs occupés exerçant un emploi en Plaine de France Lecture : 7586 personnes travaillant à Aubervilliers y résident, ce qui représente 26% des travailleurs d Aubervilliers. 43% des travailleurs d Aubervilliers résident en Plaine de France tandis que 57% résident hors Plaine de France. 36

37 Par intercommunalité Effectif Pourcentage en ligne Résidant dans la commune de travail Résidant en Plaine de France Résidant hors Plaine de France Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs occupés exerçant un emploi en Plaine de France Lecture : personnes travaillant en Plaine Commune résident dans leur commune de travail, ce qui représente 23% des travailleurs de Plaine Commune. 42% des travailleurs de Plaine Commune résident en Plaine de France tandis que 58% résident hors Plaine de France. 37

38 2.2 Lieu de résidence des actifs occupés de Plaine de France En Plaine de France Intercommunalité de résidence Effectif Pourcentage en ligne Plaine Commune Nord Seine- Saint- Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine Commune Nord Seine-Saint- Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Champ : Actifs résidant et travaillant en Plaine de France Lecture : personnes travaillant en Plaine Commune y résident, ce qui représente 74% des actifs occupés résidant en Plaine de France et travaillant en Plaine Commune. 38

39 Hors Plaine de France 75 : Paris 60 : Oise 77 : Seine-et-Marne : Yvelines et Essonne 92 : Hauts-de-Seine 93 : Seine-Saint-Denis hors Plaine de France 94 : Val-de-Marne 95 : Val-d Oise hors plaine de France Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Plaine Commune Nord Seine-Saint-Denis Dugny- le Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Total : Plaine de France Champ : Actifs travaillant en Plaine de France et résidant hors Plaine de France Lecture : 3276 personnes travaillant en Plaine Commune résident dans l Oise, ce qui représente 4% des mobiles entrant travaillant en Plaine Commune. 39

40 Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Aubervilliers Aulnay-sous-Bois Le Blanc-Mesnil Le Bourget La Courneuve Drancy Dugny Épinay-sur-Seine L'île-Saint-Denis Pierrefitte-sur-Seine Saint-Denis Saint-Ouen Sevran Stains Tremblay-en-France Villepinte Villetaneuse Arnouville-lès-Gonesse Gonesse et Bonneuil-en- France

41 Département de résidence Effectif Pourcentage en ligne Autre Nord Porte de France Ecouen Ouest Porte de France Fosses Garges-lès-Gonesse Goussainville Louvres Marly-la-Ville Montmagny Sud Porte de France Sarcelles Villiers-le-Bel Champ : Actifs travaillant en Plaine de France et résidant hors Plaine de France Lecture : 595 personnes travaillant à Aubervilliers résident dans l Oise, ce qui représente 4% des mobiles entrant travaillant à Aubervilliers

42 3. Profils exhaustifs par lieu de résidence et lieu de travail 3.1 Profils des résidants occupés par intercommunalité de résidence Intercommunalité de résidence Effectifs Pourcentage en colonne Plaine Commune Nord Seine- Saint-Denis Dugnyle Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine de France Hommes Femmes ans ans ans ans et plus Artis. comm. chefs d'entr. agric Cadres et prof. intellec. sup Prof Intermédiaires Employés Ouvriers Pas de transport

43 Marche à pied Deux roues Voiture, camion, fourgonnette Transports en commun Autre Commerce Services Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France Lecture : Parmi les actifs occupés résidant en Plaine commune, 54% sont des hommes, 25% sont âgés de 15 à 24 ans, 29% sont des ouvriers, 56% utilisent les transports en commun pour se rendre au travail et 69% exercent un emploi dans le secteur des services. 3.2 Profils des actifs stables par intercommunalité de résidence Actifs stables Intercommunalité de résidence Effectif Pourcentage en colonne Plaine Commune Nord Seine- Saint- Denis Dugnyle Bourget Val de France Sud Val d'oise Roissy Porte de France Montmagny Plaine de France Hommes Femmes ans ans

44 40-49 ans ans et plus Artis. comm. chefs d'entr. agric Cadres et prof. intellec. sup Prof Intermédiaires Employés Ouvriers Pas de transport Marche à pied Deux roues Voiture, camion, fourgonnette Transports en commun Autre Commerce Services Champ : Actifs occupés résidant en Plaine de France et travaillant dans leur commune de résidence. Lecture : Parmi les actifs stables résidant en Plaine commune, 52% sont des hommes, 23% sont âgés de 15 à 24 ans, 27% sont des ouvriers, 32% utilisent les transports en commun pour se rendre au travail et 70% exercent un emploi dans le secteur des services. 44

Immobilier de bureaux en Plaine de France

Immobilier de bureaux en Plaine de France Immobilier de bureaux en Plaine de France Des dynamiques géographiques distinctes : La Plaine Saint Denis le Pole de Roissy Charles de Gaulle Le Cœur de la Plaine Rappelons que Paris et la petite couronne

Plus en détail

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles

Le Mesnil-Amelot Aéroport Charles. Le Mesnil-Amelot. Aéroport Charles. de Gaulle (T2) CDG Express. Clichy-Montfermeil. Chelles D une longueur de 21,5 kilomètres, la ligne 17 Nord comprend 6 gares : Le Bourget Aéroport, Triangle de,, Aéroport CDG (T2), Aéroport CDG (T4) et, ainsi qu un site de maintenance situé à Aulnay-sous-Bois

Plus en détail

Autorise le Président du Conseil régional à signer ces conventions de réalisation.

Autorise le Président du Conseil régional à signer ces conventions de réalisation. CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 12-273 Article 2 : Approuve l avenant à la convention d objectifs GP3 «Plaine de France» (annexe 2) et autorise le Président du Conseil régional à signer cet avenant,

Plus en détail

La santé observée en Seine - Saint - Denis

La santé observée en Seine - Saint - Denis La santé observée en Seine - Saint - Denis Sommaire Présentation 1 - Constat d ensemble 1.1 Le contexte géographique et économique 1.2 La population 1.3 La mortalité 1.4 L activité et l emploi 2 - Offre

Plus en détail

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%).

> Le taux de chômage annuel moyen à Paris (7,4%) est l un des plus élevé d Ile-de-France (6,6%). Contexte socio-économique Revenus > Les revenus fiscaux médians sont plus élevés à (23 408 ) qu en (20 575 ) et en (17 497 ), mais les différences à sont particulièrement marquées entre les plus riches

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

Actualité AIRP RIF. La qualité de l air autour des plates-formes aéroportuaires de Roissy- Charles de Gaulle et du Bourget

Actualité AIRP RIF. La qualité de l air autour des plates-formes aéroportuaires de Roissy- Charles de Gaulle et du Bourget Trois phases d études p 02 p 03 p 04 Des sources de pollution multiples Un excès de pollution autour de Roissy w w w. a i r p a r i f. a s s o. f r AIRP RIF N 21 - Février 2004 Actualité S U R V E I L

Plus en détail

Annexe 3 : Fiche explicative sur le Grand Paris (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 3 : Fiche explicative sur le Grand Paris (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 3 : Fiche explicative sur le Grand Paris (Document «Critères de sélection FSE 2012») Dans un contexte d économie mondialisée et afin de faire face à la concurrence des autres grandes métropoles,

Plus en détail

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE > Retour accueil BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE SEINE-SAINT-DENIS - 2006 Bilan et évolution de l accidentologie Répartition des accidents selon le type de conflit

Plus en détail

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil.

Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce. 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil. laboutique@ville-blanc-mesnil. Pour plus d informations, contactez La Boutique du Commerce 2 place Henri Duquenne 93150 Le Blanc-Mesnil 01 55 81 17 00 01 55 81 17 03 laboutique@ville-blanc-mesnil.fr Contact : Jacques SANDIT Responsable

Plus en détail

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris

Un prix de l eau élevé en Île-de-France, sauf à Paris Agreste N 109 - Mai 2011 Île-de- Enquête sur les services publics de l eau potable et de l assainissement en 2008. Un prix de l eau élevé en Île-de-, sauf à Paris A 3,69 /m³, le prix moyen de l eau potable

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 4ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 4ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 30 avril 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013

Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis. 3ème trimestre 2013 Données statistiques relatives à l'emploi sur les communes de Seine-Saint-Denis 3ème trimestre 2013 UT 93 de la Direccte d'île-de-france Service Statistiques - Synthèses / LA 06 janvier 2014 Sommaire Données

Plus en détail

Au 31 décembre 2009, 296 000

Au 31 décembre 2009, 296 000 10 Approche territoriale Différents profils de familles pauvres selon le nombre d enfants et l activité des parents En IledeFrance, un enfant de moins de 18 ans sur cinq vit en situation de pauvreté. Un

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.

LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011. Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica. LA DEMOGRAPHIE DES MEDECINS EN REGION ILE DE FRANCE Situation au 1 er juin 2011 Jean VILANOVA DCDEV /RIM La Médicale jean.vilanova@ca-predica.fr Préambule Préambule La région Ile-de-France concentre à

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Une intensification des mobilités entre zones proches.

Une intensification des mobilités entre zones proches. Brique Observation partie 3 Une intensification des mobilités entre zones proches. Avril 2011 2 Sommaire : Des échanges migratoires intenses entre les territoires régionaux..4 Des mobilités domicile-travail

Plus en détail

LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS

LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL DE PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS Édito Depuis trente ans, le Conseil général a fait de la santé bucco-dentaire une de ses priorités en matière de

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS

TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS TAUX DE TVA REDUIT POUR LES TRAVAUX REALISES DANS LES LOGEMENTS Mai 2007 I PRESENTATION L'article 279-0 bis du CGI soumet au taux réduit de la TVA les travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement

Plus en détail

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi Archives départementales de la Seine-Saint-Denis Registres paroissiaux et État civil 1522-1937 Sous-séries 1 E, 9 J, 1 i EC, 5 i Répertoire provisoire réalisé par Olivier Ravinet Bobigny Conseil général

Plus en détail

Novembre 2011. Étude du potentiel de développement de l offre hôtelière en Plaine de France. Phase 1 : Diagnostic du marché global

Novembre 2011. Étude du potentiel de développement de l offre hôtelière en Plaine de France. Phase 1 : Diagnostic du marché global Étude du potentiel de développement de l offre hôtelière en Plaine de France Phase 1 : Diagnostic du marché global Pour le compte de l Établissement Public d Aménagement Plaine de France Novembre 2011

Plus en détail

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France

La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 364 - Juillet 2011 Population La mobilité des ménages accélère le changement social en Ile-de-France Les déménagements des Franciliens à l intérieur de la région, leurs

Plus en détail

Portraits du Grand Roissy

Portraits du Grand Roissy GIP Emploi Roissy Charles de Gaulle Portraits du Grand Roissy Editorial de nombreux acteurs territoriaux pour que le développement de l emploi sur ce territoire profite davantage à ceux qui y résident.

Plus en détail

démographie des masseurs-kinésithérapeutes

démographie des masseurs-kinésithérapeutes démographie des masseurs-kinésithérapeutes Île de France - Réunion 95 78 974 93 92 75 94 91 77 75 77 78 91 92 - Paris Seine-et-Marne Yvelines Essonne Hauts-de-Seine conseil national de l ordre des masseurs-kinésithérapeutes

Plus en détail

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France

L évolution du pouvoir d achat immobilier selon l âge des ménages. Paris et 12 communes d Ile-de-France c re di tfo nc i e r.c o m U N E É T U D E I S S U E D U PA R T E N A R I AT C H A I R E V I L L E E T I M M O B I L I E R E N T R E L U N I V E R S I T É PA R I S - D A U P H I N E E T L E C R É D I T

Plus en détail

Les migrations résidentielles font évoluer la sociologie du centre de l agglomération parisienne

Les migrations résidentielles font évoluer la sociologie du centre de l agglomération parisienne Les migrations résidentielles font évoluer la sociologie du centre de l agglomération parisienne SEPTEMBRE 2012 Jardins des Grands Moulins, Paris 13 e Apur La population des communes se modifie en permanence

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Technicien pr. de 2ème cl. Technicien pr. de 1ère cl. B Etudes et surveillance des travaux 5601 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2015 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

où Paris rencontre le monde

où Paris rencontre le monde Plaine de France où Paris rencontre le monde Where Paris meets the World Damien Robert directeur général de l EPA Plaine de France CEO of Plaine de France EPA «Le territoire a beaucoup changé en 10 ans.

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien B Responsable d'équipe électrique tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Technicien B Responsable d'équipe électrique tmpcom 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé(e) d'opérations 05599 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Technicien B Responsable d'équipe électrique

Plus en détail

Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France

Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France Etude des Trajets «Domicile-Etablissement» des enfants handicapé s pris en charge dans les é tablissements mé dico-sociaux de la ré gion Ile-de-France Dans le cadre de l élaboration du schéma régional

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 20 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Week-end Les déplacements du week-end Samedi Transports collectifs Voiture 3,33 déplacements par jour et par personne 35,3 millions

Plus en détail

La fréquentation des grandes gares franciliennes

La fréquentation des grandes gares franciliennes La fréquentation des grandes gares franciliennes Mars 2015 Grandes enquêtes Pour mieux connaître la fréquentation et le profil des utilisateurs des dix grandes gares d Île-de-France, une vaste campagne

Plus en détail

Une approche des étudiants à travers ceux qui perçoivent une prestation des CAF d Île-de-France

Une approche des étudiants à travers ceux qui perçoivent une prestation des CAF d Île-de-France Une approche des étudiants à travers ceux qui perçoivent une prestation des CAF d Île-de-France SEPTEMBRE 2009 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale

Plus en détail

Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise. Délégation départementale - AORIF

Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise. Délégation départementale - AORIF Diagnostic des enjeux territoriaux dans le Val d Oise Délégation départementale - AORIF Introduction Sommaire Partie 1 Les dynamiques territoriales D un point de vue socio-économique (évolutions démographiques,

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013 Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROROGATION DU CONTRAT DE PROJETS ETAT-REGION 2007-2013 ET DES CONTRATS PARTICULIERS

Plus en détail

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015?

LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? LE GRAND PARIS ET SES FUTURES GARES : OÙ EN EST LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF AU 1 er TRIMESTRE 2015? Dans la continuité de sa note de conjoncture sur le logement neuf en Ile-de-France, l ADIL 75 vous présente

Plus en détail

LES MOUVEMENTS DU RM : CREATION-TRANSMISSION-REPRISE

LES MOUVEMENTS DU RM : CREATION-TRANSMISSION-REPRISE Chambre Métiers et l Artisanat la Seine-Saint-Denis N 3 er semestre 2 4 45 3 25 2 5 5 CRÉATION AUTO EN RADIATION janvier février mars avril 4 % 35 % 3 % 25 % 2 % 5 % % 4% 5 % % LES ECHOS DE L ECO La note

Plus en détail

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE

LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique. N 36 Décembre 2012 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN ILE-DE-FRANCE UNE

Plus en détail

Les Franciliens et le logement dans leur région

Les Franciliens et le logement dans leur région Les Franciliens et le logement dans leur région Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au Département Politique Opinion

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse

Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Synthèse du projet Nouvelle branche du RER - Parc des Expositions dite Barreau de Gonesse Le mot du garant François Nau Pourquoi une concertation? Le public a le droit à l information et à la participation

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Dossier n 24 L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS?

Dossier n 24 L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS? P É R I SSOL, BESSON, ROBIEN QUE SONT DEVENUS L E S L OGEMENTS LOCAT I F S N E U FS? 79 80 Dossier n 24 Introduction Cette partie résume une étude de l OLAP réalisée en 2010 pour la DRIHL (Direction Régionale

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Septembre 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 %

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 2 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance.

Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance. 1 Les personnes âgées en Ile de France : évolutions et perspectives de la prise en charge de la dépendance. Source : INSEE et Etude de l ORS ( Observatoire régional de santé en Ile-de-France) - janvier

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI N Spécial 18 novembre 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4

Sommaire. Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3. Les instances de Foncière Commune.4 Dossier de presse Sommaire La communauté d agglomération Plaine Commune, terrain d enjeux pour les acquéreurs publics et privés.2 Foncière Commune, un outil stratégique foncier sur le long terme.3 Les

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX

OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX OBSERVATOIRE DE VÉNISSIEUX Édition n 2 Avril 2014 Introduction Démographie 4 Diplôme - Formation 7 Emploi et population active 10 Ménages et familles 20 Logement 23 Revenus 31 L emploi salarié privé 41

Plus en détail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail

Recensement 2011 - Localisation des déplacements domicile - travail selon la catégorie socio-professionnelle ou le secteur Dep24-Dordogne ( zonage : Départements ) actuelle de dép Hors rég Ensemble 60 224 82 934 6 079 8 000 313 32 Agric exploit 6 026 918 59 101 Artis,

Plus en détail

ÄSe déplacer en transport en commun. ÄPasser son permis de conduire. ÄSe déplacer en voiture

ÄSe déplacer en transport en commun. ÄPasser son permis de conduire. ÄSe déplacer en voiture Informations mobilité Ä ÄSe déplacer en transport en commun Ä ÄPasser son permis de conduire Ä ÄSe déplacer en voiture Sommaire L index des publics Se déplacer en transport en commun : ÄÄLes Réseaux p.1

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

état des lieux de la desserte actuelle et enjeux de son amélioration LA LIAISON PARIS / ROISSY CDG

état des lieux de la desserte actuelle et enjeux de son amélioration LA LIAISON PARIS / ROISSY CDG état des lieux de la desserte actuelle et enjeux de son amélioration 10 Projet de liaison ferroviaire dédiée entre Paris et l Aéroport Roissy CDG : état des lieux de la desserte actuelle et enjeux de son

Plus en détail

SPECTROGRAPHIE DES DEMANDEURS D EMPLOI PARISIENS

SPECTROGRAPHIE DES DEMANDEURS D EMPLOI PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org SPECTROGRAPHIE DES DEMANDEURS D EMPLOI PARISIENS Enquête sur les difficultés de recrutement

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

INTRODUCTION... 5 II. CONTEXTE ET ENJEUX...

INTRODUCTION... 5 II. CONTEXTE ET ENJEUX... Sommaire I. INTRODUCTION... 5 II. CONTEXTE ET ENJEUX... 5 1. LE PERIMETRE D ETUDE... 5 2. OBJECTIFS DE LA DEMARCHE... 7 III. ANALYSE FONCTIONNELLE DES ESPACES AGRICOLES... 8 1. CONTEXTE ET ENJEUX AGRICOLES

Plus en détail

Cergy - 01 30 30 10 01 eric.yalap@keops.fr. ROISSY EN FRANCE 8 500 m 2

Cergy - 01 30 30 10 01 eric.yalap@keops.fr. ROISSY EN FRANCE 8 500 m 2 4 ème trimestre 2007 VILLEVAUDE 1 280 m 2 BEZONS 3 392 m 2 ARGENTEUIL 3 266 m 2 div. ZI de Villevaudé ZI Bezons Est ZI des Bords de Seine A LOUER entrepôt à proximité de l autoroute A104, deux accès de

Plus en détail

SÉLECTION DE DÉCISIONS DE CARACTÈRE GÉNÉRAL DU CONSEIL NATIONAL DU CRÉDIT ET RÈGLEMENT DU COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION BANCAIRE DE 1963 À 1989

SÉLECTION DE DÉCISIONS DE CARACTÈRE GÉNÉRAL DU CONSEIL NATIONAL DU CRÉDIT ET RÈGLEMENT DU COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION BANCAIRE DE 1963 À 1989 SÉLECTION DE DÉCISIONS DE CARACTÈRE GÉNÉRAL DU CONSEIL NATIONAL DU CRÉDIT ET RÈGLEMENT DU COMITÉ DE LA RÈGLEMENTATION BANCAIRE DE 1963 À 1989 SÉLECTION DE DÉCISIONS DE CARACTÈRE GÉNÉRAL DU CONSEIL NATIONAL

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité tmpcom 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Rédacteur chef B secrétariat/comptabilité 4404 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 1 er trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE

BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE BAROMÈTRE «CE QUE PENSENT LES FRANCILIENS» POUR LE JOURNAL ÎLE DE FRANCE OCTOBRE 2011 Institut Viavoice 9 rue Huysmans 75006 Paris Tél : 01 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Synthèse des enseignements

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Panorama de l Economie Sociale et Solidaire à la Martinique L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE A LA MARTINIQUE : un secteur très féminisé qui représente 9 % de l emploi salarié total Février 2012 En 2009,

Plus en détail

ANNEXES. Contrat de Développement Territorial. Val de France / Gonesse / Bonneuil en France

ANNEXES. Contrat de Développement Territorial. Val de France / Gonesse / Bonneuil en France ANNEXES Contrat de Développement Territorial Val de France / Gonesse / Bonneuil en France 25 avril 2013 Diagnostic logement du Contrat de Développement Territorial Val de France- Gonesse- Bonneuil-en-France

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE

LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE LE DYNAMISME DU SECTEUR MÉDICO-SOCIAL EN ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 11 FÉVRIER 2014 Contacts Presse : Burson Marsteller I & E Courriel : tanaquil.papertian@bm.com Tanaquil PAPERTIAN Téléphone : 01

Plus en détail

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011

Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 31 Avril 212 Les véhicules utilitaires légers au 1 er janvier 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT Début 211, 5,8 millions de véhicules utilitaires

Plus en détail

ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre

ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre ENFANT EN DANGER QUE FAIRE? repérer / analyser / transmettre 1 «Dans toutes les décisions qui concernent les enfants, qu'elles soient le fait des institutions publiques ou privées de protection sociale,

Plus en détail

Équipement automobile des ménages parisiens. Apur

Équipement automobile des ménages parisiens. Apur Équipement automobile des ménages parisiens Apur DÉCEMBRE 2010 Directeur de la publication : Francis Rol-Tanguy Directrice de la rédaction : Dominique Alba Étude réalisée par : Anne-Marie Villot, Sophie

Plus en détail

D après l Organisation mondiale

D après l Organisation mondiale Février 2013 N 403 L hôtellerie francilienne : une offre importante mais potentiellement insuffisante Economie Grâce à 145 000 chambres réparties dans 6 000 hôtels, l Ile-de-France offre la capacité d

Plus en détail

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012

EXTRAIT. L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France. Avril 2012 EXTRAIT L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques

Plus en détail

Premier état des lieux de la librairie en Ile-de-France. Juin 2009, le MOTif avec le concours de Tosca Consultants

Premier état des lieux de la librairie en Ile-de-France. Juin 2009, le MOTif avec le concours de Tosca Consultants Premier état des lieux de la librairie en Ile-de-France Juin 2009, le MOTif avec le concours de Tosca Consultants 1 3 4 5 Répartition territoriale des librairies Sur 1 300 communes en Ile-de-France :

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE PROSPECTIVE 2004/2008 DE LA COMMUNE D AUBERVILLIERS

ANALYSE FINANCIÈRE PROSPECTIVE 2004/2008 DE LA COMMUNE D AUBERVILLIERS CABINET MICHEL KLOPFER Consultants Finances Locales ANALYSE FINANCIÈRE PROSPECTIVE 2004/2008 DE LA COMMUNE D AUBERVILLIERS janvier 2009 DOCUMENT DE TRAVAIL 6 rue du Général de Larminat 75015 PARIS Tél.

Plus en détail

Le marché du logement neuf en Ile-de-France

Le marché du logement neuf en Ile-de-France Observatoire du Logement Neuf des ADIL d Ile-de-France Note de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Étude sur la Commercialisation des Logements neufs par les Agences d Information de la Région Ile-de-France

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr. Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise tmpcom 75 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE L'AGGLOMERATION PARISIENNE Ingénieur A Ingénieur équipement contrôle et expertise 00363 75 SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL POUR L'ASSAINISSEMENT DE

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Jusqu à la fin des années 90, la majorité

Jusqu à la fin des années 90, la majorité ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE 00.10 MARS En quinze ans, le nombre de chercheurs en entreprise (en personnes physiques) a fortement augmenté : 78

Plus en détail

Facilitez vos démarches, Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers. renseignez-vous avant de vous déplacer

Facilitez vos démarches, Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers. renseignez-vous avant de vous déplacer Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Taxis parisiens : tarifs, réglementation et droits des usagers Pour obtenir une information ou connaître l adresse

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr 75 75 INSTITUTION INTERDEPARTEMENTALE DES BARRAGES RESERVOIRS DU BASSIN DE LA SEINE Adjoint tech. 1e cl. Adjoint tech. princ. 2e cl. C agent en charge du courrier 00001 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

L ARTISANAT FRANCILIEN EN

L ARTISANAT FRANCILIEN EN L ARTISANAT FRANCILIEN EN SEPTEMBRE 2009 En sa qualité de représentant des intérêts généraux de l artisanat francilien, la Chambre régionale de métiers et de l artisanat d Ile-de-France réalise, deux fois

Plus en détail

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle

Observatoire de l Aire urbaine. Mobilité. septembre 2011. Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle septembre 2011 Observatoire de l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle Mobilité Avec 307 766 habitants, l Aire urbaine Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle s organise dans une configuration

Plus en détail

Solution pour une communication de proximité locale Hauts de Seine. Présence en 2m² à la gare d Asnières et dans les 9 gares de proximité de la zone.

Solution pour une communication de proximité locale Hauts de Seine. Présence en 2m² à la gare d Asnières et dans les 9 gares de proximité de la zone. IMPACT /2 Asnières Solution pour une communication de proximité locale Hauts de Seine Présence en 2m² à la gare d Asnières et dans les 9 gares de proximité de la zone. Nb de faces Nb de gares Format Couverture

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION ILE-DE-FRANCE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

L indispensable petit plus www.hauts-de-seine.net. HDS.plus. Hauts-de-seine. les chiffres clés

L indispensable petit plus www.hauts-de-seine.net. HDS.plus. Hauts-de-seine. les chiffres clés L indispensable petit plus www.hauts-de-seine.net HDS.plus Hauts-de-Seine Hauts-de-seine les chiffres clés Supplément de HDS.mag janvier-février 2013 4 5 6 7 8 9 10 3 11 2 1 Numéro de pages Sommaire 12

Plus en détail

Une démographie dynamique

Une démographie dynamique sommaire éditorial 1 Le territoire de la Seine-Saint-Denis et ses habitants Une démographie dynamique Une population relativement précaire L activité économique de la Seine-Saint-Denis Le public RSA et

Plus en détail

Guide des. Roissy-en-France 2014-2015

Guide des. Roissy-en-France 2014-2015 Guide des transports Roissy-en-France 2014-2015 1 SOMMAIRE ÉDITO Édito...p3 Roissy-en-France, arrêts de bus...p4 Transports passant par le village de Roissy-en-France...p6 Transports scolaires...p10 Transports

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS BREF DIRECCTE ILE-DE-FRANCE N 23 - février 2011 THEMATIQUE L INSERTION PAR L ACTIVITE ECONOMIQUE EN 2009 LES PRINCIPAUX RESULTATS 4 principaux secteurs d activité qui représentent plus de la moitié des

Plus en détail

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2.

Le «Grand Paris» www.investinfrance.org. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde. 1. Le projet du grand Paris. 2. Le «Grand Paris» Paris, une ville monde Paris est au cœur de la 1 ère région économique d Europe, avec un PIB de + de 550 Mds ; Paris est la 1 ère ville européenne pour l accueil des quartiers généraux

Plus en détail

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2010-01- 02054

Dép Nom Premier grade Deuxième grade Cat Intitulé du poste Temps Nbre h. N d'enregistr CIGPC-2010-01- 02054 75 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Attaché A Chargée d'affaires 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Rédacteur B Chargée d'affaires 75 SYNDICAT DES EAUX D'ILE-DE-FRANCE Ingénieur A Chargé d'études

Plus en détail