«UN TOUT» Œuvre de Hélène Charland, artiste peintre de la région de Victoriaville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«UN TOUT» Œuvre de Hélène Charland, artiste peintre de la région de Victoriaville"

Transcription

1

2 «UN TOUT» Œuvre de Hélène Charland, artiste peintre de la région de Victoriaville

3 Message d accueil Les membres du Comité organisateur sont fiers de vous accueillir dans la belle région de Victoriaville à l occasion du 32 e Colloque de l AQIISM. Le thème de cette année, «Santé physique et mentale : deux expertises, une même profession!», est une invitation à réfléchir sur les enjeux de notre pratique. Toutes les infirmières peuvent en témoigner, la santé physique et la santé mentale sont intimement liées. Pourtant, les infirmières œuvrant en soins généraux se sentent souvent démunies face aux problèmes de santé mentale de leurs clients. De même, les infirmières en santé mentale ont parfois négligé la mise à jour leurs compétences en santé physique. Ce colloque propose de rétablir les ponts entre ces deux expertises qui caractérisent la profession infirmière. Nous souhaitons ainsi faire éclater les frontières et faire en sorte que la santé mentale envahisse le champ de pratique de la santé physique de la même manière que la santé physique s intègre totalement dans le champ de la santé mentale. La programmation riche et diversifiée met aussi en valeur différentes initiatives et réalisations de collègues infirmières œuvrant dans le domaine de la santé mentale et de la psychiatrie. Au plaisir de vous rencontrer! Sonia Plourde Présidente du Comité organisateur Lise Laberge Présidente de l AQIISM Les journées de formation continue et le colloque sont en processus d accréditation. Merci à nos partenaires Programme Colloque

4 RENSEIGNEMENT GÉNÉRAUX MODALITÉS D INSCRIPTION Inscription en ligne sur le site internet aqiism.org Les droits d inscription pour l ensemble des activités du Colloque incluent les pauses santé, les déjeuners, les dîners, le souper du jeudi, la soirée musicale, les actes du colloque disponibles sur le site web, les conférences et les ateliers. Par ailleurs, il est possible de s inscrire uniquement pour une journée ou pour la soirée du jeudi. Le paiement s effectue par PayPal ou par chèque libellé au nom de l AQIISM. Un reçu sera remis à chaque participant s étant inscrit aux activités. REMBOURSEMENT Pour obtenir un remboursement, vous devez signaler votre annulation par écrit. Cette demande d annulation doit être reçue au secrétariat de l AQIISM au plus tard le 5 mai 2015, soit 15 jours avant la tenue du colloque. Un montant de 30 $ sera retenu afin de couvrir les frais administratifs. La substitution d un participant est autorisée sans préavis. L AQIISM se réserve le droit d annuler le colloque et le cas échéant, les frais d inscription seront intégralement remboursés. En cas d annulation du colloque, l AQIISM limite sa responsabilité aux droits d inscription déjà versés. Secrétariat de l AQIISM CP CSP MALLEC, Île-Bizard, Québec, H9C 2Z3 Téléphone 1 (866) / Télécopieur 1 (888) / FORFAIT HÉBERGEMENT La réservation de l Hôtel est la responsabilité du participant. Pour bénéficier du tarif préférentiel, les réservations doivent se faire avant le 20 avril Le tarif est de 114 $ pour une chambre en occupation simple ou double. IMPORTANT : Au moment de la réservation, vous devez mentionner votre participation au colloque de l AQIISM Réservations : # 0 ou Hôtel Le Victorin 19, boul. Arthabaska Est Victoriaville, QC Canada G6T 0S4 CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AQIISM Lise Laberge, présidente Marie-Josée Poirier, vice-présidente Dominique Boudreau, secrétaire Johanne Doucet, trésorière Kelly Brennan, conseillère Christine Genest, conseillère Karine Poirier, conseillère Élise Salesse-Gauthier, conseillère Raynald Caron, conseiller COMITÉ ORGANISATEUR DU COLLOQUE 2015 Sonia Plourde, CSSS d Athabaska et de l Érable, présidente Sylvie Constant, CSSS d Athabaska et de l Érable Normand Vachon, CSSS de l Énergie France Brochu, Cégep de Victoriaville Chantal Desrochers, Cégep de Victoriaville Johanne Doucet, CSSS de l Énergie Karine Poirier, IUSM de Québec Programme Colloque

5 HORAIRE EN BREF DU COLLOQUE Mercredi 20 mai h30 à 16h30 : Formation précolloque À la conquête de l évaluation de la condition mentale! Mesures restrictives en psychiatrie: mieux comprendre pour mieux soigner Évaluation de la condition physique Jeudi 21 mai h 00 à 8 h 15 Déjeuner, accueil et inscriptions 8 h 15 à 9 h 45 Assemblée générale annuelle 9 h 45 à 10 h 15 Pause santé et visite des exposants 10 h 15 à 10 h 30 Mot d ouverture du colloque h 30 à 11 h 00 Santé physique et mentale : Pouvez-vous répéter la question? 11 h 00 à 12 h 00 Conférence de madame Lucie Tremblay, présidente-directrice générale de l OIIQ 12 h 00 à 13 h 30 Dîner 13 h 30 à 14 h 30 Ateliers du bloc A 14 h 30 à 15 h 00 Pause santé et visite des exposants 15 h 00 à 16 h 00 Ateliers du Bloc B 16 h 30 Défi «On bouge pour la santé mentale!» 19 h 00 Cocktail 19 h 30 Souper et soirée musicale Vendredi 22 mai h 30 à 8 h 45 Déjeuner, accueil et inscriptions 8 h 45 à 9 h 45 Conférence de madame Danielle Fleury, directrice des soins infirmiers au ministère de la Santé et des Services sociaux 9 h 45 à 10 h 45 Conférence de madame Myriam Hayes et monsieur Olivier Jackson du CNESM 10 h 45 à 11 h 30 Pause santé et visite des exposants 11 h 30 à 12 h 30 Ateliers du Bloc C 12 h 30 À 13 h 30 Dîner 13 h 30 à 14 h 45 Conférence monsieur Frédéric Dion, aventurier 14 h 45 à 15 h 00 Mot de clôture SÉANCE D'AFFICHAGE Les affiches seront exposées tout au long du colloque. Profitez des pauses santé pour découvrir d autres réalisations en santé mentale et échanger avec les concepteurs et conceptrices. Programme Colloque

6 MERCREDI 20 MAI 2015 FORMATION PRÉCOLLOQUE FORMATION # 1 : À LA CONQUÊTE DE L ÉVALUATION DE LA CONDITION MENTALE! Objectif général À la fin de la formation, l infirmière sera en mesure d évaluer la condition mentale et procéder à l examen mental. PHILIPPE ASSELIN Conseiller en soins spécialisés santé mentale Détenteur d une maîtrise en sciences infirmières, Philippe œuvre au CHU de Québec à titre de conseiller en soins spécialisés en santé mentale. Engagé dans le développement de la pratique infirmière, il a donné plusieurs formations sur l évaluation de la condition mentale. ISABELLE MURRAY Conseillère en soins infirmiers Conseillère en soins infirmiers à l Institut universitaire en santé mentale de Québec, elle est détentrice d une maîtrise en gestion de la formation et d un DESS en santé mentale. Elle exerce un rôle conseil en matière d orientation, de développement et d avancement de la pratique infirmière. Description Le CHU de Québec et l Institut universitaire en santé mentale de Québec unissent leurs forces pour offrir une formation renouvelée sur l évaluation de la condition mentale. Basée sur une approche par compétences, les formateurs vous conduiront à travers une expérience unique qui vous permettra de parfaire vos habiletés pour l évaluation de la condition mentale et la réalisation d un examen mental. Pour ce faire, différentes méthodes pédagogiques seront utilisées tel que l exposé, des exercices et des simulations. FORMATION # 2 : MESURES RESTRICTIVES EN PSYCHIATRIE: MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX SOIGNER Objectif général DAVE HOLMES Inf., PhD - Professeur titulaire, École des sciences infirmières, Université d Ottawa Professeur titulaire et aussi titulaire de la Chaire de recherche universitaire en soins infirmiers médico-légaux. À ce jour, le professeur Holmes a reçu des subventions de recherche, des IRSC et du CRSH à titre de chercheur principal afin de travailler sur son programme de recherche axé sur la gestion des risques en soins infirmiers médicolégaux ainsi qu en santé publique. ETIENNE PARADIS-GAGNÉ Conseiller clinique en soins infirmiers à l Institut Philippe-Pinel de Montréal. Etienne est responsable de la coordination des projets de recherche, ainsi que du développement de la pratique infirmière, de la formation et des stages. Il possède un baccalauréat en Sciences Infirmières et un MBA de l Université Laval, et complète présentement une maîtrise en Droit et Politiques de la Santé à l Université de Sherbrooke, spécialisée en psychiatrie légale. Cette formation a pour objectif principal de comprendre les effets possibles de l utilisation des mesures restrictives tant chez les usagers que chez le personnel infirmier et par conséquent d apprécier au passage le rôle crucial assumé par le personnel infirmier. Afin d atteindre cet objectif, nous mobiliserons différentes sources de connaissances que celles-ci soient d ordre épistémologiques, théoriques ou cliniques. Nous discuterons de l importance de la recherche critique en sciences infirmières au regard de l utilisation des mesures restrictives en psychiatrie et présenterons l état des connaissances actuelles. Les dimensions cliniques (notamment celles des sphères éthiques et légales) seront aussi abordées et feront l objet d une discussion entre les conférenciers et les participants. Programme Colloque

7 MERCREDI 20 MAI 2015 FORMATION PRÉCOLLOQUE 8 H 30 À 16 H 30 FORMATION # 3 : ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE Objectif général Examen clinique centré sur des alertes en santé physique en contexte de pratique infirmière en santé mentale. Alertes respiratoire, cardiaque, neurologique et abdominale. ODETTE DOYON Inf., Ph.D. Infirmière, professeure associée en sciences infirmières à l UQTR, professeure invitée à l Université de Lausanne; formatrice dans des activités de formation continue professionnelle; expérience clinique de plus de 25 ans à l Institut de cardiologie de Montréal; Présidente du comité de la formation infirmière de l OIIQ. Experte légale en soins infirmiers. Description Les problèmes de santé sont complexes et il est fréquent qu une personne présente simultanément les symptômes d affections physique et mentale, ou diverses réactions psychosomatiques ou encore de multiples effets secondaires à certains médicaments qui requièrent une observation vigilante et prudente. Dans une perspective de sécurité des soins pour les patients, il est dès lors requis que toute infirmière œuvrant en santé mentale soit apte à évaluer l état de santé physique et d identifier certaines alertes cliniques physiologiques. Ces éléments de la pratique infirmière requièrent la capacité d effectuer un examen clinique centré sur un symptôme en particulier pour être en mesure d identifier correctement, en tout temps et quel que soit le contexte, les besoins de santé des personnes dont elle est responsable, de repérer les alertes cliniques et de communiquer au bon moment ses observations aux autres membres de l équipe interdisciplinaire. Le but de cette formation est d approfondir les connaissances de la pratique de l examen clinique centré sur un symptôme en particulier des fonctions respiratoire, cardiaque, neurologique ainsi que de l abdomen dans le but d identifier les alertes cliniques associées à ces fonctions. 19 H 30 PRÉ-INSCRIPTION AU COLLOQUE 2 h Programme Colloque

8 JEUDI 21 MAI H 00 DÉJEUNER, ACCUEIL ET INSCRIPTIONS 1 h 15 min 8 H 15 1 h 30 min ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE Remise de la bourse d études Remise du prix du Membre émérite Tirage du forfait remis par l Hôtel le Victorin 9 H min PAUSE SANTÉ - Commanditée par Visite des exposants et séance d affichage 10 H min MOT D OUVERTURE DU COLLOQUE 2015 Lise Laberge, inf. M.Sc., présidente de l AQIISM Christine Laliberté, inf. B.Sc., directrice du programme santé mentale adulte et dépendance du CIUSSSMCQ 10 H min SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE : POUVEZ-VOUS RÉPÉTER LA QUESTION? Jeu questionnaire à la fois ludique et scientifique qui vous permettra de tester vos connaissances en regard des données récentes sur la santé physique et la santé mentale. Une excellente occasion de s actualiser tout en s amusant! Animatrice : Johanne Doucet, inf. B.Sc., M. Sc. (adm), coordonnatrice intérimaire 1 re et 2 e ligne santé mentale, CSSS de l Énergie Vulgarisatrice scientifique : Christine Genest, PhD., professeure adjointe Faculté des sciences infirmières Université de Montréal Programme Colloque

9 JEUDI 21 MAI h 00 à 12 h 00 - Conférence de madame Lucie Tremblay INVESTIR SON EXPERTISE D INFIRMIÈRE : LA SANTÉ DANS SA GLOBALITÉ Biographie : Madame Lucie Tremblay a été élue présidente-directrice générale de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, le 28 octobre 2012, par les membres du Conseil d administration élus de l organisme. Avant son élection à la présidence de l Ordre, madame Tremblay assumait les fonctions de directrice des soins infirmiers et des services cliniques du Centre gériatrique Maimonides Donald Berman et de directrice par intérim des soins infirmiers et services spécialisés au CHSLD juif de Montréal. Elle a aussi œuvré dans le milieu de l enseignement et compte à son actif de nombreuses conférences et présentations dans les domaines de la gériatrie, des maladies chroniques, de la gestion et du leadership. Madame Lucie Tremblay, inf. Ph.D. Présidente directrice générale de l Ordre des infirmières et infirmiers du Québec Description : Les personnes présentant un trouble mental ont une espérance de vie de dix ans de moins que la population en général. Cette situation peut s expliquer ainsi : soit parce que leur problème de santé n est pas dépisté, soit parce qu elles n ont pas accès au suivi recommandé. En raison de leur habilitation, les infirmières peuvent faire la différence et jouer un rôle déterminant. En santé mentale comme dans d autres secteurs cliniques, la fragmentation des soins n est plus une option. Pour ce faire, il est impératif d investir pleinement son champ d exercice pour le bénéfice des patients. Cette allocution vise à présenter l univers des soins infirmiers en images ainsi que les différents dossiers stratégiques menés par l OIIQ et qui ont un impact dans le domaine de la santé mentale. 12 H 00 DÎNER 1 h 30 min Programme Colloque

10 JEUDI 21 MAI h 30 À 14 h 30 - ATELIERS DU BLOC A A-1 Cet atelier comporte deux présentations Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale et en médecine des toxicomanies via un club de lecture scientifique Dominique Boudreau Infirmière conseillère en soins spécialisés CHU de Montréal Nathalie Desjardins CHU de Montréal Gabrielle Chicoine CHU de Montréal Au CHU de Montréal, des infirmières psychiatriques utilisent un club de lecture pour s autoformer et actualiser leurs compétences. Depuis mai 2013, elles ont déployé une structure d organisation et d animation permettant à des infirmières de différents milieux une réflexion approfondie autour d un article et l intégration des acquis dans la pratique. En route vers une pratique contemporaine des soins infirmiers en santé mentale et psychiatrique à l Institut universitaire en santé mentale de Québec Martine Gaudreau Directrice adjointe des soins infirmiers IUSM de Québec Karine Poirier Conseillère clinicienne en soins infirmiers IUSM de Québec Les infirmières sont fortement interpellées par le renouvellement de leur pratique et la pleine occupation de leur champ d exercice professionnel. La direction des soins infirmiers de l IUSMQ est à redéfinir la vision et les orientations en soins infirmiers et à mettre en place les conditions essentielles à leur réalisation. A-2 L approche biopsychosociale des infirmières cliniciennes en suivi intensif dans la communauté, là où l évaluation de la condition physique et mentale prend tout son sens! Luce Côté Conseillère cadre clinicienne CHU de Sherbrooke Amélie Desbiens- Tremblay CHU de Sherbrooke Nellie Fillion CHU de Sherbrooke Simon Roulx Infirmier clinicien CHU de Sherbrooke L évaluation globale faite in vivo par les infirmières cliniciennes de l équipe de suivi intensif prend tout son sens quand on parle de «deux expertises une même profession». À travers des vignettes cliniques, l expertise en évaluation de la condition physique et mentale, voir sociale, sera démontrée. Programme Colloque

11 JEUDI 21 MAI h 30 À 14 h 30 - ATELIERS DU BLOC A A-3 La crise suicidaire chez les 12 ans et moins : état des connaissances et impact sur la pratique infirmière Nathalie Maltais Étudiante au doctorat Université de Montréal Caroline Larue Inf.PhD. Professeure agrégée Université de Montréal Christine Genest Inf.PhD. Professeure adjointe Université de Montréal Atelier commandité par La crise suicidaire chez les 12 ans et moins est un phénomène méconnu. Or, l infirmière en pédopsychiatrie doit régulièrement procéder à l évaluation du risque suicidaire auprès des enfants présentant des comorbidités psychiatriques. Cet atelier fera donc état des connaissances sur ce phénomène et discutera de l impact important pour la pratique infirmière en santé mentale jeunesse. A-4 La prévention et la gestion efficace du risque de violence en santé mentale : défi et enjeu pour les infirmières Mélanie Laurelli Institut Philippe-Pinel de Montréal Geneviève Martin Psychologue chercheuse Institut Philippe-Pinel de Montréal Alexandre Dumais Psychiatre Institut Philippe-Pinel de Montréal Les infirmières qui travaillent auprès de personnes atteintes d un trouble mental à risque de présenter des comportements violents doivent être bien outillées pour intervenir efficacement. Les membres de la CERV une clinique spécialisée dans l évaluation du risque de violence présenteront les enjeux associés à la prévention, de même que les bases de l évaluation et de la gestion du risque de violence auprès de cette clientèle. A-5 Optimisation de la gestion du diabète - réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l Hôpital Pierre-Janet Martine Gagnon CSSS de Gatineau Marie Chantal Leclerc CSSS de Gatineau Atelier commandité par Présentation de l implantation d un lien de réseautage interne, au CSSS de Gatineau, entre VERS SA Santé et l Hôpital Pierre-Janet, afin d optimiser le suivi des usagers souffrant de diabète et de contribuer au partage d outils scientifiques, cliniques et éducatifs auprès du personnel soignant en santé mentale. Programme Colloque

12 JEUDI 21 MAI h 30 À 14 h 30 - ATELIERS DU BLOC A A-6 Libre, éclairé, documenté : l obtention du consentement aux soins en tant que condition indissociable de l alliance thérapeutique Pierre Pariseau-Legault Professeur Université du Québec en Outaouais Frédéric Doutrelepont Professeur Université du Québec en Outaouais Le consentement aux soins de santé se situe au carrefour des aspects physiques et psychiques de la santé. Au-delà de son caractère libre et éclairé, son obtention mérite de questionner la façon dont il est possible d évaluer et de documenter l aptitude d une personne à consentir aux soins proposés. 14 H min PAUSE SANTÉ - Commanditée par Visite des exposants et séance d affichage 15 h 00 À 16 h 00 - ATELIERS DU BLOC B B-1 Cet atelier comporte deux présentations Développement d un programme d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette Conseiller en soins infirmiers - santé mentale CHU de Québec Philippe Asselin Conseiller en soins spécialisés santé mentale CHU de Québec Lors de cette communication, le programme d orientation en santé mentale du CHU de Québec sera présenté. Basé sur une approche par compétences, il vise à développer les compétences infirmières en santé mentale et en psychiatrie. Le programme, son processus de développement ainsi que les défis et les retombées cliniques seront exposés. Programme Colloque

13 JEUDI 21 MAI h 00 À 16 h 00 - ATELIERS DU BLOC B Développement du sentiment de compétence et d estime de soi chez les étudiantes au DEC/BAC dans la prestation de soins en santé physique et mentale Dominique Therrien Agent de recherche UQ en Outaouais Pascale Reny Enseignante en santé mentale Cégep de Saint-Laurent Dominique Houle Professeur en sciences infirmières UQ en Outaouais Éric Tchouaket Professeur en sciences infirmières UQ en Outaouais Annie Denoncourt Enseignante et coordonnatrice des stages Cégep de Saint-Jérôme Notre recherche a permis de tracer un portrait du développement de l identité professionnelle d étudiantes du cheminement DEC/BAC afin d élaborer des outils éducatifs destinés aux enseignantes et aux étudiantes. L objectif de la communication est de partager ces outils visant à soutenir les sentiments d estime de soi et de compétence des étudiantes. B-2 Notions de droit applicables pour les infirmières œuvrant en psychiatrie : quelles sont les réponses aux questions légales qu on se pose souvent en santé mentale? Etienne Paradis-Gagné Conseiller cadre en soins infirmiers Institut-Philippe-Pinel de Montréal Cette présentation se veut l occasion de répondre aux principales questions d ordre légal que les infirmières en psychiatrie se posent le plus. «Puis-je donner l accès à son dossier à un patient malade? Que faire avec un jeune de 15 ans qui refuse que nous parlions à ses parents?» B-3 Projet innovateur en soins continus : Amélioration de la qualité et diminution des coûts Renée Massé, chargée de projet volet clinique CHU de Montréal Lucie Lemonde Infirmière CHU de Montréal Suite à l augmentation des coûts des soins continus (surveillances constantes), le CHUM a mis sur pied un projet visant l amélioration de la qualité et de la gestion financière par une formule d intéressement. Comment : outils innovateurs, changement de vision, formation, soutien. Résultats : critères de qualités, coûts, nombre de soins continus. Programme Colloque

14 JEUDI 21 MAI h 00 À 16 h 00 - ATELIERS DU BLOC B B-4 Drogues illicites et effets physiques à moyen et long termes : éléments de surveillance pour l infirmière Jean Clermont-Drolet Infirmier IUSM de Québec La consommation, l abus et la dépendance envers certaines substances causent de nombreux effets à court, moyen et long termes. Cet atelier propose un survol des nombreux signes et symptômes associés à la toxicité des drogues de rue, permettant ainsi une meilleure évaluation de la condition physique et mentale de notre clientèle. B-5 L expérience des clients atteints de troubles mentaux à l urgence physique ce que doivent savoir les infirmières en santé mentale Marie-Pier Chabot Programme Alliance CSSS Québec-Nord Vincent Dorval Infirmier clinicien Programme de santé mentale adulte CSSS Portneuf Cette présentation portera sur les perceptions des usagers et des infirmières en lien avec les consultations aux urgences. Nous aborderons l expérience de la clientèle et des infirmières, les facteurs facilitants et limitants d une interaction efficace et des stratégies afin de sensibiliser les infirmières à la réalité des personnes souffrant d un problème de santé mentale. B-6 Le dépistage et l évaluation des déficits cognitifs chez les personnes en situation d itinérance Andrée-Anne Choquette CSSS-IUG de Sherbrooke Marie-Claude Jacques Professeure chargée d enseignement Université de Sherbrooke Denise St-Cyr Tribble Professeure titulaire Université de Sherbrooke L infirmière a un rôle clé à jouer auprès des personnes itinérantes, notamment par le dépistage et l évaluation des déficits cognitifs, qui peuvent précipiter un individu dans une situation d itinérance ou l y maintenir. Cet atelier permettra de mieux saisir cette problématique et de connaître les meilleurs outils pour y faire face Programme Colloque

15 JEUDI 21 MAI H 30 DÉFI «ON BOUGE POUR LA SANTÉ MENTALE!» Activez-vous pour la cause de la santé mentale tout en prenant soin de votre propre santé physique et mentale! Les participants au colloque sont invités à relever le défi de marcher ou courir de 2 à 5 kilomètres, à la discrétion du participant. Vous aimeriez vous inscrire? Vous n avez qu à cocher la case à cet effet sur le formulaire d inscription. Activité gratuite, réservée aux participants du colloque 19 H 00 COCKTAIL 30 min 19 H 30 SOUPER ET SOIRÉE MUSICALE Soirée Casino Programme Colloque

16 VENDREDI 22 MAI H 30 DÉJEUNER, ACCUEIL ET INSCRIPTIONS 1 h 15 min 8 h 45 à 9 h 45 - Conférence de madame Danielle Fleury INFIRMIÈRES EN SANTÉ MENTALE: DÉFIS À RELEVER Biographie : Infirmière depuis plusieurs années, Danielle Fleury a travaillé dans différents milieux et sa carrière s est partagée entre le monde de l enseignement et celui de la clinique. Pendant plusieurs années, elle a été la responsable des études de premier cycle à la Faculté des sciences infirmières de l Université de Montréal. Par la suite, elle a occupé des postes de gestion à l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal durant 3 ans et au CHUM durant 10 ans. De 2008 à 2011, Mme Fleury a été directrice des soins infirmiers au CHUM et depuis septembre 2011, elle occupe le poste de directrice à la Direction des soins infirmiers de la Direction générale des soins de santé et de la médecine universitaire au Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Description : Madame Danielle Fleury, Directrice des soins infirmiers au MSSS Une réflexion sur les défis à relever dans la pratique infirmière en santé mentale. Programme Colloque

17 VENDREDI 22 MAI h 45 à 10 h 45 - Conférence de madame Myriam Hayes et monsieur Olivier Jackson LE RÔLE DE L INFIRMIÈRE AU SUIVI INTENSIF ET AU SUIVI D INTENSITÉ VARIABLE, ÉVOLUTION DES PRATIQUES ET DES ATTENTES Description : Conférence commanditée par Les équipes de suivi intensif et d intensité variable oeuvrent depuis de nombreuses années au Québec. Ces modèles, qui reposent sur des données probantes, évoluent et modifient leurs façons de faire, leurs façons de percevoir la clientèle, bref leurs façons de soigner. Les infirmières de ces équipes voient également leurs mandats se modifier afin de mieux déterminer leur leadership dans un contexte où l interdisciplinarité, la collaboration de soins et la responsabilité professionnelle se côtoient quotidiennement. La présentation explorera ces modifications et tentera de répondre aux questions concernant le rôle des infirmières intégrées au sein de ces équipes. Madame Myriam Hayes, infirmière cadre conseil, Centre National d Excellence en Santé Mentale (CNESM) Biographie Myriam Hayes : Infimière oeuvrant en psychiatrie et en santé mentale depuis 1979 dans divers hôpitaux psychiatriques de la province, et depuis août 2008 infirmière cadre conseil au Centre National d Excellence en Santé Mentale (CNESM) de la direction Santé mentale du MSSS. Mandat : soutenir l implantation d équipe de suivi intensifs et de soutien d intensité variable (SIV) dans la province de Québec. Collaboration à la conception d un programme de formation d orientation à la tache SIV d une durée de 2 jours et parcours de plusieurs régions de la province du Québec pour offrir la formation et soutenir l implantation de ce programme et aussi faire des visites de «coaching» auprès des équipes SIV et les systèmes SI-SIV afin de les soutenir dans l amélioration continue de la qualité de ces services. 10 H min Monsieur Olivier Jackson, infirmier cadre conseil, Centre National d Excellence en Santé Mentale (CNESM) PAUSE SANTÉ Visite des exposants et séance d affichage Biographie Olivier Jackson : Intervenant au sein d une équipe de suivi intensif puis chef d équipe et chef clinicoadministratif des services SI-SIV-premiers épisodes psychotiques jusqu en 2011 au CSSS Haut-Richelieu-Rouville. Recruté par l Institut Universitaire de Santé Mentale Douglas et prêté au CNESM pour assurer la formation, le coaching et l évaluation des 50 équipes SI de la province, la formation des 4 équipes du projet "un chez-soi d abord" en France en 2012, ainsi que pour mener une réflexion sur l adaptation des services pour rejoindre les jeunes souffrant d un trouble de santé mentale, ce qui a mené, via le comité d experts sur les premiers épisodes psychotiques, ainsi qu en partenariat avec AQPPEP, à la création d un guide d implantation pour ce type de service en Programme Colloque

18 VENDREDI 22 MAI h 30 À 12 h 30 - ATELIERS DU BLOC C C-1 Cet atelier comporte deux présentations La participation d un pair aidant au retour post-isolement : les principaux enjeux Marie-Hélène Goulet Candidate au doctorat Université de Montréal Caroline Larue Professeure Université de Montréal Patricia Clavet Pair aidante IUSM de Montréal L atelier présente les résultats préliminaires d une étude exploratoire qui vise à documenter le développement et l implantation du retour post-isolement avec un pair aidant dans une unité de soins psychiatriques. Le pair aidant est un modèle d espoir et de rétablissement auprès des patients, ce qui contribue à un retour significatif. Ma sécurité je m en charge : des simulations cliniques sur la pacification d état de crise Jonathan Brière Infirmier-chef CHU de Montréal François Laplante Ergothérapeute CHU de Montréal Renée Massé CHU de Montréal En janvier 2014, une équipe interdisciplinaire du CHU de Montréal a développé des simulations cliniques permettant aux infirmières et aux équipes de soins d intégrer les principes de pacification de crise. Après quatre mois d implantation, on constate déjà un sentiment de compétence accrue et une diminution des accidents de travail. C-2 Infirmière praticienne en santé mentale : une éventualité à examiner minutieusement Claire Page Professeure Université du Québec à Rimouski Myriam Clément Clinique JAP du CHUM Sylvain Pouliot Directeur des programmes clientèles et soins infirmiers IUSM de Québec Luc Vigneault Pair aidant Seront proposés un énoncé définissant le rôle de l infirmière praticienne en santé mentale dont le Québec pourrait éventuellement se doter et une illustration de la pratique clinique en découlant. Il sera question des impératifs liés au développement de ce rôle, ainsi que des avantages et enjeux aux plans disciplinaire et systémique. Programme Colloque

19 VENDREDI 22 MAI h 30 À 12 h 30 - ATELIERS DU BLOC C C-3 Projet d auto-administration de la médication sur deux unités de soins actifs en troubles psychotiques : Entre sécurité et rétablissement Lyne Beauregard Infirmière assistante supérieur immédiat IUSM de Québec Diane Lafleur Agente de planification, programmation et recherche IUSM de Québec Dans cet atelier, nous présenterons les principales étapes du processus d implantation d un programme d auto-administration de la médication sur deux unités de soins de courte durée en troubles psychotiques, soient : la conceptualisation du programme, les outils élaborés, le processus d implantation sur les unités de soins, le devis d implantation, les résultats obtenus et quelques leçons apprises. C-4 Les soins offerts aux femmes en périnatalité atteint d une maladie mentale grave et leurs familles : Processus et résultats d un étude de cas clinique Catheirne Pugnaire Gros Professeure adjointe et Inf. clinicienne spécialisée en santé mentale Université McGill & IUSMDouglas Jacqueline Murdoch Infirmière IUSM Douglas Structuré autour d une étude de cas complexe, ce projet clinique porte sur la contribution infirmière lors la grossesse, l accouchement, la naissance et le suivi post-partum d une femme atteinte de maladie mentale grave et de sa famille. Les interventions en lien avec le Modèle McGill sont détaillées ainsi que le leadership infirmière au sein de l équipe interprofessionnelle. Les résultats cliniques et professionnels sont présentés. Programme Colloque

20 VENDREDI 22 MAI h 30 À 12 h 30 - ATELIERS DU BLOC C C-5 Santé mentale et physique : pertinence et enjeux en soins de 1 re ligne Steeven Bernier Infirmier clinicien et chargé de cours, Ph.D. (c) CHU de Québec et Université Laval Les infirmières travaillant en soins de santé de 1 re ligne peuvent être confrontées à intervenir auprès de clients ayant une problématique de santé mentale. Elles sont dans une position privilégiée pour effectuer des activités de promotion de la santé physique, sans toujours avoir les outils pour le faire cependant. Cet atelier vise à faire un survol des données concernant la promotion de la santé physique, en première ligne, chez cette clientèle. C-6 Patients sous Clozaril en «code rouge» : Quand l impossible devient possible Angela Predescu Hôpital Sacré-Cœur de Montréal, Pavillon Albert-Prévost Patient sous Clozaril en «code rouge» : PAS DE PANIQUE! Une maladie physique sévère concomitante qui contre-indique, selon la monographie, son utilisation : PAS DE PANIQUE! L impossible devient possible grâce à la collaboration entre les équipes traitantes et Novartis. Partage d une série de six études de cas de patients sous Clozaril en «code rouge» sans et avec une maladie sévère concomitante. 12 H 30 DÎNER 1 h Programme Colloque

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Répertoire des guides cliniques pour l élaboration des. plans thérapeutiques infirmiers (PTI) en santé mentale

Répertoire des guides cliniques pour l élaboration des. plans thérapeutiques infirmiers (PTI) en santé mentale Répertoire des guides cliniques pour l élaboration des plans thérapeutiques infirmiers (PTI) en santé mentale Nom des conceptrices Lise Laberge, inf. M.Sc. Conseillère clinicienne en soins infirmiers et

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Février 2015 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne

Plus en détail

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession

Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession 1 Santé physique et santé mentale: deux expertises,une même profession Optimisation de la gestion du diabète et réseautage interne au CSSS de Gatineau entre VERS SA Santé et l hôpital Pierre-Janet Marie

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc.

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc. Regards d infirmières sur le délirium : contribution de la recherche dans la mise en place du dépistage systématique du délirium en soins de courte durée Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf.,

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique

Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique Dominique Boudreau, Inf. M. Sc., CSPSM(C) Conseillère en soins spécialisés, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 BIENVENUE Présenté par : Madeleine Lauzier, inf, M. Sc. inf., M.B.A. Directrice-conseil Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 Buts de la

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE

DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE DESCRIPTION DE FONCTIONS INFIRMIÈRE CLINICIENNE Description sommaire Article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers «L exercice infirmier consiste à évaluer l état de santé d une personne,

Plus en détail

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE

CONFÉRENCE INTERNATIONALE EN SANTÉ MENTALE LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE N O AGRÉMENT FORMATION CONTINUE : 11 75 34 103 75 Organisée en collaboration avec : LE PATIENT-FAMILLE, PARTENAIRE DE SOINS EN SANTÉ MENTALE HORAIRE ET LIEU Le mardi 29 avril 2014 - de 8 h 30 à 16 h 15

Plus en détail

RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA

RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA 1 ère ANNONCE RÉSEAU FRANCOPHONE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA SÉCURITÉ ET LA PRÉVENTION DES TRAUMATISMES 8 e SÉMINAIRE INTERNATIONAL EN PROMOTION DE LA SÉCURITÉ ET EN PRÉVENTION DES TRAUMATISMES 20,

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

L'EXERCICE DU LEADERSHIP

L'EXERCICE DU LEADERSHIP L'EXERCICE DU LEADERSHIP Enjeu 9 Édition Chargée de projet : Line Blackburn Rédaction : Line Blackburn et Stéphanie Bonaventure Édition : Guylaine Boucher Mise en page : Patricia Gaury Révision linguistique

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

Congrès Vivre l espoir 22 au 24 avril Hôtel Gouverneur, 975 rue Hart, Trois-Rivières, QC, G9A 4S3

Congrès Vivre l espoir 22 au 24 avril Hôtel Gouverneur, 975 rue Hart, Trois-Rivières, QC, G9A 4S3 Présenté par la Société Parkinson du Québec, le Congrès provincial Vivre l espoir se veut un grand rassemblement pour la communauté parkinsonienne du Québec et toutes les personnes portant un intérêt à

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 201 1-2012 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale bénéficie de l appui d un comité

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

XIII e Journée annuelle de l Aqsmn. vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal

XIII e Journée annuelle de l Aqsmn. vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal XIII e Journée annuelle de l Aqsmn vendredi 28 mai 2010 hilton-bonaventure, montréal Introduction Dès sa naissance, le bébé exprime un besoin irrépressible de communiquer non seulement dans les interactions

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «De New York à Lac-Mégantic : accompagner le rétablissement de la communauté après un sinistre» dans le cadre des 18 es Journées

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises

sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises 4 e Colloque sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence des universités québécoises Organisé par le Sous-comité sur la sécurité, la prévention et les mesures d urgence de la CREPUQ Québec,

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 2015-2016 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale s est donné comme mandat de

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman

Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Trouble de personnalité limite : L intervention basée sur la mentalisation pour les intervenants de première ligne Dr Anthony Bateman Le vendredi 30 avril 2010 De 8h00 à 16h00 Amphithéâtre Jeanne Timmins

Plus en détail

PROGRAMME D AUTO-ADMINISTRATION DE LA MÉDICATION (PAAM) SUR 2 UNITÉS DE SOINS ACTIFS EN TROUBLES PSYCHOTIQUES

PROGRAMME D AUTO-ADMINISTRATION DE LA MÉDICATION (PAAM) SUR 2 UNITÉS DE SOINS ACTIFS EN TROUBLES PSYCHOTIQUES PROGRAMME D AUTO-ADMINISTRATION DE LA MÉDICATION (PAAM) SUR 2 UNITÉS DE SOINS ACTIFS EN TROUBLES PSYCHOTIQUES Lyne Beauregard, ASI, infirmière clinicienne Diane Lafleur, agente de planification, programmation

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Michel J. Tremblay Vice-doyen, recherche et études supérieures Faculté de médecine ESPÉRANCE DE VIE AU QUÉBEC

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX Programme unique au Québec offert par le HEC Montréal! Une exclusivité en Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale! L

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION. Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail.

FORMULAIRE D INSCRIPTION. Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail. FORMULAIRE D INSCRIPTION Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail. (Veuillez remplir lisiblement Un formulaire par personne) NUMERO DE FAX: (416) 585-9608 A l Attention de:

Plus en détail

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS

RÈGLE DE SOINS INFIRMIERS TITRE Dépistage et évaluation de la douleur - Hospitalier DÉFINITION RSI.006 Février 2008 Page 1 de 6 La douleur étant une donnée subjective, seul le résident peut signifier sa douleur. Si un usager exprime

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux La participation d un pair aidant au retour + post-isolement : les principaux enjeux Marie-Hélène Goulet, inf., Ph.D.(c), UdM Patricia Clavet, paire aidante Caroline Larue, Ph.D, UdM + Problématique Plus

Plus en détail

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015 En route vers Lac-Delage FORMATIONS RAPTCCQ 2015 23 AU 25 SEPTEMBRE 2015 Manoir du Lac Delage 40, avenue du Lac, Lac Delage, Québec G3C 5C4 418-848-2551 FORMATIONS RAPTCCQ 2015 DU 23 AU 25 SEPTEMBRE Manoir

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Pêches et Océans Canada Garde côtière canadienne Fisheries and Oceans Canada Canadian Coast Guard Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Le Collège de la Garde côtière

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE hec.ca/ed TABLE DES MATIÈRES EMBA MCGILL - HEC MONTRÉAL 8 MBA

Plus en détail

IGF, résolument tourné vers l avenir

IGF, résolument tourné vers l avenir IGF, résolument tourné vers l avenir Au nom des membres du conseil d administration d IGF-Québec et en mon nom personnel, permettez-moi de vous présenter la nouvelle programmation 2015-2016. Cette année

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS

COLLOQUE QUI SOMMES-NOUS? MISSION. EAU-AIR-SOL : L épuration par les plantes OBJECTIFS UNE ASSOCIATION GAGNANTE! ACTIVITÉS QUI SOMMES-NOUS? Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies et ce, tant au niveau des applications que

Plus en détail

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999

ACDEAULF QUI GAGNE QUOI? En éducation des adultes, Vers des conditions gagnantes pour tous. Colloque annuel. 16-17 novembe 1999 En éducation des adultes, QUI GAGNE QUOI? Vers des conditions gagnantes pour tous. e Colloque annuel de l Association canadienne d éducation des adultes des universités de langue française 16-17 novembe

Plus en détail

RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT

RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT QUALITÉ ET PERFORMANCE ENSEIGNEMENT COLLABORATION À LA RECHERCHE P1 P4 Dans la perspective d assurer des services de qualité optimale, le CSSS contribue à la formation de la relève professionnelle et collabore

Plus en détail

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie

Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Avis sur l accès équitable aux services de psychothérapie Volet I et II Fiche synthèse de l avis produit par l Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Juin 2015 Le contenu

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS LES JEUDIS DE L INST IT UT PROGRAMMAT ION 2015-201 6 Inscription en ligne dependancemontreal.ca Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

Plus en détail

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006

PROGRAMME 5 et 6 octobre 2006 Jeudi 17 h Accueil et inscription 19 h Mot d ouverture par M. Denis Lalumière, directeur général du CSSS-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke 19 h 05 Bilan et perspectives : Le point de vue

Plus en détail

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants

L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants L autogestion de son quotidien au moyen des applications mobiles : un projet de développement des connaissances entre usagers et intervenants Isabelle Forget, ergothérapeute au CIUSSS Centre Sud de l Île

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs Le jeudi 5 décembre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

INFO-STAGE. Rencontre d information sur les stages Automne 2012

INFO-STAGE. Rencontre d information sur les stages Automne 2012 INFO-STAGE Rencontre d information sur les stages Automne 2012 OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Connaître : Les conditions d admissibilité aux stages; Les exigences des stages; Le processus de placement et le

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances

Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances Webinaires d intégration: activité clé du Programme de formation en ligne pour les infirmières pivot en oncologie pour l intégration des connaissances Stéphane Dubuc, Centre d expertise en santé de Sherbrooke

Plus en détail

BOURSES VISAJ ÉDITION 2012-2013

BOURSES VISAJ ÉDITION 2012-2013 BOURSES VISAJ ÉDITION 2012-2013 Chaire UQAC Cégep de Jonquière sur les conditions de vie, la santé et les aspirations des jeunes (VISAJ) Bourse d initiation à la recherche au baccalauréat; Bourse de maîtrise;

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux :

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux : Travaux de la Communauté de pratique-comité de pilotage interrégional pour pérenniser la pratique «Accompagner les équipes vers la collaboration interprofessionnelle» 1. Pratique innovante à transférer

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015

DIRECTION QUÉBÉCOISE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2014-2015 DIRECTION QUÉBÉCOISE de cancérologie Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2014-2015 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

La sécurité financière, ça se planifie!

La sécurité financière, ça se planifie! PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL 2014-2015 La sécurité financière, ça se planifie! Cours d'une journée qui s adresse aux dentistes seulement DESCRIPTION Vos besoins évoluent sans cesse. Comment donc assurer

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS)

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) NÉONATALOGIE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME NOVEMBRE 2010 Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013 Évaluation du degré d intégration du fonctionnement interdisciplinaire en pratique clinique de soins palliatifs et bénéfices attendus : Perspective d amélioration continue de la qualité des soins et des

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail