REPERTOIRE NUMERIQUE DES ARCHIVES ANCIENNES ET MODERNES ***********************

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPERTOIRE NUMERIQUE DES ARCHIVES ANCIENNES ET MODERNES ***********************"

Transcription

1 ARCHIVES MUNICIPALES MAISONS-ALFORT REPERTOIRE NUMERIQUE DES ARCHIVES ANCIENNES ET MODERNES *********************** MAISONS-ALFORT 2001

2 ARCHIVES MUNICIPALES MAISONS-ALFORT REPERTOIRE NUMERIQUE DES ARCHIVES ANCIENNES ET MODERNES *********************** Répertoire numérique du fonds déposé aux Archives départementales du Val-de-Marne par M.J. Loubrieu-Roullier conservateur du patrimoine Classement : M. Lavie, E. O connor, M.J. Loubrieu-Roullier Traitement bureautique : M. Mennequin MAISONS-ALFORT

3 E DEPOT MAISONS-ALFORT - : - Date d entrée aux Archives départementales : 1997 Origine du versement : dépôt révocable du 18 novembre 1997 de la ville de Maisons-Alfort (service Archives) Analyse du fonds : Archives communales. Archives anciennes antérieures à Archives modernes : Dates extrêmes : Communicabilité : Loi n sur les archives du 3 janvier 1979 Nombre d articles : 1219 Métrage linéaire : 22,03 ml Instrument de recherche : répertoire numérique établi par Marie-José LOUBRIEU 1 Afin de préserver l intégrité de certains dossiers, la coupure chronologique du cadre de classement n a pas été respectée (ex : 1 R 18* Registre de déclarations d ouverture des établissements scolaires libres ) 3

4 INTRODUCTION -=-=-=- Les premiers témoignages d une présence humaine sur le territoire de Maisons-Alfort s établissent entre 1000 et 500 avant J.C. Sur une plaine constituée de marais, de prairies et de carrières et limitée par la Seine et la Marne, en aval du Pont de Charenton, les maisons (en latin mansiones) construites par les cultivateurs au Moyen-Age, formèrent un village qui prit le nom de «MAISONS». La dénomination d «ALFORT», hameau de la commune jusqu à la fin du XIXe siècle, provenant du nom d un domaine ayant appartenu au seigneur d Herefort, fut ajoutée à la Révolution, en La terre de MAISONS fut donnée en 988 par Hugues Capet, roi de France, à l abbaye bénédictine de St Maur qui affranchit de toutes servitudes ses habitants, en En 1358, les Anglais prirent le pont de Charenton, point stratégique vers Paris et l Est, maintes fois détruit et reconstruit, dont la proximité amena beaucoup de dommages aux Maisonnais. Tout au long du XVe, Maisons subit également l occupation anglaise. Au XVIe siècle, le village comptait six fiefs : le fief de l Archevêché, le fief de l Image, le fief de St Pierre, le fief de Charentonneau, le fief de Château Gaillard et le fief de Maisonville. En 1765, le Baron de Bormes vendit au Roi Louis XV le château d Alfort, sur le fief de Maisonville, pour y établir l Ecole Vétérinaire, devenue un prestigieux établissement. Sous la Révolution, calme à Maisons, la municipalité rédigea le cahier de doléances dans lequel elle revendiquait surtout l égalité devant l impôt, la simplification des impôts et droits divers et la suppression des chasses royales et des octrois. On y apprend le dur labeur des cultivateurs d un sol sablonneux et peu fertile, sujet aux inondations. Peu d évènements marquants se produisirent à la fin du XVIIIe siècle. En 1827 fut construit le pont d Ivry sur la Seine, au lieu-dit «La Bosse de Marne», pour relier Alfort à Ivry-sur-Seine, évitant ainsi la traversée du pont de Charenton. En 1841 fut édifié le Fort de Charenton qui abrita la Garde républicaine et, de nos jours, l école de gendarmerie. En 1849 fut ouverte la ligne de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille, bouleversant la vie rurale du village et coupant le territoire en deux. «ALFORTVILLE», quartier ouest enclavé entre le chemin de fer et la Seine, plutôt industriel et ouvrier, devint donc une commune distincte, le 1 er avril C est à cette époque que démarra l essor démographique, les travailleurs parisiens venant s installer à la campagne, et que s installa l industrialisation. La commune créa l octroi et commença à engager des travaux de viabilité, d'éclairage et d'adduction d'eau. Après la guerre de 1870, l occupation étrangère n épargna pas la commune. Puis s ensuivirent les inondations de 1876, 1882 et 1910 qui provoquèrent de gros dégâts. L urbanisation commencée au milieu du XIXe siècle se poursuivit en 1877 avec les premiers lotissements dans le quartier de Charentonneau, sur le domaine de l ancien château. 4

5 La première moitié du XXe siècle, sous le mandat de Léon CHAMPION, vit la modernisation de la ville : développement de l assainissement et de la voirie, distribution d eau, de gaz et d électricité, amélioration des transports en commun, construction de ponts et passerelles et d équipements publics, aménagement de la plage municipale, doublement de la traversée de la ville. Les lotissements se développèrent et des édifices de style 1930 marquèrent l architecture maisonnaise tels que les écoles Jules Ferry et Condorcet et les HBM du square Dufourmantelle dans le quartier Vert-de- Maisons. La guerre interrompit ce programme. Une délégation spéciale fut mise en place, en octobre L occupation allemande commença, notamment au Fort de Charenton devenu dépôt de munitions et évacué à la Libération, le 25 août Les efforts de la municipalité d après-guerre portèrent ensuite sur la «reconstruction». Conservées depuis 1896 dans les greniers de la mairie, les archives communales de Maisons-Alfort furent transférées au service Archives et Documentation, lors de sa création en Face au volume de documents à trier, l archiviste confia, en 1984, une partie des archives anciennes et modernes aux Archives départementales du Val-de-Marne pour lui apporter une aide temporaire dans le classement et la conservation. Suite à d autres dépôts provisoires à Créteil, suivis de rétrocessions partielles en 1986 et 1988, pour les besoins des services administratifs de la mairie, le fonds d origine se retrouva ainsi fragmenté. Afin de rendre son intégrité à ce fonds parcellé et mal utilisé, il s avéra nécessaire de chercher une solution. Sur proposition de Madame BOSMAN, archiviste départementale, la ville de Maisons- Alfort décida de réunir l ensemble du fonds à Créteil pour mieux se consacrer aux volume de plus en plus important pris par les archives contemporaines et faire bénéficier les documents les plus anciens de conditions optimales de place et de conservation. Une partie des documents restitués autrefois à Maisons-Alfort était soit classée en série W noyée dans la masse des archives contemporaines, soit non cotée. Après leur identification lors d un récolement et leur séparation matérielle du reste du fonds, un premier classement provisoire a été fait en Puis un dépôt révocable établi par convention entre la commune et le département fut réalisé le 18 novembre 1997 aux Archives départementales qui en assurent dès lors la conservation et la gestion. Le classement définitif des archives ainsi réunies, réalisé par l archiviste communale, avec refonte des dossiers, reprise de la cotation et édition d un nouvel inventaire, a permis la mise en valeur de la richesse historique et administrative de ce fonds. Au fil du temps, celui-ci n avait pas fait l objet de destruction particulière, beaucoup de pièces d intérêt mineur ayant même subsistées. Toutes les séries du cadre de classement étaient bien représentées. Malgré l origine rurale de la commune, nous disposons de nombreux documents antérieurs à la Révolution. En effet, l histoire officielle de Maisons-Alfort commence au Xe siècle quand la seigneurie d un village appelé «Mansiones» avec terres, moulins, pacages, eaux, serfs et deux 5

6 églises est accordée à une communauté religieuse de l abbaye de St Maur-des-Fossés par une charte d Hugues Capet, en 988, puis étendue en 993. L abbé de St Maur, seigneur à Maisons, créa plusieurs fiefs comprenant châteaux, fermes et terres, cités notamment dans la série S qui permet de retracer une partie de leur historique de 1641 à Un de ces domaines fut érigé fief de Maisonville en faveur du sieur Falcony qui céda plus tard des terres à l archevêché de Paris (voir la série GG très riche), devenu ainsi gros propriétaire à Maisons. Les premiers documents évoquant l histoire de Maisons-Alfort conservés dans le fonds communal où il est fait mention d échange d arpents de terres à Charentonnel (série S) datent de 1285 suivis par ailleurs des privilèges des habitants (série AA) de la fin du XIVe siècle au milieu du XVIIIe qui jouissaient librement de pacages communs à Créteil et Maisons devenus peu à peu biens communaux, des droits d usage et des baux des terres communales (série DD) et des terres appartenant à la cure fondée en 992 (série GG). En ce qui concerne la fabrique (série GG), nous trouvons une longue énumération de titres sur des terres et des vignes constitués par des petits propriétaires et établissant des rentes à son profit. Sa comptabilité de 1582 à 1736 est très complète (GG ). Avant la fin du XVe siècle, l état civil n était pas tenu régulièrement. Les premiers registres furent rédigés par les curés des paroisses. Ainsi à Maisons-Alfort, la collection communale d'un intérêt précieux (Série GG et E), très bien conservée et intégralement microfilmée par les Archives départementales, commence en 1599 avec les actes de baptêmes tenant lieu en même temps d actes de naissance, et en 1622 pour les actes de mariage et les sépultures. Elle se poursuit sans lacunes après 1792 avec la série E. Celle-ci nous renseigne également à partir de 1872 sur les naturalisations et les mariages d étrangers faisant l objet de déclarations grâce aux registres. La série BB relative à l administration communale, hormis quelques actes d assemblée concernant des affaires courantes, nous informe peu sur l organisation de l époque. Pour avoir un aperçu très complet de la vie municipale et locale de la période prérévolutionnaire à l' époque contemporaine il faut surtout se reporter à la série D Administration générale de la commune et plus particulièrement à la collection : - des registres de délibérations (également microfilmés) couvrant avec la mise en place des municipalités les années 1787 à 1945 (lacune importante de 1814 à 1831) - des commissions du conseil - des arrêtés du maire de 1878 à 1944 Dans la série F, les registres de recensement de la population fort utiles aux généalogistes ne commencent qu en Pour les périodes antérieures de 1891 à 1926, il faut consulter aux Archives départementales les microfilms des recensements des Archives de Paris. Sont présentées par ailleurs des pièces courantes concernant le commerce, la statistique agricole (documents très intéressants sur la nature des terres en 3 F 4 et l'élevage en 3 F 8), les marchés aux comestibles, et le travail. 6

7 La série G (Contributions Administrations financières) rassemble les matrices des propriétés bâties et non bâties depuis 1902 ainsi que les contributions directes et foncières depuis 1819, impôts ayant remplacé ceux de l Ancien Régime. La taxe sur les chiens instaurée par la loi de 1855 n apparaît qu en Nous trouvons des renseignements sur les débuts d exploitation des Postes et Télégraphes en 1883 et l installation du premier bureau de poste à Alfort en 1894 (sous série 3 G). La série H (Affaires militaires) très complète débute en 1801 peu après l'instauration de la conscription en 1798 par la Loi Jourdan. Nous y trouvons : - de 1801 à 1945 avec une interruption de 1815 à 1822 (abolition de la conscription en 1814 et rétablissement par la loi Gouvion St Cyr en 1818) et une lacune de 1826 à 1849 les tableaux de recensement - et de 1915 à 1945 les fiches individuelles de la conscription (1H) alimentée notamment avec les élèves de l école vétérinaire qui participèrent très souvent aux évènements militaires. Nous disposons d'une liste des mobilisés de la guerre de (1 H 51-52). La sous-série 2H nous donne peu d informations sur la présence du Fort de Charenton, zone militaire importante depuis 1841 et témoin de différents conflits, en présentant seulement les servitudes et les frais de casernement. Il est fait allusion aux dégâts que la commune connut en 1850 quand la plaine de Maisons et les glacis du Fort furent transformés en camp de cavalerie par les troupes de l armée d Italie (2 H 7). 12. Un dossier intéressant sur les pigeons voyageurs de 1942 à 1944 est consultable en 2 H Il est question de la Garde nationale à partir de 1808 avec les dépenses communales et le recensement des jeunes gens de 1864 à Il existe peu de documents sur les conflits de 1870 et 1914, évoquant surtout les problèmes d organisation matérielle posés notamment pendant le premier. En effet, la guerre de 1870 causa des dégâts, les troupes ayant occupé les maisons et brûlé menuiseries, meubles et arbres (3 H 1-4). La sous-série 4H sur la guerre renseigne bien sur les réquisitions de main d œuvre et de matériel, les prisonniers de guerre et les disparus civils et militaires. Dans la série I (Police, hygiène publique), la sous-série Cérémonies et Fêtes reste relativement lacunaire sur les fêtes communales (voir par exemple le dossier d organisation du centenaire de la défense du Pont de Charenton en 1 I 10). A noter, dans la police des métiers ambulants un dossier de contraventions à des particuliers exerçant des métiers disparus (1 I 15). Les carriers en effet creusaient parfois en cavage sous le chemin de l Echat alors que l exploitation se faisait sur les côtés (voir 2 O 12 l état des carrières de Maisons-Alfort en 1857). 7

8 Dans la sous-série relative au cimetière, sont classés les registres de déclarations de décès et les inhumations des militaires (1 I 20*-36), complétant la série E. Le dossier des inondations nous révèle qu en subissant régulièrement l invasion des eaux, la commune était obligée d entreprendre d incessants travaux. En matière de police générale, il n existe pas de documents particuliers en dehors du fichier des passeports nécessaires pour la circulation à l intérieur du pays couvrant une large période, et du dossier des troubles de 1790 lors des élections à la Constituante. Dans la sous-série Justice, nous trouvons de nombreux actes notariés de la commune sur une longue période ( ). La Série K (Elections et Personnel) est très riche. Dans la sous-série Elections, nous disposons d une collection de listes électorales commençant en 1890 et de toutes les opérations électorales notamment les élections municipales depuis 1831 (lacune entre 1846 et 1870). La sous-série 2K Personnel municipal se révèle très intéressante. Suite à l émergence d une nouvelle administration dans les années 1850, nous retrouvons en effet en dehors des dossiers types de traitements un état du personnel communal de la mairie et des services extérieurs avec création de nouveaux emplois (le médecin d état civil par exemple en 1860). La série L (Finances de la commune) permet grâce aux budgets et comptes d avoir une vision très exhaustive de l économie communale depuis 1791 avec très peu de lacunes (contrairement à la série CC où il est surtout question de doléances contre les impôts en 1638). A souligner le dossier 1 L 102 concernant le projet de compte de liquidation en 1896 entre Maisons-Alfort et Alfortville faisant suite à la séparation des deux communes en Dans la sous-série 2 L Revenus et Charges, figure l impressionnante liste des dons et legs faits à la commune depuis Les documents sur l octroi apparaissent depuis ses débuts en Le règlement de 1908 présente la liste des différents bureaux de la commune. C est à cette époque que s organise également le service du gaz (2 L 41 42). La série M (Edifices communaux) détaille tous les principaux bâtiments et nombreux équipements collectifs (bains douches, stade dans les années 20) de la commune à différentes époques et leur évolution. Ainsi la mairie (l M 1 6) changea plusieurs fois de lieu et subit diverses transformations. Deux dossiers seulement concernent le Fort de Charenton peu représenté dans les archives communales : l installation des casernes de la Garde républicaine (1 M 13 14). Dans les sous séries 2 M et 3 M, se trouvent les dossiers de construction et d'agrandissement du nouveau cimetière et du dispensaire (1922) toujours en fonction aujourd'hui à la même adresse. 8

9 Les documents relatifs aux édifices du culte présentent seulement l église St Rémi, le plus vieux bâtiment du culte sur la commune (sous série 2 M). La sous-série 4 M énumère de façon détaillée les dossiers de construction, de transformation ou d entretien des écoles de chaque quartier. La série N (Biens communaux Terres Bois Eaux) concerne une grande partie des biens communaux de différents lieux-dits qui furent vendus à partir de la Révolution (sous-série 1 N). La sous-série 5 N nous fait connaître précisément les biens nationaux inventoriés et mis en vente. La très riche Série O nous permet de voir l évolution de la voirie communale à partir de 1830 jusqu au milieu du XXe siècle avec les travaux de viabilité et de voirie, d aménagement urbain, la mise en place d'un plan d assainissement avec ses constructions d'égouts, l'adduction d eau et l éclairage (sous-série 1 O). En effet, dans les années 1860, après les ventes, acquisitions de terrains, expropriations et morcellements de biens, et ventes par lots, le réseau de rues se développe. Avec le développement démographique, de nouveaux lotissements se créent au début du XXe siècle (1 O 80 92) gérés par diverses associations syndicales. Les moyens de transport, dont la sous-série 2 O donne un aperçu, évoluent. La construction du chemin de fer Paris-Lyon en 1845 en coupant le territoire en deux (cause initiale de la séparation avec le quartier d Alfortville) va modifier la topographie de la commune et la vie des Maisonnais. Tramways et bus remplacent diligences et chevaux. La sous-série 3 O (Navigation et régime des eaux) mentionne la construction du Pont de la Bosse de Marne en 1828 et les aménagements relatifs à la plage municipale et l école de natation qui connurent un grand succès dans les années 1930 sur les bords de Marne. Les dossiers 3 O 10 à 12 concernent toutes les étapes de la construction (voir aussi pour l anecdote 3 O 11 lettre du maire en 1926 au préfet de la Seine lui rappelant les problèmes liés à l époque aux commodités pour ménager la pudeur des baigneurs et des spectateurs) La série P (Cultes) complète surtout le fonds ancien (série GG Comptes de la fabrique de 1582 à 1736) avec les budgets de la fabrique de 1854 à 1878 (série incomplète). Ses biens furent attribués au bureau de bienfaisance à partir de 1911 (1 Q 26). Dans la série Q (Assistance et Prévoyance), les archives du bureau de bienfaisance se révèlent très riches des délibérations à la comptabilité en passant par les nombreux dons, legs et secours. La sous-série IV Institutions diverses présente les plans des H.B.M. habitations à bon marché, premiers logements sociaux innovants maisonnais qui à partir des années 1925 se développent dans plusieurs quartiers de Maisons-Alfort, notamment à Vert-de-Maisons (groupe du square Dufourmantelle route de Créteil à l architecture de brique typique des années 30). 9

10 La sous-série V «Application des lois d assistance et de prévoyance» contient les documents relevant des pensions civiles et militaires, des caisses de retraite diverses. La partie consacrée aux allocations militaires et soins médicaux aux victimes de guerre (5 Q 13 39) permet de connaître la liste des bénéficiaires recensés de 1934 à 1958 par l intermédiaire de fiches individuelles ou de listes. Nombreuses furent à Maisons-Alfort les sociétés de secours mutuels énumérées de 5 Q 45 à 53, touchant différents secteurs d activité, témoignant de leur intense activité par les registres des procès-verbaux. Dans la série R (Instruction publique Sciences Lettres Arts), les premiers documents relatifs à l organisation de l instruction datent de 1881 avec les archives de la Caisse des écoles (1 R1) balayant une très longue période de sa création en 1881 à Avant cette date, il faut se reporter aux délibérations et arrêtés municipaux pour en retracer l historique. Parmi les documents à signaler, il y a les frais d inauguration en 1888 (1 R 4) du deuxième groupe scolaire de Maisons-Alfort, l école du quartier d Alfort, ainsi que les créations de classes de plein air dans les années 1930 pour les enfants déficients (1 R 6). Pour la période , le registre de délibérations de la délégation cantonale de Charenton (1 R 9) est intéressant à consulter. R 12). Les années 30 voient également le développement à Maisons-Alfort de cours spéciaux (1 En ce qui concerne le patronage laïque (1 R 16 17) chargé d organiser les loisirs des écoliers, malgré son établissement en 1914, les archives ne commencent qu'en 1932 avec le registre des procès-verbaux se poursuivant jusqu en Les archives des colonies de vacances sont très peu fournies avec quelques correspondances et dossiers de fonctionnement en 1939 (1 R 15). En matière d établissements scolaires libres, on ne trouve qu un registre et un dossier de déclaration d ouverture (1 R 18*-19). Dans la sous-série 2 R Sciences Lettres et Arts, il est juste fait mention de la fanfare municipale en 1911 et de l installation de la bibliothèque en Hormis le beau programme d inauguration du stade de la Suze en 1935 (3 R 1), il n existe pas d autres documents sur les sociétés sportives. 10

11 BIBLIOGRAPHIE - : - OUVRAGES GENERAUX AMAH, Maisons-Alfort : mille ans d histoire I. Des origines au XIXe siècle, Millau, Imprimerie Maury, 1984, 317 p. AMAH, Maisons-Alfort : mille ans d histoire II. Le XXe siècle, Millau, Imprimerie Maury, 1986, 507 p. ARTISTIC EDITIONS, L inondation de Paris et de ses environs, Paris, Artistic éditions, 1910, 62 p. BALARD (Michel) et CROIX (Alain), La Révolution française dans le Val-de-Marne, Millau, Imprimerie Maury, 1989, 287 p. BOUYER (Christian) et PONTHUS (René), L actuel Val-de-Marne pendant l entre-deux-guerres, Créteil, Archives départementales du Val-de-Marne, 1994, 53 p. DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DU VAL-DE-MARNE, Trois siècles du Val-de-Marne, cartes et plans d urbanisme, Imprimerie D le, 1979, 47 p. GILLE (Geneviève), WEILL (Georges), Les Archives de l Ile-de-France. Guide des recherches, Paris, Imprimerie F. Paillard, 1989, 382 p. Histoire du Val-de-Marne, sous la direction d Alain Croix, Editions Messidor, 1987, 412 p. LEBOEUF (Abbé), Histoire de la ville et du diocèse de Paris, Paris, Librairie de Féchoz, MOLLAT (Michel), Histoire de l Ile-de-France et de Paris, Toulouse, Editions Privat, 1971, 599 p. OUDIETTE (Charles), Dictionnaire topographique des environs de Paris, 1817, Les Editions du Bastion, 2000, 698 p. Le patrimoine des communes du Val-de-Marne, Charenton-le-Pont, Flohic Editions, 1993, 445 p., (Collection Le patrimoine des communes de France). POISSON (Georges), Le Val-de-Marne : art et histoire, Paris, Editions de Minuit, 1968, 565 p. RIOUSSET (Michel), Les bords de Marne du second empire à nos jours, Dammarie-les-Lys, Editions Amatteis, 1994, 285 p. TOUZERY (Mireille), Dictionnaire des paroisses fiscales de la généralité de Paris d après le cadastre de Bertier de Sauvigny , Caen, Editions du Lys, 1995, 627 p. 11

12 MONOGRAPHIES, ETUDES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE, Le cadastre réunifié du Val-de-Marne , Créteil, Conseil général, 2000, 147 p. ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE, Cartes et plans de Maisons-Alfort, Créteil, 1985, 12 p. ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE, Microformes concernant la commune de Maisons-Alfort, Créteil, Archives départementales, 1991, 15 p. ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE, Répertoire numérique de la sous-série 1 J (documents isolés et petits fonds entrés par voie extraordinaire), Créteil, Archives départementales, 1990, 403 p. ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE, Répertoire provisoire des archives de l école nationale vétérinaire d Alfort, Créteil, Archives départementales, 1992, 413 p. ASSOCIATION DEPARTEMENTALE POUR LE BICENTENAIRE DE LA REVOLUTION FRANCAISE, Cahiers de doléances de Maisons-Alfort 1789, Créteil, Conseil général, 1989, 19 p. Association «Mieux connaître», Maisons-Alfort en cartes postales anciennes, Zaltbommel, Bibliothèque européenne, 1974, 116 p. AMAH, Autour des lieux-dits de Maisons-Alfort, n 1, Maisons-Alfort, AMAH, 1991, 8 p. AUBERT (Marcelle) et LAMBERT (Gysèle), Maisons-Alfort : qui sommes-nous? D où venons-nous? n 2, Maisons-Alfort, AMAH, 18 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : des fiefs aux lotissements, n 3, Maisons-Alfort, AMAH, 1993, 31 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : les transports en commun par terre, rail et eau, n 4, Maisons- Alfort, AMAH, 1994, 76 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : l école et l enseignement XVIIe-XXe siècle, n 6, Maisons- Alfort, AMAH, 1995, 181 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : le commerce et l industrie, n 7, Maisons-Alfort, AMAH, 1996, 166 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : Fêtes et loisirs jusque dans les années 1930, n 8, Maisons- Alfort, AMAH, 1997, 93 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : deux siècles d histoire communale. Gros plan sur le marquis Dodun de Kéroman, maire de 1813 à 1855 et Léon Champion, maire de 1901 à 1935, n 10, Maisons- Alfort, AMAH, 1999, 196 p. AUBERT (Marcelle), Maisons-Alfort : à la rencontre de quelques femmes, n 12, Maisons-Alfort, AMAH, 2000, 88 p. BELLE (Véronique) et DECAMPS (Christian), D ombre, de bronze et de marbre, sculptures en Val-de- Marne , V. Stanne, 1999, 120 p., (Collection Images du patrimoine). 12

13 BESSON (Jean), «L emploi communal : l exemple de Maisons-Alfort de 1850 à nos jours», Paris et Ile-de-France mémoires, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France, 1987, tome 38, p BESSON (Jean), «Maisons-Alfort : une commune sans vignerons près de Paris», Paris et Ile-de- France mémoires, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et Ile-de-France, 1990, tome 41, p BLIN, L école d Alfort à l âge de la carte postale, Paris, Imprimerie Presses du Louvre, 1988 BOUYER (Christian) et PONTHUS (René), Les cahiers de doléances des paroisses de l actuel Val-de- Marne, Créteil, Archives départementales, 1989, 19 p. BOUYER (Christian) et PONTHUS (René), villageois à la fin de l ancien régime, Créteil, Archives départementales, 1981, 20 p. BRUGNOT (Martine), L administration temporelle d une paroisse et ses problèmes : la fabrique de Maisons-Alfort au XIXe siècle , Mémoire de maîtrise, Université Paris XII, 1974, 153 p. CAUE 94, Les années 30 à Maisons-Alfort «Maisons-Alfort, années 30 et modernité», Choisy-le-Roi, CAUE, 1991, 24 p. CHENAL (Amédée), Histoire de Maisons-Alfort et d Alfortville, Paris, Editions Asselin et Houzeau, 1898, 149 p. CGMA, Les inscriptions sur les pierres à Maisons-Alfort, Ce jourd hui, Bulletin du Cercle généalogique de Maisons-Alfort, 1999, 32 p. CGMA, Maisons-Alfort Dodun de Kéroman, Maisons-Alfort, Cercle généalogique de Maisons-Alfort, 1999, 58 p. CGMA, Le monde retrouvé de nos ancêtres, Ce jourd hui, Bulletin du Cercle généalogique de Maisons- Alfort, avril 1999, n 2, 53 p. CLIO 94, «Artisanat et industries dans le sud-est parisien XVIIIe-XXe siècles», Bulletin du comité de liaison des sociétés d histoire et d archéologie du Val-de-Marne, n 15, 1997, 224 p. CLIO 94, «Ecoles et enseignement dans le Val-de-Marne XVIIe-XXe siècles», Etudes du colloque Clio octobre 1995, Créteil, Conseil général du Val-de-Marne, 1995, 152 p. CLIO 94, «Fêtes, sports et loisirs dans le sud-est parisien XVIIIe-XXe siècles», Bulletin Clio 94, n 16, 1998, 224 p. COMBEAU, Maisons-Alfort , Imprimerie de Maisons-Alfort, 1935, 110 p. COMBY (Louis), Au confluent des libertés Alfortville , Editions Val-Arno, 1987, 333 p. COMMANDEMENT DES ECOLES DE LA GENDARMERIE, Le Fort de Charenton, Maisons-Alfort, Gendarmerie, 1981, 20 p. COT (Jean-Pierre) et FRANCESCHI (Joseph), Cartes, photos et documents, Ville d Alfortville, 1985, 160 p. 13

14 DENIS (Michèle), Catalogue intersériel des cartes et plans, Créteil, Archives départementales, 1987, Tome 2, p DRAC Ile-de-France, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, département du Val-de-Marne, Maisons-Alfort. «L école nationale vétérinaire d Alfort», Revue des officiers d administration du service de santé, Paris, IPF Editeur, 1963, 102 p. Etat des communes à la fin du XIXe siècle : Maisons-Alfort, notice historique et renseignements administratifs, Montévrain, 1904, 118 p. FLEURY (Michel), «Quand le chemin de fer apparaît en Ile-de-France», Cahiers de l IAURIF, janvier 1998, n 120, p GILLON (Pierre), «Le fonds de l archevêché de Paris aux archives de l Assistance publique», CLIO 94, n 8, 1990, p GLIERE (Francine), Répertoire numérique 4 U Justice de paix, Créteil, Archives départementales du Val-de-Marne, 1984, 2 volumes, 88 p., 66 p. JURGENS (Madeleine), «Créteil en son terroir : en feuilletant le terrier de 1526», CLIO 94, n 9, 1991, p «Maisons-Allfort», La France sociale municipale, n 2, 1 er trimestre 1957, p MAZELLA DI CIARAMA (Georges), Association des amis du Fort de Charenton, Mémoires du Fort de Charenton, La Baule, Editions La Baule, 1995, 134 p. MOREAU (Pierre), «A la découverte de nos vieux chemins», Etudes et recherches historiques, St Maurice, Société d histoire et d archéologie de Charenton et de St Maurice, 1985, p POISSON (Daniel), «Le patrimoine napoléonien dans le Val-de-Marne», CLIO 94, n 14, 1996, p RAULT (Jean-Charles), Catalogue des documents cartographiques et iconographiques entrés par voie extraordinaire. Sous série 2 Fi : cartes postales, Créteil, Archives départementales, 1977, fascicule 3, 213 p. SOCIETE FOULD SPRINGER, Fould-Springer , Paris, Editions Cedal, 1972, 8 p. 14

15 SOURCES COMPLEMENTAIRES - : - ARCHIVES MUNICIPALES Fonds Garette Fonds du domaine de Charentonneau Répertoire du domaine de Charentonneau 1807 Cadastre napoléonien 1813 Matrices des propriétés bâties Matrices des propriétés non bâties Permis de construire w 9 - Bulletin municipal officiel Série Fi Documents figurés. Plans, photos, affiches et cartes postales 5 Fi Photos fonds Aubert 9 Fi Cartes postales ARCHIVES DEPARTEMENTALES 9 J Maisons-Alfort. Dépôt de la paroisse St Rémi 12 J Fonds Fould-Springer M Série concernant l Ecole vétérinaire 15

16 Archives de la justice de paix de Charenton-le-Pont 4 U 139 à 292 Série Fi Cartes, plans et documents figurés 1 Fi Maisons-Alfort : plans 2 Fi Maisons-Alfort : cartes postales, photos 5 Fi Maisons-Alfort : monuments historiques 6 Fi Maisons-Alfort : Gravures 16 Fi Maisons-Alfort : photos 21 Fi Maisons-Alfort : reproduction de gravures 25 Fi Maisons-Alfort : reproduction de documents des Archives nationales, plans 25 Fi Créteil 5-59 : Terrier des seigneuries de Maisons-Alfort et Créteil Fi Maisons-Alfort : photos 34 Fi Maisons-Alfort : dossiers d architecture 3 P Maisons-Alfort : plans cadastraux 1 Fi Val de Marne 6 Fi Environs de Paris 25 Fi Environs de Paris Série Mi 1Mi 400 (R) Comptes de la commune de Maisons-Alfort Mi (R) Titres de l Abbaye de St Maur-des-Fossés Mi 1136 Mémoires du Sieur Olivier Mi 1270 Etats de situation des rôles de tailles Mi 1501 Architecture et décor des mairies : dossiers constitués par l inventaire général Mi Cartulaire de l Abbaye de St Maur-des-Fossés Mi 1679 Histoire de l Abbaye de St Maur-des-Fossés 645 XVIIe s. 16

17 1 Mi Terrier de la seigneurie de Créteil 08/10/1785 ARCHIVES NATIONALES A.N. NI Seine 53 Carte de l abbé de la Grive 1740 A.N. NII Seine 155 Plan des îles de la Seine entre la Bosse de Marne et le Pont de Charenton 1759 N IV Seine 6 S 1127 Terrier de la seigneurie Déclarations du terrier de la Prévôté de Créteil Série Z2 Fonds des justices seigneuriales AD Paris et ancien département de la Seine D.Q Adjudications des biens nationaux de première origine D.Q et 284 Achat de la ferme de Maisonville. Vente des biens nationaux Archives de l Assistance Publique Liasse 1154 (Noailles) Liasse 1246 (Vintimille) Fonds de l Hôtel Dieu Legs Noailles et legs Vintimille, archevêques de Paris Archives des Yvelines et ancien département de la Seine et Oise Voir séries M-O-P-S 17

18 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ******************** SERIE AA ACTES CONSTITUTIFS ET POLITIQUES DE LA COMMUNE CORRESPONDANCE GENERALE. Privilèges accordés aux habitants de Maisons A1-6 SERIE BB ADMINISTRATION COMMUNALE Actes d assemblée des habitants B1-3 SERIE CC FINANCES, IMPÔT ET COMPTABILITE Impôts CC1-5 Comptabilité CC6 SERIE DD BIENS COMMUNAUX - EAUX ET FORÊTS TRAVAUX PUBLICS - VOIRIE BIENS COMMUNAUX Titres et baux des terres et prés appartenant à la commune de Maisons Droit d usage DD1 Baux des terres Pailles de la Grande Ecurie DD2 Pré des pailles DD3-8 Terres au lieu dit Le Deffois DD9-10 Prés du Port à l Anglais DD11 Autres terres DD12 18

19 SERIE FF JUSTICE PROCEDURES POLICE JUSTICE Juridictions FF1-2 SERIE GG CULTES INSTRUCTION PUBLIQUE ASSISTANCE PUBLIQUE CULTES Actes des paroisses GG1*-7* Clergé, comptes et inventaires de la fabrique Biens de l archevêché de Paris Biens de la cure Baux des terres appartenant à la cure de Maisons Procédures de la paroisse Titres de la fabrique Inventaire des titres de la fabrique de Maisons Comptabilité de la fabrique GG8-25 GG26-40 GG41-46 GG47-70 GG GG GG ASSISTANCE PUBLIQUE Mendicité GG164 SERIE HH AGRICULTURE INDUSTRIE COMMERCE AGRICULTURE HH1-4 19

20 SOMMAIRE ARCHIVES MODERNES ******************** SERIE D ADMINISTRATION GENERALE DE LA COMMUNE I. CONSEIL MUNICIPAL Délibérations du conseil municipal Commissions du conseil 1D1*-31* 1D32-34* II. ACTES DE L ADMINISTRATION MUNICIPALE Arrêtés du Maire Correspondance 2D1*4* 2D5 III. ADMINISTRATION DE LA COMMUNE Urbanisme et plans d embellissement Relations intercommunales Mémoire sur l histoire de la ville Livre d or 3D1 3D2 3D3 3D4 Communiqués à la presse 3D5-6 Archives communales 3D7* 20

RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014.

RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014. Pôle ressources & développement Email : rbudzinski@cdg54.fr Tél. : 03.83.67.48.21 Archives REFERENCES : PRINCIPE : RECOLEMENT DES ARCHIVES COMMUNALES SUITE AUX ELECTIONS MUNICIPALES DES 23 ET 30 MARS 2014.

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 3 LA FERRIERE-d ALLEVARD Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine 1990 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ET REVOLUTIONNAIRES

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Solaise Intitulé : Commune de Solaise Dates extrêmes : an IV-1963 Importance matérielle : 0,40 ml, 8 articles Niveau de description : dossier Notice historique : La commune a été rattachée au département

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

ANNEXE 2. Exemple de procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives communales

ANNEXE 2. Exemple de procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives communales ANNEXE 2 Commune de VILLE Exemple de procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives communales Le 30 septembre 2014, Nous, M. Prénom NOM, profession Demeurant adresse, code postal VILLE maire

Plus en détail

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Administration générale - Administration communale - Administration départementale - Administration préfectorale - Bâtiment administratif

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

Formation complète à la généalogie professionnelle

Formation complète à la généalogie professionnelle 47 rue d Auvergne 41000 Blois 2014 Formation complète à la généalogie professionnelle Formation complète 9 semaines 47 rue d Auvergne 41000 Blois www.formation-genealogie.com Téléphone : 09 52 39 57 67

Plus en détail

Annexe n 1 Modèle de procès-verbal. Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx

Annexe n 1 Modèle de procès-verbal. Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx Annexe n 1 Modèle de procès-verbal Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx M(me)..., (nom, prénoms, profession et domicile), maire sortant, M(me)..., (nom, prénoms,

Plus en détail

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement

Département des institutions et de la sécurité. Service des communes et du logement Département des institutions et de la sécurité Service des communes et du logement Division finances communales Commune de FERREYRES Résumé des comptes Année 2014 Cette formule doit parvenir au Département,

Plus en détail

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1912-2012 ARCHIVES DE L OFFICE DE TOURISME. Archives communales de L Île d Yeu

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1912-2012 ARCHIVES DE L OFFICE DE TOURISME. Archives communales de L Île d Yeu MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES ARCHIVES DE L OFFICE DE TOURISME 1912-2012 Réalisé par Anne-Gaëlle Cusey et Rémy Galinat Février 2013 1 INTRODUCTION INFORMATION SUR L INSTRUMENT

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes)

Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) 1 Commune municipale Cahier des charges du secrétaire municipal et administrateur des finances municipales (les définitions personnelles se rapportent aux deux sexes) I. GENERALITES 1. Bases légales, prescriptions

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Pièces à fournir ou renseignements à donner

Pièces à fournir ou renseignements à donner Aide sociale CIAS Justificatif de ressources Attestation d accueil Autorisation de sortie du territoire Certificat d immatriculation Carte nationale (durée de validité : 10 ans) Carte d électeur Célébration

Plus en détail

Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource

Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource Matières concernées : Histoire-Géographie, Lettres, Latin, Arts, Biologie. Enseignements d'exploration : Patrimoine,

Plus en détail

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1977-2010 ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1977-2010 ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE 1977-2010 Réalisé par Anne-Gaëlle Cusey et Rémy Galinat Février 2013 1 Introduction Archives

Plus en détail

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1.

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1. a série Propriétés terriennes du Service des Archives du Monastère des Ursulines de Québec regorge de documents précieux et instructifs. Le premier article de l année établissait les fondements de la colonisation

Plus en détail

Monsieur Marcel Loyer, maire, est absent. 01- Lecture et adoption de l'ordre du jour. 04- Correspondance 4.1 Adoption du bordereau de correspondance

Monsieur Marcel Loyer, maire, est absent. 01- Lecture et adoption de l'ordre du jour. 04- Correspondance 4.1 Adoption du bordereau de correspondance 2 juin 2014 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal tenue en la salle du conseil, lundi, le 2 juin 2014 à 20 h 00. L'assemblée est présidée par son honneur le maire-suppléant, Monsieur

Plus en détail

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime)

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME 256 J M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) Répertoire numérique détaillé Etabli

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

Plan d accès. 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères

Plan d accès. 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères Plan d accès 2 - Les Archives Municipales de la Ville d Hyères Archives : Le terme s emploie toujours au pluriel pour désigner un ensemble de documents, produits ou reçus par toute personne physique ou

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Lcommunales. es archives

Lcommunales. es archives Lcommunales es archives rchives es archives communales Les archives sont l ensemble des documents quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique

Plus en détail

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...

Sommaire. Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)... PARC HOSINGEN 1 PARC HOSINGEN Sommaire Loi du 13 juillet 1989 portant création d un établissement public dénommé «Parc Hosingen» (telle qu elle a été modifiée)...................................................................................

Plus en détail

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak

NOTRE COMMUNE. 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie. Nom de la commune : Géderlak NOTRE COMMUNE 1. La place de la commune dans le réseau urbain de la Hongrie Nom de la commune : Géderlak Siège, adresse: 6334 Géderlak, Kossuth u. 95 Téléphone/télécopie : +36 78/417058 Emplacement : a)

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

!"#!$ %& " # ' ()*+%"# ",) # * - +./ $ **

!#!$ %&  # ' ()*+%# ,) # * - +./ $ ** !"#!$ & " # ' ()*+"# ",) # * - +./ $ ** 0" *1)*)*& # "-*+) # #! # 2# &)!# $! # +) * $) *!# * & $!#.)*# # # 3! )* # " $# # 0 $)4 # +567 84 * )) # 2# # #!$ +*" 9 &(# 1"0# *6 # "# $ : $ * $. $ /; < #! * -

Plus en détail

Au niveau des recettes :

Au niveau des recettes : Extrait du bulletin communal de décembre 2013 Au cours de sa séance du 23 octobre 2013, le conseil communal a examiné et approuvé à l unanimité la seconde modification budgétaire de l année. 1. Budget

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

ORDRE DU JOUR SÉANCE RÉGULIÈRE DU 1ER AVRIL 2008

ORDRE DU JOUR SÉANCE RÉGULIÈRE DU 1ER AVRIL 2008 ORDRE DU JOUR SÉANCE RÉGULIÈRE DU 1ER AVRIL 2008 VEUILLEZ NOTER QUE L ORDRE DU JOUR EST DIFFUSÉ À TITRE D INFORMATION SEULEMENT ET PEUT ÊTRE SUJET À CHANGEMENT AVANT ET/OU DURANT LA TENUE DE LA SÉANCE

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 JANVIER 2013

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 JANVIER 2013 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 JANVIER 2013 L an deux mil treize, le 8 janvier à 20 heures, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni, en Mairie, Salle des Mariages, sous

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Commune de J U V I G N Y REUNION du CONSEIL MUNICIPAL de la MM. les Membres du Conseil Municipal sont convoqués dans la salle de la Mairie, pour la réunion qui aura lieu le Lundi 22 novembre à 20h30 ORDRE

Plus en détail

Conseils pour la conservation, le tri et l élimination des archives communales

Conseils pour la conservation, le tri et l élimination des archives communales Conseils pour la conservation, le tri et l élimination des archives communales Le tableau n'est pas exhaustif. Pour obtenir des renseignements complémentaires, n'hésitez pas à contacter les Archives départementales

Plus en détail

Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE»

Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE» Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE» PREAMBULE Nous voici dans la plus atypique de nos casernes niçoises de sapeurs pompiers Tour à tour : - Parc des subsistances de notre Armée, - Dépôt de matériels

Plus en détail

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES

QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES QUESTIONS D ACTUALITES REGLEMENTAIRES LES LOTERIES LES DEBITS DE BOISSONS LES AGENTS IMMOBILIERS LES OPERATIONS FUNERAIRES AUTORISATION DE LA LOTERIE DEPUIS LE 22 MARS 2015 Ce n est plus le préfet mais

Plus en détail

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT

FINANCES COMMUNALES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT FINANCES COMMUNALES Dans un souci de compréhension et d explication accessible par tous, voici les différents grands comptes utilisés par les collectivités territoriales et donc par notre commune. DEPENSES

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL. FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL FONDS ROBERT SERRURIER, Militant du Mouvement de libération ouvrière, puis Culture et Liberté 2000 054 Introduction Activités militant, éducation populaire, politique,

Plus en détail

Détail des cultures de l'exploitation en 2007

Détail des cultures de l'exploitation en 2007 République et Canton de Genève Département des finances Administration fiscale cantonale Formulaire annexe à la déclaration 2007 servant à déterminer le revenu et la fortune professionnels de l'agriculture

Plus en détail

SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS

SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SARTHE Sous-série 32 J SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS Répertoire numérique par M. TERMEAU et C. GUENERIE 1992 La société de secours mutuels

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29

CONTRAT DE SYNDIC N. 96-98, rue du Théâtre (Angle avenue Emile Zola) - 75015 PARIS - Tél. : 01 45 79 89 49 - Fax : 01 45 79 98 29 GESTION DE PATRIMOINE SYNDIC DE COPROPRIETE TRANSACTION FONDS DE COMMERCE EXPERTISE LOCATION 1 CONTRAT DE SYNDIC N ENTRE LES SOUSSIGNES : Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l immeuble : RESIDENCE VASCO

Plus en détail

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS.

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. (article L.311-1 à L321-12 et L.330-1 à L.330-9 du Code du travail) (extraits des Cahiers du Chatefp n 2-3,

Plus en détail

COMPTE RENDU DES REUNIONS 2009

COMPTE RENDU DES REUNIONS 2009 Prêt relais ST OUEN DU BREUIL 76890 02 35.32.58.O2 02.32.80.38 44 COMPTE RENDU DES REUNIONS 2009 Considérant que : par sa délibération du 12 janvier 2009, le Conseil municipal a décidé d exercer son droit

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

2 PP. Contributions directes

2 PP. Contributions directes 2 PP Contributions directes 2 PP 1-5 Evaluation des propriétés non bâties. Etat des observations présentées à la suite de la communication des résultats aux intéressés (1) 1911-1912 1 Arr. de Dieppe 2

Plus en détail

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil La perte d un proche est douloureuse et pas facile à surmonter. C est volontiers que nous vous aidons à

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable :

Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer votre dossier, il est indispensable : TRIBUNAL DE RANDE INSTANCE d AMIENS 14 rue Robert de Luzarches 80027 AMIENS CEDEX 1 ------- Juge aux Affaires Familiales Madame, Monsieur Pour permettre au greffe des affaires familiales de constituer

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES

ARCHIVES MUNICIPALES V I L L E D E N I C E ARCHIVES MUNICIPALES S E R I E Q A S S I S T A N C E E T P R E V O Y A N C E 1 7 9 2-1 8 6 0 M I S E A J O U R A V R I L 2 0 0 1 A S S I S T A N C E E T P R E V O Y A N C E ( 1 7

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59

Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59 Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59 Répertoire numérique détaillé réalisé par Pascal RORRES, Stagiaire de l Ecole du Patrimoine, sous la direction d Agnès MAGNIEN, directrice des

Plus en détail

COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales)

COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Rognes, le 25 mars 2015 COMMUNE DE ROGNES CONSEIL MUNICIPAL du 17 mars 2015 COMPTE-RENDU (art. L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales) Etaient présents

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2015. Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2015. Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL DU 16 JUIN 2015 Compte-rendu Etaient présents : MM. AUTHIER André, CHALULEAU Christophe, DELMAS Marcelle, BLANC Alain, MAZET Jean-Jacques, GIEULES Jean-Paul, ANGLADE Lisette, GIRARD Mathieu.

Plus en détail

Nous devons faire face au décès d'un proche

Nous devons faire face au décès d'un proche Nous devons faire face au décès d'un proche Mise à jour le 07.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Devoirs et obligations : Lors du décès d'un proche, des démarches

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par :

REGLEMENT INTERIEUR. Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : REGLEMENT INTERIEUR Les modalités de fonctionnement du Conseil d Administration du Centre Communal d Action Sociale sont fixées par : - le Code Général des Collectivités Territoriales La plupart des règles

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION DU DIAGNOSTIC D ARCHEOLOGIE PREVENTIVE «[intitulé de l opération]»

CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION DU DIAGNOSTIC D ARCHEOLOGIE PREVENTIVE «[intitulé de l opération]» CONVENTION RELATIVE A LA REALISATION DU DIAGNOSTIC D ARCHEOLOGIE PREVENTIVE «[intitulé de l opération]» ENTRE LES SOUSSIGNES, Le Département des Yvelines Sis à l Hôtel du Département, 2 place André Mignot,

Plus en détail

Tableau d archivage des EPLE

Tableau d archivage des EPLE Tableau d archivage des EPLE Délais de conservation et traitement des archives produites par les collèges et lycées Réalisé par les archives départementales de la Vienne en collaboration avec la cellule

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Les demarches administratives

Les demarches administratives Les demarches administratives Après la disparition d un être cher, s ajoute à la douleur de l événement une série de démarches administratives. Celles-ci sont nombreuses et répondent à un calendrier précis.

Plus en détail

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes FICHE ARCHIVES N 2 LE CLASSEMENT DES ARCHIVES COURANTES Archives courantes Conseils en matière de classement (principalement pour les communes) 1. Choisir le bon conditionnement 2. Quelques conseils de

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009

COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009 République Française Département de l Yonne COMMUNE de SAUVIGNY LE BOIS COMPTE-RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 08 avril 2009 Nombre de conseillers en exercice : 15 présents : 11 votants

Plus en détail

Répertoire numérique de la sous-série 176 J

Répertoire numérique de la sous-série 176 J C O N S E I L G E N E R A L D ' I N D R E - E T - L O I R E Répertoire numérique de la sous-série 176 J FONDS MRIFEN Mutuelle retraite des instituteurs et fonctionnaires de l Education nationale 1954-2006

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 OCTOBRE 2010 A 18 H 35

DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 OCTOBRE 2010 A 18 H 35 DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 OCTOBRE 2010 A 18 H 35 Présents : 9 - RAYBAUT Michel BOUTET Dominique LUIGGI-BAUDOIN Nadine AGOSTINI Robert BECQUAERT Paule PAGLIARDINI Chrystel - VAUCHEREY Geneviève

Plus en détail

Comptes Désignation COMPTE BUDGET COMPTE 2013 2012 2013 CHARGES REVENUS

Comptes Désignation COMPTE BUDGET COMPTE 2013 2012 2013 CHARGES REVENUS Comptes Désignation COMPTE BUDGET COMPTE 2013 2012 2013 CHARGES REVENUS 0 ADMINISTRATION GENERALE TOTAL DES CHARGES 1 694 251.76 1 393 883 1 302 242.83 TOTAL DES REVENUS 213 644.75 187 000 240 151.50 01

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 NOVEMBRE 2013, À 19 HEURES 30 À L ENDROIT ORDINAIRE, SOUS LA PRÉSIDENCE DE MONSIEUR HECTOR PROVENÇAL, MAIRE, ET À LAQUELLE ÉTAIENT PRÉSENTS LES

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Table des matières 1. Que faut-il faire? 4 1.1 Déclaration du décès 4 1.2 Modalités pratiques 4 2. Conséquences financières 6 2.1 Banque 6 2.2 La succession

Plus en détail

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours»

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours» «Tubes d un jour, tubes toujours» Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi APRES-MIDI DANSANT Dimanche 20 septembre de 14h à 18h A l espace loisirs Charentonneau Participation 6 Laissez-vous emporter

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver?

Papiers et factures Combien de temps faut-il les conserver? Assurances Quittances et primes 2 ans Quittances, avis d'échéance, preuve du règlement, courrier de résiliation, accusé de réception Contrats d'assurance habitation et automobile Durée du contrat + 2 ans

Plus en détail

Djibouti. Dispositions fiscales des lois de finances pour 2003 à 2006

Djibouti. Dispositions fiscales des lois de finances pour 2003 à 2006 Dispositions fiscales des lois de finances pour 2003 à 2006 Le texte complet des lois peut être consulté sur le site www.presidence.dj Sommaire 1) Dispositions fiscales de la loi de finances pour 2003

Plus en détail

Registre des Délibérations du 18 mars 2015 Conseil Municipal de la commune de LES PILLES. Nombre de membres afférents au Conseil Municipal : 11

Registre des Délibérations du 18 mars 2015 Conseil Municipal de la commune de LES PILLES. Nombre de membres afférents au Conseil Municipal : 11 Séance du 18 mars 2015 Nombre de membres afférents au Conseil Municipal : 11 En exercice : 11 Présents : 10 Votants : 10 Date de convocation : 13 mars 2015 L an deux mille quinze et le 18 mars 2015 le

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 10 FEVRIER 2012 Pour 2012, 4 axes majeurs Pour soutenir la consommation des ménages, Ne pas augmenter les impôts locaux. Pour soutenir I activité économique, Investir

Plus en détail

Les mentions et abréviations employées se lisent donc de la façon suivante :

Les mentions et abréviations employées se lisent donc de la façon suivante : CIRCULAIRE AD 94-2 DU 18 JANVIER 1994 Tri et conservation des archives des établissements publics de santé : documents produits après 1968 par les services administratifs chargés de la gestion des hospitalisations

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art.

CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678. du 20-7-1972, art. CONTRAT DE MANDAT DE GESTION IMMOBILIERE - :- :- :- :- (Loi 70-09 du 2-1-1970, art. 6 et 7 Décret 72-678 du 20-7-1972, art. 64, 66 et 67) Numéro du registre : Numéro de l immeuble : OBJET du MANDAT : Des

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933)

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 72 J Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) Répertoire numérique détaillé établi par Mireille-Bénédicte

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 1 er juin 2015 Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 1 er jour du mois

Plus en détail

AJ/13 ARCHIVES DU THÉÂTRE NATIONAL DE L OPÉRA

AJ/13 ARCHIVES DU THÉÂTRE NATIONAL DE L OPÉRA AJ/13 ARCHIVES DU THÉÂTRE NATIONAL DE L OPÉRA Intitulé : ARCHIVES DU THÉÂTRE NATIONAL DE L OPÉRA. Niveau de classement : sous-série du cadre de classement. Dates extrêmes : XVIII e siècle 1944. Importance

Plus en détail

Département de l Aisne

Département de l Aisne Département de l Aisne Commune de Montreuil aux Lions COMPTE RENDU DES DECISIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 21 avril 2008 L an deux mil huit, le vingt et un du mois d avril, les membres composant le

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 19 juin 2009 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 19 juin 2009 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 19 juin 2009 Compte-rendu L'an deux mille neuf, le dix-neuf du mois de juin, à vingt heures et quarante cinq minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Du 21 octobre 2008

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Du 21 octobre 2008 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 21 octobre 2008 L an deux mil huit, le mardi 21 octobre, à vingt heures trente, les membres du Conseil Municipal de la commune de Neung sur Beuvron se sont réunis dans la

Plus en détail

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE COMMUNICATION PREPAREE PAR M. BRUNO ROBINE AU NOM DE LA COMMISSION DE L EMPLOI ET DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 4 MAI 2004 LA SITUATION DE L EMPLOI ET DE LA CONJONCTURE ECONOMIQUE EN REGION D ILE-DE-FRANCE

Plus en détail

RAPPORT ACCOMPAGNANT LE BUDGET COMMUNAL 2009 PRESENTE EN VERTU DE L ARTICLE 96 DE LA NOUVELLE LOI COMMUNALE

RAPPORT ACCOMPAGNANT LE BUDGET COMMUNAL 2009 PRESENTE EN VERTU DE L ARTICLE 96 DE LA NOUVELLE LOI COMMUNALE budget\rapport budget 2009 compilé.doc 1 RAPPORT ACCOMPAGNANT LE BUDGET COMMUNAL 2009 PRESENTE EN VERTU DE L ARTICLE 96 DE LA NOUVELLE LOI COMMUNALE Situation de l Administration et des Affaires de la

Plus en détail

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr.

No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. BILAN No au 31.12.2006 au 31.12.2007 comptes Fr. Fr. ACTIFS 1000 CAISSE 3'487.60 2'853.70 1010 POSTE 294'296.85 181'215.14 1030 DEBITEURS ELEVES 225'476.45 205'286.53 1031 AUTRES DEBITEURS 50'760.95 56'632.75

Plus en détail

Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET

Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET Site Internet : WWW.SAFPT.ORG SAFPT NATIONAL : 35 RUE JULES VERNE - 83220 - LE PRADET SITE INTERNET

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014

CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014 CONSEIL MUNICIPAL du 01 mars 2014 Le premier mars deux mille quatorze, à neuf heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué, s est réuni à la Mairie en séance publique sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS

ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS 1 ASSOCIATION «HABITER ENFIN!» Loi de 1901 STATUTS ARTICLE 1 - DENOMINATION La présente Association a pour dénomination : «Habiter Enfin!». ARTICLE 2 - SIEGE Le siège de l association est fixé au : 14

Plus en détail

1803 à 1929 REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DE LA SOUS-SERIE 5M. établi par Claude BRICHON Adjoint technique principal

1803 à 1929 REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DE LA SOUS-SERIE 5M. établi par Claude BRICHON Adjoint technique principal ARCHIVES MUNICIPALES DE BOURG-EN-BRESSE Edifices divers 1803 à 1929 REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DE LA SOUS-SERIE 5M établi par Claude BRICHON Adjoint technique principal et Elisabeth ROUX Attachée de

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 05 juin 2014 Le cinq juin deux mille quatorze à 18 heures 30 le conseil municipal légalement convoqué s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, sur la convocation

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail