L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INVENTAIRE FORESTIER WALLON"

Transcription

1 L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années , la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement décennal s appuyant sur une confrontation cadastre/terrain. Les résultats exprimés en surfaces, volumes et valeurs financières, répartis par types de propriétaires et de peuplements, étaient réputés peu fiables en raison même de la méthode d investigation. La Région wallonne, soucieuse de développer une politique active de valorisation de ses hectares de zones boisées (soit 80 %de laforêt belge), achargé, dès 1978, la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux (FUSAGx) d initier puis de réaliser un inventaire par échantillonnage devant répondre prioritairement aux objectifs suivants : contribuer àjeter les bases d une politique forestière régionale ; récolter des données pertinentes pour l ensemble des industries de la transformation du bois aussi bien dans l optique de laprogrammation de leur approvisionnement que dans celle du meilleur choix de leur localisation ; fournir des informations destinées àorienter et à affiner la gestion globale des ressources boisées et leur valorisation socio-économique. Un premier inventaire est réalisé de 1980 à 1984, il est destiné àfournir une image aussi objective que possible des ressources boisées àl époque des observations. Pour tenir compte de la structure très morcelée de laforêt wallonne, de lagrande diversité des milieux de croissance et des types de peuplements et afin d utiliser au mieux les moyens financiers et humains disponibles, l inventaire est de type systématique non stratifié. Il s appuie sur une grille à mailles rectangulaires de m sur 500 m(1 point de sondage par 50 ha) aux sommets desquels on installe une placette àsurface moyenne telle qu une quinzaine de bois soit considérée (cas des peuplements de résineux mesurables) ou une placette de 10 ares (cas de peuplements feuillus). On y récolte des données dendrométriques et topographiques. Suite àl intérêt porté aux résultats et aux nombreuses sollicitations dont cet inventaire fait rapidement et régulièrement l objet, se pose le besoin de diversifier la nature des données récoltées et d assurer leur mise à jour. La décision est prise en 1988 de revoir la méthodologie pour conférer à l inventaire un caractère permanent. Cet inventaire, dont il sera question dans les lignes qui suivent, est opérationnel depuis 1994 ;en 1996, une cellule Inventaire permanent des ressources forestières de Wallonie est mise en place au sein de l Administration forestière régionale. Cette cellule est dotée d un comité d accompagnement constitué de divers acteurs de la filière-bois et bénéficie de l encadrement scientifique de lafusagx. C est en 1997 que les objectifs assignés àcet inventaire intègrent un nouveau volet relatif àla gestion durable au sens des critères et indicateurs d Helsinki (C/I). Rev. For. Fr. LIII

2 J ACQUES R ONDEUX - H UGUES L ECOMTE MÉTHODOLOGIE MISE EN ŒUVRE Type d inventaire et type d unités d échantillonnage L inventaire est réalisé au moyen d un échantillonnage systématique qui s appuie sur près de points de sondage couvrant tout le territoire forestier et distants de m dans l axe ouest-est et de 500 m dans l axe nord-sud. Le cycle normal de mesures et d observations est de 10 ans. Sur un plan pratique, 10 % de l ensemble boisé sont parcourus chaque année àpartir de points de sondage regroupés par ensembles de quatre et régulièrement répartis sur toute l étendue (1point par 500 ha). La réalisation de cet inventaire comporte deux phases distinctes : la première porte sur l analyse des cartes IGN topographiques polychromes au 1/ sur lesquelles est porté le maillage de points ; la seconde consiste à repérer au sol les points de sondage autour desquels sont délimitées 4 unités (placettes) circulaires concentriques de 2,25 à18 m de rayon et prenant en compte les arbres appartenant à des catégories prédéterminées de grosseur. Chaque arbre-échantillon comporte un trait de griffe à1,5 m et est identifié par rapport au centre de laplacette (angle et distance). Le centre de l unité est matérialisé par un piquet métallique enfoncé dans le sol et 4 arbres témoins (idéalement situés aux 4 coins cardinaux et éventuellement hors placette) sont identifiés par un numéro. Nature des données récoltées Sur chaque unité d échantillonnage, on récolte diverses observations, informations et mesures conventionnellement réparties en : relevés généraux (statut du point et coordonnées, type de propriété ), observations relatives au milieu (topographie, pédologie, végétation ), description du peuplement (données sylvicoles et culturales, conditions d exploitation, qualité et état sanitaire, dégâts de gibier), mesures dendrométriques et observations individuelles [âges, stades de développement, circonférences à 1,5 m, hauteurs totales (feuillus) et dominantes (résineux) ; hauteurs à différentes découpes en feuillus de 120 cm et plus de circonférence]. Près de 60 variables représentant en moyenne environ 200 données sont récoltées en chaque point de sondage. Depuis 1999, l encodage de ces données est réalisé in situ àl aide d un microordinateur de terrain. Traitement et exploitation des données Le traitement et la présentation des résultats sont pris en charge par un système de gestion de bases de données (Access de Microsoft Office) au travers de plusieurs opérations ou menus : encodage, traitement, sélection et présentation de résultats. L encodage réalisé sur le terrain fait l objet de plusieurs écrans abordant successivement :la placette, la futaie, le taillis, la régénération et d autres relevant d objectifs liés au développement durable. Au cours de l encodage, divers contrôles automatiques sont réalisés par le logiciel (ordres de grandeur, respect de codification, tests de vraisemblance ). La base de données est composée de plus de 40 tables dont 19 contiennent des informations brutes ou traitées, 14 sont des tables dictionnaires et 10 des tables de travail. Le traitement proprement dit est composé de diverses procédures destinées à mettre à jour les différentes 264 Rev. For. Fr. LIII

3 tables et à fournir des données réduites ou des résultats tels que :hauteurs dominantes, classes de fertilité, volumes des arbres, types de peuplement, nombres de tiges, volumes et surfaces terrières ramenées àl hectare, erreurs d échantillonnage, surfaces estimées La base de données est interrogée à partir des niveaux placette, essence et arbre sous la forme de requêtes pouvant être hiérarchisées. Les résultats sont disponibles sous les trois formes traditionnelles : tableaux, cartes et graphiques. Concernant les tableaux, 12 types de listings ont trait aux points forestiers mesurés et non mesurés et sous les rubriques :structures et types de peuplement, classes d âge, unités d échantillonnage, catégories de grosseur. Ils fournissent principalement :nombres de bois, arbres moyens, surfaces terrières et volumes divers. En ce qui concerne les cartes, l échantillonnage systématique permet de réaliser une cartographie de type thématique. L utilisation de logiciels graphiques permet de visualiser les résultats àla carte sous de multiples formes : bâtons, histogrammes, polygones de fréquence ou encore camemberts. PRISE EN COMPTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Principes généraux Lorsque s est posé le problème de vérifier quel était le degré d application du concept de développement durable dans la gestion forestière wallonne et comment assurer son suivi à cette échelle pour répondre aux engagements internationaux, l inventaire est apparu, moyennant quelques calibrages méthodologiques, comme l outil le plus apte àatteindre les objectifs précités. Dès lors, compte tenu de sa permanence, des variables déjà récoltées et de la très bonne couverture du territoire (taux de sondage de 2 ) mais aussi par souci d efficacité, il s est avéré que l inventaire forestier pouvait répondre à ces nouvelles sollicitations et une analyse approfondie, suivie de tests sur le terrain, apermis d évaluer quelles variables directes ou indirectes pouvaient le mieux rendre compte des indicateurs. Ces variables pourraient se ventiler en quatre catégories : variables initiales :déjà disponibles dans la base de données de l inventaire (variables mesurées, observées ou calculées) telles que surfaces, volumes ; variables dérivées :nouvelles variables obtenues par le traitement ou la transformation de variables brutes déjà récoltées mais inutilisées dans l optique initiale de l inventaire telles que biomasses, stocks de carbone ; variables nouvelles :dont la récolte n était pas prévue avant l élargissement des objectifs de l inventaire et qui ne pouvaient être obtenues que par observation ou mesure sur le terrain telles que arbres morts sur pied ou à terre ; variables sans objet :ne pouvant être prises en compte par l inventaire eu égard àleur nature telles que retombées économiques, main-d œuvre Récolte des données Du fait de lanature des critères et indicateurs, la plus grande placette (10 ares) sert de base aux descriptions mais, comme des investigations devaient aussi porter sur le peuplement intercepté, il a été nécessaire d étendre la zone échantillonnée. Une description du peuplement environnant est réalisée dans un cercle de 30 m de rayon (étendue de près de 30 ares) autour du point de sondage. Rev. For. Fr. LIII

4 J ACQUES R ONDEUX - H UGUES L ECOMTE tableau I Indicateurs de gestion durable récoltés ou calculés par l Inventaire des Ressources ligneuses de Wallonie Variables récoltées par l inventaire Catég. Critères de gestion durable Données générales et administratives taille du massif... I C nature du propriétaire... I C diverses unités territoriales (province, cantonnement...)... I C classification du point (forêts productives, non-productives...)... I Z Z Z Z étude des lisières... N P P 2. Données relatives au milieu topographie :pente, altitude, relief, exposition... I P P étude du sol :humus, description et analyse de sol... N P P relevés botaniques :espèces ligneuses et herbacées... N P P 3. Données descriptives du peuplement structure et type... I Z/P Z/P Z/P antécédent cultural et origine du peuplement... N Z présence de vides et de mises àblanc... I-N Z/P Z/P Z/P Z/P mode de régénération... I-N Z/P Z/P Z/P fonctions de laforêt... N Z Z Z présence de drains et d ornières... N Z dégâts de tempêtes, d incendies et de gibier... I-N Z/P Z/P travaux sylviculturaux de base et d amélioration... I-N Z/P éclaircies et régularité du peuplement... I Z état sanitaire et qualité du peuplement... I-N Z/P 4. Mesures dendrométriques et observations individuelles circonférence àhauteur d homme (arbres vivants)... I P P hauteurs àdifférents niveaux (arbres vivants)... I P P qualités et défauts des arbres... I P P présence de dégâts de gibier... N P présence d une marquede martelage... I P état sanitaire... I-N P mesure des arbres morts (circonférence, hauteur)... N P P P P mesure des bois abandonnés en forêt (longueur, circonférence)... N P P mesure des houppiers abandonnés en forêt... N P P mesure des souches d arbres exploités... N P Variables calculées par l inventaire étendues occupées... I x x x x volumes globaux sur pied (différents types)... I-N x x x x biomasse... N x x x stock de carbone en forêt... N x paramètres dendrométriques (nombre de tiges, surface terrière, volume) I-N x circonférences et hauteurs dominantes et moyennes... I x x indices de fertilité.... I x x classes d âge (amplitude au choix).... I x répartition de ces paramètes selon de nombreuses possibilités... I x x x accroissements et disponibilités... I-N x Critère 1=Ressources forestières Critère 4=Diversité biologique Critère 2=Santé et vitalité Critère 5=Protection sol/eau Critère 3=Fonctions de production Critère 6=Fonctions socio-économiques Sources des données récoltées :C=carte / P=placette de 10 ares / Z=zone de 30 ares Nature des données récoltées et calculées :I = données récoltées dès le début (initiales) N = nouvelles données I-N = données initiales complétées Domaine d application des données calculées : x = critère concerné. 266 Rev. For. Fr. LIII

5 Nature des données récoltées par l inventaire Pour mieux fixer les idées, le tableau I(p. 266) fournit toutes les variables récoltées par l inventaire ou calculées grâce àcelui-ci et montre àquel critère de gestion durable elles serattachent en premier lieu (une variable peut concerner plusieurs critères), en précisant chaque fois si c est l unité d échantillonnage de 10 ares (P) ou la zone d observation de 30 ares (Z) ou les documents cartographiques (C) qui servent de référence. Ce tableau renseigne également sur la catégorie des variables récoltées : I = variables collectées dès le début de l inventaire, N = variables intégrées dans le contexte de la gestion durable, I-N = variables anciennement récoltées et complétées dans ce même contexte. Nature des données calculées par l inventaire Au-delà des résultats traditionnellement proposés par un inventaire forestier national (étendues, volumes bois fort tige, paramètres dendrométriques divers), l inventaire calcule un ensemble très diversifié de volumes (à diverses découpes, branches, houppiers ), de biomasses et de quantités de carbone stockées relatifs aux arbres vivants et morts sur pied ainsi qu aux bois exploités récemment ou aux billons abandonnés en forêt. Simultanément, il propose de nombreux résultats de nature écologique :étude des lisières, relevés botaniques et pédologiques, observations relatives aux peuplements :sylviculture, qualité commerciale, présence de dégâts, état sanitaire CONCLUSIONS L expérience menée en Région wallonne montre qu un inventaire initialement conçu pour répondre àdes besoins traditionnels (estimation du potentiel et de ladisponibilité des ressources ligneuses dans un contexte essentiellement économique) peut, à l échelle régionale, sans modification méthodologique fondamentale, s adapter à de nouvelles missions et notamment jouer un rôle d évaluation et de contrôle de l application des critères de gestion durable en milieu forestier. Jacques RONDEUX Professeur Unité de Gestion et Économie forestières FACULTÉ UNIVERSITAIRE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE GEMBLOUX Passage des Déportés, 2 B-5030 GEMBLOUX (BELGIQUE) Hugues LECOMTE Responsable de lacellule Inventaire des Ressources forestières de Wallonie MINISTÈRE DE LA RÉGION WALLONNE Division Nature et Forêts Avenue Maréchal-Juin, 23 B-5030 GEMBLOUX (BELGIQUE) BIBLIOGRAPHIE KOESTEL (G.), LECOMTE (H.), RONDEUX (J.). La Gestion forestière durable en Région wallonne :l apport de l inventaire permanent. Partie 1. Concepts généraux et étude de faisabilité. Silva Belgica, vol. 106, n 1, 1999, pp LECOMTE (H.), KOESTEL (G.), RONDEUX (J.). La Gestion forestière durable en Région wallonne :l apport de l inventaire permanent. Partie 2. Intégration des indicateurs àl inventaire. Silva Belgica, vol. 106, n 2, 1999, pp RONDEUX (J.). Forest inventories and biodiversity. Unasylva,n 196, 1999, pp RONDEUX (J.), LECOMTE (H.), FLORKIN (P.), THIRION (M.). L Inventaire permanent des ressources ligneuses de la Région wallonne : principaux aspects méthodologiques. Les Cahiers forestiers de Gembloux, n 21, 1996, 25p. Rev. For. Fr. LIII

6

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable Biomasse forestière wallonne Potentiel mobilisable (Première partie : approvisionnement direct) Le projet «Coq vert» porté par l Awex, GreenWin, et ValBiom, vise à dégager des orientations pour une stratégie

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses

Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses Les inventaires de gestion dans les plantations résineuses Mai 2001 Note Technique Forestière de Gembloux N 2 Inventaires de gestion dans les plantations résineuses. V. Verrue 1 1 Faculté universitaire

Plus en détail

LES CAHIERS FORESTIERS DE GEMBLOUX

LES CAHIERS FORESTIERS DE GEMBLOUX LES CAHIERS FORESTIERS DE GEMBLOUX L inventaire permanent des ressources forestières : observatoire et base d un tableau de bord de la forêt wallonne N 32 J. RONDEUX, H. LECOMTE ISSN : 0777-9992 D/2005/6026/34

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël

Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël Protocole d inventaire de la ressource Branches de sapin baumier (Abies balsamea) Fabrication de couronne de Noël L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation?

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Plan de la présentation du 25 juin 2009, dans le cadre de la journée dédiée au 100 e anniversaire de la naissance du professeur Hans Leibundgut Pascal

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation La carte forestière IFN Caractéristiques, méthodes et évolution Thierry Bélouard Inventaire forestier national Délégation interrégionale Sud-Ouest thierry.belouard@ifn.fr Bordeaux, 8 septembre 2011 Plan

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : B51 - Champagne humide Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Le cubage des arbres sur pied

Le cubage des arbres sur pied Le cubage des arbres sur pied Quand on prépare une coupe pour la vente, l estimation du volume des arbres à abattre est nécessaire. Le cubage peut se faire sur un arbre, comme dans le cas du volume des

Plus en détail

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59 LES MÉTHODES DE GESTION FORESTIÈRE Les enseignements relevant des méthodes de gestion forestière regroupent des disciplines variées avec l aménagement et la sylviculture en point d orgue, la dendromètrie,

Plus en détail

L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN :

L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN : L ASAISIE DES DONNÉES IN SITU ÀL IFN : ENJEUX ET PERSPECTIVES CATHERINE BÉNOS Depuis quelques années, l Inventaire forestier national travaille sur lamise au point d un logiciel de saisie in situ des points

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Canevas de rédaction du plan d aménagement

Canevas de rédaction du plan d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Comprendre les cartes topographiques

Comprendre les cartes topographiques Les cartes topographiques sont disponibles en différentes échelles selon le niveau de précision exigé par la randonnée. Voici une présentation des trois échelles les plus utiles aux randonneurs. Pour ceux

Plus en détail

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin?

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Mairie d Hourtin Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Rapport d étude réalisé à la Mairie d Hourtin Septembre 2006 Julie THOUY Master II Gestion des Ressources

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

Inventaire forestier régional et saisie électronique de données: une synergie prometteuse*

Inventaire forestier régional et saisie électronique de données: une synergie prometteuse* OUTILS ET MÉTHODES Inventaire forestier régional et saisie électronique de données: une synergie prometteuse* Jacques Rondeux - Tristan Cavelier Dès 1994, dans le cadre de l exécution d un inventaire permanent

Plus en détail

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC

Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC N 2-2003 Fiche n 669 Mots clés! Bois énergie! Peuplier! Pin maritime! Rémanents! Récolte Récolte de rémanents pour le bois énergie avec le FIBERPAC La biomasse forestière est très abondante en Europe mais

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

Colloque final du programme REGIX

Colloque final du programme REGIX Méthode d évaluation des Damien FRANCOIS Union de la Coopération Forestière Française Les partenaires de REGIX sont : Création d un outil de localisation et de quantification des ressources forestières

Plus en détail

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE

NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE CO-038 NOMENCLATURE DE LA CARTE FORESTIERE FRANCAISE TOUZET T. INVENTAIRE FORESTIER NATIONAL, NOGENT-SUR-VERNISSON, FRANCE RÉSUMÉ L'inventaire forestier national (IFN) est chargé de l inventaire permanent

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

Référentiel de diplôme. Baccalauréat professionnel Forêt

Référentiel de diplôme. Baccalauréat professionnel Forêt Référentiel de diplôme Baccalauréat professionnel Forêt Référentiel de diplôme Baccalauréat professionnel Forêt Référentiel professionnel Le référentiel professionnel du baccalauréat professionnel décrit

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE. Rapport annuel 2012-2013

CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE. Rapport annuel 2012-2013 CHANTIER D ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Rapport annuel 2012-2013 Janvier 2014 Table des matières Introduction... 3 Plan d action 2013-2014... 5 Méthode de priorisation des sites... 5 Optimisation des méthodes

Plus en détail

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte 1. Présentation de la forêt domaniale de Dapani La forêt

Plus en détail

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB

Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement _ Laboratoire GEOLAB Franck Vautier ingénieur en géomatique _ Laboratoire GEOLAB La photogrammétrie stéréoscopique appliquée à la mesure de la hauteur de la végétation en zone alluviale : exemple de la réserve naturelle du Val-d Allier (03) Laure Fafournoux étudiante en Master2 géoenvironnement

Plus en détail

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation

Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Le GIS Coopérative de Données pour la Modélisation de la Croissance : un exemple de mutualisation Jean-François Dhôte, Alain Bailly, Max Bédeneau, Christian Ginisty, Myriam Legay, Yves Lesgourgues, Céline

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement

Normes d élaboration du plan de sondage de l inventaire d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

Recommandations pour la formation Entreprises forestières/ entrepreneurs forestiers

Recommandations pour la formation Entreprises forestières/ entrepreneurs forestiers Recommandations pour la formation Entreprises forestières/ entrepreneurs forestiers Stage préliminaire pour l accès à la filière Sciences forestières (BSc HESB en foresterie) à la Haute école des sciences

Plus en détail

La naissance d un service public : l Inventaire forestier national (1960-1963)

La naissance d un service public : l Inventaire forestier national (1960-1963) LIBRE EXPRESSION La naissance d un service public : l Inventaire forestier national (1960-1963) LE CADRE GÉNÉRAL Àla naissance de ce qui est devenu, en ce troisième millénaire, un grand service public,

Plus en détail

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013

EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB. Session : Juin 2013 EPREUVE E7-1 BTSA Technico-commercial CHAMP PROFESSIONNEL : PFFB Durée de préparation : 1h25 Durée de passage : 30 minutes Coefficient 6 Session : Juin 2013 CAS BOIS DU DAUPHINE SITUATION Vous êtes embauché(e)

Plus en détail

COMMENT VENDRE SES BOIS

COMMENT VENDRE SES BOIS COMMENT VENDRE SES BOIS Vendre, un acte essentiel pour le propriétaire et l avenir de sa forêt. Centre Régional de la Propriété Forestière A. de Lauriston Un arbre se façonne dans la durée. Il ne se vend

Plus en détail

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec BIENVENUE Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec Par Marcel Quirion Coordonnateur de projets, Fondation de la faune du Québec Joanne Marchesseault

Plus en détail

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère Pierre THULLIEZ, Conseil général du Finistère Conférence régionale «Biodiversité en Bretagne» 22 juin 2010 La politique départementale des

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001

ARPENT 2.0. Guide d utilisation. Logiciel de saisie de données d arpentage. Note Technique Forestière N 5 GEMBLOUX. Septembre 2001 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation Septembre 2001 N GEMBLOUX Note Technique Forestière N 5 ARPENT 2.0 Logiciel de saisie de données d arpentage Guide d utilisation

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

L Inventaire forestier national suisse

L Inventaire forestier national suisse Pour nous trouver: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL Zürcherstrasse 111 CH-8903 Birmensdorf ZH Téléphone 044 739 21 11 Plan d accès, comment parvenir au WSL et horaires:

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur

Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur Elaboration du schéma directeur d aménagement durable du Sud-Est de l agglomération de Namur PRESENTATION DU SCENARIO D AMENAGEMENT RETENU pour le compte de la Ville de Namur INSTITUT DE CONSEIL ET D'ETUDES

Plus en détail

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0

2. Connaissez-vous la législation en matière de débroussaillement? 1 Non, pas du tout 2 Oui, un peu 1 Oui très bien 0 Ce questionnaire a pour but de bien définir la position et les risques liés à l implantation de votre maison à proximité ou en massif forestier. Nous vous soumettons plusieurs propositions. Vous choisirez

Plus en détail

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier P. Lejeune Gembloux, le Unité de Gestion des Ressources forestières et des Milieux naturels gembloux faculté universitaire des sciences Informatique

Plus en détail

RAPPORT FINAL. novembre 2009. Christian GINISTY Hélène CHEVALIER Patrick VALLET Antoine COLIN (IFN)

RAPPORT FINAL. novembre 2009. Christian GINISTY Hélène CHEVALIER Patrick VALLET Antoine COLIN (IFN) Évaluation des volumes de bois mobilisables à partir des données de l'ifn "nouvelle méthode" Actualisation 29 de l'étude "biomasse disponible" de 27 RAPPORT FINAL Convention Cemagref / IFN / DGFAR n E

Plus en détail

Master : Écologie Végétale et Environnement

Master : Écologie Végétale et Environnement Master : Écologie Végétale et Environnement Option : Biodiversité, et écologie évolutive Option : Écologie des zones arides Option : Gestion de l environnement Option : Conservation de la Biodiversité

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds

La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds N 4-2003 Fiche n 680 Mots clés!! Flux Mobilisation des bois! SIG! Transport La détermination des flux : une première étape nécessaire à l optimisation du transport des bois ronds La mobilisation accrue

Plus en détail

STATISTIQUE APPLIQUÉE À LA FORESTERIE

STATISTIQUE APPLIQUÉE À LA FORESTERIE Consortium de Recherche FOR@C Pavillon Adrien-Pouliot Université Laval Québec, G1K 7P4 www.forac.ulaval.ca 44, chemin Sainte-Foy Sainte-Foy (Québec) G1V 1T www.cerfo.qc.ca STATISTIQUE APPLIQUÉE À LA FORESTERIE

Plus en détail

La cartographie forestière - version 2 -

La cartographie forestière - version 2 - La cartographie forestière - version 2 - de l Inventaire forestier national Guide technique Fournir aux utilisateurs les informations nécessaires pour exploiter, au mieux, les fichiers cartographiques

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux

Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux Saison 2016-2017 Coordination et rédaction Jacques Gravel, ing.f., Direction de l aménagement et de l environnement

Plus en détail

Les outils de représentations paysagères

Les outils de représentations paysagères Les outils de représentations paysagères Les outils de représentation paysagère sont dans un entre-deux : entre l observateur du paysagère qui, par l outil graphique, donne corps à sa compréhension subjective

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Restitution des Rapport d OIM

Restitution des Rapport d OIM Restitution des Rapport d OIM WCF WCF WCF Rapport 1 : Bloc 21 Avril 2012/Septembre 2014 Rapport 2 : Bloc 18 Novembre 2014/Juillet 2015 Forêt Classée du Cavally Présenté par: Virginie VERGNES, Responsable

Plus en détail

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Le er label européen du chauffage au bois Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Présentation du label L e label Flamme Verte, créé en 2 avec l appui de l Agence De l Environnement

Plus en détail

Estimations et modélisations des niveaux de champs. électromagnétiques

Estimations et modélisations des niveaux de champs. électromagnétiques Estimations et modélisations des niveaux de champs électromagnétiques dans le cadre d une démarche d information et de concertation entre les opérateurs de téléphonie mobile, les collectivités et la population

Plus en détail

BRGM/RP RP- 54 787 - FR

BRGM/RP RP- 54 787 - FR Aide à la mise au point d une méthodologie de traitement de la couverture territoriale SPOT 5 pour le calcul des superficies dégradées par l ancienne activité minière en Nouvelle-Calédonie Rapport final

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES

LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES GEO1542 A-2015 LABORATOIRE 4 : PHOTOGRAPHIES AÉRIENNES ET CARTES TOPOGRAPHIQUES OBJECTIFS Initiation à l observation stéréoscopique d images; Caractéristiques des clichés photographiques; Stimuli visuels

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Chartreuse, du bois pour construire. Dossier presse

Chartreuse, du bois pour construire. Dossier presse Dossier presse - Construisons local avec le bois de Chartreuse - Une offre collective - Un matériau économe en CO² - Des bois réputés, la résistance confi rmée - La forêt de Chartreuse - Le Bois de Chartreuse

Plus en détail

-CUBE 1.2. embloux. Guide d utilisation

-CUBE 1.2. embloux. Guide d utilisation G -CUBE 1.2 embloux Guide d utilisation G -CUBE 1.2 embloux Guide d utilisation P. Lejeune, J. Rondeux Décembre 2007 Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux Unité de Gestion des Ressources

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

CHAPITRE 4 : Estimation du Volume d un arbre I. Introduction

CHAPITRE 4 : Estimation du Volume d un arbre I. Introduction CHAPITRE 4 : Estimation du Volume d un arbre I. Introduction 1) Quel est l objet physique auquel on s intéresse? Cela peut être : la tige ; les branches ; l arbre ( tige + branches ) ; le houppier. ) Quelles

Plus en détail

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent

Axe stratégique 1. Les partenaires du contrat partagent Axe stratégique 1 Mise en place des outils de pilotage stratégique de la filière sur les plans économiques, sociaux et des flux de matière d origine bois La filière n est pas dotée d outils partagés permettant

Plus en détail

Construction d'un modèle de compétition "arbre", et réalisation d'un simulateur.

Construction d'un modèle de compétition arbre, et réalisation d'un simulateur. DESS SIAD - PROJET 2004 1 DESS Systèmes informatiques et aide à la décision. Module : Modélisation des Systèmes Biologiques Projet F. Goreaud (CEMAGREF / LISC) email : francois.goreaud@clermont.cemagref.fr

Plus en détail

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC)

Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Fiche N 13 : Indice de Consommation (IC) Suivre les variations de la pression de consommation des ongulés sur la flore lignifiée d un massif forestier INDICATEUR L indice de consommation (IC) traduit les

Plus en détail

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations RISQUES TECHNOLOGIQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX MANAGEMENT DES RISQUES Formations 2015 SITES ET SOLS POLUÉS PAROLE D EXPERT La reconversion des sites pollués est une préoccupation actuelle qui conjugue

Plus en détail

La gestion forestière

La gestion forestière 1 La gestion forestière multifonctionnelle lif i ll Cas de l agence Centre Val de Loire Jean-Michel SOUBIEUX, Directeur d agence 2 Les enjeux de la gestion multifonctionnelle Prendre en compte, dans la

Plus en détail

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015

La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 La caractérisation des milieux humides : vers un outil de planification à Shawinigan! 2e Colloque Eau et municipalités 26 février 2015 Jescika Lavergne, biologiste Responsable de l environnement Ville

Plus en détail

Bordures de champs. Définition

Bordures de champs. Définition Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009 Bordures de champs CréditsphotosCA56 Définition C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel 1- Définitiond'une"borduredechamp" Touteslesparcellessontentouréesdeborduresdechampquitraduisentleslimitesdemiseencultureetde

Plus en détail

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS

L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS 5 note n 5, septembre 25 L'ÉVOLUTION DE LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS AU LUXEMBOURG ENTRE 197 ET 22 I I NTRODUCTION Ce 5ème numéro de la Note de l Observatoire a comme objet l analyse de la production de

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Laurent Gagné Luc Lavoie Luc Gagnon Frédéric Leblanc Félix Tremblay

Plus en détail

La Grille, moyen fondamental de l analyse

La Grille, moyen fondamental de l analyse Fiche méthodologie #1 La Grille, moyen fondamental de l analyse Cette rubrique présente des notes et documents publiés par Philippe Latour, enseignant au Master Géomarketing et stratégies territoriales

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique

HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique HABITAT : De la forêt vers un habitat moderne et bioclimatique Augmenter la part du bois alpin dans la construction afin de favoriser la filière bois alpine, relocaliser l économie forestière Union Régionale

Plus en détail

Exploiter. la forêt. dans le site classé

Exploiter. la forêt. dans le site classé Exploiter la forêt dans le site classé de la Chaîne des Puys Le site classé de la Paysage emblématique situé dans la partie nord du Parc naturel régional des Volcans d Auvergne sur plus de 13 700 hectares,

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

Plan d aménagement forestier d une forêt privée

Plan d aménagement forestier d une forêt privée Plan d aménagement forestier d une forêt privée IDENTIFICATION DU PRODUCTEUR Nom : *** Adresse postale No. Rue, app., rang Municipalité Code postal Représentant autorisé : Téléphone (résidence) : Téléphone

Plus en détail