TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE TRANSPORTS SCOLAIRES EXTENSION DE LA CERTIFICATION ISO 9001 : UN GAGE DE QUALITE SUPPLEMENTAIRE POUR LES USAGERS 2 avril 2012 Ce lundi 2 avril, à l Hôtel du Département à Privas, Pascal Terrasse, président du Conseil général, accompagné par Marc Bolomey, conseiller général délégué aux transports, reçoivent du Bureau Véritas, le certificat garantissant l extension du périmètre de certification ISO 9001 s appliquant aux transports scolaires en matière d information et de communication auprès des usagers. Un label -national et indépendant- déjà décerné au Département en 2009 pour la délivrance des titres de transport, qui certifie un service de transport scolaire de qualité. Depuis 2008, le Conseil général de l Ardèche s est investi dans une démarche qualité afin d optimiser l organisation interne de son service de transports scolaires dans l objectif de satisfaire au mieux les usagers. Les services des transports publics sont en effet devenus un enjeu majeur pour les élus. Ces derniers, souvent sollicités, doivent mettre en œuvre une politique de transport efficiente qui réponde aux besoins de déplacement des populations. C est pourquoi, afin de permettre à tous les enfants scolarisés de bénéficier d une équité de traitement dans l accès aux services de transports scolaires, le Conseil général a décidé en 2008 de mettre en place une démarche qualité déclinée autour des axes suivants : - améliorer la satisfaction des usagers-enfants et des parents-utilisateurs des transports, - améliorer l accès aux transports scolaires afin de renforcer la mobilité des élèves, - renforcer la sécurité et la ponctualité des services de transports scolaires, - développer l information et la communication à destination du public. Initialement certifié pour sa procédure de délivrance des cartes de transports scolaires (processus R3, certification ISO 9001 obtenue en ), le Conseil général vient de l être à nouveau par le Bureau Véritas pour l information et la communication des usagers de ces mêmes lignes (processus R5 et R6). 1 Cette homologation, attribuée par une autorité indépendante, certifie de la qualité et du respect d un certain nombre de critères dans le processus de remise des cartes qui va du renseignement, en amont sur la procédure d obtention de la carte de transport, à la prise en compte des dossiers complets, jusqu à la remise des cartes à chacun des usagers).

2 Ce label est à la fois un gage de qualité pour les usagers et une récompense du travail engagé au cours des dernières années par les 20 personnes du service transport, à la demande de Marc Bolomey, viceprésident en charge du secteur. > > > Transports scolaires, un service certifié ISO 9001 dès 2009 Lorsque le Conseil général a reçu en 2009 la certification ISO 9001 pour la distribution des titres de transport scolaire nom de code R3-, l Ardèche était le troisième département français à avoir décroché ce label de qualité. Depuis son obtention, le Conseil général s engage à distribuer le plus rapidement possible les cartes de transport lors de la rentrée des classes, avant la 30 septembre. Cette anticipation permet notamment de mieux gérer les effectifs dans les cars, de garantir une sécurité pour les usagers et de créer un dialogue avec les parents d élèves grâce au questionnaire qui leur est envoyé tous les ans. Deuxième vague de certification Et parce que l on ne s arrête pas en si bon chemin, le Conseil général a souhaité, en 2011, élargir le champs d action certifié et l étendre à l information et la communication englobant le processus R5 (consultation des fiches horaires scolaires) et le processus R6 (accueil information usagers). En clair, pour y prétendre, il a fallu atteindre des exigences de qualité en termes d accueil physique et téléphonique des usagers et de respecter des délais de réponses. Pour cela, la diffusion des horaires et l information à l ensemble des utilisateurs ardéchois devront être accessibles à tous grâce notamment au site ardeche.fr Les réclamations éventuelles devront être prises en compte, traitées et répondues rapidement de manière à satisfaire chacune des démarches des usagers. Pendant la période de mai à octobre 2011, le service des Transports a accueilli 400 usagers dans ses locaux. Aussi, le Département, par son travail de formation du personnel à l accueil des usagers, ou encore via la création d un lieu d accueil de qualité travaille au final à l amélioration de la relation aux usagers. Afin d améliorer l information des usagers, une formation annuelle est donnée aux hôtesses d accueil de l Hôtel du Département et du Pôle Astier Froment au mois de mai. Cette formation leur apporte les éléments de réponse nécessaires et indispensables à l accueil des usagers. Ces éléments concernent les grands principes du Règlement des transports, les modalités d inscription et les nouveautés liées à la rentrée scolaire. En parallèle, une réflexion est engagée pour améliorer les conditions d accueil des usagers au sein du service. Un travail collégial Prétendre au label de qualité ISO 9001 se mérite et représente un travail de longue haleine! Au Conseil général, les services dits «support» et le services du conseil et contrôle en gestion, habitués à travailler avec le service des transports, ont accompagné le service pour cette inscription. D entretiens en réunions, de témoignages en explications, la direction de la communication, la direction des finances, la direction des ressources humaines et la direction support aux services et aux patrimoines accompagnent le service des transports depuis le début de la certification. Une réunion annuelle entre ces services supports et le service des transports permet de faire le bilan de l année écoulée et proposer des actions d amélioration pour l année à venir afin de corriger les dysfonctionnements relevés ou proposer de nouveaux axes de travail. Véritables maîtres d orchestre, les agents auditeurs qualité de la collectivité ont également joué un rôle important dans le recueil et l analyse des données ainsi récoltées.

3 Le Bureau Veritas Certification Bureau Veritas Certification, filiale du groupe Bureau Veritas, est un organisme de certification tierce partie qui est amené à prendre des décisions de certification basées sur la conformité d un système, d un produit ou service, d un résultat par rapport à des exigences. Les valeurs fondamentales du Groupe Bureau Veritas sont notamment : Intégrité et Ethique / Impartialité et Indépendance. Née en 1995, Bureau Veritas Certification est le numéro deux du marché français de la certification. Accrédité par 40 organismes nationaux et internationaux d'accréditation, Bureau Veritas Certification est l'organisme de certification le plus reconnu dans le monde. >>> L enquête annuelle de satisfaction Soucieux d améliorer la satisfaction des usagers-enfants et parents-utilisateurs, pour la quatrième année consécutive, le Conseil général a mené, à l automne dernier, une enquête auprès des parents d élèves via un questionnaire envoyé lors de. Cette enquête (273 réponse sur 800 envois au total) permet à la fois de mettre en avant les points forts des transports scolaires ardéchois -organisation des inscriptions sur ardeche.fr, ponctualité, propreté, qualité de l accueil, distance entre point d arrêt et domicile, qualité des véhicules, conduite du chauffeuret de mettre en exergue les points à améliorer qualité des réponses aux réclamations, communication en cas d intempéries, travaux, grève, solutions en cas de fonctionnement perturbé, diffusion des horaires, aménagement du point d arrêt près du domicile-. Autant de points que le service des transports s attache à régler dans les meilleurs délais. A noter : A l issue de l enquête, une note globale au regard des axes de la politique qualité est donnée par les parents d élèves. Avec une note de 6,42 /10 il y a 4 ans, contre 6,85 aujourd hui, le Conseil général est sur la bonne pente! Les axes de la politique qualité qui ont connu la plus forte évolution sur la période en matière de perception d amélioration du niveau de service sont la durée du trajet(+ 9,5 %), la propreté (+ 9,4 %), l ambiance et la ponctualité (+ 8 %), la sécurité (+ 5,3 %) et le confort (+ 5,1 %). >>> Nouveauté 2012 : une enveloppe réservée pour sécuriser les arrêts de bus Entièrement sous la responsabilité des communes, les travaux d amélioration ou de sécurisation des arrêts de car étaient jusque-là financés très ponctuellement selon la demande- dans le cadre du dispositif Cap Territoires. En 2012, comme il s y était engagé, le Conseil général souhaite clairement mettre à l honneur cette problématique et vient de mettre en place à cet effet un dispositif d intervention accompagné d un budget de Créer un cheminement ou un passage piéton, installer un éclairage, mettre un arrêt hors ou sur la chaussée en fonction de la voirie, installer un abribus... nombreux sont les aménagements possibles qui peuvent aider à sécuriser un arrêt existant. Anticipant ce nouveau règlement d aide, le service des transports et la direction des routes du Conseil général effectuent actuellement un diagnostic sécurité des arrêts de lignes régulières départementales et de ceux situés sur les routes à fort trafic. Au total, arrêts (sur les répartis sur le territoire) sont scrutés, classés, hiérarchisés. Objectif : identifier les urgences et priorités d intervention, esquisser les pistes de traitement.

4 Ce document, en cours de finalisation, va servir de base de discussion avec les communes concernées pour l élaboration du programme d aménagement. Les dossiers retenus seront présentés en commission permanente à la fin de l année pour l affectation des aides. A noter : 33 % des suggestions d amélioration envoyées par les parents d élèves lors de l enquête annuelle concernent la création d abris ou l aménagement d arrêts de cars existants. > > > Inscription aux transports scolaires 2012 /2013 : à partir du 5 juin 2012 Preuve de la facilité et de la fiabilité du système, les Ardéchois ont été très nombreux ces deux dernières années à inscrire leur(s) enfant(s) aux transports scolaires en utilisant le service en ligne proposé par le Conseil général. Cette année, le Département donne à nouveau rendez-vous sur ardeche.fr dès le 5 juin pour les inscriptions aux transports scolaires pour la prochaine rentrée 2012/2013. Record à battre : 84 % d inscrits par internet en !

5 ANNEXE En Ardèche, les transports scolaires parcourent quotidiennement km, soit l équivalent du tour du monde, pour transporter près de élèves sur l ensemble du territoire. Une mission qui incombe au Conseil général qui y consacre chaque année plus de 23 millions d euros. Selon la distance séparant le domicile de l établissement, la prise en charge de l élève peut être quotidienne ou hebdomadaire. Pour prétendre à une prise en charge des transports scolaires, les élèves du secondaire doivent respecter le plan de transport scolaire validé chaque année par le Conseil général. Le Conseil général de l Ardèche organise et finance le transport des élèves ardéchois demi-pensionnaires et internes. La carte de transport scolaire délivrée à chaque élève autorise le transport pour les déplacements domicile-établissement scolaire et aux horaires d ouverture maximum des établissements uniquement. Pour l année scolaire , la participation familiale d un montant de 80 demandée par enfant scolarisé dans un établissement de l enseignement secondaire ou primaire, représente 6 % du coût moyen d un élève transporté. Quelques chiffres : Les services de transports scolaires assurent le transport d environ élèves et pour un coût d environ 9 millions d euros par an. Les lignes régulières départementales et leurs doublages scolaires assurent le transport d environ élèves et pour un coût de 11,5 millions d euros par an. Les élèves acheminés par la SNCF, les TER et les transports urbains ont un coût de 1,7 millions d euros par an. Les aides individuelles (environ 950), accordées aux familles qui assurent elles-mêmes le transport de leurs enfants, représentent euros par an. Le transport de 250 élèves ou étudiants handicapés représente un coût de 1,2 million d euros par an. Les recettes émanant de la participation des familles représentent 1,4 million d euros par an. Le coût par élève transporté s élève en moyenne à par an, soit une participation financière des familles (80 ) égale à 6,5 % par an. Chaque année, presque familles sont exonérées de la participation familiale, dont en raison du faible revenu. 97 services scolaires sont ouverts aux usagers non scolaires permettant de les emprunter pour 1,50, quel que soit le trajet. Le département conventionne avec 29 transporteurs, 28 taxis, 15 régies communales et 6 particuliers. On compte environ points d arrêts sur le réseau départemental, dont 700 sur les lignes régulières et leurs doublages. 460 véhicules sillonnent quotidiennement le territoire dont 300 sur des services scolaires, 95 sur des doublages scolaires de lignes et 60 sur les lignes régulières.

6 > Le moteur de recherche horaires en ligne sur Depuis le 1 er août 2009, l ensemble des horaires des transports scolaires sont consultables sur le site internet du Conseil général, via un moteur de recherche. Très simple d utilisation, cet outil facilite grandement la recherche des horaires. Pour une utilisation plus pérenne, le téléchargement ou l impression des fiches horaires sont également possibles. Cette nouveauté répond à une réelle demande des parents d élèves et va dans le sens d une meilleure sécurité en informant les parents de l heure de passage théorique du car mais aussi du point d arrêt vers lequel se rendre et le nom du transporteur. Cette information est particulièrement utile pour les nouveaux élèves inscrits et ceux qui changent d établissement. Les parents ne disposant pas d internet peuvent appeler le service des transports (tél ) ou le transporteur pour disposer de ces informations. > Objectif sécurité et qualité La sécurité dans les transports scolaires reste un domaine prioritaire pour le Conseil général de l Ardèche. Et pour cela, pas question de lésiner sur les moyens... et les idées! Dès 2003, le Département a ainsi recruté 8 contrôleurs présents tous les jours dans les cars scolaires. Leurs missions? Gérer les problèmes d incivilité des élèves mais aussi veiller au respect des cahiers des charges par les transporteurs. Car question sécurité, les entreprises de transports en convention avec le Conseil général sont bien évidemment aussi de la partie. Ce qui leur est demandé? Le rajeunissement de leur parc de véhicules avec une limite d âge fixée à 15 ans maximum. Conséquence directe : les véhicules assurant les transports scolaires en Ardèche sont équipés à 95 % de ceintures de sécurité! Sécurité toujours, le Conseil général organise, depuis de nombreuses années, en partenariat avec la Sécurité routière et l Education nationale, des opérations baptisées «Sortir vite». Organisées régulièrement et pour l ensemble des élèves de 6 e, ces opérations visent à sensibiliser les élèves aux notions de base de la sécurité dans les transports scolaires et les règles de conduite à tenir dans les véhicules. L opération leur apprend notamment à sortir le plus rapidement possible d un car «accidenté».

7 >>> Contacts Conseil général de l Ardèche Hôtel du Département BP PRIVAS CEDEX Internet : Contact : Isabelle SEREN / Corine FONTANARAVA Direction de la Communication Tél : Fax : Mél : Contact : Yvan THIEBAUD Service des transports Tel Fax :

POINT PRESSE. La préfecture de l Yonne modernise les conditions d accueil des usagers. LUNDI 14 OCTOBRE 2013 A 14h30

POINT PRESSE. La préfecture de l Yonne modernise les conditions d accueil des usagers. LUNDI 14 OCTOBRE 2013 A 14h30 POINT PRESSE La préfecture de l Yonne modernise les conditions d accueil des usagers LUNDI 14 OCTOBRE 2013 A 14h30 Depuis bientôt deux ans la préfecture de l Yonne s attache à améliorer et à moderniser

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE

CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE RAPPORT AU CONSEIL GENERAL Direction Générale des Services Direction de la Solidarité 81 CHARTE QUALITÉ DES SERVICES D AIDE À DOMICILE Par délibération du 2 juillet 2007, notre assemblée a adopté son schéma

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité.

Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Logistique Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques du métier de logisticien : présenter et analyser

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION

APPEL A PROJETS 2016. Date de clôture : 7 juillet 2016 BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION APPEL A PROJETS 2016 Date de clôture : 7 juillet 2016 CAHIER DES CHARGES BILAN DIAGNOSTIC ET ACCES A LA FORMATION Direction de la Vie Sociale (DVS) Service Insertion

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE

LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE LIVRET D APPUI TECHNIQUE AU TUTEUR EN ENTREPRISE AFPA AUVERGNE V.04/06 Sommaire OBJECTIF du LIVRET D APPUI TECHNIQUE...2 LE TUTORAT DANS LA LOI...3 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION DES TUTEURS EN ENTREPRISE...4

Plus en détail

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail.

Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. Accord collectif national de la branche Caisse d Epargne sur l amélioration des Conditions de Travail. 1 ère partie :! Evaluation de la charge! Mesure et maitrise du temps de travail! Espaces d autonomie!

Plus en détail

Concevoir, piloter et évaluer un projet

Concevoir, piloter et évaluer un projet Gestion de projet Concevoir, piloter et évaluer un projet Objectifs Acquérir des outils en méthodologie de projet afin de renforcer vos capacités à concevoir, piloter et évaluer un projet de solidarité

Plus en détail

créer de l emploi dans les territoires

créer de l emploi dans les territoires 3 créer de l emploi dans les territoires 3 Créer de l emploi dans les territoires L Économie sociale et solidaire trouve sa force dans les territoires : quartiers urbains, zones rurales, bassins industriels

Plus en détail

CHARTE QUALITé ASSURANCE. Patrick MICHAUX. Agent Général d Assurances. : h944281@agents.allianz.fr : www.ponchateau-assurances.com

CHARTE QUALITé ASSURANCE. Patrick MICHAUX. Agent Général d Assurances. : h944281@agents.allianz.fr : www.ponchateau-assurances.com Ce professionnel de l assurance est contrôlé par une société indépendante de clients satisfaits de la qualité de traitement des sinistres édité le 28 octobre 2010, validité d un an - Constat d huissier

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

SIT. Nos conseils. Vous allez pouvoir. Nous allons vous aider à. Gérer vos données touristiques (les saisir et les maintenir à jour)

SIT. Nos conseils. Vous allez pouvoir. Nous allons vous aider à. Gérer vos données touristiques (les saisir et les maintenir à jour) SIT Vous êtes sur le point de rejoindre le réseau interrégional. Vous avez un projet de gestion de l information touristique qui s inscrit dans une politique globale de communication et de valorisation

Plus en détail

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Fiche 0 mise à jour le 15/09/2014 Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Les formations proposées par le CNFPT s adressent à tous les agents, titulaires, non-titulaires

Plus en détail

Management des risques

Management des risques ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SECTEUR SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Management des risques Conseil - Formation - Information Partageons plus que l assurance Dans un environnement en évolution

Plus en détail

La lettre de l habitat et du logement

La lettre de l habitat et du logement LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente La lettre de l habitat et du logement interactive N 3 Avril 2013 Sommaire Questions pratiques DAAP 42 : le Dispositif d Accompagnement pour les Accédants à la Propriété

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

CLINIQUE AMBROISE PARE

CLINIQUE AMBROISE PARE 1 COORDONNEES DE L ETABLISSEMENT Raison sociale SA CLINIQUE AMBOISE PARE Adresse 387, route de Saint-Simon Code postal 31082 Commune Toulouse cedex 1 N FINESS 310 780 382 N SIRET 300 379 765 00021 Représentant

Plus en détail

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire

[Diagnostic] Les musiques actuelles, une filière dynamique et structurée en Pays de la Loire DÉCLARATION COMMUNE D INTENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MUSIQUES ACTUELLES EN PAYS DE LA LOIRE ÉTAT - DRAC des Pays de la Loire, Région des Pays de la Loire, Centre National de la Chanson des Variétés

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ

MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ «Ensemble, développons vos compétences» MANUEL DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ RÉACTIVITÉ ADAPTABILITÉ QUALITÉ PROXIMITÉ Dernière version consultable sur le site : http://ouestberre.gretanet.com MMQ K Septembre

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature

APPEL A PROJETS. Orientation : Manifestation culturelle ou sportive. Dossier de candidature APPEL A PROJETS Orientation : Manifestation culturelle ou sportive Dossier de candidature Nos orientations 2 Critères de sélection 2 Suivi de votre dossier 2 Candidature 3 1. Porteur du projet 3 2. Structure

Plus en détail

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation

BÂTIMENTS AGRICOLES. Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation. Equipe modernisation BÂTIMENTS AGRICOLES Des conseils et des outils pour moderniser mon exploitation Equipe modernisation P. 2/12 P. 2/12 Construire un bâtiment Construire un bâtiment d élevage est un acte fort dans la vie

Plus en détail

INNOVATION RÉUSSIE SE FORMENT & INNOVENT! CHRONIQUE D UNE DÉCOUVREZ LA BOÎTE À OUTILS «PROFESSIONNALISATION» DE LA MOPA :

INNOVATION RÉUSSIE SE FORMENT & INNOVENT! CHRONIQUE D UNE DÉCOUVREZ LA BOÎTE À OUTILS «PROFESSIONNALISATION» DE LA MOPA : CHRONIQUE D UNE INNOVATION RÉUSSIE EN AQUITAINE, OFFICES DE TOURISME & PAYS TOURISTIQUES SE FORMENT & INNOVENT! DÉCOUVREZ LA BOÎTE À OUTILS «PROFESSIONNALISATION» DE LA MOPA : > PROGRAMMES LOCAUX DE FORMATION

Plus en détail

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil

Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille. Livret d accueil Equipe Mobile Croix-Rouge Française «Bel Air» 37390 La Membrolle-sur-Choisille Livret d accueil Livret d accueil Equipe Mobile 1 Livret d accueil Sommaire Introduction ----------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

PRESENTATION DU REFERENTIEL ASC QualiSécurité

PRESENTATION DU REFERENTIEL ASC QualiSécurité > VERS UNE NOUVELLE DONNE MÉTIER & MARCHÉ PRESENTATION DU REFERENTIEL ASC QualiSécurité Geoffroy Castelnau dirigeant DPSA Stéphanie DAUSSY- Directrice Qualité Sécurité Environnement- Groupe SPGO Sophie

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU CRA MIDI-PYRENEES Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 1/11 Centre Ressources Autisme Midi-Pyrénées p. 2/11 REFERENCES Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002, rénovant l action

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA QUALITE DE L ACCUEIL EN PREFECTURE DU PAS-DE-CALAIS 20 MAI AU 03 JUILLET 2015

ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA QUALITE DE L ACCUEIL EN PREFECTURE DU PAS-DE-CALAIS 20 MAI AU 03 JUILLET 2015 ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA QUALITE DE L ACCUEIL EN PREFECTURE DU PAS-DE-CALAIS MAI AU JUILLET SOMMAIRE Objectif... Conditions de réalisation... Présentation des résultats... Étude du profil de l usager

Plus en détail

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés

COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés COPROPRIÉTAIRES SOYEZ COPRO-ACTIFS! Un accompagnement sur-mesure pour une gestion durable des copropriétés Chef de file en matière d habitat depuis plus de 30 ans, la Communauté urbaine du Grand Nancy

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation 9 JUIN 2016 Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016

Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016 Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2016 Présenté par Valérie PECRESSE Présidente du conseil régional d'ile-de-france PROGRAMME CAP COMPETENCES : AFFECTATION COMPLEMENTAIRE 2016

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

POE Collective 2016. Centre de relation client

POE Collective 2016. Centre de relation client Mise en concurrence 2016 JUIN 2016 POE Collective 2016 Centre de relation client CONSEILLER RELATION CLIENT A DISTANCE APPEL SORTANT Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes,

Plus en détail

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention

Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Appel à projets 2015 «MEDIAS CITOYENS EN MEDITERRANEE» E RDossier de demande de subvention Cet appel à projets entend favoriser l expression d une parole libre, démocratique et solidaire des citoyens Méditerranéens

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE.

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE. Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE. COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L hôpital Local Intercommunal de Rocher-LARGENTIÈRE Avenue des Marronniers 07110 LARGENTIERE Octobre 2003 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE

Plus en détail

Achat du matériel en fin de saison. Formation du Secrétaire pendant les vacances d été.

Achat du matériel en fin de saison. Formation du Secrétaire pendant les vacances d été. ACTION N 1 : Amélioration du pôle secrétariat du club La production de documents de qualité est de plus en plus indispensable pour une association, tant pour la communication vers les adhérents, que pour

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 26 juin 2012 relatif à l autorisation d animer les stages de sensibilisation à la sécurité routière NOR : INTS1226881A Publics

Plus en détail

Exemple de manuel qualité 16

Exemple de manuel qualité 16 Exemple de manuel qualité 16 MANUEL QUALITÉ STRUCTURES DE FORMATION ET/OU D ÉVALUATION PAR LA SIMULATION Présentation 1. Finalité et gestion du manuel qualité (selon NF ISO 9001 version 2008) 2. Déclaration

Plus en détail

Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace

Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace Appel à projets FSE 2016 Soutien aux dispositifs d accompagnement à la création/reprise d entreprises en Alsace Axe 1 : Activité indépendante, entreprenariat et création d entreprise Objectif spécifique

Plus en détail

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping

Dossier de presse. L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping L Ecolabel Européen Services d hébergement touristique Services de camping 1- Les 4 avantages effectifs pour les professionnels du tourisme 2- Les atouts de l Ecolabel 3- Les critères de certification

Plus en détail

! " #$%%& Présentation du territoire

!  #$%%& Présentation du territoire ! " #$%%& Présentation du territoire Créé le 18 septembre 2000 le Pays Cœur Entre-deux-Mers est composé de 71 communes regroupées en 7 intercommunalités aux portes de Bordeaux sur la rive droite de la

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

Animations Ligne Baie

Animations Ligne Baie Animations Ligne Baie Des animations dans le train ou autour des gares pour découvrir la baie du Mont St Michel Présentation de l appel à projets 2014 Une initiative des Régions Basse-Normandie et Bretagne

Plus en détail

Comité local des usagers 7 juillet 2011

Comité local des usagers 7 juillet 2011 Compte-rendu de la réunion du jeudi Les membres du Comité local des usagers, dont la liste figure en annexe, se sont réunis le jeudi à 14h30 dans les locaux de la préfecture, à Nanterre. Cette première

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS

MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS MISSION HANDICAP/ACCESSIBILITE VILLE DE NEVERS BILAN D ACTIVITE Année 2008 Elus : Jean-Pierre MANSE, adjoint au Maire. Paulette FONTANILLES, conseillère municipale, déléguée au handicap. Chargé de mission

Plus en détail

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable

Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable CRÉDIT PHOTO : GETTYIMAGES - FÉVRIER 2008-07102 - Ce document est imprimé sur papier certifié PEFC. 10-31-1143 Guide des achats publics à base de bois Être un acteur responsable Édition de février 2008

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE article 117 de la

Plus en détail

à Rioz FORMATION 2016 OFFRE DE Association du Pays des 7 Rivières

à Rioz FORMATION 2016 OFFRE DE Association du Pays des 7 Rivières à Rioz Organisme de formation pour adultes OFFRE DE FORMATION 2016 Maison de Pays Association du Pays des 7 Rivières Maison de Pays - Place du Souvenir Français - BP 26-70190 RIOZ Tél. : 03 84 91 90 37

Plus en détail

Cahier des charges pour l évaluation externe. Association Adef Résidences

Cahier des charges pour l évaluation externe. Association Adef Résidences Cahier des charges pour l évaluation externe Association Adef Résidences SOMMAIRE Introduction - Adef Résidences, présentation... 5 Prestations d évaluations externes... 7 Article 1-2... 8 Article 3-4...

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE

STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE STRATÉGIE NATIONALE DE DÉVELOPPEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE CONSISTANCE DÉVELOPPEMENT DES ZONES LOGISTIQUES GOUVERNANCE DU SECTEUR Axes de la Stratégie OPTIMISATION DES CHAINES LOGISTIQUES DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Association France Alzheimer

Association France Alzheimer Association France Alzheimer Maladie d Alzheimer et Maladies Apparentées Appel à projets «Sciences Médicales» (AAP SM 2016) Subventions allant jusqu à 100.000 Euros Il est recommandé aux candidats de lire

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de l Enseignement Supérieur 1 ter, avenue de Lowendal

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

Faire des économies en copropriété : c est possible!

Faire des économies en copropriété : c est possible! Faire des économies en copropriété : c est possible! Le dispositif d'accompagnement à la rénovation énérgétique des copropriétés en Bourgogne avec le réseau des Espaces INFO ÉNERGIE en Bourgogne La rénovation

Plus en détail

Ecole de la Deuxième Chance Marseille

Ecole de la Deuxième Chance Marseille Ecole de la Deuxième Chance Marseille FONCTIONNEMENT TYPE DES ANTENNES DE l E2C MARSEILLE Juillet 2014 1 1. Un fonctionnement déjà éprouvé Dans le cadre de sa mission assurer, par l éducation et la formation,

Plus en détail

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service auditelec Le confort pour moins d énergie Un service qu Qu est-ce auditelec? Auditelec se présente comme une analyse de la consommation d énergie de votre logement et fournit les mesures à prendre afin

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dispositif «Systèmes d'éclairage Public Autonome» Communes de moins de 10 000 habitants 2014-2015 Dossier de candidature 1 1 Rappel des objectifs et obligations: Bénéficiaires : Communes de moins de 10

Plus en détail

A compter du 06 juin 2016, vous pouvez saisir votre demande de carte de transport par Internet sur le site du Département de la Sarthe : www.sarthe.

A compter du 06 juin 2016, vous pouvez saisir votre demande de carte de transport par Internet sur le site du Département de la Sarthe : www.sarthe. DEMANDE DE CARTE DE TRANSPORT SCOLAIRE ADAPTE ANNÉE 2016 / 2017 Tarif : 120 D G A Éducation, Sports, Transports et Culture Service des Transports le "Règlement départemental des Transports scolaires" est

Plus en détail

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ»

«PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 «PRIX WALLON DE LA QUALITÉ» 2011 Règlement ARTICLE 1 PRÉSENTATION Toujours plus soucieux de «faire de la Wallonie une terre de Qualité totale» le Ministre-Président apporte son soutien au «Prix Wallon

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP»

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre La Ville de NEVERS, représentée par son Maire, Monsieur Didier BOULAUD Et Les associations suivantes Association Regards Positifs, représentée par Monsieur Marc HENNEBOIS,

Plus en détail

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche

Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement rural Fonds européen pour la pêche Comité de suivi des programmes européens de la période 2007-2013 Dossier de Presse FSE FEDER FEADER FEP Fonds social européen Fonds européen de développement régional Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Outils. Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site. fiche1a. Mémento de la mobilité

Outils. Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site. fiche1a. Mémento de la mobilité Mémento de la mobilité Rationaliser l usage de la voiture : Organiser et limiter le stationnement sur le site fiche1a Outils Soutenu par : Pourquoi? C est un ensemble de mesures que l entreprise peut prendre,

Plus en détail

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation AGEFOS PME Guadeloupe Juillet 09 Cdc OF Tuteurs en entreprises

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION «MARCHE DE LA DECORATION ET DE TEXTILE D AMEUBLEMENT EN RUSSIE»

MISSION DE PROSPECTION «MARCHE DE LA DECORATION ET DE TEXTILE D AMEUBLEMENT EN RUSSIE» «MARCHE DE LA DECORATION ET DE TEXTILE D AMEUBLEMENT EN RUSSIE» Du 14 au 17 octobre 2013 Rencontrez les distributeurs et les professionnels à Moscou La Russie, marché très vaste et en forte croissance

Plus en détail

Project MEELS IEA 2003

Project MEELS IEA 2003 Maîtrise de la demande d électricité Montpellier (FR) Aspect Généraux Montpellier compte 229.000 habitants dont 63 000 étudiants. La ville a acquis une image très dynamique. Elle s est imposée comme pôle

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats

APPEL A PARTENARIATS. Règlement de l appel à partenariats APPEL A PARTENARIATS C.C.A.S. (Centre Communal d Action Sociale) d Anvin Règlement de l appel à partenariats Pouvoir responsable de l appel à partenariats : C.C.A.S. de Anvin, Mairie 258 rue d Hesdin 62134

Plus en détail

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance

La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Fiches de bonnes pratiques des entreprises ayant obtenu le Label égalité femmes / hommes La gestion des congés maternité, paternité, parentaux un outil RH de performance Il est généralement considéré que

Plus en détail

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement.

LUNDI 11 AVRIL. La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. SYNTHESE DES MESURES JEUNESSE LUNDI 11 AVRIL La jeunesse est au cœur des préoccupations du Président de la République et du Gouvernement. Rappel de quelques mesures significatives prises sur ce sujet depuis

Plus en détail

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016

Consultations pour les marchés. d agences tronçons. et d évènementiel. Vendredi 17 juin 2016 Consultations pour les marchés d agences tronçons et d évènementiel Vendredi 17 juin 2016 Ordre du jour Introduction Organisation Les marchés de mise en œuvre de la communication de proximité (agences

Plus en détail

Thème : PC Diagnostic et accompagnement au E-learning

Thème : PC Diagnostic et accompagnement au E-learning Cahier des charges Projets collectifs 2016 Thème : PC Diagnostic et accompagnement au E-learning UNIFAF Nord Pas de Calais UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de la branche sanitaire,

Plus en détail

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse

Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic. Dossier de presse Présentation du Village d Artisans - TPE de Pornic Dossier de presse Pornic, le 8 juillet 2011 Sommaire I- Un village d artisans TPE à Pornic : un tremplin pour les petites entreprises des secteurs de

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle. Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité en formation

Plus en détail

Finances. Ventilation par programme des dépenses de l'esa en 2004, en Meuro

Finances. Ventilation par programme des dépenses de l'esa en 2004, en Meuro Finances Recettes et dépenses En 2004, le budget global de l Agence, consacré au financement de ses programmes et de ses autres activités, a représenté (avec le report des crédits de paiement de 2003)

Plus en détail

C O M M U N I C A T I O N

C O M M U N I C A T I O N C O M M U N I C A T I O N Appui du Fonds d Encouragement Régional (FER) à la création de chambres d hôtes Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers-ères, Début juin le comité de Pays-d

Plus en détail

Cahier des charges 2015

Cahier des charges 2015 Cahier des charges 2015 Les Ateliers RH Contact : Mylène PILLONETTO-ONDET Conseiller en Formation Tel : 0473319595 mpillonetto@agefos-pme.com AGEFOS PME Auvergne 1/9 Sommaire 1. Présentation d AGEFOS PME

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. LABs 41

DOSSIER DE PRESSE. LABs 41 DOSSIER DE PRESSE LABs 41 Sommaire 1. Introduction 2. La Maison Bleue 41 : un site unique en France à destination de tous les acteurs de l écosystème de l autonomie 2.1 Un espace de démonstration 2.2 Un

Plus en détail

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans

Débouchés : Ingénieurs dans les établissements de santé (hôpitaux publiques et privés), Chef de projet, Consultant dans Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 25/06/2016. Fiche formation Master ISS : Ingénierie des services et systèmes. Spécialité : technologie et territoire de santé - N : 4379

Plus en détail

ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES. T r a n s p o r t s. Appel à projets. Aide à l acquisition de vélos à assistance électrique 2016

ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES. T r a n s p o r t s. Appel à projets. Aide à l acquisition de vélos à assistance électrique 2016 Usagers Acquisition de vélos Assistance électrique cheminement cyclable T r a n s p o r t s ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES Appel à projets Aide à l acquisition de vélos à assistance électrique

Plus en détail

Les outils facilitateurs de mobilité développés par la direction de la planification de la mobilité

Les outils facilitateurs de mobilité développés par la direction de la planification de la mobilité Les outils facilitateurs de mobilité développés par la direction de la planification de la mobilité Matinée conférence du 6 juin 2012 la mobilité : l atout pour l insertion et l emploi 1 Plan de l exposé

Plus en détail

Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit

Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit SIPPEREC télécommunications Le SIPPEREC aux côtés des collectivités pour développer leur réseau très haut débit Édito Permettre aux habitants, acteurs économiques et publics l égal accès au très haut débit

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés

Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature. Financements privés Avril 2013 Appels à projets, prix et bourses 2013, appel à candidature Financements privés Le récapitulatif des appels à projets que nous vous proposons est le résultat de la veille quotidienne réalisée

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

Lancement de DEPOPASS : la solution de paiement simplifiée et sécurisée entre automobilistes!

Lancement de DEPOPASS : la solution de paiement simplifiée et sécurisée entre automobilistes! COMMUNIQUE DE PRESSE Mardi 1 er Septembre 2015 Lancement de DEPOPASS : la solution de paiement simplifiée et sécurisée entre automobilistes! DEPOPASS est une alternative au chèque de banque. Grâce à la

Plus en détail

Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage

Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 28/06/2016. Fiche formation Titre professionnel - Technicien en logistique d'entreposage - N : 16026 - Mise à jour : 20/06/2016 Titre

Plus en détail

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS

AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS AGENCE DE L ENERGIE DES LYCEENS Créer un bureau d études au sein du lycée pour la maîtrise des énergies, de l eau et la qualité environnementale du bâtiment Appel à candidature 2015 Ouvert aux classes

Plus en détail

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Contribution CAPEB Pôle Économique De/ À > Objet > Plan bâtiment durable GT Nouvelles dynamiques de rénovation des logements Cette contribution se constitue de deux parties.

Plus en détail

L accession. à la propriété. dans un projet de rénovation urbaine. Règles ANRU et modalités de mise en œuvre

L accession. à la propriété. dans un projet de rénovation urbaine. Règles ANRU et modalités de mise en œuvre L accession à la propriété dans un projet de rénovation urbaine Règles ANRU et modalités de mise en œuvre L E DEVELOPPEMENT d une offre en accession à la propriété représente une opportunité pour diversifi

Plus en détail

Vendredi 8 avril 2011

Vendredi 8 avril 2011 www.laregion.fr Vendredi 8 avril 2011 La Région et la Banque Européenne d Investissement (BEI) mettent en place le Fonds photovoltaïque régional en partenariat avec trois banques régionales Muriel PIN

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE

CHARTE ACHATS GROUPE PIERRE FABRE Pour une relation client - fournisseur profitable et responsable - Mars 2015 - SOMMAIRE Le groupe Pierre Fabre en bref... P3 1. Objectifs et contexte de la Charte Achats... P4 2. Objectifs généraux de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ACCESMETRIE DEVELOPPE UNE METHODE ORIGINALE POUR AMELIORER L ACCESSIBILITE DES SITES ACCUEILLANT DU PUBLIC

DOSSIER DE PRESSE ACCESMETRIE DEVELOPPE UNE METHODE ORIGINALE POUR AMELIORER L ACCESSIBILITE DES SITES ACCUEILLANT DU PUBLIC AVRIL 2007 DOSSIER DE PRESSE ACCESMETRIE DEVELOPPE UNE METHODE ORIGINALE POUR AMELIORER L ACCESSIBILITE DES SITES ACCUEILLANT DU PUBLIC SEULS 10% DES 2 000 SITES DIAGNOSTIQUES PAR ACCESMETRIE SONT ACCESSIBLES

Plus en détail