LA GESTION DES GRANDS COMPTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DES GRANDS COMPTES"

Transcription

1 LA GESTION DES GRANDS COMPTES Livre blanc La gestion des grands comptes, un enjeu vital pour une entreprise Vos clients ont-ils tous la même valeur à vos yeux? Bien sûr que non! Certains contribuent tant au développement de votre chiffre d affaires qu'il serait très dangereux de les perdre. Ils mobilisent les meilleures ressources de votre entreprise. Ce sont les "grands comptes" ou «Key Account». Un terme qui désigne ces clients qu'il faut suivre, gérer et où il est nécessaire de mettre en place une organisation commerciale dédiée et spécifique. «Lorsque la vitesse d évolution du marché dépasse celle de l organisation de l entreprise ; la fin est proche.» Jack Welch CEO General Electric

2 La gestion des grands comptes I N T R O D U C T I O N L'expression " grands comptes " indique les clients les plus importants d'une entreprise, ceux qui représentent la plus grande part du chiffre d'affaires. Les américains parlent de «Key Account» ou compte clef pour désigner ces clients vitaux. Cependant un grand compte ne se valide pas uniquement sur le chiffre d affaires généré mais peut également être clef pour son potentiel ou sa notoriété qui fera référence pour vos autres clients. Gérer ses grands comptes avec efficacité est donc un enjeu important pour l'entreprise et ceci nécessite par conséquent une attention particulière. Très bien appréhendée dans les services commerciaux des grands groupes, il s'agit d'une forme de relations commerciales relativement nouvelle, issue de l'ouverture des marchés, de la centralisation des achats, et de l importance grandissante des multinationales. Les PME/PMI ont quelques difficultés à implémenter cette nouvelle stratégie et organisation dans les entreprises, celle de responsable grand compte (Key Account Manager). Les américains l ont très bien compris depuis longtemps en introduisant les notions de VAR (Value Added Reseller) et OEM (Original Equipment Manufacturer) qui sont des comptes clefs pour leurs produits. D E F I N I T I O N Il n existe pas de définition spécifique du grand compte puisque sa valeur est relative en fonction de chaque entreprise. Cependant, nous pouvons traduire la locution " grands comptes " par la désignation des comptes clés d'une entreprise, autrement dit ses clients les plus importants, ceux qui représentent la plus grande part du chiffre d'affaires. C est la caractéristique d un client (entreprise ou administration) qui génère un volume d activité important et qui nécessite par conséquent une attention particulière. C est une grande entreprise, un client important, un gros potentiel d'achat, un leader d opinion, etc. et autant de qualificatifs, vrais mais insuffisants. En général, les entreprises ont du mal à déterminer de manière précise ce qu'est ou peut être un client où un prospect grand compte. Ceci est d'ailleurs bien normal, puisqu'il n'existe aucune définition ni classification officielle d un "grand compte". Par contre, la plupart des professionnels concernés par l'approche grand compte, s'accordent au moins sur trois éléments de définition : Un grand compte est une entreprise multi sites, ayant au moins une implantation nationale et plus souvent internationale. Un grand compte dispose d'un processus d'achat bien établi, s'accompagnant en principe d'acheteurs professionnels, de procédures d'appels d'offres et de multiples interlocuteurs à convaincre dans une démarche de long terme. Un grand compte dispose d'un potentiel d'achat ou d'investissement suffisamment important pour représenter une dimension stratégique pour un fournisseur et justifier l'engagement de tous les départements de l'entreprise (commerce, R&D, SAV, production, financier...) et pas seulement du commercial grand compte, pour tenter d'établir un partenariat avec lui. En définitive, la première tâche pour l entreprise est de déterminer une liste de grands comptes actuels ou potentiels puis de valider si ses produits sont «vendables» à ces Key Account (Qualité, performance, LD Expertise 2010 Page 1

3 production, etc.) et ensuite de mesurer les investissements nécessaires (Ressources humaines, temps, organisation à mettre en place, etc.) pour calculer la rentabilité qui en découle. R I S Q U E S E T E N J E U X D U N G R A N D C O M P T E? Un grand compte est simultanément une opportunité et un risque pour l entreprise fournisseur de services ou de produits. Une chance parce que le client génère un chiffre d affaires très important (Loi de Pareto), proche de la récurrence et ceci pour un minimum de temps commercial investi (Une fois que le travail commercial d acquisition a été effectué). Le ratio temps/c.a. est très important. Il génère une image de marque mais également d autres commandes auprès d autres clients (VAR, OEM, Sous traitant, etc.) Un risque parce qu un client n est jamais éternel et peut disparaître (Concurrence, baisse d activités, marchés saturés, etc.) et dans ce cas, la perte de chiffre d affaires peut être mortelle pour l entreprise. C est pourquoi il faut partager les risques. Posséder dans son portefeuille client un grand compte au démarrage de son activité est une des meilleures solutions pour réussir. Mais attention, de nouveau, le client n appartient à personne et il est volatile par définition malgré tous les efforts commerciaux ou relationnels. Il faut anticiper. Un grand compte se gère sur du long terme et nécessite une stratégie, un investissement, une organisation et des moyens. Il faut être sûr que cela soit rentable. Il est nécessaire que vos produits et services soient «achetable» auprès de ces grands comptes en terme de : - Qualité et normes demandées - Caractéristiques techniques - Délai de fabrication et mode de livraison - Délai de paiement et pénalités éventuelles - Service après vente et retour produit - Contrat et accord cadre, remise - Formation et accompagnement - Etc. LD Expertise 2010 Page 2

4 Si vous déterminez que c est vital pour votre entreprise, vous pouvez investir dans les transformations et les adaptations demandées pour vendre auprès des grands comptes. Mais un conseil, faîtes vos calculs avant. Une première étape consiste à établir une liste de grands comptes actuels ou potentiels dans le spectre de ses clients actuels. Une seconde liste viendra la compléter et comprendra des grands comptes clés, issus de la stratégie commerciale (Domaine d activité, leader ship, etc.). M E S U R E E T E V A L U A T I O N D U N G R A N D C O M P T E Une première méthode est à votre disposition pour identifier et connaître vos clients : c'est la méthode du spectre. Il s'agit, en fonction de la loi de Pareto (20/80), de classer vos clients en trois catégories : A : gros clients B : moyens clients C : petits clients En fonction de votre classement, il vous faut analyser et déterminer le type de "stratégie" client que vous souhaitez mener en fonction de chacun d entre eux. Catégorie Typologie Actions A 20% de vos clients réalisent 80% du CA Un petit nombre de clients pour un gros volume d'affaire. Situation à risques : la perte d'un client peut engendrer une catastrophe : stratégie de fidélisation B 30% de vos clients : 15% du volume d'affaire Zone des moyens clients En fonction du potentiel de vos clients, mettez en place une stratégie de développement pour les transformer en compte clef C 50% de vos clients : 5% du volume d'affaire 50% de vos efforts pour un si petit volume! Menez une analyse plus fine : sont-ils tous rentables? (commande minimale!) Stratégie de développement ou d'élimination! Ils devraient être issus de la prospection dans leur majorité A cela, il faut rajouter l aspect marketing en dehors de toutes considérations chiffrées : Intégrateur ou revendeur de vos produits ou services (VAR et OEM) Prescripteur ou leader d opinion Porte d entrée pour d autres clients plus importants LD Expertise 2010 Page 3

5 Générateur d une image de marque ou d une référence Fournisseur d information sur le marché pour de nouveaux produits Etc. Cette méthode vous permettra : d'avoir une meilleure connaissance de votre clientèle et donc d agir de répartir vos efforts commerciaux en fonction de la typologie de vos clients de fixer des objectifs de visites différents en fonction de la nature du client (fidélisation, développement, etc.) Etc. Cependant, vous n avez peut être pas de grands comptes dans votre porte feuille client. La question est, avez-vous la structure, les produits ou l organisation nécessaires pour vendre à ces clients potentiels mais exigeants. Il faudra donc mesurer le potentiel de chiffre d affaires pour chaque prospect en tenant compte d éléments importants : - Produit ou gamme de produit susceptible d être acheté - Concurrence déjà en place et chiffre d affaires - Historique du volume d achat du grand compte dans votre domaine d activité - Volume d achat prévisionnel dans votre catalogue produit - Pondération et prévision des ventes - Etc. F O N C T I O N N E M E N T D U N G R A N D C O M P T E? De son contexte, le fonctionnement d un grand compte est toujours spécifique. Cependant, nous retrouvons toujours les hommes clefs impactant les ventes : - L utilisateur du produit ou service - Le prescripteur - L acheteur - Le décisionnaire - Le chef, responsable ou Directeur de l utilisateur - Le conseil ou l expert interne - L externe (Sous traitant, donneur d ordre, client, Conseil, etc.) LD Expertise 2010 Page 4

6 Il peut exister d autres hommes ou femmes clefs au sein du Key Account, il faut les découvrir et les rencontrer pour connaître leur pouvoir de décision, de conseil ou de prescription. Les grands comptes choisissent leurs fournisseurs en fonction de critères subjectifs (Relationnel, lobbying, politique interne, etc.) et de critères objectifs (liste non exhaustive et dans le désordre) : - Notoriété de la société dans son domaine d activité - Références existantes et référencement interne - Expérience et expertise de l entreprise ou du consultant - Délai de mise en œuvre (livraison) - Avantages et apports de ses produits et prestations pour les décideurs - Valeurs ajoutées fortes et facteurs de différenciation - Adaptabilité et spécificité des produits ou prestations - Mesure des risques financiers (Notion de soutien abusif ou de perte de fournisseur) - Qualité des prestations, organisation, culture de l écrit, méthodologie. - Prix (Rapport qualité/prix) - Etc. Un grand compte choisit un fournisseur pour du long terme. La vente aux grands comptes est confrontée à des cycles de vente très longs et complexes avec des décisionnaires multiples. Il peut exister des mois de travail sans concrétisation de commandes. D E V E L O P P E M E N T D U N G R A N D C O M P T E Comment développer un grand compte est une question usuelle chez tous les «Key account manager». En charge de clients stratégiques, le responsable grands comptes possède un statut à part au sein de l'entreprise, sans avoir toutefois de rôle managérial. Il est plutôt un chef de projet ou un homme orchestre. Il n'est pas un vendeur comme les autres. Il faut au préalable adopter une définition la plus précise possible de ce qu'est un grand compte pour l entreprise (VAR, OEM, investissements, fabrication, revente, fonctionnement, etc.). Ceci est très important, LD Expertise 2010 Page 5

7 puisque cette définition va permettre à l'entreprise de définir un plan d'actions commerciales spécifiques à ces clients ou prospects à fort potentiel : Identifier le nombre d'entreprises grands comptes potentiels Définir les cibles prioritaires Lister les arguments différenciateurs et la valeur ajoutée Entamer un travail de prospection et de cartographie des comptes pour espérer vendre dans ces entreprises. Fixer des objectifs commerciaux sur la base du potentiel identifié (CA, marge, quantité vendue, etc.) Elaborer une stratégie commerciale grands comptes. Au même titre que tout autre client, il faut préparer ses rendez-vous commerciaux (Objectifs, questions, messages, etc.) en sachant que ce n est pas nécessairement une réunion de vente (Qualification d un projet, compréhension, communication, lobbying, etc.). Le grand compte peut générer un contexte ultra concurrentiel et de forte pression financière. Il faudra prendre la décision de suivre ou d abandonner (bid/no bid) simplement et dans la douceur. Il est nécessaire, parfois, de savoir renoncer en tenant compte du fait qu une action aujourd hui pourra avoir des retombées demain et après-demain. Le «one shot» n est pas de mise dans la stratégie grand compte. Il faut gérer son temps. Il a été constaté que près de 60% des «projets», initialisés dans les grands comptes, n aboutissent jamais! De la détection du projet jusqu à la signature, tout rendez-vous en clientèle, quel qu en soit la raison, est toujours également un «rendez-vous de qualification» et de prise d informations. Chaque étape doit faire l objet d une analyse et d une prise de décision. Il ne sert à rien de mobiliser des forces vives de l entreprise pour une illusion de vente potentielle. Une stratégie souvent payante est d être à la source d un nouveau projet (B to B) ou d une décision stratégique (B to C) prise par le grand compte. Vous serez ainsi idéalement positionné pour vendre vos produits ou services par la suite. Pour cela, il est indispensable d être très bien renseigné (Intelligence économique) et de connaître suffisamment les bons décideurs ou prescripteurs par des actions de lobbying. L achat découlera ensuite naturellement par l utilisateur. N oubliez pas de partager vos informations avec vos autres collègues. Les nouveaux projets technologiques par exemple associent de nombreux partenaires industriels et donc autant de clients potentiels (La conception d un nouveau véhicule par exemple réunie de nombreuses autres sociétés et par uniquement le fabricant). C est pourquoi, les grands comptes sont associés et suivis par pôle d activité (Automobile, défense, aéronautique, SSII, GMS, etc.). Il faut récolter et partager les informations quelque soit leur source ou leur thème (Finance, projet, étude, etc.) pour que le responsable du compte puisse être informé et qu elle soit analysée avec pertinence et efficacité. Ensuite quelques règles s imposent : - Innover constamment par de nouveaux produits, prestations ou services - Ne jamais considérer ses clients comme acquis - Dédier une équipe structurée - Maintenir une excellente communication bilatérale - Créer de la valeur, en proposant plus que des produits et une relation commerciale mais un ensemble de services spécifiques à ses besoins. Soyez unique - Etre discret, ne pas divulguer d informations confidentielles de votre client en interne ou en externe LD Expertise 2010 Page 6

8 S T R U C T U R E E T O R G A N I S A T I O N D U N S E R V I C E C O M M E R C I A L G R A N D C O M P T E La structure et l organisation d un service commercial dédié grand compte est fonction de la taille des clients adressés mais également de l entreprise. Le plus important soit que les tâches et responsabilités soient clairement définies dans un souci d efficacité. Le maître mot de cette structure est communication et travail d équipe. En premier lieu il existe le responsable du ou des grands comptes, s ils sont définis par activité par exemple (Automobile, Aéronautique, etc.). Il est en charge de gérer le ou les clients en mode projet. C est un chef d orchestre qui peut utiliser à bon escient toutes les ressources (humaines, techniques, financières, etc.) de l entreprise pour les projets qu il gère. Il reporte habituellement à un Directeur commercial, ou à un Directeur Grands Comptes ou au Directeur Général dans le cas de clients stratégiques. Il peut être assisté de commerciaux terrains sur des zones géographiques précises (schéma très simplifié). Directeur Général Administration des ventes Responsable Marketing Directeur Commercial ou Grands comptes Recherche et développement Juridique Responsable produit Responsable grands comptes Service après vente Etc. Ingénieur Ingénieur commercial commercial Parfois, dans des grands groupes internationaux, l organisation matricielle (Mode fonctionnel et opérationnel) dans le cadre de la gestion de grands comptes multinationaux est structurée de la manière suivante (schéma très simplifié) : LD Expertise 2010 Page 7

9 Vice Président Directeur Commercial Monde Responsable grands comptes Automobile Monde Directeur Général France Directeur Commercial France Responsable grands comptes Automobile France Ingénieur commercial Les outils qui sont à disposition des équipes opérant en direct ou en indirect sur des grands comptes sont : - CRM (paramétré pour grands comptes) - Groupware - Base de connaissances - Proposal management - Outil de calcul de prix en fonction des marges, historiques, etc. - Outils de scoring et décisionnel - Gestion d appels d offres - Etc. P R O P O S A L M A N A G E M E N T Le Proposal Management est la discipline de gestion qui regroupe l ensemble des méthodes et des outils pour que l ensemble des commerciaux de l'entreprise respectent la meilleure manière possible de répondre aux appels d'offres ou de construire leurs propositions commerciales. S il il est très utile dans le cadre de la gestion de grands comptes, il peut également s appliquer aux autres clients. Ce thème nécessite à lui seul une explication spécifique. Nous abordons dans ce chapitre qu une partie de ses possibilités. Le proposal Management s'appuie sur 4 axes : - Les ressources humaines par la mise en œuvre de formations internes pour les compétences sur le traitement des appels d offres et des consultations. - Le pilotage de l activité : indicateurs, reporting, capture plan, plans d actions, dispositif d amélioration continue. Rédaction d argumentaires de vente (ingénierie documentaire) - Les processus internes (Proposal centers, circuits de travail collaboratif, reporting, observatoire de la concurrence, comités Go/ No Go Bid/no Bid, etc.) - Les outils professionnels (plates-formes de dématérialisation, logiciels de configuration et cotation, logiciels d aide à la construction des trames et des contenus de l offre écrite, logiciels de gestion contractuelle, etc.). La méthodologie atteint 2 objectifs distincts en efficacité : - En externe : L'objectif visé est de professionnaliser et de rationaliser l étape critique du cycle de vente et d'améliorer les marges d'une affaire. Il permet également de générer une image de professionnalisme. LD Expertise 2010 Page 8

10 - En interne : Les objectifs sont de mettre en œuvre une meilleure productivité des commerciaux et une communication visuelle pérenne. La finalité est de permettre aux entreprises d'augmenter le taux de transformation de leurs propositions commerciales mais également de rentabiliser le travail déjà effectué (Pourquoi refaire ce qui a déjà été fait?). La méthodologie de ce processus s établit comme suit : - Etablissement de mesures et de pilotage de l activité (tableau de bord) - Cartographie des connaissances (clauses juridiques, bibliothèque d argumentaires ou autres contenus textes, images, documents, etc.) - Ingénierie rédactionnelle (méthodes de rédaction structurée) - Scénarisation spécifique et adapté en fonction de critères préétablis Les processus généraux sont : - Détermination des rôles et des responsabilités et flux collaboratifs - Création d instances et comités décisionnels (Go/No Go) - Validation des procédures de travail - Lobbying /Networking C O N C L U S I O N Ainsi que nous l avons abordé, la gestion d un ou plusieurs grands comptes nécessite de l efficacité et de l organisation. La structure d un service commercial grand compte dépend du contexte de l entreprise mais également de la stratégie de ses dirigeants. Il est tout à fait possible de mettre en œuvre de manière simple une stratégie grand compte puis de l étoffer au fur et à mesure de ses résultats. Il est également envisageable d améliorer les performances de ce type de service par de simples outils opérationnels qui apporte un réel avantage aux Key Account Manager. La stratégie commerciale reste la clef de voute du succès. M E T H O D O L O G I E Notre différenciation tient des faits que nous prenons en compte la structure et l environnement de l entreprise. Après une période d écoute, nous intégrons votre esprit et votre philosophie ainsi que vos objectifs et votre histoire. Puis, en partant du client ou du prospect, nous remontons le cycle de vente en analysant toutes les variables commerciales qui interfèrent entre elles et les blocs fonctionnels ou opérationnels de votre entreprise. Notre démarche repose sur l écoute, l analyse, la réflexion et la restitution : vous faire poser les vraies questions pour trouver ensemble les bonnes solutions mais surtout mettre en place les outils pour anticiper les problématiques futures. Nous vous transmettons notre expérience, des compétences, un savoir faire, du bon sens, un peu de recul, du pragmatisme et ceci en toute objectivité. LD Expertise 2010 Page 9

11 Symptômes Questions Ecoute Analyses Diagnostics Causes Préconisations Histoire Structure Organisation Stratégie Résultats Expériences Connaissances Flux Etc. Evaluations des solutions potentielles Rapport détaillé et personnalisé Plans d action Mise en place des outils d anticipation L E C O N S U L T A N T Ainsi que nous l avons constaté, la mise en œuvre de l efficacité commerciale peut devenir rapide complexe, chronophage et surtout risquée si aucun plan stratégique structuré n est mis en œuvre. D autre part, l analyse de l efficacité commerciale nécessite de l expérience à tous niveaux de poste. Le conseil, à travers un consultant externe s avère judicieux pour : Expertise spécialisée : Le directeur d'une entreprise recourt aux services d'un consultant lorsqu'il a besoin d'une expertise spécialisée et qu'il ne dispose pas des compétences requises à l'intérieur de son entreprise. Objectivité : Le dirigeant peut désirer un point de vue objectif sur une situation complexe qui implique plusieurs personnes à l'intérieur de l'entreprise. Le risque est d être influencé par ses implications personnelles, ses habitudes et ses façons de voir les choses. Indépendant de l'entreprise, le consultant est impartial dans des situations difficiles. Confidentialité : Le dirigeant d'entreprise désire effectuer une étude et garder confidentielle son identité. Un consultant peut être très utile pour ce genre d'études qui concernent soit des études de marché, des études d'acquisition de sociétés, etc. Urgence : un consultant peut intervenir lorsque surgit un besoin urgent et que les ressources internes ne sont pas disponibles. Un consultant peut répondre rapidement à un problème précis. L D E X P E R T I S E Nous sommes une équipe de consultants diplômés de l enseignement supérieur (Ingénieur, Ecole de Commerce, Universitaire, etc.,) complété par des formations spécifiques (Vente, Marketing, Management, gestion, etc.). Nous avons tous en commun l'expérience d avoir occupé des postes commerciaux à tous les niveaux (Ingénieur commercial, Chef des ventes, responsable produit, Directeur commercial, Directeur Marketing, Responsable Grands comptes, Directeur des ventes Europe, etc.) tout au long de notre carrière. La majorité d'entre nous ont été amené à collaborer pour des sociétés américaines (Multinationale, Start-up, etc.) mais également de grands groupes français, SSII, Société de Services et des PME/PMI. Certains ont également créé et dirigé leur propre société durant une dizaine d années. LD Expertise 2010 Page 10

12 Nous sommes tous issus du terrain même si notre carrière nous a amené vers des postes de Direction Générale et nous possédons une double ou triple compétence ; commercial, technique, management. Nous avons vendu en direct ou en indirect, par des partenaires ou en mode projet des produits High Tech, des services et des solutions globales. Nous avons abordé des cycles de ventes longs, complexes, engageant des stratégies d entreprises et négociés à haut niveau des contrats importants. Nous souhaitons transmettre nos compétences et les fruits de notre expérience basée sur nos succès mais également sur ce que nous avons appris tout au long de nos carrières respectives. C O P Y R I G H T Toute utilisation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de LD Expertise est illicite. Les solutions évoquées dans le cadre du présent document resteront la propriété exclusive de LD Expertise. Cette représentation ou reproduction par quelque procédé que ce soit constituerait une contrefaçon et un préjudice, et de manière générale porterait atteinte aux droits de LD Expertise. Ce document n est pas contractuel et n engage en rien LD Expertise sur les conséquences éventuelles de son utilisation. Les photographies utilisées dans ce document sont la source de LD Expertise 2010 Page 11

STRATEGIE COMMERCIALE

STRATEGIE COMMERCIALE STRATEGIE COMMERCIALE Livre blanc L enjeu stratégique pour une entreprise Beaucoup d entre nous commette l erreur de négliger la stratégie commerciale pour de nombreuses raisons. Cela revient à vous lancer

Plus en détail

L EFFICACITE COMMERCIALE

L EFFICACITE COMMERCIALE L EFFICACITE COMMERCIALE Livre blanc L enjeu stratégique pour une entreprise Beaucoup d entre nous commette l erreur de baser l efficacité commerciale uniquement sur celle des vendeurs. Certe, elle est

Plus en détail

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com

LD EXPERTISE Laurent DAVID - 06 26 80 22 56 laurent.david@ldexpertise.com Valorisation de l entreprise par son activité commerciale «Si le navigateur ne sait pas dans quel port il se situe ni vers quel port il doit se diriger, aucun vent ne lui sera favorable» Sénèque Marge

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation

Programme détaillé DIPLÔME SPECIALISE MARKETING DES PRODUITS INDUSTRIELS. Objectifs de la formation. Les métiers. Niveau et durée de la formation Programme détaillé Objectifs de la formation Le diplôme spécialisé en Marketing des Produits Industriels est une formation de niveau BAC +5. Il valide votre qualification professionnelle et votre aptitude

Plus en détail

Pilotage économique, comptable et financier

Pilotage économique, comptable et financier 08 Pilotage Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de contribuer à la connaissance et à la maîtrise des données, flux et résultats économiques, s s de l entreprise. Les différentes sous-familles

Plus en détail

Pilotage et gouvernance d entreprise

Pilotage et gouvernance d entreprise 15 Pilotage Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de participer à la détermination des orientations stratégiques et politiques de l entreprise, et de garantir leur mise en œuvre, sous

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ

PROGRAMME DE FORMATION SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ CV315 SAVOIR VENDRE AVEC EFFICACITÉ 1. Identifier les objectifs commerciaux Les 4 objectifs clés du commercial L esprit de conquête, clé de la performance La psychologie du vendeur face à l acheteur 2.

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Plus d'infos sur www.demai.fr

Plus d'infos sur www.demai.fr Plus d'infos sur www.demai.fr L'Administration des Ventes au Service du Client 3 jours (24 heures) Comprendre les nouveaux enjeux de l'adv ; développer les compétences du service commercial grâce à la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Le catalyseur de vos performances

Le catalyseur de vos performances MCRM Consulting, 43 Rue Tensift Agdal Rabat Maroc Tel: 212 (0) 5 37 77 77 41 Fax: 212 (0) 5 37 77 77 42 Email: Contact@mcrmconsulting.com Site: www.mcrmconsulting.com P e r f o r m a n c e c o m m e r

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN ACHATS STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne dans

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise?

Livre blanc. CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Livre blanc CRM: Quels sont les bénéfices pour votre entreprise? Longtemps considéré comme un outil de luxe exclusivement réservé aux grands groupes, le CRM a su démontrer au fil du temps, que son efficacité

Plus en détail

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales?

Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Panorama de l offre Sage CRM Solutions CRM Vous souhaitez stimuler les ventes de votre entreprise et dynamiser vos forces commerciales? Soyez plus proches de vos clients Pour vous garantir une relation

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION

LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION LA FORCE DE VENTE INTERNATIONALE D UNE MULTINATIONALE INTRODUCTION Une société multinationale est une société qui produit des effets économiques dans plusieurs pays. C'est-à-dire que, soit les actionnaires

Plus en détail

Comment accroître votre CA?

Comment accroître votre CA? Comment accroître votre CA? L objectif de PREMIUM : L'optimisation de la démarche commerciale PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56 - Fax: 04.50.67.51.49 E-mail: marc.neyrand@premium-synaction.com

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme 2010 étude de fonctions & rémunérations Restauration et Tourisme SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8 2 - Yield /

Plus en détail

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B)

Marketing. Les différentes sous-familles et leurs missions. Marketing stratégique et études (02A) Marketing opérationnel (02B) 02 Marketing Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de contribuer à l attractivité de l offre de l entreprise, par la conception de stratégies, de produits ou d actions valorisant son

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

100 % I T Editeu e r u s Intég é rat a eu e r u s SSII Web Agency

100 % I T Editeu e r u s Intég é rat a eu e r u s SSII Web Agency 100 % IT Editeurs Intégrateurs SSII Web Agency Introduction : AlterMARKET en bref 1. Valeur ajoutée d AlterMARKET et bénéfices de l externalisation 2. Domaines d intervention 3. Solutions organisationnelles

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale

3. Evolution des activités et des compétences de l Action sociale 3. Evolution des activités et des compétences de l 3.1 Au plan des activités Les tendances d évolution évoquées dans le chapitre précédent ne semblent pas modifier la nature intrinsèque des activités de

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Guide pédagogique pour le BTS Communication

Guide pédagogique pour le BTS Communication L Guide pédagogique pour le BTS Communication a transversalité du diplôme (plusieurs apprentissages utilisés indifféremment dans plusieurs épreuves différentes) est sans doute pour vous inhabituelle. En

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

plombiers La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes

plombiers La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes La profession des artisans Caractéristiques, activité, Comportements et attitudes 150 rue Gallieni - 92100 Boulogne-Billancourt Tél : 01 46 03 59 59 - Fax : 01 46 03 16 03 - info@dev-construction.com www.developpement-construction.com

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RELATION CLIENTELE

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RELATION CLIENTELE RELATION CLIENTELE Rendre performant son accueil téléphonique, dynamiser l accueil en face à face et gérer les situations difficiles Traiter les réclamations clients Optimiser vos contacts téléphoniques

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES

1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 3. DEFINITION DES EMPLOIS COMMERCIAUX TYPES Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 2 : Les métiers commerciaux Plan du Chapitre 2 : Les métiers commerciaux 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE 2. ANALYSE D'UNE OFFRE

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS.

CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. CHAPITRE 15 LES RELATIONS ENTRE PRODUCTEURS ET DISTRIBUTEURS. Le choix de la stratégie de distribution s effectue dans le cadre d une réflexion stratégique générale, car il conditionne toute l organisation

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F)

Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) Assistant Analyste Risques et Engagements (H/F) BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté

Plus en détail

Développer le potentiel de vos équipes

Développer le potentiel de vos équipes Développer le potentiel de vos équipes Notre mission : vous accompagner vers la réussite de vos objectifs Alter Ego RH vous aide à anticiper, développer et valoriser vos relations avec vos salariés et

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

filiale leader dans le domaine de la cloison amovible

filiale leader dans le domaine de la cloison amovible Terminale STG Mercatique Chapitre 5 : Distribuer l'offre Séquence 3 : Les équipes commerciales Travail 1: Les missions de l équipe commerciale 1. Pour chaque poste vous précisez :. s il s agit d un poste

Plus en détail

ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION

ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION ANNEXE V : DÉFINITION DES ÉPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION E1 FRANÇAIS (Coef 3) U1 1. Objectif L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL :

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : Comment adapter les processus de distribution et de services en France? Étude GM Consultants & Associés Document de Présentation

Plus en détail

ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Chargé d'affaires Prescription Immobilière

ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Chargé d'affaires Prescription Immobilière ri CAISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Chargé d'affaires Prescription Immobilière Filière d': Vente et Services Clients Code emploi: Métier: Gestionnaire de Clientèle Spécialisée Rattachement

Plus en détail

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business. Présentation Eleven Business La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.com www.eleven-business.com Sommaire Sommaire... 2 1. Eleven Business...

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Négociation et Relation Client est un diplôme national de l enseignement supérieur qui s inscrit dans un contexte de mutation des métiers

Plus en détail

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME?

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Conférence Applica - 22 avril 2002 Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Stéphanie WAILLIEZ Analyste CRM, CXP swailliez@cxp-international.com CXP en quelques mots et quelques chiffres

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC

CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC CAHIER DES CHARGES POUR APPLICATION MOBILE GRC Alexandre CADIC Mathis BAKARY 27/02/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Contexte... 3 a. Implémentation :... 3 b. Direction Générale :... 3 2. Périmètre

Plus en détail

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1) 0rientations générales L enseignement de «management et sciences de gestion» intègre des approches

Plus en détail

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier 06 Gestion Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de gérer mobiliers et s en vue d optimiser leur rentabilité et leur contribution à la performance économique globale de l entreprise.

Plus en détail

Tout sur le processus CPQ Configure Price Quote

Tout sur le processus CPQ Configure Price Quote Configure Price Quote Comment vendre plus et mieux vos produits et services complexes SOMMAIRE CPQ? Kézaco?. 2 Quand doit-on avoir recours à une solution CPQ? 4 Quelles sont les offres CPQ disponibles?

Plus en détail

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant

Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant Les clés de la Réussite Une offre performante, la clé du succès Techniques Marketing pour PME, TPE et Indépendant E-learning 14 heures Tarif : 490 Le manque d approche Marketing pénalise les petites structures.

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL

Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Aide au développement sur le Marché Américain CHAMBRE DE METIERS DES HAUTS DE SEINE / ALTIOS INTERNATIONAL Comment assurer le développement de vos activités aux Etats-Unis? Vous pouvez développer vos activités

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Projet de présentation de la réunion du Bureau Exécutif du 15 novembre 2011 Sommaire 1 CONTEXTE 2 DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE

NEGOCIATION COMMERCIALE NEGOCIATION COMMERCIALE Définition de la Négociation «La négociation commerciale est un acte de négociation entre deux protagonistes recherchant le meilleur accord possible en vue de préserver leurs intérêts

Plus en détail

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte

Rentabilité économique. Pourquoi. 3 expertises à la carte Rentabilité économique Améliorer le résultat d exploitation Vous avez besoin de prendre du recul pour choisir les bons leviers d amélioration de votre rentabilité? Dans cette réflexion complexe, FTC vous

Plus en détail

CHAPITRE 5 Relation avec les fournisseurs

CHAPITRE 5 Relation avec les fournisseurs CHAPITRE 5 Relation avec les fournisseurs Si l acceptation de la carte d achat est dite universelle, car acceptée sur les réseaux classiques déjà constitués des cartes bancaires (acceptation dite de niveau

Plus en détail

SUP ELITE CABINET : PLANNING ANNUEL DES SEMINAIRES, DE MARS À DECEMBRE 2013

SUP ELITE CABINET : PLANNING ANNUEL DES SEMINAIRES, DE MARS À DECEMBRE 2013 DOMAINES THEMES DE SEMINAIRES Coût / Participant PERIODE DE FORMATION MARKETING ET COMMERCE Conquête et fidélisation des clients. 400 000 fcfa FISCALITE Pratique des procédures Douanières : Contrôle et

Plus en détail

Hôtellerie, Restauration et Tourisme

Hôtellerie, Restauration et Tourisme étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS, Restauration et Tourisme 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8

Plus en détail

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution

MASTER. Logistique. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Logistique et distribution MASTER Logistique Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Logistique et distribution Parcours : Management logistique Ingénierie logistique Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de

Plus en détail

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant!

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Vous rêvez de vous lancer

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Faits et Preuves. Exemples concrets et chiffrés de réalisations

Faits et Preuves. Exemples concrets et chiffrés de réalisations Faits et Preuves Exemples concrets et chiffrés de réalisations MDP (Mécatronique) : Structuration de la démarche commerciale ELYO Centre Est (Energie) : Prospection de "renfort" commercial DEMCO (Suremballage)

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing Présentation : Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING PROGRAMME : INITIATION AU MARKETING (env. 2 jours) Le marketing : pour quoi faire? Le marketing (on utilise

Plus en détail

BTS NRC. Négociations Relations Commerciales

BTS NRC. Négociations Relations Commerciales Unités contenu pédagogique commun contenu pédagogique spécifique Communication écrite et orale, économie, droit, mathématiques appliquées à l économie, informatique. Mercatique (études de marché, études

Plus en détail

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets!

Sphinx Institute. Conseil et expertise en collecte et analyse de données. Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute Conseil et expertise en collecte et analyse de données Confiez-nous vos projets! Sphinx Institute, un label pour vos études Sphinx Institute est un pôle de compétences qui vous conseille

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs!

Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs! Faites de vos équipes Relation Client vos meilleurs ambassadeurs! Interventions : Nathalie Ponsart, Cemex Stephane Mercier pour Monoprix Yves Duranton, cegos Animation : Yvelise Lebon, Groupe Cegos Ludovic

Plus en détail