Travail du sol. Choisir un itinéraire et le matériel adapté

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail du sol. Choisir un itinéraire et le matériel adapté"

Transcription

1 Travail du sol Choisir un itinéraire et le matériel adapté

2 Entretien mécanique des sols Définitions : Travail du sol Profond Décompactage Remise à plat Enfouissement fumure Désherbage mécanique Façons plus superficielles Enfouissement des adventices Arrachage

3 Impact sur le sol Erosion Emiettement trop fin, sillons, orage Semelle de labour, moindre portance Dispersion des plantes à rhizomes Bonne maîtrise des adventices, Aération du sol, dégradation MO, Structure, Augmentation de la perméabilité, Capacité d infiltration

4 Impact sur la vigne Favorise l implantation en profondeur du système racinaire (bénéfice pour l eau et pour éléments minéraux) Mutilation du système racinaire de la vigne Risques de blessures sur le tronc

5 Critères de choix pour le matériel En fonction du type de sol : Sol sableux : tous outils Sol argileux : outils réalisant un travail superficiel Sol limoneux : éviter les outils rotatifs En fonction de la topographie : En situation de pente : outils donnant une structure grossière de préférence

6

7

8

9

10

11

12

13 Le désherbage mécanique sous le rang Objectif : obtenir une bande de terre meuble sous le rang facile à entretenir par la suite Premier passage déterminant Des combinaisons d outils à envisager

14 Peu de déplacement de terre Sectionnement des racines Efficace en entretien Pas ou peu d hydraulique Vitesse élevée Possibilité de fragmentation supérieure avec ailettes Les lames interceps

15 Les outils rotatifs : houes rotatives Réalisent un binage à plat Dissémination des vivaces Bon pouvoir pénétrant et bonne efficacité Limité en sol caillouteux

16 Les herses rotatives Peut être associée à une lame pour fragmenter ce qui est soulevé. En entretien sur terre meuble

17 Les décavaillonneuses Retournement d une bande de terre Bonne efficacité de désherbage Déplacement de terre interférence possible avec l entretien de la bande enherbée Vitesse d avancement limitée

18 Les pare cep Parallélogramme déformable Complètement mécanique Nécessite une résistance minimum (tuteur sur souches frêles)

19 Les pare cep À déclenchement hydraulique (ici le contact libère la pression qui maintient la lame sortie. À déclenchement électro-hydraulique

20 Cloche de contournement Par appui et rotation Au plus près du cep Attention à l inertie avec la vitesse Réglage inclinaison important

21 Options intéressantes Les cure-cep Le centrage automatique (cf. Tournesol ou Acolyte) Le forçage ou retrait manuel de l outil Les sécurités mécaniques ou électroniques

22 Illustrations cure cep Souslikoff Egretier

23 Illustration châssis Acolyte

24 Paramètres pour une bonne efficacité Choix de la date d intervention Réglage de profondeur Réglage d écartement Réglage de la position et de la marge du pare-cep Vitesse adaptée

25 Ce qu il faut retenir Un seul outil semble inadapté pour toute une saison. Le choix des outils à intégrer dans la stratégie devra aussi prendre en compte le type de sol et le type de flore initial. La gestion des déplacements de terre est à prendre en compte dès le départ dans l alternance des outils.

26 Les outils en action

27 Jours disponibles et surface réalisable Période de désherbage : mars-juillet Forte pression adventices au printemps Pic de travail à la vigne à cette période Augmentation progressive des températures et alternance d épisodes pluvieux : attendre le bon moment pour intervenir (humidité du sol, hauteur des adventices) Faible vitesse de travail Surface réalisable = 12 à 15 ha avec tracteur-outil-chauffeur

28 Poids en kg/souche Impact sur la vigne - rendement Evolution des rendements - Fer chimique mécanique 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0, moyenne 3 ans

29 kg/souche Impact sur la vigne - vigueur Evolution du poids de bois de taille - Fer chimique mécanique 0,700 0,600 0,500 0,400 0,300 0,200 0,100 0,

30 Impact sur la vigne degré Degrés (TAP) DURAS Chimique 15,0 12,6 11,3 Mécanique 13,4 12,7 12,7 FER Chimique 12,8 12,6 12,5 Mécanique 12,8 12,4 12,8 MERLOT Chimique 12,7 12,5 12,3 Mécanique 12,8 12,1 12,7

31 Impact sur les raisins IPT IFV Anthocyanes IFV [mg/l] DURAS Chimique Mécanique FER Chimique Mécanique MERLOT Chimique Mécanique

32 Coordonnées Christophe GAVIGLIO IFV Mél : Tél : Site région : Site France : Entretien du sol Mécanisation du vignoble : bancs d essais, tests de matériels (mav, travaux en vert, taille )

33 MERCI DE VOTRE ATTENTION

Intérêt et limites des solutions alternatives au désherbage chimique sous le rang

Intérêt et limites des solutions alternatives au désherbage chimique sous le rang Intérêt et limites des solutions alternatives au désherbage chimique sous le rang Christophe Gaviglio ITV France Solutions alternatives sur le rang Le désherbage mécanique Le désherbage thermique L enherbement

Plus en détail

Alternatives au désherbage chimique sous le rang. Journée technique ECOPHYTO Cozes, 3 juillet 2013

Alternatives au désherbage chimique sous le rang. Journée technique ECOPHYTO Cozes, 3 juillet 2013 Alternatives au désherbage chimique sous le rang Journée technique ECOPHYTO Cozes, 3 juillet 2013 programme Avantages et inconvénients des itinéraires présentés Diversité des matériels et intérêt Coûts

Plus en détail

Le travail du sol interceps : stratégies, mise en œuvre et coût. Christophe Gaviglio, IFV Pôle Sud-Ouest

Le travail du sol interceps : stratégies, mise en œuvre et coût. Christophe Gaviglio, IFV Pôle Sud-Ouest Le travail du sol interceps : stratégies, mise en œuvre et coût Christophe Gaviglio, IFV Pôle Sud-Ouest La pression réglementaire sur les herbicides incite à se pencher sur les solutions alternatives.

Plus en détail

IMPACT TECHNICO-ECONOMIQUE DU DESHERBAGE MECANIQUE SOUS LE RANG DE VIGNE, SYNTHESE DE 5 ANNEES D'ESSAIS

IMPACT TECHNICO-ECONOMIQUE DU DESHERBAGE MECANIQUE SOUS LE RANG DE VIGNE, SYNTHESE DE 5 ANNEES D'ESSAIS IMPACT TECHNICO-ECONOMIQUE DU DESHERBAGE MECANIQUE SOUS LE RANG DE VIGNE, SYNTHESE DE 5 ANNEES D'ESSAIS C. GAVIGLIO (1) (1) IFV pôle sud ouest V innopole BP 22 81310 Brame Aigues - France christophe.gaviglio@vignevin.com

Plus en détail

MATERIEL D ENTRETIEN DU SOL : INTERCEPS PREMIERS RESULTATS

MATERIEL D ENTRETIEN DU SOL : INTERCEPS PREMIERS RESULTATS MATERIEL D ENTRETIEN DU SOL : INTERCEPS PREMIERS RESULTATS Christophe GAVIGLIO : ITV MONTPELLIER Tél : 04 99 23 33 00 Résultats présentés en 2004 lors des Entretiens Vitivinicoles Rhône Méditerranée La

Plus en détail

Date de publication?

Date de publication? Extrait des «Entretiens VitiVinicoles Rhône-Méditérannée» (compte-rendu) MATERIELS D ENTRETIEN DU SOL INTERCEPS Auteur : Christophe Gaviglio ITV France Midi-Pyrénées Contact : V innopôle BP 22 81310 Lisle

Plus en détail

Impact des techniques d entretien du sol sous le rang de vigne

Impact des techniques d entretien du sol sous le rang de vigne Lettre actualités n 39 mars 2009 Impact des techniques d entretien du sol sous le rang de vigne C. Gaviglio : IFV Station Régionale Midi-Pyrénées - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@itvfrance.com

Plus en détail

Compte rendu Source : la Grappe d'autan, février 2006. (voir aussi http://www.itv-midipyrenees.com)

Compte rendu Source : la Grappe d'autan, février 2006. (voir aussi http://www.itv-midipyrenees.com) Compte rendu Source : la Grappe d'autan, février 2006. (voir aussi http://www.itv-midipyrenees.com) L ENTRETIEN DU SOL RANG ET INTER-RANG DEUX OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Auteur : Christophe Gaviglio ) ITV

Plus en détail

Les techniques alternatives à l utilisation des herbicides

Les techniques alternatives à l utilisation des herbicides Entretien des sols viticoles Les techniques alternatives à l utilisation des herbicides Introduction et état des lieux Le désherbage des vignes a pour principal objectif de limiter la concurrence hydro-azotée,

Plus en détail

L enherbement permanent, intérêts et limites. Xavier DELPUECH Institut Français de la Vigne et du Vin

L enherbement permanent, intérêts et limites. Xavier DELPUECH Institut Français de la Vigne et du Vin L enherbement permanent, intérêts et limites Xavier DELPUECH Institut Français de la Vigne et du Vin L enherbement, une diversité de pratiques Espèces Temporalité Surface enherbée Flore spontanée Permanente

Plus en détail

Mecacost, un outil de calcul du coût d utilisation des machines agricoles maintenant disponible sur Internet:

Mecacost, un outil de calcul du coût d utilisation des machines agricoles maintenant disponible sur Internet: Mecacost, un til de calcul du coût d utilisation des machines agricoles maintenant disponible sur Internet: http:mecacost.cra.wallonie.be Fabienne Rabier & Olivier Miserque, Centre wallon de Recherches

Plus en détail

Epamprage mécanique : banc d essai 2011

Epamprage mécanique : banc d essai 2011 Epamprage mécanique : banc d essai 2011 C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com RESUME La nécessité de réduction des intrants phytosanitaires impose aussi

Plus en détail

Techniques complémentaires et alternatives aux herbicides

Techniques complémentaires et alternatives aux herbicides Techniques complémentaires et alternatives aux herbicides Interêts Gérer les flores difficiles et coûteuses Limiter l impact des herbicides sur l environnement Diminuer le coût des programmes Retour de

Plus en détail

EPAMPRAGE DE LA VIGNE : LIMITER L'UTILISATION DES INTRANTS

EPAMPRAGE DE LA VIGNE : LIMITER L'UTILISATION DES INTRANTS Compte rendu EPAMPRAGE DE LA VIGNE : LIMITER L'UTILISATION DES INTRANTS Auteur : Christophe Gaviglio - ITV France Midi-Pyrénées Contact : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur Tarn Date de publication : mai

Plus en détail

La houe rotative. Le désherbage mécanique combiné des betteraves. Efficacité et sélectivité

La houe rotative. Le désherbage mécanique combiné des betteraves. Efficacité et sélectivité Le désherbage mécanique combiné des betteraves En 27, le Grenelle de l Environnement a fixé comme objectif de réduire, si possible, de % les usages de produits phytosanitaires dans les dix prochaines années.

Plus en détail

Alternatives au désherbage chimique : quelles stratégies pour l'entretien mécanique des vignes?

Alternatives au désherbage chimique : quelles stratégies pour l'entretien mécanique des vignes? Alternatives au désherbage chimique : quelles stratégies pour l'entretien mécanique des vignes? C. Gaviglio : IFV Station Régionale Midi-Pyrénées - Tél : 5 63 33 62 62 christophe.gaviglio@itvfrance.com

Plus en détail

Intérêt et opportunité du développement de la mécanisation de la taille en Val de Loire

Intérêt et opportunité du développement de la mécanisation de la taille en Val de Loire Intérêt et opportunité du développement de la mécanisation de la taille en Val de Loire Christophe Gaviglio IFV Sud Ouest Techniloire 20 novembre 2015 Quelques définitions et points de repères prétaille

Plus en détail

L ENHERBEMENT DU CAVAILLON:

L ENHERBEMENT DU CAVAILLON: L ENHERBEMENT DU CAVAILLON: INTÉRÊTS, LIMITES ET PREMIERS RÉSULTATS DE SUIVI Laure Gontier, IFV pôle Sud-Ouest www.vignevin.com Colloque Euroviti SIVAL 2012 Angers POURQUOI S INTÉRESSER À L ENHERBEMENT

Plus en détail

Partie 2 : Qualité du semis. BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic

Partie 2 : Qualité du semis. BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic Partie 2 : Qualité du semis BP REA Février 2016 Agronomie T. Audic Objectifs du semis Placer les semences dans un environnement favorable à la germination, la levée et l enracinement Permettre à la culture

Plus en détail

Les semences SESVANDERHAVE Start Up démarrent et grandissent plus vite dans la vie.

Les semences SESVANDERHAVE Start Up démarrent et grandissent plus vite dans la vie. Les semences SESVANDERHAVE Start Up démarrent et grandissent plus vite dans la vie. Start Up est une technologie d activation des semences développée par SESVanderHave et qui favorise une levée plus rapide

Plus en détail

«A chaque culture son semoir!»

«A chaque culture son semoir!» «A chaque culture son semoir!» Exceptionnellement cette année, la féverole a pris une place très importante dans l assolement : plus de 30 ha sur une SAU de 130 ha. Pour cette culture, le plus délicat

Plus en détail

Octobre 2015. Euskal Herriko Laborantza Ganbara COMPTE RENDU. Journée profils de sol avec Matthieu Archambeaud

Octobre 2015. Euskal Herriko Laborantza Ganbara COMPTE RENDU. Journée profils de sol avec Matthieu Archambeaud Octobre 2015 Euskal Herriko Laborantza Ganbara COMPTE RENDU Journée profils de sol avec Matthieu Archambeaud Zoom sur les couverts végétaux : Couvert d'hiver : Objectifs principaux : - Protège le sol -

Plus en détail

TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS. ir. Lieven Delanote, Inagro

TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS. ir. Lieven Delanote, Inagro TRAVAIL DU SOL ET PLANCHES PERMANENTES EN CULTURES LEGUMIERES EN BIO : NOUVELLES PISTES PAR RTK-GPS ir. Lieven Delanote, Inagro Inagro Inagro Recherche appliquée & conseil en agriculture & horticulture

Plus en détail

Où en sont les autorisations d application en Agriculture Biologique des produits homologués de bio contrôle des adventices?

Où en sont les autorisations d application en Agriculture Biologique des produits homologués de bio contrôle des adventices? Daniel NOEL-FOURNIER le 15 Mai 2015 109, rue Jean Moulin 33220 PINEUILH danielnoel@wanadoo.fr INFORMATIONS IMPORTANTES DESTINÉES AUX VIGNERONS ET GROUPES TECHNIQUES AYANT EXPÉRIMENTÉ VVH Où en sont les

Plus en détail

Faut il aérer ses prairies? ARVALIS - Institut du végétal

Faut il aérer ses prairies? ARVALIS - Institut du végétal Faut il aérer ses prairies? Faut il intervenir mécaniquement? Le contexte Un développement important du matériel d entretien mécanique des prairies Un peu plus d une centaine de modèles sur le marché Des

Plus en détail

Le non labour à l essai. Observations et résultats issus des essais alsaciens en grandes cultures Effets sur le sol, l eau, la culture

Le non labour à l essai. Observations et résultats issus des essais alsaciens en grandes cultures Effets sur le sol, l eau, la culture Le non labour à l essai Observations et résultats issus des essais alsaciens en grandes cultures Effets sur le sol, l eau, la culture Les effets attendus en comparaison du labour Actions Non retournement

Plus en détail

La charrue interceps à disque : réel accessoire ou gadget?

La charrue interceps à disque : réel accessoire ou gadget? Lettre actualités n 79 novembre 2016 La charrue interceps à disque : réel accessoire ou gadget? Loïc PASDOIS : CA 33 - Tél. : 05 56 35 00 00 Eric CASTANT : Château COUHINS INRA - Tél : 06 30 76 79 43 l.pasdois@gironde.chambagri.fr

Plus en détail

Guy MICHEL agriculteur bio à Artonne (63) Guy MICHEL agriculteur bio à Artonne (63) Le désherbage mécanique :

Guy MICHEL agriculteur bio à Artonne (63) Guy MICHEL agriculteur bio à Artonne (63) Le désherbage mécanique : Présentation de ma ferme : Ferme de 52 ha située en petite Région Limagne nord (coteau de Limagne) Uniquement des cultures : Céréales : 61% (blé, épeautre,orge, avoine, seigle,sarrasin) Oléagineux : 15%

Plus en détail

complantations Réussir ses

complantations Réussir ses Réussir ses complantations La complantation, aussi appelée racottage ou complantage, consiste à remplacer un pied mort par un plant, sans arrachage total de la parcelle de vigne. La complantation n est

Plus en détail

Fiche Technique. Autre Production. Septembre 2008

Fiche Technique. Autre Production. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Houblon Septembre 2008 Autre Production Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Définition

Plus en détail

UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL

UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL CALCUL DE LA RÉSERVE R UTILE DES SOLS POUR UNE GESTION RATIONNELLE DES EAUX DE L IRRIGATIONL Pr. El Mansouri B. Laboratoire Environnement- Ressources Naturelle Télédétection, Unité de Recherche Ressources

Plus en détail

Implantation des cultures : différents itinéraires possibles

Implantation des cultures : différents itinéraires possibles Implantation des cultures : différents itinéraires possibles Plusieurs itinéraires de travail du sol sont envisageables, pour lesquels le degré de bouleversement du sol sera plus ou moins important (retournement

Plus en détail

Ex de plantes à cycle très court : Séneçon vulgaire, Paturin annuel Ex de plantes à cycle plus long : Gaillet gratteron

Ex de plantes à cycle très court : Séneçon vulgaire, Paturin annuel Ex de plantes à cycle plus long : Gaillet gratteron 2P ARTI E 2 : Biologie des adventices 2.1 Cycles Biologiques 2.1.1 Définitions Un cycle biologique commence de la naissance de la plante et finit à sa mort. Il y a 4 grands cycles biologiques : Espèce

Plus en détail

1. ENTRETIEN MECANIQUE DES SOLS

1. ENTRETIEN MECANIQUE DES SOLS Page : 1/7 L entretien des sols, consistant à maîtriser la flore adventice du vignoble en dessous d un seuil de nuisibilité, peut se concevoir par différents systèmes : Les méthodes culturales traditionnelles

Plus en détail

L allongement de la rotation* * Couplée à d autres leviers. Exemple d une exploitation - Etienne Maillard

L allongement de la rotation* * Couplée à d autres leviers. Exemple d une exploitation - Etienne Maillard L allongement de la rotation* * Couplée à d autres leviers Exemple d une exploitation - Etienne Maillard Mise à jour : 25/01/2017 Localisation de l exploitation Etienne Maillard Exploitation céréalière

Plus en détail

Cours de tir. 9. Exercices pratiques

Cours de tir. 9. Exercices pratiques Cours de tir 9. Exercices pratiques Les exercices suivants servent à mettre en pratique la théorie acquise Ces exercices ne sont efficaces que si chacun a le courage et la volonté de travailler minutieusement

Plus en détail

Votre spécialiste en désherbage toutes cultures

Votre spécialiste en désherbage toutes cultures Votre spécialiste en désherbage toutes cultures Steketee L entreprise innovante de la protection des cultures Le choix de la machine la plus appropriée pour l entretien des cultures en lignes n est pas

Plus en détail

Zakia JENHAOUI et Damien RACLOT

Zakia JENHAOUI et Damien RACLOT Le travail du sol à Kamech (Cliché : Zakia Jenhaoui, janvier 2009) Zakia JENHAOUI et Damien RACLOT IRD Tunis, 2011 2 Plan du rapport I. LE LABOUR PRIMAIRE... 6 I.1. Définition...6 I.2. Description du mode

Plus en détail

L aération des prairies : indispensable ou superflue?

L aération des prairies : indispensable ou superflue? Mini-conférence Sommet de l Elevage 1,2 et 3 octobre 2014 L aération des prairies : indispensable ou superflue? Faut-il intervenir mécaniquement? Le contexte - Un développement important du matériel d

Plus en détail

ACTIVITE SUPPORT : le patinage à roulettes

ACTIVITE SUPPORT : le patinage à roulettes COMPETENCE VISEE : Adapter ses déplacements à différents d environnements Compétence spécifique à l activité : être capable de : - se déplacer sur des engins instables de plus en plus diversifiés (bicyclette,

Plus en détail

MACHINES D ASSEMBLAGE : CLOUEUSES. Cloueuse 60. Machine à clouer à gabarit inclinable à 60.

MACHINES D ASSEMBLAGE : CLOUEUSES. Cloueuse 60. Machine à clouer à gabarit inclinable à 60. MACHINES D ASSEMBLAGE : CLOUEUSES Cloueuse 60 Machine à clouer à gabarit inclinable à 60. - Longueur : 5300 mm - Largeur hors escalier : 2450 mm - Hauteur : 3100 mm - Poids : 4 000 kg - Puissance électrique

Plus en détail

Zéro Herbi Viti la conduite des vignes sans herbicides

Zéro Herbi Viti la conduite des vignes sans herbicides Lettre actualités n 72 - mai 2015 Zéro Herbi Viti la conduite des vignes sans herbicides C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com Zéro Herbi Viti la conduite

Plus en détail

Introduction & principes de fonctionnement des convertisseurs de fréquences (CF)

Introduction & principes de fonctionnement des convertisseurs de fréquences (CF) Introduction & principes de fonctionnement des convertisseurs de fréquences (CF) Luc Bossoney, 12 novembre 2015 Contenu - Le convertisseur de fréquences (CF), quelques bases - L utilisation du CF pour

Plus en détail

Entretien du sol et désherbage

Entretien du sol et désherbage 3 février 2004 Entretien du sol et désherbage Florent BOUTIN Contexte environnemental Diagnostics et expérimentations sur les eaux réalisés depuis 2-3 ans sur différents secteurs viticoles glyphosate amitrole

Plus en détail

LES ENHERBEMENTS EN COSTIÈRES DE NÎMES

LES ENHERBEMENTS EN COSTIÈRES DE NÎMES LES ENHERBEMENTS EN COSTIÈRES DE NÎMES Xavier Delpuech INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Rhône-Méditerranée, Unité de Rodilhan, 30230 Rodilhan France www.vignevin.com 19 Novembre 2014 - IFV

Plus en détail

Désherbage mécanique

Désherbage mécanique Érosion t/ha/an Entretien durable des sols viticoles : état des lieux et perspectives Xavier Delpuech, IFV Pôle Rhône-Méditerranée Le développement durable est un concept né dans les années 1980, et qui

Plus en détail

I NECESSITE DE LA FILTRATION : II CARACTERISTIQUES D UN FILTRE : 1-Pression de fonctionnement : 2-Type de fluide : 3-Gamme de température du fluide :

I NECESSITE DE LA FILTRATION : II CARACTERISTIQUES D UN FILTRE : 1-Pression de fonctionnement : 2-Type de fluide : 3-Gamme de température du fluide : 1 AUTOMATIQUE HYDRAULIQUE LA FILTRATION BTS MI 1. I NECESSITE DE LA FILTRATION : II CARACTERISTIQUES D UN FILTRE : 1-Pression de fonctionnement : 2-Type de fluide : 3-Gamme de température du fluide : 4-Pertes

Plus en détail

Préparation du sol. Coût des systèmes

Préparation du sol. Coût des systèmes Préparation du sol Coût des systèmes Olivier Marois-M., agr. 4 mars 2015 PLAN DE PRÉSENTATION Portrait des principales grandes cultures en Montérégie Coûts des systèmes de travail du sol : Scénario 300

Plus en détail

FOURS MIXTES COMPACTES À VAPEUR COMBINÉE GAMME KOMPATTO H

FOURS MIXTES COMPACTES À VAPEUR COMBINÉE GAMME KOMPATTO H CUISSON FOURS MIXTES COMPACTES À VAPEUR COMBINÉE GAMME KOMPATTO H KH0623 6 GN 2/3 6 GN 1/1 10 GN 1/1 KH0623 LES PLUS PRODUITS Système de production de vapeur combinée : chaudière + injection (breveté).

Plus en détail

Freins hydrauliques et pneumatiques pour remorques

Freins hydrauliques et pneumatiques pour remorques Freins hydrauliques et pneumatiques pour remorques Marco Landis Station fédérale de recherches en économie et technologies agricoles Tänikon CH-8356 Ettenhausen www.fat.ch Bases légales à 40 km/h: Freins

Plus en détail

Pulvérisation Optimum en arboriculture. Renaud Cavalier

Pulvérisation Optimum en arboriculture. Renaud Cavalier Pulvérisation Optimum en arboriculture Renaud Cavalier Des pulvérisateurs qui évoluent Des châssis homologués circulation routière Essieux Simple Double Boogie Les cuves Agitation Elle permet de maintenir

Plus en détail

Séquence Implantation. Partie 1 : Préparation du sol Partie 2 : Qualité du semis Partie 3 : Notion de précocité et choix variétal

Séquence Implantation. Partie 1 : Préparation du sol Partie 2 : Qualité du semis Partie 3 : Notion de précocité et choix variétal Séquence Implantation Partie 1 : Préparation du sol Partie 2 : Qualité du semis Partie 3 : Notion de précocité et choix variétal Partie 1 : Préparation du sol BP REA Agronomie Janvier 2016 Plan 1. Pourquoi

Plus en détail

Cultures intermédiaires

Cultures intermédiaires Pourquoi implanter un couvert? Couverts, intercultures, dérobées, engrais verts, CIPAN Tous ces termes sont proches et se distinguent par la finalité de la couverture végétale mise en place sur la parcelle.

Plus en détail

Amélioration du sol. Anne Weill, agr.

Amélioration du sol. Anne Weill, agr. Amélioration du sol Anne Weill, agr. Projet sur le sous-solage: subvention du CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada) Projet sur les engrais verts: subvention du MAPAQ,

Plus en détail

ITV /06/02 16:45 Page 2. les cahiers. itineraires. d itv France N 4 JUIIN L enherbement permanent de la vigne

ITV /06/02 16:45 Page 2. les cahiers. itineraires. d itv France N 4 JUIIN L enherbement permanent de la vigne ITV04 01-16 6/06/02 16:45 Page 2 les cahiers itineraires d itv France N 4 JUIIN 2002 L enherbement permanent de la vigne 6/06/02 PRÉSENTATION ITV04 02-03 16:50 Page 2 La pratique de l enherbement est recommandée

Plus en détail

FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE

FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE FICHE N 4 RAYON POISSONNERIE DESCRIPTION DES TACHES Tâches habituelles : Transfert de la glace de la chambre froide au rayon ; Mise en place de la glace sur l étal et construction du mur de glace ; Acheminement

Plus en détail

BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE

BTS CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE Spécialiste des systèmes automatisés mis en œuvre dans les différentes industries où les températures, pressions, débits, niveaux, ph, viscosités, nécessitent

Plus en détail

Préparation du sol: Coût des systèmes et observations du travail en bande. Olivier Marois-M., agr. Georges Lamarre, ing. agr.

Préparation du sol: Coût des systèmes et observations du travail en bande. Olivier Marois-M., agr. Georges Lamarre, ing. agr. Préparation du sol: Coût des systèmes et observations du travail en bande Olivier Marois-M., agr. Georges Lamarre, ing. agr. Sainte-Rosalie 2 décembre 2015 PLAN DE PRÉSENTATION Portrait des principales

Plus en détail

DESCENTE DE CHARGES ET FONDATIONS

DESCENTE DE CHARGES ET FONDATIONS DESCENTE DE CHARGES ET FONDATIONS Sommaire I - Définition et rôle des fondations 1 - Définition 2 - Rôle des fondations II - Principe de fonctionnement d'une fondation 1 - Action d'une fondation sur le

Plus en détail

Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013

Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013 Mortiers coulés suivant NBN EN 1504 10 Application sur sites et contrôle de la qualité des travaux. 7 novembre 2013 Grace est un fournisseur reconnu mondialement de catalyseurs, matériaux spéciaux et d'emballages.

Plus en détail

Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne?

Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne? Les techniques d entretien du sol : outils de gestion du régime hydrique de la vigne? J.-P. Roby 1*, C. van Leeuwen 1, E. Goulet 2, P. Pieri 1 1 UMR EGFV, ISVV, 210 Chemin de Leysotte, CS 50008, 33882

Plus en détail

FERTILITE DES SOLS VITICOLES. Jean-Yves CAHUREL, IFV 3 décembre 2013

FERTILITE DES SOLS VITICOLES. Jean-Yves CAHUREL, IFV 3 décembre 2013 FERTILITE DES SOLS VITICOLES Jean-Yves CAHUREL, IFV 3 décembre 2013 NOM DE L AUTEUR Besoins de la vigne en éléments minéraux Azote 40 à 70 kg/ha/an Phosphore 4 à 10 kg/ha/an Potassium 40 à 80 kg/ha/an

Plus en détail

FRAISE. Rosacée. ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe.

FRAISE. Rosacée. ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe. Fiche technique. FRAISE Rosacée ORIGINE. La fraise des bois pousse spontanément en Europe. PARTICULARITES. La fraise est un fruit charnu dont les graines se situent sur le pourtour. Le fraisier est une

Plus en détail

Etude du vol d'un boomerang et des paramètres caractérisant sa trajectoire

Etude du vol d'un boomerang et des paramètres caractérisant sa trajectoire Projet Scientifique Collectif Etude du vol d'un boomerang et des paramètres caractérisant sa trajectoire JUILLET Fabien LEJOSNE Solène MOREL François-Xavier MOUSSA Yana PRACHAY Julien ROGER Pierre-Emmanuel

Plus en détail

Information Produits Combinés de semis mécaniques 2016

Information Produits Combinés de semis mécaniques 2016 Information Produits Combinés de semis mécaniques 2016 Semoirs en lignes mécaniques Kubota MD1300M MD1400M Sommaire Caractéristiques Transport Intégration du semoir Trémie Distribution Barre de semis Mise

Plus en détail

Guide de la plantation de la vigne. Guide de la plantation de la vigne ES PRUEBA

Guide de la plantation de la vigne. Guide de la plantation de la vigne ES PRUEBA Guide de la plantation de la vigne Guide de la plantation de la vigne Où peut-on planter une vigne? Besoins basiques pour cultiver la vigne : TEMPERATURE, ENSOLEILLEMENT ET PRECIPITATIONS. 1. L ALTITUDE:

Plus en détail

Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne

Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Etude de la mise en place De la culture de Sorgho En agriculture biologique Campagne 2009-2010

Plus en détail

M4000S. Le palettiseur M4000S est une machine à haute production. Palettiseur

M4000S. Le palettiseur M4000S est une machine à haute production. Palettiseur Palettiseur Mecanización del transporte y almacenaje industrial Le palettiseur est une machine à haute production destinée aux applications les plus exigeantes au point de vue rendement et qualité de présentation

Plus en détail

ITINERAIRES ET COUTS

ITINERAIRES ET COUTS Combien ça me coûterai d arrêter le désherbage chimique? Exemples d itinéraires et analyse économique du changement de pratique Exemple de calendriers d entretien mécanique sur les AOC Bourgueil et Chinon

Plus en détail

Le robot viticole : intérêt et applications

Le robot viticole : intérêt et applications Lettre actualités n 79 novembre 2016 Le robot viticole : intérêt et applications C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com Introduction : La robotique trouve

Plus en détail

Partie 1 : Etude pédologique

Partie 1 : Etude pédologique ÉTUDE DES TERROIRS VITICOLES DE GENÈVE Partie 1 : Etude pédologique Ecole d Ingénieurs de Changins, Nyon Groupe «Sciences de la Terre» N. Dakhel, M. Docourt, J.-J. Schwarz, S. Burgos Chef de projet : S.

Plus en détail

L ALTERNATIVE NON CHIMIQUE DE L ENTRETIEN DU CAVAILLON EST-ELLE ENVISAGEABLE POUR LE VIGNOBLE CHARENTAIS?

L ALTERNATIVE NON CHIMIQUE DE L ENTRETIEN DU CAVAILLON EST-ELLE ENVISAGEABLE POUR LE VIGNOBLE CHARENTAIS? L ALTERNATIVE NON CHIMIQUE DE L ENTRETIEN DU CAVAILLON EST-ELLE ENVISAGEABLE POUR LE VIGNOBLE CHARENTAIS? Mercredi 6 juillet 2005, la Chambre d Agriculture de la Charente organisait au Lycée Agricole de

Plus en détail

Pourquoi prendre la largeur avant toute chose?

Pourquoi prendre la largeur avant toute chose? De : Michel BOGEON - S BEAEPAIE Fédérale 1 Entraîneur lignes arrières. Je constate, lors des entraînements et des rencontres que les joueurs ont de plus en plus de difficultés pour : 1) prendre des intervalles

Plus en détail

Dossier technique d'autocertification : Le Cultibutte

Dossier technique d'autocertification : Le Cultibutte Dossier technique d'autocertification : Le Cultibutte Informations générales Description générale Le cultibutte permet le travail en butte et en planche permanente pour la reprise d'un labour ou d'une

Plus en détail

Ces rappels de sécurité me semblent importants et permettent de contrôler rapidement les éléments de sécurité (casque, frein).

Ces rappels de sécurité me semblent importants et permettent de contrôler rapidement les éléments de sécurité (casque, frein). Le en VTT de sécurité. Par les exercices proposés pour se perfectionner le coureur doit rouler en toute sécurité et respecter certaines règles dont : - Le port des équipements de sécurité, casque, gants

Plus en détail

ÉTUDE SUR LES ALTERNATIVES AU DESHERBAGE CHIMIQUE

ÉTUDE SUR LES ALTERNATIVES AU DESHERBAGE CHIMIQUE ÉTUDE SUR LES ALTERNATIVES AU DESHERBAGE CHIMIQUE SUR LA CULTURE DE LA LUZERNE Synthèse de la deuxième année d expérimentation Semis 2007 Récolte 2008 Avec le soutien financier du Ministère de l agriculture

Plus en détail

Vos portes coulissent et s arrêtent désormais en douceur.

Vos portes coulissent et s arrêtent désormais en douceur. Vos portes coulissent et s arrêtent désormais en douceur. Fermeture douce! Le nouveau dispositif d amortissement Hawa pour portes de meuble pesant jusqu à 70 kg. Cela vaut la peine d être entendu : il

Plus en détail

La plantation de haies dans le vignoble. 13 octobre 2016

La plantation de haies dans le vignoble. 13 octobre 2016 La plantation de haies dans le vignoble 13 octobre 2016 Programme Les grands rôles de la haie agricole Concevoir sa haie : les recommandations importantes Les étapes de la plantation et les conseils de

Plus en détail

+ACCESSIBLE. aux personnes EN FAUTEUIL ROULANT. aux personnes. aux personnes À MOBILITÉ RÉDUITE AVEC DÉFICIENCE VISUELLE OU HANDICAP NON VISIBLE

+ACCESSIBLE. aux personnes EN FAUTEUIL ROULANT. aux personnes. aux personnes À MOBILITÉ RÉDUITE AVEC DÉFICIENCE VISUELLE OU HANDICAP NON VISIBLE UN RÉSEAU D AUTOBUS +ACCESSIBLE aux personnes EN FAUTEUIL ROULANT aux personnes À MOBILITÉ RÉDUITE aux personnes AVEC DÉFICIENCE VISUELLE OU HANDICAP NON VISIBLE ca SERVICE AUX PERSONNES EN FAUTEUIL ROULANT

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

1 LE SYSTÈME AUTOMATISÉ

1 LE SYSTÈME AUTOMATISÉ 1GM Sciences et Techniques Industrielles Page 1 sur 6 Automatique et Informatique Industrielle Génie Mécanique - Première MOe FAIE MOs A-0 1 LE SYSTÈME AUTOMATISÉ Un système automatisé est formé d éléments

Plus en détail

De la théorie. à la pratique. DENSITE et REPARTITION. DENSITE de SEMIS = Grain/m²

De la théorie. à la pratique. DENSITE et REPARTITION. DENSITE de SEMIS = Grain/m² DENSITE et REPARTITION DENSITE de SEMIS = Grain/m² De la théorie Chacun sait que la densité de semis est calculée en fonction : - Des espèces (blé, colza, maïs...) et du choix de la variété, - De la période

Plus en détail

CULTIVER DU BLE (DUR OU TENDRE) EN ASSOCIATION AVEC UNE LEGUMINEUSE A GRAINE

CULTIVER DU BLE (DUR OU TENDRE) EN ASSOCIATION AVEC UNE LEGUMINEUSE A GRAINE Journée technique : conception et évaluation des systèmes de grande culture en AB Restitution du programme CITODAB (PSDR Midi-Pyrénées), Toulouse, 6 avril 2011 CULTIVER DU BLE (DUR OU TENDRE) EN ASSOCIATION

Plus en détail

Guide Technique sur le Matériel d Entretien du sol en Arboriculture Bio

Guide Technique sur le Matériel d Entretien du sol en Arboriculture Bio Guide Technique sur le Matériel d Entretien du sol en Arboriculture Bio Le CIVAM AGROBIO 47 vous présente son guide technique sur le matériel d entretien du sol destiné à tous les arboriculteurs. Le matériel

Plus en détail

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise :

I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... Téléphone : Fax :... Poste occupé dans l entreprise : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP-ih Gouvernante en Hôtellerie ou en Etablissement de santé I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nom :...

Plus en détail

1. QUEL VOLUME DE BOUILLIE CHOISIR EN DESHERBAGE

1. QUEL VOLUME DE BOUILLIE CHOISIR EN DESHERBAGE Page : 1 / 8 1. QUEL VOLUME DE BOUILLIE CHOISIR EN DESHERBAGE L utilisation des spécialités herbicides nécessite une technicité de plus en plus grande pour réaliser des applications de manière à la fois

Plus en détail

Techniques de Plantation

Techniques de Plantation Techniques de Plantation La technique à retenir est fonction de 5 critères: Surface à planter Essences choisies Conditions de milieu Relief, topographie Infrastructures Techniques de Plantation Il existe

Plus en détail

AIL. Liliacée. ORIGINE. Culture très ancienne d Europe méridionale. PARTICULARITES.

AIL. Liliacée. ORIGINE. Culture très ancienne d Europe méridionale. PARTICULARITES. Fiche technique. AIL Liliacée ORIGINE. Culture très ancienne d Europe méridionale. PARTICULARITES. L ail est une plante vivace, à multiplication végétative par caïeux; ( la floraison est presque impossible

Plus en détail

Description de l exploitation SAU : 82 ha UTH : 1,15 Ateliers : Grande culture en AB. Atouts / Contraintes RU de 60 à 100 mm /

Description de l exploitation SAU : 82 ha UTH : 1,15 Ateliers : Grande culture en AB. Atouts / Contraintes RU de 60 à 100 mm / PE-PO-86-A-6 Rotation Luzerne (3 ans) Blé Orge Maïs grain Féverole Blé Tournesol Orge de printemps en agriculture biologique sur sols moyens de la Vienne Sols Argilo-calcaire moyen à profond Potentiel

Plus en détail

Transpalette électrique à levée auxiliaire des fourches Capacité 1600 / 800 kg T16 L SERIE 360

Transpalette électrique à levée auxiliaire des fourches Capacité 1600 / 800 kg T16 L SERIE 360 Transpalette électrique à levée auxiliaire des fourches Capacité 1600 / 800 kg T16 L SERIE 360 Sécurité Ce transpalette à levée des fourches bénéficie du timon long Fenwick à accroche basse qui garantit

Plus en détail

METHODES ALTERNATIVES AU DESHERBAGE CHIMIQUE

METHODES ALTERNATIVES AU DESHERBAGE CHIMIQUE Il existe différentes alternatives au désherbage chimique : Principe la technique du faux semis, le désherbage mécanique, le désherbinage, le désherbage thermique, le paillage. TECHNIQUE DU FAUX SEMIS

Plus en détail

Les planches permanentes en Maraîchage. Point d étape, témoignage sur cette pratique en Poitou-Charentes

Les planches permanentes en Maraîchage. Point d étape, témoignage sur cette pratique en Poitou-Charentes Les planches permanentes en Maraîchage Point d étape, témoignage sur cette pratique en Poitou-Charentes Casdar SOLAB, un projet inter-filières dans différents contextes agronomiques Aujourd hui, présentation

Plus en détail

GPA782 HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE Préalable(s) : ING160 PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013

GPA782 HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE Préalable(s) : ING160 PLAN DE COURS SESSION AUTOMNE 2013 École de technologie supérieure Département de génie de la production automatisée Responsable(s) du cours : Crédits : 3 Simon Joncas, ing., Ph.D. GPA782 HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE Préalable(s) : ING160

Plus en détail

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX

ENGRAIS VERTS HIVERNAUX ENGRAIS VERTS HIVERNAUX EN VITICULTURE des couverts qui nécessitent une conduite spécifique de leur semis à leur destruction Laure Gontier INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN Pôle Sud-Ouest, V innopôle,

Plus en détail

Mécanisation de l implantation et destruction des engrais verts

Mécanisation de l implantation et destruction des engrais verts Lettre actualités n 77 mai 2016 Mécanisation de l implantation et destruction des engrais verts C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com Introduction : Les

Plus en détail

Séquence n : Poste de travail

Séquence n : Poste de travail Séquence n : Poste de travail Fiche de préparation de séance : le poste de travail en position assise Compétences : Analyser une situation de travail en se référant aux principes de sécurité physiques

Plus en détail

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL

MEMO LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES PROJET PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE LES REGLES LES COMMUNES REGLES DE CIRCULATION SECURITE LE MATERIEL MEMO LE PROJET INSTRUCTIONS OFFICIEL PEDAGOGIQUE L ENCADREMENT DE L ACTIVITE REG COMMUNES DE CIRCULATION REG DE SECURITE LE MATERIEL L EQUIPEMENT Cyclisme sur route Mémo 1/4 MEMO CYCLISME SUR ROUTE 1)

Plus en détail

Les épampreuses mécaniques à l essai

Les épampreuses mécaniques à l essai Les épampreuses mécaniques à l essai Christophe Gaviglio : IFVV Station Régionale Midi-Pyrénées - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@ifvvfrance.com Les épampreuses mécaniques sont performantes et

Plus en détail

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis-

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- La démarche Lorraine 1) Le colza en AB est une culture peu cultivée en Lorraine. PROBIOLOR

Plus en détail