Escompte bancaire - Équivalence de capitaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Escompte bancaire - Équivalence de capitaux"

Transcription

1 Escompte bancaire - Équivalence de capitaux VOUS ALLEZ APPRENDRE À : Calculer un escompte, un agio, un taux réel d escompte. Calculer une valeur actuelle et une valeur nette. Calculer la valeur nominale d un effet équivalent à un ou plusieurs autres effets. Appliquer l équivalence d effets au paiement à crédit. Exercices Exercices d entraînement Durée et montant de l escompte - Valeur actuelle FICHE MÉTHODE 39 1 Un effet échéant le 25 juillet est escompté le 8 juin. Déterminer sa date d escompte et sa date d échéance. En déduire le nombre de jours «à courir». LE 2 Un effet échéant le 4 septembre est escompté le 12 juin. Déterminer sa date d escompte et sa date d échéance, puis en déduire le nombre de jours «à courir». CHAP ESCOMPTE BANCAIRE - ÉQUIVALENCE DE CAPITAUX SAVIEZ-VOUS Le nombre de jours «à courir» de l effet est le nombre de jours entre la date de négociation exclue et la date d échéance incluse. POUR VOUS AIDER 3 Un effet échéant le 3 mars est escompté le 1 er février. Déterminer sa date d escompte et sa date d échéance, puis en déduire le nombre de jours «à courir». (Le mois de février compte 28 jours.) 4 Déterminer à l aide du tableau suivant, la durée de l escompte d un effet de commerce échéant le 23 juillet et dont la date de négociation est le 17 juin. La banque compte 1 jour de date de valeur. Mois Juin Juillet Jour de banque Total 10 FICHE MÉTHODE 39 p. 166 Comment calculer la valeur actuelle d un effet de commerce FICHE MÉTHODE 40 p. 166 Comment calculer la valeur nominale d un effet équivalent à un autre effet FICHE MÉTHODE 41 p. 167 Comment calculer la valeur nette d un effet de commerce FICHE MÉTHODE 42 p. 167 Comment calculer la date d échéance d un effet de remplacement FICHE L ESSENTIEL p. 185 Nombre de jours 103

2 tes-vous capable de Compléter le tableau suivant : Date de l escompte de l effet Date d échéance de l effet (Le mois de février compte 28 jours.) 6 Un effet de commerce de valeur nominale 620 échéant dans 30 jours est escompté au taux d intérêt annuel de 12 %. 1. Calculer le montant de l escompte. 2. Calculer la valeur actuelle de l effet. 7 Un effet de commerce de valeur nominale 600 arrive à échéance le 12 octobre. Il est négocié le 2 septembre au taux d intérêt annuel de 12 %. 1. Calculer le nombre de jours entre la date de négociation et la date d échéance. 2. Calculer le montant de l escompte commercial. 3. Calculer la valeur actuelle de l effet au 2 septembre. 8 Un effet de commerce de valeur nominale est escompté au taux d intérêt annuel de 11 % entre le 2 mai et le 22 juillet. La banque compte 1 jour de date de valeur. 1. Calculer le nombre de jours «à courir». 2. Calculer le montant de l escompte. 3. Calculer la valeur actuelle de l effet....calculer la valeur actuelle d un effet de commerce Un effet de commerce de valeur nominale 200 échéant le 29 décembre est négocié le 2 septembre. Le taux annuel d escompte est de 12 %. 1. Si la banque compte deux jours de banque, quelle est la durée de l escompte 118 jours 119 jours 120 jours 2. Quel est le montant de l escompte Quelle est la valeur actuelle de l effet POUR VOUS AIDER : 39 P. 166 RÉPONSE 1 : P. 191 Nombre de jours «à courir» mai 8 juin 2. 1 er septembre 25 jours mars 42 jours avril 3 mai novembre 60 jours 6. 2 décembre 90 jours février 30 jours 9 Un effet de commerce de valeur nominale est échéant le 10 juillet. La banque l escompte le 10 mai en appliquant un taux annuel d escompte de 13,6 % et 1 jour de date de valeur. 1. Calculer la durée de l escompte. 2. Calculer le montant de l escompte. 3. Calculer la valeur actuelle de cet effet. LE SAVIEZ-VOUS La durée de l escompte est la somme du nombre de jours «à courir» et des jours de banque éventuels. 10 Un effet de commerce de valeur nominale 680 est escompté au taux d intérêt annuel de 10,8 % entre le 3 mars et le 2 mai. 1. Calculer le nombre de jours «à courir». 2. Calculer le montant de l escompte. 3. Calculer la valeur actuelle de l effet. 11 Le graphique suivant représente les variations y de l escompte d un effet de commerce en fonction du nombre de jours «à courir» x. y Escompte (en ) Nombre de jours «à courir» Déterminer graphiquement le montant de l escompte pour une échéance de 15 jours. 2. Déterminer graphiquement l échéance de l effet dont l escompte est de 2, Le graphique suivant représente les variations y de la valeur actuelle d un effet de commerce en fonction du nombre de jours «à courir» x. y Valeur actuelle (en ) Nombre de jours 380 «à courir» x Déterminer graphiquement la durée de l escompte si la valeur actuelle de l effet est de Déterminer graphiquement la valeur actuelle de l effet si la durée d escompte est de 50 jours. CHAP ESCOMPTE BANCAIRE - ÉQUIVALENCE DE CAPITAUX x

3 13 Calculer la valeur actuelle d un effet de commerce de valeur nominale 330 échéant dans 60 jours. Le taux annuel de l escompte est de 15 %. 14 Calculer la valeur actuelle d un effet de commerce de valeur nominale 450 échéant dans 2 mois. Le taux annuel de l escompte est de 10 %. 15 Calculer au 15 mars la valeur actuelle d un effet de commerce de valeur nominale échéant le 11 avril. Le taux annuel de l escompte est de 14 %. 16 On considère les 3 versements suivants (taux annuel de l escompte : 16 %) : 1 er versement : 200 aujourd hui ; 2 e versement : 150 échéant dans 60 jours ; 3 e versement : 80 échéant dans 3 mois. 1. Calculer la valeur actuelle de chaque versement le jour du 1 er versement. 2. En déduire la valeur actuelle des 3 versements. 17 On considère les 4 versements suivants (taux annuel de l escompte : 18 %) : 1 er versement : 800 aujourd hui ; 2 e versement : 500 échéant dans 30 jours ; 3 e versement : 200 échéant dans 3 mois ; 4 e versement : 50 échéant dans 6 mois. 1. Calculer la valeur actuelle de chaque versement le jour du 1 er versement. 2. En déduire la valeur actuelle des 4 versements. Montant de l agio - Valeur nette - Taux réel de l escompte 18 Une entreprise a remis à l escompte une traite de valeur nominale échéant le 4 juillet. La banque escompte la traite le 8 mai dans les conditions suivantes : escompte au taux annuel de 10,8 % ; commission d endos de 0,8 % calculée dans les mêmes conditions que l escompte et non soumise à la TVA ; commission fixe de 5 HT (TVA : 19,6 %). 1. Déterminer la date d escompte et la date d échéance. 2. Calculer le nombre de jours «à courir» entre la date d escompte et la date d échéance. 3. Calculer le montant de l escompte. En déduire la valeur actuelle de la traite. 4. Calculer le montant de la commission d endos. 5. Calculer le montant de la commission fixe taxe comprise. 6. À l aide des questions 3, 4 et 5, calculer le montant de l agio. En déduire la valeur nette perçue par l entreprise. LE CHAP ESCOMPTE BANCAIRE - ÉQUIVALENCE DE CAPITAUX FICHE MÉTHODE 41 SAVIEZ-VOUS La commission d endos se calcule de la même manière que l escompte. Êtes-vous capable de.....calculer la valeur nette d un effet de commerce Un effet de commerce de valeur nominale 180 est échéant dans 60 jours. Le montant total de l escompte et de la commission d endos s élève à 6 tandis que le montant total de l agio est de 9. La banque prélève une commission de service et applique deux jours de date de valeur. 1. Quelle est la durée de l escompte 58 jours 60 jours 62 jours 2. Quel est le montant de la commission de service TTC Quel est le taux réel de l escompte pratiqué par la banque 10 % 30 % 31 % 20 % 4. Quelle est la valeur nette de l effet POUR VOUS AIDER : 41 P. 167 RÉPONSE 2 : P Un commerçant remet à l escompte le 12 septembre un effet d une valeur nominale de échéant le 1 er décembre. Les conditions de banque sont les suivantes : escompte au taux annuel de 11 % ; commission d endos de 0,6 % ; commission de manipulation de 6,10 HT (TVA : 19,6 %) ; 1 jour de banque. 1. Déterminer la date d escompte et la date d échéance. 2. Calculer la durée de l escompte. 3. Calculer le montant de l escompte. En déduire la valeur actuelle de la traite. 4. Calculer le montant de la commission d endos. 5. Calculer le montant de la commission fixe taxe comprise. 6. À l aide des questions 3, 4 et 5, calculer le montant de l agio. En déduire la valeur nette perçue par le commerçant. 20 Un effet de commerce de valeur nominale est escompté entre le 2 janvier et le 19 février dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 13 % ; commission d endos de 0,64 % ; commission fixe de 11,43 HT (TVA : 19,6 %) ; 1 jour de banque. 1. Déterminer la date d escompte et la date d échéance. 2. Calculer la durée de l escompte. 3. Calculer le montant de l escompte. En déduire la valeur actuelle de la traite. 4. Calculer le montant de la commission d endos. 5. Calculer le montant de la commission fixe taxe comprise. 6. À l aide des questions 3, 4 et 5, calculer le montant de l agio. En déduire la valeur nette de l effet. 105

4 21 L agio d un effet de commerce de valeur nominale ayant 57 jours «à courir» est de 184,58. Calculer le taux réel de l escompte. 22 L agio d un effet de commerce ayant 60 jours «à courir» est de 12,40. Le taux réel de l escompte est de 20 %. Calculer la valeur nominale de l effet. 23 L agio d un effet de commerce de valeur nominale est de 33. Le taux réel de l escompte est de 12 %. Calculer le nombre de jours «à courir». Effet équivalent à un ou plusieurs autres effets - Échéance moyenne 24 Un effet de valeur nominale 180 payable dans 28 jours est remplacé par un nouvel effet payable dans 40 jours. Le taux annuel de l escompte est de 18 %. Cette situation peut être illustrée par le schéma suivant : 1. Déterminer la valeur actuelle de l effet remplacé à la date d équivalence. 2. Déterminer, en fonction de x, la valeur actuelle du nouvel effet à la date d équivalence. 3. Écrire l équation d équivalence et la résoudre. En déduire la valeur nominale du nouvel effet. tes-vous capable de jours date d équivalence des 2 effets FICHES MÉTHODES 40 ET 42...calculer la valeur nominale d un effet équivalent à un autre effet Un effet de commerce de valeur nominale 216 payable dans 30 jours est remplacé par un nouvel effet de valeur nominale x payable dans 90 jours. Le taux de l escompte est de 17 %. 1. Quelle est la valeur actuelle de l effet remplacé à la date d équivalence 206,82 212, Quelle est, en fonction de x, la valeur actuelle du nouvel effet 0,042 5x 0,957 5x 1,042 5x 3. Quelle est la valeur nominale du nouvel effet 204,26 222, ,35 C 1 = jours échéance du 1 er effet POUR VOUS AIDER : 40 P. 166 RÉPONSE 3 : P. 191 C 2 = x échéance du 2 e effet 25 Pour chaque cas : a) Illustrer la situation par un schéma. b) Déterminer la valeur actuelle de l effet remplacé, puis la valeur actuelle du nouvel effet à la date d équivalence. c) Écrire l équation d équivalence et la résoudre. En déduire la valeur nominale du nouvel effet. 1. Un effet de valeur nominale 150 payable dans 40 jours est remplacé par un nouvel effet payable dans 120 jours. Le taux annuel de l escompte est de 15 %. 2. Un effet de valeur nominale 725 payable dans 1 mois est remplacé par un nouvel effet payable dans 2 mois. Le taux annuel de l escompte est de 12 %. 3. Un effet de valeur nominale 480 payable dans 2 mois est remplacé par un nouvel effet payable dans 3 mois. Le taux annuel de l escompte est de 14 %. 4. Un effet de valeur nominale 230 payable dans 30 jours est remplacé par un nouvel effet payable dans 4 mois. Le taux annuel de l escompte est de 24 %. 26 Deux traites de valeurs nominales 234 et 300 échéant respectivement le 12 et le 20 avril sont remplacées le 28 mars par une traite unique payable le 24 avril (taux annuel de l escompte : 12 %). 1. Déterminer la date d équivalence. 2. Déterminer le nombre de jours «à courir» entre le 28 mars et le 12 avril, puis la valeur actuelle de la traite échéant le 12 avril. 3. Déterminer le nombre de jours «à courir» entre le 28 mars et le 20 avril, puis la valeur actuelle de la traite échéant le 20 avril. 4. En déduire la valeur nominale de l effet unique du 24 avril. 27 Un particulier doit régler deux traites de valeurs nominales 480 le 5 août et 220 le 1 er septembre. Le 12 juin, il décide de régler en une seule fois les 2 traites le 10 juillet. Le taux annuel de l escompte est de 18 %. Cette situation peut être illustrée par le schéma suivant : 12 juin date d équivalence x 10 juillet août er septembre 1. Calculer le nombre de jours «à courir» entre le 12 juin et le 10 juillet ; entre le 12 juin et le 5 août ; entre le 12 juin et le 1 er septembre. 2. Calculer la valeur actuelle, le 12 juin, de la traite de x échéant le 10 juillet. 3. Calculer la valeur actuelle, le 12 juin, de la traite de 480 échéant le 5 août. 4. Calculer la valeur actuelle, le 12 juin, de la traite de 220 échéant le 1 er septembre. 5. En déduire la valeur nominale de la traite unique du 10 juillet remplaçant les deux autres traites. CHAP ESCOMPTE BANCAIRE - ÉQUIVALENCE DE CAPITAUX

5 Êtes-vous capable de... délit. 28 Pour chacun des schémas donnés : a) calculer la durée d escompte de chaque effet à la date d équivalence ; b) calculer la valeur actuelle de chaque effet à la date d équivalence ; c) écrire l équation d équivalence permettant de calculer la valeur nominale x de l effet unique remplaçant les autres effets. Résoudre cette équation et conclure. 1. (Taux annuel de l escompte : 15 %) 12 janvier 26 janvier février février date d équivalence x 2. (Taux annuel de l escompte : 20 %) 30 mai 17 juin x date d équivalence 27 juin juillet (Taux annuel de l escompte : 10 %) 12 septembre 12 octobre novembre x 11 décembre date d équivalence calculer la date d échéance d un effet de remplacement Deux effets de valeurs nominales 350 et 250 échéant respectivement le 1 er juin et le 3 juillet sont remplacés par un effet unique de 600. On note n le nombre de jours «à courir» de l effet unique à partir de la date d équivalence. 1. La valeur nominale de l effet unique est-elle égale à la somme des valeurs nominales des effets remplacés oui non 2. Combien y a-t-il de jours entre le 1 er juin et le 3 juillet 31 jours 32 jours 33 jours 3. En prenant comme date d équivalence le 1 er juin, comment s écrit, en fonction de n, l équation d équivalence 600n = n = Combien y a-t-il de jours «à courir» à partir du 1 er juin pour l effet de remplacement 0 jour 13 jours 14 jours 5. Quelle est la date d échéance de l effet unique 1 er juin 13 juin 14 juin 13 juillet POUR VOUS AIDER : 42 P. 167 RÉPONSE 4 : P. 191 CHAP ESCOMPTE BANCAIRE - ÉQUIVALENCE DE CAPITAUX 29 On considère les effets suivants : 300 échéant le 30 avril ; 250 échéant le 15 mai ; 400 échéant le 30 mai. Ces trois effets sont remplacés par un seul de valeur nominale 950. Le taux annuel d escompte est de 14 %. 1. Montrer que la valeur nominale de l effet unique est égale à la somme des valeurs nominales des trois effets remplacés. 2. Soit n le nombre de jours «à courir» de l effet unique. En choisissant comme date d équivalence le 15 avril, montrer que l équation d équivalence s écrit : 950n = En déduire la date d échéance de l effet unique (donner une valeur approchée de n par défaut). LE SAVIEZ-VOUS Pour ne pas défavoriser la personne qui reçoit le règlement de l effet, le nombre de jours est toujours arrondi par défaut. 30 Deux effets de valeurs nominales 150 et 180 ayant respectivement 12 et 25 jours «à courir» sont remplacés par un effet unique de 330. En appelant n le nombre de jours «à courir» de l effet unique, déterminer la date d échéance de l effet de remplacement (donner une valeur approchée de n par défaut). 31 Deux effets de valeurs nominales 410 et 560 échéant respectivement le 12 janvier et le 2 février sont remplacés par un effet unique de 970. Déterminer la date d échéance, notée n, de l effet unique. On prendra par exemple le 12 janvier comme date d équivalence. (Donner une valeur approchée de n par défaut.) 32 Le 10 juin, on remplace un effet de 125 payable le 30 juin et un deuxième effet de 650 payable le 15 juillet, par un effet unique de Déterminer la date d équivalence du groupe d effets. 2. Calculer la durée d escompte de chaque effet. 3. Calculer la date d échéance n de l effet unique (donner une valeur approchée de n par défaut). 107

6 108 Problèmes = facile = ça se corse = difficile 33 Un effet ayant 33 jours «à courir» est escompté au taux annuel de 12 %. Sa valeur actuelle est de 445,05. Déterminer la valeur nominale de l effet. 34 Un commerçant remet à l escompte le 12 janvier une traite de valeur nominale échéant le 25 février. Les conditions de banque sont les suivantes : escompte au taux annuel de 12 % ; commission d endos de 0,65 % ; commission de manipulation de 2,26 HT (TVA : 19,6 %) ; 2 jours de banque. 1. Déterminer la durée de l escompte. 2. Calculer le montant de l escompte et de la commission d endos. 3. Calculer le montant de la commission fixe taxe comprise. 4. Calculer le montant de l agio. 35 Un commerçant remet à l escompte le 12 août une traite de valeur nominale 750 échéant le 22 octobre. Les conditions de banque sont les suivantes : escompte au taux annuel de 10 % ; commission de service de 4 HT ; commission d avis de sort de 5 HT (TVA : 19,6 %) ; 1 jour de banque. 1. Déterminer la durée de l escompte. 2. Calculer le montant de l escompte. 3. Calculer le montant des commissions fixes taxe comprise. 4. Calculer le montant de l agio. 36 Un effet de valeur nominale échéant dans 50 jours est escompté dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 12 % ; commission d endos de 1 % ; commission de risque de 0,76 HT (TVA : 19,6 %). 1. Calculer le montant de l agio. 2. Calculer la valeur nette. 37 Un effet de valeur nominale 196 échéant le 28 février est remis à l escompte le 15 janvier dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 9,80 % ; commission de manipulation de 6 HT. La TVA sur les commissions est de 19,6 %. L agence compte un jour supplémentaire de banque. 1. Calculer le montant de l agio. 2. Calculer le montant net versé par la banque. 38 Banque REVI Bordereau de remise à l escompte Société Brico Compte B K Date : 14/06/N Montant de l effet Échéance /07/N /08/N Conditions à appliquer : taux annuel d escompte : 12 % un jour de date de valeur commission de service : 6 HT par effet commission d avis de sort : 10 HT sur le 2 e effet TVA sur les commissions : 19,6 %. 1. Calculer le montant total de l agio. 2. Calculer la valeur nette perçue. 39 Trois effets sont remis à l escompte le 12 mai. Effet 1 : échéant le 10 juin. Effet 2 : échéant le 22 juin. Effet 3 : 400 échéant le 9 août. Les conditions de banque sont les suivantes : escompte au taux annuel de 10,5 % ; commission d endos de 0,6 %, minimum de 0,80 par effet ; commission de service de 7 HT par effet ; commission d avis de sort de 10 HT sur les deux derniers effets (TVA : 19,6 %) ; 1 jour de banque. 1. Déterminer la durée d escompte de chaque effet. 2. Calculer les montants de l escompte et de la commission d endos. 3. Calculer les montants des commissions fixes taxe comprise. 4. Calculer le montant de l agio. 5. Calculer la valeur nette perçue.

7 40 Compléter le tableau : Valeur nominale de l effet Nombre de jours «à courir» Taux annuel d escompte Valeur actuelle de l effet % % 872, , % % 1 764,80 Montant de l escompte (en ) 41 Un effet de valeur nominale 200 ayant 108 jours «à courir» a donné après escompte une valeur actuelle de 193,10. Déterminer le taux annuel de l escompte. 42 Un commerçant remet à l escompte une traite de valeur nominale 340 échéant le 25 mars. La banque lui remet le 12 janvier 329,80. Quel est le taux annuel de l escompte pratiqué par la banque (Le mois de février compte 28 jours.) 43 Deux traites sont escomptées le 8 mai. La première traite s élève à 480 et sa date d échéance est le 13 juillet. La deuxième traite s élève à 810 et sa date d échéance est le 22 juillet. La valeur actuelle des deux traites s élève à 1 248,92. Déterminer le taux annuel de l escompte. 44 Deux effets de commerce de valeurs nominales 180 et 560 échéant respectivement le 3 et le 28 octobre sont remis à l escompte le 15 septembre. L agence compte deux jours de banque supplémentaires par effet et prélève une commission fixe de 1,80 taxe comprise par effet. Sachant que le total de l agio s élève à 18, déterminer le taux annuel de l escompte. 45 Trois effets de commerce sont remis à l escompte le 25 juin : 540 échéant le 8 juillet ; 480 échéant le 15 juillet et 330 échéant le 30 juillet. Tenir compte d un jour de banque supplémentaire par effet et d une commission de service de 10 HT par effet (TVA : 19,6 %). Sachant que le montant net perçu par l entreprise s élève à 1 303,46, déterminer le taux annuel de l escompte. 46 Un commerçant remet à l escompte le 12 juin deux traites. La première a pour valeur nominale 810 et sa date d échéance est le 11 août. La date d échéance de la seconde est le 10 septembre. La valeur actuelle des deux traites s élève à 1 292,40 et le taux annuel de l escompte pratiqué par la banque est de 16 %. Déterminer la valeur nominale de la seconde traite. 47 Deux effets de commerce de valeur nominale totale 700 ayant 30 jours et 60 jours «à courir» sont escomptés au taux annuel de 15 %. L escompte total des deux effets s élève à 12,50. Déterminer la valeur nominale de chaque effet. 48 La valeur nominale d un effet de commerce est de 290. Cet effet est escompté au taux annuel de 12 % et sa valeur actuelle est de 286,81. Déterminer la durée, en jours, qui sépare la date de négociation de la date d échéance. 49 Un effet de valeur nominale est remis à l escompte le 28 juin. Le taux annuel de l escompte est de 14 % et la valeur actuelle de l effet est de 1 235,99. Déterminer la date d échéance de l effet. 50 Un effet de valeur nominale est négocié dans les conditions suivantes : taux annuel de l escompte : 11,40 % ; taux d endos : 0,60 % ; commission d avis de sort : 13,81 HT (TVA : 19,6 %). Sa valeur nette est de 1 340,84. Déterminer la durée de l escompte. 51 Deux effets de commerce de valeurs nominales 720 et échéant le même jour sont remis à l escompte le 15 mars. Le taux annuel de l escompte est de 10 %. La commission fixe est de 6,75 taxe comprise par effet. Le montant versé par la banque est de Déterminer la date d échéance des deux effets. 52 Le 12 avril, deux effets de commerce (valeurs nominales : et ) échéant le même jour sont remis à l escompte. Taux annuel de l escompte : 11,8 %. Compter 1 jour de banque supplémentaire. Commission de service : 7 HT par effet (TVA : 19,6 %). Montant net perçu : ,90. Déterminer la date d échéance des deux effets. 53 DOCUMENT-ANNEXE P. 114 Établir le bordereau d escompte p. 114 d un grossiste qui remet à l escompte le 6 juin les effets suivants : Effet 1 : 150 échéant le 13 juin ; Effet 2 : 210 échéant le 4 juillet ; Effet 3 : 180 échéant le 12 juillet. Conditions de banque : taux annuel de l escompte : 11,3 % ; commission d endos : 0,7 % ; commission fixe par effet : 3,50 HT (TVA : 19,6 %). Appliquer 2 jours de banque et un minimum de 10 jours. 109

8 54 Le 13 décembre, on remet à l escompte un effet de valeur nominale échéant le 10 janvier. Les conditions de banque sont les suivantes : commission d endos de 0,86 ; commission fixe de 2,90 (taxe comprise). La valeur nette perçue est de Déterminer la durée de l escompte. 2. Calculer le montant de l agio. 3. Déterminer le montant de l escompte. 4. Calculer le taux annuel de l escompte. 5. Calculer le taux réel de l escompte. 55 Un effet de valeur nominale 750 ayant 53 jours «à courir» est escompté dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 11,90 % ; commission d endos de 0,5 % ; commission fixe de 8,20 (taxe comprise) ; 1 jour de banque. 1. Calculer la valeur nette de l effet. 2. Calculer le taux réel de l escompte. 56 Un commerçant négocie le 23 mars une traite de valeur nominale échéant le 20 mai dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 11,75 % ; commission d endos de 0,6 % ; commission d avis de sort de 13,81 (taxe comprise) ; 2 jours de banque. Calculer le taux réel de l escompte. 57 Un effet de valeur nominale est escompté dans les conditions suivantes : taux annuel d escompte de 12,75 % ; taux d endos de 0,6 % ; commission fixe de 8 taxe comprise ; date de négociation : 18 mai ; date d échéance : 2 juillet ; 1 jour de banque. Calculer le taux réel de l escompte. 58 Le 12 décembre, un effet d un montant de échéant le 22 janvier est remis à l escompte. La banque prélève une commission fixe de 10 taxe comprise et une commission d endos de 0,6 %. Elle compte un jour de banque. La valeur nette s élève à 1 763, Déterminer le taux annuel de l escompte. 2. Déterminer le taux réel de l escompte. 59 Un effet de valeur nominale 640 est échéant dans 60 jours. La banque retient une commission d endos de 0,64 taxe comprise. Le taux réel de l escompte est de 21 %. 1. Calculer le montant de l agio. 2. Calculer la valeur nette de l effet. 3. Calculer le taux annuel de l escompte appliqué par la banque. 4. Calculer le taux de la commission d endos Deux banques proposent les conditions d escompte suivantes : Banque A Banque B Taux annuel d escompte 11 % 10,5 % Commission d endos 0,6 % 1 % Commission de manipulation TTC Commission fixe HT par effet (TVA : 19,6 %) 0,76 0, Choisir la banque qui propose les conditions les plus avantageuses pour un client qui remet à l escompte un effet de commerce de valeur nominale 600 ayant 60 jours «à courir». 61 Un effet de commerce de valeur nominale 720 est escompté au taux annuel de 10 %. 1. Exprimer le montant de l escompte y en fonction du nombre x de jours qu il a «à courir». 2. Calculer le montant de l escompte si l échéance est de 30 jours. 3. Calculer l échéance si le montant de l escompte est de Représenter graphiquement dans un repère orthogonal les variations de y en fonction de x pour x compris entre 0 et 110 jours. Unités graphiques : 1 cm pour 10 jours en abscisse ; 1 cm pour 2 en ordonnée. 5. Déterminer graphiquement : a) le montant de l escompte pour une échéance de 25 jours, puis de 90 jours ; b) l échéance pour un escompte de 9, puis de Retrouver, par le calcul, les résultats de la question précédente. 62 Un effet de commerce de valeur nominale 600 est escompté au taux annuel de 12 %. 1. Exprimer la valeur actuelle y de l effet de commerce en fonction du nombre x de jours «à courir». 2. Représenter graphiquement dans un repère orthogonal les variations de y en fonction de x. Unités graphiques : 1 cm pour 50 jours en abscisse ; 1 cm pour 10 en ordonnée. On commencera la graduation sur l axe des ordonnées à Déterminer graphiquement l échéance de l effet dont la valeur actuelle est de 530. Retrouver ce résultat par le calcul. 4. Déterminer graphiquement la valeur actuelle de l effet échéant dans 150 jours. Retrouver ce résultat par le calcul.

9 63 Un effet de commerce de valeur nominale ayant x jours «à courir» est escompté dans les conditions suivantes : taux annuel de l escompte de 11,35 % ; commission d endos de 0,65 % ; commission fixe de 5 taxe comprise. 1. Exprimer l agio y en fonction de x. 2. Représenter graphiquement dans un repère orthonormal les variations de y en fonction de x pour x compris entre 0 et 110 jours. Unités graphiques : 1 cm pour 10 jours en abscisse ; 1 cm pour 10 en ordonnée. 3. Si l échéance est de 30 jours, déterminer par le calcul le montant de l agio. Vérifier graphiquement. En déduire le taux réel de l escompte (arrondir à 4 décimales). 4. Si le montant de l agio est de 65, déterminer par le calcul le nombre de jours «à courir» avant l échéance. Vérifier graphiquement. 64 Un effet de commerce de valeur nominale 900 échéant le 8 octobre est négocié le 2 septembre dans les conditions suivantes : taux annuel de l escompte de 15,40 % ; commission d endos de 0,6 % ; commission fixe de 5 taxe comprise. 1. Calculer le montant de l escompte et le montant de la valeur actuelle. 2. Calculer le montant de l agio et le montant de la valeur nette. 3. Calculer le taux réel de l escompte. 4. Soit x le nombre de jours «à courir». Exprimer le montant y de l agio en fonction de x. 5. Représenter graphiquement dans un repère orthogonal les variations de y en fonction de x pour x compris entre 0 et 110 jours. Unités graphiques : 1 cm pour 10 jours en abscisse ; 1 cm pour 4 en ordonnée. 6. Déterminer graphiquement le montant de l agio si l effet est négocié 10 jours, 65 jours et 110 jours avant son échéance. Retrouver ces résultats par le calcul. 7. Déterminer graphiquement le nombre de jours «à courir» si le montant de l agio est de 17, 23 et 39. Retrouver ces résultats par le calcul. 65 DOCUMENT-ANNEXE P. 114 Un commerçant désire négocier une traite de Il étudie les conditions offertes par deux banques : Banque A Banque B Taux annuel d escompte 11,5 % 16,5 % Commission d endos 0,5 % 1,5 % Commission fixe taxe comprise 10 2,50 1. Exprimer le montant de l agio y prélevé par chaque banque en fonction du nombre de jours «à courir» x. 2. Représenter graphiquement dans le repère orthogonal du document-annexe p. 114 les variations de y en fonction de x pour 0 x 24. Unités graphiques : 1 cm pour 2 jours en abscisse ; 1 cm pour 5 en ordonnée. 3. Déterminer graphiquement le nombre de jours pour lesquels les conditions offertes par les deux banques sont équivalentes. En déduire graphiquement le montant de l agio correspondant. Retrouver ce résultat par le calcul. 4. À l aide du graphique, déterminer la banque qui propose les conditions les plus intéressantes. Retrouver ce résultat par le calcul. 66 Un effet de commerce de valeur nominale 900 échéant le 3 juin est escompté le 7 mai. La banque offre les conditions suivantes : taux annuel de l escompte de 11,40 % ; commission d endos de 0,6 % ; commission fixe de 4 taxe comprise. 1. Calculer la valeur nette encaissée. 2. Soit x le nombre de jours «à courir». Exprimer la valeur nette encaissée y si un effet escompté dans les mêmes conditions a x jours «à courir». 3. Représenter graphiquement dans un repère orthogonal les variations de y en fonction de x pour x compris entre 0 et 100 jours. Unités graphiques : 1 cm pour 10 jours en abscisse ; 1 cm pour 2 en ordonnée. On commencera la graduation sur l axe des ordonnées à Déterminer graphiquement la valeur nette pour 10 jours, 50 jours, 70 jours et 85 jours «à courir». Retrouver ces résultats par le calcul. 5. Déterminer graphiquement le nombre de jours «à courir» si la valeur nette est de 869, 879,50, 884 et 887. Retrouver ces résultats par le calcul. 67 Le 10 mars, un commerçant propose à son créancier de lui remplacer un effet de au 30 mars par un effet de au 30 mars et un autre, noté V, pour le solde au 2 juin. 111

10 Calculer la valeur nominale V, arrondie à l euro, de l effet pour que les deux modes de règlement soient équivalents (taux annuel de l escompte : 15 %). 68 Pour chaque cas : a) illustrer la situation par un schéma ; b) déterminer (si nécessaire) la date d équivalence des deux effets ; c) déterminer (si nécessaire) la durée de l escompte de chaque effet à la date d équivalence ; d) calculer les valeurs actuelles de chaque effet à la date d équivalence ; e) écrire l équation d équivalence et la résoudre. En déduire la valeur nominale, arrondie à l euro, de l effet remplacé. 1. Un effet de valeur nominale 360 payable dans 30 jours est remplacé par un nouvel effet payable dans 60 jours. Le taux annuel de l escompte est de 15 %. 2. On remplace le 18 avril un effet échéant le 24 mai par un effet de 900 payable le 11 juin. Le taux annuel de l escompte est de 15 %. 3. On remplace un effet échéant le 28 mai pour qu il soit équivalent le 3 avril à un effet de payable le 12 avril. Le taux annuel de l escompte est de 12 %. 69 Déterminer, pour chaque cas, le taux annuel d escompte relatif à l équivalence. 1. Un effet de valeur nominale 650 échéant dans 36 jours est équivalent a un effet de valeur nominale 670 échéant dans 90 jours. 2. Un effet de 990 ayant 40 jours «à courir» est équivalent a un effet de ayant 72 jours «à courir». 70 Le 10 mai, on remplace une traite de 310 échéant le 28 mai par une traite de 324. Le taux annuel de l escompte est de 10 %. Déterminer la date d échéance du nouvel effet. 71 Deux effets sont remplacés par le versement d un seul effet de valeur nominale 500. Effet 1 : 200 échéant dans 15 jours. Effet 2 : 300 échéant dans 90 jours. Le taux annuel de l escompte est de 12 %. Déterminer au bout de combien de jours il faudra effectuer ce versement unique. 72 Deux effets de valeurs nominales 400 et 600 payables respectivement le 12 février et le 15 mars sont remplacés le 1 er février par un effet unique payable le 31 mars. 1. Calculer la valeur nominale de l effet unique. Taux annuel d escompte : 9 % Calculer l échéance moyenne du groupe d effets. (Compter 28 jours pour le mois de février.) 73 Trois effets sont remplacés le 28 janvier par un effet unique le 18 avril. Effet 1 : valeur nominale 360 échéant le 2 février ; effet 2 : valeur nominale 315 échéant le 25 février ; effet 3 : valeur nominale 252 échéant le 13 mars. Le taux annuel de l escompte est de 10 %. 1. Déterminer le nombre de jours «à courir» jusqu à l échéance commune. 2. Calculer la valeur nominale de l effet unique. 3. Calculer l échéance moyenne des trois effets. (Compter 28 jours pour le mois de février.) 74 Pour l achat d un outillage de précision, un fournisseur propose à son client les deux conditions de règlement possibles suivantes : versement au comptant de ou paiement par une traite venant à échéance dans 6 mois. Calculer la valeur nominale de la traite pour que les deux modes de règlement soient équivalents le jour de l achat. (Taux annuel d escompte : 11 %.) 75 Pour l achat d un ordinateur d une valeur de 2 000, une grande surface offre la possibilité de règlement suivante : un acompte de 488 à la commande ; 10 mensualités de même valeur nominale au taux annuel de 12 %, échéant tous les mois, le premier versement étant effectué un mois après l achat. 1. Calculer la somme restant due après le versement de l acompte. 2. Montrer que déterminer le montant, en euros, d une mensualité revient à résoudre l équation suivante : 012x, 10x ( ) = où x est la valeur nominale d une mensualité. 3. Montrer que cette équation d inconnue x est équivalente à l équation 945x, = En déduire le montant, en euros, d une mensualité. 4. À l aide de la question précédente, déterminer la somme totale versée par le client et vérifier que le coût du crédit s élève à Pour l achat à crédit d une maquette d avion d une valeur de 450, le vendeur propose un versement immédiat de 30 % du prix et le solde en quatre versements égaux de 80,50 échelonnés de mois en mois, le premier un mois après l achat. Le taux annuel de l escompte étant de 10 %, montrer que le paiement à crédit est équivalent au paiement comptant.

11 77 Pour rembourser une dette de 335,20, un particulier verse une somme de 100 et rembourse le reste en trois traites mensuelles de valeurs égales, la première payable dans un mois. 1. Déterminer le montant de la dette payable par traite. 2. Déterminer la valeur nominale de chaque traite sachant que le taux annuel d escompte est de 12 % et que le paiement échelonné est équivalent au montant de la dette. 78 Pour l achat d un sac à dos d alpinisme d une valeur de 353,06, un client a le choix entre trois modes de paiement : versement de 353,06 au comptant avec une réduction de 2 % (arrondir à l euro le plus proche) ; versement de 173 au comptant et le reste trois mois plus tard par une traite de 192 ; versement de 100 au comptant et le reste en quatre traites mensuelles de 65, la première échéant dans un mois. Calculer la valeur actuelle de chaque mode de paiement le jour de l achat si le taux annuel de crédit est de 15 %. 79 Pour l achat d un appareil affiché 915, une personne a le choix entre deux modes de règlement : paiement comptant le jour de l achat avec une remise de 2 % ; paiement le jour de l achat de 233 et acceptation de quatre traites de même valeur nominale échelonnées de trois mois en trois mois, la première venant à échéance trois mois après l achat. Calculer la valeur nominale d une traite sachant que les deux modes de règlement sont équivalents le jour de l achat (taux annuel d escompte : 15 %). 80 Un commerçant effectue un achat dont le prix marqué est de Il a le choix entre deux modes de paiement. Premier mode de paiement : il paie comptant et bénéficie d une remise de 3 %. Second mode de paiement : il verse 20 % comptant et paie le solde en six mensualités égales, la première échéant un mois après l achat (taux annuel du crédit : 12 %). 1. Calculer le montant à régler pour le premier mode de paiement. 2. Pour le second mode de paiement, on considère que l ensemble des versements est équivalent au prix marqué. a) Calculer le montant du versement comptant et le montant du solde. b) Calculer le montant de chaque mensualité (arrondir à l euro). c) Calculer le coût total de l achat à crédit. d) Calculer le coût total du crédit. e) Calculer le coût total du crédit en pourcentage du prix marqué. 81 Un Américain achète en France une voiture familiale au prix de Le concessionnaire lui propose plusieurs possibilités de financement. 1. Première possibilité de financement : il paie comptant et bénéficie d une remise de 3 %. Calculer le montant payé pour la voiture. 2. Seconde possibilité de financement : il paie à crédit avec un versement correspondant à 30 % du prix total, puis trois traites mensuelles de même montant, la première traite échéant deux mois après l achat. Taux annuel de crédit : 9 %. a) Calculer le montant du versement comptant. b) Calculer le montant de chaque traite. c) Calculer le coût total de l achat à crédit. 3. Le client choisit le paiement comptant. Le jour de l achat, le cours du dollar est : 1 USD = 1, 02. Calculer le prix payé en dollars Dans sa boutique, Agathe a rempli un rayon d articles achetés net 18,50 pièce. Ses frais d achat s élèvent à 8 % du prix d achat net. Elle applique un taux de marque de 20 %. La TVA est au taux de 19,60 %. Calculer : a) le coût d achat d un article (arrondir à l euro le plus proche) ; b) le prix de vente hors taxe d un article ; c) le prix de vente taxe comprise d un article. 2. Agathe doit payer à son fournisseur. Elle paie 30 % de cette somme à l achat. Le solde est payé en trois versements égaux, échéant de mois en mois, le premier quatre mois après l achat. Le taux annuel de crédit est de 9 %. Calculer : a) la somme versée à l achat et le solde ; b) le coût total du crédit. 113

12 114 Document-annexe du problème 53 Remis à l escompte le... Valeur nominale (en ) Échéance Nombre de jours Total (escompte + commission d endos) :... Commissions soumises à TVA :... TVA : 19,60 % :... Total agio :... Net à porter au crédit :... Document-annexe du problème 65 y Agio (en ) 0 2 Escompte et commission d endos (en ) Commission fixe HT (en ) Nombre de jours x

Opérations financières à court terme

Opérations financières à court terme Opérations financières à court terme I Les intérêts simples : 1 - Définition de l intérêt : L intérêt est le revenu d une somme d argent prêtée ( ou placée ). Le montant de l intérêt est fonction du capital,

Plus en détail

Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences

Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2012-2013 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières L ESCOMPTE I - Les effets de commerces L escompte

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Durée 1 h 30 mn Problème n 1 L entreprise VAXERL est en relation avec deux partenaires financiers, la Société Générale de Banque (SGB) et le Crédit Marseillais (CM) Les conditions

Plus en détail

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE

CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE CH 18 LES EFFETS DE COMMERCE Référentiel La lettre de change : les mentions obligatoires, la circulation et le paiement, l acceptation, la domiciliation, l escompte Objectifs L élève devra être capable

Plus en détail

Opérations financières à intérêts simples

Opérations financières à intérêts simples 9 Opérations financières à intérêts simples cχ Activité 1 Placement à la banque Intérêts simples Baptiste a en sa possession 15 000. En prévision de l acquisition d une voiture, il place cette somme pendant

Plus en détail

E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires

E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires E X E R C I C E S P6C04 Les cre dits bancaires et non bancaires Au cours du trimestre écoulé, l entreprise Nathan a eu un découvert moyen de 12 000. * Les plus forts découverts mensuels ont été les suivants

Plus en détail

(D après sujet de BEP Bâtiment Secteur 2 Académie de Bordeaux Session 1999)

(D après sujet de BEP Bâtiment Secteur 2 Académie de Bordeaux Session 1999) EXERCICES SUR LA PROPORTIONNALITÉ Exercice 1 Compléter le tableau de proportionnalité. Exercice 2 160 42 70 (D après sujet de CAP Secteurs 1, 2, 3 et 5 Nouvelle Calédonie Session 2006) Lors du contrôle

Plus en détail

LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE

LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE LA CIRCULATION DES EFFETS DE COMMERCE : REMISE A L ENCAISSEMENT REMISE A L ESCOMPTE ENDOSSEMENT CAS DE LA REMISE A L ENCAISSEMENT 1 Envoi de la facture et de la lettre de change TIREUR TIRE 2 Retour de

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe.

La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. INRODUCION Activité (Activité de démarrage) La société «MEUBLENA» est spécialisée dans la fabrication et la vente de chaises de luxe. Cette entreprise artisanale est implantée depuis quelques années en

Plus en détail

L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd. Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA

L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd. Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA : Thème L escompte et la trésorerie de banque de dépôtsd Élaborée e par: RIM AYAYDA MARIEM EL BEZ AHLEM FESSATOUI AMEL BEN JEMAA 1 Problématique Quels sont les modes de fonctionement de l escompte et ses

Plus en détail

Cours de Mathématiques Financières 3è année

Cours de Mathématiques Financières 3è année Cours de Mathématiques Financières 3è année MATHEMATIQUES FINANCIERES PLAN DU COURS 1 ère PARTIE: Les intérêts simples Objectifs Section 1 : l intérêt simple 1- Définition 2- Application Section 2 : application

Plus en détail

Outils de la création d entreprise TD 1 & 2

Outils de la création d entreprise TD 1 & 2 Valeur acquise (puissance > 0) Une somme Une suite d annuités constantes Cn = C(1+i) n Fin période : Début période : Valeur actuelle Puissance < 0 ( ) C0 = C(1+i) -n Fin période : Début période : ) ( Emprunt

Plus en détail

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels)

P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) P6C01 Les flux de tre sorerie (rappels) I. Les différents modes de paiement Il existe plusieurs moyens de règlement dont le coût et le degré de sécurité diffèrent. A. Les moyens de règlement immédiat 1.

Plus en détail

Les formes de financement

Les formes de financement Les formes de financement Lorsque l on étudie le financement d une entreprise, on distingue : Les sources à court terme (moins d une année). Les sources à moyen terme (entre 2 et 5 ans). Les sources à

Plus en détail

Fonctions linéaires. $ Calculer son périmètre et son aire. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on?

Fonctions linéaires. $ Calculer son périmètre et son aire. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on? Fonctions linéaires Je double, moi non plus Le côté d un carré mesure cm. $ Calculer son périmètre et son aire. On double le côté du carré. $ Calculer le périmètre et l aire du nouveau carré. Que remarque-t-on?

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR

CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR J. 15 1105 CONCOURS EXTERNE DE CONTRÔLEUR DES FINANCES PUBLIQUES DE 2ÈME CLASSE AFFECTÉ AU TRAITEMENT DE L INFORMATION EN QUALITÉ DE PROGRAMMEUR ANNÉE 2015 ÉPREUVE ÉCRITE D ADMISSIBILITÉ N 3 Durée : 3

Plus en détail

Dans les calculs on utilise toujours un taux t décimal et non en pourcentage. Exemple: t = 8,5% doit s'écrire dans les calculs t = 8,5

Dans les calculs on utilise toujours un taux t décimal et non en pourcentage. Exemple: t = 8,5% doit s'écrire dans les calculs t = 8,5 3 intérêts Dans ce chapitre, vous allez étudier les méthodes utilisées pour calculer le montant des intérêts et la valeur acquise par un capital, dans le cas des intérêts simples ( durée de placement inférieure

Plus en détail

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k.

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k. Les pourcentages I Approche : Lors d une période de soldes, un commerçant a affiché, pour chaque article, le prix habituel et le montant de la réduction accordée : Chemise : Prix habituel : 15 Remise :

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006

DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 DOCUMENT D QUESTIONS SUR LA FISCALITÉ SCOLAIRE À LA SUITE DES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI SUR L INSTRUCTION PUBLIQUE EN 2006 AVRIL 2012 Les questions liées à l application de l étalement seront traitées

Plus en détail

EXAMEN : C.A.P. - B.E.P.

EXAMEN : C.A.P. - B.E.P. SESSION 1999 ACADEMIE DE ROUEN EXAMEN : C.A.P. - B.E.P. EPREUVE DE MATHEMATIQUES DUREE DE L'EPREUVE : 1 heure NOMBRE DE PAGES COMPOSANT LE SUJET : DE 1/5 à 5/5 B.E.P. & C.A.P. EXERCICE 1 : Un magasin a

Plus en détail

Les opérations d achat et de vente

Les opérations d achat et de vente Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar Les opérations d achat et de vente Généralement les opérations qui interviennent

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières 1 Licence 3 Gestion ESDHEM PARIS 2015 Sabrina CHIKH Déroulé 2 n 16H n 4 séances de 4 heures, 4 thèmes n Cours / applications n Evaluation : un contrôle continu à chaque séance

Plus en détail

II. Les délais de paiement

II. Les délais de paiement -17- II. Les délais de paiement 1/ La négociation des délais de paiement Une bonne maîtrise du délai client impose une bonne compréhension du délai réel de crédit qui est accordé au client. Une condition

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée

Taxe sur la valeur ajoutée Taxe sur la valeur ajoutée Nous savons calculer: - le montant d une T.V.A. - le prix de vente taxe comprise Dans cette leçon, nous nous intéresserons à la T.V.A.; et nous apprendrons à calculer le montant

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE

CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE CHAPITRE 2 : PREPARATION A L ANALYSE DE RENTABILITE La démarche pour une méthode d aide à la décision d investissement consiste dans un premier temps à élaborer un ensemble d hypothèses relatives aux caractéristiques

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23

Composants Amortissements Subvention p.18. Participation et le plan d épargne p.19. Composants Amortissements Subvention p.23 Cas N 1 Sujet : Pierre Fiduciaire 1 2 3 Composants Amortissements Subvention p.18 Acomptes sur dividendes p.19 Participation et le plan d épargne p.19 Corrigé 1 Composants Amortissements Subvention p.23

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

Série 2, 2014. Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Série 2, 2014. Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédures de qualification ECONOMIE Gestionnaire du commerce de détail CFC Série 2, 2014 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............ Durée de l'épreuve : Moyens auxiliaires autorisés :

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE L3 EG parcours Gestion TD de comptabilité financière COMPTABILITÉ FINANCIÈRE TD n 1 : constitution Cas n 1 : Madame MARTIAL a créé son entreprise individuelle en N-4. Son activité est la commercialisation

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Comptabilité et gestion des organisations

Brevet de technicien supérieur Comptabilité et gestion des organisations Comptabilité et gestion des organisations Lycée Cassini Exercice 1 11 points A. Étude d une fonction Soit f la fonction définie sur l intervalle [1 ; 14] par x+ 1 ln x f (x)=. x 1. a. Démontrer que. pour

Plus en détail

L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève

L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève L impôt sur le revenu Partie 2 : Pour les experts Activités pour l élève L impôt sur le revenu est un impôt direct mis en place en France en juillet 1914 pour moderniser le système fiscal de l État et

Plus en détail

GESTION DE SES AFFAIRES PERSONNELLES - EXERCICES. 1. Combien vaudra un placement de 500 $ à taux simple de 10 % après 3 ans?

GESTION DE SES AFFAIRES PERSONNELLES - EXERCICES. 1. Combien vaudra un placement de 500 $ à taux simple de 10 % après 3 ans? INTÉRÊTS SIMPLES 1. Combien vaudra un placement de 500 $ à taux simple de 10 % après 3 ans? (650 $) 2. Vous prêtez 5 000 $ à un taux d intérêt de 9 % par année, pour 5 ans. Déterminez le gain en intérêt

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE

LES EFFETS DE COMMERCE Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar LES EFFETS DE COMMERCE Les effets de commerce sont des titres négociables qui confèrent

Plus en détail

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES L ACQUISITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES IMMOBILISATIONS = biens acquis par l'entreprise et qu'elle utilise de façon durable (pour une durée supérieure à un exercice comptable). EXTRAIT

Plus en détail

Les savoir-faire : I. Taux d évolution : Rappels

Les savoir-faire : I. Taux d évolution : Rappels Les savoir-faire : Calculer une évolution exprimée en pourcentage. Exprimer en pourcentage une évolution. Connaissant deux taux d évolution successifs, déterminer le taux d évolution global. Connaissant

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats.

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats. EXERCICES SUR LES EMPRUNTS INDIVIS Exercice 1 Pour financer l extension de son magasin, un responsable a contracté un emprunt remboursable, intérêts compris, sur 10 ans par annuités constantes. Voici le

Plus en détail

Pourcentages et coefficients multiplicateurs

Pourcentages et coefficients multiplicateurs 3 Pourcentages et coefficients multiplicateurs Les ventes de portables d une agence sont de 220 unités en novembre. La vendeuse prévoit une augmentation de 35 % des ventes pour les fêtes de fin d année.

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale)

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) 1 Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) Faire le point sur l essentiel avant de commencer sa recherche STABILITE Etes-vous stable professionnellement et personnellement?

Plus en détail

Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA

Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA Section 1 : Les règles générales communes à toutes les entreprises I) Les déclarations Le type de déclaration à déposer, ainsi que la périodicité dépendent

Plus en détail

Agrégation interne de Sciences économiques et sociales - Session 2008 Épreuve de Mathématiques - sujet A

Agrégation interne de Sciences économiques et sociales - Session 2008 Épreuve de Mathématiques - sujet A Épreuve de Mathématiques - sujet A Exercice Une société de location de voitures possède trois agences, une à Rennes, une à Lyon, une à Marseille. Lorsqu un client loue une voiture, un jour donné, dans

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Pays Granvillais - Service des Marchés publics 197 Avenue des Vendéens BP 231 50402 Granville Cedex Tél: 02 33 91 38 60 FOURNITURE

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DIRECTION GENERALE UNITE RESSOURCES HUMAINES 253, avenue du Général Leclerc

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

Envoi de la lettre de change. Tiers bénéficiaire

Envoi de la lettre de change. Tiers bénéficiaire Chapitre 6. Les effets de commerce Les effets de commerce sont des titres constatant une créance assortie d'un délai de règlement (échéance). Les effets de commerce constituent ainsi des moyens de crédit.

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013

THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 NOM: THEORIE FINANCIERE (GEST-S301) EXAMEN - Formulaire A Janvier 2013 PRENOM: MATRICULE : 1. La durée de l examen est de 3 heures. 2. Répondez clairement aux questions dans les espaces prévus à cet effet.

Plus en détail

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+.

Pourcentages. Propriétés : a Augmenter une quantité de a % revient à multiplier sa valeur initiale par : 1+. Pourcentages A) Part pourcentage Soit E un ensemble à n éléments et A une partie de E ayant p éléments p Le pourcentage de A dans E est le nombre t tel que : t = n Exercice n 1 : Dans un lycée de 25 élèves,

Plus en détail

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6473 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 1 er août 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 1 er août

Plus en détail

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique.

Subvention publique à recevoir Produits découlant d une subvention publique Confirmation par l État d une subvention publique. 2824RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:14 PM Page 357 Chapitre : Les immobilisations corporelles : acquisition et aliénation 15. a) Une subvention publique afférente aux activités opérationnelles courantes

Plus en détail

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS)

DOSSIER 1 : GESTION DES OBLIGATIONS COMPTABLES (19 POINTS) Centre National de l'evaluation et des Examens Examen National du Brevet de Technicien Supérieur Session Mai 2014 1 Filière: Comptabilité et gestion Durée: 4 Heures Épreuve: ETUDE DE CAS N 1 PRODUCTION

Plus en détail

MATHÉMATIQUES (1 heure)

MATHÉMATIQUES (1 heure) Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : n du candidat

Plus en détail

Calcul de la TVA exigible dans le BTP

Calcul de la TVA exigible dans le BTP Calcul de la TVA exigible dans le BTP Livre blanc Décembre 2012 Éditions Tissot Décembre 2012 Page 1 sur 7 Introduction Quelles sont les bases du calcul de la TVA? TVA collectée, TVA déductible et TVA

Plus en détail

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses SécurOption MD Revenu de retraite pour la vie Questions et réponses Table des matières Admissibilité...3 Cotisations...4 Choisir SécurOption...4 Projection revenu de rentes...5 Rachat possible de la rente

Plus en détail

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000)

(D après sujet de CAP secteur 7 groupement académique Sud Session 2000) EXERCICES SUR L INTÉRÊT SIMPLE Exercice 1 On place 150 à un taux annuel de 3,6 % pendant 7 mois. 1) Calculer l intérêt produit à la fin des 7 mois. 2) Calculer la somme obtenue à la fin du placement. Exercice

Plus en détail

I. Marge et taux de marge

I. Marge et taux de marge I. Marge et taux de e A. Définition 1. Le coût : Le coût d un produit est déterminé par l ensemble des charges rapporté par l entreprise en raison de l exploitation d un bien (ou d une prestation) Ex le

Plus en détail

CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES

CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES CHAPITRE 3 LES FOURNISSEURS D IMMOBILIATIONS (PARTIE 1) L ACQUISITION D IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES I. DEFINITION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET INCORPORELLES A. Préalable : définition

Plus en détail

8 Le passif à court terme

8 Le passif à court terme 8 Le passif à court terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments composant 1 le passif à court terme Les dettes dont le montant

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Moyens de financements. Laurent Dorey

Moyens de financements. Laurent Dorey Moyens de financements Laurent Dorey Mardi 27 Janvier 2015 Moyens de financements Programme : Le crédit de caisse Le crédit d escompte L escompte «fournisseur» Le crédit d acceptation Le crédit documentaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement

Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement 1 / 10 Processus 6 : Gestion de la trésorerie et du financement Le P6 regroupe 3 parties : - Le suivi et l optimisation de la trésorerie à court terme (au jour le jour) ; - La détermination des besoins

Plus en détail

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI UNIVERSITÉ IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES - AGADIR ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI Filière Module Elément du module : : : Économie et gestion

Plus en détail

LE FINANCEMENT PAR EMPRUNT. Il est essentiellement constitué des emprunts indivis et des emprunts obligataires :

LE FINANCEMENT PAR EMPRUNT. Il est essentiellement constitué des emprunts indivis et des emprunts obligataires : Une firme pour financer ces investissements, à le choix entre 2 options ; soit le financement par fonds propre ; soit le financement par l endettement. Dans cette fiche, nous allons définir et décrire

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTES Le site est la propriété de la société la SARL Distrimat BTP en sa totalité, ainsi que l'ensemble des droits y afférents. Toute reproduction, intégrale ou partielle, est

Plus en détail

COURS 470 Série 15. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 15. Comptabilité Générale COURS 470 Série 15 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Cours Comptabilité Générale 2e année

Cours Comptabilité Générale 2e année CHAPITRE II : ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE RAPPELS a ) Le compte 521 Banque tenu par l Entreprise est débité lorsqu il augmente : - par les versements d espèces - des remises de chèques à l encaissement

Plus en détail

Séminaire de la Commande Publique. 22 août 2015. Thématique 3 : L exécution financière des marchés

Séminaire de la Commande Publique. 22 août 2015. Thématique 3 : L exécution financière des marchés Séminaire de la Commande Publique 22 août 2015 Thématique 3 : L exécution financière des marchés I/ LES PRINCIPES DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE La comptabilité publique admet un principe fondamental : la

Plus en détail

Conditions générales de vente auprès des particuliers de vente et d utilisation du bon cadeau de vente des ateliers sur mesure

Conditions générales de vente auprès des particuliers de vente et d utilisation du bon cadeau de vente des ateliers sur mesure Conditions générales de vente auprès des particuliers de vente et d utilisation du bon cadeau de vente des ateliers sur mesure Conditions Générales de Vente auprès des particuliers Article 1- Objet : Balade

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Votre entreprise BON DE COMMANDE Abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Nom Raison sociale : Nom commercial : (Si différent) Adresse complète : Téléphone : Fax :

Plus en détail

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3

Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3 Propositions du RCLALQ Modifications des certaines dispositions du règlement 634 Thème 3 Régie de l énergie R-3439-2000 17 avril 2001 La demande d abonnement Proposition 1 : Les renseignements personnels

Plus en détail

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S.

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. CGV Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. 1 Domaine d application et objet 2 Parties contractantes 3 Conclusion du Contrat 4 Informations relatives aux produits, prix, disponibilité

Plus en détail

Introduction à Excel

Introduction à Excel Introduction à Excel Commentaires : Cet exercice a pour but de vous apprendre les fonctions rudimentaires du logiciel excel. C est seulement par la pratique que vous connaîtrez parfaitement le logiciel.

Plus en détail

Annales de baccalauréat STG - Statistiques

Annales de baccalauréat STG - Statistiques Annales de baccalauréat STG - Statistiques Exercice 1 Pondichery - 2011 Voici la cote ARGUS d une voiture d occasion : Année de mise en circulation 2009 2008 2007 2006 2005 2004 Âge de la voiture en année

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes «Entre Bois et Marais» Place Paul Quellec 14670 TROARN Tél: 02 31 23 31 38 SIGNALISATION VERTICALE PROGRAMME 2012-2015 Cahier

Plus en détail

CH VII Les intérêts simples

CH VII Les intérêts simples CH VII Les intérêts simples I) Capital, intérêts, valeur acquise : Un capital est une somme d argent qui rapporte un loyer que l on appelle intérêts. Un capital peut être placé ou emprunté. L intérêt est

Plus en détail

Chapitre 1 : Les opérations de règlement

Chapitre 1 : Les opérations de règlement Chapitre 1 : Les opérations de règlement Plan Section 1 : Lire une facture et ses composantes Section 2 : Majoration réduction avance et acomptes Section 3 : Etablir une facture de «Doit» et «d Avoir»

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :15 MATHEMATIQUES FINANCIERES SECTEUR : TERTIAIRE SPECIALITE : TSGE

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :15 MATHEMATIQUES FINANCIERES SECTEUR : TERTIAIRE SPECIALITE : TSGE OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N :15 MATHEMATIQUES

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels Le 24 janvier 2014 TITRES D EMPRUNT LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée de trois ans de capital semestriels Rendement

Plus en détail

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Programme À vos Rénos 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Pour bénéficier des avantages du programme À vos Rénos, ci-après nommé «le programme», vous devez être

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change

LES EFFETS DE COMMERCE. Définition. Le chèque. Le warrant. La lettre de change LES EFFETS DE COMMERCE Définition L effet de commerce est un titre négociable qui constate l existence d une créance au profit du propriétaire (le porteur). Le chèque, le billet à ordre, le warrant et

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97 Calculs commerciaux Objectifs : - savoir comment sont formés les prix - connaître certains termes utilisés 1 : Prix d achat net hors taxe 1.1 : Activité Monsieur Jean vend des téléphones portables. Chez

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés

États financiers consolidés intermédiaires résumés États financiers consolidés intermédiaires résumés Pour les périodes de 13 semaines closes le et le 5 mai 2013 (non audité, en milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire) État consolidé intermédiaire

Plus en détail

Chapitre 11 : Démarrer son activité

Chapitre 11 : Démarrer son activité Chapitre 11 : Démarrer son activité Lorsque l on démarre une entreprise, les premiers mois sont très chargés : il faut lancer son activité, attaquer la partie commerciale (lorsqu elle n a pas débuté en

Plus en détail

Rivoli Avenir Patrimoine

Rivoli Avenir Patrimoine Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine 34/36 rue du Louvre - Paris (75) Durée d investissement

Plus en détail