Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on?"

Transcription

1 Restauration collective durable, responsable, de qualité de quoi parle-t-on? Virginie Grzesiak Direction Régionale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt du Languedoc- Roussillon (DRAAF LR)

2 La restauration collective: de quoi parle-t-on? Les grands défis d'une restauration collective de qualité En Languedoc-Roussillon

3 La restauration collective structures en France 3 milliards de repas par an 8 millions de repas par jour 3 secteurs principaux : - l'enseignement (restauration scolaire et universitaire) : 47% des restaurants et 38% des repas servis soit environ 1,2 Milliards de repas/ an et 3 Millions/ jour - la santé et le social (restauration hospitalière, maisons de retraite ) : 25% des restaurants et 38% des repas servis - le travail (restauration d'entreprises et d'administrations) : 16% des restaurants et 15% des repas servis - les autres collectivités (centres de vacances, armées, établissements pénitentiaires ) représentent 12% des restaurants et 9% des repas servis Source: GIRA food service

4 La restauration collective Restauration en gestion ou régie directe (61 %): la collectivité gère elle même la confection et la distribution des repas avec son propre personnel, ses locaux,... L'approvisionnement est assuré par la collectivité (souvent par le biais d'appels d'offres lorsque le montant des fournitures dépasse ) ou bien directement par les sites de restauration. Restauration concédée ou délégation de service public (39 %): la collectivité ou l'entreprise délègue son service de restauration à une société de restauration concédée (SRC) qui pourra gérer le personnel, les locaux et l'approvisionnement (la plupart du temps via un référencement des fournisseurs par une centrale d'achat).

5 La restauration collective Une mission sociale Une mission nourricière Une mission de santé publique Une mission éducative Des enjeux environnementaux, économiques et humains

6 Restauration collective durable? responsable? «Durable» : Limite ses impacts sur l environnement (économe en ressources naturelles, limitant les pollutions ), Répond aux besoins humains : besoins élémentaires (se nourrir, être en bonne santé, en sécurité ) et aux aspirations (bienêtre, sentiment d appartenance à une communauté, participation à la prise de décision, travail épanouissant ), Est viable économiquement, financièrement (du producteur au consommateur). «Responsable» => dynamique des acteurs dans la démarche, appropriation collective, sur un territoire donné => Des projets de restauration collective responsable pour : - Restaurer la qualité environnementale - Relocaliser les systèmes alimentaires - Former au goût, à la qualité, à la santé - Réinstaller et sécuriser les débouchés pour les agriculteurs locaux Sources : guide arpe midi-pyrénées, guide FNH -FNCIVAM restauration collective responsable

7 Grands enjeux pour la restauration collective Faire bon pour pas cher et en grandes quantités Attente sociétale pour des produits de proximité, bio, et une offre diversifiée (régimes, convictions) Conserver la gestion directe Restauration collective Lieu d apprentissages alimentaires et de lien social Sécurité sanitaire Limiter le gaspillage alimentaire

8 Approvisionnement en produits de proximité, issus de l agriculture biologique Équilibre nutritionnel des repas Textes réglementaires 2011 sur l équilibre nutritionnel des repas en restauration scolaire Accompagnement par des dispositifs de formation, logiciel gratuit Encouragement réduction utilisation pesticides «Ecophyto» Soutien au développement de l agriculture biologique et de l agroécologie Grenelle : objectif 20% de produits issus de l AB Objectif gouvernement 40% produits locaux Modification du code des marchés publics Guides «achat local» Restauration collective / Mesures nationales politique alimentation Lieu d apprentissages alimentaires Dispositif «Plaisir à la cantine» = formation multiacteurs + charte Lien avec les dispositifs des Classes du goût et Un fruit pour la récré Soutien d actions de sensibilisation Métier Formations spécifiques, ex CS restauration collective Sécurité sanitaire Réglementation Contrôle Accompagnement Limiter le gaspillage alimentaire Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire juin 2013 Encouragement du don aux associations caritatives

9 Vers une restauration collective de qualité une multiplicité d acteurs à mobiliser Au sein d un établissement de restauration : cuisinier, gestionnaire, chef d établissement, personnel encadrant/éducatif, infirmier, convive Diverses autorités de tutelle pour la restauration scolaire : communes, intercommunes, conseils généraux, conseils régionaux, rectorat Diverses structures d accompagnement : organisations agricoles, diététiciennes, associations d éducation à l environnement, à la santé, importance du diagnostic de départ impliquer les acteurs, accompagner, former, sensibiliser, mobiliser! identifier les leviers / espaces de liberté de chacun et avancer pas à pas Illustrations : Guide restauration collective responsable FNH, FNCIVAM

10 La restauration collective: de quoi parle-t-on? Les grands défis d'une restauration collective de qualité En Languedoc-Roussillon

11 En Languedoc-Roussillon Plan régional de l alimentation : Mieux connaitre les professionnels locaux et mettre en adéquation offre régionale et demande des sites de RC Aider les décideurs de la restauration collective à bâtir un projet global d amélioration de la qualité de l alimentation Eduquer au goût Intégrer ces démarches dans des Projets alimentaires territoriaux Prévenir le gaspillage alimentaire

12 Approvisionnement local Mise en relation producteurs / restaurants collectifs : structuration de filières, événements type show-room, annuaires, mise en place de plate-formes BioAppro66 Guides achat local :

13 Accompagner les sites de RC Capitalisation et diffusion d expériences Recueil 2014 à télécharger, et formulaire à renseigner, sur : Formations et journées d'échange - Pour les accompagnateurs - Pour les acteurs de la restauration collective (avec autorités de tutelle: collectivités, rectorat, ) Thèmes : approche globale RC responsable, bio, achat public, réglementation sanitaire, réglementation nutritionnelle, éducation au goût

14 Lutte contre le gaspillage alimentaire - Nombreux travaux nationaux, notamment en restauration collective donnant lieu à des outils : projet greencook, guide CPIE, fiches optigede de l ademe - Languedoc-Roussillon : état des lieux DRAAF- ADEME LR 2014 : Intérêt nouveau pour la thématique Visibilité des actions variable De nombreuses actions menées en restauration scolaire et envers les consommateurs Une thématique abordée sous différents angles : Alimentation, déchets, DD, économique, éthique, social Certains projets spécifiques sur le gaspillage, beaucoup de projets intégrés dans des démarches plus larges (ex : alimentation de qualité) Des actions souvent peu approfondies et peu évaluées Diffusion d expériences, mise en lien des acteurs, diffusion d outils et informations réglementaires Appel à projets DRAAF-ADEME 2015 Prévention du gaspillage alimentaire (date limite réponse 28 février)

15 Lutte contre le gaspillage alimentaire état des lieux régional restauration scolaire Actions de 3 types : Diagnostic du gaspillage Sensibilisation des élèves Optimisation des pratiques dans le restaurant Un objectif récurrent : faire des économies pour réinvestir dans des initiatives plus couteuses : produits labellisés, matériel Ex: CG 34: diagnostic, action pain, action pilote légumes 3 collèges (recettes, distribution salad bar, portions ) Ex: CG48: sensibilisation élèves 3 collèges pilotes Ex: équipe cuisine lycée agricole audois : action pain, adaptation taille portions / appétit 15

16 Merci pour votre écoute Pour en savoir plus: - Portail public de l alimentation : - Site Internet DRAAF LR : - Contacts DRAAF Languedoc-Roussillon :

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio

L'introduction de produits bio en restauration collective. Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio L'introduction de produits bio en restauration collective Enjeux et impacts d'un projet de restauration collective bio Avant propos Produits bio et/ou locaux? - En cas d offre de produits bio insuffisante

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec le Pays de Haute-Mayenne UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LE PAYS DE HAUTE-MAYENNE

Plus en détail

Observatoire régional des Circuits courts en PACA

Observatoire régional des Circuits courts en PACA Comité Régionale de l Alimentation 08 juillet 2015 Observatoire régional des Circuits courts en PACA Groupe «Restauration Hors Domicile de proximité» Historique Constats partagés autour de la thématique

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie 2015 Offre de formation Itinéraire Cuisinier en restauration collective Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION

Plus en détail

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention

Description de la préparation et de la mise en œuvre de l intervention Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Accompagnement d un EHPAD dans son projet de réduction du gaspillage alimentaire Organismes rédacteur de la fiche intervention CREPAQ 3, rue TAUZIA,

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais

QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE. Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais QUALITE ET PROXIMITE EN RESTAURATION COLLECTIVE Projet mené par le Civam Bio 53 en partenariat avec les territoires mayennais UNE DYNAMIQUE INITIEE PAR LE DIAGNOSTIC «FILIERES COURTES» SUR LES TERRITOIRES

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Comment réduire les déchets d'activité? 22 novembre 2013 LA RÉGLEMENTATION Article L.541-2-1-I du Code de l Environnement : Outre les mesures

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts en Ariège Lancement d une plate-forme de distribution des produits locaux en 2011 Demande en produits locaux pour la RHD L Ariège s

Plus en détail

Une cuisine autonome pour chaque collège

Une cuisine autonome pour chaque collège DOSSIER DE PRESSE Une cuisine autonome pour chaque collège Collège Romain Rolland- Nîmes-Le 19 juin2012 Contact presse: Elsa Thiebaut : 04 66 76 76 01/ elsa.thiebaut@gard.fr / P: 06 76 24 25 55 COMMUNIQUE

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES 2016-2017 POUR LA MISE EN PLACE D'UNE FORMATION INTRA-EPLEFPA SUR LE THEME «PLAISIR A LA CANTINE»

APPEL A CANDIDATURES 2016-2017 POUR LA MISE EN PLACE D'UNE FORMATION INTRA-EPLEFPA SUR LE THEME «PLAISIR A LA CANTINE» PRÉFET DE LA RÉGION LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRÉNÉES Direction régionale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt -Service Régional de la Formation et du Développement -Service Régional de

Plus en détail

Bio et local : c est l ideal

Bio et local : c est l ideal 01 Bio et local : c est l ideal Bio π Les produits vendus localement nécessitent moins d emballages. π En consommant bio et local, vous contribuez à la réduction des transports et à la préservation de

Plus en détail

Développement des denrées bio dans les RA/RIA

Développement des denrées bio dans les RA/RIA Développement des denrées bio dans les RA/RIA Agrobio Poitou-Charentes Sandra FILLOL-Valero Conseillère Distribution Agrobio PC CRALIM 11 janvier 2012 Agrobio Poitou-Charentes Groupement régional des producteurs

Plus en détail

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole

Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole Organisations et synergies sur un territoire L exemple de Saint-Etienne Métropole 1 LES ACTEURS Saint-Etienne Métropole Nicolas QUITTARD, chargé de mission agriculture Chambre d agriculture de la Loire

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/08.824 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale AGIR pour les filières AGIR pour

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

Gaspillage alimentaire. Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils

Gaspillage alimentaire. Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils Gaspillage alimentaire Définition Les chiffres du gaspillage alimentaire La lutte contre le gaspillage Les outils Définition du gaspillage alimentaire Gaspillage alimentaire = toute nourriture destinée

Plus en détail

Crépy-en-Valois 20% de produits bio

Crépy-en-Valois 20% de produits bio Crépy-en-Valois 20% de produits bio Hervé Rousseau, responsable de la cuisine centrale Présentation de la cuisine centrale Gestion directe 900 convives (maternelle, élémentaire et adultes) + les centres

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants en Languedoc-Roussillon Des dispositifs de financements innovants Une action régionale volontariste Plan Climat régional -2009 relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité

Plus en détail

Fiche thématique n 2 : Les dons alimentaires

Fiche thématique n 2 : Les dons alimentaires Fiche thématique n 2 : Les dons alimentaires Durée recommandée : sur le long terme Difficulté : Matériel : -1 volonté de l établissement ; -1 liste des denrées données ; -1 thermomètre ; -1 convention

Plus en détail

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012

GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 GROUPE LA POSTE PERFORMANCE ET CONFIANCE DEVELOPPEMENT RESPONSABLE 2008-2012 Isabelle Loulmet, Déléguée au Développement Durable 5èmes Rencontres des Eco-Industries 25 novembre 2009 1 Présentation du Groupe

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements

Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements - 2011 Développement Durable et Industries Agroalimentaires Valorisation et Communication des engagements Synthèse de l étude 2011 Action financée par : Développement Durable & Industries Agroalimentaires

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation

Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Les grands axes du Programme National pour l Alimentation Une politique publique de l'alimentation Art.L.230-1. du code rural : La politique publique de l'alimentation vise à assurer à la population l'accès,

Plus en détail

Une cantine biologique à l école des enfants

Une cantine biologique à l école des enfants Une cantine biologique à l école des enfants Développer les repas biologiques en collectivité (cantine scolaire, d entreprise, d hôpital, etc.) a beaucoup d avantages. Dans de nombreux pays, cela est considéré

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : COMMUNIQUER / SENSIBILISER PACKAGE : II EFFICIENCE : 27%

Plus en détail

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge

Silver Fourchette Concours de gastronomie pour le grand âge Sous le haut patronage de Laurence Rossignol, Secrétaire d Etat chargée de la Famille, de l Enfance, des Personnes âgées et de l Autonomie PRESENTION DU CONCOURS Silver Fourchette Silver Fourchette Concours

Plus en détail

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective

14/09/2015 COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION. 14 septembre 2015. Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective COMITÉ RÉGIONAL DE L'ALIMENTATION 14 septembre 2015 1 Les actions interprofessionnelles bovines en Restauration Collective 2 1 La filière bovine, en Poitou-Charentes ENJEUX POUR LA FILIERE, Cheptel : 751

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations SOMMAIRE Quelques mots Notre entreprise Nous contacter Notre équipe Nos intervenants extérieurs Nos sites de formation Des méthodes pédagogiques diversifiées Fiches résumées de

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : LYCÉE CÉSAR BAGGIO 23 Boulevard d Alsace 59000 LILLE 03 20 88 67 88 / 7 03 20 88 67 77 : www.lycee-baggio.fr Lycée général et technique (avec internat) 1 700 élèves / 250 internes ÉQUIPE PROJET Proviseur

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts

Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Approvisionnement de la Restauration hors domicile en circuits courts Création d une plate-forme de distribution des produits locaux Approvisionnement en produits locaux en Ariège: Quelles orientations

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : II EFFICIENCE : 21%

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : II EFFICIENCE : 21% / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION / Constats : APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION L état des lieux réalisé sur les établissements GreenCook a montré que le pourcentage de repas produits

Plus en détail

Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique DOSSIER DE PRESSE

Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique DOSSIER DE PRESSE PRÉFET DE LA RÉGION AUVERGNE Évaluation du gaspillage alimentaire en restauration collective : création d'un guide méthodologique http://draf.auvergne.agriculture.gouv.fr/realiser-un-diagnostic-du DOSSIER

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE

SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE SYNTHÈSE DES RENCONTRES RÉGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS BRETAGNE 1 REGION BRETAGNE : Nombre d entreprises : 4 000 dont PME (

Plus en détail

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE

CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PAR LES DISTRIBUTEURS DU SECTEUR ALIMENTAIRE ENTRE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire L Alimentation des Séniors Nos savoir faire Martine Culis Chef de projets restauration et nutrition Division Santé Médico-social Février 2015 Sommaire Sodexo : qui sommes nous? L engagement et les initiatives

Plus en détail

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social Mairie de l'île de Groix 13, place Joseph Yvon 56590 Groix Tel. 02 97 86 80 15 www.groix.fr Comité de programmation régionale le 16 octobre 2013 Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

Une cuisine autonome pour chaque collège

Une cuisine autonome pour chaque collège Une cuisine autonome pour chaque collège 2 Genèse du projet Sur les 53 collèges, 36 disposent aujourd hui d une cuisine autonome où les repas y sont entièrement préparés. Deux Unités de Production Culinaire

Plus en détail

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011

Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Mobilisation des acteurs publics et privés en Pays Basque autour du DD Comité régional A21 29 juin 2011 Plan Le dispositif d animation du Pays Basque Le projet de territoire et l agenda 21 L engagement

Plus en détail

l ancrage territorial et la mise en valeur du patrimoine

l ancrage territorial et la mise en valeur du patrimoine l ancrage territorial et la mise en valeur du patrimoine Utiliser les plateformes collectives pour développer l approvisionnement local en restauration collective PHOTOS EN COUVERTURE 1 re photo : Thinkstock.fr

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Mise à jour le 02/06/2015

Mise à jour le 02/06/2015 Action n Axe 4 Orientation Développer l introduction de produits locaux et/ou bio dans la restauration scolaire L éco-responsabilité des services municipaux Développer la politique d achats éco-responsables

Plus en détail

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France

Quelques aspects. de la Restauration sociale. en Île-de-France Préfet de la région d Île-de-France DRIAAF Quelques aspects de la Restauration sociale en Île-de-France 1 Contexte régional en matière d accessibilité alimentaire et de nutrition 2 Éléments du contexte

Plus en détail

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques)

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) Contenu TRP1 : Bien communiquer : mobilisons!... 2 1) Lycéens : Ici on ne jette pas, on partage, on goûte!... 2 2) Personnel de la restauration collective

Plus en détail

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective

Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective PRÉFET DE LA RÉGION Pour un approvisionnement de proximité et de qualité en restauration collective ORGANOM 4 avril 2012 Favoriser l approvisionnement de proximité et de qualité, y compris en marchés publics

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

Offre postée par : CIVAM Ille et VIlaine Dépot : 2007-12-11 Modification : 2007-12-11 Réf : b6b45a5b6eab

Offre postée par : CIVAM Ille et VIlaine Dépot : 2007-12-11 Modification : 2007-12-11 Réf : b6b45a5b6eab Offre postée par : CIVAM Ille et VIlaine Dépot : 2007-12-11 Modification : 2007-12-11 Réf : b6b45a5b6eab Stagiaire F/H Dévt dynamique territoriale projets agri-ruraux - 6 mois - Rennes (35). Durée : Stage

Plus en détail

Petits gestes ou technologie de pointe, grande stratégie ou micros initiatives futées : tentez votre chance!

Petits gestes ou technologie de pointe, grande stratégie ou micros initiatives futées : tentez votre chance! Les Eco-Trophées Entreprises De Ouest Provence (Concours ouvert aux TPE, PME, auto entrepreneurs, commerçants, artisans, agriculteurs de Ouest Provence, dénommés ci-après par entreprise) Les Éco-Trophées

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Session de formation Energie-Climat. Atelier 3. 24 juin 2015

Session de formation Energie-Climat. Atelier 3. 24 juin 2015 Session de formation Energie-Climat Atelier 3 24 juin 2015 1 Organisation de l atelier 1. Retour sur l atelier 2 et sur les chapitres e-face Retour sur l atelier 2 et quizz sur les chapitres e-face 2.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2010

TABLEAU DE BORD 2010 TABLEAU DE BORD 2010 S Le tableau de bord du SDAGE en quelques mots Aide à la lecture Suivi du bon état des eaux Gérer les conditions favorables à une bonne gouvernance Orientation A Les structures de

Plus en détail

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens 1 Une évolution du modèle classique «Les projets d énergie renouvelables dits citoyens ou participatifs relèvent d une recherche

Plus en détail

Transition énergétique et méthanisation

Transition énergétique et méthanisation Transition énergétique et méthanisation Le biogaz au cœur de nos fermes 26 avril 2013 Claire INGREMEAU, Chargée de mission au Club Biogaz ATEE c.ingremeau@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation

PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation CONSEIL D'ADMINISTRATION PLAN PLURIANNUEL D ÉVALUATION 2014 2016 DES PROGRAMMES D INTERVENTION DE L AGENCE ------ Rapport de présentation L évaluation des politiques publiques a été introduite au sein

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique

PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE. un défi écologique pour un développement économique PLAN D ACTION EN TERME DE DEVELOPPEMENT DURABLE un défi écologique pour un développement économique LE DEVELOPPEMENT DURABLE BIOFINESSE ET SON MARCHE L activité de l entreprise est la distribution de produits

Plus en détail

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la Exemple de stratégie territoriale et d organisation locale en métropole le cas du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques»

LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques» LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques» Etat des lieux du secteur Rôle des éco entreprises dans un modèle d économie circulaire ETAT DES LIEUX DU SECTEUR : PANORAMA ET MUTATIONS

Plus en détail

Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie. Nice, EDHEC, le 24 avril 2014

Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie. Nice, EDHEC, le 24 avril 2014 Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie Nice, EDHEC, le 24 avril 2014 Maîtres mots de l Association : Protéger, développer et valoriser

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Vienne novembre 2012 Avis de la Coordination des Conseils de développement de la Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Version intermédiaire ( octobre 2012) Sommaire LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...)

- travailler sur l'approvisionnement et le choix des produits. Améliorer la qualité des produits (frais, locaux, saison, bio...) Niveau Objectifs Quelques exemples d'actions Construction des menus : - impliquer les élèves dans la construction des menus Élaboration - Proposer des menus équilibrés attractifs - identifier les menus

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : RÉALISER UN DIAGNOSTIC PACKAGE : II EFFICIENCE : 29% Fiche

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE Pour répondre aux besoins des collectivités de Haute Gironde le Pays, en collaboration avec le Conseil Général de la Gironde et le CNFPT d Aquitaine, travaillent

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

Structuration en restauration collective. Eating City

Structuration en restauration collective. Eating City Structuration en restauration collective Eating City William Mairesse (Organisation Professionnelle de l Agriculture Biologique en Alsace) 7 Novembre 2012 L OPABA Définition : Syndicat des producteurs

Plus en détail

Programme intensif en développement organisationnel

Programme intensif en développement organisationnel ALLIANCE POUR DES OPPORTUNITES BILATERALES NUMÉRO D ENTREPRISE DU QUÉBEC (NEQ): 2268322999 2260 Avenue de Kent #410# Montréal, Québec, CANADA H3S 1M7 TEL: +1 514-815-7784 / 514-900-1301 Site Web: www.aobconsulting.com

Plus en détail

PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS

PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS PREVENTION DES BIO DECHETS PAR LES PRODUCTEURS NON-MENAGERS Le Compostage en restauration collective Nom de l initiative : Développement et accompagnement du compostage dans les lieux de restauration collective

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

Atelier B. Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer

Atelier B. Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer Atelier B Vendre, trouver et utiliser des produits locaux: des outils pour avancer Présentation Approximité Yannick MILLE Chargé de mission Restauration collective Chambre Régional des Pays de la Loire

Plus en détail

L INNOVATION SIRHA 2015

L INNOVATION SIRHA 2015 Communiqué de presse xx janvier 2015 L INNOVATION SIRHA 2015 CRENO lance «Planète Fraîcheur» son nouveau portail internet food servicing dédié aux fruits et légumes de 1 ère et 4 ème gamme et produits

Plus en détail

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne

«COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne Agenda 21 départemental Mise en œuvre de la «COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE» du Conseil général de l Essonne EFE 6 février 2008 Alice CROLA, Chef de projet développement durable et solidaire L

Plus en détail

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes

Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Etat de la filière bois en Alsace Les leviers, les acteurs, les problèmes Damien Monot ALTER ALSACE ENERGIES 1. consommations actuelles et perspectives 1 Chaufferies bois en Alsace : consommation et perspectives

Plus en détail

Intégrer le DEVELOPPEMENT DURABLE dans l organisation d une MANIFESTATION. Principes fondamentaux et méthode

Intégrer le DEVELOPPEMENT DURABLE dans l organisation d une MANIFESTATION. Principes fondamentaux et méthode Intégrer le DEVELOPPEMENT DURABLE dans l organisation d une MANIFESTATION Principes fondamentaux et méthode Bozouls le jeudi 15 octobre 2015 Montbazens le samedi 17 octobre 2015 Accueil Déroulement Présentation

Plus en détail

Catalogue des formations 2016

Catalogue des formations 2016 Catalogue des formations 2016 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Résultats de l enquête à destination des professionnels de la restauration :

Résultats de l enquête à destination des professionnels de la restauration : Résultats de l enquête à destination des professionnels de la restauration : Pour une promotion de la boîte à emporter en restauration traditionnelle? PRESENTATION La DRAAF Rhône-Alpes Le projet Méthodologie

Plus en détail