Source: LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN MARCHE EN DEVENIR?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Source: www.almohandiss.com LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN MARCHE EN DEVENIR?"

Transcription

1 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN

2 PLAN(1/2) Définition Supports : Les médias Les hors médias Acteurs: L annonceur L agence de publicité La cible L État : réglementation Elaboration Compagne publicitaire

3 PLAN (2/2) II. Le secteur de la L évolution de la Les causes Les principaux supports de la III. Analyse et critique La divergence de la publicité à travers les frontières Analyse de quelques publicités Conclusion

4 Définition On appelle publicité toute forme de communication non personnalisée utilisant un support payant, mise en place pour le compte d un émetteur identifié en tant que tel Kotler et Dubois

5 Définition Les Formes de Publicité La publicité persuasive et informative La publicité projective ou intégrative La publicité mécaniste La publicité suggestive

6 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Les supports de Publicité : - Les supports Média: La télé La radio La presse L affichage urbain Internet - Les supports Hors-Média

7

8

9

10

11

12 Les acteurs: L annonceur Dans le langage publicitaire, l annonceur désigne l'entreprise qui cherche à promouvoir son produit On peut citer quelques exemples d annonceurs importants au Maroc : Maroc Telecom, Méditel, Procter & Gamble, Danone, le ministère de l Intérieur, Coca Cola Company, Nestlé etc.

13 Définition L annonceur Les principaux objectifs d une action publicitaire sont : Informer Persuader Rappeler

14 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Les acteurs: Les agences de publicité: Une agence est un organisme indépendant, chargé de la conception et de l exécution des actions publicitaires.

15 Les acteurs: Les agences de publicité: Les agences les plus réputées au Maroc sont: SHEM S KLEIM ROBINSON ZONE BLEUE DDB

16 Les acteurs: La cible La cible est la personne a qui on veut transmettre le message publicitaire de la manière la plus précise possible afin d éviter de déborder ce qui entraîne inefficacité et coûts inutiles

17 Les acteurs: L État et la réglementation L article 10 du Dahir du 5 Octobre 1984: «Est interdite toute publicité comportant allégation, indication ou présentation fausse ou propre à induire en erreur, sous quelque forme que ce soit, sur l un ou l autre des éléments ciaprès: existence, nature, composition, qualité, teneur en principes utiles, espèce, origine, quantité, date et mode de fabrication, propriétés, prix, conditions de ventes des biens ou services, conditions ou résultats de leur utilisation, motifs et procédés de la vente, livraison ou prestation, portée des engagements, identité, qualité ou aptitude des fabricants, revendeurs, promoteurs, annonceurs et prestataires»

18 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Les acteurs: L État et la réglementation HACA Hautes Autorités de la Communication Audiovisuelle Unique organisme de contrôle des normes et engagements.

19 Elaboration d une compagne publicitaire Objectifs Budget Message Choix Media & Supports Programmation de la compagne Mesure de l efficacité

20 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Budget Publicitaire au Maroc

21 «Alors que les investissements publicitaires dans le monde devraient régresser de 0,2%, le Maghreb et l Amérique latine seront les seules zones de forte croissance de la publicité» Hassen Zargouni, DG Sigma Conseil Le Maroc est incontestablement le pays le plus dynamique et le plus créatif du Maghreb. +25% (2008), +5% (2009) / -6% (2009) Algérie. Dataxis (Spécialiste international en études de marché et renseignements statistiques couvrant le monde entier)

22 Le Maroc le plus grand marché de la publicité en Afrique du Nord avec 562,1 M$ en 2009, contre 166,2 M$ en Algérie pour la même année. Selon un rapport du cabinet d étude marocain Imperium Media, la croissance de ce marché a été de 10%, ces quatre dernières années

23 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Les causes de l évolution L implantation de multinationales les groupes locaux se sont trouvés contraints à mettre la main à la poche pour renforcer leurs positions Des secteurs relativement à l abri de la crise financière

24 06:00 07:30 09:00 10:30 12:00 13:30 15:00 16:30 18:00 19:30 21:00 22:30 00:00 01:30 03:00 04:30 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Les principaux supports au maroc % pour la télévision(+19% en 2009) 25% pour les publications 17%pour les panneaux publicitaires 8% la radio (BMCE capitale) TV Radio

25 LA PUBLICITÉ AU MAROC: UN Le top 10 des annonceurs Annonceurs Affichage Presse Radio TV Total MAROC TELECOM MEDI TELECOM WANA P&G LA CENTRALE LAITIERE UNILEVER MAGHREB LESIEUR CRISTAL SOREAD SNRT COCA COLA EXPORT

26 La divergence de la publicité à travers les frontières: DANONE Maroc VS DANONE Tunisie

27 Publicité de HONDA

28 Publicité de L ONCF

2009, UNE ANNÉE SANS GAGNANT

2009, UNE ANNÉE SANS GAGNANT 2009, UNE ANNÉE SANS GAGNANT 26 January 2010 POINT MÉTHODOLOGIE Le pôle Investissements Publicitaires de KANTAR MEDIA recense et valorise les campagnes publicitaires plurimedia (presse, radio, télévision,

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI

SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI SEQUENCE N 5 HASSAN AZOUAOUI INTRODUCTION Publicité? Robert Leduc: «la publicité est l ensemble des moyens destinés à informer le public et à le convaincre d acheter un produit ou un service». Philip Kotler

Plus en détail

POUR UNE INDUSTRIE AUDIOVISUELLE A LA HAUTEUR DES ASPIRATIONS DES POPULATIONS ARABES

POUR UNE INDUSTRIE AUDIOVISUELLE A LA HAUTEUR DES ASPIRATIONS DES POPULATIONS ARABES Tunis 14-15 Novembre 2011 POUR UNE INDUSTRIE AUDIOVISUELLE A LA HAUTEUR DES ASPIRATIONS DES POPULATIONS ARABES Mostapha Mellouk Casablanca Media Partners mmellouk20@gmail.com 00212 6661407737 1 Quelques

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/04 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en avril 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché 3

Plus en détail

Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV

Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV SIGMA Conseil Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV Hassen Zargouni dg@e-sigmaconseil.comcom SIGMA Conseil 67, rue Alain Savary 1002 Tunis Belvédère

Plus en détail

Diagnostic commercial

Diagnostic commercial Diagnostic commercial Si elle veut réussir, l entreprise doit avant tout vendre son produit. Pour cela, la fonction commerciale en son sein lui est d une grande utilité. Ceci est dû à la finalité même

Plus en détail

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE

La publicité. Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE La publicité Encadré par : Dr. Najib MOUHTADI Préparé par : SEMLALI RAJAE ARAQI HOUSSAINI SOUFIANE Plan: Stratégie de communication: La publicité histoire Définition Objectifs Formes Supports Phases d

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de communication Séance 4 Licence Les Variables d action du marketing mix MARKETING Mix Produit Qualité Caractéristiques Style Marque Conditionnement Garantie SAV

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national

Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national 1 Une campagne pour promouvoir la consommation des produits de la mer au niveau national Le Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime a lancé le 19 septembre 2013 une grande campagne de sensibilisation

Plus en détail

Adex Report Suivi mensuel des investissements publicitaires plurimédias Aout 2013 vs Aout 2012

Adex Report Suivi mensuel des investissements publicitaires plurimédias Aout 2013 vs Aout 2012 Adex Report Suivi mensuel des investissements publicitaires plurimédias Aout 2013 vs Aout 2012 METHODOLOGIE SYNTHESE VALEURS VOLUME MEDIAS PDM MEDIAS PLURIMEDIA TOP 10 CUMUL TOP 10 MOIS PRESSE MAGAZINES

Plus en détail

Advertising Tracking. Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication

Advertising Tracking. Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication Advertising Tracking Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication Créargie MediaScan Octobre 2003 1 Objectifs et concepts 2 Méthodes Modèle utilisé

Plus en détail

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 24 : La publicité Plan du Chapitre 24 : La publicité 1. Définition 2. Les formes de publicité 3. La réglementation publicitaire 4. Les partenaires

Plus en détail

OPEN SIGMA 2014 Tunis 25/01/2014

OPEN SIGMA 2014 Tunis 25/01/2014 OPEN SIGMA 2014 Tunis 25/01/2014 03/02/2014 1 03/02/2014 2 03/02/2014 3 SIGMA 2013 EN CHIFFRES 15 ans depuis la fondation 60 salariés permanents, 1200 salariés vacataires 6 MDT de chiffre d affaires, 85%

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Internet maintient le rythme. Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007

Internet maintient le rythme. Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Bilan 1 er semestre 2008 vs 1 er semestre 2007 Les grands indicateurs du 1 er semestre 2008 Une croissance décevante du marché publicitaire plurimedia Montant et évolution des investissements publicitaires

Plus en détail

Cadre Légal & Autodiscipline

Cadre Légal & Autodiscipline Cadre Légal & Autodiscipline Le cadre réglementaire concernant le secteur publicitaire s'articule autour de deux axes : I. La protection de la publicité A. Le droit d'auteur B. Le droit des marques C.

Plus en détail

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE LE SIGMAG, LE SIGMA MAGAZINE des médias, de la communication et du marketing en Tunisie Mois : Juin 2013 1/5 AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE Pénétration moyenne quotidienne* des chaînes locales

Plus en détail

Fiche technique. Objectifs du salon

Fiche technique. Objectifs du salon DARNA 2010, le Salon International de la Promotion Immobilière fort de son succès de sa Première Edition en 2007, ouvrira de nouveau ses portes aux professionnels de l immobilier et aux visiteurs durant

Plus en détail

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19 TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Avant-propos... 7 Introduction... 9 1. Communication et information... 10 2. Les organisations publiques... 12 3. La communication des organisations publiques... 15 4. Structure

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION 17/07/2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Actions de sponsoring 2014 Clientèle Local Clientèle MDM Actions Organisateurs Partenaires Actions de sponsoring 2014 Sponsoring de la 3ème édition du Forum National

Plus en détail

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt

Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt Module 2 : Communication interne et externe des Comités Paysans Forêt 1. Précision du sujet Ce module fait parti d une série des modules pour la mobilisation de la population locale et particulièrement

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION

LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION LES ÉTAPES DE LA STRATÉGIE DE COMMUNICATION SRC1 2012 Les étapes de la stratégie de communication 1. Objectifs de communication 2. Cibles de communication 3. Principes fondamentaux d une stratégie de communication

Plus en détail

Mettre en place une Démarche Six Sigma

Mettre en place une Démarche Six Sigma Mettre en place une Démarche Six Sigma Formation Recrutement GRH ALTITUDE RH Code : F92v2 La Démarche SIX SIGMA est une culture d'entreprise destinée à satisfaire les clients par une amélioration de la

Plus en détail

Droit de la publicité

Droit de la publicité Leçon 1 : Introduction Section 1 : Définitions juridiques de la notion de publicité 1 : Définitions légales et jurisprudentielles de la notion de publicité A Définition étroite de la notion de publicité

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 8: CHOIX DES MOYENS DE COMMUNICATION Mme. Zineb El Hammoumi Budget de communication SOMMAIRE Cadre juridique de la communication Choix des moyens de communication Les contraintes de

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ. Agence Leitmotiv - tous droits réservés

CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ. Agence Leitmotiv - tous droits réservés CAMPAGNE DE COMMUNICATION BIO NATURE SANTÉ Contexte Ouverture du magasin il y a quelque mois Existence d un marché de masse en développement pour les produits BIO. Objectifs 2 axes prioritaires sont retenus

Plus en détail

Investissements pluri média Août 2013 : 15 591 169DT (TV, Presse, Radio, Affichage) Répartition des investissements media par secteurs Août 2013

Investissements pluri média Août 2013 : 15 591 169DT (TV, Presse, Radio, Affichage) Répartition des investissements media par secteurs Août 2013 Durant le mois d août 2013, les investissements publicitaires ont enregistré une régression de -56.76% vs le mois de juillet 2013 et de -45% vs août 2012. Tous les IP media ont régressé comme suit: -La

Plus en détail

La communication du Pruneau d Agen

La communication du Pruneau d Agen La communication du Pruneau d Agen 17/11/2007 1 Le principaux axes de communication 2 1 Un fruit sous signe officiel de qualité Depuis novembre 2002, le pruneau d Agen bénéficie d une Indication Géographique

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france HABILITATION DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2013/O1/069 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2013 REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF HABILITATION

Plus en détail

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence

Le marketing. Les critères de choix de la clientèle sont : l exclusivité, la crédibilité, la durabilité et la cohérence est l ensemble des actions qui ont pour objectif de prévoir constater stimuler et renouveler les besoins de la clientèle en maitrisant les transformations du marché. C est une démarche qui comprend trois

Plus en détail

L AGENCE SPÉCIALISÉE INDÉPENDANTE

L AGENCE SPÉCIALISÉE INDÉPENDANTE COMMUNICATION BÂTIMENT À LA CARTE Logo & identité visuelle Production imprimée Création de sites internet Référencement & réseaux sociaux Publicité en ligne Newsletter & emailing L AGENCE SPÉCIALISÉE INDÉPENDANTE

Plus en détail

spectateur acteur de l information et de la communication

spectateur acteur de l information et de la communication devenir 2015 16 spectateur acteur de l information et de la communication BACHELIER COMMUNICATION INFORMER, SENSIBILISER, TRANSMETTRE, FAIRE CONNAÎTRE, VALORISER, PROMOUVOIR LA COMMUNICATION EST UN SECTEUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION

CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION CAHIER DES CHARGES APPEL D'OFFRES OUTIL ONLINE DE VEILLE MEDIA, ANALYSE STATISTIQUE ET REDIFFUSION DE L INFORMATION SOMMAIRE 1. Contexte 2. Objet de l'appel d'offres 3. Description de la prestation 4.

Plus en détail

BTS Communication. Conseil et Relation Annonceur. Conseil et Relation Annonceur BTS Communication

BTS Communication. Conseil et Relation Annonceur. Conseil et Relation Annonceur BTS Communication Conseil et Relation Annonceur BTS Communication Conseil et Relation Annonceur BTS Communication ISBN : 978-1-4477-9607-7 Juin 2011 pour toutes remarques olivier@mercatech.fr 1 Nous avons essayé comme à

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

EVALPERF Piste de travail élaborée par Julien Donet, Florence Imberdis, Marie-Laure Lo Ying Ping

EVALPERF Piste de travail élaborée par Julien Donet, Florence Imberdis, Marie-Laure Lo Ying Ping FORMATION STMG 2012-13 Utilisation d'un Sérieux - SIMULAND EVALPERF Piste de travail élaborée par Julien Donet, Florence Imberdis, Marie-Laure Lo Ying Ping Prérequis La présentation du jeu et ses modalités

Plus en détail

VENTES A DISTANCE 31/07/2015

VENTES A DISTANCE 31/07/2015 VENTES A DISTANCE 31/07/2015 Aux termes de l article L121-16 du code de la consommation, constitue un "contrat à distance" tout contrat conclu entre un professionnel et un consommateur, dans le cadre d'un

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication

Cahier des Participants. Module 6 : Cibles et Canaux. Cycle de formation pour les chargés de communication Cahier des Participants Module 6 : Cibles et Canaux Cycle de formation pour les chargés de communication Auteurs : Alaoui, Lannel Date : Septembre 2010 Sommaire 1 Les Principaux Canaux...2 1.1 Télévision

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation

Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation (Nom du consortium). (Secteur d activité) Edition 2014 SOMMAIRE Chapitre 1 : Présentation du Consortium... 2 Présentation

Plus en détail

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010

Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or. Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 Comité Départemental Olympique et Sportif de Côte-d Or Commission communication, partenariat et rayonnement novembre 2010 La communication en quelques clics Avant de communiquer Un processus qui implique

Plus en détail

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE Top 10 Pénétration moyenne quotidienne* des chaînes locales échantillon en Tunisie urbain (15 ans et plus) Pénétration globale de la télévision du mois: 81,2

Plus en détail

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media

Repeat. Conjoncture publicitaire. aami. Février 2015. Powered by. Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Repeat Str atégie, Achats et Pr og r amming Media Conjoncture publicitaire Février 2015 aami Powered by L AAMi, «Association des Agences Media Indépendantes», regroupe les agences suivantes : Anacrouse,

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits. 15 décembre 2006 - Namur «La pub et son / et notre empreinte écologique»

La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits. 15 décembre 2006 - Namur «La pub et son / et notre empreinte écologique» La consommation d'espace et de matière par la publicité : quelques faits Le poids de la publicité : généralités 4Dépenses publicitaires : environ 700 milliards par an sur le plan mondial, soit 2% du PIB.

Plus en détail

Procédures du placement médias gouvernemental

Procédures du placement médias gouvernemental Procédures du placement médias gouvernemental À L INTENTION DES ORGANISMES PUBLICS Placement médias Direction des moyens de communication Centre de services partagés du Québec Mars 2015 Table des matières

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence

DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES. Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du pôle social. Termes de référence PROGRAMME PROMOUVOIR ET RENFORCER L INSTITUTIONNALISATION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE DANS LES POLITIQUES PUBLIQUES Appel à consultation pour L élaboration de la stratégie de communication du

Plus en détail

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01

A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01 RÉPUBLIQUE DU CONGO A. PROJECT IDENTIFICATION 1. TITRE APPUI A LA CREATION DE L INSTITUT DE FORMATION AU JOURNALISME ET A LA COMMUNICATION 2. NUMÉRO IPDC/56 PRC/01 3. CATÉGORIE D INDICATEUR DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises OFFRE DE SERVICES Conseils & services aux entreprises strategie operationnelle transformation des organisations management des systèmes d information pilotage de projets SYNERIA CONSULTING PRESENTATION

Plus en détail

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013

UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE. 22 avril 2013 UNE NOUVELLE PRÉSENTATION, REFLET DE LA STRATÉGIE DU GROUPE 22 avril 2013 Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur

Plus en détail

Chiffres clés. 10 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes 2. Gérard COLLOMB Jean-Louis GAGNAIRE. Philippe GRILLOT.

Chiffres clés. 10 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes 2. Gérard COLLOMB Jean-Louis GAGNAIRE. Philippe GRILLOT. Chiffres clés Philippe GRILLOT Gérard COLLOMB Jean-Louis GAGNAIRE 14 863 visiteurs 150 partenaires & exposants 100 conférences & ateliers 25 espaces conseils 6 temps forts d actualité 50 personnalités

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

Programme de la Formation à la Sémiologie

Programme de la Formation à la Sémiologie Programme de la Formation à la Sémiologie «Clés de l analyse sémiologique» SEMIOPOLIS 128 rue la Boëtie 75008 Paris - SARL au Capital de 7500 - RCS Paris 2008B08359 - Siret 50360299700010 Enregistré à

Plus en détail

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes

La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes La promotion : s acheter une image positive auprès des jeunes Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 4 6 juin 2012 Les dessous du marketing des boissons sucrées Tome 1 : Le produit Tome 2 :

Plus en détail

SIGNALÉTIQUE SVA Charte d application graphique VERSION 2 - FÉVRIER 2016

SIGNALÉTIQUE SVA Charte d application graphique VERSION 2 - FÉVRIER 2016 SIGNALÉTIQUE SVA Charte d application graphique VERSION 2 - FÉVRIER 2016 Conception : Uniteam - Février 2016 Sommaire La nouvelle signalétique des numéros de Services à Valeur Ajoutée (SVA) p.3 3 familles

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012. Focus sur les Investissements européens en Tunisie. www.anima.coop. 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet

Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012. Focus sur les Investissements européens en Tunisie. www.anima.coop. 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet Bilans 2012 des IDE en Méditerranée en 2012 Focus sur les Investissements européens en Tunisie 28 Novembre 2013, Tunis Manal Tabet www.anima.coop Observatoire des Investissements et Partenariats en Méditerranée

Plus en détail

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti Année de PUB 2013 Un marché publicitaire au ralenti LE POINT MÉTHODOLOGIE La veille publicitaire de KANTAR MEDIA Ad intelligence est un outil de mesure qui a pour but de calculer la pression publicitaire

Plus en détail

Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée

Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée Quel partenariat? SESAME Montpellier 21 et 22 février 2013 Menu 1. Quelques rappels sur ce qu est l AFD, son activité ité et ses mandats 2. Les engagements pour

Plus en détail

Sommaire. L agence 4Ward Agency... 2 Le contexte de la campagne institutionnelle DOVE... 2. I. En amont de la campagne...3

Sommaire. L agence 4Ward Agency... 2 Le contexte de la campagne institutionnelle DOVE... 2. I. En amont de la campagne...3 Sommaire L agence 4Ward Agency... 2 Le contexte de la campagne institutionnelle DOVE... 2 I. En amont de la campagne...3 A. Connaissance du client DOVE/Unilever...3 B. Connaissance de l environnement de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CREATION, REPRISE OU CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU soutient l innovation et la croissance des PME Club Finance Innovation Présentation OSEO : le 28 mai 2009 Nathalie DELORME - Direction des Programmes

Plus en détail

Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION

Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION Certificat de Formation à la Gestion Associative LA COMMUNICATION La communication La communication d un point de vue dynamique La communication Emetteur Ce que l on veut transmettre Ce que l on transmet

Plus en détail

plus de 500 façades Casablanca restaurants, sandwiche- ries, pizzerias

plus de 500 façades Casablanca restaurants, sandwiche- ries, pizzerias Notre concept Nous sommes une société d affichage indoor avec un réseau de plus de 500 façades (soit une audience journalière supérieure à 55.000 personnes), présente sur Casablanca (à venir ; Marrakech,

Plus en détail

Convention of investment s funds for North Africa Convention des des Fonds d Investissements au au Maghreb

Convention of investment s funds for North Africa Convention des des Fonds d Investissements au au Maghreb Convention of investment s funds for North Africa Convention des des Fonds d Investissements au au Maghreb Revue de presse 1 Sommaire Le Temps 3 Le Reporter 4 La Tribune 5 Finances News 6 Aujourd hui Le

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING POURQUOI SPONSORISER? Pourquoi sponsoriser? Avoir le statut de partenaire du salon MEDINNOVA 2011 présente le bénéfice d associer son image à un événement d envergure internationale.

Plus en détail

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions U Projet Strategicom Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions 12 septembre 2013 Sylvie Pividori-Maurutto Université de Haute-Alsace

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

Un contexte économique et politique complexe mais favorable

Un contexte économique et politique complexe mais favorable GROUPE DES EXPORTATEURS Participation française à Index Dubai - 23-26 mai 2015 Paris, le 20 octobre 2015 Index Dubai 25 000 visiteurs attendus 1 200 exposants 3000 VIP buyers 36 000m² de salons 36 % des

Plus en détail

Jersey Dinard-St Malo. La traversée de deux jeunes véliplanchistes

Jersey Dinard-St Malo. La traversée de deux jeunes véliplanchistes Jersey Dinard-St Malo La traversée de deux jeunes véliplanchistes Dans le cadre d'un projet sportif et humain, deux jeunes véliplanchistes expérimentés souhaitent réaliser cet exploit. L'appel du large

Plus en détail

PUBLI CITE. Observatoire du marché publicitaire à la Réunion

PUBLI CITE. Observatoire du marché publicitaire à la Réunion Observatoire du marché publicitaire à la Réunion Etude réalisée pour l AACC Outre-mer avec le soutien financier de la Région Réunion et du Feder PUBLI CITE Mars 2012 Nobody s Unpredictable Présentation

Plus en détail

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011

Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Présentation Presse Collectif des Plateformes d Affiliation #CPA_Affiliation Affiliation : Bilan 2010 & Perspectives 2011 Qui sommes-nous? Le CPA regroupe les 7 principaux acteurs du marché : Représentant

Plus en détail

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients

Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Première Matinale de la CDFA Fidéliser Conquérir de nouveaux clients Michèle GUIGNARD 7 MAI 2009 Développement & Moyens Commerciaux 16 Chemin du Bougeng 31 Les objectifs Prendre conscience et trouver une

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI PRÉSENTÉ PAR: M.Abdoulaye PONA, Président de la Chambre des Mines du Mali PLAN INTRODUCTION 1-APPORT DU SECTEUR

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR

CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR PRÉSENTATION AUX MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CONTRECŒUR 17 FÉVRIER 2014 MANDATS REGROUPEMENT DE COMMERCES ET D ENTREPRISES TRAVAILLE À LA REVITALISATION DU CENTRE-VILLE ET À LA GESTION DE SON

Plus en détail

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019

PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 PARTENARIAT ASSAD THE ABRAAJ GROUP BUSINESS PLAN 2014-2019 GROUPE L ACCUMULATEUR TUNISIEN ASSAD 18 SEPTEMBRE 2014 PROPRIETE ASSAD Sommaire 01 02 03 04 05 06 07 08 PRESENTATION DU GROUPE PERFORMANCE DE

Plus en détail

Cas Michel et Augustin

Cas Michel et Augustin Cas Michel et Augustin Proposition pédagogique pour le traitement de la question de gestion «Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité» Présentation de la ressource Propriétés Intitulé

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

Affichage dynamique. Screen Light Data Solution - Ch. de la Bourgade 8A 1967 Bramois / Sion+41 79 220 75 02

Affichage dynamique. Screen Light Data Solution - Ch. de la Bourgade 8A 1967 Bramois / Sion+41 79 220 75 02 Affichage dynamique Table des matières 1. CONCEPT... 3 1.1 L'IMPACT DU CONTENU EST LA CLÉ DU SUCCÈS... 4 1.2 GÉRER VOTRE PROPRE RÉGIE PUBLICITAIRE... 4 1.3 CRÉER VOTRE PROPRE GRILLE DE PROGRAMMATION TV...

Plus en détail

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA

SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA LE MEDIATEUR DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union Discipline Travail SESSION DE FORMATION DES COLLABORATEURS DES MEDIATEURS DE L AMP-UEMOA Du 22 au 24 octobre 2014 Thème 2 : Communication

Plus en détail

La puissance des relations publiques. Formation sur les médias par : Danielle Gaudet

La puissance des relations publiques. Formation sur les médias par : Danielle Gaudet La puissance des relations publiques Formation sur les médias par : Danielle Gaudet Programme Que sont les relations publiques (RP) et médiatiques Ce que les RP ne sont pas Étude de cas Plan de RP : aperçu/messages

Plus en détail

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8

Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 Le document de présentation de la Tunisie distribué au G8 «Le peuple tunisien a, en un temps très court, et par la seule force de ses convictions démocratiques, réalisé une révolution pacifique qui fera

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Chapitre 7 : La politique de communication sur Internet 1. Définition 2. Formes de la publicité sur Internet 3. Autres techniques de communication

Chapitre 7 : La politique de communication sur Internet 1. Définition 2. Formes de la publicité sur Internet 3. Autres techniques de communication Chapitre 7 : La politique de communication sur Internet 1. Définition 2. Formes de la publicité sur Internet 3. Autres techniques de communication Marketing sur Internet 4. Personnalisation sur Internet

Plus en détail

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Dans un univers media en profonde mutation, Havas Edition propose aux annonceurs

Plus en détail

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1

UE 5 - ECONOMIE. Niveau L : 210 heures 18 ECTS. 2. L économie de marché : son fonctionnement et ses imperfections (70 heures) Avril 2006 1 UE 5 - ECONOMIE Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Grands courants de pensée et principaux faits économiques et sociaux (35 heures) 1.1 Histoire des faits

Plus en détail

Dossier. Trophées des Auto-Entrepreneurs du Loiret 2012. Contact Presse : Laure Montech - Tél : 02 38 77 76 84 - e mail : lmontech@orcom.

Dossier. Trophées des Auto-Entrepreneurs du Loiret 2012. Contact Presse : Laure Montech - Tél : 02 38 77 76 84 - e mail : lmontech@orcom. Dossier de presse Trophées des Auto-Entrepreneurs du Loiret 2012 SOMMAIRE Communiqué de synthèse... 4 Les Trophées des Auto-Entrepreneurs Retour d expérience...5 Partenaires 2011... 6 ORCOM guide les

Plus en détail

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Après une année 2011 stable, les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une baisse significative de - 4,6%

Plus en détail

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION POLE PASS Le Pôle de compétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente l industrie

Plus en détail