Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommeil d or. Spheria Val de France, sur mesure. la mutuelle. www.prevention-sante.com. www.prevention-sante.com"

Transcription

1 Le sommeil Guide Prévention MUTUELLE SPHERIA VAL DE FRANCE Service Prévention Tél. : Pour en savoir plus sur les actions menées par le service prévention, rendez-vous sur Mutuelle régie par le livre II du code de la mutualité inscrite au Registre National des Mutuelles sous le n RCS B / Illustration : Leffe. Sommeil d or Spheria Val de France, la mutuelle sur mesure s o u r i e z, v o u s ê t e s a s s u r é

2 Le sommeil Nous passons près d un tiers de notre vie à dormir. Bien que vécu comme une perte de temps pour certains, une chose est sûre : le sommeil est indispensable à tous et représente une source d énergie inépuisable et renouvelable! Pourtant, d après une étude réalisée en 2007 auprès de français âgés de 25 à 45 ans, 45% estiment dormir moins que ce dont ils ont besoin. En effet, avec l accélération des rythmes de vie, le temps consacré au sommeil ne cesse de diminuer : nous dormons actuellement en moyenne 7h30 contre 8h30 dans les années 60. Or la majorité des individus a besoin en moyenne de 8h de sommeil. Il est donc important de prendre soin de son sommeil en accordant le temps nécessaire à l organisme pour récupérer de journées bien remplies ou de nuits puisqu un salarié sur cinq travaille en horaires postés, dont la nuit. Il est utile pour ces personnes d apprendre à gérer au mieux leurs rythmes de vie pour limiter les risques de dette de sommeil. Nous ne pourrons qu y gagner en efficacité et surtout en bien-être, car c est bien connu, pour une santé de fer, le sommeil est d or! sommaire Le sommeil Stades et cycles du sommeil 4 Les synchroniseurs 6 Les besoins en sommeil 8 Le chronotype 10 Les conséquences d un mauvais sommeil 11 Rythmes de travail et sommeil Travail posté et sommeil 13 Stratégies pour faciliter l adaptation aux différents 15 horaires de travail l organisation du travail 15 l alimentation 16 la sieste 16 l exposition à la lumière 17 Trouver son rythme... pour le travail en horaires classiques 18 Trouver son rythme... pour le poste du matin 20 Trouver son rythme... pour le poste d après-midi 22 Trouver son rythme... pour le poste de nuit 24 Conseils pour bien s endormir 26 dormir et se réveiller en pleine forme! 2 3

3 1 - Le sommeil Le sommeil se définit comme «un état physiologique temporaire, immédiatement réversible, reconnaissable par la suppression de la vigilance et le ralentissement du métabolisme» (Larousse médical). Les bienfaits du sommeil sont multiples et participent pour beaucoup à notre bien-être et notre efficacité. Il permet une récupération physique, psychologique et intellectuelle, grâce à : la sécrétion de l hormone de croissance qui facilite le renouvellement cellulaire, un effet positif sur les activités intellectuelles : attention, mémoire, raisonnement et logique, la récupération des capacités de résistance à la douleur et au stress. le sommeil lent léger correspond à une première phase d endormissement (stade 1) suivie d un sommeil léger (stade 2). le sommeil lent profond (stades 3 et 4) permet la récupération physique. le sommeil paradoxal (SP ou stade 5). Le cerveau est hyperactif (activité électrique comparable à l éveil) alors que l ensemble du corps est inerte, à l exception des yeux dont les mouvements rapides sont perceptibles sous les paupières. A tous les âges de la vie, on observe une érection des organes génitaux. C est le sommeil des rêves et de la récupération psychique. Lorsqu une personne se réveille pendant un rêve, dans 80% des cas, elle le mémorise et peut le raconter. Les 2-3 premiers cycles sont surtout riches en sommeil lent profond et les derniers en sommeil paradoxal et sommeil lent léger. Stades et cycles du sommeil 1 train = 1 cycle de sommeil L architecture du sommeil est caractérisée par 3 à 5 cycles d environ 1h30. Chaque cycle est composé de plusieurs stades successifs. On les distingue grâce à l activité électrique du cerveau et des muscles et aux mouvements des yeux. ENDORMISSEMENT SOMMEIL LENT LÉGER (Stades 1 et 2) SOMMEIL LENT PROFOND (Stades 3 et 4) SOMMEIL PARADOXAL (Stade 5) Une fois le cycle terminé, on se réveille ou on prend un nouveau train 4 5

4 Les synchroniseurs Le rythme veille/sommeil est régulé par l horloge biologique ou horloge interne, située dans le cerveau. Chez l Homme, cette horloge est réglée sur une durée proche de 24 heures (rythme circadien), ce qui veut dire qu elle a besoin d être remise à l heure quotidiennement. L Homme est donc programmé pour dormir la nuit et en début d après-midi. C est pourquoi il y a naturellement une baisse de la vigilance et des performances si l on est éveillé et en activité pendant ces périodes. Cette remise à l heure (ou synchronisation sur 24 heures) est influencée par deux synchroniseurs : La lumière (alternance jour et nuit) La lumière du jour est un puissant facteur de synchronisation. En effet, sous l influence de la lumière, l horloge biologique va favoriser ou non la sécrétion d une hormone, la mélatonine, qui donne le signal du sommeil à l organisme. La mélatonine est ainsi libérée la nuit avec un pic vers 3 heures du matin puis sa sécrétion va progressivement diminuer au profit du cortisol, hormone favorisant l éveil. Les rythmes sociaux Les différentes activités régulières et sociales (travail, repas, vie familiale, associative, loisirs, etc.), tout comme le fait d avoir une montre réglée sur 24 heures, contribuent à synchroniser l horloge biologique. Par ailleurs, il est démontré que la température corporelle influence les périodes de sommeil et d éveil. La capacité à dormir est maximale après 22h00 et vers 14h00 car il y a une baisse de la température, d où l impression de froid lorsque le besoin de dormir se fait sentir. 6 7

5 Les besoins en sommeil 16h Pour évaluer son besoin en sommeil, on peut profiter d une période de vacances de 2 à 3 semaines. Libéré de toutes contraintes horaires, on peut se coucher lorsque l on est fatigué et se réveiller naturellement sans réveil. Pour cela on peut utiliser un agenda du sommeil. 12h 9h- 10h 8h Les consignes à suivre chaque jour sont : indiquer l heure du coucher et du lever, noter la qualité du sommeil, du réveil et la forme dans la journée. Naissance 6 ans Adolescent Adulte Les besoins en sommeil varient : en fonction de l âge Chez la personne âgée, la quantité de sommeil est égale à celle de l adulte mais la répartition est différente. Des périodes de sommeil diurne apparaissent souvent avant ou après le déjeuner. Le sommeil tend à se morceler, c est pourquoi la personne âgée se plaint souvent de la qualité de son sommeil. d une personne à l autre Un adulte a en moyenne besoin de 8 heures de sommeil. Mais il existe des longs dormeurs qui ont besoin de 10 heures de sommeil quotidien et des courts dormeurs à qui 4 à 6 heures suffisent. Pour autant, long, moyen ou court dormeur, tous ont la même quantité de sommeil lent profond et paradoxal. Nuit du... au... 25/06 au 26/06 26/06 au 27/06 27/06 au 28/06 Heure du lever S HEURES Heure de coucher Sommeil ou sieste Agenda du sommeil à compléter page 31 Somnolence dans la journée Appréciation par TB/B/Moy/M/TM Qualité Forme Forme du au de la sommeil réveil journée Repos (R) Travail (T) (si besoin préciser si poste de nuit, matin, après-midi) B Moy Moy T Remarques TB B B R Moy Moy B T Réveillé par orage à 3 heures 8 9

6 Le chronotype Les conséquences d un mauvais sommeil Chaque individu a des horaires privilégiés de sommeil, déterminés génétiquement. Certains se couchent très tard, au-delà de 1 heure du matin : chronotype vespéral ou «personne du soir», D autres se couchent très tôt, avant 21 heures : chronotype matinal ou «personne du matin». Mais chacun de ces 2 extrêmes ne représente que 5 à 6 % de la population. Entre les deux, la plus grande partie de la population a des préférences horaires (dormir entre 23h et 7h) mais peut s adapter aux horaires imposés par la vie en société. On est plutôt du soir si : le lever est toujours difficile et on reste embrumé pendant une à deux heures après le lever, en vacances, nos horaires de sommeil sont franchement décalés (on se couche plus tard et on se lève plus tard). On est plutôt du matin si : on est tout de suite frais et dispos au réveil, en vacances on n est jamais réveillé au-delà de 9 heures ou 9h30, dans un groupe, on est toujours le premier levé, se lever à 5h00 du matin pour terminer quelque chose ne nous rebute pas. Un «bon sommeil» se définit par l absence de somnolence pendant la période d éveil. En France, une personne sur trois se plaint de mal dormir. Qu il soit de mauvaise qualité ou en quantité insuffisante (dette chronique de sommeil), les conséquences d un mauvais sommeil sont les suivantes : A court terme : fatigue et somnolence diurne avec risque accru d accidents du travail ou de la circulation, difficultés de concentration et manque d attention (baisse de performances), troubles de la mémoire, troubles de l humeur. Prendre le volant après 18 heures cumulées d éveil, équivaut en terme de réflexes à conduire avec 0,5 g/l d alcool dans le sang. A long terme : perte d attention, d efficacité, de motivation : apprentissage plus difficile, fragilité émotionnelle, humeur cafardeuse et irritabilité : risque de dépression, inflammation et diminution des défenses contre les infections, métabolisme perturbé : risque d obésité, de diabète, hypertension artérielle, inconfort physique, douleurs. Ainsi la durée totale de sommeil varie selon plusieurs facteurs : l âge, les facteurs génétiques, les horaires de coucher, de lever et les contraintes horaires de la vie sociale. Les altérations de l état psychique peuvent apparaître seulement après 2 nuits de privation, chaque individu réagissant de manière plus ou moins rapide et intense

7 2- Rythmes de travail et sommeil Les rythmes biologiques sont liés les uns aux autres. Lorsque notre vie est régulière, ces différents rythmes sont harmonieux. Cependant lorsque les horaires sont décalés, l ensemble des rythmes ne peut s adapter en même temps L être humain consacre environ 1/4 à 1/3 de son temps à dormir, de préférence durant la nuit. Cependant, un nombre important de personnes est amené à travailler pendant ces horaires normalement dévolus au sommeil et à dormir à des périodes moins favorables. Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail notamment chez les travailleurs à horaires irréguliers qui sont 40 à 80% à se plaindre de troubles du sommeil et de l éveil. Ces troubles sont d autant plus importants chez les travailleurs de nuit : 60% se plaignent de troubles du sommeil et 30% d insomnies. Travail posté et sommeil Les horaires de travail, leur répartition et leur durée sont très variables selon les entreprises et secteurs d activité. On distingue trois grands groupes de travail posté : le travail posté continu (7j/7) ou 4x8 /5x8 avec au minimum 3 équipes en activité (matin, après-midi et nuit) et une au repos, le travail posté en semi-continu (interruption week-end) ou 3x8, avec 3 équipes (matin, après-midi et nuit), le travail posté discontinu ou 2x8 avec une équipe du matin et une l après-midi. Les capacités humaines de résistance à un rythme veille/sommeil «contrarié» sont importantes mais restent limitées. Ainsi une cadence de travail tournante ou irrégulière peut provoquer un syndrome de désynchronisation pouvant être à l origine de différents troubles : dette de sommeil, diminution des performances et de la vigilance, irritabilité, troubles gastro-intestinaux et cardiovasculaires, prise de poids, troubles fonctionnels, etc. Quel que soit le type de poste occupé, les perturbations des rythmes biologiques peuvent être importantes et quotidiennes. Cependant, il existe des variations individuelles dans les capacités d adaptation. Selon leur chronotype, certains individus seront plus affectés par certains horaires. Le sujet du matin aura ainsi plus de facilité pour un poste du matin et celui du soir pour un poste du soir ou de nuit

8 En ce qui concerne les horaires très matinaux avant 6h00 : les travailleurs obligés de se lever très tôt (entre 3h00 et 5h00 du matin) contrarient leur sommeil en se levant au moment où la capacité à dormir est maximale (température corporelle au plus bas). Il y a un effet d avance de phase sur le système : la personne a naturellement tendance à s endormir plus tôt le soir, les réveils nocturnes sont fréquents. Pour les horaires en soirée jusqu à 22-23h00, les personnes peuvent avoir un retard d endormissement. Cet effet de retard de phase est lié à une activité forte en soirée qui maintient une température corporelle élevée et ne favorise pas l endormissement avant 2-3h00 du matin. Le travail de nuit entre 22h00 et 6h00 va lui, impliquer une inversion complète du sommeil, qui devra se faire sur la journée, malgré les synchroniseurs qui vont favoriser l éveil. De plus, dormir le jour est plus difficile car d une part la température corporelle est élevée et d autre part cela va à l encontre des rythmes sociaux «classiques», d où une plus grande probabilité d être dérangé par le bruit, l entourage, etc. Ce sommeil est donc généralement trop court (difficultés d endormissement, réveils nocturnes ou précoces fréquents) et ne comporte pas l organisation normale d un sommeil de nuit. Stratégies pour faciliter l adaptation aux différents horaires de travail 1) L organisation du travail Il n y a pas de système d horaires postés idéal, le corps tente continuellement de s adapter aux changements. Cependant, il est plus confortable pour l organisme de travailler en rythme 2x8 et nuit fixe plutôt qu en 3x8. Cela veut dire 2 équipes qui alternent entre le matin et l après-midi et une équipe qui ne travaille que la nuit. Si toutefois l organisation ne peut être modifiée et qu un rythme en 3x8 est choisi, il est conseillé que la rotation se fasse dans le sens horaire : Matin/ Après-midi/Nuit. L adaptation est alors plus facile en retard de phase qu en avance de phase (sens anti-horaire). De plus, pour éviter de désynchroniser de façon trop importante les rythmes circadiens, les cycles «courts» (2 à 3 jours par semaine sur le même poste) sont à privilégier. Le rythme de rotation dit «lent» (une semaine voire plus sur le même poste) est un rythme plus difficile à supporter car la personne doit changer d horaires alors qu elle commençait juste à s adapter aux anciens (en moyenne, 6 à 7 jours sont nécessaires pour s adapter à un nouveau rythme). Enfin, le poste du matin étant le plus pénible au niveau du sommeil et de la vigilance, il est préférable de raccourcir le temps de travail du matin au dépend du poste de l après-midi, mieux toléré

9 2) L alimentation Une alimentation équilibrée est importante pour couvrir l ensemble des besoins nutritionnels. L homme étant censé être actif le jour et dormir la nuit, les prises alimentaires nocturnes sont donc à surveiller. En effet, l organisme n est pas conçu pour digérer des aliments la nuit, les systèmes ne fonctionnant pas à leur maximum. Ainsi, la vidange gastrique nocturne est ralentie, pouvant être à l origine de troubles digestifs ou de ballonnements. Quel que soit le rythme de vie ou de travail de la personne, on conseille donc de garder des horaires réguliers pour les prises alimentaires avec un petit-déjeuner, un déjeuner, un dîner et une collation au réveil pour le poste du matin, l après-midi pour le poste d après-midi et au milieu de la nuit pour le poste de nuit. 3) La sieste La sieste peut être une solution permettant de respecter au maximum ses besoins en sommeil. Sa durée et le moment seront à adapter aux horaires. 4) L exposition à la lumière La sécrétion de la mélatonine est liée à l alternance jour/nuit. Il est donc possible, grâce à une exposition régulière à la lumière, d entraîner un décalage dans la sécrétion de la mélatonine. Le principe est le suivant : si l on souhaite être vigilant plus tôt et s endormir plus tôt, il faut s exposer à une lumière vive peu après le réveil, si l on souhaite au contraire retarder l heure du coucher, il faut donc s exposer à une lumière forte le soir. Cette technique peut être utilisée dans le monde du travail pour faciliter l adaptation à des postes de nuit ou pour des personnes ayant besoin de resynchroniser leur rythme veille/sommeil suite, par exemple, à un voyage avec décalage horaire. Ainsi, afin de maintenir au plus haut niveau la vigilance des travailleurs de nuit, il est fortement recommandé d utiliser la lumière blanche sur le lieu de travail. Cette lumière sans Ultraviolet (UV) ni Infrarouge (IR) doit être de très forte intensité (supérieure à 2500 Lux). Une exposition à la lumière blanche en début de poste de nuit ou de matin pendant 2-3 heures avec diminution progressive de l intensité en fin de poste permettra un décalage de la sécrétion de la mélatonine, et ainsi une amélioration de la vigilance nocturne et du sommeil de récupération du matin. Pour un effet maximum et une meilleure efficacité, l exposition à la lumière naturelle du jour doit être évitée en fin de poste de nuit ou d après-midi. Cela facilitera le sommeil au retour au domicile. Eclairage Le lux correspond à l unité de mesure de l éclairement lumineux. A titre d exemple, le travail sur écran demande une intensité lumineuse de 300 à 500 lux alors que celui sur document papier (lecture, écriture) demande au minimum 500 lux. La lumière domestique pendant la nuit n est pas suffisamment puissante pour entraîner un décalage de sécrétion de mélatonine

10 Trouver son rythme... pour le travail en horaires classiques Préserver ses besoins en sommeil Avoir des horaires classiques de travail ne garantit pas d avoir des horaires de sommeil réguliers et surtout de respecter ses besoins en sommeil. De façon ponctuelle, tout le monde a déjà passé une nuit trop courte par rapport à son besoin en sommeil. Ce déficit occasionnel de sommeil ou dette de sommeil aigüe se compense dès la nuit suivante grâce à un rebond de sommeil ou lors d une sieste (la quantité nécessaire de sommeil pour récupérer de cette nuit trop courte est inférieure à la quantité de sommeil perdue). Mais de plus en plus d individus puisent sur leur temps de sommeil pour pouvoir profiter par exemple de loisirs en plus de leur activité professionnelle et de la vie familiale. Cette restriction de sommeil, volontaire ou non, représente la première cause de somnolence diurne excessive. On parle alors de dette de sommeil chronique, qui concerne, tout âge confondu, 25% de la population. L idéal est donc d adopter des horaires réguliers de coucher et d éveil qui permettent au corps d anticiper et programmer les mécanismes veille/ sommeil et de respecter ses besoins. Equilibrer son alimentation Trois repas sur la journée : ( ) un petit déjeuner traditionnel au lever pour mettre en route l organisme. Prendre le temps de manger le matin permet de tenir jusqu au repas du midi sans avoir faim. ( ) un déjeuner équilibré à ne pas négliger. Sur le lieu de travail, en ville ou même au domicile, ce repas est important. Sauter un repas favorise le grignotage tout au long de la journée et donc la prise de poids. ( ) un dîner équilibré au domicile. Ni trop léger, ni trop copieux, il permettra de garantir un bon sommeil. Se réveiller du bon pied! Quels que soient les horaires de réveil, exposition à la lumière, douche, petit-déjeuner et exercice physique facilitent l éveil. Si votre organisation quotidienne entraîne un décalage important de vos rythmes, les conseils concernant les horaires postés pourront se révéler intéressants! 18 19

11 Trouver son rythme... pour le poste du matin Préserver ses besoins en sommeil Le sommeil chez les travailleurs du matin est interrompu par un réveil très précoce. Sa durée est donc régulièrement insuffisante et n atteint pas plus de 5h pour une grande majorité d entre eux. Pour gagner en temps de sommeil, il est ainsi conseillé de se coucher le plus tôt possible. Mais malgré un réveil très matinal, les travailleurs de ce poste ont des difficultés notoires à s endormir avant 22h00, le temps d endormissement pouvant dépasser aisément les 30 minutes. Difficultés d autant plus marquées si les horaires varient d une semaine à l autre, l organisme n a pas le temps de s adapter en avance de phase. L heure de sécrétion de la mélatonine ne varie pas. La dette de sommeil est considérée comme la plus importante, elle peut atteindre 3h30 de sommeil de moins que pendant les périodes de repos. Si le fait de se coucher plus tôt le soir est difficile (pas de signes de fatigue, difficultés d endormissement, etc.), une sieste dans l après-midi peut être envisagée pour compenser la dette de sommeil. Au cas par cas, la sieste peut être évitée afin d avoir l envie de dormir plus tôt et ainsi gagner en temps de sommeil. Si elle est maintenue, elle doit être ni trop longue pour ne pas empiéter sur le temps de sommeil de la nuit, ni trop tardive pour ne pas empêcher l endormissement lors du coucher. Equilibrer son alimentation Trois repas et une collation au réveil : une collation au lever pour mettre en route l organisme. Ce n est pas encore le petit déjeuner : une boisson sucrée (jus de fruit, café, thé, chocolat au lait, etc.) et un morceau de pain ou équivalent (tartines, biscottes, céréales). ( ) un petit déjeuner sur le lieu de travail vers 9h00-10h00. Il doit être copieux : une boisson sucrée, un produit laitier (lait, yaourt, fromage), pain ou équivalent, matière grasse (beurre sur le pain), un fruit, un produit sucré (confiture sur le pain) et un aliment du groupe Viande-Poisson-Œuf (jambon, œuf dur, omelette, etc.). Attention : ne pas abuser de charcuteries ou de produits industriels sucrés, qui favorisent la prise de poids. ( ) un déjeuner en rentrant au domicile. Repas léger et digeste mais qui respecte l équilibre alimentaire. ( ) un dîner assez digeste, peu gras et pas trop tardif (2 heures avant d aller se coucher)

12 Trouver son rythme... pour le poste de l après-midi Préserver ses besoins en sommeil La fin de poste assez tardive implique un coucher plus tardif lui aussi. Conserver des horaires réguliers et ainsi se coucher avant minuit est tout de même conseillé afin de ne pas dérégler les rythmes biologiques de manière trop importante. Le temps de sommeil est incontestablement le plus long. Les travailleurs peuvent satisfaire leur besoin en sommeil sans trop de contraintes. Mais afin de conserver un rythme régulier, les réveils tardifs sont déconseillés. Le sommeil nocturne étant généralement satisfaisant, la sieste en matinée n est pas recommandée pour ces travailleurs. Equilibrer son alimentation Trois repas et une collation dans l après-midi : ( ) un petit déjeuner traditionnel au lever : une boisson chaude sucrée, un fruit, un produit laitier (lait, yaourt, fromage, etc.), du pain ou équivalent, de la matière grasse (beurre sur le pain), un produit sucré (confiture sur le pain). ( ) un déjeuner équilibré avant la prise de poste. une collation sur le lieu de travail en milieu d après-midi (16h30 environ) pour maintenir la vigilance : une boisson sucrée, un fruit, du pain et du fromage (ou autre produit laitier). ( ) un dîner équilibré et digeste dès le retour à domicile. Il peut également être pris sur le lieu de travail pour éviter une prise trop tardive. S il est pris au domicile, ne pas l éterniser tard dans la soirée sous prétexte d avoir le temps

13 Trouver son rythme... pour le poste de nuit Préserver ses besoins en sommeil Le sommeil est difficile car il se situe pendant une période normalement réservée à l éveil. Tous les synchroniseurs sont tournés vers l éveil (température corporelle, lumière, environnement), le sommeil est de moins bonne qualité. 7h de sommeil sont tout de même conseillées même si pour une grande majorité de ces travailleurs, la durée de sommeil est inférieure à 6h. La sieste dans l après-midi est ainsi incontournable pour ce type de poste. D une trentaine de minutes à 1h30, elle permet de couvrir une partie de la dette de sommeil. Quelques règles simples pour se rapprocher au mieux des conditions de sommeil de nuit : prévenir les autres que l on dort afin d éviter de se faire réveiller, bien faire le noir dans la chambre, volets et portes fermés, porter des bouchons d oreilles si le bruit environnant est trop important, débrancher le téléphone et la sonnerie de la porte. Equilibrer son alimentation Trois repas et une collation dans la nuit : une collation au cours de la nuit pour maintenir une bonne vigilance en particulier vers 3h00 du matin : des aliments protidiques (viande, poisson, œuf) et glucidiques (pain ou équivalent). une hydratation tout au long de la nuit (boire de l eau). Pas de café 3-4 heures avant d aller se coucher. Le café altère le sommeil du matin. ( ) un petit déjeuner (plus léger que le traditionnel) au retour au domicile avant d aller se coucher : une boisson chaude sucrée, du pain ou équivalent, un fruit et/ou un produit laitier (lait, yaourt, fromage, etc.). ( ) un déjeuner traditionnel après le réveil : crudités, viande/poisson ou œuf, légumes, pain ou équivalent féculents, produit laitier et fruit. ( ) un dîner avant la prise de poste au domicile ou sur le lieu de travail en fonction du temps de trajet mais en une seule prise

14 3- Conseils pour bien s endormir dormir et se réveiller en pleine forme! Quelques conseils simples peuvent vous aider à mieux gérer votre sommeil au quotidien. Pratiquer une activité physique De nombreuses études ont démontré les bénéfices de l activité physique sur le sommeil, à savoir : endormissement plus rapide, réveils nocturnes moins fréquents, augmentation du sommeil lent profond (le plus récupérateur), augmentation de la durée du sommeil et de la vigilance diurne. Si l activité physique est bénéfique pour le sommeil, il est toutefois déconseillé de pratiquer un sport après 20h00 (ou 2h avant le coucher) car cela entraîne une augmentation de la température corporelle et une hyperactivité nerveuse défavorables à l endormissement. Prendre un dîner léger mais suffisant Idéalement, le repas doit être pris environ 2 heures avant le coucher. Un repas trop copieux (riche en matières grasses) va entraîner une digestion trop lente pouvant nuire au sommeil. A l inverse, un repas trop léger n est pas non plus conseillé : la faim peut réveiller en pleine nuit! Par ailleurs, il est également constaté que les glucides, notamment les sucres rapides, augmentent la durée du sommeil et le sommeil lent profond, tandis que les protéines ont l effet inverse : elles entraînent une diminution de la durée du sommeil. Enfin, les aliments riches en magnésium (chocolat, céréales complètes, fruits secs) et en tryptophane (lait, produits laitiers) favorisent également le sommeil. Le «verre de lait» pour s endormir est donc basé sur une petite part de vérité, mais reste surtout un rituel! Eviter les excitants 3 à 4 heures avant le coucher La caféine (café, thé, soda) et la nicotine ont des effets excitants sur le système nerveux central, favorisant ainsi l éveil. L alcool est également déconseillé. Ne pas résister à la fatigue Dès que les premiers signes du sommeil font leur apparition (bâillement, paupières lourdes, yeux qui piquent, besoin de s étirer, frissons, etc.), il est temps d aller au lit

15 Privilégier des moments de calme et de détente avant d aller au lit Les stimulations auditives, visuelles ou intellectuelles fortes (jeux vidéos, les romans à suspens, travail, etc.) entraînent une hyperstimulation des mécanismes d éveil, néfaste à l endormissement. En cas de difficultés à s endormir, une respiration calme et profonde ou des exercices de relaxation aident à diminuer les tensions et ainsi à s endormir. Les tisanes peuvent également être conseillées, avec une attention particulière au tilleul et à la camomille, qui, à fortes doses peuvent être excitants. Plus généralement, on peut dire que tout ce qui apporte calme et sérénité et qui permet d atténuer le stress et l anxiété, est favorable au sommeil. Dormir dans le noir Pour dormir comme un loir, il faut dormir dans le noir! La lumière limite la sécrétion de mélatonine. Réserver le lit au sommeil et à l intimité du couple Travailler, manger ou regarder la télévision au lit est à déconseiller car cela peut perturber l association naturelle entre lit et sommeil. De même, en cas de difficultés à s endormir, mieux vaut se lever et ne se recoucher que lorsque les signes de l endormissement arrivent. Le rituel du coucher Pour certaines personnes, notamment chez les enfants, il est nécessaire de mettre en place un rituel du coucher. Cela peut être lire des histoires ou un roman pour les adultes, écouter une musique relaxante, etc. L essentiel est que ce rituel ne devienne pas obsessionnel ou composé de trop d éléments afin que l endormissement reste quelque chose de naturel et non réfléchi. Eviter la surchauffe! Une diminution de la température corporelle est une des conditions pour s endormir. Mieux vaut donc éviter de surchauffer la chambre et de prendre un bain chaud juste avant d aller au lit! La température idéale de la chambre est aux alentours de C. La sieste Dans notre société, la sieste a mauvaise presse. Pourtant, une sieste de 20 minutes après le déjeuner permettrait de réduire les risques d accidents de la circulation ou du travail, améliorerait la mémoire, libérerait la créativité, dissoudrait le stress, rééquilibrerait le fonctionnement du système nerveux, serait bonne pour la digestion et le cœur et bien sûr, permettrait de réduire partiellement une dette de sommeil! Les bénéfices sont connus et reconnus puisque 30% des ans déclarent faire la sieste pendant la semaine et ils sont 45% le week-end. Pour que la sieste reste efficace, elle doit rester de courte durée (de 10 à 30 minutes) et se faire entre 12h00 et 14h00, moment où la vigilance baisse naturellement. Elle nécessite un lieu calme, pas obligatoirement un lit mais un réveil si vous avez peur de dormir trop longtemps! 28 29

16 Essayer d avoir des horaires de sommeil réguliers, surtout pour le lever Les grasses matinées contribuent à désynchroniser l horloge biologique. Un réveil décalé de plus de 2 heures impliquera un coucher plus tardif et une difficulté à se réveiller lors du retour aux horaires de lever habituels. Mieux vaut éviter de trop modifier ses heures de lever et coucher. Si besoin, il est préférable de s accorder une sieste dans la journée qui diminuera en partie votre dette de sommeil et votre fatigue. Concernant le sommeil des enfants, les bruits assourdis de la maison favorisent leur éveil spontané, il n est donc pas utile de trop les protéger de ces bruits du matin. Les somnifères La France détient le record mondial de la consommation d hypnotiques : entre 25 et 30% des français en consomment chaque année au moins une fois et 10% en prennent tous les jours. Les hypnotiques agissent contre les mécanismes d éveil mais ne sont pas producteurs de sommeil. Ils ne doivent être utilisés que lorsque toutes les autres solutions et causes possibles ont échoué. Il existe deux grandes familles d hypnotiques : les benzodiazépines et le zolpidem et la zopiclone, molécules plus récentes proches des benzodiazépines. Les benzodiazépines sont plus particulièrement utilisées pour lutter contre les troubles du sommeil liés au stress ou à l anxiété. Ils ont l inconvénient d entraîner des risques de somnolence la journée et de dépendance. C est pourquoi l on a tendance à utiliser de plus en plus le zolpidem et la zopiclone, qui, avec un effet de courte durée, conviennent aux insomnies d endormissement sans effet résiduel la journée et avec un risque de dépendance réduit. Agenda du sommeil Appréciation par TB/B/Moy/M/TM Repos (R) Travail (T) (si besoin HEURES Remarques préciser si poste de nuit, matin, après-midi) Forme de la journée Forme au réveil Qualité du sommeil Nuit du... au... Sommeil ou sieste Heure de coucher S Somnolence dans la journée Heure du lever 30 31

Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts. reunica-interim.

Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts. reunica-interim. Marquez des points, dormez bien! Découvrez toutes les solutions pour retrouver un bon sommeil. score + 7 800 pts reunica-interim.com Regles du jeu Vous avez traversé toutes les épreuves de la journée avec

Plus en détail

Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches?

Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches? Troubles du sommeil En avez-vous assez des nuits blanches? Charles M. Morin, Ph.D. Chaire de recherche du Canada sur les troubles du sommeil Professeur et Directeur, Centre d étude des troubles du sommeil

Plus en détail

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE

Le Travail de nuit. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE CONSEILS D HYGIÈNE DE VIE Organiser sa vie familiale et sociale sans écourter son. La double journée est dangereuse TRAVAIL DE NUIT, EFFETS SUR LA SANTE Manger équilibré aux heures traditionnelles. Éviter

Plus en détail

Module 1.1. : Maîtriser son équilibre de vie.

Module 1.1. : Maîtriser son équilibre de vie. Noter le titre de la séquence au tableau. Faire un rappel de l approche systémique de la séance précédente pour expliquer l objectif général de la séquence 2. Objectif général de la séquence : être capable

Plus en détail

Travail de nuit et travail posté

Travail de nuit et travail posté Référence Référence : : Version : Date : Travail de nuit et travail posté DOSSIER Sommaire : I. Introduction II. Qu entend-on par travail de nuit et travail posté? III. IV. Rythmes biologiques Effets sur

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

Hygiène de vie et travail de nuit

Hygiène de vie et travail de nuit Hygiène de vie et travail de nuit Réglementation travail de nuit Tout travail effectué entre 21h00 et 6h00 du matin est considéré comme travail de nuit. Article L. 3122-29 du Code du travail Article L.

Plus en détail

Connaître son sommeil

Connaître son sommeil Connaître son sommeil Le sommeil occupe le tiers de notre vie à 60 ans, on a dormi 20 ans, dont 5 ans de rêves! Dormir n est pas une perte de temps Le sommeil est un état physiologique périodique de l

Plus en détail

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie...

LE SOMMEIL. 1/3 de notre vie... LE SOMMEIL 1/3 de notre vie... Siège Social et Administratif : ANNECY SANTE AU TRAVAIL 12 quai de la Tournette 74000 ANNECY - Tél : 04 50 45 13 56 - Fax : 04 50 45 91 09 Site web : www.ast74.fr e-mail

Plus en détail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail

Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Le travail en horaires décalés + - Les plus : Plus de temps pour bricoler, s occuper des enfants Plus d'avantages financiers Plus d'autonomie dans l organisation de mon travail Les moins : Moins de vie

Plus en détail

III-1. Ma journée commence

III-1. Ma journée commence III-1. Ma journée commence Avant de me lever, que peut-on faire? Boire un verre d eau, s étirer, faire quelques exercices de gymnastique au lit, lire. C est le moment de prendre ma tension ou ma température

Plus en détail

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE

MODULE 1 SANTE ET EQUILIBRE DE VIE 1.1 MAITRISER SON EQUILIBRE DE VIE 1.1.1 ADOPTER UN RYTHME BIOLOGIQUE COHERENT Définition biorythmes ou rythmes biologiques : C est une suite de variations du fonctionnement de l organisme, régulières

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Le sommeil. des seniors

Le sommeil. des seniors Le sommeil des seniors 1 Le sommeil évolue avec l âge... Outre son vieillissement naturel, il est susceptible d être modifié par de multiples facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de

Plus en détail

Séance : Le travail posté

Séance : Le travail posté Séance : Le travail posté Objectifs : Définir les différents horaires postés et les risques qui leur sont attachés 1. Point sur la situation : Document 1 : Travail décalé : risque pour la santé Une étude

Plus en détail

Le sommeil de l enfant. Coach la Vie - Nathalie Favre

Le sommeil de l enfant. Coach la Vie - Nathalie Favre Le sommeil de l enfant Le sommeil de l enfant Le sommeil La fatigue Les ressources Questionnaire de «SOMNOL-ENFANCE»! pour le dépistage de la somnolence excessive chez l'enfant (Dr G Pérémarty, 2008).

Plus en détail

Le sommeil, un art de vivre

Le sommeil, un art de vivre Le sommeil, un art de vivre Qu est ce qu un bon sommeil? Un bon sommeil doit être réparateur et préparer à une bonne journée, en pleine forme et détendu. Un endormissement naturel 30 minutes après le coucher,

Plus en détail

5. Pourquoi est-il important de faire des pauses?

5. Pourquoi est-il important de faire des pauses? 5. Pourquoi est-il important de faire des pauses? Tu dois prévoir de faire des pauses pour te ressourcer et te remettre en forme. Nous possédons en nous 3 sortes de batteries : - physique, - mentale, -

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

LE SOMMEIL. un guide pratique et informatif. c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent. que savez-vous sur?

LE SOMMEIL. un guide pratique et informatif. c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent. que savez-vous sur? vous propose un guide pratique et informatif que savez-vous sur? LE SOMMEIL c est toujours par le sommeil que les grandes choses commencent Christian BOBIN en partenariat avec LE SOMMEIL Tout au long

Plus en détail

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit,

LE SOMMEIL. La journée on est actif (on travaille, on sort, on fait des activités ), et la nuit, LE SOMMEIL Pourquoi a-t-on besoin de dormir?. Pour se reposer, pour recharger nos batteries. Le sommeil est indispensable à la vie. Si on ne dormait pas on finirait par s épuiser. Pourquoi dort-on la nuit?

Plus en détail

Dr Eric Chaillot Meylan

Dr Eric Chaillot Meylan Une bonne condition physique et Une bonne dose d autocritique L ALTITUDE AGGRAVE TOUT boire et piloter Oui de l eau sensation de soif = perte de 2% du poids du corps en eau 2% de déficit à 20 = 20% de

Plus en détail

lyondellbasell.com Dormez-Vous Assez?

lyondellbasell.com Dormez-Vous Assez? Dormez-Vous Assez? Nous connaissons tous les bienfaits d une bonne nuit de sommeil Le sommeil est l'une des activités les plus importantes à respecter pour prendre soin de notre corps. Il permet à notre

Plus en détail

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels

RYTHMES BIOLOGIQUES. Définir la notion de rythme biologique. Rythmes sociaux. Réunions repas. Rythmes professionnels B1 RYTHMES BIOLOGIQUES Activité 1 Définir la notion de rythme biologique 1- Surligner la définition de rythme biologique. Les différents rythmes humains Ce sont des phénomènes biologiques naturels qui

Plus en détail

LE TRAVAIL DE NUIT. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit Article L.3122-29 du Code du travail

LE TRAVAIL DE NUIT. Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit Article L.3122-29 du Code du travail LE TRAVAIL DE NUIT Tout travail effectué entre 21h et 6h du matin est considéré comme travail de nuit Article L.3122-29 du Code du travail Sommeil de jour 9:00 Somm 9:00 14:00 Une nuit de sommeil est habituellement

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

seulement en une absence de maladie ou d infirmité.

seulement en une absence de maladie ou d infirmité. La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité. Préambule à la Constitution de l Organisation Mondiale de la

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014

SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 SYNTHÈSE DE LA REUNION du 10/01/2014 Thème du jour : «Sophrologie et sommeil chez les personnes âgées» Présenté par Mireille BARREAU et Clémence PEIX LAVALLEE. Sophrologues formées à l Académie de Sophrologie

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Un bon sommeil est essentiel pour mener une vie saine et équilibrée. Un trouble dans le cycle du sommeil peut perturber le rythme d une vie et devenir rapidement ingérable,

Plus en détail

BADMINTON. Comment s alimenter avant une compétition? Comment s alimenter pendant une compétition?

BADMINTON. Comment s alimenter avant une compétition? Comment s alimenter pendant une compétition? BADMINTON Comment s alimenter avant une compétition? Comment s alimenter pendant une compétition? L échauffement avant une compétition ou avant un entraînement. Attitude entre les matchs et pendant l entraînement.

Plus en détail

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie

Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Sommeil et l'âge : physiologie et pathologie Dr Katerina Espa Cervena Laboratoire du sommeil Contenu Aperçue général: structure et régulation du sommeil Sommeil et l âge : physiologie (structure et régulation

Plus en détail

Conseils pour un sommeil réparateur

Conseils pour un sommeil réparateur Prévention Conseils pour un sommeil réparateur Au même titre qu une alimentation équilibrée ou que l activité physique, un bon sommeil est indispensable à notre santé. Insuffisant ou de mauvaise qualité,

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 43 SOMMAIRE Le contrôle de poids Les chiffres clés Les principes du contrôle de poids Les objectifs Les habitudes alimentaires à adopter Le contrôle de poids

Plus en détail

Travail de nuit & sommeil

Travail de nuit & sommeil Prévention Travail de nuit & sommeil Conseils Mutuelle des Policiers Le travail de nuit et le sommeil 47 % des policiers* sont concernés par le travail en horaires décalés ou de nuit 38 % chez les femmes*

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Sommeil et Parkinson

Sommeil et Parkinson Sommeil et Parkinson Jean-François Gagnon Professeur Département de psychologie Université du Québec à Montréal Chercheur Centre d Études Avancées en Médecine du Sommeil Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal

Plus en détail

>PREVENTION DE LA PENIBILITE

>PREVENTION DE LA PENIBILITE >PREVENTION DE LA PENIBILITE DIAGNOSTIC ET PRÉVENTION DES FACTEURS LIES AUX HORAIRES ATYPIQUES Diapositives issues des présentations des Pr SIX, professeur émérite d ergonomie de l université de Lille

Plus en détail

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires. Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires Les apports de la chronobiologie et de la chronopsychologie Les apports de la chronobiologie et la chronopsychologie L activité d'un organisme est soumise

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015

Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Quelle alimentation pour le plongeur? 14 mars 2015 Diététicienne (49) AVOIR une alimentation équilibrée et variée C est-à-dire: celle recommandée pour tous. Consommez 3 produits laitiers par jour, en privilégiant

Plus en détail

POUR BIEN DORMIR TOUTE LA NUIT, VOICI 10 HABITUDES QUI POURRAIENT CHANGER VOTRE VIE!

POUR BIEN DORMIR TOUTE LA NUIT, VOICI 10 HABITUDES QUI POURRAIENT CHANGER VOTRE VIE! MINI-GUIDE DES HABITUDES À ADOPTER POUR UN SOMMEIL DE QUALITÉ! POUR BIEN DORMIR TOUTE LA NUIT, VOICI 10 HABITUDES QUI POURRAIENT CHANGER VOTRE VIE! 1. NE PRENEZ PAS DE STIMULANTS PLUSIEURS HEURES AVANT

Plus en détail

L eau : la seule boisson indispensable

L eau : la seule boisson indispensable L eau : la seule boisson indispensable Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Nourrisson : 75 % Adulte : 60 % Adulte

Plus en détail

Fiche Pratique - Les collations Les Collations

Fiche Pratique - Les collations Les Collations Les Collations Pourquoi sont-elles importantes? Quand les prendre? Que manger? L équilibre alimentaire de la femme enceinte implique de manger deux fois mieux et non pas deux fois plus. Pendant la grossesse

Plus en détail

Programme du soir. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février Sommeil et course au large. Processus S et C 11/01/11.

Programme du soir. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février Sommeil et course au large. Processus S et C 11/01/11. 150 Yacht Club de Genève mardi 8 février 2011 Sommeil et course au large Dr. Philippe Kehrer Médecin directeur Centre de médecine du sommeil et de l éveil Genève Le sommeil sa structure Programme du soir

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence?

Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence? Prise de poids et troubles du sommeil : Cause ou conséquence? 1, 2, 4,Laurie Isacco 1, 3, 4, Fabienne Mougin1, 2, 4 1 UPFR des Sports, 2 EA 3920, 3 EA 4660, 4 Plateforme EPSI 25000 Besançon, France. Dormir

Plus en détail

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF

L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF L'ALIMENTATION DU JEUNE SPORTIF Fiches sur le rôle des groupes d'aliments lors d'une activité physique Fiche enseignant alimentation 1 2009 LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1

L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF. le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 L ALIMENTATION DE L ENFANT ET ADOLESCENT SPORTIF le 29/03/08 WIECZOREK Valérie 1 PLAN LES NUTRIMENTS MACRONUTRIMENTS MICRONUTRIMENTS HYDRATATION LA JOURNEE ALIMENTAIRE DU JEUNE SPORTIF DEPISTAGE DES TCA

Plus en détail

Les temps éducatifs à l école maternelle

Les temps éducatifs à l école maternelle Les temps éducatifs à l école maternelle Quelques principes de fonctionnement 1. L accueil et la sortie L accueil des enfants constitue un moment symbolique et rituel important ; aussi il se doit d être

Plus en détail

L ima ge rie inc. Document adopté par le conseil d administration le 12 janvier 2011

L ima ge rie inc. Document adopté par le conseil d administration le 12 janvier 2011 L ima ge rie inc. Document adopté par le conseil d administration le 12 janvier 2011 POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE Table des matières 1. Présentation...1 2. Objectifs...1 3. L importance de la

Plus en détail

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous :

Ai-je un problème de sommeil? Bien dormi? Vous avez un vrai problème de sommeil si, au moins trois fois par semaine, vous : Bien dormi? Ai-je un problème de sommeil? Pour une partie non négligeable de la population, bien dormir et se réveiller parfaitement reposé est un rêve inaccessible. Selon les estimations, un Belge sur

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1

SOMMAIRE. Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE. Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE NIVEAU 1 AJOUT CATALOGUE SOMMAIRE SANTE ET TRAVAIL Page 3 ÉTUDE DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Page 4 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - CONFERENCE Page 5 LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ET LE DOCUMENT UNIQUE

Plus en détail

Le sommeil naturel. Apprendre à dormir. Roger Castell. Neauphle le Château Avril 2015

Le sommeil naturel. Apprendre à dormir. Roger Castell. Neauphle le Château Avril 2015 Le sommeil naturel Apprendre à dormir Roger Castell Neauphle le Château Avril 2015 1 Sommaire 1 Mécanismes et fonctions 2 Perturbations et perturbateurs du sommeil 3 Conditions qui favorisent 4 Procédés

Plus en détail

produits sucrés produits gras oeufs fruits et légumes féculents, céréales, pain boissons

produits sucrés produits gras oeufs fruits et légumes féculents, céréales, pain boissons SCIENCES : Hygiène et santé : l alimentation, le sport, le sommeil Pour être en bonne santé, il faut avoir une alimentation équilibrée, pratiquer un sport régulièrement et dormir un temps suffisant. 1

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

Récupérer après un objectif. Les techniques...

Récupérer après un objectif. Les techniques... Récupérer après un objectif Les techniques... Présentation Johan PELLETERET Profesionnel: Diplome d état de masseur kinésithérapeute 2009 Thérapie manuelle du sport 2011 Licence STAPS Entrainement Sportif

Plus en détail

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil

Régulations circadienne et homéostasique du sommeil Régulations circadienne et homéostasique du sommeil DIU Veille-Sommeil Novembre 2005 Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus C) - homéostasie (accumulation d une dette de sommeil)

Plus en détail

Le sommeil, j en rêve!

Le sommeil, j en rêve! Le sommeil, j en rêve! Cette brochure vise à vous informer sur les troubles du sommeil en contexte de cancer. Elle vous donne certains conseils afin d améliorer la qualité du sommeil. Cette dernière est

Plus en détail

La prise en charge nutritionnelle à domicile ou en institution des patients présentant une maladie d Alzheimer ou apparentée

La prise en charge nutritionnelle à domicile ou en institution des patients présentant une maladie d Alzheimer ou apparentée La prise en charge nutritionnelle à domicile ou en institution des patients présentant une maladie d Alzheimer ou apparentée Par Eva MILESI Diététicienne DE Janvier 2011 Pourquoi cette prise en charge

Plus en détail

Prévenir... l excès de cholestérol

Prévenir... l excès de cholestérol Prévenir... l excès de cholestérol 11 Apprenons à connaître cet ennemi : le cholestérol... Qu est-ce que c est? C est une graisse naturelle, indispensable à l organisme. En particulier, c est un constituant

Plus en détail

Le sommeil du sujet vieillissant

Le sommeil du sujet vieillissant Le sommeil du sujet vieillissant Dr Voisin Thierry Neuro-Gériatre Unité Cognitivo-comportementale SSR Neuro-Locomoteur Equipe mobile de Gériatrie CHU Toulouse Pourquoi une telle question? Environ 40% des

Plus en détail

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange?

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange? Mangez et bougez Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Étape 1 pour votre santé aussi de ce que l on mange? Est-ce que notre santé dépend L alimentation agit-elle sur les performances

Plus en détail

Sommeil-Insomnie: Guide

Sommeil-Insomnie: Guide Sommeil-Insomnie: Guide Docteur Isabelle CIBOIS-HONNORAT Adresse du site : www.docvadis.fr/dr.ciboishonnorat Ne pas dormir, c'est épuisant. les médicaments ne sont la plupart du temps pas une bonne solution;

Plus en détail

Document de référence. Le travail de nuit

Document de référence. Le travail de nuit Document de référence Le travail de nuit Table des matières Introduction 2 Définition 2 Principaux impacts 2 Stratégies pour le travailleur 3 Stratégies pour l employeur 4 Conclusion 4 Ressources 4 DOCUMENT

Plus en détail

Par 2010 http:// Tous droits réservés pour tous pays. 1 Merci d avoir téléchargé notre rapport gratuit, voici quelques petites règles d utilisation : Vous avez le droit de donner cet ouvrage gratuit à

Plus en détail

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ

SOMMEIL GUIDE DU RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ GUIDE DU SOMMEIL RÔLE, CONSEILS & SOLUTIONS SIÈGE SOCIAL ET ADMINISTRATIF : 12, quai de la Tournette CS 90417-74013 ANNECY CEDEX Tél: 04 50 45 13 56 - Fax: 04 50 45 74 40 LE SOMMEIL occupe près d un tiers

Plus en détail

Privation de sommeil et performances

Privation de sommeil et performances Privation de sommeil et performances Professeur Damien DAVENNE Université STAPS de Caen, INSERM ERI27 Dans la continuité de l exposé précédent, je vais évoquer les conséquences d une privation de sommeil.

Plus en détail

LES ADOLESCENTS ET LE SOMMEIL

LES ADOLESCENTS ET LE SOMMEIL Tu en as assez d être toujours fatigué(e)? Tu as de la difficulté à rester éveillé(e) en classe? Tu trouves difficile de sortir du lit pour te rendre à l école le matin? Tu as absolument besoin d une sieste

Plus en détail

Pourquoi prendre un petit déjeuner?

Pourquoi prendre un petit déjeuner? Pourquoi prendre un petit déjeuner? 3 raisons pour ne pas zapper le p tit déj Faire le plein d énergie Équilibrer l alimentation Être en pleine forme toute la matinée page 1 Comment ça fonctionne? La nuit,

Plus en détail

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil

Plan de cours. généralités. 1. Le sommeil: définitions et. 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil Le sommeil VIDEO Plan de cours 1. Le sommeil: définitions et généralités 2. Physiologie du sommeil 3. Hygiène du sommeil 2 Plan de cours 1. Le sommeil: définition et généralités 2. Physiologie du sommeil

Plus en détail

Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence

Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence Les rythmes de vie, les écrans et la qualité du sommeil à l'adolescence Christine Cannard Dr en Psychologie, Ingénieur de recherche INSERM Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition (CNRS UMR 5105) Structure

Plus en détail

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé

Dormir, ça sert à quoi? Z ZZ. Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques. Centre de promotion de la santé Dormir, ça sert à quoi? Adolescents et sommeil : conseils et trucs pratiques Z ZZ Centre de promotion de la santé F-2510 GRM : 30008444 (REV.09-2016) 2 3 Z ZZ Dormir Bon pour la santé, pour le corps et

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Quel est votre besoin de sommeil?

Quel est votre besoin de sommeil? Quel est votre besoin de sommeil? Dormez-vous assez? l Selon vous, quel est votre temps de sommeil vous permettant d être reposé? l Au quotidien, combien de temps dormez vous les nuits de semaine? l Les

Plus en détail

PETI DÉJEUNER & GOÛTER

PETI DÉJEUNER & GOÛTER PETI DÉJEUNER & GOÛTER 3 Sommaire INTRODUCTION LA PYRAMIDE LE PETIT DÉJEUNER -LE TRADITIONNEL -LE LÉGER -LE CAMPAGNARD -LE RAPIDE MON ENFANT NE VEUT PAS PRENDRE DE PETIT DÉJEUNER LE GOÛTER DE L APRÈS -

Plus en détail

Le rôle du sommeil sur les appren0ssages

Le rôle du sommeil sur les appren0ssages Le rôle du sommeil sur les appren0ssages Stéphanie Mazza Laboratoire EMC Université Lyon 2 Vania Herbillon HFME A chacun son sommeil... Le sommeil et son rythme Nous sommes une espèce «diurne» Nous consacrons,

Plus en détail

LE SOMMEIL, LES REVES ET L'EVEIL. Le sommeil du nourrisson PROSOM - ADESSI

LE SOMMEIL, LES REVES ET L'EVEIL. Le sommeil du nourrisson PROSOM - ADESSI Accueils LE SOMMEIL, LES REVES ET L'EVEIL Documentation Le sommeil du nourrisson PROSOM - ADESSI Le sommeil du nourrisson n'est pas toujours de tout repos... pour ses parents! Ses rythmes ne sont pas ceux

Plus en détail

Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement

Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement Insomnie ou Insomnies? Eléments pour le diagnostic et le traitement Définition (s) de l insomnie Objective (SRP) : diminution de la durée habituelle du sommeil et/ou atteinte de la qualité de celui-ci

Plus en détail

Une saine alimentation dans son assiette!

Une saine alimentation dans son assiette! Une saine alimentation dans son assiette! Pour grandir en forme et en santé, ton assiette doit être composée d aliments des 4 groupes alimentaires et en quantité suffisante. Pour débuter la journée du

Plus en détail

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe

LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe L LE BUREAU Présidente Vices-Présidents Secrétaire Trésorier Nathalie Vallognes Christophe Rohée Gisèle Riou Jacques Riou Patrick Lamothe LES COMMISSIONS Financière Statuts et Règlements Arbitrage Jacques

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

Sciences Le fonctionnement du corps Hygiène et santé

Sciences Le fonctionnement du corps Hygiène et santé Hygiène et santé Objectif(s) : - Connaitre les actions bénéfiques ou nocives de nos comportements alimentaires et sanitaires. - Connaitre les différentes catégories d aliments leur origine et comprendre

Plus en détail

La composition du goûter

La composition du goûter Les repas Salle avec tableau extérieur Durée : 30 à 40 minutes La composition du goûter Objectifs de l atelier : Déterminer l origine des aliments et en établir une classification. Identifier et reconnaître

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

Présentation été Accueil de loisirs municipal

Présentation été Accueil de loisirs municipal Présentation été 2017 Accueil de loisirs municipal Les Horaires Accueil du matin : 7h45 10h30 Afin de répondre au mieux aux besoins des enfants, nous avons souhaité proposer un accueil échelonné jusqu'à

Plus en détail

Les Insomnies de l adulte. Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06

Les Insomnies de l adulte. Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06 Les Insomnies de l adulte Dr MF Mateo Champion CHITS Toulon 12/12/06 Epidémiologie 20 à 40 % de la population adulte souffre d insomnie au moins une fois dans sa vie 10 à 15% souffrent d insomnie chronique

Plus en détail

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi?

Importance du petit déjeuner. Pourquoi Et Quoi? Importance du petit déjeuner Pourquoi Et Quoi? RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SUR LE PETIT DÉJEUNER NULS GARÇONS FILLES 0 20 40 60 80 100 120 Question 2 : avant de partir à l école, prends-tu un petit déjeuner?

Plus en détail

Influence de l Alimentation et de l Activité physique sur la Qualité du Sommeil

Influence de l Alimentation et de l Activité physique sur la Qualité du Sommeil Influence de l Alimentation et de l Activité physique sur la Qualité du Sommeil Université Ouverte 2015-2016 Uyen Nguyen MD PhD Maître de conférences honoraire un25.nguyen@yahoo.fr 1 Introduction Sommeil

Plus en détail

Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques. 1. Troubles du sommeil

Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques. 1. Troubles du sommeil Usage rationnel des anxiolytiques sédatifs- hypnotiques 1. Troubles du sommeil FARM 22 F. Van Bambeke endormissement Structure du sommeil Sommeil léger Structure du sommeil Structure du sommeil Sommeil

Plus en détail

INFO-SANTE SOMMEIL / 18 LES CONDITIONS POUR GAGNER UN BON SOMMEIL

INFO-SANTE SOMMEIL / 18 LES CONDITIONS POUR GAGNER UN BON SOMMEIL SOMMEIL / 18 LES CONDITIONS POUR GAGNER UN BON SOMMEIL DEPUIS LA NUIT DES TEMPS L'ETRE HUMAIN ETAIT SOUMIS SUR TERRE A L'AL TERNANCE NATURELLE DU JOUR ET DE LA NUIT. LA DECOUVERTE DU FEU PUIS DE L'ELECTRICITE

Plus en détail

LA NUTRITION LES ADOS

LA NUTRITION LES ADOS BRIGITTE LASTRADE Brigitte Lastrade a été, de 1988 à 2000, membre de l équipe canadienne de judo. Elle est détentrice de 9 titres canadiens dont 6 en senior dans 3 catégories de poids différentes. Athlète

Plus en détail

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR

coeur Quiz aux vrai pourquoi? comment? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR ? TOUT SAVOIR POUR PRENDRE SOIN DE SON COEUR coeur Quiz aux vrai? pourquoi? comment? Avec 180 000 décès par an, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Les différentes

Plus en détail

La naturopathie. S intéresse au terrain, l hygiène de vie et l environnement de l individu

La naturopathie. S intéresse au terrain, l hygiène de vie et l environnement de l individu Naturopathie et vieillissement " Qu est ce que la naturopathie? Bien vieillir, la prévention L accompagnement de la maladie d Alzheimer Page 1 La naturopathie Médecine non conventionnelle (CEE) Médecine

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée

Le petit-déjeuner. Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée Le petit-déjeuner Un repas indispensable! Parmi les 3 principaux repas de la journée Le petit déjeuner, pourquoi? Après une nuit entière, soit 8 à 10 heures à jeun, il faut récupérer de l 'énergie brûlée

Plus en détail

Le matin, on fait le "plein"

Le matin, on fait le plein Pour le "PETIT" déjeuner voyez "GRAND" www.cramif.fr Le matin, on fait le "plein" Ce n est pas parce que l on dort que la vie s arrête : notre corps respire, digère, rêve... et consomme de l énergie. Un

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ

LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ CAMPAGNE DE PRÉVENTION DES TROUBLES DU SOMMEIL 2016 LE SOMMEIL : UN ALLIÉ POUR VOTRE SANTÉ Retrouvez ici des résultats de l enquête ainsi que des informations sur les principaux troubles du sommeil : La

Plus en détail

Parkinson : pour une meilleure nuit de sommeil

Parkinson : pour une meilleure nuit de sommeil Parkinson : pour une meilleure nuit de sommeil Un appui aujourd hui, une réponse demain Àun moment ou l autre, on éprouve tous de la difficulté à bien dormir la nuit. Cependant, si vous avez la maladie

Plus en détail

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé!

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! Idéalement, 1 COMBIEN D HEURES MAXIMUM/SEMAINE un jeune doit-il consacrer à son emploi? 15 heures maximum par semaine. Attention : effectuer

Plus en détail