Le Système Immunitaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Système Immunitaire"

Transcription

1 Formation des Maîtres de l UPMC : Agrégation interne Notions Complémentaires en IMMUNOLOGIE Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Centre de Recherche des Cordeliers INSERM UMRS 872, équipe rue de l'ecole de Médecine PARIS cédex I Présentation Générale de l Immunologie 1. L Immunologie de ses débuts à nos jours : 5 ème siècle (430) avant JC : Epidémie de peste à Athènes (Thucydide) 15 ème siècle après JC : 1 ère tentative d immunisation contre la variole en Chine (variolisation) 18 ème siècle : Immunisation contre la variole grâce à la vaccine (Dr Edward Jenner) 19 ème siècle : Immunisation systématique (vaccination) contre le choléra aviaire, la maladie du charbon et la rage (Louis Pasteur) 20 ème siècle : - Etude du système immunitaire au niveau cellulaire et moléculaire - Vaccins synthétiques, immuno-stimulation, anti-sérums - Greffes d organes - Traitements anti-bactériens, anti-viraux, anti-cancéreux, immuno-suppresseurs 21 ème siècle : - Modification du SI par thérapie génique et/ou cellulaire - Xénogreffes ou greffes d organes synthétiques (clonage thérapeutique) - Production par génie génétique d'anticorps anti-bactériens, anti-viraux, anti-cancéreux Le Système Immunitaire - A quoi ça sert? - Composants et localisations - Comment ça marche? - L immuno-stimulation - Les dérèglements "spontanés" - Les pathologies infectieuses 1. L Immunologie de ses débuts à nos jours 2. Définitions : I Présentation Générale de l Immunologie Immunité : En latin "immunitas" = exempt de Ensemble des réactions tendant à éliminer des substances étrangères (microbes, macromolécules et cellules animales étrangères) Notion de Soi ("self") et de non Soi ("non self") Immunologie : Discipline biologique et médicale qui étudie ces processus de reconnaissance de substances antigéniques Réponse Immunitaire : Ensemble des conséquences de cette reconnaissance Système Immunitaire : Système complexe de facteurs humoraux et d'interactions cellulaires Vaccination : Méthode de stimulation de l immunité vis à vis d une infection grâce à un µorganisme ou à un de ses produits dont le pouvoir pathogène a été atténué Plan du Cours d Immunologie 2. Définitions I Présentation Générale de l Immunologie 1. L Immunologie de ses débuts à nos jours I Présentation Générale de l Immunologie 3. Fonctions du Système Immunitaire (SI) : II Les Composants du Système Immunitaire Le SI assure 3 fonctions fondamentales : III Les Antigènes - La définition de l'individu - La reconnaissance de signaux moléculaires étrangers Distinction du Soi et du non Soi IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme - L'organisation de la défense du Soi V VI Déroulement des Réponses Immunes L Immunologie en tant qu outil 4. Immunopathologies : Dérèglements du Système Immunitaire - Déficits de la RI (immunodéficience) : Cancers, SIDA... - Auto-immunité : Auto-Anticorps, Sclérose en plaques, Lupus... - Processus d'hypersensibilité : Allergie, asthme...

2 I Présentation Générale de l Immunologie Etat Physiologique Immunodéficience Hyperactivité du SI : Organes Lymphoïdes Primaires Organes Lymphoïdes Secondaires Balance Etat Physiologique / Pathologique Susceptibilité aux Cancers et aux Infections Autoimmunité et Maladies Inflammatoires Immunodéficience Hyperactivité du SI Immunodéficience Hyperactivité du SI Plan du Cours d Immunologie : 1.1 Les organes lymphoïdes primaires (ou centraux) : I II III IV V VI Présentation Générale de l Immunologie Les Composants du Système Immunitaire Les Antigènes Les Mécanismes de Défense de l Organisme Déroulement des Réponses Immunes L Immunologie en tant qu outil Sites de PRODUCTION et de DIFFERENCIATION des LYMPHOCYTES Lieu d ACQUISITION DU REPERTOIRE Lieu d APPRENTISSAGE DE LA TOLERANCE AU SOI Les trois niveaux d'organisation du Système Immunitaire : 1. Tissulaire : - les organes lymphoïdes primaires (ou centraux) - les organes lymphoïdes secondaires (ou périphériques) 1.1 Les organes lymphoïdes primaires (ou centraux) 1.2 Les organes lymphoïdes secondaires (ou périphériques) : 2. Cellulaire : - la lignée lymphoïde - la lignée myéloïde Organes effecteurs où les lymphocytes achèvent leur maturation et expriment leurs capacités fonctionnelles en présence de l'ag 3. Moléculaire : - les molécules membranaires - les immunoglobulines - les cytokines - les chimiokines - les facteurs du complément - les substances cytotoxiques ou pro-apoptotiques solubles Organes où s effectue la réponse immunitaire spécifique par des interactions cellulaires et moléculaires 1.3 Les organisations lymphoïdes tertiaires : néoformation post-natale au sein ou à proximité de sites pathologiques 1.4 Ecotaxie = Recirculation des lymphocytes

3 2. Les Cellules Immunocompétentes : 2.1 La lignée lymphoïde : a. Les petits lymphocytes : Lymphocytes B et T Seules cellules de l'organisme capables de RECONNAÎTRE SPECIFIQUEMENT et de DISTINGUER les DETERMINANTS ANTIGENIQUES (épitopes) 2. Les Cellules Immunocompétentes : 2.1 La lignée lymphoïde 2.2 La lignée myéloïde : a. Les cellules phagocytaires mononucléées b. Les granulocytes ("polynucléaires") : - Neurophiles - Eosinophiles - Basophiles 2. Les Cellules Immunocompétentes : 2.1 La lignée lymphoïde : a. Les petits lymphocytes b. Les grands lymphocytes granuleux : ex : Les cellules NK ("Natural Killer") 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines 3.3 Les Chimiokines 3.4 Les Facteurs du Complément 2. Les Cellules Immunocompétentes : 2.1 La lignée lymphoïde 2.2 La lignée myéloïde : a. Les cellules phagocytaires mononucléées : Principales CPA professionnelles de l organisme DC LT 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines : - Petites gp (PM = 10 à 50 kda) intervenant dans le dialogue entre les cellules du SI Lymphokines : Sécrétées par les lymphocytes Monokines : Secrétées par les monocytes Cytokines pro-inflammatoires : stimulent la réponse immunitaire Cytokines anti-inflammatoires : inhibent la réponse immunitaire Cellules dendritiques

4 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines : - Petites gp (PM = 10 à 50 kda) intervenant dans le dialogue entre les cellules du SI - Synthétisées de novo lors d une activation - Action autocrine, paracrine et/ou endocrine - Action : * en cascade (induction de la production d autres cytokines) * pléïotrope (plusieurs effets sur plusieurs types cellulaires) * redondante (plusieurs cytokines peuvent partager les mêmes fonctions) - Fixation sur des récepteurs membranaires spécifiques dont l expression est soumise à l action des cytokines elles-mêmes 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines 3.3 Les Chimiokines : - Molécules diffusant dans le tissu agressé à partir du site de production et participant aux phénomènes de migration des leucocytes (traversée de la paroi vasculaire et migration) Chimiokines : signaux de renforts leucocytaires / de migration cellulaire - Recrutement de populations cellulaires spécifiques (macrophages, lymphocytes ) à l aide de récepteurs spécialisés 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : La famille des chimiokines 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines : Répartition en cinq types selon leur fonction biologiques: - Les interférons : IFN de type I (α et β) inhibent la réplication virale IFN γ activent les CPA - Les interleukines : IL 1 à 31 assurent les échanges d informations entre leucocytes - Les facteurs de croissance hématopoïétiques : CSF stimulent la production de cellules sanguines - Les facteurs de nécrose des tumeurs : TNF α et β stimulent la réaction inflammatoire - Le facteur de croissance des tumeurs : TGF β inhibe la réponse immune 2. Les Cellules Immunocompétentes 3. Les Principales Molécules Circulantes du Système Immunitaire : 3.1 Les Anticorps (Ac) ou Immunoglobulines (Ig) 3.2 Les Cytokines 3.3 Les Chimiokines 3.4 Les Facteurs du Complément : - Vingtaine de protéines s activant en cascade pour participer aux mécanismes de défenses - Potéines plasmatiques (diffusant dans les tissus) et membranaires (rôle de régulation) - Action non spécifique, bien que souvent de concert avec les Ig - Trois fonctions essentielles : 1) Défense contre les infections 2) Élimination des complexes Ac /Ag 3) Régulation physiologique de la RI

5 Complexes immuns (Ag-Ac) Les molécules du complément Complexes immuns Surface du pathogène Mannose (parois bactériennes) Les molécules du complément Voie classique Voie alterne Voie des lectines ACTIVATION DU COMPLEMENT Même système effecteur (C3 convertase) Réaction inflammatoire Opsonisation Lyse du pathogène (complexe d attaque membranaire) Plan du Cours d Immunologie Les molécules du complément Quelques éléments de nomenclature Voie classique Voie alterne Élément natif I II III Présentation Générale de l Immunologie Les Composants du Système Immunitaire Les Antigènes C chiffre (C1, C2.. C9) F lettre (FB, FD ) IV V Les Mécanismes de Défense de l Organisme Déroulement des Réponses Immunes Après clivage : 1 petit et 1 grand fragment VI L Immunologie en tant qu outil Même nom + «a» : petit fragment ou «b» : grand fragment ex : C4a ; Ba ex : C4b ; Bb III Les Antigènes Les molécules du complément Voie alterne et/ou voie classique 1. Définitions : ANTIGENE (Ag) : Substance biologique ou synthétique capable d'être reconnue par le SI (et d'induire une RI). Molécule GENEratrice d'anticorps Ag éxogènes : Ag étrangers à l'individu C3 convertase C3b + C3a - allogéniques : Ag issus d'individus de la même espèce - xénogéniques : Ag issus d'autres espèces animales C5 convertase C5b + C5a Ag endogènes : Ag propres à l'hôte (auto-ag), pouvant être considérés comme étrangers (Ag cryptiques) C.A.M.

6 III Les Antigènes III Les Antigènes 1. Définitions 1. Définitions 2. Les Propriétés des Antigènes : 2.1 Antigénicité (ou réactivité antigénique) : Capacité d'une substance à être reconnue spécifiquement par le système immunitaire 2.2 Immunogénicité : Capacité d'une substance à induire une RI 2. Les Propriétés des Antigènes 3. Les Types d'antigènes 4. Déterminant Antigénique = Epitope : Région de l'antigène (structure tridimentionnelle) complémentaire du site de liaison de l'ac (PARATOPE) 4.1 Epitope continu ou linéaire : - Constitué par des AA adjacents - Accessible à des Ac que si la protéine est DENATUREE! 4.2 Epitope conformationnel : - Constitué par des AA éloignés dans la séquence primaire de la protéine - Accessible à des Ac que si la protéine est NATIVE! III Les Antigènes III Les Antigènes 1. Définitions 1. Définitions 2. Les Propriétés des Antigènes 3. Les Types d'antigènes : 3.1 Les Ag naturels : 2. Les Propriétés des Antigènes 3. Les Types d'antigènes 4. Déterminant Antigénique = Epitope 5. La Valence Antigénique : Nombre d'ac pouvant se fixer simultanément sur une macromolécule. du nombre d épitopes (ou déterminants antigéniques), car il peut y avoir encombrement stérique! Nombre d'épitopes Valence III Les Antigènes III Les Antigènes 1. Définitions 1. Définitions 2. Les Propriétés des Antigènes 3. Les Types d'antigènes : 3.1 Les Ag naturels 3.2 Les Ag artificiels / synthétiques : Macromolécules de synthèse : polypeptides synthétiques, polyacrylamide Les Propriétés des Antigènes 3. Les Types d'antigènes 4. Déterminant Antigénique = Epitope 5. La Valence Antigénique 6. Les Antigènes Thymo-dépendants (TD) et Thymo-indépendants (TI) : HAPTENE : Substance (protéine) de faible PM (< 1,5 kda / 1 à 6 AA) NON IMMUNOGENE (1 seul épitope!) Couplage à une molécule porteuse ("carrier") Immunogénicité Modèles d'étude des Réponses Immunitaires : - Souris Nudes (dépourvues de thymus) - Souris SCID - Souris thymectomisées - Souris irradiées...

7 IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme (Immunité Naturelle) 1. Les Mécanismes de Défense Superficielle : 1.1 La barrière physique : - La peau - Les muqueuses (respiratoire, digestive, génito-urinaire) 1.2 La barrière biologique / biochimique : - L'acidité locale (estomac, urine, vagin) - Les enzymes (lysosyme, enzymes protéolytiques du pancréas) - Les acides gras toxiques (peau) - La lactoferrine (sang) 1.3 La barrière écologique : La flore bactérienne (intestinale ) non pathogène! Plan du Cours d Immunologie IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme (Immunité Naturelle) 1. Les Mécanismes de Défense Superficielle I II III IV V VI Présentation Générale de l Immunologie Les Composants du Système Immunitaire Les Antigènes Les Mécanismes de Défense de l Organisme Déroulement des Réponses Immunes L Immunologie en tant qu outil 2. Les Mécanismes de Défense Profonde : Succession d'activations biologiques aboutissant à la REACTION INFLAMMATOIRE - Création d'un milieu hostile au développement des microorganismes - Elimination par phagocytose - Réparation tissulaire IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme Immunité naturelle (non spécifique, innée) Immunité adaptative (spécifique) - Barrières Naturelles - Réaction inflammatoire - Facteurs du complément - L'Immunité Humorale - L'Immunité à Médiation Cellulaire 1. Phase de Reconnaissance 2. Phase d'activation 3. Phase Effectrice Coopération Cellulaire

8 IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme (Immunité Naturelle) 1. Les Mécanismes de Défense Superficielle 2. Les Mécanismes de Défense Profonde : La Réaction Inflammatoire Les différentes phases de la Phagocytose : 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig : Invagination de la membrane plasmique Formation de pseudopodes Formation d un phagosome 3.1 Définition : Ig = Glycoprotéines présentes dans : - plasma - lymphe - sécrétions corporelles - surface des LB Les Ig sont douées d'activité Ac 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction F(ab) 2 Les Ig sont produites par plasmocytes (LB) Les Ig sont hétérogènes (5 classes) : Ig G Ig A Ig M Ig E Ig D pfc pepsine papaïne F(ab) F(ab) Fc 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig : Chaînes légères L : k l 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction a. Fonction des parties variables : V L Ag CDR1 CDR3 V CDR2 H Vue de haut Chaînes lourdes H : g (Ig G) a (Ig A) m (Ig M) e (Ig E) d (Ig D) Liaison de l'ag : 2 Paratopes / Ig monomérique Paratope fi Epitope Liaisons NON covalentes Complémentarité stérique

9 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction a. Fonction des parties variables b. Fonctions des parties constantes : 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction 3.5 Les caractéristiques des différentes classes d'ig 3.6 Différence entre Ig membranaire et Ig sécrétée : - Opsonisation et facilitation de la phagocytose cf. Réaction Inflammatoire - Fixation du complément (après complexation à l'ag) Domaine CH2 - Cytotoxicité cellulaire médiée par les Ac (ADCC) Domaine CH3 - Autorégulation de la production des Ac (Rétrocontrôle négatif) Domaine CH3 - Immunité néonatale Ig G - Hypersensibilité immédiate Ig E - Immunité muqueuse Ig A Ig membranaires 1 domaine V 3 à 4 domaines C 1 domaine TM 1 domaine CY Ig sécrétées 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction 3.5 Les caractéristiques des différentes classes d'ig : 3.1 Définition 3.2 Structure générale des Ig 3.3 Dualité structurale des Ig 3.4 Dualité fonctionnelle des Ig : Relation structure / fonction 3.5 Les caractéristiques des différentes classes d'ig 3.6 Différence entre Ig membranaire et Ig sécrétée 3.7 Expression des différentes Ig et maturation des LB : Cellule Souche Pré-LB LB immature LB mature Chaîne m IgM IgM & IgD Organes Lymphoïdes Secondaires Moelle osseuse Ig A 3.8 Isotypie, Allotypie, Idiotypie isotypie Ig G (1,2,3,4) Ig D Au niveau de la chaîne lourde de la région constante Différences dues à l utilisation d un gène différent pour cette région constante différentes classes d Ig Ig M Ig E 2 Ac d isotype différent Les Ac anti-isotype reconnaissent toutes les Ig du même isotype chez tous les membres d une même espèce

10 3.8 Isotypie, Allotypie, Idiotypie allotypie 3. Les Immunoglobulines (Ig) 4. Le Récepteur des Cellules T (TCR) : Au niveau de la région constante 4.1 Structure du TCR : CD3 = Marqueur commun à tous les LT Différences dues à des allèles différents d un même gène de la région constante TCR γ δ ε Complexe CD3 Les Ac anti-allotype reconnaissent les Ig d un isotype donné chez quelques individus d une même espèce Membrane plasmique ζ ζ ζ η 2 Ac d isotype identique mais d allotype différent 3.8 Isotypie, Allotypie, Idiotypie idiotypie 3. Les Immunoglobulines (Ig) 4. Le Récepteur des Cellules T (TCR) : 4.1 Structure du TCR Au niveau de la région variable Les Ac anti-idiotype ne reconnaissent qu une seule Ig 4.2 Reconnaissance antigénique par le TCR : Phénomène de Restriction (double reconnaissance) : Peptide Antigénique TCR CMH du Soi 3.8 Isotypie, Allotypie, Idiotypie idiotypie Réponse du LT : + Au niveau de la région variable Les Ac anti-idiotype ne reconnaissent qu une seule Ig Dirigés contre le site antigénique (CDR idiotope) ou les parties de structure (FR) - - -

11 3. Les Immunoglobulines (Ig) IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme 4. Le Récepteur des Cellules T (TCR) 5. Les Molécules d'histocompatibilité (CMH) : Complexe Majeur d'histocompatibilité (CMH) : Ensemble de gènes polymorphiques (multi-alléliques) co-dominants, codant pour des polypeptides membranaires spécifiques de l'organisme et définissant le Soi. Homme : HLA Souris : H2 Immunité naturelle - Action immédiate - Non spécifique - Intervention des phagocytes - Pas de mémoire immunologique Immunité adaptative - Mise en place en quelques jours - Reconnaissance spécifique - Intervention de lymphocytes - Mémoire immunologique IV Les Mécanismes de Défense de l Organisme 3. Les Immunoglobulines (Ig) 4. Le Récepteur des Cellules T (TCR) Activation de l immunité adaptative par les cellules de l immunité innée 5. Les Molécules d'histocompatibilité (CMH) : 5.1 CMH de classe I : Pouvant être exprimé par toutes les cellules nucléées de l'organisme Homme : HLA A, B, C Souris : H2 K, D, L 3. Les Immunoglobulines (Ig) Plan du Cours d Immunologie 4. Le Récepteur des Cellules T (TCR) 5. Les Molécules d'histocompatibilité (CMH) : 5.1 CMH de classe I 5.2 CMH de classe II : Exprimé uniquement par les Cellules Présentatrices d'antigènes (CPA) (Cellules Dendritiques, Monocytes, Macrophages, LB ) Homme : HLA DP, DQ, DR Souris : H2 I-A, I-E I II III IV V VI Présentation Générale de l Immunologie Les Composants du Système Immunitaire Les Antigènes Les Mécanismes de Défense de l Organisme Déroulement des Réponses Immunes L Immunologie en tant qu outil

12 V Déroulement des Réponses Immunes V Déroulement des Réponses Immunes Immunité naturelle (non spécifique, innée) - Barrières Naturelles - Réaction inflammatoire - Facteurs du complément Immunité adaptative (spécifique) - L'Immunité Humorale - L'Immunité à Médiation Cellulaire 1. Phase de Reconnaissance 2. Phase d'activation 3. Phase Effectrice 1. L'Immunité Humorale : 1.1 Phase de Reconnaissance : 1.2 Phase d'activation : 1.3 Phase Effectrice : Coopération Cellulaire V Déroulement des Réponses Immunes Immunité innée Cellules présentatrices d antigene Immunité adaptative Première barrière Vaccination 1. L'Immunité Humorale : V Déroulement des Réponses Immunes Réponse humorale primaire et secondaire envers un Ag thymo-dépendant : 1.1 Phase de Reconnaissance : 1.2 Phase d'activation : 1.3 Phase Effectrice : Réponse humorale primaire Réponse humorale secondaire Première exposition à l Ag Seconde exposition à l Ag Titre en Ac du sérum Semaines

13 V Déroulement des Réponses Immunes 1. L'Immunité Humorale 2. L'Immunité à Médiation Cellulaire : 2.1 Phase de Reconnaissance 2.2 Phase d'activation 2.3 Phase Effectrice : LTh Production de cytokines LTc Cytolyse de la cellule cible V Déroulement des Réponses Immunes 1. L'Immunité Humorale 2. L'Immunité à Médiation Cellulaire : 2.1 Phase de Reconnaissance : LTh (auxiliaire / helper) CD4 + CPA (CMH classe II) LTc (cytotoxique) CD8 + Cellule Cible (nucléée de l'organisme) (CMH classe I) V Déroulement des Réponses Immunes V Déroulement des Réponses Immunes 1. L'Immunité Humorale 2. L'Immunité à Médiation Cellulaire : 2.1 Phase de Reconnaissance 1. L'Immunité Humorale 2. L'Immunité à Médiation Cellulaire : 2.1 Phase de Reconnaissance 2.2 Phase d'activation : Activation Lymphocytaire T 2.2 Phase d'activation 2.3 Phase Effectrice : LTc Cytolyse de la cellule cible

14 Plan du Cours d Immunologie I II III IV V VI Présentation Générale de l Immunologie Les Composants du Système Immunitaire Les Antigènes Les Mécanismes de Défense de l Organisme Déroulement des Réponses Immunes L Immunologie en tant qu outil VII Notions Approfondies Balance Etat Physiologique / Pathologique Etat Physiologique Immunodéficience Hyperactivité du SI Susceptibilité aux Cancers et aux Infections Autoimmunité et Maladies Inflammatoires Immunodéficience Hyperactivité du SI Immunodéficience Hyperactivité du SI Le Système Immunitaire Balance / Activation Activation - A quoi ça sert? Définition du Soi et du non Soi Défense de l organisme - Composants et localisations Les 3 niveaux d organisation + Ecotaxie - Comment ça marche? Immunité innée vs adaptative Coopération cellulaire Mémoire immunitaire Ag exogènes (Parasites, bactéries, virus ) Auto-Ag Ag exogènes (Parasites, bactéries, virus ) Auto-Ag - L immuno-stimulation Vaccination - Les dérèglements "spontanés" Allergie, autoimmunité, cancer Pathologique (Infections) Etat Physiologique Immunité Protectrice Maladies Autoimmunes - Les pathologies infectieuses Virus (VIH) Pathologique (Cancers)

15 / Activation / Ignorance Différents types de tolérance des lymphocytes T autoréactifs Thymus Périphérie Activation Lymphocyte + Ag immunogène Prolifération & Différenciation Ignorance Inactivation (Anergie) Délétion (Apoptose) Lymphocytes T spécifiques d Ag exogènes : - Viraux - Bactériens - Parasitaires Délétion Lutte contre les maladies infectieuses + Ag tolérogène Anergie Apoptose Ignorance + Ag non immunogène Absence de réponse centrale périphérique Lymphocytes T spécifiques d auto-ag Maladies Autoimmunes Activation Lymphocytaire T Immunopathologies liées aux lymphocytes Cellule Présentatrice d Ag (CPA) nécessaire Rejets de greffes immuno-pathologies viro-induites lymphocytes Maladies auto-immunes Maladie du greffon contre l hôte (GVHD) Relation Maturation / Fonction des CPA Différents types de tolérance des lymphocytes T autoréactifs Sous-populations de CPA Thymus Périphérie Lymphocytes Th1 Lymphocytes Th2 CPA immature : "Tolérogène" Délétion Ignorance Inactivation (Anergie) Délétion (Apoptose) Stimulus Suppression CPA mature : "Activatrice" Fonction 1 Fonction 2 Fonction 3 Fonction 4 centrale périphérique

16 Balance Th1 / Th2 Différents types de tolérance des lymphocytes T autoréactifs Th0 Thymus Périphérie Lymphocytes Th1 Lymphocytes Th2 Ignorance Inactivation (Anergie) Délétion (Apoptose) Délétion IL2 IFNg TNFa TNFb/LTa "Immunité à médiation cellulaire" Th1 t-bet - Th2 GATA-3 - IL4 IL5 IL6 IL10 IL13 "Immunité humorale" centrale périphérique Immuno-régulation Lymphocytes T Pathogéniques Lymphocytes T Régulateurs / Suppresseurs Différents types de tolérance des lymphocytes T autoréactifs A la "re-"découverte des Lymphocytes T régulateurs (T reg ) Thymus Périphérie Existence d'une sous-population de lymphocytes T CD4 + Lymphocytes T spécifiques d Ag exogènes : contrôlant les pathologies auto-immunes : Délétion Ignorance Inactivation (Anergie) Délétion (Apoptose) - Viraux - Bactériens - Parasitaires Lutte contre les maladies infectieuses Souris BALB/c nude LT CD4 + CD25 + Gastrite Oophorite Thyroidite Incidence : Forte Forte Modérée Sialoadenite Modérée 2-3 mois Adrenalite Insulite faible faible centrale périphérique Lymphocytes T spécifiques d auto-ag Maladies Autoimmunes Splénocytes de souris BALB/c, déplétés en cellules CD25 + GN faible Shimon Sakaguchi 1995 (J. Immunol.) Maladies autoimmunes induites expérimentalement Rôle central des Lymphocytes T régulateurs Modèles animaux : Ag inducteurs : Effets bénéfiques Effets indésirables Encéphalomyélite autoimmune expérimentale (EAE) MBP, PLP, MOG Arthrite auto-immune Collagène type IV Prévention maladies autoimmunes Inhibition immunité anti-tumorale Thyroïdite auto-immune Myasthénie grave autoimmune Uvéite auto-immune Thyroglobuline Récepteur de l acétylcholine Photorécepteurs (IRBP, Ag S) fœto-maternelle LT reg Régulation immunité anti-infectieuse

17 Autoréactivité du répertoire T Pro-thymocytes CD4 - CD8 - Sélection thymique : Sélection positive Programme CAPES externe SVT 2006 : ( Réarrangement aléatoire du récepteur à l Ag (TCR) Sélection négative Thymocytes CD4 + CD8 + possédant un TCR spécifique de : Peptides viraux, bactériens, parasitaires Peptides du soi Autres molécules Fréquence LT peu autoréactifs Avidité pour auto-ag et CMH du Soi LT très autoréactifs Génération de LT auto-réactifs Relation Inflammation / Suppression Concours CAPES externe (épreuve orale) : Exposés scientifiques : leçons de Biologie et Physiologie Animale Intensité de la suppression par les T reg Inhibition de la proliferation Inhibition partielle de la différenciation Intensité de l activation T (inflammation) Pas d inhibition Le système lymphatique Les cellules de l immunité La biologie des lymphocytes Les molécules de l immunité Les récepteurs membranaires Les anticorps Coopérations cellulaires et réponses immunitaires Phagocytes et réponses immunitaires L immunité cellulaire Le SIDA La vaccination : aspects historiques et actuels Vaccins et sérums Aspects immunologiques de la relation mère / enfant avant et après la naissance Programme CAPES externe SVT 2006 : ( Concours CAPES externe (épreuve écrite) : L importance fonctionnelle de la structure spatiale des protéines / 2003 Thèmes généraux Notions, précisions, exemples et limites. 4 - Fonctions de relation Communications dans l organisme. Communications nerveuse et hormonale chez l'homme (voir 5.3) Communication dans la réponse immunitaire (voir 4.3) Développement embryonnaire (voir 5.4.) Réception des signaux de l environnement et intégration de l information Défenses de l organisme. Réponse immunitaire (voir 4.1 et 7.3): - immunité innée et acquise, cellulaire et humorale - coopérations cellulaires - immunodéficiences (voir 1.3) - immunothérapie chez l Homme. Défenses des plantes vis à vis des pathogènes: - défenses constitutives - défenses induites : mécanismes de l'hypersensibilité et de la résistance systémique acquise - susceptibilité et modalités de l'infection chez les plantes. 1 - Structure du vivant Notion de virus. 7 Ecologie 7.3 -Populations et communautés. Expliquer la formation d un précipité (formation d un réseau antigèneanticorps ou complexe immun) Proposer des hypothèses plausibles pour interpréter les formes des arcs (fusion, croisements, parallélisme) Conclure qu un même antigène peut présenter différents épitopes, chacun reconnu par un anticorps différent

18 Concours Agregation interne (épreuve orale) : Mécanismes de défense de l organisme Prévenir et combattre les maladies infectieuses 3 ème 3 ème Les cellules immunitaires La réaction antigène anticorps Le SIDA, un dérèglement du système immunitaire Terminale Terminale Terminale Concours Agregation interne 2004 (épreuve écrite) :

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Ghislaine Sterkers et Marie-Anne Gougerot-Pocidalo I-Introduction... 2 II-Systèmes immunitaires impliqués dans la défense anti-infectieuse... 3 II-1.Immunité

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ Les mécanismes de reconnaissance et d élimination des molécules du non soi font intervenir un système diffus d organes, de tissus, de cellules et de molécules qui

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 Les immunoglobulines et leurs fonctions Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 IMMUNOGLOBULINES ET FONCTION ANTICORPS Définition Les immunoglobulines

Plus en détail

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée - I - Approche globale des réactions immunitaires Mécanismes de défense de l organisme en réponse à la pénétration de microorganismes

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Cyrille Hoarau, Frédéric Bérard I-Introduction... 2 II-Principe et modalités de l'immunothérapie spécifique de l'allergène... 2 II-1.Principe

Plus en détail

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie

Numéro d Étudiant. Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie Nom : Numéro d Étudiant Série de Problèmes 4 Date de remise : Seulement remettre vos réponses sur la feuille de réponse fournie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 1. Lequel

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Introduction L immunité = la résistance aux maladies, et spécifiquement infectieuses La physiologie

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly

Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 1 Vendredi 25 janvier 2008 : Espace Charles Louis HAVAS 1, rue des Huissiers - 92220 NEUILLY Métro ligne 1, station Pont de Neuilly 2 Immunité et exposition aux rayonnements ionisants Professeur Michel

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie. CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR

DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie. CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes 1. Origine des lymphocytes - les lymphocytes proviennent d'une cellule souche hématopoïétique multipotentielle (= totipotente)

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

Lignée lymphocytaire

Lignée lymphocytaire Lignée lymphocytaire I-INTRODUCTION : LES LYMPHOCYTES: Support cellulaire de la défense immunitaire spécifique 25 40 % des globules blancs dans le sang périphérique Moins de 20 % dans le myélogramme. 3

Plus en détail

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse «Antigènes, nes, haptènes : motifs moléculaires inducteurs d une d réponse immune» F. Bérard Inserm U851 - Service d Immunologie Clinique CHU Lyon-Sud Jeudi 5 novembre 2009 16h-18h 18h Antigènes = substances

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse Mort cellulaire Lara Chalabreysse 1 1/ Apoptose 2 Définition Forme de mort cellulaire Eliminer les cellules indésirables Étapes coordonnées programmées Gènes dédiés à cette tache Implications Développement

Plus en détail

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions DESC d Immunologie Clinique et Allergologie 2014 Module 0 «Immunologie» Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions Circulation et domiciliation des cellules immunitaires

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Le système du Complément

Le système du Complément Le système du Complément Marie-Agnès Dragon-Durey, Jean Yves Cesbron, Alain Chevailler, Christian Drouet, Béatrice Uring-Lambert I-Introduction... 2 II-Les voies d activation du Complément... 2 II-1.La

Plus en détail

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011 LA REPONSE ALLOGENIQUE C. René -2011 Les Lois de la transplantation Rôle des lymphocytes T Transfert de l immunité par les cellules T Infiltrat de cellules mononuclées disposé en manchons péri-vasculaire:

Plus en détail

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation Les protéines peuvent être classées sur la base de: leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation leur

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Activation et polarisation des lymphocytes T. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Activation et polarisation des lymphocytes T A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise La réponse innée reconnaît des structures conservées entre

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE

ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE ANATOMIE PATHOLOGIQUE ET INFLAMMATION CONCEPTION D ENSEMBLE 1. Définition L'inflammation ou réaction inflammatoire est la réponse des tissus vivants, vascularisés, à une agression. 2. Causes des réactions

Plus en détail

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2 Le complément I_ Généralités A. Découverte Les anticorps ont été découverts en 1890. La fixation d'anticorps ne suffit pas à détruire l'antigène. Pfeiffer et Bordet ont démontré qu'un système complémentaire

Plus en détail

La réaction antigène - anticorps et ses applications

La réaction antigène - anticorps et ses applications La réaction antigène - anticorps et ses applications 1. Généralités 1.1. Les antigènes - antigène = toute substance capable de se lier spécifiquement à un anticorps ou TCR. - immunogène = substance qui

Plus en détail

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T

TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T 14/10/2013 MARIANI Natacha L2 TSSIBG G. Pommier 8 pages TSSIBG Immunoglobulines et récepteurs pour l'antigène des lymphocytes B et T Immunoglobulines (Ig/AC) Récepteurs pour l'antigène des lymphocytes

Plus en détail

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Dr Cécile BORDES, MCU-PH Laboratoire d Immunologie Université Victor Segalen, CHU Pellegrin Bordeaux BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Objectifs Présenter les bases physiopathologiques

Plus en détail

Immunologie Travaux dirigés

Immunologie Travaux dirigés Université Mohammed V-Agdal - Rabat Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 6 Module : Biochimie et Immunologie Élément : Immunologie Immunologie Travaux dirigés 1- De l Immunité innée à l immunité adaptative

Plus en détail

28 Complément et inflammation

28 Complément et inflammation 28 Complément et inflammation Introduction Le complément est un système de protéines sériques qui comporte une trentaine de constituants, solubles et membranaires. Il est impliqué dans la réponse innée

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Immunité et grossesse

Immunité et grossesse MODULE de MAIEUTIQUE Unité foetoplacentaire (Coordonateur Pr Janky) Immunité et grossesse Dr. Nadia Prisant 1 Points essentiels : Le système immunitaire, à travers ses deux principales composantes, l immunité

Plus en détail

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse XXII ème JRPI 13 10 2015 Pr M. Labalette Biothérapies Déficit immunitaire secondaire Susceptibilité aux infections (1 er effet secondaire des biothérapies)

Plus en détail

CELLULES ET ORGANES DU SYSTEME IMMUNITAIRE

CELLULES ET ORGANES DU SYSTEME IMMUNITAIRE CELLULES ET ORGANES DU SYSTEME IMMUNITAIRE L'IMMUNITE L'immunité peut être définie comme l'ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme de reconnaître et de tolérer ce qui lui appartient

Plus en détail

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 sylvain.dubucquoi@chru lille.fr sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 Institut d Immunologie, CHRU de Lille 5 L 20 50x 10 9 leucocytes (Globules

Plus en détail

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale

L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale L immunité innée: de la Clinique à la Science Fondamentale RALANDISON Stéphane Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar Soirée Rhumato, 28 février 2013 Introduction Habitudes pratiques:

Plus en détail

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes

CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Risque infectieux et protection de l organisme CHAPITRE 6 : Les défenses de l'organisme face aux microorganismes Obj. cognitifs : Définir le système immunitaire. Une réaction rapide-la phagocytose, réalisée

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Pierre Tiberghien, Olivier Adotevi, François Lemoine, Jean François Moreau, Salima Hacein-Bey I. Introduction...

Plus en détail

LES TISSUS CONJONCTIFS

LES TISSUS CONJONCTIFS LES TISSUS CONJONCTIFS UE2 Les tissus conjonctifs (TC) sont un mélange en proportion variable de : Cellules + fibres + substance fondamentale Ils permettent de faire le lien entre les tissus et les organes.

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB régulateurs M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB : population hétérogène Foie fœtal et moelle osseuse B1 Plasmocytes Moelle osseuse T2-MZP LB de la zone marginale Périphérie Cellules souches LB immatures

Plus en détail

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE

IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE IMMUNOLOGIE - EXERCICES TYPE II-2 OBLIGATOIRE SUJET 1 La phase symptomatique du sida est caractérisée par un taux très faible de lymphocytes T cytotoxiques et de lymphocytes T4. Les patients qui rentrent

Plus en détail

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé TS-Thème 6 : immunologie N. Pidancier 2010-2011 Correction des exercices d'immunologie 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé ''la souris

Plus en détail

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Coopération cellulaire et réponses effectrices Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Activation des lymphocytes T DC immature capture de l Ag dans les tissus cellule T activée

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers MSBM / 29.11.2001 Immunité Ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme pluricellulaire de maintenir la cohérence des cellules

Plus en détail

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011

Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 Examen d immunologie PCEM2 13 janvier 2011 1 e partie : QCM 1- Un antigène : A- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale s il s agit d un allo-antigène B- peut jouer un rôle dans la tolérance centrale

Plus en détail

Évaluations formatives. 1. Donnez la différence entre le système de défense spécifique et non spécifique?

Évaluations formatives. 1. Donnez la différence entre le système de défense spécifique et non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Introduction 1. Donnez la différence entre le système de défense spécifique et non spécifique? Le système de défense spécifique est en fait le système immunitaire. C est

Plus en détail

Polynucléaires, monocytes et macrophages.

Polynucléaires, monocytes et macrophages. Polynucléaires, monocytes et macrophages. Marianne Gougerot-Pocidalo, Lionel Prin, Sylvie Chollet-Martin I-Introduction... 2 II-Facteurs chimio-attractants... 2 III-Origine et devenir des polynucléaires

Plus en détail

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus sylvain.dubucquoi@chru-lille.fr Facteurs de croissance et vasculogenèse Th17 Treg Organiser une réponse immunitaire adaptée Éviter une réponse inappropriée Parasites Bactéries Th2 Th1 Agressions «intérieures»

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Lésions tissulaires & auto-anticorps par LT spécifiques du soi Sclérose en plaques MBP : Myelin Basic Protein/PLP : ProteoLipid Protein/MOG : Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein! Dégradation de la myéline

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison Après-Midi Rhumato, février 2014, CHU JRB Antananarivo Maladies inflammatoires : désordres inflammatoires

Plus en détail

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma.

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma. Bio II - Ex. IV Question 1 : Lors d une réponse inflammatoire (ex. blessure de la peau avec une aiguille souillée par des bactéries), A) préciser les rôles respectifs des neutrophiles, des mastocytes,

Plus en détail

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 1 : L apoptose ou mort cellulaire programmée Professeur François BERGER Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE 4 semaines - Acteurs du système immunitaire Photo lymphocytes au contact cellule cancéreuse http://artic.ac-besancon.fr/svt/act_ped/svt_lyc/eva_bac/s-bac2005/images/ltc.jpg

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

constituant de la membrane externe des bactéries Gram

constituant de la membrane externe des bactéries Gram Deux types de toxines bactériennes 1) le LPS = endotoxine constituant de la membrane externe des bactéries Gram nature lipopolysaccharidique libéré pendant la croissance et les divisions bactériennes produit

Plus en détail

Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses. Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses

Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses. Immuno-intervention thérapeutique. Immunoglobulines intra-veineuses Master 1 BS - Immunopathologie - Immunoglobulines intra-eineuses Année uniersitaire 2011-2012 Immunoglobulines intra-eineuses Place dans l immunointerention Préparation et composition Indications Mécanismes

Plus en détail

APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE II- MECANISMES MOLECULAIRES III- APOPTOSE ET PATHOLOGIES IV- PERSPECTIVES THERAPEUTIQUES. A.

APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE II- MECANISMES MOLECULAIRES III- APOPTOSE ET PATHOLOGIES IV- PERSPECTIVES THERAPEUTIQUES. A. APOPTOSE I- CONCEPTS DE L APOPTOSE A. Définition B. Circonstances de survenue de l apoptose 1 ) Apoptose physiologique 2 ) Apoptose pathologique C. Modifications morphologiques et biochimiques D. Déroulement

Plus en détail

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie Différenciation lymphocytaire T & B CM5.1 Différenciation lymphocytaire T & B Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE Immunite innee Ancienne chez tous les organismes multicellulaires Rapide premiere ligne de defense Immediate pas besoin d activation prealable Forte Elimine la majorite des pathogenes / microorganismes

Plus en détail

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie

Immunopathologie. Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences. Filière SVI Semestre 4. Pr. Saaïd AMZAZI. Département de Biologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Département de Biologie Année Universitaire : 2004-2005 Filière SVI Semestre 4 Immunopathologie Module optionnel (M 16.1): Biologie Humaine Élément : Immunologie

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

INTERVIEW. Dr K. MOUSSAYER. SUR L'AUTO-IMMUNITE

INTERVIEW. Dr K. MOUSSAYER. SUR L'AUTO-IMMUNITE INTERVIEW Dr K. MOUSSAYER Présidente de l Association Marocaine des Maladies Auto-immunes et Systémiques (AMMAIS) Pouvez vous nous définir les missions de l AMMAIS Les objectifs de l AMMAIS, créée en 2010

Plus en détail

Chap.2: L HEMATOPOIESE

Chap.2: L HEMATOPOIESE Chap.2: L HEMATOPOIESE PLAN I- Définition II- Localisation II- Déroulement III- Régulation IV- L Érythropoïèse Durée de vie des cellules du sang Érythrocytes Leucocytes Thrombocytes 120 jours 2 à 10 jours

Plus en détail

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Généralités En introduction aux interventions de : M. Pasquet : vaccinations (enfant) et TTT par Ig P. Massip : vaccinations (adulte)

Plus en détail

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2)

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2) Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines 1. Structure 2. Synthèse 3. Récepteurs 4. Fonctions Division des Immunoglobulines en 5 classes en fonction de leurs propriétés structurales

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine 2012 Explorations des réponses Immunitaires L3 Médecine Rappel sur les réponses Immunitaires DIFFERENTS TYPES DE REPONSES IMMUNITAIRES Naturelle = innée Adaptative Non spécifique Spécifique Immédiate Barrière

Plus en détail

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1

Table des matières. Table des matières... i. Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 Table des matières Table des matières... i Chapitre 1 Éléments de base : structure et fonction... 1 1. INTRODUCTION... 2 2. MOLÉCULES PRINCIPALES... 3 2.1 Antigènes... 3 2.2 Anticorps... 4 2.3 Récepteurs

Plus en détail

CELLULES DENDRITIQUES ET F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011)

CELLULES DENDRITIQUES ET F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011) CELLULES DENDRITIQUES ET ALLERGIE RESPIRATOIRE F.BENABADJI (ANAP AVRIL 2011) LE SYSTEME IMMUNITAIRE Système inné Système ancien de défense Pathogenrecognition receptors(prr) codés par des cellules germinales

Plus en détail

Sommaire. Concepts de base en immunologie

Sommaire. Concepts de base en immunologie xi Sommaire Partie I Concepts de base en immunologie Chapitre 1 Les concepts de base en immunologie 1 Chapitre 2 L immunité innée 39 Partie II Chapitre 1 La reconnaissance des antigènes La reconnaissance

Plus en détail

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale

Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Les différentes populations de lymphocytes B et la production d anticorps Initiation, Fonctions et Régulation de la réponse humorale Protection innée contre infections bactériennes dans hôte naïf Ac adaptatifs

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques LT Mφ La sclérose en plaques une maladie auto-immune? LT Système immunitaire Mφ Facteurs génétiques étiques SEP Facteurs environnementaux nementaux Données épidémiologiques 60.000 patients en France Sujets

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs L Sailler Service de Médecine Interne définitions Immunomodulateurs: Modifie la réponse immune de l organisme sans majorer le risque infectieux ou tumoral

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire

Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Immunité adaptative : la mémoire immunitaire Guislaine Carcelain, Myriam Labalette, Mirjana Radosavljevic I-Introduction... 2 II-Caractéristiques d'une réponse-mémoire ou secondaire... 2 III-La mémoire

Plus en détail

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire

Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Chapitre 2 Les défenses de l organisme : le fonctionnement du système immunitaire Problème n 1 : Comment le corps réagit-il lors d une infection? Rappel : une infection se caractérise par la multiplication

Plus en détail

Aspects immunologiques des biothérapies

Aspects immunologiques des biothérapies Aspects immunologiques des biothérapies Olivier Boyer Olivier Adotévi, François Lemoine et Philippe Saas I-Introduction... 2 II-Biothérapies moléculaires et substitutives... 3 II-1.Sérothérapie... 3 II-2.Thérapeutiques

Plus en détail

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie

Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Chapitre III Le phénotype immunitaire au cours de la vie Le phénotype immunitaire d un individu caractérise sa capacité à répondre, grâce aux effecteurs de l immunité adaptative, aux différents agents

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène.

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène. IMMUNOLOGIE I- LES PARTENAIRES DE LA REPONSE IMMUNOLOGIQUE Une réponse immune apparait quand l organisme détecte l existence d un signal anormal, la plupart du temps une protéine appelée immunogène. Une

Plus en détail

Le rejet aigu cellulaire

Le rejet aigu cellulaire Le rejet aigu cellulaire CUEN: 3/12/2013 Philippe Grimbert Plan Les antigènes de transplantation Le mécanisme du rejet L incidence et les outils du diagnostique Le traitement 1 Rejet aigu cellulaire Représente

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2)

EPIDEMIOLOGIE ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) Épidémiologie(2) Épidémiologie (N 2) ELEVES MANIPULATEURS RADIO/ANNEE 2012 (N 2) EPIDEMIOLOGIE Épidémiologie(2) DEFINITION Petit Robert : C est l étude des épidémies. C est l étude des rapports existant entre les maladies et divers facteurs

Plus en détail

La différenciation cellulaire

La différenciation cellulaire La différenciation cellulaire Définitions Différenciation cellulaire : Processus par lequel une cellule peu ou pas différenciée acquiert les caractéristiques d un type cellulaire sur le plan morphologique

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T M. Butte et al Immunity 2007 DOI 10.1016 PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T 1 Généralités L'activation du lymphocyte est due à

Plus en détail

PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE

PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE PHÉNOTYPE, DIFFÉRENCIATION, CIRCULATION ET HOMÉOSTASIE DES CELLULES DU SYSTÈME IMMUNITAIRE 1. Les lymphocytes T Les lymphocytes T et B, qui sont les seules cellules de l'organisme à avoir des récepteurs

Plus en détail

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Les anti-lymphocytes B Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Rôle pathogène des lymphocytes B au cours des maladies auto-immunes Production d'auto-anticorps et/ou formation

Plus en détail

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes.

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes. Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Exercice I: L albinisme et ses causes. Examen de Mi-d'année Points: 20 pts. Durée: 180 min. (4.5 pts.) L albinisme résulte d un manque général de la pigmentation

Plus en détail