Le minimusée est officiellement ouvert

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le minimusée est officiellement ouvert"

Transcription

1 Volume 6 numéro 9 28 décembre 2011 Publication officielle du Centre de santé et de services sociaux des Sommets Bonne année 2012 à toute l équipe du CSSS des Sommets! Le minimusée est officiellement ouvert Le CSSS des Sommets et plusieurs partenaires ont inauguré récemment un minimusée situé à l entrée principale de l Hôpital Laurentien à Sainte-Agathe-des-Monts. Ce projet s inscrit dans le cadre du centenaire du Pavillon Jacques- Duquette, édifice qui faisait autrefois partie intégrante du Laurentian Sanatorium, réputé pour le traitement de la tuberculose. Le thème retenu pour l occasion : «100 ans en santé!». «La santé a toujours occupé une place importante dans la ville de Sainte-Agathe-des-Monts et nous tenions absolument à partager notre histoire avec la communauté», a indiqué le directeur général, M. Yves Lachapelle. L inauguration du minimusée a été effectuée lors de la séance publique d information de l établissement animée par le célèbre Alphonse personnifié par M. Hugo Paquette de la Chambre de commerce de Sainte-Agathe-des- Monts. La famille Lortie a aussi été invitée à interpréter l hymne de Sainte-Agathe-des- Monts, et ce, pour le plus grand plaisir des invités présents. en ans santé! Partenaires impliqués La Ville de Sainte-Agathe-des-Monts; le comité du patrimoine de la ville de Sainte- Agathe-des-Monts; M. Claude Cousineau, député de Bertrand; Community fundraising by Joseph Graham and Sheila Eskenazi; la famille du D r Albert Joannette de même que M me Monica et M. Jean-Guy Gratton ont uni leurs efforts à ceux du CSSS des Sommets pour concevoir ce minimusée qui permet au grand public de pouvoir apprécier certains objets d époque. Ouverture de l unité prothétique fermée au Centre d hébergement de Labelle Le Centre d hébergement de Labelle inaugurait en juin dernier sa nouvelle unité prothétique fermée qui peut désormais accueillir douze personnes atteintes de la maladie d Alzheimer - ou d autres autres formes de démence - et qui font de l errance. L unité occupe désormais tout le troisième étage, espace que l ancienne unité de cinq lits partageait autrefois avec l unité de soins de confort. Un grand salon et une salle à manger ont été aménagés à chaque extrémité, permettant d augmenter l aire de déambulation pour les résidents. Des éléments décoratifs ont également été ajoutés dans le but d agrémenter et de sécuriser l environnement. Sécurité et convivialité En plus d offrir aux usagers un environnement plus convivial et plus sécuritaire en permettant notamment une meilleure surveillance, la nouvelle installation offre également des avantages pour le personnel. «La clientèle étant plus homogène, l approche et les relations sont optimisées», explique M me Sonia Raymond, chef de l hébergement. Le personnel a également bénéficié de petites capsules de formation. «On les a bien outillés parce qu il y a des particularités à travailler avec ces gens-là», ajoute-t-elle, en précisant que le réaménagement a généré d importants changements pour le personnel. Le réaménagement de l unité prothétique fermée de Labelle a été réalisé à la suite des recommandations émises par le ministère de la Santé et des Services sociaux à l égard de la sécurité. Ces travaux confèrent au centre d'hébergement une vocation plus spécialisée et témoignent de la volonté du CSSS des Sommets de consolider encore davantage les services offerts à Labelle. (de gauche à droite) Mesdames Lucille Leblanc, préposée aux bénéficiaires; Sonia Raymond, chef de l hébergement et Hélène Robberts, infirmière auxiliaire.

2 Programme Défi santé : Le CSSS des Sommets à la une du quotidien La Presse! Le programme Défi santé mis de l avant par le CSSS des Sommets pour prendre en charge les «hauts consommateurs» de soins à l urgence est qualifié, par La Presse, de novateur et d exemple à suivre. Un important reportage a d ailleurs été publié à l intérieur de l édition du 3 octobre dernier du quotidien. L'équipe du CSSS des Sommets est souvent reconnue pour son audace et pour son dynamisme, le programme Défi santé en est un exemple, et nous tenons à féliciter chacun d entre vous. Le Pavillon Jacques-Duquette s est refait une beauté pour son centenaire! Carlo Pajer Chef de secteur, fonctions immobilières Des travaux ont été faits dans le but de rendre plus sécuritaire l accès au Pavillon Jacques-Duquette. En plus de relocaliser l entrée des employés et des médecins, le balcon menant au vestiaire a été refait, une grande partie du stationnement a été repavée et une terrasse a été aménagée. Ce printemps, un aménagement paysager viendra compléter le projet. Les escaliers de l entrée actuelle des employés et des médecins n étaient pas conformes au code du bâtiment et celles-ci s avéraient dangereuses, en ans santé! en période hivernale, en raison des chutes de glace provenant du toit. Pour corriger cette situation, nous avons relocalisé cette entrée en profitant d une ouverture qui était déjà existante et qui permet maintenant un accès direct au tunnel. Par ailleurs, pour améliorer l accès à nos installations, des travaux d asphaltage importants ont été réalisés et on en a profité pour aménager une aire de repos qui pourra contenir quatre tables à pique-nique. Le projet de restauration du terrain du Mont-Sinaï en nomination pour un prix Un dossier de mise en candidature au concours «Le pilier d'or - catégorie environnement» organisé par l'association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels a été déposé par le CSSS des Sommets. Le dossier ciblé : la restauration du terrain du Mont-Sinaï, un projet écoresponsable et éminemment complexe. Le projet a été retenu, ce qui témoigne de la qualité de celui-ci, mais n a malheureusement pas remporté le grand prix. Félicitations aux personnes qui ont contribué au succès de ces travaux de restauration! Une toute première «super infirmière» se joint à l équipe du CSSS des Sommets! 2 Yves Lachapelle Directeur général L e CSSS des Sommets est fier d accueillir une toute première infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) au sein de son organisation. M me Marie-Noëlle Vallée a débuté ses nouvelles fonctions au CSSS des Sommets récemment. Appelée aussi «super infirmière», cette IPSPL pourra contribuer à l amélioration de l accès aux soins, au suivi et à la continuité des soins, particulièrement pour la clientèle orpheline, c est-à-dire les personnes qui n ont pas de médecin de famille. Pourquoi cette nouvelle spécialité? Les IPSL font partie des solutions nouvelles pour faire face au vieillissement de la population ainsi qu à l augmentation des maladies chroniques et complexes. Bien qu elle ne remplace pas le médecin, l IPSPL s est vu confier de nouvelles responsabilités qui lui permettront d occuper un rôle important auprès de la clientèle. Elle travaille en complémentarité et en partenariat avec le médecin ainsi que les autres professionnels de la santé. Ses activités Ses activités seront réparties entre l évaluation et le traitement des clientèles présentant un problème de santé courant, le suivi des patients souffrant de maladies chroniques stables et la promotion de la santé et de la prévention des maladies. À titre d exemple, elle pourra effectuer le suivi de santé d une personne atteinte d une maladie chronique comme le diabète, assurer le suivi de soins de santé d un patient de tout âge, tel son examen annuel, ou faire le suivi de grossesse en partenariat avec un médecin. Labelle et Mont-Tremblant L IPSPL du CSSS des Sommets interviendra de façon directe auprès des usagers et leur famille. Elle pratique au groupe de médecine familiale (GMF) de la Rouge, point de service de Labelle situé dans le même bâtiment que le CLSC de Labelle de même qu au GMF des Sommets, point de service de Mont-Tremblant qui a pignon sur rue sur le Chemin du Village. Elle travaille donc en collaboration avec les docteurs Denise Leclerc, Jean-Marc Noël et Daniel Sigouin (Labelle) de même qu avec les docteurs François Gosselin, Alain Reid et John Grow Maunders (Mont-Tremblant). D ici 2014, le CSSS des Sommets devrait compter un total de trois IPSPL afin de mieux répondre aux besoins de la population de son territoire. Nous sommes sensibles aux préoccupations exprimées, avec raison, par les municipalités de Labelle et de Mont- Tremblant de même que par le député de Labelle, M. Sylvain Pagé, et le public en général, cette nouvelle rafraîchissante pour la population témoigne des efforts que nous investissons pour bonifier l offre de services dans ce secteur. Nous rendrons par ailleurs public, plus tard cet hiver, notre plan directeur clinique et immobilier (PDCI) qui inclut notamment le développement de services médicaux dans le secteur de Mont-Tremblant, la collaboration avec le GMF de Mont-Tremblant et la vision d avenir de l Hôpital Laurentien à Sainte- Agathe-des-Monts. En plus des activités propres à sa profession d infirmière, l infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne pourra exercer cinq activités médicales en vertu de l article 36.1 de la Loi des infirmiers et infirmières : Prescrire des examens diagnostiques, notamment des examens en radiologie ou des prises de sang; Utiliser des techniques diagnostiques tel le test de Pap chez la femme; Prescrire des médicaments et d autres substances; Prescrire des traitements médicaux; Utiliser des techniques ou appliquer des traitements médicaux invasifs ou présentant des risques de préjudice comme faire des points de suture.

3 Ophtalmologie : annonce importante du ministre Yves Bolduc Le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc était de passage récemment au CSSS des Sommets pour annoncer, dans le cadre d une conférence de presse, que notre établissement pourra développer son offre de service en ophtalmologie. Ce projet sera possible grâce à un investissement de $ pour de l équipement médical spécialisé et du mobilier. «Ce projet améliorera significativement l offre de service à la population desservie par l établissement. À terme, il sera ainsi possible de pratiquer à l Hôpital Laurentien environ chirurgies de la cataracte par année, réduisant ainsi l attente pour ce type d intervention médicale spécialisée. L établissement et ses professionnels pourront aussi réaliser un plus grand nombre d examens et de consultations, tout en accentuant les activités de prévention et de dépistage, tout cela au grand bénéfice des patients», a notamment indiqué le docteur Bolduc. Maryse Lepage Conseillère au service de santé et de sécurité Vaccination contre l influenza pour la protection de tous Près de 385 d entre vous se sont prévalus de la vaccination contre l influenza au cours du mois de novembre Si vous n avez pu participer, nous vous rappelons qu il est toujours possible d obtenir le vaccin et ce jusqu en mars 2012 en vous adressant au service de santé au poste Si vous avez reçu le vaccin en dehors du CSSS des Sommets, il est très important d en aviser le service de santé pour que les données sur votre protection vaccinale en cas d éclosion soient disponibles. Votre participation et votre collaboration tout au long de la campagne démontrent votre souci du bien-être de tous. Un corridor plus sécuritaire à la lingerie de l hôpital Le comité santé et sécurité au travail relance ses travaux Le comité santé et sécurité au travail (SST) participe à l identification des problèmes de SST et à l élaboration de recommandations sur les moyens de les résoudre. De plus, il propose des mécanismes pour sensibiliser le personnel, employé et cadre, en vue d améliorer constamment la santé et la sécurité dans le milieu du travail. Sa composition : Rougeole Vous avez sûrement entendu dans les différents médias et si vous avez des enfants, par le biais de l école, que le Québec vit actuellement une épidémie de rougeole. En novembre 2011, la Santé publique recensait 750 cas confirmés. Bien que les premiers cas aient été importés d Europe par des voyageurs, l épidémie se poursuit en raison du nombre de Québécois qui ne sont pas adéquatement vaccinés. La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle se transmet par les sécrétions du nez ou de la gorge d une personne infectée. La rougeole débute par une atteinte de l état général, une fièvre élevée, une conjonctivite, de la rhinorrhée et de la toux. L éruption apparaît 3 à 5 jours plus tard, d abord sur le visage et dans le cou, puis sur le tronc et les membres. Elle persiste 4 à 7 jours. Des taches blanchâtres peuvent apparaître sur la muqueuse Depuis plusieurs années, les préposés à la lingerie et les préposés des unités de soins devaient circuler avec les chariots de lingerie sur le quai de chargement des marchandises du service de l approvisionnement. Cette situation représentait un risque d accidents et de blessures. En septembre 2011, un nouveau corridor d accès réservé à la lingerie a été aménagé et permet dorénavant une manutention sécuritaire des chariots pour tous. Bravo à tous ceux et celles qui ont permis la réalisation de ce projet! Partie patronale : Sandra Savery, coordonnatrice en prévention et contrôle des infections Sonia Raymond, chef de l hébergement Mont- Tremblant et Labelle François Proulx, chef du service d approvisionnement René Goupil, chef du service des installations matérielles Linda Landry, conseillère en santé et sécurité au travail Claude Bélisle, coordonnateur en gestion des ressources humaines buccale. La rougeole s accompagne souvent d otite, d infection pulmonaire et dans 1 cas pour d encéphalite qui cause souvent des dommages permanents au cerveau et un retard mental. La mort survient jusque dans 1 cas pour Il n est pas rare de voir des cas de rougeole se présenter à l urgence ou qui doivent être hospitalisés. Le risque d exposition et de transmission de la maladie est donc réel pour les travailleurs de la santé. Le moyen le plus efficace de se protéger demeure la vaccination contre la rougeole. Les personnes nées avant 1970 sont considérées immunisées et n ont besoin d aucune vaccination. Pour vérifier l état de votre vaccination, obtenir le vaccin contre la rougeole ou pour plus d informations, veuillez communiquer avec le service de santé et sécurité du travail au poste M. Gilles Labelle, préposé à la buanderie Partie syndicale : Nathalie Renaud, vice-présidente SST, catégorie 1 Steven Fleurent, vice-président SST catégorie 2 Sylvie Paré, vice-présidente catégorie 3 Dominic Gingras, représentant APTS catégorie 4 Hélène Lalande, coprésidente et représentante CSN, catégorie 1 3

4 Vous pouvez consulter le rapport annuel de gestion dans la section «Centre de documentation» de notre site Internet au Il répond bien évidemment aux exigences de reddition de comptes auprès du MSSS et de l Agence, mais il constitue également une vitrine exceptionnelle pour faire ressortir le travail colossal effectué dans tous les secteurs de notre établissement. Deux femmes inspirantes Bravo à Mesdames Lise Audy-Aubertin et Pauline Binette-Sved, membres du conseil d administration du CSSS des Sommets, reconnues comme «femme inspirante» de la MRC des Laurentides. Le Réseau des femmes des Laurentides voulait connaître et reconnaître des femmes de la région dans le cadre du projet «Citoyennes, faites vos marques!». L organisme voulait recevoir des candidatures de femmes jugées inspirantes par leur entourage pour accroître l implication des femmes en société pour qu elles participent davantage aux prises de décision. Des services de qualité à notre communauté Un employeur de choix Une organisation intégrée Une gouvernance efficace et responsable Centre de santé et de services sociaux des Sommets Mise en œuvre du bilan comparatif des médicaments 4 Thi Mai Lan Luu Pharmacienne Des démarches sont actuellement en cours au sein de notre organisation afin de déployer le bilan comparatif des médicaments, un programme qui a pour but de prévenir les événements indésirables reliés aux médicaments. Le bilan comparatif des médicaments vise entre autres la transmission d une information complète relative aux médicaments (prescrits et en vente libre) ainsi qu aux produits naturels pris par chaque résident, et ce, dès leur Le CSSS des Sommets a obtenu un soutien financier de l Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides dans le cadre du programme d amélioration de l alimentation dans les centres d hébergement et à l hôpital. L'équipe qui participe à la recherche et au développement de ce projet fait le pari audacieux d offrir une grande variété d aliments répondant à des standards élevés de qualité nutritionnelle. Cette initiative va permettre de combattre la dénutrition protéinoénergétique, la constipation et plusieurs autres pathologies présentes chez nos résidents et chez nos usagers souffrant de dysphagie. Profitant de l expertise et de la mobilisation de l équipe des services de nutrition clinique et d alimentation, ce projet-pilote permettra d offrir des aliments thérapeutiques qui s apparentent aux aliments conventionnels par leur apparence, leur goût et leur valeur nutritive. admission en établissement et tout au cours de leur cheminement au sein du réseau de la santé (congé, hospitalisation, etc.). Le Pavillon Philippe-Lapointe bénéficie déjà de la mise en place de ce programme. Différentes procédures seront mises en place pour déployer le programme dans tous les secteurs du CSSS des Sommets. Les médecins, le personnel de la pharmacie et le personnel soignant seront donc interpellés afin d appliquer ces nouvelles façons de faire qui permettront d améliorer la qualité de nos services. Soulignons que cette démarche est également en cours dans tous les centres d hébergement de la région des Laurentides grâce au soutien de l Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides. Le développement de ce Aliments à texture modifiée : On développe notre propre expertise! L objectif sera de rehausser le bien-être et le plaisir de manger de notre clientèle. Quand l'appétit va, tout va! Gilles Dubois et Yannick Rousseau, cuisiniers au CSSS des Sommets sont notamment associés à ce projet. Absente au moment de la photo : M me Audrey Hamel, nutritionniste. projet est basé sur les critères à rencontrer dans le cadre du processus d Agrément et s inscrit dans la campagne québécoise «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!». Au CSSS des Sommets, plusieurs médecins, infirmiers et pharmaciens sont déjà impliqués dans le projet. Si vous avez des questions à ce propos, n hésitez pas à communiquer avec M me Thi Mai Lan Luu, pharmacienne. Vous pouvez la contacter au poste L histoire impliquant Kenny Rogers vous a touché L histoire émouvante de M me Fernande Laviolette qui a pu réaliser son rêve d assister au spectacle et de rencontrer son idole, le populaire chanteur Kenny Rogers a suscité beaucoup de réactions positives. Tout cela a été rendu possible, on se souvient, grâce au dévouement de M me Stéphanie Marier, infirmière auxiliaire au soutien à domicile. Sur la photo, les complices de cette belle initiative : mesdames Isabelle Chalifoux, Stéphanie Marier, Louise Plouffe, infirmières auxiliaires au soutien à domicile et Sylvie Labelle, chef de service du module soins infirmiers à domicile et du programme de lutte contre le cancer. Bravo à toutes!

5 «Pattes de l espoir» : un événement au profit de la Société canadienne du cancer Comme bon nombre d'entre nous, mon réseau social a fortement été touché par cette maladie. Le 16 octobre dernier, j ai combiné ma passion des animaux et ma sensibilité face à ce fléau en participant à cette marche au Parc Doncaster à Sainte-Adèle. Ce que cette marche a de particulier, c'est que les gens devaient participer en compagnie de leurs chiens et que ce sont les chiens qui portaient le dossard officiel de l événement. Le conseil multidisciplinaire présente son exécutif et dévoile ses priorités Le conseil multidisciplinaire (CM) du CSSS des Sommets a procédé récemment à l élection des membres du comité exécutif. Ont été élus : M. Daniel Desjardins, président; M. Donald Vezeau, vice-président; M me Maryse Pelletier, secrétaire; M. Steve Harvey, officier et M me Micheline Bossé, directrice de la santé physique et des services hospitaliers et représentante de la direction générale. Par ailleurs, les objectifs du conseil multidisciplinaire ont été identifiés : Amélioration de la qualité des soins et des services à la clientèle; Mise en place du rôle de répondant professionnel; Assurer un suivi en lien avec le soutien clinique individuel et de groupe; Assurer un soutien aux professions qui n ont pas de répondant professionnel; Diffusion, communication et information des activités du conseil multidisciplinaire; Réflexion sur le projet portfolio; Améliorer l élaboration et la mise en action de nos plans d interventions et plans d interventions interdisciplinaires. M. Patrick St-Onge, inhalothérapeute au CSSS des Sommets en compagnie de ses chiennes Fanny (blonde) et de Maggie (noire). Annie Paquette Chargée de projet AAPA Brigitte Morin Infirmière clinicienne pivot à l urgence Depuis le 14 novembre, une formation sur l approche adaptée à la personne âgée et prévention des chutes pour le volet hospitalier est donnée au personnel en courte durée. Au total, un nombre approximatif de 150 personnes auront été formées. Saviez-vous que : Un déficit sensoriel non compensé rend la personne âgée plus vulnérable et pourrait occasionner un délirium. (Favoriser le port de lunette, appareil auditif, etc.) Une personne âgée sur trois fait une chute par année après 65 ans. Chaque jour d immobilisation chez la personne âgée = perte de 3 à 5 % de la masse musculaire. La dénutrition, l immobilisation, les douleurs et les effets indésirables de la médication contribuent à la perte de mobilité chez la personne âgée. L Approche adaptée à la personne âgée (AAPA) L utilisation de la culotte d incontinence contribue à diminuer l autonomie et l estime de soi chez la personne âgée. Une personne âgée qui refuse de se mobiliser est un élément important dont nous devons être à l affût. L AAPA c est l affaire de toute une organisation et de chaque personne qui y travaille. Devenons champions en AAPA et offrons un service à la hauteur des besoins de notre clientèle âgée. Nous avons un devoir d adapter nos soins par respect pour les gens que l on soigne. Prenons le virage tous ensemble! Un nouveau groupe «parent d ado» débutera à l hiver au CLSC de Sainte- Agathe-des-Monts? Pour renseignement et inscription : Accès jeunesse au poste Coup de foudre au CSSS des Sommets! M me Lyne Savard et M. Jean-Samuel David occupent le poste d aide en alimentation au service de nutrition clinique et d alimentation du CSSS des Sommets depuis respectivement deux et quatre ans. Ils se sont rencontrés au sein de l établissement, Jean-Samuel ayant fait l entraînement de Lyne au cours de ses premiers jours de travail. Non seulement M me Savard a-telle trouvé un nouvel emploi, elle a aussi trouvé, au CSSS des Sommets, l homme de sa vie! Lyne et Jean-Samuel se sont mariés le 6 août dernier à Saint-Jérôme. Toutes nos félicitations! Vous avez des nouvelles rafraîchissantes comme celle-ci à partager? On veut les connaître! Contactez la direction des communications et des relations avec la communauté au poste

6 Des nouvelles du CII Sacha Beaudoin Conseiller en soins infirmiers à la DSIQ et président du CII Le 9 mai dernier s est tenue l assemblée générale annuelle du conseil des infirmières et infirmiers (CII). Les membres de votre comité exécutif y ont présenté leurs réalisations pour l année telles que la participation au processus d inspection professionnel de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, leur rôle consultatif au sein du comité d approbation des ordonnances collectives, des ordonnances individuelles et des protocoles, ainsi que leur participation au processus d intégration de notre première infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne. Lors de l assemblée, deux nouveaux membres ont été élus par acclamation soit M. Steve Perreault, infirmier et M me Isabelle Tessier, représentante des infirmières auxiliaires. Le CII tient à souligner et à remercier 2 membres sortants du comité exécutif du CII pour leur contribution exemplaire au sein du conseil, ainsi qu au sein de leur milieu respectif. Il s agit de M me Joan Aubin, présidente sortante, et de Connaissez-vous les membres du comité exécutif du CII? M. Sacha Beaudoin, président M me Céline Piché, vice-présidente M me Annick Girard, secrétaire M me Line Cloutier, secrétaire sortante, qui ont cumulé toutes les deux de nombreuses années d implication au CECII! Nous désirons une fois de plus les remercier pour leur dévouement, leur implication, leur rigueur et leur amour pour la profession. Soulignons que M me Joan Aubin poursuivra son implication à titre de représentante du CII au sein de différents comités de l établissement. Lors de l assemblée, les membres du comité exécutif avaient aussi l objectif de faire adopter plusieurs amendements aux règlements. Toutefois le quorum (15 % des membres) n ayant pas été atteint, les amendements aux règlements n ont pu être adoptés. Les membres du comité exécutif trouvent très préoccupant le faible taux de participation à l AGA. Dans cette optique, ils procéderont, en cours d année, à la mise en place d actions visant l optimisation de la communication auprès des membres. À la recherche d un nouveau membre pour le comité exécutif Depuis les élections, le comité exécutif a procédé à la nomination de M me Anne St-Antoine, infirmière en santé mentale première ligne, pour occuper le poste laissé vacant après les élections. M me Anne St-Antoine, agente de planification Poste vacant, agent de communication M. Dominic Labranche, membre d office M. Yves Lachapelle, membre d office Par contre, M. Steve Perreault est parti en congé sans solde, ce qui laisse encore un poste vacant à l exécutif. Afin d assurer une représentativité au sein du comité exécutif, les nominations privilégiées pour combler le poste vacant seront celles appartenant aux programmes clientèles non représentés pour le moment soit : perte d autonomie liée au vieillissement et santé physique Rappelons que le mandat du CII est de présenter des recommandations au conseil d administration de «La force et l importance du CII résident dans le fait que toutes les infirmières et les infirmiers de l établissement en sont membres.» l établissement sur : l'appréciation générale de la qualité des actes infirmiers, les règles de soins infirmiers, la distribution des soins infirmiers, l organisation scientifique et technique et l évaluation et le maintien des compétences des infirmières. Le comité exécutif se réunit en moyenne 8 jours par année et les membres sont libérés et rémunérés lors de ces journées. Toute personne intéressée à obtenir plus d information sur le travail au sein du CII et à se joindre éventuellement au comité exécutif pour combler le poste vacant, est invitée à contacter le président, M. Sacha Beaudoin, au poste Les derniers gagnants de la 3 e édition de la Loto-Voyage! La 4 e édition sera lancée en janvier 2012 M me Aline Charette, préposée à l entretien ménager, a remporté un crédit voyage d une valeur de $. M me Nathalie Courcelles, agente de relations humaines a remporté un forfait «Las Vegas et le Cirque du Soleil» d une valeur de $ M. Robert Turpin, chef de service hygiène et salubrité, a remporté un crédit voyage d une valeur de $. 6 M me Josée Woods, agente de relations humaines a remporté un forfait «Elvis à Las Vegas» d une valeur de $ M me Karine Gosselin, infirmière à l unité des naissances a remporté un crédit voyage de $ M. Stéphane Charette, préposé à l entretien ménager a remporté un forfait «Walt Disney» d une valeur de $

7 L automne a offert ses plus belles couleurs aux aînés des Laurentides! Plus de 250 aînés provenant de l ensemble de la région des Laurentides ont célébré, le 2 octobre dernier, la Journée internationale des aînés à la Polyvalente des Monts de Sainte-Agathe-des- Monts. Décrétée officiellement par l Organisation des Nations Unies en l an 2000, cette journée a été organisée par Concert Action Soutien Autonomie des Laurentides (CASA des Laurentides), puisque la MRC des Laurentides était le territoire hôte pour l édition 2011, avec le soutien de la Table régionale des aînés des Laurentides. Le thème retenu : «L automne offre ses plus belles couleurs». M me Claude Valade, artiste bien connue et conseillère municipale à la municipalité de Val-Morin agissait à titre de porte-parole de l événement et le directeur des communications et des relations avec la communauté au CSSS des Sommets, M. Alain Paquette a assuré l animation de la journée avec l aide de sa fille Maude âgée de 10 ans. «J estime avoir été choyée par la vie et c est pourquoi il me fait plaisir de poursuivre mon engagement dans la communauté», a notamment déclaré M me Claude Valade, qui a même terminé la journée en interprétant un de ses grands succès, «Aide-moi à passer la nuit», pour le plus grand plaisir des invités. Reconnaissance et fête Plusieurs bénévoles de diverses associations et tables locales de concertation ont été reconnus publiquement pour leur engagement et leur implication dans leur communauté. Sur le territoire de la MRC des Laurentides, c est M. Jean Pierre Laroche, président du conseil d administration de l organisme Palliacco qui a été honoré. Les participants ont eu aussi droit aux chants d une grande famille agathoise, la famille Lortie, de même qu à une prestation musicale offerte par «Les Ménétriers d antan». Un groupe de jeunes bénévoles de la relève faisant partie du programme Option des Amériques de la Polyvalente des Monts était aussi présent pour offrir un soutien à l organisation de l événement de même que des membres de l Association réseautage jeunesse des Laurentides qui réalisaient une vidéo à caractère intergénérationnel qui aspire notamment à construire des ponts entre les générations. Déjà 25 ans au service de la population! En octobre dernier, le CSSS des Sommets a rendu hommage à 17 personnes qui, en 2010, ont atteint une étape symbolique de leur vie professionnelle : 25 années de service. En effet, c est en 1985 que le CSSS des Sommets a accueilli au sein de son équipe mesdames Bilodeau, Blondin, Carrier, Cloutier, Desjardins, Gauthier, Gosselin, Hawkins, Lachaîne, Lafrance, Lemieux, Lévesque, Martin, Provost, Tassé de même que messieurs Larose et Thibault. «Il ne fait pas de doute que notre établissement prend toute sa valeur dans les femmes et les hommes qui y œuvrent. C est d ailleurs le côté humain qui fait le plus souvent la renommée du CSSS des Sommets et ce mérite vous revient», a notamment indiqué M. Jacques Morin, président du conseil d administration, lors de son allocution. Merci à vous pour votre dévouement, votre professionnalisme et votre générosité durant toutes ces années! M. Jean Pierre Laroche, bénévole honoré pour le territoire de la MRC des Laurentides, entouré de M me Claude Valade, porte-parole de l événement; M. Jean Desnoyers, président de la CASA des Laurentides et Maude Paquette, fille d Alain Paquette et coanimatrice. Recrutement : journée portes ouvertes en préparation La prochaine activité «portes ouvertes» se tiendra le samedi 11 février 2012 entre 9 h et 15 h. L équipe des ressources humaines sollicite votre aide pour améliorer l événement. Vous avez des idées? Nous voulons les connaître! Information : M me Julie Messier, agente de gestion du personnel, au poste (de gauche à droite) : M me Chantal Provost, M me Line Cloutier, M. Yves Lachapelle, M me France Martin, M me Céline Gosselin, M me Sylvie Latulippe, M me Sylvie Lévesque, M me Sylvie Gauthier, M. Claude Thibault, M me Carole Carrier, M me Carole Blondin, M. Normand Larose, M me Lisette Hawkins, M me Isabelle Lachaîne, M me Martine Tassé et M me Lyne Bilodeau. (Absentes au moment de la photo : mesdames Nicole Desjardins, Claudine Lafrance et Nicole Lemieux). 25 7

8 L esprit des Fêtes s empare littéralement du CSSS des Sommets! Tous les billets (200) de l édition 2011 du party de Noël ont été vendus ce qui constitue une première dans l histoire du CSSS des Sommets. Nous avons été surpris par l engouement provoqué par l événement et nous sommes conscients que certaines personnes n ont malheureusement pu y assister. Dès maintenant, nous vous confirmons que, l an prochain, l activité se tiendra le 30 novembre 2012 à l Auberge du Vieux Foyer et que M. Eric Verville assurera à nouveau l animation. Une deuxième salle a été réservée ce qui permettra d accueillir environ 280 personnes. Passez le mot autour de vous! Le dépouillement d arbre de Noël, qui s est déroulé le 10 décembre dernier à la Jungle Magique, a lui aussi connu un record d assistance avec la participation de 65 enfants et petits-enfants des employés et des médecins. Le Père Noël, alias Yves Lachapelle, directeur général, de même que ses lutins, connus sous le nom d Alain Paquette, directeur des communications et des relations avec la communauté et de Maude Paquette, fille d Alain, seront au rendez-vous l an prochain. Les parents qui désirent obtenir la photo de leur enfant peuvent s adresser à la direction des communications et des relations avec la communauté, au poste Réalisation Pour nous joindre 819

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 1 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 Mise à jour le 10 juillet 2015 M:\07 RESSOURCES IMMOBILIERES\07-4000 Administration\07-4050

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Volume 1, année 1 Dépôt légal, Date de parution décembre 2005 VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Bonjour, Sommaire : Votre journal Concours Un nom à votre journal! Situation au Centre d hébergement Le site

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités...

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités... BILAN DES ACTIVITÉS 2013-2014 Comité des usagers Centre de réadaptation La Maison Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES Composition du comité... 3 Tenue des réunions... 3 Participation au conseil d administration

Plus en détail

L ordre du jour est adopté tel que présenté.

L ordre du jour est adopté tel que présenté. PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE 8 AVRIL 2014 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL MÉMORIAL DE WAKEFIELD

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Rapport annuel de gestion 2011-2012. Tiré à part

Rapport annuel de gestion 2011-2012. Tiré à part Rapport annuel de gestion 2011-2012 Tiré à part travail d amélioration de la santé et du mieux-être d une population de plus en plus vieillissante. Ce nouveau plan d organisation inclut des modèles de

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Un temps de réflexion Vous avez constaté la progression de l épidémie Vous savez que la prévention atteindra rapidement ses limites Beaucoup

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013 Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice Proposition au CA le 9 octobre 2013 1 POURQUOI? Trajectoire budgétaire actuelle période 5 (fin août)

Plus en détail

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL JUIN 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. La mise en contexte...3 2. Les enjeux relatifs à la communication interne...3 2.1 La présence

Plus en détail

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013

AUBERGE DE JEUNESSE JUILLET 2013 COOPÉRATIVE D HÉBERGEMENT AUBERGE DE JEUNESSE DE G AT I N E A U JUILLET 2013 1 TABLE DES MATIÈRE 1. PRÉSENTATION DU PROJET 3 2. GROUPE DE PROMOTEURS 4 3. DESTINATION GATINEAU 5 4. APERÇU DU MARCHÉ 6 2

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Politique des aînés. de la ville d Asbestos

Politique des aînés. de la ville d Asbestos Politique des aînés de la ville d Asbestos 1 Mot du maire Chers citoyens d Asbestos, Le Conseil municipal et moi-même avons décidé de prioriser nos aînés et les services qui leur sont offerts. La Ville

Plus en détail

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2

PERSONNES INVITÉES Mme Guylaine St-Gelais, directrice des Ressources financières et matérielles, points 3.1 et 3.2 PROCÈS-VERBAL DE LA 99 e SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CSSS DE LA POINTE-DE-L ÎLE TENUE PAR CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE LE LUNDI 16 DÉCEMBRE 2013 PERSONNES PRÉSENTES Mme Cécile Légaré,

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine Guide sur les VALEURS Angélike et Delphine Ce guide sur les valeurs s adresse autant à notre clientèle qu au personnel du Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP) et constitue le code d éthique

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête!

Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Pour une meilleure prise en charge de la santé et sécurité du travail : Prendre le taureau par les cornes : c est pas bête! Historique État de la situation en 2008 Style de gestion : réactive La chance

Plus en détail

La communication des risques Une préoccupation citoyenne! La communication des risques Une préoccupation citoyenne! Martin Leblond, directeur sécurité civile Ville de Victoriaville René Camiré Responsable

Plus en détail

1. CONTEXTE ET PORTÉE :

1. CONTEXTE ET PORTÉE : Section : Direction clientèle services à la communauté N o : 1 Titre : Politique d allaitement maternel Préparé par : Monique Thérien, chef de service Santé publique Page : Page 1 de 9 Professionnels ou

Plus en détail

L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes

L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes L utilisation de la force, de l isolement et de substances chimiques comme mesures de contrôle des personnes L ESPRIT DE LA LOI L utilisation de l isolement et de la contention est encadrée par l article

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION

PROCÈS-VERBAL. Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION 1045 PROCÈS-VERBAL Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION Tenue le mercredi 26 septembre 2012, à 19 h 15 À la salle Léonard-Gagnon de l Hôtel de l Institut au 3535, rue Saint-Denis, Montréal

Plus en détail

M. Mario Denis 13-14

M. Mario Denis 13-14 Rapport annuel Du Conseiill d établliissement De ll Écolle secondaiire de Donnacona Année 2013-2014 À lla Commiissiion scollaiire de Portneuf ((Arrttiiclle 82,, LIIP)) Par : M. Éric paradis Titre : Président

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE D ACCOMPAGNEMENT ET DE DÉPLOIEMENT DE L OUTIL GUIDE DE SOUTIEN À LA DÉCISION CLINIQUE EN SANTÉ MENTALE ADULTE L OUTIL ALLIANCE alliancesantementale.org À QUI S ADRESSE CE GUIDE ET POURQUOI UN GUIDE

Plus en détail

virée voitures de rêve

virée voitures de rêve Virez pour la cause virée voitures de rêve Édition 2014 Samedi 13 septembre Plan de commandite Le CHU de Québec et sa Fondation Le CHU de Québec est le plus important centre de soins spécialisés et ultra-spécialisés

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003

Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier. Édition MERCIER-OUEST 2002/2003 Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier MERCIER-OUEST Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour mission

Plus en détail

Il est proposé par : Mme GINETTE CHARLAND, commissaire,

Il est proposé par : Mme GINETTE CHARLAND, commissaire, Page 37 PROVINCE DE QUÉBEC Ville de Laval À UNE SÉANCE ORDINAIRE du conseil des commissaires de la Commission scolaire de Laval, tenue le 21 février 2007 à 19 h 30, à l école Curé-Antoine-Labelle, 216,

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour Province de Québec Municipalité du Canton de Ham-Nord Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 12 novembre 2013, à la salle du Conseil, située au 287, 1 re Avenue à Ham-Nord,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Une assurance pour voyager le cœur léger

Une assurance pour voyager le cœur léger SOLIS + Une assurance pour voyager le cœur léger Vous partez en voyage? Obtenez une protection de qualité répondant à vos besoins grâce à SOLIS +, l assurance voyage de La Capitale à prix concurrentiel.

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ Volume 4, page 105 Procès-verbal de la réunion du CONSEIL D'ADMINISTRATION de la L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LA CÔTE-NORD, tenue à, le Sont présents : Sont absents : Assistent : Madame

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE

RÈGLES DE GESTION INTERNE RÈGLES DE GESTION INTERNE TITRE: NATURE DU DOCUMENT: Règlement x Procédure Page 1 de 6 x Politique Directive C.A. C.E. x C.G. Direction générale Résolution 00-650-6.00 Direction x Nouveau document x Amende

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

La planification stratégique

La planification stratégique 1 Ordre du jour Mot de bienvenue A. La planification stratégique B. La population du territoire C. Les programmes 0-18 ans et jeunes en difficultés: validation de l état de situation D. Les enjeux et les

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE.

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE. CONVENTION D ADHESION AU SERVICE DE MEDECINE PREVENTIVE DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU CHER ANNEE. Entre : - Monsieur Claude LELOUP, Président du Centre de Gestion du CHER

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET EFFECTUER UN PRÉLÈVEMENT NASOPHARYNGÉ POUR LA RECHERCHE D INFLUENZA Date d entrée en vigueur Date de révision 9 mai 2006 25 mars 2014 Professionnels habilités à exécuter

Plus en détail

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes et à tous, Bonjour à toutes et à tous, Il nous fait un énorme plaisir de vous présenter la 13 e édition de notre journal local. Cet hiver, nous entamerons une fois de plus la nouvelle année sur le thème de la mobilisation.

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE

DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE DISCOURS DE MONSIEUR LE PROFESSEUR EL HOUSSAINE LOUARDI MINISTRE DE LA SANTE A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE SIGNATURE DES CONVENTIONS A PROPOS DE L AMO ET DU RAMED Rabat, 10 septembre 2014. Monsieur le

Plus en détail

Le CSSS de Chicoutimi

Le CSSS de Chicoutimi Le CSSS de Chicoutimi Le CSSS de Chicoutimi est un établissement dynamique, à l image des quelques 300 médecins et 3 300 employés et professionnels de la santé qui œuvrent, jour après jour, à transmettre

Plus en détail

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Marie-Josée Béliveau, inf. Gaétane Boucher, inf. B. Sc. Monique Bourque, inf. M.A. Carole Brousseau, inf. B. Sc.

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014

Vers un CSSS 2 e génération. Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 Vers un CSSS 2 e génération Un rendez-vous à la croisée de nos chemins 5 et 12 novembre 2014 1 Notre vision À l écoute de sa population et en collaboration avec ses partenaires, le CSSS du Nord de Lanaudière

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

Services santé et sécurité à la carte

Services santé et sécurité à la carte Services santé et sécurité à la carte Les Services Santé et sécurité du travail offrent des services à la carte aux membres de l AQCPE non membres de la Mutuelle de prévention des CPE. Sans bénéficier

Plus en détail

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir 2 14 COMMANDITE dans le livret-souvenir Elle est jeune. Elle est mature. Elle inspire. Elle bâtit. Elle accomplit. Ensemble, elles contribuent. gala Femmes de mérite est l une des principales activités

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1.

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES. 1. TITRE : POLITIQUE DE DÉCLARATION D UN INCIDENT OU D UN ACCIDENT CONCERNANT LES USAGERS, LES VISITEURS ET LES BÉNÉVOLES 1. Préambule La politique et procédure de déclaration d un incident ou d un accident

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue

Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue Résidences privées pour personnes âgées Une certification attendue Avis Sur le projet de loi n o 16 modifiant diverses dispositions législatives en matière de santé et de services sociaux afin, notamment,

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec

La réforme des services de santé et des services sociaux au Québec et des services sociaux au Québec David Levine Président-directeur général Agence de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux de Montréal, 2005 Une réforme majeure Un

Plus en détail

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Responsabiliser les propriétaires Impliquer les locataires Objectifs Le Plan d action de lutte à l insalubrité des logements de la Ville de

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail