RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE 2011"

Transcription

1 Programme des Nations Unies pour le Développement RAPPORT ANNUEL DE PROJET - FSMFQD ANNEE Résultats par rapport aux objectifs Award ID Titre du projet Effet UNDAF Effet du CPAP Partenaire de mise en œuvre GNB Appui au Secteur de la Microfinance Effet 2 du PNUAD : Les populations, les institutions et les organisations nationales améliorent les systèmes de production, diversifient les activités contribuent á la réduction de la pauvreté et gèrent de façon durable l environnement Les capacités productives des micros et petites entreprises sont renforcées et diversifiées pour générer des emplois et des revenus à partir de la valorisation des ressources locales en vue de satisfaire les besoins des populations et de tirer avantage des marchés d exportation Ministère des Finances, FENU, CADESPC, RECOP, Institutions de Microfinance (IMF). Produit Description Fourniture des Services de Microfinance de Qualité et de Façon Durable (FSMFQD) - Assuré Il s agit d un côté d appuyer le développement des capacités du CADESPC dans le domaine de la surveillance et du contrôle des activités des IMF et d autre d appuyer la structure responsable pour la promotion et développement de la microfinance. Le PNUD conjointement avec le FENU aidera le gouvernement à la mise en œuvre du plan directeur pour le développement du secteur de la microfinance et les IMF partenaires dans l exécution de leurs plans de redressement, notamment dans la gestion des portefeuilles de crédit. Il s agira également d appuyer le renforcement des capacités des IMF partenaires dans l utilisation efficace des outils de gestion et à la fiabilisation des données financières.

2 Activity ID: 1 Développer les capacités de 3 IMF et de l'association professionnelle assurée. Produit attendu de l activité: Assistance comptable aux IMF pour 2009 et 2010 assurée (Accompagnement et mise en jour des écritures, Productions des Etats financiers, clôture des exercices et gestion du portefeuille de crédit) ; Evaluation finale du PAED faite ; Appui à la mobilisation de l'épargne et des lignes de refinancement auprès des banques et autres bailleurs assuré ; Appui aux IMF partenaires dans l'élaboration de leurs plans d'affaires assurée; personnel d appui au projet disponible et fonctionnel. Activity ID: 2 Consolider la capacité d'appui du RECOP aux IMF Activités prévues et résultats attendus en 2011 Produit attendu de l activité: Appui à l organisation des sessions de formations "on the job" par le RECOP (gestionnaires de caisse, agents de crédit, comptables, dirigeants, élus et organisation d'un atelier sur la production des informations financières); couverture de frais de fonctionnement du RECOP ; Appui à la production de données et information financière d'ensemble des IMF agréées assuré; suivi de la mise en œuvre du plan de redressement et gouvernance des IMF par le RECOP appuyé. Activity ID: 3 Subventionner et Renforcer les Capacités des IMF Produit attendu de l activité: Compte d exploitation des IMF partenaires subventionnées (subvention dégressive d exploitation);logiciel de gestion et antivirus pour appuyer l assistance comptable acquis Activity ID: 4 Supervisionner et contrôler les IMF assuré (CADESPC). Produit attendu de l activité: Plaidoyer pour l adoption du plan directeur pour le gouvernement; missions d inspection aux IMF réalisées; personnel de la CADESPC formé en microfinance (Organisation des sessions de divulgation de nouveau cadre juridique et du nouveau référentiel comptable applicable dans la zone UEMOA); réunion trimestriel de Comité de Pilotage réalisée; Adoption par le gouvernement du plan directeur du secteur de la microfinance; Production/actualisation du répertoire national des SFD (CADESPC et RECOP) ; CADESPS est fonctionnelle ; rencontre des bailleurs de fonds réalisée. Situation de référence (début de projet) Base de référence : Accès limité des plus pauvres aux services de microfinance; faible capacité de contrôle des activités des IMF par la CADESCP. Indicateur: (i) Degré de diversification des services de micro finance. Indicateurs (ii) Nombre de bénéficiaires des services de micro finance. (iii) Nombre de femmes et de jeunes ou d associations de jeunes et de femmes appuyées en vue du développement d une activité génératrice de revenu.

3 Cible année 2011 Cible année 2011 Cible année 2011 Cible année 2011 Cible 1 : Développer les capacités de 3IMF Et De Leur Association Assurée Les états financiers des 3 IMF partenaires du projet pour l an 2009 ainsi que pour 2010 et le suivi rapproché faite par le cabinet de temps en temps aux IMF ; Le rapport de l évaluation finale du PAED est disponible ; 513 clients effectuent épargne volontaires Nombre d épargnant volontaires a augmenté de 1274 (sept2011) contre 513 (résultat prévu au début) soit 249% des clients ; nombre d emprunteur actifs augmente de 50% Concernant nombre d emprunteur actifs une augmentation de 326% (7.336 emprunteurs) a été vérifié à la fin de septembre 2011, dans l ensemble des 3 IMF partenaires (2 246 emprunteurs) de Décembre 2010 ; 1254 femmes bénéficient des services de micro finance finalement les appuis institutionnels ont permis d atteindre 964(sept2011) contre 1254 (résultat prévu au début de l année) soit 77% des femmes bénéficient des services de micro finance; le PAR>30 jours baisse jusqu à 7% Le portefeuille de crédit en risque a enregistré F (capital restant dû) divisé par F (encours de crédits) représentant 40% (en sept2011) dans l ensemble des 3 IMF partenaires, seul DIVUTEC représente 98% du montant restant dû; 7 IMF agréée inspectés au moins une fois dans l année 4 SFD agréés sont inspectées à savoir : DIVUTEC (agences Bissau et Gabu); NIMBA (agences Bissau, Cacheu, Calaque et Catio); ADIM (agences Bissau et Cameconde) et No Djunta Mon Contubuel. Cible 2 : Consolider la capacité d'appui du RECOP aux IMF Les deux sessions de formation sur les administrateurs et l équipe du travail du SIG ont été organisé et mis en œuvre par le cabinet CAGECFI du Togo et ont permis des agents des IMF d augmenter leurs capacités et connaissance dans le domaine de la gestion globale de l institution. Par ailleurs le programme radiophonique pendant deux mois a permis de sensibiliser la population cible. Cible 3 : Subventionner et Renforcer les Capacités des IMF Le SIG intégré ainsi que la formation sur administrateurs et l équipe du travail est une réalité dans les IMF partenaires; L Internet à NIMBA est installé et payé durant 4 mois et à ADIM les 3 mois d Internet sont payés Cible 4 : Supervisionner et contrôler des IMF assuré (CADESPC) 4 SFD agréés sont inspectées à savoir : DIVUTEC (agences Bissau et Gabu); NIMBA (agences Bissau, Cacheu, Calaque et Catio); ADIM (agences Bissau et Cameconde) et No Djunta Mon Contubuel. Les IMF appuyées sont désormais capables de produire les informations financières fiables demandées par la BCEAO et la tutelle ; Les interventions du projet ont largement contribué pour le renforcement de l appropriation des institutions ; Le répertoire national des SFD est produit, le processus de sa multiplication et distribution est réalisé ; La CADESPC et le RECOP sont en mesure d exécuter convenablement leurs taches dans le domaine de supervision et de renforcement des capacités des IMF respectivement.

4 2 Résumé financier Analyser ici les écarts entre les dépenses prévues et les dépenses réalisées. Faire le point sur la proportion d exécution du Budget Organismes Fonds alloués Dépenses effectives Soldes Cible 1 (Un.gest. Proj +IMF ,94USD USD USD 105% Cible 2 (RECOP) ,00USD USD 690 USD 96% Cible 3 (subvention IMF) ,34USD USD USD 87% Cible 4 CADESPC ,00USD USD 909 USD 91% Cible 5 structures promotion 0 USD 0 USD 0 USD 0% TOTAL ,28USD USD USD Taux d exécution budget Note : Appui technique et en fourniture à la structure chargée de la promotion de Microfinance, dans le plan directeur, il est prévu la création d une cellule de promotion de la microfinance. Malheureusement depuis 2009, le plan n a pas été adopté en conseil des ministres (Cible 5)

5 3 Enseignements tirés Brève description du contexte Brève description du projet Réalisations majeures Enjeux majeurs et solutions Description du projet et enseignements tirés majeurs Courte description du contexte dans lequel le projet s est déroulé Quels ont été les problèmes et/ou défis majeurs rencontrés dès le démarrage du projet? Après conclusion de 1èr phase du PAED en décembre 2008 et son évaluation finale au 3eme trimestre 2010 et compte tenu des défis restants à relever (faible gouvernance des IMF présentation et fiabilité des informations financières) et, convaincus que la microfinance reste un outil important de réduction de la pauvreté, le Gouvernement de Guinée-Bissau et le PNUD et les acteurs de la microfinance ont souhaité la poursuite des activités dans le cadre de ce nouveau projet FSMFQD. Courte description du projet De quel type de projet s agit-il? Quels étaient les produits majeurs de ce projet et les résultats escomptés? Il s agit d un côté d appuyer le développement des capacités du CADESPC dans le domaine de la surveillance et du contrôle des activités des IMF et d autre d appuyer la structure responsable pour la promotion et développement de la microfinance. Le PNUD conjointement avec le FENU aidera le gouvernement à la mise en œuvre du plan directeur pour le développement du secteur de la microfinance et les IMF partenaires dans l exécution de leurs plans de redressement, notamment dans la gestion des portefeuilles de crédit. Il s agira également d appuyer le renforcement des capacités des IMF partenaires dans l utilisation efficace des outils de gestion et à la fiabilisation des données financières. Description de ce qui a bien fonctionné dans le projet. Réalisations/succès majeurs? Quels facteurs ont favorisé la réalisation de ces succès? Les appuis pour la mise en œuvre des nouvelles politiques et procédures et appuis institutionnels ont permis d augmenter le nombre des clients actifs. (Les outils de gestion livrés au bénéfice des IMF, l engagement d un cabinet pour l élaboration des états financiers pour les années 2009/10 des trois IMF, l actualisation de leurs manuels de procédures et processus d engagement d un cabinet pour installation du SIG adapté aux IMF ) ; Production du répertoire national des SFD; Appui à la mobilisation de l'épargne et des lignes de refinancement auprès des banques (BRS) et autres bailleurs en faveur des IMF. Brève description des défis majeurs rencontrés par le projet ainsi que des risques et des problèmes Quels ont été les défis majeurs/lacunes/circonstances imprévus pour ce projet? Comment ces défis/lacunes/circonstances ont-ils/elles été géré(e)s? Les résultats attendus du projet ont-ils été réalisés? Si non, quels changements faudrait-il apporter afin que ces résultats soient réalisés dans le futur? Comme indiqué plus haut, plusieurs améliorations ont été enregistrées dans les IMF, mais certaines difficultés ont persisté tout au long de semestre, en raison du passé des institutions: a) Faiblesse du niveau technique de certains des membres du personnel des IMF partenaires; b) Départs enregistrés au sein du personnel-clé de certaines IMF; c) Retard et manque de fiabilité dans les informations fournies par la plupart des IMF; d) Taux élevé de portefeuille à risque dans la plupart des IMF; e) Faible mise en œuvre de certaines règles de fonctionnement prévues par la réglementation, en matière de gestion des mutuelles d épargne; f) Absence de programmation/budgétisation/rapportage systématique dans plusieurs IMF ; solutions Insister sur la création et appui technique et en équipement/fourniture la structure chargée de la promotion et développement de la microfinance ; formation d une équipe pour l appui de micro entrepreneurs (clients des IMF) dans la finalisation de leurs projets de crédit ;

6 revitaliser le site des IMF ; prise en charge des capacités par le PNUD ou autres partenaires et l appui vers la création d union au sein des IMF partenaires ; Appuyer la CADESPC à l organisation des réunions semestrielles du Comité de pilotage et trimestrielles du comité technique du projet; Appuyer le Plaidoyer auprès du Gouvernement pour l approbation du Plan Directeur pour l'emergence d'un Secteur Financier Inclusif Résumer dans quelle mesure le produit a contribué à l'atteinte des effets et sous effets de l UNDAF. Il faudra faire ressortir les problèmes clés et surtout les actions prioritaires Contribution à l atteinte de l UNDAF Enseignements tirés Les états financiers des 3 IMF partenaires du projet pour l an 2009 ainsi que pour 2010 et le suivi rapproché faite par le cabinet de temps en temps aux IMF, jusqu au mois de juillet ; Le rapport de l évaluation finale du PAED est disponible ; 513 clients effectuent épargne volontaires Nombre d épargnant volontaires a augmenté de 1274 (sept2011) contre 513 (résultat prévu au début) soit 249% des clients ; nombre d emprunteur actifs augmente de 50% Concernant nombre d emprunteur actifs une augmentation de 326% (7.336 emprunteurs) a été vérifié à la fin de septembre 2011, dans l ensemble des 3 IMF partenaires (2 246 emprunteurs) de Décembre 2010 ; 1254 femmes bénéficient des services de micro finance finalement les appuis institutionnels ont permis d atteindre 964(sept2011) contre 1254 (résultat prévu au début de l année) soit 77% des femmes bénéficient des services de micro finance; le PAR>30 jours baisse jusqu à 7% Le portefeuille de crédit en risque a enregistré F (capital restant dû) divisé par F (encours de crédits) représentant 40% (en sept2011) dans l ensemble des 3 IMF partenaires, seul DIVUTEC représente 98% du montant restant dû; 7 IMF agréée inspectés au moins une fois dans l année 4 SFD agréés sont inspectées à savoir : DIVUTEC (agences Bissau et Gabu); NIMBA (agences Bissau, Cacheu, Calaque et Catio); ADIM (agences Bissau et Cameconde) et No Djunta Mon Contubuel. Description des enseignements tires majeurs de ce projet Qu est-ce qui aurait pu être fait différemment? Quelles sont vos recommandations afin d améliorer une programmation future ou pour améliorer d autres projets similaires en cours? Quelles erreurs pourraient être évitées si cette initiative devait être reproduite? Serait-il facile de répliquer les résultats/succès dans u n autre contexte Le suive et maintenance du SIG integre pourront être plus satisfaisant si la motivation du personnel et le recrutement et la prise en charge des capacités auront pu être fait par le PNUD ou autres partenaires, afin de permettre aux IMF partenaires d attendre ses objectifs. Au niveau des IMF nos recommandations portent aussi sur l appui vers la création d union au sein des IMF partenaires. A chaque fois appuyer aux IMF dans leur tache de production de donnes statistiques et financières et développer une stratégie de communication des informations sur les IMF. Au niveau de la CADESPC appui à la réalisation de supervision et inspections, l organisation au moyen des réunions semestrielles du comité de pilotage du projet, Plaidoyer auprès du Gouvernement pour l approbation du Plan Directeur, insister sur la création et appui technique et en équipement/fourniture la structure chargée de la promotion et développement de la microfinance et former une équipe pour l appui de micro entrepreneurs (clients des IMF) dans la finalisation de leurs projets de crédit.

7 Rapport préparé par : Rapport pré paré par : Titre : Titre : Fonction dans le projet Fonction dans le projet Date Date Annexes - Cadre de suivi annuel des indicateurs - Plan de travail annuel de l année suivante

RAPPORT D ACTIVITES TROISIEME TRIMESSTRE

RAPPORT D ACTIVITES TROISIEME TRIMESSTRE RAPPORT D ACTIVITES TROISIEMEE TRIM MESTRE 20100 Octobre 2010 Date: 21 octobre 2010 Award ID: 00056886 Description : Le projet traite des questions relatives à l insertion des jeunes et de leur rôle dans

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL 1 COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL Page de couverture Pays: São Tomé et Principe Effets directs de l UNDAF: D ici 2011, les institutions publiques assurent la protection des droits humains,

Plus en détail

Cote du document: EB 2009/97/R.28 Point de l ordre du jour: 11 e) i) Date: 14 août 2009. République de Djibouti. Mémorandum du Président

Cote du document: EB 2009/97/R.28 Point de l ordre du jour: 11 e) i) Date: 14 août 2009. République de Djibouti. Mémorandum du Président Cote du document: EB 2009/97/R.28 Point de l ordre du jour: 11 e) i) Date: 14 août 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Djibouti Mémorandum du Président Projet de développement

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

RAPPORT TRIMESTRIEL. Quatrième trimestre 2013 08/05/2014

RAPPORT TRIMESTRIEL. Quatrième trimestre 2013 08/05/2014 RAPPORT TRIMESTRIEL Quatrième trimestre 2013 08/05/2014 FPM ASBL Villa n 5, Avenue Bandoma; Q/GB, Commune Ngaliema Kinshasa, RD CONGO Tel. +243 (0) 99 200 61 39 www.fpm.cd PARTIE DESTINEE AU PUBLIC RAPPORT

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest

Projet d Appui pour une Formation Technique. et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest O.N.G.. accréditée auprès d Institutions de l Organisation des Nations Unies Projet d Appui pour une Formation Technique et Professionnelle Qualifiante, en Afrique de l Ouest Plan du Projet (Résumé) Introduction

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER)

STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER) STATUTS PARTICULIERS DU FONDS NATIONAL POUR L'EDUCATION ET LA RECHERCHE (FONER) 2 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er Article 2 : Article 3 : : Les attributions, l organisation et le fonctionnement

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Economie et des Finances Direction de la Prévision et de la Statistique (DPS) FEUILLE DE ROUTE DE L ANSD Présentation de la situation du Sénégal

Plus en détail

OBJET Politique relative au processus de budgétisation

OBJET Politique relative au processus de budgétisation OBJET Politique relative au processus de budgétisation 1. PRÉAMBULE La présente politique vise à garantir la présence d un bon processus budgétaire et est requise en vertu des normes et pratiques de gestion

Plus en détail

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP)

PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) PROGRAMME PANAFRICAIN DANS LE DOMMAINE COOPERATIF (PANACOOP) Le projet d Intervention Panafricaine dans le domaine Coopératif (INPACOOP) est un projet qui émanait de la volonté du gouvernement du Canada

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH

Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Termes de référence Accompagnement des services RH de l ANEM à la mise en œuvre d un SIRH Expertise sénior La mission Objectif Préparer l utilisation d un système d information ressources humaines (SIRH)

Plus en détail

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Royaume du Maroc Ministère de l Economie et des Finances RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE AU MAROC CASABLANCA, LE 20 MARS 2015 AZIZ ALOUANE CHEF

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Nations Unies UNW/2015/CRP.15 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Deuxième session ordinaire de 2015 15-16 septembre 2015 Point

Plus en détail

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France

Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les soutiens de l ADEME aux Plans de Déplacements Entreprise en Île-de-France Les PDE sont des démarches liées à l'établissement : accessibilité et attitudes de mobilité. Vous devez au préalable vérifier

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

2 ème APPEL A CANDIDATURES INTERNATIONAL POUR LE RECRUTEMENT D UN EVALUATEUR DE PROJET

2 ème APPEL A CANDIDATURES INTERNATIONAL POUR LE RECRUTEMENT D UN EVALUATEUR DE PROJET 2 ème APPEL A CANDIDATURES INTERNATIONAL POUR LE RECRUTEMENT D UN EVALUATEUR DE PROJET Le programme conjoint MDG-F Culture et développement au Sénégal dont l objectif est d appuyer la mise en œuvre des

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel

FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel FONDS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX (FCP) Rapport de mise à jour trimestriel Période couvert (Trimestre) Numéro du projet et le titre du projet Octobre-Novembre- Décembre 2011 PBF/COM/D-1 (MPTF Office ID00074154):

Plus en détail

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix :

Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF. Le parcours de formation est proposé au choix : Parcours de Formation du Directeur d Agence IMF Le parcours de formation est proposé au choix : sous la forme de cours en Présentiel en intra dans les IMF par e-learning. A qui s adresse cette formation?

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

Projet de feuille de route pour l élaboration d une stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) au Cameroun

Projet de feuille de route pour l élaboration d une stratégie nationale de développement de la statistique (SNDS) au Cameroun ATELIER PARIS21 - STRATEGIE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE SNDS BAMAKO, FÉVRIER 2005, SIÈGE D AFRISTAT. Atelier PARIS 21 sur la Stratégie nationale de Développement de la Statistique SNDS

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL Thème N 2 "Des ressources pour quelle demande?" «Politique de composition du capital» PASI Côte d'ivoire Séminaire MAIN Les leviers de la pérennité financière Etude de cas PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE RMCR MALI MARS 2015 Avec l appui financier de

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Manuel des procédures organisationnelles, administratives et financières Publication UNGANA 1382 CIDR Tous droits de reproduction réservés Programme

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

-----------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------- REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi DIRECTION DE LA MICROFINANCE ********************************* COOPERATION SENEGALO-ITALIENNE PLATEFORME D APPUI AU SECTEUR PRIVE ET A LA VALORISATION DE

Plus en détail

Alliance Internationale de Développement et de Recherche

Alliance Internationale de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1094 CIDR/AIDR Tous droits de reproduction réservés Alliance Internationale de Développement et de Recherche FORMATION A L ELABORATION D UN PLAN DE FORMATION SUPPORT DE FORMATION SERFI

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS

1. CONTEXTE 2. OBJECTIFS Termes de référence pour l élaboration d un guide et des fiches de procédure sur la création, la gestion des entreprises et AGR dans les secteurs de la culture, du tourisme et de l artisanat 1. CONTEXTE

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09

Conseil d administration Genève, novembre 2007 PFA POUR DÉCISION. Budgets proposés pour les comptes extrabudgétaires en 2008-09 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.300/PFA/4/2 300 e session Conseil d administration Genève, novembre 2007 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION QUATRIÈME QUESTION

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING

TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA (RCPB) -------------------------- Burkina-Faso Unité - Progrès - Justice TERMES DE REFERENCE POUR L ACQUISITION D UN LOGICIEL DE REPORTING Avril 2011 I. CONTEXTE

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001

Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Tableau n 2 : Etat de mise en œuvre du plan d opération pour le second semestre 2001 Activités principales Sous-activités Activités détaillées Etat de mise en oeuvre Analyse/Observations Résultat 1 : Le

Plus en détail

Projet «Transparence financière»

Projet «Transparence financière» Projet «Transparence financière» PROMOTION ET RENFORCEMENT DE LA TRANSPARENCE FINANCIERE AU SEIN DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE EMERGENTES EN AFRIQUE DE L OUEST Plan de Formation Burkina Faso Version

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Recherche, Formation et Innovation pour le développement Académie de Recherche et d Enseignement supérieur ARES Commission de la Coopération au Développement FINANCEMENT DE PROJETS COLLABORATIFS VIA L ARES : Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Plus en détail

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali

JPO / Chargé de Programme Gouvernance. Lead Cluster Gouvernance, UNDP Mali PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT TERMES DE REFERENCE I. Position Information Job Code Title: Pre-classified Grade: Superviseur: JPO / Chargé de Programme Gouvernance Lead Cluster Gouvernance,

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1)

Guide d application : Compétences de base des administrateurs (Catégorie 1) 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE INTITULE DE L ASSISTANCE TECHNIQUE : Etude sur la maintenance des infrastructures sociales dans les pays de l UEMOA ORGANES D EXECUTION : Commission

Plus en détail

507 189 USD 45 000 USD (de jan.16 % des fonds engagés / budget total approuvé : 390 000 USD % des dépenses / budget total : (taux de dépense)

507 189 USD 45 000 USD (de jan.16 % des fonds engagés / budget total approuvé : 390 000 USD % des dépenses / budget total : (taux de dépense) Agence récipiendaire rapport de milieu d année FORMULAIRE 4.3!!!!!! [PAYS : MADAGASCAR] ÉTAT D AVANCEMENT DU PROJET EN MILIEU D ANNÉE PÉRIODE CONSIDÉRÉE : JANVIER JUIN 2016 Numéro de projet et titre :

Plus en détail

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C

Paris, le 08/10/2004. Circulaire n NOR/LBL/B/04/10077/C MINISTERE DE L'INTERIEUR DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES SOUS-DIRECTION DES ELUS LOCAUX ET DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PROTECTION SOCIALE BUREAU

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois.

Combien de temps dure un dispositif SLIME? La durée du SLIME ne pourra pas être inférieure à 6 mois. Qu est-ce qu un SLIME? Le programme SLIME (Service Local d Intervention pour la Maîtrise de l Energie) est un programme national d information et d action en faveur de la maîtrise de la demande énergétique,

Plus en détail

Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience

Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience Microfinance en Côte d Ivoire et crises: Analyse des stratégies de résilience OUATTARA N. YOUAN Bi B. Communication sur la Résilience en Action 2 1-Introduction Plan de l exposé 2-Methodologie 3-Resultats

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après :

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après : TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET-CONSEIL CHARGE DE L APPUI-ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA DANS LE CADRE DE LA MOBILISATION DES RESSURCES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009

Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone. Janvier 2009 Examen des pratiques de gestion du Secteur des traités et du gouvernement autochtone Janvier 2009 1 Objectifs de l examen L'examen des pratiques de gestion vise les objectifs suivants : aider les gestionnaires

Plus en détail

Manuel de Procédures. Relatif au Programme AMALI

Manuel de Procédures. Relatif au Programme AMALI Manuel de Procédures Relatif au Programme AMALI Décembre 2009 1 1 Table des Matières Introduction.. 4 Présentation du Manuel de Procédures.. 5 1 Organes de gestion du Programme AMALI... 5 1-1 Le Comité

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2005/10 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 25 janvier 2005 Français Original:

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

CNRS. Retour d expérience. Conduite du changement du projet Sirhus. Marc Duschenes. CNRS, Direction de projet Sirhus.

CNRS. Retour d expérience. Conduite du changement du projet Sirhus. Marc Duschenes. CNRS, Direction de projet Sirhus. CNRS Retour d expérience Conduite du changement du projet Sirhus Marc Duschenes CNRS, Direction de projet Sirhus 5 février 2008 1 Présentation de Mr Duchesnes (-1 min) Présentation du CNRS ( -1 min) Le

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

RÉVISION DE LA PORTÉE DU PROGRAMME D'APPUI AUX ACTIVITÉS DE

RÉVISION DE LA PORTÉE DU PROGRAMME D'APPUI AUX ACTIVITÉS DE Distribution: Restreinte EB 200/79/R.21 2 juillet 200 Original: Anglais Point 12 b) ii) de l ordre du jour Français FIDA Conseil d administration soixantedixneuvième session Rome, 11 septembre 200 RÉPUBLIQUE

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT

COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT COMITÉ DE VÉRIFICATION DE VOLLEYBALL CANADA MANDAT 16 NOVEMBRE 2008 I. OBJECTIF A. La principale fonction du Comité de vérification (le «Comité») est d'aider le Conseil d administration à s acquitter de

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE ELABORATION DES PLANS D AFFAIRES POUR LES CENTRES DE FORMATION ET OSP AGRICOLES Réalisé en mars 2015

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2013

CATALOGUE DE FORMATION 2013 GROUP WEST AFRICA MICROFINANCE CONSULTING COMPANY WA MCC CIFOMBE CIFOMCI ARIMANE CATALOGUE DE FORMATION 2013 CENTRES INTERNATIONAUX DE FORMATION EN MICROFINANCE CIFOMBE - BENIN & CIFOMCI - COTE D IVOIRE

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19 23 septembre 2005. Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines. I.

Cent dixième session. Rome, 19 23 septembre 2005. Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines. I. Août 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19 23 septembre 2005 Rapport d activité sur la mise en œuvre du Plan d action sur les ressources humaines I. Résumé 1. Le présent document a pour

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013

Bureau du vérificateur général du Canada. Suivi des recommandations formulées dans les audits internes. Avril 2013 Bureau du vérificateur général du Canada Suivi des recommandations formulées dans les audits internes Avril 2013 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée

Plus en détail

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement

4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement 4. Création des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement La mise en place des cadres de concertation des acteurs de l eau et de l assainissement dans les communes contribue à

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale JEREMIE AUVERGNE I. Présentation de l action Le programme JEREMIE Auvergne (Joint European Ressources For Micro To Medium Entreprises) a été créé à partir d une initiative de la Commission européenne et

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire

Bulletin du FMI. La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI AFRIQUE DE L OUEST La reprise de l Afrique de l Ouest menacée par la crise en Côte d Ivoire Bulletin du FMI en ligne 17 mars 2011 Marché à Monrovia (Libéria) : la crise qui persiste en

Plus en détail