La réduction Fillon en 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réduction Fillon en 2015"

Transcription

1 La réduction Fillon en La réduction Fillon constitue un dispositif d allègement social important pour les entreprises, de toute taille et de tous secteurs d activités. Créé en 2003, ce dispositif connaît fréquemment des changements impactant les employeurs et les salariés. Ainsi, une loi du 8 août 2014 de financement rectificative de la Sécurité sociale ainsi qu un décret n du 29 décembre 2014 viennent modifier en profondeur les modalités de calcul de cette réduction de charges. Nous allons répondre aux principales questions que pose ce nouveau mécanisme, applicable sur les rémunérations versées à compter du 1 er janvier 2015, pour la réalisation de vos bulletins de paie et déclarations sociales. SOMMAIRE 1. Quel est le nouvel objectif de la réduction Fillon? 2. Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon - cas général? 3. Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon - secteur BTP? 4. Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon - secteur transport? 5. Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon - groupements d employeur? 6. Certains secteurs sont-ils concernés par des règles spécifiques de calcul de la réduction Fillon? 7. Le mode de calcul arrêté pour 2015 sera-t-il maintenu pour les années à venir? 8. Comment appliquer la réduction Fillon aux salariés en forfait jours? 9. Les temps de pause rémunérés doivent-ils être pris en compte pour le calcul de la réduction Fillon? 10. La réduction Fillon peut-elle toujours se cumuler avec d autres aides? 11. Les modes de régularisation de la réduction Fillon sont-ils toujours applicables? 12. Une entreprise peut-elle être sanctionnée et perdre le bénéfice de la réduction Fillon? Olivier CASTELL didrh.overblog.com

2 Question 1 Quel est le nouvel objectif de la réduction Fillon? La réforme mise en place à compter du 1 er janvier 2015 en matière de réduction Fillon correspond à la volonté gouvernementale de réduire les charges sociales patronales payées par les employeurs sur les bas salaires. L objectif fixé est celui du zéro charges URSSAF pour les salariés rémunérés à hauteur du SMIC. Il constitue un élément du pacte de responsabilité et de solidarité. 2 Ainsi, jusqu en 2014, la réduction Fillon visait à «rembourser» les employeurs des cotisations patronales dues au titre des assurances sociales (maladie, invalidité, décès, maternité) et au titre des allocations familiales. A compter de 2015, sont aussi concernées les cotisations FNAL, la contribution solidarité autonomie et, pour partie, la cotisation accident du travail-maladie professionnelle. En conséquence, les employeurs bénéficient désormais d une réduction plus importante de leurs cotisations patronales. Cette réduction est cependant toujours dégressive : elle est pleine pour un salarié rémunéré au SMIC et s annule pour un salarié dont la rémunération atteint 1,6 SMIC (soit ,32 euros annuel en 2015 pour une durée de travail hebdomadaire de 35 heures). Ce nouvel objectif entraîne de nombreux changements sur le régime de cette réduction Fillon, tant au niveau de la formule du coefficient de réduction qu au niveau de l assiette de calcul ou des majorations dont bénéficient certains employeurs.

3 Question 2 Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon? - cas général Compte tenu du nouvel objectif de la réduction Fillon, mais aussi de l évolution de la cotisation FNAL, un nouveau mode de calcul de la réduction Fillon doit être utilisé pour toutes les rémunérations versées à compter du 1 er janvier Comme précédemment, la réduction est égale au salaire brut annuel soumis à cotisations sociales du salarié multiplié par un coefficient de réduction. Mais le coefficient de réduction est déterminé par l application d une nouvelle formule générale, identique peu important l effectif de l entreprise : C = (T /0,6) x [(1,6 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] Avec un plafond égal à C = T Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche Le SMIC annuel est calculé selon la formule suivante : SMIC horaire x 35 x 52. Pour les employeurs calculant les rémunérations brutes en multipliant le taux horaire du salarié par 151,67, le SMIC annuel à retenir peut être calculé de la façon suivante, au choix de l employeur : SMIC horaire x 151,67 x12. Le paramètre T correspond à un chiffre fixé par décret dont la valeur diffère selon le taux de cotisation FNAL applicable dans l entreprise. Pour 2015, T est égal à 0,2795 pour les entreprises soumises à une cotisation FNAL de 0,10 % et à 0,2835 pour les entreprises soumises à une cotisation FNAL de 0,50 %. Attention : Si l entreprise a franchi le seuil de 20 salariés en 2009, 2010, 2011 ou 2012, elle bénéficie d un taux FNAL réduit. Cela impacte directement la valeur du paramètre T à retenir pour le calcul de la réduction Fillon.

4 Entreprise Franchissement du seuil de 20 salariés en 2012 Franchissement du seuil de 20 salariés en 2011 Franchissement du seuil de 20 salariés en 2010 Franchissement du seuil de 20 salariés en 2009 Taux FNAL applicable en 2015 Valeur de T en ,10 % 0,2795 0,20 % 0,2805 0,30 % 0,2815 0,40 % 0, Mises en pratique : Comparaison Soit le cas d une entreprise de 15 salariés. Un salarié travaille toute l année sur une base 35 heures pour une rémunération annuelle égale à euros. Réduction Fillon pour l entreprise en 2014 : R= x C C =(0,281/0,6) x ((1,6 x ,60 / ) 1)= 0,1815 R = x 0,1815 = euros Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C =(0,2795/0,6) x ((1,6 x ,20 / ) 1)= 0,1860 R = x 0,1860 = euros Comparaison Soit le cas d une entreprise de 60 salariés. Son effectif est stable depuis Un salarié travaille toute l année sur une base 35 heures pour une rémunération annuelle fixée au SMIC. Réduction Fillon pour l entreprise en 2014 : R= ,60 x C C =(0,260/0,6) x ((1,6 x ,60 / ,60) 1)= 0,26 R = ,60 x 0,26 = 4.509,60 euros Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= ,20 x C C =(0,2835/0,6) x ((1,6 x ,20 / ,20) 1)= 0,2835 R = ,20 x 0,2835 = 4.958,47 euros Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise de 30 salariés. Elle a dépassé le seuil de 20 salariés en Un salarié travaille toute l année sur une base 39 heures. Il gagne 14 de l heure, soit ,86 euros sur l année. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= ,86 x C C =(0,2805/0,6) x ((1,6 x (17.490, ,33 x 12 x 9,61) / ,86) 1)= 0,0331 R = ,86 x 0,0331 = 963,87 euros

5 Question 3 Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon? - secteur BTP - Les employeurs dont les salariés voient leurs congés payés gérés et payés par une caisse des congés (BTP, transport, etc.) bénéficiaient jusqu alors d une majoration de la réduction Fillon. La raison : la réduction Fillon étant calculée sur le salaire brut versé par l employeur et soumis à cotisations de Sécurité sociale, les employeurs perdent le bénéfice de cette réduction sur les indemnités de congés (ICP) versées par les caisses de congés directement au salarié. Cela crée une inégalité entre les entreprises entrant ou non dans le champ d une caisse des congés. 5 Les employeurs pouvaient donc, en contrepartie, majoré de 10 % le montant de la réduction Fillon calculée selon les règles générales (salaire de référence hors ICP versées par les caisses). Cette majoration est supprimée à compter du 1 er janvier L égalité entre les entreprises relevant ou non d une caisse des congés est désormais assurée par l application d une formule de calcul spécifique du coefficient de réduction Fillon pour les entreprises dont les indemnités de congés sont versées par une caisse dédiée. La formule de calcul à utiliser dans le BTP est la suivante : C = (T /0,6) x [(1,6 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] x 100/90 Avec un plafond égal à C = T x 100/90 Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche Le SMIC annuel ainsi que le paramètre T sont calculés de la même façon que l entreprise soit ou non soumise à la gestion des congés par une caisse des congés. Notez-le Cette formule de calcul est celle à retenir pour toutes les entreprises entrant dans le champ d une caisse de congés payés, à l exception des entreprises du transport routier pour leurs personnels roulants marchandises.

6 Mises en pratique : Comparaison Soit le cas d une entreprise du BTP de 15 salariés. Un salarié, dont les congés sont versés par la caisse des congés, travaille toute l année sur une base 35 heures pour une rémunération annuelle (hors ICP) égale à euros après application de l abattement pour frais professionnels. 6 Réduction Fillon pour l entreprise en 2014 : R= x C x 110 % C = (0,281/0,6) x ((1,6 x ,60 / ) 1)= 0,1815 R = x 0,1815 x 110% = euros Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2795/0,6) x ((1,6 x ,20 / ) 1)x 100/90 = 0,2066 R = x 0,2066 = euros Comparaison Soit le cas d une entreprise du BTP de 60 salariés. Son effectif est stable depuis Un salarié, dont les congés sont versés par la caisse des congés, travaille toute l année sur une base 35 heures pour une rémunération annuelle fixée au SMIC (hors ICP). Il ne bénéficie pas de l abattement pour frais professionnels. Réduction Fillon pour l entreprise en 2014 : R= ,60 x C x 110 % C =(0,260/0,6) x ((1,6 x ,60 / ,60) 1)= 0,26 R = ,60 x 0,26 x 110 %= 4.960,56 euros Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= ,20 x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x ,20 / ,20) 1) x 100/90 = 0,315 R = ,20 x 0,315 = 5.509,41 euros

7 Question 4 Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon? - secteur transport - Les employeurs dont les salariés voient leurs congés payés gérés et payées par une caisse des congés (BTP, transport) bénéficiaient jusqu alors d une majoration de la réduction Fillon. La raison : la réduction Fillon étant calculée sur le salaire brut versé par l employeur et soumis à cotisations de Sécurité sociale, les employeurs perdent le bénéfice de cette réduction sur les indemnités de congés versées par les caisses de congés directement au salarié. Cela crée une inégalité entre les entreprises entrant ou non dans le champ d une caisse des congés. 7 Les employeurs pouvaient donc, en contrepartie, majoré de 10 % le montant de la réduction Fillon calculée selon les règles générales (salaire de référence hors ICP versées par les caisses). Cette majoration est supprimée à compter du 1 er janvier L égalité entre les entreprises relevant ou non d une caisse des congés est désormais assurée par l application d une formule de calcul spécifique du coefficient de réduction Fillon pour les entreprises dont les indemnités de congés sont versées par une caisse dédiée. Pour les salariés soumis à un horaire d équivalence, la réduction Fillon se calculait jusqu à présent en modifiant le SMIC de référence et en réduisant le salaire brut de référence en cas de majoration. Désormais, ces salariés se voient appliquer une formule spécifique pour le calcul de la réduction Fillon. Dans le secteur du transport routier, certains salariés doivent donc se voir appliquer une formule spécifique de calcul du coefficient de réduction Fillon. La formule tient alors compte à la fois de la gestion des indemnités de congés payés par une caisse dédiée mais aussi de l horaire d équivalence auquel est soumis le salarié.

8 1 er cas : les personnels roulants longues distances (durée du temps de service de 43 heures hebdomadaire) relevant d une caisse des congés payés C = (T /0,6) x [(1,6 x 45/35 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] x 100/90 Avec un plafond égal à C = T x 100/90 Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche 8 Le SMIC annuel ainsi que le paramètre T sont calculés selon les règles générales décrites dans la question 2 du présent livre blanc. 2 e cas : les personnels roulants courtes distances (durée du temps de service de 39 heures hebdomadaire) relevant d une caisse des congés payés C = (T /0,6) x [(1,6 x 40/35 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] x 100/90 Avec un plafond égal à C = T x 100/90 Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche Le SMIC annuel ainsi que le paramètre T sont calculés selon les règles générales décrites dans la question 2 du présent livre blanc. 3 e cas : les personnels roulants longues distances (durée du temps de service de 43 heures hebdomadaire) ne relevant pas d une caisse des congés payés C = (T /0,6) x [(1,6 x 45/35 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] Avec un plafond égal à C = T Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche Le SMIC annuel ainsi que le paramètre T sont calculés selon les règles générales décrites dans la question 2 du présent livre blanc.

9 4 e cas : les personnels roulants courtes distances (durée du temps de service de 39 heures hebdomadaire) ne relevant pas d une caisse des congés payés C = (T /0,6) x [(1,6 x 40/35 x SMIC annuel / rémunération annuelle brute) -1] Avec un plafond égal à C = T Avec C arrondi à quatre décimales, au dix millième le plus proche 9 Le SMIC annuel ainsi que le paramètre T sont calculés selon les règles générales décrites dans la question 2 du présent livre blanc. Les autres salariés se voient appliquer soit la formule du cas général, soit la formule applicable au BTP (cas des salariés relevant d une caisse des congés). Pour les personnels roulants dont la rémunération n est pas indexée sur la référence à la durée légale du travail, le rapport 45/35 ou 40/35 doit être adapté en gardant la même proportion. Mises en pratique : Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise du transport de 15 salariés. Un salarié, dont les congés sont versés par la caisse des congés, travaille toute l année pour une rémunération annuelle (hors ICP) égale à euros. Il occupe un poste de roulants longue distance et est soumis à une durée de service de 43 heures par semaine. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2795/0,6) x ((1,6 x 45/35 x ,20 / ) 1) x 100/90 = 0,4136 Le coefficient étant supérieur à la valeur maximal (T x 100/90 = 0,3106), c est la valeur maximal qu il faut utiliser dans le calcul de la réduction. R = x 0,3106 = euros Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise du transport de 60 salariés. Son effectif est stable depuis Un salarié travaille toute l année pour une rémunération annuelle de euros. Il ne relève pas d une caisse des congés payés. Il occupe un poste de roulant courte distance et est soumis à une durée de service de 39 heures par semaine. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x 40/35 x ,20 / ) 1) = 0,2831 R = x 0,2831 = euros

10 Question 5 Quel est le nouveau mode de calcul de la réduction Fillon? - groupements d employeur - Pour les salariés embauchés par un groupement d employeur comptant au moins 20 salariés, une possibilité était offerte aux employeurs de bénéficier de la formule de calcul réservée aux entreprises de moins de 20 salariés. La condition : que le salarié concerné travaille plus de la moitié de sa durée de travail sur l année dans une entreprise de moins de 20 salariés. 10 A compter du 1 er janvier 2015, la formule de calcul à appliquer est celle correspondant au taux du FNAL applicable au sein du groupement, peu important l effectif des entreprises dans lesquelles sont placées les salariés. Mises en pratique : Calcul 2015 Soit le cas d un groupement de 50 salariés, ne bénéficiant d aucun dispositif de lissage de la cotisation FNAL. Un salarié travaille toute l année pour une rémunération annuelle égale à euros. Il est mis à disposition à 60 % dans une entreprise de 5 salariés et à 40 % dans une entreprise de 40 salariés. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x ,20 / ) 1) = 0,1886 R = x 0,1886 = euros Question 6 Certains secteurs sont-ils concernés par des règles spécifiques de calcul de la réduction Fillon? Oui, sont concernés en premier lieu les entreprises dont les congés payés sont versés aux salariés par une caisse des congés. Dans ce cas de figure, les spécificités sont celles décrites dans le présent livre blanc pour le secteur du BTP. Il existe également des modalités particulières pour : le secteur agricole, au regard des spécificités de cotisations FNAL ; le secteur minier, concerné par les mécanismes prévus à l article D du Code de la Sécurité sociale ; les offices notariaux, concernés par les mécanismes prévus à l article D du Code de la Sécurité sociale ; les entreprises de travail temporaire, concernées par les mécanismes prévus aux articles D (cas du versement obligatoire des congés payés) et D (cas des salariés temporaires en CDI) du Code de la Sécurité sociale.

11 Question 7 Le mode de calcul arrêté pour 2015 sera-t-il maintenu pour les années à venir? La formule générale de calcul arrêtée pour 2015 doit, en principe, continuer à s appliquer dans les années à venir, sous réserve d une nouvelle réforme de la réduction Fillon. 11 Seul le paramètre T utilisé dans le calcul du coefficient de réduction va évoluer en 2016 et Voilà les valeurs que les employeurs devront respecter : Taux FNAL appliqué dans l entreprise Valeur de T et suivants 0,10 % plafonné 0,2795 0,2805 0,2810 0,50 % brut total 0,2835 0,2845 0,2850 0,20 % brut total 0,2805 0,2815 X 0,30 % brut total 0,2815 0,2825 0,2830 0,40% brut total 0,2825 0,2835 0,2840

12 Question 8 Comment appliquer la réduction Fillon aux salariés en forfait jours? La technique de calcul de la réduction Fillon pour les salariés en forfaits jours posait jusqu à présent de nombreuses difficultés. Une circulaire de la Sécurité sociale en date du 1 er octobre 2007 précisait les règles à respecter. 12 Les positions figurant dans cette circulaire sont désormais inscrites dans le Code de la Sécurité sociale. Ainsi, la valeur du SMIC utilisé dans la formule de coefficient de la réduction Fillon doit être affecté d un rapport égal au nombre de jours de travail prévu au contrat par 218. Si un salarié au forfait en jours est absent, l absence ne provoque de conséquences sur le calcul de la réduction Fillon que lorsque le salarié ne bénéficie pas d un maintien intégral de la rémunération. Lorsque le salarié ne bénéficie pas d un maintien intégral de la rémunération, la valeur du SMIC à retenir pour le mois de l absence doit être affectée du rapport égal à la rémunération réelle brute perçue sur le mois concerné par la rémunération brute contractuelle du salarié. Mises en pratique : Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise de 15 salariés. Un salarié, au forfait 218 jours, travaille toute l année pour une rémunération annuelle égale à euros. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2795/0,6) x ((1,6 x ,20 / ) 1) = 0,0355 R = x 0,0355 = 923 euros Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise de 60 salariés, ayant dépassé le seuil de 20 salariés depuis plus de 10 ans. Un salarié, au forfait 210 jours, travaille toute l année pour une rémunération annuelle égale à euros. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x (17.490,20 x 216/218) / ) 1) = 0,0314 R = x 0,0314 = 816,40 euros Calcul 2015 Soit le cas d une entreprise de 60 salariés, ayant dépassé le seuil de 20 salariés depuis plus de 10 ans. Un salarié, au forfait 218 jours, travaille toute l année pour une rémunération annuelle contractuelle égale à euros. Il est absent un mois pendant lequel il ne reçoit aucune rémunération. Sa rémunération brute réelle sur 2015 s élève ainsi à ,33 euros. Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= ,33 x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x (17.490,20 x ,33 /26.000) / ,33) 1) = 0,0361 R = ,33 x 0,0361 = 860,38 euros

13 Question 9 Les temps de pause rémunérés doivent-ils être pris en compte pour le calcul de la réduction Fillon? Oui, ils doivent désormais être pris en compte dans la formule de calcul du coefficient de réduction Fillon, et ce depuis le 1 er janvier Avant 2015, il était ainsi autorisé de réduire la rémunération brute utilisée pour le calcul du coefficient de réduction Fillon du montant de certains temps rémunérés. Etaient concernés les temps de pause, d habillage, de déshabillage versés en application d'une convention ou d'un accord collectif étendu en vigueur au 11 octobre Une tolérance administrative permettait également de déduire les temps de douche, ainsi que les temps de coupure ou d amplitude. Tous ces temps de pause doivent, en 2015, être intégrés dans la rémunération brute utilisée pour le calcul du coefficient de réduction Fillon. Par exemple, les conventions collectives du bâtiment prévoient des temps de pause rémunérés pour les salariés exposés à certains travaux pénibles ou des salariées enceintes occupant un poste non sédentaire. Ces temps ne peuvent plus être déduits de la formule de calcul. Mises en pratique : Comparaison Soit le cas d une entreprise de 100 salariés. Un accord d entreprise datant de 2005 prévoit une indemnisation des salariés au titre des temps de douche. Un salarié travaille toute l année sur une base 35 heures pour une rémunération annuelle égale à euros. Il perçoit également 500 euros par an au titre de l indemnisation des temps de douche. Réduction Fillon pour l entreprise en 2014 : R= x C C = (0,260/0,6) x ((1,6 x ,60 / ) 1)= 0,1679 R = x 0,1679 = 3.441,95 euros Réduction Fillon pour l entreprise en 2015 : R= x C C = (0,2835/0,6) x ((1,6 x ,20 / ) 1)= 0,1725 R = x 0,1725 = 3.536,25 euros

14 Question 10 La réduction Fillon peut-elle toujours se cumuler avec d autres aides? Oui, mais uniquement avec certains des dispositifs d exonération sociale. C est le cas uniquement de la déduction patronale forfaitaire applicable aux heures supplémentaires rémunérées dans les entreprises de moins de 20 salariés ou de la réduction du taux de cotisations assurance vieillesse dont bénéficient les journalistes, les pigistes, les professions médicales ou les VRP multicartes. 14 Une possibilité de cumul existe aussi avec l exonération applicable au titre de l emploi en domicile dans les entreprises ou des associations travaillant dans le secteur. Notez-le : La réduction Fillon est toujours cumulable avec le crédit d impôt compétitivité d emploi, dont le taux est de 6 % pour les rémunérations versées depuis le 1 er janvier Question 11 Les modes de régularisation de la réduction Fillon sont-ils toujours applicables? Oui, aucun changement n est intervenu en 2015 sur le mécanisme de régularisation de la réduction Fillon. La réduction Fillon est légalement calculée sur l année. En pratique, les employeurs calculent la réduction chaque mois sur les bulletins de paie de leurs salariés entrant dans le champ du dispositif. Ils doivent ensuite régulariser, soit lors de la dernière déclaration sociale de l année soit de manière progressive à chaque déclaration sociale. Cette régularisation tient compte des évolutions des salaires bruts perçus par le salarié, des heures supplémentaires ou complémentaires réalisées et des éventuelles évolutions du SMIC. Pour aider les entreprises à suivre la réduction Fillon devant être appliquée pour leurs salariés, l URSSAF met en place un site internet dédié : declaration.urssaf.fr/calcul/

15 Question 12 Une entreprise peut-elle être sanctionnée et perdre le bénéfice de la réduction Fillon? Oui, aucun changement n est intervenu en 2015 sur les sanctions en matière de réduction Fillon. 15 Les employeurs dont l entreprise compte au moins un délégué syndical sont tenus de négocier chaque année sur les salaires. Cette obligation de négociation annuelle n impose pas la conclusion d un accord mais seulement l ouverture des négociations. Si la négociation échoue, l employeur doit rédiger un procès-verbal de désaccord. Si l employeur n ouvre pas la négociation annuelle obligatoire sur une année donnée, le montant de la réduction Fillon calculé au niveau de l entreprise est réduit de 10 % pour les rémunérations versées sur cette année. Lorsque l employeur n ouvre pas de négociations pendant trois ans consécutifs, le montant de la réduction Fillon calculé au niveau de l entreprise est réduit de 100 % pour les rémunérations versées lors de cette troisième année.

16

17 Service client Droit du travail, comptabilité & fiscalité» Voir la fiche produit en ligne Bon de commande BEC Votre commande : Base documentaire experts comptables Cochez votre choix Référence Prix HT Frais de port HT** Frais d'ouverture d'abonnement HT Total HT Total TTC BECW BEC BEC BEC Offre Base documentaire experts comptables (1 licence) L abonnement d 1 an comprend : La base documentaire, Les conventions collectives, Le Code du travail sur Internet,Le service d information juridique par téléphone Offre Base documentaire experts comptables (2 licences) L abonnement d 1 an comprend : La base documentaire, Les conventions collectives, Le Code du travail sur Internet, Le service d information juridique par téléphone+ 1 licence supplémentaire Offre Base documentaire experts comptables (3 licences) L abonnement d 1 an comprend : La base documentaire, Les conventions collectives, Le Code du travail sur Internet, Le service d information juridique par téléphone+ 2 licences supplémentaires Offre Base documentaire experts comptables (4 licences) L abonnement d 1 an comprend : La base documentaire, Les conventions collectives, Le Code du travail sur Internet, Le service d information juridique par téléphone+ 3 licences supplémentaires VOTRE MODE DE PAIEMENT Virement bancaire (Banque Laydernier - RIB SWIFT BIC LAYDFR2W) Chèque bancaire ou postal (à l'ordre des Éditions Tissot) (*Champs obligatoires) VOS COORDONNEES Raison sociale* Civilité* Monsieur Madame Mademoiselle Nom* Prénom* * Fonction, mandat* Adresse de facturation Code postal* Ville* Adresse de livraison (si différente) Code postal* Ville* Téléphone* Fax Effectif : Salariés SIRET Commentaires Code APE/NAF /73/WQ/XZ30102 Tarifs HT (pleins tarifs) valables jusqu'au 31/12/2016. TVA incluse dans les tarifs TTC (5,5% supports papier et informatique ; 20% services), sous réserve des taux de TVA applicables à la date de facturation. L'abonnement couvre une période d'un an et se renouvelle par tacite reconduction. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/78, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification pour toute information vous concernant. **DOM-COM et étranger : selon nos conditions générales de vente disponibles sur une participation aux frais de port et d'emballage d'un montant forfaitaire de 18 HT (pour toute commande au montant inférieur à 120 HT) ou de 27 HT (pour toute commande au montant supérieur ou égal à 120 HT) pourra vous être réclamée. Photos, dates et sujets non contractuels. Le fait de passer commande implique votre adhésion entière et sans réserve aux Conditions générales de vente des Editions Tissot (disponibles surwww.editions-tissot.fr). Vous reconnaissez que vous avez bénéficié des informations suffisantes pour vous assurer de l adéquation de l offre à vos besoins.

18 DATE, CACHET ET SIGNATURE OBLIGATOIRES Éditions Tissot 9 rue du Pré Paillard CS Annecy-le-Vieux CEDEX Fax Pour tout renseignement, notre service client est à votre disposition au : /73/WQ/XZ30102 SAS AU CAPITAL DE EUROS R.C.S. ANNECY B SIRET NAF 5811Z TVA INTRACOMMUNAUTAIRE FR 60/

Note de service sur la rémunération des temps de trajet

Note de service sur la rémunération des temps de trajet Élaborer les règles de discipline dans l entreprise Note de service sur la rémunération des temps de trajet Référence Internet FBC.03.1.060 Vous gérez une entreprise de maçonnerie de moins de 20 salariés,

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP»

Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP» Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP» Succession de CDD : synthèse des cas autorisés Référence Internet GLB.01.4.090 Tous les cas de figure sont

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation Responsable & Gestionnaire Paie BTP

Extrait gratuit de la documentation Responsable & Gestionnaire Paie BTP EXEMPLE DE FICHE CONSEIL Extrait gratuit de la documentation Responsable & Gestionnaire Paie BTP Indemnisation des frais de transport Indemnisation du déplacement professionnel Référence Internet Saisissez

Plus en détail

Le PPSPS du chantier (plan particulier de sécurité et de protection de la santé)

Le PPSPS du chantier (plan particulier de sécurité et de protection de la santé) Extrait gratuit de la documentation Sécurité des chantiers du BTP - Guide illustré Les documents de prévention de chantier Le PPSPS du chantier (plan particulier de sécurité et de protection de la santé)

Plus en détail

RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE. Sommaire détailé. Sommaire détaillé

RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE. Sommaire détailé. Sommaire détaillé RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Sommaire détailé Sommaire détaillé Votre service sur www.editions-tissot.fr... 3 Guide de première connexion... 5 Accédez à votre service : mode d emploi... 7 Recherchez

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Social TP»

Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Dans le cadre de l abonnement, cf. page 4. 3B5 Saisissez la «Réf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES SYNTEC par rapport au Code du travail Editions Tissot - article daté du 20 mai 2009 Droit du travail Syntec : les dispositions spécifiques Syntec, expliquées clairement. Boutique

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Retrouvez tous les bulletins de paie traités dans «Responsable et Gestionnaire paie» dans le cadre de l abonnement,

Plus en détail

Extrait de la publication «Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP»

Extrait de la publication «Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP» Extrait de la publication «Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP» Les absences, congés, accidents et maladies L indemnisation de l arrêt maladie Référence Internet Les conventions

Plus en détail

Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie

Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie Cas général Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie minimale de points - GMP) Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du

Plus en détail

Le calcul du salaire en cas de mois incomplet

Le calcul du salaire en cas de mois incomplet Le calcul du salaire en cas de mois incomplet 1 La bonne méthode Cas 1 - Calculer la paie d'un mois incomplet de salariés mensualisés selon un nombre d'heures défini Cas 2 - Calculer la paie d'un mois

Plus en détail

La vidéosurveillance sur les lieux de travail

La vidéosurveillance sur les lieux de travail Modèle Mars 2016 La vidéosurveillance sur les lieux de travail Note d information sur l installation d un système de vidéosurveillance et attestation du salarié de la prise de connaissance de l installation

Plus en détail

Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical)

Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical) Chap. 08/3 : Visites médicales N o 08/3-030 Lettre de l employeur demandant à la CPAM de procéder à un contrôle (administratif ou médical) 2153 Un de vos salariés est en arrêt de travail pour maladie ou

Plus en détail

Partie 1 - Définir la pénibilité au travail

Partie 1 - Définir la pénibilité au travail Votre service Internet sur www.editions-tissot.fr... 4 Guide de première connexion Internet... 5 Accédez à votre service sur Internet : mode d emploi... 7 Recherchez un modèle sur www.editions-tissot.fr...

Plus en détail

plus de 400 définitions sont disponibles : quelque soit votre recherche, vous trouverez l'information

plus de 400 définitions sont disponibles : quelque soit votre recherche, vous trouverez l'information Extrait issu de la solution «commentée en santé sécurité au travail» plus de 400 définitions sont disponibles : quelque soit votre recherche, vous trouverez l'information A Arrêt maladie Définition L arrêt

Plus en détail

Convocation à la visite médicale d embauche

Convocation à la visite médicale d embauche Chap. 01/2 : Procéder aux formalités générales d embauche N o 01/2-060 Vous venez de recruter un nouveau salarié. La loi vous impose de lui faire effectuer une visite médicale d embauche. Vous souhaitez

Plus en détail

1.B. F. L emploi des handicapés. a) Le principe de l obligation d emploi des handicapés 1.212-5 S

1.B. F. L emploi des handicapés. a) Le principe de l obligation d emploi des handicapés 1.212-5 S L interdiction de les employer pour des travaux de nuit entre 21 heures et 5 heures a été levée par la loi du 9 mai 2001 sur l égalité professionnelle. Bien qu aucune autre disposition spécifique ne s

Plus en détail

Sommaire détaillé du guide

Sommaire détaillé du guide Extrait du sommaire de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Sommaire détaillé du guide (susceptible de modifications) 01 Comprendre le fonctionnement de la période d essai 1.1 déterminer

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la documentation «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la documentation «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer les exonérations de charges R Un récapitulatif des questions auxquelles cette fiche répond. s

Plus en détail

EX Exemple : II - Quelles sont les obligations de l employeur?

EX Exemple : II - Quelles sont les obligations de l employeur? LE DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION (DIF) Notez-le : La loi du 4 mai 2004 précise qu en cas de rupture du contrat de travail, le salarié a la possibilité de suivre, au titre du DIF, une action de bilan

Plus en détail

Le calcul de l indemnité de congés payés Livre blanc

Le calcul de l indemnité de congés payés Livre blanc Le calcul de l indemnité de congés payés Livre blanc Mai 2013 Page 1 sur 7 Le calcul de l'indemnité de congés payés Lors de la prise de congés payés, il faut distinguer dans le bulletin de salaire l'indemnité

Plus en détail

Extrait n 2 du Guide Pratique du Trésorier CE

Extrait n 2 du Guide Pratique du Trésorier CE Extrait n 2 du Guide Pratique du Trésorier CE Quelle masse salariale faut-il retenir afin de calculer la subvention de fonctionnement? Le calculdessubventionsduce 2.1 / c) La subventiondefonctionnementestfonctiondelamassesalarialebrute

Plus en détail

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat

4 F 70. Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle. Article 1 - Engagement. Article 2 - Objet du contrat. Article 3 - Durée du contrat 4 Contrat à durée déterminée pour une tâche occasionnelle Voir commentaire 4-1 Le caractère obligatoire de l écrit Voir commentaire 4-3 Le contrat à durée déterminée pour faire face à des variations d

Plus en détail

Exemple de fiche conseil

Exemple de fiche conseil Exemple de fiche conseil (Extrait de la version papier de l ouvrage) Définir le contrat de travail qui vous convient Recourir au contrat de chantier Référence Internet WS0.01.3.050 Les étapes à suivre,

Plus en détail

Le télétravail et le travail à domicile

Le télétravail et le travail à domicile Les règles spécifiques à certaines catégories de travailleurs Le télétravail et le travail à domicile Référence Internet Le télétravail ou travail à domicile permet de faire effectuer de façon régulière,

Plus en détail

Travail sur échafaudages en éventail

Travail sur échafaudages en éventail Extrait gratuit de la documentation Sécurité des chantiers du BTP - Guide illustré Les chutes en hauteur Travail sur échafaudages en éventail Référence Internet PSI.07.1.030 Les échafaudages en éventail

Plus en détail

Egalité réelle entre les femmes et les hommes

Egalité réelle entre les femmes et les hommes 1 Egalité réelle entre les femmes et les hommes (Loi n 2014-873 du 4 août 2014) Attention La loi pour l égalité réelle entre les femmes et les hommes a été définitivement adoptée par l Assemblée nationale

Plus en détail

Sommaire général du guide (susceptible de modifications)

Sommaire général du guide (susceptible de modifications) Extrait du sommaire du «Guide Pratique des Représentants du Personnel» Sommaire général du guide (susceptible de modifications) Devenir représentant du personnel Votre quotidien PARTIE 1 - La mise en place

Plus en détail

Établir le bulletin de paie d un salarié mis à pied. Livre blanc

Établir le bulletin de paie d un salarié mis à pied. Livre blanc Établir le bulletin de paie d un salarié mis à pied Livre blanc Mai 2013 Page 1 sur 10 Mise à pied disciplinaire, mise à pied conservatoire : en quoi ces deux formes de mise à pied sont-elles différentes?

Plus en détail

Qui décide des modalités pour organiser les élections professionnelles?

Qui décide des modalités pour organiser les élections professionnelles? www.editions-tissot.fr Le mandat d élu CE 4 questions / réponses sur Qui décide des modalités pour organiser les élections professionnelles? Peut-on présenter sa candidature à la fois comme titulaire et

Plus en détail

Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée

Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Message aux lecteur Sommaire détaillé 101 Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Sommaire détaillé de la publication Gestion du personnel simplifiée Susceptible de modifications.

Plus en détail

Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur

Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur Procéder aux formalités générales d embauche Demande d autorisation parentale pour l embauche d un mineur Référence Internet FBC.01.2.100 FBC.01.2.100 A Vous souhaitez recruter un mineur durant ses vacances

Plus en détail

Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail. Fiche pratique gratuite

Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail. Fiche pratique gratuite Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail Fiche pratique gratuite Le document unique d évaluation des risques et autres documents obligatoires Construire les échelles de cotation

Plus en détail

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté

Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Extrait gratuit du guide Formulaire Social BTP commenté Chap. 03/1 : Élaborer les règles de discipline dans l entreprise N o 03/1-060 Note de service sur la rémunération des temps de trajet Vous gérez

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Droit du travail SYNTEC - CICF»

Extrait gratuit de la publication «Droit du travail SYNTEC - CICF» Extrait gratuit de la publication «Droit du travail SYNTEC - CICF» Déterminer les frais professionnels, les primes et les avantages en nature Calculer et verser la prime de vacances Référence Internet

Plus en détail

Extrait gratuit de «Social Bâtiment» : les composantes du salaire

Extrait gratuit de «Social Bâtiment» : les composantes du salaire Extrait gratuit de «Social Bâtiment» : les composantes du salaire 4B1 Saisissez la «Réf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce contenu 1. Le salaire de

Plus en détail

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine

Contrat de travail à temps partiel sur la semaine contrat de travail à temps partiel Référence Internet FSC.02.2.010 Contrat de travail à temps partiel sur la semaine Vous souhaitez conclure un contrat de travail à temps partiel et fixer la durée du travail

Plus en détail

Extrait n 4 du Guide Pratique du Secrétaire CE

Extrait n 4 du Guide Pratique du Secrétaire CE Extrait n 4 du Guide Pratique du Secrétaire CE «Les heures de délégation peuvent-elles être mises en commun et partagées par les membres du CE?» Permettre le bon fonctionnement Le partage des heures de

Plus en détail

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014

La réduction. des cotisations patronales. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) La réduction des cotisations patronales À jour au 1 er janvier 2014 Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 La réduction

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Le bulletin de paie des salariés en arrêt pour maladie non professionnelle Situation 2 : Salarié en arrêt-maladie

Plus en détail

Les différentes couleurs attribuées à chaque partie vous aident à vous repérer dans la documentation.

Les différentes couleurs attribuées à chaque partie vous aident à vous repérer dans la documentation. Fiche conseil gratuite n 1 Obligation légale et versements aux OPCA À combien s élève la contribution à la formation professionnelle continue? Référence Internet FPR.02.1.010 Les différentes couleurs attribuées

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Social TP»

Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Dans le cadre de l abonnement, cf. page 5. Saisissez la «Réf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce contenu

Plus en détail

Les règles spécifiques à la conclusion du contrat à durée déterminée (CDD)

Les règles spécifiques à la conclusion du contrat à durée déterminée (CDD) Le choix et la rédaction du contrat de travail Fiche n 07/020 Les règles spécifiques à la conclusion du contrat à durée déterminée (CDD) Les salariés recrutés sous CDD bénéficient des mêmes droits et sont

Plus en détail

Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié?

Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié? La discipline dans l entreprise Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié? Référence Internet GPS.13.050 L absence est considérée comme injustifiée lorsqu elle n est pas autorisée ou lorsque

Plus en détail

Formaliser le document unique

Formaliser le document unique Le document unique d évaluation des risques et autres documents obligatoires Formaliser le document unique Référence Internet Le document unique est un support écrit indispensable pour l employeur car

Plus en détail

2 - Les modalités d indemnisation

2 - Les modalités d indemnisation 2 - Les modalités d indemnisation A. Le montant de l indemnité L indemnité perçue par le salarié est égale, pour chaque heure de travail perdue, aux trois quarts du salaire horaire pris en considération,

Plus en détail

Extrait N 1 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés»

Extrait N 1 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Extrait N 1 de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» artie 05 - Faciliter les démarches des salariés pour bénéficier des congés liés à la naissance, l adoption ou la maladie d un

Plus en détail

La procédure disciplinaire à l encontre d un salarié protégé

La procédure disciplinaire à l encontre d un salarié protégé Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil Assurer la discipline dans l entreprise La procédure disciplinaire à l encontre d un salarié protégé Référence Internet Saisissez la

Plus en détail

Fiche conseils. L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire. *1 Calculer la retenue sur salaire pour maladie

Fiche conseils. L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire. *1 Calculer la retenue sur salaire pour maladie EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Fiche conseils Maladie L incidence de la maladie sur le bulletin de salaire Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite L autoliquidation de la TVA Obligations et formalités Référence Internet Disponible sur Internet + dans l ouvrage (cf. page 6) Saisissez

Plus en détail

Dossier Mai 2014. La fiche de poste

Dossier Mai 2014. La fiche de poste La fiche de poste La fiche de poste est un outil de gestion qui a un triple but : la clarification des rôles et des responsabilités ; l'amélioration du déroulement du recrutement dans le cas d'un poste

Plus en détail

Mise en place de l option pour l abattement de 10 %

Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Chap. 04/2 : La rémunération N o 04/2-100 Mise en place de l option pour l abattement de 10 % Vous souhaitez mettre en place l option pour l abattement supplémentaire pour frais professionnels dans votre

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Disponible sur Internet + dans l ouvrage (cf. page 4) Le versement d une prime d ancienneté ou d assiduité Attribuer des primes Référence

Plus en détail

Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE

Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE Extrait n 2 du Guide Pratique du Secrétaire CE «Faut-il accepter de négocier un accord sur un projet de licenciement?» Participer à la vie de l entreprise, défendre les intérêts des salariés Le rôle du

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite Gérer les congés Calcul et traitement comptable de la provision congés payés et RTT Référence Internet Disponible sur Internet + dans

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Vous êtes tenu de rémunérer certains congés, dont bien sûr les congés payés annuels, mais également certains congés pour événements familiaux.

Plus en détail

Les règles de gestion des frais professionnels

Les règles de gestion des frais professionnels La rémunération Fiche n 11/050 Les frais professionnels sont des dépenses que le salarié engage dans le cadre de son activité professionnelle. Le dédommagement du salarié par l employeur peut revêtir différentes

Plus en détail

Porter des équipements de protection individuelle (EPI)

Porter des équipements de protection individuelle (EPI) Extrait gratuit de la documentation Sécurité des chantiers du BTP - Guide illustré Faire respecter les règles de sécurité Porter des équipements de protection individuelle (EPI) Référence Internet PSI.04.4.020

Plus en détail

Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier?

Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier? Extrait n 1 du Guide Pratique du Trésorier CE Quelle doit être la durée de conservation des documents comptables par le trésorier? Voir la réponse La miseenplaced unecomptabilité 3.1 À notre avis : cccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccccc

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2015

CHARGES SOCIALES 2015 CHARGES SOCIALES 2015 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2015 Année 38 040 Trimestre 9 510 Mois 3 170 Quinzaine 1 585 Semaine 732 Jour 174 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

Fiche conseils. Le calcul du salaire en cas de mois incomplet

Fiche conseils. Le calcul du salaire en cas de mois incomplet EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Fiche conseils Temps de travail Le calcul du salaire en cas de mois incomplet Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Saisissez la Référence Internet WME.07.2.160 dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder aux mises à jour de

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment»

Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Extrait gratuit de la documentation «Rémunération et Paie Bâtiment» Le caractère forfaitaire du salaire mensualisé ne s oppose pas à ce que le montant de la rémunération soit réduit pour les mois de travail

Plus en détail

II - Le repos des jours fériés. A) Le repos des jours fériés ordinaires. B) Le 1 er mai. III - La rémunération des jours fériés

II - Le repos des jours fériés. A) Le repos des jours fériés ordinaires. B) Le 1 er mai. III - La rémunération des jours fériés 051 Les jours fériés et les ponts II - Le repos des jours fériés A) Le repos des jours fériés ordinaires 1/ Le repos est en principe facultatif En principe, le repos des jours fériés autres que le 1 er

Plus en détail

La formation à la sécurité des salariés exposés à l amiante

La formation à la sécurité des salariés exposés à l amiante Extrait gratuit de la documentation Sécurité des chantiers du BTP - Guide illustré La formation à la sécurité La formation à la sécurité des salariés exposés à l amiante Référence Internet PSI.05.2.050

Plus en détail

Le traitement de l'arrêt maladie

Le traitement de l'arrêt maladie Gérer les absences Le traitement de l'arrêt maladie L un de vos salariés est dans l'incapacité d'honorer son contrat de travail suite à un arrêt maladie prescrit par son médecin. Vous venez de recevoir

Plus en détail

3. Petits déplacements des ouvriers

3. Petits déplacements des ouvriers Extrait gratuit de la documentation Social Bâtiment CHAPITRE 3 3. Petits déplacements des ouvriers Réf. Internet SB.7.3.3 L utilisation d une couleur par partie vous permet de vous situer rapidement dans

Plus en détail

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP»

Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Extrait gratuit de la publication «Comptabilité, fiscalité et paie pour les entreprises du BTP» Calculer et régler les cotisations sociales Calculer les cotisations URSSAF (vieillesse, CSG CRDS, maternité,

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite TVA déductible TVA Déductible : régularisation du droit à déduction Référence Internet CFP.08.4.030 Disponible sur Internet + dans l

Plus en détail

Exemple de fiche conseil

Exemple de fiche conseil Exemple de fiche conseil Définir le contrat de travail qui vous convient Conclure un contrat d extra Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

7.2 Le contrôle par l employeur de l activité des salariés

7.2 Le contrôle par l employeur de l activité des salariés Extrait de «Les représentants du personnel et la défense des salariés» Partie 07 - Prendre la mesure du pouvoir de direction de l'employeur 7.2 Le contrôle par l employeur de l activité des salariés Contrôle

Plus en détail

Quel est le rôle du CE en matière d activités sociales et culturelles?

Quel est le rôle du CE en matière d activités sociales et culturelles? www.editions-tissot.fr Le mandat d élu CE 4 questions / réponses sur Quel est le rôle du CE en matière d activités sociales et culturelles? Le comité d entreprise est-il obligé de garder les précédentes

Plus en détail

Extrait n 1 du Guide Pratique du Secrétaire CE

Extrait n 1 du Guide Pratique du Secrétaire CE Extrait n 1 du Guide Pratique du Secrétaire CE «Le CE peut-il librement organiser des réunions avec le personnel?» Communiquer avec les salariés Organiser des réunions avec le personnel Toutes les étapes

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite L autoliquidation de la TVA Obligations et formalités Référence Internet Disponible sur Internet + dans l ouvrage (cf. page 4) Saisissez

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail SYNTEC - CICF» : fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail SYNTEC - CICF» : fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail SYNTEC - CICF» : fiche conseil Saisissez la Référence Internet WS0.06.2.030 dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder aux mises à jour

Plus en détail

7/10 Établissements de type U : établissements sanitaires (hôpitaux et cliniques) (AH.27.10)

7/10 Établissements de type U : établissements sanitaires (hôpitaux et cliniques) (AH.27.10) Extrait gratuit du guide pratique «Accessibilité handicapés» page 192 chap. 7/10 et 7/10.1 ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉS DANS LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 7/10 Établissements de type U : établissements

Plus en détail

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction La réduction est au plus égale à 26 % de la rémunération, maximum obtenu au niveau du salaire minimum de croissance. Ce taux d exonération décroît ensuite pour

Plus en détail

Extrait n 1 du guide «Les relations CE/Employeurs»

Extrait n 1 du guide «Les relations CE/Employeurs» Extrait n 1 du guide «Les relations CE/Employeurs» «L employeur nous demande de rendre un avis lors de la réunion de consultation, peut-on demander un délai supplémentaire?» S assurer du déroulement régulier

Plus en détail

Extrait gratuit des fiches pratiques Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP

Extrait gratuit des fiches pratiques Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP Extrait gratuit des fiches pratiques Schémas et tableaux commentés pour la gestion du personnel du BTP La rémunération et les cotisations Les règles de gestion des frais professionnels Référence Internet

Plus en détail

Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement

Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement La rémunération et les cotisations Fiche n Les étapes de la mise en place d un accord d intéressement L intéressement est un outil de rémunération qui permet aux salariés d être associés aux résultats

Plus en détail

Tableau des indemnités versées au salarié en cas de rupture du contrat de travail

Tableau des indemnités versées au salarié en cas de rupture du contrat de travail Le départ des salariés Tableau des indemnités versées au salarié en cas de rupture du contrat de travail Référence Internet Indemnité de licenciement, indemnité compensatrice de préavis, indemnité de fin

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Social TP»

Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Extrait gratuit de la documentation «Social TP» Dans le cadre de l abonnement, cf. page 5. Saisissez la «Réf. Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce contenu

Plus en détail

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allégement des démarches administratives, dite «loi Warsmann»

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allégement des démarches administratives, dite «loi Warsmann» Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allégement des démarches administratives, dite «loi Warsmann» Ce qu il faut retenir Automatisation des congés payés : le minimum

Plus en détail

Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP»

Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP» Extrait gratuit de la documentation «Gestion pratique du personnel et des rémunérations du BTP» Gérer les départs en raison de difficultés économiques R à Invoquer le motif économique à bon escient pour

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit on appliquer un taux de majoration

Plus en détail

Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil

Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil Extrait gratuit de la solution «Gérer le personnel» : fiche conseil Planifier la prise de congés Le report des congés payés Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche

Plus en détail

Extrait n 2 du guide «Les relations CE/Employeur»

Extrait n 2 du guide «Les relations CE/Employeur» Extrait n 2 du guide «Les relations CE/Employeur» Dans quels cas le CE peut-il refuser d émettre un avis suite à une consultation? Prendre position ou refuser d émettre un avis Refuser d émettre un avis

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Les modalités de désignation d un délégué ou représentant syndical au comité d entreprise

Les modalités de désignation d un délégué ou représentant syndical au comité d entreprise Les représentants du personnel Fiche n 20/350 La mise en place de délégués syndicaux et de représentants syndicaux au comité d entreprise (CE) ne résulte pas des élections professionnelles. Elle fait l

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

Évaluation des risques professionnels et Document Unique dans le BTP

Évaluation des risques professionnels et Document Unique dans le BTP 1 re partie - À propos d évaluation des risques 1 re partie-àpropos d évaluation des risques I - Nature de l obligation d évaluation des risques professionnels... 102 A) La formalisation d un des principes

Plus en détail

«Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?»

«Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?» Extrait du Guide Pratique du Trésorier CE «Quels sont les missions et le rôle de l expert-comptable du CE?» 4.7 Les acteurs des comptes B-L expert-comptable Référence Internet Saisissez la «Référence Internet»

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche.

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche. Exemple de fiche conseil Définir le contrat de travail qui vous convient Conclure un contrat d extra Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON N 86 - FISCAL n 16 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON L essentiel Le crédit d'impôt

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE N 165 5 aout 2014 SOMMAIRE P. 1 et 2 p.2 Projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale pour 2014 Suppression de la règlementation relative aux sommes versées

Plus en détail

Bulletin de paie commenté

Bulletin de paie commenté EXTRAIT GRATUIT DU GUIDE PRATIQUE RESPONSABLE & GESTIONNAIRE PAIE Bulletin de paie commenté Les aides à l embauche Le bulletin de paie en cas d embauche de jeunes (aides et exonérations) Référence Internet

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail